Note d'information des missions diplomatiques et consulaires allemandes en France

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Note d'information des missions diplomatiques et consulaires allemandes en France"

Transcription

1 Note d'information des missions diplomatiques et consulaires allemandes en France sur les régimes matrimoniaux 05/ Régime matrimonial légal Le régime matrimonial légal s applique d office lorsque les époux n ont pas établi de contrat de mariage instituant un autre régime matrimonial. Depuis le 01/07/1958, le régime matrimonial légal en vigueur en République fédérale d Allemagne est le régime de la participation aux acquêts (Zugewinngemeinschaft). C est également le cas dans les Länder de l ex-rda depuis le 03/10/1990 ( 1363 et suivants du code civil allemand, BGB). À compter du 01/07/1958 en RFA et du 03/10/1990 en ex-rda, le régime matrimonial légal de la participation aux acquêts s est automatiquement appliqué aux couples qui s étaient mariés avant ces dates, sauf si les conjoints avaient déposé une déclaration légale contraire auprès d un tribunal ou s ils avaient opté pour un autre régime matrimonial en faisant établir un contrat de mariage. Le régime de la participation aux acquêts prévoit que la masse des biens du couple reste séparée pendant la durée de l union. Les patrimoines de chacun des époux ne sont pas mis en commun pour former le patrimoine commun du couple. Chaque conjoint administre ses biens personnels en toute autonomie et peut en disposer librement. Si l un des époux veut disposer de l ensemble de ses biens, il requiert toutefois le consentement de l autre conjoint ( 1365 BGB). Il en va de même lorsque l un des époux veut disposer d un élément comptant parmi les biens du couple ( 1369 BGB). Le régime de la participation aux acquêts est dissous par le divorce, le décès de l un des époux ou le changement de régime matrimonial par le biais d un contrat de mariage (cf. point 2). En conséquence de la dissolution du régime matrimonial, l accroissement du patrimoine des époux pendant la durée du régime matrimonial de la participation aux acquêts fera l objet d une compensation dite «créance de participation» (Zugewinnausgleich). Les époux peuvent fixer cette créance dans un contrat de mariage. Ils peuvent également faire appel à un tribunal pour la fixer. On évaluera tout d abord la valeur du patrimoine de chacun des conjoints au moment du mariage (patrimoine initial ou originaire) et au moment de la fin du régime matrimonial, c està-dire au moment où la demande de divorce est notifiée (patrimoine final). L accroissement est la différence entre la valeur finale et la valeur initiale des biens d un conjoint. Le conjoint ayant l accroissement le plus faible est en droit de réclamer la moitié de la différence entre

2 ses acquêts et ceux de son conjoint. Cette créance de participation donne lieu à un règlement pécuniaire. Si la participation aux acquêts est dissoute du fait du décès de l un des époux, la succession légale prévoit une créance de participation forfaitaire de l accroissement sous la forme d une augmentation d un quart de la part de la succession dévolue au conjoint survivant ( 1931, paragraphe 3, 1371 BGB). Le montant de la créance de participation ne sera chiffré que si le conjoint survivant n est pas légataire. Le régime matrimonial légal français est celui de la communauté d acquêts définie par les articles 1400 et suivants du code civil français (CC). Conformément à l article 1400 CC, la communauté s établit en l absence de contrat de mariage ou lorsque les conjoints déclarent se marier sous le régime de la communauté d acquêts. Sous ce régime, on distingue trois masses de biens : les biens communs, les biens propres de l époux et les biens propres de l épouse. Tout ce que les époux acquièrent ensemble ou séparément à compter de la conclusion du mariage, que ce soit par leur travail ou par les économies et revenus réalisés à partir de leurs biens propres, constitue les biens communs. Outre ces biens communs, chacun des conjoints dispose de ses biens propres dont il conserve la pleine propriété (article 1403 CC). Sont considérés comme propres des biens très personnels de par leur nature, tels que les vêtements et linges à l usage personnel de l un des époux (article 1404 CC), mais aussi (article 1405 CC) les biens dont les époux avaient la propriété ou la possession au jour de la célébration du mariage ou qu ils acquièrent pendant le mariage par succession, donation ou legs ou encore les biens acquis grâce à la vente de biens qui appartenaient en propre à l un des époux. L article 1410 CC prévoit que les dettes dont les époux étaient tenus au jour de la célébration de leur mariage leur demeurent personnelles. Les époux assument conjointement les dettes dont sont grevés les biens communs. Selon l article 1421 CC, chaque époux a le pouvoir d administrer seul les biens communs. Toutefois, les époux ne peuvent, l un sans l autre, disposer des biens de la communauté pour des transactions à titre gratuit (article 1422 CC) ou importantes (articles 1424 et 1425 CC). L article 1428 CC prévoit que chaque époux a l administration et la jouissance de ses biens propres et peut en disposer librement. Conformément à l article 1441 CC, la communauté se dissout par la mort de l un des époux, par l absence déclarée, par le divorce, par la séparation de corps, par la séparation de biens, ou par le changement du régime matrimonial. La communauté dissoute, chacun des époux reprend les biens qui n étaient pas entrés en communauté (article 1467, paragraphe 1 CC). Survient ensuite la liquidation de la masse commune active et passive (article 1467, paragraphe 2 CC). Une fois que tous les prélèvements ont été exécutés sur la masse, le surplus est partagé par moitié entre les époux (article 1475 CC). 2. Régimes matrimoniaux conventionnels Le contrat de mariage constaté par acte notarié permet, avant ou pendant le mariage, de modifier le régime matrimonial légal ou de convenir d un autre régime matrimonial que le régime légal. Il est à noter que selon la loi allemande, un contrat de mariage est soumis à une vérification judiciaire. Par conséquent, un juge pourra a posteriori invalider un contrat de mariage inéquitable ou exiger qu il soit modifié. Le droit allemand connaît les régimes matrimoniaux suivants : 1. Régime de la communauté de biens ( 1415 et suivants BGB)

