DOSSIER. OR, PÉTROLE, CUIVRE... Comment jouer les matières premières. RÉFORME ISF Les règles changent, ce qu'il faut faire

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DOSSIER. OR, PÉTROLE, CUIVRE... Comment jouer les matières premières. RÉFORME ISF Les règles changent, ce qu'il faut faire"

Transcription

1 Page 1/16 AUTOMOBILE Voitures anciennes, un bon placement i LIVRETS BANCAIRES MICHEL-EDOUARD LECLERC Des rendements sans risque jusqu'à 6% «Le consommateur ne doit pas payer pour la spéculation» DOSSIER RÉFORME ISF Les règles changent, ce qu'il faut faire OR, PÉTROLE, CUIVRE... Comment jouer les matières premières

2 Page 2/16 EN COUVERTURE Faites travailler ASSURANCE-VIE P. 24 EPARGNE ENTREPRISE P. 30 IMMOBILIER P ans C'est le temps que vous mettrez à épuiser un capital de si vous retirezl.000 par mois. Qu'il s'agisse d'un rêve ou d'une impérieuse nécessité, vivre de son capital nécessite d'avoir accumulé des sommes importantes et d'avoir su les gérer au mieux. C } est le genre de chiffre susceptible de faire broyer du noir : aujourd'hui, pour tirer par mois de ses placements, il faut être à la tête d'un capital d'environ La vie de rentier n'est donc pas à la portée de toutes les bourses et, sauf à disposer d'une fortune personnelle importante, il vaut mieux s'y préparer longtemps à l'avance en réalisant un sérieux effort d'épargne et en choisissant les formules d'investissement les plus performantes. Dans ce domaine, tout est bon à prendre et la diversification est un impératif. Assurance-vie, épargne salariale, immobilier, valeurs mobilières offrent ainsi des opportunités pour constituer un patrimoine, mais aussi un large champ d'investissement pour, le jour venu, mettre l'ensemble au service de vos revenus pour par mois? C'est à la fois beaucoup et peu. En effet, si vous choisissez d'accepter une dose de risque, vous pourrez largement diminuer votre effort. Avec des actions à gros dividendes, suffisent pour décrocher un tel revenu après impôts. Avec de l'immobilier bien acheté et bien loué, une somme similaire fera l'affaire. Mais, évidemment, vos revenus ne sont pas garantis et la valeur du capital peut fortement diminuer... ou s'envoler. L'inflation, voilà l'ennemi! Pour jouer la sécurité, ces sont en revanche à peine suffisants. Car s'ils permettent de recevoir par mois avec un placement qui rapporte 3 % nets d'impôts et de prélèvements sociaux (l'assurance-vie en euros par exemple), ils ne tiennent pas compte de l'inflation et de la nécessité d'augmenter les retraits au fil du temps pour conserver le même pouvoir d'achat. L'idéal serait donc de disposer de au moins, afin de pouvoir à la fois tirer des revenus de par mois tout en laissant fructifier une partie des intérêts, de manière à pouvoir augmenter les retraits sans entamer le capital, ou en tout cas pas trop fortement. A défaut, le risque d'épuiser vos économies avant votre décès et de vous retrouver sans le sou si vous vivez longtemps est à prendre très au sérieux. C'est un risque qui n'existe pas avec la rente viagère (ou avec les nouveaux contrats d'assurance-vie «variable annuities» qui s'y apparentent), puisqu'elle offre la certitude de recevoir un revenu régulier tant que vous êtes en vie, sans limite de durée. En outre, elle nécessite de mobiliser un moindre capital si vous avez 65 ans

3 Page 3/16 VOTRE CAPITAL BOURSE P. 36 CAS PRATIQUES P. 38 ou plus, puisqu'il faut environ pour en obtenir par mois (hors impôts, variable selon la nature de la rente). A 70ans, c'est encore mieux : permettent d'arriver au même résultat. Les femmes devront compter un peu plus, en raison d'une espérance de vie plus longue, mais plus pour longtemps puisque l'union interdit maintenant les discriminations sexuelles dans le domaine de l'assurance. Les hommes devraient donc payer un peu plus qu'aujourd'hui... Si vous n'avez pas de capital, n'oubliez pas que la vente en viager d'un bien immobilier vous conduit au même résultat. Reste qu'à la différence d'un produit d'épargne vous consommerez ici l'intégralité de votre capital avec certitude, puisqu'il appartient dès l'origine à l'assureur ou au débit-rentier. Cela n'a pas d'incidence si vous vivez très longtemps -au contraire, vous avez alors de fortes chances d'être largement gagnant par rapport à un placement classique! -, mais, en cas de disparition prématurée, ce n'est pas Le plus sage pour vivre de son capital est de diversifier les sources de revenus. un cadeau pour les héritiers, puisque les capitaux ne leur appartiennent pas. 11 existe toutefois différents mécanismes qui amoindrissent ce risque, comme la réversion au conjoint ou les annuités garanties, où l'assureur paie la rente pendant au moins quinze ou vingt ans au rentier ou, s'il décède, à un bénéficiaire désigné. Elles méritent que l'on y regarde à deux fois, surtout si votre capital n'est pas suffisamment étendu pour vous mettre à l'abri de tout besoin. La rente, une solution parfaite? Certainement pas! Notamment en raison de sa sensibilité à l'inflation (elle ne progresse pas aussi vite que les prix quand ils s'envolent). Mais ce risque-là guette aussi les placements dits à revenus, à base d'obligations, allergiques aux remontées des taux et des prix. A défaut de savoir de quoi l'avenir sera fait, le plus sage pour vivre de son capital est de diversifier les sources de revenus et de ne pas tout miser sur votre capital ou sur la rente... Eric Leroux AVIS D'EXPERT «II ne faut pas sous-estimer notre espérance de vie» PHILIPPE CREVEL, SECRETAIRE GÉNÉRAL DU CERCLE DES ÉPARGNANTS La tendance à sous-eslimer notre propre espérance de vie est assez générale. Les épargnants ont donc envie de conserver leur argent disponible, pour en disposer à leur souhait. C'est en réalité un risque important, car ce capital peut s'épuiser plus rapidement que prévu en raison de l'allongement de la durée de vie et priver le futur retraité de tout revenu dans le grand âge et te cas échéant dans la phase de dépendance. Seule une rente viagère permet de s'affranchir de ce risque et d'assurer un revenu jusqu'à la fin de ses jours, même en cas de record de longévité.

4 L'assurance-vie, le meilleur compagnon du rentier Pour constituer un capital, le faire fructifier, puis le consommer, l'assurance-vie est la bonne solution. Au programme : fiscalité, souplesse et gestion financière ouverte. A condition de ne pas se tromper de contrat... Page 4/16 3,3% C'est le rendement moyen des contrats en euros (capital garanti) en Parce qu'elle permet d'épargner à votre rythme puii> d'utiliser votre épargne à votre gré, l'assurance-vie est incontestablement l'une des meilleures solutions pour vivre de votre capital. Si vous y ajoutez une fiscalité très légère (lire encadré) à la sortie et une ouverture financière quasiment sans contrainte -on peut même désormais y gérer des titres vifs! -, le tableau a de quoi séduire. Comment choisir votre contrat Pour profiter au mieux de tous ces atouts, il faut évidemment être à la tête d'un ou de plusieurs contrats de qualité. Dans l'ensemble, l'offre d'assurance-vie est plutôt d'un bon niveau, mais il existe tout de même quelques contrats à éviter et d'autres, au contraire, qui méritent toute votre attention. Tout d'abord, choisissez un contrat adapté à votre profil d'inves par an sans impôt Pour récupérer les gains de votre assurance-vie sans impôt, il suffit d'attendre au moins huit ans après son ouverture pour y effectuer des retraits. En limitant vos prélèvements afin que les intérêts retirés ne dépassent pas par an (9.200 pour un couple marié), vous échapperez à toute imposition, hormis les inévitables prélèvements sociaux de 12,3 % seulement? Ne vous y fiez pas : il s'agit du seul montant d'intérêts retirés du contrat. Chaque «rachat» comportant une part de capital initial et une part d'intérêts, les montants que vous pouvez dégager sont bien supérieurs et peuvent facilement dépasser par an pour un célibataire. Attention : selon de nombreux professionnels, cela pourrait ne pas durer éternellement... tisseur: il en existe pour tous, des plus simples (un fonds en euros garanti et une poignée de supports en unités de compte investies en actions) aux plus sophistiqués (plusieurs centaines ou milliers de fonds). Selon que vous désirez épargner et gérer sans trop mettre les mains dans la mécanique ou qu'au contraire, vous désirez piloter une Formule I, tournez-vous vers les uns ou les autres (voir ci-contre notre sélection). Dans tous les cas, quelques points méritent d'être examinés de près : les frais à l'entrée, sur les capitaux gérés, ceux prélevés lors des arbitrages (les changements d'orientation financière), et les rendements des fonds en euros garantis, qui continuent à recueillir l'essentiel des sommes placées assurance-vie. Ils n'ont cessé de di] nuer au fil des ans pour atteir 3,2 % en moyenne l'an demie leurs perspectives ne sont g ci, réjouissantes, mais ils demeurent une solution incontournable pour metliê une partie de votre capital en sécurité tout en le conservant disponible. De plus, les plus performants ont encore rapporté autour de 4 % en 2010 et les meilleurs gérants devraient conserver une longueur d'avance. Les fonds en euros ne représentent toutefois pas une solution très séduisante à long terme. Il faut donc veiller à souscrire un contrat multisupport qui comporte aussi des supports en unités de compte de qualité. Ce sont eux les moteurs de performance de vos revenus futurs ' E. L. Sélection des meilleurs. contrats d'assurai Lauriers d'«investir ^ ARGENT Gestion en euros > Epargne Evolu * Retraite Epargj ^BforbankVIe > Compte Epai Irect i pour diversifier i - Hedios Patrimoine t Evolution - Epatrimoine i Retraite Multigesflon Fapès cwte-bforbank pports pour initiés Financier Vie onfinancier Liberté Vie nancier Vie - Fortunée - LmXea Liberté tion Gestion de i ^ Hlmalia - Generahl ^ Panthéa - Nortia * Sicavonline Vie Evolution Avenir Finance

