Dingy-Saint. Saint-Clair.. Clair... Un village entre Parmelan et Fier. Mai Le Maire, Monique ZURECKI

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Dingy-Saint. Saint-Clair.. Clair... www.mairie-dingysaintclair.fr. Un village entre Parmelan et Fier. Mai 2013. Le Maire, Monique ZURECKI"

Transcription

1 Dingy-Saint Saint-Clair.. Clair... Un village entre Parmelan et Fier Dingy-Info.Com Mai 2013 Le mot du Maire, - 10 mai Cinéma C.C.A.S. 24 mai Fête des Mères 13 juin Réunion publique PLU 14 juin Cinéma C.C.A.S. 15 juin Journée sécurité routière 6 juillet Grand prix de pétanque 12 juillet Cinéma C.C.A.S. 13 juillet Feu d artifice 9 août Cinéma C.C.A.S. 13 septembre Cinéma C.C.A.S. L édito du Maire, celui des Maires de France et de Navarre, de petites ou de grandes communes, présentent invariablement et rituellement le panel des réalisations communales passées et à venir La tentation de vouloir les montrer sous un jour le plus flatteur n est pas illégitime et bien humain! Je me fais souvent cette réflexion en lisant éditos et autres billets du Maire rédigés par mes collègues. Aussi, avec ce bulletin municipal j ai voulu changer de «héros» Place à ceux qui sont dans l ombre et qui pourtant sont indispensables au bon fonctionnement de la commune : je veux parler bien entendu du personnel communal. Le personnel technique : Chargé de la gestion de la voirie, assainissement collectif, eau, espaces verts et bâtiments On peut distinguer globalement deux catégories de travaux : ceux qui résultent des nécessités de l entretien ou de la réparation, souvent exécutés par le personnel communal lui-même, et ceux qui sont la conséquence d un nouveau projet, exécutés par des entreprises. Quelquefois donc, des travaux importants sont peu visibles mais absolument indispensables : la réfection du réseau d eau, les contrôles du réseau et du débit de l eau, de l assainissement collectif peuvent passer inaperçus du public. Les travaux pris en charge par l équipe technique municipale au quotidien sont, en fin de compte, très importants : toute l année il faut réparer, entretenir, modifier les espaces verts, les bâtiments communaux, et cela avec nos effectifs et en répondant à l urgence bien souvent. Des travaux d aménagement plus visibles, sont souvent réalisés par nos agents tels que le réaménagement de la bibliothèque, l isolation de la salle des sociétés ou la pose des rambardes au terrain de foot Le personnel administratif, périscolaire, et d entretien : Le secrétariat de la mairie, et le personnel administratif, proches collaborateurs de la municipalité pour ce qui concerne la gestion-accueil, état civil, gestion du restaurant scolaire, et de la garderie, de l eau et l assainissement, urbanisme, CCAS, CMJ, finances, réglementation, etc ; le personnel du restaurant scolaire chargé de la préparation des repas dans les normes nutritionnelles et d hygiène ; le personnel périscolaire, scolaire et le personnel chargé de l entretien et la gestion des locaux (mairie, écoles, salles de réunions ). Tous remplissent leurs missions avec zèle, compétence et disponibilité, et je rappelle que l évolution des techniques de travail les oblige à se remettre en cause et à suivre des formations. Et bien chers concitoyens, au-delà des informations que nous, élus, vous devons sur tel ou tel aspect de la vie de notre commune, que vous pourrez découvrir tout au long de ce bulletin, je vous demande d avoir à l esprit les mille et une tâches qui incombent à nos agents qui sont parfois bien injustement critiqués par des personnes qui parlent beaucoup mais savent peu, et auxquels en mon nom et celui de mes collègues conseillers municipaux, je veux leur adresser le plus beau mot de la langue française merci. Ce bulletin est imprimé sur papier recyclé DINGY PRATIQUE Je vous souhaite une bonne lecture et au plaisir d une rencontre. Heures d ouverture de la mairie Lundi, mardi, vendredi : 8h15 à 12h00 13h30 à 17h00 Jeudi : 8h15 à 12h00 18h00 à 20h00 Tél : / Fax : Courriel : Site web : Le Maire, Monique ZURECKI Permanences du Maire et des adjoints Jeudi : 17h00 à 19h00 sur rendez-vous (hors vacances et jours fériés) Heures d ouverture de la déchetterie de la C.C.V.T. Mercredi : 13h30 à 17h30 Samedi : 08h00 à 12h00-13h30 à 17h30 Renseignements :

2 TRAVAUX TERMINES Rénovation de la bibliothèque Des travaux importants ont été effectués cet hiver dans les locaux de la bibliothèque. En effet, pour un meilleur fonctionnement, le mur central à été supprimé. Une remise en tapisserie et peinture donne un coup de neuf à cet établissement. Dès le mois de juin, du mobilier complémentaire sera installé. Le succès incontestable de la bibliothèque est dû essentiellement à l'équipe de bénévoles qui se donne sans compter, pour être toujours à la recherche de nouveautés. Nous adressons un remerciement chaleureux à toute l'équipe ainsi qu'à nos agents municipaux qui ont mené à bien cette réalisation. Isolation extérieure de la salle des fêtes Les travaux de la salle des fêtes se poursuivent. En effet, après la remise à neuf de la cuisine, la pose de volets roulants, le changement des fenêtres et des portes, il s'avérait utile d'isoler les murs par l'extérieur. Dans un souci d'économie, les services techniques ont réalisé la pose de l'isolant sur l'ensemble des murs. L'installation d'un lambris peint permet une harmonie de l'ensemble du bâtiment. L'objectif de tous ces travaux étant une économie d'énergie importante ainsi qu'un meilleur accueil du public. Travaux au terrain de football Courant avril, les employés des services techniques ont entrepris un important chantier au stade de foot. En effet, une main courante a été posée sur l'ensemble du pourtour du terrain, pour se conformer à la réglementation en vigueur. Imposés par la fédération, la mairie a donc décidé ces travaux ainsi que la pose d'abris pour les entraineurs, les remplaçants des équipes et le délégué. Chemin de la Combe à Bullier Les chemins ruraux, domaine privé de la commune, sont entretenus par les principaux usagers et riverains. Néanmoins, il s avère parfois nécessaire de réaliser des réhabilitations ou améliorations conséquentes que la commune prend partiellement ou totalement à sa charge. Le virage du chemin de la Combe à Bullier était trop escarpé pour le passage des engins et tracteurs ; la commune a donc décidé d'agrandir le chemin dans ce virage en utilisant un brise roche et en étalant les matériaux sur la piste. Les travaux ont été réalisés en mars par une entreprise locale de terrassement. Informatique à l école Maurice Anjot Nous avons répondu favorablement à la demande du directeur de l école, d équiper d un ordinateur chaque classe de l école. Cette dernière acquisition permet d avoir un outil informatique performant, de dernière technologie, répondant aux vœux de l ensemble des enseignants et au confort des élèves. Page 2

3 TRAVAUX EN COURS Elaboration du Plan Local d Urbanisme La commission continue à travailler sur le règlement des différentes zones. Elle a également choisi un cabinet d étude pour élaborer le schéma directeur des eaux pluviales qui sera intégré au PLU. Les eaux pluviales sont l un des éléments majeurs à maitriser dans la planification de l aménagement du territoire. Les enjeux sont de trois types : Limiter les risques d inondation, Préserver les ressources en eau et les milieux naturels des risques de pollution, Aménager l espace en intégrant les deux risques précédents. Pour l ensemble de la commune, la première étape de l étude consistera à établir un état des lieux de façon à cartographier les tranches de réseau existantes, les écoulements superficiels, et à déceler les éventuelles anomalies rencontrées. Une analyse hydraulique et hydrologique permettra ensuite d évaluer les capacités des principaux collecteurs. La troisième phase de l étude débouchera sur l élaboration d une carte de zonage des eaux pluviales, avec préconisation de gestion des zones d urbanisation actuelles et futures. Le schéma directeur des eaux pluviales est un outil pour imposer des règles aux constructeurs et aménageurs publics ou privés pour la maîtrise des eaux pluviales. 3) ETUDE DU DOCUMENT Etude, concertation avec les personnes publiques associées Réunions diagnostic / enjeux 17/05/11-21/06/11-05/07/11 et 12/07/11 PADD 13/09/11-15/11/11-29/11/11-13/12/11-10/01/12 Réunion publique PADD : 07/06/12 Débat en conseil municipal PADD Règlement 17/06/12-04/09/12-02/10/12-06/11/12-04/12/12 15/01/13-12/02/13-26/02/13-19/03/13-24/04/13 Etude du schéma directeur des eaux pluviales 10/04/13 Notification du projet aux personnes publiques associées pour avis Réunion publique ( P rogrammée le 13/06/13 ) Délibération sur le projet de PLU Il permet de fixer les prescriptions (aspects quantitatifs et qualitatifs) pour chaque zone comme par exemple : La limitation de rejet à la parcelle Un principe technique de gestion des eaux pluviales : infiltration, stockage temporaire, rejet à débit limité Les éventuels traitements à mettre en œuvre. Le schéma directeur des eaux pluviales sera alors soumis à enquête publique, en même temps que le PLU et intégré au PLU. Renforcement électrique des Curtils Les opérations d'urbanisme en haut des Curtils nécessitent un renforcement du réseau électrique dans ce secteur depuis le poste de transformation. Une partie du réseau existant va passer en souterrain, et un nouveau candélabre avec une ampoule à diode sera installé à la place de l'ancien luminaire. Les travaux sont sous maîtrise d œuvre de la Régie d'electricité de Thônes. Canalisations d assainissement Les intempéries de cet hiver ont retenu la plupart des entreprises de travaux publics qui ont reporté leurs chantiers programmés. Il reste donc à terminer sur notre programme d'assainissement collectif 2012, outre quelques boites de raccordement, la canalisation au départ de la route de Glandon, la démolition du digesteur, le raccordement du restaurant scolaire, de la salle des fêtes, du vestiaire du foot et de la maison forestière. Page 3

