4. L écriture pour le web

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "4. L écriture pour le web"

Transcription

1 p. 13/53 4. L écriture pour le web 4.1. Concision Sans nécessiter une formation spécifique en rédaction, il est néanmoins possible d adopter un style d écriture qui convient à la lecture en ligne. Il suffit d être conscient des contraintes d ergonomie et de lisibilité qui sont inhérentes au support et de respecter certains principes. Le maître-mot est la concision. L objectif du rédacteur, est d obtenir le même résultat informatif en moins de mots, en moins de phrases, générant moins de «bruit» (au sens linguistique du terme). La concision est une qualité précieuse pour tout auteur, quel que soit le support pour lequel il travaille. Mais ce qui constitue un atout au niveau de l écriture traditionnelle devient une véritable nécessité au niveau de l internet. Dans un contexte où la lecture à l écran est plus difficile et où les internautes lisent en diagonale, les contenus verbeux et d excessives précautions de langage n ont effectivement pas leur place. En fait, l écriture en ligne a beaucoup de points communs avec le style utilisé avec les dépêches d agence. De manière générale, on privilégiera donc: les titres courts les phrases courtes les paragraphes courts (limités à une seule idée) les tournures simples (par exemple, la voix active plutôt que la voix passive, les tournures positives plutôt que les doubles négations, les structures sujet-verbe-complément, etc.) On évitera les pléonasmes et entre deux mots, on choisira le moindre. Ainsi, on préfèrera «usage» à «utilisation», «trier» plutôt que «sélectionner», «avant» plutôt que «antérieurement», pourvu que la logique sémantique soit la même. Exemple Plutôt que de titrer: Séance d information générale ouverte au public sur le thème de la mobilité douce et de son implication sur les usagers on préférera la formulation suivante: Mobilité douce: Quels enjeux pour les usagers? (conférence) Les premiers mots étant les plus signifiants! Attention toutefois à ne pas pousser la concision jusqu à l imprécision. Au niveau des liens hypertextes en particulier, il convient d être très explicite et suffisamment informatif. De même, il est conseillé de ne pas abuser des abréviations, sigles et autres acronymes qui ne sont pas forcément compris par certains publics cibles Longueur idéale d une page web On s accorde à dire qu une page HTML devrait contenir entre 500 signes (seuil en dessous duquel l information n est pas assez consistante) et signes (plafond au-delà duquel la lecture à l écran devient très fatigante). Mais ce n est qu un ordre de grandeur, à mettre toujours en liaison avec le contexte. Une caractéristique fondamentale des pages internet, c est qu on n en voit pas forcément la totalité d un seul coup d oeil. Bien souvent, il est nécessaire d utiliser la barre de défilement à droite de l écran ( scroller ) pour découvrir tout le contenu. Contrairement à une page formatée pour le papier, une page HTML est théoriquement illimitée au niveau du nombre de lignes et de caractères!

2 p. 14/53 Tout le monde ne voit pas non plus la même chose: les internautes équipés d écrans haute résolution ont la chance d appréhender une plus grande partie de l information d un seul coup d œil. Même s il n en a peutêtre pas toujours été ainsi, ce qu on peut dire aujourd hui, c est que les internautes ont appris à scroller et que la longueur des pages ne constitue pas forcément un obstacle ergonomique Longueur idéale d une phrase Selon des spécialistes dans l analyse de la lecture, une phrase ne devrait pas dépasser 15 à 20 mots. Ce chiffre correspond simplement à notre capacité moyenne de rétention immédiate des informations. La ponctuation a évidemment beaucoup d importance; elle permet de découper les longues phrases Exhaustivité Le noyau dur de l information est composé de six renseignements qui répondent à ces questions basiques: le Qui l acteur, le responsable, le bénéficiaire, le sujet le Quoi le fait, le résultat, l objet le Quand la date, la périodicité, la durée le Où le lieu, l endroit le Comment les moyens, la manière, la technique, l action le Pourquoi les motifs, la justification, la raison d être Ainsi, la méthode de questionnement QQQOCP permet de rédiger un texte en articulant le contenu autour des six renseignements-clés qui constituent une information. Avantages du système: il garantit, d une part, que le message délivré est complet et, d autre part, il permet de structurer l information de manière à ce qu elle puisse être assimilée facilement par le lecteur Ton Internet n est pas un média capté passivement comme peut l être la télévision ou la radio. Au contraire, internet est «commandé» par l utilisateur qui dispose d un important pouvoir de contrôle. C est ce qui explique sans doute l échec relatif de la publicité en ligne que les internautes ont tout le loisir d ignorer. Les internautes n ont pas de temps à gaspiller: ils s orientent tout droit vers les informations qui leur sont utiles et fuient quasi systématiquement ce qui ressemble à de la publicité. Le recours à une écriture objective et factuelle augmente donc l attractivité et la crédibilité d une information. Le verbiage promotionnel, à l inverse, complique la rédaction et, en conséquence, la lecture. Il va sans dire qu un site institutionnel comme lausanne.ch se doit d utiliser un langage clair, pertinent, objectif et conforme aux règles de grammaire dans tous les contenus Style Bannir le jargon Le jargon est l ennemi de la communication. Rien n est plus rébarbatif qu un texte noyé dans un verbiage commercial de surcroît truffé de termes techniques ou un site entier miné par un jargon administratif. Le jargon n a donc pas sa place dans un site qui se veut crédible, efficace et respectueux de son lectorat Bannir les anglicismes L anglicisme naît, soit d un défaut de traduction, soit d une mauvaise traduction (le mot à mot). L usage du français contemporain est marqué par de nombreux anglicismes alors que, souvent, des équivalents français existent. En ce qui concerne la communication institutionnelle de la Ville, le contributeur est invité à bannir les anglicismes au profit des synonymes français, quand ces derniers existent. A ce propos, Le Grand dictionnaire terminologique propose de nombreux équivalents d anglicismes (notamment dans le vocabulaire lié aux nouvelles technologies de communication):

