Maison des sciences sociales du handicap RESEAU DOC THESAURUS HANDICAP

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Maison des sciences sociales du handicap RESEAU DOC THESAURUS HANDICAP"

Transcription

1 Maison des sciences sociales du handicap RESEAU DOC THESAURUS HANDICAP 2011

2 Ecole des Hautes Etudes en Santé Publique (EHESP) Maison des Sciences Sociales du Handicap (MSSH) 236 bis rue de Tolbiac Paris France +33 (0)

3 REMERCIEMENTS L équipe de la documentation du CTNERHI, Yvonne BERTRAND, Grazyna KERNER, Marie- Claire LOUVEL, Laurence MEYER, Annick PIQUET et Ester ROBERTO, tiennent à remercier tous les membres du Réseau-Doc et plus particulièrement les membres du «Groupe Thésaurus» qui se sont investis dans ce travail et dont la persévérance et le sérieux, la contribution active ont permis de réaliser le Thésaurus HANDICAP Christiane BEL (AFM), Bertrand BELLET (AFM), Béatrice THOBY (AFPA-CNTH), Delphine HOUEL (ANPEA), Marianne LE MAGOAROU (APF 92), Anne-Gaëlle GUEGANIC (APF), Mathilde DISSOUBRAY (APF), Pierrette PARISOT (CEMAFORRE), Laurence DECUP (CENTRE DE RESSOURCES MULTIHANDICAPS), Evelyne COMBALUZIER (CESAP), Mylène TOUCHAIS (CORIDYS), Estelle CRESPY (CRAIF), Georges BEOURTARE (IDDA), Maria PYRKOSZ (IDDA), Marie-José BEHERAN (IEM Talence), Zoubeïda MOULFI (INJA), Marie-Hélène PONS-LESAIN (INS-HEA), Véronique ALOUIS (ONISEP), Françoise BULUS- DALATU (UNAPEI), Céline AVENGOZAR (ASSOCIATION UNE SOURIS VERTE), Amandine RONZY-JANVIER (ASSOCIATION UNE SOURIS VERTE), Anne-Sophie VANNEROT (VOIR ENSEMBLE). Les remerciements et la gratitude de l équipe de documentation du CTNERHI vont également aux personnes mentionnées ci dessous pour l intérêt qu elles ont manifesté pour la mise à jour du thésaurus Saphir Personnes-Handicapées, pour leurs conseils et les échanges enrichissants. Maryse AUBIGNAC (AFAH), Nathalie BERRIAU (ASCODOCPSY), Myrha GOVINDJEE (CEMAFORRE), Ariel CONTE (CORIDYS), Edith CONTE (CORIDYS), Audrey PENOT (CORIDYS), Arlette LEFEVRE (CORIDYS), Régine COULON (CSES-PEYRELONGUE), Viviane BELTRAME (EPS), Roger MEPHANE (FMH), Patrick DELMOTTE (MDPH 38), Cécile OSSIEUX (MDPH 94), Fabienne CAURANT (MDPH 92), Marie-Françoise BASTOS et Annick VALLEJO (Ministère du travail, des relations sociales, de la famille et de la solidarité, Centre de documentation inter-directions), Dominique TESSIER (ONISEP) A Noter Depuis le 1 er janvier 2011, le CTNERHI, devenu Maison des Sciences Sociales du Handicap (MSSH), a intégré l Ecole des Hautes Etudes en Santé Publique (EHESP). Les activités de l ex-ctnerhi ainsi que son personnel font désormais partie de l EHESP. 3

4 4

5 SOMMAIRE REMERCIEMENTS... 3 SOMMAIRE... 5 PRESENTATION... 7 BREF RAPPEL HISTORIQUE... 7 LA NOUVELLE EDITION DU THESAURUS... 7 INTRODUCTION... 9 DEROULEMENT DE LA MISE A JOUR DU THESAURUS SAPHIR-PERSONNES HANDICAPEES 11 OBJECTIF LE GROUPE DE TRAVAIL «THESAURUS» METHODOLOGIE D ELABORATION NOUVEL APPORT DU THESAURUS HANDICAP STRUCTURE DU THESAURUS HANDICAP CHOIX DES TERMES INDEXATION REGLE D USAGE ETABLISSEMENT DES RELATIONS Relations hiérarchiques Relations d'équivalence ou de synonymie Relations associatives Notes d application ou explicatives ORGANISATION DU THESAURUS HANDICAP La liste alphabétique structurée de tous les termes La liste hiérarchique structurée des descripteurs par domaine La liste permutée des descripteurs ORGANISATION DES GROUPES THEMATIQUES CONDITIONS D'UTILISATION DU THESAURUS HANDICAP LE SUIVI DU THESAURUS HANDICAP ANNEXES GROUPES THEMATIQUES DU THESAURUS HANDICAP TABLEAU COMPARATIF DES MICRO-THESAURUS 1992 ET TABLEAU RECAPITULATIF DES PRINCIPALES DONNEES ISSUES DU THESAURUS HANDICAP 2011 ET DU THESAURUS SAPHIR-PERSONNES HANDICAPEES LE THESAURUS HANDICAP LISTE ALPHABETIQUE STRUCTUREE DE TOUS LES TERMES LISTE HIERARCHIQUE DES DESCRIPTEURS DANS LEURS GROUPES THEMATIQUES LISTE PERMUTEE DES DESCRIPTEURS FORMULAIRE DE MISE A JOUR

6 6

7 PRESENTATION Le thésaurus HANDICAP 2011, est la seconde édition revue en profondeur du thésaurus SAPHIR Personnes handicapées réalisé en 1992 par le Centre Technique National d'etudes et de Recherches sur les Handicaps et les Inadaptations (CTNERHI) en partenariat avec l'office des Personnes Handicapées du Québec (OPHQ), dans le cadre de leurs missions de diffusion des connaissances relatives au champ du handicap. BREF RAPPEL HISTORIQUE Dès l'origine le CTNERHI a étudié le problème du choix de l'outil devant servir à l'analyse et à l'interrogation des documents signalés dans sa base de données bibliographiques SAPHIR (Système d'accès aux Publications sur le Handicap avec traitement de l'information Répartie) créée en La couverture documentaire de SAPHIR était volontairement centrée sur les aspects psychologiques et sociaux liés aux handicaps afin de ne pas traiter des thèmes déjà pris en compte dans d'autres bases de données, notamment, les aspects spécifiquement médicaux (origine des maladies, traitements) analysés dans la base multidisciplinaire PASCAL, produite par l'institut National de l'information Scientifique et Technique du Centre National de la Recherche Scientifique (INIST-CNRS). Le seul outil documentaire et terminologique couvrant les thématiques de la base de données était le Thésaurus Personne Handicapée, produit en 1986 par l'ophq. Son orientation sociale le rendait proche de la couverture documentaire de la base SAPHIR. En outre, cet outil se référait à la Classification Internationale des handicaps : Déficiences, Incapacités, Désavantages publiée par l'oms en 1980 sous le titre «International Classification of Impairments, Disabilities and Handicaps. A manual of classification related to the consequences of diseases» (ICIDH), connue en France sous le sigle CIH (Classification Internationale des Handicaps). Le CTNERHI, centre collaborateur de l OMS pour les classifications internationales sur le handicap et coéditeur avec l INSERM de la traduction en langue française de l ICIDH en a décidé de soutenir avec l OPHQ, la diffusion des connaissances et de promouvoir le thésaurus SAPHIR-Personnes Handicapées, utilisable par tous les acteurs francophones du champ du handicap. LA NOUVELLE EDITION DU THESAURUS L édition 2011 du thésaurus couvre les aspects sociaux et psychosociaux du handicap en France. Elle devient «THESAURUS HANDICAP» pour mieux rendre compte des évolutions contextuelles et conceptuelles. Le thésaurus HANDICAP est le résultat d un travail collaboratif entre plusieurs centres de documentation du domaine du handicap, regroupés au sein d un réseau : le réseau des documentalistes spécialisés du champ du handicap, communément appelé Réseau-Doc. Créé en 1997, le Réseau-Doc est une structure informelle et souple, soutenue par le CTNERHI. Il regroupe une soixantaine de centres de documentation provenant du milieu associatif et institutionnel. 1 Classification internationale des handicaps : déficiences, incapacités et désavantages. Un manuel de classification des conséquences des maladies. Paris : CTNERHI, INSERM, OMS, 1988, 203 p. 7

8 L objectif du Réseau-Doc est de développer une synergie entre les centres de documentation du secteur du handicap grâce à l amélioration de leur collaboration, la valorisation de leurs activités et ressources ainsi qu à la réalisation de projets spécifiques. 8

9 INTRODUCTION Des normes nationales et internationales régissent l établissement et l organisation des thésaurus qu ils soient monolingues ou multilingues. La norme française AFNOR Z sur lequel s appuie le thésaurus SAPHIR - Personnes handicapées donne la définition suivante des thésaurus : «Un thésaurus est une liste d autorité organisée de descripteurs et de non-descripteurs obéissant à des règles terminologiques propres et reliés entre eux par des relations sémantiques, (hiérarchiques, associatives ou d équivalences)». [AFNOR, 1981] En 2006, la norme AFNOR Z et les autres normes internationales en vigueur dont la norme internationale régissant l établissement des thésaurus monolingues ISO 2788 ont fait l objet d une révision qui a rassemblé des experts au niveau national et international (ISO TC46/SC9/WG8 Ce projet a abouti à une nouvelle norme ISO DIS (International Standard Organisation-Draft International Standard). La norme est mise en place pour répondre à la problématique du thésaurus par rapport à son utilisation sur le web. Elle aborde à la fois la création de thésaurus monolingues et multilingues en incluant les principes d échange de données. La nouvelle norme présente ainsi un modèle mixé conceptuel et non plus technique. Elle permet un apport très important pour enrichir les exploitations sémantiques du thésaurus : affichage d informations, liens qualifiés vers d autres ressources internes ou externes du thésaurus, des filtres de recherche Dans cette approche, concepts et termes possèdent des identifiants et des attributs qui permettent de les décrire et de les utiliser comme des ressources pour décrire d autres ressources. Le thésaurus devient un outil géré électroniquement pour retrouver tout type d information. La norme ISO DIS remplace les anciennes normes multilingues et monolingues dont la norme française AFNOR Z La nouvelle norme dont le titre pourrait être en français «Thésaurus et interopérabilité avec d autres vocabulaires», comprend deux parties : ISO DIS «le thésaurus pour la recherche d information 2» Cette partie contient un ensemble de définitions, des principes généraux, des concepts et les termes qu ils représentent, des équivalences, des relations entre les concepts ainsi que des regroupements de concepts. Elle apporte aussi des recommandations sur la construction et la maintenance du thésaurus, sur les modalités d implémentation, des recommandations par rapport à l outil qui va gérer le thésaurus, des modélisations de schémas de données, des formats d échanges avec des protocoles de communication d utilisation, et des modèles de représentations. Approuvé en décembre 2010, la première partie de la norme sera publiée avant fin ISO DIS est plutôt centré sur «les problématiques d interopérabilité entre le thésaurus et les systèmes d informations» 2 9

10 Cette norme reprend les définitions y compris celle de la partie 1. Elle présente des modèles de «mapping», (mise en correspondance de vocabulaires) et des possibilités d interopérabilité par rapport à chacun des vocabulaires structurés, contrôlés autre que le thésaurus, des modes de présentations pour les thésaurus multilingues et monolingues ainsi que des correspondances avec d autres vocabulaires. La publication de la deuxième partie de la norme est prévue pour Le thésaurus HANDICAP s appuie sur l ancienne norme française AFNOR Z

11 DEROULEMENT DE LA MISE A JOUR DU THESAURUS SAPHIR-PERSONNES HANDICAPEES OBJECTIF Enrichir le thésaurus et faire évoluer le vocabulaire par de nouveaux apports terminologiques et conceptuels La Classification Internationale des Handicaps (CIH), sur laquelle s appuyait le thésaurus SAPHIR-Personnes Handicapées, a été fortement critiquée pour sa terminologie négative dominée par le modèle médical et pas assez liée à la participation sociale et au contexte environnemental. Elle est entrée dans un processus de révision, qui a abouti en 2001 à la publication par l OMS de la Classification Internationale du Fonctionnement du Handicap et de la santé 3, (CIF) ; celle-ci accorde une part importante à l environnement dans la prise en compte du handicap. La mise à jour du thésaurus SAPHIR-Personnes Handicapées devait refléter non seulement les changements terminologiques consécutifs aux principes de la CIF mais également les innovations de la politique sociale en faveur des personnes handicapées inscrites dans les nouvelles législations entrées en vigueur en 2002, la «Loi rénovant l'action sociale et médico-sociale 4» et en 2005, la «Loi pour l égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées 5». Or, la terminologie employée par le Guide d évaluation des besoins de compensation de la personne handicapée (GEVA) 6, utilisé par les équipes pluridisciplinaires dans les Maisons départementales des personnes handicapées (MDPH), évalue la situation des personnes handicapées qui demandent l attribution des allocations, selon le schéma hérité de la CIH. Pour la partie «environnementale», c'est-à-dire, celle qui vise la compensation du handicap, le guide utilise les nouveaux concepts de la CIF. Il en est de même concernant l évaluation proposée par le Guide barème 7 utilisé par les médecins des Commissions départementales pour l autonomie des personnes handicapées (CDAPH) qui évaluent le taux d incapacité. LE GROUPE DE TRAVAIL «THESAURUS» Les travaux de mise à jour du thésaurus SAPHIR-Personnes Handicapées ont débuté en 2006 et ont imposé la création d un groupe de travail spécifique composé d une dizaine d organismes. Ce groupe de travail représente le "noyau dur" de documentalistes utilisateurs du thésaurus SAPHIR, et directement intéressés par la mise à jour de leur outil de travail ou par les travaux sur la terminologique. Ce groupe comprend : 3 Classification internationale du fonctionnement, du handicap et de la santé. Genève : OMS, 2001, 304 p Le GEVA est défini par le décret n du 6 février 2008 et l arrêté du 6 février 2008, paru au Journal Officiel du 6 mai Guide-barème pour l'évaluation des déficiences et incapacités des personnes handicapées. Mise à jour Paris : CTNERHI, 2008, 155 p. 11

