Focus sur Evens EMMANUEL Directeur du Collège doctoral d'haïti (CDH)

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Focus sur Evens EMMANUEL Directeur du Collège doctoral d'haïti (CDH)"

Transcription

1 Focus sur Evens EMMANUEL Directeur du Collège doctoral d'haïti (CDH) Professeur Evens EMMANUEL est enseignant-chercheur HDR à l'université de Quisqueya (Haïti). Ancien allocataire de l'auf, il est désormais le Directeur du Collège doctoral d'haïti (CDH) qu'il évoque dans cet entretien. Pouvez-vous nous parler du Collège Doctoral Haïtien : comment s'est-il constitué? Comment fonctionne-t-il? Quelles sont les ambitions visées? Le Collège doctoral multidisciplinaire d Haïti (CDH) est né des différentes réflexions initiées au lendemain du 12 janvier 2010, sur la nécessité d adopter de nouvelles stratégies pour la (re)fondation du système universitaire haïtien. Comme vous le savez, le système universitaire haïtien est caractérisé par une faible capacité de régulation étatique, une multiplicité d'établissements et de programmes sans contrôle ni garantie de qualité, une quasi-inexistence de formations de 3e cycle, une quasi-absence d'écoles doctorales, une faible qualification du corps professoral et une absence de véritable statut de celui-ci. Dans le préambule de la Convention donnant naissance au CDH, il est mentionné : (i) Il n'existe que très peu d'équipes ou de laboratoires de recherche. Beaucoup de thèses effectuées à l'étranger traitent de problématiques inexploitables ou n'ayant pas d'écho dans le pays. Cette distance par rapport aux préoccupations régionales contribue, dans la grande majorité des cas, au phénomène de fuite de cerveaux. (ii) Il importe donc de développer la recherche. Les besoins les plus importants et les plus urgents se situent au niveau des études doctorales, et plus particulièrement de la formation des chercheurs à la recherche. Selon le rapport (du Groupe de Travail sur l Education et la Formation) au Président de la République, Pour un pacte national sur l'éducation en Haïti (août 2010), 332 p., moins de 10% des enseignants disposent d'un doctorat. En considérant le rôle combien important de la recherche dans le développement économique et social des collectivités humaines, d une part, et le retard enregistré par Haïti dans sa quête de développement économique, les concepteurs et/ou créateurs du CDH, ont pensé que ce dernier pourra modestement et valablement accompagner le pays dans la voie du développement. Un collège doctoral est avant tout une réunion, une association d écoles doctorales ou de programmes d études post-gradués. Il n a aucune autorité à délivrer des diplômes de doctorat. Il accompagne les institutions offrant des programmes de formation et de recherche doctorales dans leurs démarches. Le Collège doctoral multidisciplinaire d Haïti (CDH) est donc créé en partenariat avec l Université d Etat d Haïti (UEH) et l Université Quisqueya (uniq) dans le cadre d une convention signée le huit décembre deux mille onze entre l UEH et l uniq, en présence de l Agence universitaire de la Francophonie (AUF) et de l Ambassade de France en Haïti. La mission principale du CDH est de promouvoir la recherche scientifique au niveau national, avec la participation de tous les établissements d'enseignement supérieur membres du CDH, en créant un lieu d'échanges et de réflexion sur la formation à la recherche. A date, le CDH n a que deux membres, l Université d Etat d Haïti (UEH) et l Université Quisqueya (uniq). Il a reçu en juin 2014 la demande d adhésion de l Ecole doctorale en télécommunication de l Ecole Supérieure d Infotronique d Haïti (ESIH). Instruite par le Comité de direction, cette demande est introduite par devant le Conseil scientifique du CDH pour être évaluée par une Commission d experts internationaux (CEI). Le CDH fonctionne à partir de ces organes: le Conseil d'administration, le Conseil scientifique et le Comité de direction. Le Comité d administration, composé de 15 membres, est chargé d'approuver le budget et de ratifier les propositions présentées par le conseil scientifique. Le Conseil scientifique dispose d'une compétence générale en matière scientifique, et notamment en ce qui concerne la réglementation et l'organisation de la formation doctorale. Il est chargé de l'élaboration des programmes des séminaires, des autres composantes de l'offre de formation et des activités scientifiques du CDH, de les soumettre pour ratification au conseil d'administration, et d'en assurer le suivi. Le Comité de direction prépare et soumet à l approbation du Conseil d administration un projet de budget, les comptes de l année

2 précédente et un rapport annuel des activités. Il exécute les décisions du Conseil d administration et du Conseil scientifique. Le directeur assure la direction exécutive du CDH. La plus grande ambition visée par le CDH est de permettre à tous les enseignants et enseignants-chercheurs haïtiens en poste, qui ne disposent pas encore du doctorat, de pouvoir le réaliser sur place en travaillant, selon les standards internationaux, sur une problématique pertinente pour le pays. Je suis fermement convaincu que le salut de la République d Haïti doit inévitablement passer par un enseignement supérieur de qualité et une recherche à la fois innovante et compétitive. A quel titre estimez-vous que ce projet est structurant pour l'enseignement supérieur et la Recherche en Haïti? Les objectifs généraux et spécifiques du CDH fournissent les éléments de réponse à cette question. En effet, le CDH a pour objectifs généraux de contribuer à doter le pays d une masse critique de scientifiques de haut niveau, de renforcer les capacités des universités partenaires en matière de recherche, de contribuer à la valorisation du statut du personnel enseignant-chercheur dans les universités haïtiennes, de contribuer à moderniser les structures de recherche dans la perspective de produire des travaux remplissant des critères scientifiques reconnus par la communauté scientifique internationale, de développer une recherche adaptée aux besoins du pays et de la région, et d accompagner les établissements d enseignement supérieur membres qui le souhaitent à organiser et renforcer leur propre structure de recherche. Le CDH poursuit également les objectifs spécifiques suivants : former des docteurs, créer des nouveaux laboratoires et renforcer les laboratoires existants, accompagner les universités membres à développer leur propre formation doctorale, promouvoir la diffusion des recherches scientifiques, mutualiser les ressources des établissements membres, encourager la mobilité inter universitaire des doctorants, favoriser des rencontres de doctorants. Quel est le soutien de l'auf à ce projet? Avant tout, il faut souligner que le CDH s inscrit dans l un des plus importants projets de l AUF «Le projet Horizons Francophones». L'objectif général du projet de soutien «Horizons francophones» est de structurer et développer un espace régional de formation à la recherche du corps professoral. Il ambitionne de constituer un réseau d'universités du Nord et du Sud, membres de l'agence universitaire de la Francophonie, développant des partenariats scientifiques durables pour, plus spécifiquement, amener au niveau doctoral les enseignants et enseignants-chercheurs des universités du Sud en facilitant leur réintégration dans leur université d'origine. Le public cible de ce projet est le corps enseignant en exercice, les doctorants ayant une activité d'enseignement ou de soutien à l'enseignement ainsi que les doctorants qui se destinent à l'enseignement. Je suis particulièrement heureux que mon pays «Haïti», soit avec le Bénin, le Burundi, le Liban, Madagascar, le Niger, la République démocratique du Congo, les pays concernés par le projet de soutien «Horizons francophones» de l Agence universitaire de la Francophonie. Le soutien de l AUF au CDH est d ordres financier, technique et scientifique. Sur le plan financier, l agence alloue plus de Euros par année au CDH, ce qui représente plus de 60% du budget de fonctionnement. La différence, qui recoupe en gros le salaire des enseignants-chercheurs haïtiens siégeant au Comité de direction, est financée par les deux universités membres (UEH et uniq). Au cours de l année universitaire , la première année de fonctionnement du CDH, le soutien de l AUF a permis au Comité de direction d accorder une aide financière à 20 doctorants, d organiser plusieurs séminaires de méthodologie générale de la recherche portant sur concernant le choix d'un sujet de recherche, l'accès et l'exploitation des sources, la définition d'une problématique, la construction d'une thèse de doctorat. Au cours de la deuxième année de fonctionnement du CDH ( ), 24 doctorants recevront l aide financière du CDH des Séminaires de Méthodologie spécifique concernant une discipline

