CERN EUROPEAN ORGANIZATION FOR NUCLEAR RESEARCH

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CERN EUROPEAN ORGANIZATION FOR NUCLEAR RESEARCH"

Transcription

1 CERN LIBRARIES, GENEVA CERN/FC/1006 Original : anglais 22 janvier 1968 CM-P ORGANISATION EUROPÉENNE POUR LA RECHERCHE NUCLÉAIRE CERN EUROPEAN ORGANIZATION FOR NUCLEAR RESEARCH COMITE DES FINANCES Quatre-vingt-huitième réunion Genève - 31 janvier 1968 ADJUDICATION CONCERNANT LES CABLES A UN SEUL CONDUCTEUR DE CUIVRE, REFROIDIS PAR CIRCULATION D'EAU ET DESTINES A L'AIMANT PRINCIPAL DES ANNEAUX DE STOCKAGE A INTERSECTIONS

2 ADJUDICATION CONCERNANT LES CABLES A UN SEUL CONDUCTEUR DE CUIVRE, REFROIDIS PAR CIRCULATION D'EAU ET DESTINES A L'AIMANT PRINCIPAL DES ANNEAUX DE STOCKAGE A INTERSECTIONS 1. Introduction Objet du contrat Les anneaux magnétiques des ISR consisteront en un nombre d'unités disposées suivant deux polygones curvilignes qui se recoupent, et séparées par des intervalles sans champ de différentes longueurs, allant de 1,64. m à 13,01 m. Le diamètre moyen des deux anneaux est de 300 m environ. Il y aura des unités magnétiques de deux types différents, appelées respectivement F (focalisantes) et D (défocalisantes). Chaque type comportera des unités de deux longueurs différentes, selon qu'elles contiendront un ou deux noyaux. Chaque unité a ses propres bobines d'excitation montées autour des deux pôles. Les bobines des unités magnétiques de chaque anneau seront connectées en séries au moyen de câbles à un seul conducteur et à refroidissement par eau. L'excitation de l'aimant se fera avec du courant continu. Le courant maximum sera de 3750 A et la tension maximale de fonctionnement de 1875 V. de : Le contrat proposé concerne la fourniture et l'installation 672 câbles à un seul conducteur de cuivre de section 900 mm 2 qui sont refroidis par circulation d'eau et sont de différentes longueurs, la longueur totale de tous ces câbles atteignant 15,1 km; 996 pièces de connexion servant à raccorder les câbles aux bornes des bobines d'excitation et à relier entre elles certaines sections de câble. 2. Description des câbles et des pièces de connexion Lorsque le courant à porter est de 3750 A, la solution la plus économique consisterait à donner au conducteur en cuivre une section de 1800 mm 2. Mais comme un câble de cette taille serait trop encombrant et qu'en raison de son poids et du rayon de courbure requis, son installation serait des plus difficiles, si impossible, le conducteur comprend deux câbles parallèles, la section du cuivre dans chacun de ces câbles étant de 900 mm 2.

3 page 2 Il s'agira en outre de câbles à refroidissement par eau, ce qui permettra de limiter la capacité du système de climatisation du tunnel des ISR. Le câble devra posséder un canal central pour le refroidissement autour duquel les fils du conducteur de cuivre seront enroulés concentriquement, la section du conducteur étant de 900 mm 2. L'isolation du conducteur consistera en une isolation principale d'une épaisseur de 3,6 mm et une gaine extérieure de protection d'une épaisseur de 2,4 mm. Afin de permettre la détection de tout courant de fuite excessif, on disposera un écran entre l'isolation principale et la gaine extérieure. Pour l'isolation principale et la gaine extérieure, on emploiera le polyethylene. Comme l'ont montré des échantillons d'isolation principale et de gaine extérieure qui ont été soumis à un rayonnement allant jusqu'à 10 8 rad, le polyéthyléne subira sans dommages un rayonnement dont la dose maximale est évaluée à 10 7 rad. Le polyéthylène a en outre de bonnes caractéristiques électriques. La longueur de fabrication des câbles sera de 400 m approximativement. Ces câbles seront ensuite tronçonnés en fonction des besoins aux différents points des anneaux. En raison de la disposition compliquée des unités magnétiques dans les ISR et de la nécessité de contourner les régions d'intersections, il y aura au total 96 longueurs de câble différentes, comprises entre 6,2 m et 108 m. Chaque tronçon de câble sera pourvu de pièces d'extrémité et de raccords appropriés permettant les connexions électriques et l'admission de l'eau de refroidissement. Des barres de cuivre serviront à relier les câbles aux bobines d'excitation et assureront l'interconnexion de certaines sections de câble. Ces pièces de connexion seront en partie isolées. 3. Recherche préliminaire de fournisseurs adéquats Dans les aimants à courant d'excitation élevé qui sont actuellement utilisés dans les accélérateurs, l'interconnexion des bobines s'effectue au moyen de barres omnibus à refroidissement par eau. Dans les ISR, l'emploi de barres omnibus rigides aurait été difficile et coûteux en raison de la complication des contournements aux huit régions d'intersections des deux anneaux. De plus, de nombreux joints auraient été nécessaires, car on ne produit pas de barres de cuivre de section voulue qui aient une longueur supérieure à 12 m environ. C'est pourquoi il a été décidé, à un stade peu avancé du projet, d'examiner s'il serait possible de se procurer des câbles

4 page 3 appropriés, refroidis par circulation d'eau. On a donc adressé aux principaux fabricants de câbles des Etats Membres une lettre exposant nos exigences, afin de savoir s'ils s'intéresseraient à cette fabrication. Le Tableau 1 donne la liste des entreprises qui ont été consultées. Les réponses reçues montraient que quatre entreprises avaient déjà fabriqué des cables refroidis par circulation d'eau et que d'autres firmes étaient également disposées à produire un câble à refroidissement par eau qui répondrait à nos exigences. Des prix cités à titre indicatif par ces entreprises, il ressortait que le coût total de ces câbles serait nettement inférieur à celui de barres de cuivre. 4. Soumissions L'appel d'offres I-4797/ISR pour la fourniture et l'installation des cables à refroidissement par eau et des pièces de connexion, conformément au document ISR-MAG/SP/tm du 13 juin 1967 "Specification for the water-cooled single core copper cables for the Main Magnet of the Intersecting Storage Rings", a été lancé le 26 juin 1967 aux firmes dont la liste figure au Tableau 2. Ce tableau indique aussi quelles firmes ont soumissionné. Des exemplaires des spécifications ont été envoyés à tous les membres du Comité des Finances. L'échéance applicable à l'envoi des soumissions avait été arrêtée au 30 septembre Trois semaines avant la date de clôture, une des entreprises a demandé une prolongation du délai de soumission. Après examen du calendrier des travaux, l'échéance a été reportée au 16 octobre On a notifié ce changement à toutes les entreprises par télex. Six entreprises ont soumis des offres. 5. Analyse des offres Le Tableau 3 donne les prix totaux cotés par les six soumissionnaires. Une firme, AEI*, a proposé deux solutions. Quant au prix indiqué par les Câbleries de Cossonay, il ne comprend pas les pièces de connexion ni l'installation. Tous les prix cotés sont susceptibles d'être ajustés en fonction de la différence entre le prix dû cuivre à la date de la soumission et les premiers cours à terme du London Metal Exchange après la date de la signature du contrat. La comparaison des soumissions fait apparaître trois groupes distincts: a) Kabelmetal et BICC:** prix inférieurs à 2 millions de francs suisses; * Associated Electrical Industries International Ltd. ** British Insulated Callender's Cables.

