Sondage Ipsos/ Logica Business Consulting effectué pour : Échantillon :

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Sondage Ipsos/ Logica Business Consulting effectué pour : Échantillon :"

Transcription

1 A Sondage Ipsos/ Logica Business Consulting effectué pour : FFSA Échantillon : 98 personnes, constituant un échantillon national représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. Dates du terrain : Les 18 et 19 mars Méthode : Échantillon interrogé par téléphone. Méthode des quotas : sexe, âge, profession du chef de famille, catégorie d agglomération et région. Ce rapport a été élaboré dans le respect de la norme internationale ISO 2022 «Etudes de marché, études sociales et d opinion» 2

2 BCDEFDCFCEC

3 F

4 FA! Question : Lorsque vous pensez à votre situation financière actuelle et à celle de votre foyer, êtes-vous aujourd hui en situation d épargner S/T En situation d épargner 1 Beaucoup d argent Un peu d argent Vous ne pouvez pas épargner

5 FAA" Question : Et au cours des 6 prochains mois, avez-vous l intention d épargner une partie de vos revenus? S/T Oui 1 S/T Non Oui certainement Oui probablement Non probablement pas Non certainement pas 6

6 FAA! A!!# Question : Et parmi les produits d épargne suivants, sur lesquels pensez-vous épargner? Base : à ceux qui ont l intention d épargner dans les 6 prochains mois Un livret A ou un livret bleu 9 Un PEL : plan d épargne logement Un contrat Assurance Vie Un livret de développement durable ou un Codevi Des produits d épargne retraite, tels que le PERP, le PERCO, ou dans le cadre de l entreprise Un livret d épargne populaire 9 Des comptes en actions, obligations ou SICAV Autre Total supérieur à 100, plusieurs réponses possibles Nsp * Item non suggéré 7

7 FAA! A!!#$! Question : Et parmi les produits d épargne suivants, sur lesquels pensez-vous épargner? Base : à ceux qui ont l intention d épargner dans les 6 prochains mois Ensemble Souscripteur d un contrat d Assurance Vie Niveau de revenu du foyer Oui Non Moins de 1200 De 1200 à 2000 De 2000 à et plus Un livret A ou un livret bleu Un PEL : plan d épargne logement Un contrat Assurance Vie Un livret de développement durable ou un Codevi Des produits d épargne retraite, tels que le PERP, le PERCO, ou dans le cadre de l entreprise Un livret d épargne populaire Des comptes en actions, obligations ou SICAV Autre* 2-1 Aucun de cela *Item non suggéré Total supérieur à 100, plusieurs réponses possibles 8

8 F! Question : Au cours des 6 prochains mois avez-vous l intention de retirer de l argent de l un de vos produits d épargne? 1 S/T Oui S/T Non Oui certainement Oui probablement Non probablement pas Non certainement pas 9

9 &FA' 10

10 F ((A) A A' Question : Vous-même, ou une personne de votre foyer, a-t-elle souscrit à un contrat d Assurance Vie dans un but d épargne? 0 7 Oui Non 11

11 F!!A!A' Question : Êtes-vous tout à fait, plutôt, plutôt pas ou pas d accord du tout avec chacune des affirmations suivantes : S/T D accord ABCDABAEBBFABDABAEBB ABABAE ABCDABAEBBDEBAB DABDB AABBFDE AB D ABCDABAEBBB AFAEBB ABABD AFAEBABBAEDEA ABCDABAEBB AFAEBDEAEB BDBAEBABE ABCDABAEBB AFAEBDAB F Tout à fait d accord Plutôt d accord Plutôt pas d accord Pas du tout d accord 12

12 F!!A!A'$! Question : Êtes-vous tout à fait, plutôt, plutôt pas ou pas d accord du tout avec chacune des affirmations suivantes : REPONSES «D ACCORD» Ensemble Souscripteur d un contrat d Assurance Vie Oui Non Moins de 1200 Niveau de revenu du foyer De 1200 à 2000 De 2000 à et plus ABCDABAEBBFABDAB AEBBABABAE ABCDABAEBBDEB ABDABDB AABB FDE ABD ABCDABAEBBB AFAEBBABAB D AFAEBABBAEDEA ABCDABAEBB AFAEB DEAEB BDBAEBABE ABCDABAEBB AFAEB DABF

13 *F! 1

14 F!) "AA!+A $ Question : Afin de s assurer que la réforme fiscale à venir soit la plus juste possible, quels éléments de patrimoine parmi les suivants estimez-vous qu il conviendrait de taxer de façon plus importante qu aujourd hui. En premier? Les œuvres d art En premier Les actions 8 L immobilier 11 Le livret A L Assurance Vie 2 1

15 F!) "AA!+A $A! Question : Afin de s assurer que la réforme fiscale à venir soit la plus juste possible, quels éléments de patrimoine parmi les suivants estimez-vous qu il conviendrait de taxer de façon plus importante qu aujourd hui. En premier? En second? Les œuvres d art 72 Au total Les actions 71 L immobilier L Assurance Vie 8 Le livret A 6 16

16 F!) "AA!+A$! Question : Afin de s assurer que la réforme fiscale à venir soit la plus juste possible, quels éléments de patrimoine parmi les suivants estimez-vous qu il conviendrait de taxer de façon plus importante qu aujourd hui. En premier? En second? TOTAL CITATIONS Ensemble Souscripteur d un contrat d Assurance Vie Oui Non Moins de 1200 Niveau de revenu du foyer De 1200 à 2000 De 2000 à et plus Les œuvres d art Les actions L immobilier L Assurance Vie Le livret A Total supérieur à 100, plusieurs réponses possibles 17

17 DA!!A!! Question : Si la fiscalité de l Assurance Vie se durcissait dans le cadre de cette réforme et devenait donc moins avantageuse, que feriez-vous? Base : personnes ayant une Assurance Vie 2 7 S/T Changerait de comportement 9 Cela ne changerait rien pour moi Cela m inciterait à privilégier à l avenir d autres supports d épargne J envisagerais de fermer mon contrat d Assurance Vie 18

