L'expérience des retraités avec pension

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L'expérience des retraités avec pension"

Transcription

1 L'expérience des retraités avec pension Il y a cent ans, être âgé voulait dire être pauvre. Grâce aux efforts de plusieurs personnes depuis ce temps, les cas de pauvreté extrême ont été éliminés pour presque tous les aînés au Canada. Le document < L'offre des revenus de retraite au Canada : perspective internationale > -- par Edward Whitehouse affiché sur le site web du ministère des Finances, démontre que le Canada remporte un assez bon succès dans le cas des personnes à bas revenus. Du point de vue du niveau adéquat de revenu, le document démontre que le taux de remplacement pour les Canadiens qui ont des revenus moyens est relativement élevé comparativement à celui d'autres pays... un taux de remplacement supérieur à la moyenne de l'ocde pour les travailleurs dont les revenus sont bas. Au Canada, aux Pays-Bas et en Nouvelle-Zélande, les taux de pauvreté chez les aînés sont beaucoup plus bas que ceux de la population en générale. Le succès des programmes gouvernementaux de première et deuxième catégories a été complémenté par les régimes professionnels négociés par les syndicats. Ces régimes permettent aux travailleuses et aux travailleurs de prendre leur retraite non seulement avec le minimum requis, mais avec dignité. Prenons l'exemple de Jim qui a pris sa retraite à 54 ans après avoir accumulé 27 ans de services avec la Ville de Winnipeg. Il a droit non seulement à la SV et au RPC, mais à un régime professionnel à prestation définie qui est indexé. Sa femme reçoit la SV. Son régime professionnel leur permet de vivre confortablement dans leur propre résidence, rénovant leur domicile lorsque nécessaire et venant en aide à leurs petits-enfants au lieu d'être un fardeau pour leurs enfants. On pourrait facilement vouloir cette heureuse situation pour tous les retraités. Si une loi était adoptée pour forcer tous les employeurs à établir un régime à prestations définies pour les propriétaires et leurs employés, les sources habituelles, telles que la Fédération canadienne des entreprises indépendantes, se plaindraient immédiatement des coûts. Nous serions d'accord avec eux sur un point seulement une gamme de petits régimes n'est pas une façon efficace d'aborder cette question. Nous ne serions pas d'accord avec leur point de vue que chacun devrait assurer sa propre sécurité financière par l'entremise d'un genre de REER ou autres formes d'épargnes. En fait, selon l'analyse de M. Whitehouse, le frais d'administration de 2 % chargé par la plupart des fonds REER, signifie que près de 40 % des contributions d'une personne au cours d'une période de 35 ans, serait attribué aux frais. M. Whitehouse note qu'une législation permettant un frais maximal de 0,5 % augmenterait les prestations nettes de plus de 40 %. Bien qu'un frais moindre aiderait les personnes capables d'investir, nous croyons fermement qu'une meilleure solution serait d'améliorer le Régime de pensions du Canada et le Régime des rentes du Québec. Un moins grand nombre de travailleurs et travailleuses vivront la belle expérience de Jim et ce pour plusieurs raisons. La première est que les employeurs ayant des régimes de retraite à prestations définies (PD) indexées s'efforcent dans la mesure du possible, de les remplacer par des régimes de retraite à contributions définies (CD). Il y a une décennie, 85 % des gens avec un régime de retraite enregistré avaient des régimes à prestations

2 2 définies (PD), aujourd'hui c'est le cas de seulement 75 %. Les prestations de retraite sont une véritable source de conflit lors des négociations. La récente grève chez VALE INCO en est un exemple brutal. Betty en Saskatchewan est un exemple de ce qui arrive lorsqu'un employeur décide de passer d'un régime à prestations définies à un régime à contributions définies. Les employés ont contribué à un régime PD comprenant bien que les fonds de l'indexation seraient conservés dans un fonds distinct et utilisés pour permettre aux retraités de contrer le coût de la vie. L'employeur a annulé l'indexation et tente de mettre fin au régime PD. L'employeur a adhéré à un régime CD et les nouveaux employés contribuent à un régime CD. Le régime PD n'était pas totalement financé et conséquemment Betty et les autres sont devant la cour aujourd'hui parce qu'ils font face à une réduction de 33 % de leur pension professionnelle, la perte de l'indexation et une diminution marquée du financement du régime PD, ce qui menace sa viabilité à long terme. Iva au Manitoba travaillait chez Burns Meats qui a été vendu à Maple Leaf. Au moment de la vente, Iva a été mise à pied. Elle avait amassé une prestation définie de 515,70 $ par mois à laquelle elle avait droit à l'âge de 65. Ce montant a été réduit à 319,09 $. La raison fournie est que ce régime est à prestations définies ciblés. La vraie raison est que des investissements illégaux et malavisés ont été faits. Les personnes en cause ont été accusées de mauvaise gestion, mais la pension d'iva a été réduite de près de 40 % et pourrait l'être davantage. Pour joindre les deux bouts, elle a pris un emploi de pourvoyeuse de soins pour payer ses factures. Une des réalités que plusieurs travailleurs et travailleuses doivent affronter est une perte de prestations lorsque la compagnie déclare faillite ou transfère ses opérations. Leo a travaillé pendant 25 ans pour Coldstream à Winnipeg. Au cours des ans, les travailleurs et travailleuses de l'usine ont souvent accepté de ne pas avoir d'augmentations de salaire afin d'avoir un régime à prestations définies acceptable. Avant de négocier un régime de retraite, il y avait un programme de partage des profits. La compagnie a ensuite fermé ses opérations à Winnipeg, demandé la protection de la Loi sur les faillites et transféré sa production à une division associée, Coldmatic Refrigeration, à Toronto. À ce moment-là en 2003, Leo a commencé à recevoir une pension de 256 $ par mois à l'âge de 63 ans. Sa femme et lui sont retournés au Nouveau-Brunswick où il est né. Cinq ans plus tard, cette pension a été réduite de 30 % parce que la compagnie n'avait pas respecté ses obligations envers le régime de retraite. La compagnie a continué de verser des paiements additionnels jusqu'en 2008 pour améliorer la solvabilité du régime, mais elle a déposé une demande de protection contre les créanciers à ce moment-là. À la fin, le régime de pensions avait un taux de déficit de solvabilité de 70 %. (c.-à-d. que les avoirs du régime de pensions pouvaient couvrir seulement 70 % de ses passifs.) Selon la Pension Benefits Act du Manitoba, toutes les prestations de retraite ont été réduites en conséquence. Un cas encore plus triste est celui d'un aîné de 74 ans qui a travaillé pendant 37 ans chez Gainers à Edmonton d'où il aurait dû pouvoir se retirer avec une pension acceptable. Malheureusement, il a été forcé de continuer à travailler à l'entretien d'agences de