3 spécifique seront organisés, des ateliers de travail au bénéfice des directeurs et chercheurs des laboratoires de recherche universitaire, l évaluation scientifique de 4 laboratoires universitaires accueillant des doctorants, ainsi que l évaluation internationale du dossier de l Ecole doctorale de l ESIH. Ces activités seront réalisées grâce au soutien financier de l AUF et l investissement direct des 2 universités membres du CDH. D'autres partenariats sont-ils envisagés? Il est important de préciser ici que la réalisation d un doctorat fait appel à deux et/ou trois types de frais directs : (i) l entretien du doctorant, (ii) le financement proprement dit de la recherche doctorale, et (iii) le financement des frais de scolarité. Dans le cadre du CDH, l AUF apporte son soutien au financement des frais directs du type I ; les dépenses du troisième type sont, à date, supportées par les deux universités. Elles comprennent en grande partie le financement des missions d enseignement et de recherche des professeurs étrangers. L épineux problème à résoudre reste le financement des recherches doctorales. En Haïti, le financement de la recherche est un vrai problème de société. Il faut tout au moins souligner l apport considérable de l Institut de la recherche pour le développement (IRD) de la France, qui par le biais de l AIRD, a lancé en 2012 l appel d offre «Jeunes Equipes Haïtiennes Associées à l International», et qui permet à 3 équipes de recherche universitaire de nos 2 membres de recevoir (chacune) une allocation de recherche de ,00 Euros. Cette allocation offre la possibilité à 3 doctorants d avoir les moyens nécessaires pour réaliser leur recherche. Le développement du CDH ainsi que l atteinte des objectifs imposent au Comité exécutif la nécessité d envisager d autres partenariats financiers et scientifiques. Le Comité de direction va soumettre à l appréciation du Conseil scientifique et du Conseil d administration cinq importantes activités à faire connaître le CDH et faciliter en retour des discussions avec l Etat haïtien et ses organes, les institutions financières haïtiennes et les bailleurs de fonds internationaux. Il s agit : 1. de la mise en place d'un libre accès aux bibliothèques des universités membres de l AUF. 2. du déploiement d'un Portail d'informations promouvant les activités scientifiques des établissements membres, et comprenant un espace de réseau pour les doctorants. Le site sera hébergé par le CDH. Sur ce portail seront notamment présentés un répertoire des thèses (en cours, soutenues, dates de soutenance), tous les programmes de Master, les centres de recherche, et les règlements doctoraux. 3. du soutien des doctorants, après avis favorable du Conseil scientifique, à la participation de chaque doctorant à une manifestation scientifique internationale (avec Actes) au cours du parcours doctoral. 4. de la création de consortium universitaire avec des universités membres de l AUF pour la mise en œuvre de la mobilité internationale des doctorants et des jeunes docteurs haïtiens directeurs de laboratoire et co-directeurs de thèse de doctorat. 5. de l accueil de doctorants des universités de la Caraïbe, membre de l AUF au sein des laboratoires de recherche des universités membres du CDH. Le CDH a besoin inévitablement du soutien financier du Trésor public haïtien pour pouvoir mener à bien l ensemble de ses activités. Le Comité compte introduire cette idée auprès des autres instances, obtenir leur approbation et travailler ensuite sur le montage du dossier devant conduire à l atteinte d un tel objectif. Vous avez vous même un parcours personnel significatif avec l'auf. Pouvez-vous nous le rappeler? C est un peu difficile pour moi de parler de mon parcours avec l AUF. Le souvenir de ce chemin vivant enlève tout ce qu il y a de rationnel dans ma pensée. C est d abord de l émotion, du charnel, du réussi et ce n est pas trop fort. Ma carrière scientifique doit beaucoup à l agence.

4 Ma rencontre avec l AUF remonte à 1996, alors AUPELF-UREF à l époque, sous la direction au Bureau Caraïbe de Monsieur le Professeur Paul VERMANDE. Ses premiers enseignements ont conduit au montage et à la création en juin 1998 du laboratoire de Qualité de l Eau et de l Environnement (LAQUE) de l Université Quisqueya. Permettez-moi de présenter la suite selon un ordre chronologique et de manière succincte : Juin soumission au BC de l AUF pour relecture des articles de 6 résumés acceptés (communication orale) par le Comité scientifique du Congrès régional de l AIDIS, tenu a Kingston, Jamaïque en octobre Janvier dépôt au BC de l AUF d une demande de mobilité de recherche à l INSA de Lyon. Février dépôt au BC de l AUF d une demande de soutien à la recherche concernant la réalisation d un séminaire de méthodologie sur les travaux en cours au LAQUE. Mai allocation d une bourse de recherche d un mois à l INSA de Lyon. Octobre 2000 Avril 2001, Allocation d une bourse de recherche à l INSA de Lyon sur la caractérisation biologique, chimique et écotoxicologique des effluents hospitaliers. Février 2001 Allocation de recherche pour l organisation du séminaire de méthodologie sur les travaux en cours au LAQUE. Octobre 2001 Février 2004, bourse de thèse de doctorat en sciences de l ingénieur à l INSA de Lyon. Juin 2002 AUF, co-organisateur du Colloque international sur la Gestion Intégrée de l Eau en Haïti. Février 2003 Co-responsable du dossier, sur la caractérisation des effluents urbains de Port-au-Prince, déposé par l INSA de Lyon au PCSI de l AUF. Janvier 2004 Allocation de recherche de l AUF pour la mise en œuvre du projet portant sur la caractérisation des effluents urbains de Port-au-Prince. 4 février 2004 Premier docteur du nouveau programme de bourses de thèse de doctorat de l AUF. Avril 2004 à date - Membre de la Commission régionale d experts du BC de l AUF. Mai 2005 Présentation au CS de l AUF de la demande d accréditation du Master recherche «Ecotoxicologie, environnement et gestion des eaux «(MEEGE). Mars 2005 Membre fondateur du réseau de chercheurs en Environnement et Développement Durable de l AUF. Avril 2005 Membre du portail Savoir en partage de l AUF. Octobre 2005 à Juin 2011 Bourses de thèse à 8 doctorants codirigées par le Pr Evens Emmanuel Novembre 2005 Notification de la création de la filière universitaire francophone Master recherche «Ecotoxicologie, environnement et gestion des eaux «(MEEGE). Septembre 2007 Soutien du BC de l AUF à la première évaluation internationale du Laboratoire de Qualité de l Eau et de l Environnement (LAQUE) par une commission d experts. Février à Juin 2008 Accompagnement spécial de l AUF de la présentation par devant l INSA de Lyon et l Université Lyon du mémoire d Habilitation à diriger des recherches en sciences du Dr Evens Emmanuel. Novembre 2010 à Décembre 2011 Membre du groupe de travail sur le montage du CDH. Décembre Allocation de recherche de l AUF pour la mise en œuvre du PCSI intitulée «Mise en place d un observatoire sur la qualité microbiologique des ressources en eau douce dans quatre grandes villes de la Caraïbe». Novembre 2012 à date Membre du Conseil scientifique de l AUF