3 p. 15/ Expliquer les acronymes et sigles La signification des acronymes, sigles et abréviations doit être explicitée lors de leur première occurrence dans le corps de chaque page. De même en ce qui concerne les termes abscons peu usités quand ils ne peuvent être évités. En effet, ce qui semble évident pour un employé de la Commune ne l est pas forcément pour les internautes. Un glossaire peut par ailleurs s avérer très utile si les acronymes ou sigles sont nombreux Pérenniser le contenu Un contenu bien rédigé doit pouvoir être sorti de son contexte tout en demeurant précis et cohérent. En effet, comme toute page en accès libre peut potentiellement être atteinte via un moteur de recherche, il est conseillé de brièvement situer le contexte dans l introduction de la page. Quant à la pérennité du contenu, l utilisation de repères temporels absolus est préconisée («en décembre 2006» plutôt que «le mois passé») Simplifier les tournures Indépendamment de leur longueur, les phrases les plus simples sont les plus efficaces. Ce n est pas à la complexité du vocabulaire utilisé que l internaute juge la qualité d un texte, mais à sa clarté. Pour être percutant, un message doit être rédigé avec des mots et des constructions simples. On évitera donc les incises, les parenthèses, les subordonnées, les doubles négations et autres tournures compliquées. Dans le même esprit, la voix active est à privilégier par rapport à la voix passive Rédiger selon la règle de la pyramide inversée La technique de la «pyramide inversée» consiste à démarrer un article par les informations les plus importantes pour aller ensuite progressivement vers le détail. L idée étant d aller droit au but et d éviter de diluer le sujet en commençant par des introductions inconsistantes. Sur le web, ce précepte est largement appliqué. A noter que les informations essentielles d une page doivent se trouver dans la partie visible à l écran, à savoir en haut de page Rédaction épicène La rédaction épicène consiste à rédiger de façon à s adresser tant aux femmes qu aux hommes. Ci-dessous quelques règles et astuces utiles tirées du Guide romand d aide à la rédaction administrative et législative, de Thérèse Moreau, édité par la Conférence latine des déléguées à l égalité, 2000: Féminiser ou masculiniser, selon les cas, les noms de métiers, titres et fonctions, utiliser les doublets dans les titres et annonces: la chancelière, la mécanicienne, un ou une géomètre, un directeur ou une directrice, un ou une juriste Employer des expressions génériques ou des pluriels dans le cas de substantifs épicènes: les adversaires, la clientèle, les contribuables, le corps enseignant, le corps estudiantin, l électorat, les élèves, l équipe administrative, les journalistes, le lectorat, les locataires, les membres de l association, le personnel, le personnel d entretien, les propriétaires, les scientifiques, le service du feu, le service informatique Utiliser le trait d union, et non la parenthèse ou la barre d exclusion, pour nommer les deux genres: les assistant-e-s, les étudiant-e-s Employer des expressions telles que: celles et ceux, tous et toutes; chacun-e, quiconque, qui, on Accorder au plus proche: les collaborateurs et collaboratrices étaient nombreuses à la réunion, les serrurières et serruriers étaient contents Utiliser l infinitif: conditions: avoir 18 ans, être capable de travailler en équipe; pour cela, il vous faut travailler de façon indépendante S adresser directement aux destinataires: vous qui recherchez un travail, sachez que ce service met à votre disposition...