5 PHILIPPE MAUPAS, de la société d'analyse de fonds Quantalys «Les fonds à gestion profilée sont très décevants.» Adopter la bonne option financière Cent pour cent sécurité ou risque absolu : c'est à vous de déterminer quelle gestion correspond le mieux à vos attentes, et surtout à l'horizon de votre placement. Si vous n'êtes pas un champion de la gestion financière, ou que vous n'ayez pas le temps de vous en occuper, pas de problème : de plus en plus d'assureurs offrent différents mécanismes d'accompagnement qui vous débarrassent de tout souci au quotidien. Niveau de risque et durée Vous trouverez ainsi des fonds profilés ou des délégations de gestion en fonction d'un niveau de risque déterminé (de prudence à audace), d'autres en fonction de votre durée d'investissement (gestion par horizons), des conseils de répartition entre les supports, des options d'arbitrages automatiques... «Attention, met toutefois en garde Philippe Maupas, de la société d'analyse de fonds Quantalys, car les fonds à gestion profilée sont très décevants en raison de leur rigidité. Et la gestion par horizons n'a pas fait la preuve de sa supériorité.» II leur préfère, et de loin, les fonds à gestion flexible : «C'est la meilleure solution pour les épargnants qui ne veulent pas gérer eux-mêmes. Dans une optique à long terme, il est préférable de choisir un fonds flexible Gardez vos vieux PEP! Vous êtes encore à la tête d'un plan d'épargne populaire? Conservez-le précieusement, car c'est une mine d'or pour vos revenus futurs. Les capitaux que vous y avez placés sont totalement exonérés d'impôts (hors prélèvements sociaux), qu'ils soient retirés en capital ou transformés en rente viagère. En plus, vous pouvez dormir tranquille, même s'il s'agit d'un PEP en «unités de compte»: l'assureur garantit obligatoirement la valeur des sommes investies. Ne vous endormez pas sur vos choix : faites le point régulièrement plutôt offensif, sans contrainte de volatilité [par exemple Carmignac Patrimoine, Elan Club, Rouvier Valeur...], mais il en existe aussi avec une option prudente [Convictions Prudent, par exemple].» Dans tous les cas, ne vous endormez pas sur vos choix financiers: faites régulièrement le point pour voir s'ils correspondent toujours à vos attentes et à l'environnement économique. Et, si vous avez choisi une option financière dynamique, il faut penser à réduire la voilure au moment de récupérer tout ou partie de votre capital. A cinq ou dix ans de la retraite ou du moment de jouir de votre épargne, il est plus sage de commencer à mettre les gains de côté, si les marchés le permettent, dans un ou des supports avec un niveau de risque faible. Ainsi, vous ne risquez pas de voir la valeur de votre capital baisser brutalement si une crise survient à la veille de récupérer votre argent. Lorsque vous arrivez au moment de vivre de votre capital, et si vous avez l'intention d'en tirer des revenus complémentaires via des retraits (lire page 27), pensez là aussi à adopter une gestion financière adaptée. Cela ne signifie pas sans risque : dans la mesure où vos capitaux peuvent être appelés à fructifier pendant encore de longues années, ils méritent toujours une gestion dynamique, au moins pour une partie d'entre eux. Scinder en plusieurs blocs Pour organiser tout cela au mieux, les professionnels du patrimoine recommandent en général de scinder l'assurance-vie en plusieurs morceaux financiers. Un premier bloc, destiné à servir les revenus durant les quatre ou cinq prochaines années, est totalement en sécurité dans le fonds en euros ; un second bloc, qui assurera les cinq années suivantes, est un peu plus dynamique ; enfin, le dernier dont vous n'aurez pas besoin avant dix ans peut être investi de manière plus audacieuse. Evidemment, s'agissant d'argent dont vous êtes sûr d'avoir besoin, il faut savoir raison garder et ne pas s'aventurer dans des choix par trop épicés... E. L. Page 5/16

6 Entre la rente ou le capital, le cœur du rentier balance La quasi-totalité des contrats d'assurance-vie vous laissent plusieurs possibilités pour récupérer votre argent. Vous pouvez y mettre fin d'un coup et récupérer toutes les sommes en une fois, mais sauf si vous en avez besoin pour une dépense précise, ce n'est pas un bon calcul. En effet, vous ne profiterez qu'une seule fois des abattements fiscaux prévus après huit ans et il vous faudra réinvestir les sommes non utilisées dans un autre placement. A exclure! La longévité pour arbitre Reste deux solutions : les retraits partiels ou la transformation en rente viagère. Dans le premier cas, vous retirez régulièrement une partie de votre capital accumulé, en fonction de vos nécessités, en laissant le solde fructifier. Votre argent reste donc disponible et, en cas de disparition précoce, il est transmis aux bénéficiaires désignés (là encore, avec une fiscalité très avantageuse). Revers de la médaille: si vous vivez longtemps et que vos capitaux ne soient pas très importants (voir tableau ci-dessous), vous risquez d'épuiser votre capital et de voir la source de vos revenus se tarir. Une perspective à prendre très au sérieux, en raison de l'allongement de la durée de vie. Une pension revalorisée chaque année C'est un risque qui n'existe pas avec la rente viagère : quelle que soit votre longévité, vous avez la certitude de recevoir une «pension» jusqu'à la fin de vos jours. Celle-ci est revalorisée chaque année, en fonction des gains financiers engrangés par l'assureur (légèrement inférieurs ou égaux à un fonds en euros). En contrepartie, votre capital ne vous appartient plus. Il est devenu la propriété de l'assureur et, en cas de décès précoce, il est perdu pour les héritiers. Il existe toutefois différents méca- Combien d'années pour épuiser un capital? Comment lire le tableau : si vous avez un capital de et que vous retirez 250 par mois, il vous faudra 19 ans pour épuiser ce capital. Si vous vivez longtemps et que les revenus prélevés sur votre capital vont au-delà des intérêts, vous courez le risque de Pépuiser. Calibrez bien vos prélèvements pour éviter d'en arriver là, ou choisissez la rente viagère I Capital initial (en euros) ans 46 ans Durée d'épuisement du capital Sans 18 ans 31 ans 46 ans 65 ans "i Somme prélevée chaque mois (montant 2011) Hypothèse rendement net annuel de 3%, inflation de 1,5%, revalorisation annuelle des retraits a hauteur de l'inflation (1,5 %) - capital épuise en fin de période. nismes de garantie qui atténuent ce risque : la réversion au profit du conjoint (il reçoit la rente jusqu'à son propre décès s'il survit au rentier) ou, mieux encore, les «annuités garanties». Dans ce cas, l'assureur s'engage à payer la rente pendant au moins quinze ou vingt ans au rentier ou à un bénéficiaire s'il est désigné. Une disparition prématurée ne fait donc pas tout perdre. Et, évidemment, si le rentier vit au-delà des quinze à vingt ans, il reçoit sa rente normalement. Cette sécurité a un prix : les rentes obtenues d'un capital ne sont pas très élevées, surtout pour les plus jeunes. A 60ans, avec de capital, vous obtiendrez moins de de rente chaque année, environ «Variable annuities», une réponse pour les optimistes Mariage de l'assurance-vie en liberté et d'un revenu garanti à vie, les nouveaux contrats «variable annuities» apportent une réponse originale aux personnes qui désirent vivre de leur capital. Dès la souscription, un revenu représentant 4 à 4,5% du capital apporté est garanti lors de la retraite (ce taux varie selon l'âge et les assureurs), L'épargne est investie sur des supports plus dynamiques qu'un fonds en euros et, lorsque leur valeur progresse, le revenu garanti monte d'autant Mieux: grâce à un effet de cliquet, cette hausse est définitivement acquise, même si la valeur de l'épargne diminue ultérieurement Une formule magique? Pas vraiment, car ces garanties ont un coût, relativement élevé sur le long terme. Il faut en effet ajouter de 0,5 à 3 % de frais sur le capital, qui viennent s'ajouter à ceux du contrat II faut donc que les marchés progressent significativement pour que le revenu décolle. Une carte à jouer pour les optimistes, en complément d'autres formules plus classiques... 27,2 ans C'est l'espérance de vie d'une femme de 60 ans en Page 6/16

7 Page 7/ C'est la date à promulguée la loi Madelin permettant aux non-salariés de se constituer un complément de retraite. si vous attendez d'avoir 65 ans pour transformer votre capital, et à 70 ans. Autant dire que pour en tirer des revenus très conséquents, il vaut mieux attendre le plus tard possible et disposer d'un capital rondelet à y consacrer. Le fisc incite aussi à attendre: les rentes issues d'une assurance-vie sont imposables à hauteur de la moitié de leur valeur si vous commencez à les toucher entre 50 et 60ans, 40 % entre 60 et 70ans et seulement 30% à partir de 70 ans (cette fraction s'ajoute à vos autres revenus). Les «spécial retraite» Si la rente vous séduit, vous pouvez aussi jouer cette carte avec des contrats de retraite comme le Perp ou la «loi Madelin» (voir encadrés ci-contre). La fiscalité est différente, puisqu'un avantage est accordé à l'entrée en échange d'une imposition plein pot des rentes. Mais la souplesse n'a plus rien à voir: il s'agit de produits «tunnel», dans lequel votre argent est bloqué jusqu'à la retraite et récupérable seulement sous forme de rente viagère. Rien à voir avec la liberté de l'assurance-vie qui vous laisse, jusqu'au bout, seul maître de votre épargne. E. L. Le plan d'épargne retraite populaire (Perp) Assurance-vie avec sortie obligatoire en rente viagère à partir du départ en retraite. Les cotisations versées sont déductibles du revenu imposable (jusqu'à 10% des revenus) ; les rentes sont imposables avec les autres pensions. Pour qui? Ouvert à tous, mais plus adapté aux contribuables les plus lourdement imposés, à condition d'accepter un blocage à vie des capitaux investis et d'avoir besoin de revenus viagers à la retraite. Les produits. Semblables à l'assurance-vie, mais avec des frais en général plus élevés et une offre financière réduite. Peu attractifs... Le + : possibilité de récupérer en une fois 20% du capital accumulé lors du départ en retraite. Les contrats de retraite «loi Madelin» Contrats d'assurance-vie avec sortie obligatoire en rente viagère à partir du départ en retraite. Les cotisations versées sont déductibles du bénéfice imposable (à hauteur de 10% pour les bénéfices compris jusqu'à un plafond de la Sécurité sociale , 15% pour la fraction comprise entre un et huit plafonds). Rentes imposables. Pour qui? Réservés aux travailleurs non salariés (libéraux, artisans, commerçants, gérants majoritaires), de préférence fortement imposés. Les produits. Similaires à l'assurance-vie, mais avec des frais plus élevés. Beaucoup de contrats anciens qui n'ont pas profité des évolutions du secteur (arbitrages automatiques, etc.). Le + : en cas de liquidation judiciaire ou de situation jugée assez grave par le président du tribunal de commerce, l'épargne accumulée redevient entièrement disponible. Notre sélection de contrats Madelin Dans un univers vieillot, il existe quelques produits qui se démarquent. Frais faibles, ouverture financière, fonds en euros concurrentiel, voici le gratin du Madelin... Société / contrat Nombre de supports sur versements Frais de gestion j sur les unités de compte Frais d'arbitrages Frais de service de la rente (sur arrérages) Rendement du fonds en euros en 2008 AKaprofits/E-cie Vie - Altaprofits Madelin 309 0% 0,95% 3% 4,45% 4,05% 4,1% Boursorama Banque - Boursorama Madelin Légal & General - Concordances 3 TNS 86 0% 1 gratuit/an puis 45 1 gratuit/an puis 0,5% 1% m** 4,3% 3,95% 3,75% 3% 4,25% 3,8% 3,47% 0,5% 3% 4,51% 4,31% 4,11% MACSF - RES Fonds de Pension Avenir 3 % (0,6 % si prélèvement automatique) 3% 4,4% 4,2% 4,2%