5 page 4 b) AEI et les Câbles de Lyon: prix se situant aux environs de 2,5 millions de francs suisses; C) Geoffroy-Delore: prix atteignant près de 3 millions de francs suisses. On arrive à un prix du même ordre pour l'offre des Câbleries de Cossonay, si l'on tient compte du coût des pièces de connexion et des frais d'installation. Tous les soumissionnaires ont accepté les spécifications du CERN relatives à la section du conducteur de cuivre et au rayon de courbure minimum du câble; tous ont proposé le polyéthyléne comme isolant et un ruban de cuivre comme écran. Deux types de canaux de refroidissement sont envisagés: soit un tuyau de cuivre (les Câbleries de Cossonay, BICC, Geoffroy- Delore et Kabelmetal), soit une spirale de cuivre dur (les Câbles de Lyon). AEI a offert le choix entre les deux solutions. Pour la réalisation des extrémités, BICC, les Câbleries de Cossonay et Geoffroy-Delore ont proposé des cosses soudées ou brasées, les Câbles de Lyon et AEI des cosses serties à l'aide d'une presse. Kabelmetal a suggéré les deux solutions. En ce qui concerne la subdivision des câbles en tronçons de longueurs voulues et le montage des extrémités, chaque soumissionnaire a fait connaître ses préférences, mais tous - à l'exception des Câbleries de Cossonay - ont prévu la possibilité d'exécuter ces opérations au cours de l'installation. AEI, les Câbleries de Cossonay, les Câbles de Lyon et Geoffroy-Delore ont proposé de tronçonner tous les câbles et de monter toutes les extrémités en usine, tandis que BICC a suggéré de le faire au CERN sur chantier, lors de l'installation. Kabelmetal a envisagé la première solution pour les câbles courts et la deuxième pour les câbles longs. Hormis les Câbleries de Cossonay, tous les soumissionnaires acceptent cependant que ce point fasse l'objet de nouvelles discussions. 6. Renseignements techniques complémentaires au sujet des deux offres les plus basses Aucune des offres n'était entièrement satisfaisante pour tous les détails techniques. On a donc décidé une visite à Kabelmetal et à BICC, qui étaient les deux soumissionnaires les moins disants, afin de débattre les points qui réclamaient des éclaircissements.

6 page 5 Les deux firmes avaient proposé des tuyaux de refroidissement d'un diamètre plus grand qu'il n'était spécifié: elles ont fait valoir que ces solutions étaient plus commodes du point de vue technique et n'avaient qu'une incidence négligeable sur le coût des câbles, mais elles se sont déclarées prêtes à réduire ces diamètres si le CERN le désirait. Kabelmetal avait cru que les essais prévus pour les câbles finis ne porteraient que sur un tiers environ du nombre total de ces câbles. Après échange de vues, l'entreprise a consenti à soumettre à des essais chaque câble fini et à informer le CERN de l'augmentation du prix coté qui en résulterait. En ce qui concerne les pièces de connexion, Kabelmetal avait établi son offre en supposant que les barres étaient d'une seule pièce, mais l'entreprise s'est montrée disposée à envisager une structure feuilletée, qui est plus souple, et à informer le CERN du supplément de dépense qu'entraînerait cette solution. Kabelmetal a également accepté d'adresser au CERN une copie de l'attestation relative aux essais que la Technische Hochschule Hannover, Institut für Werkstoffkunde, a exécutés sur les raccords de circulation d'eau proposés, ainsi qu'une copie du rapport concernant les essais d'étanchéité faits par Kabelmetal sur les extrémités proposées. BICC avait supposé qu'il n'était pas nécessaire de rendre toute l'extrémité étanche et avait en conséquence proposé un type d'extrémité et un raccord ne répondant pas à nos exigences. Cette firme avait en outre envisagé de finir et d'essayer tous les câbles au CERN, mais n'avait pas pris en considération la fourniture du matériel d'essais requis. Enfin, l'offre de BICC ne tenait pas compte des pertes de câble dues au tronçonnement, ni de l'exécution du prototype. Après discussion, BICC a accepté de modifier ses propositions de façon à satisfaire aux spécifications concernant tous les points susmentionnés, et d'informer le CERN de l'incidence de ces changements sur le prix coté. 7. Conséquences des modifications des cours du change Le 19 novembre, le cours du change de la livre sterling a été modifié. On a donc adressé le 22 novembre un télégramme à toutes les entreprises ayant fait une offre, afin de savoir si les récentes modifications des cours du change affecteraient les prix cotés. Les Câbles de Lyon, Geoffroy-Delore, les Câbleries de Cossonay et Kabelmetal ont répondu que leurs prix étaient inchangés, à l'exception des prix du cuivre qui avaient servi de base à l'établissement de leurs soumissions.

7 page 6 AEI a fourni un prix révisé uniquement pour la première offre de sa soumission, le nouveau prix de cuivre étant de 550 Ł/long ton. La firme BICC a informé le CERN qu'elle préparait une révision de sa soumission en tenant compte des changements intervenus dans les cours du change. A la suite des discussions techniques mentionnées au chapitre 6, BICC a soumis le 2 décembre une offre révisée et l'on a reçu de Kabelmetal des lettres datées des 8 et 14 décembre. Dans le Tableau 4 figurent les prix finals révisés, les prix du cuivre adoptés par les différents soumissionnaires, les majorations des prix cotés par hausse unitaire du prix du cuivre au London Metal Exchange, et, à titre de comparaison, tous les prix de soumission calculés en fonction du prix du cuivre ayant servi de base à l'offre BICC révisée du 2 décembre, soit 575 Ł/long ton. L'Appendice l fournit d'amples détails sur les formules de variation des prix proposées par les deux soumissionnaires les moins disants. 8. Choix de l'adjudicataire Tous les soumissionnaires sont des fabricants bien équipés et ayant une grande expérience. Kabelmetal et BICC ont soumis les offres les plus basses (voir Tableau 3). Des discussions qui ont eu lieu avec ces deux firmes, il ressort que toutes deux sont disposées à adapter leurs propositions techniques de façon à livrer un produit qui réponde entièrement aux spécifications du CERN. Le Tableau 4 montre que leurs prix révisés restent nettement inférieurs à ceux dé tous les autres soumissionnaires. Tout échange de vues avec d'autres entreprises était par conséquent superflu. L'offre de Kabelmetal, avec les renseignements complémentaires contenus dans les lettres des 8 et 14 décembre, satisfait pleinement aux exigences techniques et est en môme temps la plus économique. Tous les essais que le CERN a exécutés sur les échantillons de matériaux isolants fournis par cette entreprise ont été couronnés de succès et les attestations relatives aux essais effectués sur les pièces d'extrémités et les raccords de circulation d'eau font toutes état d'excellents résultats. Nous tes à remercier les autres soumissionnaires qui ont consacré beaucoup d'attention et d'intérêt à la fabrication des câbles à refroidissement par eau et de leurs éléments.

8 page 7 9. Recommandation Le Comité des Finances est donc invité à autoriser l'adjudication de ce contrat à l'entreprise Kabel- und Metallwerke Gutchoffnungshütte AG, Hannover, sur la base du prix coté de francs suisses et compte tenu des renseignements complémentaires contenus dans les lettres des 8 et 14 décembre 1967.

9 page 8 TABLEAU 1 LISTE DES ENTREPRISES CONTACTEES EN VUE DE LA FABRICATION DES CABLES A REFROIDISSEMENT PAR EAU Pays Autriche Belgique France Italie Pays-Bas République fédérale d'allemagne Royaume-Uni Suède Suisse Entreprise Felten & Guilleaume ACEC Les Câbles de Lyon Geoffroy-Delore Thompson Houston Cable Export Soc. Italiana N.V. Hollandsche Draad en Kabelfabriek Deutsche Kabelwerke Felten & Guilleaume Hackothal Osnabrücker Kupfer- und Drahtwerke AEI BICC General Electric Standard Telephone Sieverts Kabelwork Les Câbleries de Cossonay Dätwyler AG R. & E. Huber Intérêt témoigné ** * sans réponse sans réponse sans réponse sans réponse * * * sans réponse Remarque: Hackethal a fusionné par la suite avec Osnabrücker Kupferund Drahtwerk pour former la Kabel- und Metallwerke Gutehoffnungshütte AG(Kabelmetal). * Ces entreprises ont déjà fabriqué des câbles refroidis par circulation d'eau. ** A offert le câble produit par les Câbles de Lyon.