4 Prolongement de l assainissement collectif Le secteur concerné se trouve à proximité directe du chef-lieu et en prolongement du réseau d assainissement collectif existant. L'opportunité de cet aménagement est coordonnée avec plusieurs opérations d'urbanisme. Les habitations existantes ou prévues se situent pour moitié au bout de chemins d accès, d'autres en bordure d'un chemin rural ; pour les plus hautes, il conviendra de passer le réseau en domaine privé en limite de parcelle. Un ruisseau coule perpendiculairement à la pente le long de la canalisation projetée. La topographie est relativement forte, de l'ordre de 15 à 25 %, ce qui conditionne un réseau en fonte ductile pour rejoindre les habitations les plus hautes. L'assainissement collectif, surtout avec notre station de type macrophyte, permet de réduire considérablement les rejets d'effluents au Fier, par rapport aux assainissements autonomes, et il est particulièrement agréable, pour nous techniciens, de constater la bonne volonté des citoyens pour la réalisation de ces travaux en terrain privés. PROJETS Sécurisation de la traversée de Chesseney Les réseaux d'eau, d électricité, de téléphone filaire et d'éclairage public ont été entièrement refaits précédemment, avec des réfections provisoires de la chaussée en attendant la stabilisation des remblaiements, comme il est d'usage dans les travaux publics. Un certain nombre de dysfonctionnements ont été constatés et nous ont interpellés ; avant tout, la vitesse excessive des véhicules en transit, non seulement aux entrées mais même au cœur du hameau (phénomène récurrent de société constaté partout). De plus, quelques accrochages de débord de toiture, des bâtis existants en limite de chaussée, ainsi que deux arrêts de bus scolaires, obligent à faire réduire la vitesse des véhicules. Avant la réfection définitive de la bande de roulement, nous allons réaliser trois passages surélevés en trapèze, ainsi que trois rétrécissements de 3,50 m et d'environ 10 m de longueur avec des bordures peu franchissables sur les 320 m de chaussée qui seront limitées à 30 km/h. En espérant que ces investissements importants permettront à l'avenir d'éviter tout accident! INTERCOMMUNALITE Le réseau très haut débit en fibre optique Le Conseil Général de Haute Savoie a lancé fin 2012 les travaux de construction des infrastructures du réseau d'initiative publique très haut débit à 100Mbits. Son objectif est de raccorder à la fibre optique, dans un délai de 5 ans, la plupart des entreprises, des mairies et des établissements scolaires, et près de la moitié des foyers situés hors des agglomérations urbaines. Le projet est cofinancé par les intercommunalités, le Conseil Général, la Région et l État pour la moitié du coût de la première phase, le reste étant financé par un emprunt amortissable grâce à la redevance d'exploitation ; le syndicat d'électricité apporte les ouvrages déjà construits par anticipation et la maîtrise d œuvre du projet. Le très haut débit permet d accéder à des services internet plus développés, avec des contraintes d'interactivité et de temps réel, comme le télétravail, la téléassistance, la visioconférence,... Une première phase consiste à construire en 5 ans les artères principales du réseau pour desservir les zones d'activité économique et certains bâtiments publics. Les premiers raccordements seront effectués en Page 4

5 VIE COMMUNALE AG du Souvenir Français du Canton d Annecy-Le-Vieux L après-midi du samedi 19 janvier, s est tenue l Assemblée Générale du Souvenir Français, dans la salle des sociétés. Environ 80 personnes ont bravé les éléments pour venir partager également la «galette des Rois» qui clôturait ce rendez-vous annuel. Le président cantonal Philippe Cherpitel et le délégué communal Bernard Cadoux, ont accueilli les adhérents et rappelé les temps forts de leur année passée. Pour Dingy-Saint-Clair, rappelons que le Souvenir Français est très présent : collecte auprès des Dingiens le 1er novembre, participation financière aux voyages scolaires à Izieux et Paris en 2012 (à noter qu un nouveau voyage historique et culturel à Paris avec visite du Panthéon, l Arc de Triomphe, musées, musée de la Grande Guerre à Meaux, Invalides...est prévu en mai 2013). Les commémorations patriotiques jouent un rôle majeur. Tout porte à croire qu elles seront de plus en plus nécessaires. C est vrai, le temps a passé et les peuples d Europe ont peu à peu retrouvé le chemin de la paix et de la concorde. Autrefois, générations après générations, notre pays devait payer le tribut du sang et voir fauchée sa jeunesse sur les champs de bataille. Fort heureusement il est difficile d imaginer le retour des conflits qui ont endeuillé tant de pays aujourd hui devenus des partenaires. Mais rien n est jamais acquis. Il faut être conscient du fait que les idées exécrables qui ont porté nos peuples à la guerre n ont pas complètement disparu, bien au contraire. Il faut nous souvenir que la paix n existe pas tout simplement par nature en quelque sorte, mais qu elle se mérite, qu elle se construit au quotidien. Ceux qui ont combattu et qui, pour nombre d'entre eux, ont fait le sacrifice de leur vie afin de rendre à notre pays sa dignité, méritent que nous sachions construire un monde de paix. Ainsi il nous faut enseigner aux jeunes que la politique ne peut se fonder sur la certitude de la supériorité d'une race ou d'un groupe d'individus sur un autre et que les exclusions et les préjugés, si on les laisse croître, peuvent un jour alimenter la haine et la violence. Le devoir de mémoire existe. Le Souvenir Français est présent à Dingy-Saint-Clair pour nous le rappeler. N hésitons pas à nous rassembler avec eux aux différents cérémonies : Glières, 8 juin, 11 novembre Dernières commémorations : Emmenés par le Souvenir Français, une nouvelle fois, nous avons rendu hommage aux «Morts pour la France «ce vendredi 5 avril. Dimanche 7 avril ce sont les enfants de la classe de CM2, parfaitement préparés par leur enseignant Jacques Basset qui ont fleuri chaque tombe au mémorial de Morette, devant les hautes autorités militaires et civiles. De nombreux parents ont assisté à cette cérémonie annuelle et nul doute que tous en conserveront un souvenir émouvant qui s est déroulé dans le plus grand recueillement. Page 5

6 BUDGET P BUDGETS C Le budget 2013 voté demeure volontariste. Notre budget reste un budget d engagement et d innovation pour agir fonctionnement. L autofinancement dégagé, nous permet de continuer à investir en augmentant très faiblement la part c volonté affirmée d accompagner tous les projets à mettre en œuvre. Nous poursuivrons dans cette voie pour l année à ven Dépenses 6% 0% ,39 12% 18% 4% 13% 7% 39% 1% Capacité d'autofinancement brute = ,97 Recettes 0% 0% ,36 1% 4% 10% 24% 61% R É A L I S É Réalisé ,77 DEPENSES DE FON Achats et variations de stocks : consommation é alimentation restaurant scolaire, réseau téléphon ,01 Services extérieurs : contrat informatique, entr ,38 Autres services extérieurs : honoraires CAUE, a école, CCAS, réceptions 9 675,50 Impôts : taxes foncières ,10 Charges de personnel et frais assimilés : rémuné ,54 Opérations d'ordres de transfert : transfert ver ,53 Autres charges de gestion courante : indemnité é tions ,16 Charges financières : intérêts des emprunts 2 189,40 Divers Réalisé 2012 RECETTES DE FON 7 470,11 Atténuation de charges : remboursement maladie ,46 Produits des services du domaine et ventes dive personnel à disposition sur d'autres budgets ,37 Impôts et taxes : contributions directes (4 taxe ,59 Dotations et participations : DGF dotation global Dépenses 0% 49% 10% ,30 12% 3% 22% 6% ,11 Autres produits de gestion courante : location d tés, chalets du Perthuis et Ablon 5 338,48 Produits exceptionnels : remboursements d assur 2 413,24 Divers Réalisé 2012 DEPENSES D INV ,18 Remboursement emprunts et dettes : auprès des ,44 Immobilisations incorporelles : frais d'études ,93 Subventions d'équipement : subvention des budg ,61 Immobilisations corporelles : terrains, gros maté ,39 Immobilisations en cours : gros travaux des bâtim 1 729,00 Immobilisations finançières Recettes 29% 9% , ,75 Solde d'exécution de la section investissement r Réalisé 2012 RECETTES D INV ,54 Opérations d'ordres de transferts entre section ,74 Dotations fonds diverses : Fond de compensation 62% ,72 Subventions d'investissement : subvention de l'é Emprunts et dettes : dépôts et cautions Virement de la section fonctionnement : transfer BUDGETS ANNEXE Fonctionnement recettes Fonc BUDGET ANNEXE EAU BUDGET ANNEXE FORET ,58 BUDGET ANNEXE ASSAINISSEMENT ,11