8 L'épargne d'entreprise, un complément à bon compte Souvent financée en grande partie par l'employeur, l'épargne d'entreprise est un précieux allié pour tirer des revenus peu ou pas imposables. Page 8/ C'est le montant annuel maximal de l'abondement de l'employeur dans un PEE. C^ est un petit paradis pour préparer des lendemains qui chantent : l'épargne d'entreprise a en effet le gros avantage d'être financée en grande partie par l'employeur et permet donc de se constituer un capital ou des revenus futurs à moindre coût, avec des avantages fiscaux et sociaux. Tous les salariés n'y accèdent pas : entièrement facultative, elle profite encore essentiellement aux personnes qui travaillent dans de grands groupes, et laisse de côté les salariés de PME. Néanmoins, plusieurs millions d'actifs disposent aujourd'hui d'un complément de retraite «assurantiel» (83 milliards fructifient à ce titre chez les assureurs) et 11,8 millions de salariés ont accès à un plan d'épargne salariale. Si vous comptez parmi eux, ne sousestimez pas leurs possibilités : «Au bout de quinze ans, l'abondement maximal dans un plan d'épargne salariale et le paiement des cotisations les plus élevées dans un contrat de type "article 83" permettent d'accumuler des droits à rente annuelle de lors de la retraite, en plus des régimes obligatoires», explique ainsi Benoît Béral, consultant de la société EPS Partenaire. 11 faut toutefois pour cela que l'employeur se montre extrêmement généreux et accorde des avantages salariaux hors du commun. C'est rarement le cas, sauf dans quelques petites entreprises qui ont bien compris tous les avantages qu'elles pouvaient tirer de ces dispositifs, puisque les dirigeants en sont les principaux bénéficiaires. Objectif retraite Articles 39,82,83? Derrière ces références au Code général des impôts se cachent des contrats de retraite supplémentaire, qui ajoutent des pensions à celles des régimes obligatoires, sous forme d'assurance-vie transformée en Les actifs ont progressé de 4,5 % par rapport à 2009.«min 84,80 ' 69,10 71,42 JS _JBRL_ 56,80 56, JP; Q Source AFG rente viagère. Les «article 39» sont en réalité des contrats à prestations définies, plus connus sous le nom de «retraite chapeau», dans lesquels l'employeur s'engage à verser un complément de retraite qui est déterminé en fonction du dernier salaire et de l'ancienneté en général. Ce sont des avantages cinq étoiles, réservés à une poignée de cadres dirigeants de haute volée, mais, pour en profiter, il faut terminer sa carrière dans l'entreprise. En cas de départ, tout est perdu! Moins élitistes, les contrats «article 83» (à cotisations définies) concernent le plus souvent l'encadrement d'entreprises moyennes ou importantes. L'employeur s'engage sur un montant de cotisation qu'il verse chaque année sur un compte individuel du salarié. Ici, les sommes créditées sur votre compte vous appartiennent définitivement, même si vous changez de boutique. Comme dans une assurancevie, elles sont exprimées en «euros» si elles sont placées sur le fonds garanti ou en unités de compte et, lors de la retraite, le capital est converti en rente viagère. Il faut donc y avoir accumulé

9 Page 9/16 des sommes importantes pour en obtenir des revenus significatifs, en raison des taux de conversion appliqués (voir tableau page 27). Les «articles 82» Les contrats «article 82» sont quant à eux de simples contrats d'assurance-vie, qui offrent une totale liberté de récupérer le capital à la sortie. Ils ne sont toutefois dotés d'aucun avantage fiscal ou social pour l'entreprise (à l'inverse des 82 et 39 qui exonèrent de charges et d'impôts) et de ce fait sont peu répandus, hormis dans de très petites entreprises. Le dirigeant peut ainsi s'octroyer ou octroyer à ses proches collaborateurs un complément de revenus sans s'engager sur de nouveaux versements et sans trop de contraintes ultérieures. Si votre employeur est prèt à faire ce geste, ne le dissuadez surtout pas! Dans ces mécanismes, vous devrez compter avec le fisc avant de rêver sur vos revenus futurs : les rentes viagères sont imposables avec l'ensemble des pensions et seront donc allégées à hauteur de votre taux marginal d'imposition et des cotisations sociales de 8,1 %. E. L La plupart des cadres bénéficient d'un plan de retraite supplémentaire Les salariés concernés par les retraites supplémentaires, en % Article 39 Article 82 Article 83 PERE/PEREI I Ensemble des salariés I Cadre dirigeants I Uniquement les cadres Uniquement les non-cadres Source FFSA! Les versements sur les dispositifs d'épargne salariale ont atteint 13,3 Mds en 2010 Nombre d'entreprises équipées d'un dispositif d'épargne salariale g Nombre total d'entreprises Nombre d'entreprises de 1 à 250 porteurs La souplesse de l'épargne salariale Avec l'épargne salariale, changement de programme : vous vous constituez un capital que vous pourrez utiliser librement. Dans le plan d'épargne entreprise (PEE), vos capitaux sont disponibles dès la cinquième année qui suit leur investissement, mais rien ne vous interdit de les garder plus longtemps investis, si vous le désirez. Avec le plan d'épargne retraite collectif (Perco), les sommes sont bloquées jusqu'à l'âge de la retraite hormis quelques exceptions, mais vous pouvez alors en faire ce que vous voulez, en les retirant en une ou plusieurs fois, ou bien en les transformant en rente viagère. Gros avantage : les gains financiers réalisés dans ces plans échappent totalement à l'impôt, à l'exception des prélèvements sociaux (et de la sortie en rente, partiellement imposable). C'est donc l'une des meilleures enveloppes fiscales pour abriter votre argent. Pour en profiter au mieux, ne manquez pas d'y diriger vos primes de participation et d'intéressement: elles échappent ainsi à la majeure partie des cotisations sociales et à l'impôt sur le revenu. En outre, si votre employeur encourage ses salariés à effectuer des versements volontaires grâce à un abondement significatif (au moins 20 %), c'est un coup de pouce qui est bon à prendre: chaque euro placé sera en effet majoré dès l'origine du placement et, si les marchés financiers progressent, l'effet de levier sera au rendez-vous. La loi permet aux entreprises de verser un abondement représentant jusqu'à 300 % des versements volontaires: si c'est le cas de la vôtre, c'est un jackpot à ne pas laisser passer... Enfin, qu'il s'agisse de retraite ou d'épargne salariale, vous avez le choix entre plusieurs modes de gestion financière, allant de la sécurité (fonds garanti ou monétaire) au dynamisme (fonds actions). Comme pour tout placement, retenez une allocation d'actifs adaptée à votre horizon de placement et au niveau de risque que vous êtes prêt à accepter. L'épargne salariale confirme sa croissance en renouant avec son plus haut niveau de 2007 : près de 90 milliards d'euros d'encours sous gestion (+45% en 2010). Toujours plus d'entreprises, et notamment de PME, s'équipent : entreprises (+ 6% en 2010). Le turbo de l'abondement Pour de versements volontaires annuels dans un plan d'épargne, voici le capital sur lequel vous pourrez compter en fonction de l'abondement de l'employeur, ici présenté en pourcentage de votre versement volontaire (hypothèse de revalorisation annuelle de 3,5%). Abondement 0% 20% 50% 100% 200% 300% i Dans 5 ans ; Dans 15 ans j '

10 Comment tirer le meilleur parti de La pierre a plus que jamais les faveurs des ménages, mais la hausse Page 10/16 JEANPERRIN, président de l'unpi «Nous conseillons de vendre son patrimoine locatif s'il est classé au-dessous ded.» A35 ans, Olivier et Elodie ont déjà acheté leur résidence principale et disposent d'une épargne pour un projet patrimonial. Ils savent qu'à l'âge de leur retraite leurs revenus vont chuter et cherchent à se constituer un complément pour leurs vieux jours. La stratégie la plus adaptée consiste, pour eux, à acheter un bien locatif en profitant de l'effet de levier du crédit. Les mensualités d'emprunt seront remboursées en partie par les loyers encaissés, et l'épargne servira à régler le reliquat, ainsi que les frais (travaux, charges, impôts...). Une fois le crédit remboursé, Olivier et Elodie disposeront de l'intégralité des loyers pour vivre de leur capital. Si cette stratégie est séduisante sur le papier, notre couple doit respecter quelques règles pour que son investissement ne tourne pas au gouffre financier. Premier écueil à éviter: acheter un bien sur la seule base d'une belle économie d'impôt. «Le gain fiscal ne doit en aucun cas dicter le choix, mais être une cerise sur le gâteau», affirme Christophe Chaillet, directeur de l'ingénierie patrimoniale à HSBC Premier France. D'autant qu'en termes de rendement un investissement dans l'immobilier ancien est toujours plus intéressant. La fiscalité des revenus fonciers Avec moins de de loyers par an, le régime du microfoncier est applicable. Vos revenus fonciers sont alors Imposés avec vos autres revenus après abattement de 30%. Au-delà de , ou sur option de votre part, le régime réel s'applique. Dans ce cas, vous pouvez déduire toutes les charges locatives (intérêts d'emprunt, frais de gestion, assurance, taxes, travaux...) Si elles sont supérieures aux loyers (en cas de travaux importants par exemple), le déficit est imputable sur vos autres revenus fonciers et s'ils sont insuffisants, sur vos revenus globaux dans la limite de Surtout en province, où le taux de rentabilité oscille entre 4 et 8 %, contre moins de 2 % pour un logement à Paris. Avant d'acheter, une étude de marché pour trouver une ville au réel potentiel locatif est recommandée. Les grandes métropoles (bassin d'emplois important, universités...) sont à privilégier. Une fois la ville choisie, déplacez-vous pour vérifier que le logement est agréable et bien situé. «Il faut acheter un appartement où l'on logerait ses enfants», conseille Christine Vassal-Largy, directrice du pôle immobilier de Thésaurus. Mieux vaut miser sur les secteurs recherchés, «ce ne sont pas forcément les quartiers proches des facultés, beaucoup d'étudiants apprécient la proximité des petits bars du centre-ville», souligne Vincent Picot, directeur de l'agence A Century 21 à Bordeaux. Ne lésinez pas sur l'entretien! Enfin, il faut privilégier les logements de qualité : les constructions des années 1960, aux mauvais diagnostics énergétiques, peinent à se louei et généreront d'énormes frais dans les quinze ans à venir. «Nous conseillons de vendre son patrimoine locatif s'il est classé au-dessous de D, car, à terme, la rentabilité va fortement baisser», précise Jean Perrin, président de l'unpi. Il faut aussi réaliser régulièrement des travaux d'entretien, fiscalement déductibles, pour offrir un logement au goût du jour, qui se louera plus vite et facilement. Enfin, à chaque changement de locataire, une enquête devra être menée auprès de professionnels locaux pour obtenir une idée du loyer de marché. «Quitte à se placer légèrement au-dessous pour être sûr de conserver son locataire plus longtemps», conseille Eric Gosselin, directeur de l'agence Orpi Rennes. Marie Pellefigue

11 vos placements immobiliers des prix fait baisser les rendements de cette valeur refuge. Les avantages du viager Après une belle carrière de libéral, Jean, 72 ans, est propriétaire de son logement et d'une résidence secondaire. Il dispose d'une petite épargne, mais, à l'âge de la retraite, ses revenus sont devenus insuffisants pour lui permettre de vivre à son aise. Plutôt que de vendre sa résidence principale, qu'il souhaite léguer à ses enfants, ou sa maison sur la côte basque, où il passe ses vacances avec ses petitsenfants, il a décidé d'opter pour un viager occupé sur ce dernier bien. «Cette solution lui permettra d'obtenir des revenus réguliers tout au long de sa vie, tout en conservant la jouissance de sa maison», souligne Alexia Henry, ingénieure patrimoniale à la DPE. Dans un premier temps, il touchera un bouquet, somme d'argent dont la valeur dépend de celle du logement mis en viager et de son âge, puis chaque mois une rente. Au décès de Jean, le débirentier (l'acheteur du viager) deviendra pleinement propriétaire de la maison basque. Au moment de la vente, la plusvalue sera imposée à 31,3 % après abattement pour année de détention, la résidence principale étant exonérée. «Le prix de cession correspond au montant du capital représentatif de la rente au jour de la cession, augmenté du bouquet», précise Christophe Chaillet. Les rentes sont, elles, taxées sur une fraction de leur montant au taux marginal d'imposition et soumises aux 12,3% de prélèvements. «La fraction imposable dépend de l'âge du vendeur au moment où il entre en jouissance de la rente», précise Alexia Henry. En touchant la première rente entre 50 et 59 ans, 50% de celle-ci seront taxés, puis 40 % si le bénéficiaire est âgé de 60 à 69 ans et 30% s'il a. Dernier point : la vente en viager fait perdre aux héritiers tout droit sur le bien immobilier, mieux vaut donc discuter avec eux avant de se lancer. M. P. Page 11/16 95% C'est le pourcentage des viagers qui sont occupés. Pourquoi pas le crédit viager hypothécaire A condition d'être âgé de plus de 65 ans et d'être propriétaire d'un bien immobilier, vous pouvez bénéficier du crédit viager hypothécaire. Moyennant l'hypothèque de votre logement, une banque vous prête une somme dont le montant dépend de la valeur expertisée de votre bien et de votre âge. Avec ce crédit, vous conservez la jouissance de votre bien immobilier jusqu'à la fin de votre vie, car la banque ne peut pas vous mettre à la porte. Si vous voulez vendre ou lever l'hypothèque pour transmettre votre bien à vos enfants, il vous suffit de rembourser la somme prêtée et les intérêts. Si en revanche vous ou vos héritiers n'avez pas remboursé au jour de votre décès, la banque récupère votre bien et le vend. Si le prix de vente est inférieur à l'encours de la dette, elle supporte la perte. En revanche, si un bénéfice se dégage, vos héritiers le percevront intégralement. Au Crédit Foncier, l'un des rares établissements à proposer ce prêt, le montant minimal est de , les frais de dossier de 4% et le taux d'intérêt de 8,95%.