3 Sous ce régime, on distingue trois masses de biens : les biens communs (Gesamtgut), les biens propres des époux (Sondergut) et les biens réservés (Vorbehaltsgut). Le patrimoine commun est constitué des biens acquis par les époux avant ou pendant le mariage et qui ne sont ni des biens propres ni des biens déclarés comme réservés. Sont considérés comme propres les biens très personnels de par leur nature et qui ne peuvent donc être transmis. Les biens réservés sont les biens déclarés comme tels par les époux par contrat de mariage ou les biens acquis par l un des époux par donation ou legs lorsque le donateur ou le testateur l a spécifié. Ce régime est extrêmement rare car il implique que les époux assument conjointement les dettes de l un des époux. 2. Régime de la séparation de biens ( 1414 BGB) Sous ce régime, chaque époux conserve son patrimoine personnel et la dissolution du mariage n entraîne aucune compensation. Les époux peuvent opter pour un régime matrimonial autre que le régime légal en faisant établir un contrat de mariage par-devant notaire préalablement à la célébration du mariage. Pour pouvoir modifier leur régime matrimonial ou en changer entièrement au cours de leur mariage, les époux doivent attendre au moins deux ans après sa célébration. Dans certains cas, par exemple si les époux ont des enfants mineurs, l acte notarié est soumis à l homologation d un tribunal (article 1397 CC). Le droit français connaît les régimes matrimoniaux suivants : 1. La communauté conventionnelle (articles 1497 et suivants CC) Sous ce régime, contrairement au régime légal de la communauté d acquêts, les biens communs aux deux époux sont ceux qu ils acquièrent pendant le mariage et qu ils possédaient déjà au jour du mariage. 2. La séparation de biens (articles 1536 et suivants CC) Avec le régime de la séparation de biens, les époux conviennent dans leur contrat de mariage que leurs biens seront gérés séparément : chacun des époux conserve l administration, la jouissance et la libre disposition de ses biens personnels. Il est personnellement responsable des dettes qu il a contractées seul. Néanmoins, les époux peuvent acquérir ensemble des biens réputés leur appartenir indivisément. 3. La participation aux acquêts (articles 1569 et suivants CC) Sous le régime de la participation aux acquêts, chaque époux conserve l administration, la jouissance et la libre disposition de ses biens personnels. Pendant la durée du mariage, ce régime fonctionne comme si les époux étaient mariés sous le régime de la séparation de biens. À la dissolution du régime, chacun des époux a le droit de participer pour moitié en valeur aux acquêts nets constatés dans le patrimoine de l autre. Régime matrimonial franco-allemand L accord franco-allemand relatif au régime matrimonial optionnel de la participation aux acquêts est entré en vigueur le 1er mai Ce nouveau régime matrimonial est régi en droit allemand par l article 1519 du Code civil. Les époux pourront choisir le régime matrimonial optionnel de la participation aux acquêts sous réserve que leur régime matrimonial soit soumis à la législation de l un des États signataires (cf. point 4)

4 Le régime optionnel de la participation aux acquêts correspond pour une large part au régime matrimonial légal allemand. Pendant le mariage, les patrimoines des époux restent séparés et chacun des conjoints en conserve l administration à l exception des actes concernant le mobilier du ménage et le logement de la famille, qui requièrent le consentement des deux époux. Les conventions concernant l intérêt du ménage et les besoins des enfants peuvent être conclues par un seul conjoint mais les deux époux seront solidaires pour les dettes engagées à cette fin. À la dissolution du mariage, les acquêts feront l objet d une créance de participation. 3. Publication du régime matrimonial Sur demande des époux, la modification du régime matrimonial légal peut être enregistrée au registre des régimes matrimoniaux (Güterrechtsregister). C est le tribunal cantonal du district dans lequel au moins l un des époux réside de manière habituelle qui sera chargé de cet enregistrement. Si les deux époux résident habituellement à l étranger, l enregistrement au registre des régimes matrimoniaux n est pas possible. L enregistrement de la modification du régime matrimonial dans le registre des régimes matrimoniaux n est pas obligatoire. En son absence, le changement de régime n en est pas moins opposable aux tiers. La conclusion d un contrat de mariage figure sur l acte de mariage des époux. Le contrat de mariage est annexé à l acte de mariage. Si l acte de mariage mentionne qu il n a pas été fait de contrat, les époux seront, à l égard des tiers, réputés mariés sous le régime légal conformément aux articles 1394, paragraphe 3 et 1397, paragraphe 6 CC. 4. Régime matrimonial pour les couples d origine étrangère Le droit international privé allemand prévoit que les effets du mariage en matière de droit des biens sont soumis avant tout au droit de l État auquel appartiennent les deux conjoints. Si les deux conjoints n ont pas la même nationalité, le droit du lieu de résidence habituelle s applique (article 15, article 14 de la loi d introduction du BGB). Les conjoints peuvent choisir par acte notarié le droit applicable en ce qui concerne les effets de leur mariage en matière de droit des biens. Ils peuvent alors choisir le droit de l État auquel l un d eux appartient ou le droit de l État dans lequel l un d eux a sa résidence habituelle. Si les époux n ont pas, avant le mariage, désigné la loi applicable à leur régime matrimonial, celui-ci est soumis à la loi interne de l État sur le territoire duquel ils établissent leur première résidence habituelle après le mariage. La Convention internationale de la Haye sur la loi applicable aux régimes matrimoniaux conclue le 14 mars 1978 (entrée en vigueur en France le 25/09/1992 et dont l Allemagne n est pas signataire) prévoit que les époux peuvent désigner, avant le mariage, la loi applicable à leur régime matrimonial. Les époux peuvent désigner l une des lois suivantes : - la loi de l État dont l un des époux a la nationalité au moment de cette désignation,

5 - la loi de l État sur le territoire duquel l un des époux a sa résidence habituelle au moment de cette désignation, - la loi du premier État sur le territoire duquel l un des époux établira une nouvelle résidence habituelle après le mariage. Les époux peuvent aussi décider au cours du mariage de soumettre leur régime matrimonial à une loi autre que celle jusqu alors applicable. 5. Remarque Des listes d avocats et de notaires germanophones sont disponibles sur le site Internet de l Ambassade : Clause de non-responsabilité : Les renseignements contenus dans cette note sont fondés sur les informations dont disposent les missions diplomatiques et consulaires allemandes en France au moment de sa rédaction. Celles-ci déclinent toute responsabilité concernant leur exhaustivité ou leur exactitude.

2. Compétence d attribution et compétence territoriale des tribunaux en Allemagne

2. Compétence d attribution et compétence territoriale des tribunaux en Allemagne situation en juillet 2012 Note d'information des missions diplomatiques et consulaires allemandes en France sur les procédures de divorce en France et en Allemagne I. Compétence judiciaire 1. Compétence

Plus en détail

Régimes matrimoniaux. Faut-il faire un contrat de mariage?

