PRESTATION D ACCUEIL DU JEUNE ENFANT

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PRESTATION D ACCUEIL DU JEUNE ENFANT"

Transcription

1 PRESTATION D ACCUEIL DU JEUNE ENFANT Date d entrée en vigueur de la version : 4 février Date de fin de vigueur de la version : 1. RÉFÉRENCES (textes communs) Code de la sécurité sociale articles L à L , L à L , R à R , D à D Décret n du 23 juillet 1967 (JO du 28). Décret n du 12 décembre 1978 (JO du 14). D D La prestation d accueil du jeune enfant (PAJE) est servie par les CAF de la métropole et des DOM/ROM pour les enfants nés, adoptés ou accueillis à compter du 1 er janvier S agissant du militaire affecté dans une COM ou en Nouvelle Calédonie (voir rubrique 6 - territoires de service) : si le centre de ses intérêts matériels, moraux ou familiaux se situe en métropole ou dans un DOM/ROM, il peut percevoir et/ou continuer à percevoir, à titre personnel (allocataire des PF), les prestations familiales métropolitaines dont la PAJE ; dans ce cas, la PAJE lui est versée par l administration militaire Composantes de la PAJE. Sous conditions de ressources : - prime à la naissance ou à l adoption ; - allocation de base. Sans condition de ressources : - complément de libre choix d activité (CLCA) ; - complément optionnel de libre choix d activité (COLCA) Sous conditions de ressources. Afin de déterminer les ressources à prendre en considération pour le militaire affecté dans une COM et en Nouvelle Calédonie voir fiches PFRESS et PF. Elles ne doivent pas dépasser un plafond réévalué annuellement (voir mémento des taux, PAJE). Personnes dont les ressources sont prises en considération (voir fiche PF): - allocataire ; - conjoint, partenaire lié par un pacte civil de solidarité, concubin ou autres, quelque soit le temps de présence au foyer ; - enfants et autres personnes vivant habituellement au foyer. Résidence en France des enfants (voir fiche PF) Prime à la naissance ou à l'adoption. A pour objet de permettre aux familles de faire face aux dépenses liées à l arrivée d un enfant et est versée en une seule fois (somme forfaitaire). Pour l ouverture du droit, la situation de la famille (conditions de ressources, enfants à charge, etc.) est appréciée : - naissance, le 1 er jour du mois civil suivant le 5 ème mois de la grossesse ; - adoption, le 1 er jour du mois de l arrivée de l enfant au foyer des adoptants. Versement de la prime à la naissance / à l adoption : - à la naissance (y compris naissances multiples), lors du 7 ème mois de grossesse pour chaque enfant à naître, subordonné à la justification de la passation du premier examen prénatal obligatoire de la mère (voir rubrique 12 - contrôle des PJ) ;

2 - à l adoption,pour chaque enfant de moins de 20 ans, adopté ou recueilli, en vue d adoption lors de son arrivée au foyer des adoptants, subordonné soit à la copie du jugement d adoption, soit à l attestation de l aide sociale à l enfance (ASE) ou de l organisme habilité (voir rubrique 12 - contrôle des PJ). Nota 1 : paiement de la prime le mois suivant l arrivée de l enfant au foyer (ou le mois suivant l adoption s il est postérieur à l arrivée au foyer). La prime n est pas versée : - en cas d interruption de grossesse (volontaire ou non) avant la fin du 5 ème mois ; - ni lorsque l enfant adopté ou recueilli a au moins 20 ans Allocation de base. Permet aux familles de compenser le coût lié à l entretien d un enfant. CSS art L Suivi législatif de la CNAF CSS art L Versement de l allocation de base : - versée tous les mois durant 3 ans (36 mois), à compter de la date de la naissance de l enfant ou de son arrivée au foyer «même si l enfant adopté a plus de 3 ans» ; - attribuée par famille, quelque soit le nombre d enfants pouvant y prétendre ; - sauf en cas de naissances multiples ou d adoptions multiples simultanées où elle est alors attribuée pour chaque enfant ; - n est pas due au-delà des : - 3 ans de l enfant ; - 20 ans pour le(s) enfant(s) adopté(s). Le versement de l allocation de base est subordonné à la passation des examens médicaux obligatoires de l enfant (voir rubrique 12 - contrôle des PJ). Naissance : - dans les 8 jours suivants sa naissance ; - puis au cours de son 9 ème ou 10ème mois ; - et enfin au cours de son 24 ème ou 25 ème mois. Adoption : - pour l enfant de moins de 2 ans, obligation de le soumettre aux visites restant à passer en fonction de son âge. En cas de décès d un enfant, l allocation de base versée au titre de cet enfant est maintenue pendant trois mois à compter du mois suivant le décès, sauf dans le cas où l enfant décédé aurait atteint la limite d âge au cours du troisième mois. Exemple Enfant né le 25 février 2003, décédé en novembre 2005 (il aurait eu 3 ans le 25 février 2006), l allocation de base ne sera maintenue que pour les mois de décembre 2005 et janvier 2006 (soit deux mois et non trois) Sans condition de ressources Complément de libre choix d'activité (CLCA) Est destiné au parent qui arrête son activité professionnelle ou qui décide de travailler à temps partiel pour s occuper d un enfant. Il est attribué dès le premier enfant Conditions liées à la durée de l activité. Avoir exercé une activité professionnelle de 2 ans consécutifs ou non : - dans les 2 ans qui précèdent la naissance du 1 er enfant ou adopté, accueilli ; - dans les 4 ans qui précèdent la naissance du 2 ème enfant ou adopté, accueilli ; - dans les 5 ans qui précèdent la naissance du 3 ème enfant ou plus ou adopté(s), accueilli(s) Ayant donné lieu à 8 trimestres1 d assurance vieillesse (voir rubrique 12 - contrôle des PJ), pour ouvrir des droits à pension de retraite dans un régime de base. 1 Validation d un trimestre, avoir perçu, au cours d une même année, une rémunération brute au moins égale à 200 fois le SMIC horaire en vigueur au 1 er janvier (voir mémento des taux, PF, données diverses communes).

3 La validation de ces périodes d activité se fait : - pour les non-salariés, au vu de l attestation de l organisme d assurance vieillesse de la profession ; - pour les salariés et assimilés, au vu de l attestation de l organisme d assurance vieillesse, qui prend en compte automatiquement les périodes de travail effectif et assimilé. Si les 8 trimestres d assurance vieillesse n ont pu être validés grâce à l activité professionnelle, il est pris en compte certaines périodes ou situations assimilées à de l activité, et qui sont converties en trimestres (ce qui permet de bénéficier de l allocation) savoir Périodes retenues : - 1 er enfant à charge ou adopté, accueilli : - congés payés (pour la période effectivement cotisée) ; - IJ de maladie, d accident du travail (1 trimestre pour 60 jours d indemnités) ; - par accouchement «IJ de maternité» (1 trimestre = trimestre civil au cours duquel est intervenu l accouchement art. R du CSS ) ; - allocation de remplacement pour maternité ou paternité et IJ de repos pour adoption (1 trimestre par enfant = trimestre civil au cours duquel est intervenue la naissance, l adoption, l arrivée de l enfant au foyer). - 2 ème enfant à charge et les suivants ou adopté(s), accueilli(s) : - périodes retenues pour - 1 er enfant à charge ou adopté, accueilli ; - allocations de chômage (1 trimestre pour 50 jours d indemnisation) ; - rémunération pour formation professionnelle (pour la période effectivement cotisée). Activités exercées à l étranger : - activité exercée uniquement dans un pays de l union européenne, en Nouvelle-Calédonie, Polynésie Française : - le revenu annuel doit être converti en utilisant le taux de change en vigueur au 1 er janvier de l année d activité. Il est ensuite comparé au SMIC français (voir mémento des taux, PF, données diverses communes). Si le revenu annuel ne permet pas de valider 4 trimestres, il convient de comparer avec le salaire minimum du pays d activité (200 heures de salaire minimum = 1 trimestre). - activité exercée dans un pays hors de l union européenne : - les périodes d activité exercée à l étranger ne sont prises en compte que si elles ont fait l objet d un rachat de cotisations dans le cadre de l assurance volontaire vieillesse Conditions relatives à l enfant / durée de versement En cas de naissance, le CLCA est versé : - jusqu aux 6 mois pour le premier enfant ; - à partir du deuxième enfant, jusqu au mois précédent son 3 ème anniversaire, jusqu à leur 6 ème anniversaire s il s agit de triplés ou plus, le versement cesse avant si l une des conditions d attribution du complément n est plus remplie (selon la situation personnelle) : - enfant n est plus à charge (1 enfant) ; - ne plus avoir au moins 2 enfants à charge (2 enfants et +) ; - reprise d une activité à plein temps. Pour les enfants adoptés ou confiés en vue d adoption, le CLCA est versé aux adoptants : - à compter de l arrivée de l enfant au foyer et pendant une durée minimale d un an (versement de 12 mensualités de complément), versement effectué pendant cette durée même si l enfant adopté a plus de 3 ans et moins de 20 ans.

