Section des Formations et des diplômes. Evaluation des masters de l Université de Saint-Etienne - Jean Monnet

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Section des Formations et des diplômes. Evaluation des masters de l Université de Saint-Etienne - Jean Monnet"

Transcription

1 Section des Formations et des diplômes Evaluation des masters de l Université de Saint-Etienne - Jean Monnet Juillet 2010

2 Section des Formations et des diplômes Evaluation des masters de l Université de Saint-Etienne - Jean Monnet Juillet 2010

3 Evaluation des diplômes Masters Vague A ACADÉMIE : LYON Établissement : Université de Saint-Etienne Jean Monnet Demande n S Domaine : Arts, lettres, langues Mention : Lettres, langues et cultures Présentation de la mention Cette mention réunit des spécialités relevant des «Lettres, des langues et civilisation étrangères», des «Langues étrangères appliquées» (LEA) et du «Français, langue étrangère ou seconde» (FLE/S). Tout en approfondissant les connaissances et les compétences acquises en licence, elle vise à préparer aux concours d enseignement ainsi qu aux métiers du livre et de la culture (journalisme, édition ). Les spécialités à orientation professionnelle forment essentiellement à des postes de responsabilité en commerce international ou en traduction. La formation est adossée à cinq équipes de recherches correspondant aux différentes spécialités du master : Centre d études sur les littératures étrangères et comparées (CELEC, EA 3069), Centre interdisciplinaire d études et de recherches sur l expression contemporaine (CIEREC, EA 3068), Institut Claude Longeon (UMR Institut d Histoire de la pensée classique, de l Humanisme aux Lumières), HISOMA / Centre Jean Palerne (Histoire et sources des mondes antiques - EA 3067) et Littératures, Idéologies, Représentations aux XVIII ème et XIX ème siècles (LIRE, UMR 5611). En outre, les étudiants peuvent assister aux formations proposées par l Ecole doctorale «Lettres, langues, linguistique et arts» dans sa composante stéphanoise ou dans ses composantes lyonnaises. Avis condensé Avis global : Le master comprend sept spécialités recouvrant les disciplines suivantes : Lettres, langues et civilisations étrangères, Français langue étrangère. Le spectre des formations est plus large ici qu à Lyon 2 et Lyon 3. Le dossier rassemble des spécialités d intérêt inégal : la majorité d entre elles sont de qualité, certaines sont moins convaincantes. Le rapprochement de spécialités comme les Langues et cultures étrangères et les Lettres dans un même master peut a priori surprendre. Cette diversité, qui est justifiée par la faiblesse des effectifs, est exploitée de manière positive par l établissement. Il semble clair que l université Jean Monnet (UJM) de Saint-Etienne est désireuse d affronter les problèmes qui se posent et qui sont notamment dus aux faibles effectifs et à l ombre portée par les universités Lyon 2 et Lyon 3. La formation offerte est adaptée aux réalités économiques et géographiques (proximité de Lyon). Elle repose sur des équipes pédagogiques compétentes, comptant des professionnels en leur sein. Les débouchés professionnels sont bien ciblés et cohérents avec les savoirs et compétences acquis. Points forts : L offre d enseignement est cohérente malgré la variété des spécialités. La continuité/progressivité à l intérieur et entre les deux années de master est bien mise en évidence. De nombreuses passerelles ont été prévues entre les différentes spécialités et entre les masters professionnels et «recherche», favorisant les éventuelles réorientations. Une véritable politique d insertion professionnelle a été mise en place par l UJM avec la création d une plate-forme gérée par un ingénieur. L effort d intégration dans le paysage socioculturel de la région est aussi un point positif. Enfin, il faut souligner l investissement de l équipe pédagogique dans ce master. 1

4 La présentation du dossier traduit une volonté de clarté et de franchise dans la présentation des problèmes, qui est étape essentielle en vue de leur résolution. Points faibles : Le taux relativement bas de réussite pose problème, résultant non pas de la qualité des enseignements que des problèmes rencontrés par les étudiants dans la région. Le fait que l écrasante majorité des étudiants proviennent du bassin régional n est pas un défaut en soi, mais il pourrait poser un problème si le devenir démographique reste morose. Dans les spécialités «recherche», le taux d abandon en M2 est important, il faudrait en analyser les causes et proposer des solutions pour y remédier. Dans le même ordre d idées, il faudrait indiquer le taux de poursuite en thèse. NOTATION GLOBALE (A+, A, B ou C) : A Recommandation pour l établissement : Des solutions sont déjà envisagées pour répondre aux faiblesses constatées : renforcement et institutionnalisation des échanges internationaux (master Erasmus Mundus?), amélioration des taux de réussite en master recherche, etc. Dans l ensemble, les mesures prises pour maintenir l enseignement de master sont prometteuses et on ne peut que souhaiter la poursuite des efforts entrepris. Avis détaillé 1 OBJECTIFS (scientifiques et professionnels) : L objectif de cette formation est d approfondir les savoirs de spécialités (langues, littératures et civilisations étrangères) et d assurer aux étudiants l acquisition d une autonomie dans l activité de chercheur. Elle prépare à la maîtrise linguistique et rhétorique en langues étrangères ou en français pour la spécialité «FLE». Outre la recherche et les métiers de l enseignement, l objectif de cette formation est de préparer aux métiers du livre et de la culture (journalisme, édition ) ainsi qu au commerce international ou à la traduction. 2 CONTEXTE (positionnement, adossement recherche, adossement aux milieux socioprofessionnels, ouverture internationale) : La mention «Lettres, langues et cultures» est l une des deux mentions de master de la faculté «Arts, lettres, langues» avec la mention «Arts», dont elle est complémentaire. La formation peut justifier de nombreux partenariats avec des entreprises ou institutions dont l activité est en lien avec les différentes spécialités offertes : Comédie de St-Etienne (pour un futur parcours Théâtre), Musée d art moderne, Cité du design ainsi que certaines entreprises implantées régionalement, susceptibles de proposer des stages (Casino, Chambre de Commerce Italienne de Lyon, TV5, Diffusion/ Maison des Langues, France, Hachette, Didier ). L activité internationale est centrale dans la formation : stages en entreprise à l étranger, stages de FLE, assistanat, échanges Erasmus (60 programmes). Il existe également des programmes bilatéraux avec le Maghreb et l Amérique latine et le master participe aux programmes ORA (Ontario), Crepuq (Québec), ISEP (USA, Japon). Environ 100 à 120 étudiants par an participent aux échanges internationaux. 3 ORGANISATION GLOBALE DE LA MENTION (structure de la formation et de son organisation pédagogique, politique des stages, mutualisation et co-habilitations, responsable de la formation et équipe pédagogique, pilotage de la formation) : La co-habilitation des spécialités «Lettres classiques et lettres modernes» avec Lyon 2, Lyon 3 et l Ecole Normale Supérieure de Lyon est demandée pour ce contrat quadriennal. Dans la plupart des spécialités «Langues et civilisations étrangères» et «Lettres», il existe des mutualisations entre cours de spécialité et les cours de concours de recrutement à l enseignement secondaire. Pour l instant, les accords de co-habilitation avec les équipes lyonnaises n ont abouti que pour les spécialités «Lettres classiques et lettres modernes». Cela dit, les étudiants stéphanois n ont pas souvent les moyens d aller faire leurs études à Lyon, de sorte que ce master conserve sa légitimité. 2