12 AFPA-ex.CNTH (Centre national de recherches et de ressources pour la formation professionnelle des travailleurs handicapés) chargé de la formation professionnelle CORIDYS (Coordination des intervenants auprès des personnes souffrant de dysfonctionnements neuropsychologiques) qui traite des questions liées à la dyslexie et à la dysphasie UNAPEI (Union nationale des associations de parents, de personnes handicapées mentales et de leurs amis) qui traite de la déficience mentale APF (Association des paralysés de France) AFM (Association française contre les myopathies) ONISEP (Office national d'information sur les enseignements et les professions) INS-HEA (Institut national supérieur de formation et de recherche pour l'éducation des jeunes handicapés et les enseignements adaptés) Association UNE SOURIS VERTE Centre de ressources MULTI-HANDICAP CESAP (Comité d'études, d'éducation et de soins auprès des personnes polyhandicapées) CRAIF (Centre de ressources autisme Ile-de-France) INJA (Institut national des jeunes aveugles) IDDA (Information documentation sur la déficience auditive) METHODOLOGIE D ELABORATION Les travaux de mise à jour se sont principalement articulés autour des axes ci-dessous. Identification et sélection de termes candidats o 2000 termes candidats ont été analysés et proposés en fonction de leur usage, leur pertinence dans le champ du handicap et dans la législation française, lors de l indexation par les documentalistes du CTNERHI ou par des partenaires. o 600 termes ont été sélectionnés : ce sont généralement des nouveaux termes ou des termes proposés pour remplacer ceux devenus obsolètes ou jamais utilisés depuis Introduction des termes candidats et des nouveaux concepts tels que (GEVA, ACCUEIL FAMILIAL, DROIT A L'INTIMITE, INCLUSION SOCIALE, MODELE SOCIAL ) dans les micro-thésaurus respectifs et appropriés Réorganisation de l ensemble des champs sémantiques. Cette réorganisation a permis de revoir le nom de certains champs et domaines afin de les adapter au contexte actuel. Il s agit notamment : Des groupes thématiques o «Traitement-Réadaptation» devenu «Accompagnement-Rééducation» o «Intégration sociale» devenu «Environnement-Société» o «Santé-Diagnostic» devenu «Santé-Maladie» Des champs sémantiques «Développement Moteur-Développement sensoriel» devenu «Développement cognitif-développement Psychomoteur» o «Développement de la personne» devenu «Développement psychoaffectif» o «Famille» devenu «Milieu Familial» o etc 12

13 Structuration des micro-thésaurus ou champs sémantiques : maintien des 40 champs sémantiques et des 8 groupes thématiques. Cela a été possible grâce au regroupement d un certain nombre de champs sémantiques issus de deux domaines «Traitement-Réadaptation» et «Santé-Diagnostic» du thésaurus SAPHIR Personnes handicapées, en un seul domaine : «Santé-Maladie» dans le thésaurus HANDICAP. Création d un nouveau champ 39 «Systèmes classificatoires» (voir chapitre cidessous) Expertise au fur et à mesure des travaux par les documentalistes spécialisés dans une thématique, par des partenaires extérieurs notamment Ariel CONTE, Edith CONTE, Audrey PENOT, Arlette LEFEVRE (CORIDYS) et par des membres de l équipe de recherche du CTNERHI, Marie CUENOT (Attachée de recherche) et Catherine BARRAL (Chargée de recherche). Saisie sur le gestionnaire du thésaurus des travaux effectués avec le logiciel Cindoc version 4.3 Traduction des termes en anglais Un tableau récapitulatif présente en annexe le résultat chiffré du travail du groupe «Thésaurus». (cf. Annexe p. 25) NOUVEL APPORT DU THESAURUS HANDICAP L apport principal du thésaurus Handicap est la création d un nouveau micro thésaurus : [MT] 39 «SYSTEMES CLASSIFICATOIRES», principalement organisé autour des concepts fondamentaux de la Classification internationale du fonctionnement, du handicap et de la santé, (CIF), (OMS, 2001). Ce champ présente les deux parties de la CIF et organise à l intérieur de chacune, les composantes de la classification de façon hiérarchique. Des synonymes et des relations de voisinages permettent d élargir la recherche en explorant d autres champs sémantiques tels que : ENVIRONNEMENT ET SOCIETE/ DEVELOPPEMENT DE LA PERSONNALITE/ DROITS FONDAMENTAUX/ etc Le micro-thésaurus 39 contient également les classifications en santé issues du microthésaurus 08 «Traitement»: CFTMEA, CIM, DSM. La classification québécoise, Processus de production du handicap (PPH), ainsi que son terme spécifique «Habitude de vie» sont également introduits dans le nouveau champ 39. Le travail de structuration devait tenir compte du contexte dans lequel évolue la CIF en France. Les modèles des différentes approches officielles ont conditionné le choix du groupe «Thésaurus». Ainsi, pour ne pas bouleverser la structure d ensemble du thésaurus SAPHIR - Personnes Handicapées basée sur le modèle de la CIH, le groupe «Thésaurus» l a conservé et l a enrichi des nouveaux apports de la CIF. 13

14 14

15 STRUCTURE DU THESAURUS HANDICAP Le thésaurus est généralement réalisé pour l indexation et pour l interrogation des bases de données spécialisées. C est un outil d aide à la recherche d informations. Il est constitué par un ensemble de termes (descripteurs ou termes préférentiels et nondescripteurs ou synonymes ou termes non préférentiels) et de relations qui précisent leur environnement sémantique. La présence des synonymes reflète la richesse de la langue et les habitudes linguistiques. Ils permettent à l'utilisateur de repérer un concept à partir de plusieurs notions qui sont identiques ou proches. CHOIX DES TERMES La sélection des descripteurs est une opération très rigoureuse, car le vocabulaire retenu doit être exempt d'ambiguïtés afin que les mêmes termes identifient systématiquement les mêmes concepts. La tâche est rendue plus difficile lorsque, pour une terminologie proche, le concept est différent. Il est alors nécessaire d'associer à chacun des termes une définition ou indiquer les limites d'utilisation des termes, dans une zone spécifique (Note d Application ou Note Explicative). La structure hiérarchique des termes replace chaque terme dans son environnement sémantique et permet des recherches à différents degrés de généralité ou de spécificité. L'organisation présentée ici ne veut en aucun cas être considérée comme un tableau représentatif et suffisant de la réalité. Elle se veut plutôt une aide utile à l'indexation et à la recherche documentaire, offrant ainsi une vision globale d'un domaine, tout en situant les notions qui lui sont spécifiques. INDEXATION C est une opération qui sert à faciliter la recherche d informations. Elle s effectue par une analyse du document, en déterminant les concepts majeurs et en les traduisant ensuite dans un langage normalisé, au sein duquel le descripteur possède un sens univoque. Le nombre de descripteurs n est pas imposé. La qualité de l indexation s évalue en effet davantage en fonction de la pertinence des concepts retenus ou au contraire, mis de côté, de façon à limiter autant que possible lors de la recherche documentaire ce que l on appelle le «bruit» (ensemble de documents trouvés mais qui ne sont pas pertinents par rapport à la question posée) et le «silence» (ensemble de documents non trouvés et qui sont pourtant pertinents pour répondre à la question posée). Il est donc recommandé de vérifier le micro-thésaurus d appartenance du descripteur sélectionné afin de déterminer si celui-ci correspond bien au concept recherché. REGLE D USAGE Sauf exception relevant de l'usage courant des termes, nous nous sommes conformées aux règles suivantes : Le descripteur est présenté sous forme de substantif, les adjectifs utilisés seuls et les verbes sont évités. Le descripteur apparaît en gras dans la liste alphabétique. Les non descripteurs sont conservés en tant que synonymes ou équivalents. Ils ne sont pas utilisés pour l indexation. Ils apparaissent en italique. Le descripteur à utiliser est généralement introduit par le sigle : EM (EMployer) 15

16 Chaque terme est situé dans son environnement sémantique et localisé dans un arbre hiérarchique en fonction de son degré de spécificité. Dans le thésaurus, ceci est symbolisé par un décalage de la gauche vers la droite La notice d'un descripteur comprend plusieurs zones. Dans la mesure du possible, les descripteurs sont présentés au singulier. Quelques exceptions ont cependant été acceptées. Exemple : ACTIVITES, VACANCES, QUALITE DES SOINS. Les formes abrégées des termes ou sigles ont été le plus souvent considérées comme synonymes. Sauf lorsque le mode d'écriture est très utilisé et connu. Dans tous les cas, la forme développée et la forme abrégée apparaissent dans la liste alphabétique (soit comme descripteur, soit comme synonyme) et font l'objet d'un renvoi réciproque systématique. Dans l'écriture des sigles, les points sont supprimés. La pré-coordination de descripteurs a été appliquée à la représentation de notions complexes, mais aussi lorsque l'expression est d'usage courant pour les acteurs du champ. Exemple : RESTRICTION DE PARTICIPATION, RELATION D'AIDE plutôt que RELATION AIDE ETABLISSEMENT DES RELATIONS Relations hiérarchiques Chaque terme est situé dans son environnement sémantique et localisé dans un arbre hiérarchique en fonction de son degré de spécificité. La notion la plus large représente une catégorie ou un tout dont la notion la plus étroite est un cas particulier ou une partie. La notation de la relation hiérarchique se symbolise par les abréviations ci-dessous En français TG (Terme Générique) TS (Terme Spécifique) En anglais BT (Broader Term) NT (Narrower Term) Exemple AEEH (ALLOCATION D'EDUCATION DE L'ENFANT HANDICAPE) [TG] PRESTATION FAMILIALE [TS] MAJORATION SPECIFIQUE PARENT ISOLE Relations d'équivalence ou de synonymie Ces relations permettent d'indiquer, au niveau du synonyme, la notion retenue comme descripteur, et au niveau des descripteurs, tous les synonymes correspondants. D'une façon générale, le sens du terme synonyme peut être identique à celui du descripteur retenu ou bien être trop spécifique par rapport à la finesse générale du thésaurus ; il renvoie alors à un terme plus générique choisi comme descripteur. La relation d équivalence est symbolisée par les abréviations suivantes : En français EM EMployer EP Employer Pour En anglais USE USE UF Used For Exemple ACTIVITE DE LA VIE QUOTIDIENNE [EM] VIE QUOTIDIENNE 16

17 VIE QUOTIDIENNE [EP] ACTIVITE DE LA VIE QUOTIDIENNE Relations associatives Les relations associatives permettent un élargissement de la recherche par l'indication de proximité ou de complémentarité entre les termes, en dehors des relations hiérarchiques. Ainsi, elles permettent de créer des relations entre des descripteurs qui appartiennent à des micro-thésaurus différents, mais qui sont proches sémantiquement. Les relations associatives enrichissent les relations hiérarchiques. Elles sont symbolisées par les abréviations suivantes : En français VA (Voir Aussi) TA (Terme Associé) En anglais RT (Related Term) Exemple CIF [VA] MODELE SOCIAL DU HANDICAP Notes d application ou explicatives Elles servent à préciser le sens ou l usage d un descripteur. En français NA (Note d Application) NE (Note Explicative) En anglais SN (Scope Note) Exemple ACTIVITES DE LA VIE JOURNALIERE [NE] concerne la déficience visuelle et l'ergothérapie 17