18 DA!!A!! $! Question : Si la fiscalité de l Assurance Vie se durcissait dans le cadre de cette réforme et devenait donc moins avantageuse, que feriez-vous? Base : personnes ayant une Assurance Vie Niveau de revenu du foyer Ensemble Moins de 1200 De 1200 à 2000 De 2000 à et plus ABFD DEADEB! D"DDAB! "ADBEAB EBA #A"DADBABAFABFB EEB A$"DA S/T Changerait de comportement ABAB ADEBDABBFD

19 F!!A!+! Question : Le Gouvernement a annoncé un projet de réforme fiscale, supprimant ou réformant l ISF, l impôt de solidarité sur la fortune mais prévoyant en contrepartie de supprimer le bouclier fiscal. Pour chacune des opinions suivantes concernant le projet de réforme fiscale, dites-moi si vous êtes d accord ou pas? S/T D accord S/T D accord AEBABFABDBDEAB "EBEEBBABABBD AEEABFABDEB&EABFDABAB ABABBDDEDA AEEABFAB"BEEBBAB BABBBFDE AB D AEEABFAB"BFDAB"EAB ABDEEDBAEB AABAB"EAB A 10 2 Tout à fait d accord 8 Plutôt pas d accord 1 82 Plutôt d accord Pas du tout d accord 20

20 F!!A!+!$! Question : Le Gouvernement a annoncé un projet de réforme fiscale, supprimant ou réformant l ISF, l impôt de solidarité sur la fortune mais prévoyant en contrepartie de supprimer le bouclier fiscal. Pour chacune des opinions suivantes concernant le projet de réforme fiscale, dites-moi si vous êtes d accord ou pas? REPONSES «D ACCORD» Ensemble Souscripteur d un contrat d Assurance Vie Oui Non Moins de 1200 Niveau de revenu du foyer De 1200 à 2000 De 2000 à et plus AEBABFABDBDEAB"EBEEB BABABBD AEEABFABDEB&EABFDABAB ABAB BDDEDA AEEABFAB"BEEBBABBAB BBFDE ABD AEEABFAB"BFDAB"EABAB DEEDBAEB AABAB"EABA

CECOP. Centre d études et de connaissances sur l opinion publique. Les Français, leur épargne et leur retraite

CECOP. Centre d études et de connaissances sur l opinion publique. Les Français, leur épargne et leur retraite CECOP Centre d études et de connaissances sur l opinion publique Les Français, leur épargne et leur retraite FD/EP N 113015 Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Esteban Pratviel Département Opinion et Stratégies

Plus en détail

Les Français, l épargne et l assurance vie Une enquête Ipsos pour la Fédéra;on Française des Sociétés d Assurances. Janvier 2013

Les Français, l épargne et l assurance vie Une enquête Ipsos pour la Fédéra;on Française des Sociétés d Assurances. Janvier 2013 Les Français, l épargne et l assurance vie Une enquête Ipsos pour la Fédéra;on Française des Sociétés d Assurances Janvier 2013 Fiche technique Sondage effectué pour : La Fédéra;on Française des Sociétés

Plus en détail

CECOP LES FRANÇAIS, L EPARGNE ET LA RETRAITE. N 1301649 Janvier 2014

CECOP LES FRANÇAIS, L EPARGNE ET LA RETRAITE. N 1301649 Janvier 2014 CECOP LES FRANÇAIS, L EPARGNE ET LA RETRAITE N 1301649 Contacts CSA Pôle Opinion Corporate: Yves-Marie CANN Directeur adjoint du Pôle (yves-marie.cann@csa.eu) Julie GAILLOT Directrice d études (julie.gaillot@csa.eu)

Plus en détail

A PLUS FINANCE. A 7 mois des Présidentielles, Réforme fiscale 2007 : Quel accueil par les particuliers? Quelle place pour la fiscalité dans le débat?

A PLUS FINANCE. A 7 mois des Présidentielles, Réforme fiscale 2007 : Quel accueil par les particuliers? Quelle place pour la fiscalité dans le débat? A PLUS FINANCE A Plus Finance A 7 mois des Présidentielles, Réforme fiscale 2007 : Quel accueil par les particuliers? Quelle place pour la fiscalité dans le débat? 26 septembre 2006 Philippe TABOUIS :

Plus en détail

Les Français, l épargne et la retraite Enquête 2011

Les Français, l épargne et la retraite Enquête 2011 Les Français, l épargne et la retraite Enquête 2011 Le Cercle des Epargnants, partenaire du Groupe Generali A la demande du Cercle des Epargnants et de Generali, le Centre d Etudes et de Connaissances

Plus en détail

Les Français, l épargne et la retraite

Les Français, l épargne et la retraite 11, boulevard Haussman. 75009 Paris 01 58 38 65 87 / 37 www.cercledesepargnants.com contact@cercledesepargnants.com Les Français, l épargne et la retraite Enquête 2011 Le Cercle des Epargnants, partenaire

Plus en détail

LA BANQUE POSTALE / LES ECHOS

LA BANQUE POSTALE / LES ECHOS LA BANQUE POSTALE / LES ECHOS Baromètre Epargne - Vague 17 8 janvier 2013 TNS 2012 Sommaire LA BANQUE POSTALE / LES ECHOS Baromètre Epargne - Vague 17 1 Les Français et l'epargne 2 Les Français et la préparation

Plus en détail

L immobilier vu par différentes générations de Français

L immobilier vu par différentes générations de Français L immobilier vu par différentes générations de Français Septembre 2011 Nobody s Unpredictable Fiche technique Sondage effectué pour : I&E Consultants & ORPI Échantillon : 1000 personnes, constituant un

Plus en détail

ACTUALITÉ NOVEMBRE 2003 IMPÔTS ET FISCALITÉ DU PATRIMOINE

ACTUALITÉ NOVEMBRE 2003 IMPÔTS ET FISCALITÉ DU PATRIMOINE ACTUALITÉ NOVEMBRE 2003 IMPÔTS ET FISCALITÉ DU PATRIMOINE À L'OCCASION DES RENCONTRES NOTARIALES DE MAILLOT Cette enquête est réalisée pour le Conseil Supérieur du Notariat Publiée dans le le samedi 29

Plus en détail

Les Français, les entreprises et la bourse

Les Français, les entreprises et la bourse Les Français, les entreprises et la bourse Etude auprès des Français OpinionWay 15 place de la République 75 003 Paris Mai 2014 Méthodologie Méthodologie Echantillon de dont : 1070 représentatives de la