7 OMMUNAUX ou mieux agir dans l intérêt des Dingiennes et des Dingiens. Une nouvelle fois, nous maîtrisons nos dépenses de ommunale des impôts de nos concitoyens. Nous avons aussi voté l ensemble des demandes des commissions avec cette ir et ce, malgré un contexte économique défavorable et un gel des subventions et dotations de l Etat. RINCIPAL CTIONNEMENT Prévu 2013 lectrique, combustibles, fournitures scolaires, ique ,00 tien bâtiments, voirie, assurances ,00 ffranchissement, téléphone, transport piscine , ,00 rations et charges sociales ,00 s budget investissement ,00 lus, service incendie, subventions aux associa , , ,00 CTIONNEMENT Prévu 2013 personnel communal 1 500,00 rses : recette des repas restaurant scolaire, ,00 s), fonds genevois ,00 e de fonctionnement, dotations diverses ,00 es appartements communaux, salle des socié ,00 B U D G É T É Dépenses 5% 3% ,00 10% 15% 13% 13% 33% 1% 7% Recettes 0% 4% 0% ,00 10% 23% 63% ances ESTISSEMENT Prévu 2013 banques , ,00 ts annexes, et SIEVT ,00 riel, cimetière ,15 ents, voirie, alpage , , Dépenses 2% 15% 45% ,78 13% 9% 4% 14% eporté ,54 ESTISSEMENT Prévu 2013 Recettes ,78 s : amortissements ,00 de la TVA, TLE (taxe locale d équipement) ,78 27% 5% tat, du département et autres , ,00 t de résultat du budget de fonctionnement ,00 9% 5% 54% S PREVUS EN 2013 tionnement dépenses Investissement recettes Investissements dépenses , , , , , , , ,00

8 VIE COMMUNALE Séance cinéma du C.C.A.S Le 27 janvier dernier, le CCAS a offert à chaque aîné, une place pour le film «Populaire» de Régis Ponsard. Une comédie qui nous a rappelé le temps de la machine à écrire, la dactylographie des années 50. Ce fut un moment sympathique où les souvenirs de jeunesse ont fait remonter des anecdotes d antan. Cérémonie de citoyenneté «Vous venez d avoir 18 ans! Vous êtes invités à venir recevoir votre carte d électeur à l occasion de la cérémonie de la citoyenneté...». Ceci est un extrait de la lettre envoyée aux 17 nouveaux récipiendaires. 7 jeunes gens se sont déplacés, (5 s étaient excusés de leur absence.) Depuis quelques années, la municipalité invite donc les jeunes ayant atteint l âge de 18 ans à venir retirer leur carte d électeur en mairie. Cette année encore, le vendredi 12 avril à 18h30 ils ont été accueillis par le maire, qui leur a rappelé les principes fondamentaux de la République et de la démocratie : «Le droit de vote est le fruit d une longue évolution des institutions et d un combat mené par vos aînés pour qu aujourd hui vous puissiez profiter de cette liberté fondamentale». En effet, par cette réception les élus souhaitent, rendre cet instant solennel afin de rappeler les droits et devoirs que confère la majorité et toutefois en toute simplicité pour renforcer le lien de proximité qui lie les administrés à leurs élus. D'ailleurs, à cette occasion, le maire a remis à chacun un livret du citoyen comprenant les principes fondamentaux de la République. Pour les élus, ce rendez-vous est incontournable pour tous les jeunes qui passent du «coté adulte», et c est une façon de leur reconnaître leur maturité et leur implication dans la vie de la commune et au-delà de la République, avec de nouveaux droits et devoirs. Ce moment convivial s est terminé autour d un buffet tout en échangeant sur les projets des jeunes, leurs loisirs.. Car c est aussi l occasion pour eux de se retrouver : en effet dès la 6 ème parfois, ils ne fréquentent pas toujours le même collège, puis le même lycée, et 18 ans, c est aussi l âge ou chacun part parfois loin de son village pour poursuivre ses études supérieurs ou professionnelles Toutes ces bonnes raisons nous encouragent à pérenniser cette cérémonie. Les jeunes nous ont d ailleurs suggérés d organiser ce moment plutôt le samedi en fin de matinée. Nous suivrons probablement leur conseil afin qu un plus grand nombre puisse y participer. A l année prochaine pour les jeunes qui auront 18 ans d ici là. Le projet de maraichage bio prend vie Rien n arrête Cécile, la nouvelle agricultrice de Dingy. Ni la neige, ni la pluie, ni les orages ne l auront empêchée de labourer les terrains qui lui ont été confiés. Avec l aide de sa famille et ses amis, mais aussi des habitants du village qui lui prêtent main forte et outils (un a prêté sa charrue, un autre a tenu la charrue derrière le cheval, un chevronné a sorti son tracteur ) elle a démarré son activité. Vivement juin pour la fourniture de ses paniers... Page 8

9 Remise des prix du concours de fleurissement Le 3 août 2012, le jury, accompagné de plusieurs membres de la commission municipale a parcouru la commune pour évaluer les plus belles compositions. Vendredi 19 avril 2013, la municipalité a récompensé les différents lauréats. Les critères retenus ont été les suivants : l harmonie, l environnement et le choix des plantes. Le règlement du concours communal est organisé comme celui de la CCVT et les lauréats sont classés en 3 catégories : 3 Fleurs : note supérieure à 16,5 2 Fleurs : note de 14,5 à 16,5 1 Fleur : note de 13 à 14,5 Par un diaporama de qualité, le jury nous a emmenés en promenade à travers le village. Nous avons pu découvrir l art de mettre en valeur un balcon, un jardin et même le petit patrimoine de Dingy-Saint-Clair. Tous ces lieux fleuris embellissent le village et donnent envie d y habiter. Félicitations à tous les lauréats et remerciements aux membres du jury. Concert de Printemps L averse de neige en début de soirée ou «The Voice» à la télévision ont-ils été les facteurs déclenchant du très petit nombre de spectateurs venus écouter l harmonie de l Echo du Parmelan le samedi 27 avril à la salle des fêtes? Les musiciens au grand complet étaient aussi nombreux que les spectateurs mélomanes!!! Ce sont deux heures de batterie fanfare avec des morceaux divers et variés qui nous ont enthousiasmé ; Harlem, Glock parade, Volcania, le Desperado, la valse pour 6 tambours quelques titres du programme. C est sous un tonnerre d applaudissement que s est terminée cette soirée musicale. Georges Paulme à droite Page 9

10 A VENIR mai : Fête des mères Toutes les mamans du village sont cordialement invitées comme chaque année à venir partager le verre de l amitié offert en leur honneur le vendredi 24 mai à 18h00 dans la salle du conseil municipal en mairie. 15 juin : Journée de la sécurité routière Apprendre à partager la route, c'est la responsabilité de chacun. Pour cette journée, nous souhaitons sensibiliser les différents publics aux risques de la route. - Les enfants de l'école pourront s'initier au code de la route grâce à la piste vélo. Ils pourront progresser dans la maîtrise de la bicyclette (équilibre en ligne droite, slalom, lâcher le guidon d une main, s arrêter à un endroit précis, etc.) et travailler sur le respect des règles de circulation et des autres usagers. - Les adolescents pourront évaluer les risques des 2 roues en utilisant les différents simulateurs. Ils seront sensibilisés aux effets de l'alcool et des stupéfiants sur le comportement des conducteurs. - Les adultes se verront proposer la voiture tonneau : de fortes sensations en perspective. De nombreux stands permettront d'évaluer les réflexes. Au cours de la journée, sous forme de concours, deux tests du code de la route seront proposés afin de réactualiser les connaissances. Les meilleurs résultats seront récompensés. Pour compléter cette journée, de nombreux intervenants apporteront leurs expériences des risques routiers : l'association "nez rouge", les pompiers et la gendarmerie de Thônes et bien sur la prévention routière, la ligue contre la violence routière et la Direction Départementale des Territoires. Venez nombreux à cette journée. Nous devons apprendre à partager la route afin de réduire les trop nombreux d'accidents. Chaque enfant devra prendre son vélo ou sa trottinette! OFFRE D EMPLOI NOUS RECRUTONS 2 animateurs pour le service périscolaire à compter de septembre 2013 : Un animateur durant la pause méridienne (2h00 par jour). Un animateur pour le secteur jeunesse : périscolaire et accueil de loisirs du mercredi. BAFA et/ou CAP petite enfance de préférence. Envoyer CV et lettre de motivation en mairie à l attention de Mme ABEL. RYTHMES SCOLAIRES Le décret du 24 janvier 2013 porte le nombre de jours travaillés par les élèves dans la semaine de 4 à 4,5 jours, soit 9 demi-journées. La mise en place par les mairies de cette nouvelle organisation du temps de travail scolaire pouvait être différée à la rentrée de septembre Après consultation des enseignants et des conseils d école, il a été décidé de demander une dérogation qui a été accordée pour obtenir ce report. Cette réforme, en effet, n est pas sans poser de nombreuses questions, notamment sur l organisation et le financement des trois heures de temps périscolaire supplémentaires et sur l éventuelle mise en place d un service cantine le mercredi. Ce délai permettra de poursuivre en concertation avec les enseignants la réflexion d ores et déjà entamée sur le planning des enfants scolarisés à Dingy-Saint-Clair pour que ceux-ci puissent continuer à être accueillis dans les meilleures conditions possibles. Page 10