Régimes matrimoniaux. Faut-il faire un contrat de mariage? Régimes matrimoniaux Faut-il faire un contrat de mariage? 2 Dès le mariage, les époux sont soumis à un régime matrimonial, c'est-à-dire à un ensemble de règles fixant leurs droits et leurs devoirs. S ils

Plus en détail

PRINCIPES DE DROIT EUROPÉEN DE LA FAMILLE CONCERNANT LES RELATIONS PATRIMONIALES DES ÉPOUX

PRINCIPES DE DROIT EUROPÉEN DE LA FAMILLE CONCERNANT LES RELATIONS PATRIMONIALES DES ÉPOUX PRINCIPES DE DROIT EUROPÉEN DE LA FAMILLE CONCERNANT LES RELATIONS PATRIMONIALES DES ÉPOUX PREAMBULE Reconnaissant que, malgré les diversités existant entre les systèmes nationaux de droit de la famille,

Plus en détail

les Contrats de mariage, les régimes matrimoniaux

les Contrats de mariage, les régimes matrimoniaux Personnes et familles Vie familiale / vie à deux les Contrats de mariage, les régimes matrimoniaux www.notaires.paris-idf.fr Vie familiale, vie à deux LES CONTRATS DE MARIAGE ET LES RÉGIMES MATRIMONIAUX

Plus en détail

INFORMATIONS SUR LE DROIT DE LA FAMILLE

INFORMATIONS SUR LE DROIT DE LA FAMILLE DIRECTION DES SERVICES ADMINISTRATIFS SERVICE POPULATION ET CITOYENNETE SECTEUR ETAT CIVIL INFORMATIONS SUR LE DROIT DE LA FAMILLE Annexe du décret n 2002 1556 du 23 décembre 2002 Ce document est destiné

Plus en détail

Le régime matrimonial optionnel issu de l accord franco- allemand du 4 février 2010

Le régime matrimonial optionnel issu de l accord franco- allemand du 4 février 2010 Le régime matrimonial optionnel issu de l accord franco- allemand du 4 février 2010 Le domaine du droit de la famille a toujours été considéré comme un domaine sensible peu approprié à l harmonisation

Plus en détail

R E S U M E NOTE COMMUNE N 32 / 2004. OBJET: L enregistrement des actes relatifs au régime de la communauté des biens entre époux

R E S U M E NOTE COMMUNE N 32 / 2004. OBJET: L enregistrement des actes relatifs au régime de la communauté des biens entre époux REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DES FINANCES Direction Générale des Etudes et de la Législation Fiscales NOTE COMMUNE N 32 / 2004 OBJET: L enregistrement des actes relatifs au régime de la communauté des

Plus en détail

Une succession franco-allemande 29 avril 2009

Une succession franco-allemande 29 avril 2009 Une succession franco-allemande 29 avril 2009 Petra Kuhn, Avocat à la Cour, Diplom-Rechtspflegerin (FH) WEISSBERG GAETJENS ZIEGENFEUTER & ASSOCIES 7, Rue de Bonnel, 69003 Lyon Loi applicable En Allemagne:

Plus en détail

Maya Barakat-Nuq Mariage : quel régime choisir?

Maya Barakat-Nuq Mariage : quel régime choisir? Maya Barakat-Nuq Mariage : quel régime choisir? Groupe Eyrolles, 2004, ISBN 2-7081-3534-1 Pour commencer... Bien choisir son régime matrimonial............ 7 Chapitre 1 : Le régime primaire commun.........................

Plus en détail

N 2519 ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI

N 2519 ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI N 2519 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 QUATORZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l Assemblée nationale le 21 janvier 2015. PROPOSITION DE LOI visant à établir le régime de

Plus en détail

LA VIE A DEUX L ACHAT A DEUX

LA VIE A DEUX L ACHAT A DEUX Avec la collaboration du Cridon Nord-Est LA VIE A DEUX L ACHAT A DEUX La vie commune est de l essence de tout couple. Si le logement commun peut évidemment être loué, il est le plus souvent acheté par

Plus en détail

Bien gérer son patrimoine

Bien gérer son patrimoine Bien gérer son patrimoine Yves Gambart de Lignières, 2011 ISBN : 978-2-212-54933-1 Le concubinage ou l union libre Le concubinage suppose une vie commune et une relation stable et continue entre deux personnes

Plus en détail

Le droit patrimonial des couples

Le droit patrimonial des couples Chroniques notariales vol. 54 Table des matières Le droit patrimonial des couples Chapitre I. Le régime matrimonial primaire.................... 206 Section 1. Devoir de secours entre époux (art. 213)...............

Plus en détail

Note d'information des missions diplomatiques et consulaires allemandes en France sur les obligations alimentaires envers les enfants et les conjoints

Note d'information des missions diplomatiques et consulaires allemandes en France sur les obligations alimentaires envers les enfants et les conjoints 05/2012 Note d'information des missions diplomatiques et consulaires allemandes en France sur les obligations alimentaires envers les enfants et les conjoints I. Loi applicable Lorsque le recouvrement

Plus en détail

PROJET DE LOI ETUDE D'IMPACT. I. Situation de référence et objectifs de l accord ou de la convention

PROJET DE LOI ETUDE D'IMPACT. I. Situation de référence et objectifs de l accord ou de la convention RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère des affaires étrangères et européennes NOR : MAEJ1100847L/Bleue PROJET DE LOI autorisant la ratification de l'accord entre la République française et la République fédérale

Plus en détail

L acte de naissance permet au greffier de vérifier si les futurs partenaires sont majeurs ou non.

L acte de naissance permet au greffier de vérifier si les futurs partenaires sont majeurs ou non. 04/2012 Note d'information des missions diplomatiques et consulaires allemandes en France concernant la conclusion d un PACS (Pacte civil de solidarité) - note d information rédigée en concertation avec

Plus en détail

PRESENCE D UN CONJOINT LES REGIMES MATRIMONIAUX

PRESENCE D UN CONJOINT LES REGIMES MATRIMONIAUX PRESENCE D UN CONJOINT LES REGIMES MATRIMONIAUX A. LES DIFFERENTS REGIMES MATRIMONIAUX La présence d un conjoint peut modifier de façon radicale la préparation de la transmission d un patrimoine. Cette

Plus en détail

Vous êtes marié avec un conjoint de

Vous êtes marié avec un conjoint de Divorce et résidence à l étranger Quel tribunal peut-on saisir? Les époux peuvent-ils choisir la loi applicable à leur divorce? Sous quelle forme? À défaut, quelle sera la loi applicable au divorce? Quels

Plus en détail

"Mariage et cohabitation (hétéro/homo) dans un contexte international"

Mariage et cohabitation (hétéro/homo) dans un contexte international "Mariage et cohabitation (hétéro/homo) dans un contexte international" QUELQUES CHIFFRES En France entre 2001 et 2011 le nombre de mariage est passé de 295 720 à 241 000 alors que celui des Pacs est passé

Plus en détail

Table des matières. Préambule... 7. Chapitre 1 Le régime matrimonial primaire... 9