4 Adoptions simultanées d au moins trois enfants : - le complément est versé pendant trois ans (36 mensualités) à compter de l arrivée des enfants au foyer des adoptants, à la condition que chacun des enfants ait moins de 20 ans. Lorsque le parent a un seul enfant à charge, le CLCA est ouvert, par dérogation aux dispositions de l article L du CSS : - le mois de la naissance ou de l adoption de l enfant ; ou - le mois de l arrêt du versement des indemnités de maternité, paternité, adoption, maladie ou accident de travail. Pour les familles ayant 2 enfants à charge et plus, le CLCA est versé à compter du premier jour du mois civil suivant : - soit la naissance, l accueil ou d adoption de l enfant ; - soit la fin du congé de maternité, d adoption ou de paternité ; - soit l arrêt d un revenu de remplacement (IJ de maladie, maternité, accident du travail, paternité, adoption, allocations chômage, etc.) ; - soit la cessation de l activité professionnelle (exercice d une activité ou d une formation professionnelle). L enfant cesse temporairement d être à charge, au retour de l enfant ouvrant droit au CLCA, la reprise du droit a lieu le mois suivant le retour de l enfant au foyer (se reporter supra pour les conditions d âge «durée de versement naissance/adoption -»). CSS art L En cas de décès d un enfant, le CLCA versé au titre de cet enfant est maintenu pendant trois mois à compter du mois suivant le décès, sauf dans le cas où l enfant décédé aurait atteint la limite d âge au cours du troisième mois. Exemple Enfant né le 25 février 2003, décédé en novembre 2005 (il aurait eu 3 ans le 25 février 2006), le CLCA ne sera maintenu que pour les mois de décembre 2005 et janvier 2006 (soit deux mois et non trois). Succession de versement de complément Nouvelle naissance ou adoption en cours de perception du complément - le droit se poursuit à son terme ; - à l issue de celui-ci ; - le droit est réexaminé au titre de l enfant de rang suivant (réexamen notamment de la condition relative à l activité antérieure). Lorsque le bénéficiaire d un complément à taux plein reprend une activité à temps partiel, le complément à taux partiel est dû à compter du premier jour de mois civil au cours duquel l activité à temps partiel a été reprise. CSS art L Conditions relatives au bénéficiaire : - décès, le dernier mois payé est celui du décès ; - incarcération ou hospitalisation supérieure à un mois, le dernier mois payé est le mois précédant l incarcération ou l hospitalisation ; - autre départ du foyer, le dernier mois payé est le mois précédant celui du départ ; Le bénéficiaire n assume plus la charge effective et permanente de ou des enfant(s), «lorsque la personne qui assume la charge effective et permanente de l enfant ne remplit plus ces conditions pour l ouverture des allocations familiales, ce droit s ouvre du chef du père légitime, naturel ou adoptif ou, à défaut, du chef de la mère légitime, naturelle ou adoptive» Cumul du CLCA avec un revenu d activité. Reprise d activité du parent bénéficiaire, le CLCA à taux plein peut être cumulé, pendant deux mois, avec un revenu professionnel, pour les familles : - de deux enfants et plus, lorsque les enfants sont âgés d au moins 18 mois et de moins de 30 mois ; - lorsque le complément est perçu pour des triplés ou plus ou pour une adoption simultanée d au moins trois enfants, les enfants doivent être âgés d au moins 18 mois et de moins de 60 mois.

5 CSS art L Cumul du CLCA avec d autres prestations, à l ouverture du droit et en cours de droit. Non cumul du CLCA à taux plein ou taux partiel avec les revenus de remplacement : - indemnités de maternité, de paternité ou d adoption ; - indemnités de maladie ou d accident de travail ; - allocations chômage ; - allocation aux adultes handicapés ; - un avantage de vieillesse ou d invalidité y compris la retraite attribuée aux fonctionnaires et assimilés, après 15 ans de service, sauf personnel militaire (article 9 de la loi n du 19 décembre 1996 (JO du 20 décembre 1996, p ) : «la pension des militaires n est pas assimilée à un avantage vieillesse avant l âge de 60 ans») Taux du complément Taux plein (voir mémento des taux) : - l allocataire ou le conjoint, partenaire lié par un pacte civil de solidarité ou concubin, doit avoir cessé totalement de travailler ; - pour les non-salariés, il faut avoir cessé d être affilié à titre personnel au régime d assurance vieillesse de la profession ; - pour les artistes, auteurs ou écrivains, l ouverture du droit est subordonnée à la production d une déclaration sur l honneur précisant le montant des gains attendus pour l année de perception de la PAJE. Ce montant doit être inférieur à 1200 fois le SMIC horaire en vigueur au 1 er janvier de l année considérée (voir mémento des taux) Taux partiel (voir mémento des taux), le CLCA à taux partiel est : - versé au même montant pendant 6 mois sans possibilité de changement de taux sauf en cas de cessation de l activité, dans ce cas, le complément à taux plein est servi à compter du premier jour du mois civil suivant celui au cours duquel est intervenu l arrêt de l activité professionnelle (exercice d une activité ou d une formation professionnelle); - en cas de reprise de l activité à temps plein le complément n est plus dû ; - attribué à la personne qui, en France, exerce une activité professionnelle à temps partiel, ou poursuit une formation professionnelle rémunérée à temps partiel. Toute activité à temps partiel exercée à l étranger, y compris dans un pays de l EEE n ouvre pas droit au CLCA à temps partiel. Nota 2 : l ouverture du droit n est pas liée à une réduction de l activité mais seulement à l exercice de l activité à temps partiel. Est considéré comme travaillant à temps partiel toute personne effectuant au maximum 80 % de l horaire à temps plein (4/5) pratiqué dans l établissement ; - cette quotité maximale de travail peut être appréciée dans le cadre de la semaine, du mois ou de l année (c est la durée de travail pratiquée dans l établissement qui est retenue, non la durée légale de 35 heures) ; - la condition relative à la quotité de travail à temps partiel exercée ou à la formation professionnelle suivie est appréciée le premier mois de la période de l ouverture du droit ou du renouvellement du droit.

6 Pour percevoir le CLCA au taux partiel L activité professionnelle (exercice d une activité ou d une formation professionnelle) doit être au plus égale à 50 % de la durée légale du travail (attestation de l employeur précisant la quotité de travail exercée) : - percevoir une rémunération mensuelle nette n excédant pas 85 % du SMIC horaire (voir mémento des taux) brut en vigueur à l ouverture du droit ou au renouvellement multiplié par 169. L activité professionnelle (exercice d une activité ou d une formation professionnelle) doit être supérieure à 50 % et au plus égale à 80 % de la durée légale du travail (attestation de l employeur précisant la quotité de travail exercée) : - percevoir une rémunération mensuelle nette n excédant pas 136 % du SMIC horaire (voir mémento des taux) brut en vigueur à l ouverture du droit ou au renouvellement multiplié par 169. Lorsque chaque membre du couple exerce une activité professionnelle (exercice d une activité ou d une formation professionnelle) comprise entre 50 % et 80 %, le montant cumulé des deux compléments versés ne peut excéder le montant de celui à taux plein. Nota 3 : pour les salariés : - les contrats emploi - solidarité et les contrats insertion par l activité (CIA) sont des activités au plus égales à un mi-temps ; - les personnes exerçant simultanément une activité salariée et non salariée n ouvrent pas droit à CLCA à taux partiel ; - les heures supplémentaires, complémentaires ne sont pas comptabilisées pour la détermination de la quotité de travail exercée ; - néanmoins, il convient de comparer la durée d activité à temps partiel du salarié à la durée collective de travail pratiquée par l entreprise en prenant en compte les heures supplémentaires obligatoires. Nota 4 : pour les VRP et non salariés : * pour les VRP, la rémunération mensuelle nette (commission comprise) est égale : - à l ouverture du droit : - à la moyenne des deux bulletins de salaire des deux premiers mois du droit (ouverture du droit rétroactive) ; - au renouvellement : - à la moyenne des bulletins de salaire des trois mois précédant le renouvellement du droit, pour les non salariés : - la rémunération mensuelle nette est égale au revenu professionnel tel que retenu pour le calcul de l impôt sur le revenu divisé par le nombre de mois d activité. Nota 5 : Taux majoré (voir mémento des taux) Le montant du CLCA est majoré si son bénéficiaire n a pas droit à l allocation de base compte tenu de ses ressources, de façon à ce que les personnes dans cette situation perçoivent l équivalent de l allocation et du complément Complément optionnel de libre choix d'activité (COLCA). Le COLCA est ouvert au parent qui choisit de cesser son activité professionnelle pendant une durée maximale d un an pour s occuper de son enfant. CSS art L Par dérogation aux conditions générales d ouverture, le droit est ouvert le mois de l arrivée de l enfant Conditions d attribution. - avoir au moins 3 enfants au 1 er juillet 2006 ; - avoir exercé une activité professionnelle pendant une durée minimale de 2 ans dans les 5 dernières années précédant l arrivée de l enfant ; - cesser totalement son activité professionnelle.