5 Mars 2013 à date Président de la Commission régionale d experts (CRE) du BC de l AUF. Je me permets de présenter ma gratitude à tous les responsables de l AUF et à tous les collègues de m avoir offert la possibilité de servir. Comment pourriez-vous qualifier la contribution de l'auf pour les universités haïtiennes et plus généralement pour les universités de la Caraïbe? En plus du financement des bourses de master, de doctorat et de post-doctorat, du financement des missions d enseignement et des projets de coopération scientifique inter universitaire, je peux avancer que la contribution de l AUF aux universités haïtiennes et plus généralement pour les universités de la Caraïbe est importante. Sur le plan de la gouvernance universitaire, elle a permis aux dirigeants de ces universités de créer une instance politique «La Conférence des recteurs et présidents des universités de la Caraïbe (CORPUCA)». Dans le cadre de la CORPUCA, l AUF a contribué entre 2007 et 2012 à quatre importantes activités : Le séminaire sur l harmonisation des curricula, Le séminaire sur l auto-évaluation des universités, des programmes et des équipes de recherche, Le séminaire sur la gouvernance universitaire, L annuaire des chercheurs de la Caraïbe. Les conclusions de ces activités constituent en soi un important gisement d idées à creuser, à exploiter et à polir dans la perspective de rendre plus innovantes et plus compétitives les universités haïtiennes et celle de la Caraïbe toute entière. Aussi, quelles améliorations, quelles orientations pourriez-vous suggérer? Rien n est statique, des améliorations sont toujours nécessaires. Cependant, il faudra les approcher sous la base même de la notion d innovation frugale, à savoir faire beaucoup plus avec moins de moyens. Elles exigeront au départ une intelligence particulièrement et surtout de la volonté de faire mieux. En ce sens que l AUF constitue en elle-même un vrai laboratoire de recherche sur l innovation frugale. Dans la mesure ou les finances donneront, après avis favorable du CS de l AUF, un feu vert, j aimerais partager avec quelques éléments qui peuvent conduire à des projets structurants : L AUF a accompagné pendant plus de 10 ans des jeunes enseignants haïtiens et caribéens. Dans leur formation doctorale. La majorité d entre eux sont aujourd hui en poste dans les universités membres. En Haïti, ils sont impliqués dans la codirection ou le co-encadrement des thèses soutenues par le CDH. Cependant, ils n ont pas tous obtenu la reconnaissance nationale et internationale voulue. Il me semble important qu une action soit entreprise pour permettre à ces jeunes chercheurs de valoriser les résultats de leur recherche doctorale, et de bénéficier des mobilités postdoctorales annuelles de courte durée (3 à 6 semaines) dans des laboratoires pour parfaire leur science et développer leur expertise. Le CDH n arrive pas encore à couvrir l ensemble des disciplines universitaires. Dans le souci d éviter un déséquilibre fonctionnel, et du même coup encourager la relève générationnelle, la CRE du BC aurait intérêt à se pencher sur un projet de bourses régionales de doctorat plus particulièrement pour les filières non encore explorées par le CDH.

le Collège Doctoral d Haïti : Une alternative pour la refondation de l Université Haïtienne

le Collège Doctoral d Haïti : Une alternative pour la refondation de l Université Haïtienne Haïti: des Initiatives Haïti/USA/France/Canada le Collège Doctoral d Haïti : Une alternative pour la refondation de l Université Haïtienne Evens EMMANUEL Université Quisqueya BP 796, Port-au-Prince, HAITI

Plus en détail

PROJET CRÉATION D UNE ECOLE DOCTORALE DE DROIT DU MOYEN-ORIENT EDDMO

PROJET CRÉATION D UNE ECOLE DOCTORALE DE DROIT DU MOYEN-ORIENT EDDMO PROJET CRÉATION D UNE ECOLE DOCTORALE DE DROIT DU MOYEN-ORIENT EDDMO I APPROCHE A - Contexte B - État des lieux de la recherche dans les pays de la zone II OBJECTIFS A Objectif général B Objectifs spécifiques

Plus en détail

Synthèse atelier coopération régionale et DFA

Synthèse atelier coopération régionale et DFA Synthèse atelier coopération régionale et DFA Contexte Cadre des conclusions de la conférence mondiale sur l enseignement supérieur de l UNESCO, Juillet 2009, paris ; Coopération régionale déjà soutenue

Plus en détail

Vous allez déposer une demande de bourse dans le cadre du programme BGF (Bourse du Gouvernement Français).

Vous allez déposer une demande de bourse dans le cadre du programme BGF (Bourse du Gouvernement Français). Vous allez déposer une demande de bourse dans le cadre du programme BGF (Bourse du Gouvernement Français). Assurez-vous que vous êtes éligible à ce programme qui demeure ouvert exclusivement pour les doctorants

Plus en détail

UNIVERSITÉ DE MONCTON

UNIVERSITÉ DE MONCTON UNIVERSITÉ DE MONCTON POLITIQUE DE PERFECTIONNEMENT ET DE FORMATION POUR LE PERSONNEL ADMINISTRATIF, PROFESSIONNEL, TECHNIQUE, D ENTRETIEN, DE MÉTIERS ET DE SOUTIEN ADMINISTRATIF Mai 2003 VRARH TABLE DES

Plus en détail

Appel de propositions pour des nouveaux projets de recherche DIVEX

Appel de propositions pour des nouveaux projets de recherche DIVEX Appel de propositions pour des nouveaux projets de recherche lance un appel de proposition pour des nouveaux projets de recherche scientifique. Les projets devront cadrer dans les différents thèmes de

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE AU DÉVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES À L INTENTION DES PROFESSEURS ET DU PERSONNEL PROFESSIONNEL ET DE SOUTIEN

POLITIQUE RELATIVE AU DÉVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES À L INTENTION DES PROFESSEURS ET DU PERSONNEL PROFESSIONNEL ET DE SOUTIEN Recueil de gestion POLITIQUE Code : 1361-00-16 Nombre de pages : 8 POLITIQUE RELATIVE AU DÉVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES À L INTENTION DES PROFESSEURS ET DU PERSONNEL PROFESSIONNEL ET DE SOUTIEN

Plus en détail

DISPOSITIONS FACULTAIRES FORMATION DOCTORALE ET DOCTORAT

DISPOSITIONS FACULTAIRES FORMATION DOCTORALE ET DOCTORAT DISPOSITIONS FACULTAIRES FORMATION DOCTORALE ET DOCTORAT Ce texte spécifie des dispositions propres à la Faculté de Psychologie et des Sciences de l Education (FPSE). Ces dispositions ne dérogent en aucune

Plus en détail

APPEL A PROJETS DE RECHERCHE 2015

APPEL A PROJETS DE RECHERCHE 2015 INSTITUT DE FORMATION SUPERIEURE DES CADRES DIRIGEANTS RESEAU DE CHERCHEURS DE L INSTITUT DE FORMATION SUPERIEUR DES CADRES DIRIGEANTS APPEL A PROJETS DE RECHERCHE 2015 La Fédération des Etablissements

Plus en détail

Fondation Objectif Grandes Ecoles Proposition de Partenariat

Fondation Objectif Grandes Ecoles Proposition de Partenariat Fondation Objectif Grandes Ecoles Proposition de Partenariat I Notre organisme a) Les Statuts juridiques La Fondation Objectif Grandes Ecoles ne dispose pas de statuts propres puisqu elle est sous égide

Plus en détail

Service Formation Permanente 36 avenue Jean Jaurès CS 20001 63407 CHAMALIERES CEDEX

Service Formation Permanente 36 avenue Jean Jaurès CS 20001 63407 CHAMALIERES CEDEX Service Formation Permanente 36 avenue Jean Jaurès CS 20001 63407 CHAMALIERES CEDEX Tél. : 04 73 31 87 51 / 04 73 31 87 54 Mail : vae.vap.sfp@univ-bpclermont.fr SFP-EN70 Date de révision : 01/09/2015 Qu

Plus en détail

CHARTE RELATIVE AUX DIPLÔMES EN PARTENARIAT INTERNATIONAL ET AUX FORMATIONS DÉLOCALISÉES

CHARTE RELATIVE AUX DIPLÔMES EN PARTENARIAT INTERNATIONAL ET AUX FORMATIONS DÉLOCALISÉES CHARTE RELATIVE AUX DIPLÔMES EN PARTENARIAT INTERNATIONAL ET AUX FORMATIONS DÉLOCALISÉES L Université de Reims Champagne-Ardenne, Soucieuse d accompagner l internationalisation grandissante de l enseignement

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU CENTRE D ETUDES DOCTORALES : SCIENCES ET TECHNIQUES

REGLEMENT INTERIEUR DU CENTRE D ETUDES DOCTORALES : SCIENCES ET TECHNIQUES Université Moulay Ismail Faculté des Sciences et Techniques Errachdia REGLEMENT INTERIEUR DU CENTRE D ETUDES DOCTORALES : SCIENCES ET TECHNIQUES CEDOC-ST DENOMINATION DU CEDOC Article 1: Le Centre d Etudes

Plus en détail

Informations. Nous rappelons que les informations communiquées par l intermédiaire de ce document sont susceptibles de changer.