10 page 9 TABLEAU 2 LISTE DES ENTREPRISES AUXQUELLES A ETE ADRESSE L'APPEL D'OFFRES DU 26 JUIN 1967 Pays Autriche Belgique Danemark Espagne France Italie Pays-Bas Entreprise Felten & Guilleaume La Seneffoise Erik Westerberg AS Nordisk Kabel- og Traadfabriker Conductores Electricos Mercadé S.A. Les Câbles de Lyon S.A. Geoffroy-Delore Sté Alsacienne de Construction Mécanique Cable Export Sociétà Italiana N.V. Hollandsche Draad en Kabelfabriek Soumission République fédérale d'allemagne Royaume-Uni Suède Suisse Kabelmetal Norddeutsche Soekabelwerke AG Rheinische Draht- und Kabelwerke GmbH AEI BICC Rist's Wires and Cables Ltd. Standard Telephone and Cables Ltd. Sicverts Kabolwerk AG Les Câbleries de Cossonay R. & E. Huber

11 page 10 TABLEAU 3 SOUMISSIONS RECUES ET PRIX TOTAUX A LA DATE DU 18 OCTOBRE 1967 Soumissionnaire Prix total (en FS) fabrication, essais, livraison et installation) Kabelmetal BICC AEI , , , (deuxième offre) , (première offre) Les Câbles de Lyon Geoffroy-Delore Les Câbleries de Cossonay , , , * * Installation et pièces de connexion comprises.

12 TABLEAU 4 CERN/FC/1006 page 11 Soumissionnaire PRIX TOTAUX FINALS APRES LA DEVALUATION DE LA LIVRE STEELING Prix total (en FS) Prix du cuivre (en FŁ/long ton) ayant servi de base au calcul de l'offre Majoration du prix total (en FS) pour chaque augmentation du prix du cuivre d'une Ł/long ton Prix total (en FS) pour un prix du cuivre de 575 Ł/long ton Kabelmetal BICC AEI (première offre) , 1) ,35 1) , 464,5 575,- 550, , , ,04 2) , , ,-- (deuxième Les Câbles de Lyon Geoffroy-Delore offre) , , 2 9S6 818, 433,5 453,2 444, ,28 2) 1 591,43 3) 1 740, , , , Les Câbleries de Cossonay , 4) 461, ,37 3) , 1) Compte tenu des améliorations prévues à la suite des discussions tecnniques. 2) Longueur totale de câble obtenue en divisant le prix total du câble par le prix unitaire. 3) Calculé sur la base du poids du cuivre des éléments. 4) Installation et pièces de connexion comprises.

13 APPENDICE DETAILS CONCERNANT LES FORMULES DE VARIATION DES PRIX PROPOSEES DANS LES DEUX OFFRES LES PLUS BASSES Ces formules prévoient l'ajustement du prix contractuel selon le mouvement des salaires et le prix du cuivre. Pour les deux entreprises, le prix de cuivre sera déterminé par les cours à terme du London Metal Exchange qui seront en vigueur le matin du premier jour d'ouverture après l'acceptation de la commande. P = Prix de facture (francs suisses) P o = Prix coté (francs suisses) Cu = Prix de cuivre (livre sterling/long ton) en vigueur le matin du premier jour d'ouverture de la Bourse après l'acceptation de la commande Cu o = Prix de cuivre (livre sterling/long ton) ayant servi de base au calcul des prix cotés. 1. Kabelmetal (i) Câble P = P o + (Cu - Cu o ) x 123,37 x 15,6 P = Prix de facture de la longueur totale de câble P o = Prix de soumission de la longueur totale de câble, (ii) Pièces de connexion, cosses et raccords Sur la base d'un poids total évalué à kg, P = P o + (Cu - Cu o ) x 116,80 P = Prix de facture pour l'ensemble des pièces de connexion, cosses et raccords P o = Prix de soumission pour l'ensemble des pièces de connexion, cosses et raccords.

14 APPENDICE page 2 (iii) Salaires Il n'y aura d'ajustement qu'à la date de l'acceptation de la commande et selon.la formule suivante P = P o (W -4,96)/4,96 x 1329,81 P = Prix total à la date de l'acceptation de la commande P o = Prix total figurant dans l'offre W = Salaire horaire des ouvriers qualifiés (Facharbeiterlohn DM/hr) à la date de l'acceptation de la commande. 2. BICC (i) Câble P = P o + (Cu - Cu o ) x 81,72 x 16,5 P = Prix de facture de la longueur totale de câble P o = Prix de soumission de la longueur total de câble. (ii) Cosses Sur la base du nombre total de cosses, P = P o + (Cu - Cu o ) x 51,92 P = Prix de facture du nombre total de cosses P o = Prix de soumission du nombre total de cosses. (iii) Pièces de connexion Sur la base d'un poids total du cuivre évalué à kg P = P o + (Cu - Cu o ) x 99,36 P = Prix de facture des pièces de connexion P o = Prix de soumission des pièces de connexion.

15 APPENDICE page 3 (iv) Salaires Pour les salaires il n'est proposé aucune formule de variation des prix.

CERN EUROPEAN ORGANIZATION FOR NUCLEAR RESEARCH

CERN EUROPEAN ORGANIZATION FOR NUCLEAR RESEARCH CONFIDENTIEL CERN LIBRARIES, GENEVA CERN/FC/2231 Original: français 22 novembre 1978 CM-P00092500 ORGANISATION EUROPÉENNE POUR LA RECHERCHE NUCLÉAIRE CERN EUROPEAN ORGANIZATION FOR NUCLEAR RESEARCH COMMITE

Plus en détail

1 EVALUATION DES OFFRES ET NEGOCIATIONS

1 EVALUATION DES OFFRES ET NEGOCIATIONS CERN LIBRARIES, GENEVA CM-P00090679 1 EXTRAIT DU REGLEMENT INTERNE APPLIQUE PAR L'ADMINISTRATION DANS L'ATTRIBUTION DES MARCHES DU CERN 1 EVALUATION DES OFFRES ET NEGOCIATIONS 1.0 Ouverture et évaluation

Plus en détail

CERN LIBRARIES, GENEVA CERN/FC/33 Genève, le 15 février 1955 ORGANISATION EUROPEENNE POUR LA RECHERCHE NUCLEAIRE PROJET DE PROCES-VERBAL

CERN LIBRARIES, GENEVA CERN/FC/33 Genève, le 15 février 1955 ORGANISATION EUROPEENNE POUR LA RECHERCHE NUCLEAIRE PROJET DE PROCES-VERBAL CERN LIBRARIES, GENEVA CERN/FC/33 Genève, le 15 février 1955 CM-P00080522 ORGANISATION EUROPEENNE POUR LA RECHERCHE NUCLEAIRE PROJET DE PROCES-VERBAL DEUXIEME REUNION DU COMITE DES FINANCES GENEVE 25 janvier

Plus en détail

CERN EUROPEAN ORGANIZATION FOR NUCLEAR RESEARCH

CERN EUROPEAN ORGANIZATION FOR NUCLEAR RESEARCH CERN LIBRARIES, GENEVA CERN/FC/1514 Original: anglais 4 décembre 1972 CM-P00088400 ORGANISATION EUROPÉENNE POUR LA RECHERCHE NUCLÉAIRE CERN EUROPEAN ORGANIZATION FOR NUCLEAR RESEARCH COMITE DES FINANCES

Plus en détail

Circulaire Marchés publics Art. 30 CTM

Circulaire Marchés publics Art. 30 CTM Circulaire. - Marchés publics. - Chantiers temporaires ou mobiles. - Plan de sécurité et de santé - Directives pratiques portant sur les documents à joindre à l'offre en application de l'article 30, alinéa

Plus en détail

Thermocouples pour systèmes d'injection à canaux chauds Type TC46

Thermocouples pour systèmes d'injection à canaux chauds Type TC46 Mesure électrique de température Thermocouples pour systèmes d'injection à canaux chauds Type TC46 Fiche technique WIKA TE 65.46 Applications Industrie du plastique et du caoutchouc Douilles et buses à

Plus en détail

ORGANISATION EUROPÉENNE POUR LA RECHERCHE NUCLÉAIRE CERN EUROPEAN ORGANIZATION FOR NUCLEAR RESEARCH

ORGANISATION EUROPÉENNE POUR LA RECHERCHE NUCLÉAIRE CERN EUROPEAN ORGANIZATION FOR NUCLEAR RESEARCH CERN/FC/5737/Rév. 12 juin 2013 ORGANISATION EUROPÉENNE POUR LA RECHERCHE NUCLÉAIRE CERN EUROPEAN ORGANIZATION FOR NUCLEAR RESEARCH COMITÉ DES FINANCES Trois cent quarante-quatrième réunion Genève 19 juin