7 Droit d option. Le parent qui décide de cesser de travailler a la possibilité de choisir entre le CLCA et le COLCA. L option exprimée à l ouverture du droit est définitive. A l issue du COLCA, il ne peut pas bénéficier du CLCA pour le même enfant Durée de versement. Le COLCA est versé pour une période de 12 mois, à compter de la naissance, de l adoption ou de l accueil de l enfant. Tout changement au cours de la période de droit entraîne l application de la règle générale de prise d effet et de cessation définie par l art. L de code de la sécurité Sociale Décès de l enfant ouvrant droit. Maintien 3 mois à compter du mois suivant celui du décès dans la limite de la période de droit Décès d un enfant. Maintien du droit jusqu à son terme Conditions relatives au bénéficiaire (voir CLCA). 3. POSITIONS STATUTAIRES Sans objet 4. RÉGIMES DE SOLDE SM, SOLDVOL 5. AYANTS DROIT Personne qui assume la charge effective et permanente de l enfant. On distingue toutefois l allocataire de l attributaire (voir fiche PF). 6. TERRITOIRES DE SERVICE COM et Nouvelle-Calédonie. 7. CONDITIONS D OUVERTURE Le militaire doit être : - affecté dans une COM et en Nouvelle Calédonie ; - allocataire des prestations familiales auprès des armées (voir déclaration PAJE in fine «militaire affecté dans une COM et en Nouvelle Calédonie») ; -conserver le droit aux prestations familiales (y compris la PAJE) du régime métropolitain. Conditions d ouverture du droit à la PAJE : - voir rubrique 2 conditions générales d attributions (prime à la naissance ou à l adoption, allocation de base CLCA et COLCA). 8. CONDITIONS DE CESSATION En règle générale le droit cesse : - à compter du dernier jour du mois civil précédant celui au cours duquel l une des conditions d attribution n est plus remplie ; - en cas de changement de situation de famille ou en cas de décès de l allocataire, le droit s éteint au premier jour du mois civil qui suit l événement ; - voir aussi rubrique 2 conditions générales d attributions et plus particulièrement le CLCA / conditions relatives à l enfant conditions relatives au bénéficiaire. 9. PAIEMENT CSS art L553-1 Mensuel à terme échu. La PAJE est payée dans les mêmes conditions et aux mêmes dates que la solde. L action de l allocataire pour le paiement des prestations est prescrite par deux ans (la prescription biennale ne signifie pas que les personnes qui auront laissé passer deux ans sans réclamer le paiement des PF (y compris la PAJE) seront définitivement écartées de leur bénéfice, mais que l allocataire ne pourra exiger le paiement de ces PF (y compris la PAJE) pour plus de deux années antérieures au dépôt de la demande).

8 10. FORMULE DE CALCUL CSS art L La prestation d accueil du jeune enfant, au même titre que les prestations familiales, est calculée à partir d une base mensuelle (BMAF) nationale (voir mémento des taux, PF, données diverses communes) : - fixée par décret du ministre des affaires sociales ; - périodiquement réactualisée ; A laquelle sont affectés des pourcentages (voir mémento des taux). Nota 1 : le montant de chaque prestation est arrondi au centime d euro le plus proche. Nota 2 : pour les régularisations positives et négatives de la PAJE, voir fiche REGUL. Indexation Non (voir tableau I). 11. DONNÉES SERVANT AU CALCUL Elles sont propres à chaque prestation : - prime à la naissance ou à l adoption ; - allocation de base ; - complément de libre choix d activité (CLCA) : - taux plein ; - taux partiel ; - taux majoré ; - complément optionnel de libre choix d activité (COLCA). 12. CONTRÔLES - PIÈCES JUSTIFICATIVES CC art 378 à livret de famille ; - déclaration de grossesse ; - feuillets d examen prénatal ; - en cas de naissances multiples : attestation médicale précisant le nombre d enfants attendus ; - certificat médical en cas d interruption de grossesse ou d erreur de diagnostic ; - feuillets d examen postnatal ; - enfant : extrait d acte de naissance, de décès, de mariage {adoption (jusqu à 20 ans)} ; - adoption : soit copie du jugement d adoption, soit attestation de l ASE ou de l organisme habilité ; - retrait d adoption : copie de la décision de retrait d adoption ; - ordre de mutation dans une COM ou en Nouvelle Calédonie ; - attestation de domicile de la famille ; - attestation de non paiement de la CAF du domicile en cas de première prise en compte ; - demande du CLCA ou du COLCA ; - attestation de l organisme d assurance vieillesse, certificat de l employeur indiquant la durée d emploi et la rémunération (à produire pour CLCA et le COLCA) ; - autres 13. ORGANISME PAYEUR Rédaction réservée 14. INFORMATIONS DIVERSES * Statistiques * Comptes organiques * Comptes analytiques * Comptes de gestion Rédaction réservée

9 15. RÈGLES DE NON- CUMUL CSS art L l'allocation de base ne se cumule pas avec le complément familial (PFCOFA) ; - CLCA, COLCA ne se cumulent pas avec le complément familial (PFCOFA) et l allocation de présence parentale (PFAJPP). Nota : vie en couple (mariage, PACS, concubinage ou autres) Dans ce cas, il peut être cumulé deux CLCA à taux partiel (un chacun), dans la limite du CLCA à taux plein. En conséquence, il ne peut être cumulé : - un complément à taux plein avec un complément à taux partiel ; - ni deux compléments à taux plein. CSS art L Exception : - le COLCA se cumule avec les indemnités journalières de maternité, de paternité, d adoption, de maladie ou d accident du travail pendant le mois au cours duquel leur versement prend fin. 16. SOUMISSION IMP exonération : CGI art. 81 CSG exonération : CI n FP/7/1765 et B/6/B/91/75 (fonction publique et budget) du 5 mars 1991 CRDS SOLID CST PENS RETRADDI SECU FP Plafond des ressources : - prime à la naissance ou à l adoption - allocation de base Cessible } } voir fiches PF et OPPOSI Saisissable }

10 Déclaration relative à la prestation d accueil du jeune enfant (PAJE) Militaire affecté dans une COM et en Nouvelle Calédonie Organisme gestionnaire Qui perçoit actuellement les prestations familiales? Grade (si militaire) : - Nom, prénom(s) de l allocataire : Est-il déjà allocataire d une Caisse d allocations familiales ou d un organisme débiteur des prestations familiales? oui non si OUI, précisez : le nom de la Caf ou de l organisme débiteur :.... son numéro d allocataire Caf : les prestations perçues (prime à la naissance/adoption, allocation de base, CLCA) : - Etat civil Allocataire Conjoint(e), pacsé(e), concubin(e) ou autres, vivant au foyer Madame Monsieur Madame Monsieur Nom :.. Nom :... Nom d époux (se) :. Nom d époux (se) :.. Prénoms : Prénoms :. Date de naissance : Date de naissance : Adresse complète Adresse :.. Code postal : commune : Numéro de téléphone : domicile courriel :. Pièce(s) jointe(s) au dossier par l employeur Copie du jugement d adoption Observations particulières de l employeur Date de début de grossesse : Date de déclaration de grossesse : Mois concernés/année(s) Montant versé ou à verser Prime à la naissance :.. Prime à l adoption :.. Allocation de base :.... CLCA : Taux plein Taux partiel ( 50%) Taux partiel (> 50% 80%) depuis le : depuis le : COLCA : Attention, le choix de bénéficier du complément optionnel est définitif. Date de fin de perception d indemnités journalières au titre du congé, de maternité, de paternité, d adoption, de maladie ou d accident du travail : Attestation de l employeur Atteste ne pas servir de prestation pour cette famille Atteste la conformité des informations portées sur ce document Coordonnées du correspondant du service gestionnaire Nom : Numéro de téléphone :.. A le : Cachet de l organisme signature du responsable du service gestionnaire Fax :.. Courriel :..

