gamme fourragère Performance variétale au service des éleveurs

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "gamme fourragère Performance variétale au service des éleveurs"

Transcription

1 plantes fourragères en pur et en mélange gamme fourragère Performance variétale au service des éleveurs

2 Préconisations pour les mélanges de s L Association Française pour la Production Fourragère (AFPF), en collaboration avec différents partenaires, a élaboré un guide des règles d assemblages pour la conception d un mélange prairial. Les préconisations qui vont suivre sont un extrait de la plaquette complète disponible sur le site de l AFPF : PRINCIPALES RèGLES DE COMPOSITION Mélanges de semences de densités différentes Il faut avoir conscience des risques, au cours de la manutention et du transport, de sédimentation pour des mélanges d espèces dont les semences ont des densités différentes. Les utilisateurs doivent mélanger les semences avant et en cours de semis. Nombre maximum de constituants (espèces ou variétés) D une manière générale, il ne nous semble pas utile d associer plus de huit variétés au total, parmi six espèces différentes au maximum, chacune devant apporter des fonctions complémentaires. Taux d incorporation En France, le taux minimum d incorporation réglementaire d une variété dans les mélanges fabriqués est de 5 % du poids du mélange. Dose maximale de semis D une manière générale, la dose maximale de semis de mélange ne devrait pas dépasser 30 kg/ha, afin que chaque variété puisse s exprimer. Préconisations pour les mélanges d UNE DURée DE moins de 3 ANS Durée de la prairie Espèces principales recommandées Associations possibles < à 1 an Ray-grass d'italie alternatif Ray-grass d Italie alternatif + Trèfle incarnat Ray-grass d Italie alternatif + Vesce commune d hiver de 1 an à 2 ans de 2 ans à 3 ans Ray-grass d'italie non alternatif Ray-grass hybride Brome Ray-grass d Italie non alternatif + Trèfle violet Ray-grass hybride + Trèfle violet Brome + Trèfle violet

3 agronomiques emences pour prairies PRÉCONISATIONS POUR LES MéLANGES D UNe DURéE DE 3 ANS ET + Sain et profond Alternance hydrique TYPE DE SOL Hydromorphe Séchant acide Séchant calcaire ESPèCES Intérêt dans un mélange Ray-grass hybride* Productivité dans la phase d installation, limitation du salissement Ray-grass anglais précoce à demi-tardif Qualité, appétence, engazonnement, vitesse d installation, pâturage Ray-grass anglais tardif à très tardif Qualité, appétence, engazonnement, vitesse d installation, pâturage Dactyle Protéines, potentiel de production en particulier estivale, pérennité Espèces majeures Fétuque élevée Fétuque des prés Potentiel, production estivale, pérennité, fibres Qualité, appétence Fléole Trèfle blanc Trèfle violet* Luzerne Aptitude au fanage, résistance au froid Qualité, appétence, fixation azote, aptitude pâturage Rapidité d installation, énergie et protéines, fixation d azote, appétence Protéines, production notamment estivale, fibres, fixation azote Espèces mineures avec intérêt fourrager Sainfoin Lotier Trèfle hybride Légumineuse non météorisante, résistance au sec, fixation azote Légumineuse non météorisante, résistance au sec, fixation azote Fixation d azote, production précoce Espèces mineures avec moins d intérêt fourrager Pâturin des prés Fétuque rouge Minette Engazonnement Engazonnement Fixation azote Espèce à privilégier avec une forte contribution à la production fourragère Espèce d accompagnement dont on attend un autre rôle que strictement productif Espèce moins bien adaptée au sol et/ou à l utilisation * Espèces de courte durée (3 ans) pouvant présenter un intérêt dans la phase d installation des mélanges de longue durée.

4 VARIéTéS PURES exploitation de courte durée 3 à 12 mois Variété Utilisation Dose (kg/ha) RGI alternatif 2n courte durée (3 à 6 mois) Positionnement Association* ESPèCE (kg/ha) nouveau PULSE 25 Hyper productif sur une coupe, très alternatif, convient aux semis tardifs. RGI (15) + TI (10) GIPSYL 25 Pour du stock en une coupe. Très alternatif, peut convenir en interculture. RGI (15) + TI (10) RGI alternatif 2n (6 à 12 mois) VOLUBYL 25 SUXYL 25 L élite des RGI. Dynamique à l installation et explosif en rendement de 1ère et 2ème coupe. Sain et feuillu pour une parfaite valorisation animale. Résistant au froid. Conçu pour un 1 er cycle massif et une qualité régulière, tolérant aux maladies hivernales. RGI (15) + TI (10) RGI alternatif 4n (6 à 12 mois) TORPYL 30 rapide après semis, tolérant aux rouilles, deux cycles de récolte possibles. SPEEDYL 30 Développement rapide après levée pour pâture et fauche. Colza fourrager (3 à 6 mois) GREENLAND Pâture/Affouragement 10 Type hiver, non alternatif, 100 jours. Multi-exploitations, multi-élevages. STEGO Pâture/Affouragement 10 Type printemps, alternatif, 60 jours. RGI (20) + TI (10) COL (2) + RGI (10) + TA (10) Vesce commune LIBIA /Fertilité 80 Variété type hiver, très peu sensible au gel. Forte production fourragère, notamment en association. Légumineuse qui améliore la fertilité des sols et qui restitue de l azote aux cultures suivantes. VCH (40) + Céréales (100) Santé des animaux sources en fourrages et en aliments concentrés En France, l alimentation des ruminants est composée à 66 % de fourrage issu de plantes sélectionnées, dont 48 % proviennent de l exploitation de prairies. Ces plantes ont été choisies pour leurs performances agronomiques (productivité, adaptation au milieu ) et pour leurs qualités zootechniques (digestibilité, teneur en protéine, % de feuilles ). Depuis plus de 40 ans, RAGT Semences contribue à l amélioration de l efficacité des plantes sur les performances animales. Un troupeau en bonne santé c est d abord un troupeau bien alimenté. Tourteaux 7 % Céréales 17 % Source : AGRESTE Divers 10 % Prairie 48 % Autres fourrages 18 %