Table des matières. Préambule... 7. Chapitre 1 Le régime matrimonial primaire... 9 Table des matières Préambule............................ 7 Chapitre 1 Le régime matrimonial primaire................ 9 Devoir de secours entre époux (art. 213)........................ 10 1. Frais funéraires

Plus en détail

Jusqu au 1 er janvier 2007, le Pacte civil de solidarité (PACS) est demeuré soumis aux inconvénients de la

Jusqu au 1 er janvier 2007, le Pacte civil de solidarité (PACS) est demeuré soumis aux inconvénients de la Promotion Réal du MASTER II DE DROIT NOTARIAL sous la direction de Philippe Delmas Saint-Hilaire Professeur à l Université Montesquieu Bordeaux IV Bordeaux, décembre 2011 LE STATUT DES BIENS DANS LES COUPLES

Plus en détail

ENTREPRENDRE EN FAMILLE

ENTREPRENDRE EN FAMILLE ENTREPRENDRE EN FAMILLE Lorsqu une personne décide de créer ou de reprendre une entreprise, le futur chef d entreprise est confronté au financement de son projet, mais aussi, à la protection de ses biens

Plus en détail

LA PROTECTION DU PATRIMOINE DU CHEF D ENTREPRISE. Les petits déjeuners de l entreprise 17 11 09

LA PROTECTION DU PATRIMOINE DU CHEF D ENTREPRISE. Les petits déjeuners de l entreprise 17 11 09 LA PROTECTION DU PATRIMOINE DU CHEF D ENTREPRISE Les petits déjeuners de l entreprise 17 11 09 Avec la participation de Maître Mary-Line LEGRAND-MAMPEY, Notaire Maître Thierry BESSON, Avocat Sommaire INTRODUCTION

Plus en détail

Actualités de droit international privé. Patrick Wautelet

Actualités de droit international privé. Patrick Wautelet Actualités de droit international privé Patrick Wautelet En guise d'introduction Actualité du droit international privé est surtout européenne adoption ou préparation de nombreux règlements: Règlement

Plus en détail

LIQUIDATION DU RÉGIME MATRIMONAL ET CONTRAT DE SÉPARATION DE BIENS

LIQUIDATION DU RÉGIME MATRIMONAL ET CONTRAT DE SÉPARATION DE BIENS LIQUIDATION DU RÉGIME MATRIMONAL ET CONTRAT DE SÉPARATION DE BIENS Formation continue des avocats et notaires neuchâtelois Sabrina Burgat, avocate Spécialiste FSA en droit de la famille Université de Neuchâtel

Plus en détail

Mariage et dettes. Information de www.dettes.ch; Version: 04.07.06, page 1 / 5

Mariage et dettes. Information de www.dettes.ch; Version: 04.07.06, page 1 / 5 Mariage et dettes En droit suisse, depuis 1988, les conjoint-e-s ont les mêmes droits et donc les mêmes obligations. Chaque conjoint-e répond de ses dettes personnelles et est solidaire pour les dettes

Plus en détail

Table des matières. Les actes de la vie courante dans une optique de planification successorale 7

Table des matières. Les actes de la vie courante dans une optique de planification successorale 7 Table des matières Titre I. Les actes de la vie courante dans une optique de planification successorale 7 André Culot Introduction 9 Chapitre I. La nouvelle loi sur l abus fiscal 10 Section 1. Généralités

Plus en détail

Les Arènes du Patrimoine. Conférence

Les Arènes du Patrimoine. Conférence Les Arènes du Patrimoine Conférence «Mariage, Pacs, Union libre, Famille recomposée: Ecueils et solutions» Le Régime matrimonial Intérêts familiaux et patrimoniaux Me Valéria DIONISIO, Notaire Le Régime

Plus en détail

EFFETS DU MARIAGE ET RÉGIMES MATRIMONIAUX

EFFETS DU MARIAGE ET RÉGIMES MATRIMONIAUX Edition 2014 EFFETS DU MARIAGE ET RÉGIMES MATRIMONIAUX Auteur : Michel BEAUCHAMP, Notaire, chargé de cours à la Faculté de droit de l Université de Montréal Union civile 1. DISPOSITIONS APPLICABLES À TOUT

Plus en détail

JE SUIS UNE FEMME, JE VIS EN COUPLE ET JE VEUX ME SÉPARER OU DIVORCER

JE SUIS UNE FEMME, JE VIS EN COUPLE ET JE VEUX ME SÉPARER OU DIVORCER JE SUIS UNE FEMME, JE VIS EN COUPLE ET JE VEUX ME SÉPARER OU DIVORCER QUE DOIS-JE FAIRE? Que dois-je faire? Que dois-je savoir avant de prendre ma décision? Quelles sont les démarches légales et de régularisation?

Plus en détail

Le cadre juridique et fiscal

Le cadre juridique et fiscal Le cadre juridique et fiscal par François de WITT et Nathalie COT Les régimes matrimoniaux Les droits des successions L optimisation de la succession Les impôts IR, ISF, CSG L Optimisation de l impôt Les

Plus en détail

Les relations familiales et la fiscalité

Les relations familiales et la fiscalité d o s s i e r Les relations familiales et la fiscalité par Dominique Lafleur, avocate, M.Fisc et Emmanuelle Saucier, avocate Mendelsohn Rosentzveig Shacter A vec le nombre croissant de couples séparés

Plus en détail

1-7-2013. Les droits de l époux survivant en droit successoral allemand, français, luxembourgeois, belge et néerlandais

1-7-2013. Les droits de l époux survivant en droit successoral allemand, français, luxembourgeois, belge et néerlandais Les droits de l époux survivant en droit successoral allemand, français, luxembourgeois, belge et néerlandais Dr. Rembert Süß Institut Notarial Allemand Petit préciput, 1932 p. 2 Code civil allemand (BGB)

Plus en détail

SIMPLIFIE ET PACIFIE LA PROCÉDURE. À TOUTES LES ÉTAPES DE LA PROCÉDURE ET SUR TOUTES LES QUESTIONS LIÉES À LA LIQUIDATION DU RÉGIME

SIMPLIFIE ET PACIFIE LA PROCÉDURE. À TOUTES LES ÉTAPES DE LA PROCÉDURE ET SUR TOUTES LES QUESTIONS LIÉES À LA LIQUIDATION DU RÉGIME Le Divorce LA LOI DU 26 MAI 2004 RÉFORMANT LE DIVORCE EST ENTRÉE EN VIGUEUR LE 1 ER JANVIER 2005. CETTE LOI SIMPLIFIE ET PACIFIE LA PROCÉDURE. ELLE RENFORCE LE RÔLE DU NOTAIRE. CE DERNIER PEUT INTERVENIR

Plus en détail

Bien gérer son patrimoine

Bien gérer son patrimoine Bien gérer son patrimoine Yves Gambart de Lignières, 2011 ISBN : 978-2-212-54933-1 Sommaire Sommaire... 3 Avant-propos... 5 Le diagnostic... 7 LA FAMILLE Le concubinage ou l union libre... 8 Le Pacs...