3 3 bénévolat parce que Peter Pocklington a quitté la ville sans laisser de fonds pour lui payer une pension quelconque. La réalité des lois sur la faillite est que les retraités peuvent faire face à des pertes de revenus soudaines et inattendues lorsque les compagnies déclarent faillite. Il y a plusieurs exemples du genre. C'est le cas de l'usine de pâte à papier de Parsons & Whittemore (P&W), une compagnie américaine privée qui appartient à la famille Landegger. Puisque P&W est une compagnie privée qui ne transige pas à la bourse, il est difficile de découvrir les particularités de ses affaires financières. Toutefois, nous savons ce qui suit -- P&W est un des plus grands producteurs de pâte au monde et ses revenus annuels dépassent un milliard de dollars. Nous savons aussi qu'au cours des ans, P&W a réalisé des centaines de millions de dollars de profit à Nackawic. En raison du système judiciaire qui protège les grandes entreprises beaucoup plus que les gens ordinaires, P&W a pu déclarer faillite seulement à son usine de Nackawic. Il y avait deux créanciers garantis dans cette faillite sélective. La première est P&W elle-même par l'entremise d'une compagnie qui lui appartient, St. Anne's Industries. Lors de la fermeture, P&W devait 31,8 millions de dollars aux travailleurs et travailleuses de l'usine Nackawic pour leurs prestations de retraite, leurs avantages sociaux après retraite, leurs paies de vacances et autres dédommagement. Toutefois, la loi n'a pas considéré les travailleurs et les travailleuses comme des créanciers garantis. Après beaucoup de lobbying auprès du gouvernement du Nouveau-Brunswick et de recherches pour des nouveaux investisseurs, l'usine est de nouveau ouverte et financièrement stable. Toutefois, les retraités et les anciens employés ont tous perdu 30 % ou plus de la pension à laquelle ils avaient droit. L'usine est maintenant exploité par un nouveau propriétaire et le régime de retraite est gelé et sous le contrôle du gouvernement. Au fur et à mesure que les gens se retirent, ils recevront des prestations de retraite, mais le montant est incertain présentement. Non seulement les travailleuses et les travailleurs perdent sous les procédures de faillites comparativement aux autres, mais le processus prend souvent des années à finaliser devant les cours en raison des nombreux appels. Un bon exemple est le cas de l'usine Bowater à Dalhousie, NB qui a fermé en décembre Les employés, dont certains étaient à un mois de la retraite, ont été avisés qu'ils avaient perdu la totalité de leurs prestations de pension. Après qu'un arbitre et un juge aient décidé en faveur de ces travailleurs et travailleuses, Bowater a appelé de la décision en mai Au Québec, la compagnie «Les aciers inoxydables atlas» de Sorel-Tracy qui appartient à une société de l'ontario, Slater Steel, a été placée sous la protection de la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies en juin L'usine a cessé ses opérations en juin Conséquemment, 440 emplois ont été perdus et les pensions des retraités ont été réduites de 25 à 30 %. En Nouvelle-Écosse, Bill qui a travaillé 44 ans pour le chantier naval de Halifax et s'est retiré en 1999, reçoit une pension de 66,00 $ par mois. Sa prestation du RPC est de

4 4 790,00 $ par mois. Bill avait contribué pour plus de 30 ans à un régime à contributions définies lorsque Hawker Sidley était propriétaire du chantier. Lorsqu'il l'a vendu, le régime à contributions définies a cessé d'exister et la prestation se chiffrait à seulement 66,00 $ par mois. Trenton Works en Nouvelle-Écosse est un autre cas. Lorsque l'usine a fermé en 2007, il n'y avait pas les fonds nécessaires pour payer les pleines pensions. Même si le gouvernement a adopté une loi pour aborder cette situation rétroactivement, les travailleuses et les travailleurs n'ont pas totalement regagné les pensions qu'ils avaient amassées. Sur leur site web, Canadian Benefits a fait les observations suivantes : Paradoxalement, ces solutions légiférées semblent être le moins efficaces dans les situations les plus risquées qu'elles devraient en fait régler. Jusqu'ici, il n'y a pas de solution au problème des fermetures par des employeurs insolvables. La difficulté de l'investissement pour soi est démontrée dans le cas des travailleuses et des travailleurs de Maritime Electric à l'î.-p.-é. Dans les années 1960, ils avaient un régime de pensions fondé sur le partage égal des coûts (50-50) entre la main-d'oeuvre et l'employeur. Dans les années 1970, ils ont négocié un régime de pensions à prestations définies équivalentes à 2 % pour chaque année de service, calculé sur les cinq meilleures années de la personne avec des contributions provenant des deux côtés. Dans les années 1980, la compagnie a convaincu les employés de changer à un régime à contributions définies où les employés pouvaient choisir leurs propres investissements. Certains des employés ont collectivement embauché un conseiller en investissement qui a placé la totalité de l'argent dans Nortel. Aujourd'hui, ces travailleuses et travailleurs ne reçoivent aucune pension de leur régime professionnel. Island Telephone à l'î.-p.-é. a connu une situation semblable, sauf qu'il y avait un régime non contributif pour tous ceux et celles qui comptaient 10 années de service et plus. Leo a demandé et reçu un congé sans solde pour devenir un permanent du Congrès. Il a été rassuré que ses années de service lui donneraient une pension à 65 ans. Plusieurs années plus tard, lorsqu'il a commencé à planifier sa retraite, il a su que le Conseil des directeurs de Maritime Tel and Tel avait décidé d'annuler toutes les pensions des gens qui n'étaient plus à leur emploi. MT&T était la compagnie mère de Island Tel. La raison donnée était que les femmes embauchées comme téléphonistes restaient avec la compagnie pour environ 10 ans et quittaient une fois mariées. Ces gens devenaient trop nombreux et conséquemment la compagnie a mis fin à leur droit de recevoir une pension. Leo était un de ces employé et il ne reçoit aucune pension pour ses 13 années de service. La compagnie Nortel a non seulement nuit aux fonds de pensions qui y ont investi, mais elle a causé beaucoup de torts aux travailleuses et travailleurs embauchés chez-elle ou par ses compagnies associés. Len travaillait à l'usine de Nortel Cable à Kingston, laquelle a été vendue à une compagnie appelée Cable Design Technology ( CDT). Nortel a dû liquider son régime de retraite en raison de la vente. Nortel a offert un choix à tous les travailleurs et travailleuses laisser leurs pensions avec Nortel ou prendre la valeur de rachat de leur pension. Approximativement 85 % ont pris la valeur de rachat qui représente environ $ à $. La majorité des gens qui