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES 1 INTRODUCTION 2 CONDITIONS D'INSTALLATION ET MONTAGE. 1.1 Contexte du projet et objectif : 1.2 Périmètre de la consultation

CAHIER DES CHARGES 1 INTRODUCTION 2 CONDITIONS D'INSTALLATION ET MONTAGE. 1.1 Contexte du projet et objectif : 1.2 Périmètre de la consultation ATTIJAIBANK conditions générales 1 INTRODUCTION 1.1 Contexte du projet et objectif : CAHIER DES CHARGES Dans le cadre du projet du nouveau siège ATTIJARIBANK se propose de lancer une consultation pour

Plus en détail

Guide de démarrage rapide ACTIVboard PC et Mac Edition française TP-1506-FR Version 3. Promethean France 2004

Guide de démarrage rapide ACTIVboard PC et Mac Edition française TP-1506-FR Version 3. Promethean France 2004 Guide de démarrage rapide ACTIVboard PC et Mac Edition française TP-1506-FR Version 3 Promethean France 2004 Remarque : Ce document est une traduction de l'anglais. Si le contenu du document est difficilement

Plus en détail

NOTICE DE MONTAGE ET DE MISE EN SERVICE DES RUBANS CHAUFFANTS ELECTRIQUES

NOTICE DE MONTAGE ET DE MISE EN SERVICE DES RUBANS CHAUFFANTS ELECTRIQUES NOTICE DE MONTAGE ET DE MISE EN SERVICE DES RUBANS CHAUFFANTS ELECTRIQUES SOMMAIRE I. Système de base...2 II. Stockage...2 III. Vérifications Préliminaires...2 IV. Préparation...2 V. Réalisation...3 VI.

Plus en détail

Aide à l'application Chauffage et production d'eau chaude sanitaire Edition décembre 2007

Aide à l'application Chauffage et production d'eau chaude sanitaire Edition décembre 2007 Aide à l'application Chauffage et production d'eau chaude sanitaire 1. But et objet Une série d'aides à l'application a été créée afin de faciliter la mise en œuvre des législations cantonales en matière

Plus en détail

Lignes directrices relatives au câblage électrique et au câblage informatique dans les écoles

Lignes directrices relatives au câblage électrique et au câblage informatique dans les écoles Lignes directrices relatives au câblage électrique et au câblage informatique dans les écoles Mars 1999 Table des matières OBJET DU PRÉSENT DOCUMENT... 1 HISTORIQUE... 1 LIGNES DIRECTRICES RELATIVES À

Plus en détail

REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE

REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE »»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»

Plus en détail

Couverture de la halle à VIC EN BIGORRE (65)

Couverture de la halle à VIC EN BIGORRE (65) Atelier Etudes Charpentes 5, rue Marcel LAMARQUE 65600 SEMEAC Tél. : 05.62.37.19.13 Fax : 05.62.53.16.81 e.mail : aecexpertises65@aol.com Couverture de la halle à VIC EN BIGORRE (65) C.C.T.P. LOT 04 :

Plus en détail

Les régimes du neutre

Les régimes du neutre Chapitre 1 Les régimes du neutre Dans tout système triphasé Haute ou Basse Tension existent trois tensions simples, mesurées entre chacune des phases et un point commun appelé "point neutre". Physiquement,

Plus en détail

On retrouve généralement les réseaux séparatifs dans les petites et moyennes agglomérations ou dans les extension des villes.

On retrouve généralement les réseaux séparatifs dans les petites et moyennes agglomérations ou dans les extension des villes. Préambule et domaine d'application Le présent document a été créé dans le but pour permettre le dimensionnement des installations de plomberie sanitaire. C'est un document de synthèse, Il reprend partiellement

Plus en détail

E 7242 TREIZIÈME LÉGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 2011-2012. Le 5 avril 2012 Le 5 avril 2012

E 7242 TREIZIÈME LÉGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 2011-2012. Le 5 avril 2012 Le 5 avril 2012 E 7242 ASSEMBLÉE NATIONALE S É N A T TREIZIÈME LÉGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 2011-2012 Reçu à la Présidence de l'assemblée nationale Enregistré à la Présidence du Sénat Le 5 avril 2012 Le 5 avril 2012

Plus en détail

La pose des liaisons souterraines pour le transport de l électricité à haute tension. ELIA Liaisons souterraines 01

La pose des liaisons souterraines pour le transport de l électricité à haute tension. ELIA Liaisons souterraines 01 La pose des liaisons souterraines pour le transport de l électricité à haute tension ELIA Liaisons souterraines 01 02 ELIA Liaisons souterraines Une solution technique : son intérêt et ses contraintes

Plus en détail

MARCHE D APPEL D OFFRE OUVERT

MARCHE D APPEL D OFFRE OUVERT Cahier des Clauses Administratives Particulières MARCHE D APPEL D OFFRE OUVERT Marché concernant la fourniture d'un logiciel ou d'une suite de logiciels permettant de gérer les soins infirmiers, les dossiers

Plus en détail

Format d Évaluation et Dossier Type. Évaluation des Propositions de Première Étape

Format d Évaluation et Dossier Type. Évaluation des Propositions de Première Étape Format d Évaluation et Dossier Type Évaluation des Propositions de Première Étape Édition d Essai Septembre 2011 PRÉFACE Le présent Format d'évaluation et le dossier type ont été préparés par la Banque

Plus en détail

Sonde à résistance à câble Type TR40

Sonde à résistance à câble Type TR40 Mesure électrique de température Sonde à résistance à câble Type TR40 Fiche technique WIKA TE 60.40 pour plus d'agréments, voir page 11 Applications Pour montage direct dans le process Construction de

Plus en détail

Calcul d un vase d expansion à pression variable Flexcon pour une installation de chauffage central

Calcul d un vase d expansion à pression variable Flexcon pour une installation de chauffage central Calcul des vases d'expansion pour les installations de chauffage central Calcul d un vase d expansion à pression variable Flexcon pour une installation de chauffage central Pour le calcul de vases d expansion

Plus en détail

069. TRAVAUX D'ASCENSEURS ET D'INSTALLATIONS DE LEVAGE

069. TRAVAUX D'ASCENSEURS ET D'INSTALLATIONS DE LEVAGE 069. TRAVAUX D'ASCENSEURS ET D'INSTALLATIONS DE LEVAGE Centre de Ressources des Technologies de l'information pour le Bâtiment 069.1. Clauses techniques générales 069.2. Clauses techniques particulières

Plus en détail

Comparaison des normes IFRS et des PCGR du Canada Édition nº 2 Dépréciation des actifs

Comparaison des normes IFRS et des PCGR du Canada Édition nº 2 Dépréciation des actifs Comparaison des normes IFRS et des PCGR du Canada Édition nº 2 Dépréciation des actifs Les normes IFRS et les PCGR du Canada constituent des cadres fondés sur des concepts; de ce point de vue, bon nombre

Plus en détail

Calculateur d'humidité absolue et d'enthalpie

Calculateur d'humidité absolue et d'enthalpie 1 899 1899P01 Calculateur d'humidité absolue et d'enthalpie AQF611 Convertisseur commandé par microprocesseur, permettant de calculer l'humidité absolue, l'enthalpie et la différence d'enthalpie Domaines

Plus en détail

Robinet thermostatique antigel Bydrain

Robinet thermostatique antigel Bydrain IM-P670-01 ST-BEf-04 4.1.2.100 Robinet thermostatique antigel Bydrain Notice de montage et d entretien 1. Informations de sécurité 2. Description 3. Installation 4. Mise en service 5. Fonctionnement 6.