5 VARIéTéS PURES exploitation de moyenne durée 2 à 4 ans Variété Utilisation RGI non alternatif 2n (2 ans) Dose (kg/ha) nouveau MAGGYL Ensilage/Foin 25 CLOROFYL Ensilage/Foin 25 DANAKYL Ensilage/Foin 25 Positionnement Très rapide d installation et rendement de premier cycle élevé. Résistant à la verse et aux rouilles pour un fourrage de qualité. Très grande valeur alimentaire, production importante sur 24 mois, digestible et feuillu. RGI très qualitatif, le meilleur rendement digestible. Sain et feuillu, très peu remontant, très pérenne. AVENSYL Ensilage/Foin 25 Rendement de premier cycle maximum. Association* ESPèCE (kg/ha) RGI (15) + TV (10) FASTYL Ensilage/Foin 25 La variété référence du marché. RGI non alternatif 4n (2 ans) VIRGYL Ensilage/Pâture 30 Bonne souplesse d'exploitation et bon état sanitaire. Adapté au pâturage. RGI (20) + TV (10) nouveau KILBYL Ensilage/Foin 30 Le RGI résistant à toutes épreuves. Très tolérant aux maladies et au sec KILBYL est productif pendant deux années pour une valorisation en stock mais également en pâture. RGI (20) + TV (10) RGH 2n (2 à 3 ans) DORIAL 25 nouveau DREAMIAL 25 Typé italien : rendement maximal y compris en deuxième année. Production d herbe saine et riche en MS. Rendement maximal pour un RGH typé italien y compris en deuxième année. Résistant à la verse c est une variété de fauche qui produira du fourrage très sain. RGH (15) + TV (8) RGH (15) + TV (8) RGH 4n (3 ans) KIRIAL /Pâture 30 Typé anglais. Peu remontant, sain et digestible, il a une très bonne valeur alimentaire. Tolérant au sec, belle reprise d'automne et bonne pérennité. nouveau sofial /Pâture 30 Typé intermédiaire : s installe vite pour une plus forte production de printemps. Sain et pérenne pour une sécurité sur 3 ans. BAHIAL /Pâture 30 Typé anglais : pérenne, peu remontant et tolérant au sec. Assurance de rendement sur toute l'année. CRUCIAL /Pâture 30 Typé italien : installation rapide et forte productivité au printemps. RGH (20) + TV (10) Trèfle violet (3 ans) nouveau RAVVI /Pâture 25 TREVVIO /Pâture 25 Idéal pour les associations avec les graminées : port adapté et richesse en feuilles. Pérenne et très rapide d installation. TV (8) + graminées (20) Productivité et pérennité améliorées, digestibilité assurée. Bon état sanitaire et tolérant au sclérotinia. Le meilleur trèfle violet du catalogue français. Luzerne type nord (4 ans) nouveau BABELLE 25 PRUNELLE 25 CANNELLE 25 Très productive et résistante à la verse. Luzerne typée élevage : riche en protéines et digestible. Très productive et régulière sur tous ses cycles. Teneur en protéines élevée. Tiges fines facilitant l'ingestion. Digestibilité améliorée. Production régulière avec forte concentration en protéines. Tiges super fines permettant un séchage au champ plus rapide. LUZ (22) + DAC (4) / LUZ (10) + BRO (40) Brome (4 ans) REGAIN /Pâture 50 Type sitchensis, plus continental. Adapté au froid et à l'altitude. Productivité, pérennité, tallage et état sanitaire amélioré. OMBEL /Pâture 50 Type cathartique, plus océanique. Grande productivité. Feuillu et tolérant à l'oïdium. BRO (40) + LUZ (10)

6 VARIéTéS PURES exploitation de longue durée 5 ans et + Variété Utilisation Dose (kg/ha) Positionnement Association* ESPèCE (kg/ha) RGA 2n (5 ans) TORGAL /Pâture 25 Demi-tardif, très productif au printemps, facile à pâturer après fauche. Résistant au piétinement, idéal en accompagnement de graminées pérennes. L anglais à faucher. nouveau IBIZAL /Pâture 25 Demi-tardif, le plus productif sur toutes les périodes. Ultra sain et très solide, il met la barre de résistance très haut. Valorisable par tous les animaux. DURENDAL Pâture / 25 Tardif. Bonne vigueur d installation. Rendement élevé et très digestible. Bonne résistance aux rouilles. GRAAL Pâture/ 25 Tardif. Tonique dès le démarrage. Bonne reprise après le sec. RGA (20) + TBL (2) TRYSKAL Pâture 25 Très tardif. souple et pratique. La nouvelle référence. ARGOAL Pâture 25 Très tardif. Grande souplesse d'exploitation, très peu remontant. RGA 4n (5 ans) OUSTAL /Pâture 30 Demi-précoce. Très productif en 1 ère coupe. Bonne pérennité et vigueur d'automne. L'anglais à faucher. nouveau tribal /Pâture 30 Demi-tardif. Meilleure résistance aux rouilles, très pérenne. Productif. ELITAL Pâture/ 30 Demi-tardif. Tolérant au sec et démarrant vite au printemps. Tallage important, bonne résistance au piétinement. IRONDAL Pâture 30 Tardif. Peu remontant, dynamique et productif sur l ensemble du cycle. Produit sain = sécurité de l ingestion. ESCAL Pâture 30 Très tardif. Port étalé, bon tallage : grand confort d'utilisation. Bonne tenue aux maladies, meilleure pérennité. Trèfle blanc (5 ans) ISI TRèFLE BLANC Association/Sursemis 2 Mélange de trèfles blancs nains et géants pour une plus grande flexibilité au champ : mélange pérenne, adapté à tous types de situation et à tous les rythmes d exploitation. TRIFFID Association/Sursemis 2 Très dynamique à l'installation, assez agressif. Long pétiole. Exploitation mixte fauche/pâture. ALICE Association/Sursemis 2 De nombreux points d ancrage, adapté au pâturage intensif, très pérenne. RGA (25) + TBL (2) TB (2) + graminées (25) TIVOLI Association/Sursemis 2 Type géant pour fauche. Très long pétiole et feuilles larges. Dactyle (5 ans et +) LAZULY /Pâture 25 Demi-tardif. Installation rapide et démarrage précoce au printemps. Grande souplesse de pâturage après déprimage. RAFFUT /Pâture 25 Tardif. Plus forte productivité, installation rapide et bonne dynamique de pousse. SEGALY /Pâture 25 Très tardif. Pousse estivale sécurisée par une forte dynamique de repousse. Pérennité assurée. Moins d épis pour plus de feuilles. Très souple d exploitation. MEDLY /Pâture 25 Dactyle méditerranéen. Très résistant à la sécheresse grâce à sa dormance estivale. DAC (20) + TBL (2) ou DAC (4) + LUZ (22) Fétuque élevée (5 ans et +) CALLINA DULCIA APRILIA PHILIA /Pâture (stade jeune) /Pâture (stade jeune) /Pâture (stade jeune) /Pâture (stade jeune) La plus souple du marché. Très dynamique à l'installation, saine et feuillue. Fourrage de qualité et digestibilité maximale = la mieux consommée par les animaux. Feuilles très souples et plantes très dynamiques. Fétuque très appréciée des animaux même les plus exigeants. Fétuque équilibrée : tonique, productive et saine. Démarre tôt au printemps, bonne dynamique de repousses. Nouvelle génération de fétuque à feuilles souples, plus facile à faire consommer en pâture, plus productive à l automne. Des feuilles qui restent saines, de bonne valeur. FET (25) + TBL (2) Trèfle souterrain (5 ans) ROSABROOK Association/Sursemis 5 Trèfle annuel auto-semeur. Très couvrant et productif de septembre à juin (mulch mort durant l été). Idéal pour les prairies méditérannéennes, les vignes et les vergers. TS (5) + graminées (25) * Exemple d association. Cette liste est non exhaustive. Code couleur espèce : Graminées Crucifères Légumineuses RGI = Ray-grass d Italie, RGA = Ray-grass anglais, DAC = Dactyle, FET = Fétuque élevée, BRO = Brome, COL = Colza, TI = Trèfle Incarnat, TBL = Trèfle blanc, TV = Trèfle violet, TA = Trèfle d Alexandrie, LUZ = Luzerne, VCH = Vesce commune d hiver