5 5 ont pris la valeur de rachat ont réinvesti leur argent dans Nortel, pourquoi pas la compagnie était en bonne forme sur le plan financier. Un an plus tard, ils ont tout perdu! Lorsque l'usine a fermé, près de trois ans plus tard, tous les employés ont dû se trouver un autre emploi. Quel belle retraite? Le régime de pensions de CDT a payé à tous les travailleurs et travailleuses éligibles, une maigre pension de moins de 300 $ par mois. Autrement, les retraités avaient leur RPC, la SV et le SRG pour vivre. Pour les travailleurs et les travailleuses de Nortel qui ont laissé leurs pensions avec la compagnie, ils font maintenant face à une perte minimum de 30 % de leurs prestations et il est bien possible qu'ils perdront davantage -- jusqu'à 50 % -- en plus des régimes d'assurance-santé et d'assurance-vie qui n'existent plus. Ils devront aussi vivre de leurs prestations du RPC, de la SV et du SRG s'ils sont éligibles. Les faillites de compagnies causent souvent des contraintes excessives hors de leur contrôle pour les retraités. Un fonds de garantie des pensions pourrait améliorer la situation de ces travailleurs et travailleuses. Les employés de Swansea Works de Stelco sont un bon exemple. Vers la fin des années 1980, Stelco a commencé à restructurer et à consolider ses usines et subséquemment Swansea Works a été fermé. Grâce aux efforts du syndicat, les employés ont pu transférer à Brantford Works de Stelco sans perte d'avantages sociaux et avec le maintien des crédits de pension pour les années de service accumulés. Subséquemment, Stelco a décidé de vendre Branford Works à une compagnie du nom de Genfast et le régime de pension a été séparé de Stelco. Les avoirs et les passifs ont été transférés à Genfast comme faisant partie de la vente de la compagnie. Après quelques années, Genfast a déclaré une faillite qui a été suivie de la perte de tous les emplois. Les pensions et les avantages sociaux ont été perdus tant pour les employés actuels que passés, entraînant des contraintes excessives pour les personnes touchées. Les retraités ont dû trouver d'autres assurances à leurs propres frais et sans le Fonds de garantie des pensions de l'ontario, plusieurs autres auraient totalement perdu leurs revenus de retraite. Nous croyons qu'un tel fonds devrait exister à l'échelle nationale et la limite devrait être augmentée à $ par mois, tel que suggéré dans le rapport Arthurs. Plusieurs de nos membres actuels ont réussi à trouver un emploi à la fin de leurs études avec un employeur qui offrait des salaires acceptables et un régime d'avantages sociaux définis. Aujourd'hui, le pourcentage des travailleurs et travailleuses qui vivront cette expérience est à la baisse. Le nombre de gens qui travaillent dans le secteur privé et adhèrent à un régime à contributions définies, est aussi à la baisse. Pour certains comme Catherine Swift, la réponse est de se débarrasser des régimes à prestations définies, particulièrement ceux dans le secteur public et de laisser chacun prendre charge de ses investissements. Pour nous, ceci est inacceptable. Nous savons qu'une approche purement volontaire nous apporterait une très faible couverture, particulièrement pour les jeunes travailleurs et travailleuses. M. Whitehorse estime que 34 % ont un régime volontaire associé au travail. Dans le secteur privé, cette proportion baisse à 25 %. Si la loi exigeait qu'un régime mis en place sans toutefois en dicter les caractéristiques, nous verrions tout probablement des tragédies semblables à celles qu'ont connues les personnes de notre génération.

6 6 Un RPC élargi permettrait aux employeurs, grands et petits, de rencontrer leurs obligations de la façon la plus efficace et la moins coûteuse possible. Nous croyons que cette approche serait non seulement favorable sur le plan économique, mais qu'elle réduirait les tensions dans le milieu de travail puisque les employeurs résistent à joindre les régimes plus coûteux à gérer. Bernard Dussault, un ancien actuaire en chef pour le RPC a prouvé le bénéfice d'augmenter le RPC à 70 % avec un gain annuel maximal ouvrant droit à pension supérieur. Ce serait une possibilité, mais nous demandons une augmentation plus modeste à 50 %. Nous croyons que celle-ci pourrait être introduite progressivement tout comme le RPC et le RRQ l'ont été initialement. Les ministres des Finances n'ont pas précisé les augmentations visées, mais nous vous incitons à accepter la façon modeste que nous suggérons. Procédez avec une augmentation à 50 % et négociez une application progressive. Nous avons focalisé notre attention afin de trouver la bonne solution à long terme, mais il est maintenant temps de passer à l'action pour aider ceux et celles qui approchent le seuil de la pauvreté. Notre membre de l'exécutif représentant Terre-Neuve et le Labrador a fait rapport que depuis l'annonce provinciale de l'entente avec les compagnies de pétrole concernant le développement et la production en cours au Ben- Nevis Oil Field, le coût des maisons et des loyers dans la province a monté en flèche comme on dit à Terre-Neuve et au Labrador. Notre fédération reçoit constamment des appels de pensionnés et d'aînés qui demandent s'il y a des développements concernant une augmentation des pensions à tous les paliers, provincial, fédéral et privé. Dans plusieurs cas, le coût de location a même doublé. Pour les gens qui désirent acheter, les maisons ont augmenté de près de 25 % dans chacune des quatre dernières années et conséquemment, il est presque impossible pour les pensionnés et les aînés d'obtenir un logement privé. Le résultat est qu'en fin de compte, ces gens se retrouveront sans abri, sur le sofa d'un membre de la famille ou d'un ami ou dans des établissements de soins prolongés qui sont beaucoup plus coûteux pour la trésorerie publique. Lorsque les gens en parlent, ils disent qu'ils ont besoin d'une augmentation de leurs revenus de pension et que l'indexation qu'ils reçoivent présentement n'est pas suffisante pour couvrir le coût de vie chère. Une augmentation du SRG et de la SV aiderait ceux et celles qui sont le plus dans le besoin et nous sommes d'accord avec cette approche. Nous ajoutons que le calcul des prestations du SRG est une chose que Revenu Canada devrait faire automatiquement. Un pauvre pensionné ne devrait pas être forcé à prouver qu'il a droit au SRG. PK:lc:sepb225

Document d information n o 5 sur les pensions

Document d information n o 5 sur les pensions Document d information n o 5 sur les pensions Il vous faudra combien d argent comme pension? Partie 5 de la série La série complète des documents d information sur les pensions se trouve dans Pensions

Plus en détail

Document d information n o 4 sur les pensions

Document d information n o 4 sur les pensions Document d information n o 4 sur les pensions Épargnes privées de retraite Partie 4 de la série La série complète des documents d information sur les pensions se trouve dans Pensions Manual, 4 e édition,

Plus en détail

Régime de retraite des chargés de cours Comment et pourquoi y contribuer?

Régime de retraite des chargés de cours Comment et pourquoi y contribuer? Régime de retraite des chargés de cours Comment et pourquoi y contribuer? Le présent document a pour but de vous faire connaître le Régime de retraite des chargés de cours de l Université du Québec (RRCCUQ)

Plus en détail

Il me reste beaucoup de temps pour penser à la retraite, non?

Il me reste beaucoup de temps pour penser à la retraite, non? Ordre du jour La retraite, pourquoi s'inquiéter maintenant? Types de régime de retraite Crise des pensions au Canada et solutions Chasseurs de mythes Campagne actuelle sur les pensions Ce que vous pouvez

Plus en détail

Le gouvernement du Canada offre un

Le gouvernement du Canada offre un Guide de la sécurité sociale et des régimes de retraite au Canada Le gouvernement du Canada offre un système de revenu de retraite qui permet le versement de prestations mensuelles aux personnes suivantes

Plus en détail

COMMENT ET POURQUOI Y CONTRIBUER? Régime de retraite des chargés de cours de l Université du Québec

COMMENT ET POURQUOI Y CONTRIBUER? Régime de retraite des chargés de cours de l Université du Québec COMMENT ET POURQUOI Y CONTRIBUER? Régime de retraite des chargés de cours de l Université du Québec Édition 2015-2016 Le présent document a pour but de vous faire connaître le Régime de retraite des chargés

Plus en détail

Régime de retraite patronal-syndical (Québec) de l'association internationale des machinistes (A.I.M.)

