Le transistor bipolaire

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le transistor bipolaire"

Transcription

1 Le ransisor bipolaire onsiuion- Symbole 2 1. aracérisiques Foncionnemen aracérisiques d enrée I =f(v E ) aracérisiques de Transfer I =f(i ) 3 aracérisiques de sorie I =f(v E ) Résumé réseau de caracérisiques 5 2. Uilisaion e mode de foncionnemen Foncionnemen saique : Foncionnemen Dynamique: Modélisaion du ransisor bipolaire : En régime de commuaion : En régime linéaire : aracérisiques consruceur - crières de choix Limies d emploi aracérisiques élecriques : aracérisiques saiques aracérisiques dynamiques ahier des charges d un ransisor 15 Page 1 sur 15

2 onsiuion- Symbole Un ransisor bipolaire es consiués de 2 joncions PN e exise sous 2 polariés : NPN PNP OLLETEUR OLLETEUR N P ASE N P ASE P N EMETTEUR EMETTEUR OLLETEUR OLLETEUR ASE ASE EMETTEUR EMETTEUR La géomérie du sysème (base mince) aboui à l effe ransisor qui se radui par un for couran colleceur commandé par un faible couran de base (voir les car caracérisiques de foncionnemen). 1. aracérisiques Foncionnemen 1.1. aracérisiques d enrée I =f(v E ) es la caracérisique qui relie les deux grandeur d enrée : - ouran de base I - Tension base émeeur e V E En observan la srucure, on s aperçoi qu il s agi d une joncion PN. On rerouvera donc une caracérisique de ransfer idenique à celle d une diode. Le schéma de principe du racé de la caracérisique I =f(v E ) es le suivan. On fai varier la ension VE puis on relève le couran de base correspondan. ee caracérisique es I généralemen donnée pour I différenes valeur de la ension VE, V E ce qui jusifie la deuxième source de ension dans le monage. V E Page 2 sur 15

3 I (µa) On rerouve, comme prévue, l allure de la caracérisique couran - ension d une diode. N exise un couran dans la base que pour V E >0. V E (V) 1.2. aracérisiques de Transfer I =f(i ) I I (ma) I V E V E Schéma de principe de relevé de la aracérisiques de Transfer I =f(i ) I (µa ee caréérisique représene la foncion principale du ransisor : l amplificaion en couran. En effe, on remarque que la caracérisique de ransfer es une droie, ce qui radui une relaion linéaire enre le couran de base e de colleceur. On noe le coefficien de proporionnalié β, ce qui donne : I = β I Page 3 sur 15

4 V Eo 1.3. aracérisiques de sorie I =f(v E ) I Schéma de principe de relevé de la aracérisiques de Transfer I =f(v E ) I V E Dans le schéma ci conre, on doi ou d abord fixé un couran de base pour qu il y ai exisence d un couran de colleceur. es le rôle de la source de ension V Eo. Dans un deuxième emps, on fai varier V E avec une source de ension réglable, puis pour chaque valeur de V E on relève le couran I correspondan. On reranscri les mesure sur un graphe ce qui donne : Sur cee caracérisique, on peu remarquer que le couran colleceur croi rès rapidemen pour se sabiliser auour de la valeur βi n. I (ma) I 1 > I o I o V E (V) Page 4 sur 15

5 1.4. Résumé réseau de caracérisiques On rerouve dans beaucoup de d ouvrage une représenaion synhéique de ces différenes courbes, communémen appelé «réseau de caracérisique du ransisor bipolaire». I (ma) I 3 > I 2 À V E = I 2 > I 1 I 1 > I 0 I =0 I 0 >0 I (µa) V E (V) À V E = V E (V) Page 5 sur 15

6 2. Uilisaion e mode de foncionnemen 2.1. Foncionnemen saique : On parle de foncionnemen saique quand oues les grandeurs (courans e ensions) son des grandeurs coninues, c es-à-dire qui ne varien pas dans le emps. On les noera en MAJUSULE. Le poin de foncionnemen es imposé par le circui d aaque. ircui d aaque aracérisique d enrée I (µa) V P R I o V Eo V R P Poin de foncionnemen I o On peu le déerminer graphiquemen en raçan la droie d aaque, d équaion: 1 V I = VE + R R Généralemen, V P es connue e il fau choisir R pour fixer I 0. P V Eo V E(V) I 0 éan fixé, on peu en déduire la valeur de I 0 par : I 0 = β I 0, Ou graphiquemen par l exploiaion de la caracérisique de ransfer du ransisor. Or cela es vrai si on auorise le passage d un couran colleceur, c es à dire si il exise un circui de charge. aracérisique de ransfer I (ma) I 0 I 0 R R I o V I 0 I (µa) Page 6 sur 15

7 La valeur de V E0 es fixée par V e R, e peu êre déerminée graphiquemen en raçan la droie de charge d équaion: 1 V I = VE + R R V R aracérisique de sorie I (ma) La droie de charge passe forcémen par I 0. I 0 I o En praique, V es généralemen connue, on choisi alors R pour fixer I 0 e V E0. V E0 V V E (V) En résumé : On reiendra que : V P e R fixe le couran I 0. V e R fixe la ension V E0. es ce qu on appelle POLARISER le ransisor Foncionnemen Dynamique: On parle de foncionnemen dynamique quand oues les grandeurs (courans e ensions) son des grandeurs variables dans le emps. On les noera en MINUSULE. Généralemen l éude se fai en régime sinusoïdal, auour du poin de polarisaion, c es-à-dire pour : ve() =V P +v(), avec : v()=v.sin(2πf) ve() v() V P R v E Lorsque v() varie de V à +V, ve() varie de V P -V à V P +V. La droie d aaque se déplace alors dans le plan (I,V E ) e le poin de foncionnemen se déplace enre les poins A e au ryhme (à la fréquence) de v(). Le signal variable v() condui à une variaion de V E e I enre les poin A e (voir figure page suivane). ircui d aaque Page 7 sur 15

8 I (µa) I (µa) I o A V Eo V E (V) V E (V) L exploiaion de la caracérisique de ransfer perme de la même façon de déerminer les variaions du couran I auour de I 0. I (µa) I (ma) I M I 0 I m I 0 I (µa) Page 8 sur 15