4 p. 16/ Forme Pertinence par rapport au média Internet En matière d adaptation des contenus au média, les deux grosses erreurs que l on rencontre le plus fréquemment sont: 1. La transposition brutale du contenu d un média à l autre, alors qu il est conseillé de tirer parti des atouts spécifiques de chaque média. Par exemple, s il s agit de mettre en ligne une brochure de 80 pages, plutôt que de gaspiller du temps en faire des pages HTML, coûteuses à produire, fastidieuses à consulter et redondantes par rapport à la version imprimée, il vaut mieux proposer le simple téléchargement de la brochure au format PDF assorti d un résumé concis en HTML et éventuellement d une image de la couverture du rapport. 2. Le fait de ne pas utiliser les possibilités interactives du média. Par exemple, lorsque, dans une page web, on mentionne des adresses internet sans les rendre interactives Mettre en relief le contenu La mise en relief du contenu aide le lecteur dans sa lecture discontinue de type zapping. Les techniques suivantes permettent d améliorer le relief d une page web: utiliser des titres et intertitres (en variant les styles) utiliser les caractères gras utiliser la couleur (tout en respectant la charte graphique) utiliser des listes à puces ou des listes numérotées utiliser les caractères italiques (plus subtils, mais difficiles à lire lorsque les caractères sont petits) opter pour un découpage de l information en plusieurs paragraphes ne traitant qu une idée aérer la page en répartissant l information dans plusieurs espaces (affichage sur deux colonnes, encadrés, exergues, etc.) intégrer des visuels au contenu en y associant des légendes éviter les titres écrits tout en majuscule éviter l italique qui se lit très mal à l écran A noter que l utilisation cumulée de ces techniques p.ex. texte en gras, rouge, italique et souligné aboutit à une saturation visuelle qui produit le résultat inverse de l effet souhaité Agrémenter le contenu avec des visuels Il est intéressant de savoir que les internautes accordent une plus grande attention aux textes qu aux images. A noter également qu une image aura beaucoup plus de chances d être regardée si elle est étroitement intégrée au contenu, plutôt que si elle s en isole. Le fait que les images ne jouent qu un second rôle est aussi lié à la performance du réseau et au fait que, bien souvent, les images «pèsent» plus lourd que les textes. Cependant, il serait faux de s en priver. En effet, les éléments visuels contribuent à aérer l espace et à rythmer la lecture des informations telles des virgules dans une phrase. Il s agit donc d effectuer un tri intelligent entre les images efficaces et celles qui ne remplissent qu une fonction décorative. En fait, on peut classer les images d un site web dans trois catégories qui sont présentées ci-après dans un ordre décroissant d efficacité: 1. L image comme élément d information (en rapport avec l information texte) 2. L image comme élément de navigation (en rapport avec la rubrique ou thématique arborescente) 3. L image comme élément d ornementation (image d ambiance) On privilégiera donc les images informatives pour lesquelles les internautes sont prêts à patienter.

5 p. 17/ Rogner les visuels pour n en garder que l essentiel Dans cette même optique, il est utile de rogner les visuels de manière à n en garder que la partie réellement efficace et informative. Pour ce faire, on peut procéder de deux façons: Recadrer une image Il s agit de recentrer l image sur son sujet principal en éliminant les pourtours superflus. Les plans rapprochés, sur des visages, sur des objets, seront privilégiés. Diminuer la taille d une image Ici, il ne s agit pas de se séparer de certaines parties de l image, mais bien d en diminuer la définition. La perte se situe donc au niveau du détail. A noter que chaque kilobyte gagné améliore les performances du site et par conséquent la satisfaction des internautes! Le choix du format influence également de façon significative les performances en matière de compression. Les algorithmes utilisés par JPEG et par GIF (les deux formats principaux existant sur internet) sont adaptés respectivement à des utilisations différentes. Concrètement, on choisira le format JPEG pour les photographies et le format GIF pour les icônes, la typographie ou les captures d écran Légender les visuels Le fait de légender les visuels permet, d une part, de les rapprocher du contexte éditorial qu ils illustrent et, d autre part, d offrir une information synthétique supplémentaire que l internaute recherche lors de sa première lecture en diagonale (cf. 4.1). Pour cette raison, on évitera de présenter les légendes dans les bulles d information qui, elles, n apparaissent que lorsque l internaute survole l image avec le curseur. En revanche, les bulles d information (attributs ALT et TITLE de la balise IMG) constituent un excellent moyen pour indiquer les droits d auteur (cf. exemple ci-contre) Liens hypertexte L ennemi de l hypertexte, c est l hypertexte lui-même! Tout abus a pour conséquence de dérouter l internaute. De ce fait, il s agit d éviter l effet «labyrinthe» dans la mesure du possible. Un visiteur ne devrait être contraint à explorer des forêts de liens pour obtenir de simples informations Faut-il intégrer les liens dans le corps de l article? Les liens sont intéressants pour proposer de l information complémentaire ou connexe, mais ils sont aussi une incitation à la digression! Au sein d un article, les liens entrent clairement en compétition avec le principe rédactionnel qui veut que l on accroche le lecteur et qu on essaie de le garder. C est la raison pour laquelle il est de bonne pratique, dans la mesure du possible, de détacher les liens du corps même de l article. Aussi, il est recommandé de limiter le nombre de liens à sept et de ne sélectionner que ceux qui sont particulièrement pertinents. Les liens qui fonctionnent le mieux de manière intégrée sont en général les liens en relation très étroite avec le contenu, voire carrément nécessaires à sa compréhension: des liens du type «définition» ou «exemple associé». Là aussi, il convient de ne pas dépasser le nombre de cinq liens dans le contenu lui-même Comment libeller un lien? Les internautes se comportent de manière extrêmement fugitive. Ainsi, pour qu un lien soit lu et cliqué, le libellé se doit d être court, explicite et informatif de manière à donner une idée précise du contenu ciblé. Les liens du genre «Cliquez ici» ou «Page suivante» ou «Plus d informations» sont à éviter. Pour bénéficier d un référencement optimal, il convient d éviter les liens redondants qui donnent accès au même contenu et d assurer la correspondance entre l intitulé du lien et le titre de la page de destination. Le «poids» du lien se trouve davantage renforcé si l on accompagne l intitulé d une courte description textuelle plus précise.