18 18

19 ORGANISATION DU THESAURUS HANDICAP Comme tous les thésaurus, le thésaurus HANDICAP se présente sous forme de trois listes : - une liste alphabétique structurée de tous les termes (1698 descripteurs et 667 non descripteurs ou synonymes) - une liste hiérarchique structurée des descripteurs par domaine - une liste alphabétique permutée des descripteurs La liste alphabétique structurée de tous les termes Cette liste réunit les notices descriptives de tous les termes : dont descripteurs et 667 synonymes. Elle permet de repérer facilement la notion ou le descripteur recherché. C est la liste de référence pour l indexation et la recherche dans les bases de données couvrant la thématique du handicap. Les termes y sont classés par ordre alphabétique avec leurs relations sémantiques. Exemple de descripteur Le descripteur apparaît en gras dans la liste alphabétique. Chaque terme est situé dans son environnement sémantique et localisé dans un arbre hiérarchique en fonction de son degré de spécificité. La notice d'un descripteur comprend plusieurs zones. Exemple AEEH [MT] 34 - PROTECTION SOCIALE [EP] ALLOCATION D'EDUCATION DE L'ENFANT HANDICAPE [MV] PROTECTION SOCIALE [TG] PRESTATION FAMILIALE [TS] MAJORATION SPECIFIQUE PARENT ISOLE [VA] AIDE FINANCIERE [VA] CDAPH [VA] ENFANT HANDICAPE [VA] RESSOURCE FINANCIERE [TO] AES [TO] ALLOCATION D'EDUCATION SPECIALE [AN] EDUCATION ALLOWANCE FOR DISABLED CHILDREN 19

20 Représentation graphique issue du logiciel Cindoc version 4.3 Autres symboles [MT] Micro-Thésaurus Il correspond au champ sémantique auquel appartient le terme. Exemple : le descripteur AEEH appartient au [MT] 34 PROTECTION SOCIALE [MV] Matière Vedette ou Vedette matière Le descripteur retenu pour représenter la notion ou l entité. Exemple de la notice ci-dessus, PROTECTION SOCIALE est aussi descripteur [RE] Termes Relais Mots ou expressions utilisés uniquement pour construire la hiérarchie afin de donner une cohérence à la structure d ensemble. Ils ne sont pas utilisés pour l indexation Exemple : champ 25 : ACTIVITE SPORTIVE [terme relais] [NH] Note Historique Terme ayant été utilisé jusqu à une certaine période. Exemple : EDUCATION SPECIALISEE [NH] action éducative, constituée au cours du XXe siècle, avec notamment un diplôme d'état, auprès de tous ceux pour qui le système de l'éducation nationale était inadapté, entre autres, les personnes handicapées. [TO] Terme Obsolète Terme ne servant plus à l indexation [AN] Anglais Terme traduit en anglais. Cette zone est enrichissante pour les utilisateurs qui se lancent dans des travaux de traduction. Exemple de synonyme Les synonymes ou équivalents conservés sont des non descripteurs. Ils ne sont donc pas utilisés pour l indexation. Ils apparaissent en italique. 20

21 ACTIVITE DE LA VIE QUOTIDIENNE [EM] VIE QUOTIDIENNE La liste hiérarchique structurée des descripteurs par domaine La présentation hiérarchique des descripteurs replace ceux-ci dans leur environnement sémantique et permet la visualisation des relations génériques et spécifiques. Chaque niveau de spécificité est matérialisé par un décalage vers la droite du terme spécifique. Exemple [MT] 01 - PERSONNE HANDICAPEE PERSONNE HANDICAPEE ENFANT HANDICAPE ADOLESCENT HANDICAPE ADULTE HANDICAPE FEMME HANDICAPEE PERSONNE HANDICAPEE AGEE DEFICIENCE PHYSIQUE DEFICIENCE MENTALE DEFICIENCE MULTIPLE PLURIHANDICAP POLYHANDICAP SURHANDICAP HANDICAP ACCEPTATION DU HANDICAP ANNONCE DU HANDICAP SITUATION DE HANDICAP TOUT HANDICAP La liste permutée des descripteurs Du fait que de nombreuses notions présentes dans le thésaurus soient exprimées par plusieurs mots, cette liste présente les descripteurs dans l'ordre alphabétique de chacun d'eux. Ainsi, un descripteur composé par deux mots significatifs apparaîtra à deux endroits de la liste permutée. Exemple : ABANDON D ENFANT A la lettre A, il apparaîtra : A la lettre E, il apparaîtra ABANDON D ENFANT ABANDON D ENFANT ABANDON ETUDE ABANDON ETUDE 21

22 22

23 ORGANISATION DES GROUPES THEMATIQUES Le schéma général comprend 8 groupes thématiques (cf. Annexe p. 23) répartis en 40 micro-thésaurus ou champs sémantiques. (cf. Annexe p. 24). Le champ «Personne handicapée» est central au thésaurus et les différents groupes thématiques s articulent autour de lui. De manière générale, le champ documentaire du thésaurus peut être considéré comme un système dans lequel tous les éléments (micro-thésaurus) sont en relation les uns avec les autres. LES 8 GROUPES THEMATIQUES DEVELOPPEMENT DE LA PERSONNE Ensemble de domaines nécessaires à la description de la personne et de son développement physiologique, psychique, sensoriel et moteur. ENVIRONNEMENT - SOCIETE Afin d'intervenir sur la situation de la personne handicapée, des actions sont menées sur le milieu, sur l'organisation des ressources, sur les conditions de l'intégration sociale. Dans ce groupe, on trouvera donc des descripteurs correspondant à l'environnement physique et social de la personne handicapée ainsi que les termes relatifs à son milieu de vie, à l'éducation et à l'emploi. DROITS - SOCIETE Ce groupe thématique concerne les thèmes généraux qui permettent de décrire l'environnement administratif et financier de la personne handicapée, ainsi que l'organisation sociale en générale. STRUCTURES - INTERVENANTS Ces deux champs regroupent les établissements de soins et établissements médicosociaux, structures jouant un grand rôle dans la vie de la personne handicapée, ainsi que les professions qui interviennent dans le champ des handicaps. ACCOMPAGNEMENT - REEDUCATION Ce groupe de champs porte sur les moyens mis en place pour réduire les incapacités et décrit les traitements et interventions de rééducation et de réadaptation. SANTE - MALADIE A côté de domaines qui portent sur l'organisation de la santé, la prévention et le diagnostic, se trouve l'identification de la cause d'une déficience. Elle peut être congénitale (la présence d'un chromosome supplémentaire), pathologique (maladie), ou traumatique (accident). DEFICIENCE Cet ensemble de champs réunit les différentes déficiences et leurs différents niveaux. DISCIPLINES - METHODOLOGIE Le champ des handicaps est pluridisciplinaire et les approches sont variées. Il a semblé utile de réunir dans ce groupe thématique, les descripteurs correspondant aux disciplines, pour montrer la spécificité du champ du handicap et les moyens méthodologiques utilisés pour étudier un aspect particulier. Le nouveau champ "SYSTEMES CLASSIFICATIORES" fait partie de ce domaine. 23

24 24

25 CONDITIONS D'UTILISATION DU THESAURUS HANDICAP Le simple fait de disposer ou d'utiliser le thésaurus élaboré par le groupe «Thésaurus» du Réseau-Doc, vous fait obligation de respecter strictement les conditions d'utilisation décrites ci-après : Conditions d'utilisation Le Thésaurus HANDICAP peut être librement utilisé dans les centres de documentation ou bibliothèques travaillant dans les secteurs du handicap. Le droit d'usage consenti est limité à une utilisation strictement non commerciale et n'autorise l'utilisateur à aucune cession ou diffusion à des tiers, même à titre gratuit. Toute demande d'utilisation du thésaurus HANDICAP qui vous serait directement formulée, doit être redirigée vers le centre de documentation de la MSSH-EHESP L'utilisation du thésaurus n'entraîne aucune obligation, de quelconque nature, présente et à venir, pour la MSSH-EHESP. L'utilisateur s'engage à ne pas transformer, ou altérer d'une quelconque façon, les éléments téléchargés. Il lui est notamment fait obligation de conserver, ou de faire mention, en toutes circonstances et utilisations, de l'origine du thésaurus HANDICAP. Par le seul fait de télécharger tout ou partie des éléments du thésaurus HANDICAP sur notre site internet, l'utilisateur est réputé connaître et avoir accepté ces conditions d'utilisation. 25

26 LE SUIVI DU THESAURUS HANDICAP Le thésaurus HANDICAP est un ouvrage terminologique, vivant et dynamique. Le groupe «Thésaurus» se propose de faire le suivi de cet outil de travail, de recueillir les commentaires des utilisateurs et de prévoir une mise à jour du thésaurus en temps voulu et sous la forme la plus appropriée. En fin d'ouvrage, l utilisateur trouvera un formulaire qu il pourra utiliser lors de propositions éventuelles sur la forme comme sur le fond. Ecole des Hautes Etudes en Santé Publique (EHESP)- Sorbonne Paris Cité Maison des Sciences Sociales du Handicap (MSSH) 236 bis rue de Tolbiac Paris France 26

27 ANNEXES 27

28 28

29 GROUPES THEMATIQUES DU THESAURUS HANDICAP DEVELOPPEMENT DE LA PERSONNE ENVIRONNEMENT - SOCIETE DROITS - SOCIETE 02 ANATOMIE-STADE DE DEVELOPPEMENT 03 DEVELOPPEMENT COGNITIF DEVELOPPEMENT PSYCHOMOTEUR 04 DEVELOPPEMENT PSYCHOAFFECTIF 19 MILIEU FAMILIAL 20 MILIEU DE VIE 21 ENVIRONNEMENT TRANSPORTS 22 PEDAGOGIE 23 SYSTEME EDUCATIF 24 EMPLOI - TRAVAIL 25 ACTIVITES CULTURELLES SPORT LOISIRS 26 QUESTIONS SOCIALES 27 SOCIETE - CULTURE 30 ADMINISTRATION 31 DROITS FONDAMENTAUX 32 ECONOMIE 33 DROIT JUSTICE 34 PROTECTION SOCIALE ACCOMPAGNEMENT - REEDUCATION STRUCTURES - INTERVENANTS 28 ETABLISSEMENTS SERVICES 29 RESSOURCES HUMAINES 01 PERSONNE HANDICAPEE 15 COMMUNICATION 16 MEDIATION PSYCHOTHERAPIE 17 READAPTATION 18 AIDE TECHNIQUE HUMAINE - ANIMALIERE SANTE - MALADIE 05 SANTE PUBLIQUE 06 DIAGNOSTIC 07 MALADIE 08 TRAITEMENT DEFICIENCES 09 DEFICIENCE MOTRICE 10 DEFICIENCE SENSORIELLE 11 HANDICAP PSYCHIQUE 12 DEFICIENCE INTELLECTUELLE TROUBLES COGNITIFS 13 DEFICIENCE DU LANGAGE 14 AUTRES DEFICIENCES DISCIPLINES - METHODOLOGIE 35 BIOLOGIE MEDECINE PSYCHIATRIE 36 PSYCHOLOGIE SCIENCES HUMAINES 37 INFORMATION DOCUMENTATION 38 METHODOLOGIE RECHERCHE 39 SYSTEMES CLASSIFICATOIRES 40 MOTS OUTILS

30 30

31 TABLEAU COMPARATIF DES MICRO-THESAURUS 1992 ET 2011 Thésaurus SAPHIR-Personnes Handicapées Thésaurus HANDICAP Page PERSONNE HANDICAPEE 01 PERSONNE HANDICAPEE 219 DEVELOPPEMENT DE LA PERSONNE DEVELOPPEMENT DE LA PERSONNE 02 - ANATOMIE - STADES DE DEVELOPPEMENT 02 - ANATOMIE - STADES DE DEVELOPPEMENT DEVELOPPEMENT MOTEUR DEVELOPPEMENT COGNITIF DEVELOPPEMENT SENSORIEL DEVELOPPEMENT PSYCHOMOTEUR 04 - DEVELOPPEMENT DE LA PERSONNALITE 04 - DEVELOPPEMENT PSYCHOAFFECTIF DEVELOPPEMENT INTELLECTUEL SANTE-MALADIE SANTE-DIAGNOSTIC 05 - SANTE PUBLIQUE SANTE - PREVENTION 06 - DIAGNOSTIC MALADIE 07 - MALADIE NOSOGRAPHIE 08 - TRAITEMENT 229 DEFICIENCES DEFICIENCES 09 - TROUBLES MENTAUX 09 - DEFICIENCE MOTRICE DEFICIENCE MOTRICE 10 - DEFICIENCE SENSORIELLE DEFICIENCE SENSORIELLE 11 - HANDICAP PSYCHIQUE DEFICIENCE DU PSYCHISME 12 - DEFICIENCE INTELLECTUELLE - TROUBLES 233 COGNITIFS 13 - DEFICIENCE INTELLECTUELLE 13 - DEFICIENCE DU LANGAGE DEFICIENCE DU LANGAGE 14 - AUTRES DEFICIENCES AUTRES DEFICIENCES ACCOMPAGNEMENT-READAPTATION TRAITEMENT-READAPTATION 15 - COMMUNICATION TRAITEMENT 16 - MEDIATION - PSYCHOTHERAPIE PSYCHOTHERAPIE 17 - READAPTATION READAPTATION 18 - AIDE TECHNIQUE HUMAINE - ANIMALIERE AIDES TECHNIQUES ENVIRONNEMENT-SOCIETE INTEGRATION SOCIALE 19 - MILIEU FAMILIAL FAMILLE 20 - MILIEU DE VIE MILIEU DE VIE 21 - ENVIRONNEMENT - TRANSPORTS ENVIRONNEMENT - TRANSPORTS 22 - PEDAGOGIE EDUCATION - PEDAGOGIE 23 - SYSTEME EDUCATIF ENSEIGNEMENT 24 - EMPLOI - TRAVAIL EMPLOI 25 - ACTIVITES CULTURELLES SPORT - LOISIRS LOISIR - SPORT 26 - SOCIETE - CULTURE INADAPTATION SOCIALE - ACTION SOCIALE 27 - QUESTIONS SOCIALES 252 STRUCTURES-INTERVENANTS STRUCTURES-INTERVENANTS 28 - ETABLISSEMENTS DE SOINS 28 - ETABLISSEMENTS ET SERVICES RESSOURCES HUMAINES 29 - RESSOURCES HUMAINES 255 DROITS-SOCIETES DROITS 30 - ADMINISTRATION 30 - ADMINISTRATION DROITS 31 - DROITS FONDAMENTAUX ECONOMIE 32 - ECONOMIE DROIT 33- DROIT - JUSTICE PROTECTION SOCIALE 34 - PROTECTION SOCIALE SOCIETE - CULTURE DISCIPLINES-METHODOLOGIE DISCIPLINES-METHODOLOGIE 35 - BIOLOGIE - MEDECINE - PSYCHIATRIE MEDECINE - PSYCHIATRIE 36- PSYCHOLOGIE - SCIENCES HUMAINES PSYCHOLOGIE - SCIENCES HUMAINES 37 - INFORMATION - DOCUMENTATION COMMUNICATION - INFORMATION 38 - METHODOLOGIE - RECHERCHE METHODOLOGIE 39 - SYSTEMES CLASSIFICATOIRES MOTS OUTILS 40 - MOTS OUTILS