9 D après le schéma, lorsque I varie, la ension aux bornes de la résisance de polarisaion R varie égalemen e par conséquen la ension V E aussi. Graphiquemen, la variaion de i auour de I 0 se radui par le balayage de oues les caracérisiques de sorie (ranslaion) correspondan aux différenes valeurs de i parcourues. On rerouve alors les mêmes variaions de I enre I M e I m qu avec la caracérisique de ransfer. On rerouve égalemen la variaion de la ension V E enre: V Em = V -R I M V EM = V -R I m L ensemble des raisonnemens précédens peu êre résumé dans le réseaux de caracérisiques du ransisor, en paran d une variaion de V E e en passan d une caracérisique à l aure. ve() v() V P V R I M I 0 I m I (ma) R V E0 V Em V EM I R V I o V E (V) V I (ma) I (ma) I 3> I 2 I 2> I 1 À V E= consane I 1> I 0 I 0>0 I =0 I (µa) V E(V) À V E= consane V E(V) Dans ce cas le foncionnemen es linéaire. Page 9 sur 15

10 Mais que se passe il si on augmene l ampliude de la variaion de V E? I (ma) I (ma) I 3> I 2 I 2> I 1 I 1> I 0 I =0 I 0>0 I (µa) V E(V) V E(V) Si on race les signaux héoriques, en prolongean les courbes du ransisor, on s aperçoi que le poin de foncionnemen du monage sor des caracérisiques en deux poins qui corresponden : Au blocage du ransisor : I =0 e V E =V. A la sauraion du ransisor : I = V /R e V E = V Esa = Modélisaion du ransisor bipolaire : En régime de commuaion : Au blocage, on a: I = 0 e I = 0 quelque soi V E. Le ransisor es donc équivalen à un inerrupeur ouver enre colleceur e émeeur. E A la Sauraion, on a: I = I SAT <βi e V E = V ESAT #0. Le ransisor es donc équivalen à un circui fermé enre colleceur e émeeur. E Page 10 sur 15

11 En régime linéaire : On cherche à modéliser le plus simplemen possible le foncionnemen du ransisor pour de faibles variaions de i, V E, i e V E. Si on reprend le foncionnemen de l enrée du ransisor : I (µa) I (µa) I o A V Eo V E (V) V E (V) On remarque que le rappor enre les variaions de i e V E correspond à la pene de la caracérisique auour du poin de polarisaion. On peu alors écrire : δi i = ve δ V E Mo e qui correspond à l inverse d une résisance. En praique, on noe pluô : 1 ve = i ve = h11 i δi δv E Mo Où h 11 représene la résisance d enrée dynamique du ransisor. On a alors le schéma équivalen suivan : i v E h 11 E Page 11 sur 15

12 Un raisonnemen ideniques sur les aures caracérisiques nous amème au schéma équivalen comple : i i =h 21 *i v E h 11 1/h 22 v E Où : δv h11 = δi h 21 1 h 22 δi = δi E δv = δi E Mo Mo pene de la caracérisique d' enrée auour du poin de polarisaion pene de la caracérisique de ransfer auour du poin de polarisaion Mo E pene de la caracérisique de sorie auour du poin de polarisaion Page 12 sur 15

13 2.4. aracérisiques consruceurs - crières de choix Nom I M V EoM V EoM P o T J Limies d emploi Descripion ouran colleceur maximum admissible. Tension colleceur-émeeur maximale admissible à l éa bloqué. Tension émeeur base maximale admissible à l éa bloqué. Puissance maximale consommée par le ransisor. Po = V EM *I M Tempéraure maximum de la joncion en foncionnemen. Foremen lié à la puissance consommée par le ransisor. I (ma) I (µa) V E (V) V E (V) Page 13 sur 15

14 aracérisiques élecriques : Nom V Esa V Esa I E0 I 0 h FE aracérisiques saiques Descripion Tension colleceur-émeeur minimale exisan quand le ransisor es sauré. Tension base-émeeur minimale exisan quand le ransisor es sauré. ouran résiduel maximum parcouran la joncion base émeeur à l éa bloqué. ouran résiduel maximum parcouran la joncion colleceur base à l éa bloqué. e couran varie énormémen avec la empéraure. Gain en couran (β) du ransisor en régime linéaire aracérisiques dynamiques o apacié parasie enre la base e le colleceur (de l ordre de 10pF). A prendre en compe en HF. f T Transiion Fréquence de ransiion. Le gain en couran frequency chue en foncion de la fréquence. On noe f T la fréquence pour laquelle b=1. d Delay ime emps de reard enre l applicaion d un couran I b e le débu de variaion de I. r Rise ime emps de monée du couran I. on Swich on ime emps de sauraion du ransisor. off Swich off ime Swich off ime: emps de blocage du ransisor. Page 14 sur 15

15 I I ahier des charges d un ransisor ommuaion Limies d emploi I M V EoM V EoM T J Performances Défaus e dérives P o on off V Esa I 0 o Linéaire I M V EM V E0M T J P o h 21 f T h 21 =f(ic) V E =f(t ) o en HF Page 15 sur 15

Chapitre 8 : Onduleur autonome de tension

Chapitre 8 : Onduleur autonome de tension Terminale GT hapire 8 : Onduleur auonome de ension I / préambule : inerrupeurs en élecronique de puissance 1. diode à joncion 2. ransisor bipolaire II / principes des onduleurs auonomes 1. définiion 2.

Plus en détail

1 Représentation des fonctions élémentaires de l'électronique

1 Représentation des fonctions élémentaires de l'électronique EN1 Foncions e composans élémenaires de l élecronique Foncions élémenaires de l'élecronique Les foncions élémenaires de l'élecronique son celles que l'on rerouve régulièremen dans les différenes applicaions

Plus en détail

COMPARATEURS ANALOGIQUES

COMPARATEURS ANALOGIQUES I/ RAPPEL COMPARATEURS ANALOGIQUES Page 1 Signal logique e signal On di qu'un signal élecrique es logique lorsqu'il. analogique V On di qu'un signal es analogique lorsque son évoluion (en général en foncion

Plus en détail

Amplification de puissance

Amplification de puissance Académie de Marinique Préparaion Agrégaion Sciences Physiques B. Ponalier Amplificaion de puissance Objecifs Comparer les différenes classes d amplificaion du poin de vue: du foncionnemen du rendemen Classe

Plus en détail

Réseau Continu. Mcc. Charge. v DRL. v H. c.o c.f. C.P.G.E-TSI Les hacheurs 2006/2007

