Patrick Imbert. Rachid Ouramdane TORDRE. Un diptyque de deux portraits intimes et pudiques où l invisible surgit à la surface du geste.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Patrick Imbert. Rachid Ouramdane TORDRE. Un diptyque de deux portraits intimes et pudiques où l invisible surgit à la surface du geste."

Transcription

1 Patrick Imbert Rachid Ouramdane TORDRE Un diptyque de deux portraits intimes et pudiques où l invisible surgit à la surface du geste. Première Bonlieu Scène nationale d Annecy du 5 au 8 novembre 2014

2 A PROPOS Jusqu ici, Lora Juodkaite (Des Témoins ordinaires, Sfumato) et Annie Hanauer (Looking back, POLICES! ) ont accompagné le travail de Rachid Ouramdane en tant qu interprètes. Au-delà de la performance physique qui interpelle le spectateur, au-delà de la fascination que l on peut éprouver devant leur virtuosité, qu elle soit tourbillonnante ou extrêmement minutieuse, le chorégraphe cherche à capter auprès de ses interprètes le geste singulier, celui qui, ordinaire ou pas, nous fait chacun être à nous-mêmes. Celui qui fait que le danseur danse, et parle toujours aussi un peu de lui. Ici, deux portraits qui n usent ni de témoignage ni d archives historiques comme dans les pièces précédentes de Rachid Ouramdane, mais qui saisissent ces deux femmes dans le nu de leur geste, dans leur immédiateté, dans ce qu elles sont intrinsèquement nourries par leur parcours de vie. Deux soli, deux présences solitaires qui ne se rencontrent pas, mais qui coexistent dans un même espace- temps. Dans une plongée intime et pudique, le chorégraphe veut saisir l invisible, ce que le geste dit au quotidien de ce que nous sommes, avec le désir de laisser entrevoir quel réel impressionne le danseur - qui devient à son tour auteur de sa danse. Approcher leur état de présence sans s immiscer, sans vouloir à tout prix en trouver la clé, rester à la lisière et contempler le geste qui se développe, se nourrit, se meut, puis meurt. Etre-à-soi pour être-au-monde, et réciproquement. A propos de Lora Juodkaite The New York Times, le 12 octobre 2011 Une époustouflante séquence centrale est une révélation dans la virtuosité de l expression. Une danseuse, Lora Juodkaite, tourne longuement sur les pointes de pied dans un cercle au centre de la pièce, mais sa tête et ses bras se courbent dans une série d angles irréguliers pendant de longues minutes (cette scène porte en quelque sorte le label du ballet : comme un manège de «chaînés renversés»). Avec ses cheveux roux flottant dans l air, elle est tout à la fois belle et stressante, comme prisonnière de son propre tourbillon, et le spectacle est tout simplement extraordinaire. Il y a même des moments, grâce à la lumière d Yves Godin, où la partie supérieure de son corps semble réellement se désintégrer (... ) Un des plus remarquables spectacles de danse-théâtre de notre temps. Alastair Macaulay, au sujet de Des Témoins Ordinaires ( 2009) A propos de Annie Hanauer Les Inrocks, le 6 novembre 2014, rubrique Nouvelle Tête «Cette danseuse américaine se révèle intense et exubérante dans une chorégraphie de Rachid Ouramdane (...)» Philippe Noisette

3 CREDITS Patrick Imbert Conception et chorégraphie Rachid Ouramdane TOURNEE Avec Annie Hanauer & Lora Juodkaite Lumières Stéphane Graillot Décors Sylvain Giraudeau PRODUCTION L A. L A. est subventionnée par le Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Île-de-France, par la Région Île-de-France et par l Institut français pour ses projets à l étranger. Rachid Ouramdane est artiste associé au Théâtre de la Ville de Paris et à Bonlieu Scène nationale d Annecy. COPRODUCTION Bonlieu scène nationale d Annecy et La Bâtie - Festival de Genève dans le cadre du projet PACT bénéficiaire du FEDER avec le programme IN- TERREG IV A France-Suisse Avec le soutien du Musée de la danse, centre choré- graphique national de Rennes et de Bretagne Saison >> du 5 au 8 nov 2014 Première Bonlieu - Annecy >> 28 & 29 nov 2014 Teatro Central - Séville >> 9 déc 2014 Dansem + Le Merlan - Marseille >> 3 fév 2015 Flash danse / TU - Nantes >> 21 fév 2015 Les Hivernales, Avignon >> 17 juin 2015 Festival Latitudes Contemporaines - Lille Saison (en cours) >> décembre 2015 La Théâtre Scène nationale Mâcon Les 2 scènes, Besançon >> avril 2015 MA scène nationale, Montbéliard

4 INTERVIEW Entretien avec Rachid Ouramdane, février 2014 Pourquoi créer un duo, et pourquoi de femmes? À vrai dire, ce n est ni pensé ni prémédité. C est le résultat d une histoire, car ce sont deux interprètes que j ai croisées dans mon parcours, et qui, dans le travail que je leur demandais jusqu ici, notamment en improvisation, apportait toujours quelque chose de très riche et plein. Jusqu à présent, j avais mis leur sensibilité et leur profondeur au service des sujets et des thèmes que je traitais, comme dans POLICES!, Des témoins ordinaires et Sfumato. Dans cette dernière pièce, la technique de giration développée depuis plusieurs années par Lora donnait à voir la perte de repères et le désarroi des réfugiés climatiques, sans pour autant être dans des rapports d illustration mais plutôt de résonance. Un jour, plutôt que d interroger ces thèmes à partir de leur danse, je me suis demandé s il ne fallait pas partir de là d où venait ce mouvement, de là d où venait leur façon si singulière de danser. À la différence de mes démarches récentes où je traitais d un sujet qui faisait débat, et dont j étudiais ensuite la danse, la lumière, l espace... j ai voulu faire le chemin inverse. Partir de la danse, de la leur, et voir en quoi celle-ci nous informe sur qui elles sont, et plus largement comment le mouvement révèle une personne. Dans leur rapport au geste dansé, il y a quelque chose de vital, d urgent. Ce qui m intéresse dans le portrait de ces deux femmes, c est bien ce quelque chose de personnel et d intime. Pourquoi avoir particulièrement choisi ces deux femmes? Quand Lora tournoie sur elle-même, elle n est pas en train de danser, elle se met dans un état second auquel on assiste, qui est bien au-delà d une performance physique, au-delà de la virtuosité. Bien évidemment, Annie et Lora ne nous racontent pas leur vie quand elles dansent mais on sent bien qu elles expriment quelque chose d intime. Pas de leur intimité ou leur histoire personnelle mais un état sensible qui nous ouvre leur espace poétique et à ce qu il y a d extrême dans leur parcours de danseuse. Est ce que les portraits vont être juxtaposés ou va t-il y avoir un moment de duo? Ce seront des portraits qui se succèdent, plutôt deux soli qu un duo, avec peut être un moment de transition. J imagine deux présences solitaires, partageant un même espace. Est-ce alors un duo à partir du moment où elles partagent un espace-temps donné? En tout cas, ce n est pas dans un souci de les faire se rencontrer. L écriture scénique est davantage dans une logique de diptyque, qui les fait coexister. Comment imagines-tu cette création au regard de ta démarche? Une partie de mon travail consiste à partager le potentiel de chacun à repousser des limites, à se rendre libre finalement. Quand je travaillais avec Mg Stuart, on se créait des contraintes, des gênes, et l on voyait la capacité qu on avait à s adapter, à trouver des solutions, et cela créait le mouvement, la danse. J ai l impression que Lora et Annie sont deux personnes qui sont toujours prêtes à transformer leurs limites, à aller de l avant. Tous mes projets témoignent de cette capacité qu il y a en chacun à surmonter les difficultés, résister à ce qui nous enferme et à transformer le réel qui nous entoure plutôt que de le subir. Annie et Lora ont en elles ce souffle de vie qu il me semble nécessaire de partager.