12 2.878 M C'est le montant collecte par les SCPI en La solution pour ceux qui veulent éviter tout souci de gestion Marc souhaite investir dans l'immobilier, mais son métier de cadre supérieur ne lui laisse ni le temps, ni l'envie d'assumer la gestion locative d'un bien. La solution idéale pour lui est d'acheter des parts de sociétés civiles de placement dans l'immobilier (SCPI). Ces sociétés investissent dans l'immobilier professionnel (bureaux, murs de boutiques), assurent la gestion locative et reversent chaque trimestre une quotepart de loyers à leurs actionnaires. Cet investissement peut se faire à crédit et offre un taux de rentabilité très alléchant. En moyenne en 2010, les SCPI classiques (qui investissent dans l'immobilier d'entreprise, contrairement aux SCPI fiscales qui achètent des logements) ont rapporté 5,63 % brut, soit largement plus qu'un investissement classique dans la pierre, les soucis de gestion en moins. L'autre atout des SCPI est d'être accessibles à quasiment tous les épargnants, car il suffit de quelques centaines d'euros pour acheter des parts. «En outre, les SCP! gèrent un patrimoine diversifié, le risque est donc minoré par rapport à un investissement en direct», précise Jean-Marc Peter, DCA de Sofidy. Avec quelques centaines d'euros Actuellement, 85 SCPI classiques sont proposées aux épargnants. Pour sélectionner votre SCPI, examinez avec soin les derniers rapports d'activité et privilégiez celles qui ont le patrimoine le plus diversifiés (type de biens, villes...) et disposent d'un montant de report à nouveau important, représentant de deux à trois mois de loyers. En cas de difficultés sur le marché de la location, les sociétés puiseront dans ces réserves pour assurer la stabilité de leurs dividendes. M. P. AVIS D'EXPERT «Complément de revenus à long terme» MICHÈLESEPHONS, PDGDEFIDUCIAL Investir dans des parts de SCPI répond à une problématique de complément de revenus à long terme. Une fois son investissement réalisé, le particulier sera assuré de bénéficier de dividendes réguliers, chaque trimestre. Attention, les SCPI restent de l'immobilier, il faut donc y investir une partie de son épargne seulement, car, en cas de besoin rapide de liquidités, l'épargne n'est pas facilement mobilisable- Page 12/16 Nôtre sélection de SCPI : Société de gestion TRI* Rendement 2010 Prix d'achat d'une part fin 2010 Type de capital Fonda Pierre Gestion LE PATRIMOINE FONCIER UFG REM ÉPARGNE FONCIÈRE Sofidy SA CIFOCOMA Sofidy Sftr 1 IMMORENTE UFFI REAM Foncière et Immobilière de Parts Cabinet Voisin Ciloger Amundi Immobilier Deltager UFFI REAM Atlantique C ^r Securinot Foncia Pierre Gestion] Fiducial Gérance BNP Paribas REIM BTP IMMOBILIER UNICEF FRANCE 2 EIRAM *' ] En augmentation de capital jusqu'au <*> En augmentation de capital jusqu'au ACTIPIERRE1 SLIVIMO UNIDELfl ATLANTIQUE PIERRE 1 ATLANTIQUE MUj NOTAPIERRE PIEfiREVENUS BUROBOUTIC CAPIFORCE PIERRE * TRI taux de rendment interne qui mesure la rentabilité de l'investissement Initial (annualise).

13 Page 13/16 De gros revenus en Bourse, c'est possible! Les belles valeurs de rendement rapportent plus de 6 % par an. Leur dividende constitue un véritable parachute contre la baisse des cours. P.-Y. GAUTHIER, directeur de la stratégie du bureau de recherche AlphaValue. «Les valeurs défensives ont accumulé du retard par rapport au marché.» Patrick B. est un investisseur avisé. Il gère lui-même son portefeuille de titres vifs à la fois sur un PEA et sur un compte-titres ordinaire. Il cherche à obtenir une performance sur le long terme, mais aussi à se procurer des revenus. Il a donc repositionné son portefeuille sur une poignée de belles valeurs de rendement parmi lesquelles France Télécom, Vivendi et Total. Stratégie gagnante : son portefeuille lui a servi un rendement de 6 % cette année, soit près de sur un total investis en actions françaises. Un rendement largement supérieur à celui des obligations d'état françaises : l'oat 10 ans rapporte 3,60 %. Certes, la Bourse est un placement volatil, mais l'histoire récente a démontré que les emprunts souverains n'étaient pas toujours un long fleuve tranquille. «C'est probablement le bon moment pour acheter des valeurs de rendement, dont la valorisation est faible. Sortir en rente de son PEA Le PEA vous permet d'être exonéré d'impôt sur les plus-values et les dividendes à condition de ne réaliser aucun retrait avant son cinquième anniversaire. Entre cinq et huit ans, tout retrait entraîne la clôture du plan. Ce n'est qu'après le huitième anniversaire que vous pouvez réaliser des retraits partiels, par exemple les dividendes perçus, tout en continuant à faire fructifier le solde de votre plan. Attention, vous ne serez plus autorisé à réaliser de nouveaux versements. Bref, tirer des revenus de votre PEA n'est pas chose aisée. Le plan d'épargne en actions permet en revanche une sortie en rente viagère défiscalisée après huit ans. Avantage : vous percevez des revenus complémentaires dans un cadre fiscal favorable Inconvénient: à votre décès, vos héritiers ne pourront bénéficier du patrimoine que vous aviez fait fructifier sur votre PEA puisque la rente s'éteint L'investisseur bénéficie à la fois de revenus élevés, souvent supérieurs à 5 %, et d'un espoir de plus-value important car ces valeurs défensives ont accumulé du retard par rapport au reste du marché», explique Pierre-Yves Gauthier, directeur de la stratégie du bureau de recherche AlphaValue. Les valeurs de rendement sont en effet le plus souvent issues de secteurs plus défensifs comme les utilities, les télécoms et la pharmacie, dont le potentiel boursier reste intact. «La reprise boursière de s'est essentiellement faite sur les valeurs cycliques et industrielles tirées par la croissance des marchés émergents, indique Jean-Charles Mériaux, le directeur de la gestion de DNCA Finance, c'est donc un très bon point d'entrée sur les valeurs de rendement.» Le gérant fait la part belle à ces valeurs dans son fonds Centifolia, dont le rendement moyen se situe 15% au-dessus de celui du Cac 40 (4,3 % au titre de 2011). Ses valeurs préférées sont

14 Page 14/16 aujourd'hui Vivendi (8,11 % de ren dément 2011), France Telecom (8,87 %), Total (6,07 %)etsanofi (4,90 % ) II délaisse en revanche les valeurs immobilières et financières, affichant pourtant elles aussi de beaux dividendes. Le titre Total dispose d'un beau potentiel Evolution du cours de Total en euros S'assurer de la stabilité du rendement Car un rendement élevé ne suffit pas a lui seul à justifier votre investissement Vous devez aussi vérifier la stabilité du dividende dans le temps «Attention à la volatilité du dividende sur les valeurs financières elles ont pour la plupart supprime le dividende en 2008 et 2009, pour le rétablir en 2010, mais à un niveau largement mfeneur a celui d'avant-cnse», indique Pierre- Yves Gauthier, d'alpha Value Ainsi, Natixis a versé 0,23 par action au titre de 2010, après avoir supprimé le dividende en 2009 et 2008, et versé 0,30 en 2007 et 0,57 en Des variations complexes à gérer si votre objectif est de percevoir des revenus réguliers pour, par exemple, compléter votre retraite. «Au-delà du rendement affiché par une valeur, il faut s'assurer de la pérennité du dividende, ce qui neces site une bonne visibilité sur les cashflows», confirme de son côte Jean- Charles Menaux. I Les dix principales valeurs de rendement françaises 39 Janvier 2011 Février Mars Avril Mai A noter, de nombreux fonds investis en actions proposent une part D (distribution) Autrement dit, ils reversent aux porteurs les dividendes perçus, minorés toutefois des frais de gestion Inconvénient vous ne percevez qu'une part des dividendes. De plus, si vous détenez vos fonds dans le cadre d'un PEA, vous ne pourrez pas les retirer, sauf si votre plan a plus de huit ans (lire notre encadre ci-contre) Mieux vaut donc gérer en direct votre portefeuille de valeurs de rendement, sur un compte-titres, plutôt que de passer par un fonds Les nombreux produits spécialises sur les valeurs çnriét» Dividende 2010 Dividende Rendement en euros en euros (est.) 2010 France Telecom Vivendi i: I Natixis ' GDFSuez Total Veolia Environnement Axa t Umbail-Bodamco Crédit Agricole Bouygues ' 1,40 1,40 0,23 1,50 2,28 1, , ,40 1,55 } 0,25 1,55 ' 2,40 1,23 0,85 8 0,55 1,60 8,54 % 7,37 % 5,88 % 5,61 % S 5,68% 5,49 % 4,92 % 19,1 % 4,10% 4,69 % Rendement I 2011 I 8,87 % 8,11 % i 6,47 % J 6,10% i 6,07 % } 5,96 % * 5,82 % 5 25 % 5,19% 5,04 % de rendement restent cependant très attractifs dans la conjoncture actuelle, car ils devraient se traduire par de belles performances pour leurs porteurs. Agnès Lambert Dividendes, une fiscalité alourdie La loi de finances pour 2011 a supprimé le crédit d'impôt sur les dividendes. Désormais, vos dividendes d'actions bénéficient d'un abattement de 40 %, puis, sur le solde, d'un abattement de pour une personne seule ou pour un couple. Autrement dit, vous serez exonéré d'impôt si vous avez perçu moins de de dividendes cette année (pour une personne seule, le double pour un couple). Le solde est alors imposé au barème progressif de l'impôt sur le revenu, soit 41 % pour tes contribuables les plus lourdement taxés, ou 30 % pour ceux de la tranche précédente. A noter, il est aussi possible d'opter pour le prélèvement forfaitaire libératoire, mais vous ne bénéficiez pas dans ce cas des différents abattements. Mieux vaut donc, dans la plupart des cas, subir l'imposition des dividendes au taux marginal de l'impôt sur le revenu Les efforts de la société en termes de prospection devraient payer. Le rebond est attendu. J -CH MÉRIAUX, directeur de la gestion de DNCA France «Les cycliques et les industrielles sont un bon point d'entrée sur les valeurs de rendement» 2/3 Le rendement compte pour les deux tiers de la performance moyenne globale des valeurs européennes sur les cinq dernières années, d'après le bureau de recherche AlphaValue. Source AlphaValue au 27/05/2011