7 Mélanges pâture Mélange Exploitation Dose (kg/ha) Utilisation RGT GRAZ HIVER Colza fourrager GREENLAND Ray-grass d Italie SPEEDYL Vesce commune hiver LIBIA Trèfle incarnat RGT GRAZ TARDIVE Ray-grass anglais 4n tardif IRONDAL Ray-grass anglais 2n tardif DURENDAL Fétuque des prés Trèfle blanc ALICE RGT GRAZ TARDIVE + Ray-grass anglais 4n très tardif ESCAL Ray-grass anglais 2n très tardif TRYSKAL Fléole Trèfle blanc ALICE RGT GRAZ TETRA Ray-grass anglais 4n très tardif ESCAL Ray-grass anglais 4n tardif IRONDAL Trèfle blanc ALICE 3 à 12 mois 20 5 ans et ans et ans et + 30 Semis possible entre une céréale et une culture de printemps. Pour produire du fourrage à forte valeur alimentaire à l'automne et au printemps. Particulièrement adapté à l élevage ovins mais peut convenir à l élevage bovins. Mélange complexe à base de RGA tardif à destination des prairies du grand Ouest. Composé de variétés de RGA récentes sélectionnées pour le pâturage accompagnées de fétuque des prés très appétentes et de trèfles blancs spécifiques pâture. Mélange complexe à base de ray-grass anglais très tardif à destination des prairies du grand Ouest. Composé de variétés de RGA récentes sélectionnées pour le pâturage accompagnées de fléole à épiaison tardive et de trèfles blancs spécifiques pâture. Mélange 200 % pâturage. Mélange complexe à base de RGA demi-tardif à tardif tétraploïde. De précocités différentes, les RGA offrent une production de qualité toute l année. Particulièrement sain, les RGA associés à un trèfle blanc produisent un fourrage de qualité optimale pour la pâture. fauche Mélange Exploitation Dose (kg/ha) Utilisation RGT STOX METEIL Pois fourrager Vesce pourpre Trèfle incarnat 3 à 12 mois 50 (+100 de céréales) Assurer un apport fourrager conséquent et produire des protéines grâce au méteil. Mélange de légumineuses complémentaires à associer à une céréale (blé, avoine, triticale). RGT STOX PROTEINE 1 Ray-grass d Italie SUXYL Trèfle incarnat Trèfle d Alexandrie RGT STOX PROTEINE 3 Ray-grass hybride 2n DORIAL Trèfle Violet RAVVI Trèfle Incarnat RGT STOX PROTEINE 4 Luzerne Etincelle Trèfle violet TREVVIO Ray-grass anglais 2n demi-tardif TORGAL Fétuque élevée CALLINA Dactyle tardif RAFFUT 3 à 12 mois 25 2 à 4 ans 30 5 ans et + 30 Association d espèces complémentaires pour une récolte de printemps riche en protéines : RGI productif SUXYL avec un trèfle incarnat et un trèfle d Alexandrie pour un ensilage riche en protéines. Mélange avec 50 % de trèfles utilisables en dérobé avant une culture de printemps. La solution pour produire très rapidement du fourrage de qualité sur 3 années. Avec plus de 50 % en poids de trèfles, ce mélange permet de produire un haut niveau de protéines en 60 jours. Très agressif, il peut être utilisé en sur-semis de prairies peu productives. Mélange multi-espèces très haut de gamme mis au point par la Ferme des Bordes d ARVALIS - Institut du végétal. Association optimale de graminées et légumineuses (50 % en poids) pour produire un fourrage de qualité en quantité. Il est conseillé d inoculer le mélange avec du rhizobium pour faciliter l implantation de la luzerne. pâture et fauche Mélange Exploitation Dose (kg/ha) Utilisation RGT MIX PROTEINE 3 Ray-grass hybride 4n BAHIAL Ray-grass hybride 2n DORIAL Trèfle violet RAVVI Trèfle blanc TIVOLI RGT MIX ANGLAIS Ray-grass anglais 2n demi-tardif TORGAL Ray-grass hybride BAHIAL RGT MIX CONTINENTAL Dactyle demi-tardif LAZULY Fétuque des prés Fléole Trèfle blanc TIVOLI RGT MIX MONTAGNE Dactyle demi-tardif LAZULY Ray-grass hyrbide 4n BAHIAL RGT MIX TOUT TERRAIN Fétuque élevée DULCIA Dactyle demi-tardif LAZULY Trèfle blanc TIVOLI 2 à 4 ans 30 5 ans et ans et ans et ans et + 30 Une offre originale, un mélange à base de 2 RGH productifs, l un typé anglais, l autre italien pour produire et stocker un maximum de protéines sur 3 années. Très productif au printemps tout en étant apte à être pâturé. Mélange de RGA et RGH idéal pour l accompagnement de graminées pérennes type dactyle/fétuque. Agressif, ce mélange convient au sur-semis de prairies peu productives. Mélange associant des graminées et un trèfle blanc peu sensibles au froid pour maximiser la production en zone continentale. Adapté à la fauche, comme à la pâture pour une production de 5 ans. Nouvelle version du mélange ISI LAND. Mélange pour les prairies sur sol sain à séchant en zone d altitude. Composé d espèces complémentaires, il permet une production élevée toute l année pour une pérennité assurée de 5 ans. Mélange adapté à toutes les situations y compris les parcelles hétérogènes. Productif toute l année pour une pérennité de 5 ans. Nouvelle version du mélange ISI FARM.

8 Centre Ouest Sylvain LE POTIER Tél. : Mail : sud-ouest Cécile HEBRARD Tél. : Mail : Centre Sud-Est Florent Hérion Tél. : Mail : Centre Est Tristan Jacquin Tél. : Mail : normandie Nord Cédric Monprofit Tél. : Mail : Chef des ventes Jean-Michel BELLARD Tél. : Mail : Bretagne Normandie Thierry Le Clézio Tél. : Mail : Assistante commerciale Carole Villefranque Tél. : Fax : Mail : - Crédit photo : Fotolia/Malice.mps RAGT Semences Rue Emile Singla Rodez RCS Rodez SAS au capital de Crédits photos : photothèque RAGT Semences. Les données techniques sont issues du réseau d expérimentation multilocal RAGT. Elles tiennent compte de l état actuel de nos connaissances basées sur des expérimentations nombreuses et rigoureuses, répétées dans le temps et dans l espace en tenant compte de la pérennité des espèces ; elles évoluent en fonction des conditions agro-climatiques et de techniques culturales spécifiques et sont non contractuelles.

Préconisations agronomiques pour les mélanges de semences pour prairies en France

Préconisations agronomiques pour les mélanges de semences pour prairies en France Association Française pour la Production Fourragère Préconisations agronomiques pour les mélanges de semences pour prairies en France - 2014 - PRÉAMBULE Les préconisations fournies ici constituent un guide

Plus en détail

Le ray-grass anglais

Le ray-grass anglais Le ray-grass anglais Préface Le ray-grass anglais, pur ou associé à du trèfle blanc, est une des graminées fourragères les plus utilisées en France. C est la plante de pâturage par excellence des régions

Plus en détail

Produire avec de l'herbe Du sol à l'animal

Produire avec de l'herbe Du sol à l'animal GUIDE PRATIQUE DE L'ÉLEVEUR Produire avec de l'herbe Du sol à l'animal avril 2011 BRETAGNE PAYS DE LA LOIRE SOMMAIRE Paroles d éleveurs 4 Quelle place donner à l herbe Le choix d un système fourrager 8

Plus en détail

Connaître les différentes espèces fourragères

Connaître les différentes espèces fourragères Connaître les différentes espèces fourragères Les graminées pérennes dominantes F29 - Le Brome F30 - Le dactyle F31 - La fétuque élevée F32 - Les ray-grass d Italie et Hybrides F33 - Le ray-grass anglais

Plus en détail

Chambre d Agriculture des Vosges. Autoproduire des protéines sur mon exploitation, Un pas vers plus d autonomie

Chambre d Agriculture des Vosges. Autoproduire des protéines sur mon exploitation, Un pas vers plus d autonomie Chambre d Agriculture des Vosges Autoproduire des protéines sur mon exploitation, Un pas vers plus d autonomie Autoproduire des protéines sur mon exploitation, Un pas vers plus d autonomie Une culture

Plus en détail

Fourrages et production de protéines

Fourrages et production de protéines A. Devouard (Prolea) Fourrages et production de protéines Huyghe C. Direction Scientifique Agriculture INRA - Paris En hommage à Jean-Claude Simon Pourquoi se préoccuper de protéines? Alimentation animale

Plus en détail

LES DOSSIERS TECHNIQUES DE L OPABA. Régénération et gestion des prairies naturelles biologiques