Plus en détail

LA COOPERATION RENFORCEE EN MATIERE DE DROIT DE LA FAMILLE DANS L UNION EUROPEENNE

LA COOPERATION RENFORCEE EN MATIERE DE DROIT DE LA FAMILLE DANS L UNION EUROPEENNE NOTE D INFORMATION : Joëlle Garriaud-Maylam Sénateur représentant les Français établis hors de France LA COOPERATION RENFORCEE EN MATIERE DE DROIT DE LA FAMILLE DANS L UNION EUROPEENNE A un mois et demi

Plus en détail

Page Préface de la deuxième édition... ix

Page Préface de la deuxième édition... ix Table des matières Préface de la première édition... v Préface de la deuxième édition... ix Avant-propos... xi INTRODUCT ION... 1 CHAPITRE 1 LES CRITÈRES D APPLICATION DU RÉGIME DE SOCIÉTÉ D ACQUÊTS...

Plus en détail

DIVORCE l intérêt du consentement amiable

DIVORCE l intérêt du consentement amiable Conférence-débat du jeudi 2 octobre 2014 DIVORCE l intérêt du consentement amiable Depuis le 1 er janvier 2005 (date d entrée en vigueur de la loi sur le divorce du 26 mai 2004), les époux ont le choix

Plus en détail

Table des matières. Sommaire 5 Préface 7

Table des matières. Sommaire 5 Préface 7 Table des matières Sommaire 5 Préface 7 Titre I. Introduction: les droits subjectifs civils 9 I. Notions: droit objectif droits subjectifs droit positif 10 II. Héritage du droit romain: la «summa divisio»

Plus en détail

Le logement social que j occupe ne correspond plus à ma situation...

Le logement social que j occupe ne correspond plus à ma situation... Le logement social que j occupe ne correspond plus à ma situation... 27 28 Changer de logement? Combien de chambres pour votre logement? Un logement est dit «proportionné» lorsqu il correspond à votre

Plus en détail

Etablir la dévolution successorale

Etablir la dévolution successorale Le recours à un notaire n est pas obligatoire mais il est souvent recommandé. Le recours devient obligatoire dans le cas d une donation, du partage d'une succession dont dépendent des immeubles, de l existence

Plus en détail

INFORMATIONS SUR LE DROIT DE LA FAMILLE

INFORMATIONS SUR LE DROIT DE LA FAMILLE INFORMATIONS SUR LE DROIT DE LA FAMILLE Ce document est destiné à donner une information générale sur le droit tel qu il résulte des lois et règlements en vigueur. Nom des époux et de leurs enfants Le

Plus en détail

«DROIT DE LA FAMILLE, DROIT DES BIENS ET DROIT DES SUCCESSIONS DANS UN CONTEXTE FRANCO-JAPONAIS ET INTERNATIONAL»

«DROIT DE LA FAMILLE, DROIT DES BIENS ET DROIT DES SUCCESSIONS DANS UN CONTEXTE FRANCO-JAPONAIS ET INTERNATIONAL» UFE-Japon COMPTE RENDU DES CONFERENCES DU 20 MARS 2014 «DROIT DE LA FAMILLE, DROIT DES BIENS ET DROIT DES SUCCESSIONS DANS UN CONTEXTE FRANCO-JAPONAIS ET INTERNATIONAL» Avec la participation de : Maître

Plus en détail

Information sur le Droit de la Famille

Information sur le Droit de la Famille Information sur le Droit de la Famille Conformément au décret 2002-1556 du 23/12/02 modifié par décrets 2006-640 du 1er/06/06 1 par décrets 2006-640 du 1er/06/06 Ce document est destiné à donner une information

Plus en détail

CIRCULAIRE D INFORMATION No 14

CIRCULAIRE D INFORMATION No 14 20 décembre 1999 Dr. Hermann Walser CIRCULAIRE D INFORMATION No 14 Nouveau droit du divorce : obligations des institutions de prévoyance Les modifications résultant de la révision du droit du divorce entrent

Plus en détail

Les régimes matrimoniaux

Les régimes matrimoniaux Les régimes Dissolution / Liquidation Régime sans aménagement inmnité universelle universelle avec attribution - s biens personnels détenus avant le, - s biens recueillis par succession ou par donation

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS DIRECTION GÉNÉRALE DES IMPÔTS 10 D-3-07 N 102 du 6 SEPTEMBRE 2007 DROIT DE LA PUBLICITE FONCIERE ACTES PORTANT CHANGEMENT DE REGIME MATRIMONIAL. NOR : BUD L 07 00079 J Bureau

Plus en détail

Conciliation Droit de la famille et faillite

Conciliation Droit de la famille et faillite Conciliation Droit de la famille et faillite Formation AJBL 14 mars 2014 Lynda Lalande, CIRP, Syndic Olivier Noiseux, Conseiller Table des matières 2 Déclaration de résidence familiale. Réclamations alimentaires.

Plus en détail

Ordonnance sur les déductions admises fiscalement pour les cotisations versées à des formes

Ordonnance sur les déductions admises fiscalement pour les cotisations versées à des formes Ordonnance sur les déductions admises fiscalement pour les cotisations versées à des formes reconnues de prévoyance (OPP 3) 831.461.3 du 13 novembre 1985 (Etat le 1 er janvier 2008) Le Conseil fédéral

Plus en détail

VI. Frais à l occasion de la conclusion ou la modification d un contrat de mariage

VI. Frais à l occasion de la conclusion ou la modification d un contrat de mariage 157 158 VI. Frais à l occasion de la conclusion ou la modification d un contrat de mariage A. Frais en cas de conclusion d un contrat de mariage Les contrats de mariage qui ne contiennent pas de dispositions

Plus en détail

MARIAGE CIVIL. Votre prochain rendez-vous :... Référent dossier :...

