emploi Créateurs d Votre magazine d informations des mars/avril de la communauté d agglomération du Mont-Valérien l Créateurs p.3 l Innovation p.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "emploi Créateurs d Votre magazine d informations des mars/avril de la communauté d agglomération du Mont-Valérien l Créateurs p.3 l Innovation p."

Transcription

1 19 mars/avril e c i v r e s u a L agglo des Créateurs d emploi n on iso ais lma alm Ma e R eilil--m ue terrrre Ru nte an N Na s es ne sn es urre S Su l Créateurs p.3 Le dispositif Coup de Pouce l Innovation p.6 La mission Innovation au service des projets l Agglo p.9 Le nouveau président du conseil communautaire l Agenda Vos rendez-vous culture et loisirs Votre magazine d informations de la communauté d agglomération du Mont-Valérien p.12

2 édito Métropole du Grand Paris : «encore 5 ans monsieur le bourreau»! L e 8 octobre 2014, les membres du conseil des élus de la mission de préfiguration de la Métropole du Grand Paris (MGP), dont 176 maires, ont adopté à 94%, toutes tendances politiques confondues, une résolution exigeant du Gouvernement qu il accepte une réécriture des dispositions de la loi MAPTAM du 27 janvier 2014 concernant la MGP ; ce dernier l a accepté et l entretien que nous avons eu avec le Premier ministre nous avait rendu optimistes. Hélas, le compte n y est pas! Alors que la demande des élus consistait à doter les territoires du statut d établissement public de coopération intercommunale (EPCI) à fiscalité propre, en leur affectant une ressource fiscale dynamique, à savoir la cotisation foncière des entreprises - CFE - (tandis que la cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises - CVAE - serait fléchée à la MGP), ainsi que des compétences de proximité en accord avec les communes, le Gouvernement ne retient qu une partie de la résolution du 8 octobre dernier. En effet, il est acté à ce stade que les territoires seront des établissements publics territoriaux (EPT) à fiscalité propre mais uniquement jusqu en 2020, date à laquelle ils deviendront des «syndicats de communes» sans levier fiscal ; c est précisément ce que ne voulaient pas les élus. Ce sursis de 5 ans ( ) a fait dire à certains élus face à un arbitrage gouvernemental incongru : «encore 5 ans monsieur le bourreau!». Le débat parlementaire qui est en cours doit prospérer et des amendements issus de tous les groupes parlementaires vont être défendus pour tenter de revenir au texte et à l esprit de la résolution du 8 octobre dernier et soutenir l action de Paris-Métropole. Un des points qui focalisent aussi les divergences entre les élus franciliens et le Gouvernement concerne la «clause de revoyure» à horizon Nous voulons que cette clause permette au Parlement, au regard de quatre années de pratique, de décider s il faut ou non davantage d intégration métropolitaine. Il ne faut donc pas décider aujourd hui, en 2015, ce que sera l état du droit en 2019! Le débat parlementaire se poursuit mais les échéances se rapprochent, puisque la Métropole doit voir le jour au 1 er janvier 2016! Christian Dupuy Maire de Suresnes 1 er vice-président de la communauté d agglomération du Mont-Valérien Patrick Ollier Maire de Rueil-Malmaison Président de la communauté d agglomération du Mont-Valérien Patrick Jarry Maire de Nanterre 2 e vice-président de la communauté d agglomération du Mont-Valérien 19 mars/avril Directeur de la publication : Patrick Ollier - Vice-président à la communication : Loïc Degny - Conseiller technique et rédaction : Cécile Oriol - tél Secrétariat de rédaction : Corinne Vandecasteele - tél Crédits photos : C. Soresto / Mairie de Rueil-Malmaison - Claire Macel / Dominique Jassin / Mairie de Nanterre - Tiphaine Lanvin / Mairie de Suresnes - DR. Création graphique et maquette : Dionyx Production Paris - Impression Groupe des imprimeries Morault : Imprimé sur papier PEFC - Dépôt légal 1 er trimestre 2015 Mont-Valérien Magazine est édité par la communauté d agglomération du Mont-Valérien - 1, place de la Boule - CS Nanterre Cedex.

3 Création d entreprise et d emplois, l agglo vous accompagne! Coup Pouce de nt à la a g n e m e eprises A cc o m p r n d ent c r é at i o Le dispositif de la communauté d agglomération du MontValérien, Coup de Pouce, propose un accompagnement personnalisé et gratuit à tous les créateurs d entreprises du territoire. La journée portes ouvertes, qui aura lieu le vendredi 17 avril à la Maison de l Europe à Rueil-Malmaison, sera l occasion de rencontrer l équipe du développement économique de l agglo et les bénévoles experts, partenaires du dispositif. entreprise emploi création Mont-Mag / n 19 / Mars - Avril

4 La création d une entreprise tient souvent à l alchimie de rencontres plurielles. Qu elles s inscrivent dans une immédiateté opportuniste ou dans une histoire plus personnelle, les témoignages des jeunes créateurs du territoire sont là pour le confirmer. Tout frais, tout nouveau Puzzle coworking L histoire de Thomas et Grégory est celle d une longue amitié. L un travaille dans la finance d entreprise, l autre rénove des maisons... Et puis, les circonstances vont faire converger leurs chemins professionnels. Thomas se retrouve sans emploi après une rupture à l amiable avec son employeur. Il profite de ce temps pour se «poser» et réfléchir à un projet personnel. L idée singulière de l espace de travail partagé, de l échange entre travailleurs, du coworking s impose à lui. «Je me suis lancé dans l aventure de la création d entreprise, d abord pour m occuper l esprit pendant ma période sans emploi. J ai fait un business plan, j ai participé à des stages à Pôle Emploi, j ai confronté mes idées et j ai vu que mon modèle fonctionnait. J en ai parlé à Grégory qui souhaitait diversifier son activité et investir. Et notre association professionnelle a démarré.» Cependant, Thomas et Grégory ont besoin d être confortés dans la justesse de leur démarche, d avoir l avis d experts. «J avais eu connaissance à Pôle Emploi de la structure d aide de l agglo et je me suis adressé à Marie-Claude Jarlégand, responsable du dispositif Coup de Pouce. Les rendez-vous se sont enchaînés. J ai rencontré des bénévoles experts qui ont tout de suite porté de l intérêt à notre projet. Cela nous a boostés!» Aujourd hui, après 8 mois de travail intensif, leur projet est devenu réalité. Parents, amis, chacun a donné du temps pour aider aux travaux d aménagement du local de 170 m 2. Puzzle coworking, leur espace de travail partagé, a ouvert ses portes à Suresnes. Ce lieu offre aux indépendants, télétravailleurs, créateurs d entreprises, Puzzle coworking 3 place du Ratrait, Suresnes étudiants la possibilité de s installer pour une heure, voire plus, d organiser des réunions, des rendez-vous et de profiter de services à la carte. Puzzle coworking développe ainsi l offre d espace de travail partagé sur le territoire de l agglo (Jokkolabs à Nanterre et Rueil 92 coworking). Thomas Le Marchand et Grégory Desvages Calypso Transport C est un tract distribué dans sa boîte aux lettres qui a «sauvé» Leila Ouhhabi. C est elle qui le dit! «Si je n avais pas reçu cette information pour les portes ouvertes Coup de Pouce de l agglo, je n aurais pas pu créer mon activité et mon entreprise Calypso. J ai frappé à de nombreuses portes mais personne n a pu me conseiller et m accompagner comme les bénévoles de Coup de Pouce.» Leila travaille dans une société de transport de personnes, principalement des enfants handicapés. Elle les accompagne de leur domicile à l Institut médico-éducatif. Son patron, Dominique, part à la retraite et souhaite lui transmettre sa clientèle. Leila veut saisir la chance qui s offre à elle et décide de créer son entreprise. «Je n avais aucune connaissance particulière dans la création d entreprise. Je me suis faite un peu balader par des organismes qui n ont pas su répondre à ma demande ou qui me proposaient des formations payantes auxquelles je ne pouvais pas accéder.» Bref, c est donc munie de son petit tract que Leila se rend aux portes ouvertes. Une fois calé le premier rendez-vous avec son binôme d accompagnateurs, Nicole Smet et Jean-Marie Didier, Leila a su qu elle était entre de bonnes mains. «Je me suis sentie épaulée par des gens qui ont tout de suite cru à mon projet. On s est vu une fois par semaine environ, pendant Leila Ouhhabi près d un an. J ai également rencontré éric Galand, expert comptable, et Jacqueline Vicente, avocate, bénévoles de Coup de Pouce. Sans eux, je n y serais pas arrivée. Un jour, je rendrai à Coup de Pouce ce qui m a été donné...» Depuis le 5 janvier 2015, Leila est à la tête de Calypso. Et tous nos vœux de réussites l accompagnent. Calypso Transport