Réseau Continu. Mcc. Charge. v DRL. v H. c.o c.f. C.P.G.E-TSI Les hacheurs 2006/2007 C.P.G.E-S es hacheurs 2006/2007 es hacheurs. nrodion : e Hacheur es un converisseur coninu-coninu, qui perme d'alimener une charge sous ension réglable à parir d'une ension coninue consane. Réseau Coninu

Plus en détail

Distribution de l énergie

Distribution de l énergie Disribuion de l énergie S si Cours 1. La foncion «DISTRIBUER» L énergie fournie par l alimenaion, qu elle soi élecrique ou pneumaique, doi êre disribuée aux acionneurs du sysème. Cee disribuion d énergie

Plus en détail

Chapitre 14. Circuits résistifs et réactifs. Sommaire. Introduction. Circuits résistifs et réactifs

Chapitre 14. Circuits résistifs et réactifs. Sommaire. Introduction. Circuits résistifs et réactifs Circuis résisifs e réacifs Chapire 14 Circuis résisifs e réacifs Sommaire Elémens résisifs e réacifs Comporemen d une résisance en régime alernaif sinusoïdal Comporemen d un condensaeur en régime alernaif

Plus en détail

Temporisation par bascules monostables

Temporisation par bascules monostables Temporisaion par bascules Monosables TSTI 00-0 Chrisian Loverde Temporisaion par bascules monosables Rappels :. Charge d un condensaeur à ension consane i R C Débu de la charge u C (0)= 0 V u C A la fin

Plus en détail

deux valeurs pour v 2 : v 2 = ou v 2 = donc v 2moy =, B or il nous faut v 2moy =.

deux valeurs pour v 2 : v 2 = ou v 2 = donc v 2moy =, B or il nous faut v 2moy =. Chapire.3.3 Conversion coninu alernaif 1 ) Principe 1.1) Généraliés C es un converisseur saique, qui perme des échanges d énergie enre une enrée coninue e une sorie alernaive. Symbole: Si la source coninue

Plus en détail

ASSERVISSEMENT DE VITESSE D UN MOTEUR A COURANT CONTINU. PREMIERE PARTIE / ETUDE DU HACHEUR ( voir fig 1 page 4 ) ( 5 points environ )

ASSERVISSEMENT DE VITESSE D UN MOTEUR A COURANT CONTINU. PREMIERE PARTIE / ETUDE DU HACHEUR ( voir fig 1 page 4 ) ( 5 points environ ) SESSION 1998 Page 1/5 Examen : BTS Coef. : 2 Spécialié : MECANIQUE ET AUTOMATISME INDUSTRIEL Durée : 2h Epreuve : U.32 SCIENCES PHYSIQUES Code : MSE 3 SC ASSERVISSEMENT DE VITESSE D UN MOTEUR A COURANT

Plus en détail

LES ONDULEURS Convertisseurs DC/AC

LES ONDULEURS Convertisseurs DC/AC Chapire VI - Les onduleurs - LES ONDULEURS Converisseurs DC/AC I- Inroducion : L éude va porer sur les onduleurs : monophasés, de ension :Source d enrée (DC) = Source de Tension Source de sorie (AC) =

Plus en détail

1 - Etude d'une alimentation à découpage

1 - Etude d'une alimentation à découpage 1 - Eude d'une alimenaion à découpage BTS ELECTROTECHNIQUE - Session 1997 - PHYSIQUE APPLIQUEE Durée : 4 heures Coefficien : 3 Cee éude compore rois paries, liées enre elles, mais pouvan êre raiées indépendammen

Plus en détail

PROPORTIONNALITES ET POURCENTAGES I-La proportionnalité

PROPORTIONNALITES ET POURCENTAGES I-La proportionnalité PROPORTIONNALITES ET POURCENTAGES I-La proporionnalié -Acivié préparaoire n : Suies de nombres proporionnelles -l indicaion «0,88 /L» perme de calculer les pri manquans dans le ableau ci-dessous. Indiquer

Plus en détail

CONVERSION DE PUISSANCE

CONVERSION DE PUISSANCE Spé ψ 2015-2016 Devoir n 6 CNVERSIN DE PUISSANCE L obje de ce problème consise à éudier la producion d énergie élecrique à parir d une éolienne. Le disposiif pore alors le nom d «aérogénéraeur» e es consiué

Plus en détail

Diode, thyristor : le redressement

Diode, thyristor : le redressement PAIE 11 FONCIONS 47, hyrisor : le redressemen La conversion d énergie appelée redressemen perme d obenir un couran unidirecionnel à parir d un couran alernaif sinusoïdal ne diode peu assurer cee foncion

Plus en détail

Série d exercices Bobine et dipôle RL

Série d exercices Bobine et dipôle RL xercice 1 : Série d exercices Bobine e dipôle R On réalise un circui élecrique comporan une bobine d inducance e de résisance r, un conduceur ohmique de résisance R, un généraeur de ension de f.é.m. e

Plus en détail

Conditionnement du signal

Conditionnement du signal Lycée Technique Mohammedia Condiionnemen du signal 1 ère STE Unié ATC Professeur : MAHBAB 1STE CONDITIONNER UN SIGNAL L.T Mohammedia F.Cours n 12 La chaîne d'acquisiion Prof : MAHBAB Page 1 / 2 1. Inroducion

Plus en détail

EC 4 Circuits linéaires du second ordre en régime transitoire

EC 4 Circuits linéaires du second ordre en régime transitoire 4 ircuis linéaires du second ordre en régime ransioire PSI 016 017 I Réponse d un circui RL série à un échelon de ension 1. ircui R L i() u G () +q ¹ 1 u R () u L () u () On ferme l inerrupeur K à = 0,

Plus en détail

Conversion analogique numérique (CAN)

Conversion analogique numérique (CAN) Conversion analogique numérique (CAN) Schéma foncionnel d un sysème de raiemen numérique de l informaion : Grandeur physique Capeur Filrage Passe bas Amplificaion Echanillonnage Conversion analogique numérique

Plus en détail

Redressement commandé

Redressement commandé Redressemen commandé Exercice 1 On donne ci-dessous le chronogramme de la ension aux bornes de la charge u C.( 1 V / div ) La fréquence du signal u issue du ransformaeur es de 5 Hz. De plus, on donne E

Plus en détail

SECONDE PARTIE - ELECTRONIQUE -

SECONDE PARTIE - ELECTRONIQUE - ENS de Cachan Concours d enrée en 3 ème année pour la préparaion à l agrégaion de Génie Elecrique Session 2001 SECONDE PARTIE - ELECTRONIUE - Ce problème se propose d éudier le foncionnemen de l élecronique