5 Patrick Imbert

6 Dorian Tordjman Rachid Ouramdane Avant de créer la compagnie L A. en 2007, Rachid Ouramdane a notamment collaboré avec les artistes Rachid Ouramdane est danseur et chorégraphe. Il crée des pièces chorégraphiques au sein de l association L A. qu il fonde en Il devient artiste associé à Bonlieu Scène nationale d Annecy en 2005 et au Théâtre de la Ville en Dès l obtention de son diplôme au Centre National de Danse Contemporaine d Angers en 1991, Rachid Ouramdane se lance dans une carrière de chorégraphe et interprète qui l amène no- tamment à travailler en France et à l étranger avec Meg Stuart, Emmanuelle Huynh, Odile Duboc, Christian Rizzo, Hervé Robbe, Catherine Contour, Jeremy Nelson et Alain Buffard, et Julie Nioche. Son travail s est pendant un temps appuyé sur un minutieux recueil de témoignages, mené en collaboration avec des documentaristes ou des auteurs, intégrant des dispositifs vidéo pour explorer la sphère de l intime. Ainsi il tente par l art de la danse de contribuer à des débats de société au travers de pièces chorégraphiques qui développent une poétique du témoignage. Aujourd hui, il oriente sa recherche vers une écriture chorégraphique basée sur des principes d accumulation pour de grands ensembles, comme dans Tout autour pour les 24 danseurs du Ballet de l Opéra de Lyon ou sa pièce à venir avec 16 danseurs dont la première aura lieu au Festival Montpellier Danse en juin De fait, il est régulièrement invité à répondre à de nombreuses commandes : Superstars (2006) et Tout autour (2014) créées pour le Ballet de l Opéra de Lyon; Borscheviks... une his- toire vraie... (2010), pour les danseurs de la compagnie russe Migrazia suite à une résidence en Sibérie dans le cadre du projet Intradance (Russie) ; Looking back (2011), pour les vingt ans de Candoco Dance Company (Royaume-Uni). En parallèle de ses projets de création, Rachid Ouramdane développe un travail de transmis- sion et d échange à travers la direction d ateliers internationaux de recherche artistique en France, Romanie, Pays-Bas, Brésil, Etats-Unis...

7 REPERTOIRE Tenir le temps, création pour 16 interprètes, 1er et 2 juillet 2015, Festival Montpellier danse TORDRE, Création pour 2 interprètes, le 5 novembre à Bonlieu Scène Nationale - Annecy Tout autour, Création avec les danseurs du Ballet de l Opéra de Lyon, le 22 février au Radiant Caluire. POLICES!, Création pour cinq interprètes, une chorale et une foule, le 14 novembre au Festival Mettre en scène - Le Triangle - Rennes. Sfumato, Création pour sept interprètes, le 19 septembre à la Biennale de la danse de Lyon Looking back, Création pour 5 danseurs de Candoco Dance Company, le 14 septembre à Manchester Exposition universelle, Duo pour Jean-Baptiste Julien et Rachid Ouramdane. Création le 12 mai à Bonlieu Scène Nationale Annecy Borsheviks...Une histoire vraie..., Création pour la compagnie russe Migrazia, le 9 avril à Kirov (Russie) Des Témoins ordinaires, Création pour 5 interprètes, le 28 mai à Bonlieu Scène Nationale - Annecy Loin..., Solo. Création le 4 mars à Bonlieu Scène Nationale - Annecy Surface de réparation, Création avec 12 sportifs adolescents de Gennevilliers, le 4 octobre au Théâtre de Gennevilliers Un Garçon debout, Solo pour l auteur et metteur en scène Pascal Rambert. Création le 18 octobre à Bonlieu Scène Nationale - Annecy Superstars, Création pour 7 danseurs du Ballet de l Opéra de Lyon, le 18 septembre à l Opéra National de Lyon Cover, Création pour 4 interprètes, le 28 octobre à la Biennale de danse du Céara - Fortaleza (Brésil) Les Morts pudiques, Solo. Création le 7 mai 2004 aux Rencontres Chorégraphiques Internationales de Seine St-Denis Je ne, Co-création avec l auteur Daniel Danis. Création le 9 octobre à la Ferme du Buisson - Scène Nationale de Marne-la-Vallée À l oeil nu, Projet collectif et évolutif Skull*cult, Solo co-créé avec le chorégraphe Christian Rizzo. Création le 15 juillet dans le cadre du Vifdu Sujet - Festival d Avignon + ou là, Création pour 6 interprètes au Manège - Scène Nationale de Reims Face cachée, Performance vocale pour 6 interprètes Structure Multifonction, 2001.Co-création avec Christian Rizzo et Nicolas Floc h De Arbitre à Zébra, Création avec des lutteurs et catcheurs de Reims Au bord des métaphores, Création aux Rencontres Chorégraphiques Internationales de Seine St-Denis Les absents ont toujours tort, Création pour 6 interprètes Des gens de passage, avenue de l espérance, Solo co-créé avec Julie Nioche, au Quartz - Scène Nationale de Brest

8 Annie Hanauer Patrick Imbert Annie Hanauer est danseuse interprète et professeur ; elle vit entre le Royaume-Uni et la France. Originaire des Etats-Unis, elle est diplômée des Beaux-Arts en danse de l Université du Minnesota à Minneapolis. En tant que membre de la Candoco Dance Company, Annie a enseigné et joué dans le monde entier avec des pièces de Trisha Brown (Set& Reset/ Reset), Marc Brew (Parallel Lines), Nigel Charnock (Still), Claire Cunningham (12), Emanuel Gat (In Translation), Thomas Hauert (Notturnino), Wendy Houstoun (Imperfect Storm), Sarah Michelson (The Hangman), Hofesh Shechter (Perfect Human), à la cérémonie d ouverture des Jeux Olympiques à Pékin et à la cérémonie de clôture des Jeux Paralympiques à Londres, ainsi qu avec un solo récemment écrit par Lea Anderson (Miniatures).TORDRE est sa troisième collaboration avec Rachid Ouramdane après Looking Back et POLICES! Patrick Imbert Lora Juodkaite Lora Juodkaite est chorégraphe et danseuse originaire de Lituanie. Depuis l enfance, elle pratique un mouvement de giration. Ce rituel quotidien lui permet de développer un tournoiement hors du commun. Par la suite, elle intègre cette pratique singulière au sein de son propre travail de chorégraphe. Elle s est formée à la danse à l Académie des arts de Vilnius et à l Académie expérimentale de danse de Salzbourg, dont elle sort diplômée en Après quelques expériences au cinéma et au théâtre, elle retourne à Vilnius pour rejoindre la compagnie de danse de V. Jankauskas. Elle crée aussi de nombreuses pièces en collaboration avec des musiciens et notamment pour le Lithuanian National Drama Theater. Elle rencontre alors Rachid Ouramdane avec lequel elle collabore sur plusieurs projets depuis 2005 (Des Témoins ordinaires, Sfumato...) En dehors de son travail chorégraphique, elle enseigne à l Académie des arts de Vilnius, au Vilnius Kolegium for art et dirige le Théâtre académique de danse de Vilnius.

9 INFORMATIONS TECHNIQUES Nous sommes 6 personnes en tournée. Nous avons besoin de un jour de montage avant le jour de la première. RESUME TECHNIQUE MONTAGE : J-1 / 5 services de 4h DEMONTAGE : 2h REPETITIONS : 1 studio de danse nécessaire EQUIPE EN TOURNEE: 1 régisseur général, 1 éclairagiste, 2 danseurs, 1 chorégraphe, 1 administratrice. DIMENSIONS OUVERTURE AU CADRE DE SCENE : 12M OUVERTURE MUR À MUR : 17M PROFONDEUR DE SCENE : 10M peut être adapter, à discuter avec la Cie NECESSITES Un tapis de danse BLANC installé sur la scène avant notre arrivée. Patrick Imbert