5 L équipe pédagogique comprend quatorze enseignants-chercheurs, dont onze professeurs, un professeur à l IUFM et deux MCF ; les professionnels sont au nombre de treize. La formation repose sur une structure progressive qui, malgré la diversité des spécialités, reste souple et lisible dans l ensemble. Il existe un tronc commun en M1 pour le «FLE» ; de même, certains cours de lettres modernes et de lettres classiques sont mutualisés. Les bifurcations ont lieu à la fin du M1 avec de nombreuses passerelles possibles entre les différentes spécialités favorisant la réorientation des étudiants. Le M1 de Lettres modernes peut déboucher soit sur le M2 de la spécialité, soit sur le M2 «Didactique des langues et des cultures», soit sur FLE/S. Le M1 de LCE peut déboucher : 1) sur le M2 de la spécialité, 2) sur le M2 «Traduction de produits de communication multi-supports» 3) sur le M2 de Lettres modernes (option littérature comparée). Le M1 de LEA débouche sur deux M2 : 1) Relations commerciales internationales 2) Traduction de produits de communication multi-supports. En fin de master 1, tous les étudiants de la mention peuvent bifurquer vers les mentions suivantes : «Arts», spécialité «Edition d art, livre d artiste» ; «Systèmes territoriaux, environnement, patrimoines» ; «Sociologie, éducation, communication». Une convention-type d encadrement des stages non-obligatoires permet aux étudiants l accès aux stages, y compris à ceux qui sont inscrits dans des diplômes non-professionnalisants. Dans les spécialités professionnelles les stages sont obligatoires : ils donnent lieu à un rapport de stage soutenu devant un jury de professionnels et d universitaires. 4 BILAN DE FONCTIONNEMENT (origines constatées des étudiants, flux, taux de réussite, auto-évaluation, analyse à 2 ans du devenir des diplômés, bilan prévisionnel pour la prochaine période) : L origine des étudiants est essentiellement locale : en 2008, 72 % des étudiants provenaient de la Loire, 7 % du Rhône et 7,5 % de la Haute-Loire. Des efforts sont entrepris pour attirer les étudiants étrangers : simplification du système d équivalences, accompagnement des étudiants, mise en place d enseignements de rattrapage, etc. Le nombre d inscription est en légère progression : pour le M1 de 174 à 193 étudiants (2 dernières années) et pour le M2 de 98 à 104. Le taux de réussite est stable en M1 (25 %) mais en baisse en M2 (de 62 à 50 % entre 2007 et 2008). Le taux d abandon en M1 est de 8 % (1 % de réorientation vers un autre master, les autres s inscrivent en général à l IUFM). Il n y a pas de chiffre concernant les inscriptions en thèse. Pour 2008/2009, on ne dispose que du nombre d inscrits : 193 étudiants en master 1, 104 en master 2. La rédaction du mémoire en M2 nécessite souvent deux à trois ans car de nombreux étudiants sont salariés. L étalement du travail de mémoire sur deux ans a été instauré afin de faciliter la progression des étudiants. Le SCUIO a publié en 2009 une analyse à deux ans du devenir des diplômés du master professionnel. L enquête renseigne sur les emplois occupés (majoritairement en commerce international et en traduction) ainsi que sur le lieu et les salaires. En revanche, il y a peu de retours pour les masters «recherche». Les responsables espèrent un afflux d étudiants générés par la masterisation des concours, dans une mention où plusieurs spécialités préparent aux métiers de l enseignement. Des efforts ont été entrepris en ce sens : équivalences, accompagnement, mise en place d enseignements de rattrapage, etc. Des efforts sont également entrepris pour stimuler les rencontres entre étudiants et milieux professionnels (forums professionnels). 3

6 Avis par spécialité Lettres classiques L avis a été adressé à l établissement porteur (Université Lyon 2 Lumière, dossier n S ). Lettres modernes L avis a été adressé à l établissement porteur (Université Lyon 2 Lumière, dossier n S ). Littératures et civilisations étrangères Avis : Cette spécialité se décline en quatre parcours, «Littératures et civilisations anglo-saxonnes», «Littératures et civilisations allemandes», «Littératures et civilisations hispaniques» et «Littératures et civilisations italiennes», avec une architecture commune qui obéit à un souci de cohérence et d unité. Elle assume une vocation généraliste affirmée, combinant une dimension «recherche» et une dimension professionnalisante qui vise à former des intellectuels polyvalents. Points forts : Le bilinguisme (anglais obligatoire) est l une des originalités de cette spécialité. Le souci d intégrer le plus possible les étudiants du master à la vie régionale de la recherche est un autre point fort. Points faibles : Cette spécialité affirme une vocation généraliste qui est parfaitement défendable (caractère universel des enseignements permettant l acquisition de compétences très larges) mais qui ne lui permet peut-être pas de se distinguer suffisamment d autres formations comparables dans la région. Le problème de la mutualisation avec les séminaires de concours dans un master «recherche», alors que le CAPES va être désormais lié à un master d enseignement peut vite s avérer problématique. On aimerait avoir des renseignements chiffrés sur les effectifs, dont la faiblesse constitue un problème. Recommandations pour l établissement : Pour l instant, il n y a pas véritablement de stage prévu dans le cursus, la professionnalisation étant entièrement assurée par la préparation aux concours. La mise en place d un parcours «Métiers de l enseignement» (prévue) représenterait un atout pour cette spécialité. Il faudrait peut-être réfléchir au moyen de donner une plus grande spécificité à cette formation généraliste afin de mieux la situer sur la carte régionale. NOTATION (A+, A, B ou C) : B Relations commerciales internationales Avis : Cette spécialité vise à former des responsables au sein des services export/import ou en achat de PME/PMI, que ce soit en France et à l étranger. Elle propose aux étudiants une maîtrise approfondie de deux langues étrangères (pratique orale et écrite, langue courante et de spécialité), une connaissance approfondie de la culture des pays étudiés et des divers outils liés au commerce international. L accent est également mis sur les axes de développement 4

7 propres à la région Rhône-Alpes : le transport international et le commerce lié à l art et au design. Cette spécialité, qui permet aux étudiants d acquérir la maîtrise approfondie de deux langues, constitue une préparation adéquate aux métiers visés (commerce international). Elle repose sur une structure solide et en adéquation avec les objectifs annoncés. Points forts : Cette mention se caractérise par un fort degré de professionnalisation et d adaptation aux réalités régionales (bassin de recrutement). L équipe pédagogique inclut des professionnels compétents et expérimentés. Les stages jouent un rôle central et permettent la mise en œuvre des compétences acquises. Les procédures d admission en M2, qui limite l accès aux étudiants de M2 en LEA contribue à hausser le niveau de la formation. Point faible : L auto-évaluation fait état d un recrutement encore trop local. Recommandation pour l établissement : A l avenir, cette spécialité pourrait être développée de manière à attirer des étudiants au niveau national et international. NOTATION (A+, A, B ou C) : A Traduction et produits de communication multi-supports Avis : L objectif de cette formation est de former des traducteurs polyvalents, spécialisés dans la traduction de documents sur supports multimédia (audiovisuels et informatiques), ce qui suppose une très bonne connaissance des nouvelles technologies (logiciels de traduction) et des supports multimédias ainsi que la maîtrise de lexiques spécialisés en trois langues. Cette spécialité, aux objectifs bien définis, offre une formation originale qui tient compte des nouvelles réalités sociales et technologiques. La maîtrise de deux langues et d outils informatiques comme la PAO et la TAO devrait garantir de bons débouchés professionnels. Points forts : Cette spécialité, qui prévoit la maîtrise de deux langues, est unique en France et devrait garantir un recrutement dépassant les frontières nationales. L'intervention de professionnels des nouvelles technologies et des métiers liés à la traduction garantit l'adéquation des enseignements avec le monde professionnel. Le poids donné au mémoire de stage souligne l importance de l écrit dans cette formation dont il est un point fort. Point faible : Les partenariats internationaux ne sont pas suffisamment développés, ce qui dans ce type de formation pose évidemment problème. Recommandation pour l établissement : Comme l indique l auto-évaluation, le développement de partenariats internationaux serait un atout pour cette formation. NOTATION (A+, A, B ou C) : A 5