Plus en détail

Regards croisés sur l auto-entrepreunariat

Regards croisés sur l auto-entrepreunariat Regards croisés sur l auto-entrepreunariat Septembre 2013 Toute publication totale ou partielle doit impérativement utiliser la mention complète suivante : «Sondage OpinionWay pour l Union des Auto-Entrepreneurs

Plus en détail

La Banque Postale / CNP Assurances

La Banque Postale / CNP Assurances La Banque Postale / CNP Assurances Baromètre Prévoyance Vague 1 Santé Contacts TNS Sofres Département Finance Frédéric CHASSAGNE / Fabienne CADENAT / Michaël PERGAMENT 01.40.92. 45.37 / 31.17 / 46.72 42IG98

Plus en détail

Les Français, l épargne et la retraite

Les Français, l épargne et la retraite Les Français, l épargne et la retraite 2015 Rapport d étude de l institut CSA Vos contacts chez CSA : Estelle Thomas -Directrice du département Banque Assurance Finance -01 57 00 58 83 Matthieu Guimbert

Plus en détail

Les FRANCAIS. l EPARGNE ENQUETE 2012. Le Cercle des Epargnants, partenaire du Groupe Generali

Les FRANCAIS. l EPARGNE ENQUETE 2012. Le Cercle des Epargnants, partenaire du Groupe Generali ( Les FRANCAIS l EPARGNE & la RETRAITE ENQUETE Le Cercle des Epargnants, partenaire du Groupe Generali Jérôme JAFFRÉ Directeur du Centre d Etudes et de Connaissances sur l Opinion Publique Jean-Pierre

Plus en détail

Baromètre Prévoyance. 2ème Vague Dépendance Novembre 2008. Département Finance. Contacts TNS Sofres. Département Finance

Baromètre Prévoyance. 2ème Vague Dépendance Novembre 2008. Département Finance. Contacts TNS Sofres. Département Finance Baromètre Prévoyance 2ème Vague Dépendance Novembre 2008 Contacts TNS Sofres Département Finance Frédéric CHASSAGNE / Michaël PERGAMENT / Marie FAITOT 01.40.92. 45.37 / 46.72 / 44.41 42MV13 Département

Plus en détail

Département Finance. Contacts TNS Sofres. Département Finance

Département Finance. Contacts TNS Sofres. Département Finance Baromètre Prévoyance 2ème Vague Dépendance Novembre 2008 Contacts TNS Sofres Département Finance Frédéric CHASSAGNE / Michaël PERGAMENT / Marie FAITOT 01.40.92. 45.37 / 46.72 / 44.41 42MV13 Département

Plus en détail

Arrérages : Sommes d argent versées périodiquement à une personne au titre d une rente ou d une pension.

Arrérages : Sommes d argent versées périodiquement à une personne au titre d une rente ou d une pension. GLOSSAIRE DES PRINCIPAUX TERMES UTILISÉS 1 EN MATIÈRE DE PRODUITS FINANCIERS Action : Titre représentant une part du capital d une société (cotée ou non cotée en Bourse). Il s agit d un titre de propriété

Plus en détail

Décembre 2009 Nobody s Unpredictable

Décembre 2009 Nobody s Unpredictable Perception de l attachement des Français et des Eurois à leur département Décembre 2009 Nobody s Unpredictable Fiche technique Sondage national (ADF) Sondage effectué pour : L Assemblée des Départements

Plus en détail

NOUVEAUX ENJEUX FAMILIAUX & GESTION DE PATRIMOINE Evolution des structures familiales, préparation au vieillissement & impacts de la crise

NOUVEAUX ENJEUX FAMILIAUX & GESTION DE PATRIMOINE Evolution des structures familiales, préparation au vieillissement & impacts de la crise NOUVEAUX ENJEUX FAMILIAUX & GESTION DE PATRIMOINE Evolution des structures familiales, préparation au vieillissement & impacts de la crise Frédéric ALBERT f.albert@institut-think www.institut-think.com

Plus en détail

Les baisses d'impôts annoncées par Nicolas Sarkozy : priorité juste ou mal choisie?

Les baisses d'impôts annoncées par Nicolas Sarkozy : priorité juste ou mal choisie? Page 1 sur 9 Les baisses d'impôts annoncées par Nicolas Sarkozy : priorité juste ou mal choisie? 2894 avis exprimés Question 1 : D'après ce que vous savez, les mesures contenues dans le "paquet fiscal"

Plus en détail

Les Français et la santé Valorisation des marques solidaire par vente-privee.com

Les Français et la santé Valorisation des marques solidaire par vente-privee.com Anne-Laure GALLAY Directrice d études Département Opinion Tél : 01 55 33 20 90 François Miquet-Marty Directeur des études politiques Maïder Chango Chef de projet LH2 Opinion anne-laure.gallay@lh2.fr Eléna

Plus en détail

Amundi Epargne Salariale et Retraite. Baromètre «Les jeunes actifs et la retraite» Vague 6 2013. Extraits de rapport TNS

Amundi Epargne Salariale et Retraite. Baromètre «Les jeunes actifs et la retraite» Vague 6 2013. Extraits de rapport TNS Amundi Epargne Salariale et Retraite Baromètre «Les jeunes actifs et la retraite» Vague 6 2013 Extraits de rapport Contenu 1 La méthodologie 04 2 En toile de fond : les jeunes et l épargne 06 3 Perception

Plus en détail

Sondage de l Institut CSA pour Empruntis Septembre 2015

Sondage de l Institut CSA pour Empruntis Septembre 2015 Les Français et le budget de la rentrée Sondage de l Institut CSA pour Empruntis Septembre 2015 Fiche technique Interrogation Echantillon national représentatif de 1008 personnes âgées de 18 ans et plus

Plus en détail

La culture financière des Français

La culture financière des Français C entr e de Recher c h e po u r l E t u d e et l Obser va t i o n des Co n d it io n s de V ie Département Conditions de vie et aspirations La culture financière des Français Etude réalisée à la demande