11 TABLEAU I FIXANT LE RÉGIME DE LA PRESTATION D ACCUEIL DU JEUNE ENFANT APPLICABLE EN FONCTION DU : lieu de résidence de la famille (métropole ou DOM/ROM) territoire d affectation du militaire RESIDENCE DE LA FAMILE (*) AFFECTATION DU MILITAIRE REGIME DES PRESTATIONS FAMILIALES INDEXATION Métropole COM, Nouvelle Calédonie Métropole NON DOM/ROM COM Nouvelle Calédonie DOM/ROM NON (*) Le militaire affecté dans une COM ou en Nouvelle Calédonie peut percevoir et/ou continuer à percevoir, à titre personnel (allocataire des PF), les prestations familiales métropolitaines dont la PAJE, si le centre de ses intérêts matériels, moraux ou familiaux se situe en métropole ou dans un département ou région d outre-mer (DOM/ROM) (voir rubrique 2). Dans ce cas, la PAJE (au même titre que les autres prestations familiales) lui est servie par le canal de son administration.

Accueil et modes de garde. Montants en vigueur du 1 er avril 2012 au 31 mars 2013. J adopte un enfant

Accueil et modes de garde. Montants en vigueur du 1 er avril 2012 au 31 mars 2013. J adopte un enfant Accueil et modes de garde Montants en vigueur du 1 er avril 2012 au 31 mars 2013 J adopte un enfant 1 2 J adopte ou j accueille un enfant en vue d adoption La prime à l adoption 4 J élève mon enfant L

Plus en détail

IRCANTEC : Stagiaires et titulaires à TNC < 28h LE CONGE MATERNITE

IRCANTEC : Stagiaires et titulaires à TNC < 28h LE CONGE MATERNITE indisponibilité texte en tête physique taille 16 n 9 IRCANTEC : Stagiaires et titulaires à TNC < 28h LE CONGE MATERNITE 1. Références, définition et conditions d octroi Références : article 57-5 de la

Plus en détail

GARDE D ENFANTS. Tout savoir sur la PAJE

GARDE D ENFANTS. Tout savoir sur la PAJE GARDE D ENFANTS Tout savoir sur la PAJE Sommaire Qu est-ce que la PAJE? Page 2 La prime à la naissance ou à l adoption Page 3 L allocation de base Page 4 Le complément de libre choix du mode de garde Page

Plus en détail

.. Le complément de libre choix d activité 07.. Questions / Réponses.. 09.. Exemples chiffrés... 010. Sommaire. Pages

.. Le complément de libre choix d activité 07.. Questions / Réponses.. 09.. Exemples chiffrés... 010. Sommaire. Pages Sommaire Pages.. Qu est-ce que la PAJE 02.. La prime à la naissance ou à l adoption 03.. L allocation de base 04.. Le complément de libre choix du mode de garde Vous en bénéficiez quels que soient vos

Plus en détail

La prestation d accueil du jeune enfant

La prestation d accueil du jeune enfant La prestation d accueil du jeune enfant PRIME A LA NAISSANCE ALLOCATION DE BASE Complément de libre Choix d activité Complément de libre Choix du mode de garde PRESTATION D ACCUEIL DU JEUNE ENFANT La prime

Plus en détail

Plafond de la sécurité sociale pour 2015

Plafond de la sécurité sociale pour 2015 Direction des Ressources Humaines et des Relations Sociales Direction des Relations Sociales, des Règles RH et du Logement Social Règles RH Destinataires Diffusion narionale Tous services Contact Tél :

Plus en détail

PAJE Prestation d Accueil du Jeune Enfant

PAJE Prestation d Accueil du Jeune Enfant PAJE Prestation d Accueil du Jeune Enfant La PAJE se substitue, depuis le 1er janvier 2004, à 5 prestations existantes en faveur de la petite enfance (AFEAMA, AGED, APJE, allocation parentale d éducation

Plus en détail

LES GARANTIES DU REGIME CONVENTIONNEL DES CADRES DE LA PRODUCTION AGRICOLE

LES GARANTIES DU REGIME CONVENTIONNEL DES CADRES DE LA PRODUCTION AGRICOLE LES GARANTIES DU REGIME CONVENTIONNEL DES CADRES DE LA PRODUCTION AGRICOLE Dernière mise à jour : avril 2010 CPCEA 1 2 Préambule Le régime conventionnel des cadres de la production agricole est institué

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE DESINFECTION, DESINSECTISATION, DERATISATION

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE DESINFECTION, DESINSECTISATION, DERATISATION CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE DESINFECTION, DESINSECTISATION, DERATISATION REGIME DE PREVOYANCE OBLIGATOIRE PERSONNEL CONCERNE Bénéficie des garanties, l ensemble du personnel ne relevant

Plus en détail

INDEMNISATION L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR À L EMPLOI (ARE) POLE-EMPLOI.FR

INDEMNISATION L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR À L EMPLOI (ARE) POLE-EMPLOI.FR INDEMNISATION L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR À L EMPLOI (ARE) POLE-EMPLOI.FR L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR A L EMPLOI (ARE) POUR QUI? Pour vous si : Vous avez travaillé au minimum 122 jours (ou 610 heures)

Plus en détail

REGIME DE PREVOYANCE CONVENTIONNEL OBLIGATOIRE

REGIME DE PREVOYANCE CONVENTIONNEL OBLIGATOIRE Votre centre de gestion CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE COMMISSION, DE COURTAGE ET DE COMMERCE INTRA-COMMUNAUTAIRE ET D IMPORTATION- EXPORTATION DE FRANCE METROPOLITAINE PERSONNEL CONCERNE

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3298 Convention collective nationale IDCC : 2104. THERMALISME AVENANT N 24 DU

Plus en détail

NOTICE D INFORMATION REGIME DE PREVOYANCE COMPASS GROUP FRANCE- Personnel Agent de Maîtrise

NOTICE D INFORMATION REGIME DE PREVOYANCE COMPASS GROUP FRANCE- Personnel Agent de Maîtrise NOTICE D INFORMATION REGIME DE PREVOYANCE COMPASS GROUP FRANCE- Personnel Agent de Maîtrise juillet 2009 Cette notice a pour objet de vous résumer le plus clairement possible les principales garanties

Plus en détail

L'ALLOCATION JOURNALIERE DE PRESENCE PARENTALE

L'ALLOCATION JOURNALIERE DE PRESENCE PARENTALE Toulouse, L'ALLOCATION JOURNALIERE DE PRESENCE PARENTALE 1 L'ALLOCATION JOURNALIERE DE PRESENCE PARENTALE (AJPP) JEAN-PIERRE CASTANIER, REFERENT HANDICAP - SERVICE PRESTATIONS 2 Pour qui? Pour la personne

Plus en détail

Pièces à joindre RENTREE 2015-2016. Qui peut bénéficier de la bourse de lycée?

Pièces à joindre RENTREE 2015-2016. Qui peut bénéficier de la bourse de lycée? INFORMATIONS PRATIQUES A DESTINATION DES FAMILLES Ouverture de la campagne de bourse de lycée RENTREE 2015-2016 Pièces à joindre Qui peut bénéficier de la bourse de lycée? Où peut- on retirer un formulaire

Plus en détail

SOMMAIRE. Mesures relatives aux travailleurs indépendants... 2. Cotisations sociales d assurance maladie : Déplafonnement de l assiette de calcul...

SOMMAIRE. Mesures relatives aux travailleurs indépendants... 2. Cotisations sociales d assurance maladie : Déplafonnement de l assiette de calcul... Nouvelles Mesures Loi de financement de la sécurité sociale pour 2013 Plus d informations sur www.apce.com Loi n 20121404 du 17 décembre 2012 SOMMAIRE Mesures relatives aux travailleurs indépendants...

