ÉVOLUTION DE LA GESTION ET DE LA FABRICATION DU CAOUTCHOUC DE LATEX NATUREL

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ÉVOLUTION DE LA GESTION ET DE LA FABRICATION DU CAOUTCHOUC DE LATEX NATUREL"

Transcription

1 ÉVOLUTION DE LA GESTION ET DE LA FABRICATION DU CAOUTCHOUC DE LATEX NATUREL Introduction L apparition des allergies au caoutchouc de latex naturel CLN est à l origine de la plus grande révolution de l histoire de la fabrication des gants de chirurgie et des gants d examen. Depuis la publication par la FDA en 1991 d une alerte médicale aux allergies au CLN 1, les fabricants de gants médicaux en CLN ont mis au point des processus de production réduisant la teneur en protéines allergènes de leurs produits. L une des premières difficultés rencontrées par les producteurs de gants était l absence de méthodologie d essai facilement réalisable urs propres laboratoires pour la mesure des protéines et allergènes de CLN extractibles dans l eau. Avec le développement de telles méthodologies, les fabricants ont pu déterminer les étapes de production qui ont la plus grande influence sur la réduction des protéines extractibles (PE). Trois grandes approches ont été adoptées pour réduire la teneur en protéines allergènes de CLN des gants : 1. le développement de procédés de rinçage/lavage sur chaîne de fabrication/hors chaîne; 2. l utilisation de procédés de chloration ; 3. le développement et l emploi de latex de caoutchouc naturel «déprotéiné». Le développement de gants synthétiques adaptés a constitué une autre stratégie de réduction du risque de réactions allergiques. Cependant, les performances de la plupart des gants synthétiques sont inférieures à celles des gants en CLN. Une étude récente, menée par Korniewicz et al 2 et mesurant les performances en cours d utilisation, a montré que les gants en CLN présentent de meilleures performances que la plupart des gants synthétiques et que certains matériaux synthétiques révèlent des taux de rupture inacceptables. Mesures des allergènes du latex Parmi les méthodes de mesure des protéines du CLN les plus répandues figurent la méthode de Lowry modifiée 3 et le dosage LEAP (dosage ELISA des protéines antigéniques du latex) 4. Ces deux méthodes d essai constituent désormais des normes. Néanmoins, il est fréquent que les résultats obtenus par ces essais ne soient pas en corrélation avec l allergénicité. Différentes substances telles que les accélérateurs résiduels peuvent influencer les mesures. La méthode de choix pour mesurer la teneur en allergènes du latex est le test FITkit 5. Ce test a été développé par FIT Biotech en collaboration avec des chercheurs spécialistes des allergies au CLN et l un des principaux fabricants de gants. FITkit offre une bonne corrélation avec l allergénicité des gants par des méthodes de mesure reposant sur le dosage des IgE des patients. Les tests FITkit sont des tests immunologiques fiables pour la détermination directe des allergènes cliniquement pertinents des produits en CLN. Ils dépassent les limites des méthodes précédentes. Ces tests très sensibles utilisent des anticorps monoclonaux spécifiques, développés contre quatre allergènes du latex (Hev b1, Hev b3, Hev b5 et Hev b6.02), cliniquement pertinents et présents s produits en CLN tels que les gants en caoutchouc.

2 Post-traitement A l époque de la découverte des allergies au latex, les gants poudrés fabriqués par des méthodes traditionnelles présentaient les plus fortes teneurs en allergènes du CLN. Les gants produits avec lavage hors chaîne de fabrication révélaient en revanche des teneurs en protéines de latex bien plus faibles. Fabrication Démoulage Le lavage hors ligne (schéma 1) des gants poudrés consistait généralement à laver les gants à l eau chaude en présence de détergents puis à les rincer à l eau chaude. Les durées de cycle variaient de 1 heure à 1 heure et demie. Le lavage était suivi du séchage et du poudrage à sec des gants. Fabrication et Post-traitement des gants poudrés Nettoyage des formes du latex Gélification du latex Poudrage Rinçage Vulcanisation Rinçage Les formulations au CLN devaient être spécifiquement conçues pour résister à l agressivité de ce traitement. Cette méthode s appliquait également requise aux gants non poudrés (schéma 2) à cette différence près qu ils subissaient une étape supplémentaire de chloration. La chloration est un procédé consistant à exposer la surface du gant à du chlore. Le chlore réagit avec les doubles liaisons du polyisoprène et modifie substantiellement les propriétés de surface 6. L avantage supplémentaire de la chloration est qu elle nécessite une neutralisation et un lavage des gants. Ce lavage contribue à la réduction de la teneur en allergènes. Post-traitement Rinçage à haute temp. Poudrage en machine à tambour Schéma 1 Fabrication et Post-traitement des gants non poudrés Fabrication Nettoyage des formes du latex Gélification du latex Démoulage Siliconage- Rinçage Vulcanisation Enduction polymère Rinçage Post-traitement Rinçage à haute temp. Chloration, siliconage en machine à tambour Schéma 2

3 Le diagramme 1 illustre la diminution de la teneur en allergènes des gants au cours des étapes de posttraitement. La teneur en allergènes est mesurée à l aide du FITkit. La phase de lavage a réduit la teneur globale en allergènes d un facteur sept et, une fois les échantillons post-traités et vieillis, la teneur en substances allergènes est proche de zéro. Somme des 4 allergènes (µg/g) Effet du post-traitement sur la teneur en allergènes Diagramme 1 Sortie de la chaîne Sortie du cylindre laveur Sortie de la machine à tambour (non vieilli) Étapes du traitement des gants Sortie de la machine à tambour (vieilli) déprotéiné Le caoutchouc de latex naturel est issu de l Hévéa brasiliensis. Le latex tel que récolté est constitué de 35 % de particules de caoutchouc (polyisoprène naturel) et de 6 % de particules autres que de caoutchouc, le tout en suspension dans du sérum. Les protéines représentent environ 1 à 1,5 % du latex récolté. Le latex de caoutchouc naturel déprotéiné et purifié (CLNDP) est généralement produit par traitement du latex de plantation par des protéases spécifiques en présence de stabilisants d agents tensio-actifs spécifiques suivi d une concentration par centrifugation. La société Processus de production du latex CLNDP Tensio-actifs Protéase Eau Centrifugation Sumimoto a été l une des premières à commercialiser ce processus 7. Le CLNDP produit par Sumimoto, appelé SELATEX, est supposé présenter une teneur en allergènes en deçà du taux détectable. Le schéma 3 représente le processus type de déprotéinisation du latex de caoutchouc naturel. Le traitement du CLN par des tensioactifs tels que le Triton X s est également révélé efficace dans la réduction de la teneur en allergènes. En effet, le lavage en quatre étapes a permis de réduire la teneur des allergènes du sérum de 93 %. de plantation traité dilué DPNR Sérum Schéma 3