Informations. Nous rappelons que les informations communiquées par l intermédiaire de ce document sont susceptibles de changer. Informations Ce document a été créé par l association de doctorant EDIFICE et ne peut être utilisé à des fins commerciales ou copié sans autorisations au préalable. Ce document a été réalisé dans le but

Plus en détail

1. Recevabilité administrative et scientifique de la demande

1. Recevabilité administrative et scientifique de la demande PROCEDURE DE VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE pour l obtention d un Doctorat à l Université SHS Lille 3, au sein de l Ecole doctorale SHS Lille Nord de France (adoptée au Conseil Scientifique du10

Plus en détail

STATUTS CENTRE DE L'INNOVATION ET DU TRANSFERT TECHNOLOGIQUE "CITT" Université Moulay Ismaïl

STATUTS CENTRE DE L'INNOVATION ET DU TRANSFERT TECHNOLOGIQUE CITT Université Moulay Ismaïl STATUTS CENTRE DE L'INNOVATION ET DU TRANSFERT TECHNOLOGIQUE "CITT" Université Moulay Ismaïl 1 PREAMBULE A l'instar des autres universités marocaines, l'université Moulay Ismail (UMI) doit assurer plusieurs

Plus en détail

FONDS D AIDE AUX PROJETS JEUNES REGLEMENT (pour partenaires)

FONDS D AIDE AUX PROJETS JEUNES REGLEMENT (pour partenaires) Mission Jeunesse FONDS D AIDE AUX PROJETS JEUNES REGLEMENT (pour partenaires) La Ville d Angers effectue un travail d aide aux projets des jeunes par l intermédiaire de la mission jeunesse. Cette mission

Plus en détail

STATUTS DU SERVICE COMMUN UNIVERSITAIRE D INFORMATION, D ORIENTATION ET D INSERTION PROFESSIONNELLE DES ETUDIANTS DE L UNIVERSITE DE MONTPELLIER

STATUTS DU SERVICE COMMUN UNIVERSITAIRE D INFORMATION, D ORIENTATION ET D INSERTION PROFESSIONNELLE DES ETUDIANTS DE L UNIVERSITE DE MONTPELLIER STATUTS DU SERVICE COMMUN UNIVERSITAIRE D INFORMATION, D ORIENTATION ET D INSERTION PROFESSIONNELLE TABLE DES MATIERES TITRE I : DISPOSITIONS GENERALES... 3 Article 1 : Création... 3 Article 2 : Missions...

Plus en détail

ENSEIGNEMENT SUPERIEUR / URCA UNIVERSITE DE REIMS CHAMPAGNE-ARDENNE

ENSEIGNEMENT SUPERIEUR / URCA UNIVERSITE DE REIMS CHAMPAGNE-ARDENNE ENSEIGNEMENT SUPERIEUR / URCA UNIVERSITE DE REIMS CHAMPAGNE-ARDENNE Tous les diplômes de l URCA sont inscrits de droit au RNCP et sont accessibles par la validation des acquis (hormis les diplômes réglementés

Plus en détail

I- L état des lieux fait le constat global d une offre de formation continue en design balbutiante, peu lisible et peu accessible.

I- L état des lieux fait le constat global d une offre de formation continue en design balbutiante, peu lisible et peu accessible. Mars 2010 Synthèse de l étude de faisabilité sur la mise en place d une offre structurée de formation continue en matière de design, répondant aux besoins des entreprises I- L état des lieux fait le constat

Plus en détail

L appel d offres «Equipes labellisées FRM 2016 présélection 2015» sera diffusé en avril 2015. Critères généraux concernant les aides individuelles

L appel d offres «Equipes labellisées FRM 2016 présélection 2015» sera diffusé en avril 2015. Critères généraux concernant les aides individuelles PROGRAMME 2015 ESPOIRS DE LA RECHERCHE Le programme Espoirs de la recherche de la Fondation pour la Recherche Médicale soutient des projets de recherche dans tous les domaines de la biologie et de la santé.

Plus en détail

LA DIRECTION DE LA RECHERCHE ET DE LA VALORISATION

LA DIRECTION DE LA RECHERCHE ET DE LA VALORISATION LA DIRECTION DE LA RECHERCHE ET DE LA VALORISATION ACTIVITÉS & CHIFFRES CLÉS 2012-2013 Qui sommes-nous? Né de la fusion du service Valorisation / SAIC et du service de la Recherche, la Direction de la

Plus en détail

DISPOSITIF LOCAL D ACCOMPAGNEMENT. «Référencement des prestataires Mode d emploi»

DISPOSITIF LOCAL D ACCOMPAGNEMENT. «Référencement des prestataires Mode d emploi» DISPOSITIF LOCAL D ACCOMPAGNEMENT «Référencement des prestataires Mode d emploi» Vous envisagez de participer au Dispositif Local d Accompagnement (DLA) en Région Champagne- Ardenne, sur des missions d

Plus en détail

LETTRE de MISSION d EXPERT sur le PROJET XXXXXXX XXXXX DREIC

LETTRE de MISSION d EXPERT sur le PROJET XXXXXXX XXXXX DREIC o CONVENTION DE PARTENARIAT POUR LA CREATION D UN CENTRE D'EXCELLENCE FRANCO xxxxxxxxxxxx DE FORMATION AUX METIERS DE XXXXXXXXXX LETTRE de MISSION d EXPERT sur le PROJET XXXXXXX XXXXX DREIC A) MISSION

Plus en détail

Internationalisation des études doctorales

Internationalisation des études doctorales Internationalisation des études doctorales Appel à candidatures «mobilité» 2015 INTERNATIONALISATION DES ÉTUDES DOCTORALES APPEL À CANDIDATURES POUR DES MOBILITÉS INTERNATIONALES 2015 Objet de l appel

Plus en détail

Validation par l Ecole doctorale de 30 crédits. Validation par le laboratoire de 30 crédits

Validation par l Ecole doctorale de 30 crédits. Validation par le laboratoire de 30 crédits MAQUETTE DE LA FORMATION DOCTORALE DE L ED SHS N 473 (Offre pour 2014-2015) Le doctorat équivaut à 180 crédits dont 60 crédits pour la formation doctorale et 120 crédits pour la thèse La maquette ci-dessous

Plus en détail

CNPN _ M_MS_2014 / Version _SGG1 CAHIER DES NORMES PEDAGOGIQUES NATIONALES DU MASTER ET MASTER SPECIALISE

CNPN _ M_MS_2014 / Version _SGG1 CAHIER DES NORMES PEDAGOGIQUES NATIONALES DU MASTER ET MASTER SPECIALISE CAHIER DES NORMES PEDAGOGIQUES NATIONALES DU MASTER ET MASTER SPECIALISE 2014 1. NORMES RELATIVES AUX FILIERES (FL) FL1 Définition de la filière Une filière du cycle Master est un cursus de formation,