6 p. 18/ Faut-il ouvrir les liens dans de nouvelles fenêtres? Le fait de forcer l ouverture de nouvelles fenêtres est un procédé ressenti comme très intrusif par beaucoup d internautes. Cette pratique est cependant justifiée lorsqu un lien pointe sur un site externe afin de le distinguer clairement et, surtout, dans le but de retenir les internautes sur le site de départ, qui, lui, reste alors ouvert en arrière-plan. Les liens internes c est-à-dire ceux qui pointent sur des contenus du même site doivent toujours ouvrir la page de destination dans la même fenêtre. Seules exceptions, les bulles d information, les documents au format PDF ou des applications informatiques qui ne peuvent être exécutées dans le contexte navigationnel du site Données descriptives Toute page créée moyennant le GDA possède un ensemble de données descriptives (index de propriétés). Bien que ces informations n apparaissent pas dans la page à proprement parler, elles sont néanmoins indispensables pour identifier la page et l afficher dans le bon contexte lorsqu elle est consultée. Certaines informations de l index, telles que le titre et la description, sont utilisées: 1. dans les menus de navigation où apparaît la page, 2. dans les sommaires automatiques ou encore, 3. dans la page de réponse du moteur de recherche du site (cf. capture ci-dessous). Autrement dit, ces définitions font partie intégrante du contenu éditorial. De ce fait, elles doivent être élaborées avec soin afin d être le plus court possible tout en étant suffisamment descriptives. En effet, vus dans les résultats du moteur de recherche, le titre et la description sont les informations décisives permettant de conduire l internaute vers la page recherchée. A noter qu il convient d éviter de mettre la même définition pour le titre que pour la description!

7 p. 19/53 5. Les codes typographiques Les notions typographiques décrites ci-après sont des spécifications qui ont pour but d augmenter le confort de lecture et d instaurer une certaine rigueur au niveau de la présentation des contenus. Sans référentiel de ce genre, les inévitables dérapages d ordre «micro-typographique» qui en résulteraient auraient pour effet de péjorer la valeur éditoriale des contenus et nuiraient parfois même à la qualité graphique des pages. A noter que la plupart des règles sont tirées du fameux Guide du typographe qui fait office de référence dans le domaine des arts graphiques. Elles reflètent donc les meilleures pratiques en la matière car elles sont suivies par la plupart des professionnels du monde de la presse et de l édition. Bien que certaines notions typographiques du Guide ne font pas toujours l unanimité, elles ont, depuis le temps qu elles sont en place, le mérite d être admises et assimilées par le consensus romand. En raison de certaines contraintes inhérentes au média web, quelques règles ont dû être adaptées. En effet, certaines subtilités ne sont pas encore supportées par le langage HTML qui sert à mettre en forme le contenu. Il convient de relever que certains codes typographiques varient d une langue à l autre. Le présent chapitre se limite toutefois à présenter les règles concernant la langue française uniquement. Pour des renseignements relatifs aux langues allemande ou anglaise, l équipe d info web se tient volontiers à disposition Principes typographiques Lettres soudées En français, les lettres ae et oe sont soudées sauf lorsque l on se trouve en présence de mots latins ou quand il s agit d un mot construit avec un préfixe. Exemples Lettres soudées: Un chef d œuvre ou à cœur ouvert Mots latins ou avec préfixe: Ex aequo ou coefficient Lettres supérieures Les lettres supérieures sont employées pour les abréviations ou pour les siècles qui, quant à eux, doivent toujours être indiqués en chiffres romains. Exemples Fonction de l éditeur GDA: Typographie juste: Typographie fausse: M me Meyer Mme Meyer 1 er janvier er janvier e anniversaire 80eme anniversaire 1 re réserve 1ere réserve XVIII e siècle 18e siècle 500 m m m m3