Plus en détail

Instruction du 13 octobre 2011 relative à l attribution de l allocation temporaire complémentaire

Instruction du 13 octobre 2011 relative à l attribution de l allocation temporaire complémentaire Aviation civile MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, Direction générale de l aviation civile Secrétariat général Instruction du 13 octobre 2011 relative à l attribution de l allocation temporaire

Plus en détail

Votre enfant est scolarisé dans l un des dispositifs scolaires suivants :

Votre enfant est scolarisé dans l un des dispositifs scolaires suivants : ANNEXE 2 Bourses d enseignement d adaptation NOTICE D INFORMATION Votre enfant est scolarisé dans l un des dispositifs scolaires suivants : SEGPA (Section d Enseignement Général et Professionnel Adapté)

Plus en détail

Pré natal Post natal Total. Jumeaux 12 22 34. Triplés ou plus 24 22 46

Pré natal Post natal Total. Jumeaux 12 22 34. Triplés ou plus 24 22 46 Le congé maternité comporte deux périodes: le congé prénatal et le congé postnatal. Les mères peuvent renoncer à une partie de leur congé. Cependant, il est obligatoire de s arrêter 8 semaines dont 6 semaines

Plus en détail

LE SUPPLEMENT FAMILIAL DE TRAITEMENT

LE SUPPLEMENT FAMILIAL DE TRAITEMENT FF II CC HH EE PP RR AA TT I QQ UU EE CC DD GG 55 00 LE SUPPLEMENT FAMILIAL DE TRAITEMENT L E S S E N T I E L Le supplément familial de traitement est un élément obligatoire du traitement accordé à un

Plus en détail

ATTRIBUTION DU SUPPLÉMENT FAMILIAL DE TRAITEMENT

ATTRIBUTION DU SUPPLÉMENT FAMILIAL DE TRAITEMENT Circulaire n 43/2009 Cl. C 4315 Colmar, le 08 décembre 2009 CENTRE de GESTION du HAUT-RHIN FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE 22, rue Wilson - 68027 COLMAR CEDEX 03 89 20 36 00-03 89 20 36 29 - cdg68@calixo.net

Plus en détail

J attends un enfant, je garde ou je fais garder mon enfant

J attends un enfant, je garde ou je fais garder mon enfant Accueil du jeune enfant Montants en vigueur du 1 er avril 2012 au 31 mars 2013 J attends un enfant, je garde ou je fais garder mon enfant J attends un enfant La prime à la naissance dans le cadre de la

Plus en détail

La Pension d Invalidité

La Pension d Invalidité DEFINITION Elle a pour objet d accorder à l assuré une pension en compensation de la perte de salaire résultant de la réduction de sa capacité de travail La pension fait souvent suite à un arrêt de travail

Plus en détail

AVANTAGES EN NATURE 4 AVANTAGE EN NATURE REPAS 4 TITRES - RESTAURANT 4 AVANTAGE EN NATURE LOGEMENT (EVALUE FORFAITAIREMENT) 4

AVANTAGES EN NATURE 4 AVANTAGE EN NATURE REPAS 4 TITRES - RESTAURANT 4 AVANTAGE EN NATURE LOGEMENT (EVALUE FORFAITAIREMENT) 4 LETTRE D ACTUALITE SOCIALE GROUP S MANAGEMENT SERVICES DONNEES ET CHIFFRES CLES POUR 2015 SOCIAL : GENERALITES ET ELEMENTS DE COTISATIONS 2 SMIC ET MINIMUM GARANTI 2 PLAFOND DE LA SECURITE SOCIALE 2 FORFAIT

Plus en détail

les derniers salaires qui comptent

les derniers salaires qui comptent 1Ce sont les derniers salaires qui comptent Le montant de l allocation d aide au retour à l emploi est calculé sur la base du «salaire journalier de référence» établi à partir des rémunérations perçues

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ. Assurance maladie, maternité, décès. Direction de la sécurité sociale

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ. Assurance maladie, maternité, décès. Direction de la sécurité sociale Protection sociale Assurance maladie, maternité, décès MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE ET DES FINANCES _ MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ _ Direction de la sécurité sociale Sous-direction de l accès

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE DE LA CONVENTION

FICHE TECHNIQUE DE LA CONVENTION FICHE TECHNIQUE DE LA CONVENTION COMMERCE DE DETAIL DE L HABILLEMENT ET ARTICLES TEXTILES CCN N 3241 - CCN du 25-11-87 étendue par arrêté du 9-6-88, JO 18-6-88 - CC de commerces de détail du vêtement et

Plus en détail

Informations sur vos droits pendant la grossesse et après l accouchement

Informations sur vos droits pendant la grossesse et après l accouchement Informations sur vos droits pendant la grossesse et après l accouchement Rectorat de l académie de Limoges Service social académique en faveur des personnels CONGES page 4 Congé maternité.page 4 Congé

Plus en détail

garanties décès Vos Référence : 0004787 OCIRP NOVALIS Prévoyance NOVALIS Prévoyance verse des prestations en cas : de décès du participant,

garanties décès Vos Référence : 0004787 OCIRP NOVALIS Prévoyance NOVALIS Prévoyance verse des prestations en cas : de décès du participant, NOVALIS Prévoyance Institution de prévoyance régie par le Code de la Sécurité sociale Vos garanties décès Référence : 0004787 OCIRP NOVALIS Prévoyance verse des prestations en cas : de décès du participant,

Plus en détail

L allocation d aide au retour à l emploi (ARE)

L allocation d aide au retour à l emploi (ARE) indemnisation L allocation d aide au retour à l emploi (ARE) Pour les 50 ans et plus L allocation d aide au retour à l emploi (ARE) Pour les 50 ans et plus Pour qui? Pour vous si : vous n avez pas atteint

Plus en détail

CCN du 15 mars 1966 - Avenant 322

CCN du 15 mars 1966 - Avenant 322 CCN du 15 mars 1966 - Avenant 322 Mémento Prestations Sommaire Rappel des garanties 3 Page Détermination du salaire de référence 5 Constitution et prise en charge des dossiers Arrêts de travail 8 Constitution

Plus en détail

Les partenaires sociaux ont donc décidé de faire évoluer les tarifs pour rétablir l équilibre de ce régime.

Les partenaires sociaux ont donc décidé de faire évoluer les tarifs pour rétablir l équilibre de ce régime. EN PARTENARIAT AVEC Objet : Lettre avenant - Evolution des dispositions du régime d assurance complémentaire Frais de santé de vos salariés non cadres au 01/01/2014. Accord National du 10 juin 2008 modifié

Plus en détail

1. L'AFFILIATION 2. LES COTISATIONS. Le commerçant. 1. L'affiliation 2. Les cotisations 3. Les droits durant la vie 4. Les droits en cas de décès

1. L'AFFILIATION 2. LES COTISATIONS. Le commerçant. 1. L'affiliation 2. Les cotisations 3. Les droits durant la vie 4. Les droits en cas de décès Page 1 sur 7 Fiches pratiques > fiches métier > les ressortissants du RSI Le commerçant 1. L'affiliation 2. Les cotisations 3. Les droits durant la vie 4. Les droits en cas de décès 1. L'AFFILIATION Les

Plus en détail

FORMULAIRE D ATTRIBUTION DU SUPPLEMENT FAMILIAL DE TRAITEMENT 2014-2015 (annexe 1) DECLARATION SUR L HONNEUR

FORMULAIRE D ATTRIBUTION DU SUPPLEMENT FAMILIAL DE TRAITEMENT 2014-2015 (annexe 1) DECLARATION SUR L HONNEUR FORMULAIRE D ATTRIBUTION DU SUPPLEMENT FAMILIAL DE TRAITEMENT 2014-2015 (annexe 1) DECLARATION SUR L HONNEUR 1 RENSEIGNEMENTS CONCERNANT L AGENT: NOM :. PRENOM : DOMICILE : GRADE : DISCIPLINE (enseignant

Plus en détail

CONNAISSEZ VOS DROITS... Prévoyance

CONNAISSEZ VOS DROITS... Prévoyance Prévoyance CONNAISSEZ VOS DROITS... Caisse de prévoyance des Agents de la Sécurité Sociale et assimilés Institution de Prévoyance régie par le code de la Sécurité Sociale 2 ter, boulevard Saint-Martin

Plus en détail

Dossier à conserver. Démarches et aides financières pour les femmes enceintes ou ayant des enfants. Le congé maternité

Dossier à conserver. Démarches et aides financières pour les femmes enceintes ou ayant des enfants. Le congé maternité Dossier à conserver Démarches et aides financières pour les femmes enceintes ou ayant des enfants. La venue d un enfant donne droit a un certain nombre d aides. Certaines sont directement versées par la

Plus en détail

ATTESTATIONS DE SALAIRE

ATTESTATIONS DE SALAIRE AM@llier Votre lettre d information n 15 Février 2013 Caisse primaire d Assurance Maladie de l Allier QUELQUES CONSEILS DE REMPLISSAGE! ATTESTATIONS DE SALAIRE Dossier Pour éviter toute rupture de revenus

Plus en détail

LES DROITS A PENSION DES ORPHELINS MAJEURS INFIRMES

LES DROITS A PENSION DES ORPHELINS MAJEURS INFIRMES LES DROITS A PENSION DES ORPHELINS MAJEURS INFIRMES SERVICE DES RETRAITES DE l ETAT - 0810 10 33 35 - www.pensions.bercy.gouv.fr - Edition du 1 er mai 2013 En application de l article L. 40 du code des

Plus en détail

Accord N 36 Le Compte Epargne Temps au GIE AtlantiCA En date du 25 septembre 2008