Plus en détail

CHAP. 5 : LES CONDENSATEURS

CHAP. 5 : LES CONDENSATEURS CHAP. 5 : LES CONDENSATEURS I. Descripion e symboles Un condensaeur es un composan consiué par, appelés séparés sur oue l'éendue de leur surface par un milieu nommé. Le es de faible épaisseur e il s exprime

Plus en détail

Commande d un moteur à courant continu

Commande d un moteur à courant continu Commande d un moeur à couran coninu 1. Généraliés Le hacheur es un disposiif classé dans la caégorie des converisseurs saiques d énergie coninu - coninu. l a pour rôle de ransférer l'énergie d'une source

Plus en détail

La fonction générer un signal rectangulaire

La fonction générer un signal rectangulaire Sie Inerne : www.gecif.ne Discipline : Génie Elecrique La foncion générer un signal recangulaire I Idenificaion de la foncion Générer un signal élecrique consise à produire des variaions de ension don

Plus en détail

Réponse d un dipôle RC à un échelon de tension

Réponse d un dipôle RC à un échelon de tension 1- Le dipôle C es une associaion en série d un condensaeur e d un conduceur ohmique ( ou résisor) : I- Inroducion 2- L échelon de ension : es le passage insanané d une ension de la valeur à une valeur

Plus en détail

Plan. Le timer 555. Présentation. Présentation. Anatomie du 555. Décomposition fonctionnelle. _ Présentation. _ Caractéristique statique

Plan. Le timer 555. Présentation. Présentation. Anatomie du 555. Décomposition fonctionnelle. _ Présentation. _ Caractéristique statique Plan _ Présenaion _ aracérisique saique _ Monage en monosable ou monovibraeur _ Monage en asable ou mulivibraeur ours d Elecronique, IGI, ENI, Bruno FANÇOI ours d Elecronique, IGI, ENI, Bruno FANÇOI Présenaion

Plus en détail

Leçon 15 Les formes des signaux électriques Page 1/7

Leçon 15 Les formes des signaux électriques Page 1/7 Leçon 15 Les formes des signaux élecriques Page 1/7 1. Les différenes formes de ension ou de couran élecriques 1.1 Signal unidirecionnel C es un signal qui circule oujours dans le même sens Couran unidirecionnel

Plus en détail

CHAPITRE 3 INTRODUCTION A LA PERFORMANCE D'UN SYSTÈME REPRÉSENTATIONS

CHAPITRE 3 INTRODUCTION A LA PERFORMANCE D'UN SYSTÈME REPRÉSENTATIONS Universié de Savoie DEUG STPI Unié U32 Sysèmes linéaires - Auomaique CHAPITRE 3 INTRODUCTION A LA PERFORMANCE D'UN SYSTÈME REPRÉSENTATIONS Le sysème es mainenan mis en équaion, il es donc beaucoup plus

Plus en détail

( V 1 -E )/ R. v 2 V 1 E

( V 1 -E )/ R. v 2 V 1 E Chapire B.3.2 Conversion coninu-coninu : hacheur série C'es un converisseur coninu-coninu, qui perme d'alimener une charge sous ension réglable à parir d'une ension coninue consane. Son rendemen es généralemen

Plus en détail

LES APPREILS DE MESURE EN COURANT ALTERNATIF

LES APPREILS DE MESURE EN COURANT ALTERNATIF Chapire 4 LES APPREILS DE MESURE EN COURANT ALTERNATIF I- PARAMETRES CARACTERISTIQUES D UN SIGNAL ALTERNATIF : Un signal alernaif es caracérisé par sa forme (sinus, carré, den de scie, ), sa période (

Plus en détail

EL 20 - TD N 1. R1 = 10 k. R2 = 12 k. R3 = 15 k V0 = 12 V

EL 20 - TD N 1. R1 = 10 k. R2 = 12 k. R3 = 15 k V0 = 12 V EL 0 - TD N 1 Exercice 1 : Que vau la résisance vue enre A e B, soi AB? Exercice : Quelle es la valeur de la résisance vue enre A e B, soi AB? Exercice 3 : Déerminez l équivalen de Thévenin du monage suivan

Plus en détail

DIPÔLE CONDENSATEUR-DIPÔLE RC

DIPÔLE CONDENSATEUR-DIPÔLE RC HAPITE P7 DIPÔLE ONDENSATEUDIPÔLE I) DIPÔLE ONDENSATEU I.1. Définiion e symbole I.2. harge e décharge d un condensaeur I.3. Inerpréaion I.4. apacié d un condensaeur I.5. Énergie emmagasinée par un condensaeur

Plus en détail

Logique Séquentielle - fonction «Registre à décalage»

Logique Séquentielle - fonction «Registre à décalage» Logique Séquenielle - foncion «Regisre à décalage» 1. Inroducion Les bascules son rès uilisées comme élémens de mémorisaion de données ou d informaion. Le sockage des données a généralemen lieu dans des

Plus en détail

Minisère de l éducaion & de la formaion D. R. E. N Lycée Secondaire -Haouaria Devoir de conrôle N 1 Classes : 4 e Sc- Exp & Mah Dae : 15/11 /2008 Durée : 2 H Maière : Sciences Physiques profs: Laroussi

Plus en détail

Pascal MASSON. Edition

Pascal MASSON. Edition (pascal.masson@unice.fr) Ediion 215-216 École Polyechnique Universiaire de Nice Sophia-Anipolis Cycle Iniial Polyechnique 1645 roue des Lucioles, 641 BIOT Sommaire I. Hisorique II. III. IV. La diode PN

Plus en détail

CONTRÔLE INDUSTRIEL ET RÉGULATION AUTOMATIQUE U-32 PHYSIQUE APPLIQUÉE

CONTRÔLE INDUSTRIEL ET RÉGULATION AUTOMATIQUE U-32 PHYSIQUE APPLIQUÉE Session 2014 BREVET de TECHNICIEN SUPÉRIEUR CONTRÔLE INDUSTRIEL ET RÉGULATION AUTOMATIQUE E3 Sciences Physiques U-32 PHYSIQUE APPLIQUÉE Durée : 2 heures Coefficien : 2,5 Maériel auorisé : - Toues les calcularices