5 Coup de Pouce Accompagnement à la création d entreprises le principe du dispositif Vous avez un projet de création d entreprises sur le territoire de l agglo et souhaitez vous faire accompagner dans votre démarche. Envoyez un descriptif de votre projet et votre cv à tél /90 Un rendez-vous vous sera proposé. Puis, vous pourrez bénéficier d un accompagnement sur mesure et gratuit, avec le concours d une équipe de 48 professionnels bénévoles, dotés d une forte expertise et d une grande qualité d écoute : anciens dirigeants ou cadres d entreprises, avocats, experts comptables. Ces professionnels évaluent, avec vous, la viabilité de votre projet. Ils vous aident à formaliser votre modèle économique à travers un business plan. Avec cet accompagnement reconnu par les partenaires du territoire, votre projet bénéficie d une double validation juridique et financière. Coup de Pouce en quelques chiffres : + de 1915 projets initiés à ce jour + de 400 créations d entreprises 92% de pérennité après 3 ans d exercice, 88% après 10 ans Qu est-il devenu? Coup de Pouce, de père... Après 20 ans d activité en bureau d études et de travaux pour de grands groupes, Christophe a souhaité réorienter son savoir-faire pour le mettre à la disposition de personnes vulnérables. Bref, «donner du sens à mon activité» confie-t-il. Même s il a une solide expérience, Christophe a besoin d un avis extérieur pour valider son projet. Il fait appel au dispositif Coup de Pouce, le service d accompagnement de la communauté d agglomération. «Je souhaitais avoir d autres regards sur mon projet. On est enfermé, parfois, dans son propre raisonnement.» Une fois l étude de faisabilité du projet validée dans le cadre de l accompagnement Coup de Pouce, la société Adipah, aménagement du domicile pour l indépendance et l autonomie dans l habitat, naît en Ces services s adressent aux personnes handicapées ou en perte d autonomie. Christophe en fils L accompagnement Coup de Pouce continue aujourd hui avec Hugo Foudraz, le fils. Il est en cours de création d une société de conseil, Koze. Celle-ci complétera l offre de services d Adipah. Koze propose un produit innovant de conseil et d accompagnement pour les entreprises et leurs collaborateurs face aux situations de handicap. «Nous souhaitons proposer une solution globale de diagnostic conseil et d une conciergerie De g.à d. Christophe Foudraz, Lucas Hamani et Hugo Foudraz étudie, avec son équipe et les conseils d ergothérapeutes, les solutions les mieux adaptées à la personne. «Nous offrons à nos clients, du fait de mon expertise, une forte compétence dans l élaboration des dossiers, la conception, les études et la réalisation des travaux. Nous prenons en compte les pathologies évolutives et proposons des équipements en adéquation Nous offrons du sur-mesure à un prix très compétitif.» Même si Christophe a triplé son chiffre d affaires, son objectif n est pas de traiter 50 dossiers par semaine, mais d apporter un vrai bien-être. «Chaque jour dans mon travail, j ai un réel plaisir lorsque j améliore l accessibilité des pièces d un logement, j ai le sentiment d être utile et mes clients me le rendent bien.» mettant à disposition des outils pour le pilotage d une politique en faveur des travailleurs handicapés.» Affaire à suivre Mont-Mag / n 19 / Mars - Avril

6 Mission innovation La mission innovation de l agglo soutient les entreprises dans le développement de leurs projets touchant à la recherche et à la création de nouveaux produits et services. Mutum, éolie et Cbien sont représentatives de ces entreprises qui développent, sur le territoire, des activités autour de l économie circulaire, sociale et solidaire, et des nouvelles énergies. Mutum Plus on partage, plus on possède... Frédéric Griffaton et Mathieu Jeanne-Beylot ont fait leur classe ensemble comme scout. C est par le biais de cette activité, qu ils ont construit leur projet. Comme le dit l adage, le scout est toujours prêt pour donner un coup de main. «L idée nous est venue en accompagnant un camp de pionniers et caravelles en Croatie. On n avait pas d appareil photo et on s est dit qu il devait bien y avoir, dans cette ville, un appareil que l on pourrait emprunter et de fil en aiguille qu il y avait de nombreux objets du quotidien que l on pourrait emprunter à nos voisins en fonction de nos besoins». C est ainsi qu est née, en janvier 2014, la plateforme Mutum. L objectif du site est de permettre, dans une proximité géographique, le prêt et l emprunt d objets entre particuliers : livre, dvd, appareil photo, électroménager, outillage 80% des objets détenus par les particuliers sont utilisés moins de trois fois par an. Aujourd hui, plus de 1300 utilisateurs sont référencés sur le site, opérationnel depuis 6 mois. «Nous nous inscrivons dans une démarche d économie sociale et solidaire (voir ci-contre), nous avons obtenu l agrément du ministère. Nous favorisons le partage d objets et évitons ainsi au particulier de cumuler des biens inutilement. à terme, nous souhaitons développer notre offre auprès des entreprises.» Toujours dans un esprit de partage et de transmission, Mutum développe son esprit solidaire en parrainant une minientreprise dans un collège du département. «J adore communiquer et voir les jeunes collégiens qui se prennent au jeu de l entreprise, c est passionnant», raconte Frédéric, qui intervient également dans des lycées professionnels. Site minientreprise : Frédéric Griffaton L économie sociale et solidaire L économie sociale et solidaire est composée des entreprises et associations, dont la finalité est principalement tournée vers la plus-value sociale ou environnementale. L éthique de l économie sociale et solidaire est traditionnellement définie par : la finalité de service à la collectivité ou aux membres plutôt que la finalité de profit ; l autonomie de gestion ; la gestion démocratique et participative ; la primauté des personnes et du travail sur le capital dans la répartition des revenus ; un ancrage territorial et/ou sectoriel. Qu est-ce que c est? 6

7 Qu est-ce que c est? L économie circulaire On appelle économie circulaire, un système de production et d échanges prenant en compte, dès leur conception, la durabilité et le recyclage des produits ou de leur composants, de sorte qu ils puissent redevenir soit des objets réutilisables, soit des matières premières nouvelles, dans un objectif d améliorer l efficacité de l utilisation des ressources. L optimisation du cycle de la matière prend aussi en compte les besoins en énergie et en eau nécessaires dans le cycle de vie du produit. source ministère éolie C est un bien joli nom pour cette jeune entreprise industrielle rueilloise qui propose un produit made in France tout à fait innovant. Née de l expertise et de la volonté d un jeune ingénieur Renaud Hesnard, éolie 500 est une éolienne domestique 100% française multibrevetée. Elle allie discrétion sonore, niveau de performances et design adaptés aux zones urbaines et périurbaines. Le projet de l entreprise est clair et s inscrit parfaitement dans le concept d économie circulaire. «Mon objectif a toujours été de concevoir un produit responsable», explique Renaud. «L idée que nous développons est de consommer ce que l on produit. Il ne s agit pas de vendre son électricité. Nous valorisons le principe de l autoconsommation.» La conception de cette éolienne pour particuliers a nécessité beaucoup de recherches et de tests. élaborée selon le principe de Darrieus, cette éolienne tourne autour d un axe vertical. Ces pales lui donnent un air de batteur à œuf géant. Ce type de solution réduit considérablement le bruit, tout en autorisant le fonctionnement quelle que soit la direction du vent. «J ai choisi de développer un petit modèle de 500w de manière à ce que l électricité produite puisse être consommée. Vendre son électricité ce n est pas le même profil de développement et de consommateur», conclut Renaud. Bien sûr pour utiliser l éolienne éolie, il faut être dans une région ventée et de préférence habiter une maison avec un jardin. On peut la monter simplement, il faut la fixer à un socle en béton et la brancher à une simple prise. Le courant produit se substitue automatiquement à celui d EDF, limitant ainsi ses dépenses. Cette jeune entreprise du territoire en phase d industrialisation vise les marchés du nord de l Europe (Belgique, Angleterre, Irlande). Renaud Hesnard, Christian Lohou et Cécile Perrin Mont-Mag / n 19 / Mars - Avril