Régime de retraite patronal-syndical (Québec) de l'association internationale des machinistes (A.I.M.) Régime de retraite patronal-syndical (Québec) de l'association internationale des machinistes (A.I.M.) 2002 Pourquoi la planification de la retraite est-elle importante? Peu importe vos projets pour la

Plus en détail

Le rôle du gouvernement fédéral dans la réduction de la pauvreté au Canada : la vision du Nouveau-Brunswick

Le rôle du gouvernement fédéral dans la réduction de la pauvreté au Canada : la vision du Nouveau-Brunswick Le Front commun pour la justice sociale du Nouveau Brunswick, inc. (FCJS) Représenté par Auréa Cormier Conseillère provinciale du FCJS Le rôle du gouvernement fédéral dans la réduction de la pauvreté au

Plus en détail

Améliorer les régimes publics : une solution efficiente pour assurer une couverture adéquate

Améliorer les régimes publics : une solution efficiente pour assurer une couverture adéquate Améliorer les régimes publics : une solution efficiente pour assurer une couverture adéquate Colloque sur l état des régimes de retraite Conseil du patronat du Québec Le 12 juin 2012 Marie-Josée Naud Conseillère

Plus en détail

Nouvelle année, nouvelles règles de capitalisation des régimes de retraite au Québec : adoption du projet de loi 57

Nouvelle année, nouvelles règles de capitalisation des régimes de retraite au Québec : adoption du projet de loi 57 Le 21 décembre 2015 Nouvelle année, nouvelles règles de capitalisation des régimes de retraite au Québec : adoption du projet de loi 57 L e projet de loi 57, Loi modifiant la Loi sur les régimes complémentaires

Plus en détail

Changements touchant le Régime de pensions du Canada

Changements touchant le Régime de pensions du Canada RÉGIME DE PENSIONS DU CANADA Changements touchant le Régime de pensions du Canada Le gouvernement du Canada apporte des changements au Régime de pensions du Canada (RPC) pour mieux tenir compte des choix

Plus en détail

Journée Portes ouvertes de l ASDEQ Finances Canada 1er novembre 2010

Journée Portes ouvertes de l ASDEQ Finances Canada 1er novembre 2010 Journée Portes ouvertes de l ASDEQ Finances Canada 1er novembre 2010 Le système canadien de revenu de retraite appuyé par l État PILIER 1 PILIER 2 PILIER 3 Sécurité de la vieillesse (SV) Supplément de

Plus en détail

DOCUMENT DE TRAVAIL SUR LES RÉGIMES DE RETRAITE PRIVÉS DU MINISTÈRE DES FINANCES (JANVIER 2009)

DOCUMENT DE TRAVAIL SUR LES RÉGIMES DE RETRAITE PRIVÉS DU MINISTÈRE DES FINANCES (JANVIER 2009) RÉPONSE DU SYNDICAT CANADIEN DES COMMUNICATIONS, DE L ÉNERGIE ET DU PAPIER au DOCUMENT DE TRAVAIL SUR LES RÉGIMES DE RETRAITE PRIVÉS DU MINISTÈRE DES FINANCES (JANVIER 2009) «Renforcer le cadre législative

Plus en détail

Porter la voix des femmes

Porter la voix des femmes Mars 2011 Aide sociale L Aide sociale en Ontario est constituée de deux programmes. Premièrement, Ontario au travail (OT), un programme de dernier recours qui vise les personnes qui n ont pas d autres

Plus en détail

Service des ressources humaines et financières. Le sommaire Régime de retraite des employées et employés de l'université de Sherbrooke

Service des ressources humaines et financières. Le sommaire Régime de retraite des employées et employés de l'université de Sherbrooke Service des ressources humaines et financières Le sommaire Régime de retraite des employées et employés de l'université de Sherbrooke Votre régime de retraite à l Université de Sherbrooke Modes de prestations

Plus en détail

Perceptions du grand public par rapport au gouvernement actuel et certains enjeux liés aux entreprises

Perceptions du grand public par rapport au gouvernement actuel et certains enjeux liés aux entreprises Montréal Québec Toronto Ottawa Edmonton Philadelphie Denver Tampa Perceptions du grand public par rapport au gouvernement actuel et certains enjeux liés aux entreprises 13574-008 Novembre 2009 www.legermarketing.com

Plus en détail

Regroupements de travailleurs d un même secteur d activités avec possiblement des différences au niveau des :

Regroupements de travailleurs d un même secteur d activités avec possiblement des différences au niveau des : L avenir de la retraite au Québec Vers des régimes de retraite sectoriels? Nathalie Joncas, actuaire Qu est-ce qu on entend par régimes sectoriels? Regroupements de travailleurs d un même secteur d activités

Plus en détail

Admissibilité à la retraite

Admissibilité à la retraite LA RETRAITE PROGRESSIVE LA RETRAITE Le présent document vous est transmis à titre informatif. Il ne constitue pas un outil de travail détaillé. De plus, le syndicat n offre pas le calcul de vos prestations

Plus en détail

Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires de 2015

Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires de 2015 Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires de 2015 Mémoire de l'alliance canadienne des associations étudiantes Résumé Depuis 2008, le gouvernement du Canada

Plus en détail

Mémoire de l Institut canadien des actuaires à l intention du Comité permanent des finances de la Chambre des communes

Mémoire de l Institut canadien des actuaires à l intention du Comité permanent des finances de la Chambre des communes Mémoire de l Institut canadien des actuaires à l intention du Comité permanent des finances de la Chambre des communes Août 2014 Document 214122 2014 Institut canadien des actuaires INTRODUCTION MÉMOIRE

Plus en détail

Document d information n o 1 sur les pensions

Document d information n o 1 sur les pensions Document d information n o 1 sur les pensions Importance des pensions Partie 1 de la série La série complète des documents d information sur les pensions se trouve dans Pensions Manual, 4 e édition, que

Plus en détail

J ai des valeurs j investis où ça compte!

J ai des valeurs j investis où ça compte! J ai des valeurs j investis où ça compte! L ÉPARGNE ENTREPRENANTE Avec Fondaction, un fonds de travailleurs socialement responsable, je profite d avantages fiscaux intéressants et je peux épargner plus

Plus en détail

Une retraite bien capitalisée

Une retraite bien capitalisée Une retraite bien capitalisée Voici Charles et Gabriella. Charles, 62 ans, et Gabriella, 60 ans, vivent présentement à Montréal. Charles est un dirigeant d entreprise qui a bien réussi. Il touche un salaire

Plus en détail

À L INTENTION DE VOTRE FAMILLE

À L INTENTION DE VOTRE FAMILLE À L INTENTION DE VOTRE FAMILLE Votre conjoint ou vos proches auront de nombreuses décisions à prendre au moment de votre décès. Nous espérons que la présente brochure leur facilitera la tâche lorsque

Plus en détail

Le nouveau Régime Volontaire d Épargne Retraite RVER. (Tel que proposé dans le budget 2012 du gouvernement du Québec)

Le nouveau Régime Volontaire d Épargne Retraite RVER. (Tel que proposé dans le budget 2012 du gouvernement du Québec) Le nouveau Régime Volontaire d Épargne Retraite RVER (Tel que proposé dans le budget 2012 du gouvernement du Québec) Mise à jour le 1er août 2012 Intervenants du RVER - Agence du Revenu du Canada (ARC)

Plus en détail

Régimes de retraite individuels

Régimes de retraite individuels Ces dernières années, les propriétaires d entreprise ont commencé à reconnaître les avantages offerts par les régimes de retraite individuels (RRI). Un RRI permet aux propriétaires d entreprise et à certains

Plus en détail

Mise à jour du 2ème trimestre 2015 30 juin 2015 Dans ce rapport :