Plus en détail

Les sites comparateurs sur Internet

Les sites comparateurs sur Internet Les sites comparateurs sur Internet Contact : OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris Novembre 2014 01 78 94 90 00 http://www.opinion-way.com 1 Méthodologie Méthodologie Echantillon de 2032 personnes

Plus en détail

Baromètre 2013 du Club de l Épargne Salariale Octobre 2013. Baromètre 2013. Club de l Epargne Salariale / Harris interactive. Harris Interactive

Baromètre 2013 du Club de l Épargne Salariale Octobre 2013. Baromètre 2013. Club de l Epargne Salariale / Harris interactive. Harris Interactive Baromètre 2013 Club de l Epargne Salariale / Harris interactive Toute diffusion de résultats tirés de cette étude doit être accompagnée de la mention suivante : "Baromètre 2013 du Club de l'epargne Salariale

Plus en détail

A PLUS FINANCE. 5 mois après les Présidentielles : la réforme fiscale 2007 «Paquet fiscal» : attractif ou non? Quel accueil par les particuliers?

A PLUS FINANCE. 5 mois après les Présidentielles : la réforme fiscale 2007 «Paquet fiscal» : attractif ou non? Quel accueil par les particuliers? A PLUS FINANCE A Plus Finance 5 mois après les Présidentielles : la réforme fiscale 2007 «Paquet fiscal» : attractif ou non? Quel accueil par les particuliers? 2 octobre 2007 Niels COURT-PAYEN : 01.40.08.03.40

Plus en détail

ÉTUDE SILVER ÉCONOMIE La préparation au vieillissement

ÉTUDE SILVER ÉCONOMIE La préparation au vieillissement ÉTUDE SILVER ÉCONOMIE La préparation au vieillissement Frédéric ALBERT f.albert@institut-think www.institut-think.com 01 77 15 67 48 #RÉSULTATS #DISPOSITIF MÉTHODOLOGIQUE LA VISION DES INVESTISSEURS (GRAND

Plus en détail

Baromètre d intention de vote pour l élection présidentielle

Baromètre d intention de vote pour l élection présidentielle Baromètre d intention de vote pour l élection présidentielle Une étude Ipsos - Logica Business Consulting pour France Télévisions, Radio France et Le Monde Jeudi mai 0- Vague Nobody s Unpredictable Ipsos

Plus en détail

FRANCAIS EPARGNE RETRAITE

FRANCAIS EPARGNE RETRAITE ( LES FRANCAIS L EPARGNE RETRAITE & LA Génération responsable.com Le Cercle des Epargnants, partenaire du Groupe Generali Enquête A la demande du Cercle des Epargnants, le Centre d'études et de connaissances

Plus en détail

Baromètre Prévoyance Dépendance La Banque Postale Prévoyance La Croix Vague 5 : Dépendance

Baromètre Prévoyance Dépendance La Banque Postale Prévoyance La Croix Vague 5 : Dépendance Baromètre Prévoyance Dépendance La Banque Postale Prévoyance La Croix Vague 5 : Dépendance Sommaire 1 Contexte / préoccupations des Français 2 Des Français concernés par la dépendance des personnes âgées

Plus en détail

8 èmes Rencontres de l Épargne Salariale

8 èmes Rencontres de l Épargne Salariale Palais du Luxembourg 8 èmes Rencontres de l Épargne Salariale 18 octobre 2010 8 èmes Rencontres de l Épargne Salariale Palais du Luxembourg 18 octobre 2010 1 Palais du Luxembourg 8 èmes Rencontres de l

Plus en détail

Epargne : prudence et ambition sont-ils conciliables?

Epargne : prudence et ambition sont-ils conciliables? Better thinking. Together. Epargne : prudence et ambition sont-ils conciliables? 1 ère étude annuelle auprès des épargnants clients des réseaux bancaires français Sommaire Fiche technique 3 Objectif Retraite

Plus en détail

Les micro-entrepreneurs, les travailleurs non-salariés, la crise et l assurance

Les micro-entrepreneurs, les travailleurs non-salariés, la crise et l assurance Septembre 2013 Contact: Frédéric Dabi 01 45 84 14 44 Frederic.dabi@ifop.com Les micro-entrepreneurs, les travailleurs non-salariés, la crise et l assurance pour Note méthodologique Etude réalisée pour:

Plus en détail

3. QUELS SONT VOS OBJECTIFS DE PLACEMENT?

3. QUELS SONT VOS OBJECTIFS DE PLACEMENT? Quels sont vos objectifs de placement? 2 3. QUELS SONT VOS OBJECTIFS DE PLACEMENT? Les facteurs à prendre en compte Ils dépendent de votre personnalité, de votre âge, de votre situation de famille et de

Plus en détail

LA BANQUE POSTALE LES ECHOS Baromètre Epargne - vague 14

LA BANQUE POSTALE LES ECHOS Baromètre Epargne - vague 14 LA BANQUE POSTALE LES ECHOS Baromètre Epargne - vague 14 Sommaire 1. Les Français et l épargne 2. Les Français et la préparation de la retraite 3. Les Français et leurs investissements, placements financiers

Plus en détail

Les Français et les projets de la Commission européenne sur les paiements par carte bancaire

Les Français et les projets de la Commission européenne sur les paiements par carte bancaire Les Français et les projets de la Commission européenne sur les paiements par carte bancaire Institut CSA pour Visa Novembre 04 Fiche technique Interrogation Echantillon national représentatif de 980 personnes

Plus en détail

Vous résidez fiscalement en France? Ce qui change pour vous au 1 er janvier 2013 :

Vous résidez fiscalement en France? Ce qui change pour vous au 1 er janvier 2013 : I.S.F. Patrimoine taxable Vous résidez fiscalement en France? Ce qui change pour vous au 1 er janvier 2013 : Vous êtes redevable de l ISF si votre patrimoine net taxable excède 1,3 million au 1 er janvier

Plus en détail

ÉTUDE SILVER ÉCONOMIE La préparation au vieillissement

ÉTUDE SILVER ÉCONOMIE La préparation au vieillissement ÉTUDE SILVER ÉCONOMIE La préparation au vieillissement Frédéric ALBERT f.albert@institut-think www.institut-think.com 01 77 15 67 48 #RÉSULTATS #DISPOSITIF MÉTHODOLOGIQUE LA VISION DES INVESTISSEURS (GRAND