Accord N 36 Le Compte Epargne Temps au GIE AtlantiCA En date du 25 septembre 2008 Accord N 36 Le Compte Epargne Temps au GIE AtlantiCA En date du 25 septembre 2008 Les organisations syndicales signataires : CFDT, SNECA-CGC, SUD AtlantiCA TABLE DES MATIERES L ACCORD INDEX TABLE DES MATIERES

Plus en détail

CONGÉ MATERNITÉ DES ARTISTES CHORÉGRAPHIQUES

CONGÉ MATERNITÉ DES ARTISTES CHORÉGRAPHIQUES DROIT CONGÉ MATERNITÉ DES ARTISTES CHORÉGRAPHIQUES JANVIER 2016 Département Ressources professionnelles LE CND Un centre d art pour la danse 1, rue Victor-Hugo 93507 Pantin cedex 01 41 839 839 ressources@cnd.fr

Plus en détail

La protection sociale des professions indépendantes

La protection sociale des professions indépendantes La protection sociale des professions indépendantes Artisan Commerçant Industriel Janvier 2009 1 SOMMAIRE 1. L organisation des Régimes 2. Les cotisations 3. Les cas particuliers 4. Les formalités 5. Les

Plus en détail

A - Prime à la naissance ou à l adoption

A - Prime à la naissance ou à l adoption A - Prime à la naissance ou à l adoption Plafonds de ressources Nombre d'enfants au foyer (nés ou à naître) Couples avec un seul revenu Plafonds de ressources 2013 Parents isolés ou couples avec deux revenus

Plus en détail

Caisse Interprofessionnelle de Prévoyance et d Assurance Vieillesse. Professionnels libéraux. Votre guide de. l invalidité-décès

Caisse Interprofessionnelle de Prévoyance et d Assurance Vieillesse. Professionnels libéraux. Votre guide de. l invalidité-décès Caisse Interprofessionnelle de Prévoyance et d Assurance Vieillesse Professionnels libéraux Votre guide de l invalidité-décès 2013 Afin de vous permettre de comprendre le SOMMAIRE La cotisation du régime

Plus en détail

L assurance maternité

L assurance maternité CAISSE DE COORDINATION AUX ASSURANCES SOCIALES L assurance maternité Mise à jour : Février 2015 L assurance maternité Lorsque vous êtes enceinte, vous pouvez bénéficier de l assurance maternité en tant

Plus en détail

LE CONGÉ DE MALADIE ORDINAIRE

LE CONGÉ DE MALADIE ORDINAIRE indisponibilité texte en tête physique taille 16 n 2 Agents non titulaires de droit public LE CONGÉ DE MALADIE ORDINAIRE 1. Références, définition et conditions d octroi Références : articles 7, 12, 27

Plus en détail

I. Code des impôts sur les revenus 1992 - Ex. d imp. 2015 - coefficient d indexation 1,7264

I. Code des impôts sur les revenus 1992 - Ex. d imp. 2015 - coefficient d indexation 1,7264 Indexation Indexation des plafonds en matière d impôts sur les revenus pour l exercice d imposition 2015 On trouvera ci-dessous les plafonds indexés applicables aux impôts sur les revenus pour l exercice

Plus en détail

Site portail des Urssaf www.urssaf.fr Employeurs > Comité d'entreprise > Vos salariés - Vos cotisations > Base de calcul

Site portail des Urssaf www.urssaf.fr Employeurs > Comité d'entreprise > Vos salariés - Vos cotisations > Base de calcul Base de calcul En votre qualité d employeur, vous devez déclarer à l URSSAF toutes les sommes payées et tous les avantages consentis à vos salariés. Ces éléments constituent la base de calcul des cotisations

Plus en détail

L accueil familial en faveur des personnes handicapées et allocation d accueil familial

L accueil familial en faveur des personnes handicapées et allocation d accueil familial L accueil familial en faveur des personnes handicapées et allocation d accueil familial 1. Définition Le dispositif d accueil familial concourt à la diversification des offres d hébergement proposées aux

Plus en détail

Code du Travail, Art. L6222-23 à L6222-33

Code du Travail, Art. L6222-23 à L6222-33 F I C H E P R A T I Q U E N 2 R E M U N E R A T I O N E T A I D E S L I E E S A U C O N T R A T D A P P R E N T I S S A G E L apprenti est titulaire d un contrat de travail de type particulier : il est

Plus en détail

Nous vous invitons par ailleurs à transmettre, s il y a lieu, ces informations à votre expert comptable ou à votre centre de gestion.

Nous vous invitons par ailleurs à transmettre, s il y a lieu, ces informations à votre expert comptable ou à votre centre de gestion. EN PARTENARIAT AVEC Objet : Lettre avenant - Evolution des dispositions du régime d assurance Complémentaire santé de vos salariés non cadres Accord régional du 2 juillet 2009 Raison sociale 1 Raison sociale

Plus en détail

La prise en compte du travail à temps partiel dans les droits à retraite des différents régimes

La prise en compte du travail à temps partiel dans les droits à retraite des différents régimes CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 9 juillet 2014 à 9 h 30 «Carrières précaires, carrières incomplètes et retraite» Document N 10 Document de travail, n engage pas le Conseil La prise

Plus en détail

INDEMNISATION ARTISTES ET TECHNICIENS : VOTRE ALLOCATION CHÔMAGE POLE-EMPLOI.FR

INDEMNISATION ARTISTES ET TECHNICIENS : VOTRE ALLOCATION CHÔMAGE POLE-EMPLOI.FR INDEMNISATION ARTISTES ET TECHNICIENS : VOTRE ALLOCATION CHÔMAGE POLE-EMPLOI.FR VOTRE ALLOCATION CHÔMAGE Bénéficient du régime d intermittents du spectacle relevant des annexes 8 et 10 de l assurance chômage

Plus en détail

A.N.A.M.A.A.F. ASSOCIATION NATIONALE ASSISTANTS MATERNELS ASSISTANTS/ACCUEILLANTS FAMILIAUX «Accueillons-Ensemble»

A.N.A.M.A.A.F. ASSOCIATION NATIONALE ASSISTANTS MATERNELS ASSISTANTS/ACCUEILLANTS FAMILIAUX «Accueillons-Ensemble» A.N.A.M.A.A.F. ASSOCIATION NATIONALE ASSISTANTS MATERNELS ASSISTANTS/ACCUEILLANTS FAMILIAUX «Accueillons-Ensemble» IMPôTS LE REGIME PARTICULIER DES ASSISTANTS FAMILIAUX Siège Social sans permanence: 20

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE DE LA CONVENTION

FICHE TECHNIQUE DE LA CONVENTION FICHE TECHNIQUE DE LA CONVENTION CONVENTION COLLECTIVE UNIQUE annexe Maisons de Retraites CCN 3132 CCU du 18-04-2002 non étendue, applicable à compter du 1-5-2002. Pour les Etablissements accueillant des

Plus en détail

AVENANT N 1. Contrat conclu entre : -d'une part, (nom de l'organisme assureur : mutuelle ou institution selon le cas);

AVENANT N 1. Contrat conclu entre : -d'une part, (nom de l'organisme assureur : mutuelle ou institution selon le cas); CONTRAT D ASSURANCE NATIONAL CADRES ET ASSIMILES Enseignement privé sous contrat - Accord national de prévoyance des personnels non cadre du 4 mai 2011 - AVENANT N 1 Contrat conclu entre : -d'une part,

Plus en détail

Votre protection sociale

Votre protection sociale Votre protection sociale Chaque trimestre ou chaque mois, votre employeur vous déclare. La Caisse d Allocations Familiales verse pour lui des cotisations à 3 organismes qui gèrent votre protection sociale.