8 Suresnes Cbien.com C est parce que Pierre Delage, beau-frère de David Gascoin, a subi un cambriolage que l idée de référencer ses biens donne naissance à l application Cbien et à l entreprise du même nom, installée à Pep it, sur le territoire de Nanterre. Facile à installer sur un smartphone ou à partir du site internet, l application Cbien permet de référencer tous les objets des particuliers : équipement audio-visuel, livre, jeu, œuvre d art... Pour cela, il suffit, soit de scanner le code barre du produit depuis l application mobile, soit d entrer manuellement les caractéristiques de l objet via un module. Cela ajoute automatiquement le nom, la valeur, la description et d autres infos liées au bien. Cette application trouve son utilité en matière d estimation de son patrimoine, utile en cas de vol ou de perte, mais également propose une estimation du bien utile pour la revente. «Avec Cbien, précise David, vous pouvez gérer vos biens en toute simplicité. Aujourd hui, sur une même plateforme, vous pouvez vendre, partager, assurer, réparer c est facile et rapide. Notre application est innovante car c est, pour l heure, la seule à proposer le scan du code barre. De plus, l algorithme Cbien.com vous donne une estimation de la valeur marché de vos biens personnels. Ainsi, si vous souhaitez vendre un bien, il vous sera plus facile d estimer son prix de vente. Vous pouvez également estimer la valeur totale de votre patrimoine matériel au quotidien et la comparer avec la valeur totale garantie dans votre assurance habitation.» Cet inventaire en ligne offre de nombreuses possibilités : exporter son inventaire, préparer son déménagement, anticiper sa succession, renégocier son assurance... Un tableau de bord permet à chacun de visualiser en temps réel l évolution de son patrimoine. La partie sécurité n a pas été négligée. Cbien effectue des audits réguliers. Le transfert des données est chiffré. Les données personnelles des utilisateurs ne sont en aucun cas communiquées. Actuellement, il y plus de 5000 inscrits sur la plateforme. L entreprise Cbien est en phase de développement et cherche à lever des fonds. Pep it 14 rue du Port, Nanterre David Gascoin et Pierre Delage Tous au compost! N oubliez pas les bonnes pratiques du compostage. Le conseil communautaire a voté les nouveaux tarifs applicables en 2015 : Composteur plastique 400l : 7,50e ; 600l : 9,50e Composteur bois 400l : 9,50e ; 600l : 10,50e Lombricomposteur : 11,50e télécharger le guide du compost sur : Prix de vente : Composteur plastique : 400 L / 7, L / 9,50 COMMUNAUTÉ D AGGLOMÉRATION DU MONT-VALÉRIEN Avec l agglo, je dis OUI à la réduction des déchets Tout savoir sur le compostage, un guide est disponible dans votre ville! Composteur bois : 400 L / 9, L / 10,50 Nanterre Rueil-Malmaison Suresnes Vous habitez Nanterre, Rueil-Malmaison ou Suresnes, vous pouvez vous procurer un lombricomposteur ou un composteur de jardin auprès de votre ville. Lombricomposteur : 11,50 Tarifs préférentiels révisables, votés chaque année par le conseil communautaire. Retrouvez les fiches techniques sur Plus d infos : Nanterre, service déchets urbains : Rueil-Malmaison, service espaces verts : Suresnes, service environnement : Faites votre demande au auprès de : Nanterre, service déchets urbains 3992 Rueil-Malmaison, service des espaces verts Suresnes, service environnement je réduis! 8

9 Et Aussi Déchets Toujours plus de matériaux triés Nanterriens et Suresnois, ne jetez plus vos capsules métalliques de café usagées, barquettes aluminium, plaquettes de médicament vides dans le bac gris. Aujourd hui, tous ces petits emballages métalliques (acier, aluminium) se recyclent dans le bac jaune. En effet, le centre de tri du Syctom, situé à Nanterre, a développé de nouveaux procédés pour récupérer ces petits morceaux de métal habituellement jetés dans le bac gris. Ainsi en 2013, le flux d aluminium supplémentaire capté par la machine à courants de Foucault a permis de multiplier par 2,5 les quantités d aluminium récupérées dans le centre de tri. Au total 41 tonnes d aluminium ont ainsi été collectées. Le flux d acier supplémentaire récupéré a permis d augmenter de 10 à 15% la production d acier du centre de tri de Nanterre. L agglo lauréate de l appel à projets : Territoire à énergie positive Lancé par le ministère du développement durable et de l énergie, cet appel à projets pour une transition énergétique a distingué, jeudi 9 février, en présence de la ministre Ségolène Royale, 212 territoires, dont 9 franciliens, pour leur engagement dans un programme d actions. Le dossier de candidature de l agglo s est appuyé sur le développement d un quartier éco exemplaire à construire dans le secteur des Groues à Nanterre, le futur éco quartier de l Arsenal à Rueil-Malmaison et l extension à toute la ville de Suresnes de la démarche écologique initiée dans le quartier Carnot-Gambetta. Toutes ces actions s inscrivent dans le plan climat énergie territorial (PCET) mené par la CAMV. Les 212 collectivités lauréates se verront attribuer une aide financière de euros qui pourra être renforcée jusqu à 2 millions d euros en fonction de la qualité des projets et de leur contribution aux objectifs inscrits dans la loi de transition énergétique pour la croissance verte. Ces subventions doivent permettre de financer rapidement des projets qui contribuent efficacement à la baisse de la consommation d énergie sur le territoire, à la production d énergie renouvelable et à la mobilisation citoyenne. Alexis Martin vice-président, en charge du développement durable au côté de la ministre Mont-Mag / n 19 / Mars - Avril

10 Un nouveau président pour l agglo! Conformément à la charte de gouvernance *, Patrick Ollier a pris la présidence de la communauté d agglomération du Mont-Valérien depuis le conseil communautaire du 23 janvier 2015, succédant ainsi à Patrick Jarry, maire de Nanterre. Juste avant l ouverture de la séance, les élus ont tenu à observer une minute de silence en mémoire des victimes des attentats perpétrés à Paris, en ce début d année. Puis, à l issue de son élection, qui s est déroulée à bulletin secret, le nouveau président a tenu à remercier ses collègues et a rappelé les dates majeures de la création de la CAMV. Tout d abord le 1 er janvier 2009, avec Suresnes et Rueil-Malmaison, puis le 1 er janvier 2011, avec l arrivée de Nanterre. À cette occasion, Patrick Ollier a évoqué la particularité de la CAMV, associant des villes de couleurs politiques différentes, précisant que c était un modèle unique. Il s est félicité de l intelligence des élus à construire un consensus prédécisionnel dans l intérêt général. Enfin, le nouveau président a rappelé que 2015 est une année charnière pour l agglomération. Patrick Ollier a évoqué les perspectives ambitieuses de développement de la CAMV vers un territoire de la Grande Boucle Nord de la Seine (GBNS) qui pourrait comprendre jusqu à 18 villes **, soit 1 millions d habitants, emplois et entreprises. «Notre ambition est de constituer, à partir du périmètre de la CAMV, un territoire, le plus vaste possible, qui répond à des logiques géographiques, la Grande Boucle Nord de la Seine, économique et de développement s appuyant sur le pôle de la Défense et le port de Gennevilliers. Un territoire fort et exemplaire au sein de la Métropole du Grand Paris ( )», a indiqué Patrick Ollier. Parallèlement au travail des élus pour la constitution de ce grand projet, l agglo va poursuivre en 2015 ses actions, notamment en matière de développement économique et de développement durable. Rappel 10 Le vote à bulletin secret De g.à d. : C. Dupuy, P. Jarry, R. Toulouse, le doyen de la séance, P. Ollier * La Charte de gouvernance est née de la volonté des trois maires (Nanterre, Rueil-Malmaison et Suresnes). Elle régit les grands principes de fonctionnement de la communauté d agglomération. ** 18 villes : Argenteuil, Asnières-sur-Seine, Bois-Colombes, Clichy-La-Garenne, Colombes, Courbevoie, Gennevilliers, La Garenne-Colombes, Levallois, Nanterre, Neuilly-sur-Seine, Puteaux, Rueil-Malmaison, Suresnes, Villeneuve-La-Garenne, la communauté d agglomération Cœur de Seine (Saint-Cloud, Garches, Vaucresson). La loi dite Maptam Cette loi du 27 janvier 2014 prévoit au 1 er janvier 2016, la création de l EPCI à fiscalité propre, la Métropole du Grand Paris (MGP). La MGP est organisée en territoires, d un seul tenant et sans enclave, d au moins habitants. Au 31 décembre 2015, la carte des territoires en première couronne doit être achevée.

11 Tribunes politiques Vos élus s expriment Groupe Communiste et initiative citoyenne Cultivons le vivre ensemble Les attentats du début de l année ont marqué 2015 du sceau de l horreur la plus absolue. Le formidable élan de tout un pays pour rejeter ces actes barbares ne doit pas masquer la tentation de certains de continuer à opposer une partie de la population contre une autre, les jeunes contre les vieux, les salariés contre les sans-emploi, etc. Pour notre part, nous considérons que, plus que jamais, nous devons cultiver ce qui est notre bien le plus précieux : le «vivre ensemble». C est ce qui permet de «faire société», de s ouvrir, pour se connaître, se comprendre et construire l avenir. Les élus du groupe Communistes et Initiative Citoyenne. Les élus du groupe CIC Groupe écologiste, Républicain et Citoyen Le climat cela nous concerne aussi Tous les 2 ans, la présidence de la CAMV tourne. La période est celle de M. OLLIER, maire de Rueil-Malmaison. Il prend les commandes de l agglomération au moment où son avenir est condamné par la création de la Métropole du Grand Paris. Le futur territoire qui remplacera la CAMV doit être bâti sur les valeurs républicaines et écologistes, seules à pouvoir considérer qu aujourd hui se construit l avenir proche et lointain de nos concitoyens et de leurs enfants. Nous espérons que celui-ci prendra en compte l intérêt des habitants, la transparence des décisions et le respect du pluralisme politique. Mme Dominique Debras et MM Alexis Martin, André Cassou Groupe élus socialistes Patrick Ollier, désormais Président de la CAMV, se permet de réclamer en notre nom sans aucune consultation un territoire géant à 16 communes dans la Métropole. Quelle bonne raison lui permet cet excès d autorité? Sûrement pas son aura dans sa famille politique tant la leçon que lui a donnée le Président du Conseil Général a été cinglante. Qui peut croire encore que nos enfants, pour qui nous construisons la Métropole, raisonnent comme par le passé, qu ils pensent que big is beautiful et que notre concurrent est Paris? Personne sauf Monsieur Ollier qui, sous couvert d un discours patelin, décide sans légitimité, au risque d éloigner un peu plus les citoyens de la Métropole. Les élus socialistes réclament une consultation des habitants de la CAMV sur le sujet. Groupe UMP, des Centres et apparentés, Parti Radical, Cap 21, Gauche Moderne Le 8 octobre 2014, les élus de la mission de préfiguration de la Métropole du Grand Paris ont adopté à 94 % une résolution en faveur d une réécriture de la loi dite «MAP- TAM» pour que les futurs «territoires» de la Métropole soient dotés d un statut juridique, d une ressource fiscale dynamique (la CFE) et de compétences de proximité en lien avec les communes. Le débat parlementaire qui est en cours augure mal de l avenir puisque le Gouvernement, par voie d amendement au Sénat, a décidé que les territoires seraient de simples «syndicats de communes» à horizon Des amendements portés par des parlementaires de tous les bords politiques vont tenter de revenir à la volonté et au compromis historique des élus locaux du 8 octobre dernier. Mont-Mag / n 19 / Mars - Avril