4 Comparaison du lavage posttraitement à haute température et du latex CLNDP Le lavage à haute température du film de latex est très efficace dans la réduction de la teneur globale en protéines allergènes. Le schéma 4 représente la coagulation du latex de caoutchouc naturel ammonié (HA) et du latex CLNDP pour former des films, suivi de leur rinçage sur la ligne de fabrication. Au début du processus, la teneur en protéines extractibles du latex ammonié est bien plus élevée que celle du latex traité par des enzymes. Les effets du lavage sur la ligne de fabrication sont similaires sur les deux types de films mais, comme l indique le schéma, le lavage est réalisé sur une seule face du gant. Le lavage hors chaîne à haute température est cependant plus efficace car il permet d extraire une plus grande quantité de protéines puisque les deux faces du gant subissent ce procédé. En outre, l eau chaude hydrate le film de caoutchouc ce qui élargit ses espaces interstitiels ammonié (HANR) et facilite l extraction des protéines allergènes. En conséquence, le gant final obtenu à partir de latex ammonié standard présente une teneur en protéines allergènes inférieure à celle du film formé à partir de latex déprotéiné. déprotéiné (CLNDP) PARTICULE DE LATEX PROTÉINE dans le et le latex et le latex FILM DE LATEX GÉLIFIÉ HUMIDE COAGULANT FORME Rinçage, enduction polymère et vulcanisation sur la ligne de fabrication ENDUCTION POLYMÈRE Rinçage, enduction polymère et vulcanisation sur la ligne de fabrication FLUX DE PROTÉINES ET DE SUBSTANCES EXTRACTIBLES DANS LʼEAU AU COURS DU RINÇAGE ET DE LA VULCANISATION SUR LA LIGNE DE FABRICATION Lavage posttraitement hors ligne de fabrication suivi de chloration FLUX DE PROTÉINES ET DE SUBSTANCES EXTRACTIBLES DANS LʼEAU AU COURS DU LAVAGE POST-PRODUCTION CHLORATION SANS LAVAGE POST-PRODUCTION TENEUR EN PROTÉINES ALLERGÈNES CONSIDÉRABLEMENT RÉDUITES PAR LE LAVAGE HORS CHAÎNE Gant produit à partir de latex ammonié avec lavage à haute température Gant produit à partir de latex déprotéiné sans lavage hors chaîne à haute température SURFACE CHLORÉE Schéma 4 Le tableau 1 compare la teneur globale en allergènes des gants finis fabriqués à partir de latex ammonié et de deux types de latex déprotéinés disponibles commerce. La teneur en allergènes a été mesurée à l aide du FITkit. Les résultats indiquent que malgré la faible te- laveur industriel à l eau chaude (température supérieure à 80 C), en présence d un tensio-actif non ionique, pendant au moins 20 minutes. Le lavage initial était alors suivi de deux cycles de rinçage à l eau chaude (température supérieure à 80 C) sans tensio-actif. neur en allergènes des films produits à partir des latex déprotéinés, les valeurs des gants post-traités sont plus de 20 fois inférieures. Le mode opératoire recommandé pour le lavage post-processing à haute température était de laver d abord les gants dans un cylindre Comparaison entre le lavage hors chaîne de fabrication à haute température et le latex déprotéiné Type de latex Type de gant Lavage hors chaîne à haute température Hev b1 Hev b3 Hev b5 Hev b6.02 Somme des 4 µg/g Total allergènes AU/ml ammonié Oui 0.2 ammonié Poudré Oui 0.7 LOPROTEX (Getahindus) Non 19 CLNDP 3821 (Sumitomo) Non Tableau 1

5 Répercussions pour les individus sensibles au latex Les gants en latex de caoutchouc naturel sont toujours considérés comme offrant la meilleure protection au porteur et présentent en outre des qualités de sensibilité tactile et de confort. La faible teneur en allergènes des gants proposés actuellement par les fabricants a considérablement diminué la prévalence de la sensibilisation au latex. Dans une étude menée dans des hôpitaux allemands 9, le Dr Henning Allmers conclut que les mesures préventives pour éviter les allergies professionnelles au CLN, principalement le remplacement total des gants poudrés en CLN par des gants non poudrés à faible teneur en protéines et l utilisation de matériaux sans CLN par les individus sensibles, se sont révélées efficaces et ont permis de maintenir à leur poste les membres du personnel de santé sensibles au latex. Ces mesures préventives ont également entraîné une réduction importante des cas d asthme et/ou d affections cutanées professionnelles supposés dus au latex pour environ la moitié de l ensemble du personnel hospitalier allemand impliqué dans cette étude. Conclusions Les gants en latex de caoutchouc naturel constituent toujours la meilleure protection pour les professionnels de santé. Les fabricants ont développé des technologies permettant de produire des gants à faible teneur en allergènes ainsi que des gants synthétiques. Le lavage post-traitement à haute température constitue le moyen le plus efficace de réduire la teneur en allergènes des gants CLN. L utilisation par le personnel de santé de gants non poudrés à faible teneur en allergènes et d alternatives en synthétique réduit considérablement le risque de sensibilisation. Références 1. FDA [1991]. FDA medical alert: allergic reactions to latex-containing medical devices. Rockville, MD: Food and Drug Administration, MDA Korniewicz D, Garzon L, Seltzer J & Feinleib M. Failure rates in non-latex surgical gloves. Am J Infect Control. (2004) 25 (8): ISO 12243:2003, Medical gloves made from natural rubber latex Determination of extractable protein using modified Lowry method. 4. ASTM D , Standard test method for the immunological measurement of antigenic protein in natural rubber and its products. 5. The Rubber International Magazine, Volume 4, No.45, p , September T.C.Q. Noakes, T.C.Q., Surface Treatment of Natural Rubber for Reduced Friction, Proceedings International Rubber Technology Conference, Penang, Malaysia, p , Ichikawa, N., Miyamoto, Y., Hayashi, M., Low allergenic natural rubber and method of preparing low allergenic natural rubber latex, August 31, 2004, US Patent 6,784, Schloman, Jr., W.W Surfactant treatment reduces both allergen content and cure efficiency of Hevea latex. P In: J.Janick and A. Whipkey (eds.), Trends in new crops and new uses. ASHA Press, Alexandria, VA. 9. Allmers, H., Schmengler, J., Skudlik, C., John, S. M., Current state of the art in Natural Rubber Allergy Prevention, Infection Control, p 63 66, Ansell Healthcare Europe N.V. Riverside Business Park, Spey House, Boulevard International 55, B-1070 Bruxelles, Belgique Tél. : +32 (0) Fax : +32 (0) courriel Paul Cacioli, Ph. D. Ansell Limited Level 3, 678 Victoria Street Richmond, VIC 3121 Australie Lai Hee Meng Ansell Healthcare Lot 16 Perisiaran Perusahaan Selangor Darul Ehsan Sha Alam, Malaisie Le nom et le logo Ansell sont des marques déposées d Ansell Limited ou de l une de ses filiales Tous droits réservés.