LES DOSSIERS TECHNIQUES DE L OPABA. Régénération et gestion des prairies naturelles biologiques LES DOSSIERS TECHNIQUES DE L OPABA Productions végétales Régénération et gestion des prairies naturelles biologiques Les prairies naturelles peuvent être dégradées et nécessitent certains travaux pour

Plus en détail

6 bonnes raisons pour cultiver du sorgho

6 bonnes raisons pour cultiver du sorgho GUIde sorgho 2015 La Gamme sorgho 2015 17 % Besoins en eau limités Diversité de culture dans la rotation 46 % 6 bonnes raisons pour cultiver du sorgho Besoins en intrants faibles 12 % 10 % Dégâts sur la

Plus en détail

les cinq étapes pour calculer les jours d avance

les cinq étapes pour calculer les jours d avance À retenir l expérience, acquise grâce à ces outils, permet également une bonne évaluation de la ressource disponible. une fois les mesures réalisées, la quantité d herbe disponible pour le lot se calcule

Plus en détail

Récolte ensilage immature ou Grains riches en protéines

Récolte ensilage immature ou Grains riches en protéines Guide Technique 2015 Récolte ensilage immature ou Grains riches en protéines Pour s affranchir du risque de sécheresse estivale OBJECTIF Cette pratique sécurise les stocks fourragers en diversifiant les

Plus en détail

FAIRE DU BON FOIN POUR LES CHÈVRES!

FAIRE DU BON FOIN POUR LES CHÈVRES! FAIRE DU BON FOIN POUR LES CHÈVRES! INTRODUCTION Dans un contexte économique tendu pour la filière caprine, la valorisation des fourrages dans la ration est un levier important pour gérer le coût alimentaire

Plus en détail

Sorgho grain sucrier ensilage L assurance sécheresses

Sorgho grain sucrier ensilage L assurance sécheresses Sorgho grain sucrier ensilage L assurance sécheresses Sorgho grain sucrier Itinéraire cultural Type de sol et préparation avant semis Le sorgho grain sucrier est relativement peu exigeant par rapport au

Plus en détail

Interculture courte pour optimiser le rendement des blés sur blé

Interculture courte pour optimiser le rendement des blés sur blé Fiche technique mise à jour : février 2014 Association Couvert végétal - Cycle ultra court Interculture courte pour optimiser le rendement des blés sur blé Pour sécuriser et déplafonner les rendements

Plus en détail

ORGES HYBRIDES. www.semencesdefrance.com

ORGES HYBRIDES. www.semencesdefrance.com ORGES HYBRIDES www.semencesdefrance.com Gamme Variйtale Semences de France Orges hybrides 6 rangs fourragиres PS Nouveautй GOODY 2014 (SY212.121) 5 (1/2 hiver 7 (précoce) 8 6 6 7 6 HOBBIT 2009 6 6 1/2

Plus en détail

Fertiliser le maïs autrement

Fertiliser le maïs autrement Fertiliser le maïs autrement Dans un contexte de renchérissement des ressources en azote organique et de recherche de plus d autonomie, les agriculteurs biologiques picards et leurs conseillers au sein

Plus en détail

Mise à l herbe, les années se suivent!

Mise à l herbe, les années se suivent! Mise à l herbe, les années se suivent! Les vaches laitières du centre de formation ont été mises à l herbe de-nouveau un jeudi. En 2010 c était le 1 er avril, cette année ce fut le 31 mars 2011. La mise

Plus en détail

Diagnostic AUTONOMIE ALIMENTAIRE de l élevage caprin.

Diagnostic AUTONOMIE ALIMENTAIRE de l élevage caprin. Diagnostic AUTONOMIE ALIMENTAIRE de l élevage caprin. Ce document présente une méthode de conseil pour les éleveurs et conseillers caprins désireu de travailler sur la thématique de l autonomie alimentaire.

Plus en détail

Rue du Carmel 1, 6900 Marloie Tél. : +32 61 21 08 20 fax : +32 61 21 08 40 info@fourragesmieux.be. info@fourragesmieux.be. Avril juillet 2010 n 5

Rue du Carmel 1, 6900 Marloie Tél. : +32 61 21 08 20 fax : +32 61 21 08 40 info@fourragesmieux.be. info@fourragesmieux.be. Avril juillet 2010 n 5 Rue du Carmel 1, 6900 Marloie Tél. : +32 61 21 08 20 fax : +32 61 21 08 40 info@fourragesmieux.be Avril juillet 2010 n 5 Sommaire 034. Les Journées Internationales de la Prairie : des journées d'information,

Plus en détail

Rennes Le 29 janvier 2015. Programme : SOS PROTEIN

Rennes Le 29 janvier 2015. Programme : SOS PROTEIN Programme : SOS PROTEIN 1 Qui sommes nous! Localisation & Financements 2 Démarche! 3 Comment travaille-t-on? 4 Quelques résultats PAO CLUSTERS Bba Dairy : 85 %. Lactalis, Danone, Bongrain,... ADRO-Ouest

Plus en détail

NOTICE EXPLICATIVE. Bilan global de fertilisation azotée : Bilan CORPEN

NOTICE EXPLICATIVE. Bilan global de fertilisation azotée : Bilan CORPEN NOTICE EXPLICATIVE Bilan global de fertilisation azotée : Bilan CORPEN Ce bilan global de la fertilisation azotée est obligatoire pour toute exploitation située en zone vulnérable et qui a contractualisé

Plus en détail

mon maïs fourrage, (GNIS) rassemble toutes les parties prenantes de la filière semences française, soit 72 entreprises de sélection,

mon maïs fourrage, (GNIS) rassemble toutes les parties prenantes de la filière semences française, soit 72 entreprises de sélection, Ma vache, mon maïs fourrage, et moi 50 ans de progrès! Depuis maintenant 50 ans, le maïs fourrage a bénéficié avec succès du progrès génétique et de l innovation variétale. Il a su s inscrire durablement

Plus en détail

Acquérir des références techniques en Agriculture Biologique GRANDES CULTURES

Acquérir des références techniques en Agriculture Biologique GRANDES CULTURES Acquérir des références techniques en Agriculture Biologique GRANDES CULTURES Synthèse des expérimentations 2010-2011 Région Lorraine Le Mot du Président : 2012, 3 ème année du Schéma de Développement

Plus en détail

CAPRINS LAITIERS + BOVINS VIANDE ENSILAGE DE MAÏS

CAPRINS LAITIERS + BOVINS VIANDE ENSILAGE DE MAÏS CLBV AQMP02 CAPRINS LAITIERS + BOVINS VIANDE ENSILAGE DE MAÏS 2 UMO sur 39 ha avec 200 chèvres produisant 160 000 litres de lait et engraissement de 40 génisses Ce système se rencontre principalement dans

Plus en détail

http://www.allier.chambagri.fr/fileadmin/documents_ca03/divers_pdf/bon_usage_des_prdts_phyto.pdf A vos cultures

http://www.allier.chambagri.fr/fileadmin/documents_ca03/divers_pdf/bon_usage_des_prdts_phyto.pdf A vos cultures Février 2015 Service Agronomie, Territoire, Equipement Préconisation variétés maïs 2015 Cette plaquette fait partie du Guide annuel «A vos cultures». Celui-ci regroupe, dans un ensemble cohérent et global,

Plus en détail

TCS, strip-till et semis direct

TCS, strip-till et semis direct Témoignage dethierry Lesvigne Polyculture Elevage Bovin Lait La Bernaudie 24 480 ALLES- SUR-DORDOGNE Depuis 2008, Thierry Lesvigne a choisi repenser l ensemble de son système agronomique et a arrêté définitivement