Mise à jour du 2ème trimestre 2015 30 juin 2015 Dans ce rapport : Miseàjourdu2èmetrimestre 2015 30juin2015 Dcerapport: Miseàjourdesinformationsauxmembres OùinvestissentlesmembresduRRCID? Rendementdesplacements Des frais réduits Mise à jour des informations aux membres

Plus en détail

UNE ÉTAPE À LA FOIS GUIDE D AHÉSION

UNE ÉTAPE À LA FOIS GUIDE D AHÉSION Votre rôle Votre bien-être Notre Société Votre croissance Votre acquis UNE ÉTAPE À LA FOIS GUIDE D AHÉSION épargne CT CTYourWealth.ca/Savings GUIDE D ADHÉSION UNE ÉTAPE À LA FOIS En tant qu employés de

Plus en détail

À L INTENTION DE VOTRE FAMILLE

À L INTENTION DE VOTRE FAMILLE À L INTENTION DE VOTRE FAMILLE Votre conjoint ou vos proches auront de nombreuses décisions à prendre au moment de votre décès. Nous espérons que la présente brochure leur facilitera la tâche lorsque

Plus en détail

COMMENT AMÉLIORER LE RÉGIME DE PENSIONS DU CANADA ET LE RÉGIME DE RENTES DU QUÉBEC

COMMENT AMÉLIORER LE RÉGIME DE PENSIONS DU CANADA ET LE RÉGIME DE RENTES DU QUÉBEC COMMENT AMÉLIORER LE RÉGIME DE PENSIONS DU CANADA ET LE RÉGIME DE RENTES DU QUÉBEC Présentation de Ruth Rose Département de sciences économiques Université du Québec à Montréal Colloque: Observatoire de

Plus en détail

EssentIA. CELI collectif. Rencontre d adhésion

EssentIA. CELI collectif. Rencontre d adhésion EssentIA CELI collectif Rencontre d adhésion Ordre du jour Introduction Caractéristiques de votre régime Planifiez votre retraite en deux temps, trois mouvements! Étape 1 : Fixez-vous un objectif de retraite

Plus en détail

En cas d invalidité. Les prestations pour invalidité du Régime de rentes du Québec

En cas d invalidité. Les prestations pour invalidité du Régime de rentes du Québec En cas d invalidité Les prestations pour invalidité du Régime de rentes du Québec Tout sur le Web Les renseignements contenus dans ce document se trouvent également sur notre site Web. Consultezle pour

Plus en détail

RÉGIME ENREGISTRÉ D ÉPARGNE-INVALIDITÉ

RÉGIME ENREGISTRÉ D ÉPARGNE-INVALIDITÉ EXPERTISE ACCOMPAGNEMENT SOLIDITÉ RÉGIME ENREGISTRÉ D ÉPARGNE-INVALIDITÉ EXPERTISE ACCOMPAGNEMENT SOLIDITÉ QUELS SONT LES AVANTAGES DU REEI? En cotisant à un REEI ouvert pour vous-même ou pour un proche

Plus en détail

PRINCIPES D INVESTISSEMENT FICHE D INFORMATION POUR INVESTISSEURS MES ÉPARGNES GÉNÈRERONT UN REVENU DE RETRAITE DE COMBIEN PAR ANNÉE?

PRINCIPES D INVESTISSEMENT FICHE D INFORMATION POUR INVESTISSEURS MES ÉPARGNES GÉNÈRERONT UN REVENU DE RETRAITE DE COMBIEN PAR ANNÉE? PRINCIPES D INVESTISSEMENT FICHE D INFORMATION POUR INVESTISSEURS MES ÉPARGNES GÉNÈRERONT UN REVENU DE RETRAITE DE COMBIEN PAR ANNÉE? AVERTISSEMENT Dans le présent contexte, le terme conseiller financier

Plus en détail

Document d information n o 6 sur les pensions

Document d information n o 6 sur les pensions Document d information n o 6 sur les pensions Régimes de pension des milieux Partie 6 de la série La série complète des documents d information sur les pensions se trouve dans Pensions Manual, 4 e édition,

Plus en détail

États Financiers Pour L'Exercice Terminé Le 31 DÉCEMBRE 2008

États Financiers Pour L'Exercice Terminé Le 31 DÉCEMBRE 2008 RÉGIME DE PENSION POUR LE PERSONNEL DE SOUTIEN, LES TECHNICIENS ET TECHNICIENNES ET LE PERSONNEL ADMINISTRATIF OU PROFESSIONNEL États Financiers Pour L'Exercice Terminé Le 31 DÉCEMBRE 2008 RAPPORT DU VÉRIFICATEUR

Plus en détail

Université de Moncton. Régime de pension des professeurs, professeures et bibliothécaires

Université de Moncton. Régime de pension des professeurs, professeures et bibliothécaires Université de Moncton Régime de pension des professeurs, professeures et bibliothécaires Actualisation du régime Rapport d étape Étape 2 - Niveau de prestations et options à considérer Décembre 2011 Table

Plus en détail

Présentation à l Institut Canadien de la retraite et des avantages sociaux

Présentation à l Institut Canadien de la retraite et des avantages sociaux Bureau du surintendant des institutions financières Bureau de l actuaire en chef Office of the Superintendent of Financial Institutions Des régimes de retraite mieux financés dans un système équilibré

Plus en détail

Fiche d information Bons aliments pour tous La sécurité alimentaire

Fiche d information Bons aliments pour tous La sécurité alimentaire Fiche d information sur les services de garde Les familles se sont rendu compte qu un accès insuffisant à des services de garde abordables et de qualité constituait un obstacle pour : trouver et garder

Plus en détail

Régime de rentes du Québec

Régime de rentes du Québec RETRAITE QUÉBEC Guide du bénéficiaire Régime de rentes du Québec Pour connaître vos droits et vos obligations Tout sur le Web Les renseignements contenus dans ce document se trouvent également sur notre

Plus en détail

Les pensions alimentaires pour enfants

Les pensions alimentaires pour enfants Les pensions alimentaires pour enfants IMPORTANT Tous les renseignements juridiques contenus dans cette présentation sont offerts à titre d information générale seulement. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer

Plus en détail

Introduction. Renseignements sur le régime de congé de salaire différé (RCSD) 1

Introduction. Renseignements sur le régime de congé de salaire différé (RCSD) 1 Renseignements sur le régime de congé de salaire différé (RCSD) Province du Nouveau-Brunswick ISBN: 978-1-55471-612-8 juin 2013 TABLE DES MATIÈRES Introduction... 1 Résumé du régime... 2 Adhésion... 3

Plus en détail

2.0 Total des dépenses de santé par source de financement

2.0 Total des dépenses de santé par source de financement 2.0 Total des dépenses de santé par source de financement Points saillants du chapitre La répartition des dépenses de santé entre les secteurs privés et publics est stable depuis plus de 10 ans En 2012,

Plus en détail

PROTECTION COLLABORATEURS UNE STRATÉGIE DE POURSUITE DES AFFAIRES FAISANT APPEL À L ASSURANCE-VIE ET À L ASSURANCE MALADIES GRAVES

PROTECTION COLLABORATEURS UNE STRATÉGIE DE POURSUITE DES AFFAIRES FAISANT APPEL À L ASSURANCE-VIE ET À L ASSURANCE MALADIES GRAVES PROTECTION COLLABORATEURS UNE STRATÉGIE DE POURSUITE DES AFFAIRES FAISANT APPEL À L ASSURANCE-VIE ET À L ASSURANCE MALADIES GRAVES Aidez vos clients à protéger leur entreprise contre les frais imprévus.