Plus en détail

Appel à candidature. Portage d une plateforme mobilité sur le territoire de la Communauté d agglomération d Angers

Appel à candidature. Portage d une plateforme mobilité sur le territoire de la Communauté d agglomération d Angers Appel à candidature Portage d une plateforme mobilité sur le territoire de la Communauté d agglomération d Angers Contexte La mobilité géographique est l un des sujets centraux lorsque l on aborde la question

Plus en détail

Appel à projets 2013

Appel à projets 2013 IdEx Bordeaux Université de Bordeaux Campus d excellence Appel à projets 2013 Axe 2. Innover en matière de formation Objectif 2.1 Développer et promouvoir, sur la base de l excellence de la recherche scientifique

Plus en détail

MASTER MANAGEMENT DES RH ET DU DÉVELOPPEMENT SOCIAL SPÉCIALITÉ SCIENCES DES ORGANISATIONS ET DES INSTITUTIONS À FINALITÉS RECHERCHE ET PROFESSIONNELLE

MASTER MANAGEMENT DES RH ET DU DÉVELOPPEMENT SOCIAL SPÉCIALITÉ SCIENCES DES ORGANISATIONS ET DES INSTITUTIONS À FINALITÉS RECHERCHE ET PROFESSIONNELLE MASTER MANAGEMENT DES RH ET DU DÉVELOPPEMENT SOCIAL SPÉCIALITÉ SCIENCES DES ORGANISATIONS ET DES INSTITUTIONS À FINALITÉS RECHERCHE ET PROFESSIONNELLE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD)

Plus en détail

BOURSES D ETUDES ET DE RECHERCHE EN FRANCE

BOURSES D ETUDES ET DE RECHERCHE EN FRANCE BOURSES D ETUDES ET DE RECHERCHE EN FRANCE SOMMAIRE LES BOURSES D ÉTUDES ET DE RECHERCHE DU MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES FRANÇAIS (BGF) MAJOR 04 EIFFEL 05 MASTER 2 07 COPERNIC 08 DOCTORAT 09 COFINANCÉES

Plus en détail

MASTER MANAGEMENT DES RH ET DU DÉVELOPPEMENT SOCIAL SPÉCIALITÉ SCIENCES DES ORGANISATIONS ET DES INSTITUTIONS À FINALITÉS RECHERCHE ET PROFESSIONNELLE

MASTER MANAGEMENT DES RH ET DU DÉVELOPPEMENT SOCIAL SPÉCIALITÉ SCIENCES DES ORGANISATIONS ET DES INSTITUTIONS À FINALITÉS RECHERCHE ET PROFESSIONNELLE MASTER MANAGEMENT DES RH ET DU DÉVELOPPEMENT SOCIAL SPÉCIALITÉ SCIENCES DES ORGANISATIONS ET DES INSTITUTIONS À FINALITÉS RECHERCHE ET PROFESSIONNELLE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master Domaine

Plus en détail

MASTER Droit de l urbanisme, de la construction et de l immobilier

MASTER Droit de l urbanisme, de la construction et de l immobilier MASTER Droit de l urbanisme, de la construction et de l immobilier Spécialité professionnelle Définition de la discipline L objet de la formation en droit immobilier est de permettre aux étudiants d en

Plus en détail

L histoire économique, sociale et des techniques

L histoire économique, sociale et des techniques Département d histoire 2, rue du facteur Cheval 91000 Evry, France L histoire économique, sociale et des techniques pour les entreprises Octobre 2007 Votre contact : Alain Pichon alain.pichon@univ-evry.fr

Plus en détail

ERASMUS+ 2014-2020. ACTION CLE 1: Mobilité des individus à des fins d éducation et de formation. 12 février 2015 UM5 Rabat

ERASMUS+ 2014-2020. ACTION CLE 1: Mobilité des individus à des fins d éducation et de formation. 12 février 2015 UM5 Rabat ERASMUS+ 2014-2020 ACTION CLE 1: Mobilité des individus à des fins d éducation et de formation 12 février 2015 UM5 Rabat INTRODUCTION Le programme Erasmus + soutient les EES afin de réaliser des projets

Plus en détail

الجمهورية الجزائرية الديمقراطية الشعبية

الجمهورية الجزائرية الديمقراطية الشعبية الجمهورية الجزائرية الديمقراطية الشعبية REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE وزارة التعليم العالي و البحث العلمي MINISTERE DE L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ARRETE

Plus en détail

Association Internationale de Pédagogie Universitaire Section MAROC AIPU-MAROC

Association Internationale de Pédagogie Universitaire Section MAROC AIPU-MAROC Association Internationale de Pédagogie Universitaire Section MAROC AIPU-MAROC STATUT INTERNE TITRE I: INTITULE ET OBJECTIFS ARTICLE 1: Il est formé entre les personnes qui adhérent au présent Statut,

Plus en détail

COTUTELLE FRANCE-QUÉBEC

COTUTELLE FRANCE-QUÉBEC COTUTELLE FRANCE-QUÉBEC MODÈLE DE CONVENTION DE COTUTELLE ENTRE UN ÉTABLISSEMENT D ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR FRANÇAIS ET L UNIVERSITÉ CONCORDIA MAI 2006 www.concordia.ca MODÈLE DE CONVENTION DE COTUTELLE

Plus en détail

Investissements dans la maturation de projets innovants

Investissements dans la maturation de projets innovants Investissements dans la maturation de projets innovants Préambule Créée en Janvier 2012, la SATT Conectus Alsace est une Société par Actions Simplifiées (SAS) de 1 million d euros de capital social dont

Plus en détail

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX o Les enjeux du système de formation. o Que peut apporter la formation à votre vie professionnelle? o Les formations que vous

Plus en détail

VADEMECUM Masters internationaux Projets Masters conjoints Erasmus +

VADEMECUM Masters internationaux Projets Masters conjoints Erasmus + Dernière mise à jour : 09/12/14 Caroline Chu- DDR/Relations internationales VADEMECUM Masters internationaux Projets Masters conjoints Erasmus + Cette note s adresse aux enseignants de l EHESS qui souhaiteraient

Plus en détail

POLITIQUE LINGUISTIQUE. 2.0 Notre milieu : son contexte, ses particularités et ses défis

POLITIQUE LINGUISTIQUE. 2.0 Notre milieu : son contexte, ses particularités et ses défis Page 7002-1 1.0 Préambule En 2008, le ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport adoptait son Plan d action pour l amélioration du français à l enseignement primaire et à l enseignement secondaire.

Plus en détail

MASTER Droit de l urbanisme, de la construction et de l immobilier

MASTER Droit de l urbanisme, de la construction et de l immobilier MASTER Droit de l urbanisme, de la construction et de l immobilier Spécialité professionnelle Carte d identité de la formation Diplôme Master 2 Mention Droit public science politique Spécialité Droit de

Plus en détail

Thème: Innovations en matière de financement des SPE. Expérience africaine innovante (cas de l ANPE du Niger)

Thème: Innovations en matière de financement des SPE. Expérience africaine innovante (cas de l ANPE du Niger) Thème: Innovations en matière de financement des SPE Expérience africaine innovante (cas de l ANPE du Niger) Présentée par: Monsieur Chégou Kochi MAINA Directeur Général Dakar, Sénégal du 16 au 18 Septembre

Plus en détail

d excellence Eiffel Le programme Recruter et former l élite mondiale de demain Campus France Campus France votre interlocuteur unique vous accompagne

d excellence Eiffel Le programme Recruter et former l élite mondiale de demain Campus France Campus France votre interlocuteur unique vous accompagne CAMPUS FANCE h votre interlocuteur unique Le programme d excellence Eiffel http://www.campusfrance.org/fr/formulaire/listes-de-diffusion Une inscription à la liste de diffusion est proposée sur le site