Plus en détail

Les RELAIS ASSISTANTES MATERNELLES de la Haute-Garonne vous informent

Les RELAIS ASSISTANTES MATERNELLES de la Haute-Garonne vous informent REMUNERATION DES ASSISTANTES MATERNELLES Montant Brut Net SMIC horaire 9 (au 01/01/11) Montant minimum du salaire de base pour une journée d accueil de 8 heures: SMIC x 2,25 h (fixé par la loi de 1992)

Plus en détail

- 4 - L aide ménagère

- 4 - L aide ménagère - 4 - L aide ménagère Règlement départemental d aide sociale 2007 - Personnes handicapées - Personnes âgées 49 LES 4 4 - L aide ménagère. Dispositions générales. Article 1.1 Objectifs. L aide ménagère

Plus en détail

La rémunération de l apprenti :

La rémunération de l apprenti : F I C H E P R A T I Q U E N 2 R E M U N E R A T I O N E T A I D E S L I E E S A U C O N T R A T D A P P R E N T I S S A G E L apprenti est titulaire d un contrat de travail de type particulier : il est

Plus en détail

ACCORD DU 7 DÉCEMBRE 2012

ACCORD DU 7 DÉCEMBRE 2012 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3138 Convention collective nationale IDCC : 184. IMPRIMERIES DE LABEUR ET INDUSTRIES

Plus en détail

III.12 - PRESTATIONS DE LA CAISSE D ASSURANCE MALADIE PENSION D INVALIDITE Régime général des salariés (Fiche 17)

III.12 - PRESTATIONS DE LA CAISSE D ASSURANCE MALADIE PENSION D INVALIDITE Régime général des salariés (Fiche 17) III.12 - PRESTATIONS DE LA CAISSE D ASSURANCE MALADIE PENSION D INVALIDITE Régime général des salariés () La pension d invalidité est un revenu de remplacement accordé à titre temporaire. Ce revenu compense

Plus en détail

Mise à jour : 4 avril 2013

Mise à jour : 4 avril 2013 EN CAS DE DECES d un fonctionnaire affilié à la CNRACL Agents stagiaires et titulaires effectuant une durée hebdomadaire de service égale ou supérieure à 28/35 èmes Mise à jour : 4 avril 2013 Centre de

Plus en détail

Le livret des prestations de la MSA Dordogne, Lot et Garonne

Le livret des prestations de la MSA Dordogne, Lot et Garonne vous guider Le livret des prestations de la MSA Dordogne, Lot et Garonne Édition 2014 www.msa24-47.fr La MSA se mobilise pour mieux vous informer. Un nouveau service : le livret des prestations. La MSA

Plus en détail

1. Principe et portée

1. Principe et portée Circulaire n 2014/04 du 06/11/2014 La surcote 1. Principe et portée 2. Conditions d ouverture du droit à surcote 3. Détermination du nombre de trimestres de surcote 4. Calcul du coefficient de surcote

Plus en détail

PROTECTION SOCIALE COMPLÉMENTAIRE EN AGRICULTURE

PROTECTION SOCIALE COMPLÉMENTAIRE EN AGRICULTURE MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES Accord national PROTECTION SOCIALE COMPLÉMENTAIRE EN AGRICULTURE (10 juin 2008) (Etendu par arrêté du 16 mars 2009,

Plus en détail

En tout état de cause, il faudra demander vos prestations le plus souvent au travers d un formulaire car elles ne sont pas automatiques.

En tout état de cause, il faudra demander vos prestations le plus souvent au travers d un formulaire car elles ne sont pas automatiques. Si vous remplissez certaines conditions vous pourrez avoir droit à l allocation veuvage, à la retraite de réversion, à certaines aides pour la famille et le logement. Faites attention aux possibles récupérations

Plus en détail

Notice Prévoyance. Version novembre 2015. Régime Professionnel Obligatoire de prévoyance. Personnel CADRES

Notice Prévoyance. Version novembre 2015. Régime Professionnel Obligatoire de prévoyance. Personnel CADRES Notice Prévoyance Version novembre 2015 Régime Professionnel Obligatoire de prévoyance Personnel CADRES Institution de Prévoyance des Salariés de l Automobile, du cycle et du motocycle, Institution régie

Plus en détail

SIMULATIONS CONCERNANT LES PRESTATIONS FAMILIALES

SIMULATIONS CONCERNANT LES PRESTATIONS FAMILIALES Luxembourg, le 21 novembre 2013 SIMULATIONS CONCERNANT LES PRESTATIONS FAMILIALES 1/17 SOMMAIRE 1. Remarques préliminaires : 3 2. Introduction 4 3. Simulations 5 3.1 Le modèle de microsimulation et les

Plus en détail

Direction de la sécurité sociale. Personne chargée du dossier : Huguette Hatil. La ministre des solidarités et de la cohésion sociale

Direction de la sécurité sociale. Personne chargée du dossier : Huguette Hatil. La ministre des solidarités et de la cohésion sociale MINISTERE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTE MINISTERE DU BUDGET, DES COMPTES PUBLICS ET DE LA REFORME DE L ETAT MINISTERE DES SOLIDARITES ET DE LA COHESION SOCIALE Direction de la sécurité sociale

Plus en détail

SUÈDE. Les dépenses sociales sont exprimées en millions de couronnes suédoises (SEK).

SUÈDE. Les dépenses sociales sont exprimées en millions de couronnes suédoises (SEK). SUÈDE Nomenclature ATP KBT Pension complémentaire Complément municipal au titre du logement Unité monétaire Les dépenses sociales sont exprimées en millions de couronnes suédoises (SEK). Notes générales

Plus en détail

Complémentaire santé PQSR (Pas de Question Sans Réponse) Questions sur la négociation de l accord :

Complémentaire santé PQSR (Pas de Question Sans Réponse) Questions sur la négociation de l accord : Complémentaire santé PQSR (Pas de Question Sans Réponse) Date de création : 31/03/2014 Date de mise à jour : 25/09/2014 SOMMAIRE : Questions sur la négociation de l accord : LEGENDE : rouge : question

Plus en détail

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES Accord professionnel PROTECTION SOCIALE COMPLÉMENTAIRE FRAIS DE SANTÉ DES SALARIÉS NON CADRES (Rhône-Alpes) (6 juillet

Plus en détail

ALLOCATIONS CHOMAGE. Effet au 01/07/2014

ALLOCATIONS CHOMAGE. Effet au 01/07/2014 Questions sociales Note d information n 14-15 du 6 août 2014 ALLOCATIONS CHOMAGE Effet au 01/07/2014 Références Arrêté du 25 juin 2014 portant agrément de la convention du 14 mai 2014 relative à l indemnisation

Plus en détail

PLAFONDS DE RESSOURCES 2007

PLAFONDS DE RESSOURCES 2007 PLAFONDS DE RESSOURCES 2007 PRESTATIONS FAMILIALES Revalorisation des plafonds d'attribution des prestations familiales, en métropole et en départements d'outre-mer (DOM), de 1,7 %, à compter du 1 er juillet

Plus en détail

LA REMUNERATION DES FONCTIONNAIRES TERRITORIAUX

LA REMUNERATION DES FONCTIONNAIRES TERRITORIAUX LA REMUNERATION DES FONCTIONNAIRES TERRITORIAUX PRINCIPES GENERAUX La rémunération des fonctionnaires est définie par l article 20 de la loi du 13 juillet 1983 auquel se réfère l article 87 de la loi du

Plus en détail

REGLEMENT RELATIF A LA PRISE EN CHARGE DES REMUNERATIONS ET DROITS CONNEXES DES STAGIAIRES DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE

REGLEMENT RELATIF A LA PRISE EN CHARGE DES REMUNERATIONS ET DROITS CONNEXES DES STAGIAIRES DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE REGLEMENT RELATIF A LA PRISE EN CHARGE DES REMUNERATIONS ET DROITS CONNEXES DES STAGIAIRES DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE INTRODUCTION Ce règlement, adopté en séance plénière du 22 juin 2009, fixe, à

Plus en détail

Fiche Portabilité des droits des salariés

Fiche Portabilité des droits des salariés Fiche Portabilité des droits des salariés L article 14 de l Accord National Interprofessionnel (ANI) du 11 janvier 2008 avait mis en place un mécanisme de portabilité des droits pour les anciens salariés

Plus en détail

Bulletin d adhésion individuelle Salarié

Bulletin d adhésion individuelle Salarié Identification de l adhérent Bulletin d adhésion individuelle Salarié à remplir et à retourner à Groupe NOVALIS TAITBOUT - Délégation internationale 4 rue du Colonel Driant - 75040 Paris Cedex 01 M me

Plus en détail

Les différentes prestations de la CNPF Janvier 2014

Les différentes prestations de la CNPF Janvier 2014 Les différentes prestations de la CNPF Janvier 2014 Caisse Nationale des Prestations Familiales du Grand-Duché de Luxembourg Présentation de la CNPF Depuis l entrée en vigueur de la loi du 19 juin 1985

Plus en détail

L allocation d aide au retour à l emploi (ARE)

L allocation d aide au retour à l emploi (ARE) INDEMNISATION L allocation d aide au retour à l emploi (ARE) Pour les moins de 50 ans L allocation d aide au retour à l emploi (ARE) Pour les moins de 50 ans Pour qui? Pour vous si : vous avez travaillé

Plus en détail

LES CONGES DU PRATICIEN HOSPITALIER FICHES PRATIQUES

LES CONGES DU PRATICIEN HOSPITALIER FICHES PRATIQUES LES CONGES DU PRATICIEN HOSPITALIER FICHES PRATIQUES 1 SOMMAIRE RTT / CET p. 4 et 5 LES CONGES FORMATION p. 6 LES CONGES MATERNITE ET PATERNITE p. 7 et 8 LE CONGE PARENTAL p. 9 et 10 LES AUTORISATIONS