12 Agenda à ne pas manquer! Les manifestations sur le territoire de l agglomération 21 ET 22 MARS DU 18 AU 24 AVRIL Les insectes dans tous leurs états Avec le soutien exceptionnel du musée d Orsay Réalisation : direction de la Communication - Création : Mariane Kanté - Décembre 2014 La Moisson sous l orage, 1950, huile sur toile, Collection particulière, France, ADAGP 2015 JUSQU AU 25 MAI Maurice de Vlaminck L atelier Grognard présente une rétrospective exceptionnelle de l œuvre de Vlaminck, qui a vécu à Rueil de 1902 à Une centaine d œuvres pour redécouvrir cet artiste amoureux de la nature, au-delà du fauvisme. Tous les jours, de 13h30 à 18h. Entrée : 6 (4 tarif réduit). 6 av. du Château-de-Malmaison à Rueil, Dans le cadre de ses portes ouvertes, la ferme du Mont-Valérien vous invite à de multiples animations, conférences et expositions autour des insectes, leur importance dans la nature et comme ressource alimentaire d avenir. Et pourquoi pas une dégustation? De 14h à 18h - Ferme du MontValérien, 23 rue des Talus à Rueil, DU 27 AU 29 MARS Les Journées européennes des métiers d art Une Semaine de OUF à Nanterre 10, 11 ET 12 AVRIL Jardins en Seine du balcon-terrasse au jardin urbain L occasion de découvrir les tendances déco, de faire le plein de plantes et de bulbes, d admirer des jardins éphémères et de glaner des idées d aménagement auprès des professionnels. Événement incontournable pour les particuliers passionnés d aménagement des espaces extérieurs. Entrée 5 /-12 ans gratuit Terrasse du Fécheray/Mont-Valérien à Suresnes LES 27, 28 ET 29 MARS 2015 Vendredi : 10h-18h Samedi et dimanche : 13h-18h Courez pour une bonne cause! 6e édition du semi-marathon des Lion s et 10 km à Rueil-Malmaison. Courses pédestres, au profit d œuvres caritatives, ouvertes à tous, licenciés ou non. Inscriptions sur un espace d exposition pour les artistes Rencontres - démonstrations - initiations Informations - programme : suresnes.fr MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE, DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE, DE L INDUSTRIE ET DU NUMÉRIQUE 1 AVRIL er MINISTÈRE DE LA CULTURE ET DE LA COMMUNICATION AT E L I E R S D A R T DE FRANCE Destination Emploi Jeunesse Vous avez entre 16 et 30 ans? Vous avez un projet professionnel? Venez rencontrer des entreprises et organismes qui pourront vous proposer différents types de contrats (saisonnier, alternance, CDD, CDI). De 14h à 18h - Espace Chevreul, 97, avenue de la Liberté à Nanterre + d infos : 12 Du 17 au 19 avril La galerie MUS - 1 place de la gare SUreSneS longchamp DU 4 AU 10 MAI Ecozone Le festival de l écologie au quotidien revient le temps d une semaine d initiatives pour faire évoluer les pratiques individuelles en faveur de l écologie avec des applications concrètes et gestes simples. Infos, ateliers, ventes et animations ouverts à tous. Parc des Anciennes-mairies à Nanterre - Programme complet sur Cet événement est une formidable occasion de voir et d apprécier le travail, à travers des créations uniques, d artisans d art passionnés. Gratuit et ouvert à tous, le 27/03 de 11h à 18h, les 28 et 29/03 de 14h à 18h - Musée d Histoire Urbaine et Sociale (MUS), 1, Place de la Gare de Suresnes-Longchamp à Suresnes 15 MARS Coup de projecteur sur la jeunesse nanterrienne! Concerts, rencontres sportives, spectacles, débats pour découvrir comment les jeunes Nanterriens agissent pour et dans la ville. + d infos sur Située Esplanade des Courtieux, en plein cœur de ville, la galerie est désormais disponible à la location. Venez découvrir l exposition La perception des sens de Tatyana Odinokova, artiste peintre. Modalités d utilisation, tarifs et inscription sur ou au Galerie des Courtieux, Esplanade des Courtieux à Suresnes

LA REFORME DE LA GEOGRAPHIE PRIORITAIRE DANS LE DEPARTEMENT DES HAUTS DE SEINE

LA REFORME DE LA GEOGRAPHIE PRIORITAIRE DANS LE DEPARTEMENT DES HAUTS DE SEINE DOSSIER DE PRESSE LA REFORME DE LA GEOGRAPHIE PRIORITAIRE DANS LE DEPARTEMENT DES HAUTS DE SEINE MERCREDI 18 JUIN 2014 SOMMAIRE Communiqué de presse Bilan de la politique de la ville sur le département

Plus en détail

Point presse du 17 juillet 2012. Présentation du guide alésien de l habitat durable et actualités en matière d initiatives durables

Point presse du 17 juillet 2012. Présentation du guide alésien de l habitat durable et actualités en matière d initiatives durables Point presse du 17 juillet 2012 Présentation du guide alésien de l habitat durable et actualités en matière d initiatives durables Avant-propos La Ville d Alès et la Communauté d agglomération du Grand

Plus en détail

Participation des habitants et contrats de ville Quels enjeux? Quelle mise en oeuvre?

Participation des habitants et contrats de ville Quels enjeux? Quelle mise en oeuvre? Participation des habitants et contrats de ville Quels enjeux? Quelle mise en oeuvre? Note réalisée par l Observatoire Régional de l Intégration et de la Ville (ORIV) septembre 2014 Eléments de contexte

Plus en détail

Questionnaire et Réponses ville de Bergues (59) liste Divers Gauche (tête de liste: José Szymaniak, adjoint au maire ex-eelv)

Questionnaire et Réponses ville de Bergues (59) liste Divers Gauche (tête de liste: José Szymaniak, adjoint au maire ex-eelv) Questionnaire et Réponses ville de Bergues (59) liste Divers Gauche (tête de liste: José Szymaniak, adjoint au maire ex-eelv) Signataires du manifeste du collectif Roosevelt, rassemblant plus de 110 000

Plus en détail

NOUVELLE VISION NOUVELLE STRATÉGIE NOUVELLES OPPORTUNITÉS

NOUVELLE VISION NOUVELLE STRATÉGIE NOUVELLES OPPORTUNITÉS NOUVELLE VISION NOUVELLE STRATÉGIE NOUVELLES OPPORTUNITÉS PARIS LA DÉFENSE, DURABLEMENT ATTRACTIF VERS UN ESPACE DURABLEMENT ATTRACTIF Paris La Défense est aujourd hui le plus grand pôle tertiaire d Europe.

Plus en détail

Les communes et l Agglo ont mobilisé de mai à septembre les personnes susceptibles d apporter une contribution au débat.

Les communes et l Agglo ont mobilisé de mai à septembre les personnes susceptibles d apporter une contribution au débat. AGENDA 21-PLAN CLIMAT DU PAYS D AUBAGNE ET DE L ETOILE BILAN DE LA CONCERTATION DANS LES COMMUNES DU 24 SEPTEMBRE AU 1 ER OCTOBRE 2011 La Communauté d'agglomération du Pays d'aubagne et de l'etoile a décidé

Plus en détail

EOVI ENTREPRENEUR Des solutions pour ne plus jouer

EOVI ENTREPRENEUR Des solutions pour ne plus jouer EOVI ENTREPRENEUR Des solutions pour ne plus jouer en SOLO SANTÉ PRÉVOYANCE ÉPARGNE RETRAITE dépendance la qui renouvelle la mutuelle ARTISANS, COMMerçANTS, professions LIBÉRAles, INDÉPENDANTS... Vous

Plus en détail

Newsletter n 3 du 24/10/2014 www.capemploi54.fr. Votre partenaire privilégié pour l'emploi des travailleurs handicapés

Newsletter n 3 du 24/10/2014 www.capemploi54.fr. Votre partenaire privilégié pour l'emploi des travailleurs handicapés Newsletter n 3 du 24/10/2014 www.capemploi54.fr Votre partenaire privilégié pour l'emploi des travailleurs handicapés Le mot du Directeur L Edito du Directeur Cette 18e édition de la Semaine pour l emploi

Plus en détail

Compte-rendu REUNION DU CONSEIL DES ELUS. Mardi 8 juillet 2014

Compte-rendu REUNION DU CONSEIL DES ELUS. Mardi 8 juillet 2014 A Paris, le 17 juillet 2014 Compte-rendu REUNION DU CONSEIL DES ELUS Mardi 8 juillet 2014 I / INTRODUCTION Monsieur DAUBIGNY, Préfet de la région d Ile-de-France, Préfet de Paris, Président de la mission