Plus en détail

BOURSE EUCOR MOBILITE PONCTUELLE ( (réservée aux étudiants suivant un cours, un séminaire une matière secondaire complète) Dispositif 2015/2016

BOURSE EUCOR MOBILITE PONCTUELLE ( (réservée aux étudiants suivant un cours, un séminaire une matière secondaire complète) Dispositif 2015/2016 Direction des Relations BOURSE EUCOR MOBILITE PONCTUELLE ( (réservée aux étudiants suivant un cours, un séminaire une matière secondaire complète) Dispositif 2015/2016 Présentation du dispositif L objectif

Plus en détail

PROGRAMME EIFFEL VADE-MECUM 2015

PROGRAMME EIFFEL VADE-MECUM 2015 PROGRAMME EIFFEL VADE-MECUM 2015 Le programme de bourses Eiffel comporte deux volets : - un volet master qui permet de financer une formation diplômante de niveau master de 12 à 36 mois ; - un volet doctorat

Plus en détail

FORMULAIRE UNITE DE RECHERCHE (2016-2018)

FORMULAIRE UNITE DE RECHERCHE (2016-2018) REPUBLIQUE TUNISIENNE Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique FORMULAIRE UNITE DE RECHERCHE (2016-2018) «Les unités de recherche (U.R) sont chargées des missions de formation,

Plus en détail

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du développement personnel, vous avez lancé votre activité il y a quelques semaines ou quelques mois et vous aimeriez la

Plus en détail

Quelle est la pertinence de l accord sur la propriété industrielle passé entre le Maroc et l Organisation européenne des brevets?

Quelle est la pertinence de l accord sur la propriété industrielle passé entre le Maroc et l Organisation européenne des brevets? LES ENTRETIENS EXCLUSIFS Quelle est la pertinence de l accord sur la propriété industrielle passé entre le Maroc et l Organisation européenne des brevets? Entretien avec Mehdi Salmouni-Zerhouni, Conseil

Plus en détail

Congé Individuel de Formation

Congé Individuel de Formation Congé Individuel de Formation Congé Bilan de Compétences Congé Validation des Acquis de l'expérience www.fongecifcentre.com Le Congé Bilan de Compétences c est quoi? C est la possibilité pour vous, salarié,

Plus en détail

Ecoles doctorales. Histoire et situation actuelle. Ecoles doctorales 1

Ecoles doctorales. Histoire et situation actuelle. Ecoles doctorales 1 Ecoles doctorales Histoire et situation actuelle Ecoles doctorales 1 Historique de la formation doctorale en France 1997 : Ecoles doctorales généralisées, en charge des DEA, ~320 Ecoles Doctorales. 2002

Plus en détail

APPEL DE CANDIDATURES - PROGRAMME DE BOURSES 2014

APPEL DE CANDIDATURES - PROGRAMME DE BOURSES 2014 APPEL DE CANDIDATURES - PROGRAMME DE BOURSES 2014 Dans le cadre du projet «Développement de capacités d enseignement et de recherche en bioéthique francophone», financé par l Agence universitaire de la

Plus en détail

Les bourses de thèse

Les bourses de thèse Les bourses de thèse Certains d entre vous se souviennent des galères rencontrées, lorsqu en DEA, on recherche une bourse de thèse. Alors, nous avons décidé de vous faire un petit récapitulatif des bourses,

Plus en détail

COMMUNICATION DANS LE CADRE DES JOURNEES D ETUDES ET DE FORMATIONS ADMINISTRATIVES CONTINUES (JEFAC) UCL(BRUXELLES)-BELGIQUE- 08,09 ET 10 Avril 2015

COMMUNICATION DANS LE CADRE DES JOURNEES D ETUDES ET DE FORMATIONS ADMINISTRATIVES CONTINUES (JEFAC) UCL(BRUXELLES)-BELGIQUE- 08,09 ET 10 Avril 2015 COMMUNICATION DANS LE CADRE DES JOURNEES D ETUDES ET DE FORMATIONS ADMINISTRATIVES CONTINUES (JEFAC) UCL(BRUXELLES)-BELGIQUE- 08,09 ET 10 Avril 2015 Présentée par KORA Lafia Félix, Secrétaire Général de

Plus en détail

UNIVERSITÉ BLAISE PASCAL Charte de l évaluation des formations

UNIVERSITÉ BLAISE PASCAL Charte de l évaluation des formations UNIVERSITÉ BLAISE PASCAL UNIVERSITÉ BLAISE PASCAL Charte de l évaluation des formations www.univ-bpclermont.fr 1 Charte de l évaluation des formations L évaluation des formations inscrit l Université Blaise

Plus en détail

Service de Coopération et d Action Culturelle

Service de Coopération et d Action Culturelle AMBASSADE DE FRANCE SERVICE DE COOPERATION ET D ACTION CULTURELLE - Bourses de thèse par alternance - Bourses de Master REPUBLIQUE DE CÔTE D IVOIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE

Plus en détail

Quand les docteurs créent de la valeur Prix AEF «Docteurs Entrepreneurs»

Quand les docteurs créent de la valeur Prix AEF «Docteurs Entrepreneurs» Quand les docteurs créent de la valeur Prix AEF «Docteurs Entrepreneurs» Groupe AEF est un groupe d information professionnelle spécialisé notamment dans les domaines de l éducation, l enseignement supérieur,

Plus en détail

Forum Pan-Africain des Secrétaires Généraux de Gouvernements

Forum Pan-Africain des Secrétaires Généraux de Gouvernements Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement La République de Madagascar Forum Pan-Africain des Secrétaires Généraux de Gouvernements Thème : Les Nouvelles Approches

Plus en détail

Guide des études supérieures Maîtrise en Administration publique

Guide des études supérieures Maîtrise en Administration publique Guide des études supérieures Maîtrise en Administration publique Mise à jour : août 2013 École d études politiques Programmes d administration publique Table des matières 1 Introduction...3 2 Politique

Plus en détail

MME LE MAIRE : Madame OUFKIR. MME OUFKIR :

MME LE MAIRE : Madame OUFKIR. MME OUFKIR : Préambule du rapport n 12 Madame OUFKIR. MME OUFKIR : Ce rapport vous propose d autoriser la signature d une convention de groupement de commandes entre CHAMBERY METROPOLE et la Ville de CHAMBERY afin

Plus en détail

COMITÉ DE PERFECTIONNEMENT

COMITÉ DE PERFECTIONNEMENT COMITÉ DE PERFECTIONNEMENT PROFESSIONNELLES ET PROFESSIONNELS DE RECHERCHE DE L UNIVERSITÉ LAVAL Règles de fonctionnement Le fonds de perfectionnement a pour objectif de favoriser le perfectionnement des

Plus en détail

La Redevabilité dans le Management Universitaire Marocain: Cas des Présidents et des Chefs d Etablissements A. AGRAR ENCG/GREMS

La Redevabilité dans le Management Universitaire Marocain: Cas des Présidents et des Chefs d Etablissements A. AGRAR ENCG/GREMS La Redevabilité dans le Management Universitaire Marocain: A. AGRAR ENCG/G La référence centrale de la redevabilité Le principe de la corrélation entre la responsabilité et la reddition des comptes (article

Plus en détail

Bourses de Mobilité internationale Fonds Jacques Lewin Inès Baron de Castro Fonds Xenophilia Fonds Bourses de Coopération de l ULB.