8 Français langue étrangère ou seconde didactique des langues et des cultures (FLE/S) Avis : L objectif de cette spécialité est de former des praticiens, des chercheurs et des experts dans le domaine de la didactique des langues et de la politique linguistique et culturelle. Son originalité est d être offerte en mode aussi bien présentiel que virtuel sur une plate-forme informatique qui favorise le travail collaboratif et l autonomie. Elle répond à un besoin grandissant (en FLE) qui devrait garantir aux diplômés de bonnes perspectives d emploi. La formation est solide et visiblement bien adaptée aux objectifs à atteindre. Points forts : L offre de formation en ligne favorise la formation en alternance et les synergies entre réflexion théorique et expérience professionnelle, essentielles en ce domaine. Le stage et l obligation d avoir une expérience professionnelle en deuxième année constituent également un point fort de cette formation. Point faible : La fiche d auto-évaluation pointe la difficulté à constituer une équipe d encadrement suffisante pour les mémoires de fin de stage, ce qui limite les effectifs. Recommandation pour l établissement : Il faudrait offrir à cette spécialité les moyens de se développer à la mesure de ses ambitions et de ses potentiels. NOTATION (A+, A, B ou C) : A Ingénierie des formations FLE/S : expertise conception et organisation en FLE/S/FOS Avis : Ce master, qui s inscrit dans la problématique de la didactique des langues et des cultures, a pour objectif de former des professionnels dans le domaine du FLE, du français langue de scolarité ou de la formation en contextes plurilingues : formateurs d enseignement, attachés linguistiques, conseillers pédagogiques, concepteurs d outils didactiques, responsables de formation Cette offre répond à des besoins aussi bien locaux (nouveaux besoins sociaux générés par à l immigration) qu internationaux (enseignement du français à l étranger). Cette formation est solide et met en place un dispositif en adéquation avec ses objectifs. Points forts : La spécialité profite des nombreux partenariats noués avec des institutions étrangères. L offre de formation en ligne favorise la formation en alternance et attire de nombreux étudiants étrangers ou déjà engagés dans une expérience professionnelle. Le jeu sur les options FLE/S-FOS qui doit permettre de rassembler davantage de candidats est un point fort, la politique de stage également. La fiche d auto-évaluation précise que le nombre important de candidats permet une bonne sélection qualitative. Points faibles : L intitulé n est pas immédiatement lisible. D après l auto-évaluation, l équipe d encadrement serait insuffisante. Recommandation pour l établissement : Il faudrait repenser l intitulé pour le rendre plus immédiatement lisible et manifester plus clairement sa complémentarité avec les autres spécialités de la mention (en particulier «Français, langue étrangère ou seconde - Didactique des langues et des cultures FLE/S»). NOTATION (A+, A, B ou C) : A 6

9 Évaluation des diplômes Masters Vague A ACADÉMIE : LYON Établissement : Université Saint-Etienne Jean Monnet Demande n S Domaine : Arts, lettres, langues Mention : Arts Présentation de la mention La mention «Arts» de l Université Jean Monnet de Saint-Etienne se propose de former les étudiants des différents champs artistiques de la musique et des arts visuels à la recherche et à différents métiers. Les deux principaux domaines artistiques sont, chacun, représentés par une formation de type académique et trois spécialités sont professionnelles, avec des intitulés décrivant des activités et des applications originales en rapport avec de nouveaux modes de vie, ou qui visent des «niches» professionnelles supposées fertiles. La mention se compose d un master 1 et de cinq spécialités dont deux pour la recherche, respectivement «Arts plastiques/sciences de l art et musique et musicologie», qui sont en continuité directe avec la première année. Le parcours «Arts plastiques/sciences de l art» est lui-même divisé en quatre parcours spécifiques, «Arts plastiques», «Design», «Sciences de l art» et «Arts numériques». Les trois spécialités professionnelles «Edition d art/livre d artiste», «Administration et gestion de la musique, «Réalisateur en informatique musicale», sont proposées pour une seule année universitaire. Les spécialités de M2 sont accessibles par le M1 de la mention ou par d autres formations équivalentes ainsi que par la formation continue, à la condition de répondre aux exigences requises. De nombreuses passerelles entre éléments, à l intérieur de la mention comme à l extérieur, permettent la constitution de profils personnalisés. Les masters 2 sont validés à partir d un mémoire et (ou) d un rapport de stage, selon les spécialités concernées. Avis condensé Avis global : La mention est bien ancrée dans l environnement régional et se positionne favorablement au plan national pour une bonne partie de ses spécialités. Elle bénéficie d une dynamique avérée en matière culturelle, notamment en faveur du design qui représente un véritable enjeu pour l image de la ville de Saint-Etienne. L équipe pédagogique est solide ; elle est constituée d un grand nombre de professeurs et de maîtres de conférences habilités à diriger des recherches. Les M2 professionnels comptent des intervenants de haut niveau et certains M2 semblent connaître un réel succès. Cependant, l offre en spécialités d arts visuels demeure fortement orientée vers les sciences de l art et les arts plastiques, peut-être à cause des caractéristiques de l équipe pédagogique. On regrette l absence d un master professionnel en design qui reposerait sur un concept original et adapté aux spécificités industrielles locales. En revanche, l offre en spécialités musique-musicologie est particulièrement équilibrée. Points forts : Bon positionnement dans l offre de formation du PRES. L adossement fort à une recherche reconnue. La mention comporte quelques excellentes spécialités, innovantes et bien pilotées. 1

10 Points faibles : Certaines maquettes de spécialités sont mal construites. Les orientations professionnelles sont imprécises. La place des langues dans les formations est trop faible. NOTATION GLOBALE (A+, A, B ou C) : B Recommandations pour l établissement : Il paraît important de clarifier le rapport entre la recherche, les projets de type professionnel et le métier d enseignant, notamment dans la perspective des prochains masters «Enseignement». La nature de certains partenariats demande à être précisée. Par ailleurs, l augmentation du volume horaire pour l enseignement des langues est nécessaire et serait le signe manifeste d une véritable ouverture internationale. Plus largement, il serait utile de fixer des objectifs d un contrat quadriennal à l autre, afin d avoir une ligne de conduite claire à suivre. Avis détaillé 1 OBJECTIFS (scientifiques et professionnels) : Cette mention vise principalement à préparer les étudiants à la recherche dans le domaine des arts plastiques, du design et de la musicologie en les impliquant progressivement au sein d une unité de recherche où ils accèdent à la dimension réflexive et critique. La formation à la recherche procède par l élaboration d un projet inédit pouvant être lié à une création artistique. La mention prépare également les étudiants à l insertion directe dans les métiers des arts et de la culture de même qu à la seconde année de master spécialité «Design - Culture et création du design» ainsi qu au concours de l agrégation. Ces objectifs d insertion professionnelle, encore flous au niveau de la mention, sont précisés au niveau des spécialités. 2 CONTEXTE (positionnement, adossement recherche, adossement aux milieux socioprofessionnels, ouverture internationale) : La mention «Arts» comprend l essentiel des offres de master des deux départements «Art» de l établissement. Sa position est centrale en tant qu aboutissement de la licence et relai vers le doctorat. Des liens avec la mention «Lettres, langues et cultures» sont assurés à travers des enseignements optionnels. Avec des formations et plusieurs spécialités originales de master uniques en région Rhône-Alpes et dans le Sud de la France, la mention se positionne favorablement dans l environnement régional et national. Trois équipes de recherche stéphanoises servent de support au master : elles travaillent dans une approche toujours interdisciplinaire. Deux équipes lyonnaises sont associées ainsi qu une équipe de Paris 8 mais leur part d intervention dans le master reste imprécise. La mention fait état d étroites collaborations avec les écoles et les institutions culturelles de la ville et de la région mais les liens ne semblent dus qu aux professionnels qui enseignent dans le master et aux étudiants qui y font leur stage. Il faut espérer que des collaborations s établiront également en direction d entreprises privées, commerciales ou industrielles, ce qui permettrait d engager de nouvelles problématiques et de s ouvrir à des champs d activités fertiles. Sur le point de l ouverture internationale, le dossier prend en compte l ensemble de la Faculté «Arts, lettres, langues» pour laquelle il est question de nombreux partenariats, échanges et accords bilatéraux avec des pays européens et extra-européens. Il apparaît qu une vingtaine d étudiants de la mention seraient concernés par les échanges internationaux dans le cadre des stages ou autres échanges. Mais il n y a pas d indication précise sur le profil des étudiants impliqués dans la mobilité sortante. 2