Plus en détail

Semaine mondiale de l entrepreneuriat du 17 au 23 novembre 2014

Semaine mondiale de l entrepreneuriat du 17 au 23 novembre 2014 Semaine mondiale de l entrepreneuriat du 17 au 23 novembre 2014 NANTERRE, RUEIL-MALMAISON, SURESNES TERRITOIRE INNOVANT ET ENTREPRENANT Une semaine d événements pour soutenir l entrepreneuriat PROGRAMME

Plus en détail

Madame la Présidente de la Fédération nationale des sociétés coopératives d HLM (Chère Marie-Noëlle LIENEMANN),

Madame la Présidente de la Fédération nationale des sociétés coopératives d HLM (Chère Marie-Noëlle LIENEMANN), 1/8 Discours de Madame George PAU-LANGEVIN, Ministre des outre-mer Congrès annuel de l Union Sociale pour l Habitat (USH) Mardi 22 septembre 2015 MONTPELLIER Monsieur le Président du l USH (Cher Jean-Louis

Plus en détail

Bourse nationale d expérimentation en faveur de la participation des habitants Appel à projets

Bourse nationale d expérimentation en faveur de la participation des habitants Appel à projets Bourse nationale d expérimentation en faveur de la participation des habitants Appel à projets Contexte Réaffirmés par le Comité Interministériel des Villes (CIV) du 19 février 2013, l engagement citoyen

Plus en détail

La protection sociale qui comprend les indépendants, je suis pour!

La protection sociale qui comprend les indépendants, je suis pour! SOLUTIONS ENTREPRENEUR La protection sociale qui comprend les indépendants, je suis pour! Sophie B. Commerçante prévoyance épargne retraite ARTISANS, COMMERÇANTS, PROFESSIONS LIBÉRALES, INDÉPENDANTS......

Plus en détail

Les actions concrètes. plus responsables. pour des entreprises du spectacle & de l événement

Les actions concrètes. plus responsables. pour des entreprises du spectacle & de l événement L E L A B E L Les actions concrètes pour des entreprises du spectacle & de l événement plus responsables Les questions de développement durable prennent une part croissante dans nos sociétés, et ce dans

Plus en détail

Charte des relations

Charte des relations Charte des relations entre Élus, membres des Conseils consultatifs de quartier et agents des services de la Ville de Brest et de Brest métropole océane Bellevue, Brest-Centre 1 Europe, Lambezellec Quatre

Plus en détail

Grand Paris et intercommunalité en Ile-de-France Réunion des communautés d IDF du 21 mai 2014

Grand Paris et intercommunalité en Ile-de-France Réunion des communautés d IDF du 21 mai 2014 POSITIONS MAI 2014 Grand Paris et intercommunalité en Ile-de-France Réunion des communautés d IDF du 21 mai 2014 1. Evolutions depuis la rencontre AdCF sur l Ile de France du 19 septembre 2013 Lors de

Plus en détail

L intercommunalité au cœur de la réforme territoriale. Septembre 2010

L intercommunalité au cœur de la réforme territoriale. Septembre 2010 L intercommunalité au cœur de la réforme territoriale Septembre 2010 Les origines de la réforme Les motivations pour réformer : Période critique pour l intercommunalité 2005-2007, Contexte de crise économique,

Plus en détail

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive»

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» 10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» Préambule Si l actuelle majorité peut indéniablement se prévaloir d un très bon bilan,

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DES PROFESSIONNELS DU DÉVELOPPEMENT SOCIAL URBAIN

RÉFÉRENTIEL DES PROFESSIONNELS DU DÉVELOPPEMENT SOCIAL URBAIN RÉFÉRENTIEL DES PROFESSIONNELS DU DÉVELOPPEMENT SOCIAL URBAIN NOUS SOMMES DES PROFESSIONNELS DU DSU Nous sommes des professionnels du développement territorial ou local, du développement social urbain,

Plus en détail

Renforcer la mobilisation du droit commun

Renforcer la mobilisation du droit commun Dossier ressources Comprendre le droit commun pour le renforcer dans les quartiers Dans son article 1 er, la loi pour la ville et la cohésion urbaine précise : «La politique de la ville mobilise et adapte,

Plus en détail

Avec vous, pour vous. Vienne. pour. Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive. avec Thierry Kovacs

Avec vous, pour vous. Vienne. pour. Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive. avec Thierry Kovacs élections municipales 23 et 30 mars 2014 Avec vous, pour vous pour Vienne Chapitre 01 Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive avec Thierry Kovacs Édito Chère Madame, Cher

Plus en détail

5. Filière «GESTION ET VALORISATION DES DECHETS»

5. Filière «GESTION ET VALORISATION DES DECHETS» 5. Filière «GESTION ET VALORISATION DES DECHETS» Le marché du recyclage est en croissance constante depuis 2002 en France et a atteint un chiffre d affaires de 13 Mds, avec 30 000 personnes employées en

Plus en détail

PROCES-VERBAL DU CONSEIL COMMUNAUTAIRE

PROCES-VERBAL DU CONSEIL COMMUNAUTAIRE PROCES-VERBAL DU CONSEIL COMMUNAUTAIRE Séance du lundi 12 janvier 2009 ELECTION L AN DEUX MILLE NEUF, LE 12 JANVIER, À 19 HEURES 30, LE CONSEIL COMMUNAUTAIRE, dûment convoqué le 06 AVRIL 2009, s est assemblé

Plus en détail

habitants est la garantie d un quartier humain et animé.

habitants est la garantie d un quartier humain et animé. NOVEMBRE 2015 LES GROUES 2030 n 1 EDITO LES GROUES 2030 Un nouveau quartier pour Nanterre Une autre idée de La Défense L e projet des Groues avance! Le 9 juillet 2015, l Etat et la Ville de Nanterre ont

Plus en détail

CONTRAT DE VILLE DE NOUVELLE GENERATION

CONTRAT DE VILLE DE NOUVELLE GENERATION Direction de la ville et de la cohésion urbaine CONTRATT DE VILLE DE NOUVELLE GENERATION Proposition d architecture Novembre 2014 Les contrats de ville de nouvelle génération qui succèderont, à compter

Plus en détail

Territoires, compétences et gouvernance

Territoires, compétences et gouvernance Territoires, compétences et gouvernance État des connaissances sur la remise et les taxis Le 4 avril 2012 Agnès Parnaix Tél. : 01 77 49 76 94 agnes.parnaix@iau-idf.fr 1 Sommaire SDCI et périmètres intercommunaux

Plus en détail

Soutenez notre Festival, Communiquez de façon originale! Mairie de Lanton Pôle Animation

Soutenez notre Festival, Communiquez de façon originale! Mairie de Lanton Pôle Animation Soutenez notre Festival, Communiquez de façon originale! Mairie de Lanton Pôle Animation www.les-toiles-de-mer.fr Le mot du Maire Ancré chaque année début du mois d avril à Lanton, selon une tradition

Plus en détail

pratique Guide Trions plus, trions mieux pour payer moins SMIEEOM Val de Cher

pratique Guide Trions plus, trions mieux pour payer moins SMIEEOM Val de Cher Guide pratique SMIEEOM Val de Cher Trions plus, trions mieux pour payer moins SMIEEOM Val de Cher - 22, rue de Gâtines - 41110 SEIGY Tél. : 02 54 75 76 66 - Fax : 02 54 75 76 60 - sieeomvaldecher@wanadoo.fr

Plus en détail

Approches territoriales AAPs et Aides

Approches territoriales AAPs et Aides Approches territoriales AAPs et Aides Stéphane LECOINTE ADEME - Direction Régionale Bretagne Chargé de missions déchets / économie circulaire stephane.lecointe@ademe.fr 02 99 85 87 10 L ADEME en quelques

Plus en détail

1ERE PARTIE : BILAN EVALUATIF DES POLITIQUES PUBLIQUES ET PROGRAMME DE VITRE COMMUNAUTE EN MATIERE DE DEVELOPPEMENT DURABLE

1ERE PARTIE : BILAN EVALUATIF DES POLITIQUES PUBLIQUES ET PROGRAMME DE VITRE COMMUNAUTE EN MATIERE DE DEVELOPPEMENT DURABLE 1ERE PARTIE : BILAN EVALUATIF DES POLITIQUES PUBLIQUES ET PROGRAMME DE VITRE COMMUNAUTE EN MATIERE DE DEVELOPPEMENT DURABLE Pour un développement économique équilibré favorisant l emploi durable Pour un

Plus en détail

EXPERTISE COMPTABLE I GESTION SOCIALE I DROIT DES AFFAIRES ET FISCALITÉ I AUDIT ET CONSOLIDATION I INTERNATIONAL I CONSEIL

EXPERTISE COMPTABLE I GESTION SOCIALE I DROIT DES AFFAIRES ET FISCALITÉ I AUDIT ET CONSOLIDATION I INTERNATIONAL I CONSEIL EXPERTISE COMPTABLE I GESTION SOCIALE I DROIT DES AFFAIRES ET FISCALITÉ I AUDIT ET CONSOLIDATION I INTERNATIONAL I CONSEIL NOS MÉTIERS : EXPERTISE COMPTABLE GESTION SOCIALE DROIT DES AFFAIRES ET FISCALITÉ