CONTROLE DU MARCHE DES GANTS MEDICAUX EN LATEX DE CAOUTCHOUC NATUREL Deuxième partie : dosage des allergènes

CONTROLE DU MARCHE DES GANTS MEDICAUX EN LATEX DE CAOUTCHOUC NATUREL Deuxième partie : dosage des allergènes DIRECTION DE L'EVALUATION DES DISPOSITIFS MEDICAUX DIRECTION DES LABORATOIRES ET DES CONTROLES CONTROLE DU MARCHE DES GANTS MEDICAUX EN LATEX DE CAOUTCHOUC NATUREL Deuxième partie : dosage des allergènes

Plus en détail

gants CHIRURGICAUX Le gant de chirurgie standard 6 Le gant de chirurgie particulièrement fin 6 Le gant en latex purifié 7

gants CHIRURGICAUX Le gant de chirurgie standard 6 Le gant de chirurgie particulièrement fin 6 Le gant en latex purifié 7 Gants chirurgicaux gants CHIRURGICAUX sommaire Gant GANTS stériles STERILES EN en LATEX latex Le gant de chirurgie standard 6 Le gant de chirurgie particulièrement fin 6 GANTS STERILES EN LATEX PURIFIE

Plus en détail

CONTROLE DU MARCHE DES GANTS MEDICAUX EN LATEX DE CAOUTCHOUC NATUREL

CONTROLE DU MARCHE DES GANTS MEDICAUX EN LATEX DE CAOUTCHOUC NATUREL DIRECTION DE L'EVALUATION DES DISPOSITIFS MEDICAUX DIRECTION DES LABORATOIRES ET DES CONTROLES CONTROLE DU MARCHE DES GANTS MEDICAUX EN LATEX DE CAOUTCHOUC NATUREL * * *. I CONTEXTE Le gant médical est

Plus en détail

Évaluation des besoins en protection des mains des chirurgiens orthopédistes et des traumatologues

Évaluation des besoins en protection des mains des chirurgiens orthopédistes et des traumatologues 10 Publié trois fois par an Octobre 2008 Éditorial The Ansell Newsletter Évaluation des besoins en protection des mains des chirurgiens orthopédistes et des traumatologues Ansell développe un timer pour

Plus en détail

Critères pour les méthodes de quantification des résidus potentiellement allergéniques de protéines de collage dans le vin (OIV-Oeno 427-2010)

Critères pour les méthodes de quantification des résidus potentiellement allergéniques de protéines de collage dans le vin (OIV-Oeno 427-2010) Méthode OIV- -MA-AS315-23 Type de méthode : critères Critères pour les méthodes de quantification des résidus potentiellement allergéniques de protéines de collage (OIV-Oeno 427-2010) 1 Définitions des

Plus en détail

www.shieldscientific.com

www.shieldscientific.com Industries ultra propres Protection du produit, des processus et du personnel SHIELD Scientific BV Galvanistraat 1 6716 AE EDE The Netherlands Phone: + 31 (0) 318 754 141 Fax: + 31 (0)318 503 742 E-mail:

Plus en détail

Séchage des salles et vide sanitaire

Séchage des salles et vide sanitaire Séchage des salles et vide sanitaire L intérêt du vide sanitaire et sa durée sont aujourd hui controversés. Son rôle est de détruire les micro-organismes persistant après la désinfection en les plaçant

Plus en détail

La processionaire et l Homme. Dr. Ignacio Moneo Hospital Carlos III Madrid imoneog@hotmail.com

La processionaire et l Homme. Dr. Ignacio Moneo Hospital Carlos III Madrid imoneog@hotmail.com La processionaire et l Homme Dr. Ignacio Moneo Hospital Carlos III Madrid imoneog@hotmail.com 1 Introduction La chenille processionnaire du pin (Thaumetopoea pityocampa, TP) provoque des lésions cutanées

Plus en détail

Allergie au latex (caoutchouc naturel) Amandine CATELAIN-LAMY Service des maladies professionnelles CENTRE HOSPITALIER LYON-SUD

Allergie au latex (caoutchouc naturel) Amandine CATELAIN-LAMY Service des maladies professionnelles CENTRE HOSPITALIER LYON-SUD r Allergie au latex (caoutchouc naturel) Amandine CATELAIN-LAMY Service des maladies professionnelles CENTRE HOSPITALIER LYON-SUD 27/11/2007 EPP - Service de médecine statutaire r Hevea Brasiliensis (Asie

Plus en détail

Site Web sur la PSS (régions et établissements) : indicateurs

Site Web sur la PSS (régions et établissements) : indicateurs Mai 2014 Site Web sur la PSS (régions et établissements) : indicateurs Comme nous l avons annoncé dans notre bulletin du 15 avril, l ICIS prévoit lancer son nouveau site Web interactif sur les données

Plus en détail

ETUDE DE LA FREQUENCE DES AFFECTIONS PROFESSIONNELLES DE MECANISME ALLERGIQUE DANS UN ETABLISSEMENT DE SOINS

ETUDE DE LA FREQUENCE DES AFFECTIONS PROFESSIONNELLES DE MECANISME ALLERGIQUE DANS UN ETABLISSEMENT DE SOINS ETUDE DE LA FREQUENCE DES AFFECTIONS PROFESSIONNELLES DE MECANISME ALLERGIQUE DANS UN ETABLISSEMENT DE SOINS A. Semid,, D. Nafai,, F. Djouadi M. Miloudi,Y. Aouchiche CHU de Bab El Oued, Alger Introduction

Plus en détail

DETERGENT DETERGENT DESINFECTANT DESINFECTANT

DETERGENT DETERGENT DESINFECTANT DESINFECTANT DETERGENT DETERGENT DESINFECTANT DESINFECTANT I LES DETERGENTS a) Définition : Substances utilisées pour le lavage ou le nettoyage. Le détergent a uniquement des propriétés nettoyantes. Il ne détruit pas

Plus en détail

CONTRIBUTION DE LA BIOLOGIE AU DIAGNOSTIC DE L ALLERGIE. Dr Marie DESROUSSEAUX Pharmacien Biologiste Laboratoire Biocentre

CONTRIBUTION DE LA BIOLOGIE AU DIAGNOSTIC DE L ALLERGIE. Dr Marie DESROUSSEAUX Pharmacien Biologiste Laboratoire Biocentre CONTRIBUTION DE LA BIOLOGIE AU DIAGNOSTIC DE L ALLERGIE Dr Marie DESROUSSEAUX Pharmacien Biologiste Laboratoire Biocentre INTRODUCTION La prévalence des maladies allergiques a doublé au cours des 15 dernières

Plus en détail

DETERGENTS - DESINFECTANTS MILIEU MEDICO - HOSPITALIER

DETERGENTS - DESINFECTANTS MILIEU MEDICO - HOSPITALIER DETERGENTS - DESINFECTANTS MILIEU MEDICO - HOSPITALIER Depuis 1964 Hôpitaux Cliniques Dentisterie Cabinets médicaux Seniories et centres de médication Le nettoyage et la désinfection sont primordiaux pour

Plus en détail

CONSIGNES POUR LE NETTOYAGE ET LA DESINFECTION DES DISPOSITIFS MEDICAUX

CONSIGNES POUR LE NETTOYAGE ET LA DESINFECTION DES DISPOSITIFS MEDICAUX Conformément à la législation, les dispositifs médicaux ne peuvent être mis en service ou utilisés s ils présentent des défauts pouvant mettre en danger les patients, les soignants ou des tiers. Concernant

Plus en détail

Médical. Traitement des dispositifs médicaux

Médical. Traitement des dispositifs médicaux Médical Traitement des dispositifs médicaux Dr. Weigert votre partenaire en stérilisation Créée en 1912 à Hambourg par Dr. Weigert, la société Dr. Weigert est née de l avancée technologique du XXeme siècle

Plus en détail

La prime protéique. Production de protéines alimentaires fonctionnelles à partir de sous-produits du poisson, de la viande et de la volaille

La prime protéique. Production de protéines alimentaires fonctionnelles à partir de sous-produits du poisson, de la viande et de la volaille La prime protéique Production de protéines alimentaires fonctionnelles à partir de sous-produits du poisson, de la viande et de la volaille Les produits à base de protéines alimentaires possèdent une valeur

Plus en détail

Les tondeuses chirurgicales de 3M

Les tondeuses chirurgicales de 3M Les tondeuses chirurgicales de 3M Partenaire de la prévention des infections nosocomiales NOUVEAU Tondeuse chirurgicale 3M 9671 à tête fixe Tondeuse chirurgicale 3M 9661 à tête pivotante Santé 3M Infection

Plus en détail

Une protection optimale contre les allergies, le confort d une seconde peau. GAMMEX Non-Latex Accelerator-Free. Sensitive GAMMEX PF.