MARIAGE CIVIL. Votre prochain rendez-vous :... Référent dossier :... MARIAGE CIVIL Votre prochain rendez-vous :... Référent dossier :... Service Démographie-Élections Hôtel de Ville Horaires d ouverture Du lundi au vendredi 8h30-12h et 13h - 17h Tél. : 03 25 42 33 33 mailto

Plus en détail

TEXTE ADOPTE n 708 «Petite loi» ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 ONZIÈME LÉGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 2001-2002 10 octobre 2001 PROPOSITION DE LOI ADOPTEE PAR L ASSEMBLEE NATIONALE

Plus en détail

Projet de la Commission de rédaction pour le vote final. (Partage de la prévoyance professionnle en cas de divorce)

Projet de la Commission de rédaction pour le vote final. (Partage de la prévoyance professionnle en cas de divorce) Projet de la Commission de rédaction pour le vote final Code civil suisse (Partage de la prévoyance professionnle en cas de divorce) Modification du 19 juin 2015 L Assemblée fédérale de la Confédération

Plus en détail

TRIBUNAL D INSTANCE DE COURBEVOIE 25 rue du Président Krüger 92400 COURBEVOIE Tél : 01.43.33.03.42 Fax : 01.43.33.70.01

TRIBUNAL D INSTANCE DE COURBEVOIE 25 rue du Président Krüger 92400 COURBEVOIE Tél : 01.43.33.03.42 Fax : 01.43.33.70.01 TRIBUNAL D INSTANCE DE COURBEVOIE 25 rue du Président Krüger 92400 COURBEVOIE Tél : 01.43.33.03.42 Fax : 01.43.33.70.01 1 - QU EST CE QUE LE P.A.C.S. (PACTE CIVIL DE SOLIDARITÉ)? C est un contrat conclu

Plus en détail

NOTICE D INFORMATION SUR LE PACS

NOTICE D INFORMATION SUR LE PACS COUR D APPEL DE VERSAILLES TRIBUNAL D INSTANCE DE BOULOGNE-BILLANCOURT NOTICE D INFORMATION SUR LE PACS Le PACS est un contrat passé entre deux personnes majeures, de sexe différent ou de même sexe, pour

Plus en détail

Revue Fiduciaire Novembre 2008 Page 1

Revue Fiduciaire Novembre 2008 Page 1 LEXIQUE Ab intestat En l absence de testament. Les biens constituant la succession sont répartis entre les héritiers suivant les règles légales. Abattement Part de la valeur des biens imposables non soumise

Plus en détail

ATTENTION : DOCUMENTS NECESSAIRES : Tout dossier incomplet ne sera pas accepté par le service cf. article 63 du Code Civil

ATTENTION : DOCUMENTS NECESSAIRES : Tout dossier incomplet ne sera pas accepté par le service cf. article 63 du Code Civil AFFAIRES INSTITUTIONNELLES ET REGLEMENTAIRES Direction de l Etat Civil et des Titres Sécurisés MARIAGE Pièces à fournir et formalités à remplir Le dossier doit être en principe déposé au plus tard 1 mois

Plus en détail

Convention sur la reconnaissance des divorces et des séparations de corps

Convention sur la reconnaissance des divorces et des séparations de corps Texte original Convention sur la reconnaissance des divorces et des séparations de corps 0.211.212.3 Conclue à La Haye le 1 er juin 1970 Approuvée par l Assemblée fédérale le 4 mars 1976 1 Instrument de

Plus en détail

Reconnaissance et application en droit international

Reconnaissance et application en droit international danièle bonetti L intensification des relations internationales, l implantation de multinationales sur le territoire de divers États et la libre circulation des personnes ont pour conséquence que les personnes

Plus en détail

Décès et héritage. 114 Agir à temps

Décès et héritage. 114 Agir à temps Décès et héritage 114 Agir à temps Vous êtes-vous déjà demandé ce qu il adviendra de vos biens quand vous ne serez plus là? Souhaitez-vous assurer une vie sans soucis financiers à votre conjoint ou à une

Plus en détail

Organisation successorale internationale: analyse de droit international privé. Conseil de l Union européenne Comité du personnel 20 juin 2013

Organisation successorale internationale: analyse de droit international privé. Conseil de l Union européenne Comité du personnel 20 juin 2013 Organisation successorale internationale: analyse de droit international privé Conseil de l Union européenne Comité du personnel 20 juin 2013 Plan de l exposé Introduction Les conséquences civiles Les

Plus en détail

Table des matières. Code civil du Bas Canada LIVRE TROISIÈME DE L ACQUISITION ET DE L EXERCICE DES DROITS DE PROPRIÉTÉ [...]

Table des matières. Code civil du Bas Canada LIVRE TROISIÈME DE L ACQUISITION ET DE L EXERCICE DES DROITS DE PROPRIÉTÉ [...] Table des matières Avant-propos........................................... vii Table des abréviations..................................xxxix Code civil du Bas Canada LIVRE TROISIÈME DE L ACQUISITION ET

Plus en détail

Le couple. et l argent

Le couple. et l argent LES FICHES PRATIQUES DE FINANCES & PÉDAGOGIE Le couple Mariage, PACS, ou concubinage, la vie à deux implique le plus souvent des choix mais aussi des obligations. Alors, qu en est-il en matière de gestion

Plus en détail

Guide juridique des Français de l étranger

Guide juridique des Français de l étranger COUPLE ET FAMILLE FISCALITÉ FORMALITÉS DONATIONS ET SUCCESSIONS FRANÇAIS EXPATRIÉS SOMMAIRE COUPLE ET FAMILLE Déterminer le régime matrimonial à défaut de contrat de mariage L intérêt du contrat de mariage

Plus en détail

L assurance-vie. Caractéristiques Ι Atouts Ι Solutions

L assurance-vie. Caractéristiques Ι Atouts Ι Solutions L assurance-vie Caractéristiques Ι Atouts Ι Solutions L assurance-vie Caractéristiques 3 Atouts 7 Solutions 8 2 Caractéristique du contrat d assurance-vie Un contrat d assurance- vie est un contrat en

Plus en détail

Transmettre son patrimoine :

Transmettre son patrimoine : Transmettre son patrimoine : quelques repères pour y voir plus clair Paris, Espace Actionnaires 11/12/2014 l Webconférence En cas de difficultés techniques, n hésitez pas à joindre l un des 2 numéros suivants:

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. Introduction...3 TITRE I LES DROITS LÉGAUX DU CONJOINT SURVIVANT...7

TABLE DES MATIÈRES. Introduction...3 TITRE I LES DROITS LÉGAUX DU CONJOINT SURVIVANT...7 119 TABLE DES MATIÈRES Introduction...3 TITRE I LES DROITS LÉGAUX DU CONJOINT SURVIVANT...7 SOUS TITRE I Les droits légaux attribues au conjoint survivant en qualité d'héritier : les droits ab intestat

Plus en détail

TRANSMISSION ET ASSURANCE-VIE

TRANSMISSION ET ASSURANCE-VIE TRANSMISSION ET ASSURANCE-VIE Charles SANSON Conseiller en gestion de patrimoine 17 MAI 2014 SOMMAIRE La transmission du patrimoine L assurance-vie Questions / Réponses 2014 P.2 LA TRANSMISSION DU PATRIMOINE

Plus en détail

La quote-part restante est la «quotité disponible», et c est uniquement de celle-ci dont il sera possible de disposer librement.