11 La vie du Conseil Municipal des Jeunes Les derniers projets votés vont se concrétiser rapidement. Effectivement, la tyrolienne et les nouveaux modules du skate parc sont dans la phase de commande et seront installés prochainement. Elections du nouveau CMJ Le mandat s'achève pour plusieurs membres du CMJ. En conséquence, de nouvelles élections sont programmées le vendredi 14 juin pour les CE2 et les CM1. Les enfants des classes concernées ont reçu un livret du candidat. Chaque candidat devra présenter son projet par affichage devant l'école. La municipalité propose aux différentes classes une visite de la mairie afin de mieux comprendre son fonctionnement. Participer au conseil municipal des jeunes est un moyen pour eux de s exprimer, de découvrir, de participer et d agir dans la vie du village. Les objectifs du CMJ : Apprendre la citoyenneté et la démocratie : Pour les candidats et leurs électeurs, les élections constituent un premier exercice de la citoyenneté. Elles sont en effet inspirées des élections nationales et utilisent les mêmes outils : campagne électorale, isoloir, carte d électeur Les candidat(e)s élu(e)s représentent la jeunesse de Dingy-Saint-Clair. Renforcer la place des jeunes dans la société : Le CMJ est un véritable outil de dialogue. Interlocuteurs privilégiés de leurs camarades, mais aussi des adultes, des institutions et des associations. Ces jeunes élus doivent relayer les informations concernant la jeunesse du village. Participer à la vie de sa commune : Les élus du CMJ représentent les jeunes de la commune. A ce titre, ils doivent se prononcer sur certains projets communaux. Les jeunes sont ainsi associés aux décisions locales les concernant. Construire des projets d intérêt général : Le CMJ est une force de proposition et d action. Pendant les commissions de travail, il élabore des projets d intérêt général. Ces derniers sont, par la suite, présentés devant le conseil municipal des adultes lors des séances plénières. Page 11

12 AGENTS AUX SERVICES DE LA COMMUNE DE DINGYDINGY-SAINTSAINT-CLAIR Agents des services techniques Alexandre LAGRANGE Agents des services administratifs Martine ABEL Dominique DELABRIERE Danièle DUPERRIER-SIMOND Jennifer LE FOLL Jean-Paul MATELON Agents Restaurant scolaire Agents d entretien Véronique BIGNARDI Thierry CEDOZ Agents spécialisées école maternelle Jocelyne QUETANT Marie-Josée AVRILLON Chantal CHARVET-QUEMIN Danielle DA SILVA SANTOS Julie PERRIN Jocelyne HUDRY Agents des services périscolaires Florence CADOUX Laurence FRANCIZOD Myriam GALLAY Annick VITTOZ Clémentine CONSTANT Agathe COHENDET

D importants travaux d élagage ont été réalisés, en particulier sur les marronniers du village.

D importants travaux d élagage ont été réalisés, en particulier sur les marronniers du village. N 14 MAI NNNN 2015 Cette LETTRE qui arrive avec le Printemps permet de faire le point de la vie communale, depuis la dernière parue en Novembre 2014. Les travaux : Les Marliozards ont pu constater que

Plus en détail

COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL

COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL du 19 MAI 2014 A 20 H Date de convocation : 12 Mai 2014 Présents : MM. HOTE, Maire. COSSIAUX. VARCELICE. BRACCO. DA COSTA GONCALVES. ALLIGIER. COINT. DESERABLE. LUCAND.

Plus en détail

OBJET : DECISIONS MODIFICATIVES ET TRANSFERTS DE CREDITS N 2

OBJET : DECISIONS MODIFICATIVES ET TRANSFERTS DE CREDITS N 2 CONSEIL MUNICIPAL 22 DECEMBRE 2006 OBJET : DECISIONS MODIFICATIVES ET TRANSFERTS DE CREDITS N 2 Monsieur AUMON, Premier Maire-Adjoint chargé des Finances et des Affaires Générales, expose : Conformément

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE CHAMBRE REGIONALE DES COMPTES DE NORD PAS-DE-CALAIS, PICARDIE Commune de Nédonchel. Budget primitif 2012 non voté

REPUBLIQUE FRANCAISE CHAMBRE REGIONALE DES COMPTES DE NORD PAS-DE-CALAIS, PICARDIE Commune de Nédonchel. Budget primitif 2012 non voté REPUBLIQUE FRANCAISE CHAMBRE REGIONALE DES COMPTES DE NORD PAS-DE-CALAIS, PICARDIE Commune de Nédonchel 2 ème Section Département du Pas-de-Calais Budget primitif 2012 non voté N 2012-0097 Article L. 1612-2

Plus en détail

Réflexion sur le schéma de mutualisation au sein de la Communauté de Communes de l Huisne Sarthoise

Réflexion sur le schéma de mutualisation au sein de la Communauté de Communes de l Huisne Sarthoise COMPTE RENDU SOMMAIRE DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du 2 Février 2015 à 20h30 Réflexion sur le schéma de mutualisation au sein de la Communauté de Communes de l Huisne Sarthoise Madame Le Maire rappelle

Plus en détail

Budget Primitif 2014. Conseil Municipal du 18 décembre 2013. Laurent RICHE, Mairie de KINGERSHEIM

Budget Primitif 2014. Conseil Municipal du 18 décembre 2013. Laurent RICHE, Mairie de KINGERSHEIM Budget Primitif 2014 Conseil Municipal du 18 décembre 2013 Laurent RICHE, Mairie de KINGERSHEIM «Actes» budgétaires Mandat 2008-2014 La préparation budgétaire 2014 clôture l exercice pluriannuel 2008 Début

Plus en détail

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CHAULGNES Année scolaire 2014/2015

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CHAULGNES Année scolaire 2014/2015 PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CHAULGNES Année scolaire 2014/2015 Introduction Depuis plusieurs années, CHAULGNES s est fortement engagée en faveur de la jeunesse considérée comme un champ d action

Plus en détail

BUDGET LOTISSEMENT «LE CLOS DU ROY»

BUDGET LOTISSEMENT «LE CLOS DU ROY» Date de la convocation : 3 avril 2015 Date d affichage : 3avril 2015 COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DE LINGREVILLE SÉANCE DU 14 AVRIL 2015 Présents : Jean-Benoît RAULT (maire), Daniel MARIE, Charlyne

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE. Centre Action Jeunesse MONDONVILLE

PROJET PEDAGOGIQUE. Centre Action Jeunesse MONDONVILLE PROJET PEDAGOGIQUE Centre Action Jeunesse MONDONVILLE 2013/2014 Préambule Le projet pédagogique qui suit a été rédigé par l équipe d animation de la structure jeunesse. Il s appuie sur le projet éducatif.

Plus en détail

De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants

De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants 2010 année de l éducation. Cette thématique, définie comme prioritaire par la municipalité, a permis de mettre en œuvre des outils novateurs au service

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL PERISCOLAIRE

PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL PERISCOLAIRE CENTRE COMMUNAL ENFANCE JEUNESSE PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL PERISCOLAIRE PREAMBULE L Accueil Périscolaire est un lieu d accueil qui fait l objet d une déclaration à la Direction Régionale et Départementale

Plus en détail

1. Contexte de la réunion publique. 2. Introduction

1. Contexte de la réunion publique. 2. Introduction Compte-rendu de la réunion publique du 24 novembre 2014 1. Contexte de la réunion publique Une vingtaine de personnes s est réunie à Bordeaux Métropole le 24 novembre 2014 pour prendre connaissance du

Plus en détail

DELIBERATIONS 31 MARS 2015

DELIBERATIONS 31 MARS 2015 DELIBERATIONS 31 MARS 2015 DCM N 2015/28 * Vote des taxes communales pour 2015 : Pour l élaboration du budget primitif, le Maire indique qu il y a lieu de fixer les taux des taxes communales et propose

Plus en détail

RÈGLEMENT RELATIF A L UTILISATION DES SALLES DES FÊTES ET POLYVALENTE

RÈGLEMENT RELATIF A L UTILISATION DES SALLES DES FÊTES ET POLYVALENTE Conseil municipal du 30 juin 2010 RÈGLEMENT RELATIF A L UTILISATION DES SALLES DES FÊTES ET POLYVALENTE Délibération Vu le Code Général des Collectivités Territoriales, Considérant qu il y a lieu de mettre

Plus en détail

S P A N C. (Service Public d Assainissement non Collectif) RAPPORT D ACTIVITÉ

S P A N C. (Service Public d Assainissement non Collectif) RAPPORT D ACTIVITÉ S P A N C (Service Public d Assainissement non Collectif) RAPPORT D ACTIVITÉ 2013 Sommaire Editorial du Président.. 1 Rappel de la mise en oeuvre du SPANC 2 Contrôle / Diagnostic des installations 2 Réhabilitation..