Une protection optimale contre les allergies, le confort d une seconde peau. GAMMEX Non-Latex Accelerator-Free. Sensitive GAMMEX PF. GAMMEX Non-Latex Accelerator-Free Sensitive Avec la nouvelle formule SENSOPRENE DermaPrene IsoDerm IsoDerm Sensitive IsoDerm Underglove Une protection optimale contre les allergies, le confort d une seconde

Plus en détail

SOMMAIRE. La barrière de protection non stérile 9. Le gant de chirurgie standard 6. Le gant de chirurgie particulièrement fin 6

SOMMAIRE. La barrière de protection non stérile 9. Le gant de chirurgie standard 6. Le gant de chirurgie particulièrement fin 6 Gants chirurgicaux SOMMAIRE Gant GANTS STERILES stériles EN LATEX en latex Le gant de chirurgie standard 6 Le gant de chirurgie particulièrement fin 6 GANTS STERILES EN LATEX PURIFIE Le gant en latex

Plus en détail

MODALITES DE PRISE EN CHARGE DU LAVAGE. Astrid Demarchi

MODALITES DE PRISE EN CHARGE DU LAVAGE. Astrid Demarchi MODALITES DE PRISE EN CHARGE DU LAVAGE Astrid Demarchi Soins Prédésinfection Lavage Stockage Retraitement des dispositifs médicaux stériles Désinfection Stérilisation Emballage Contrôles Le lavage est

Plus en détail

Grappe agro-scientifique canadienne pour l'horticulture 2

Grappe agro-scientifique canadienne pour l'horticulture 2 Grappe agro-scientifique canadienne pour l'horticulture 2 Rapport sur les progrès avril 2015 Activité 17, Pomme de terre 16 L azote pour l amélioration de la récolte, de la qualité et de la rentabilité

Plus en détail

WWW.CLEVERCARE.INFO LAVAGE

WWW.CLEVERCARE.INFO LAVAGE WWW.CLEVERCARE.INFO LAVAGE Le symbole du cuvier indique si le lavage domestique est possible à la main et en machine. Le nombre à l intérieur de ce symbole indique la température de lavage maximale en

Plus en détail

Les dispositifs non innovants. Évaluation biologique : relations avec la validation du nettoyage. iso 10993-1

Les dispositifs non innovants. Évaluation biologique : relations avec la validation du nettoyage. iso 10993-1 cahier spécial 45 Évaluation biologique : relations avec la validation du nettoyage Par Aurélien Bignon, BioM Advice Les dispositifs médicaux (DM) doivent suivre une procédure d évaluation biologique décrite

Plus en détail

LES SOLUTIONS MES HUMAINES METTENT EN AVANT LES INDIVIDUS

LES SOLUTIONS MES HUMAINES METTENT EN AVANT LES INDIVIDUS LIVRE BLANC LES SOLUTIONS MES HUMAINES METTENT EN AVANT LES INDIVIDUS Une collaboration entre homme et machine LIVRE BLANC LES SOLUTIONS MES HUMAINES METTENT EN AVANT LES INDIVIDUS 2 A PROPOS Les hommes

Plus en détail

SOLUSCOPE 3. La valeur sûre

SOLUSCOPE 3. La valeur sûre SOLUSCOPE 3 La valeur sûre SOLUSCOPE 3 une Machine rapide Pour un nettoyage et Un cycle 1 complet en 20 minutes UN TEMPS DE TRAITEMENT OPTIMAL Le cycle de traitement complet du Soluscope 3 marché. Il lave

Plus en détail

Les gants de protection contre les risques chimiques. Christine BOUST

Les gants de protection contre les risques chimiques. Christine BOUST Les gants de protection contre les risques chimiques Christine BOUST Les gants de protection Définitions Sources d information Choix et utilisation des gants Les différentes matières Latex naturel Latex

Plus en détail

L hygiène des mains. N.ROUAH/I.POGGIOLI - Sept 2013 1

L hygiène des mains. N.ROUAH/I.POGGIOLI - Sept 2013 1 L hygiène des mains N.ROUAH/I.POGGIOLI - Sept 2013 1 Un peu d histoire I. Introduction La première pratique remonte au milieu du XIXème siècle, lorsque le Dr Semmelweiss le demande aux étudiants en médecine

Plus en détail

Dermatoses professionnelles. Bita DEZFOULIAN, MD, PhD Service de Dermatologie CHU Sart Tilman 27 janvier 2011

Dermatoses professionnelles. Bita DEZFOULIAN, MD, PhD Service de Dermatologie CHU Sart Tilman 27 janvier 2011 Dermatoses professionnelles Bita DEZFOULIAN, MD, PhD Service de Dermatologie CHU Sart Tilman 27 janvier 2011 Introduction Incidence des dermatoses professionnelles: entre 0,5 et 0,7 cas pour 1000 travailleurs

Plus en détail

Les enrobés avec chaux hydratée : solution au désenrobage? Par : Michel Paradis, ing. M. Sc. Journée bitume - 26 mars 2002 Trois-Rivières 1 Problématique 2 Désenrobage Présentation - Définition - Évolution

Plus en détail

APPLICATION QMS TACROLIMUS Beckman Coulter AU480 /AU680 /AU5800

APPLICATION QMS TACROLIMUS Beckman Coulter AU480 /AU680 /AU5800 APPLICATION QMS TACROLIMUS Beckman Coulter AU480 /AU680 /AU5800 Réactif Beckman Coulter REF A53727 Le dosage immunologique QMS Tacrolimus est destiné à déterminer la quantité de tacrolimus dans le sang

Plus en détail

AUSILAB TM Une gamme complète de détergents pour le lavage de la verrerie

AUSILAB TM Une gamme complète de détergents pour le lavage de la verrerie AUSILAB TM Une gamme complète de détergents pour le lavage de la verrerie CARLO ERBA Reagents Un partenaire de choix pour le laboratoire et l industrie CARLO ERBA Reagents, fournisseur reconnu de produits

Plus en détail

Méthode A : dosage du cadmium, chrome, cobalt, cuivre, plomb, manganèse, nickel et zinc par spectrométrie d absorption atomique avec flamme.