15 Trois problèmes, trois solutions... Page 15/16 Ils ont besoin de... Françoise, 50 ans, vient de divorcer. Après avoir consacré beaucoup de temps à ses enfants et à son ex-mari, elle vient de reprendre une activité libérale. Sa retraite sera ridicule, proche du minimum vieillesse (742 mensuels), alors qu'elle estime ses besoins à par mois. Elle dispose de après le règlement du divorce. La solution de... MICHEL PATRIER, INITIATIVES FINANCIÈRES Françoise va vraisemblablement devoir consommer son capital dès qu'elle arrêtera son activité. En effet, elle aura besoin de retirer par an pour compléter sa retraite alors même qu'à 4% de rendement son capital ne rapporterait que par an. Sans épargne et sans réduction de son train de vie, elle aura consommé son capital dans les dix ans qui suivent son départ à la retraite alors même qu'elle ne connaît pas l'échéance ultime. Pour disposer de par mois pour sa retraite, il lui faut épargner mensuellement pendant les quinze prochaines années. Dans la mesure où elle aura besoin de débloquer année après année une partie de son capital, il n'est pas souhaitable qu'elle investisse dans l'immobilier en dur. Elle ne peut pas prendre le risque d'avoir des loyers impayés et limmobilier ne se découpe pas. En revanche, elle peut investir dans des parts de SCPI qui assurent liquidités et mutualisation du risque. Elle peut également investir une partie de son épargne sur un contrat d'assurance-vie à annuités variables afin d'assurer une continuité dans ses revenus lorsque le capital est consommé. L'astuce A long terme, le risque de reprise de l'inflation ne peut être écarté. L'immobilier est un des meilleurs moyens pour s'en protéger, notamment au travers de SCPI investies en murs de boutiques ou de bureaux dont les loyers sont le plus souvent révisés annuellement. Pour Françoise, c'est l'opportunité de combiner des revenus significatifs et la tranquillité à long terme.

16 avec des professionnels de l'épargne Page 16/ par mois pendant deux ans par mois... pendant quelques années A 55 ans, Frédéric vient de vendre son entreprise et il _ désire arrêter de travailler ifef " * Jj*r À jm_ Jte pendant deux ans pour se f mt fjk. ' consacrer à des projets personnels. Il détient un capital - de Pour mener à bien ses projets, il a besoin js, de par mois, mais il I ne disposera plus d'aucuns revenus. Son souhait: conserver son capital intact pour pouvoir créer une nouvelle affaire. >La solution de... VINCENT DUPIN, INGÉNIEUR PATRIMONIAL À L'UFF II n'existe pas de solution miracle: Frédéric devra soit réduire les revenus qu'il escompte, soit accepter d'entamer son capital, car il ne peut pas tirer une telle somme de ses placements avec les seuls intérêts. En plaçant ses dans un placement à 3,5%, il ne pourra obtenir au mieux que par an. Et, s'il prélève effectivement par mois, son capital n'atteindra plus que à l'issue de ces deux ans. S'il désire au bout de deux ans en disposer librement pour le réinvestir, il devra également compter avec l'impôt et il ne lui restera réellement que Dans la mesure où il s'agit d'une opération à court terme, Frédéric est d'autant plus limité qu'il ne peut pas se permettre de prendre le moindre risque. Il doit donc jouer la sécurité totale et se satisfaire de placements aux perspectives de rentabilité limitées. C'est l'assurance-vie en euros qui est la mieux indiquée dans son cas, car elle continue à apporter le meilleur compromis entre rendement et sécurité. S'il avait pu préparer cette échéance avec dix ans d'avance, il aurait disposé d'un choix plus vaste et aurait pu, sans grande crainte, incorporer une dose d'investissements plus risques pour parvenir plus facilement à son objectif. L'astuce Frédéric n 'ayant plus de revenus pendant deux ans, il ne sera pas ou peu imposable. I! a donc intérêt à intégrer les gains retirés de son contrat à l'ensemble de ses revenus, plutôt que de choisir le prélèvement libératoire. Dans bien des cas, l'optimisation fiscale permet de limiter l'effort d'épargne à réaliser pour obtenir des revenus. Cadre dirigeant après une carrière mouvementée, Dominique, 60 ans, voit la retraite se profiler avec inquiétude : ses revenus ^^^ devraient passer de i \^^"^B à moins de par ^^ ^Ê mois. Au vu de son train de VM m vie, qu'il n'a pas l'intention de modifier pendant au moins les premières années, il aura besoin de mensuels de revenus supplémentaires. Mais il imagine que ses besoins baisseront vers 75 ans et que sa retraite devrait lui suffire. Son patrimoine financier s'élève à 1,4 million d'euros. La solution de... SOPHIE SCHMITT-FOUCHARD, CONSEILLÈRE LCL BANQUE PRIVÉE À TOULOUSE 60 ans, cela laisse peu de temps pour fabriquer une organisation efficace de revenus lors de la retraite, surtout pour répondre à des besoins aussi importants. Dans le cas de Dominique, ce sont donc les nouveaux contrats d'assurance-vie «variable annuities» qui semblent les mieux indiqués. En y investissant 1,4 million, Dominique a la garantie de recevoir un revenu minimald'au moins par mois à partir de 65 ans. Si les marchés financiers progressent dans les cinq années à venir, ce montant est susceptible d'être bien plus élevé et d'approcher les par mois qui sont visés. Il n'y a donc aucune certitude que ce montant sera atteint: il faudrait au moins 3 millions d'euros pour couvrir les besoins de Dominique en toute quiétude... Avec ces nouveaux contrats, Dominique pourra profiter d'une fiscalité légère sur ses revenus et, son capital n'étant pas aliéné, il pourra récupérer l'argent non utilisé s'il n'a plus besoin de ses revenus, ou bien laisser les revenus fructifier dans le compartiment monétaire du contrat pour augmenter son capital (dans ce cas, il ne supporte plus les frais de garantie). L'astuce // ne faut pas hésitera investir l'épargne sur des profils dynamiques pour se donner plus de chances de faire progresser le montant des revenus. Ceux-ci nt * "~ : ; ' * <. **-

ÉPARGNE RETRAITE : QUELLES SOLUTIONS PRIVILEGIER AUJOURD HUI?

ÉPARGNE RETRAITE : QUELLES SOLUTIONS PRIVILEGIER AUJOURD HUI? ÉPARGNE RETRAITE : QUELLES SOLUTIONS PRIVILEGIER AUJOURD HUI? Depuis deux décennies, la question des retraites occupe régulièrement le devant de la scène publique. Or, aujourd hui, face à l ampleur des

Plus en détail

Les principaux produits d épargne retraite.

Les principaux produits d épargne retraite. 1 Les principaux produits d épargne retraite. 2 Contrats individuels Nom Type de contrat Public Fonctionnement Sortie Fiscalité Versement Nb de bénéficiaires / encours Loi Madelin PREFON CRH (CGOS), à

Plus en détail

7 SOLUTIONS OPTIMISATION FISCALE Comment alléger le poids de ses impôts?

7 SOLUTIONS OPTIMISATION FISCALE Comment alléger le poids de ses impôts? 7 SOLUTIONS OPTIMISATION FISCALE Comment alléger le poids de ses impôts? P.S. Des solutions sortant des sentiers battus! 7 SOLUTIONS OPTIMISATION FISCALE De vraies optimisations fiscales facilement applicables!

Plus en détail

Le régime fiscal du contrat d'assurance-vie en cas de vie

Le régime fiscal du contrat d'assurance-vie en cas de vie Le régime fiscal du contrat d'assurance-vie en cas de vie Le souscripteur peut récupérer les sommes investies. Cette faculté lui est personnelle et est appelée rachat. Le rachat peut être total, partiel

Plus en détail

Découvrez le placement qui rapporte jusqu'à 9% par an depuis quinze ans

Découvrez le placement qui rapporte jusqu'à 9% par an depuis quinze ans Découvrez le placement qui rapporte jusqu'à 9% par an depuis quinze ans Source : La Tribune.fr - 18/03/2011 10:27 Les chiffres 2010 de la "pierre-papier" a de quoi faire rêver : ces placements immobiliers

Plus en détail

Arrérages : Sommes d argent versées périodiquement à une personne au titre d une rente ou d une pension.

Arrérages : Sommes d argent versées périodiquement à une personne au titre d une rente ou d une pension. GLOSSAIRE DES PRINCIPAUX TERMES UTILISÉS 1 EN MATIÈRE DE PRODUITS FINANCIERS Action : Titre représentant une part du capital d une société (cotée ou non cotée en Bourse). Il s agit d un titre de propriété

Plus en détail

Les contrats retraite en Loi Madelin

Les contrats retraite en Loi Madelin Les contrats retraite en Loi Madelin Une retraite obligatoire insuffisante Par rapport à un salarié, le travailleur indépendant est un peu "le parent pauvre" du système de protection sociale français.

Plus en détail

L essentiel sur. L assurance vie

L essentiel sur. L assurance vie L essentiel sur L assurance vie Qu est ce que c est? Un produit d épargne à moyen et long terme L assurance vie sert à épargner et faire fructifier son capital, pour soi-même ou ses proches. A la fin du

Plus en détail

L essentiel sur L ASSURANCE VIE. Fonds en euros. Fiscalité. Unités de compte

L essentiel sur L ASSURANCE VIE. Fonds en euros. Fiscalité. Unités de compte L ASSURANCE VIE L essentiel sur Fiscalité Fonds en euros Unités de compte Qu est ce que c est? Un produit d épargne à moyen et long terme L assurance vie sert à épargner et faire fructifier son capital,

Plus en détail

Perp. vous? est-il fait pour. Le très attendu. plan d épargne-retraite populaire,

Perp. vous? est-il fait pour. Le très attendu. plan d épargne-retraite populaire, Le très attendu plan d épargneretraite populaire est désormais disponible. Faut-il pour autant se jeter dessus? Réponse dans ce premier vrai banc d essai, avec des simulations exclusives selon votre âge

Plus en détail

Plan d'epargne Retraite Populaire

Plan d'epargne Retraite Populaire Plan d'epargne Retraite Populaire Préparez votre retraite en bénéficiant d une fiscalité avantageuse (1) grâce au Plan d Épargne Retraite Populaire. EN BREF Le Plan d Épargne Retraite Populaire est un

Plus en détail

LE PERP retraite et protection

LE PERP retraite et protection LE PERP retraite et protection Benoit Rama http://www.imaf.fr Le PERP (Plan d Épargne Retraite Populaire) est une mesure d encouragement à la préparation de la retraite destinée aux salariés. Il copie

Plus en détail

une banque qui n a pas d actionnaire, ça change l épargne.

une banque qui n a pas d actionnaire, ça change l épargne. une banque qui n a pas d actionnaire, ça change l épargne. rendez-vous épargne clarté guide clarté épargne AVEC VOTRE CONSEILLER, ENVISAGEZ L ÉPARGNE DIFFÉREMMENT. Comme toutes les banques, le Crédit Mutuel

Plus en détail

FICHE PRATIQUE ASSURANCE-VIE

FICHE PRATIQUE ASSURANCE-VIE FICHE PRATIQUE ASSURANCE-VIE DEFINITION Le contrat d assurance-vie est une «enveloppe fiscale» sur laquelle on verse des fonds, destinés à un bénéficiaire uniquement en cas de décès du souscripteur. LES