Plus en détail

La feuille de route du Gouvernement en matière d ouverture et de partage des données publiques

La feuille de route du Gouvernement en matière d ouverture et de partage des données publiques La feuille de route du Gouvernement en matière d ouverture et de partage des données publiques L ouverture des données publiques, liberté publique et levier d innovation L ouverture des données publiques

Plus en détail

Rapport sur la situation en matière de développement durable

Rapport sur la situation en matière de développement durable Rapport sur la situation en matière de développement durable des collectivités territoriales et EPCI à fiscalité propre, de plus de 50 000 habitants Des pratiques différenciées & des évolutions méthodologiques

Plus en détail

EOVI ENTREPRISES TOUT POUR ORCHESTRER

EOVI ENTREPRISES TOUT POUR ORCHESTRER EOVI ENTREPRISES TOUT POUR ORCHESTRER LA PROTECTION sociale de vos salariés SANTÉ PRÉVOYANCE ÉPARGNE RETRAITE la qui renouvelle la mutuelle EOVI MUTUELLE, UN EXPERT DE CONFIANCE Des chiffres et des Hommes

Plus en détail

Principales missions opérationnelles : Logement social

Principales missions opérationnelles : Logement social LOGEMENT SOCIAL - Nombre d offices communautaires d HLM ou OPAC gérés : aucun - Autres organismes gestionnaires de logements sociaux : 2 Offices publics de l Habitat (Département de Loire Atlantique et

Plus en détail

Un profil singulier. écoute, performance et innovation, Des réponses adaptées. Un peu d histoire pour éclairer le présent

Un profil singulier. écoute, performance et innovation, Des réponses adaptées. Un peu d histoire pour éclairer le présent Profondément humain Un peu d histoire pour éclairer le présent Créée depuis 1999 en région Rhône-Alpes par des mutuelles interprofessionnelles partageant les mêmes valeurs mutualistes de solidarité, de

Plus en détail

Des actions concrètes. plus responsables. pour des entreprises du spectacle & de l événement

Des actions concrètes. plus responsables. pour des entreprises du spectacle & de l événement 3 Des actions concrètes pour des entreprises du spectacle & de l événement plus responsables Les questions de développement durable prennent une part croissante dans nos sociétés, et ce dans tous les secteurs

Plus en détail

Politiques achats responsables «Comprendre les principes et les étapes de mise en œuvre»

Politiques achats responsables «Comprendre les principes et les étapes de mise en œuvre» Politiques achats responsables «Comprendre les principes et les étapes de mise en œuvre» Dominique Veuillet Service Consommation et Prévention Web-conférence «Achats et restaurations responsables dans

Plus en détail

La construction métropolitaine en Ile-de-France

La construction métropolitaine en Ile-de-France 1 La construction métropolitaine en Ile-de-France Eléments d actualité: La réforme territoriale Le devenir du Grand Paris 29 Novembre 2012 Intercommunalité et Métropolisation en Ile-de-France 2 Eléments

Plus en détail

Un lieu de vie : Ecole maternelle du Foulon (4 classes), quartier résidentiel. Un espace ressource: Principal captage d eau potable des Vallons de la

Un lieu de vie : Ecole maternelle du Foulon (4 classes), quartier résidentiel. Un espace ressource: Principal captage d eau potable des Vallons de la 1 2 3 Un lieu de vie : Ecole maternelle du Foulon (4 classes), quartier résidentiel. Un espace ressource: Principal captage d eau potable des Vallons de la Tour. Un espace naturel et récréatif: La Bourbre,

Plus en détail

Délégation générale à l emploi et à la formation professionnelle MISSIONS ET MÉTIERS

Délégation générale à l emploi et à la formation professionnelle MISSIONS ET MÉTIERS Délégation générale à l emploi et à la formation professionnelle MISSIONS ET MÉTIERS Version provisoire - Mars 2010 La Délégation générale à l emploi et à la formation professionnelle Placée sous l autorité

Plus en détail

Mettez toutes les chances de votre côté pour réussir votre parcours

Mettez toutes les chances de votre côté pour réussir votre parcours Mettez toutes les chances de votre côté pour réussir votre parcours à l Université de Cergy-Pontoise Le guide pour votre orientation et votre insertion professionnelle Service commun universitaire d information,

Plus en détail

Mercredi 10 juin 2015 20h30-22h30

Mercredi 10 juin 2015 20h30-22h30 CONSEIL DE QUARTIER DU GUICHET Mercredi 10 juin 2015 20h30-22h30 ORDRE DU JOUR 1- Présentation du budget de la ville 2015 : serré et responsable. 2- Révision du Plan Local d Urbanisme : objectifs, cadre

Plus en détail

Cahier des charges & Règlement

Cahier des charges & Règlement Concours Affiche Evènement «Le mois des Monts» Cahier des charges & Règlement A lire attentivement & à retourner signé Toute affiche ne respectant pas l un des points de ce règlement ne pourra être retenue.

Plus en détail

QUELLES PERSPECTIVES POUR LES TERRITOIRES?

QUELLES PERSPECTIVES POUR LES TERRITOIRES? L e s C a h i e r s d e l O b s e r v a t o i r e - n 7 CHAPITRE 3 QUELLES PERSPECTIVES POUR LES TERRITOIRES? Dans quelle mesure, les initiatives, expérimentations, réflexions, présentées dans les chapitres

Plus en détail

Commerces de proximité Quelles politiques architecturales, urbaines et économiques des collectivités locales et opérateurs pour optimiser le commerce

Commerces de proximité Quelles politiques architecturales, urbaines et économiques des collectivités locales et opérateurs pour optimiser le commerce Commerces de proximité Quelles politiques architecturales, urbaines et économiques des collectivités locales et opérateurs pour optimiser le commerce de proximité Carole Delaporte et Christine Tarquis

Plus en détail

GUIDE. éco. Pour la réduction des déchets dans vos événements. Plan de prévention des déchets. Vendée

GUIDE. éco. Pour la réduction des déchets dans vos événements. Plan de prévention des déchets. Vendée Pour la réduction dans vos événements Vers l éco-responsabilité des événements en matière de gestion Des dizaines de manifestations musicales, sportives ou culturelles sont organisées chaque année en.

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Mercredi 19 février 2014 / 10 h 00 Imprimerie Maugein / Z.I. de Mulatet / Tulle SOMMAIRE

DOSSIER DE PRESSE. Mercredi 19 février 2014 / 10 h 00 Imprimerie Maugein / Z.I. de Mulatet / Tulle SOMMAIRE Service départemental de communication interministérielle de la Corrèze Tulle, le 17 février 2014 DOSSIER DE PRESSE Développer les emplois d avenir dans les entreprises Mercredi 19 février 2014 / 10 h

Plus en détail

Dexia, le partenaire du développement

Dexia, le partenaire du développement Dexia, le partenaire du développement ensemble, à essentiel Dexia joue un rôle majeur dans le financement des équipements collectifs et des infrastructures, Dexia des secteurs de la santé et logement social,

Plus en détail

Pourquoi et comment recycler, à quoi ça sert? Les gestes du tri malin en

Pourquoi et comment recycler, à quoi ça sert? Les gestes du tri malin en Réduisons la quantité de nos déchets! Pourquoi et comment recycler, à quoi ça sert? Les gestes du tri malin en COMMENT ET POURQUOI Pour recevoir votre équipement, téléphonez au TRIER SES DÉCHETS? LE TRI

Plus en détail

La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse

La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse Auribeau-sur-Siagne Grasse Mouans-Sartoux Pégomas La Roquette-sur-Siagne Préambule... Le besoin de retrouver ses racines, une alimentation plus sûre,

Plus en détail

Appel à projets. Portage et animation des «Forums Citoyens» Contrat de Ville de Narbonne

Appel à projets. Portage et animation des «Forums Citoyens» Contrat de Ville de Narbonne Appel à projets Portage et animation des «Forums Citoyens» Contrat de Ville de Narbonne Date limite : mercredi 25 février 2015 à 12h 1. Contexte La loi de programmation pour la ville et la cohésion urbaine

Plus en détail

entreprendre et réussir en seine-et-marne

entreprendre et réussir en seine-et-marne entreprendre et réussir en seine-et-marne 3 métiers : informer Etre informé, c est pouvoir agir en connaissance de cause. Alimentée par son réseau de partenaires, l agence recueille toutes les informations

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION EN LIGNE de l ADMQ

PROGRAMME DE FORMATION EN LIGNE de l ADMQ PROGRAMME DE FORMATION EN LIGNE de l ADMQ DG performant, municipalité efficiente! Vous êtes : - un gestionnaire municipal avec peu ou beaucoup d expérience - un employé municipal envisageant la direction

Plus en détail

Rhône Développement Initiative 1993-2013. Au service de l entrepreneuriat 20 ans et de l économie de proximité. www.rdi.asso.fr

Rhône Développement Initiative 1993-2013. Au service de l entrepreneuriat 20 ans et de l économie de proximité. www.rdi.asso.fr Rhône Développement Initiative 1993-2013 Au service de l entrepreneuriat 20 ans et de l économie de proximité www.rdi.asso.fr Jean-Jacques MARTIN, Président de RDI Membre des réseaux nationaux RDI Edito