Méthode A : dosage du cadmium, chrome, cobalt, cuivre, plomb, manganèse, nickel et zinc par spectrométrie d absorption atomique avec flamme. S-II-2.1V1 DOSAGE DES ELEMENTS METALLIQUES EN TRACE DANS LES EXTRAITS À L EAU RÉGALE : MÉTHODE PAR ABSORPTION ATOMIQUE AVEC FLAMME ET ATOMISATION ÉLECTROTHERMIQUE (AAS/GF) 1. Objet Dosage des éléments

Plus en détail

TSSIBS - Immunoanalyse. Immunoanalyse

TSSIBS - Immunoanalyse. Immunoanalyse Jeudi 14 Novembre RANDHAWA Sunny L2 TSSIBS Docteur DESPLAT-JEGO Sophie 6 pages Immunoanalyse Plan: A. Définition de l'immunoanalyse I. Critères de choix II. Caractéristiques communes B. Exemples de techniques

Plus en détail

Application des Précautions Standard dans les homes (EMS) neuchâtelois

Application des Précautions Standard dans les homes (EMS) neuchâtelois Application des Précautions Standard dans les homes (EMS) neuchâtelois Amélioration de l observance grâce à la formation Laure Lalive et Josiane Huberdeau, Infirmières en PCI du Service de la Santé Publique

Plus en détail

SOLUSCOPE 3. La valeur sûre

SOLUSCOPE 3. La valeur sûre SOLUSCOPE 3 La valeur sûre SOLUSCOPE 3 une Machine rapide Pour un nettoyage et une désinfection efficace Un cycle 1 complet en 20 minutes UN TEMPS DE TRAITEMENT OPTIMAL Le cycle de traitement complet du

Plus en détail

entilles e contact Entretien des Lentilles de contact

entilles e contact Entretien des Lentilles de contact entilles e contact Entretien des Lentilles de contact Les lentilles de contact respectent vos yeux. Les lentilles de contact sont de petites coques en matière synthétique flottant sur le film lacrymal

Plus en détail

Solutions d analyses pour Allergènes. Rapidité Précision Spécificité

Solutions d analyses pour Allergènes. Rapidité Précision Spécificité Solutions d analyses pour Allergènes Rapidité Précision Spécificité Gérer les Allergènes Alimentaires dans le cadre de votre HACCP Une analyse récente de plusieurs études révèle que 1 à 5% de la population

Plus en détail

Les meilleures solutions de traitement des eaux

Les meilleures solutions de traitement des eaux Les meilleures solutions de traitement des eaux Des solutions de pointe pour le traitement des eaux ZEOLIS est le nouveau système de recyclage d eau créé pour aider nos clients à améliorer la gestion de

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. «Feu vert pour une nouvelle ère, propre» Saint-Thibault-des-Vignes, Seine-et-Marne Le 17 novembre 2014

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. «Feu vert pour une nouvelle ère, propre» Saint-Thibault-des-Vignes, Seine-et-Marne Le 17 novembre 2014 Saint-Thibault-des-Vignes, Seine-et-Marne Le 17 novembre 2014 AVANT-PREMIÈRE MONDIALE : lancement de la M-iQ GreenEye Technology de MEIKO «Feu vert pour une nouvelle ère, propre» Contact presse : Aloïs

Plus en détail

AS-Screen. 6 en 1. Avec NBC, ajoutez de la valeur à vos travaux

AS-Screen. 6 en 1. Avec NBC, ajoutez de la valeur à vos travaux La toile en polyester monofilament à haut module de NBC améliore la productivité et la répétabilité de vos opérations de sérigraphie et vous apporte de nombreux autres avantages. Avec NBC, ajoutez de la

Plus en détail

Pour utilisation en vue de la préparation et de l isolement de lymphocytes purifiés directement à partir de sang total NOTICE

Pour utilisation en vue de la préparation et de l isolement de lymphocytes purifiés directement à partir de sang total NOTICE Pour utilisation en vue de la préparation et de l isolement de lymphocytes purifiés directement à partir de sang total NOTICE Pour test diagnostique in vitro PI-TT.610-FR-V5 Instructions Utilisation visée

Plus en détail

Sélection et utilisation de gants

Sélection et utilisation de gants Fiche de sécurité chimique #1 Sélection et utilisation de gants Il est impératif de se protéger les mains avec des gants lors de la manipulation de produits chimiques. Il faut toutefois être conscient

Plus en détail

Le tolérancement inertiel appliqué en décolletage

Le tolérancement inertiel appliqué en décolletage Le tolérancement inertiel appliqué en décolletage Mondialisation, augmentation du coût de l énergie et des matières, pressions sur les coûts. Les entreprises doivent évoluer dans un contexte changeant

Plus en détail

PROTECTION DES POUTRES EN BÉTON AU MOYEN D ENDUITS DE SURFACE

PROTECTION DES POUTRES EN BÉTON AU MOYEN D ENDUITS DE SURFACE PROTECTION DES POUTRES EN BÉTON AU MOYEN D ENDUITS DE SURFACE Auteurs : Réjean Brousseau, Ph. D. et Sébastien Dewey, ing. jr Enpar Corrosion Contrôle Inc. Denis Bérubé, ing. et Daniel Bouchard, ing. Ministère

Plus en détail

TP 1 Anticorps et diagnostic de l infection

TP 1 Anticorps et diagnostic de l infection Anticorps et diagnostic de l infection OBJECTIFS Savoir ce qu est un anticorps, son origine et son utilisation en sérodiagnostic. Connaître la structure schématique d une immunoglobuline G (IgG). 1. Les

Plus en détail

DOSSIER EVALUATION D UN DISPOSITIF MEDICAL STERILE (DMS) COMITE DES DISPOSITIFS MEDICAUX STERILES (CODIMS) CENTRAL AP-HP

DOSSIER EVALUATION D UN DISPOSITIF MEDICAL STERILE (DMS) COMITE DES DISPOSITIFS MEDICAUX STERILES (CODIMS) CENTRAL AP-HP DOSSIER EVALUATION D UN DISPOSITIF MEDICAL STERILE (DMS) COMITE DES DISPOSITIFS MEDICAUX STERILES (CODIMS) CENTRAL AP-HP Préambule important aux industriels: ne pas déposer de dossier directement auprès

Plus en détail

Impact économique de la nouvelle indication de PREZISTA sur le budget de l assurance maladie

Impact économique de la nouvelle indication de PREZISTA sur le budget de l assurance maladie Impact économique de la nouvelle indication de PREZISTA sur le budget de l assurance maladie Annabelle Godet 1, Dan Havet 1, Anne Anceau 1, Julien Robert 2 Antoine Lafuma 2 1 Janssen, Issy les Moulineaux,

Plus en détail

Les médicaments de la grippe Ahmed Ghoubontini Service de Maladies Infectieuses CHU La Rabta Tunis

Les médicaments de la grippe Ahmed Ghoubontini Service de Maladies Infectieuses CHU La Rabta Tunis Les médicaments de la grippe Ahmed Ghoubontini Service de Maladies Infectieuses CHU La Rabta Tunis Introduction Les virus de la grippe sont des virus «instables». Les virus actuellement en circulation

Plus en détail

La nouvelle génération de laines minérales

La nouvelle génération de laines minérales La nouvelle génération de laines minérales Juin 2009 Qu est-ce que ECOSE Technology? une nouvelle technologie révolutionnaire de liant à base de composants naturels et sans formaldéhyde. Elle peut être

Plus en détail

METHODOLOGIE DE DETERMINATION DES DELAIS DE PEREMPTION DES REACTIFS, SOLVANTS ET SOLUTIONS TITREES

METHODOLOGIE DE DETERMINATION DES DELAIS DE PEREMPTION DES REACTIFS, SOLVANTS ET SOLUTIONS TITREES JEUDI LANCEMENT DE LA SECTION REGIONALE SFSTP NORD METHODOLOGIE DE DETERMINATION DES DELAIS DE PEREMPTION DES REACTIFS, SOLVANTS ET SOLUTIONS TITREES Eliane Bauthier-Loiseau SFSTP /TechnologieServier INTRODUCTION

Plus en détail

L entretien en radiologie conventionnelle. Comment procède t on? Radiologie conventionnelle. Quel mobilier et matériel?