La quote-part restante est la «quotité disponible», et c est uniquement de celle-ci dont il sera possible de disposer librement. La quote-part restante est la «quotité disponible», et c est uniquement de celle-ci dont il sera possible de disposer librement. Lorsque le défunt ne laisse pas de descendant, son conjoint survivant non

Plus en détail

Numéro du rôle : 5736. Arrêt n 137/2014 du 25 septembre 2014 A R R E T

Numéro du rôle : 5736. Arrêt n 137/2014 du 25 septembre 2014 A R R E T Numéro du rôle : 5736 Arrêt n 137/2014 du 25 septembre 2014 A R R E T En cause : la question préjudicielle relative à l article 43 de la loi du 11 juin 1874 sur les assurances (avant son abrogation par

Plus en détail

A R R E T. En cause : la question préjudicielle relative à l article 1447 du Code civil, posée par la Cour d appel de Gand.

A R R E T. En cause : la question préjudicielle relative à l article 1447 du Code civil, posée par la Cour d appel de Gand. Numéro du rôle : 5363 Arrêt n 28/2013 du 7 mars 2013 A R R E T En cause : la question préjudicielle relative à l article 1447 du Code civil, posée par la Cour d appel de Gand. La Cour constitutionnelle,

Plus en détail

«Succession, comment ça marche?»

«Succession, comment ça marche?» «Succession, comment ça marche?» JARVILLE Jeudi 19 mars 2015 Serge CONSTANT Notaire à NANCY Président de la Chambre des Notaires PLAN I. Comment est composée la succession? Cela dépend de la situation

Plus en détail

1. La rupture unilatérale 13 2. La rupture de commun accord 14

1. La rupture unilatérale 13 2. La rupture de commun accord 14 Table des matières Titre 1 La séparation des époux 7 Bibliographie sommaire 9 Introduction 11 Chapitre 1 13 Les principes régissant la séparation des époux 13 Section 1. La rupture de la vie commune 13

Plus en détail

Etat Civil. Guide des démarches. Une publication du Government Information Service, Bureau du Premier Ministre

Etat Civil. Guide des démarches. Une publication du Government Information Service, Bureau du Premier Ministre Etat Civil Guide des démarches Une publication du Government Information Service, Bureau du Premier Ministre Naissance Tout enfant né à Maurice doit être déclaré dans les 45 jours suivant la naissance

Plus en détail

Dix ans de contentieux familiaux

Dix ans de contentieux familiaux Population, famille 1 Dix ans de contentieux familiaux Sonia Lumbroso, Odile Timbart* En 2003, les affaires familiales ont généré 402 000 procédures devant les tribunaux, soit une progression de 13 % en

Plus en détail

Propriétaire d un local commercial doit-on conclure un bail commercial ou un bail professionnel?

Propriétaire d un local commercial doit-on conclure un bail commercial ou un bail professionnel? Propriétaire d un local commercial doit-on conclure un bail commercial ou un bail professionnel? En réalité, tout dépend de l activité du locataire. Si ce locataire est un professionnel libéral, le bail

Plus en détail

MARIAGE DEVANT LES AUTORITES LOCALES GABONAISES

MARIAGE DEVANT LES AUTORITES LOCALES GABONAISES Consulat Général de France à Libreville MARIAGE DEVANT LES AUTORITES LOCALES AISES 1. Principe Le mariage d un(e) Français(e) avec un(e) étranger(ère) ne peut être célébré que dans une mairie gabonaise.

Plus en détail

LE GUIDE DE LA TRANSMISSION DE PATRIMOINE

LE GUIDE DE LA TRANSMISSION DE PATRIMOINE Jean-Marc AVELINE LE GUIDE DE LA TRANSMISSION DE PATRIMOINE Groupe Eyrolles, 2006 ISBN : 2-7081-3467-1 SOMMAIRE INTRODUCTION...1 PREMIÈRE PARTIE LES CONSÉQUENCES FINANCIÈRES IMMÉDIATES DU DÉCÈS CHAPITRE

Plus en détail

JEUDI 20 NOVEMBRE 2008. Le droit des sociétés et le droit patrimonial de la famille

JEUDI 20 NOVEMBRE 2008. Le droit des sociétés et le droit patrimonial de la famille U.H.P.C. ASBL JEUDI 20 NOVEMBRE 2008 Le droit des sociétés et le droit patrimonial de la famille Maître Monique BLONDIAU Avocat à Mons, Expert chargé d enseignement aux FUCaM Le droit des sociétés et

Plus en détail

Initiative parlementaire Droit de succession du conjoint survivant. Précision

Initiative parlementaire Droit de succession du conjoint survivant. Précision ad 97.457 Initiative parlementaire Droit de succession du conjoint survivant. Précision Rapport du 22 janvier 2001 de la Commission des affaires juridiques du Conseil national Avis du Conseil fédéral du

Plus en détail

Un seul droit de la famille pour toutes les femmes.

Un seul droit de la famille pour toutes les femmes. 6 Contrats familiaux FR 006 LE DROIT DE LA FAMILLE ET LES FEMMES EN ONTARIO Un seul droit de la famille pour toutes les femmes. Renseignez-vous sur vos droits. Contrats familiaux La présente brochure est

Plus en détail

L 343/10 Journal officiel de l Union européenne 29.12.2010

L 343/10 Journal officiel de l Union européenne 29.12.2010 L 343/10 Journal officiel de l Union européenne 29.12.2010 RÈGLEMENT (UE) N o 1259/2010 DU CONSEIL du 20 décembre 2010 mettant en œuvre une coopération renforcée dans le domaine de la loi applicable au

Plus en détail

DROIT DE RETOUR LEGAL DES FRERES ET SŒURS- ARTICLE 757-3 DU CODE CIVIL

DROIT DE RETOUR LEGAL DES FRERES ET SŒURS- ARTICLE 757-3 DU CODE CIVIL DROIT DE RETOUR LEGAL DES FRERES ET SŒURS- ARTICLE 757-3 DU CODE CIVIL DROIT PATRIMONIAL Depuis la loi du 3 décembre 2001, entrée en vigueur le 1er juillet 2002, le conjoint survivant prime les frères