Plus en détail

L E P LAN D EPARGNE R ETRAITE P OPULAIRE DE G ENERALI. Le Meilleur des Placements de Generali pour votre Retraite

L E P LAN D EPARGNE R ETRAITE P OPULAIRE DE G ENERALI. Le Meilleur des Placements de Generali pour votre Retraite L E P LAN D EPARGNE R ETRAITE P OPULAIRE DE G ENERALI Le Meilleur des Placements de Generali pour votre Retraite Antho Avec le PERP Anthologie, composez votre retraite avec les meilleurs fonds de Generali

Plus en détail

PATRIMOINE ET RETRAITE

PATRIMOINE ET RETRAITE FINADOC www.finadoc.com et www.conseils-financiers.com Prendre de la hauteur de vue sur la finance et le patrimoine. De meilleures décisions en toute indépendance. PATRIMOINE ET RETRAITE Bureaux : 270

Plus en détail

Les fiches thématiques Placements financiers Assurance-vie

Les fiches thématiques Placements financiers Assurance-vie Les fiches thématiques Placements financiers Assurance-vie L'assurance vie est un contrat par lequel l'assureur s'engage en contrepartie du paiement d'une ou plusieurs primes par le souscripteur, à verser

Plus en détail

FAQ Web conférence 2 avril

FAQ Web conférence 2 avril FAQ Web conférence 2 avril Les questions sur l assurance vie «Investir en assurance vie : quel intérêt?» L'assurance vie permet de réaliser une opération d'épargne. Dans cette perspective, un contrat d

Plus en détail

Immobilier et Assurance Vie

Immobilier et Assurance Vie Immobilier et Assurance Vie Les plus beaux patrimoines se façonnent dans l exigence Sommaire Le fonctionnement des SCPI au sein de l'assurance Vie...p3 Pourquoi la SCPI Primopierre?...p4 L'enveloppe Assurance

Plus en détail

Le PERCO Intégral Un nouveau mode de gestion dans le PERCO France Télécom

Le PERCO Intégral Un nouveau mode de gestion dans le PERCO France Télécom Le PERCO Intégral Un nouveau mode de gestion dans le PERCO France Télécom France Télécom - Orange et les partenaires sociaux, soucieux d'accompagner dans les meilleures conditions les salariés dans la

Plus en détail

www.financeimmo.com Vos crédits au meilleur taux

www.financeimmo.com Vos crédits au meilleur taux Vos crédits au meilleur taux Notre travail est de vs aider à rechercher les meilleures conditions commerciales correspondant à votre situation au moment où vs en avez besoin. Ns vs accompagnons de l'étude

Plus en détail

Un contrat accessible

Un contrat accessible Octobre 2013 Un contrat accessible Minimum de versements programmés* : - 50 par mois - 100 par trimestre - 150 par semestre ou par an ou par versement libre *A conseiller, eu égard au traitement fiscal

Plus en détail

Document N 10 Document de travail, n engage pas le Conseil Le PERCO en 2014

Document N 10 Document de travail, n engage pas le Conseil Le PERCO en 2014 CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 08 juillet 2015 à 9 h 30 «Le patrimoine des retraités et l épargne retraite» Document N 10 Document de travail, n engage pas le Conseil Le PERCO en

Plus en détail

Comment Faire pour Payer moins d'impôts en 2015

Comment Faire pour Payer moins d'impôts en 2015 Comment Faire pour Payer moins d'impôts en 2015 Payer moins d'impôt en 2015? C'est possible, à condition d'agir dès maintenant : passé le 31 décembre, vous ne pourrez plus bénéficier des avantages fiscaux

Plus en détail

LES SCPI CHEZ SPIRICA Description et méthodes de valorisation MARS 2013

LES SCPI CHEZ SPIRICA Description et méthodes de valorisation MARS 2013 1 LES SCPI CHEZ SPIRICA Description et méthodes de valorisation MARS 2013 2 Sommaire Contexte et objectifs 3 Les Principales Caractéristiques des SCPI 4 Les SCPI dans un contrat Spirica 13 Exemple de calculs

Plus en détail

L essentiel sur. L assurance vie

L essentiel sur. L assurance vie L essentiel sur L assurance vie Qu est-ce que c est? Un produit d épargne à moyen et long terme L assurance vie sert à épargner et faire fructifier votre capital, pour vous-même ou vos proches. A la fin

Plus en détail

Comment conjuguer préparation de sa retraite et avantage fiscal?

Comment conjuguer préparation de sa retraite et avantage fiscal? Comment conjuguer préparation de sa retraite et avantage fiscal? Joëlle DALBERA & Samuel ELIMBI Département Retraite Patrimoniale Direction du Développement Sommaire 01//LE MARCHE DU PERP 02// LES PRINCIPES

Plus en détail

Oddo & Cie. La Loi Madelin. Avril 2013

Oddo & Cie. La Loi Madelin. Avril 2013 Oddo & Cie La Loi Madelin Sommaire Sections 1 Cadre juridique et fiscal des contrats d épargne retraite «Madelin» 3 2 Fipavenir TNS 13 2 3 Section 1 Cadre juridique et fiscal des contrats d épargne retraite

Plus en détail

CONSEILS -EN- PATRIMOINE. Étude réalisée le : XXXXXX

CONSEILS -EN- PATRIMOINE. Étude réalisée le : XXXXXX CONSEILS -EN- PATRIMOINE ETUDE RETRAITE Étude réalisée le : XXXXXX Vous avez souhaité des éléments de réflexion concernant la préparation de votre retraite. La présente étude a été établie sur la base

Plus en détail

L'ASSURANCE VIE PLACEMENT

L'ASSURANCE VIE PLACEMENT L'ASSURANCE VIE PLACEMENT Une note de R i v i e r a F a m i l y O f f i c e Mise à jour : septembre 2004 Malgré les réformes de septembre 1997 et d octobre 1998, le cadre fiscal de l assurance vie demeure

Plus en détail

SOMMAIRE. Introduction : le contexte. Le système de retraite. Les produits financiers. La gestion du patrimoine. SAS, SCI les nouveautés fiscales

SOMMAIRE. Introduction : le contexte. Le système de retraite. Les produits financiers. La gestion du patrimoine. SAS, SCI les nouveautés fiscales Mot d accueil SOMMAIRE Introduction : le contexte Le système de retraite Les produits financiers La gestion du patrimoine SAS, SCI les nouveautés fiscales Questions Réponses LA RETRAITE EN 2011 : QUELQUES

Plus en détail

guide clarté épargne www.creditmutuel.fr

guide clarté épargne www.creditmutuel.fr guide clarté épargne UNE BANQUE QUI N A PAS D ACTIONNAIRE, ÇA CHANGE L ÉPARGNE. www.creditmutuel.fr AVEC VOTRE CONSEILLER CRÉDIT MUTUEL, ENVISAGEZ L ÉPARGNE DIFFÉREMMENT. Comme toutes les banques, le Crédit

Plus en détail

RETRAITE PATRIMOINES PRIVES Le Plan d Epargne Retraite Populaire de Cholet Dupont

RETRAITE PATRIMOINES PRIVES Le Plan d Epargne Retraite Populaire de Cholet Dupont Avec le PERP, la loi «FILLON» a donné accès à toute personne, salarié, chef d entreprise, fonctionnaire, profession libérale, agriculteur, mère au foyer... personnes avec ou sans activité professionnelle,

Plus en détail

LES PEE ET PERCO AG2R LA MONDIALE

LES PEE ET PERCO AG2R LA MONDIALE LES PEE ET PERCO AG2R LA MONDIALE sont accessibles à tous les salariés L épargne salariale offre à toutes les entreprises l opportunité de motiver et fidéliser leurs collaborateurs avec des dispositifs

Plus en détail

retraite PERP Pair Plan Agipi Innovant pour la Retraite Profitez des avantages d une retraite bien préparée

retraite PERP Pair Plan Agipi Innovant pour la Retraite Profitez des avantages d une retraite bien préparée retraite PERP Pair Plan Agipi Innovant pour la Retraite Profitez des avantages d une retraite bien préparée Bien vivre sa retraite pour en profiter pleinement est le souhait de chacun. Pour cela, il est

Plus en détail

Synthèse de l épargne à long terme et des. 1- Analyse des droits à la retraite complémentaire. 4- Synthèse

Synthèse de l épargne à long terme et des. 1- Analyse des droits à la retraite complémentaire. 4- Synthèse Gérard Fellus Delphine Padovani d Hautefort Yves Sevestre Cabinet Facs Paris, le jeudi 13 octobre 2011 1) Cabinet Sevestre - FACS - Priorités 1 La Retraite et les revenus différés. Analyse des droits acquis

Plus en détail

PERP LIGNAGE PLAN D ÉPARGNE RETRAITE POPULAIRE

PERP LIGNAGE PLAN D ÉPARGNE RETRAITE POPULAIRE PLAN D ÉPARGNE RETRAITE POPULAIRE PERP LIGNAGE Contrat d assurance sur la vie souscrit par le Groupement d Épargne Retraite Populaire ADRECO auprès d ORADEA VIE, compagnie d assurance vie et de capitalisation,

Plus en détail

ÉPARGNE-PENSION COMMENT S Y PRENDRE?

ÉPARGNE-PENSION COMMENT S Y PRENDRE? COMMENT S Y PRENDRE? 1. L'ÉPARGNE-PENSION, C EST QUOI? L'épargne-pension vous permet de vous constituer une pension complémentaire à votre initiative individuelle. Au passage, vous pouvez déduire ce que

Plus en détail

Document de réflexion - RACHETER OU NE PAS RACHETER?

Document de réflexion - RACHETER OU NE PAS RACHETER? Document de réflexion - RACHETER OU NE PAS RACHETER? Version fin mai 2012 Ce document est destiné aux personnes participantes du Régime et vise à les aider à déterminer si le rachat d une rente pour service

Plus en détail

édition 2009 / 2010 Les essentiels 50 conseils Guide pratique hors-série pour payer moins d impôts UNE RELATION DURABLE, ICI, ça CHANGE LA VIE.

édition 2009 / 2010 Les essentiels 50 conseils Guide pratique hors-série pour payer moins d impôts UNE RELATION DURABLE, ICI, ça CHANGE LA VIE. édition 2009 / 2010 Les essentiels Guide pratique hors-série 50 conseils pour payer moins d impôts UNE RELATION DURABLE, ICI, ça CHANGE LA VIE. Avant-Propos Déductions, réductions et crédits d impôt de

Plus en détail

EN BREF. Libressur Sélection Vie

EN BREF. Libressur Sélection Vie Libressur Sélection Vie Cherchez à faire fructifier votre capital en investissant à votre rythme tout en bénéficiant du cadre fiscal(1) avantageux de l assurance vie. EN BREF Libressur-Sélection Vie est

Plus en détail

CLIENT INVESTISSEUR SCPI. Achète des parts de SCPI. Les locataires payent des LOYERS à la SCPI. Distribution de revenus, valorisation du patrimoine

CLIENT INVESTISSEUR SCPI. Achète des parts de SCPI. Les locataires payent des LOYERS à la SCPI. Distribution de revenus, valorisation du patrimoine Investir en SCPI Une SCPI ou Société Civile de Placement Immobilier est un produit d investissement collectif non coté investi en immobilier. L acquisition de parts de SCPI permet à l investisseur d effectuer

Plus en détail

Si vous avez réalisé des retraits sur votre PEA «classique», vous pourrez bénéficier d une nouvelle enveloppe fiscale pour de nouveaux versements

Si vous avez réalisé des retraits sur votre PEA «classique», vous pourrez bénéficier d une nouvelle enveloppe fiscale pour de nouveaux versements Le PEA PME-ETI Création d un nouveau PEA-PME permettant d investir dans des PME et des ETI EN BREF Dispositif adopté par le Parlement dans le cadre de la Loi de finances pour 2014, le PEA «PME- ETI» est

Plus en détail

EN BREF. Ressources Sélection Vie II. Offrez à vos salariés une retraite plus sereine tout en optimisant votre politique sociale.