Plus en détail

LES TRAVAUX ELECTRIQUES Page 1

LES TRAVAUX ELECTRIQUES Page 1 LES TRAVAUX ELECTRIQUES 1 / DEFINITIONS 1-1 / TRAVAUX Les travaux ont pour but: de réaliser, de modifier, d'entretenir, de réparer un ouvrage électrique. Ils font l'objet d'une étude préalable générale,

Plus en détail

Détecteur de condensation QXA2000. Siemens Building Technologies HVAC Products

Détecteur de condensation QXA2000. Siemens Building Technologies HVAC Products 1 542 1542P01 1542P02 Détecteur de condensation Dispositif de surveillance permettant d'éviter les dégâts dus à la condensation sur les plafonds rafraîchissants et dans les installations CVC. Pour alimentation

Plus en détail

CERN/cc/697 Original: anglais 9 mars 1967

CERN/cc/697 Original: anglais 9 mars 1967 CERN/cc/697 Original: anglais 9 mars 1967 ORGANISATION EUROPEENNE POUR LA RECHERCHE NUCLEAIRE EUROPEAN ORGANIZATION FOR NUCLEAR RESEARCH COMITE DU CONSEIL Cinquantemeuviéme réunion Genéve - 17 mars 1967

Plus en détail

Guide de démarrage rapide ACTIVote Version PC et MAC Edition française TP1523 Version 1. Promethean France 2004

Guide de démarrage rapide ACTIVote Version PC et MAC Edition française TP1523 Version 1. Promethean France 2004 Guide de démarrage rapide ACTIVote Version PC et MAC Edition française TP1523 Version 1 Promethean France 2004 Consignes de sécurité Ce produit est livré avec un bloc d'alimentation universel (PSU) de

Plus en détail

Méthodologie d Ouverture, de Dépouillement et d Evaluation des Offres Relatives à la Consultation 09 S V.E.De.R

Méthodologie d Ouverture, de Dépouillement et d Evaluation des Offres Relatives à la Consultation 09 S V.E.De.R Programme Projet Instrument Européen de Voisinage et de Partenariat - Coopération Transfrontalière Italie- "Valorisation Energétique des Résidus V.E.De.R PS2.3/02" Composante.2 Communication et Diffusion

Plus en détail

AVIS DE MARCHÉ SERVICES

AVIS DE MARCHÉ SERVICES Département de publication : 69 Annonce No 14-30651 I. II. III. IV. VI. AVIS DE MARCHÉ SERVICES Directive 2004/18/CE. SECTION I : POUVOIR ADJUDICATEUR I.1) Nom, adresses et point(s) de contact : Conseil

Plus en détail

Directives sur les vitrages avec fonction d'alarme

Directives sur les vitrages avec fonction d'alarme Fiche technique 003 Directives sur les vitrages avec fonction d'alarme Description des vitrages d'alarme Principe de fonctionnement du circuit d'alarme Une boucle d'alarme est imprimée sur une vitre thermiquement

Plus en détail

Par une requête, enregistrée le 3 septembre 2015, et un mémoire, enregistré le

Par une requête, enregistrée le 3 septembre 2015, et un mémoire, enregistré le N 1507666 TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE MONTREUIL Société HYDROGEOTECHNIQUE NORD & OUEST Ordonnance du 25 septembre 2015 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Le tribunal administratif de Montreuil

Plus en détail

VILLE DE CHÂTEAUGUAY FOURNITURE ET INSTALLATION D UN BÂTIMENT PRÉFABRIQUÉ ET TRAVAUX CONNEXES POUR LA VILLE DE CHÂTEAUGUAY

VILLE DE CHÂTEAUGUAY FOURNITURE ET INSTALLATION D UN BÂTIMENT PRÉFABRIQUÉ ET TRAVAUX CONNEXES POUR LA VILLE DE CHÂTEAUGUAY VILLE DE CHÂTEAUGUAY FOURNITURE ET INSTALLATION ET TRAVAUX CONNEXES POUR LA VILLE DE CHÂTEAUGUAY DOCUMENT D APPEL D OFFRES NO : SP-14-144 CHAPITRE E CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIÈRES FOURNITURE

Plus en détail

CERN EUROPEAN ORGANIZATION FOR NUCLEAR RESEARCH

CERN EUROPEAN ORGANIZATION FOR NUCLEAR RESEARCH CRN/FC/8 CRN LIBRARIS, GNVA Original: français 27 février 969 CM-P85538 ORGANISATION UROPNN POUR LA RCHRCH NUCLAIR CRN UROPAN ORGANIZATION FOR NUCLAR RSARCH COMIT DS FINANCS Quatre-vingt-seizième réunion

Plus en détail

Précision mesuré. Contenu. Données énergétiques et Rendement pour onduleurs PV Sunny Boy et Sunny Mini Central

Précision mesuré. Contenu. Données énergétiques et Rendement pour onduleurs PV Sunny Boy et Sunny Mini Central Précision mesuré Données énergétiques et Rendement pour onduleurs PV Sunny Boy et Sunny Mini Central Contenu Chaque exploitant d'installation photovoltaïque souhaite être informé au mieux sur la puissance

Plus en détail

Conseil d' administration Genève, novembre 1994

Conseil d' administration Genève, novembre 1994 BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL GB. 261 /PFA/6/13 261 session Conseil d' administration Genève, novembre 1994 Commission du programme, du budget et de l'administration PFA SIXIÈME QUESTION À L'ORDRE DU

Plus en détail

AVIS DE MARCHÉ DE SERVICES

AVIS DE MARCHÉ DE SERVICES AVIS DE MARCHÉ DE SERVICES Assistance Technique au Programme d Appui à la Réforme du Secteur de la Sécurité 1. Référence de la publication N EuropeAid/135235/IH/SER/GN 2. Procédure Restreinte 3. Programme

Plus en détail

Consultation de marché du CDE: Instructions aux Soumissionnaires

Consultation de marché du CDE: Instructions aux Soumissionnaires Consultation de marché du CDE: Instructions aux Soumissionnaires Réf: PRG CAFE AIDCOM /RDC/001/2015 Fournitures à délivrer Calendrier i Formulaire SSP32 DATE HEURE* Date limite pour les demandes de clarification

Plus en détail

Ventilation SYSTEME D avec récupération de chaleur

Ventilation SYSTEME D avec récupération de chaleur Ventilation SYSTEME D avec récupération de chaleur 1. GENERALITES L'ensemble doit satisfaire aux normes suivantes: NBN D 50.001 NBN EN 308 Exigences PEB NBN S 01-400-1 (confort acoustique) Réglementation

Plus en détail

Contrat de licence - 1 - entre EPLAN. - désignée ci-après EPLAN - Entreprise (BCE...) Rue Code postal. - désignée ci-après le Titulaire de licence -

Contrat de licence - 1 - entre EPLAN. - désignée ci-après EPLAN - Entreprise (BCE...) Rue Code postal. - désignée ci-après le Titulaire de licence - Contrat de licence entre EPLAN et - désignée ci-après EPLAN - Entreprise (BCE...) Rue Code postal - désignée ci-après le Titulaire de licence - 1. Objet du contrat 1.1 Le Titulaire de licence achète à

Plus en détail

France-Chambéry: Services de développement de logiciels de gestion de projet 2014/S 239-421385. Avis de marché secteurs spéciaux.