Plus en détail

Planifier sans donner

Planifier sans donner Planifier sans donner Martin VANDEN EYNDE Legal Counsel Wealth Analysis & Planning Mons, le 27 avril 2013 Planifier sans donner Delphine Lequeux Legal Counsel Wealth Analysis & Planning Liège, le 20 avril

Plus en détail

TRANSFERT DU DOMICILE FISCAL DE FRANCE AU MAROC

TRANSFERT DU DOMICILE FISCAL DE FRANCE AU MAROC TRANSFERT DU DOMICILE FISCAL DE FRANCE AU MAROC I DETERMINATION DE LA RESIDENCE Au plan fiscal, les conséquences résultant pour un résident et ressortissant français de son installation au Maroc dépendent

Plus en détail

Avant-propos... 1. 2. Quels sont les principaux régimes matrimoniaux existants en Belgique?... 4

Avant-propos... 1. 2. Quels sont les principaux régimes matrimoniaux existants en Belgique?... 4 Table des matières Avant-propos... 1 Partie 1 - Le régime matrimonial 1. Pourquoi, dans le cadre d une succession (et d une planification successorale), l analyse du régime matrimonial a-t-elle une importance

Plus en détail

Personnes et familles. Vie à deux. www.notaires.paris-idf.fr

Personnes et familles. Vie à deux. www.notaires.paris-idf.fr Personnes et familles LE DIVORCE Vie à deux LA PRESTATION COMPENSATOIRE www.notaires.paris-idf.fr Vie à deux LE DIVORCE - LA PRESTATION COMPENSATOIRE Au fil du temps, le divorce a été simplifié et pacifié.

Plus en détail

SOUS-SECTION 1 RÉGIME DE LA COMMUNAUTÉ LÉGALE RÉDUITE AUX ACQUÊTS [DB 12C2111]

SOUS-SECTION 1 RÉGIME DE LA COMMUNAUTÉ LÉGALE RÉDUITE AUX ACQUÊTS [DB 12C2111] SOUS-SECTION 1 RÉGIME DE LA COMMUNAUTÉ LÉGALE RÉDUITE AUX Références du document 12C2111 Date du document 01/10/77 b. Transfert de la gestion des biens propres. 20En vertu des dispositions de l'article

Plus en détail

Marseille 12 13 Octobre 2006. Table ronde n 6 : La famille

Marseille 12 13 Octobre 2006. Table ronde n 6 : La famille 1 er COLLOQUE DES NOTARIATS EUROMEDITERRANEENS Marseille 12 13 Octobre 2006 Table ronde n 6 : La famille Rapporteur Général : Monsieur Umberto Morello, Professeur de droit à l Université de Gênes (Italie).

Plus en détail

INTRODUCTION. Relevons quelques-uns de ces paradoxes, parmi les plus intéressants.

INTRODUCTION. Relevons quelques-uns de ces paradoxes, parmi les plus intéressants. INTRODUCTION 1/ Un régime matrimonial est un ensemble de règles destinées à organiser les rapports des époux entre eux et avec les tiers, sur le plan patrimonial, économique. Étudier les régimes matrimoniaux,

Plus en détail

Votre rente en cas de séparation ou de divorce

Votre rente en cas de séparation ou de divorce Votre rente en cas de séparation ou de divorce Rupture de l union conjugale Votre rente en cas de séparation ou de divorce Nombreux sont ceux et celles qui vivent une rupture de leur mariage ou de leur

Plus en détail

Convention des Nations Unies sur la cession de créances dans le commerce international

Convention des Nations Unies sur la cession de créances dans le commerce international Convention des Nations Unies sur la cession de créances dans le commerce international NATIONS UNIES CONVENTION DES NATIONS UNIES SUR LA CESSION DE CRÉANCES DANS LE COMMERCE INTERNATIONAL NATIONS UNIES

Plus en détail

ASPECTS FISCAUX EN DROIT MATRIMONIAL

ASPECTS FISCAUX EN DROIT MATRIMONIAL ASPECTS FISCAUX EN DROIT MATRIMONIAL Mes Sonia Ryser et Nicolas Candaux, avocats, Borel & Barbey 1 TABLE DES MATIERES A. Règles générales d imposition de la famille B. Effets de la séparation C. Contribution

Plus en détail

CONSTITUER SON DOSSIER RETRAITE

CONSTITUER SON DOSSIER RETRAITE CONSTITUER SON DOSSIER RETRAITE Un dossier de demande de retraite doit retracer et prouver : toutes les périodes où vous avez travaillé et touché une indemnité ou un salaire pour ce travail : CDD, CDI,

Plus en détail

Le foyer fiscal (cours)

Le foyer fiscal (cours) Le foyer fiscal (cours) Table des matières Table des matières... 2 Introduction... 3 I La composition du foyer fiscal... 4 Le contribuable... 4 Les personnes à charge... 5 1 - En ce qui concerne les personnes

Plus en détail

L i v r e t d e m a r i a g e

L i v r e t d e m a r i a g e 1 L i v r e t d e m a r i a g e Sommaire Les différentes étapes... p.3 Le mariage civil... p.4 La célébration... p.5 La publication des bans... p.6 Déroulement de la cérémonie... p.7 A savoir... p.8 Le

Plus en détail

L ACQUISITION IMMOBILIÈRE EN COUPLE

L ACQUISITION IMMOBILIÈRE EN COUPLE L ACQUISITION IMMOBILIÈRE EN COUPLE Présentation du 18 avril 2015 Plan de l exposé Introduction Acquisition par des concubins Situation de base Forme juridique? Investissements respectifs et conséquences

Plus en détail

Compte rendu du 21/11/2012

Compte rendu du 21/11/2012 Compte rendu du 21/11/2012 Intervenants : - Maitre Jean-Marc MATEU, notaire 01 34 67 00 02 ou etude-mateu@notaires.fr - Maitre Anne BULOT, avocate - Mme Isabelle CHEVALIER, Conseillère en Economie Sociale

Plus en détail

Code civil suisse. (Autorité parentale) Modification du 21 juin 2013. Délai référendaire: 10 octobre 2013

Code civil suisse. (Autorité parentale) Modification du 21 juin 2013. Délai référendaire: 10 octobre 2013 Délai référendaire: 10 octobre 2013 Code civil suisse (Autorité parentale) Modification du 21 juin 2013 L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu le message du Conseil fédéral du 16 novembre

Plus en détail

LE COUPLE ET L ACCESSION

LE COUPLE ET L ACCESSION LE COUPLE ET L ACCESSION ADIL DE L ISERE 2 boulevard Maréchal Joffre 38000 GRENOBLE 04 76 53 37 30 Page 1 S O M M A I R E PARTIE 1 : Les concubins et l accession I. Les différents régimes juridiques A.

Plus en détail