Plus en détail

RESULTATS DE L ESSAI VARIETES D ORGES D HIVER EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE CAMPAGNE 2007-2008

RESULTATS DE L ESSAI VARIETES D ORGES D HIVER EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE CAMPAGNE 2007-2008 C.R.E.A.B. MIDI-PYRENEES CENTRE REGIONAL DE RECHERCHE ET D EXPERIMENTATION EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE MIDI-PYRENEES RESULTATS DE L ESSAI VARIETES D ORGES D HIVER EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE CAMPAGNE 2007-2008

Plus en détail

CONTRIBUTION EN AZOTE EN PROVENANCE DES ENGRAIS VERTS DE LÉGUMINEUSES

CONTRIBUTION EN AZOTE EN PROVENANCE DES ENGRAIS VERTS DE LÉGUMINEUSES CONTRIBUTION EN AZOTE EN PROVENANCE DES ENGRAIS VERTS DE LÉGUMINEUSES Les systèmes de production végétale en régie biologique font souvent appel aux engrais verts dans la rotation des cultures. Ces plantes

Plus en détail

Visite Colza Sécuriser l implantation du colza à l automne

Visite Colza Sécuriser l implantation du colza à l automne Visite Colza Sécuriser l implantation du colza à l automne ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ Lundi 12 mai 2014 Villedieu sur Indre (36) Retrouvez les supports présentés

Plus en détail

SALON DE L'HERBE 2011 L HERBE, UN POTENTIEL STUPEFIANT

SALON DE L'HERBE 2011 L HERBE, UN POTENTIEL STUPEFIANT CONFERENCE DE PRESSE DU 7 AVRIL 2011 SALON DE L'HERBE 2011 L HERBE, UN POTENTIEL STUPEFIANT 25 et 26 mai 2011 Mirecourt (40 km au sud est de Nancy) LISTE DES INTERVENANTS FREDERIC BONDOUX Commissaire Général

Plus en détail

Valérie Roy-Fortin, agr. Bio pour tous! - 6 mars 2015

Valérie Roy-Fortin, agr. Bio pour tous! - 6 mars 2015 Valérie Roy-Fortin, agr. Bio pour tous! - 6 mars 2015 Mise en contexte Résultats des essais du CETAB+ Méthodologie; Biomasse et facteurs de variation; Rendements en maïs et corrélations avec l azote apporté;

Plus en détail

Maintenir ses marges, tout en limitant l usage des intrants, des pistes existent!

Maintenir ses marges, tout en limitant l usage des intrants, des pistes existent! Maintenir ses marges, tout en limitant l usage des intrants, des pistes existent! Les essais présentés dans ce document font état des références actuellement disponibles sur les systèmes économes en intrants

Plus en détail

LUTTE CONTRE LES ADVENTICES ANNUELLES QUI POSENT PROBLÈME. Période d application. Pré-levée ou sur adventice jeune (FA < 3 f)

LUTTE CONTRE LES ADVENTICES ANNUELLES QUI POSENT PROBLÈME. Période d application. Pré-levée ou sur adventice jeune (FA < 3 f) LUTTE CONTRE LES ADVENTICES ANNUELLES QUI POSENT PROBLÈME Folle avoine La lutte chimique est la méthode qui donne le plus de résultat. Les faux semis ont peu d intérêt avant culture d automne. Le labour

Plus en détail

Potentiel de production protéique par les variétés de légumineuses à graines

Potentiel de production protéique par les variétés de légumineuses à graines Potentiel de production protéique par les variétés de légumineuses à graines Isabelle Chaillet, ARVALIS Judith Burstin, Gérard Duc, INRA UMR LEG Dijon Avec le concours de JM. Retailleau, GEVES Place des

Plus en détail

ARVALIS - Institut du végétal

ARVALIS - Institut du végétal Implantation du maïs: quelles innovations pour quels bénéfices? R. LEGERE Arvalis Institut du Végétal Programme Les différents itinéraires techniques d implantation Focus sur les itinéraires très simplifiés:

Plus en détail

RÉSULTATS DE L OBSERVATOIRE TECHNICO-ÉCONOMIQUE DU RAD Synthèse 2011 - Exercice comptable 2010

RÉSULTATS DE L OBSERVATOIRE TECHNICO-ÉCONOMIQUE DU RAD Synthèse 2011 - Exercice comptable 2010 Les essentiels du Réseau agriculture durable RÉSULTATS DE L OBSERVATOIRE TECHNICO-ÉCONOMIQUE DU Synthèse 2011 - Exercice comptable 2010 Réseau d information comptable agricole du Ministère de l Agriculture,

Plus en détail

Voici les espèces dont il est question dans ce document :

Voici les espèces dont il est question dans ce document : Chaque espèce de gazon a des caractéristiques propres : densité, couleur, résistance à la sécheresse, à l ombre, etc. Il vaut donc mieux semer un mélange de plusieurs espèces de façon à combiner les qualités

Plus en détail

LA CULTURE DES PÂTURAGES. Publication 19

LA CULTURE DES PÂTURAGES. Publication 19 LA CULTURE DES PÂTURAGES Publication 19 LA CULTURE DES PÂTURAGES Publication 19 La culture des pâturages Rédacteur : Jack Kyle Spécialiste des animaux de pâturage de la province Ministère de l Agriculture,

Plus en détail

Nouveau. TRIMAXX, le raccourcisseur qui en fait un MAXX.

Nouveau. TRIMAXX, le raccourcisseur qui en fait un MAXX. Coup de tonnerre dans les raccourcisseurs Nouveau. TRIMAXX, le raccourcisseur qui en fait un MAXX. Trimaxx est un nouveau raccourcisseur pour céréales à paille et féveroles doté d une formulation Son absorption

Plus en détail

Analyses et Perspectives

Analyses et Perspectives Analyses et Perspectives Références Systèmes Septembre 2013 N 1304 Complémentarité et autonomie en protéines en région Centre Potentiels et freins à lever La France importe aujourd hui 40% de ces besoins

Plus en détail

Évaluation des coûts de production en grandes cultures biologiques

Évaluation des coûts de production en grandes cultures biologiques Évaluation des coûts de production en grandes cultures biologiques Jean-François GARNIER ARVALIS Institut du Végétal D après un travail de Pierre Emilien ROUGER JOURNEE TECHNIQUE GRANDES CULTURES BIOLOGIQUES

Plus en détail

Dossier de Presse 23 mai 2011

Dossier de Presse 23 mai 2011 Dossier de Presse 23 mai 2011 De la production à la mise en marché, de l organisation du travail au pilotage stratégique de l entreprise, des hommes et des femmes explorent des voies nouvelles et tracent

Plus en détail

24 juillet 2014. PAC 2015 Paiements directs et dispositions horizontales

24 juillet 2014. PAC 2015 Paiements directs et dispositions horizontales 24 juillet 2014 PAC 2015 Paiements directs et dispositions horizontales Rappel du calendrier Discours de Cournon, 2 octobre 2013 Réunions avec les OPA entre septembre 2013 et juin 2014 CSO du 17 décembre

Plus en détail

Depuis 40 ans, ça bouge en continu côté gazon. Restaurant le Ciel de Paris Tour Maine Montparnasse 33, avenue du Maine 75014 Paris M Montparnasse

Depuis 40 ans, ça bouge en continu côté gazon. Restaurant le Ciel de Paris Tour Maine Montparnasse 33, avenue du Maine 75014 Paris M Montparnasse Depuis 40 ans, ça bouge en continu côté gazon Restaurant le Ciel de Paris Tour Maine Montparnasse 33, avenue du Maine 75014 Paris M Montparnasse 24 juin 2010 Sommaire Le credo des sélectionneurs de plantes

Plus en détail

COMPTE RENDU. Journée semis direct dans le Béarn

COMPTE RENDU. Journée semis direct dans le Béarn COMPTE RENDU Journée semis direct dans le Béarn 26/07/12 1. L exploitation de Christophe Cassoulong Lieux: Lalonquette Elevage: 60 mères blondes d Aquitaine Cultures: 67ha : 2/3 Prairie 1/3 Cultures Maïs