10 PRESSE > TORDRE Les Inrocks, Philippe Noisette, 3 décembre 2014 Rachid Ouramdane a puisé dans le vécu de ses interprètes pour developer un langage chorégraphique sur le fil de l émotion. Sauts, étirement, extension. Un précis de virtuosité comme une pulsion vitale. On apprend tellement de choses qu on oublie, énonce encore Lora Juodkaite, étonnée d être là. Il a fallu à ces deux solistes dealer avec cette mémoire du corps et tout autant lâcher prise. Lorsque Lora Juodkaite murmure, comme pour elle-même, trouvons une fin, Annie, on se prend à rêver qu elle échoue pour prolonger le sortilège. TORDRE a la séduction immédiate des creations épanouies. Rachid Ouramdane y déclare son amour de la danse et de celles qui la font. Dans le brouhaha actuel, ces paroles réconfortent. Danser/ dansercanalhistorique, Gérard Mayen, 14 novembre 2014 Les particularités de mouvement de deux danseuses, poussées à l extrême de leur implication, font déménager les conventions anatomiques de l image du corps. Un triomphe du geste.(...) On ne sait pas encore à quel point la pièce de Rachid Ouramdane va aller décaper furieusement, der- rière cet éclat des apparences de soi et du geste, pour y déceler des logiques profondes de l écriture du mouvement, mais aussi y dégager des lignes de fuite démentes. Quelle étrange pièce, qui nous laisse bouleversé, assuré d y avoir plongé, comme rarement aussi profondément dans des implications de ce que le corps dit en actant ; mais dont ce dégagement inouï de forces nous semble aussi échapper à une parfaite maîtrise de la part de son auteur (...) C est finalement dans ce trouble du corps dansant, dans le déménagement de ce qu il donne à lire des apparences, qu on a pu déceler le sens à réunir deux danseuses aussi distinctes, dans une rela- tion ne dépassant guère le côte-à-côte. Et cela devint totalement, chez l une comme chez l autre, une affaire de bras, de membre rhétorique, d outil d équilibration, de système de coordination segmentée, d extension (de prothèse?) pour agripper l espace, sinon s y poser en appui. Déterminants dans le motif du tournoiement de l une, comme dans les sculptures tridimensionnelles de l autre, les bras des interprètes de Tordre arrachent nos regards à la paresse des convenances anatomiques. C est sans doute pour cela qu il y a de la danse. Inferno, Mari-Mai Corbel, le 18 novembre 2014 De pièce en pièce, Rachid Ouramdane ne cesse de nous faire communiquer avec l incommunicable, de nous relier à ceux qui partent d une perte, d un écart au monde choisi ou infligé. Quelque chose se dit de cette chose nécessaire, urgente, sans quoi la vie ne circule plus, qui est qu il y a une relation vitale avec les corps marqués, ou privés de leur intégrité (comme dans Des témoins ordinaires qui nous remettaient en lien avec des êtres qui avaient été déchus de leur humanité par d autres). (...) Rachid Ouramdane ne cesse d aller plus loin dans sa recherche, de pièce en pièce. Double portait, poème sur le manque et la séparation, oeuvre de délicatesse, épure retournant le regard sur luimême, TORDRE est une oeuvre qui reste simple, une pièce qui convoque le regard là où il devient libre, là où il fait place à l autre chose. La torsion est là dans ce double face-à-face, entre nous et ce qui pourrait être un double portrait mais qui en fait ne cesse ne rendre sensible l entre-deux, le vide, ce fameux centre qu une pulsion toute humaine pousse à remplir ou occuper et à hiérarchiser, nous rappelant que nous sommes périphériques et d abord périphériques à nous-mêmes. La beauté écla- tante de l oeuvre nous emmène aussi vers des paysages qui disparaissent aujourd hui, ces paysages intérieurs à la fois imagés et abstraits, décousus tout en ayant une logique intemporelle. Libération, Marie-Christine Vernay, 21 novembre 2014 Ouramdane ne gomme pas le handicap de chacune mais n en fait pas non plus un sujet : c est une danse de deux solitudes fraternelles débordantes de vitalité. Juste cela dans une chorégraphie parfaitement réglée, c est énorme. Diario de Sevilla, Rosalia Gomez, 29 novembre 2014 Au-delà de leur immense virtuosité, Annie et Lora possèdent une capacité peu communeà être sur scène, face à nous, avec tout leur être, à exprimer, ou ou mieux, à laisser dire ce dont nous avions l intuition, ce qui les mène à danser., là où les pousse l inertie et comment, avec l aide de Rachid, elles réussissent à transformer celle-ci en art, dans un état d âme, que dès la première minute elles sont prêtes à partager pour peu que le public largue ses amarres et decide de les accompagner (...) Et c est ce qu Ouramdane fait avec le public, il l éloigne de son monde habituel et l emporte, ici sur la scène du Central, et l installe dans un espace vide, une énorme demi-lune blanche, pour que l on s éloigne, pour que l on soit serein, et que l on jouisse pleinement de ses deux oeuvres d art.

11 PRESSE > REPERTOIRE TOUT AUTOUR (2014), pièce pour 24 danseurs du Ballet de l Opéra de Lyon Libération, Marie-Christine Vernay, Le 25 février 2014 On connaît Rachid Ouramdane dans un registre de solos en lien direct avec l espace musical ou la vidéo, ou dans des spectacles que l on pourrait qualifier de «danse documentaire» qui plongent dans l histoire de la colonisa- tion, de l exclusion, des guerres et de la torture. Pour la compagnie, composée de 24 interprètes, il propose avec Tout autour un travail beaucoup plus abstrait, situé dans le mouvement pur. Sans gommer ses recherches anté- rieures, bien au contraire (elles apparaissent dans la façon de magnifier l individu dans sa complexité), il donne la priorité à l ensemble et à cette écriture chorale qui évite heureusement de tomber dans le simple unisson. (...) Tout autour est une vibration à laquelle on ne peut échapper. Pour un plaisir immédiat. La preuve est ici faite, une fois de plus, que des chorégraphes que certains situent encore dans la marge ont toutes les capacités pour écrire pour un corps de ballet. D autant qu avec celui de Lyon, un des premiers à s être ouvert aux créateurs contemporains, la partie est plus que gagnée. POLICES! ( 2013) Les Inrocks, Philippe Noisette, 13 novembre 2013 «Dans une scénographie très réussie de Sallahdyn Khatir, c est encore le mouvement qui tient le haut du pavé. Ouramdane cajole les interprètes, puis plonge le groupe dans une foule, ici des habitants de Rennes. Marqué par ces allers/retours incessants entre l intime et l extérieur, Polices! gagne peu à peu en intensité. Et lorsque la voix de Dorothée Munyaneza retentit, un frisson en parcourt plus d un dans le public. La pièce, d une richesse visuelle affirmée, vous accompagne bien après la fin de la représentation.» SFUMATO ( 2012) Les Inrocks, Philippe Noisette supplément 7e festival Automne en Normandie, novembre 2012 En travaillant pour la première fois sur le thème terriblement actuel des déplacés climatiques, Rachid Ou- ramdane inscrit «Sfumato» dans ce prolongement de créations qui abordent la réalité à travers la fiction choré- graphique, à l image de «Loin...» ou «Des témoins ordinaires». Surtout, le chorégraphe reprend les armes de la danse : ensembles à la maîtrise évidente, claquettes plus surprenant -, pas de deux. Sans oublier ces figures qui tirent vers l inventivité du cirque nouveau, magnifiée par Jean-Baptiste André, interprète toujours sur le fil. (...) Sa terrible beauté cache une réflexion aiguisée sur notre époque. Hannoversche Allgemeine Zeitung, Stefan Arndt, 3 septembre 2013 À la fin du spectacle, la jubilation est pourtant unanime dans le théâtre. Le monde peut difficilement s écrouler avec plus de beauté. Braunschweiger Zeitung D une manière admirable, Ouramdane parvient à rendre compte des conséquences du changement climatique au cœur de l être humain, à les transformer en énergie et en sentiments forts. City Arts / New York s review of culture, Valerie Gladstone,, 12 octobre 2011 Rachid n est jamais didactique dit Carla Peterson, la directrice artistique du New York Live Arts. «Il n a pas de programme secret. Il recherche les traces que l histoire laisse sur le corps. Son travail hypnotise les spec- tateurs. Il marie habilement la danse et la technologie avec une réelle économie de moyens. Cela n arrive pas souvent. C est un artiste avec un grand A.» (...) Finalement, il commence à regarder du côté de ce qu il décrit comme «l écho des événements en mouve- ment... recherchant dans ces images, les moments où l humanité disparaît.» Cela nécessite une manière différente de chorégraphier. Il ne veut pas utiliser des danseurs ordinaires. A la place, il trouve des gens capables de faire des choses extrêmes avec leur corps incluant un époustouflant derviche et des contorsionnistes venus du cirque.

12 EXPOSITION UNIVERSELLE ( 2010) The New York Times, Gia Kourlas, le 11 septembre 2011 Bien qu il y ait une approche conceptuelle dans toutes ses œuvres, la démarche de M.Ouramdane est pleine d oppositions : son approche est tranchante, mais les mondes obscurs et cruels qu il dessine révèlent davantage l humanité que l horreur. Il est aussi maître de l attraction. Ses chorégraphies nous mènent à un état presque hallucinatoire. (...)M. Ouramdane est un essayiste hors pair, un écrivain qui arrive à dépeindre des corps avec quelque chose en commun : l instinct de survie. DES TEMOINS ORDINAIRES ( 2009) The New York Times, Alastair Macaulay, le 12 octobre 2011 Une époustouflante séquence centrale est une révélation dans la virtuosité de l expression. Une danseuse, Lora Juodkaite, tourne longuement sur les pointes de pied dans un cercle au centre de la pièce, mais sa tête et ses bras se courbent dans une série d angles irréguliers pendant de longues minutes (cette scène porte en quelque sorte le label du ballet : comme un manège de «chaînés renversés»). Avec ses cheveux roux flottant dans l air, elle est tout à la fois belle et stressante, comme prisonnière de son propre tourbillon, et le spectacle est tout sim- plement extraordinaire. Il y a même des moments, grâce à la lumière d Yves Godin, où la partie supérieure de son corps semble réellement se désintégrer (... ) Un des plus remarquables spectacles de danse-théâtre de notre temps. LOIN (2008) Mouvement, Gérard Mayen, le 1er mars 2010 L artiste est alors opérateur du monde. Il le produit tout autant qu il l observe, le construit tout autant qu il le désigne. Son corps n est pas outil. Il est agent. Sa danse n illustre pas l état du monde. Elle le performe. Autre- ment complexe, cette circulation se garde de s enfermer dans toute catégorisation duelle. Elle ne cesse de redistribuer en temps réel les paramètres du lien au monde. Elle indique l évolution des perspectives chorégra- phiques depuis deux décennies. The New York Times, Alastair Macauley, le 8 mai 2008 Les strates multiples de «Loin...», extraordinaire œuvre intime et poétique d une heure, créée par le danseur et acteur multi-média Rachid Ouramdane, dévoilent des aspects de ce qu on pourrait appeler le syndrome de stress post-traumatique, post-invasion. Avec ses facettes politiques, sociologiques et psychologiques, «Loin...» est une œuvre d art captivante, sans structure explicite, souvent ambiguë et versant vers l ineffable : c est un one-man-show sur l inconscient collectif.. SUPERSTARS ( 2006) Le Monde, Rosita Boisseau, 12 septembre 2006 M - Le Monde Magazine, Rosita Boisseau, le 20 février 2010Depuis quelques temps, les amateurs sont légion dans les spectacles de danse. Ils sont une douzaine d ados sportifs de Gennevilliers qui ont participé, en 2007, à la pièce Surface de réparation, du chorégraphe Rachid Ouramdane. Ils y font merveille dans une partition théâ- trale et chorégraphique toute en retenue. Entre distance et confidences, images vidéo et vignettes dansées, ces portraits de jeunes évitent la pose esthétisante et le reportage sociologique tendance banlieue. Une pièce comme une rencontre furtive et belle.» UN GARÇON DEBOUT (2006) Libération, Marie-Christine Vernay, novembre 2006 Les gestes sont dépliés au maximum, les immobilités, pesantes. Rachid Ouramane donne à voir un homme, sans rien nous dire de lui. «Je m interroge aujourd hui, explique t-il, sur la capacité que nous avons de regarder un individu sans entrer dans des problématiques identitaires.» The New York Times, Alastair Macauley, Je ne suis pas prophète, mais j affirme que de tous les chorégraphes que j ai découvert depuis que j ai commence ce travail en 2007, je n ai pas trouvé plus étrangement, plus douloureusement éloquent et plus imaginatif que Mr. Ouramdane.