L entretien en radiologie conventionnelle. Comment procède t on? Radiologie conventionnelle. Quel mobilier et matériel? L entretien en radiologie conventionnelle Il existe plusieurs sortes d entretiens à l hôpital Selon le service, le risque infectieux, la zone à entretenir et les actes effectués, l entretien sera différent.

Plus en détail

LE CREDIT D IMPÔT RECHERCHE

LE CREDIT D IMPÔT RECHERCHE Mai 2014 LE CREDIT D IMPÔT RECHERCHE Déjà très incitatif et performant, le crédit d impôt recherche (CIR) vient d être à nouveau renforcé par la France. Depuis le 1 er janvier 2013, les dépenses d innovation

Plus en détail

LES GANTS. Pour la protection de tous, personnel et patients

LES GANTS. Pour la protection de tous, personnel et patients LES GANTS Pour la protection de tous, personnel et patients Mettre des gants, pourquoi? L efficacité de la désinfection des mains par lavage ou par friction est limitée : Avant un geste nécessitant une

Plus en détail

PROGRAMME RÉGIONAL DE RÉADAPTATION POUR LA PERSONNE ATTEINTE DE MALADIES CHRONIQUES. Sommaire de la démarche de réorganisation

PROGRAMME RÉGIONAL DE RÉADAPTATION POUR LA PERSONNE ATTEINTE DE MALADIES CHRONIQUES. Sommaire de la démarche de réorganisation PROGRAMME RÉGIONAL DE RÉADAPTATION POUR LA PERSONNE ATTEINTE DE MALADIES CHRONIQUES Sommaire de la démarche de réorganisation SOMMAIRE Le programme régional Traité santé offre des services de réadaptation

Plus en détail

Pratiques Réconfortants

Pratiques Réconfortants Produits de soins cutanés professionnels Cavilon MC 3M MC Pratiques Réconfortants Dignes de confiance Nettoie et revitalise en tout confort Nettoyant pour la peau sans rinçage Cavilon MC 3M MC (Ancien

Plus en détail

Fabrication des produits de thérapie génique : garantir la sécurité et la qualité des produits

Fabrication des produits de thérapie génique : garantir la sécurité et la qualité des produits Fabrication des produits de thérapie génique : garantir la sécurité et la qualité des produits DIAPOSITIVE 1 Cette présentation a trait à la fabrication des produits de thérapie génique, en termes de sécurité

Plus en détail

E-I-4V1 : DÉTERMINATION DES MATIERES EN SUSPENSION METHODE PAR FILTRATION SUR FILTRE EN FIBRES DE VERRE ET GRAVIMETRIE

E-I-4V1 : DÉTERMINATION DES MATIERES EN SUSPENSION METHODE PAR FILTRATION SUR FILTRE EN FIBRES DE VERRE ET GRAVIMETRIE E-I-4V1 : DÉTERMINATION DES MATIERES EN SUSPENSION METHODE PAR FILTRATION SUR FILTRE EN FIBRES DE VERRE ET GRAVIMETRIE 1. Objet La présente méthode de référence spécifie une méthode de détermination gravimétrique

Plus en détail

Document d orientation sur les allégations issues d essais de non-infériorité

Document d orientation sur les allégations issues d essais de non-infériorité Document d orientation sur les allégations issues d essais de non-infériorité Février 2013 1 Liste de contrôle des essais de non-infériorité N o Liste de contrôle (les clients peuvent se servir de cette

Plus en détail

Fiche technique Octobre, 2010 Dernière version : Sept 1999

Fiche technique Octobre, 2010 Dernière version : Sept 1999 Scotch-Weld 49 Colle acrylique aqueuse Fiche technique Octobre, 2010 Dernière version : Sept 1999 Description Caractéristiques typiques La colle 3M Scotch-Weld 49 est une colle aqueuse, à haut extrait

Plus en détail

Allergie au latex : l apport des recombinants. Agnès Juchet, Jean-François Fontaine, Anne Chabbert- Broué CFP2A, session ASPPIR, 06 nov 2009

Allergie au latex : l apport des recombinants. Agnès Juchet, Jean-François Fontaine, Anne Chabbert- Broué CFP2A, session ASPPIR, 06 nov 2009 Allergie au latex : l apport des recombinants Agnès Juchet, Jean-François Fontaine, Anne Chabbert- Broué CFP2A, session ASPPIR, 06 nov 2009 Composition du latex Latex à l état naturel : issue de hévéa

Plus en détail

TRACABILITE DANS LE SECTEUR AGROALIMENTAIRE, J-4 mois : ÊTES-VOUS PRÊTS?

TRACABILITE DANS LE SECTEUR AGROALIMENTAIRE, J-4 mois : ÊTES-VOUS PRÊTS? TRACABILITE DANS LE SECTEUR AGROALIMENTAIRE, J-4 mois : ÊTES-VOUS PRÊTS? INTRODUCTION Aujourd hui, dans un contexte de crises sanitaires et de concurrence internationale croissante au niveau du secteur

Plus en détail

I. Définitions et exigences

I. Définitions et exigences I. Définitions et exigences Classes d indicateurs chimiques [1] Stérilisation : synthèse des normes ayant trait Exigences générales : Chaque indicateur doit porter un marquage clair mentionnant le type

Plus en détail

Laveur et désinfecteur de laboratoire > Steelco LAB 600

Laveur et désinfecteur de laboratoire > Steelco LAB 600 Laveur et désinfecteur de laboratoire > Steelco LAB 00 > Le Steelco LAB 00 est une machine à laver ergonomique conçue pour un chargement frontal ainsi qu un lavage et un séchage à hauteur variable. Sa

Plus en détail

Eco-conception Comment avoir une approche d écoconception pragmatique et à forte valeur ajoutée

Eco-conception Comment avoir une approche d écoconception pragmatique et à forte valeur ajoutée Page 1 Eco-conception Comment avoir une approche d écoconception pragmatique et à forte valeur ajoutée Mécatronique & Industrie économe (6 juin 2012) Outils d éco-conception Page 2 Sommaire - Contexte

Plus en détail

PROTECTIVE FABRICS. Une gamme de tissus avec finition retardatrice de flammes. Recommandations de lavage de soin et d entretien

PROTECTIVE FABRICS. Une gamme de tissus avec finition retardatrice de flammes. Recommandations de lavage de soin et d entretien PROTECTIVE FABRICS Une gamme de tissus avec finition retardatrice de flammes Recommandations de lavage de soin et d entretien Sommaire : 1.0 INTRODUCTION 2.0 LAVAGE INDUSTRIEL 2.1 Détergents et autres

Plus en détail

P-15V1 MÉTHODE DE MESURE IN SITU DU ph DE L EAU PAR LA MÉTHODE ELECTROCHIMIQUE

P-15V1 MÉTHODE DE MESURE IN SITU DU ph DE L EAU PAR LA MÉTHODE ELECTROCHIMIQUE P-15V1 MÉTHODE DE MESURE IN SITU DU ph DE L EAU PAR LA MÉTHODE ELECTROCHIMIQUE 1. Domaine d application Cette méthode concerne la mesure du ph dans des solutions aqueuses : - non salines (conductivité

Plus en détail

Verre ShowerGuard. Une propreté toujours étincelante, tout simplement.