32 32

33 TABLEAU RECAPITULATIF DES PRINCIPALES DONNEES ISSUES DU THESAURUS HANDICAP 2011 ET DU THESAURUS SAPHIR-PERSONNES HANDICAPEES 1992 THESAURUS HANDICAP 2011 THESAURUS SAPHIR- PERSONNES HANDICAPEES 1992 Nombre de termes Descripteurs préférentiels ou mots clés Micro-thésaurus Synonymes Groupes thématiques 8 8 Termes relais 11 0 Relations associatives Notes d applications ou explicatives Termes obsolètes 15 0 Termes historiques 10 0 Notes d application 60 33

34 34

35 LE THESAURUS HANDICAP

36 36

37 LISTE ALPHABETIQUE STRUCTUREE DE TOUS LES TERMES 37

38 38

39 AAH [EM] ALLOCATION AUX ADULTES HANDICAPES ABANDON D'ENFANT [MT] 19 - MILIEU FAMILIAL [EP] ENFANT BANDONNE [MV] FAMILLE [TG] FAMILLE [VA] ADOPTION [VA] AIDE SOCIALE A L'ENFANCE [VA] POUPONNIERE [VA] SEPARATION [AN] CHILD ABANDONMENT ABERRATION CHROMOSOMIQUE [MT] 07 - MALADIE [MV] MALADIE [TG] ANOMALIE CONGENITALE [TS] SYNDROME DE L'X FRAGILE [TS] SYNDROME DE PRADER WILLI [TS] SYNDROME DE WILLIAMS BEUREN [TS] TRISOMIE [AN] CHROMOSOMOL ABERRATION ACCEPTATION DU HANDICAP [MT] 01 - PERSONNE HANDICAPEE [MV] HANDICAP [TG] HANDICAP [VA] ASPECT PSYCHOLOGIQUE [AN] DISABILITY ACCEPTANCE ACCES A L'EDUCATION [EM] DROIT A L'EDUCATION ACCES A L'INFORMATION [MT] 37 - INFORMATION - DOCUMENTATION [EP] ACCES AUX MEDIA [MV] INFORMATION [TG] INFORMATION [TS] SENSIBILISATION [TS] VULGARISATION [VA] ACCES AUX DOCUMENTS ADMINISTRATIFS [VA] AIDE A LA COMMUNICATION [VA] DROIT A L'INFORMATION [VA] PROTECTION DES DONNEES PERSONNELLES [AN] ACCESS TO INFORMATION ABSENTEISME SCOLAIRE [MT] 23 - SYSTEME EDUCATIF [EP] FREQUENTATION SCOLAIRE [MV] SCOLARISATION [TG] SCOLARISATION [AN] SCHOOL ABSENTEEISM ABSTRACTION [EM] FONCTION EXECUTIVE ABUS SEXUEL [EM] VIOLENCE SEXUELLE ACCES A LA CULTURE [MT] 25 - ACTIVITES CULTURELLES-SPORT- LOISIRS [VA] ACCESSIBILITE [VA] AIDE A LA LECTURE [VA] AIDE A LA PAROLE [VA] AIDE AUDITIVE [VA] AIDE TECHNIQUE [VA] ANALPHABETISME [VA] BIBLIOTHEQUE [VA] CULTURE [VA] DROIT AU LOISIR [VA] MUSEE [AN] ACCESS TO CULTURE ACALCULIE [MT] 12 - DEFICIENCE INTELLECTUELLE- TROUBLES COGNITIFS [MV] TROUBLE COGNITIF [TG] TROUBLE DU CALCUL [VA] MATHEMATIQUES [AN] ACALCULIA ACCES AU STATIONNEMENT [EM] STATIONNEMENT ACCES AUX DOCUMENTS ADMINISTRATIFS [MT] 30 - ADMINISTRATION [EP] DOCUMENT ADMINISTRATIF [MV] ADMINISTRATION PUBLIQUE [TG] RELATION ADMINISTRATION USAGER 39

40 [VA] ACCES A L'INFORMATION [VA] DOSSIER MEDICAL [VA] DOSSIER PERSONNEL [AN] ACCESS TO ADMINISTRATIVE DOCUMENT ACCES AUX DROITS [MT] 31 - DROITS FONDAMENTAUX [TS] MDPH [VA] ACCESSIBILITE [VA] CITOYENNETE [VA] PERSONNE HANDICAPEE [AN] ACCESS TO RIGHT ACCES AUX MEDIA [EM] ACCES A L'INFORMATION ACCES AUX SERVICES BANCAIRES [MT] 32 - ECONOMIE [MV] ECONOMIE [TG] RESSOURCE FINANCIERE [AN] ACCESS TO BANK ACCES AUX SOINS [MT] 05 - SANTE PUBLIQUE [MV] SANTE PUBLIQUE [TG] SANTE PUBLIQUE [AN] ACCESS TO HEALTHCARE SERVICE ACCESSIBILITE [MT] 31 - DROITS FONDAMENTAUX [VA] ACCES A LA CULTURE [VA] ACCES AUX DROITS [VA] ACCESSIBILITE NUMERIQUE [VA] AIDE A LA VIE QUOTIDIENNE [VA] AUTONOMIE [VA] CONCEPTION UNIVERSELLE [VA] FACILITATEUR [VA] INTEGRATION SOCIALE [VA] LOISIRS [VA] VIE SOCIALE [AN] ACCESSIBILITY ACCESSIBILITE DES LIEUX [EM] ACCESSIBILITE PHYSIQUE [MV] TECHNOLOGIES INFORMATION COMMUNICATION [TG] TECHNOLOGIES INFORMATION COMMUNICATION [VA] ACCESSIBILITE [VA] DROIT A L'INFORMATION [VA] DROITS DE LA PERSONNE HANDICAPEE [AN] DIGITAL ACCESSIBILITY ACCESSIBILITE PHYSIQUE [MT] 21 - ENVIRONNEMENT - TRANSPORTS [EP] ACCESSIBILITE DES LIEUX [EP] ADAPTATION DES LIEUX [MV] ENVIRONNEMENT [TG] ENVIRONNEMENT [VA] AIDE A LA MOBILITE [VA] ARCHITECTURE [VA] AUTONOMIE [VA] BATIMENT D'HABITATION COLLECTIF [VA] CONCEPTION UNIVERSELLE [VA] DEFICIENCE VISUELLE [VA] ESPACE PUBLIC [VA] EVACUATION D'URGENCE [VA] FACILITATEUR [VA] FACTEUR ENVIRONNEMENTAL [VA] LOGEMENT [VA] LOGEMENT ADAPTE [VA] MAINTIEN A DOMICILE [VA] MOBILITE REDUITE [VA] OBSTACLE [VA] TRANSPORT [VA] TRANSPORT ADAPTE [VA] VIE SOCIALE [VA] VOIRIE [AN] PHYSICAL ACCESSIBILITY ACCIDENT [MT] 05 - SANTE PUBLIQUE [MV] SANTE PUBLIQUE [TG] SANTE PUBLIQUE [TS] ACCIDENT DE LA CIRCULATION [TS] ACCIDENT DE LA VIE COURANTE [TS] ACCIDENT DU TRAVAIL [VA] FACTEUR DE RISQUE [VA] PREVENTION DES ACCIDENTS [VA] RISQUE ENVIRONNEMENTAL [VA] SECURITE [AN] ACCIDENT ACCESSIBILITE NUMERIQUE [MT] 37 - INFORMATION - DOCUMENTATION ACCIDENT AU FOYER [EM] ACCIDENT DE LA VIE COURANTE 40

41 ACCIDENT CEREBROVASCULAIRE [EM] ACCIDENT VASCULAIRE CEREBRAL ACCIDENT DE LA CIRCULATION [MT] 05 - SANTE PUBLIQUE [EP] ACCIDENT DE LA ROUTE [MV] SANTE PUBLIQUE [TG] ACCIDENT [VA] INDEMNISATION [VA] SECURITE ROUTIERE [AN] ROAD ACCIDENT ACCIDENT DE LA ROUTE [EM] ACCIDENT DE LA CIRCULATION ACCIDENT DE LA VIE COURANTE [MT] 05 - SANTE PUBLIQUE [EP] ACCIDENT AU FOYER [EP] ACCIDENT DOMESTIQUE [MV] SANTE PUBLIQUE [TG] ACCIDENT [VA] RISQUE ENVIRONNEMENTAL [NE] concerne les accidents de la vie quotidienne : domicile, école, loisir, sport [AN] HOME ACCIDENT ACCIDENT DOMESTIQUE [EM] ACCIDENT DE LA VIE COURANTE ACCIDENT DU TRAVAIL [MT] 05 - SANTE PUBLIQUE [MV] SANTE PUBLIQUE [TG] ACCIDENT [VA] CONDITION DE TRAVAIL [VA] INDEMNISATION [VA] MALADIE PROFESSIONNELLE [VA] MEDECINE DU TRAVAIL [VA] MILIEU DE TRAVAIL PATHOGENE [VA] SECURITE SOCIALE [AN] WORK ACCIDENT ACCOMPAGNEMENT [MT] 40 - MOTS OUTILS [AN] ACCOMPANYING ACCOMPAGNEMENT EDUCATIF [EM] SOUTIEN PEDAGOGIQUE ACCOMPAGNEMENT FAMILIAL [MT] 27 - QUESTIONS SOCIALES [EP] SOUTIEN A LA FAMILLE [MV] ACTION SOCIALE [TG] ACTION SOCIALE [VA] ACCUEIL FAMILIAL [VA] AIDE FINANCIERE [VA] ASSISTANT FAMILIAL [VA] FAMILLE DE PERSONNE HANDICAPEE [VA] MEDIATION FAMILIALE [VA] PARENT D'ENFANT HANDICAPE [VA] PARENT HANDICAPE [VA] RELATION D'AIDE [AN] FAMILY SUPPORT ACCOMPAGNEMENT PEDAGOGIQUE [EM] SOUTIEN PEDAGOGIQUE ACCOMPAGNEMENT PROFESSIONNEL [MT] 24 - EMPLOI - TRAVAIL [MV] EMPLOI [TG] INTEGRATION PROFESSIONNELLE [VA] ORGANISME DE PLACEMENT [VA] PROJET PROFESSIONNEL [VA] TUTORAT D'ENTREPRISE [AN] PROFESSIONAL SUPPORT ACCOMPAGNEMENT PSYCHOLOGIQUE [MT] 16 - MEDIATION - PSYCHOTHERAPIE [EP] AIDE PSYCHOLOGIQUE [EP] SOUTIEN PSYCHOLOGIQUE [VA] RELATION D'AIDE [AN] PSYCHOLOGICAL SUPPORT ACCIDENT VASCULAIRE CEREBRAL [MT] 07 - MALADIE [EP] ACCIDENT CEREBROVASCULAIRE [MV] MALADIE [TG] MALADIE CARDIOVASCULAIRE [AN] STROKE ACCOMPAGNEMENT SCOLAIRE [EM] SOUTIEN PEDAGOGIQUE ACCOMPAGNEMENT SEXUEL [MT] 02 - ANATOMIE - STADES DE DEVELOPPEMENT [MV] SEXUALITE [TG] SEXUALITE [AN] SEXUAL SUPPORT 41