13 SUPERSTARS ( 2006) Le Monde, Rosita Boisseau, 12 septembre 2006 «Le mouvement, le plus souvent superbement doux, presque voluptueux, se lit comme un contrepoint rêveur à un passé écharpé par une réalité difficile. Dans cette intimité physique, le danseur trouve enfin sa place pleine et entière au-delà de l idée de nation et de langue. Il est sa danse et lui appartient. COVER (2005) Le Monde, Rosita Boisseau, 28 juin 2006 «Monochrome précieux, Cover se lit comme un spectacle en négatif, une sorte de revers de la médaille brési- lienne. Pas de triomphe du fameux dynamisme «Viva Brazil», mais une vision en creux qui baisse le régime à fond. Le lendemain du carnaval, tout le monde a la gueule de bois.»»les MORTS PUDIQUES (2004 ) L Humanité, Muriel Steinmetz, 25 mai La Mort et le jeune homme est une œuvre profuse, parfaitement maîtrisée, dont on n est pas près d oublier la plastique explosive. Les Inrocks, Fabienne Arvers et Philippe Noisette, avril 2004 «Les Morts pudiques est parcouru de déflagrations sonores et visuelles, de solos proprement éblouissants où le corps de Rachid Ouramdane n est que tension.» The New York Times, John Rockwell, 21 avril 2005 C est technologiquement sophistiqué, conceptuellement fascinant, brillement dansé, et troublant comme seu- lement le meilleur des arts peut l être. Avec pour point culminant de la pièce, une «danse» profondément per- turbante d un Islamique en plein attentat suicide.

14 L EQUIPE Erell Melscoët, Directrice de production Anaïs Métayer, Administratrice 9, rue de la Pierre Levée Paris T/ F + 33 (0) E L A. est subventionnée par le Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Ile-de- France au titre de l aide à la compagnie chorégraphique conventionnée, par la Région Ile de France au titre de l aide à la permanence artistique et culturelle et par l Institut français pour ses projets à l étranger. Rachid Ouramdane est artiste associé à Bonlieu scène nationale d Annecy et au Théâtre de la Ville à Paris.

Pony Production. mise en scène : Stéphanie Marino. Texte et Interprètation : Nicolas Devort. création graphique : Olivier Dentier - od-phi.

Pony Production. mise en scène : Stéphanie Marino. Texte et Interprètation : Nicolas Devort. création graphique : Olivier Dentier - od-phi. création graphique : Olivier Dentier - od-phi.com et Pony Production mise en scène : Stéphanie Marino Texte et Interprètation : Nicolas Devort Résumé Colin fait sa rentrée dans un nouveau collège. Pas

Plus en détail

Le Clown de Théâtre : Une formation pour améliorer sa communication relationnelle et conflictuelle

Le Clown de Théâtre : Une formation pour améliorer sa communication relationnelle et conflictuelle Le Clown de Théâtre : Une formation pour améliorer sa communication relationnelle et conflictuelle Formation de développement personnel Nos formateurs Composé de professionnels artistiques, d enseignants

Plus en détail

Le Clown de Théâtre : Une formation pour développer la confiance en soi et envers les autres

Le Clown de Théâtre : Une formation pour développer la confiance en soi et envers les autres Le Clown de Théâtre : Une formation pour développer la confiance en soi et envers les autres Formation de développement personnel Nos formateurs Composé de professionnels artistiques, d enseignants et

Plus en détail

THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ATELIERS ARTISTIQUES ENFANTS - ADOS - ADULTES

THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ATELIERS ARTISTIQUES ENFANTS - ADOS - ADULTES ATELIERS ARTISTIQUES NEUILLY SUR SEINE THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ENFANTS - ADOS - ADULTES Johanna Cohen 06 61 41 13 03 coursanna@hotmail.fr wwww.coursanna.fr LE COURS

Plus en détail

O ëme. Exposition Photo-Chorégraphique Jeune public LE PIED EN DEDANS CIE

O ëme. Exposition Photo-Chorégraphique Jeune public LE PIED EN DEDANS CIE P O ëme Exposition Photo-Chorégraphique Jeune public LE PIED EN DEDANS CIE P O ëme Intention «Ma volonté première pour la création de «Poème» est de dépasser les contours du spectacle vivant, de mêler

Plus en détail

«Le parcours artistique et culturel de l'enfant à l'école en lien avec l'histoire des arts»

«Le parcours artistique et culturel de l'enfant à l'école en lien avec l'histoire des arts» «Le parcours artistique et culturel de l'enfant à l'école en lien avec l'histoire des arts» Objectifs généraux : - favoriser les liens entre la connaissance et la sensibilité - développer le dialogue entre

Plus en détail

Présentation du programme de danse Questions-réponses

Présentation du programme de danse Questions-réponses Présentation du programme de danse Questions-réponses Description du programme Le DEC préuniversitaire en Danse du Cégep de Rimouski offre une formation collégiale préparatoire à la poursuite d études

Plus en détail

Gérard Garouste, éloge du questionnement

Gérard Garouste, éloge du questionnement Peinture Entretien avec Philippe Piguet Gérard Garouste, éloge du questionnement Face à la critique radicale de l acte de peindre, reprendre la peinture à l origine. La confronter aux Maîtres du passé

Plus en détail

Aimer Elle avait laissé sa phrase en suspens. Je rouvris les yeux, pour voir qu elle me regardait. Elle m observait. Elle allait dire quelque chose, et guettait ma réaction. Je n avais aucune idée de ce

Plus en détail

Dossier Réalisation Artistique Personnelle ESKEMM. Réalisé le 23 Avril 2009 à PolN. LARDEUX Solenn

Dossier Réalisation Artistique Personnelle ESKEMM. Réalisé le 23 Avril 2009 à PolN. LARDEUX Solenn Dossier Réalisation Artistique Personnelle ESKEMM Réalisé le 23 Avril 2009 à PolN LARDEUX Solenn Créer un projet ayant pour intitulé «réalisation artistique personnelle» laisse une très grande liberté.

Plus en détail

BTS Comptabilité et Gestion des Organisations

BTS Comptabilité et Gestion des Organisations BTS Comptabilité et Gestion des Organisations Recueil de témoignages de titulaires d un bac STG ou professionnel de comptabilité 12 rue Dessaignes 41016 BLOIS CEDEX bts-dessaignes.org Téléphone : 02 54

Plus en détail

La création artistique : outil de construction et de développement personnel des individus.