Plus en détail

RÉGIMES DE LA CARMF (loi du 17 /01/1948 décret du 19/07/1948)

RÉGIMES DE LA CARMF (loi du 17 /01/1948 décret du 19/07/1948) RÉGIMES DE LA CARMF (loi du 17 /01/1948 décret du 19/07/1948) Médecin Régimes obligatoires Médecin Conjoint collaborateur La retraite : Base (1949) Complémentaire (1949) ASV (1972) La prévoyance : Invalidité-Décès

Plus en détail

A.N.A.M.A.A.F. ASSOCIATION NATIONALE ASSISTANTS MATERNELS ASSISTANTS/ACCUEILLANTS FAMILIAUX «Accueillons-Ensemble»

A.N.A.M.A.A.F. ASSOCIATION NATIONALE ASSISTANTS MATERNELS ASSISTANTS/ACCUEILLANTS FAMILIAUX «Accueillons-Ensemble» A.N.A.M.A.A.F. ASSOCIATION NATIONALE ASSISTANTS MATERNELS ASSISTANTS/ACCUEILLANTS FAMILIAUX «Accueillons-Ensemble» IMPôTS LE REGIME PARTICULIER DES ASSISTANTS MATERNELS Siège Social sans permanence: 20

Plus en détail

Le salaire des internes en DES de Médecine Générale

Le salaire des internes en DES de Médecine Générale Le salaire des internes en DES de Médecine Générale *************** «Le salaire est la contrepartie du travail fourni» Guide pratique du droit au travail, La Documentation Française. **************** (I)

Plus en détail

Réunion préparatoire à l Assemblée générale des délégués. Transparents 2015. Collège invalidité-décès. Mme Perrin 18 septembre 2015

Réunion préparatoire à l Assemblée générale des délégués. Transparents 2015. Collège invalidité-décès. Mme Perrin 18 septembre 2015 Transparents 2015 Réunion préparatoire à l Assemblée générale des délégués Collège invalidité-décès Mme Perrin 18 septembre 2015 Votre caisse de retraite Les élus de la CARMF 2 Élus de la CARMF au 15/01/2015

Plus en détail

Le statut de votre conjoint

Le statut de votre conjoint Artisans, industriels, commerçants Le statut de votre conjoint Édition février 2015 Sommaire 03 Un statut obligatoire 04 Quel statut et quels droits pour votre conjoint? 06 Quelles cotisations? 08 Calcul

Plus en détail

France. Conditions d ouverture des droits. Calcul des prestations. Indicateurs essentiels. France : le système de retraite en 2012

France. Conditions d ouverture des droits. Calcul des prestations. Indicateurs essentiels. France : le système de retraite en 2012 France France : le système de retraite en 212 Dans le secteur privé, le système de retraite repose sur deux piliers obligatoires : un régime général lié à la rémunération et des dispositifs professionnels

Plus en détail

ALLOCATIONS CHOMAGE. Rémunération. Références. A retenir. Introduction. N 02 10 juillet 2015

ALLOCATIONS CHOMAGE. Rémunération. Références. A retenir. Introduction. N 02 10 juillet 2015 Rémunération N 02 10 juillet 2015 ALLOCATIONS CHOMAGE Références A retenir Arrêté du 25 juin 2014 portant agrément de la convention du 14 mai 2014 relative à l indemnisation du chômage et les textes qui

Plus en détail

MODIFICATIONS AU 1 ER JANVIER 2013

MODIFICATIONS AU 1 ER JANVIER 2013 MODIFICATIONS AU 1 ER JANVIER 2013 SMIC (SMIC) Plafond Sécurité Sociale (PLAFOSOC) Minimum Garanti (MINGARANTI) 9.43 3086 3,49 Plafond de sécurité sociale 2013 Même si l arrêté confirmant le plafond de

Plus en détail

La majoration de pension est servie dans les conditions suivantes :

La majoration de pension est servie dans les conditions suivantes : Circulaire n 2012/01 du 05/06/2012 Majoration de pension pour enfants élevés 1. Principe 2. Enfants concourant à la majoration pour enfants élevés 3. Appréciation du handicap pour la majoration de pension

Plus en détail

I. PRINCIPES GENERAUX BENEFICIAIRES CONDITIONS D ATTRIBUTION MONTANT DU PRÊT MOBILITÉ

I. PRINCIPES GENERAUX BENEFICIAIRES CONDITIONS D ATTRIBUTION MONTANT DU PRÊT MOBILITÉ I. PRINCIPES GENERAUX Le Prêt mobilité est destiné à accompagner l'accès au logement locatif, par l avance de tout ou partie du dépôt de garantie (caution) exigé lors de la conclusion du bail, dans le

Plus en détail

PREAMBULE. Les 3 statuts possibles de l entrepreneur :

PREAMBULE. Les 3 statuts possibles de l entrepreneur : 1 PREAMBULE Les 3 statuts possibles de l entrepreneur : 1. Le «quasi salarié» : Le dirigeant de SA et de SAS ou le gérant minoritaire de SARL. Sa rémunération relève des traitements et salaires. Il peut

Plus en détail

La Protection Sociale Agricole pour les femmes en Agriculture

La Protection Sociale Agricole pour les femmes en Agriculture Référence : situation et montants 2012 La Protection Sociale Agricole pour les femmes en Agriculture MSA SEVRES VIENNE Sommaire Le guichet unique Les statuts des femmes en agriculture : 1/Chef d exploitation

Plus en détail

STATUT LE TEMPS PARTIEL

STATUT LE TEMPS PARTIEL STATUT LE TEMPS PARTIEL Fiche statut 24 août 2012 Références: - Loi n 84-53 du 26 janvier 1984 portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique territoriale - Ordonnance n 82-296 du 31

Plus en détail

REGIME DE PREVOYANCE OBLIGATOIRE NOTICE D INFORMATION. Votre centre de gestion : AVRIL 2012

REGIME DE PREVOYANCE OBLIGATOIRE NOTICE D INFORMATION. Votre centre de gestion : AVRIL 2012 CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE COMMISSION, DE COURTAGE ET DE COMMERCE INTRA COMMUNAUTAIRE ET D IMPORTATION-EXPORTATION DE FRANCE METROPOLITAINE REGIME DE PREVOYANCE OBLIGATOIRE NOTICE

Plus en détail

SOUS-DIRECTION DES AFFAIRES JURIDIQUES. Département des Études Juridiques. Textes de référence

SOUS-DIRECTION DES AFFAIRES JURIDIQUES. Département des Études Juridiques. Textes de référence SOUS-DIRECTION DES AFFAIRES JURIDIQUES Département des Études Juridiques INSTRUCTION N 28 DU 04 DECEMBRE 2015 CONCERNANT LES CONGES DE MATERNITE, DE PATERNITE ET D ACCUEIL DE L ENFANT ET D ADOPTION DU

Plus en détail

Demande de retraite d un fonctionnaire de l Etat ou d un magistrat

Demande de retraite d un fonctionnaire de l Etat ou d un magistrat Nous sommes là pour vous aider Demande de retraite d un fonctionnaire de l Etat Articles D.1 et D.21 du code des pensions civiles et militaires de retraite Important : ce formulaire est réservé aux personnels

Plus en détail

15-1 LE REVENU DE SOLIDARITE ACTIVE (RSA)

15-1 LE REVENU DE SOLIDARITE ACTIVE (RSA) 15-1 LE REVENU DE SOLIDARITE ACTIVE (RSA) Le revenu de solidarité active (RSA), mis en place depuis le 1 er juin 29 en métropole, remplace les dispositifs de minima sociaux allocation de parent isolé (API)

Plus en détail

I CONDITIONS D ACCÈS À LA CESSATION PROGRESSIVE D ACTIVITÉ

I CONDITIONS D ACCÈS À LA CESSATION PROGRESSIVE D ACTIVITÉ NOTE TECHNIQUE RELATIVE À LA CESSATION PROGRESSIVE D ACTIVITÉ ordonnance n 82-297 du 31 mars 1982 (modifiée notamment par la loi n 2003-775 du 21 Août 2003 portant réforme des retraites article 73 et le

Plus en détail

Les élus de la CARMF (au 15/01/2013)

Les élus de la CARMF (au 15/01/2013) Les élus de la CARMF (au 15/01/2013) 2 Collèges Délégués Administrateurs Cotisants 565 19 Retraités 183 2 Conjoints survivants retraités 32 1 Invalidité-décès 18 1 Total 798 23 Présentés par le CNO _ 2

Plus en détail