42 ACCOMPAGNEMENT SOCIAL [MT] 27 - QUESTIONS SOCIALES [EP] SERVICE DE SUITE [MV] ACTION SOCIALE [TG] ACTION SOCIALE [VA] INTEGRATION SOCIALE [VA] RELATION SOCIALE [VA] RESEAU DE SOUTIEN [VA] SAVS [VA] SUIVI [AN] SOCIAL SUPPORT ACCORD D'ENTREPRISE [MT] 24 - EMPLOI - TRAVAIL [MV] EMPLOI [TG] ENTREPRISE [AN] ENTREPRISE AGREEMENT [EP] PLACEMENT FAMILIAL SPECIALISE [EP] PLACEMENT FAMILIAL THERAPEUTIQUE [MV] ESMS [TG] ESMS [VA] ADULTE HANDICAPE [VA] ENFANT HANDICAPE [VA] PERSONNE AGEE [AN] THERAPEUTIC FOSTER CARE ACCUEIL TEMPORAIRE [MT] 28 - ETABLISSEMENTS ET SERVICES [MV] ESMS [TG] ESMS [VA] AIDANT FAMILIAL [VA] SERVICE DE REPIT [AN] RESPITE CARE ACCOUCHEMENT [MT] 02 - ANATOMIE - STADES DE DEVELOPPEMENT [MV] NAISSANCE [TG] NAISSANCE [VA] GYNECOLOGIE [VA] OBSTETRIQUE [VA] PERINATALITE [AN] OBSTETRIC DELIVERY ACCUEILLANT FAMILIAL [EM] ASSISTANT FAMILIAL ACHARNEMENT THERAPEUTIQUE [MT] 08 - TRAITEMENT [MV] TRAITEMENT [TG] TRAITEMENT [AN] OVERTREATMENT ACCREDITATION [MT] 28 - ETABLISSEMENTS ET SERVICES [VA] DEMARCHE QUALITE [VA] ESMS [AN] ACCREDITATION ACCUEIL [MT] 28 - ETABLISSEMENTS ET SERVICES [AN] RECEPTION ACCUEIL FAMILIAL [MT] 28 - ETABLISSEMENTS ET SERVICES [EP] PLACEMENT FAMILIAL [MV] ESMS [TG] ESMS [VA] ACCOMPAGNEMENT FAMILIAL [VA] ASSISTANT MATERNEL [VA] FAMILLE [AN] FOSTER CARE ACCUEIL FAMILIAL THERAPEUTIQUE [MT] 28 - ETABLISSEMENTS ET SERVICES ACHROMATIE [MT] 10 - DEFICIENCE SENSORIELLE [MV] DEFICIENCE SENSORIELLE [TG] DEFICIENCE DE LA VISION DES COULEURS [AN] ACHROMATIE ACOUPHENE [MT] 10 - DEFICIENCE SENSORIELLE [EP] BOURDONNEMENT D'OREILLE [EP] TINNITUS [MV] DEFICIENCE SENSORIELLE [TG] DEFICIENCE AUDITIVE [AN] TINNITUS ACQUISITION DU LANGAGE [EM] DEVELOPPEMENT DU LANGAGE ACTION EDUCATIVE EN MILIEU OUVERT [EM] PROTECTION DE L'ENFANCE 42

43 ACTION SOCIALE [MT] 27 - QUESTIONS SOCIALES [EP] INTERVENTION SOCIALE [TS] ACCOMPAGNEMENT FAMILIAL [TS] ACCOMPAGNEMENT SOCIAL [TS] AIDE SOCIALE A L'ENFANCE [TS] BIENTRAITANCE [TS] MEDIATION SOCIALE [TS] PROTECTION DE L'ENFANCE [TS] RELATION D'AIDE [TS] RELATION INTERVENANT USAGER [TS] RESEAU DE SOUTIEN [TS] SIGNALEMENT [TS] TELEPHONIE SOCIALE [TS] TRAVAIL SOCIAL [VA] DECENTRALISATION [VA] EQUIPEMENT MEDICOSOCIAL [VA] PLANIFICATION MEDICOSOCIALE [VA] POLITIQUE SOCIALE [AN] SOCIAL ACTION ACTIVITE ARTISTIQUE [MT] 25 - ACTIVITES CULTURELLES - SPORT - LOISIRS [EP] ACTIVITE CREATRICE [MV] ACTIVITE CULTURELLE [TG] ACTIVITE CULTURELLE [VA] CREATIVITE [VA] EDUCATION ARTISTIQUE [AN] ARTISTIC ACTIVITY ACTIVITE CREATRICE [EM] ACTIVITE ARTISTIQUE ACTIVITE CULTURELLE [MT] 25 - ACTIVITES CULTURELLES - SPORT - LOISIRS [EP] ACTIVITE SOCIOCULTURELLE [TS] ACTIVITE ARTISTIQUE [TS] ART [TS] EQUIPEMENT CULTUREL [TS] LITTERATURE [VA] ACTIVITES [VA] ANIMATEUR [VA] CULTURE [VA] PARTICIPATION SOCIALE [AN] CULTURAL ACTIVITY ACTIVITE DE LA VIE QUOTIDIENNE [EM] VIE QUOTIDIENNE ACTIVITE DE SOUTIEN [MT] 24 - EMPLOI - TRAVAIL [MV] EMPLOI [TG] TRAVAIL PROTEGE [AN] SUPPORT ACTIVITIES ACTIVITE MANUELLE [MT] 25 - ACTIVITES CULTURELLES - SPORT - LOISIRS [EP] ARTISANAT [EP] POTERIE [TS] JARDINAGE [AN] MANUAL ACTIVITY ACTIVITE PHYSIQUE [MT] 25 - ACTIVITES CULTURELLES - SPORT - LOISIRS [TS] ACTIVITE PHYSIQUE ADAPTEE [VA] EPS [VA] SPORT [VA] SPORT ADAPTE [AN] PHYSICAL ACTIVITY ACTIVITE PHYSIQUE ADAPTEE [MT] 25 - ACTIVITES CULTURELLES - SPORT - LOISIRS [MV] ACTIVITE PHYSIQUE [TG] ACTIVITE PHYSIQUE [AN] ADAPTED PHYSICAL ACTIVITY ACTIVITE RECREATIVE [EM] LOISIRS ACTIVITE SOCIOCULTURELLE [EM] ACTIVITE CULTURELLE ACTIVITES [MT] 39 - SYSTEMES CLASSIFICATOIRES [MV] CLASSIFICATION [TG] FONCTIONNEMENT HUMAIN [TS] CAPACITE [TS] LIMITATION D'ACTIVITE [VA] ACTIVITE CULTURELLE [VA] EMPLOI [VA] PARTICIPATION SOCIALE [VA] SCOLARISATION [VA] VIE QUOTIDIENNE [VA] VIE SOCIALE [AN] ACTIVITIES 43

44 ACTIVITES DE LA VIE JOURNALIERE [MT] 17 - READAPTATION [EP] AVJ [MV] READAPTATION [TG] READAPTATION [NE] concerne la déficience visuelle et l'ergothérapie [AN] ACTIVITIES OF DAILY LIVING ACTP [EM] ALLOCATION COMPENSATRICE TIERCE PERSONNE ACUITE AUDITIVE [EM] AUDITION ACUITE VISUELLE [EM] VISION ACUPUNCTURE [MT] 35 - BIOLOGIE - MEDECINE - PSYCHIATRIE [MV] MEDECINE [TG] MEDECINE ALTERNATIVE [AN] ACUPUNCTURE ADAPTATION DES LIEUX [EM] ACCESSIBILITE PHYSIQUE ADAPTATION DES MOYENS DE COMMUNICATION [EM] EDITION ADAPTEE ADAPTATION INFORMATIQUE [MT] 18 - AIDE TECHNIQUE - HUMAINE - ANIMALIERE [EP] LOGICIEL ADAPTE [MV] AIDE TECHNIQUE [TG] AIDE INFORMATIQUE [AN] INFORMATICS ADAPTATION ADAPTATION PEDAGOGIQUE [EM] PEDAGOGIE ADAPTEE ADDICTION [MT] 05 - SANTE PUBLIQUE [MV] SANTE PUBLIQUE [TG] FACTEUR DE RISQUE [TS] ALCOOLISME [TS] TABAGISME [TS] TOXICOMANIE [AN] ADDICTIVE BEHAVIOUR ADMINISTRATEUR [EM] CADRE ADMINISTRATION [EM] ADMINISTRATION PUBLIQUE ADMINISTRATION DU SYSTEME EDUCATIF [MT] 23 - SYSTEME EDUCATIF [EP] ADMINISTRATION SCOLAIRE [MV] POLITIQUE DE L'EDUCATION [TG] POLITIQUE DE L'EDUCATION [AN] SCHOOL SYSTEM ADMINISTRATION ADMINISTRATION PUBLIQUE [MT] 30 - ADMINISTRATION [EP] ADMINISTRATION [TS] COLLECTIVITE TERRITORIALE [TS] DECENTRALISATION [TS] FONCTION PUBLIQUE [TS] GOUVERNEMENT [TS] POLITIQUE [TS] RELATION ADMINISTRATION USAGER [VA] FINANCEMENT [AN] PUBLIC ADMINISTRATION ADMINISTRATION SCOLAIRE [EM] ADMINISTRATION DU SYSTEME EDUCATIF ADMISSION [MT] 28 - ETABLISSEMENTS ET SERVICES [VA] HOSPITALISATION [AN] ADMISSION ADOLESCENT [MT] 02 - ANATOMIE - STADES DE DEVELOPPEMENT [MV] STADE DE DEVELOPPEMENT [TG] STADE DE DEVELOPPEMENT [TS] DEVELOPPEMENT DE L'ADOLESCENT [TS] PUBERTE [VA] PSYCHOLOGIE DE L'ADOLESCENT [NE] de 12 à 18 ans [AN] ADOLESCENT 44

45 ADOLESCENT HANDICAPE [MT] 01 - PERSONNE HANDICAPEE [MV] PERSONNE HANDICAPEE [TG] PERSONNE HANDICAPEE [VA] CIFEA [VA] ELEVE HANDICAPE [AN] ADOLESCENT WITH DISABILITIES ADOPTION [MT] 19 - MILIEU FAMILIAL [EP] ADOPTION INTERNATIONALE [MV] FAMILLE [TG] FILIATION [VA] ABANDON D'ENFANT [VA] AIDE SOCIALE A L'ENFANCE [VA] DROITS DE L'ENFANT [AN] ADOPTION ADOPTION INTERNATIONALE [EM] ADOPTION ADULTE [MT] 02 - ANATOMIE - STADES DE DEVELOPPEMENT [MV] STADE DE DEVELOPPEMENT [TG] STADE DE DEVELOPPEMENT [TS] JEUNE ADULTE [NE] 18 ans et plus [AN] ADULT ADULTE HANDICAPE [MT] 01 - PERSONNE HANDICAPEE [MV] PERSONNE HANDICAPEE [TG] PERSONNE HANDICAPEE [VA] ACCUEIL FAMILIAL THERAPEUTIQUE [VA] ALLOCATION AUX ADULTES HANDICAPES [VA] ALLOCATION PERSONNALISEE D'AUTONOMIE [VA] FOYER DE VIE [VA] MAISON D'ACCUEIL SPECIALISEE [VA] TRAVAILLEUR HANDICAPE [AN] ADULT WITH DISABILITIES AEEH [MT] 34 - PROTECTION SOCIALE [EP] ALLOCATION D'EDUCATION DE L'ENFANT HANDICAPE [MV] PROTECTION SOCIALE [TG] PRESTATION FAMILIALE [TS] MAJORATION SPECIFIQUE PARENT ISOLE [VA] AIDE FINANCIERE [VA] CDAPH [VA] ENFANT HANDICAPE [VA] RESSOURCE FINANCIERE [TO] AES [TO] ALLOCATION D'EDUCATION SPECIALE [AN] EDUCATION ALLOWANCE FOR DISABLED CHILDREN AEMO [EM] PROTECTION DE L'ENFANCE AEROPORT [MT] 21 - ENVIRONNEMENT - TRANSPORTS [MV] TRANSPORT [RE] INFRASTRUCTURES DE TRANSPORT [AN] AIRPORT AES [MT] 34 - PROTECTION SOCIALE [EQ] AEEH AFFECTION PERINATALE [MT] 07 - MALADIE [MV] MALADIE [TG] MALADIE [TS] MORT SUBITE DU NOURRISSON [TS] SYNDROME ALCOOLIQUE FOETAL [VA] GROSSESSE [VA] NAISSANCE [VA] PERINATALITE [VA] PREMATURITE [AN] PERINATAL DISEASE AFFECTIVITE [MT] 04 - DEVELOPPEMENT PSYCHOAFFECTIF [EP] VIE AFFECTIVE [MV] DEVELOPPEMENT PSYCHOAFFECTIF [TG] DEVELOPPEMENT AFFECTIF [TS] ATTACHEMENT AFFECTIF [VA] CARENCE AFFECTIVE [VA] SEXUALITE [AN] AFFECTIVITY AGE MENTAL [EM] QUOTIENT INTELLECTUEL 45

Répertoire des formations. Handicap destinées aux SAD

Répertoire des formations. Handicap destinées aux SAD Répertoire des formations Handicap destinées aux SAD 01/01/2014 Sommaire : Préambule P 3 Handéo P 4 ACE P 5 Anaphores P 6 APF P 7 Auxilia P 9 Concept Formation Conseil P 10 CQFD P 11 DOFAS P 13 Elia P

Plus en détail

ITEM N 51 : L Enfant handicapé : orientation et prise en charge.