Bourses de Mobilité internationale Fonds Jacques Lewin Inès Baron de Castro Fonds Xenophilia Fonds Bourses de Coopération de l ULB. Bourses de Mobilité internationale Fonds Jacques Lewin Inès Baron de Castro Fonds Xenophilia Fonds Bourses de Coopération de l ULB Règlement 1. Objet des bourses Il s agit principalement de bourses de

Plus en détail

Des modules francophones de formation à distance sur «Genre : concepts et approches»

Des modules francophones de formation à distance sur «Genre : concepts et approches» Des modules francophones de formation à distance sur «Genre : concepts et approches» Dragana Drincourt Responsable principale de projet AUF : http://www.auf.org AUF Agence universitaire de la Francophonie

Plus en détail

Ordonnance de l EPF de Zurich sur la formation continue à l Ecole polytechnique fédérale de Zurich

Ordonnance de l EPF de Zurich sur la formation continue à l Ecole polytechnique fédérale de Zurich Ordonnance de l EPF de Zurich sur la formation continue à l Ecole polytechnique fédérale de Zurich (Ordonnance sur la formation continue à l EPF de Zurich) 414.134.1 du 26 mars 2013 (Etat le 1 er octobre

Plus en détail

ACN AChAt public RENFORCER la StRAtégiE AChAt de SON établissement : AtOutS Et CléS de SuCCèS ASSOCiAtiON NAtiONAlE FORMAtiON hospitalier

ACN AChAt public RENFORCER la StRAtégiE AChAt de SON établissement : AtOutS Et CléS de SuCCèS ASSOCiAtiON NAtiONAlE FORMAtiON hospitalier ACN achat public MODULE A Renforcer la stratégie achat de son établissement : atouts et clés de succès ASSOCIATION NATIONALE POUR LA FORMATION PERMANENTE DU PERSONNEL HOSPITALIER 2013-15 module A Renforcer

Plus en détail

QUAI D ORSAY - ENTREPRISES PROGRAMME DE BOURSES COFINANCEES CGGVERITAS / MAEE 2011-2012 APPEL A CANDIDATURES

QUAI D ORSAY - ENTREPRISES PROGRAMME DE BOURSES COFINANCEES CGGVERITAS / MAEE 2011-2012 APPEL A CANDIDATURES APPEL A CANDIDATURES A lire attentivement avant de remplir le dossier de candidature à une bourse cofinancée CGGVeritas / MAEE Le ministère français des Affaires étrangères et européennes (MAEE) et CGGVeritas

Plus en détail

Ecole Doctorale. Physique et Sciences. de la Matière ED 352

Ecole Doctorale. Physique et Sciences. de la Matière ED 352 Ecole Doctorale Physique et Sciences de la Matière ED 352 Laboratoires de l Ecole Doctorale CPT CPPM CRMCN LP3 FRESNEL TECSEN MADIREL PIIM L2MP LAM OHP Equipe A. Viallat (Inserm) ~ 160 doctorants / 3 Universités

Plus en détail

CHARTE DES BOURSES DU 6 OCTOBRE 2009

CHARTE DES BOURSES DU 6 OCTOBRE 2009 CHARTE DES BOURSES DU 6 OCTOBRE 2009 MISE A JOUR LE 27 JUIN 2012 CHARTE DES BOURSES DE LA FONDATION PALLADIO Le programme de bourses de la Fondation Palladio, sous l égide de la Fondation de France, vise

Plus en détail

STATUTS de la Direction de l Informatique et des Systèmes d Information (DISI)

STATUTS de la Direction de l Informatique et des Systèmes d Information (DISI) STATUTS de la Direction de l Informatique et des Systèmes d Information (DISI) Article 1 : Préambule. La Direction de l Informatique et des Systèmes d Information est un service général de l Université

Plus en détail

REGLEMENT D ORGANISATION DE

REGLEMENT D ORGANISATION DE REGLEMENT D ORGANISATION DE L INSTITUT UNIVERSITAIRE DE FORMATION DES ENSEIGNANTS Conformément au principe constitutionnel de l égalité des sexes, toute désignation de personne, de statut ou de fonction

Plus en détail

Objet : POLITIQUE D ACCUEIL DES CHERCHEURS, ÉTUDIANTS ET STAGIAIRES EN RECHERCHE

Objet : POLITIQUE D ACCUEIL DES CHERCHEURS, ÉTUDIANTS ET STAGIAIRES EN RECHERCHE Objet : POLITIQUE D ACCUEIL DES CHERCHEURS, ÉTUDIANTS ET STAGIAIRES EN RECHERCHE Direction émettrice: Qualité, Mission universitaire et Ressources Informationnelles Q-18 Page 1 de 5 Champ d application

Plus en détail

Admission de professionnels et d étudiants internationaux

Admission de professionnels et d étudiants internationaux Admission de professionnels et d étudiants internationaux Dossier de candidature à l Institut national du patrimoine Département des conservateurs Nom : Prénom : Spécialité demandée : Dates souhaitées

Plus en détail

ALLOCATIONS DE THESE

ALLOCATIONS DE THESE ALLOCATIONS DE THESE La Région des Pays de la Loire finance depuis une dizaine d années des allocations destinées aux doctorants du territoire régional. L attractivité des laboratoires régionaux pour les

Plus en détail

Foire aux questions sur la bourse du CRDI aux chercheurs candidats au doctorat

Foire aux questions sur la bourse du CRDI aux chercheurs candidats au doctorat Foire aux questions sur la bourse du CRDI aux chercheurs candidats au doctorat Questions 1) Je suis étudiant au doctorat et la bourse du CRDI aux chercheurs candidats au doctorat m intéresse. Pourriez-vous

Plus en détail

Le règlement intérieur du Centre d Etudes Doctorales (CED) de la Faculté des Lettres et des Sciences Humaines de l Université Hassan II de Casablanca

Le règlement intérieur du Centre d Etudes Doctorales (CED) de la Faculté des Lettres et des Sciences Humaines de l Université Hassan II de Casablanca Le règlement intérieur du Centre d Etudes Doctorales (CED) de la Faculté des Lettres et des Sciences Humaines de l Université Hassan II de Casablanca 1. Dispositions communes : Article 1: Identification

Plus en détail

FILIÈRE DE FORMATION INTÉGRÉE BI-NATIONALE «PROGRAMME FRANCO-ANTILLAIS»

FILIÈRE DE FORMATION INTÉGRÉE BI-NATIONALE «PROGRAMME FRANCO-ANTILLAIS» FILIÈRE DE FORMATION INTÉGRÉE BI-NATIONALE «PROGRAMME FRANCO-ANTILLAIS» MASTER POLITICAL STUDIES AND INTERNATIONAL COOPERATION ETUDES POLITIQUES ET COOPERATION INTERNATIONALE entre : L Université des West

Plus en détail

Bureau des Doctorants de Paris 3

Bureau des Doctorants de Paris 3 Dossier de présentation de l association BDP3 Bureau des Doctorants de Paris 3 BDP3 Bureau des Doctorants de Paris 3 Association déclarée au JO du 27 octobre 2008 Contact : Cécile Chartier 01 43 06 34

Plus en détail

Expérience de la Coopération Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne Ecole Supérieure Polytechnique d Antsiranana. 1. Cadre 2.