EN BREF. Ressources Sélection Vie II. Offrez à vos salariés une retraite plus sereine tout en optimisant votre politique sociale. Ressources Sélection Vie II Offrez à vos salariés une retraite plus sereine tout en optimisant votre politique sociale. EN BREF Ressources Sélection Vie II est un contrat collectif d assurance sur la vie

Plus en détail

Les rachats de contrats d assurance-vie après 60 ans en 2012 FFSA

Les rachats de contrats d assurance-vie après 60 ans en 2012 FFSA CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 17 décembre 2013 à 14h30 «Etat des lieux sur l épargne en prévision de la retraite» Document N 8 Document de travail, n engage pas le Conseil Les

Plus en détail

Mieux comprendre l assurance-vie

Mieux comprendre l assurance-vie Mieux comprendre l assurance-vie L'assurance vie est un placement financier très souple et toujours avantageux fiscalement. Avec l'assurance vie, votre investissement et ses fruits sont disponibles à tout

Plus en détail

Document de réflexion - RACHETER OU NE PAS RACHETER?

Document de réflexion - RACHETER OU NE PAS RACHETER? Document de réflexion - RACHETER OU NE PAS RACHETER? Version janvier 2015 Ce document est destiné aux personnes participantes du Régime et vise à les aider à déterminer si le rachat d une rente pour service

Plus en détail

Fipavie Retraite Garantie. Un contrat d assurance-vie à revenus garantis à vie sans aliénation du capital

Fipavie Retraite Garantie. Un contrat d assurance-vie à revenus garantis à vie sans aliénation du capital Un contrat d assurance-vie à revenus garantis à vie sans aliénation du capital Sommaire 1 Enjeu de la retraite et environnement client 2 2 3 4 : La solution retraite patrimoniale en 4 points clés Un revenu

Plus en détail

Au crédit mutuel, J épargne en toute clarté... et ça, ça change tout!

Au crédit mutuel, J épargne en toute clarté... et ça, ça change tout! Prenez rendez-vous, avec votre conseiller. Par Téléphone au : Du lundi au vendredi de 8h à 19h, jusqu à 17h le samedi Sur Internet 7 jours/7 Coût de connexion selon votre fournisseur d accès. L attention

Plus en détail

Revenu de retraite majoré

Revenu de retraite majoré 1 Revenu de retraite majoré Capitalisation fiscalement avantageuse pour compléter votre revenu de retraite Considérations importantes Tous les commentaires relatifs à l'imposition sont de nature générale

Plus en détail

Mon épargne mon patrimoine. Une épargne, des projets

Mon épargne mon patrimoine. Une épargne, des projets Mon épargne mon patrimoine Une épargne, des projets Une épargne, des projets, toutes les solutions sont au Crédit Mutuel Que vous souhaitiez vous constituer une épargne disponible, un capital pour préparer

Plus en détail

Durée d investissement recommandée de 8 ans. SCPI à capital variable.

Durée d investissement recommandée de 8 ans. SCPI à capital variable. SCPI Rivoli Avenir Patrimoine Valorisez votre patrimoine en investissant indirectement dans de l immobilier d entreprise, avec la SCPI Rivoli Avenir Patrimoine Durée d investissement recommandée de 8 ans.

Plus en détail

Épargne Salariale - Professions Libérales (ES-PL)

Épargne Salariale - Professions Libérales (ES-PL) Épargne Salariale - Professions Libérales (ES-PL) Optimisez votre épargne et votre retraite dans un cadre social et fiscal attractif. EN BREF Spécifiquement conçu pour les professionnels libéraux qui emploient

Plus en détail

ASSURANCE VIE. Cardif Multi-Plus PEP. La Sécurité du PEP. Un accès facilité aux plus grandes signatures financières. Une liberté réinventée

ASSURANCE VIE. Cardif Multi-Plus PEP. La Sécurité du PEP. Un accès facilité aux plus grandes signatures financières. Une liberté réinventée La Sécurité du PEP Un accès facilité aux plus grandes signatures financières Une liberté réinventée Si le PEP est autant plébiscité par les Français, c'est qu'il se révèle être un outil particulièrement

Plus en détail

Fructi-Sélection Vie EN BREF

Fructi-Sélection Vie EN BREF Fructi-Sélection Vie Constituez ou cherchez à valoriser un capital en investissant à votre rythme tout en bénéficiant du cadre fiscal spécifique(1) de l assurance vie. EN BREF Fructi-Sélection Vie est

Plus en détail

Sommaire. Développer mon épargne Préparer ma retraite Assurer l avenir de mes proches Transmettre mon patrimoine

Sommaire. Développer mon épargne Préparer ma retraite Assurer l avenir de mes proches Transmettre mon patrimoine Développer mon épargne Préparer ma retraite Assurer l avenir de mes proches Transmettre mon patrimoine Sommaire Objectifs 3 Un large choix de supports 4 Les plus grands gestionnaires français et internationaux

Plus en détail

Le Plan Épargne Retraite-Banque Populaire (PER-BP) est un placement dédié à la préparation de votre retraite dans un cadre fiscal (1) avantageux.

Le Plan Épargne Retraite-Banque Populaire (PER-BP) est un placement dédié à la préparation de votre retraite dans un cadre fiscal (1) avantageux. Plan d'epargne Retraite Banque Populaire Préparez votre retraite dans un cadre fiscal(1) avantageux grâce au Plan Épargne Retraite-Banque Populaire (PER-BP). EN BREF Le Plan Épargne Retraite-Banque Populaire

Plus en détail

SwissLife Référence Retraite

SwissLife Référence Retraite Publicité SwissLife Référence Retraite Contrat individuel d assurance sur la vie, libellé en unités de compte et en euros Assurez votre avenir et celui de vos proches! Label d Excellence Les Dossiers de

Plus en détail

26 Contrat d assurance-vie

26 Contrat d assurance-vie 42 26 Contrat d assurance-vie est un contrat par lequel un assureur s engage à verser un capital en cas de vie ou de décès de l assuré, au profit du souscripteur ou d un tiers, moyennant une prime. Placement

Plus en détail

Les Patrimoniales 2013

Les Patrimoniales 2013 Les Patrimoniales 2013 La nouvelle fiscalité dans votre stratégie patrimoniale Nathalie ROUVIERE Crédit Agricole Banque Privée Bruno DUCASTEL Amundi Gestions Spécialisées page 1 La gestion de patrimoine

Plus en détail

LE CHOIX DE NOMBREUX INVESTISSEURS ET DE

LE CHOIX DE NOMBREUX INVESTISSEURS ET DE LE CHOIX DE NOMBREUX INVESTISSEURS ET DE S E R F I P at rimoine POUR UN PLACEMENT IMMOBILIER PLUS SIMPLE ET PLUS SÛR La Société Civile de Placements Immobilier Dans la perspective de votre future retraite,

Plus en détail

Pourquoi investir dans la pierre? Les principales lois fiscales

Pourquoi investir dans la pierre? Les principales lois fiscales Pourquoi investir dans la pierre? Pour réduire sa fiscalité Pour épargner intelligemment Pour préparer sa retraite Pour protéger ses proches Pour créer des revenus Pour transmettre un patrimoine Les principales

Plus en détail

Les caractéristiques de votre projet

Les caractéristiques de votre projet Les caractéristiques de votre projet Cette simulation tient compte des dispositions légales (loi de finances 2011) et contractuelles en vigueur. Votre situation initiale REVENU, compte tenu de votre situation

Plus en détail

GUIDE SPÉCIAL ASSURANCE VIE > TOUT SAVOIR SUR L ASSURANCE VIE

GUIDE SPÉCIAL ASSURANCE VIE > TOUT SAVOIR SUR L ASSURANCE VIE GUIDE SPÉCIAL ASSURANCE VIE > TOUT SAVOIR SUR L ASSURANCE VIE L objectif de ce guide est de vous donner des pistes pour mieux comprendre l assurance vie et son fonctionnement, et vous aider ainsi à faire

Plus en détail

AFCA MAE Comment préparer sa retraite? Quelle épargne possible dans nos vies de mobilité? 13 mars 2014

AFCA MAE Comment préparer sa retraite? Quelle épargne possible dans nos vies de mobilité? 13 mars 2014 AFCA MAE Comment préparer sa retraite? Quelle épargne possible dans nos vies de mobilité? 13 mars 2014 Sommaire Page 4 Qu est-ce que la retraite par capitalisation? Page 9 Page 12 Page 15 Page 17 Page

Plus en détail

Sommaire. 1. Qu est-ce qu une SCPI? 1.1 Définition 1.2 Fonctionnement d une SCPI. 2. Le marché des SCPI

Sommaire. 1. Qu est-ce qu une SCPI? 1.1 Définition 1.2 Fonctionnement d une SCPI. 2. Le marché des SCPI Sommaire 1. Qu est-ce qu une SCPI? 1.1 Définition 1.2 Fonctionnement d une SCPI 2. Le marché des SCPI 3. Pourquoi investir dans une SCPI via un contrat d assurance vie? 3.1 Avantages et risques liés à

Plus en détail

Version 8.1 Mars 2013

Version 8.1 Mars 2013 Version 8.1 Mars 2013 Principales évolutions 1 Evolutions législatives... 2 1.1 Fiscalité Impôt sur le revenu... 2 1.1.1 Gel du barème 2013 appliqué aux revenus de 2012, revalorisation de la décote et

Plus en détail

PATRIMOINE ABSOLU. Visez l exception pour votre patrimoine. Découvrez une solution évolutive réservée à des clients privilégiés

PATRIMOINE ABSOLU. Visez l exception pour votre patrimoine. Découvrez une solution évolutive réservée à des clients privilégiés PATRIMOINE ABSOLU CONTRAT D ASSURANCE VIE OU DE CAPITALISATION Visez l exception pour votre patrimoine Découvrez une solution évolutive réservée à des clients privilégiés ASSUREUR DU CONTRAT AVEC PATRIMOINE

Plus en détail

Actualité Juridique & Fiscale

Actualité Juridique & Fiscale Octobre 2012 2012 Actualité Juridique & Fiscale Sommaire Sommaire Projet de loi de finances 2013 I - Mesures concernant directement l assurance-vie II - Autres mesures relatives à la fiscalité du patrimoine

Plus en détail

www.financeimmo.com 1ère phase L'épargne, de 18 mois minimum pour le compte épargne logement et 4 ans minimum pour le plan épargne logement.

www.financeimmo.com 1ère phase L'épargne, de 18 mois minimum pour le compte épargne logement et 4 ans minimum pour le plan épargne logement. Vos crédits au meilleur taux Notre travail est de vous aider à rechercher les meilleures conditions commerciales correspondant à votre situation au moment où vous en avez besoin. Nous vous accompagnons

Plus en détail

CONSEILS - EN- PATRIMOINE

CONSEILS - EN- PATRIMOINE COSEILS - E- PATRIMOIE DIAGOSTIC PLACEMET à l attention de Monsieur XXXX réalisé le XXXXXXXXX Remarque: la présente étude a été réalisée en 2002, selon la législation en vigueur à cette date. Elle contient