Plus en détail

Le système de retraite québécois : constats et grands enjeux

Le système de retraite québécois : constats et grands enjeux Le système de retraite québécois : constats et grands enjeux Colloque sur la retraite au Québec Cercle finance du Québec Roland Villeneuve Vice-président aux politiques et aux programmes Le 31 octobre

Plus en détail

Consultation pré-budgétaire. Préparé à l attention du ministre des Finances

Consultation pré-budgétaire. Préparé à l attention du ministre des Finances Consultation pré-budgétaire Préparé à l attention du ministre des Finances Saint-Antoine, Nouveau-Brunswick Octobre 2009 Les priorités du CÉNB : - le Plan d action pour l autosuffisance du nord du Nouveau-Brunswick;

Plus en détail

Qu est-ce que l effet de levier?

Qu est-ce que l effet de levier? EMPRUNTER POUR INVESTIR : CE N EST PAS POUR TOUT LE MONDE Qu est-ce que l effet de levier? L effet de levier consiste à investir en empruntant une partie ou la totalité des sommes. De cette façon, vous

Plus en détail

EssentIA. REER collectif. Rencontre d adhésion

EssentIA. REER collectif. Rencontre d adhésion EssentIA REER collectif Rencontre d adhésion Ordre du jour Introduction Caractéristiques de votre régime Planifiez votre retraite en deux temps, trois mouvements! Étape 1 : Fixez-vous un objectif de retraite

Plus en détail

Élections fédérales 2015

Élections fédérales 2015 Élections fédérales 2015 Sécurité financière Parti conservateur : Création d un crédit d impôt pour aînés célibataires qui gagnent un revenu de pension de 2 000 $. Combinée au Crédit d impôt pour revenu

Plus en détail

Fédération des Mouvements Personne D Abord du Québec

Fédération des Mouvements Personne D Abord du Québec Fédération des Mouvements Personne D Abord du Québec VERS UN RÉGIME DE RENTES DU QUÉBEC RENFORCÉ ET ÉQUITABLE Bonjour, je me présente, Louise Bourgeois, présidente de la Fédération des Mouvements Personne

Plus en détail

Vue d ensemble du portefeuille d assurance-vie

Vue d ensemble du portefeuille d assurance-vie À l usage exclusif des conseillers Vue d ensemble du portefeuille d assurance-vie FINANCIÈRE SUN LIFE Temporaire Sun Life Vie primes limitées Sun Life Universelle Sun Life et Universelle Sun Life Max Vie

Plus en détail

Comptes Soins de santé SunAvantage. Guide sur la gestion

Comptes Soins de santé SunAvantage. Guide sur la gestion Comptes Soins de santé SunAvantage Guide sur la gestion Table des matières Introduction... 1 À propos du guide...1 Tenue des registres des participants... 2 Ajout d un participant...2 Transmission des

Plus en détail

Avenir des régimes complémentaires de retraite. Mettre la table pour une réflexion éclairée

Avenir des régimes complémentaires de retraite. Mettre la table pour une réflexion éclairée Avenir des régimes complémentaires de retraite Mettre la table pour une réflexion éclairée Présentation à la Fédération des travailleurs et des travailleuses du Québec Georges Langis Bureau de l actuaire

Plus en détail

Taux et montants des crédits d impôt fédéraux et provinciaux non remboursables pour 2014 1

Taux et montants des crédits d impôt fédéraux et provinciaux non remboursables pour 2014 1 non remboursables pour 2014 1 non remboursables pour 2014 1 Voir les notes aux pages suivantes. Remb. = crédit remboursable (voir note correspondante). 6 / Fédéral C.-B. Alb. Sask. Man. 2 Taux d imposition

Plus en détail

Stratégies pour les programmes de retraite anticipée

Stratégies pour les programmes de retraite anticipée Solutions-conseils Si vous-même ou un membre de votre famille faites face à une mise à pied permanente, à une retraite anticipée volontaire ou à une retraite anticipée «forcée», vous devrez prendre des

Plus en détail

Orchestres Canada 27 Octobre 2010

Orchestres Canada 27 Octobre 2010 Orchestres Canada 27 Octobre 2010 1 Orchestres Canada Présentateurs Ellen Versteeg-Lytwyn, Gestionnaire de la caisse Humbert Martins, Directeur, Prestations de retraite Présidente et modératrice, Katherine

Plus en détail

DANS LE CADRE D UNE NÉGOCIATION ANTICIPÉE C EST INACCEPTABLE!!!

DANS LE CADRE D UNE NÉGOCIATION ANTICIPÉE C EST INACCEPTABLE!!! 2. RÉSULTAT DE L ENTENTE DE PRINCIPE SUR LE RÉGIME DE RETRAITE D HYDRO-QUÉBEC (RRHQ) Cotisation régulière de l'employeur à compter de 2014 : 50 % du coût de service courant du RRHQ + déficits. Cotisation

Plus en détail

Quand arrive la retraite

Quand arrive la retraite Quand arrive la retraite Régime de rentes du Québec La rente de retraite du Régime de rentes du Québec et les autres sources de revenu à la retraite Ce document n a pas force de loi. En cas de conflit

Plus en détail

Séance 14 - Nouvelles normes de financement du Québec. Nathalie Joncas, actuaire, CSN Michel St-Germain, actuaire, Mercer

Séance 14 - Nouvelles normes de financement du Québec. Nathalie Joncas, actuaire, CSN Michel St-Germain, actuaire, Mercer Séance 14 - Nouvelles normes de financement du Québec Nathalie Joncas, actuaire, CSN Michel St-Germain, actuaire, Mercer Agenda La toile de fond La démarche Les positions syndicales et patronales Le projet

Plus en détail

Don. d assurance vie. Une stratégie de constitution d un legs. Verser des dons de bienfaisance à partir de l assurance vie

Don. d assurance vie. Une stratégie de constitution d un legs. Verser des dons de bienfaisance à partir de l assurance vie Don d assurance vie Une stratégie de constitution d un legs Verser des dons de bienfaisance à partir de l assurance vie Plusieurs personnes disposent d une partie de revenu qu elles investissent et souhaitent

Plus en détail

GESTION PRIVÉE GUIDE POUR INVESTISSEURS

GESTION PRIVÉE GUIDE POUR INVESTISSEURS P L A C E M E N T S M O N D I A U X S U N L I F E GESTION PRIVÉE GUIDE POUR INVESTISSEURS UN REGARD NOUVEAU. UNE APPROCHE ORIGINALE. MAXIMISEZ V O S RENDEMENTS GRÂCE À UNE A P P R O C H E ORIGINALE À

Plus en détail

Vivre selon nos moyens : des solutions abordables pour les coopératives d'habitation du Canada

Vivre selon nos moyens : des solutions abordables pour les coopératives d'habitation du Canada Mémoire présenté au Comité permanent des finances dans le cadre des consultations prébudgétaires de 2014 Vivre selon nos moyens : des solutions abordables pour les coopératives d'habitation du Canada Nicholas

Plus en détail

Revenu de retraite. RentÀvie Rente viagère différée 100 % garantie à vie

Revenu de retraite. RentÀvie Rente viagère différée 100 % garantie à vie Revenu de retraite RentÀvie Rente viagère différée 100 % garantie à vie RentÀvie Conservez votre niveau de vie à la retraite Si vous avez entre 40 et 60 ans et que la planification de votre revenu de retraite