11 3 ORGANISATION GLOBALE DE LA MENTION (structure de la formation et de son organisation pédagogique, politique des stages, mutualisation et co-habilitations, responsable de la formation et équipe pédagogique, pilotage de la formation) : La mention comprend cinq spécialités : les deux spécialités «recherche» ont un cursus sur deux ans ; les trois spécialités professionnelles ne comprennent qu un M2. La spécialité «Arts plastiques» est elle-même divisée en quatre parcours bien spécifiques. Le passage de M1 à M2 est soumis à l avis du directeur de recherche pour les masters «recherche» et à l examen du dossier de l étudiant par un jury pour les masters professionnels. Des passerelles ont été mises en place avec d autres mentions de master. Les stages des masters professionnels sont de trois mois minimum ; ceux des masters recherche sont courts, sans durée fixée. Des mutualisations sont en place avec différentes facultés de l Université Jean Monnet mais les contenus et les taux n en sont pas réellement précisés. Une co-habilitation est en place avec l ENS-LSH : elle consiste principalement en des master-classes ou séminaires également ouverts aux étudiants de l Université Jean-Monnet. L équipe pédagogique de pilotage de la mention de master semble solide, composée de professeurs et de maîtres de conférences dont plusieurs HDR. Le pilotage de la mention est fait par les enseignants en charge des spécialités, auxquels s ajoutent quelques professionnels en fonction des spécialités. Les jurys sont composés d enseignants-chercheurs et de professionnels. Le pilotage de la formation s accompagne de «commissions paritaires», composées d enseignants et d étudiants. 4 BILAN DE FONCTIONNEMENT (origines constatées des étudiants, flux, taux de réussite, auto-évaluation, analyse à 2 ans du devenir des diplômés, bilan prévisionnel pour la prochaine période) : Le bassin de recrutement des étudiants comprend l ensemble de la région Rhône-Alpes, ce qui démontre que la concurrence de l université de Lyon 2 est assez limitée. L absence de département de musique à l ouest de Saint- Etienne étend même le recrutement à l Auvergne et aux pays du haut cours de la Loire, justifiant ainsi l existence de ce master à Saint-Etienne. Le nombre d étudiants étrangers inscrits dans le master n est pas renseigné. Les taux de réussite sont proches de 50 %, ce qui semble une moyenne ni démagogique ni trop sélective. L effectif global de la mention tourne autour de 140 étudiants pour les deux années et les cinq spécialités, soit une moyenne de vingt étudiants par spécialité et par année. Vu la taille de l université, cette moyenne est plutôt élevée et justifie l existence de la mention. Les étudiants sont associés au pilotage de la formation. Un suivi des diplômés est mis en place au niveau central de l université. Il concerne l ensemble des spécialités de master et situe son enquête dix-huit mois après la sortie de l université. Ce système, dont beaucoup d université ne se sont pas encore dotées, sera renforcé à l avenir, mais l enquête se fera trente mois après l obtention du diplôme. Cependant aucune donnée n est fournie, ni en chiffres, ni en statistiques. Il n y a pas de bilan prévisionnel. L attractivité des parcours et des spécialités, reposant sur la prise en compte des secteurs émergents tout en assurant un enseignement de haut niveau des disciplines, est avancée comme garante d un futur bon fonctionnement de la mention. 3

12 Avis par spécialité Arts plastiques, sciences de l art, design, arts numériques Avis : Cette spécialité affirme un engagement clair dans la recherche universitaire avec cette difficulté particulière des disciplines artistiques à trouver une voie pertinente et fertile entre l esthétique, l histoire de l art ou la critique. Les sujets recouvrent des champs très vastes où abondent des techniques et des sujets parmi lesquels les étudiants peuvent élaborer un questionnement et réaliser un travail pratique. Ce principe d association d une œuvre à la recherche dans une démarche spéculaire est cohérent et n exclut pas la possibilité de constituer des profils professionnels originaux capables de s engager dans des activités inattendues. Aussi, malgré son ancrage dans la recherche, cette spécialité envisage la possibilité d une ouverture vers toutes sortes de métiers du domaine des arts visuels. Il est dommage que ces métiers n aient pas été localisés ni décrits. Toutefois, cette spécialité apparaît indispensable dans le paysage du Rhône-Alpes, ne serait-ce que parce qu elle constitue un vivier pour des formations thématiques qui ont des débouchés plus précis. Points forts : Positionnement dans l environnement régional. Adossement à une recherche active, notamment en publications. Large ouverture à divers champs de la discipline avec de nombreux parcours. Points faibles : Absence de cours de langue et d ouverture à l international. Nombre de séminaires offerts trop faible. Pas de mention pour les stages. Absence de visibilité et d initiatives sur la question des objectifs professionnels et sur le devenir professionnel des diplômés. Recommandation pour l établissement : Il faudrait clarifier la question de l orientation professionnelle des étudiants et repenser les liens avec l international. NOTATION (A+, A, B ou C) : B Musique et musicologie Avis : La spécialité se situe dans un ensemble cohérent de trois spécialités en musique et musicologie où elle prépare les étudiants à la recherche universitaire par l acquisition des bases méthodologiques et la définition d une problématique. Ces compétences valent pour la recherche pure mais également pour les métiers de l enseignement, de la critique, de l édition musicale, de l organisation d événements musicaux et la plupart des activités professionnelles du domaine de la production et de la diffusion de la musique. Le projet scientifique est celui de nombreux masters «Musique et musicologie» et se justifie en soi. L équipe pédagogique semble solide et suffisamment nombreuse pour encadrer les étudiants. En revanche, la construction de la maquette est très problématique : pas de stage, pas de langue, deux mémoires et un choix de séminaires disciplinaires assez réduit. La désertion des étudiants qui s orientent vers les spécialités professionnelles inquiète à juste titre les responsables de la spécialité. Points forts : L adossement à la recherche et les liens avec l ENS et l IRPMF. La complémentarité avec les deux spécialités professionnelles en musique. 4

13 Points faibles : L absence de langues et de stages. La redondance deux mémoires demandés respectivement en première et deuxième année. L absence d une ouverture internationale. La faible attractivité. Recommandations pour l établissement : Il faudrait impérativement concevoir le master comme un seul cursus et supprimer le mémoire de première année. On peut comprendre l intérêt du mémoire de première année pour ceux qui se destinent à un M2 professionnel, mais pour les étudiants en M2 «recherche», cela n a guère de sens. Il faudrait donc, de toute façon, adapter la maquette. De même, il faudrait intégrer la possibilité d un stage, même facultatif, dans la maquette et rendre les langues vivantes obligatoires. NOTATION (A+, A, B ou C) : B Edition d art, livre d artiste Avis : Ce M2 professionnel, très attractif et complémentaire au master «recherche» en arts visuels, a pour objectif d apporter les bases culturelles, techniques et juridiques permettant de mener à bien une édition artistique. C est un master original qui constitue une évolution salutaire de la mention vers la prise en compte de la création, voire une certaine professionnalisation. La maquette semble cohérente. La formation bénéficie de la participation de plusieurs professionnels du monde de l édition. On craint cependant qu elle ne conduise vers un champ d activités professionnelles limité, à moins que les compétences acquises au cours de la formation ne soient utilisables pour d autres activités professionnelles. Points forts : Forte attractivité et complémentarité avec le master «recherche» «Arts visuels». Objectifs pédagogiques clairement lisibles dans la maquette. Présence de professionnels. Présence d une vraie politique des langues, des TICE et des stages. Points faibles : Domaine professionnel en crise. Manque d un dispositif favorisant la formation continue. Recommandation pour l établissement : Ce master très intéressant pour sa cohérence et son attractivité doit veiller à former à des compétences transposables à diverses applications professionnelles. NOTATION (A+, A, B ou C) : A Administration et gestion de la musique Avis : La spécialité professionnel «Administration et gestion de la musique» permet aux étudiants d acquérir des compétences favorables à une insertion professionnelle dans les métiers de la production, de la gestion, de la communication et du marketing ainsi que de l administration culturelle. Les objectifs de ce master professionnel sont très pratiques et bien ciblés : connaissance des aspects juridiques, construction d un dossier de presse, élaboration d un budget, demandes de mécénat Tout cela correspond aux réalités du travail de terrain dans les institutions culturelles. Cette spécialité apparaît comme une excellente formation, tant pour les objectifs professionnels que pour les contenus et la qualité des intervenants. 5