La création artistique : outil de construction et de développement personnel des individus. Association Loi 1901 Siret n 399 056 050 00046 APE n 900 1Z 13 rue Etienne Marcel 93500 PANTIN Tél : 01 49 42 10 52 Mail : association.latribu@free.fr Site : www.latribudepantin.com TEAM BUILDING Dynamisation

Plus en détail

le premier duo de danseurs sourds c h o r é g r a p h i e a v e c l a c o m p l i c i t é d e C é c i l e N i c o l e t N i c o l a s C h e u c l e

le premier duo de danseurs sourds c h o r é g r a p h i e a v e c l a c o m p l i c i t é d e C é c i l e N i c o l e t N i c o l a s C h e u c l e les ateliers desmaé présentent t r a c e s le premier duo de danseurs sourds c h o r é g r a p h i e Kilina Crémona a v e c l a c o m p l i c i t é d e C é c i l e N i c o l e t N i c o l a s C h e u c

Plus en détail

Quality Street Nicolas Chardon

Quality Street Nicolas Chardon La vitrine frac île-de-france, le plateau, paris Quality Street Nicolas Chardon 14.10 22.11.15 Entretien entre Nicolas Chardon et Gilles Baume Gilles Baume : Pour la vitrine, tu proposes un projet contextuel,

Plus en détail

Le travail de l Atelier Jade

Le travail de l Atelier Jade Le travail de l Atelier Jade Jacques Devillers Graphiste de l invisible Jacques Devillers naît le 4 septembre 1921 à Amiens dans une famille d architectes. Après une formation en philosophie et un passage

Plus en détail

SPECTACLES PETITE ENFANCE :

SPECTACLES PETITE ENFANCE : SPECTACLES PETITE ENFANCE : PHENOMENE DE MODE OU PROJET DE SOCIETE? Mémoire présenté pour l obtention du : DESS Management du Spectacle Vivant Promotion 2003-2004 Directeur de mémoire : René LAFITE Dominique

Plus en détail

Projets de résidence à Chatel Guyon dans le cadre des résidences d'artistes sur le Pays du Grand Clermont. Cie DARUMA

Projets de résidence à Chatel Guyon dans le cadre des résidences d'artistes sur le Pays du Grand Clermont. Cie DARUMA Projets de résidence à Chatel Guyon dans le cadre des résidences d'artistes sur le Pays du Grand Clermont Cie DARUMA, La Les différents projets dans le cadre des résidences d'artistes sur le Pays du Grand

Plus en détail

Parallèles critiques Thèse d Etat Ecole Doctorante Paris I Indirat Cruz 2002

Parallèles critiques Thèse d Etat Ecole Doctorante Paris I Indirat Cruz 2002 Parallèles critiques Thèse d Etat Ecole Doctorante Paris I Indirat Cruz 2002 I Christian Gattinoni : travail personnel A Travail plastique L œuvre créatrice de Christian Gattinoni se voit dirigée vers

Plus en détail

La princesse Qui n aimait pas les princes

La princesse Qui n aimait pas les princes La princesse Qui n aimait pas les princes D Alice Brière-Haquet Edition Actes Sud Junior/benjamin. Lecture en mouvement par la cie Méli-Mélo Petite Forme tout terrain et tout public à partir de 5 ans Avec

Plus en détail

L Opéra Théâtre remercie l ensemble de ses partenaires pour leur confiance et leur fidélité

L Opéra Théâtre remercie l ensemble de ses partenaires pour leur confiance et leur fidélité C ie Arcosm danse établissement de la Ville de Saint-étienne, l Opéra Théâtre bénéficie du soutien du Ministère de la Culture et de la Communication ( Direction Régionale des Affaires Culturelles ), du

Plus en détail

Féminin/Masculin vice versa Ateliers de création chorégraphique

Féminin/Masculin vice versa Ateliers de création chorégraphique Diffusion : Printemps des Femmes - MPT Panier/Joliette Mars 2008 - Marseille. Fête du Panier - Juin 2008 - Marseille. Rencontres de danse contemporaine en amateur Juillet 2008 - St Martin en Hères (38).

Plus en détail

Dossier de sensibilisation

Dossier de sensibilisation Le grand jeté! Dossier de sensibilisation Contact administratif Annick Boisset : 06 80 54 64 04 / administration@legrandjete.com Contact artistique Frédéric Cellé : 06 72 98 42 50 / artistique@legrandjete.com

Plus en détail

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES Mise en contexte : Dans le cadre d une activité de formation basée sur une analyse en groupe de récits exemplaires de pratiques d enseignants expérimentés, des futurs enseignants du préscolaire/primaire

Plus en détail

ateliers de création plastique catalogue Karine WITTIG

ateliers de création plastique catalogue Karine WITTIG ateliers de création plastique catalogue Karine WITTIG Karine WITTIG Artiste plasticienne www.pluri-l.com Ateliers créatifs proposés Ateliers créatifs par tranche d âge Animations évènementielles Animation

Plus en détail

Parcours. 46 - Des mots pour le dire

Parcours. 46 - Des mots pour le dire Parcours 46 - Des mots pour le dire TRAJECTOIRE D AUTEUR ECOLE SUPÉRIEURE DES BEAUX-ARTS DE TOURS, PROMOTION POST-PROBATOIRE, ANNÉE 1980. En bas à droite, Alain Borer, écrivain, historien d art, l un des

Plus en détail

Historique du coaching en entreprise

Historique du coaching en entreprise Historique du coaching en entreprise Aux Etats-Unis dans les années 80, le coaching des sportifs a beaucoup de succès. L entreprise, soucieuse d une plus grande performance va adapter le coaching afin

Plus en détail

Epithète. Person a. i!(mouton de vapeur) i! Epithète. et Person a

Epithète. Person a. i!(mouton de vapeur) i! Epithète. et Person a Epithète et Person a Marionnettes habitées et déshabitées. Epithète et Person a i!(mouton de vapeur) i! -Jeux de masque sur, dans, avec, contre le masque! -Corps qui «fait face»! -Personnages échappés

Plus en détail

Comment motiver les apprenants : Innovation et créativité en cours de langues

Comment motiver les apprenants : Innovation et créativité en cours de langues REAL2 143504-LLP-1-2008-1-FR-KA2-KA2NW 2010/06/06 Comment motiver les apprenants : Innovation et créativité en cours de langues Motiver à apprendre et apprendre à motiver Cracovie, Pologne, 18 21 septembre

Plus en détail

Si nous nous contentions d un champ de vision de 40, il faudrait quatre ou cinq perspectives pour représenter un espace d habitation.

Si nous nous contentions d un champ de vision de 40, il faudrait quatre ou cinq perspectives pour représenter un espace d habitation. Avant-propos La vue en perspective correspond bien à une perception humaine de l espace. La représentation d une perspective à l aide de la géométrie traduit, elle, avec précision les phénomènes optiques

Plus en détail

[ De ce qui sera à ce qui arrive] RABELAIS VERSUS NOSTRADAMUS

[ De ce qui sera à ce qui arrive] RABELAIS VERSUS NOSTRADAMUS LES HAUT PARLEURS DIDIER GALAS & JEAN-FRANÇOIS GUILLON _ [ De ce qui sera à ce qui arrive] RABELAIS VERSUS NOSTRADAMUS _ Conférence performée - 2014 Note d intention RABELAIS VS NOSTRADAMUS Projet pour

Plus en détail

Livret du jeune spectateur

Livret du jeune spectateur Page1 Livret du jeune spectateur NOM : PRENOM : CLASSE : ETABLISSEMENT : PROFESSEUR DATE DE L'OPERA / DU CONCERT : LIEU DE L'OPERA / DU CONCERT : Page2 AVANT D'ALLER AU CONCERT / A L'OPERA : SE PREPARER

Plus en détail

SUR UN AIR DEUX DUO DE DANSE EN TROIS ALBUMS SUR DES AIRS DE CHANSON FRANÇAISE. production cie de l alambic christian bourigault

SUR UN AIR DEUX DUO DE DANSE EN TROIS ALBUMS SUR DES AIRS DE CHANSON FRANÇAISE. production cie de l alambic christian bourigault SUR UN AIR DEUX DUO DE DANSE EN TROIS ALBUMS SUR DES AIRS DE CHANSON FRANÇAISE production cie de l alambic christian bourigault «Sur un air deux» est une chorégraphie en trois étapes, trois albums correspondant

Plus en détail

Une approche de la PNL

Une approche de la PNL Qu est ce que la PNL? Une approche de la PNL La PNL signifie Programmation NeuroLinguistique. C est une approche plus ou moins scientifique de tout ce qui touche à la communication et le fonctionnement

Plus en détail

33 rue du Général Buat - 44000 Nantes 06 15 30 48 11 / corinnebardoux@yahoo.fr www.corinnebardoux.com. DOSSIER DE REFERENCES professionnelles

33 rue du Général Buat - 44000 Nantes 06 15 30 48 11 / corinnebardoux@yahoo.fr www.corinnebardoux.com. DOSSIER DE REFERENCES professionnelles 33 rue du Général Buat - 44000 Nantes 06 15 30 48 11 / corinnebardoux@yahoo.fr www.corinnebardoux.com DOSSIER DE REFERENCES professionnelles DOMAINES DE COMPETENCE écriture scénario /interview / dérush

Plus en détail

Projet départemental «EAU» le Site http://cpd67.site2.ac-strasbourg.fr/ Projet départemental «EAU» le Site http://cpd67.site2.ac-strasbourg.