Plus en détail

Le soutien à l expérimentation dans la Filière Viandes Ruminants

Le soutien à l expérimentation dans la Filière Viandes Ruminants Le soutien à l expérimentation dans la Filière Viandes Ruminants CS Ruminants et Equidés du 25 septembre 2014 Direction Interventions Unité Aides aux Exploitations et Expérimentation 1 2. PROGRAMMES AIDES

Plus en détail

Bien choisir sa variété de maïs ensilage

Bien choisir sa variété de maïs ensilage Bien choisir sa variété de maïs ensilage Le maïs ensilage n est pas une culture difficile à cultiver. Pour choisir sa variété, l agriculteur dispose aujourd hui d une multitude de critères : attention

Plus en détail

«Performance et production de protéines à la ferme»

«Performance et production de protéines à la ferme» Témoignage d une approche AEI en production laitière : «Performance et production de protéines à la ferme» Philippe Cadoret Gaec De Trémelin 8 UTH associé à Camors (56) Membre des réseaux Triskalia Agrosol

Plus en détail

DIRECTIVE NITRATES : LES CONTRAINTES SUR LA GESTION DE L INTERCULTURE

DIRECTIVE NITRATES : LES CONTRAINTES SUR LA GESTION DE L INTERCULTURE CHOISIR ET REUSSIR SON COUVERT VEGETAL PENDANT L INTERCULTURE EN AB Cameline (S.Minette, CRA PC) Moutarde, phacélie, avoine, trèfles mais aussi, sarrasin, navette, lentille, moha Tous ces couverts végétaux

Plus en détail

Politique Agricole Commune. Programme 2015-2020

Politique Agricole Commune. Programme 2015-2020 Politique Agricole Commune Programme 2015-2020 DPB Paiement redistributif Jeunes Agriculteurs Verdissement Aides couplées Aides couplées Sommaire : Principe... 3 Aides animales : - Aides Ovines... 5 -

Plus en détail

Les références pour calculer la "juste" dose d azote à apporter. Guide de calcul de la dose d azote à apporter sur les cultures et les prairies

Les références pour calculer la juste dose d azote à apporter. Guide de calcul de la dose d azote à apporter sur les cultures et les prairies Les références pour calculer la "juste" dose d azote à apporter Guide de calcul de la dose d azote à apporter sur les cultures et les prairies Référentiel Zones Vulnérables de Picardie pour 2013 Contexte

Plus en détail

ELEVAGE. La livraison peut se faire en vrac ou en BigBag (poids moyen de 700 Kg). La quantité minimale pour être livré est de 2,5 T.

ELEVAGE. La livraison peut se faire en vrac ou en BigBag (poids moyen de 700 Kg). La quantité minimale pour être livré est de 2,5 T. BULLETIN INTERNE BIO AUTOMNE 2013 ELEVAGE CONJONCTURE ELEVAGE Le secteur de l élevage a subit cette année une très forte hausse du coût des protéines végétales. La féverole bio atteint un coût de 530 /T

Plus en détail

Dans la pratique agricole tunisienne, les fourrages pluriannuels sont peu utilisés

Dans la pratique agricole tunisienne, les fourrages pluriannuels sont peu utilisés Fourrages (1995) 142,181-190 Etude de trois associations luzerne - graminée pérenne en zone semi-aride de Tunisie A. Zoghlamil, A. Nefzaoui-, H. Seklani! Dans la pratique agricole tunisienne, les fourrages

Plus en détail

COUVERT CARACTÉRISTIQUES VÉGÉTAL PENDANT L INTERCULTURE EN AB : DES ESPÈCES LES ÉTAPES DE LA MÉTHODE DE CHOIX DU COUVERT VÉGÉTAL SOMMAIRE :

COUVERT CARACTÉRISTIQUES VÉGÉTAL PENDANT L INTERCULTURE EN AB : DES ESPÈCES LES ÉTAPES DE LA MÉTHODE DE CHOIX DU COUVERT VÉGÉTAL SOMMAIRE : COUVERT VÉGÉTAL PENDANT L INTERCULTURE EN EN AB : CARACTÉRISTIQUES DES ESPÈCES Cameline (S.Minette) Ceci est un recueil d une quarantaine de fiches espèces de couverts végétaux utilisés en interculture

Plus en détail

ACTION N 1 Réseau d élevages bovins laitiers en Agrobiologie

ACTION N 1 Réseau d élevages bovins laitiers en Agrobiologie ACTION N 1 Réseau d élevages bovins laitiers en Agrobiologie Capacité d adaptation des systèmes en Agriculture Biologique aux épisodes de sécheresse AUTONOMIE ALIMENTAIRE Maître d œuvre : Chambres d Agriculture

Plus en détail

Guide sur la production de foin de commerce. Publié par le Conseil québécois des plantes fourragères Août 2002

Guide sur la production de foin de commerce. Publié par le Conseil québécois des plantes fourragères Août 2002 Guide sur la production de foin de commerce Publié par le Conseil québécois des plantes fourragères Août 2002 La réalisation de ce guide a bénéficié du soutien de plusieurs organismes. Mentionnons le programme

Plus en détail

Le semis direct des plantes fourragères POURQUOI? COMMENT? par Guy Forand, agronome chez Bélisle-Triolact

Le semis direct des plantes fourragères POURQUOI? COMMENT? par Guy Forand, agronome chez Bélisle-Triolact Le semis direct des plantes fourragères POURQUOI? COMMENT? par Guy Forand, agronome chez Bélisle-Triolact Ce que nous a appris 2013 Survie à l hiver 2012-13: dommages importants i) Insécurité fourragère

Plus en détail

La production de blé panifiable bio pour diversifier son assolement en polyculture-élevage

La production de blé panifiable bio pour diversifier son assolement en polyculture-élevage La production de blé panifiable bio pour diversifier son assolement en polyculture-élevage Filière blé panifiable Bio 6 Juin 2012 Matthieu BLIN Minoterie BLIN Jean-Pierre GAUME Agriculteur (53) Charlotte

Plus en détail

Acquérir des références techniques en Agriculture Biologique GRANDES CULTURES. Bilan des expérimentations Région Lorraine

Acquérir des références techniques en Agriculture Biologique GRANDES CULTURES. Bilan des expérimentations Région Lorraine Acquérir des références techniques en Agriculture Biologique GRANDES CULTURES Bilan des expérimentations Région Lorraine 1. Blé d hiver : criblage variétal Trois plateformes ont été mises en place en Lorraine

Plus en détail

Ray-grass anglais auto-regarnissant

Ray-grass anglais auto-regarnissant Robuste COMME L ACIER Ray-grass anglais auto-regarnissant Une technologie révolutionnaire : auto-regarnissage et tolérance au jeu la plus élevée, même avec une tonte courte! RPR technology inside! RPR

Plus en détail

Évaluation du potentiel du semis direct en agriculture biologique au Québec : construction d un «rouleur-crêpeur de couvre-sols» et essais à la ferme

Évaluation du potentiel du semis direct en agriculture biologique au Québec : construction d un «rouleur-crêpeur de couvre-sols» et essais à la ferme Évaluation du potentiel du semis direct en agriculture biologique au Québec : construction d un «rouleur-crêpeur de couvre-sols» et essais à la ferme Projet du Syndicat des producteurs de grains biologiques

Plus en détail

DIRECTIVE NITRATES ZONE VULNERABLE 4ème Programme d Actions

DIRECTIVE NITRATES ZONE VULNERABLE 4ème Programme d Actions DIRECTIVE NITRATES ZONE VULNERABLE 4ème Programme d Actions Novembre 2010 CHAMBRE D AGRICULTURE 47 4ème Programme d Actions ZONE VULNERABLE Quelle zone? 93 communes 2466 exploitations 94425 ha 4ème Programme