Plus en détail

Les régimes d avantages sociaux au Canada

Les régimes d avantages sociaux au Canada Les régimes d avantages sociaux au Canada Les Canadiens vivent de plus en plus longtemps et doivent plus que jamais faire face à leur responsabilité d épargner pour la retraite. Leur espérance de vie étant

Plus en détail

Démontrer la réalité d une négociation dans une entreprise en difficulté financière et la diversité des intérêts en cause

Démontrer la réalité d une négociation dans une entreprise en difficulté financière et la diversité des intérêts en cause Objectif Démontrer la réalité d une négociation dans une entreprise en difficulté financière et la diversité des intérêts en cause Mais d abord il faut comprendre.. 1 2 1 Qu est ce que la LACC? La Loi

Plus en détail

OBJECTIFS DE L ÉTUDE

OBJECTIFS DE L ÉTUDE PRESTATIONS DES RÉGIMES DE RETRAITE ET COUVERTURE DES BESOINS DES RETRAITÉS Luc Godbout, Suzie St-Cerny et Marie-Andrée Babineau Université de Sherbrooke OBJECTIFS DE L ÉTUDE 2 1. Quantifier l importance

Plus en détail

Taux et montants des crédits d impôt fédéraux et provinciaux non remboursables pour 2015 1

Taux et montants des crédits d impôt fédéraux et provinciaux non remboursables pour 2015 1 non remboursables pour 2015 1 indépendants affiliés à KPMG non remboursables pour 2015 1 Voir les notes aux pages suivantes. Remb. = crédit remboursable (voir note correspondante). 6 / Fédéral C.-B. Alb.

Plus en détail

Vous trouverez ci-dessous l'explication des différents termes utilisés dans le modèle de budget mensuel (voir l'annexe E-33).

Vous trouverez ci-dessous l'explication des différents termes utilisés dans le modèle de budget mensuel (voir l'annexe E-33). Vous trouverez ci-dessous l'explication des différents termes utilisés dans le modèle de budget mensuel (voir l'annexe E-33). Annexe E-1 Revenu mensuel moyen La section n o 1 vous permet de calculer votre

Plus en détail

régime d assurance collective

régime d assurance collective Ma ligne de protection de revenu régime d assurance collective Mes assurances salaire 2 Bonjour, je suis Fiche Salaire, et je viens vous entretenir d un sujet capital en matière de sécurité financière,

Plus en détail

Division de l emploi et de la formation Ministère de la Formation et des Collèges et Universités

Division de l emploi et de la formation Ministère de la Formation et des Collèges et Universités Division de l emploi et de la formation Ministère de la Formation et des Collèges et Universités DEUXIÈME CARRIÈRE RE FORMATION À L INTENTION DES FOURNISSEURS DE SERVICES CHANGEMENTS EN VIGUEUR LE 10 NOVEMBRE

Plus en détail

Calculez la somme à épargner en vue de votre retraite

Calculez la somme à épargner en vue de votre retraite Calculez la somme à épargner en vue de votre retraite Ce sont vos projets de retraite qui vous permettront d établir le montant à épargner. Les calculs suivants vous aideront à déterminer la somme à mettre

Plus en détail

Message accompagnant le projet de décision concernant l octroi d un crédit d engagement pour l aide au logement

Message accompagnant le projet de décision concernant l octroi d un crédit d engagement pour l aide au logement Message accompagnant le projet de décision concernant l octroi d un crédit d engagement pour l aide au logement Le Conseil d Etat du Canton du Valais au Grand Conseil Monsieur le Président, Mesdames et

Plus en détail

Le fractionnement d un revenu de retraite

Le fractionnement d un revenu de retraite SERVICE FISCALITÉ, RETRAITE ET PLANIFICATION SUCCESSORALE STRATÉGIE PLACEMENTS ET FISCALITÉ N o 15 Le fractionnement d un revenu de retraite Il est maintenant possible de fractionner le revenu de retraite

Plus en détail

3 Les droits de cotisation inutilisés peuvent être reportés indéfiniment

3 Les droits de cotisation inutilisés peuvent être reportés indéfiniment Le Compte d épargne libre d impôt (CELI) donne aux Canadiens un nouveau moyen d épargner en franchise d impôt. Lorsque vous cotisez à un CELI, votre placement fructifie à l abri de l impôt et vous n aurez

Plus en détail

3. QUELS SONT VOS OBJECTIFS DE PLACEMENT?

3. QUELS SONT VOS OBJECTIFS DE PLACEMENT? Quels sont vos objectifs de placement? 2 3. QUELS SONT VOS OBJECTIFS DE PLACEMENT? Les facteurs à prendre en compte Ils dépendent de votre personnalité, de votre âge, de votre situation de famille et de

Plus en détail

Options de 10, 15 et 20 ans

Options de 10, 15 et 20 ans Options de 10, 15 et 20 ans Simplifiez-vous la vie. Planifiez votre avenir avec des garanties. A s s u r a n c e V i e u n i v e r s e l l e d e l a G r e at- W e s t Coût de l assurance à versements déter

Plus en détail

Comment déterminer la valeur économique du travail bénévole. David Ross

Comment déterminer la valeur économique du travail bénévole. David Ross Comment déterminer la valeur économique du travail bénévole David Ross Édité par la Direction du Soutien aux organismes volontaires Ministère du Patrimoine canadien Ottawa (Ontario) K1A 1K5 Sa Majesté

Plus en détail

Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires 2016 Le 19 février 2016

Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires 2016 Le 19 février 2016 Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires 2016 Le 19 février 2016 Sommaire L'Association canadienne du commerce des valeurs mobilières (ACCVM) est reconnaissante

Plus en détail

Régime enregistré d épargneinvalidité. Aider les Canadiens handicapés à mettre de l argent de côté pour l avenir

Régime enregistré d épargneinvalidité. Aider les Canadiens handicapés à mettre de l argent de côté pour l avenir Régime enregistré d épargneinvalidité Aider les Canadiens handicapés à mettre de l argent de côté pour l avenir Aider les Canadiens handicapés à mettre de l argent de côté pour l avenir Le régime enregistré

Plus en détail

Présenté par Conrad Ferguson au Conseil des gouverneurs. Le 30 novembre 2013

Présenté par Conrad Ferguson au Conseil des gouverneurs. Le 30 novembre 2013 Présenté par Conrad Ferguson au Conseil des gouverneurs Le 30 novembre 2013 Régimes de retraite sont déficitaires sur base de continuité (environ S - 25 000 000 $, P - 54 000 000 $) Régimes bénéficient

Plus en détail

Un seul compte pour votre retraite. M a n u v i e u n

Un seul compte pour votre retraite. M a n u v i e u n Un seul compte pour votre retraite M a n u v i e u n Avant de prendre leur retraite, la plupart des Canadiens prennent les mesures qui s imposent pour se garantir un revenu mensuel stable. Ils peuvent

Plus en détail

Notes complémentaires des états financiers 31 mars 2011

Notes complémentaires des états financiers 31 mars 2011 Notes complémentaires des états financiers 1. Nature de la Commission La Commission de l énergie de l Ontario (la «Commission») est l autorité de réglementation des industries du gaz naturel et de l électricité

Plus en détail

FERR RRQ CRÉDITS D IMPÔT

FERR RRQ CRÉDITS D IMPÔT FERR Fonds enregistré de revenu de retraite RRQ Régime de rentes du Québec SV Programme fédéral de la Sécurité de la vieillesse CRÉDITS D IMPÔT FERR. Page 03 RRQ....Page 06 SV...Page 13 Crédits d impôts..