Projet départemental «EAU» le Site http://cpd67.site2.ac-strasbourg.fr/ Projet départemental «EAU» le Site http://cpd67.site2.ac-strasbourg. Projet départemental «EAU» le Site http://cpd67.site2.ac-strasbourg.fr/ Projet départemental «EAU» le Site http://cpd67.site2.ac-strasbourg.fr/ 1 Projet départemental «EAU» le Site http://cpd67.site2.ac-strasbourg.fr/

Plus en détail

Art et handicap. Atelier de pratique artistique. Thème : l expression corporelle / la danse

Art et handicap. Atelier de pratique artistique. Thème : l expression corporelle / la danse Art et handicap Atelier de pratique artistique Thème : l expression corporelle / la danse Action handicap 1 L ECLA son projet, sa démarche L Espace Clodoaldien de Loisirs et d Animation (ECLA) est une

Plus en détail

les entreprises, répondre aux questions du grand public.

les entreprises, répondre aux questions du grand public. Dossier de presse sur l exposition Le sens de la visite Hôpital Larrey de Toulouse du 13 au 19 octobre 2008 Communiqué : Le sens de la visite Un regard sur la dignité des malades à travers une exposition

Plus en détail

PARABOLE DOSSIER DE CRÉATION SOLO DE GUILHAUME LAPASSET-W EDDIGEN, DANSE HIP HOP ET CIRQUE,

PARABOLE DOSSIER DE CRÉATION SOLO DE GUILHAUME LAPASSET-W EDDIGEN, DANSE HIP HOP ET CIRQUE, PARABOLE DOSSIER DE CRÉATION SOLO DE GUILHAUME LAPASSET-W EDDIGEN, DANSE HIP HOP ET CIRQUE, COMPAGNIE DU SUBTERFUGE CHORÉGRAPHE LAURELINE GELAS COMPAGNIE SUBTERFUGE, 28 rue Denfert-Rochereau 69004 Lyon

Plus en détail

de et avec Emilie Trasente,

de et avec Emilie Trasente, de et avec Emilie Trasente, Aide à la mise en scène : Laure Meurisse Création sonore et musicale : Massimo Trasente Spectacle de clown et marionnette A partir de 4 ans / Durée 40 minutes Production Contact

Plus en détail

solo marionnettique - manipulation de matière

solo marionnettique - manipulation de matière Éternités texte de Gilles Aufray solo marionnettique - manipulation de matière création septembre 2015 mise en scène et manipulation : Marion Vedrenne regards extérieurs : Laurent Michelin, Brice Coupey

Plus en détail

Dossier de Presse. Art Shopping 25 & 26 octobre 2014. Stand D5 - Salle Soufflot

Dossier de Presse. Art Shopping 25 & 26 octobre 2014. Stand D5 - Salle Soufflot Le réseau artistique et culturel www.erya.info contact@erya.info Dossier de Presse Stand D5 - Salle Soufflot Promotion des artistes contemporains reconnus ou émergents représentatifs des grandes tendances

Plus en détail

La Bibliothèque des Livres Vivants

La Bibliothèque des Livres Vivants La Bibliothèque des Livres Vivants Le Banquet Le Retour La Maison La Nuit Conception et mise en scène Frédéric Maragnani Assistant à la mise en scène Olivier Waibel Conseiller artistique Hervé Pons Régisseuse

Plus en détail

FICHE METIER. «Directeur de production» APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER

FICHE METIER. «Directeur de production» APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER Directeur de production activité 1 APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER Le directeur de production assume les responsabilités de la préparation, de la gestion budgétaire et du bon déroulement

Plus en détail

Un écrivain dans la classe : pour quoi faire?

Un écrivain dans la classe : pour quoi faire? Un écrivain dans la classe : pour quoi faire? Entretien avec Philippe Meirieu réalisé pour l ARALD - Quel est votre sentiment sur la présence des écrivains dans les classes? Il me semble que ce n est pas

Plus en détail

Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique

Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique BUT : Découvrir ton profil préférentiel «Visuel / Auditif / Kinesthésique» et tu trouveras des trucs

Plus en détail

Sommaire. Les métiers de la scène

Sommaire. Les métiers de la scène Sommaire Les métiers de la scène Comédien... 3 Matthieu... 3 Comédienne... 4 Manon... 4 Comédien / danseur... 4 Julien... 4 Metteur en scène... 5 Catherine... 5 Administratrice... 6 Marie... 6 Chargée

Plus en détail

Colore, le livre de couleurs

Colore, le livre de couleurs Dossier de présentation d un spectacle pour la petite enfance Colore, le livre de couleurs Administration Contact Théâtre des 4 Vents Philip Ségura 6, Place du Terrail Tel : 04 94 84 78 86 83440 Tourrettes

Plus en détail

TARIFS : PLEIN 10 / RÉDUIT 5 CONTACT PRESSE : THÉO SCHMITT COMMUNICATION@ARTUSASSO.FR

TARIFS : PLEIN 10 / RÉDUIT 5 CONTACT PRESSE : THÉO SCHMITT COMMUNICATION@ARTUSASSO.FR TARIFS : PLEIN 10 / RÉDUIT 5 CONTACT PRESSE : THÉO SCHMITT COMMUNICATION@ARTUSASSO.FR 2 Résumé Années 40 aux États-Unis, dans une petite ville du Sud, deux hommes noirs sont accusés à tort du viol d une

Plus en détail

PASCALE KAPARIS ENTRETIEN AVEC SYLVAIN MASSCHELIER

PASCALE KAPARIS ENTRETIEN AVEC SYLVAIN MASSCHELIER PASCALE KAPARIS ENTRETIEN AVEC SYLVAIN MASSCHELIER LILLE, TRI POSTAL, JANVIER 2008 SM : IL Y A CE PLAN DANS LE FILM ET CE ZOOM SUR UNE PHOTO EN NOIR ET BLANC, UN PORTRAIT DE JEUNE FEMME, ET EN LE REGARDANT

Plus en détail

Coquin. Dossier de presse. Journée festive, dimanche 26 mai 2013. Guignol, ça déménage!

Coquin. Dossier de presse. Journée festive, dimanche 26 mai 2013. Guignol, ça déménage! Coquin Dossier de presse Journée festive, dimanche 26 mai 2013 Guignol, ça déménage! Edito Si le «Déménagement» est une des pièces les plus célèbres du répertoire guignolesque c est aussi aujourd hui une

Plus en détail

Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant. Texte de la comédie musicale. Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques

Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant. Texte de la comédie musicale. Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant Texte de la comédie musicale Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques Les Serruriers Magiques 2013 2 Sommaire Intentions, adaptations, Droits

Plus en détail

LES SAISONS DU PRIMAIRE CROSS-COUNTRY LES SAISONS DU PRIMAIRE CROSS-COUNTRY

LES SAISONS DU PRIMAIRE CROSS-COUNTRY LES SAISONS DU PRIMAIRE CROSS-COUNTRY LES SAISONS DU PRIMAIRE LES SAISONS DU PRIMAIRE 1 PRÉAMBULE Le cross-country est un sport de course qui se pratique en toute saison, à l intérieur lors de la saison hivernale et à l extérieur le reste

Plus en détail

CORRIGÉ GUIDE DE FRANÇAIS IV

CORRIGÉ GUIDE DE FRANÇAIS IV CORRIGÉ GUIDE DE FRANÇAIS IV I.COMPRÉHESION ORALE A) Écoutez ce premier dialogue trois fois et répondez aux questions. Répondez V pour Vrais ou F pour Faux. 1. Ils sont arrivés pour le déjeuner. V F 2.

Plus en détail

aurélie gravelat sélection de travaux 2009-2014

aurélie gravelat sélection de travaux 2009-2014 aurélie gravelat sélection de travaux 2009-2014 dessiner Mes dessins ne montrent presque rien. Je cherche à éliminer les tracés, à ne réduire le sujet, ou le dessin, qu à un essentiel. Une, quelques lignes,

Plus en détail

Avant d être des notions abstraites faisant l objet d analyses savantes, la gestion et le leadership relèvent d actions foncièrement humaines.

Avant d être des notions abstraites faisant l objet d analyses savantes, la gestion et le leadership relèvent d actions foncièrement humaines. Préface «On m a parfois défini comme un entrepreneur ou un leader culturel. Il est vrai que j aime entreprendre, convaincre, entraîner et diriger. Pour ce qui est du qualificatif culturel, je l assume

Plus en détail

Prix des lycéens autrichiens Compte-rendu de la tournée de Mireille Disdero en Autriche du 21 au 24 janvier 2013

Prix des lycéens autrichiens Compte-rendu de la tournée de Mireille Disdero en Autriche du 21 au 24 janvier 2013 Prix des lycéens autrichiens Compte-rendu de la tournée de Mireille Disdero en Autriche du 21 au 24 janvier 2013 1) Qu est-ce qui a inspiré l écriture de 16 ans et des poussières? Tout a commencé quand

Plus en détail

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque!