Plus en détail

CdC du Pays bellêmois Conseil 25-02-15 Compte Administratif 2014 BUDGET GÉNÉRAL. Compte Administratif 2014

CdC du Pays bellêmois Conseil 25-02-15 Compte Administratif 2014 BUDGET GÉNÉRAL. Compte Administratif 2014 BUDGET GÉNÉRAL Compte Administratif 2014 SECTION DE FONCTIONNEMENT DEPENSES CA 2013 CA 2014 Alloué Réalisé Alloué Réalisé 011 Charges à caractère général 445 615 424 289,55 448 291 411 184,65 012 Charges

Plus en détail

LA GAZETTE BASTIDOISE

LA GAZETTE BASTIDOISE LA GAZETTE BASTIDOISE JUILLET 2009-1 - Réunion publique du vendredi 13 février 2009 Après les votes des comptes administratifs et des comptes de gestion, avant la préparation du budget primitif 2009, une

Plus en détail

LEVET COMMUNE DE LEVET

LEVET COMMUNE DE LEVET LEVET COMMUNE DE LEVET Conseil Municipal du 4 juin 2015 Le Compte Administratif présenté aujourd hui découle de la gestion de l exercice 2014 : il constitue notre socle de gestion pour l avenir. Compte

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR SERVICES PÉRISCOLAIRES - ALAE MATERNEL (Accueil de Loisirs Associé à l Ecole) - RESTAURATION SCOLAIRE - TAP MATERNEL (Temps d

RÈGLEMENT INTÉRIEUR SERVICES PÉRISCOLAIRES - ALAE MATERNEL (Accueil de Loisirs Associé à l Ecole) - RESTAURATION SCOLAIRE - TAP MATERNEL (Temps d RÈGLEMENT INTÉRIEUR SERVICES PÉRISCOLAIRES ALAE MATERNEL (Accueil de Loisirs Associé à l Ecole) RESTAURATION SCOLAIRE TAP MATERNEL (Temps d Accueil Périscolaire) ANNEE 2013 2014 La ville de JACOU organise

Plus en détail

Liberté Egalité - Fraternité REPUBLIQUE FRANCAISE

Liberté Egalité - Fraternité REPUBLIQUE FRANCAISE Département : Indre-et-Loire Arrondissement : CHINON Liberté Egalité - Fraternité REPUBLIQUE FRANCAISE Lignières de Touraine CONSEIL MUNICIPAL DU 19 AVRIL 2013 Par suite d'une convocation en date du 15

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DE BEAUREVOIR

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DE BEAUREVOIR COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DE BEAUREVOIR Séance du lundi 20 avril 2015 *********** L an deux mille quinze, le vingt avril à dix-neuf heures, le Conseil Municipal de Beaurevoir, dûment

Plus en détail

RENTRÉE SCOLAIRE 2015-2016

RENTRÉE SCOLAIRE 2015-2016 RENTRÉE SCOLAIRE 2015-2016 La rentrée est fixée au lundi 17 août 2015 à 9 heures pour tous les élèves du Collège «La Terrière», à l exception des 2P qui recommencent le mardi matin. Bonne reprise à tous.

Plus en détail

COMPRENDRE LE BUDGET MUNICIPAL

COMPRENDRE LE BUDGET MUNICIPAL COMPRENDRE LE BUDGET MUNICIPAL Le vote du budget constitue l acte politique majeur de la vie de la collectivité. Il doit impérativement être voté avant le 31 mars de l année qu il intéresse. Toutefois,

Plus en détail

3 099 704,29 RECETTES 2013 61 220,81

3 099 704,29 RECETTES 2013 61 220,81 BUDGET 2013 EQUILIBRE GENERAL Le budget global 2013 se monte à 5 146 475,64 en recettes pour 4 615 844,79 en dépenses. Ces chiffres intègrent à la fois l année 2013 en fonctionnement et investissement

Plus en détail

impérativement avant le Vendredi 8 novembre 2013

impérativement avant le Vendredi 8 novembre 2013 Département de Vaucluse Ville de Saint Saturnin-lès-Avignon Saint Saturnin-lès-Avignon, le 18 octobre 2013 Madame, Monsieur, Chers parents, A Saint Saturnin-lès-Avignon, le conseil municipal s est prononcé

Plus en détail

VENDÉE CONSEIL DÉPARTEMENTAL DES JEUNES MANDAT 2014-2016

VENDÉE CONSEIL DÉPARTEMENTAL DES JEUNES MANDAT 2014-2016 VENDÉE CONSEIL DÉPARTEMENTAL DES JEUNES MANDAT 2014-2016 Première Partie Etre élu, c est s engager et être responsable Les élections, c est : élire des représentants (élus), qui représentent tous les citoyens,

Plus en détail

BULLETIN D INFORMATIONS SIROS

BULLETIN D INFORMATIONS SIROS BULLETIN D INFORMATIONS SIROS Numéro de septembre 2014. NOUS CONTACTER Commune de Siros 20 Rue Carrerasse 64230 SIROS Tel : 05 59 68 66 05 Fax : 05 59 68 72 80 Courriel : mairie.siros@wanadoo.fr www.siros.fr

Plus en détail

RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser

RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser Édito Madame, Monsieur, Nous avons le plaisir de vous présenter dans ce document le fruit de presque deux longues années de concertation

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 20 novembre 2012

COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 20 novembre 2012 COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 20 novembre 2012 Le présent Conseil Municipal approuve à l unanimité et en tous ses points le compterendu de la précédente séance du 12 septembre 2012. Le Conseil Municipal,

Plus en détail

LE BUDGET COMMUNAL NOTIONS DE BASE DEFINITION DU BUDGET COMMUNAL

LE BUDGET COMMUNAL NOTIONS DE BASE DEFINITION DU BUDGET COMMUNAL LE BUDGET COMMUNAL NOTIONS DE BASE DEFINITION DU BUDGET COMMUNAL 1. Le budget communal est l acte fondamental de la gestion municipale car il détermine chaque année l ensemble des actions qui seront entreprises.

Plus en détail

L Essentiel de l année 2012-2013

L Essentiel de l année 2012-2013 L Essentiel de l année 2012-2013 Le mot de la Présidente Chers Membres de «Toutes à l école», chères Administratrices, chers Amis, Je tiens à vous remercier pour votre présence à notre Assemblée Générale

Plus en détail

RÈGLEMENT DES SERVICES DE RESTAURATION SCOLAIRE ET D ACCUEIL PÉRISCOLAIRE DE LA VILLE DE SEICHAMPS

RÈGLEMENT DES SERVICES DE RESTAURATION SCOLAIRE ET D ACCUEIL PÉRISCOLAIRE DE LA VILLE DE SEICHAMPS RÈGLEMENT DES SERVICES DE RESTAURATION SCOLAIRE ET D ACCUEIL PÉRISCOLAIRE DE LA VILLE DE SEICHAMPS Règlement approuvé par délibération du Conseil Municipal en date du 29 juin 2015 Les parents devront en

Plus en détail

MAIRIE D AURADÉ CONSEIL MUNICIPAL COMPTE RENDU DE SÉANCE DU 25 FÉVRIER 2015

MAIRIE D AURADÉ CONSEIL MUNICIPAL COMPTE RENDU DE SÉANCE DU 25 FÉVRIER 2015 MAIRIE D AURADÉ CONSEIL MUNICIPAL COMPTE RENDU DE SÉANCE DU 25 FÉVRIER 2015 Le Conseil Municipal s est réuni le mercredi 25 février 2015 à 20h30, sur convocation régulière et sous la présidence de Monsieur

Plus en détail

Le conseil municipal a voté courant juillet la révision du plan local d urbanisme (PLU). Cette révision devra être terminée au plus tard le 1 er

Le conseil municipal a voté courant juillet la révision du plan local d urbanisme (PLU). Cette révision devra être terminée au plus tard le 1 er Le conseil municipal a voté courant juillet la révision du plan local d urbanisme (PLU). Cette révision devra être terminée au plus tard le 1 er janvier 2017. Le conseil après en avoir délibéré a fixé

Plus en détail

PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 13 JANVIER 2010

PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 13 JANVIER 2010 PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 13 JANVIER 2010 Etaient présents : M. ARBEY, M. BERNARD, M. BOUDONIS, M. CHATONNAY, M. COMMENGE, Mme COURTEIX, M. EYNARD, M. FABIOLE, M. FEDERICI, Mme

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Mardi 10 février 2015 : Comité syndical du SYANE

DOSSIER DE PRESSE. Mardi 10 février 2015 : Comité syndical du SYANE Annecy, le 10 février 2015 DOSSIER DE PRESSE Mardi 10 février 2015 : Comité syndical du SYANE Un budget 2015 de 155 M, dont un programme de travaux de 70 M avec le maintien d un haut niveau d investissements

Plus en détail

Candidature des participants. PEJ-France Caen

Candidature des participants. PEJ-France Caen Candidature des participants PEJ-France Caen Du 29 mai au 8 juin 2014 2 Le mot du président Malo MOFAKHAMI Président du PEJ-France Chers participants, En 2014, le Parlement Européen des Jeunes - France

Plus en détail

(articles L. 1612-2 et L. 2412-1 du code général des collectivités territoriales) VU le code général des collectivités territoriales ;

(articles L. 1612-2 et L. 2412-1 du code général des collectivités territoriales) VU le code général des collectivités territoriales ; CHAMBRE REGIONALE DES COMPTES DE BOURGOGNE SEANCE du 8 juillet 2008 AVIS n 08.CB.08 COMMUNE d ARGILLY Budget principal, budget annexe de la section d ANTILLY (Département de la Côte-d'Or) BUDGET PRIMITIF

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION DES FAMILLES DE CHARENTON-LE-PONT ***********