14 Points forts : Compétences visées très larges, mais en même temps réellement nécessaires dans les métiers visés. Bon ancrage dans le réseau des structures culturelles et musicales de la région. Forte présence de professionnels reconnus. Adaptation aux besoins actuels d insertion professionnelle. Importance accordée à la communication. NOTATION (A+, A, B ou C) : A+ Réalisateur en informatique musicale Avis : Cette spécialité professionnelle prépare au métier émergent de réalisateur en informatique musicale qui concerne tous les milieux de la création utilisant les nouvelles technologies pour la production de son ou de musique appliqués au théâtre, au cinéma, à la publicité et au multimédia. La parfaite définition des compétences nécessaires à une bonne insertion professionnelle, la solidité de l équipe pédagogique, l ancrage dans un réseau de partenaires déterminés et la présence d enseignants-chercheurs sont autant de témoignages de la valeur de cette formation exemplaire. Ce master, qui apporte la preuve que des enseignants sont capables de repérer les niches porteuses d activités, contribue au rajeunissement et à l actualisation de l offre de l université Jean Monnet. Points forts : Formation émergente née d un réel besoin (peu voire aucune formation pour ce créneau professionnel). Le dossier est monté avec lucidité et réalisme et recèle une véritable dynamique. Participation de nombreux professionnels et de plusieurs universitaires chevronnés. L équipement nécessaire à la formation est disponible sur le site. Excellente (et complète) approche de la formation continue (utilisation de la validation des acquis professionnels et personnels (VAPP). Recommandation pour l établissement : L université de Saint-Etienne est invitée à encourager ce master en aidant les responsables pour les charges administratives. NOTATION (A+, A, B ou C) : A+ 6

15 Evaluation des diplômes Masters Vague A ACADÉMIE : LYON Établissement : Université de Saint-Etienne Jean Monnet Demande n S Domaine : Droit, économie, gestion Mention : Droit public Présentation de la mention Le master «Droit public» apparaît comme un moment fort de la formation des étudiants stéphanois, celui de la spécialisation, après une licence de droit généraliste. La deuxième année de master ne présente qu une seule spécialité propre à l Université de Saint-Etienne - Jean Monnet : «Droit et administration» (apparemment double parcours recherche/professionnel, renouvellement par fusion). Deux autres spécialités sont présentées en co-habilitation avec les universités Lyon 2 Lumière et Lyon 3 - Jean Moulin : «Droit public fondamental» (spécialité recherche, fusion). «Contrats publics» (spécialité professionnelle, renouvellement). Avis condensé Avis global : La mention «Droit public» traduit, avec un certain réalisme et assez d originalité, le positionnement de la Faculté de droit stéphanoise dans le paysage régional. D une part, elle co-habilite deux tiers des spécialités de la deuxième année du master avec les universités Lyon 2 Lumière et Lyon 3 - Jean Moulin. D autre part, elle développe un profil relativement spécifique, en privilégiant, sur le plan méthodologique, la modalité du séminaire, et en développant, en ce qui concerne l orientation des études, une vision théorique du droit public (les problèmes fondamentaux). La formation est donc de nature à œuvrer en faveur d une pérennisation des études de droit public à l Université de Saint-Etienne - Jean Monnet. D ailleurs, la spécialité propre à la Faculté de droit (stéphanoise) semble polyvalente, ouvrant aux parcours «professionnel» et recherche. A ce dernier niveau, on rappellera que l Université de Saint-Etienne - Jean Monnet accueille l un des principaux centres de recherches juridiques associé au CNRS, le CERCRID (Centre de recherches critiques sur le droit). 1

16 Points forts : Une orientation originale. L accent sur la méthodologie. Une politique pertinente de co-habilitations. Points faibles : L ouverture internationale faible. Le nombre relativement restreint des intervenants professionnels. La faiblesse du nombre d étudiants. NOTATION GLOBALE (A+, A, B ou C) : A Recommandations pour l établissement : L ouverture internationale pourrait être mieux développée, peut-être par le biais d une intégration plus étroite des chercheurs du CERCRID dans les enseignements du master 2. La construction des partenariats avec des universités étrangères permettrait d assurer un recrutement plus conséquent des effectifs. Avis détaillé 1 OBJECTIFS (scientifiques et professionnels) : L objectif général de la mention de master est de donner aux étudiants une formation solide en droit public, en développant les notions fondamentales de la discipline, mais sans oublier pour autant le droit des contentieux. En deuxième année, la mention associe des objectifs scientifiques et professionnels en bon équilibre, autour du problème du droit de l administration, au sens large, c est-à-dire en incluant aussi les aspects constitutionnels. 2 CONTEXTE (positionnement, adossement recherche, adossement aux milieux socioprofessionnels, ouverture internationale) : Le positionnement de la mention de master «Droit public» dans le contexte de la faculté de droit semble très pertinent, ouvrant, après une licence généraliste, des perspectives professionnelles générales qui couvrent tous les métiers du droit public. Devant la concurrence, au niveau régional, du grand pôle universitaire lyonnais, l Université de Saint-Etienne - Jean Monnet fait état d une politique forte de mutualisation et co-habilitation. L irrigation de la recherche pourrait être plus conséquente, compte tenu de l existence dans l université stéphanoise de l un des centres de recherches CNRS les plus dynamiques en droit, le CERCRID, certes, orienté plus clairement vers le droit privé. L ouverture internationale reste très faible ; la taille de la faculté de droit ainsi que l environnement régional ne devraient pas être rédhibitoires pour construire une politique spécifique à ce niveau, d autant moins que le vivier des étudiants étrangers en deuxième année de master semble important. 3 ORGANISATION GLOBALE DE LA MENTION (structure de la formation et de son organisation pédagogique, politique des stages, mutualisation et co-habilitations, responsable de la formation et équipe pédagogique, pilotage de la formation) : La première année du master se structure avec une unité fondamentale (trois matières) et une unité complémentaire (de 12 crédits européens CE) à chacun des deux semestres. La spécialisation en deuxième année prévoit un tronc commun développé dans le cadre du PRES (pôle de recherche et d enseignement supérieur) Université de Lyon, et cinq unités d enseignements (UE) à Saint-Etienne (deux au semestre 3, trois au semestre 4). Les stages sont favorisés dès la première année. 2

17 L équipe des enseignants est avant tout universitaire. Le comité de pilotage marque une ouverture, plutôt timide, vers le monde socio-professionnel. 4 BILAN DE FONCTIONNEMENT (origines constatées des étudiants, flux, taux de réussite, auto-évaluation, analyse à 2 ans du devenir des diplômés, bilan prévisionnel pour la prochaine période) : L origine des étudiants inscrits en M1 est surtout locale (92 % proviennent de l Université Jean Monnet), une partie importante des étudiants du master continuent une spécialisation (19 sur 29 admis en , 5 préparent des concours et seulement 3 rentrent dans la vie active à travers la recherche d un emploi). En M2 (selon des chiffres correspondants à l année ), le pourcentage des étudiants locaux est de l ordre du 89 %, le 11 % restant est composé des étudiants diplômés dans des établissements étrangers. Les taux de réussite sont élevés dans les deux années du master. 3