Plus en détail

Devoir de synthèse N 3 TECHNOLOGIE Classes : 1 ère Année

Devoir de synthèse N 3 TECHNOLOGIE Classes : 1 ère Année Lycée Secondaire Cherarda Kairouan Devoir de synhèse N 3 TECHNOLOGIE Classes : ère Année A.S :200/20 Durée : 2H Noe :./ 20 PATIE A : Les foncions logiques de base : (4 poins) Sysème : Anenne parabolique

Plus en détail

ELP 304. Électronique numérique. Année scolaire PC4-PC5 Corrigé. Thèmes abordés

ELP 304. Électronique numérique. Année scolaire PC4-PC5 Corrigé. Thèmes abordés ELP 304 Élecronique numérique nnée scolaire 008-009 Majeure ELP PC4-PC5 Corrigé Thèmes abordés Temps de monée, de descene e de propagaion des opéraeurs CMO. ynhèse combinaoire en CMO. Esimaion de surface

Plus en détail

Solutionnaire Physique 1, Électricité et Magnétisme, Harris Benson LES CIRCUITS À COURANT CONTINU

Solutionnaire Physique 1, Électricité et Magnétisme, Harris Benson LES CIRCUITS À COURANT CONTINU Soluionnaire hysique, Élecricié e Magnéisme, Harris Benson Soluionnaire rédigé par Maxime Verreaul, professeur CHATE 7 LES CCUTS À COUANT CONTNU 7 FAUX. Le couran es le même en ou poin du circui. 7 Comme

Plus en détail

( V 1 -E )/ R. v 2 V 1 E

( V 1 -E )/ R. v 2 V 1 E Chapire B.3. Conversion coninu-coninu : hacheur série C'es un converisseur coninu-coninu, qui perme d'alimener une charge sous ension réglable à parir d'une ension coninue consane. Son rendemen es généralemen

Plus en détail

I. Mesure de température et chaîne de transmission optique

I. Mesure de température et chaîne de transmission optique IRSCPA BTS INFORMATIQUE INDUSTRIELLE Session 1998 Epreuve de : Physique Appliquée Durée : 3 heures Coefficien :3 Les amplificaeurs opéraionnels son ous considérés comme idéaux. Un formulaire es fourni

Plus en détail

Ch 12 : CONVERSION NUMERIQUE ANALOGIQUE ( CNA ). CONVERSION ANALOGIQUE NUMERIQUE ( CAN ).

Ch 12 : CONVERSION NUMERIQUE ANALOGIQUE ( CNA ). CONVERSION ANALOGIQUE NUMERIQUE ( CAN ). h 12 : ONVRSON NUMRQU ANALOGQU ( NA ). ONVRSON ANALOGQU NUMRQU ( AN ). 1. Définiion 1.1. Signal analogiue. Un signal analogiue es un signal don la valeur évolue coninûmen en foncion d'une variable coninue.

Plus en détail

Contrôle de physique n 4

Contrôle de physique n 4 Conrôle de physique n 4 Un groupe délèves musiciens souhaie réaliser un diapason élecronique capable démere des sons purs, en pariculier la noe la 3 (noe la roisième ocave). Cee noe ser de référence aux

Plus en détail

Le Principe de PASCAL

Le Principe de PASCAL Hydraulique LES LOIS D HYDROSTATIQUE N 1/8 LA FORCE. On appelle FORCE oue acion qui end à modifier l éa d un corps. Elle s exprime en NEWTON (symbole N). La force es définie par son sens, son inensié,

Plus en détail

Chapitre 10 Etude des tensions électriques ; Nature de la tension du secteur.

Chapitre 10 Etude des tensions électriques ; Nature de la tension du secteur. Chapire 1 Eude des ensions élecriques ; Naure de la ension du seceur. On a vu que la ension produie par un alernaeur dans une cenrale élecrique changeai ou le emps. On ne peu donc pas se conener de brancher

Plus en détail

Presser la touche F5 pour faire apparaître les signets qui favorisent la navigation dans le document.

Presser la touche F5 pour faire apparaître les signets qui favorisent la navigation dans le document. COMPOSANTS DE L'ELECTRONQUE DE PUSSANCE Presser la ouche F5 pour faire apparaîre les signes qui favorisen la navigaion dans le documen. Sommaire 1 Diode... 1 1.1 Comporemen saique... 1 1.2 Comporemen dynamique...

Plus en détail

+ C. Figure En appliquant la loi d'additivité des tensions, établir une relation entre E, u R et u C.

+ C. Figure En appliquant la loi d'additivité des tensions, établir une relation entre E, u R et u C. Principe d une minuerie (Afrique 2006) 1. ÉTUDE THÉORIQUE D'UN DIPÔLE RC SOUMIS À UN ÉCHELON DE TENSION. Le monage du circui élecrique schémaisé ci-dessous (figure 1) compore : - un généraeur idéal de

Plus en détail

Convertisseurs. Figure 1 Figure 2

Convertisseurs. Figure 1 Figure 2 Converisseurs Converisseurs On se propose d éudier expérimenalemen les converisseurs permean de passer d un signal analogique à un signal numérique, e inversemen. Il s agi de mesurer leurs principales

Plus en détail

La diode, un composant non-linéaire

La diode, un composant non-linéaire La diode, un composan non-linéaire En première approximaion : un clape ani-reour Universié Anode Cahode Anode P N Cahode Méal Symbole Semiconduceur dopé P Srucure Semiconduceur dopé N Anode Cahode 1ère

Plus en détail

TPn 21 Régulation de vitesse d un train Durée: 4 heures

TPn 21 Régulation de vitesse d un train Durée: 4 heures TEE Sciences e Technologies de l'indusrie e du Développemen Durable Dae Lycée Nicolas Apper OBJECTIFS Régulaion de la viesse d un rain TP 2 Séquence 2 Décoder un schéma élecrique Décoder un schéma bloc

Plus en détail

Les hacheurs à liaison directe

Les hacheurs à liaison directe es hacheurs à liaison direce I. Hacheur série (Buck) Exercice I n considère le monage ci conre : a ension d alimenaion es égale à 200 V, la fréquence de découpage es noée f (période ) e le rappor cyclique

Plus en détail

Le transistor bipolaire

Le transistor bipolaire Le ransisor bipolaire L invenion du ransisor bipolaire ou ransisor à joncions en 1948 a permis de remplacer les lampes (ou ubes) dans les monages élecroniques. Les ransisors son plus fiables, moins gourmands