Plus en détail

LES FRANÇAIS, L ÉPARGNE & LA RETRAITE

LES FRANÇAIS, L ÉPARGNE & LA RETRAITE 201 LES FRANÇAIS, L ÉPARGNE & LA RETRAITE Jérôme JAFFRÉ Directeur du Centre d Études et de Connaissances sur l Opinion Publique Jean-Pierre GAILLARD Président du Cercle des Epargnants Philippe CREVEL Secrétaire

Plus en détail

FD/AM N 1-18325 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Adeline Merceron Tél : 01 45 84 14 44 adeline.merceron@ifop.com. pour

FD/AM N 1-18325 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Adeline Merceron Tél : 01 45 84 14 44 adeline.merceron@ifop.com. pour FD/AM N 1-18325 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Adeline Merceron Tél : 01 45 84 14 44 adeline.merceron@ifop.com pour Les Français et leur de santé Résultats détaillés Février 2010 Sommaire - 1 - La méthodologie...

Plus en détail

BAROMÈTRE DE LA PROTECTION SOCIALE DES AGENTS TERRITORIAUX

BAROMÈTRE DE LA PROTECTION SOCIALE DES AGENTS TERRITORIAUX BAROMÈTRE DE LA PROTECTION SOCIALE DES AGENTS TERRITORIAUX Avril 2009 SOMMAIRE 1. La méthodologie 3 A. L évolution du système de protection sociale 5 B. Les pratiques en matière de protection sociale 9

Plus en détail

Qui sont les primo-accédants d aujourd hui et de demain?

Qui sont les primo-accédants d aujourd hui et de demain? Qui sont les primo-accédants d aujourd hui et de demain? Etude de l Institut CSA pour Guy Hoquet L immobilier Mars 2015 Fiche technique Interrogation Echantillon national représentatif de 2000 personnes

Plus en détail

Les Français et l accession à la propriété

Les Français et l accession à la propriété Les Français et l accession à la propriété Sondage Ifop pour CAFPI Le 30 juin 2015 La méthodologie Etude réalisée par l'ifop pour CAFPI Echantillon Méthodologie Mode de recueil L enquête a été menée auprès

Plus en détail

Centre d Analyse Stratégique

Centre d Analyse Stratégique Centre d Analyse Stratégique Choix d une complémentaire santé Le regard des Assurés et des Entreprises 7 juillet 2009 Centre d Analyse Stratégique Tristan KLEIN Perrine FREHAUT Contacts TNS Sofres Emmanuel

Plus en détail

OBSERVATOIRE UFF / IFOP DE LA CLIENTÈLE PATRIMONIALE

OBSERVATOIRE UFF / IFOP DE LA CLIENTÈLE PATRIMONIALE OBSERVATOIRE UFF / IFOP DE LA CLIENTÈLE PATRIMONIALE Edition 2013 Perception du risque et comportement d investissement (point 5) 16 octobre 2013 Pourquoi un Observatoire UFF/IFOP de la clientèle patrimoniale?

Plus en détail

L IMPOT DE SOLIDARITE SUR LA FORTUNE

L IMPOT DE SOLIDARITE SUR LA FORTUNE L IMPOT DE SOLIDARITE SUR LA FORTUNE Introduction L impôt de solidarité sur la fortune est un impôt annuel dû par les personnes physiques détenant un patrimoine net supérieur à 790 000 au 1 er janvier

Plus en détail

SERVICES FINANCIERS DE LA POSTE / LES ECHOS

SERVICES FINANCIERS DE LA POSTE / LES ECHOS SERVICES FINANCIERS DE LA POSTE / LES ECHOS Baromètre Epargne - Vague Mars 005 Services Financiers de La Poste / Les Echos Contacts TNS Sofres Communication et Finance Frédéric CHASSAGNE / Fabienne CADENAT

Plus en détail

Edition 2013 du Baromètre du marché des CGPI et de leurs clients. Baromètre du marché des CGPI et de leurs clients

Edition 2013 du Baromètre du marché des CGPI et de leurs clients. Baromètre du marché des CGPI et de leurs clients Edition 01 du Baromètre du marché des CGPI et de leurs clients Introduction Hervé Cazade Responsable de la distribution et du développement commercial France, BNP Paribas Cardif Présentation des résultats

Plus en détail

La mise en place de la complémentaire santé obligatoire

La mise en place de la complémentaire santé obligatoire La mise en place de la complémentaire santé obligatoire Contact : Frédéric Micheau Directeur des études d opinion Directeur de département 15, place de la République 75003 PARIS Tel : 01 78 94 90 00 Fax

Plus en détail

AMUNDI Les Jeunes actifs et la retraite - Vague 3-2010

AMUNDI Les Jeunes actifs et la retraite - Vague 3-2010 AMUNDI Les Jeunes actifs et la retraite - Vague 3-2010 Résultats de l étude TNS Sofres / Présentation Frédéric Chassagne 7 juin 2010 FICHE TECHNIQUE Étude barométrique réalisée pour AMUNDI Échantillon

Plus en détail

TEST DE CONCEPT D EPARGNE DE PROXIMITE

TEST DE CONCEPT D EPARGNE DE PROXIMITE TEST DE CONCEPT D EPARGNE DE PROXIMITE Juin 2011 15, Place de la République, 75003 Paris Tél. : 01 78 94 90 00 http://www.opinion-way.com Méthodologie Méthodologie : Étude quantitative réalisée, auprès

Plus en détail

L ATTITUDE DES FRANÇAIS A L EGARD DE

L ATTITUDE DES FRANÇAIS A L EGARD DE L ATTITUDE DES FRANÇAIS A L EGARD DE LA SUPPRESSION SIMULTANEE DE L ISF ET DU BOUCLIER FISCAL - Sondage de l'institut CSA - N 1001375A Octobre 2010 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris cedex 02 CSA

Plus en détail

Les enseignants, acteurs majeurs du développement personnel

Les enseignants, acteurs majeurs du développement personnel Les enseignants, acteurs majeurs du développement personnel Contact : Julien Goarant Directeur de clientèle Département Opinion 15, place de la République 75003 PARIS Tel : 01 80 48 30 80 Fax : 01 78 94