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! 4 Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! Objectifs : En cette 4 ème catéchèse, nous voulons faire découvrir que, par le baptême, Jésus nous a rassemblé e s dans la communauté

Plus en détail

Dossier d expatriation

Dossier d expatriation 3 ème année IPAG Alexis Keuleyan Dossier d expatriation Expatriation réalisée dans l université d Huddersfield en Angleterre. Arrivant à la fin de mon premier semestre de 3 ème année à l IPAG, que j ai

Plus en détail

Culturelab 2012. Compte rendu de mon séjour au Festival d Avignon. par Eline Wittevrongel

Culturelab 2012. Compte rendu de mon séjour au Festival d Avignon. par Eline Wittevrongel Culturelab 2012 Compte rendu de mon séjour au Festival d Avignon par Eline Wittevrongel 18/08/2012-28/08/2012 Grâce au concours «Olyfran», j ai eu la chance de visiter la belle ville d Avignon dans le

Plus en détail

Carnet de voyage. Dina Prokic. Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni

Carnet de voyage. Dina Prokic. Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni Carnet de voyage Dina Prokic Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni 3 juillet 2011 C est ma première fois en France. Je suis venue

Plus en détail

Enfance et adolescence

Enfance et adolescence SUJET COMPLET NOUVEAU BREVET 2 : ENFANCE ET ADOLESCENCE 1 / 5 Enfance et adolescence Conforme aux nouvelles dispositions de l épreuve du nouveau brevet des collèges Lev Nikolaïevitch Petrovitch Tolstoï,

Plus en détail

Plateforme électorale Candidature à la présidence du Conseil national des cycles supérieurs Fédération étudiante universitaire du Québec

Plateforme électorale Candidature à la présidence du Conseil national des cycles supérieurs Fédération étudiante universitaire du Québec Plateforme électorale Candidature à la présidence du Conseil national des cycles supérieurs Fédération étudiante universitaire du Québec Bruno Belzile Candidat au doctorat en génie mécanique, Polytechnique

Plus en détail

Le patinage artistique à l école

Le patinage artistique à l école Le patinage artistique à l école Serge Laget C.P.C. Lyon VII - juin 2000 - avec la participation des éducateurs sportifs de la Ville de Lyon des C.P.C. du groupe Ville de Lyon Présentation du dossier :

Plus en détail

MANGE-MOI Une création de Andréane Nadère Leclerc

MANGE-MOI Une création de Andréane Nadère Leclerc MANGE-MOI Une création de Andréane Nadère Leclerc Conception et performance : Andréane Leclerc Conception dʼéclairages : Chris Rayment La pièce Mange-moi est le regard d une femme contorsionniste sur la

Plus en détail

Berkeley Center for new media

Berkeley Center for new media Berkeley Center for new media Greg Niemeyer : Comme nous le savons, le monde visuel consiste en une réflexion de la lumière qui est constituée elle même de molécules. La lumière se diffuse par ondes dont

Plus en détail

La triple Flamme Or-Argent-Vert Jade

La triple Flamme Or-Argent-Vert Jade La triple Flamme Or-Argent-Vert Jade Reçu et transmis par Isabelle St-Germain Site internet : www.leveilalasource.con 819-475-1154 La triple Flamme Or-Argent-Vert Jade est l unification de l Amour masculin,

Plus en détail

LA COMPAGNIE INTENTION

LA COMPAGNIE INTENTION Création Août 2013 Mise en scène : Cédric Le Stunff Comédiens marionnettistes : Ludovic Harel et Jérôme Guillot Création musicale : Stéphane Babiaud Création lumière : Cyril Lepage Costumes : Eva Malmasson

Plus en détail

Théâtre - Production théâtrale Description de cours

Théâtre - Production théâtrale Description de cours Théâtre - Production théâtrale Description de cours SESSION 1 (TRONC COMMUN) Histoire de l'architecture L objectif du cours est de cerner les principaux styles de l histoire de l architecture. Le contenu

Plus en détail

Photo : Julien Benhamou photographe pour l opéra de Paris

Photo : Julien Benhamou photographe pour l opéra de Paris Photo : Julien Benhamou photographe pour l opéra de Paris OCULUs première œuvre de Kevin NARAN Création tout public Conception et interprétation Kevin Naran Scénographie, Images en direct, Interprétation

Plus en détail

FORMATIONS ET ÉDUCATION ARTISTIQUE ET CULTURELLE À L ESPÉ DE LYON TROIS DISPOSITIFS

FORMATIONS ET ÉDUCATION ARTISTIQUE ET CULTURELLE À L ESPÉ DE LYON TROIS DISPOSITIFS L ÉDUCATION ARTISTIQUE ET CULTURELLE À L ESPÉ DE L ACADÉMIE DE LYON FORMATIONS ET ÉDUCATION ARTISTIQUE ET CULTURELLE À L ESPÉ DE LYON TROIS DISPOSITIFS ESPACE DE STRUCTURATION DES PRATIQUES ARTISTIQUES

Plus en détail

PLAN D ÉTUDES DU THÉÂTRE ENFANTS ET ADOLESCENTS

PLAN D ÉTUDES DU THÉÂTRE ENFANTS ET ADOLESCENTS PLAN D ÉTUDES DU THÉÂTRE ENFANTS ET ADOLESCENTS INTRODUCTION Elaboré en juin 2010, ce plan d études harmonise l enseignement théâtral au sein de la CEGM. Tout en respectant leurs particularités et leurs

Plus en détail

L Homme de fer. d après un conte des frères Grimm

L Homme de fer. d après un conte des frères Grimm L Homme de fer d après un conte des frères Grimm une création d Olivier Letellier avec le regard complice d Abbi Patrix et la collaboration artistique de Praline Gay-Para, Isabelle Magnin, Pépito Matéo

Plus en détail

Circonscription de Saint Avertin Mission maternelle Mme Gourin, I.E.N Saint Avertin mai 2008 S APPROPRIER LE LANGAGE

Circonscription de Saint Avertin Mission maternelle Mme Gourin, I.E.N Saint Avertin mai 2008 S APPROPRIER LE LANGAGE Circonscription de Saint Avertin Mission maternelle Mme Gourin, I.E.N Saint Avertin mai 2008 S APPROPRIER LE LANGAGE Le langage à l école maternelle et son développement doivent être envisagés sous trois

Plus en détail

L'écrivain Simon Boulerice: aux portes d'un grand succès populaire (ENTREVUE)

L'écrivain Simon Boulerice: aux portes d'un grand succès populaire (ENTREVUE) L'écrivain Simon Boulerice: aux portes d'un grand succès populaire (ENTREVUE) Le Huffington Post Québec Par Samuel Larochelle Publication: 03/10/2013 11:29 EDT Mis à jour: 03/10/2013 11:29 EDT Hyperactif

Plus en détail

Synopsis «Cent Jours»

Synopsis «Cent Jours» Synopsis «Cent Jours» Résumé Cette œuvre est un fidèle reflet de la réalité, puisqu il peut s assimiler à un journal intime, un polaroïd de ma réflexion de femme de 33 ans, mariée et enceinte de son troisième

Plus en détail

Seul à sol Création 2005

Seul à sol Création 2005 Crédit photo : dl-studio.org Seul à sol Création 2005 PIECE CHOREGRAPHIQUE HIP HOP POUR UN DANSEUR DUREE : 30 MINUTES. TOUT PUBLIC Avec le soutien du Centre culturel Mosaïque de Collinée, de l addm22,

Plus en détail

Mini-scènes mises en scène. 17 octobre 2011

Mini-scènes mises en scène. 17 octobre 2011 Mini-scènes mises en scène 17 octobre 2011 Un petit mot pour commencer Ça débute par un doux rêve sibyllin et ça se termine par une joyeuse bataille de danse. En une heure, nous avons exploré et mis en

Plus en détail

Monsieur le Président de l Ordre, Monsieur le Président et chef de la direction, Très chers Fellows, Mesdames, Messieurs,

Monsieur le Président de l Ordre, Monsieur le Président et chef de la direction, Très chers Fellows, Mesdames, Messieurs, Notes pour l allocution de Simon Brault, FCPA, FCGA, lauréat du Prix Hommage 2015 À l occasion de la Soirée des Fellows 2015 Hôtel Westin Montréal, le samedi 9 mai 2015 Monsieur le Président de l Ordre,

Plus en détail

Dossier de présentation

Dossier de présentation Dossier de présentation Biographie Spectacle théâtral et musical Concert Presse et Fans Contact BIOGRAPHIE Naître et frôler la mort ce premier jour de vie de Halloween 1978, voilà qui pose les bases d

Plus en détail

GREGORY MARKOVIC Dessins

GREGORY MARKOVIC Dessins Dossier de presse GREGORY MARKOVIC Dessins Exposition du 5 février au 28 mars 2010 Vernissage le 4 février à partir de 18h30 La Galerie Particulière 16 rue du Perche 75003 Paris +33.(0)1.48.74.28.40 www.lagalerieparticuliere.com

Plus en détail

Le livre était sur la table devant nous, ainsi que la théière, les deux tasses et une assiette de tartelettes de Noël aux fruits secs.