Verre ShowerGuard. Une propreté toujours étincelante, tout simplement. Verre ShowerGuard. Une propreté toujours étincelante, tout simplement. Un besoin de protection Une solution permanente Vous avez beau vous user les mains pour tenter de nettoyer un verre de douche standard,

Plus en détail

Rapport 2014 sur la lutte contre la tuberculose dans le monde

Rapport 2014 sur la lutte contre la tuberculose dans le monde Rapport 2014 sur la lutte contre la tuberculose dans le monde Résumé d orientation La tuberculose reste l une des maladies transmissibles causant le plus de décès dans le monde. En 2013, selon les estimations,

Plus en détail

INJECTEUR D INNOVATIONS POUR LA SANTÉ

INJECTEUR D INNOVATIONS POUR LA SANTÉ INJECTEUR D INNOVATIONS POUR LA SANTÉ Dispositifs Médicaux Articles de conditionnement Délivrance de principes actifs ARaymondlife s appuie sur ses expertises technologiques pour le développement et fabrique

Plus en détail

4. Conditionnement et conservation de l échantillon

4. Conditionnement et conservation de l échantillon 1. Objet S-II-3V1 DOSAGE DU MERCURE DANS LES EXTRAITS D EAU RÉGALE Description du dosage du mercure par spectrométrie d absorption atomique de vapeur froide ou par spectrométrie de fluorescence atomique

Plus en détail

Protocole de Pré-désinfection, nettoyage et stérilisation pour les adaptateurs RISKONTROL

Protocole de Pré-désinfection, nettoyage et stérilisation pour les adaptateurs RISKONTROL I - Instructions pour la pré-désinfection / nettoyage manuel, décontamination et des adaptateurs RISKONTROL. Avertissements: Ne pas utiliser de laine d acier ou des produits de nettoyage abrasifs. Eviter

Plus en détail

Système de filtration OenoFlow HS. Récupération de vins de plus grande valeur à partir des lies FBOENOHSEN

Système de filtration OenoFlow HS. Récupération de vins de plus grande valeur à partir des lies FBOENOHSEN FBOENOHSEN La récupération de vins constitue l un des plus grands défis rencontrés en matière de filtration par les entreprises vinicoles. La concentration élevée et la variabilité des particules solides

Plus en détail

Section 9. Établissement de rapports et communication des résultats

Section 9. Établissement de rapports et communication des résultats Section 9 Établissement de rapports et communication des résultats 135 Établissement de rapports et communication des résultats Distribuer rapidement les résultats aux parties prenantes. Choisir le moyen

Plus en détail

Étude de validation du Bluestar Forensic

Étude de validation du Bluestar Forensic Étude de validation du Bluestar Forensic I. Matériels et matières utilisés II. des tests 2.1. Détermination du seuil de sensibilité du kit Bluestar 2.2. Détermination de taches en fonction de leur volume

Plus en détail

PROJET DE PRODUCTION DE RAPPORTS SUR LES HÔPITAUX CANADIENS DÉVELOPPÉ PAR L INSTITUT CANADIEN D INFORMATION SUR LA SANTÉ

PROJET DE PRODUCTION DE RAPPORTS SUR LES HÔPITAUX CANADIENS DÉVELOPPÉ PAR L INSTITUT CANADIEN D INFORMATION SUR LA SANTÉ PROJET DE PRODUCTION DE RAPPORTS SUR LES HÔPITAUX CANADIENS DÉVELOPPÉ PAR L INSTITUT CANADIEN D INFORMATION SUR LA SANTÉ ANALYSE DES RÉSULTATS DES HÔPITAUX DE LA MONTÉRÉGIE Présentation L Institut canadien

Plus en détail

Comprendre... Les Effacements

Comprendre... Les Effacements Comprendre... Les Effacements Un effacement est une diminution temporaire de Qu est-ce la consommation d électricité par rapport à une consommation initialement prévue. Cette diminution que c est? est

Plus en détail

Guide d aide à la décision concernant les implants mammaires PIP

Guide d aide à la décision concernant les implants mammaires PIP Guide d aide à la décision concernant les implants mammaires PIP Actualisation avril 2011 Afin d aider les femmes et leur chirurgiens dans cette discussion, l Afssaps met à disposition un guide d aide

Plus en détail

1 Contrôle au laboratoire de la pasteurisation du lait

1 Contrôle au laboratoire de la pasteurisation du lait Exploitation d informations scientifiques et présentation d un travail de synthèse Durée : 1,5 h (préparation 1 h et soutenance orale 30 minutes) 1 Etude de la fabrication du Saint-Nectaire Les différentes

Plus en détail

LE NETTOYAGE LASER DES MOULES D INJECTION CAOUTCHOUC ET POLYMÈRES: LES AVANTAGES DE CETTE TECHNOLOGIE.

LE NETTOYAGE LASER DES MOULES D INJECTION CAOUTCHOUC ET POLYMÈRES: LES AVANTAGES DE CETTE TECHNOLOGIE. LE NETTOYAGE LASER DES MOULES D INJECTION CAOUTCHOUC ET POLYMÈRES: LES AVANTAGES DE CETTE TECHNOLOGIE. QUE VOUS APPORTE UN INVESTISSEMENT DANS LA TECHNOLOGIE LASER? Depuis des années, les technologies

Plus en détail

Pour le bien-être de votre peau testé dermatologiquement.

Pour le bien-être de votre peau testé dermatologiquement. Pour le bien-être de votre peau testé dermatologiquement. Les peaux sensibles ont besoin de soins adaptés La peau est le plus grand organe du corps humain. Telle une barrière naturelle, elle nous protège

Plus en détail

L ALLERGIE A L IODE N EXISTE PAS

L ALLERGIE A L IODE N EXISTE PAS L ALLERGIE A L IODE N EXISTE PAS Actualités thérapeutiques 07/12/2013 Dr Gwenaëlle VEYRAC Centre Régional de Pharmacovigilance Un grand nombre de patients se déclarent «allergiques à l iode» Expression

Plus en détail

PROTEINE URINE (URP) DIMENSIONS KIT REF 39064 F360 Analyseur F560 Analyseur R1 3x100 ml Σ R1 3x100 ml Σ CAL 1x5 ml.