STATUTS DE L ASSOCIATION DES FAMILLES DE CHARENTON-LE-PONT *********** STATUTS DE L ASSOCIATION DES FAMILLES DE CHARENTON-LE-PONT *********** ARTICLE 1 : CONSTITUTION, APPELLATION, DUREE. Il est constitué une association régie par la loi du 1 er juillet 1901 et le décret

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DES SERVICES PERISCOLAIRES

REGLEMENT INTERIEUR DES SERVICES PERISCOLAIRES REGLEMENT INTERIEUR DES SERVICES PERISCOLAIRES RESTAURANTS SCOLAIRES, GARDERIES ET TEMPS D ACTIVITES PERISCOLAIRES Introduction La commune de Bassens organise les services périscolaires : restaurants,

Plus en détail

ACCUEIL DE LOISIRS ET PERISCOLAIRE ANNEE SCOLAIRE 2015-2016 REGLEMENT INTERIEUR ET OBJECTIFS PEDAGOGIQUES

ACCUEIL DE LOISIRS ET PERISCOLAIRE ANNEE SCOLAIRE 2015-2016 REGLEMENT INTERIEUR ET OBJECTIFS PEDAGOGIQUES ACCUEIL DE LOISIRS ET PERISCOLAIRE ANNEE SCOLAIRE 2015-2016 REGLEMENT INTERIEUR ET OBJECTIFS PEDAGOGIQUES L accueil périscolaire est un service de qualité mis à disposition des familles. C est un lieu

Plus en détail

«Mutuelle des Mornantais»

«Mutuelle des Mornantais» Dossier «Mutuelle des Mornantais» La première mutuelle communale vraiment solidaire - Extraits de la Vie à Mornant - - décembre 2014 - Dossier «Mutuelle des Mornantais» La première mutuelle communale vraiment

Plus en détail

DOSSIER >PROJET : Juin 2015 AGENDA LES AVENIÈRES VEYRINS-THUELLIN

DOSSIER >PROJET : Juin 2015 AGENDA LES AVENIÈRES VEYRINS-THUELLIN DOSSIER de PRESSE AGENDA Juin 2015 >PROJET : La Commune Nouvelle Dossier de Presse : VIE PRATIQUE >Pourquoi une commune nouvelle entre Les Avenières et Veyrins-Thuellin? Les communes des Avenières et de

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR. Article 1 : ENTREE EN VIGUEUR DU PRESENT REGLEMENT

REGLEMENT INTERIEUR. Article 1 : ENTREE EN VIGUEUR DU PRESENT REGLEMENT Direction Enfance et Vie Scolaire REGLEMENT INTERIEUR GARDERIES PERISCOLAIRES et RESTAURATION SCOLAIRE Article 1 : ENTREE EN VIGUEUR DU PRESENT REGLEMENT Le présent règlement s applique à compter du premier

Plus en détail

Réunion publique du 12 Juillet 2013. Dossier Assainissement collectif de

Réunion publique du 12 Juillet 2013. Dossier Assainissement collectif de Réunion publique du 12 Juillet 2013 Dossier Assainissement collectif de La fin de la réunion du 30-11-12 La décision finale? Après les résultats des études économiques, l analyse des avantages et inconvénients

Plus en détail

SPANC Service Public d Assainissement Non Collectif COMMUNAUTÉ DE COMMUNES ISLES DU DOUBS 1

SPANC Service Public d Assainissement Non Collectif COMMUNAUTÉ DE COMMUNES ISLES DU DOUBS 1 SPANC Service Public d Assainissement Non Collectif COMMUNAUTÉ DE COMMUNES ISLES DU DOUBS 1 L ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF : ANC Objectifs : Protection de la santé et de la salubrité publique Préservation

Plus en détail

JOURNÉE SUR LA VIE ASSOCIATIVE DE TRAVAIL. Retour du 17 novembre 2012 et pistes de réflexion. www.ville-bonneuil.fr

JOURNÉE SUR LA VIE ASSOCIATIVE DE TRAVAIL. Retour du 17 novembre 2012 et pistes de réflexion. www.ville-bonneuil.fr JOURNÉE DE TRAVAIL SUR LA VIE ASSOCIATIVE Retour du 17 novembre 2012 et pistes de réflexion www.ville-bonneuil.fr Les associations au cœur des débats Le discours du maire, Patrick Douet 2 «Je veux tout

Plus en détail

conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat.

conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat. conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat. Les enfants des écoles vont régulièrement rencontrer les résidents des logements-foyers. PoitiersMag page

Plus en détail

Livret d accueil RÉSIDENCE POUR PERSONNES AGÉES. Résidence Seniors LES PERVENCHES

Livret d accueil RÉSIDENCE POUR PERSONNES AGÉES. Résidence Seniors LES PERVENCHES Résidence Seniors LES PERVENCHES RÉSIDENCE POUR PERSONNES AGÉES Livret d accueil RPA Les Pervenches Quartier Villaine 4 rue Jean Rostand 91300 Massy 01 60 11 16 00 www.residences-massy.fr édito BIENVENUE

Plus en détail

CONSEILLER CITOYEN BOURG-EN-BRESSE. Le guide

CONSEILLER CITOYEN BOURG-EN-BRESSE. Le guide CONSEILLER CITOYEN BOURG-EN-BRESSE Le guide INFOS PRATIQUES w Mon conseil citoyen Secteur :... w Mon co-animateur élu est :... Ses coordonnées :... w Mon co-animateur habitant est :... Ses coordonnées

Plus en détail

I APPROBATION DU COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 17 JUILLET 2012

I APPROBATION DU COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 17 JUILLET 2012 COMMUNE DE PÉRONNAS 2012/9 CONSEIL MUNICIPAL Le Conseil Municipal de la Commune de PÉRONNAS s est tenu le mardi 4 septembre 2012 sous la présidence de Monsieur Christian CHANEL, Maire. I APPROBATION DU

Plus en détail

Marin. 1ère Réunion publique. 18 juin 2014- Salle Polyvalente

Marin. 1ère Réunion publique. 18 juin 2014- Salle Polyvalente Marin 1ère Réunion publique 18 juin 2014- Salle Polyvalente action municipale consultative et icipative les commissions thématiques les comités consultatifs les réunions publiques les comités de hameaux

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION COMMUNALE FONCTIONNEMENT. Montant demandé : Euros

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION COMMUNALE FONCTIONNEMENT. Montant demandé : Euros Année 2016 DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION COMMUNALE FONCTIONNEMENT Nom de l association : Montant demandé : Euros 1 ère demande Renouvellement Cadre réservé à la mairie Dossier reçu le : Dossier complet

Plus en détail

1 SUR LA RECEVABILITE DE LA SAISINE AU TITRE DE L ARTICLE L.1612-2 DU CODE GENERAL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES

1 SUR LA RECEVABILITE DE LA SAISINE AU TITRE DE L ARTICLE L.1612-2 DU CODE GENERAL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES Première section Dossier n 2014-026 Avis du 18 juillet 2014 Centre communal d action sociale de la commune de Rigny-la-Salle (Meuse) Non adoption du budget 2014 Article L. 1612-2 du code général des collectivités

Plus en détail

Commune de BAISIEUX DEPARTEMENT : NORD ARRONDISSEMENT : LILLE CANTON : LANNOY

Commune de BAISIEUX DEPARTEMENT : NORD ARRONDISSEMENT : LILLE CANTON : LANNOY N 2014-11-01 Patrimoine communal mise à disposition gratuite de la parcelle ZB n 32 à Lille Métropole Communauté Urbaine dans le cadre de sa compétence «valorisation du patrimoine naturel et paysager espace

Plus en détail

APPEL A PROJETS ANIMATIONS PERISCOLAIRES ET EXTRASCOLAIRES

APPEL A PROJETS ANIMATIONS PERISCOLAIRES ET EXTRASCOLAIRES APPEL A PROJETS ANIMATIONS PERISCOLAIRES ET EXTRASCOLAIRES Date limite de dépôt des dossiers : 02/05/2014 1- PREAMBULE 1-1 Contexte institutionnel de l appel à projets : La Ville de Pontarlier, dans le

Plus en détail

Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans) 2014-2015

Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans) 2014-2015 Maison de l Enfance et de la Jeunesse 2 route de Keroumen 29480 Le Relecq Kerhuon 02 98.28.38.38 02.98.28.41.11 E-Mail : mej@mairie-relecq-kerhuon.fr Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans)

Plus en détail

Le marché de l entreprise PREVOSTO passera donc de 91 093,95 HT soit 108 948.36 TTC à 98 672,13 HT soit 118 011.87 TTC (avenant n 2)

Le marché de l entreprise PREVOSTO passera donc de 91 093,95 HT soit 108 948.36 TTC à 98 672,13 HT soit 118 011.87 TTC (avenant n 2) 2013-01-9/1 (1) AVENANT N 2 LOT 1 NOUVELLE MAIRIE ENTREPRISE PREVOSTO DEMOLITION MUR ELARGISSEMENT BAIE-PORTE LOCAL ARCHIVES MASSIF PORTE-DRAPEAU Monsieur le Maire présente au Conseil Municipal, un devis

Plus en détail

Résidence Clairefontaine

Résidence Clairefontaine Résidence Clairefontaine Bienvenue Madame, Monsieur, Vous venez de retirer un dossier de demande de pré-admission pour intégrer la Résidence Clairefontaine. Le Conseil d administration, la direction, tout