Plus en détail

Thyristors passants. V T1 = V T3 - V s3 + V s1 V s1 - V s3 =U 13 V T2 = V T3 - V s3 + V s2 V s2 - V s3 =U 23

Thyristors passants. V T1 = V T3 - V s3 + V s1 V s1 - V s3 =U 13 V T2 = V T3 - V s3 + V s2 V s2 - V s3 =U 23 Redressemen riphasé commandé Hypohèse : Couran consan dans la charge I c I. Commuaeurs parallèles simples à hyrisors : 1. commuaeur le plus posiif: P3 a. Schéma de principe Le monage redresseur P3 à hyrisors

Plus en détail

CINETIQUE CHIMIQUE 1. Vitesse de réaction en réacteur fermé

CINETIQUE CHIMIQUE 1. Vitesse de réaction en réacteur fermé CINETIQUE CHIMIQUE. Viesse de réacion en réaceur fermé. Généraliés sur la cinéique chimique L obje de la cinéique chimique es l éude de l évoluion au cours du emps d une réacion hermodynamiquemen possible.

Plus en détail

Electricité n 1 : CONDENSATEUR ET CIRCUIT RC

Electricité n 1 : CONDENSATEUR ET CIRCUIT RC Physique - 6 ème année - Ecole Européenne Elecricié n 1 : CONDENSATEUR ET CIRCUIT RC I) Convenion d'algébrisaion des grandeurs élecriques : 1) Inensié e ension : L inensié i du couran élecrique e la ension

Plus en détail

C est lui qui va fixer la rapidité de la boucle vitesse. Nous invitons le lecteur à se reporter à la fig 13.

C est lui qui va fixer la rapidité de la boucle vitesse. Nous invitons le lecteur à se reporter à la fig 13. 1.3/ Régulaeur Proporionnel C es lui qui va fixer la rapidié de la boucle viesse. 1.3.1/ Schéma du régulaeur P Nous invions le leceur à se reporer à la fig 13. 1.3.2/ Foncionnemen Le monage perme l ajusage

Plus en détail

CH V Mouvements. Deux personnes A et B se trouvent immobiles sur un escalier roulant. Sol

CH V Mouvements. Deux personnes A et B se trouvent immobiles sur un escalier roulant. Sol CH V Mouvemens I) Mouvemens e référeniel : Pour éudier un mouvemen, il fau définir : - le mobile (obje qui es en mouvemen) - le référeniel (sysème par rappor auquel le mobile se déplace) 1) Siuaion : Deux

Plus en détail

Le transistor bipolaire

Le transistor bipolaire (pascal.masson@unice.fr) Ediion 212-213 École Polyechnique Universiaire de Nice Sophia-Anipolis Cycle Iniial Polyechnique 1645 roue des Lucioles, 641 BIOT Sommaire I. Hisorique II. III. IV. Caracérisiques

Plus en détail

Amplificateur opérationnel

Amplificateur opérationnel ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE Académie de Casablanca DÉLÉGATION DE MOHAMMEDIA Lycée Technique Maière : Science de l Ingénieur A.T.C Pr.MAHBAB Secion : Sciences e Technologies Élecriques

Plus en détail

Type de document : Cours

Type de document : Cours Secion : S Opion : Sciences de l ingénieur Discipline : Génie Élecrique Les grandeurs élecriques appliquées aux pores logiques Domaine d applicaion : Les sysèmes logiques Type de documen : Cours Classe

Plus en détail

. Lorsque V>Vd >>V T, la résistance dynamique peut être approximée par la formule: r d = V

. Lorsque V>Vd >>V T, la résistance dynamique peut être approximée par la formule: r d = V Universié Mohammed Khidher Biskra A.U.: 204/205 Faculé des sciences e de la echnologie nseignan: Bekhouche Khaled Maière: lecronique Fondamenale Chapire 3 : La Diode 3.. Définiion, symbole e caracérisique

Plus en détail

REPONSE DES CIRCUITS A UN ECHELON DE TENSION

REPONSE DES CIRCUITS A UN ECHELON DE TENSION LTOINTIQU Duperray Lycée FBUISSON PTSI PONS DS IUITS A UN HLON D TNSION Dans les circuis élecriques, les régimes on oujours un débu Nous allons éudier commen à parir des condiions iniiales, les courans

Plus en détail

II. Observation d une seule courbe à l oscilloscope

II. Observation d une seule courbe à l oscilloscope PC - Lycée Dumon D Urville TP 1 : uilisaion de l oscilloscope numérique I. Compéences à acquérir Les compéences évaluées au cours de ce TP son: - Uiliser un GBF - Uiliser un oscilloscope : Afficher des

Plus en détail

Équations différentielles.

Équations différentielles. IS BTP, 2 année NNÉE UNIVERSITIRE 205-206 CONTRÔLE CONTINU Équaions différenielles. Durée : h30 Les calcularices son auorisées. Tous les exercices son indépendans. Il sera enu compe de la rédacion e de

Plus en détail

BTS Mécanique et Automatismes Industriels. Fiabilité

BTS Mécanique et Automatismes Industriels. Fiabilité BTS Mécanique e Auomaismes Indusriels Fiabilié Lcée Louis Armand, Poiiers, Année scolaire 23 24 . Premières noions de fiabilié Fiabilié Dans ou ce paragraphe, nous nous inéressons à un disposiif choisi

Plus en détail

TD N 5 : Systèmes linéaires Les outils mathématiques

TD N 5 : Systèmes linéaires Les outils mathématiques Sysèmes Elecronique DUT APP 06 / 07 TD N 5 : Sysèmes linéaires Les ouils mahémaiques Chap. : Inroducion aux SA S.POUJOULY @poujouly hp://poujouly.ne Elémens de correcion Exercice n 3 : Modélisaion d'un

Plus en détail

Chapitre 4: Les modèles linéaires

Chapitre 4: Les modèles linéaires Chapire 4: Les modèles linéaires. Inroducion: Dans ce chapire on va voir successivemen les modèles linéaires saionnaires: auoregressifs (AR), de moyennes mobiles (MA) e mixes (ARMA) en pariculier. Finalemen,

Plus en détail

MODULATION D'ÉNERGIE, VARIATION DE VITESSE I/ INTRODUCTION, DÉFINITIONS

MODULATION D'ÉNERGIE, VARIATION DE VITESSE I/ INTRODUCTION, DÉFINITIONS Piloage, conrôle e comporemen des sysèmes - n 8 Page 1 MODULAION D'ÉNRGI, VARIAION D VISS I/ INRODUCION, DÉFINIIONS Cerains sysèmes nécessien, en exploiaion, une variaion de puissance. Celle-ci peu êre