8 p. 20/ Guillemets En langue française, les guillemets à utiliser sont les suivants: «texte». La convention typographique romande exige qu il n y ait aucune espace entre les guillemets et le/s mot/s qu ils contiennent. Dans le cas où un terme doit être mis en exergue dans une citation déjà entre guillemets, il convient alors d utiliser les guillemets droits " pour mettre en évidence le passage en question (voir exemple dans l encadré ci-dessous). Exemple avec guillemets français Typographie juste: Avec la réalisation du projet «3000 logements», «L ouvreuse m a dit: "Donnez-moi votre ticket." Je le lui ai donné.» Typographie fausse: Avec la réalisation du projet "3000 logements", Avec la réalisation du projet «3000 logements», Raccourci clavier pour le guillemet ouvrant «: Alt Raccourci clavier pour le guillemet fermant»: Alt Trait d union, tiret moyen Il convient de distinguer le trait d union (-) du tiret moyen ( ). Le premier est moins long que le deuxième. Le trait d union est utilisé dans les mots composés ou pour marquer la coupure d un mot en fin de ligne. Le tiret moyen, ou «demi-tiret», sert, quant à lui, à encadrer les incises avec une espace de chaque côté du tiret. Il est également employé pour écrire un montant rond: CHF ou alors comme opérateur mathématique. Exemple Trait d union: Plates-formes ou Jean-Baptiste Grenouille Tiret moyen: Raccourci clavier pour le tiret moyen: Ctrl + - Atteindre l équilibre budgétaire et sous réserve des importants investissements liés aux transports publics stabiliser, voire réduire la dette. CHF = Emploi des majuscules Depuis la rénovation du site qui a eu lieu en automne 2005, les titres, surtitres, intertitres, libellés, liens isolés, adresses, rubriques, etc. prennent systématiquement une majuscule au début et s écrivent ensuite en minuscules. Les mots écrits tout en majuscules sont à aussi à éviter, sauf exception. La règle typographique suisse veut que la première lettre d un mot qui commence par une majuscule soit parce qu il est isolé, soit parce qu il est placé en début de phrase ne soit jamais accentuée. Un mot écrit tout en majuscules doit, quant à lui, toujours être accentué. Suite à la page suivante

9 p. 21/53 Exemples Typographie juste: La métamorphose de Lausanne Raccourci clavier pour la majuscule du É: Alt Gr + + E Raccourci clavier pour la majuscule du È: Alt Gr + ` + E Typographie fausse: la métamorphose de Lausanne Service de l information Hôtel de Ville Place de la Palud 2 place de la Palud Lausanne 1002 Lausanne service de l information hôtel de Ville Tél tél Lien isolé Libellé de formulaire LE PÈRE ASSASSINÉ Economie lien isolé libellé de formulaire LE PERE ASSASSINE Économie 5.3. Composition des nombres Prix et montants Les prescriptions de la norme ISO font foi pour l écriture des devises. Ainsi, on écrira CHF plutôt que Sfr ou Fr. Il est toutefois admis de l écrire en toutes lettres, francs, lorsque la somme est mentionnée dans un texte courant. Les centimes des montants entiers peuvent être représentés soit par un tiret moyen, soit par des zéros. Pour les montants à plus de quatre chiffres, il est recommandé d insérer des séparateurs de milliers afin d augmenter la lisibilité. Les francs sont séparés des centimes par un point. Exemple Montants, prix: Raccourci clavier pour le demi-tiret: Ctrl + - CHF Le projet d aménagement nécessite l octroi d un crédit supplémentaire de francs. CHF 12. CHF Dates Les dates peuvent s écrire de deux façons: en toutes lettres ou de manière purement numérique. La première s applique lorsqu elles figurent dans un texte courant, tandis que la deuxième est plus appropriée pour une disposition en colonne ou quand l espace à disposition est restreint. Exemples le 1 er janvier 2007 du 3 mars 1999 Disposition en colonne: Fonction de l éditeur GDA pour la mise en exposant: Sous la forme d une légende ou dans un espace restreint: Communiqué du Photo de la façade (prise le )