Plus en détail

REGLEMENTS INTERIEURS ET FONCTIONNEMENT 2014/2015

REGLEMENTS INTERIEURS ET FONCTIONNEMENT 2014/2015 REGLEMENTS INTERIEURS ET FONCTIONNEMENT 2014/2015 Accueil de loisirs Accueil pré / post scolaire Accueil pré / post centre de loisirs Restauration scolaire Important : Tous les parents inscrivant leur(s)

Plus en détail

CHARTE DE LA COMMUNE NOUVELLE

CHARTE DE LA COMMUNE NOUVELLE ANTONAVES, CHATEAUNEUF DE CHABRE, RIBIERS CHARTE DE LA COMMUNE NOUVELLE VAL BUËCH-MÉOUGE - HAUTES ALPES - PRINCIPES FONDATEURS Une commission d élus des communes d Antonaves, Châteauneuf de Chabre, Ribiers

Plus en détail

Mercredi 10 juin 2015 20h30-22h30

Mercredi 10 juin 2015 20h30-22h30 CONSEIL DE QUARTIER DU GUICHET Mercredi 10 juin 2015 20h30-22h30 ORDRE DU JOUR 1- Présentation du budget de la ville 2015 : serré et responsable. 2- Révision du Plan Local d Urbanisme : objectifs, cadre

Plus en détail

DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL. Séance du 14 avril 2015

DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL. Séance du 14 avril 2015 REPUBLIQUE FRANCAISE --------------------- DEPARTEMENT DU TARN 2015-007 COMMUNE DE RIVIERES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du 14 avril 2015 L'an deux mille quinze, le quatorze avril à 18h30,

Plus en détail

COMMUNE DE BIENVILLERS AU BOIS. COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL du jeudi 22 janvier 2015

COMMUNE DE BIENVILLERS AU BOIS. COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL du jeudi 22 janvier 2015 DEPARTEMENT DU PAS DE CALAIS ARRONDISSEMENT D ARRAS CANTON DE PAS EN ARTOIS COMMUNE DE BIENVILLERS AU BOIS COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL du jeudi 22 janvier 2015 L an deux mille cinq,

Plus en détail

MAI 2011 LE MOT DU MAIRE. Madame, Monsieur,

MAI 2011 LE MOT DU MAIRE. Madame, Monsieur, MAI 2011 LE MOT DU MAIRE Madame, Monsieur, Le budget 2011 vient d être voté, il laisse apparaître un résultat cumulé de 44.144,75, dont vous trouverez le détail à l intérieur du bulletin. Cela nous a permis

Plus en détail

PréParation et gestion d un chantier

PréParation et gestion d un chantier SAS ECS HA3601 Préparation et gestion d un chantier Chapitre 5 Préparation avant les travaux 5.5. Coordination technique Lors de la phase de préparation du chantier, la coordination technique occupe une

Plus en détail

COMMUNE D ECUBLENS/VD M U N I C I P A L I T E

COMMUNE D ECUBLENS/VD M U N I C I P A L I T E COMMUNE D ECUBLENS/VD M U N I C I P A L I T E AU CONSEIL COMMUNAL Préavis n 2015/05 Réaménagement routier du chemin du Bochet Demande de crédit de construction Séance de la commission ad hoc, le jeudi

Plus en détail

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 09 DECEMBRE 2013

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 09 DECEMBRE 2013 COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 09 DECEMBRE 2013 1. Avis sur le projet de délibération de la CUS relatif à la réalisation des projets prévus en 2014 sur l espace public : voirie, signalisation statique

Plus en détail

Budget 2015 DOSSIER DE PRESSE DP 03-2015. Point presse du lundi 23 mars 2015 à 10 h Salle L'Eglantier. Contact

Budget 2015 DOSSIER DE PRESSE DP 03-2015. Point presse du lundi 23 mars 2015 à 10 h Salle L'Eglantier. Contact DOSSIER DE PRESSE DP 03-2015 Budget 2015 Point presse du lundi 23 mars 2015 à 10 h Salle L'Eglantier Contact Corinne GROHEUX Service Communication Mairie de Challans 02 51 49 79 66 et 06 18 01 47 48 com@challans.fr

Plus en détail

CULTURELLE ET SOLIDAIRE

CULTURELLE ET SOLIDAIRE NOTRE POLITIQUE SOCIALE CULTURELLE POUR 2013 ET SOLIDAIRE A l aube de cette nouvelle année 2013, j ai souhaité, avec l ensemble de l équipe municipale, vous présenter en détail notre politique sociale,

Plus en détail

Contact presse : Service départemental de la communication interministérielle : 02.32.78.27.33 / 27.35 pref-communication@eure.gouv.

Contact presse : Service départemental de la communication interministérielle : 02.32.78.27.33 / 27.35 pref-communication@eure.gouv. Les «Rencontres de la sécurité», qu est-ce que c est? La relation entre nos concitoyens et les services qui concourent à leur sécurité constitue un enjeu important. Encore présente dans les esprits, la

Plus en détail

Les rythmes scolaires à Villaz. Rentrée 2014

Les rythmes scolaires à Villaz. Rentrée 2014 Les rythmes scolaires à Villaz Rentrée 2014 Objectifs pédagogiques de la réforme permettre aux enfants de mieux apprendre, en répartissant les heures de classe sur un plus grand nombre de jours dans l

Plus en détail

CONVOCATION COMPTE-RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU LUNDI 16 MAI 2011 A 20 HEURES 30

CONVOCATION COMPTE-RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU LUNDI 16 MAI 2011 A 20 HEURES 30 CONVOCATION Le Conseil municipal de Charentilly est convoqué le lundi 16 mai 2011, à 20 heures 30, en séance ordinaire, salle de la mairie. Convocation affichée le 11 mai 2011. Ordre du jour : - Nomination

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL. Le Conseil Municipal se réunira en séance officielle le : Avec l ordre du jour ci-après :

CONSEIL MUNICIPAL. Le Conseil Municipal se réunira en séance officielle le : Avec l ordre du jour ci-après : MAIRIE DE DINGY-SAINT-CLAIR HAUTE-SAVOIE 74230 Dingy-Saint-Clair, le 22 mars 2013 CONSEIL MUNICIPAL Le Conseil Municipal se réunira en séance officielle le : Jeudi 28 MARS 2013, à 20h15, Avec l ordre du

Plus en détail

EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE SAINT SULPICE LA FORET Séance du 21 novembre 2013

EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE SAINT SULPICE LA FORET Séance du 21 novembre 2013 Étaient présents :, G. LESCOAT, J-L. CORRE, M. LE BER, J-M. BELOT, N 13-11-21/01 FINANCES / TARIFS MUNICIPAUX 2014 / DÉLIBÉRATION Concessions Prestations municipales 2014 arrondi 15 ans renouvelables (le

Plus en détail

REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES À STRASBOURG : RESULTATS DE LA CONSULTATION

REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES À STRASBOURG : RESULTATS DE LA CONSULTATION Strasbourg, le 20 décembre 2013 REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES À STRASBOURG : RESULTATS DE LA CONSULTATION La Ville de Strasbourg entend mettre en place la réforme des rythmes scolaires avec le souci de

Plus en détail

Recueil des Actes Administratifs Juillet-Août-Septembre 2014. Sommaire

Recueil des Actes Administratifs Juillet-Août-Septembre 2014. Sommaire Recueil des Actes Administratifs Juillet-Août-Septembre 2014 Sommaire Délibérations : Séance du conseil municipal du 1 er juillet 2014 2014/96 Adoption du règlement intérieur du conseil municipal de la

Plus en détail

ACHAT / VENTE / REHABILITATION

ACHAT / VENTE / REHABILITATION ACHAT / VENTE / REHABILITATION Vos obligations en termes d assainissement L assainissement a pour objectif de protéger la santé et la salubrité publique ainsi que l environnement contre les risques liés

Plus en détail

CENTRE DE LOISIRS SANS HEBERGEMENT PERI-SCOLAIRE MUNICIPAL RESTAURATION - ACCUEIL PERISCOLAIRE ET ACCOMPAGNEMENT SCOLAIRE R E G L E M E N T

CENTRE DE LOISIRS SANS HEBERGEMENT PERI-SCOLAIRE MUNICIPAL RESTAURATION - ACCUEIL PERISCOLAIRE ET ACCOMPAGNEMENT SCOLAIRE R E G L E M E N T CENTRE DE LOISIRS SANS HEBERGEMENT PERI-SCOLAIRE MUNICIPAL RESTAURATION - ACCUEIL PERISCOLAIRE ET ACCOMPAGNEMENT SCOLAIRE R E G L E M E N T 1 I - DISPOSITIONS COMMUNES ARTICLE 1 - INSCRIPTION L inscription

Plus en détail

OBJET 2013-09-11/1 (130) AVENANT N 4 LOT 02 NOUVELLE MAIRIE ENTREPRISE GILOT DEMOLITION DES SOUCHES DE CHEMINEE

OBJET 2013-09-11/1 (130) AVENANT N 4 LOT 02 NOUVELLE MAIRIE ENTREPRISE GILOT DEMOLITION DES SOUCHES DE CHEMINEE 2013-09-11/1 (130) AVENANT N 4 LOT 02 NOUVELLE MAIRIE ENTREPRISE GILOT DEMOLITION DES SOUCHES DE CHEMINEE Monsieur le Maire présente au Conseil Municipal, un devis de l entreprise GILOT relatif à la démolition

Plus en détail

Copropriété JE SUIS COPROPRIETAIRE QU EST-CE QUE LE CONSEIL SYNDICAL?