Plus en détail

LA BANQUE POSTALE / LES ECHOS Baromètre Epargne - vague 12

LA BANQUE POSTALE / LES ECHOS Baromètre Epargne - vague 12 LA BANQUE POSTALE / LES ECHOS Baromètre Epargne - vague 12 Sommaire 1. Les Français et l'épargne 2. Les Français et leurs investissements LA BANQUE POSTALE / LES ECHOS Baromètre Epargne - vague 12 TNS

Plus en détail

CONFERENCE DE PRESSE MARDI 22 OCTOBRE 2013

CONFERENCE DE PRESSE MARDI 22 OCTOBRE 2013 22 et 23 novembre 2013 CONFERENCE DE PRESSE MARDI 22 OCTOBRE 2013 «Le comportement d épargne des français et des investisseurs actifs & leur perception des dispositifs visant à promouvoir le financement

Plus en détail

Votre résidence fiscale est en France

Votre résidence fiscale est en France Votre résidence fiscale est en France B8 Impôt sur la fortune (Mise à jour 30 août 2011) En France, l impôt sur la fortune, appelé Impôt de Solidarité sur la Fortune (ISF), est un impôt qui frappe le patrimoine.

Plus en détail

CREDIT AGRICOLE ASSET MANAGEMENT Les jeunes actifs et la retraite

CREDIT AGRICOLE ASSET MANAGEMENT Les jeunes actifs et la retraite CREDIT AGRICOLE ASSET MANAGEMENT Les jeunes actifs et la retraite 1er juillet 2008 Présentation F. Chassagne Résultats Enquête TNS Sofres FICHE TECHNIQUE Étude réalisée pour CREDIT AGRICOLE ASSET MANAGEMENT

Plus en détail

Perception de la «vie numérique» et de la protection des données personnelles sur internet

Perception de la «vie numérique» et de la protection des données personnelles sur internet Perception de la «vie numérique» et de la protection des données personnelles sur internet Juin 2013 15, place de la République, 75003 Paris http://www.opinion-way.com Méthodologie page 2 Méthodologie

Plus en détail

Baromètre 2014 Club de l Epargne Salariale - Harris Interactive

Baromètre 2014 Club de l Epargne Salariale - Harris Interactive Baromètre 2014 Club de l Epargne Salariale - Harris Interactive La perception des salariés sur l épargne salariale Toute diffusion de résultats tirés de cette étude doit être accompagnée de la mention

Plus en détail

GESTION DU PATRIMOINE

GESTION DU PATRIMOINE Jean-Marc AVELINE Christian PRISCO-CHREIKI GESTION DU PATRIMOINE, 2007 ISBN : 978-2-212-53808-3 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION... 1 PREMIÈRE PARTIE LES GRANDS PRINCIPES DE LA GESTION DE PATRIMOINE CHAPITRE

Plus en détail

Le plafonnement des impôts directs : mise en place du «bouclier fiscal»

Le plafonnement des impôts directs : mise en place du «bouclier fiscal» Le plafonnement des impôts directs : mise en place du «bouclier fiscal» Ce qu il faut retenir Article 74 de la loi de finances pour 2006 Dans la situation actuelle, il peut arriver que le montant total

Plus en détail

Complémentaire Santé. Assurance Santé, Prévoyance, Retraite : risques perçus, risques assurés

Complémentaire Santé. Assurance Santé, Prévoyance, Retraite : risques perçus, risques assurés Complémentaire Santé 9 Français sur 10 estiment être bien couverts alors même qu ils ne connaissent pas exactement les frais de santé restant réellement à leur charge 9 Français sur 10 déclarent être couverts

Plus en détail

Les Français et l or

Les Français et l or Les Français et l or Vague 4 Sondage Ifop pour AuCoffre.com Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Alexandre Bourgine Département Opinion et Stratégies d'entreprise 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com 2 décembre

Plus en détail

LA BANQUE POSTALE / LES ECHOS. Baromètre Epargne - Vague 15

LA BANQUE POSTALE / LES ECHOS. Baromètre Epargne - Vague 15 LA BANQUE POSTALE / LES ECHOS Baromètre Epargne - Vague 15 10 janvier 2012 Sommaire LA BANQUE POSTALE LES ECHOS Baromètre Epargne - Vague 15 1 Les Français et l'epargne 2 Les Français et la préparation

Plus en détail

Recueil client. Personne physique

Recueil client. Personne physique Recueil client Personne physique Recueil Client - Personne Physique IDENTITÉ DU CLIENT Madame Mademoiselle Monsieur Nom : Nom de naissance : Nom d usage (pseudonyme) : Prénoms (dans l ordre de l état civil)

Plus en détail

Enquête CTIP/CREDOC. 22 février 2008 L OPINION DES SALARIÉS ET DES EMPLOYEURS SUR LA COMPLÉMENTAIRE SANTÉ ET LES RÉFORMES DE L ASSURANCE MALADIE

Enquête CTIP/CREDOC. 22 février 2008 L OPINION DES SALARIÉS ET DES EMPLOYEURS SUR LA COMPLÉMENTAIRE SANTÉ ET LES RÉFORMES DE L ASSURANCE MALADIE Enquête CTIP/CREDOC L OPINION DES SALARIÉS ET DES EMPLOYEURS SUR LA COMPLÉMENTAIRE SANTÉ ET LES RÉFORMES DE L ASSURANCE MALADIE 22 février 2008 www.ctip.asso.fr Sondage auprès de 1000 salariés et 300 employeurs

Plus en détail

Plan d'epargne Retraite Populaire

Plan d'epargne Retraite Populaire Plan d'epargne Retraite Populaire Préparez votre retraite en bénéficiant d une fiscalité avantageuse (1) grâce au Plan d Épargne Retraite Populaire. EN BREF Le Plan d Épargne Retraite Populaire est un

Plus en détail

Votre résidence fiscale est en France. B8 Impôt sur la fortune (Mise à jour mai 2013)

Votre résidence fiscale est en France. B8 Impôt sur la fortune (Mise à jour mai 2013) Votre résidence fiscale est en France B8 Impôt sur la fortune (Mise à jour mai 2013) En France, l impôt sur la fortune, appelé Impôt de Solidarité sur la Fortune (ISF), est un impôt qui frappe le patrimoine.