Plus en détail

GRANDEURS PERIODIQUES

GRANDEURS PERIODIQUES GRANDEURS PERIODIQUES I. GRANDEURS VARIABLES 1. NOAIONS Nous représenons par une lere minuscule la valeur insananée d'une grandeur élecrique variable (inensié de couran i, ension u). La valeur maximale

Plus en détail

CHAPITRE 2 LES CONVERTISSEURS ALTERNATIFS/CONTINUS

CHAPITRE 2 LES CONVERTISSEURS ALTERNATIFS/CONTINUS CHAPITRE 2 LES CONVERTISSEURS ALTERNATIFS/CONTINUS LES MONTAGES REDRESSEURS COMMANDÉS Suppor de Élecronique de puissance - 25 - I.S.E.T de Bizere 2 LES CONVERTISSEURS ALTERNATIFS/CONTINUS 1-INTRODUCTION

Plus en détail

PHYSIQUE APPLIQUÉE. Durée : 4 heures Coefficient 3

PHYSIQUE APPLIQUÉE. Durée : 4 heures Coefficient 3 PHYSIQUE APPLIQUÉE Durée : 4 heures Coefficien 3 Le problème éudie l enraînemen d un venilaeur conrôlan le irage d une chaudière de fore puissance équipan une usine de pâe à papier. La régulaion de empéraure

Plus en détail

CAPTEURS - CHAINES DE MESURES

CAPTEURS - CHAINES DE MESURES CAPTEURS - CHAINES DE MESURES Pierre BONNET Pierre Bonne Maser GSI - Capeurs Chaînes de Mesures 1 Plan du Cours Propriéés générales des capeurs Noion de mesure Noion de capeur: principes, classes, caracérisiques

Plus en détail

E4.2 Circuits alimentés en tension alternative

E4.2 Circuits alimentés en tension alternative Manip. Elec. ircuis Elec 4 - Manip. Elec.4 ircuis en ension alernaive E4. Bu de la manipulaion e bu de la manipulaion es l'éude de circuis alimenés en ension alernaive e comprenan des associaions de résisances,

Plus en détail

Circuits R -C Réponse à un échelon de tension

Circuits R -C Réponse à un échelon de tension Lycée Viee TSI ircuis - -L -L- éponse à un échelon de ension I. égime libre. Définiion d un régime libre Le régime libre ( ou propre ) d un circui es un régime obenu lorsque les sources libres son éeines.

Plus en détail

Circuits séquentiels complexes

Circuits séquentiels complexes ircuis séqueniels complexes Réalisé à parir des bascules élémenaires, des foncions logiques séquenielles plus élaborées que ces dernières son inégrées dans des circuis Nous nous inéresserons ici pariculièremen

Plus en détail

Exercice n HA Corrigé

Exercice n HA Corrigé ENAC/ISTE/HYDRAM HYDROTHEQUE : base de données d exercices en Hydrologie Cours : Hydrologie Appliquée / Thémaique : Processus & Réponse Hydrologiques Exercice n HA 0101 - Corrigé Logo opimisé par J.-D.Bonour,

Plus en détail

Les filtres passe-haut

Les filtres passe-haut Les filres passe-hau Je ais ener ici de ous expliquer le foncionnemen d un filre passe-hau. Nous allons oir dans l ordre : - le schéma ype - l éude de la ransmiance - l éude du diagramme de Bode - l uilié

Plus en détail

avec Pour illustrer cette note, je joint des extraits de la documentation technique du constructeur.

avec Pour illustrer cette note, je joint des extraits de la documentation technique du constructeur. Les disjonceurs basse ension son en règle générale équipés de déclencheurs du ype magnéo-hermique. La courbe de déclenchemen d un disjonceur NT8H équipé d un déclencheur Micrologic.A es donnée dans le

Plus en détail

AMPLIFICATEUR LINEAIRE INTEGRE (A.L.I) Montages Fondamentaux à base d A.L.I

AMPLIFICATEUR LINEAIRE INTEGRE (A.L.I) Montages Fondamentaux à base d A.L.I Chapire C1 Leçon C1 AMPLIFICATEU LINEAIE INTEGE (A.L.I) Monages Fondamenaux à base d A.L.I I. Uilisaion d un A.L.I en régime non linéaire : 1) Acivié praique : a) A l aide d une maquee fournie ou à parir

Plus en détail

Les composants électroniques de commutation

Les composants électroniques de commutation es omposans éleroniques de ommuaion Chapire V es Ciruis d'aide à a Commuaion (CAC) Sommaire 1 ROE... 50 2 COMMUTATION SUR UNE CHARGE SEFIQUE... 50 2.1 ESTIMATION ES PERTES... 52 2.1.1 Peres quand l'inerrupeur

Plus en détail

TP N 2 ACQUISITION ET CONVERSION D UNE GRANDEUR PHYSIQUE

TP N 2 ACQUISITION ET CONVERSION D UNE GRANDEUR PHYSIQUE TP N 2 ACQUISITION ET CONVERSION D UNE GRANDEUR PHYSIQUE SAVOIR : PRE-REQUIS AOP en régime linéaire. Oscillaeur à base de circuis R-C. Codage binaire OBJECTIFS SAVOIR : Valider par le calcul e la mesure,

Plus en détail

2 Compléter un tableau de proportionnalité

2 Compléter un tableau de proportionnalité 1 Reconnaire un ableau de proporionnalié OJECTIF 1 DÉFINITION Il y a proporionnalié dans un ableau de nombres à deux lignes lorsque les nombres de la deuxième ligne s obiennen en muliplian ceux de la première

Plus en détail

IUT GEII Nîmes. DUT 2 - Alternance Représentation fréquentielle - Séries de Fourier. Yaël Thiaux

IUT GEII Nîmes. DUT 2 - Alternance Représentation fréquentielle - Séries de Fourier. Yaël Thiaux 1 héorie DU2-Al IU GEII Nîmes DU 2 - Alernance Représenaion fréquenielle - Séries de Fourier Yaël hiaux yael.hiaux@iu-nimes.fr Janvier 2015 2 DU2-Al héorie 1 héorie 2 3 3 DU2-Al Une somme de sinusoïdes?