ITEM N 51 : L Enfant handicapé : orientation et prise en charge. ITEM N 51 : L Enfant handicapé : orientation et prise en charge. OBJECTIFS (ENC): - Argumenter les principes d orientation et de prise en charge d un enfant handicapé Auteur : Pr Yves Chaix Enseignant

Plus en détail

Dr Catherine Pruvost MDPH 75

Dr Catherine Pruvost MDPH 75 Présentation de la loi du 11 février 2005 sur l égalité des chances et des droits, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées et de ses dispositifs Dr Catherine Pruvost MDPH 75 1 LA PRISE

Plus en détail

avec le responsable de la cellule auquel il/elle rend compte de son travail, avec la secrétaire de la cellule au quotidien,

avec le responsable de la cellule auquel il/elle rend compte de son travail, avec la secrétaire de la cellule au quotidien, Direction des Ressources Humaines PSYCHOLOGUE J PSYCHOLOGUE A LA CELLULE ACCUEIL FAMILIAL ET MISSION ADOPTION POSITIONNEMENT DU POSTE DANS LA STRUCTURE Direction : Direction des Solidarités Service : Direction

Plus en détail

Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat de Technicien de l Intervention Sociale et Familiale

Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat de Technicien de l Intervention Sociale et Familiale A R D E Q A F Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat de Technicien de l Intervention Sociale et Familiale 1.1 Définition de la profession et du contexte de l intervention p. 2 1.2 Le référentiel

Plus en détail

FICHE JURIDIQUE Enfants-Adolescents

FICHE JURIDIQUE Enfants-Adolescents TROUBLES COGNITIFS : COMPRENDRE ET AGIR FICHE JURIDIQUE Enfants-Adolescents Septembre 2010 La Loi du 11 février 2005 est une avancée très importante, mais son application demande une forte implication

Plus en détail

TROUBLES D APPRENTISSAGE ET ÉCOLE

TROUBLES D APPRENTISSAGE ET ÉCOLE TROUBLES D APPRENTISSAGE ET ÉCOLE QUEL DISPOSITIF POUR QUEL ENFANT? OCTOBRE 2014 JEAN DEVRIES IEN ASH 1 PLAN DE L INTERVENTION Service ASH 1 > Qu importe le diagnostic. 2 > Prendre en compte la diversité

Plus en détail

UNE JUSTE PLACE UNE PLACE JUSTE

UNE JUSTE PLACE UNE PLACE JUSTE UNE JUSTE PLACE UNE PLACE JUSTE LA PROBLEMATIQUE D UN ACCOMPAGNEMENT REUSSI Martine BEIGBEDER, Coordonnatrice Sylvie LAXAGUE, CPC Biarritz et ASH Ouest LE HANDICAP «L indifférence aux différences crée

Plus en détail

Handicap en Île-de-France Lexique établissements services médico-sociaux ILE- E DE-FRANCE www.onisep.fr/ile-de-france

Handicap en Île-de-France Lexique établissements services médico-sociaux ILE- E DE-FRANCE www.onisep.fr/ile-de-france Handicap en Île-de-France Acteurs et organismes Lexique des établissements & services médico-sociaux pour personnes en situation de handicap ILE-DE-FRANCE www.onisep.fr/ile-de-france LEXIQUE DES ETABLISSEMENTS

Plus en détail

L expertise ergothérapique photographie du quotidien

L expertise ergothérapique photographie du quotidien L expertise ergothérapique photographie du quotidien Florence Collard Ergothérapeute D.I.U. Victimologie - Lyon D.I.U. Expertise Judiciaire - Nancy D.I.U. Psychopathologie et affections neurologiques -

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA FONCTION PUBLIQUE MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS ANNEXE I

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA FONCTION PUBLIQUE MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS ANNEXE I ANNEXE I DIPLÔME D ÉTAT D ERGOTHÉRAPEUTE Référentiel d activités L ergothérapeute est un professionnel de santé. L ergothérapie s exerce dans les secteurs sanitaire et social et se fonde sur le lien qui

Plus en détail

Le polyhandicap. Les positions politiques de l Unapei : Les Essentiels de l Unapei

Le polyhandicap. Les positions politiques de l Unapei : Les Essentiels de l Unapei Le polyhandicap Les Essentiels de l Unapei Les positions politiques de l Unapei : «La personne polyhandicapée est actrice de son parcours de vie et investie du pouvoir d agir sur son propre destin. Qu

Plus en détail

Parcours des personnes en situation de handicap

Parcours des personnes en situation de handicap 2014 Parcours des personnes en situation de handicap Établissement médico-social (E.M.S.) Maternelle Maternelle IES, IEM,IME classe CLIS classe ordinaire Établissement médico-social (E.M.S.) Élémentaire

Plus en détail

NOM et Prénom du responsable 2 de l élève : Adresse :.. Téléphone : Mobile : Mail : @...

NOM et Prénom du responsable 2 de l élève : Adresse :.. Téléphone : Mobile : Mail : @... Sco Scolarisation Maison Départementale des Personnes Handicapées 16 Rue Albert Einstein BP 10635 53000 LAVAL Éléments relatifs à un parcours de scolarisation et/ou de formation : support de recueil d

Plus en détail

Politique linguistique

Politique linguistique Politique linguistique Informations sur le soutien apporté par le Baccalauréat International en matière de langues, cours de langue et langues d enseignement Mise à jour en octobre 2014 Cette politique

Plus en détail

2005-2015. 1 million d établissement recevant du public : commerce, théâtres, cinémas, cabinets libéraux, mairies, établissements scolaires, etc

2005-2015. 1 million d établissement recevant du public : commerce, théâtres, cinémas, cabinets libéraux, mairies, établissements scolaires, etc 2005-2015 12 millions de français déclarent avoir un problème important de santé depuis au moins 6 mois et rencontrer des difficultés importantes dans leur activité quotidienne ou avoir un accident de

Plus en détail

Politique de soutien aux étudiants en situation de handicap

Politique de soutien aux étudiants en situation de handicap SECRÉTARIAT GÉNÉRAL Règlements, directives, politiques et procédures Politique de soutien aux étudiants en situation de handicap Adoption Instance/Autorité Date Résolution(s) Conseil d administration 14

Plus en détail

MANUEL DE GESTION GESTION DU CENTRE DE DOCUMENTATION

MANUEL DE GESTION GESTION DU CENTRE DE DOCUMENTATION SCECR-DIR-07-01 MANUEL DE GESTION TITRE : GESTION DU CENTRE DE DOCUMENTATION TYPE DE DOCUMENT : DIRECTIVE ET PROCÉDURE Expéditeur : Conseillère-cadre à l évaluation, aux communications et à la recherche

Plus en détail

L association de gestion de l Institut Michel FANDRE gère 3 Etablissements :

L association de gestion de l Institut Michel FANDRE gère 3 Etablissements : I - Contexte. Ce présent appel d offres est fixé en référence aux Textes règlementaires ci-après : La Loi 2002-2 du 2 Janvier 2002 rénovant l action sociale et médico-sociale. Le Décret n 20106975 du 15

Plus en détail

Mise en place des AI en Classe de première ST2S FAQ complémentaire

Mise en place des AI en Classe de première ST2S FAQ complémentaire Mise en place des AI en Classe de première ST2S FAQ complémentaire Textes de référence concernant les AI : Présentation des Activités Interdisciplinaires (Arrêté du 28 décembre 2011, en lien avec les programmes

Plus en détail

Comment élaborer un programme spécifique d une maladie chronique?

Comment élaborer un programme spécifique d une maladie chronique? RECOMMANDATIONS Éducation thérapeutique du patient Comment élaborer un programme spécifique d une maladie chronique? Juin 2007 OBJECTIF Ces recommandations visent à aider les sociétés savantes et organisations

Plus en détail

3IE - TALIS Métiers du Sanitaire & du Médico - Social

3IE - TALIS Métiers du Sanitaire & du Médico - Social 3IE - TALIS Métiers du Sanitaire & du Médico - Social Évaluation Externe / Évaluation Interne / Aide Médico - Psychologique / Assistant de soins en gérontologie / Préparation au concours DEAMP / Accompagnement

Plus en détail

GROUPEMENT FRANÇAIS DES PERSONNES HANDICAPEES

GROUPEMENT FRANÇAIS DES PERSONNES HANDICAPEES 1/7 GROUPEMENT FRANÇAIS DES PERSONNES HANDICAPEES PROMOUVOIR LE PARTAGE D'EXPERIENCES POSITIVES ET LA PARTICIPATION CITOYENNE La Pairémulation Une forme de soutien mutuel pour stimuler et soutenir l accès

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DE L ASH

GUIDE PRATIQUE DE L ASH GUIDE PRATIQUE DE L ASH ADAPTATION SCOLAIRE ET SCOLARISATION DES ELEVES HANDICAPES La loi du 11 février 2005 a fixé les obligations nationales en faveur des personnes handicapées. Trois grands principes

Plus en détail

PROGRAMME DE CRÉATION ET INNOVATION TECHNOLOGIQUES EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Enseignement d exploration

PROGRAMME DE CRÉATION ET INNOVATION TECHNOLOGIQUES EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Enseignement d exploration PROGRAMME DE CRÉATION ET INNOVATION TECHNOLOGIQUES EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Enseignement d exploration Préambule La société doit faire face à de nouveaux défis pour satisfaire les

Plus en détail

Les fiches techniques du CCAH Juin 2012. La scolarité des enfants en situation de handicap

Les fiches techniques du CCAH Juin 2012. La scolarité des enfants en situation de handicap Les fiches techniques du CCAH Juin 2012 La scolarité des enfants en situation de handicap QUE DIT LA LOI? La scolarité des enfants en situation de handicap La loi du 11 février 2005 pour l'égalité des

Plus en détail

LIVRET D ACCOMPAGNEMENT «Une place pour chacun, une place pour tous»

LIVRET D ACCOMPAGNEMENT «Une place pour chacun, une place pour tous» ACCUEIL DU JEUNE ENFANT EN SITUATION DE HANDICAP AU SEIN DES MODES D ACCUEIL PETITE ENFANCE LIVRET D ACCOMPAGNEMENT «Une place pour chacun, une place pour tous» Introduction... P 3 1 Une place pour chacun,

Plus en détail

Filière éducation et insertion

Filière éducation et insertion . Filière éducation et insertion La filière «Éducation et Insertion» rassemble les équipes de professionnels chargés de conduire les projets personnalisés dans leur triple dimension : éducative, thérapeutique

Plus en détail

CENTRES D AIDES MEDICALES, SOCIALES ET PSYCHOLOGIQUES

CENTRES D AIDES MEDICALES, SOCIALES ET PSYCHOLOGIQUES I. LES CENTRES MEDICO- PSYCHOLOGIQUES (CMP) CENTRES D AIDES MEDICALES, SOCIALES ET PSYCHOLOGIQUES Ces centres ont été créés avec trois objectifs fondamentaux pour la psychiatrie communautaire : Promotion

Plus en détail

PROJET D ETABLISSEMENT FOYER OCCUPATIONNEL. Synthèse

PROJET D ETABLISSEMENT FOYER OCCUPATIONNEL. Synthèse PROJET D ETABLISSEMENT FOYER OCCUPATIONNEL Synthèse Fort de l histoire et des valeurs de l association gestionnaire du Centre Médico-social Basile Moreau, le projet d établissement affirme les principes

Plus en détail

CONVENTION. La Bibliothèque nationale de France, établissement public national à caractère administratif,

CONVENTION. La Bibliothèque nationale de France, établissement public national à caractère administratif, CONVENTION DE COOPÉRATION PORTANT SUR LE DÉVELOPPEMENT DE RÉFÉRENTIELS D INDEXATION-MATIÈRE ENTRE L UNIVERSITÉ LAVAL ET LA BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE FRANCE ENTRE L'Université Laval Cité Universitaire Sainte-Foy

Plus en détail

Politique de soutien à l intégration des enfants avec des besoins particuliers. Centre de la petite enfance Les petits lutins de Roussin

Politique de soutien à l intégration des enfants avec des besoins particuliers. Centre de la petite enfance Les petits lutins de Roussin Politique de soutien à l intégration des enfants avec des besoins particuliers Centre de la petite enfance Les petits lutins de Roussin Janvier 2010, Révisée en octobre 2012 1 BUT POURSUIVI PAR LA POLITIQUE