Plus en détail

les travailleurs non-salari

les travailleurs non-salari Septembre 2013 Contact: Frédéric Dabi 01 45 84 14 44 Frederic.dabi@ifop.com Les micro-entrepreneurs, les travailleurs non-salari salariés, s, la crise et l assurancel pour Note méthodologique Etude réalisée

Plus en détail

Baromètre CSA/Crédit agricole Les parents et l argent de poche des enfants

Baromètre CSA/Crédit agricole Les parents et l argent de poche des enfants Baromètre CSA/Crédit agricole Les parents et l argent de poche des enfants n 0900922 V3 Juillet 2009 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris Cedex 02 Tél. : (33) 01 44 94 40 00 Fax : (33) 01 44 94 40 01

Plus en détail

Etude quantitative sur la perception des Français des évolutions de l assurance maladie

Etude quantitative sur la perception des Français des évolutions de l assurance maladie Mieux comprendre l opinion pour agir Etude quantitative sur la perception des Français des évolutions de l assurance maladie Octobre 2008 Institut Viavoice Contact : Arnaud ZEGIERMAN LD : 01 40 54 13 71

Plus en détail

Les Français et la fraude fiscale

Les Français et la fraude fiscale Les Français et la fraude fiscale Institut CSA pour Atlantico Mai 2013 Fiche technique Sondage exclusif CSA / Atlantico réalisé par Internet du 14 au 16 mai 2013. Echantillon national représentatif de

Plus en détail

LES FRANÇAIS, LEUR BANQUE ET LEUR MOBILE Novembre 2011. BVA Opinion 01 71 16 88 34 Céline BRACQ Directrice adjointe Pierre ALBERT Chargé d études

LES FRANÇAIS, LEUR BANQUE ET LEUR MOBILE Novembre 2011. BVA Opinion 01 71 16 88 34 Céline BRACQ Directrice adjointe Pierre ALBERT Chargé d études LES FRANÇAIS, LEUR BANQUE ET LEUR MOBILE Novembre 2011 BVA Opinion 01 71 16 88 34 Céline BRACQ Directrice adjointe Pierre ALBERT Chargé d études Méthodologie Recueil Enquête réalisée par l Institut BVA

Plus en détail

Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises

Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises Contacts CSA Pôle Opinion-Corporate : Jean-Bernard LAINÉ Co-Directeur du Pôle Banque Assurances Services Industrie / jean-bernard.laine@csa.eu / 01 44 94 59 43 Yves-Marie CANN Directeur d études au Pôle

Plus en détail

25 Novembre 2010 Nobody s Unpredictable

25 Novembre 2010 Nobody s Unpredictable Les Français et l économie 25 Novembre 2010 Nobody s Unpredictable Fiche technique Sondage effectué pour : Lire la Société et le Ministère de l Economie, des Finances et de l Industrie Echantillon : 1

Plus en détail

Multisupport. Préparer efficacement votre retraite tout en profitant dès aujourd hui de déductions fiscales

Multisupport. Préparer efficacement votre retraite tout en profitant dès aujourd hui de déductions fiscales PERP Multisupport Préparer efficacement votre retraite tout en profitant dès aujourd hui de déductions fiscales Pourquoi est-il indispensable de préparer dès aujourd hui votre retraite? Aujourd hui, 10

Plus en détail

Les Français et l économie Les journées de l économie 2014. Patrick Haas 13 novembre 2014

Les Français et l économie Les journées de l économie 2014. Patrick Haas 13 novembre 2014 Les Français et l économie Les journées de l économie 2014 Patrick Haas 13 novembre 2014 Rappel de la méthodologie Échantillon Mode de recueil Dates de terrain 959 individus âgés de 18 ans et plus Interviews

Plus en détail

Les projets rêvés par les Français

Les projets rêvés par les Français pour Les projets rêvés par les Français Mars 2011 Sommaire 1 - La méthodologie 2 - Les résultats de l'étude A Les projets rêvés des Français B Le logement idéal des Français et l achat immobilier 2 1 La

Plus en détail

Observatoire des personnalités politiques BVA - Le Figaro - LCI : Dominique Strauss-Kahn. L image du Parti socialiste. Perception de Ségolène Royal

Observatoire des personnalités politiques BVA - Le Figaro - LCI : Dominique Strauss-Kahn. L image du Parti socialiste. Perception de Ségolène Royal Politique Juin 2006 Observatoire des personnalités politiques BVA - Le Figaro - LCI : Dominique Strauss-Kahn Questions d actualité : L image du Parti socialiste Perception de Ségolène Royal Ce sondage

Plus en détail

Étude Pré-salon auprès des investisseurs décideurs actifs

Étude Pré-salon auprès des investisseurs décideurs actifs Étude Pré-salon auprès des investisseurs décideurs actifs L investissement boursier - Octobre 2011 - A: INFOPRO Communications De: OpinionWay Charles-Henri d Auvigny / Philippe Le Magueresse / Pascal Novais

Plus en détail

Les Français, le Made in France et le fait main

Les Français, le Made in France et le fait main Les Français, le Made in France et le fait main Septembre 2011 Résultats A Méthodologie page 2 Méthodologie Étude réalisée auprès d un échantillon de 1028 personnes, représentatif de la population française

Plus en détail

LES ASSURANCES DE PERSONNES

LES ASSURANCES DE PERSONNES LES ASSURANCES DE PERSONNES 2 LES ASSURANCES DE PERSONNES ASSURANCE VIE, ÉPARGNE RETRAITE, SANTÉ, DÉPENDANCE : SUR TOUS CES SUJETS DE SOCIÉTÉ, LES ASSUREURS ONT PARTICIPÉ ACTIVEMENT AUX DÉBATS, EN FAISANT

Plus en détail

L observatoire LCL en ville

L observatoire LCL en ville L observatoire LCL en ville «LA RETRAITE» Résultats de l étude quantitative réalisée par OpinionWay Le 10 janvier 2014 OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris Tél : 01 78 94 90 00 Méthodologie