Plus en détail

Maïs Inoculants LE CATALOGUE PIONEER 2015

Maïs Inoculants LE CATALOGUE PIONEER 2015 Maïs Inoculants LE CATALOGUE PIONEER 2015 LA GAMME MAIS ET LE GUIDE DES SOLS PIONEER 2015 Choisissez la variété adaptée à vos besoins PRECOCITE VARIETE MAIS ENSILAGE TYPE DE SOL Rendement énergétique Densité

Plus en détail

PAC 2011 : la réglementation Les aides, la conditionnalité

PAC 2011 : la réglementation Les aides, la conditionnalité PAC 2011 : la réglementation Les aides, la conditionnalité Avril 2011 Une publication du Service Développement économique et Territoires SOMMAIRE Les principales nouveautés 1 2011 Les aides PAC aux surfaces

Plus en détail

Les protéines en nutrition animale

Les protéines en nutrition animale Les protéines en nutrition animale Sources, origine, évolution Plan Qui sommes nous? Les coopératives de nutrition animale Principes de base de la nutrition animale Les principales matières protéiques

Plus en détail

Azote. 30 ans de références. Dossier réalisé à partir du dossier Azote paru dans n 327 du 1 juin 2012

Azote. 30 ans de références. Dossier réalisé à partir du dossier Azote paru dans n 327 du 1 juin 2012 Dossier réalisé à partir du dossier Azote paru dans n 327 du 1 juin 2012 Azote 30 ans de références Coordination du dossier Paul Jegat (Terra) avec Bertrand Decoopman (chambres d'agriculture de Bretagne).

Plus en détail

Réussir ses récoltes de luzerne

Réussir ses récoltes de luzerne Réussir ses récoltes de luzerne Travaux 2012-2013 LUZFIL Dans le cadre du Projet régional LUZFIL* financé par : Partenaires : TERRENA, ARVALIS Institut du végétal, IDELE, Chambres d agricultures 44, 49,53

Plus en détail

L ensilage de maïs en Ardenne? D un point de vue alimentaire. Isabelle Dufrasne Ferme expérimentale Service de Nutrition FMV Université de Liège

L ensilage de maïs en Ardenne? D un point de vue alimentaire. Isabelle Dufrasne Ferme expérimentale Service de Nutrition FMV Université de Liège L ensilage de maïs en Ardenne? D un point de vue alimentaire Isabelle Dufrasne Ferme expérimentale Service de Nutrition FMV Université de Liège Plan L ensilage de maïs en général Caractéristiques anatomiques

Plus en détail

Le séchage en grange du foin à l énergie solaire PAR MICHEL CARRIER AGR. CLUB LAIT BIO VALACTA

Le séchage en grange du foin à l énergie solaire PAR MICHEL CARRIER AGR. CLUB LAIT BIO VALACTA Le séchage en grange du foin à l énergie solaire PAR MICHEL CARRIER AGR. CLUB LAIT BIO VALACTA Séchage du foin en grange Séchage en grange Technique originaire des zones de montagnes Suisse Autriche Jura

Plus en détail

Description Les calendriers d interdiction d épandage sont fixés selon l occupation du sol de chaque parcelle et les catégories de fertilisants.

Description Les calendriers d interdiction d épandage sont fixés selon l occupation du sol de chaque parcelle et les catégories de fertilisants. Mesure n 1 Périodes d'interdiction d'épandage des fertilisants Les calendriers d interdiction d épandage sont fixés selon l occupation du sol de chaque parcelle et les catégories de fertilisants. Types

Plus en détail

Cultures de couverture

Cultures de couverture Les pratiques agricoles de conservation 2 4 6 12 Construire la structure du sol Habiter le sol par les racines Les différentes plantes disponibles Cultures de couverture dans une rotation 14 Caractéristiques

Plus en détail

L Agriculture de précision aujourd hui en France, Les pratiques des Agriculteurs

L Agriculture de précision aujourd hui en France, Les pratiques des Agriculteurs L Agriculture de précision aujourd hui en France, Les pratiques des Agriculteurs Présentation : Marc VAN COILLIE. Fondateur en 1996 de SATplan (Gps et Agriculture) Jusqu en 2012 ( 25 collaborateurs, 6

Plus en détail

Systèmes bovins laitiers en Poitou-Charentes

Systèmes bovins laitiers en Poitou-Charentes R E F E R E N C E S Systèmes bovins laitiers en Poitou-Charentes Avril 2008 Les cas-types... mode d emploi R E F E R E N C E S Vous avez dit cas-type? Un cas-type est une exploitation représentative d'un

Plus en détail

VALOR un logiciel pour l'optimalisation des engrais de ferme à l'échelle de l'exploitation et de la parcelle

VALOR un logiciel pour l'optimalisation des engrais de ferme à l'échelle de l'exploitation et de la parcelle VALOR un logiciel pour l'optimalisation des engrais de ferme à l'échelle de l'exploitation et de la parcelle Manuel d'utilisation / quelques explications pour la prise de données Le questionnaire Il s'agit

Plus en détail

Teneur en proteines des bles : relever le double defi agronomique et economique

Teneur en proteines des bles : relever le double defi agronomique et economique Teneur en proteines des bles : relever le double defi agronomique et economique Des marchés très segmentés Les marchés du blé français sont très segmentés : les destinations «marché intérieur» et «export»

Plus en détail

la carie du blé Point sur le champignon Que peut on faire? Que fait-on en Midi Pyrénées?

la carie du blé Point sur le champignon Que peut on faire? Que fait-on en Midi Pyrénées? la carie du blé Point sur le champignon Que peut on faire? Que fait-on en Midi Pyrénées? La carie commune du blé Biologie du parasite et cycle de la maladie Étude bibliographique Et Observations D. CARON

Plus en détail

Le traitement des fourrages, de la récolte à la vache

Le traitement des fourrages, de la récolte à la vache «Temps» qu à produire du lait! 30 novembre 2008, Drummondville Le traitement des fourrages, de la récolte à la vache Jean BRISSON, agronome, expert en production laitière, équipe Recherche et Développement

Plus en détail

Système Polyculture Elevage à dominante élevage (SPE)

Système Polyculture Elevage à dominante élevage (SPE) Réunion d information sur les mesures agro-environnementales et climatiques (MAEC) Système Polyculture Elevage à dominante élevage (SPE) Mise à jour 9 juin 2015 Adage 35 02,99,77,09,56 www.adage35.org

Plus en détail

Fiche Technique. Filière Maraichage. Mais doux. Septembre 2008

Fiche Technique. Filière Maraichage. Mais doux. Septembre 2008 Fiche Technique Production Peu Développée en Languedoc-Roussillon Filière Maraichage Mais doux Septembre 2008 Rédigée par : Julien GARCIA Chambre Régionale d Agriculture du Languedoc-Roussillon Potentiel

Plus en détail

L essentiel en un coup d œil

L essentiel en un coup d œil À chaque usage son gazon naturel Selon l usage auquel vous destinez votre gazon, vous devrez avant toute chose réfléchir au type de gazon qui vous conviendra le mieux. On dénombre 4 catégories principales

Plus en détail

Analyse d un d réseau d essaisd

Analyse d un d réseau d essaisd Analyse d un d réseau d essaisd «variétés» Exemple du réseau «variétés de blé tendre d hiver (BTH)» François PIRAUX Arvalis Institut du végétal Séminaire méta-analyse 13 juin 2013 1 Plan Définition et

Plus en détail

AVEZ-VOUS PENSÉ À L ALIMENTATION À LA DÉROBÉE?