10 p. 22/ Numéros de téléphone et de fax Les numéros de téléphone et de fax sont publiés avec les indicatifs international et interurbain: tél Le symbole «+» remplace le préfixe international de chaque pays, qui n est pas nécessairement 00. Ainsi, par exemple, pour un appel provenant d Allemagne, l indicatif de pays 41 pour la Suisse est précédé de 00, tandis que depuis les Etats-Unis, le 41 est précédé de 011. Le mode mixte habituellement utilisé en Suisse, tél. +41 (0) , est déconseillé car cette forme peut prêter à confusion pour les appelants situés à l étranger, ceux-ci risquant de composer des numéros erronés. Pour les appels depuis l étranger, le (0) ne doit en effet pas être composé. Pour une question de lisibilité, les indicatifs et le numéro sont séparés par une espace, tout comme les deux premières tranches de deux chiffres à partir de la droite du numéro de l abonné. Afin d empêcher la coupure intempestive des numéros en fin de ligne, il est conseillé d utiliser des espaces insécables. Une espace insécable est un caractère typographique que l on intercale entre deux mots, en l occurrence deux chiffres, qui ne doivent pas être séparés par un éventuel retour à la ligne automatique. Elle permet d éviter qu un mot, un numéro ou une ponctuation soit rejeté et isolé en début de ligne lorsque cela nuirait à la fluidité de la lecture. Exemples Typographie juste (avec espaces insécables): Fonction de l éditeur GDA pour l insertion d une espace insécable: Typographie fausse: Tél Tél: 021/ Sans espaces insécables: Pour tout renseignement complémentaire, prendre contact avec: M. Jean-Bernard Modèle, architecte-paysagiste au service des parcs et promenades, tél Avec espaces insécables: Pour tout renseignement complémentaire, prendre contact avec: M. Jean-Bernard Modèle, architecte-paysagiste au service des parcs et promenades, tél Abréviations Ci-dessous, quelques exemples d abréviations qui sont fréquemment utilisées dans les contenus: Exemple Abréviations correctes: M. pour «Monsieur», M me pour «Madame», MM. pour «Messieurs», M mes pour «Mesdames» 1 er étage, 2 e étage, 1 re invitation, 1 ers essais, sont 100 es MM. Dupont et Bressan Tél , Fax Suite en p. 3 Voir pp. 13 à 25 Art. 4, 2, al. 1 D r pour «Docteur», M e pour «Maître», M gr pour «Monseigneur», P r pour «Professeur» p. ex. pour «par exemple», s.v.p. pour «s il vous plaît», env. pour «environ» SA pour «société anonyme», S.à r.l. pour «société à responsabilité limitée», C ie pour «compagnie»

11 p. 23/ Ponctuation et signes Points de suspension Les points de suspension peuvent avoir la même fonction que l abréviation etc.: on emploiera donc l abréviation ou la ponctuation, mais pas les deux. Lorsque les points de suspension marquent la fin d un énoncé, alors que la phrase n est grammaticalement pas complète, ils sont séparés du dernier mot (ou signe) de la phrase par une espace. Ils y sont collés lorsqu ils suggèrent un sous-entendu, une ellipse. Quand ils sont placés au commencement d un alinéa ou d une phrase, ils sont toujours suivis d une espace. Dans ce cas, ils marquent la reprise du fil du texte après une coupure ou une interruption. Enfin, les points de suspension ne forcent la majuscule que s ils se confondent avec une ponctuation de fin de phrase. Placés entre crochets, ils signalent que le texte a été tronqué: [...]. Sinon, ils sont aussi employés pour abréger une énumération trop longue. Exemple Typographie juste: L essentiel est résolu; il ne reste plus qu à encore fallait-il le vouloir... Morges, Lausanne, Montreux, Villeneuve, etc.... Après tout cela, il devra organiser une réunion. Il lui flanqua son pied au... pour lui apprendre à vivre. Chacun de nous a vu distinctement [...] la coupole et la façade de l église. Typographie fausse: L essentiel est résolu; il ne reste plus qu à encore fallait-il le vouloir... Morges, Lausanne, Montreux, Villeneuve, etc...après tout cela, il devra organiser une réunion. Il lui flanqua son pied au... pour lui apprendre à vivre. Chacun de nous a vu distinctement... la coupole et la façade de l église Particularités orthographiques Espaces Le Guide du typographe préconise l insertion d une espace fine entre les signes suivants (; :!? % /) et le mot/nombre qui les précède. Cependant, pour une question de simplicité, le présent document fait abstraction de cette prescription afin d éviter de devoir utiliser un caractère spécial (l espace fine). Pour les contributeurs qui préparent les contenus d abord dans le logiciel Word, le respect de cette prescription implique soit la désactivation de la fonction automatique d espacement, soit la suppression groupée de tous les espaces insérées (fonction Rechercher/remplacer) avant de coller les textes dans le CMS/GDA. Exemples Typographie juste: Elections communales: résultats éventuellement du logement; un tel Typographie fausse: Elections communales : résultats éventuellement du logement ; un tel Ici, ce n est pas pareil! Ici, ce n est pas pareil! Où se trouve la gare? Où se trouve la gare? Augmentation du bénéfice: 12,5% Augmentation du bénéfice : 12,5 % Sac isotherme chaud/froid Sac isotherme chaud / froid