Plus en détail

eduscol Santé et social Enseignement d'exploration

eduscol Santé et social Enseignement d'exploration eduscol Consultation nationale sur les programmes Projets de programmes de la classe de seconde générale et technologique Santé et social Enseignement d'exploration L'organisation de la consultation des

Plus en détail

Avec la Mutualité Française, la santé avance. Mutualité Française et petite enfance Accompagner les familles d aujourd hui

Avec la Mutualité Française, la santé avance. Mutualité Française et petite enfance Accompagner les familles d aujourd hui Avec la Mutualité Française, la santé avance Mutualité Française et petite enfance Accompagner les familles d aujourd hui ACCOMPAGNER LES FAMILLES D AUJOURD HUI L engagement de la Mutualité en matière

Plus en détail

Secteur de la santé, le métier et la fonction L environnement territorial sanitaire et médico-social (liée au poste d affectation)

Secteur de la santé, le métier et la fonction L environnement territorial sanitaire et médico-social (liée au poste d affectation) Secrétaire Médicale - MEDICO-SOCIALE Titre enregistré par le Ministre au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) par arrêté publié au journal officiel de la République Française

Plus en détail

CATALOGUE DES OUTILS ET PUBLICATIONS. Juin 2015

CATALOGUE DES OUTILS ET PUBLICATIONS. Juin 2015 CATALOGUE DES OUTILS ET PUBLICATIONS Juin 2015 SOMMAIRE Catalogue des outils et publications de l Anesm LES RECOMMANDATIONS DE BONNES PRATIQUES PROFESSIONNELLES (RBPP) 3 Les recommandations tous secteurs

Plus en détail

A17 - Améliorer l intégration des personnes handicapées au cœur de la vie sociale

A17 - Améliorer l intégration des personnes handicapées au cœur de la vie sociale - nombre de ressources (ETP) mutualisées Exemples d indicateurs de résultat - couverture des besoins en services par type de handicap - couverture des besoins et répartition des places d hébergement -

Plus en détail

PÔLE «SOLIDARITÉS, FORMATION, JEUNESSE, SPORT ET CULTURE» Direction des établissements sociaux et médico-sociaux

PÔLE «SOLIDARITÉS, FORMATION, JEUNESSE, SPORT ET CULTURE» Direction des établissements sociaux et médico-sociaux PÔLE «SOLIDARITÉS, FORMATION, JEUNESSE, SPORT ET CULTURE» Direction des établissements sociaux et médico-sociaux Cahier des charges relatif à la création de structures expérimentales spécialisées dans

Plus en détail

Guide d auto-évaluation

Guide d auto-évaluation REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple Un But Une Foi MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE ----------- Autorité nationale d Assurance Qualité de l Enseignement supérieur ANAQ-Sup Guide d auto-évaluation

Plus en détail

ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT

ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT Recommandations Isabelle Berthon Introduction (1) La Haute Autorité de santé et l Institut National de Prévention et d Education Pour la Santé ont publié en juin 2007

Plus en détail

Recommandations pour la réalisation pratique et la diffusion des mémoires

Recommandations pour la réalisation pratique et la diffusion des mémoires Recommandations pour la réalisation pratique et la diffusion des mémoires Sommaire 1 Décrire le contenu du mémoire : le résumé et les mots-clés...2 1.1.1 Le résumé...2 1.1.2 Les mots-clés...2 2 Bibliographie...4

Plus en détail

LA SCOLARISATION DES ENFANTS EN SITUATION DE HANDICAP

LA SCOLARISATION DES ENFANTS EN SITUATION DE HANDICAP LA SCOLARISATION DES ENFANTS EN SITUATION DE HANDICAP Réflexions du groupe de travail «médico-social» de l UNASEA Septembre 2009 1 L Union nationale des associations de sauvegarde de l enfance, de l adolescence

Plus en détail

Le secteur spécialisé «assuétudes» wallon et la Réforme des soins en santé mentale

Le secteur spécialisé «assuétudes» wallon et la Réforme des soins en santé mentale Le secteur spécialisé «assuétudes» wallon et la Réforme des soins en santé mentale 1 L offre de soins en santé mentale dans l accord gouvernemental L accord gouvernemental du 9 octobre 2014 prévoit en

Plus en détail

CENTRES D APPUI À LA TECHNOLOGIE ET À L INNOVATION (CATI) GUIDE DE MISE EN ŒUVRE

CENTRES D APPUI À LA TECHNOLOGIE ET À L INNOVATION (CATI) GUIDE DE MISE EN ŒUVRE CENTRES D APPUI À LA TECHNOLOGIE ET À L INNOVATION (CATI) GUIDE DE MISE EN ŒUVRE Le programme de centres d'appui à la technologie et à l'innovation (CATI), mis en place par l'ompi, permet aux innovateurs

Plus en détail

Réunion C.T.B. CNRS. Accessibilité et Handicaps : où en sommes-nous? Novembre 2010

Réunion C.T.B. CNRS. Accessibilité et Handicaps : où en sommes-nous? Novembre 2010 Réunion C.T.B. CNRS «Les 10èmes rencontres» Accessibilité et Handicaps : où en sommes-nous? Novembre 2010 Des chiffres clé sur l emploi dans le milieu ordinaire du travail Dans le secteur privé assujetti

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES INFIRMIER-ÈRE DIPLÔMÉ-E

CAHIER DES CHARGES INFIRMIER-ÈRE DIPLÔMÉ-E Madame/Monsieur 1. DÉFINITION DE LA FONCTION Au service du projet institutionnel, la titulaire du poste : Exerce dans un cadre législatif et un contexte sanitaire connus (loi sur l exercice professionnel,

Plus en détail

DICAP CONFERENCE HANDI. 2 ème ET LE RECLASSEMENT PROFESSIONNEL. ème partie : «Comme avant mais autrement»

DICAP CONFERENCE HANDI. 2 ème ET LE RECLASSEMENT PROFESSIONNEL. ème partie : «Comme avant mais autrement» CONFERENCE HANDI DICAP ème partie : 2 ème LE MAINTIEN DANS L EMPLOI ET LE RECLASSEMENT PROFESSIONNEL «Comme avant mais autrement» Incapacité, invalidité, handicap L incapacité physique appelée aussi indisponibilité

Plus en détail

Maison d Enfants à Caractère Social (M.E.C.S.)

Maison d Enfants à Caractère Social (M.E.C.S.) Les Etablissements médico sociaux et sanitaires Institut Médico-Educatif (I.M.E.) Centre/Institut d'education Motrice (C.E.M et I.E.M) Annexe XXIV au décret 89-798 du 27 octobre 1989 - Circulaire 89-17

Plus en détail

MDPH 94. La Maison Départementale des Personnes Handicapées du Val de Marne

MDPH 94. La Maison Départementale des Personnes Handicapées du Val de Marne MDPH 94 La Maison Départementale des Personnes Handicapées du Val de Marne les principes introduits par la loi du 11 février 2005 Une définition du handicap en concertation avec les associations, incluant

Plus en détail

Le projet associatif décline et précise la raison

Le projet associatif décline et précise la raison association pour adultes et jeunes handicapés du Val-de-Marne Projet associatif Le projet associatif décline et précise la raison d être et les statuts de l association. Il constitue le document de référence

Plus en détail

CONSEIL DE L EUROPE COMITE DES MINISTRES

CONSEIL DE L EUROPE COMITE DES MINISTRES CONSEIL DE L EUROPE COMITE DES MINISTRES Recommandation Rec(2005)5 du Comité des Ministres aux Etats membres relative aux droits des enfants vivant en institution (adoptée par le Comité des Ministres le

Plus en détail

Fiche descriptive : DEAMP

Fiche descriptive : DEAMP Fiche descriptive : DEAMP FICHE METIER L'aide médico-psychologique (AMP) exerce une fonction d'accompagnement et d'aide dans la vie quotidienne. A ce titre, il intervient auprès d'enfants, d'adolescents,

Plus en détail

EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL

EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.1 DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION L éducateur spécialisé, dans le cadre des politiques partenariales de prévention,

Plus en détail

Anthropie Expert CHSCT. Exper&se CHSCT. Anthropie Tous droits réservés

Anthropie Expert CHSCT. Exper&se CHSCT. Anthropie Tous droits réservés Anthropie Expert CHSCT Exper&se CHSCT Notre expertise au service du CHSCT! Anthropie, cabinet de conseil en ergonomie, est agréé par le Ministère du Travail en tant qu expert CHSCT. Notre expertise nous

Plus en détail

BROCHURE DE PRESENTATION

BROCHURE DE PRESENTATION www.firah.org/centre-ressources BROCHURE DE PRESENTATION Avril 2014 Centre Ressources? Il s agit d un espace collaboratif de partage de connaissances concernant la recherche appliquée sur le handicap.

Plus en détail

Formacode 11.0 Thésaurus de l offre de formation

Formacode 11.0 Thésaurus de l offre de formation Thésaurus de l offre de formation Champs sémantiques Listes annexes Des types de certifications/diplômes/titres Des pays Des logiciels Des publics Des mots-outils Correspondances Formacode Formacode Présentation

Plus en détail

Rôle des associations

Rôle des associations COORDINATION HANDICAP NORMANDIE Formation des AVS 14 janvier 2016 Le Havre Rôle des associations 22 place Gadeau de Kerville - 76100 ROUEN Tel. 02 35 72 72 52Fax. 02 35 72 75 96 - E-mail : ccahhn@wanadoo.fr

Plus en détail

Partie 1 Connaître le métier d éducateur spécialisé

Partie 1 Connaître le métier d éducateur spécialisé Sommaire Partie 1 Connaître le métier d éducateur spécialisé Chapitre 1 L évolution socio-historique du métier d éducateur spécialisé à travers l évolution du travail social... 3 1. Avant la révolution

Plus en détail

LICENCE PROFESSIONNELLE ACTIVITES SPORTIVES. Développement social et médiation par le sport

LICENCE PROFESSIONNELLE ACTIVITES SPORTIVES. Développement social et médiation par le sport UNIVERSITE ORLEANS 2012 2013 LICENCE PROFESSIONNELLE ACTIVITES SPORTIVES Développement social et médiation par le sport Lieu de la formation : 2 allée du Château BP 6237 45062 ORLEANS CEDEX 2 Tél : 02

Plus en détail

Les programmes des Services éducatifs complémentaires. Juin 2006 R A. Services éducatifs particuliers et complémentaires

Les programmes des Services éducatifs complémentaires. Juin 2006 R A. Services éducatifs particuliers et complémentaires E Les programmes des Services éducatifs complémentaires X Juin 2006 T Services éducatifs particuliers et complémentaires R A OBJECTIF 3.1 Accompagner l élève, de façon continue, dans la construction de

Plus en détail

Plan d action de la COPHAN. Adopté par l'assemblée générale annuelle le 8 juin 2015

Plan d action de la COPHAN. Adopté par l'assemblée générale annuelle le 8 juin 2015 Plan d action de la COPHAN Adopté par l'assemblée générale annuelle le 8 juin 2015 2015-2016 Table des matières Introduction... 3 Les valeurs de la COPHAN... 4 Les actions de la COPHAN en 2015-2016...

Plus en détail

La maladie d Alzheimer est une maladie neurodégénérative

La maladie d Alzheimer est une maladie neurodégénérative CENTRE HOSPITALIER BÉZIERS dossier de presse janvier 2014 le dispositif alzheimer au centre hospitalier de béziers Contacts presse Françoise PERIDONT Directrice Communication Anne-Claire ITIé Chargée de

Plus en détail

Autisme et autres troubles envahissants du développement : diagnostic et évaluation chez l adulte

Autisme et autres troubles envahissants du développement : diagnostic et évaluation chez l adulte Autisme et autres troubles envahissants du développement : diagnostic et évaluation chez l adulte Juillet 2011 Démarche diagnostique et d évaluation du fonctionnement chez l adulte Généralités Diagnostic

Plus en détail

Les Etablissements et Services Accueillant les Enfants

Les Etablissements et Services Accueillant les Enfants Les Etablissements et Services Accueillant les Enfants Handicapés Si chaque établissement ou service est spécialisé dans le type d handicap accueilli, tous sont complémentaires et indissociables. Pour

Plus en détail

HANDICAP COGNITIF. Ariel CONTE Président de CORIDYS ariel.conte@tiscali.fr www.coridys.asso.fr

HANDICAP COGNITIF. Ariel CONTE Président de CORIDYS ariel.conte@tiscali.fr www.coridys.asso.fr Ariel CONTE Président de CORIDYS ariel.conte@tiscali.fr www.coridys.asso.fr HANDICAP COGNITIF Mieux prendre en compte les aspects neuropsychologiques et cognitifs dans le Guide d évaluation multidimensionnelle

Plus en détail

dossier de presse par, président du conseil général de la Loire La prise en charge des enfants et adolescents : 2 La prise en charge des adultes : 3

dossier de presse par, président du conseil général de la Loire La prise en charge des enfants et adolescents : 2 La prise en charge des adultes : 3 s a m e d i 2 3 j u i n 2 0 0 7 dossier de presse par, président du conseil général de la Loire La prise en charge des enfants et adolescents : 2 La prise en charge des adultes : 3! Les activités financées