Plus en détail

Carte d'acquisition Dossier ressource

Carte d'acquisition Dossier ressource Care d'acquisiion BTS Sysèmes Phooniques TP AMOS Care USB 6009 BTS SP1 Page 1 sur 9 Care d'acquisiion BTS Sysèmes Phooniques 1. Présenaion 1.1 inroducion Une care d'acquisiion es un accessoire uilisé dans

Plus en détail

Étude d un chariot de golf électrique (corrigé)

Étude d un chariot de golf électrique (corrigé) élec PÉDAGOGIE Concours Cenrale-Supélec 2003 Filière TSI Sciences indusrielles Éude d un chario de golf élecrique (corrigé) La prédéerminaion des caracérisiques élecriques d une machine ournane débue oujours

Plus en détail

LES COMPTEURS 3. COMPTEURS ET DECOMPTEURS ASYNCHRONES :

LES COMPTEURS 3. COMPTEURS ET DECOMPTEURS ASYNCHRONES : ISET de Nabeul ours de Sysème logique (2) hapire 3. OBJETIFS LES OMPTEURS Eudier les différens ypes de compeurs. omprendre le principe de foncionnemen de chaque ype. Mairiser les éapes de synhèse d un

Plus en détail

CHAPITRE II : SYSTEMES SEQUENTIELS : LES BASCULES

CHAPITRE II : SYSTEMES SEQUENTIELS : LES BASCULES CAPITE II : YTEME EUENTIEL : LE BACULE I. Foncion mémoire élémenaire. Inroducion Un inerrupeur, qui commande l allumage e l exincion d une lampe élecrique es une mémoire mécanique. L informaion es conservée

Plus en détail

Logique combinatoire : Partie 1

Logique combinatoire : Partie 1 1. Inroducion Lorsqu'on exprime les variables de sories uniquemen en foncion des variables d'enrées, le problème à résoudre relève de la logique combinaoire. Auremen di à chaque combinaison des variables

Plus en détail

Formalisme des processus aléatoires

Formalisme des processus aléatoires HAPITRE Formalisme des processus aléaoires. - Signal déerminise e signal aléaoire.. - Signal déerminise Les signaux déerminises son connus par leur représenaion emporelle e specrale. Dans le domaine emporel,

Plus en détail

Interrupteur crépusculaire digital AlphaLux³ D / 27

Interrupteur crépusculaire digital AlphaLux³ D / 27 Inerrupeur crépusculaire digial AlphaLux³ D2 426 26 / 27! Consignes de sécurié Ce produi doi de préférence êre insallé par un élecricien professionnel, faue de quoi vous vous exposez à un risque d incendie

Plus en détail

Petit dictionnaire physique-chimie/maths des équations différentielles. Tension aux bornes du condensateur dans un circuit RC

Petit dictionnaire physique-chimie/maths des équations différentielles. Tension aux bornes du condensateur dans un circuit RC Pei dicionnaire physique-chimie/mahs des équaions différenielles On compare les différenes manières de présener la résoluion d une équaion différenielle dans les différenes disciplines. Le bu de cee fiche

Plus en détail

Ouvre portail. 1. Présentation du système

Ouvre portail. 1. Présentation du système Ouvre porail TD 1. Présenaion du sysème L ouvre-porail auomaisé éudié perme l ouverure e la fermeure d un porail chez les pariculiers de façon auomaique ou semiauomaique. L ouvre porail es ariculé sur

Plus en détail

ETUDE DE LA FONCTION ACQUERIR (CAPTEUR & CONDITIONNEUR DU SIGNAL)

ETUDE DE LA FONCTION ACQUERIR (CAPTEUR & CONDITIONNEUR DU SIGNAL) ETUDE DE LA FONCTION ACQUERIR (CAPTEUR & CONDITIONNEUR DU SIGNAL) ACQUISITION DE LA POSITION DU CYCLE La posiion du cycle es délivrée par un capeur à effe Hall linéaire déecan 3 posiions disinces de la

Plus en détail

1 Le hacheur série. 30 mars 2005

1 Le hacheur série. 30 mars 2005 e hacheur série A. Campo 30 mars 2005 1 e hacheur série 1.1 Généraliés e hacheur es un disposiif permean d obenir une ension coninue de valeur moyenne réglable à parir d

Plus en détail

Hacheur série à transistor MOS

Hacheur série à transistor MOS Hacheur série à ransisor MOS Préliminaire : A : Choix du ransisor e de la diode de roue libre : Le cahier des charges précisai : Source d énergie : ension coninu 70 V - 10 A Fréquence de foncionnemen 20

Plus en détail

Cas du circuit RL. I. Un exemple d application d un circuit RL : un composant du système d alimentation en gazole d une Logan.

Cas du circuit RL. I. Un exemple d application d un circuit RL : un composant du système d alimentation en gazole d une Logan. Cas du circui I. Un exemple d applicaion d un circui : un composan du sysème d alimenaion en gazole d une ogan. xrai du suje IBAN 2006 a Dacia ogan, conçue par le consruceur français enaul es produie au

Plus en détail

CHAPITRE III : LES COMPTEURS

CHAPITRE III : LES COMPTEURS CHAPITRE III : LES COMPTEURS I. Inroducion Dans de nombreuses applicaions on es amené à faire des compages d impulsions dans un emps donné pour la mesure de fréquences (par exemple) ou ou simplemen comper

Plus en détail

Réglage valeur moyenne

Réglage valeur moyenne P Cours : l insrumenaion élecrique A- Le généraeur de basses fréquences ou G.B.F - Présenaion uilisé : Réglage fréquence Réglage ampliude Réglage valeur moyenne Sweep : Possibilié de créer un signal de

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE. FONCTION RETARD ou TEMPORISATION

DOSSIER TECHNIQUE. FONCTION RETARD ou TEMPORISATION DOSSIER TECHNIQUE Foncion FONCTION RETARD ou TEMPORISATION La foncion reard ou emporisaion es une foncion dans laquelle oue ransiion d enrée (commande) se radui par une ransiion reardée de l informaion

Plus en détail

Remarque préliminaire : les parties de TP repérées par un trait vertical «

Remarque préliminaire : les parties de TP repérées par un trait vertical « STRUCTURE ET PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT D UN AUTOMATE PROGRAMMABLE INDUSTRIEL (API) Remarque préliminaire : les paries de TP repérées par un rai verical «ravail préparaoire à faire à la maison.» corresponden

Plus en détail