12 p. 24/ Alignement des textes Certains estiment qu un texte justifié (c est-à-dire aligné à gauche et à droite) donne un résultat esthétique plus agréable et une impression de plus grande régularité. Pourtant, ce qui vaut pour le support imprimé ne vaut pas forcément pour le web. En effet, des études démontrent qu un texte aligné à gauche est plus accessible à l œil. Les fins de ligne servant de repères visuels et fatiguant moins le lecteur. A noter que, pour l heure, l alignement justifié donne des résultats encore très médiocres sur le web car aucun navigateur n autorise la césure automatique des mots. Or la césure est indispensable à un bon affichage des lignes courtes lorsque le texte est justifié comme dans les colonnes d un journal imprimé. Sans cette césure, le système est contraint d étirer les espaces entre les mots, dans des proportions préjudiciables à la lecture. Cela se traduit par deux phénomènes: - sur les justifications très faibles, des blancs très importants peuvent apparaître (parfois plus larges que certains mots), ce qui non seulement est laid, mais rompt l horizontalité de la lecture (le lecteur a tendance à changer de ligne); - sur les largeurs de texte moyennes, les blancs sont moins importants que précédemment, mais leur présence à chaque ligne et leur répartition provoquent l apparition de lignes blanches qui traversent le texte verticalement, ce qui est disgracieux et entraîne l œil dans des «couloirs» verticaux, aussi appelés «lézardes». De fait, on se contentera d un alignement d un seul côté (texte en drapeau).

Cégep de Saint Laurent Direction des communications et Direction des ressources technologiques. Projet WebCSL : Guide de rédaction web

Cégep de Saint Laurent Direction des communications et Direction des ressources technologiques. Projet WebCSL : Guide de rédaction web Cégep de Saint Laurent Direction des communications et Direction des ressources technologiques Projet WebCSL : Laurence Clément, conseillère en communication édimestre Marc Olivier Ouellet, webmestre analyste

Plus en détail

Ecrire pour le web. Rédiger : simple, concis, structuré. Faire (plus) court. L essentiel d abord. Alléger le style. Varier les types de contenus

Ecrire pour le web. Rédiger : simple, concis, structuré. Faire (plus) court. L essentiel d abord. Alléger le style. Varier les types de contenus Ecrire pour le web Un texte web de lecture aisée pour l internaute, l est aussi pour les moteurs de recherche ; l écriture peut ainsi être mise au service du référencement naturel. De façon complémentaire,

Plus en détail

Microsoft WORD. Sommaire :

Microsoft WORD. Sommaire : Le traitement de texte avec : Microsoft WORD Sommaire : 1 Le traitement de texte : usages typographiques ITALIQUE Règles Typographiques On se sert de l italique pour attirer l attention sur un mot, sur

Plus en détail

Rédiger pour le web. Objet : Quelques conseils pour faciliter la rédaction de contenu à diffusion web

Rédiger pour le web. Objet : Quelques conseils pour faciliter la rédaction de contenu à diffusion web Rédiger pour le web Objet : Quelques conseils pour faciliter la rédaction de contenu à diffusion web Sommaire 1. Rédiger des contenus... 2 Lire à l écran : une lecture contraignante... 2 Ecrire des phrases

Plus en détail

Guide de style. (Français)

Guide de style. (Français) Guide de style (Français) 1 1. PONCTUATION Généralités : espace insécable et signes de ponctuation composés Apostrophe Crochets [ ] Deux points : Esperluète & Guillemets Parenthèses () Points de suspension

Plus en détail

Rapport De Projet de Fin d'etudes. Présenté en vue de l'obtention du Diplôme de Licence Appliquée en. Par: Nom 2. Sujet: Titre de votre sujet

Rapport De Projet de Fin d'etudes. Présenté en vue de l'obtention du Diplôme de Licence Appliquée en. Par: Nom 2. Sujet: Titre de votre sujet Réf:... AU:. / Soutenu à la session de: A REMPLIR PAR MAI OU JUIN... Université de la Manouba ECOLE SUPERIEURE DE COMMERCE ELECTRONIQUE Rapport De Projet de Fin d'etudes Présenté en vue de l'obtention

Plus en détail

DÉFINITION DE LA NEWSLETTER : OUVERTURE DU LOGITIEL ETARGET

DÉFINITION DE LA NEWSLETTER : OUVERTURE DU LOGITIEL ETARGET DÉFINITION DE LA NEWSLETTER : La newsletter est un OUVERTURE document qui DU informe LOGITIEL le ETARGET client sur l'actualité, sur les nouveautés ou sur un sujet particulier. Elle est souvent rédigée

Plus en détail

MANUEL DE PROCÉDURE POUR LA MISE À JOUR DU SITE DE FIDAFRIQUE. Documentation utilisateur Octobre 2005

MANUEL DE PROCÉDURE POUR LA MISE À JOUR DU SITE DE FIDAFRIQUE. Documentation utilisateur Octobre 2005 MANUEL DE PROCÉDURE POUR LA MISE À JOUR DU SITE DE FIDAFRIQUE Documentation utilisateur Octobre 2005 I. Principes 1.1 - Généralités Les personnes autorisées à intervenir sur le site sont enregistrées par