Le livre était sur la table devant nous, ainsi que la théière, les deux tasses et une assiette de tartelettes de Noël aux fruits secs. 1 Le livre était sur la table devant nous, ainsi que la théière, les deux tasses et une assiette de tartelettes de Noël aux fruits secs. C était un livre et non pas le manuscrit auquel je m étais attendue

Plus en détail

100 suggestions d activités pour la Fête de la culture

100 suggestions d activités pour la Fête de la culture 100 suggestions d activités pour la Fête de la culture Voici quelques suggestions pour vous aider à planifier vos activités de la Fête de la culture. Ces exemples ont été tirés des quelque 7 000 activités

Plus en détail

«Nous fouillerons les noirceurs des complaisances sociales, les peurs humaines, les désirs coupables, les amertumes ravalées.

«Nous fouillerons les noirceurs des complaisances sociales, les peurs humaines, les désirs coupables, les amertumes ravalées. 8 «Nous fouillerons les noirceurs des complaisances sociales, les peurs humaines, les désirs coupables, les amertumes ravalées.» Nous rendrons au quotidien sa singularité. Et puis nous n aurons pas peur

Plus en détail

Dossier de presse HOTEL PARADISO. par Familie Flöz (Allemagne)

Dossier de presse HOTEL PARADISO. par Familie Flöz (Allemagne) Dossier de presse HOTEL PARADISO par Familie Flöz (Allemagne) Les artistes seront présents sur le territoire du 25 juin au 14 juillet 2014 2 HOTEL PARADISO Comédie masquée, à partir de 7 ans Durée : 1h30

Plus en détail

PASSEPORT pour l ART. Activités scolaires & étudiantes FESTIVAL ART SOUTERRAIN

PASSEPORT pour l ART. Activités scolaires & étudiantes FESTIVAL ART SOUTERRAIN PASSEPORT pour l ART Activités scolaires & étudiantes SOMMAIRE Art Souterrain...... 3 Thème...... 4 Passeport pour l art.... 5 4 à 10 ans.... 8 11 à 13 ans........ 9 14 à 16 ans........10 17 ans et +....

Plus en détail

Appel à candidatures. Chorégraphes, danseurs, compositeurs et créateurs lumière. Troisième édition Le Cap, Afrique du Sud

Appel à candidatures. Chorégraphes, danseurs, compositeurs et créateurs lumière. Troisième édition Le Cap, Afrique du Sud Appel à candidatures Chorégraphes, danseurs, compositeurs et créateurs lumière Troisième édition Le Cap, Afrique du Sud 08 au 17/11 2013 Crossings 2013 La troisième édition de l Atelier Artistique International

Plus en détail

un Film de DAVID PUJOL Antoni Pitxot - Montse Aguer - Salvador Dalí

un Film de DAVID PUJOL Antoni Pitxot - Montse Aguer - Salvador Dalí un Film de DAVID PUJOL Antoni Pitxot - Montse Aguer - Salvador Dalí Production IVAN CARRERO Scénario MONTSE AGUER et DAVID PUJOL Photographie IVAN CARRERO Édition et son JORDI MUÑOZ Documentation LUCIA

Plus en détail

L extraordinaire à portée de main

L extraordinaire à portée de main L extraordinaire à portée de main Se frotter à la beauté farouche de la faune du Mercantour, flâner dans une Principauté de Monaco insolite, s étonner de la folle histoire des villas mexicaines de la vallée

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL Toutes spécialités. BREVET DES MÉTIERS D ART Toutes spécialités ÉPREUVE DE FRANÇAIS

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL Toutes spécialités. BREVET DES MÉTIERS D ART Toutes spécialités ÉPREUVE DE FRANÇAIS SESSION 2015 BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL Toutes spécialités BREVET DES MÉTIERS D ART Toutes spécialités ÉPREUVE DE FRANÇAIS - ÉPREUVE DU MERCREDI 17 JUIN 2015 - (L usage du dictionnaire et de la calculatrice

Plus en détail

Résidences DOSSIER DE DEMANDE. Par mail à residences@gareautheatre.com. Gare au Théâtre

Résidences DOSSIER DE DEMANDE. Par mail à residences@gareautheatre.com. Gare au Théâtre Gare au Théâtre Adresse : 13 rue Pierre Sémard - 94400 VITRY SUR SEINE SIRET : 312 910 391 000 35- APE : 9001 Z LICENCES n T1 n 1044750, T2 n 2-1035963, T3 n 1044749 Tel. : 01 55 53 22 22 DOSSIER DE DEMANDE

Plus en détail

DOSSIER ARTISTIQUE. Création Akiko l amoureuse ANDO DANSE COMPAGNIE Danse. dès 5 ans // durée : 45 min

DOSSIER ARTISTIQUE. Création Akiko l amoureuse ANDO DANSE COMPAGNIE Danse. dès 5 ans // durée : 45 min DOSSIER ARTISTIQUE Consultez le dossier «préparer sa venue au spectacle» sur notre site web : Ce dossier a été créé pour les adultes qui accompagnent les enfants au théâtre. Il propose quelques pistes

Plus en détail

Un spectacle de marionnette tout public à partir de 8 ans

Un spectacle de marionnette tout public à partir de 8 ans présentent Nous, les besogneux, les pionniers insomniaques, sommes sur le point d accomplir une œuvre monumentale, comme c est excitant!... (Victor Frankenstein) Un spectacle de marionnette tout public

Plus en détail

Comment être heureux en Amour. Découvrez l ERREUR N 1 que nous commettons toutes dans nos vies amoureuses et comment l éviter

Comment être heureux en Amour. Découvrez l ERREUR N 1 que nous commettons toutes dans nos vies amoureuses et comment l éviter Comment être heureux en Amour Découvrez l ERREUR N 1 que nous commettons toutes dans nos vies amoureuses et comment l éviter A propos de l auteure Régine Coicou est coach en rencontre et relation amoureuse.

Plus en détail

Ministère des Affaires étrangères et européennes

Ministère des Affaires étrangères et européennes Ministère des Affaires étrangères et européennes Direction de la coopération culturelle et du français Regards VI, DVD 1 Portraits Réalisation Isabelle Barrière, Thomas Sorin (CAVILAM) Rédaction Marjolaine

Plus en détail

le nouveau livre de ian patrick

le nouveau livre de ian patrick le nouveau livre de ian patrick DIAN PATRICK est américain naturalisé français. En accompagnant son père William, vétéran du débarquement allié du 6 juin 44 sur une plage de Normandie, il réalise la portée

Plus en détail

MA NUIT AMERICAINE. (titre provisoire)

MA NUIT AMERICAINE. (titre provisoire) MA NUIT AMERICAINE (titre provisoire) JOHN DEGOIS CREATION 2014 PREAMBULE Dans la continuité de son solo «J ai tout compris mais faut qu on m explique» et du duo «Chamaillerie», John Degois souhaite aujourd

Plus en détail

Accueillir, faire connaissance

Accueillir, faire connaissance Formation/action de l Institut Catholique de Paris Recension de méthodes et techniques d animation Accueillir, faire connaissance 1. Constitution du groupe 1.1 Jeu «Aveugle et son guide» Des binômes constitués

Plus en détail

Motion de résultats Christine Panchaud, Coordinatrice de programme, Bureau International de l Education, UNESCO

Motion de résultats Christine Panchaud, Coordinatrice de programme, Bureau International de l Education, UNESCO 3 ème séminaire international BIE - UNESCO Dialogue politique et stratégies de mise en œuvre du changement du curriculum de l éducation de base pour lutter contre la pauvreté. Ouagadougou 13-17 mars 2006

Plus en détail

Tutoriel de la grille d évaluation 2014. Mission Insertion Culture

Tutoriel de la grille d évaluation 2014. Mission Insertion Culture Tutoriel de la grille d évaluation 2014 Mission Insertion Culture Table des matières Introduction... 2 Partenaire insertion... 2 Partenaire culturel ou artistique... 2 Niveau de qualification... 3 Sexe...

Plus en détail

Tamponville. L exposition/atelier itinérante de Fotokino avec le soutien de la DRAC PACA. une création d Aurélien Débat

Tamponville. L exposition/atelier itinérante de Fotokino avec le soutien de la DRAC PACA. une création d Aurélien Débat Tamponville L exposition/atelier itinérante de Fotokino avec le soutien de la DRAC PACA une création d Aurélien Débat Dessins de l exposition Tamponville L exposition-atelier itinérante L illustrateur

Plus en détail