AVEZ-VOUS PENSÉ À L ALIMENTATION À LA DÉROBÉE? AVEZ-VOUS PENSÉ À L ALIMENTATION À LA DÉROBÉE? Traduit de: PRODUCERS MIGHT WANT TO CONSIDER CREEP FEEDING Auteur: Stephen B. Blezinger, Ph.D., PAS (Copyright 2015 Dr. Stephen B. Blezinger) Adapté en français

Plus en détail

2009 : l opportunité Sorgho

2009 : l opportunité Sorgho le Journal du Sorgho N 16 - Décembre 2008 / Janvier 2009 L A L E T T R E D I N F O R M A T I O N D E L A F I L I È R E S O R G H O Edito Ayez le déclic pour le Sorgho Les mauvais esprits se contenteront

Plus en détail

LE SOL : La qualité des résultats dépend de la préparation de la surface.

LE SOL : La qualité des résultats dépend de la préparation de la surface. COMMENT OBTENIR UNE BONNE PELOUSE? Tout le monde souhaite avoir un superbe gazon. Pour pouvoir profiter d'un espace de verdure impeccable, il ne suffit pas de le rêver. Il faut procéder étape par étape

Plus en détail

CONFÉRENCE. Grande culture biologique et semis direct. Les essais Rodale. Conférence présentée au cégep de Victoriaville, le 28 février 2013

CONFÉRENCE. Grande culture biologique et semis direct. Les essais Rodale. Conférence présentée au cégep de Victoriaville, le 28 février 2013 Club CDA CONFÉRENCE Grande culture biologique et semis direct Les essais Rodale Conférence présentée au cégep de Victoriaville, le 28 février 2013 Projet 12-INNO2-04 Jeff Moyer1, Denis La France 2, Fin

Plus en détail

Essai d implantation de colza

Essai d implantation de colza Essai d implantation de colza Selon divers technique de semis Et en association CUMA des Deux Fonds BASE 72 (Bretagne Agriculture Sol et Environnement Sarthe) Cette fois-ci, nous avons fait un essai visant

Plus en détail

Délai : Tous les documents doivent être déposés auprès du préposé communal avant le 13 février 2015

Délai : Tous les documents doivent être déposés auprès du préposé communal avant le 13 février 2015 Département de l économie, de l'énergie et du territoire Service de l agriculture Office des paiements directs Information aux exploitants agricoles du canton du Valais Dès cette année, les documents relatifs

Plus en détail

Mise en œuvre des outils. L. VARVOUX (Terrena)

Mise en œuvre des outils. L. VARVOUX (Terrena) Mise en œuvre des outils L. VARVOUX (Terrena) Témoignage de Laurent Varvoux Service Agronomie Terrena Responsable relations Sol - Cultures Fertilisation Outils d Aide à la Décision Couverts végétaux Membre

Plus en détail

GESTION DE LA FERTILITE DES SOLS :

GESTION DE LA FERTILITE DES SOLS : GESTION DE LA FERTILITE DES SOLS : DIAPORAMAS DES INTERVENTIONS 35 36 B.Feschet, avec la collaboration de JP.Cohan, A.Bouthier, I.Félix, M.Mangin (Arvalis), L.Fourrié (Itab) MO non visible à l œil nu :

Plus en détail

Dans ce numéro : Contact : Jean Philippe MOUSSU 03 24 33 89 69. Journée alimentation des vaches laitières à Poix-Terron le 6 novembre

Dans ce numéro : Contact : Jean Philippe MOUSSU 03 24 33 89 69. Journée alimentation des vaches laitières à Poix-Terron le 6 novembre FLASH INTER GDA Dans ce numéro : Semis d automne : Les éléments-clés 2 ARGONNE ------En cours de recrutement 3 CANTONS Raphaëlle PONCELET CHARLEVILLE Daniel LOUAZEL NORD-OUEST Lucie JACQUEMARD RETHELOIS

Plus en détail

Evolution des teneurs en humidité du maïs grain

Evolution des teneurs en humidité du maïs grain Evolution des teneurs en humidité du maïs grain Dans le cadre des activités du Centre agricole maïs, un réseau d avertissement fournissant des données sur l évolution des teneurs en humidité du grain a

Plus en détail

Des territoires laitiers contrastés

Des territoires laitiers contrastés Agreste Primeur 308 Numéro 308 - décembre 203 Les exploitations laitières bovines en France métropolitaine Télécharger les données au format tableur Des territoires laitiers contrastés 77 000 exploitations

Plus en détail

Comment stimuler la production de protéines en RW pour l alimentation des porcs?

Comment stimuler la production de protéines en RW pour l alimentation des porcs? Comment stimuler la production de protéines en RW pour l alimentation des porcs? CARTRYSSE Christine, APPO (1), Centre Pilote CePiCOP (2) Unité de Phytotechnie des Régions Tempérées, ULG-Gembloux Agro-Bio

Plus en détail

Livret de l agriculture

Livret de l agriculture Livret de l agriculture L ALIMENTATION DE LA VACHE LAITIERE Aliments, calculs de ration, indicateurs d évaluation des déséquilibres de la ration et pathologies d origine nutritionnelle Christine CUVELIER,

Plus en détail

Moyens de lutte au CHIENDENT (Elytrigia repens)

Moyens de lutte au CHIENDENT (Elytrigia repens) Moyens de lutte au CHIENDENT (Elytrigia repens) en production biologique Par Jean Duval 2 MOYENS DE LUTTE AU CHIENDENT (ELYTRIGIA REPENS) EN PRODUCTION BIOLOGIQUE Table des matières Introduction...4 Biologie...5

Plus en détail

Techniques agronomiques innovantes de la conduite du maïs fourrage

Techniques agronomiques innovantes de la conduite du maïs fourrage Techniques agronomiques innovantes de la conduite du maïs fourrage Romain LEGERE- Arvalis(station de la Jaillière Collaboration Bruno Couilleau-CA44 (Ferme de Derval) Techniques agronomiques innovantes

Plus en détail

L entretien du gazon simplement

L entretien du gazon simplement GAZON L entretien du gazon simplement Pour un gazon bien vert et dense, une fumure adaptée et une tonte régulière sont les mesures d entretien les plus importantes. Un gazon bien nourri sera dense et résistant.

Plus en détail

PLAN PROTÉINES VÉGÉTALES POUR LA FRANCE 2014-2020

PLAN PROTÉINES VÉGÉTALES POUR LA FRANCE 2014-2020 PLAN PROTÉINES VÉGÉTALES POUR LA FRANCE 2014-2020 Crédits photographiques : Thinkstock.fr (couverture), Cheick Saidou, Pascal Xicluna (Min.Agri.Fr), B. Carrouée (UNIP) Mise en page par le ministère de

Plus en détail

En zones herbagères, un système spécialisé lait, tout herbe

En zones herbagères, un système spécialisé lait, tout herbe Cas type HL 1 En zones herbagères, un système spécialisé lait, tout herbe Rouen Évreux Amiens Beauvais Arras Lille Laon Culture à faible densité d'élevage Herbagère à forte densité d'élevage Mixte à moyenne

Plus en détail

4. Verdissement, une PAC plus verte

4. Verdissement, une PAC plus verte 4. Verdissement, une PAC plus verte Aides Couplées JA Verdissement Paiement redistributif DPB Trois obligations à respecter : 1. Diversification des assolements 2. Maintien des prairies permanentes 3.

Plus en détail

Conventions de calcul pour la réalisation des cas types en agriculture biologique

Conventions de calcul pour la réalisation des cas types en agriculture biologique Conventions de calcul pour la réalisation des cas types en agriculture biologique Conjoncture retenue pour la construction des cas-types Prix de la viande bovine Conjoncture 1 er trimestre 2012 Prix des

Plus en détail