18 Avis par spécialité Droit et administration Avis : La spécialité «Droit et administration» offre une formation de nature polyvalente, qui s adapte bien au contexte de la Faculté de droit stéphanoise. Si le parcours professionnel peut présenter un objet un peu trop large, le parcours «recherche» semble susceptible de remplir ses objectifs scientifiques. En effet, l orientation de la spécialité, les modalités de l enseignement, et la politique de mutualisation sont de nature à permettre à l Université Jean Monnet de conserver une formation de droit public de haut niveau en cinquième année. Peut-être un adossement plus net à un programme de recherches pourrait mieux éloigner les risques de double emploi avec la spécialité publiciste généraliste que présente l Université Lyon 3 - Jean Moulin, et à laquelle la faculté stéphanoise est associée. Toutefois, la politique de recrutement programmé montre que la faculté de Saint Etienne est très attachée à la pérennité de son équipe publiciste, de très bon niveau par ailleurs. Points forts : Une orientation «conceptuelle» originale. Une équipe universitaire de qualité. La mutualisation importante avec les universités lyonnaises. Points faibles : Des intervenants professionnels relativement restreints. Risque d un double emploi avec la formation «Droit public approfondi» au niveau recherche. Objet trop large pour une spécialisation professionnelle. Recommandation pour l établissement : Il conviendrait de mieux afficher les deux parcours de la deuxième année du master, professionnel et recherche. NOTATION (A+, A, B ou C) : A Contrats publics L avis concernant cette spécialité a été communiqué à l établissement porteur (Université Lyon 3 - Jean Moulin) où elle est intitulée «Droit des contrats publics». Droit public fondamental L avis concernant cette spécialité a été communiqué à l établissement porteur (Université Lyon 3 - Jean Moulin) où elle est intitulée «Droit public approfondi». 4

19 Evaluation des diplômes Masters Vague A ACADÉMIE : LYON Établissement : Université de Saint-Etienne - Jean Monnet Demande n S Domaine : Droit, économie, gestion Mention : Droit privé Présentation de la mention La mention «Droit privé» est l une des deux mentions, avec la mention «Droit public», de l offre juridique du master Droit, économie, gestion de l Université de Saint Etienne. La mention s inscrit dans le prolongement de la licence généraliste tout en apportant une spécialisation progressive sur deux années dans le cadre du master et du processus LMD (Licence-Master-Doctorat). La première année de la mention comprend deux parcours différenciés dans leurs enseignements, un parcours «Droit et justice» et un parcours «Droit des affaires», avec cependant des matières communes. La seconde année de la mention se compose de trois spécialités : «Droit et justice», «Droit et entreprise», «Droit, affaires santé». La spécialité «Droit et justice» présente un profil «recherche», la spécialité «Droit et entreprise» propose un parcours recherche et un parcours professionnalisant, la spécialité «Droit, affaires santé» possède un profil professionnalisant. Avis condensé Avis global : La mention «Droit privé» offre dans son ensemble une formation de qualité qui se développe de manière continue sur deux axes principaux : carrières judiciaires et affaires. Si cette césure correspond à ce qui se pratique généralement en droit privé, la mention présente l intérêt de proposer ces parcours dès la première année de master. Par sa conception, la mention permet aux étudiants d accéder directement au marché de l emploi avec une qualification adéquate ou de poursuivre leur formation en doctorat. Elle correspond ainsi parfaitement à la politique scientifique de l établissement. Elle bénéficie, par ailleurs, d un solide adossement à la recherche et d un contexte socio-professionnel particulièrement favorable. La mention «Droit privé» s appuie sur des équipes pédagogiques compétentes dans leur champ disciplinaire et sur une équipe de recherche reconnue. Points forts : L adossement effectif à la recherche par le soutien du Centre de recherches critiques sur le droit (CERCRID, UMR CNRS 5 137) constitue un atout important dans la valorisation de la mention. La qualité de l encadrement pédagogique contribue également à cette valorisation. Le diplôme bénéficie d une bonne attractivité. 1

20 Points faibles : Le positionnement de la mention doit être envisagé dans son contexte universitaire régional. En effet, à l exception d un parcours original, le contenu des formations en seconde année de la mention ne semble pas assez différencié pour identifier plus fortement l offre dans son environnement régional. Malgré sa qualité, la mention semble subir la concurrence des universités très proches de Lyon 2 et Lyon 3. Cet aspect est d ailleurs parfaitement perçu puisque le projet d offre de formation envisage à terme rapide une co-habilitation pour une spécialité. Un parcours à finalité professionnelle dans la spécialité «Droit et justice» semble manquer, compte tenu de l effort déjà engagé par cette formation dans cette direction. L absence d un conseil de perfectionnement peut être souligné. NOTATION GLOBALE (A+, A, B ou C) : A Recommandations pour l établissement : Il conviendrait de repenser globalement l offre de formation relative au droit privé et au droit des affaires au niveau du nouvel ensemble PRES (pôle de recherche et d enseignement supérieur) Université de Lyon, notamment pour ce qui concerne la seconde année de la mention, de façon à réaliser une répartition différente des offres qui tiendrait compte des fortes compétences de chacun dans le cadre de co-habilitations ou d autres formes de collaborations. Plus généralement, partant du constat qu une mention de master en «Droit privé» est proposée par les universités de Saint-Etienne, de Lyon 2 et de Lyon 3, qu une mention de «Droit des affaires» fait partie de l offre de Lyon 3, qu un parcours «Droit des affaires» intègre la mention «Droit privé» à Saint-Etienne (et à Lyon 2), il serait donc opportun de recomposer l offre globale de droit privé et de droit des affaires au niveau du PRES Université de Lyon. Avis détaillé 1 OBJECTIFS (scientifiques et professionnels) : Les objectifs scientifiques de la mention «Droit privé» apparaissent comme classiques dans la mesure où la première année vise à approfondir les connaissances acquises en licence tout en amorçant une spécialisation qui se poursuit et s amplifie en seconde année. Les objectifs professionnels sont en cohérence avec la formation. La compétence professionnelle recherchée correspond à une maîtrise, non seulement des connaissances de base du droit privé, mais également du domaine de la spécialité choisie, de manière à permettre à l étudiant d acquérir une capacité d adaptation aux évolutions du droit tout au long de sa carrière. Les débouchés professionnels concernent les métiers de la justice (magistrature, barreau) et les métiers de l entreprise (juriste d entreprise). Ils sont habituels de ce type de formation. 2 CONTEXTE (positionnement, adossement recherche, adossement aux milieux socioprofessionnels, ouverture internationale) : Le positionnement de la mention «Droit privé» dans l offre de formation de l Université de Saint-Etienne s inscrit dans le prolongement de la licence en droit et porte une césure dans la formation en opérant une spécialisation en droit privé. Lors de la première année, cette spécialisation, qui est la marque des masters, se réalise avec un parcours contentieux et un parcours affaires. Lors de la seconde année, la spécialisation se trouve prolongée au sein de deux spécialités, «Droit et justice» et «Droit et entreprise», et même diversifiée par la spécialité «Droit, affaires santé». Des passerelles existent par ailleurs avec la formation AES (Administration Economique et Sociale). La mention de «Droit privé» est par conséquent bien positionnée dans l offre de formation de l établissement. Le positionnement de la mention dans l environnement régional s avère moins évident dans la mesure où les universités voisines de Lyon 2 et Lyon 3 offrent des formations semblables. Ces formations peuvent certes se justifier par la demande des étudiants, mais elles n en posent pas moins la problématique d une carte rationnelle des masters à l échelle de la région, c est-à-dire au niveau du PRES Université de Lyon. 2

Licence Science politique

Licence Science politique Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Science politique Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président

Plus en détail

La spécialité «Mathématiques pour l enseignement» qui n est pas évaluée ici fera partie de la deuxième mention.