Plus en détail

«J aime ma boîte» Etude auprès des salariés français. Septembre 2014

«J aime ma boîte» Etude auprès des salariés français. Septembre 2014 «J aime ma boîte» Etude auprès des français Septembre 2014 A Méthodologie 2 Méthodologie ü Echantillon de 938, issus d un échantillon de 2055 personnes, représentatif de la population française âgée de

Plus en détail

Sommaire Introduction 1re partie La dimension stratégie et objectifs patrimoniaux

Sommaire Introduction 1re partie La dimension stratégie et objectifs patrimoniaux Sommaire Introduction...15 Qu est-ce que le patrimoine?...15 À combien s élève le patrimoine des Français?...15 De quoi est-il composé?...16 Qu est-ce que la gestion de patrimoine?...17 Quelles sont les

Plus en détail

Les Français, les Maires et les dirigeants de PME/PMI et le nouveau paysage énergétique

Les Français, les Maires et les dirigeants de PME/PMI et le nouveau paysage énergétique Pour la Les Français, les Maires et les dirigeants de PME/PMI et le nouveau paysage énergétique Baromètre - Vague 5 - Janvier 2008 Sommaire Note méthodologique Les résultats de l étude Les Français, les

Plus en détail

Baromètre SOFINCO Les Français et le logement Vague 3

Baromètre SOFINCO Les Français et le logement Vague 3 Baromètre SOFINCO Les Français et le logement Vague 3 Avril 2014 Toute publication totale ou partielle doit impérativement utiliser la mention complète suivante : «Le Sofinscope - Baromètre OpinionWay

Plus en détail

Baromètre Image des Assureurs

Baromètre Image des Assureurs Contacts : Alain RENAUDIN / Frédéric ALBERT Shanghai Paris Toronto Buenos Aires 2005-5 édition www.ifop.com Baromètre Image des Assureurs Introduction 1 Les objectifs et la méthodologie Cette 5ème édition

Plus en détail

Image des infirmiers et des infirmières

Image des infirmiers et des infirmières Image des infirmiers et des infirmières Sondage réalisé par pour Publié le 12 mai 2015 dans le Parisien-Aujourd hui en France Méthodologie Recueil Enquête réalisée auprès d un échantillon de Français interrogés

Plus en détail

L essentiel sur L ASSURANCE VIE. Fonds en euros. Fiscalité. Unités de compte

L essentiel sur L ASSURANCE VIE. Fonds en euros. Fiscalité. Unités de compte L ASSURANCE VIE L essentiel sur Fiscalité Fonds en euros Unités de compte Qu est ce que c est? Un produit d épargne à moyen et long terme L assurance vie sert à épargner et faire fructifier son capital,

Plus en détail

Médicis, la mutuelle retraite des indépendants :

Médicis, la mutuelle retraite des indépendants : Le commerce en France : 750 000 entrepreneurs 2 millions de personnes 343 milliards d euros de chiffre d affaires Médicis, la mutuelle retraite des indépendants : 167 000 adhérents La plus grande organisation

Plus en détail

L impact des pots d entreprise sur les risques routiers auprès des salariés et des chefs d entreprise

L impact des pots d entreprise sur les risques routiers auprès des salariés et des chefs d entreprise pour Département Opinion et Stratégies d Entreprise L impact des pots d entreprise sur les risques routiers auprès des salariés et des chefs d entreprise 18 décembre 2008 1 La méthodologie 2 Note méthodologique

Plus en détail

Baromètre Eco Conso Métro/Codice Janvier 2010 - Vague n 3. réalisé par TNS Sofres / Logica

Baromètre Eco Conso Métro/Codice Janvier 2010 - Vague n 3. réalisé par TNS Sofres / Logica Baromètre Eco Conso Métro/Codice Janvier 10 - Vague n 3 réalisé par TNS Sofres / Logica Un sondage réalisé pour Échantillon Échantillon national de 1000 personnes représentatif de l ensemble de la population

Plus en détail

Baromètre SOFINCO N 22 Les Français et leur budget transports Vague 2

Baromètre SOFINCO N 22 Les Français et leur budget transports Vague 2 Baromètre SOFINCO N 22 Les Français et leur budget transports Vague 2 Septembre 2013 Toute publication totale ou partielle doit impérativement utiliser la mention complète suivante : «Le Sofinscope - Baromètre

Plus en détail

75 000 à 100 000 100 000 à 150 000 150 000 à 300 000. entre 5 000K et 10 000K plus de 10 000 K

75 000 à 100 000 100 000 à 150 000 150 000 à 300 000. entre 5 000K et 10 000K plus de 10 000 K 04/2015 Fiche de connaissance client (obligatoire) Nous vous remercions de bien vouloir mettre à jour ou compléter la totalité des informations suivantes que tous membres de la CNCIF doit désormais recueillir

Plus en détail

La Banque Postale / La Mutuelle Générale / La Tribune Baromètre Prévoyance Santé - vague 5

La Banque Postale / La Mutuelle Générale / La Tribune Baromètre Prévoyance Santé - vague 5 La Banque Postale / La Mutuelle Générale / La Tribune Baromètre Prévoyance Santé - vague 5 Sommaire 1 Fiche technique 3 2 Comportements et satisfaction vis-à-vis du 5 système de santé 3 Attentes et évolution

Plus en détail

Crédit à la consommation, un bon outil pour la rentrée?

Crédit à la consommation, un bon outil pour la rentrée? Crédit à la consommation, un bon outil pour la rentrée? Contexte Empruntis intervient sur le crédit depuis 15 ans 370 000 ménages nous sollicitent chaque année pour leur besoin en crédit à la consommation

Plus en détail

Notoriété et perception de l IAE

Notoriété et perception de l IAE Sondage grand public Notoriété et perception de l IAE Avril 2009 Sondage AVISE réalisé par Opinionway pour le compte de la Caisse des dépôts, le CNAR IAE, le CNIAE et la DGEFP. Méthodologie L échantillon

Plus en détail

Les jeunes et le service civique

Les jeunes et le service civique Les jeunes et le service civique Contact : Frédéric Micheau Directeur des études d opinion Directeur de département 15, place de la République 75003 PARIS Tel : 01 78 94 90 00 Fax : 01 78 94 90 19 fmicheau@opinion-way.com

Plus en détail