Expérience de la Coopération Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne Ecole Supérieure Polytechnique d Antsiranana. 1. Cadre 2. THEMATIQUE A Titre : Expérience de la Coopération Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne Ecole Supérieure Polytechnique d Antsiranana. Présenté par : Professeur Chrysostôme RAMINOSOA, Directeur de l

Plus en détail

régime d assurance collective

régime d assurance collective régime d assurance collective L heure d adhérer Ma ligne de vie Ma ligne de santé Ma ligne de protection de revenu 2 Bonjour, je suis Fiche Adhésion, la toute dernière de la série des fiches. Ma mission

Plus en détail

'école informatique / «E changer au quotidien» 20 avril 2011 / test de communication

'école informatique / «E changer au quotidien» 20 avril 2011 / test de communication L'école informatique / «Echanger au quotidien» Des échanges épistolaires ont déjà été expérimentés ces dernières années entre des collégiens d'ici et de là-bas ; l'envie de communiquer fut réelle mais

Plus en détail

Service des arts visuels Consultations sur le soutien aux organismes artistiques

Service des arts visuels Consultations sur le soutien aux organismes artistiques Service des arts visuels Consultations sur le soutien aux organismes artistiques En 2013, le Conseil des arts du Canada a publié le Document d'information : Révision des programmes de subventions de fonctionnement

Plus en détail

CONTEXTE. Union des Tunisiens de Québec Page 1

CONTEXTE. Union des Tunisiens de Québec Page 1 CONTEXTE L Union des Tunisiens de Québec (UTQ), et en présence du Consul de la Tunisie à Montréal, a organisé le 18 février 2012 le premier forum sur les préoccupations de la communauté tunisienne de la

Plus en détail

Congrès de l Association francophone des Commissions nationales de promotion et de protection des droits de l Homme (AFCNDH)

Congrès de l Association francophone des Commissions nationales de promotion et de protection des droits de l Homme (AFCNDH) Paris, 8 novembre 2013 Congrès de l Association francophone des Commissions nationales de promotion et de protection des droits de l Homme (AFCNDH) Allocution de S.E. M. Abdou Diouf, Secrétaire général

Plus en détail

Consolidation et amélioration du dispositif doctoral

Consolidation et amélioration du dispositif doctoral Consolidation et amélioration du dispositif doctoral Synthèse des recommandations de la CJC À l occasion de la prochaine révision du texte réglementaire 1 définissant la structure et les missions des écoles

Plus en détail

VADÉMÉCUM RELATIF À L APPLICATION DES ASPECTS LINGUISTIQUES DE LA CHARTE D ADHÉSION À L AGENCE UNIVERSITAIRE DE LA FRANCOPHONIE

VADÉMÉCUM RELATIF À L APPLICATION DES ASPECTS LINGUISTIQUES DE LA CHARTE D ADHÉSION À L AGENCE UNIVERSITAIRE DE LA FRANCOPHONIE VADÉMÉCUM RELATIF À L APPLICATION DES ASPECTS LINGUISTIQUES DE LA CHARTE D ADHÉSION À L AGENCE UNIVERSITAIRE DE LA FRANCOPHONIE Adopté par le conseil associatif de l Agence universitaire de la Francophonie

Plus en détail

Convention constitutive du PRES HESAM OBJECTIFS PARTAGES ET ACTIONS COMMUNES

Convention constitutive du PRES HESAM OBJECTIFS PARTAGES ET ACTIONS COMMUNES Convention constitutive du PRES HESAM OBJECTIFS PARTAGES ET ACTIONS COMMUNES Entre les signataires : - Le Conservatoire national des arts et métiers (CNAM), représenté par son administrateur général, M.

Plus en détail

Pr. Jean-Jacques MONTOIS Recteur de l'ufar

Pr. Jean-Jacques MONTOIS Recteur de l'ufar Message du Recteur Créée à l'issue d'un accord signé entre les Gouvernements de la République française et de la République d'arménie, l'université française en Arménie (UFAR) est devenue l'un des phares

Plus en détail

Le comité de programme

Le comité de programme Le comité de programme U n des concepts fondamentaux qui a servi au Renouveau de l enseignement collégial est ce qu il est convenu d appeler l approche programme. Le renouvellement de la convention collective

Plus en détail

Bourses olympiques pour entraîneurs

Bourses olympiques pour entraîneurs Objectifs L objectif de ce programme est de permettre aux entraîneurs officiellement reconnus et actifs dans leur sport, de bénéficier d une formation continue de haut niveau, une expérience et un savoir

Plus en détail

Atelier de formation en «Genre»

Atelier de formation en «Genre» RESEAU OUEST ET CENTRE AFRICAIN DE RECHERCHE EN EDUCATION (ROCARE), SECRETARIAT EXECUTIF Atelier de formation en «Genre» Termes de Référence Programme des subventions pour la recherche en éducation Octobre

Plus en détail

PVP. «Préparation à la vie professionnelle» Faculté des sciences Université de Poitiers

PVP. «Préparation à la vie professionnelle» Faculté des sciences Université de Poitiers PVP «Préparation à la vie professionnelle» Faculté des sciences Université de Poitiers Frédéric BADAWI Professeur des Universités Directeur du CIES Centre Chargé de mission 1 Projet Mise en place d un

Plus en détail

BOURSES D ETUDES ET DE RECHERCHE EN DROIT FONDATION KEBA MBAYE MANUEL DE PROCEDURES

BOURSES D ETUDES ET DE RECHERCHE EN DROIT FONDATION KEBA MBAYE MANUEL DE PROCEDURES BOURSES D ETUDES ET DE RECHERCHE EN DROIT FONDATION KEBA MBAYE MANUEL DE PROCEDURES 2 I. Objectifs La FONDATION KEBA MBAYE, consciente du rôle que peuvent jouer le Droit, l Ethique, l Education et le Sport

Plus en détail

Section des formations et des diplômes. Rapport d évaluation de l Ecole doctorale 251 «Sciences de l environnement» Université d Aix-Marseille III

Section des formations et des diplômes. Rapport d évaluation de l Ecole doctorale 251 «Sciences de l environnement» Université d Aix-Marseille III Section des formations et des diplômes Rapport d évaluation de l Ecole doctorale 251 «Sciences de l environnement» Université d Aix-Marseille III Contexte général L Ecole doctorale n 251 «Sciences de l

Plus en détail

La Faculté de biologie et de médecine de l'université de Lausanne met au concours deux postes de :

La Faculté de biologie et de médecine de l'université de Lausanne met au concours deux postes de : La Faculté de biologie et de médecine de l'université de Lausanne met au concours deux postes de : Professeur e s en biologie synthétique Entrée en fonction envisagée: janvier 2016. Le Département de microbiologie

Plus en détail

Article 2 : Engagements réciproques Les États partenaires s engagent à 1) ENCOURAGER LE PLURILINGUISME AU SEIN DE LEUR FONCTION PUBLIQUE

Article 2 : Engagements réciproques Les États partenaires s engagent à 1) ENCOURAGER LE PLURILINGUISME AU SEIN DE LEUR FONCTION PUBLIQUE MÉMORANDUM DE PARTENARIAT RELATIF À L INITIATIVE FRANCOPHONE NATIONALE (2015-2018) DANS LE CADRE DU PROGRAMME «LE FRANÇAIS DANS LES RELATIONS INTERNATIONALES» L Organisation internationale de la Francophonie

Plus en détail

NB : Les appels d offres «Amorçage de jeunes Equipes 2016» et «Equipes labellisées FRM 2017 présélection 2016» seront diffusés en février 2016.

NB : Les appels d offres «Amorçage de jeunes Equipes 2016» et «Equipes labellisées FRM 2017 présélection 2016» seront diffusés en février 2016. PROGRAMME 2016 ESPOIRS DE LA RECHERCHE Le programme Espoirs de la recherche de la Fondation pour la Recherche Médicale soutient des projets de recherche dans tous les domaines de la biologie et de la santé.

Plus en détail

PROGRAMME DE BOURSES CHEMINEMENT VERS L EXCELLENCE EN SPORT ATHLÈTE

PROGRAMME DE BOURSES CHEMINEMENT VERS L EXCELLENCE EN SPORT ATHLÈTE PROGRAMME DE BOURSES CHEMINEMENT VERS L EXCELLENCE EN SPORT ATHLÈTE FORMULAIRE D INSCRIPTION 2015 Inscription avant le 30 avril 2015 1 Programme de bourses Cheminement vers l excellence en sport Présentation

Plus en détail

Département de formation Licence de Sciences et Technologies Mention Sciences du Vivant

Département de formation Licence de Sciences et Technologies Mention Sciences du Vivant Département de formation Licence de Sciences et Technologies Mention Sciences du Vivant STATUTS DU DEPARTEMENT DE FORMATION DE LA LICENCE MENTION SCIENCES DE LA VIE Vu le Code de l Education Vu les statuts

Plus en détail