Plus en détail

Dossier de presse. Rassemblés pour nos droits : Avec la JOC les jeunes se sont mobilisés pour leurs droits! A Courbevoie, le 17 juillet 2014

Dossier de presse. Rassemblés pour nos droits : Avec la JOC les jeunes se sont mobilisés pour leurs droits! A Courbevoie, le 17 juillet 2014 Dossier de presse A Courbevoie, le 17 juillet 2014 Rassemblés pour nos droits : Avec la JOC les jeunes se sont mobilisés pour leurs droits! La JOC, c'est la Jeunesse Ouvrière Chrétienne : une association

Plus en détail

PLEIN PHARE SUR LA CLAUSE SOCIALE

PLEIN PHARE SUR LA CLAUSE SOCIALE PLEIN PHARE SUR LA CLAUSE SOCIALE Un certain regard sur les résultats 2011 Ce guide est cofinancé par l Union Européenne Ce guide est cofinancé par l Union Européenne PLEIN PHARE SUR LA CLAUSE SOCIALE

Plus en détail

L AGENDA DU CONSEIL GENERAL

L AGENDA DU CONSEIL GENERAL L AGENDA DU CONSEIL GENERAL Mardi 23 septembre 2014 N 1576 L Actu COMITE SYNDICAL DE PARIS METROPOLE Mardi 23 septembre à 9h à l Hôtel du Département à Nanterre (accueil à 8h30) Patrick Devedjian, Député

Plus en détail

Vous croyez à votre initiative. Participez et gagnez!

Vous croyez à votre initiative. Participez et gagnez! Vous croyez à votre initiative. Participez et gagnez! PRIX ET TROPHÉE DE L INITIATIVE EN ÉCONOMIE SOCIALE 27 e ÉDITION Édito Depuis 26 ans, les «Prix et Trophée de l Initiative en économie sociale» illustrent

Plus en détail

L ADEME FINANCE VOS PROJETS

L ADEME FINANCE VOS PROJETS L ADEME FINANCE VOS PROJETS POUR PROTÉGER L ENVIRONNEMENT ET MAÎTRISER L ÉNERGIE principaux dispositifs d aide principaux dispositifs d aide TABLEAU DE SYNTHÈSE Principaux bénéficiaires possibles Activités

Plus en détail

APPEL A PARTICIPATIONS : SMARTHOME 3.0

APPEL A PARTICIPATIONS : SMARTHOME 3.0 APPEL A PARTICIPATIONS : SMARTHOME 3.0 Appel à participations SMARTHOME 3.0 2014 1 Sommaire SmartHome by CITC : Le projet...3 Troisième Edition, restez connectés!...4 A l initiative : Le CITC...5 Objectif

Plus en détail

FICHES PRATIQUES CONTRAT DE GÉNÉRATION RÉUSSIR LE BINÔME SENIOR/JEUNE

FICHES PRATIQUES CONTRAT DE GÉNÉRATION RÉUSSIR LE BINÔME SENIOR/JEUNE FICHES PRATIQUES CONTRAT DE GÉNÉRATION RÉUSSIR LE BINÔME SENIOR/JEUNE LE CONTRAT DE GÉNÉRATION POURSUIT TROIS OBJECTIFS INDISSOCIABLES : l intégration durable des jeunes en entreprise, le maintien dans

Plus en détail

Les Fondations du groupe Bouygues

Les Fondations du groupe Bouygues Les Fondations du groupe Bouygues Depuis près de 20 ans, le groupe Bouygues participe au développement économique et social des régions et pays dans lesquels il est implanté, que ce soit par des initiatives

Plus en détail

Un Agenda 21 pour Talence 2009-2011

Un Agenda 21 pour Talence 2009-2011 Un Agenda 21 pour Talence 2009-2011 Un Agenda 21 pour Talence La Déclaration de Rio et les textes européens et français encouragent les collectivités territoriales à adopter des plans d actions en faveur

Plus en détail

achat shopping fidèlisation animation magnétic communication magnétic communication magnéti CENTRES COMMERCIAUX VILLAGES trafic DE MARQUES

achat shopping fidèlisation animation magnétic communication magnétic communication magnéti CENTRES COMMERCIAUX VILLAGES trafic DE MARQUES achat animation fidèlisation shopping CENTRES COMMERCIAUX & DE MARQUES VILLAGES trafic Partenaire des Centres Commerciaux La promesse d un centre de vie Aujourd hui, les centres commerciaux évoluent dans

Plus en détail

Votre épargne s épanouit dans une mutuelle qui n oublie pas d être une mutuelle, elle

Votre épargne s épanouit dans une mutuelle qui n oublie pas d être une mutuelle, elle Votre épargne s épanouit dans une mutu qui n oublie pas d être une mutu, Votre épargne a tout à gagner des valeurs qui nous animent, Éditorial Fondée à l origine par et pour les anciens combattants, la

Plus en détail

Loi d orientation sur les activités physiques et sportives Contribution du Cnajep

Loi d orientation sur les activités physiques et sportives Contribution du Cnajep Loi d orientation sur les activités physiques et sportives Contribution du Le 24 février 2014 Le 5 juillet 2013, Valérie FOURNEYRON, Ministre chargée des Sports, de la Jeunesse, de l Education Populaire

Plus en détail

La commune de Flagy. LE RÉFERENTIEL (a) ménager la Seine-et-Marne EN APPLICATION. département de Seine-et-Marne. seine-et-marne.

La commune de Flagy. LE RÉFERENTIEL (a) ménager la Seine-et-Marne EN APPLICATION. département de Seine-et-Marne. seine-et-marne. LE RÉFERENTIEL (a) ménager la Seine-et-Marne EN APPLICATION La commune de Flagy Mai 2014 département de Seine-et-Marne Hôtel du Département CS 50377 77 010 Melun cedex tél. : 01 64 14 77 77 seine-et-marne.fr

Plus en détail

REGLEMENT APPEL A PROJETS D ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE EN SEINE-SAINT-DENIS ANNEE 2013

REGLEMENT APPEL A PROJETS D ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE EN SEINE-SAINT-DENIS ANNEE 2013 REGLEMENT APPEL A PROJETS D ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE EN SEINE-SAINT-DENIS ANNEE 2013 ARTICLE 1 : CONTEXTE Dans le prolongement de son Agenda 21 qui s intègre dans une logique de développement durable,

Plus en détail

CONSEIL DES MINISTRES

CONSEIL DES MINISTRES CONSEIL DES MINISTRES LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE A REUNI LE CONSEIL DES MINISTRES AU PALAIS DE L ÉLYSEE LE MERCREDI 2 SEPTEMBRE 2015 À L ISSUE DU CONSEIL, LE SERVICE DE PRESSE DE LA PRESIDENCE DE LA

Plus en détail

EOVI MANAGER À CHACUN SA PARTITION À CHACUN SES SOLUTIONS

EOVI MANAGER À CHACUN SA PARTITION À CHACUN SES SOLUTIONS EOVI MANAGER À CHACUN SA PARTITION À CHACUN SES SOLUTIONS SANTÉ PRÉVOYANCE ÉPARGNE RETRAITE la qui renouvelle la mutuelle Dirigeants et salariés de petites structures... Vous êtes déjà nombreux à nous

Plus en détail

des logotypes. Rexel Energy in Motion Français

des logotypes. Rexel Energy in Motion Français rotection igoureusement. Celle-ci se définie essous. Aucun visuel ou texte ne doit des logotypes. Rexel Energy in Motion Français Rexel, Building the future together Notre mission La mission de Rexel est

Plus en détail

Vers un nouveau modèle de société

Vers un nouveau modèle de société Vers un nouveau modèle de société Qu est-ce que la transition énergétique? L énergie est partout dans notre vie quotidienne : pour chauffer nos logements, pour faire fonctionner nos équipements, pour faire

Plus en détail

LILLE METROPOLE : «Minidéchets»

LILLE METROPOLE : «Minidéchets» LILLE METROPOLE : «Minidéchets» Le programme transfrontalier franco-belge «minidéchets» s inscrit dans le cadre du programme européen INTERREG III. Il a démarré en octobre 00 et s étend sur 5 ans (00-007.

Plus en détail

Programme des animations Septembre 2015

Programme des animations Septembre 2015 La rentrée est là et PikPik retrouve un calendrier d animations soutenu. N hésitez donc pas à venir nous voir et découvrir la nouvelle équipe. Rejoigneznous pour participer à ces actions et partager nos

Plus en détail

Maréchal Ardans-Vilain. Denis. "Nos priorités : la jeunesse, la solidarité et le développement économique." Programme. Michel Petiot.

Maréchal Ardans-Vilain. Denis. Nos priorités : la jeunesse, la solidarité et le développement économique. Programme. Michel Petiot. Canton Meudon - Chaville élections départementales Denis Cécile Maréchal Ardans-Vilain Alice Carton Michel Petiot Programme "Nos priorités : la jeunesse, la solidarité et le développement économique."