France-Chambéry: Services de développement de logiciels de gestion de projet 2014/S 239-421385. Avis de marché secteurs spéciaux. 1/5 Cet avis sur le site TED: http://ted.europa.eu/udl?uri=ted:notice:421385-2014:text:fr:html France-Chambéry: Services de développement de logiciels de gestion de projet 2014/S 239-421385 Avis de marché

Plus en détail

RENOUVELLEMENT IMPRIMANTES CEEN 15.037

RENOUVELLEMENT IMPRIMANTES CEEN 15.037 RENOUVELLEMENT IMPRIMANTES CEEN 15.037 Rapport du Conseil d'etat au Grand Conseil à l'appui d'un projet de décret portant octroi d'un crédit urgent d'engagement de 1.504.500 francs pour le renouvellement

Plus en détail

Ligne d'alimentation compacte DCL-Pro

Ligne d'alimentation compacte DCL-Pro Ligne d'alimentation compacte DCL-Pro Transmission sûre de l énergie Transmission sûre de l énergie Les machines mobiles sont tributaires d'une alimentation fiable en énergie. Les lignes d'alimentation

Plus en détail

PROCÉDURE D'APPEL D'OFFRES ET D'OCTROI POUR LES ACHATS D'ÉLECTRICITÉ

PROCÉDURE D'APPEL D'OFFRES ET D'OCTROI POUR LES ACHATS D'ÉLECTRICITÉ PROCÉDURE D'APPEL D'OFFRES ET D'OCTROI POUR LES ACHATS D'ÉLECTRICITÉ INTRODUCTION Hydro-Québec, dans ses activités de distribution d'électricité («Distributeur»), doit conclure des contrats d'approvisionnement

Plus en détail

LES NOUVELLES CONTRAINTES EN MATIERE DE MARCHES PUBLICS

LES NOUVELLES CONTRAINTES EN MATIERE DE MARCHES PUBLICS LES NOUVELLES CONTRAINTES EN MATIERE DE MARCHES PUBLICS I - PREAMBULE Jusqu à présent, la majorité des achats d équipements effectués par les services échappaient à la réglementation relative aux marchés

Plus en détail

APERÇU DES PRODUITS CONTACTS MAGNÉTICUES

APERÇU DES PRODUITS CONTACTS MAGNÉTICUES APERÇU DES PRODUITS CONTACTS MAGNÉTICUES Alarmtech Sweden AB est une entreprise ayant plus de 30 ans d expérience dans le domaine du développement et de la fabrication de produits de sécurité de qualité

Plus en détail

PROCESSUS DE SURVEILLANCE DES PRODUITS CERTIFIES MODIFICATIONS ET EVOLUTION

PROCESSUS DE SURVEILLANCE DES PRODUITS CERTIFIES MODIFICATIONS ET EVOLUTION REGLES DE CERTIFICATION MARQUE NF REACTION AU FEU DES MATERIAUX DESTINES AU BATIMENT TUBES ET RACCORDS PVC FILMS PVC SUPPORTS TEXTILES REVETUS PLAFONDS PARTIE 4 PROCESSUS DE SURVEILLANCE DES PRODUITS CERTIFIES

Plus en détail

Programme de fabrication du site Nexans Suisse à Breitenbach

Programme de fabrication du site Nexans Suisse à Breitenbach Programme de fabrication du site Nexans Suisse à Breitenbach Le groupe Nexans N exans, leader mondial de l industrie du câble, a une présence industrielle dans 30 pays et commerciale dans le monde entier.

Plus en détail

PINCES AMPEREMETRIQUES ET CAPTEURS DE COURANT

PINCES AMPEREMETRIQUES ET CAPTEURS DE COURANT PINCES AMPEREMETRIQUES ET CAPTEURS DE COURANT INTRODUCTION Les pinces ampèremétriques sont destinées à étendre les capacités de mesure des multimètres, appareils de mesure de puissance, oscilloscopes,

Plus en détail

Conseil d administration 310 e session, Genève, mars 2011 GB.310/PFA/12 PFA POUR DÉCISION

Conseil d administration 310 e session, Genève, mars 2011 GB.310/PFA/12 PFA POUR DÉCISION BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL Conseil d administration 310 e session, Genève, mars 2011 GB.310/PFA/12 Commission du programme, du budget et de l administration PFA POUR DÉCISION DOUZIÈME QUESTION À L

Plus en détail

F = B * I * L. Force en Newtons Induction magnétique en teslas Intensité dans le conducteur en ampères Longueur du conducteur en mètres

F = B * I * L. Force en Newtons Induction magnétique en teslas Intensité dans le conducteur en ampères Longueur du conducteur en mètres LE M O TE U R A C O U R A N T C O N TI N U La loi de LAPLACE Un conducteur traversé par un courant et placé dans un champ magnétique est soumis à une force dont le sens est déterminée par la règle des

Plus en détail

L expertise en robotique. Une Société du Groupe. www.robotec-systems.de

L expertise en robotique. Une Société du Groupe. www.robotec-systems.de L expertise en robotique Une Société du Groupe La Société La société Robotec Systems GmbH a son siège à Kamp-Lintfort. La ville offre un accès facile et est idéalement située entre le bassin de la Ruhr

Plus en détail

Détecteur de condensation

Détecteur de condensation 1 542 1542P01 1542P01 1542P02 QXA2001 QXA2000 AQX2000 Détecteur de condensation QXA2000 QXA2001 Dispositif de surveillance permettant d'éviter les dégâts dus à la condensation sur les plafonds rafraîchissants

Plus en détail

Le chauffage, épisode 2 : plomberie

Le chauffage, épisode 2 : plomberie Le chauffage, épisode 2 : plomberie tomtom, le 19 mars 2010 à 14:47 Si vous avez bien tout suivi l'article précédent, nous voilà donc partis dans la conception et la réalisation d'un chauffage central.

Plus en détail

Invitation à soumissionner (RFP) Appel d Offres Réf : RFP/LTA/SNU/001/2014 - OMS. Liste des véhicules proposés

Invitation à soumissionner (RFP) Appel d Offres Réf : RFP/LTA/SNU/001/2014 - OMS. Liste des véhicules proposés Invitation à soumissionner (RFP) Appel d Offres Réf : RFP/LTA/SNU/001/2014 - OMS Date: 30/03/2014 Madame/Monsieur, 1. Vous êtes invités à soumettre, conformément aux termes de référence ci- joints, une

Plus en détail

Seculine Vario La sécurité sur LA toiture

Seculine Vario La sécurité sur LA toiture Seculine Vario La sécurité sur LA toiture SUR LE TOIT EN TOUTE SÉCURITÉ Seculine Vario vous offre une sécurité optimale lors d'intervention sur la toiture LA SÉCURITÉ SUR LES TOITURES PLATES NOUS TIENT

Plus en détail

ICS Destiné à remplacer EN 926-1:1995. Version Française

ICS Destiné à remplacer EN 926-1:1995. Version Française NORME EUROPÉENNE EUROPÄISCHE NORM EUROPEAN STANDARD PROJET pren 926-1 Mars 2004 ICS Destiné à remplacer EN 926-1:1995 Version Française Equipement pour le parapente - Parapentes - Partie 1: Prescriptions

Plus en détail

Dossier d appel d offres

Dossier d appel d offres Dossier d appel d offres Type de marché Intitulé du marché Date de clôture Service Fourniture de connexion internet (Abonnement et équipements) au bureau MSH/Kinshasa Mardi 18 Novembre à 12 heures précises

Plus en détail

Directives sur les vitrages avec fonction d'alarme

Directives sur les vitrages avec fonction d'alarme Directives sur les vitrages avec fonction d'alarme Sommaire: 1. Description des vitrages d'alarme Principe de fonctionnement du circuit d'alarme 2. Caractéristiques techniques du circuit d'alarme 2.1 Circuit

Plus en détail

Cahier spécial des charges pour un marché de services : conclusion d'emprunts pour le financement du service d'investissements de l'exercice 2006

Cahier spécial des charges pour un marché de services : conclusion d'emprunts pour le financement du service d'investissements de l'exercice 2006 Centre Public d'action Sociale de Jette Rue de l'eglise 47-49 1090 Bruxelles Cahier spécial des charges pour un marché de services : conclusion d'emprunts pour le financement du service d'investissements

Plus en détail

HS/S4.2.1 Capteur crépusculaire, MRD

HS/S4.2.1 Capteur crépusculaire, MRD HS/S4.2.1 Capteur crépusculaire, MRD HS/S4.2.1 2CDG120044R0011 Version : avr.-13 (sous réserve de modifications) Page 1 de 46 Table des matières 1 Fonctionnalités... 3 1.1 Particularités... 3 2 Caractéristiques

Plus en détail

PROCÉDURE D'APPEL D'OFFRES ET D'OCTROI POUR LES CONTRATS D'APPROVISIONNEMENT EN ÉLECTRICITÉ D'UN AN ET MOINS

PROCÉDURE D'APPEL D'OFFRES ET D'OCTROI POUR LES CONTRATS D'APPROVISIONNEMENT EN ÉLECTRICITÉ D'UN AN ET MOINS PROCÉDURE D'APPEL D'OFFRES ET D'OCTROI POUR LES CONTRATS D'APPROVISIONNEMENT EN ÉLECTRICITÉ D'UN AN ET MOINS INTRODUCTION Hydro-Québec, dans ses activités de distribution d'électricité («Distributeur»),