Plus en détail

Module 1 Prendre conscience des représentations collectives du handicap

Module 1 Prendre conscience des représentations collectives du handicap Module 1 Prendre conscience des représentations collectives du handicap Prendre conscience des représentations collectives du handicap Préambule 1. Le handicap comme construction sociale 1.1. Nommer et

Plus en détail

Scolarisation de l élève handicapé

Scolarisation de l élève handicapé Scolarisation de l élève handicapé Loi du 11 février 2005 École de référence «Tout enfant ou adolescent présentant un handicap ou un trouble invalidant de la santé est inscrit dans une école ou l un des

Plus en détail

La Maison. Départementale. des Personnes. Handicapées

La Maison. Départementale. des Personnes. Handicapées La Maison Départementale des Personnes Handicapées 0 800 31 01 31 Depuis son installation en 2006, la Maison Départementale des Personnes Handicapées assure le rôle de guichet unique départemental pour

Plus en détail

ANNEXE III REFERENTIEL DE FORMATION CONTENU INDICATIF

ANNEXE III REFERENTIEL DE FORMATION CONTENU INDICATIF ANNEXE III DOMAINES DE COMPETENCES VISES compétences 1 - Connaissance de la personne 1.1. Situer la personne aux différents stades de son développement 1.2. Situer la personne aidée dans son contexte social

Plus en détail

Initiation à la recherche documentaire

Initiation à la recherche documentaire Initiation à la recherche documentaire 1 Objectifs Cette séance est destinée à reprendre les principes de la démarche documentaire pour construire un parcours pertinent en terme de méthodologie et de résultats

Plus en détail

Le diagnostic Partagé,

Le diagnostic Partagé, Le diagnostic Partagé, un outil au service du projet Territorial enfance jeunesse Les Guides Pratiques Introduction Parce que nous sommes dans un monde complexe, Définitions, enjeux, méthodologie Phase

Plus en détail

Françoise TRUFFY, Présidente de la CDAPH 94. Bonjour,

Françoise TRUFFY, Présidente de la CDAPH 94. Bonjour, Françoise TRUFFY, Présidente de la CDAPH 94 Bonjour, Je me présente : J ai une formation de base d ergothérapeute et d infirmièreassistante sociale spécialisée en psychiatrie et comme pour faire, j ai

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX TECHNICIENS DE L INTERVENTION SOCIALE ET FAMILIALE

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX TECHNICIENS DE L INTERVENTION SOCIALE ET FAMILIALE LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX TECHNICIENS DE L INTERVENTION SOCIALE ET FAMILIALE 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DE TECHNICIEN DE L INTERVENTION SOCIALE ET FAMILIALE 2. RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS 3. RÉFÉRENTIEL

Plus en détail

Réunion d information CIAH31. Conseils pratiques pour la constitution et le suivi des dossiers MDPH et précautions administratives

Réunion d information CIAH31. Conseils pratiques pour la constitution et le suivi des dossiers MDPH et précautions administratives Réunion d information CIAH31 «La MDPH 31 et nous» Conseils pratiques pour la constitution et le suivi des dossiers MDPH et précautions administratives Odile MAURIN Handi-Social Maison des associations

Plus en détail

12.2.5. La Banque de données santé publique (BDSP)

12.2.5. La Banque de données santé publique (BDSP) 12. Approfondir ses connaissances autour d un sujet droit ou qu un accord avec l éditeur autorise les gestionnaires de la base à pointer vers le document original. Les bases de données bibliographiques

Plus en détail

«Classification internationale du fonctionnement, du handicap et de la santé» et psychologie

«Classification internationale du fonctionnement, du handicap et de la santé» et psychologie «Classification internationale du fonctionnement, du handicap et de la santé» et psychologie Séminaire IFRH 1, CTNERHI 2, CRPCC 3 Coordinateurs : Catherine Barral, Marie Cuenot, Michel Deleau, Jésus Sanchez,

Plus en détail

Philosophie. Philosophie de l'éducation B122 Epistémologie B123 Logique B124 Philosophie morale B125 Théologie. sciences de l'éducation

Philosophie. Philosophie de l'éducation B122 Epistémologie B123 Logique B124 Philosophie morale B125 Théologie. sciences de l'éducation communication documentaire 15 PLAN DE CLASSEMENT EN SCIENCES DE L'ÉDUCATION A - SCIENCES HUMAINES ET SCIENCES DE L'EDUCATION A1 Sciences humaines A11 Sciences de l'éducation A2 Recherche scientifique A21

Plus en détail

1. Présentation générale du volet «Recherche» du projet PASS

1. Présentation générale du volet «Recherche» du projet PASS 1. Présentation générale du volet «Recherche» du projet PASS Parallèlement aux activités d échange et d organisation des rencontres et du séminaire thématique, nous avons réalisé durant les premières phases

Plus en détail

Épreuves du concours interne

Épreuves du concours interne Épreuves du concours interne 1. Quelles sont les épreuves écrites d admissibilité du concours interne? 2. Quelles sont les épreuves d admission du concours interne? 3. Quelles sont les épreuves facultatives?

Plus en détail

Maison Départementale des Personnes Handicapées

Maison Départementale des Personnes Handicapées Maison Départementale des Personnes Handicapées Journée nationale des DYS 05 Octobre 2013 1 Etymologie Etymologie du mot handicap: le mot handicap vient d une expression anglaise «hand in cap» c'est-à-dire

Plus en détail

6, Rue Grolée 69289 LYON Cédex 02 Téléphone : 04-72-32-56-00 Télécopie : 04-78-38-37-85. Ind Etabli par Approuvé par Date Objet de la révision

6, Rue Grolée 69289 LYON Cédex 02 Téléphone : 04-72-32-56-00 Télécopie : 04-78-38-37-85. Ind Etabli par Approuvé par Date Objet de la révision Département de l'indre et Loire COMMUNAUTE DE COMMUNES GATINE-ET-CHOISILLES ZAC POLAXIS STATION DE TRAITEMENT DES EAUX USEES PIECE 1.8 CADRE DU SCHEMA D ORGANISATION DU PLAN D ASSURANCE QUALITE (SOPAQ)

Plus en détail

Déclinaison sur le territoire de la Nièvre

Déclinaison sur le territoire de la Nièvre Direction de l Autonomie Annexe N MISE EN ŒUVRE DU RAPPORT PIVETEAU Déclinaison sur le territoire de la Nièvre Le plan d actions d amélioration de la prise en charge des personnes en situation de handicap

Plus en détail

ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION

ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION L auxiliaire de vie sociale réalise une intervention sociale visant à compenser un état de fragilité, de dépendance

Plus en détail

ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION

ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION L auxiliaire de vie sociale réalise une intervention sociale visant à compenser un état de fragilité, de dépendance

Plus en détail

TABLEAU SYNTHÈSE DES OBJECTIFS, DES RECOMMANDATIONS, DES RESPONSABILITÉS ET DES CONDITIONS D'IMPLANTATION

TABLEAU SYNTHÈSE DES OBJECTIFS, DES RECOMMANDATIONS, DES RESPONSABILITÉS ET DES CONDITIONS D'IMPLANTATION TABLEAU SYNTHÈSE DES OBJECTIFS, DES RECOMMANDATIONS, DES RESPONSABILITÉS ET DES CONDITIONS D'IMPLANTATION Nous présentons ici un tableau synthèse des objectifs poursuivis et des recommandations faites.

Plus en détail

avec le chef de service, qui donne les orientations à suivre et auquel il/elle rend compte de son travail,

avec le chef de service, qui donne les orientations à suivre et auquel il/elle rend compte de son travail, Direction des Ressources humaines TRAVAILLEUR SOCIAL I ASSISTANT SOCIO-EDUCATIF A LA MAISON DES ENFANTS (pôle 2-6 ans) Direction Générale Adjointe : Solidarités Direction : Enfance Famille Santé Service

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT ET SOINS DES ENFANTS ET DES ADOLESCENTS EN INSTITUTION. Accompagnement et soins des enfants et des adolescents en institution

ACCOMPAGNEMENT ET SOINS DES ENFANTS ET DES ADOLESCENTS EN INSTITUTION. Accompagnement et soins des enfants et des adolescents en institution Accompagnement et soins des enfants et des adolescents en institution Les souffrances des adolescents sont réelles et conséquentes, dans une période du développement de la personne, empreinte de bouleversements.

Plus en détail

L essai de Psy.D. (18 crédits) Définition et balises

L essai de Psy.D. (18 crédits) Définition et balises L essai de Psy.D. (18 crédits) Définition et balises politique adoptée par le CECS le 6 novembre 2002 Suite à l adoption par le Comité des études de cycles supérieurs en psychologie du projet de modification

Plus en détail

AVIS DE PUBLICITE RELATIF A LA PASSATION D UNE CONVENTION DE DELEGATION DE SERVICE PUBLIC

AVIS DE PUBLICITE RELATIF A LA PASSATION D UNE CONVENTION DE DELEGATION DE SERVICE PUBLIC AVIS DE PUBLICITE RELATIF A LA PASSATION D UNE CONVENTION DE DELEGATION DE SERVICE PUBLIC SECTION I: AUTORITE DELEGANTE I.1) Nom et adresse Académie des sciences 23 quai de Conti 75006 Paris Contacts :

Plus en détail

L INSERTION PROFESSIONNELLE

L INSERTION PROFESSIONNELLE L INSERTION PROFESSIONNELLE 22/10/2013 MDPH 59 1 mdph59 Le Référent Insertion Professionnelle LES MISSIONS Interface entre la MDPH et le SPE (Service Public de l Emploi) Rôle d expertise en matière d évaluation

Plus en détail

Sensibilisation aux campagnes nationales (cancer du sein, VIH, diabète, maladies cardio vasculaires, nutrition santé..)

Sensibilisation aux campagnes nationales (cancer du sein, VIH, diabète, maladies cardio vasculaires, nutrition santé..) 1 Enjeu : Dans le contexte socio-économique et sanitaire du Département des Ardennes, les Centres Sociaux structures de proximité peuvent jouer un véritable rôle dans l amélioration de la santé des habitants,

Plus en détail

La maison des personnes handicapées

La maison des personnes handicapées La maison des personnes handicapées de l Hérault - la MPHH La maison des personnes handicapées Un nouveau de l Hérault lieu pour vous informer, la évaluer MPHH vos besoins, faire reconnaître vos droits

Plus en détail

POLITIQUE DES COMMUNICATIONS

POLITIQUE DES COMMUNICATIONS Cégep de Sept-Îles POLITIQUE DES COMMUNICATIONS Service émetteur : Direction des communications Instance décisionnelle : Conseil d administration Date d approbation : Le 7 mars 2006 Dernière révision :

Plus en détail

ARBRE DECISIONNEL DE LA SORTIE

ARBRE DECISIONNEL DE LA SORTIE ARBRE DECISIONNEL DE LA SORTIE ET SITUATIONS D IMPASSES Docteur Françoise Laloua et Equipe pluridisciplinaire Clinique du Grésivaudan 38700 LA TRONCHE LE TRAUMATISME CRANIEN GRAVE : Un long parcours :

Plus en détail

d infirmières et d infirmiers Pour être admissible au répit spécialisé sur référence Des services spécialisés intégrés en

d infirmières et d infirmiers Pour être admissible au répit spécialisé sur référence Des services spécialisés intégrés en DES SERVICES DES INTERVENTIONS DE RÉADAPTATION CIBLÉES ET SPÉCIFIQUES VISANT LE DÉVELOPPEMENT OPTIMAL DE LA PERSONNE ET AYANT COMME OBJECTIFS de favoriser l intégration et la participation sociales de

Plus en détail

Politique en faveur des personnes en situation de handicap

Politique en faveur des personnes en situation de handicap DIRECTION DE L ACTION SOCIALE, DE L ENFANCE ET DE LA SANTE Observatoire parisien des situations de handicap Politique en faveur des personnes en situation de handicap Travail sur les indicateurs CNIS -

Plus en détail

Votre avis est essentiel!

Votre avis est essentiel! M E S U R E D E L A S AT I S F AC T I O N D E S U S AG E R S D E L A M D P H - Maisons Départementales des Personnes Handicapées - Votre avis est essentiel! La MDPH a un réel besoin de retours sur son

Plus en détail

PROCEDURE DE DESIGNATION

PROCEDURE DE DESIGNATION PROCEDURE DE DESIGNATION Appel à candidatures de 2015 1. À travers le programme des villes créatives, l UNESCO reconnaît l engagement manifeste des villes pour mettre la créativité au centre de leurs stratégies

Plus en détail

L Association Française des AIDANTS et le Groupe PRO BTP, partenaires pour soutenir les aidants

L Association Française des AIDANTS et le Groupe PRO BTP, partenaires pour soutenir les aidants DOSSIER DE PRESSE L Association Française des AIDANTS et le Groupe PRO BTP, partenaires pour soutenir les aidants PARIS Mercredi 29 février 2012 Communiqué de presse p.2 L Association Française des AIDANTS

Plus en détail