PROTEINE URINE (URP) DIMENSIONS KIT REF 39064 F360 Analyseur F560 Analyseur R1 3x100 ml Σ R1 3x100 ml Σ CAL 1x5 ml. PROTEINE URINE (URP) USAGE PREVU Pour la détermination quantitative in vitro des Protéines Totales dans l urine et le liquide cérébrospinal (CSF). Ce produit est destiné à l utilisation sur les instruments.

Plus en détail

DETERGENT DETERGENT DESINFECTANT DESINFECTANT

DETERGENT DETERGENT DESINFECTANT DESINFECTANT DETERGENT DETERGENT DESINFECTANT DESINFECTANT Généralités L EAU La tension superficielle : Phénomène naturel; paramètre qu a une surface a être mouillée( tension qu exerce l eau sur une surface) L eau

Plus en détail

Révision de la circulaire 138

Révision de la circulaire 138 Révision de la circulaire 138 Françoise ROCHEFORT Dominique GOULLET Stérilisation Centrale Hospices Civils de LYON Révision de la circulaire 138 Évolution des données épidémiologiques Nombre de cas v-mcj

Plus en détail

Observatoire des effets du tramway

Observatoire des effets du tramway Observatoire des effets du tramway Modes doux Méthodologie Les modes doux désignent les déplacements effectués à pied, à vélo, en roller Dans cette étude sur les effets du tramway, il est proposé d évaluer

Plus en détail

Electrolux Professional Avec Electrolux, une toute nouvelle approche du lavage des Mops

Electrolux Professional Avec Electrolux, une toute nouvelle approche du lavage des Mops Electrolux Professional Avec Electrolux, une toute nouvelle approche du lavage des Mops La garantie d un matériel et de process professionnels fiables et rentables electrolux mop electrolux cleaning 3

Plus en détail

Efficacité des vêtements de protection contre les produits chimiques liquides vis-à-vis de la perméation

Efficacité des vêtements de protection contre les produits chimiques liquides vis-à-vis de la perméation Efficacité des vêtements de protection contre les produits chimiques liquides vis-à-vis de la perméation Société de médecine du travail PACA-Corse 15 mars 2011 Amandine Paillat Contexte et présentation

Plus en détail

L ingénierie allemande sous haute pression

L ingénierie allemande sous haute pression L ingénierie allemande sous haute pression Plus de 25 ans d expérience en tant que fabricant de stérilisateurs, autoclaves et systèmes de lyophilisation pour les laboratoires, la production et la recherche

Plus en détail

LES CRITERES DE CHOIX DES DETERGENTS

LES CRITERES DE CHOIX DES DETERGENTS LES CRITERES DE CHOIX DES DETERGENTS Lionel PINEAU France LE NETTOYAGE Le nettoyage est la première étape essentielle d une procédure de traitement des dispositifs médicaux. L objectif de cette phase est

Plus en détail

Certification SG plus :

Certification SG plus : Certification SG plus : PLUS de qualité, d hygiène et de sécurité dans le domaine de la technique des chaussures orthopédiques, de la technique orthopédique et de la technique de rééducation Le label d

Plus en détail

Evaluation des risques fournisseurs en corrélation avec la Norme ISO 9001 :2015

Evaluation des risques fournisseurs en corrélation avec la Norme ISO 9001 :2015 1 Résumé L ISO 9001 Version 2008 est actuellement en cours de révision pour une publication en Septembre 2015, avec obligation pour les services biomédicaux de se conformer à tous les nouveaux critères

Plus en détail

Sensibilisation des opérateurs à l hygiène des aliments

Sensibilisation des opérateurs à l hygiène des aliments Sensibilisation des opérateurs à l hygiène des aliments Le respect des bonnes pratiques d hygiène de fabrication, par chaque opérateur, constitue le préalable à toute démarche de maîtrise de la sécurité

Plus en détail

KELATE MR6 TRAITEMENT DE SURFACE REACTIF POUR PASSIVATION DE ROUILLE RESIDUELLE SUR ACIER

KELATE MR6 TRAITEMENT DE SURFACE REACTIF POUR PASSIVATION DE ROUILLE RESIDUELLE SUR ACIER KELATE MR6 TRAITEMENT DE SURFACE REACTIF POUR PASSIVATION DE ROUILLE RESIDUELLE SUR ACIER INFORMATION PRODUIT INTRODUCTION La durabilité d un système dépend tout autant de la préparation de la surface

Plus en détail

Lecture critique et pratique de la médecine

Lecture critique et pratique de la médecine 1-00.qxp 24/04/2006 11:23 Page 13 Lecture critique appliquée à la médecine vasculaireecture critique et pratique de la médecine Lecture critique et pratique de la médecine Introduction Si la médecine ne

Plus en détail

DIRECTION DES LABORATOIRES ET DES CONTRÔLES SITE DE MONTPELLIER-VENDARGUES

DIRECTION DES LABORATOIRES ET DES CONTRÔLES SITE DE MONTPELLIER-VENDARGUES DIRECTION DES LABORATOIRES ET DES CONTRÔLES SITE DE MONTPELLIER-VENDARGUES Contrôles en laboratoire de produits d entretien des lentilles oculaires de contact 2005-2006 Produits contrôlés Dans le cadre

Plus en détail

Type text here to show as banner at foot of each page. SYSTEME DE CABLE 36 kv ECONOMIQUE POUR LE RESEAU BELGE. J. Becker NEXANS BENELUX S.A.

Type text here to show as banner at foot of each page. SYSTEME DE CABLE 36 kv ECONOMIQUE POUR LE RESEAU BELGE. J. Becker NEXANS BENELUX S.A. SYSTEME DE CABLE 36 kv ECONOMIQUE POUR LE RESEAU BELGE J. Becker NEXANS BENELUX S.A. F. Musique ELECTRABEL S.A. RESUME Pour aborder avec confiance et réalisme le marché dérégulé, les Compagnies de Distribution

Plus en détail

REFLEXIONS SUR LE PORT DES GANTS EN INDUSTRIE ALIMENTAIRE

REFLEXIONS SUR LE PORT DES GANTS EN INDUSTRIE ALIMENTAIRE REFLEXIONS SUR LE PORT DES GANTS EN INDUSTRIE ALIMENTAIRE Document préparé par Albert AMGAR, asept@asept.asso.fr Ce document fait suite à celui sur l organisation du lavage des mains et disponible au format

Plus en détail

ANALYSE DE L HYDRATATION DE LA PEAU AVEC LE SPECTROPHOTOMETRE PROCHE INFRAROUGE PORTABLE LABSPEC PRO

ANALYSE DE L HYDRATATION DE LA PEAU AVEC LE SPECTROPHOTOMETRE PROCHE INFRAROUGE PORTABLE LABSPEC PRO ANALYSE DE L HYDRATATION DE LA PEAU AVEC LE SPECTROPHOTOMETRE PROCHE INFRAROUGE PORTABLE LABSPEC PRO Présentation Introduction I. Matériel et Méthode II. Résultats III. Discussion Comparaison avec d autres

Plus en détail

résultats étude clinique

résultats étude clinique résultats étude clinique Première étude clinique mesurant l efficacité et l innocuité de la technologie par lampe flash à domicile développée dans l épilateur personnel Un conseil scientifique composé

Plus en détail