Plus en détail

Sondes de température à plongeur

Sondes de température à plongeur 1 782 1782P01 Symaro Sondes de température à plongeur QAE2164... QAE2174... Sondes actives pour la mesure de la température de l'eau dans les canalisations et réservoirs Alimentation 24 V~ ou 13,5...35

Plus en détail

Codeurs incrémentaux DFS60 un codeur unique en son genre

Codeurs incrémentaux DFS60 un codeur unique en son genre I n f o r m at i o n p r o d u i t Codeurs incrémentaux DFS60 un codeur unique en son genre Codeurs incrémentaux haute résolution DFS60 un codeur unique en son genre. 1 2 INFORMATION PRODUIT DF S60 Sic

Plus en détail

Sondes de température à plongeur

Sondes de température à plongeur 1 781 1781P01 Symaro Sondes de température à plongeur QAE21 Sondes passives pour la mesure de la température de l'eau dans les canalisations et réservoirs Domaines d'application Références et désignations

Plus en détail

CERN EUROPEAN ORGANIZATION FOR NUCLEAR RESEARCH

CERN EUROPEAN ORGANIZATION FOR NUCLEAR RESEARCH CERN LIBRARIES, GENEVA CERN/FC/1669 Original: anglais 11 décembre 1973 CM-P00090993 ORGANISATION EUROPÉENNE POUR LA RECHERCHE NUCLÉAIRE CERN EUROPEAN ORGANIZATION FOR NUCLEAR RESEARCH COMITE DES FINANCES

Plus en détail

Outils de séparation Drill Collar Severing Tool à déclenchement simple

Outils de séparation Drill Collar Severing Tool à déclenchement simple Outils de séparation Drill Collar Severing Tool Owen Oil Tools LP 12001 CR 1000 Godley, Texas, 76044, USA Téléphone : +1 (817) 551-0540 Télécopie : +1 (817) 551-1674 www.corelab.com/owen Avertissement

Plus en détail

AVIS D APPEL PUBLIC A LA CONCURRENCE

AVIS D APPEL PUBLIC A LA CONCURRENCE SECTION I : POUVOIR ADJUDICATEUR AVIS D APPEL PUBLIC A LA CONCURRENCE I.1) Nom, adresses et point(s) de contact : Mairie d'orsay, Ville d'orsay 2 Place du général Leclerc BP 47, F - 91401 Orsay cedex,

Plus en détail

Politique d'exécution des ordres (Politique de meilleure exécution) Best Execution Policy. CapitalatWork SA CapitalatWork Foyer Group SA

Politique d'exécution des ordres (Politique de meilleure exécution) Best Execution Policy. CapitalatWork SA CapitalatWork Foyer Group SA Politique d'exécution des ordres (Politique de meilleure exécution) Best Execution Policy CapitalatWork SA CapitalatWork Foyer Group SA Novembre 2014 Le présent document est rendu accessible aux clients

Plus en détail

CALPEX Système à basse température

CALPEX Système à basse température CALPEX Système à basse température Pour un avenir sûr en toute flexibilité Nouveau: CALPEX PLUS amélioration jusqu à 22% de l isolation thermique CALPEX Système à basse température pour systèmes de chauffage

Plus en détail

EXE AppealReview SOP 28 fr. Appel et Révision. Procédure opératoire standard. Valide à partir du : 11/03/2015 Distribution : Externe publique

EXE AppealReview SOP 28 fr. Appel et Révision. Procédure opératoire standard. Valide à partir du : 11/03/2015 Distribution : Externe publique 28 fr Appel et Révision Procédure opératoire standard Valide à partir du : 11/03/2015 Distribution : Externe publique Table de Matières 1 Objet... 3 2 Champs d`application... 3 3 Définitions... 3 4 Processus...

Plus en détail

NOTICE D INSTALLATION DES BOUCLES DE SÉCURITÉ URBACO

NOTICE D INSTALLATION DES BOUCLES DE SÉCURITÉ URBACO NOTICE D INSTALLATION DES BOUCLES DE SÉCURITÉ URBACO CE MANUEL EST DESTINE AU PERSONNEL RESPONSABLE DE L INSTALLATION, DE L EXPLOITATION ET DE L ENTRETIEN DE CE MATERIEL. Photos non contractuelles NT-BCL(V2-FR)

Plus en détail

1/ 12 BE001 27/02/2015 - Numéro BDA: 2015-504962 Formulaire standard 2 - FR Location à long terme (60mois) d'un parc de PC de bureau (en 2 phases)

1/ 12 BE001 27/02/2015 - Numéro BDA: 2015-504962 Formulaire standard 2 - FR Location à long terme (60mois) d'un parc de PC de bureau (en 2 phases) 1/ 12 BE001 27/02/2015 - Numéro BDA: 2015-504962 Formulaire standard 2 - FR Bulletin des Adjudications Publication du Service Fédéral e-procurement SPF P&O - 51, rue de la Loi B-1040 Bruxelles +32 27905200

Plus en détail

XTRADE TRADING CFD EN LIGNE. XTRADE - XFR Financial Ltd. est régulée par la CySEC, Licence CIF no 108/10

XTRADE TRADING CFD EN LIGNE. XTRADE - XFR Financial Ltd. est régulée par la CySEC, Licence CIF no 108/10 XTRADE TRADING CFD EN LIGNE POLITIQUE RELATIVE AU MEILLEUR INTÉRÊT ET AUX ORDRES D'EXÉCUTION 1. Introduction La présente Politique relative au meilleur intérêt et aux Ordres d'exécution ("la Politique")

Plus en détail

2, rue Mercier, 2985 Luxembourg, Luxembourg Fax: +352 29 29 42 670

2, rue Mercier, 2985 Luxembourg, Luxembourg Fax: +352 29 29 42 670 Union européenne Publication du Supplément au Journal officiel de l Union européenne 2, rue Mercier, 2985 Luxembourg, Luxembourg Fax: +352 29 29 42 670 E-mail: ojs@publications.europa.eu Informations et

Plus en détail

LOT 04 PLOMBERIE SANITAIRES

LOT 04 PLOMBERIE SANITAIRES LOT 04 PLOMBERIE SANITAIRES page 1 1 CLAUSES ET PRESCRIPTIONS GENERALES 1.1 OBJET DE LA NOTICE Le présent CCTP concerne la description des travaux du lot PLOMBERIE SANITAIRES pour la construction des nouvelles

Plus en détail

Notice d installation et d utilisation. (à conserver précieusement) Hygromaster

Notice d installation et d utilisation. (à conserver précieusement) Hygromaster R Notice d installation et d utilisation (à conserver précieusement) Hygromaster INDICATIONS PORTEES SUR LA PLAQUE SIGNALETIQUE PLACEE SUR L'APPAREIL : o Modèle :.. o N de série :.. o Date d'achat :...

Plus en détail

Kit solaire 24V - 1000W

Kit solaire 24V - 1000W Kit solaire 24V - 1000W Guide de montage Difficulté : Durée de l intervention : 30 min à 1h Besoin d informations? Contactez-nous au 01 47 55 74 26 ou par email à Sommaire Principe de fonctionnement...

Plus en détail

Quel est le temps de travail des enseignants?