La spécialité «Mathématiques pour l enseignement» qui n est pas évaluée ici fera partie de la deuxième mention. Evaluation des diplômes Masters Vague A ACADÉMIE : LYON Établissement : Université Lyon 1 - Claude Bernard Demande n S3110048058 Domaine : Sciences, technologies, santé Mention : Mathématiques et applications,

Plus en détail

Master Métier du livre jeunesse

Master Métier du livre jeunesse Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Métier du livre jeunesse Institut catholique de Toulouse Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin,

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Cinéma, documentaire, médias de l Université Paris 7 Denis Diderot Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes. Evaluation des licences professionnelles de l Université de la Polynésie Française

Section des Formations et des diplômes. Evaluation des licences professionnelles de l Université de la Polynésie Française Section des Formations et des diplômes Evaluation des licences professionnelles de l Université de la Polynésie Française 2011 Section des Formations et des diplômes Evaluation des licences professionnelles

Plus en détail

Licence Administration publique

Licence Administration publique Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Administration publique Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin,

Plus en détail

Master Mécanique et ingénieries

Master Mécanique et ingénieries Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Mécanique et ingénieries Université de Bordeaux (déposant) Arts et Métiers Paris Tech Ecole Nationale Supérieure d Architecture et de Paysage de Bordeaux

Plus en détail

Licence Informatique décisionnelle et statistique (IDS)

Licence Informatique décisionnelle et statistique (IDS) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Informatique décisionnelle et statistique (IDS) Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le

Plus en détail

Licence professionnelle Coloriste/infographiste

Licence professionnelle Coloriste/infographiste Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Coloriste/infographiste Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES,

Plus en détail

Formations et diplômes. Master Informatique. Université Jean Monnet Saint-Etienne UJM (déposant) Ecole nationale supérieure des Mines de Saint-Etienne

Formations et diplômes. Master Informatique. Université Jean Monnet Saint-Etienne UJM (déposant) Ecole nationale supérieure des Mines de Saint-Etienne Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Informatique Université Jean Monnet Saint-Etienne UJM (déposant) Ecole nationale supérieure des Mines de Saint-Etienne Campagne d évaluation 2014-2015

Plus en détail

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Licence Philosophie. Université Bordeaux Montaigne. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Licence Philosophie. Université Bordeaux Montaigne. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Philosophie Université Bordeaux Montaigne Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Islam et droit de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit des personnes et de la famille : aspects internes et internationaux de l Université Paris 8 Vincennes Saint-Denis Vague D 2014-2018

Plus en détail

Licence professionnelle Assistant export trilingue anglais-espagnol

Licence professionnelle Assistant export trilingue anglais-espagnol Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Assistant export trilingue anglais-espagnol Université Stendhal - Grenoble 3 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Enseignement de la langue des signes française en milieu scolaire de l Université Paris 8 - Vincennes Saint-Denis

Plus en détail

Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Sociologie Université de Bordeaux Sciences Po Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Sociologie Université de Bordeaux Sciences Po Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Sociologie Université de Bordeaux Sciences Po Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin,

Plus en détail

Master Droit et gestion

Master Droit et gestion Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Droit et gestion Université Toulouse 1 Capitole UT1 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin,

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Communication scientifique et technique de l ENS Cahan Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations et

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Histoire - métiers de la culture, des archives et du document (MECADOC) de l Université de Haute-Alsace Vague C 2013-2017 Campagne

Plus en détail

Site(s) (lieux où la formation est dispensée, y compris pour les diplômes délocalisés) :

Site(s) (lieux où la formation est dispensée, y compris pour les diplômes délocalisés) : Evaluation des diplômes Masters Vague D Académie : Paris Etablissement déposant : Académie(s) : / Etablissement(s) co-habilité(s) : / Mention : Economie managériale et industrielle Domaine : Economie,

Plus en détail

Licence professionnelle Management de la relation commerciale

Licence professionnelle Management de la relation commerciale Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Management de la relation commerciale Université Savoie Mont Blanc - USMB Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Informatique de l Université Paris 13 Paris-Nord Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Langues, littératures et civilisations étrangères de l Université Paris 7 Denis Diderot Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Economie et management publics de l Université Lille 1 Sciences et technologies - USTL Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014

Plus en détail

Licence Sciences de l éducation

Licence Sciences de l éducation Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Sciences de l éducation Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Mathématiques - Economie de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations

Plus en détail

Licence professionnelle Bibliothécaire

Licence professionnelle Bibliothécaire Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Bibliothécaire Université Bordeaux Montaigne Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Economie - Gestion de l Université Paris 8 - Vincennes Saint-Denis Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Langues étrangères appliquées de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations

Plus en détail

Licence professionnelle Droit, ergonomie et relations sociales dans l entreprise

Licence professionnelle Droit, ergonomie et relations sociales dans l entreprise Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Droit, ergonomie et relations sociales dans l entreprise Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations

Plus en détail

Licence professionnelle Éditeur

Licence professionnelle Éditeur Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Éditeur Université Bordeaux Montaigne Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin,

Plus en détail

Licence professionnelle Coordinateur de projets en gestion des risques

Licence professionnelle Coordinateur de projets en gestion des risques Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Coordinateur de projets en gestion des risques Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes

Plus en détail

Licence professionnelle Gestion et administration du personnel

Licence professionnelle Gestion et administration du personnel Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Gestion et administration du personnel Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit de l'union européenne de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Langues étrangères appliquées de l Université de Cergy-Pontoise Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations

Plus en détail

Master Ecologie et éthologie

Master Ecologie et éthologie Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Ecologie et éthologie Université Jean Monnet Saint-Etienne - UJM Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Mathématiques et informatique appliquées aux sciences humaines et sociales (MIASHS) de l Université Lille 3 Sciences humaines et sociales

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Comptabilité, contrôle, audit de l Université Paris-Est Créteil Val de Marne - UPEC Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014

Plus en détail

Licence professionnelle Assistant de gestion import-export

Licence professionnelle Assistant de gestion import-export Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Assistant de gestion import-export Université Toulouse III - Paul Sabatier - UPS Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Marketing de l Université Lille 1 Sciences et technologies - USTL Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations

Plus en détail

Licence professionnelle Commerce, spécialité chargé d affaires en informatique, commercialisation de solutions informatiques

Licence professionnelle Commerce, spécialité chargé d affaires en informatique, commercialisation de solutions informatiques Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Commerce, spécialité chargé d affaires en informatique, commercialisation de solutions informatiques Université de Bordeaux Campagne

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit des affaires européen et comparé de l Université du Littoral Côte d Opale - ULCO Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit de l'environnement littoral et marin de l Université du Littoral Côte d Opale - ULCO Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation

Plus en détail

Licence Lettres appliquées

Licence Lettres appliquées Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Lettres appliquées Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président

Plus en détail

Master Management des ressources humaines

Master Management des ressources humaines Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Management des ressources humaines Université Toulouse 1 Capitole UT1 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES,

Plus en détail

Licence professionnelle Management des services de transport de voyageurs

Licence professionnelle Management des services de transport de voyageurs Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Management des services de transport de voyageurs Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et

Plus en détail

Licence bi-disciplinaire anglais scandinave

Licence bi-disciplinaire anglais scandinave Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence bi-disciplinaire anglais scandinave Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Informatique de l Université Lille 1 Sciences et technologies - USTL Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit privé et sciences criminelles de l Université Lille 2 Droit et santé Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section

Plus en détail

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Droit public. Université Jean Monnet Saint-Etienne - UJM

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Droit public. Université Jean Monnet Saint-Etienne - UJM Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Droit public Université Jean Monnet Saint-Etienne - UJM Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin,

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Biogéosciences de l Université Paris 7 Denis Diderot Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations et des

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Sciences humaines et sociales de l Université de la Réunion Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations

Plus en détail

Rapport d évaluation des masters réservés aux établissements habilités à délivrer le titre d'ingénieur diplômé

Rapport d évaluation des masters réservés aux établissements habilités à délivrer le titre d'ingénieur diplômé Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation des masters réservés aux établissements habilités à délivrer le titre d'ingénieur diplômé Grenoble INP ENSE Campagne d évaluation 2013-2014 Section

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Management de projets dans le domaine éducatif, social ou socioculturel de l Université de Haute-Alsace Vague C

Plus en détail

Licence professionnelle Assistant juridique

Licence professionnelle Assistant juridique Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Assistant juridique Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier

Plus en détail

Italien. Licence de langues, littératures et civilisations étrangères (LLCE) http ://www.llsh.univ-savoie.fr

Italien. Licence de langues, littératures et civilisations étrangères (LLCE) http ://www.llsh.univ-savoie.fr Licence de langues, littératures et civilisations étrangères (LLCE) Italien Le département de Langues, Littératures et Civilisations Étrangères regroupe trois sections : anglais, espagnol, italien. Il

Plus en détail

Master Audiovisuel, communication et arts du spectacle

Master Audiovisuel, communication et arts du spectacle Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Audiovisuel, communication et arts du spectacle Université Toulouse II - Jean Jaurès - UT2J Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes

Plus en détail

LICENCE - SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES MENTION HISTOIRE DE L'ART ET ARCHEOLOGIE

LICENCE - SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES MENTION HISTOIRE DE L'ART ET ARCHEOLOGIE LICENCE - SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES MENTION HISTOIRE DE L'ART ET ARCHEOLOGIE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Licence (LMD) Domaine ministériel : Sciences humaines et sociales Présentation