Plus en détail

RÉGIME DE RETRAITE DES EMPLOYÉS DE LA VILLE DE LAVAL

RÉGIME DE RETRAITE DES EMPLOYÉS DE LA VILLE DE LAVAL Séance publique RÉGIME DE RETRAITE DES EMPLOYÉS DE LA VILLE DE LAVAL Loi 3 - Loi favorisant la santé financière et la pérennité des régimes de retraite à prestations déterminées du secteur municipal 19

Plus en détail

RENTE. Les rentes. Pour une retraite sans tracas. Desjardins Assurances désigne Desjardins Sécurité financière, compagnie d assurance vie.

RENTE. Les rentes. Pour une retraite sans tracas. Desjardins Assurances désigne Desjardins Sécurité financière, compagnie d assurance vie. RENTE Les rentes Pour une retraite sans tracas Desjardins Assurances désigne Desjardins Sécurité financière, compagnie d assurance vie. Planifier son revenu de retraite Avez-vous déjà réalisé que les années

Plus en détail

ÉVALUER LES RISQUES ET LES AVANTAGES DE L EMPRUNT À DES FINS DE

ÉVALUER LES RISQUES ET LES AVANTAGES DE L EMPRUNT À DES FINS DE ÉVALUER LES RISQUES ET LES AVANTAGES DE L EMPRUNT À DES FINS DE PLACEMENT Emprunter à la banque afin d investir plus de fonds et d améliorer ses gains peut être attrayant pour plusieurs investisseurs,

Plus en détail

Incorporation de ma pratique

Incorporation de ma pratique Incorporation de ma pratique Sujet Incorporation : mythe ou réalité Avantages et désavantages Salaire ou dividende Taux d impôts des particuliers et des compagnies RRQ dans le contexte de l incorporation

Plus en détail

SUBvENTION CANADIENNE LA NOUVELLE POUR L EMPLOI

SUBvENTION CANADIENNE LA NOUVELLE POUR L EMPLOI SUBvENTION CANADIENNE LA NOUVELLE POUR L EMPLOI LE PLAN D ACTION ÉCONOMIQUE DE 2013 Le Plan d action économique de 2013 représente le prochain volet du plan à long terme du gouvernement pour renforcer

Plus en détail

FONDS DE FIDUCIE DU RÉGIME DE RETRAITE

FONDS DE FIDUCIE DU RÉGIME DE RETRAITE FONDS DE FIDUCIE DU RÉGIME DE RETRAITE FERRONNIERS SECTION LOCALE 842 LIVRET DES MEMBRES Septembre 2011 À tous les membres, Les fiduciaires sont très fiers de vous fournir la présente description sommaire

Plus en détail

Revenus de retraite. Produits de décaissement Rentes, FERR et FRV

Revenus de retraite. Produits de décaissement Rentes, FERR et FRV Revenus de retraite Produits de décaissement Rentes, FERR et FRV Produits de décaissement Profiter pleinement de votre nouveau mode de vie sans inquiétude financière Depuis des années, vous épargnez pour

Plus en détail

Université d Ottawa. Université d Ottawa Information clé sur le régime de retraite 1. 04-2013 v.1. Information clé sur le Régime de retraite

Université d Ottawa. Université d Ottawa Information clé sur le régime de retraite 1. 04-2013 v.1. Information clé sur le Régime de retraite Université d Ottawa Université d Ottawa 1 Régime de Université d Ottawa 3 Que trouve-t-on dans ce feuillet d information? Ce feuillet d information donne un aperçu des aspects fondamentaux du de l Université

Plus en détail

FASCICULE D INFORMATIONS FISCALES PERSONNES DÉCÉDÉES

FASCICULE D INFORMATIONS FISCALES PERSONNES DÉCÉDÉES FASCICULE D INFORMATIONS FISCALES PERSONNES DÉCÉDÉES Vous trouverez dans ce fascicule de l information importante en ce qui concerne le traitement fiscale d une déclaration de revenus d une personne décédée.

Plus en détail

Rentes sans rachat des engagements pour les régimes à prestations déterminées

Rentes sans rachat des engagements pour les régimes à prestations déterminées Financial Services Commission of Ontario Commission des services financiers de l Ontario SECTION : INDEX N O : TITRE : APPROUVÉ PAR : Notes d'orientation sur les placements IGN-001 Rentes sans rachat des

Plus en détail

Plein de bonnes raisons d épargner pour la retraite QU EST-CE QU UN RVER? ET SURTOUT POUR DES RAISONS FINANCIÈRE SUN LIFE POUR DES RAISONS FINANCIÈRES

Plein de bonnes raisons d épargner pour la retraite QU EST-CE QU UN RVER? ET SURTOUT POUR DES RAISONS FINANCIÈRE SUN LIFE POUR DES RAISONS FINANCIÈRES G UI D E EMPL YÉ POUR DES RAISONS FINANCIÈRES Plein de bonnes raisons d épargner pour la retraite Dans certaines grandes entreprises, des milliers de Québécois participent déjà à un régime d épargneretraite

Plus en détail

QUESTIONS AUX PARTIS POLITIQUES FÉDÉRAUX. Que nous réserve-t-on pour les aînés du Canada?

QUESTIONS AUX PARTIS POLITIQUES FÉDÉRAUX. Que nous réserve-t-on pour les aînés du Canada? QUESTIONS AUX PARTIS POLITIQUES FÉDÉRAUX Que nous réserve-t-on pour les aînés du Canada? 31 mars 2011 0 À l annonce du déclenchement des élections fédérales 2011, le Réseau FADOQ se fait la voix des aînés

Plus en détail

LISTE DES RECOMMANDATIONS

LISTE DES RECOMMANDATIONS LISTE DES RECOMMANDATIONS Recommandation 1 Le Comité recommande la présentation en 2005 d un projet de loi qui créerait une nouvelle entité de l État appelée la Commission de l assurance-emploi. Cette

Plus en détail

Régimes enregistrés d épargne-invalidité (REEI)

Régimes enregistrés d épargne-invalidité (REEI) Régimes enregistrés d épargne-invalidité (REEI) Fonds d investissement BMO 2 Régimes enregistrés d épargne-invalidité (REEI) Depuis de nombreuses années, les personnes handicapées et leur famille cherchent

Plus en détail

Portrait de l établissement et du retrait de l agriculture au Québec

Portrait de l établissement et du retrait de l agriculture au Québec Portrait de l établissement et du retrait de l agriculture au Québec Section Revenu à la retraite et fiscalité Avril 2004 Note : Le présent document est tiré du Portrait de l établissement et du retrait

Plus en détail

La réforme des pensions expliquée

La réforme des pensions expliquée La réforme des pensions expliquée TABLE DES MATIÈRES 1. LA PENSION ANTICIPÉE... 2 1.1. SITUATION AVANT LA RÉFORME... 2 1.2. SITUATION À PARTIR DU 1 ER JANVIER 2013... 2 1.3. LES MESURES DE TRANSITION...

Plus en détail