Quel est le temps de travail des enseignants? Quel est le temps de travail des enseignants? Dans les établissements publics, les enseignants donnent, en moyenne et par an, 779 heures de cours dans l enseignement primaire, 701 heures de cours dans

Plus en détail

Notice d'utilisation *09005440* Interrupteur commandé par pression différentielle D0074. 1 Consignes de sécurité. 1.1 Généralités

Notice d'utilisation *09005440* Interrupteur commandé par pression différentielle D0074. 1 Consignes de sécurité. 1.1 Généralités *09005440* BA_FR_DS31_D074 Rev.A 10/12 *09005440* Notice d'utilisation DS31 Interrupteur commandé par pression différentielle D0074 Sommaire 1 Consignes de sécurité 2 Domaine d application 3 Description

Plus en détail

REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE

REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE UNIVERSITE DE SFAX FACULTE DES LETTRES ET SCIENCES HUMAINES DE SFAX Projet de Développement de l'enseignement

Plus en détail

WEBEARLY 3 et MEMOWEB 3 Des outils pour accélérer la consultation et capturer des sites web

WEBEARLY 3 et MEMOWEB 3 Des outils pour accélérer la consultation et capturer des sites web 199 WEBEARLY 3 et MEMOWEB 3 Des outils pour accélérer la consultation et capturer des sites web 1 - Cédérom WEBEARLY 3 : accélérer la consultation des sites Web WebEarly 3 est un logiciel qui permet de

Plus en détail

Service d électricité en basse tension Norme E.21-10

Service d électricité en basse tension Norme E.21-10 Service d électricité en basse tension Norme E.21-10 Objet : Mise à jour de la 10 e édition Juin 2014 Vous trouverez ci-joint certaines pages réimprimées de la 10 e édition de la Norme E.21-10, Service

Plus en détail

REGLEMENT DE LA CONSULTATION

REGLEMENT DE LA CONSULTATION MARCHES PUBLICS DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES Personne publique : commune de Valdeblore MAIRIE 06420 VALDEBLORE Objet de la consultation : EXTENSION RESTRUCTURATION ET COUVERTURE DE LA PISCINE MUNICIPALE

Plus en détail

COMMUNE DE POULLAOUEN

COMMUNE DE POULLAOUEN MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX BORDEREAU DES PRIX Maître de l'ouvrage COMMUNE DE POULLAOUEN Objet du marché Création d'un réseau d'eaux pluviales et pose de fourreaux en attente de l'effacement du réseau basse

Plus en détail

COLLECTEURS SOLAIRES POUR INSTALLATIONS VERTICALES

COLLECTEURS SOLAIRES POUR INSTALLATIONS VERTICALES collecteurs solaires 9.1 11.2008 F I C H E T E C H N I Q U E plus de produit AVANTAGES POUR L INSTALLATION ET L'ENTRETIEN COLLECTEURS SOLAIRES POUR INSTALLATIONS VERTICALES Le collecteur solaire CS 25

Plus en détail

1/ 13 BE001 16/10/2015 - Numéro BDA: 2015-528246 Formulaire standard 2 - FR Acquisition d'un camion 4x4 avec caisse tribenne et reprise d'un camion

1/ 13 BE001 16/10/2015 - Numéro BDA: 2015-528246 Formulaire standard 2 - FR Acquisition d'un camion 4x4 avec caisse tribenne et reprise d'un camion 1/ 13 BE001 16/10/2015 - Numéro BDA: 2015-528246 Formulaire standard 2 - FR Bulletin des Adjudications Publication du Service Fédéral e-procurement SPF P&O - 51, rue de la Loi B-1040 Bruxelles +32 27905200

Plus en détail

RECOMMANDATIONS POUR L'INSTALLATION

RECOMMANDATIONS POUR L'INSTALLATION RECOMMANDATIONS POUR L'INSTALLATION RECOMMANDATIONS RECOMMANDATIONS GENERALES POUR L'INSTALLATION DES CABLES A FIBRES OPTIQUES L'installation des câbles optiques peut s'effectuer soit à l'aide de méthodes

Plus en détail

Deux exemples de l impact d un choc exogène sur l évolution des prix : le prix du pétrole et la déréglementation

Deux exemples de l impact d un choc exogène sur l évolution des prix : le prix du pétrole et la déréglementation Deux exemples de l impact d un choc exogène sur l évolution des prix : le prix du pétrole et la déréglementation Deux chocs importants ont affecté le comportement des prix de détail des principaux pays

Plus en détail

CONTACT MAGNETIQUE DE FEUILLURE POUR MONTAGE ENCASTRE OU EN SAILLIE. 2 : contact = Capteur REED. 3 : Boitier pour montage en saillie

CONTACT MAGNETIQUE DE FEUILLURE POUR MONTAGE ENCASTRE OU EN SAILLIE. 2 : contact = Capteur REED. 3 : Boitier pour montage en saillie page 1 / 5F CONTACT MAGNETIQUE DE FEUILLURE POUR MONTAGE ENCASTRE OU EN SAILLIE Le contact d'ouverture PNA2P020 est utilisé dans les systèmes de gestion des bâtiments pour détecter les changements d'état

Plus en détail

Migration du télérèglement des impôts et taxes autoliquidés vers le prélèvement interentreprises. Protocole SEPA B2B - 1 er décembre 2015 -

Migration du télérèglement des impôts et taxes autoliquidés vers le prélèvement interentreprises. Protocole SEPA B2B - 1 er décembre 2015 - Migration du télérèglement des impôts et taxes autoliquidés vers le prélèvement interentreprises Protocole SEPA B2B - 1 er décembre 2015 - Version Juin 2015 Migration du télérèglement vers le prélèvement

Plus en détail

RESEAUX DE DISTRIBUTION DE GAZ REGLES TECHNIQUES ET ESSAIS SOMMAIRE

RESEAUX DE DISTRIBUTION DE GAZ REGLES TECHNIQUES ET ESSAIS SOMMAIRE CAHIER DES CHARGES AFG RESEAUX DE DISTRIBUTION DE GAZ REGLES TECHNIQUES ET ESSAIS RSDG 1 Rev1 Juillet 2013 SOMMAIRE 1. 2. 3. 4. 5. 6. OBJET DU CAHIER DES CHARGES 4 LES OUVRAGES CONCERNES 5 NORMES DE REFERENCE

Plus en détail

Musée National du Moyen Âge Thermes et hôtel de Cluny

Musée National du Moyen Âge Thermes et hôtel de Cluny Musée National du Moyen Âge Thermes et hôtel de Cluny Marché public de fournitures REGLEMENT PARTICULIER DE LA CONSULTATION DATE LIMITE DE RECEPTION DES CANDIDATURES : 11 mai 2009 à 17 heures DATE LIMITE

Plus en détail

IDÉES NOUVELLES ET NOVARTRICES.

IDÉES NOUVELLES ET NOVARTRICES. IDÉES NOUVELLES ET NOVARTRICES. SolMetall est votre partenaire pour capteurs solaires thermiques d une efficacité unique, radiateurs muraux efficaces et éléments de refroidissement aussi bien que pour

Plus en détail

LOCATION ET MAINTENANCE D UNE MACHINE A AFFRANCHIR CAHIER DES CHARGES. Chambre de commerce et d industrie de Limoges et de la Haute-Vienne

LOCATION ET MAINTENANCE D UNE MACHINE A AFFRANCHIR CAHIER DES CHARGES. Chambre de commerce et d industrie de Limoges et de la Haute-Vienne LOCATION ET MAINTENANCE D UNE MACHINE A AFFRANCHIR CAHIER DES CHARGES Date limite de réception des offres : 07 Octobre 2014 Heure limite de réception des offres : 12 heures Lieu de réception des offres

Plus en détail

LOT N 08bis ISOLATION SOUS TOITURE SOMMAIRE

LOT N 08bis ISOLATION SOUS TOITURE SOMMAIRE LOT N 08bis ISOLATION SOUS TOITURE SOMMAIRE 1. PRESCRIPTIONS GENERALES...2 1.1 OBJET DU CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES...2 1.2 TYPE DE MARCHE...2 1.3 PIECES A FOURNIR PAR L ENTREPRISE TITULAIRE

Plus en détail

COUVERTURE AUTOMATIQUE

COUVERTURE AUTOMATIQUE COUVERTURE AUTOMATIQUE MODELE CAPCIR ECO MANUEL D INSTALLATION ET D ENTRETIEN N de série : Indice de révision : 005-2008-01-01 INDEX - Personnel et matériel nécessaires au déchargement et au montage Page

Plus en détail

Description de service : Maintenance PowerEdge et PowerVault

Description de service : Maintenance PowerEdge et PowerVault Services Dell Description de service : Maintenance PowerEdge et PowerVault Présentation du service Dell délivre les services conformément à la Description de service et aux Conditions générales du Contrat

Plus en détail