Plus en détail

Licence Bi-disciplinaire Espagnol- Portugais

Licence Bi-disciplinaire Espagnol- Portugais Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Bi-disciplinaire Espagnol- Portugais Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Informatique de l Université Paris 7 Denis Diderot Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations et des

Plus en détail

Master Méthodes informatiques appliquées à la gestion

Master Méthodes informatiques appliquées à la gestion Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Méthodes informatiques appliquées à la gestion Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES,

Plus en détail

Licence Études hispaniques

Licence Études hispaniques Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Études hispaniques Université Lumière-Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit de la santé de l Université Paris 8 Vincennes Saint-Denis Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations

Plus en détail

Evaluation des diplômes Masters Vague B. Présentation de la mention. Indicateurs. Bilan de l évaluation ACADEMIE : ROUEN

Evaluation des diplômes Masters Vague B. Présentation de la mention. Indicateurs. Bilan de l évaluation ACADEMIE : ROUEN Evaluation des diplômes Masters Vague B ACADEMIE : ROUEN Etablissement : Université de Rouen Demande n S3MA12000050 Domaine : Arts, lettres, langues Mention : Langues, idées, sociétés Présentation de la

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Didactique du Français Langue Étrangère et Seconde DiFLES

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Didactique du Français Langue Étrangère et Seconde DiFLES www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Didactique du Français Langue Étrangère et Seconde DiFLES Introduction sur la formation Depuis 2005, le master DiFLES propose une formation approfondie dans le domaine

Plus en détail

Licence de langues, littératures et civilisations étrangères (LLCE)

Licence de langues, littératures et civilisations étrangères (LLCE) Licence de langues, littératures et civilisations étrangères (LLCE) Espagnol Le département de Langues, Littératures et Civilisations Étrangères regroupe trois sections : anglais, espagnol, italien. Il

Plus en détail

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Licence Histoire. Université Lumière - Lyon 2. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Licence Histoire. Université Lumière - Lyon 2. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Histoire Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président En

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Statistique et informatique décisionnelle pour la santé de l Université Paris Descartes Vague D 2014-2018 Campagne

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Administration économique et sociale (AES) de l Université Montpellier 1 UM1 Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Economie et société de l Université de Haute-Alsace Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Scénarisation multimédia de contenus de formation en ligne de l Université Paris 13 - Paris-Nord Vague D 2014-2018

Plus en détail

Evaluation des masters de l'ecole nationale supérieure des sciences de l information et des bibliothèques (ENSSIB)

Evaluation des masters de l'ecole nationale supérieure des sciences de l information et des bibliothèques (ENSSIB) Section des Formations et des diplômes Evaluation des masters de l'ecole nationale supérieure des sciences de l information et des bibliothèques (ENSSIB) Juillet 2010 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Licence professionnelle Commerce spécialité Acheteur

Licence professionnelle Commerce spécialité Acheteur Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Commerce spécialité Acheteur Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES,

Plus en détail

Licence Mathématiques et informatique appliquées aux sciences humaines et sociales

Licence Mathématiques et informatique appliquées aux sciences humaines et sociales Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Mathématiques et informatique appliquées aux sciences humaines et sociales Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Assistant de production et d'administration musiques actuelles de l Université de Lorraine Vague C 2013-2017 Campagne

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit international de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Licence Langues, littératures et civilisations étrangères (LLCE)

Licence Langues, littératures et civilisations étrangères (LLCE) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Langues, littératures et civilisations étrangères (LLCE) Université Stendhal - Grenoble 3 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Informatique de l Université Paris 7 Denis Diderot Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations et

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Langues du monde et formation appliquée en relations internationales de l Institut National des Langues et Civilisations Orientales

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Philosophie de l Université Lille 3 Sciences humaines et sociales Charles de Gaulle Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes. Evaluation des diplômes de l École supérieure des beaux arts de Nantes Métropole

Section des Formations et des diplômes. Evaluation des diplômes de l École supérieure des beaux arts de Nantes Métropole Section des Formations et des diplômes Evaluation des diplômes de l École supérieure des beaux arts de Nantes Métropole Juillet 2010 Section des Formations et des diplômes Évaluation des diplômes de l

Plus en détail

Généralités. Formations transversales aux sciences humaines: histoire, sociologie, littérature, langues, droit, économie, géopolitique.

Généralités. Formations transversales aux sciences humaines: histoire, sociologie, littérature, langues, droit, économie, géopolitique. Généralités Difficile de faire la différence entre des formations orientées vers la science politique et une autre vers les relations internationales dans l organisation de l enseignement supérieur français.

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit public de l Université Panthéon-Assas Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Licence Economie et Société

Licence Economie et Société Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Economie et Société Université Toulouse 1 Capitole - UT1 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin,

Plus en détail

Rapport d évaluation : Formation conduisant à un diplôme conférant le grade de master

Rapport d évaluation : Formation conduisant à un diplôme conférant le grade de master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation : Formation conduisant à un diplôme conférant le grade de master Diplôme de deuxième cycle supérieur Création musicale Conservatoire national

Plus en détail

Evaluation des diplômes Masters Vague B. Présentation de la mention. Indicateurs ACADEMIE : CAEN. Etablissement : Université de Caen Basse-Normandie

Evaluation des diplômes Masters Vague B. Présentation de la mention. Indicateurs ACADEMIE : CAEN. Etablissement : Université de Caen Basse-Normandie Evaluation des diplômes Masters Vague B ACADEMIE : CAEN Etablissement : Université de Caen BasseNormandie Demande n S3MA120000016 Domaine : Droit, économie, gestion Mention : Banque, finance, assurance

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit public de l Université d Evry-Val-d Essonne - UEVE Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations et

Plus en détail

Licence professionnelle Métiers de l administration territoriale

Licence professionnelle Métiers de l administration territoriale Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Métiers de l administration territoriale Université Toulouse II - Jean Jaurès UT2J Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations

Plus en détail

Licence Sciences pour l ingénieur

Licence Sciences pour l ingénieur Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Sciences pour l ingénieur Université de Toulouse III Paul Sabatier - UPS Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES,

Plus en détail

Licence Economie et gestion

Licence Economie et gestion Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Economie et gestion Université Jean Monnet Saint-Etienne - UJM Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Sciences sociales, économiques et politique de l Institut Catholique de Paris Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013

Plus en détail

Licence professionnelle Gestion informatisée des organisations - progiciels de gestion intégrés

Licence professionnelle Gestion informatisée des organisations - progiciels de gestion intégrés Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Gestion informatisée des organisations - progiciels de gestion intégrés Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Matériaux de l Université d Evry-Val-d Essonne - UEVE Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations et des

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Electronique, informatique et communication embarquées appliquées aux transports de l Université de Valenciennes

Plus en détail

LICENCE LETTRES PARCOURS LETTRES MODERNES APPLIQUEES

LICENCE LETTRES PARCOURS LETTRES MODERNES APPLIQUEES LICENCE LETTRES PARCOURS LETTRES MODERNES APPLIQUEES Plus d'infos Crédits ECTS : 180 / Durée : 3 ans / Niveau d'étude : BAC +3 Nature de la formation : Diplôme Stage : Facultatif unimes Composante Langues,

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Management du tourisme et des loisirs, spécialité e-commercialisation des produits touristiques de l Université de Corse Pasquale

Plus en détail

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Management. Université de Bordeaux. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Management. Université de Bordeaux. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Management Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président En vertu

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Cinéma et audiovisuel Réalisation de documentaires et valorisation des archives

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Cinéma et audiovisuel Réalisation de documentaires et valorisation des archives www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Cinéma et audiovisuel Réalisation de documentaires et valorisation des archives De l écriture à la réalisation d un film documentaire Ce master professionnel, qui

Plus en détail

Licence Bi-disciplinaire anglais-allemand

Licence Bi-disciplinaire anglais-allemand Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Bi-disciplinaire anglais-allemand Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier

Plus en détail

Master Affaires politiques et internationales

Master Affaires politiques et internationales Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Affaires politiques et internationales Université de Bordeaux (déposant) Sciences Po Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et

Plus en détail