Copropriété JE SUIS COPROPRIETAIRE QU EST-CE QUE LE CONSEIL SYNDICAL? Copropriété Le Conseil Syndical en 10 Questions JE SUIS COPROPRIETAIRE QU EST-CE QUE LE CONSEIL SYNDICAL? Association des Responsables de Copropriété 29, rue Joseph Python 75020 PARIS Tél. : 01 40 30 12

Plus en détail

Restaurant scolaire : règlement intérieur

Restaurant scolaire : règlement intérieur Mairie Restaurant scolaire : règlement intérieur d Artigueloutan 4, rue de la mairie 64420 Artigueloutan Le 24 mars 2014, Préambule Durant l année scolaire, un restaurant scolaire fonctionne dans le bâtiment

Plus en détail

BUDGET PRIMITIF 2015 PRESENTATION. Conseil Municipal du 19 JANVIER 2015

BUDGET PRIMITIF 2015 PRESENTATION. Conseil Municipal du 19 JANVIER 2015 BUDGET PRIMITIF 2015 PRESENTATION Conseil Municipal du 19 JANVIER 2015 - Introduction - Tableaux de synthèse - Synthèse des grands équilibres du Budget Primitif 2015 1 INTRODUCTION Le Budget Primitif 2014,

Plus en détail

CHARTE DE LA COMMUNE NOUVELLE

CHARTE DE LA COMMUNE NOUVELLE CHARTE DE LA COMMUNE NOUVELLE Principes fondateurs L es communes de BAUGE, MONTPOLLIN, PONTIGNE, SAINT MARTIN D ARCE, LE VIEIL- BAUGE, sont situées au centre du canton de Baugé. Partageant un passé historique

Plus en détail

CALENDRIER SCOLAIRE 2014 2015

CALENDRIER SCOLAIRE 2014 2015 CALENDRIER SCOLAIRE 2014 2015 Rentrée des enseignants Lundi 1 er septembre Rentrée des élèves Mardi 2 septembre 2014 Vacances de la Toussaint du samedi 18 octobre 2014 au lundi 3 novembre 2014 Vacances

Plus en détail

OBJET 2013-10-09/1 (142) CHOIX ENTREPRISE REMPLACEMENT PORTES PRINCIPALES SALLE DES FÊTES

OBJET 2013-10-09/1 (142) CHOIX ENTREPRISE REMPLACEMENT PORTES PRINCIPALES SALLE DES FÊTES 2013-10-09/1 (142) CHOIX ENTREPRISE REMPLACEMENT PORTES PRINCIPALES SALLE DES FÊTES Monsieur le Maire présente au Conseil Municipal les devis relatifs au remplacement des portes principales de la salle

Plus en détail

COMMUNE D HAUTERIVE CONSEIL GENERAL

COMMUNE D HAUTERIVE CONSEIL GENERAL COMMUNE D HAUTERIVE CONSEIL GENERAL RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL AU CONSEIL GENERAL A L APPUI D UNE DEMANDE DE CREDIT POUR LA RENOVATION DE LA CUISINE ET DES SANITAIRES DU CLUB-HOUSE DU FC HAUTERIVE Monsieur

Plus en détail

Procès-verbal Conseil municipal du 9 septembre 2008

Procès-verbal Conseil municipal du 9 septembre 2008 Procès-verbal Conseil municipal du 9 septembre 2008 Ouverture de la séance : 20h30 Ordre du jour : Projet Voirie 2009 Demande subvention exceptionnelle (Cantine scolaire) Horaire ouverture à la Mairie

Plus en détail

RISQUES MAJEURS : APRÈS LE PROCÈS XYNTHIA TRANSPORT SÉCURITÉ PRÉSENTATION ET OBJECTIFS VOTRE FORMATEUR

RISQUES MAJEURS : APRÈS LE PROCÈS XYNTHIA TRANSPORT SÉCURITÉ PRÉSENTATION ET OBJECTIFS VOTRE FORMATEUR TS1 PRÉSENTATION ET OBJECTIFS Formation d une journée Possibilité d organiser la formation sur deux jours pour approfondir l expertise et l adapter à votre problématique locale 2015 2 février, 16 février,

Plus en détail

Commune de PRINQUIAU SEANCE DU 17 DECEMBRE 2012. 3-6 - Domaine et Patrimoine : autres actes de gestion domaine privé

Commune de PRINQUIAU SEANCE DU 17 DECEMBRE 2012. 3-6 - Domaine et Patrimoine : autres actes de gestion domaine privé 3-6 - Domaine et Patrimoine : autres actes de gestion domaine privé CONVENTION DE SERVITUDES ENTRE ERDF ET LA COMMUNE POUR LA POSE DE POTEAUX BASSE TENSION A L ATELIER MUNICIPAL DES BASSES LANDES (MISE

Plus en détail

RAPPORT A LA COMMISSION PERMANENTE. Séance du vendredi 1 juillet 2011

RAPPORT A LA COMMISSION PERMANENTE. Séance du vendredi 1 juillet 2011 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DÉPARTEMENT DES YVELINES Direction Générale des Services du Département Direction du Développement Coopération internationale 2011-CP-3757 Affaire suivie par : Cédric LE BRIS Poste:

Plus en détail

DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE

DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE BUSINESS PLAN Partie 2 : Le dossier financier 1 Vous êtes prêt à créer votre entreprise? Ce dossier va vous permettre de préciser et de mettre en forme votre projet de

Plus en détail

RENTREE 2014 : Rythmes scolaires Mode d emploi juin 2014 réalisation de la commune de Mareauaux Prés -rédacteur en chef : le Maire B. HAUCHECORNE Rappel de la mise en place des rythmes scolaires Un projet

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 2012-106. 6 - Exercice 2012 - Ouverture de crédits d investissement

BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 2012-106. 6 - Exercice 2012 - Ouverture de crédits d investissement BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 2012-106 6 - Exercice 2012 - Ouverture de crédits d investissement M. FOUSSERET, Maire, Rapporteur : Le vote du budget primitif de la Collectivité interviendra

Plus en détail

LUDOTHEQUE MUNICIPALE

LUDOTHEQUE MUNICIPALE MAIRIE D AIMARGUES LUDOTHEQUE MUNICIPALE 6, Avenue Jean Moulin Centre Culturel 30470 AIMARGUES REGLEMENT INTERIEUR Approuvé par le Conseil Municipal en date du 29 janvier 2015 Délibération n 2015-013 ARTICLE

Plus en détail

MAIRIE DE PRESLES-EN-BRIE 6 Rue Abel Leblanc 77220 PRESLES-EN-BRIE TEL. : 01 64 25 50 03 Fax : 01 64 25 59 69 COURRIEL : mairie@preslesenbrie.

MAIRIE DE PRESLES-EN-BRIE 6 Rue Abel Leblanc 77220 PRESLES-EN-BRIE TEL. : 01 64 25 50 03 Fax : 01 64 25 59 69 COURRIEL : mairie@preslesenbrie. 1/7 MAIRIE DE PRESLES-EN-BRIE 6 Rue Abel Leblanc 77220 PRESLES-EN-BRIE TEL. : 01 64 25 50 03 Fax : 01 64 25 59 69 COURRIEL : mairie@preslesenbrie.eu RÈGLEMENT ACCUEIL DE LOISIRS SANS HÉBERGEMENT (A.L.S.H.)

Plus en détail

COMMISSION LOCALE DE DEVELOPPEMENT RURAL REGLEMENT D ORDRE INTERIEUR

COMMISSION LOCALE DE DEVELOPPEMENT RURAL REGLEMENT D ORDRE INTERIEUR PROVINCE DU BRABANT WALLON ARRONDISSEMENT DE NIVELLES COMMUNE DE PERWEZ Article 1. COMMISSION LOCALE DE DEVELOPPEMENT RURAL REGLEMENT D ORDRE INTERIEUR TITRE I. MISSIONS Conformément au décret de l Exécutif

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR RESTAURANT SCOLAIRE DE CORDON

REGLEMENT INTERIEUR RESTAURANT SCOLAIRE DE CORDON Pour toutes correspondances, Merci de nous contacter par mail cantine.cordon@orange.fr REGLEMENT INTERIEUR RESTAURANT SCOLAIRE DE CORDON Le restaurant scolaire de Cordon n est pas communal. Il est géré

Plus en détail

ANIMATEUR LUDOTHEQUE

ANIMATEUR LUDOTHEQUE ANIMATEUR LUDOTHEQUE Renseignements relatifs à l agent : Nom : Prénom : Catégorie : B Coefficient : 255 Sous la responsabilité et l autorité de la directrice de l Association Enfance du Biollay et de son

Plus en détail

- du lundi au vendredi : de 8 H à 18 H - le samedi en cas de force majeure ou de besoin exceptionnel

- du lundi au vendredi : de 8 H à 18 H - le samedi en cas de force majeure ou de besoin exceptionnel Vu le Code Général des Collectivités Territoriales, Vu la Loi N 93-23 du 8 janvier 1993 relative à la législation dans le domaine funéraire, Vu la Loi N 2008-1350 du 19 décembre 2008 relative à la législation

Plus en détail