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE ÉTOILE pei 2 ÉTOILE percoi 2

GUIDE PRATIQUE ÉTOILE pei 2 ÉTOILE percoi 2 GUIDE PRATIQUE ÉTOILE pei 2 ÉTOILE percoi 2 SOMMAIRE Composez votre dispositif sur mesure 4 Étoile PEI 2 - Étoile PERCOI 2 Principales caractéristiques 5 Conseils d optimisation pour le dirigeant et les

Plus en détail

RETRAITE 83 MULTISUPPORTS

RETRAITE 83 MULTISUPPORTS RETRAITE 83 MULTISUPPORTS NOUVELLE GÉNÉRATION PARLONS D AVANTAGES RETRAITE RETRAITE 83 MULTISUPPORTS 1 Retraite 83 Multisupports Nouvelle Génération Retraite 83 Multisupports Nouvelle Génération : une

Plus en détail

Je voudrais préparer ma retraite

Je voudrais préparer ma retraite Imprimé avec des encres végétales sur du papier PEFC par une imprimerie détentrice de la marque Imprim vert, label qui garantit la gestion des déchets dangereux dans les filières agréées. La certification

Plus en détail

BANQUE POPULAIRE GESTION PRIVÉE SCPI SCELLIER BBC FRUCTIRESIDENCE BBC. BANQUE & ASSURANCE www.banquepopulaire.fr

BANQUE POPULAIRE GESTION PRIVÉE SCPI SCELLIER BBC FRUCTIRESIDENCE BBC. BANQUE & ASSURANCE www.banquepopulaire.fr BANQUE POPULAIRE GESTION PRIVÉE SCPI SCELLIER BBC FRUCTIRESIDENCE BBC BANQUE & ASSURANCE www.banquepopulaire.fr Avertissement - Facteurs de risques Lorsque vous investissez dans une SCPI de type «Scellier

Plus en détail

Vous résidez fiscalement en France? Ce qui change pour vous au 1 er janvier 2013 :

Vous résidez fiscalement en France? Ce qui change pour vous au 1 er janvier 2013 : I.S.F. Patrimoine taxable Vous résidez fiscalement en France? Ce qui change pour vous au 1 er janvier 2013 : Vous êtes redevable de l ISF si votre patrimoine net taxable excède 1,3 million au 1 er janvier

Plus en détail

PEE et PERCO. Laboratoires MSD Chibret (LMSDC) Votre guide d épargne salariale

PEE et PERCO. Laboratoires MSD Chibret (LMSDC) Votre guide d épargne salariale PEE et PERCO Laboratoires MSD Chibret (LMSDC) Votre guide d épargne salariale PRESENTATION DE VOTRE DISPOSITIF ET SES AVANTAGES A partir du 1 er juin 2013, LMSDC met à la disposition de tous les salariés

Plus en détail

Les SCPI Société Civile de Placement Immobilier. Jean François THOUVENIN - ingénieur patrimonial

Les SCPI Société Civile de Placement Immobilier. Jean François THOUVENIN - ingénieur patrimonial Les SCPI Société Civile de Placement Immobilier Jean François THOUVENIN - ingénieur patrimonial Le programme Introduction Généralités Historique Fonctionnement / Objectif Gestion / Fiscalité Les différents

Plus en détail

Le plan d'epargne en Actions

Le plan d'epargne en Actions - 1 - Le plan d'epargne en Actions Résumé : Dernière oasis fiscale pour acquérir des actions, le PEA connaît de nombreuses améliorations le rendant encore plus attrayant : relèvement des plafonds de versement

Plus en détail

Ususphère en quelques mots

Ususphère en quelques mots Ususphère en quelques mots Que faisons-nous? Ususphère est une plateforme de mise en relation entre investisseurs à la recherche d un placement démembré en SCPI. Les demandes des investisseurs en usufruit

Plus en détail

Dossier retraite. Profil 1B. Année de naissance. Profil 1A

Dossier retraite. Profil 1B. Année de naissance. Profil 1A Dossier retraite Mise à jour : 10/03/2014 Vos ressources De quelles ressources disposerez-vous lors de votre départ en retraite? Elles sont de 5 natures : - La retraite sécurité sociale dite retraite de

Plus en détail

Cédants, Anticiper l organisation de votre patrimoine

Cédants, Anticiper l organisation de votre patrimoine Cédants, Anticiper l organisation de votre patrimoine 1. Vos intervenants 2. Comment évaluer la valeur de mon entreprise? 3. Actualité fiscale 4. 5 points clés pour organiser son patrimoine 5. De l utilité

Plus en détail

Allianz Retraite TNS / Agricole

Allianz Retraite TNS / Agricole Professionnels indépendants Allianz Retraite TNS / Agricole Épargnez pour votre retraite tout en profitant de déductions fiscales *. www.allianz.fr Avec vous de A à Z * Selon la législation en vigueur

Plus en détail

BPE Vie. L assurance-vie individuelle haut de gamme pour la gestion de votre patrimoine

BPE Vie. L assurance-vie individuelle haut de gamme pour la gestion de votre patrimoine BPE Vie L assurance-vie individuelle haut de gamme pour la gestion de votre patrimoine BPE Vie est un contrat d assurance-vie individuel multisupport, accessible à partir de 100 000 e. Ses atouts en font

Plus en détail

GESTION DU PATRIMOINE

GESTION DU PATRIMOINE Jean-Marc AVELINE Christian PRISCO-CHREIKI GESTION DU PATRIMOINE, 2007 ISBN : 978-2-212-53808-3 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION... 1 PREMIÈRE PARTIE LES GRANDS PRINCIPES DE LA GESTION DE PATRIMOINE CHAPITRE

Plus en détail

PERP LIGNAGE PLAN D ÉPARGNE RETRAITE POPULAIRE

PERP LIGNAGE PLAN D ÉPARGNE RETRAITE POPULAIRE PLAN D ÉPARGNE RETRAITE POPULAIRE PERP LIGNAGE Contrat d assurance sur la vie souscrit par le Groupement d Épargne Retraite Populaire ADRECO auprès d ORADEA VIE, compagnie d assurance vie et de capitalisation,

Plus en détail

Concordances PERP Advance. Les plus beaux patrimoines se façonnent dans l exigence

Concordances PERP Advance. Les plus beaux patrimoines se façonnent dans l exigence Concordances PERP Advance Les plus beaux patrimoines se façonnent dans l exigence Sommaire Le PERP, pour préparer sa retraite en bénéficiant d une déduction fiscale immédiate...p3-4 Concordance PERP Advance,

Plus en détail

Vous (et vos salariés), constituez une épargne tout en souplesse avec :

Vous (et vos salariés), constituez une épargne tout en souplesse avec : Inter Épargne + Optimisez votre épargne et votre retraite dans un cadre social et fiscal attractif EN BREF Spécifiquement conçu pour les professionnels qui emploient au moins 1 salarié, «Inter Epargne

Plus en détail

Les atouts de la retraite Madelin :

Les atouts de la retraite Madelin : Les atouts de la retraite Madelin : Caractéristiques et calcul de la rente viagère Sylvain Grégoire & Michel Andréini Convention CGPC : 10 Octobre 2013 Les enjeux de la retraite en France Sommaire Un système

Plus en détail

Sommaire. Thema. Coralis Capitalisation. Développer mon épargne Préparer ma retraite Assurer l avenir de mes proches Transmettre mon patrimoine

Sommaire. Thema. Coralis Capitalisation. Développer mon épargne Préparer ma retraite Assurer l avenir de mes proches Transmettre mon patrimoine Thema Coralis Capitalisation Développer mon épargne Préparer ma retraite Assurer l avenir de mes proches Transmettre mon patrimoine Sommaire Un large choix de supports... 3 Des services personnalisés pour

Plus en détail

Multisupport. Préparer efficacement votre retraite tout en profitant dès aujourd hui de déductions fiscales

Multisupport. Préparer efficacement votre retraite tout en profitant dès aujourd hui de déductions fiscales PERP Multisupport Préparer efficacement votre retraite tout en profitant dès aujourd hui de déductions fiscales Pourquoi est-il indispensable de préparer dès aujourd hui votre retraite? Aujourd hui, 10

Plus en détail

PERP Gaipare Zen. Prévoir le meilleur pour votre retraite

PERP Gaipare Zen. Prévoir le meilleur pour votre retraite PERP Gaipare Zen Prévoir le meilleur pour votre retraite On a tous une bonne raison d épargner pour sa retraite Composante de votre avenir, la retraite s envisage comme une nouvelle vie, synonyme de liberté.

Plus en détail

Fructi Épargne + EN BREF. Optimisez votre épargne et votre retraite dans un cadre social et fiscal attractif

Fructi Épargne + EN BREF. Optimisez votre épargne et votre retraite dans un cadre social et fiscal attractif Généré le: 08/08/2013 07:49:14 Fructi Épargne + Optimisez votre épargne et votre retraite dans un cadre social et fiscal attractif EN BREF Spécifiquement conçu pour les professionnels qui emploient au

Plus en détail

Assurances de Personnes des Chefs d entreprise

Assurances de Personnes des Chefs d entreprise Conférence / Débat Assurances de Personnes des Chefs d entreprise Les 3 piliers de votre protection sociale La Santé La Retraite La Prévoyance Complémentaire Santé Complémentaire Retraite Complémentaire

Plus en détail

Plan Épargne en Actions (PEA)

Plan Épargne en Actions (PEA) Plan Épargne en Actions (PEA) Réveillez le potentiel de votre épargne dans un cadre fiscal avantageux. EN BREF Le Plan d Épargne en Actions est une enveloppe fiscale, composée d un compte titre associé

Plus en détail

EN BREF. Fructi Épargne + Optimisez votre épargne et votre retraite dans un cadre social et fiscal attractif

EN BREF. Fructi Épargne + Optimisez votre épargne et votre retraite dans un cadre social et fiscal attractif Fructi Épargne + Optimisez votre épargne et votre retraite dans un cadre social et fiscal attractif EN BREF Spécifiquement conçu pour les professionnels qui emploient au moins 1 salarié, «Fructi Epargne

Plus en détail

Retraite. ExistE-t-il une solution. qui m assure des revenus garantis à vie? Assurance vie Arpèges formule Accumulator Retraite

Retraite. ExistE-t-il une solution. qui m assure des revenus garantis à vie? Assurance vie Arpèges formule Accumulator Retraite Retraite ExistE-t-il une solution qui m assure des revenus garantis à vie? Assurance vie Arpèges PouRquoi AujouRd hui est-il vital de PRéPAReR sa RetRAite? 7 Français sur 10 ne savent pas ce qu ils toucheront

Plus en détail

LES DISPOSITIFS DE RETRAITE COLLECTIVE LA DIRECTION DU MARCHÉ DES ENTREPRISES 1

LES DISPOSITIFS DE RETRAITE COLLECTIVE LA DIRECTION DU MARCHÉ DES ENTREPRISES 1 LES DISPOSITIFS DE RETRAITE COLLECTIVE 1 Des solutions simples pour répondre à différents besoins Droits individualisés (compte individuel ouvert au nom de chaque salarié de l entreprise) 3 Contrat de

Plus en détail

capital vie L assurance-vie qui s adapte à toute situation L assurance n est plus ce qu elle était.

capital vie L assurance-vie qui s adapte à toute situation L assurance n est plus ce qu elle était. capital vie L assurance-vie qui s adapte à toute situation L assurance n est plus ce qu elle était. Vous avez des projets d épargne? L assurance-vie est la solution qui s adapte à tous vos besoins L ASSURANCE-VIE

Plus en détail