Plus en détail

La charte parisienne de la participation Dix clefs pour la participation des Parisiennes et des Parisiens

La charte parisienne de la participation Dix clefs pour la participation des Parisiennes et des Parisiens La charte parisienne de la participation Dix clefs pour la participation des Parisiennes et des Parisiens Page 1 Première clef La démocratie participative est une aide à la prise de décision publique.

Plus en détail

Centre d excellence Numérique en territoire rural

Centre d excellence Numérique en territoire rural «S adapter au numérique est une obligation mais aussi une opportunité pour la France, tant au niveau économique que social» Philippe Lemoine, président du Forum Action Modernités et Président de la FING

Plus en détail

Cent jours pour la culture

Cent jours pour la culture NOTE n 134 - Fondation Jean-Jaurès - 22 mai 2012 - page 1 Les GRECs* * Groupes d études et de recherches sur la 1 Pourquoi cent jours? Parce que de ces cent jours dépendent les mille qui suivront. 2 A

Plus en détail

LES RENDEZ-VOUS de l AdCF AGENDA 2015

LES RENDEZ-VOUS de l AdCF AGENDA 2015 LES RENDEZ-VOUS de l AdCF AGENDA 2015 Institués dès 2000 par l AdCF, au lendemain de la naissance des premières communautés d agglomération issues de la loi Chevènement, le Club des agglomérations et la

Plus en détail

Réunion du réseau «Conseil Citoyen»

Réunion du réseau «Conseil Citoyen» Réunion de réseau «conseil citoyen». 15.01.2015. Compte rendu. L IREV a proposé une première réunion de réseau sur les conseils citoyens, à laquelle étaient invités les chefs de projet politique de la

Plus en détail

LE PETIT POLEYMORIOT

LE PETIT POLEYMORIOT LE PETIT POLEYMORIOT N 42 Janvier 2015 Cérémonie des vœux OUVERTURE de la MAIRIE Horaires Lundi 14h30-17h30 Mardi 14h30-17h30 Mercredi Fermé Jeudi 8h30-10h30 14h30-16h30 Vendredi 14h30-17h30 Samedi 9h00-12h00

Plus en détail

COMMISSION PERMANENTE REUNION DU 10 JUIN 2013-14 H 30 ORDRE DU JOUR

COMMISSION PERMANENTE REUNION DU 10 JUIN 2013-14 H 30 ORDRE DU JOUR Secrétariat général de l Assemblée départementale COMMISSION PERMANENTE REUNION DU 10 JUIN 2013-14 H 30 ORDRE DU JOUR N DES Administration Générale 13.251 CP Information sur les marchés et avenants attribués

Plus en détail

quels partenariats possibles? www.iae-aquitaine.org

quels partenariats possibles? www.iae-aquitaine.org IAE et entreprises : quels partenariats possibles? www.iae-aquitaine.org Les SIAE, partenaires de votre politique RH Vous recherchez des compétences et des profils pour vos besoins en recrutement Collaborer

Plus en détail

Opération Programmée d Amélioration de l Habitat du syndicat ARLYSERE 2012-2016

Opération Programmée d Amélioration de l Habitat du syndicat ARLYSERE 2012-2016 Opération Programmée d Amélioration de l Habitat du syndicat ARLYSERE 2012-2016 Vous êtes propriétaires et vous souhaitez réaliser des travaux? Bénéficiez des conseils gratuits et de nouvelles aides financières

Plus en détail

La convention d application du contrat de ville de Quimper Communauté

La convention d application du contrat de ville de Quimper Communauté La convention d application du contrat de ville de Quimper Communauté 1 - RELATION AU CONTRAT CADRE Afin de préciser les actions qui seront mises en place jusqu en 2003, les partenaires du contrat de ville

Plus en détail

implifiezletri vous Ville de Bondy GUIDE DU TRI Quelle poubelle choisir? Bouteilles et flacons en plastique Boîtes métalliques, briques, cartons

implifiezletri vous Ville de Bondy GUIDE DU TRI Quelle poubelle choisir? Bouteilles et flacons en plastique Boîtes métalliques, briques, cartons S ( implifiezletri vous GUIDE DU TRI Ville de Bondy Quelle poubelle choisir? Les autres déchets Vos équipements Bouteilles et flacons en plastique Boîtes métalliques, briques, cartons Journaux, magazines

Plus en détail

La plateforme de propositions de la FNASEPH. Mercredi 25 janvier 2012 Université de Paris Dauphine

La plateforme de propositions de la FNASEPH. Mercredi 25 janvier 2012 Université de Paris Dauphine La plateforme de propositions de la FNASEPH Le Grenelle de la formation et de l accès à la vie sociale des Jeunes Handicapés Mercredi 25 janvier 2012 Université de Paris Dauphine De la scolarisation aux

Plus en détail

PLF 2014 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : PRÊTS ET AVANCES À DES PARTICULIERS OU À DES ORGANISMES PRIVÉS

PLF 2014 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : PRÊTS ET AVANCES À DES PARTICULIERS OU À DES ORGANISMES PRIVÉS PLF 2014 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : PRÊTS ET AVANCES À DES PARTICULIERS OU À DES ORGANISMES PRIVÉS Version du 01/10/ à 16:07:40 PROGRAMME 866 : PRÊTS AUX PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES

Plus en détail

Répondre aux nouveaux enjeux de la filière automobile française. Dossier de presse

Répondre aux nouveaux enjeux de la filière automobile française. Dossier de presse Répondre aux nouveaux enjeux de la filière automobile française Dossier de presse Octobre 2014 Après de trop longues années de crise, un léger vent d optimisme souffle enfin sur notre industrie automobile.

Plus en détail

ÉDITOS. Par Johanna Rolland, Présidente de Nantes Métropole

ÉDITOS. Par Johanna Rolland, Présidente de Nantes Métropole ÉDITOS En 2013, Nantes a été la première ville en France à obtenir le titre de Capitale verte de l Europe. Cette reconnaissance européenne vient reconnaître et récompenser le travail et les efforts menés

Plus en détail

Immeuble Ile-de-France 3 Place de la Pyramide - La Défense 9 92067 Paris - La Défense Cedex. Promoteur certifié ISO 9001

Immeuble Ile-de-France 3 Place de la Pyramide - La Défense 9 92067 Paris - La Défense Cedex. Promoteur certifié ISO 9001 Immeuble Ile-de-France 3 Place de la Pyramide - La Défense 9 92067 Paris - La Défense Cedex Promoteur certifié ISO 9001 SOGEPROM - SA au capital de 54 450 000. Siège social : Immeuble Ile de France 3,

Plus en détail

Inventons l avenir ensemble. Fonds de dotation. de l École des Mines de Nantes

Inventons l avenir ensemble. Fonds de dotation. de l École des Mines de Nantes Inventons l avenir ensemble Fonds de dotation de l École des Mines de Nantes Imaginons et construisons l avenir ensemble Dans un monde hautement concurrentiel et globalisé, sujet à de profondes mutations

Plus en détail

LE CRÉDIT AGRICOLE DE LORRAINE

LE CRÉDIT AGRICOLE DE LORRAINE LE CRÉDIT AGRICOLE DE LORRAINE en 2013 SOMMAIRE Édito Nos 5 domaines d engagements : Excellence dans la relation avec nos clients et sociétaires Développement économique du territoire Responsabilité Sociétale

Plus en détail

LES REPONSES DES CANDIDATS

LES REPONSES DES CANDIDATS Lyon - 22 mars 2007 DECHETS ET ENERGIE LES REPONSES DES CANDIDATS AUX COLLECTIVITES TERRITORIALES AMORCE, association nationale des collectivités et des professionnels pour la gestion des déchets et de

Plus en détail

Programme d Investissements d'avenir Action «Projets innovants en faveur de la jeunesse»

Programme d Investissements d'avenir Action «Projets innovants en faveur de la jeunesse» Programme d Investissements d'avenir Action «Projets innovants en faveur de la jeunesse» Synthèse et Questions/Réponses de l appel à projets Version du 28 juillet 2015 Synthèse Dans la continuité du «Plan

Plus en détail

GUIDE DU TRI. Rentrée 2013 Sur le campus aussi, je trie!

GUIDE DU TRI. Rentrée 2013 Sur le campus aussi, je trie! GUIDE DU TRI Rentrée 2013 Sur le campus aussi, je trie! Édito Vous avez entre les mains le premier Guide du Tri du campus Lyon Ouest Écully. Il concerne les acteurs de l École Centrale de Lyon et d EMLYON

Plus en détail

En Île-de-France, les jeunes ont de l avenir

En Île-de-France, les jeunes ont de l avenir En Île-de-France, les jeunes ont de l avenir www.iledefrance.fr En Île-de-France, les jeunes ont de l avenir 600 000 étudiants, 480 000 lycéens et plus de 100 000 apprentis : les jeunes ont de l avenir

Plus en détail

Pour un développement. local. durable. Développement

Pour un développement. local. durable. Développement Développement local Pour un développement local durable durable Le développement local vise à améliorer la vie quotidienne des habitants d un territoire en renforçant toutes les formes d attractivité de

Plus en détail

Une ville socialement responsable

Une ville socialement responsable Angoulême, une ville dynamique, attractive, apprenant et solidaire Une ville socialement responsable Des moyens nouveaux pour soutenir la recherche d emploi 5 objectifs : le soutien actif, la (re)motivation

Plus en détail