Plus en détail

Formation Communication Web Utiliser des outils de publications de contenus Tutoriel SPIP

Formation Communication Web Utiliser des outils de publications de contenus Tutoriel SPIP Formation Communication Web Utiliser des outils de publications de contenus Tutoriel SPIP Le SPIP utilisé par le site des Francas Pays de la Loire, qu est ce que c est? Le SPIP est un système de publication

Plus en détail

à l édition de textes

à l édition de textes Introduction à l édition de textes Introduction Le traitement de texte consiste en la création et la modification de textes (appelés aussi documents) à l'aide d'un ordinateur. Les premiers logiciels de

Plus en détail

Introduction : Les critères «on page»...2

Introduction : Les critères «on page»...2 Table des matières Introduction : Les critères «on page»...2 1. Les balises de référencement...3 1.1 La balise titre...5 1.2 La balise meta description...6 1.3 La balise meta keywords...7 2. Le contenu

Plus en détail

Prise en main du traitement de texte : écrire une lettre

Prise en main du traitement de texte : écrire une lettre 22 janvier 2013 p 1 Prise en main du traitement de texte : écrire une lettre Pour permettre au plus grand nombre de réaliser cet exercice, nous utiliserons le logiciel libre Libre Office. Vous pouvez le

Plus en détail

Modèle d article et recommandations aux auteurs

Modèle d article et recommandations aux auteurs Rubrique Arima en pratique Le modèle A R I M A Modèle d article et recommandations aux auteurs Gaston Leblanc Département d informatique Université de Paris XXV 75099 PARIS Cedex FRANCE Gaston.Leblanc@univ-paris25.fr

Plus en détail

Guide de l administrateur de rubriques du site communal d ORCHAISE

Guide de l administrateur de rubriques du site communal d ORCHAISE Guide de l administrateur de rubriques du site communal d ORCHAISE Sommaire Comment est organisé le site?... 1 Comment accéder à l interface privée?... 2 Comment se connecter?... 2 Comment modifier son

Plus en détail

OPEN OFFICE.org. Sommaire :

OPEN OFFICE.org. Sommaire : Le traitement de texte avec : OPEN OFFICE.org OpenOffice Writer est la partie traitement de texte d'openoffice. org, la suite bureautique libre. Cette suite bureautique est téléchargeable librement et

Plus en détail

FORMATION DES RÉDACTEURS.

FORMATION DES RÉDACTEURS. Idemu, refonte de site web. le 06 novembre 2008 FORMATION DES RÉDACTEURS. 1. Introduction L objectif de ce cours est d apprendre à utiliser le logiciel SPIP en tant que rédacteur. Ce cours ne requiert

Plus en détail

UTILISER le TRAITEMENT de TEXTE WORD 97 (ou 2 000)

UTILISER le TRAITEMENT de TEXTE WORD 97 (ou 2 000) UTILISER le TRAITEMENT de TEXTE WORD 97 (ou 2 000) 1. Démarrer l ordinateur et attendre l affichage du bureau Le bureau L image du bureau peutêtre changée : tous les ordinateurs n ont pas la même! 2. Double

Plus en détail

CHECKLIST DU RÉDACTEUR WEB

CHECKLIST DU RÉDACTEUR WEB 44 conseils pour bien écrire CHECKLIST DU RÉDACTEUR WEB Cette liste de bonnes pratiques à l'attention du rédacteur web se fonde sur l'expérience utilisateur. Créée en 2001, cette checklist a été actualisée

Plus en détail

Manuel de mise en page de l intérieur de votre ouvrage

Manuel de mise en page de l intérieur de votre ouvrage Manuel de mise en page de l intérieur de votre ouvrage Merci de suivre strictement les recommandations de ce manuel qui a pour but de vous aider à préparer un livre dont la qualité de mise en page est

Plus en détail

Procédurier des principales fonctions

Procédurier des principales fonctions SYSTÈME DE PUBLICATION POUR L INTERNET PARTAGÉ SQUELETTE SARKA Procédurier des principales fonctions 2012-2013 avec éditeur de texte TinyMCE DOCUMENT DE TRAVAIL Le site de référence pour les formations

Plus en détail

écriture RESPECTER LES PRINCIPES DE LA REDACTION SCIENTIFIQUE MEDICALE PERMET D ECRIRE DE FACON

écriture RESPECTER LES PRINCIPES DE LA REDACTION SCIENTIFIQUE MEDICALE PERMET D ECRIRE DE FACON 1/8 écriture ECRIRE POUR ETRE LU RESPECTER LES PRINCIPES DE LA REDACTION SCIENTIFIQUE MEDICALE PERMET D ECRIRE DE FACON RIGOUREUSE, CLAIRE, CONCISE Références: Hugier M and coll. La rédaction médicale

Plus en détail

Nous allons détailler dans cette documentation les fonctionnalités pour créer un objet colonne.

Nous allons détailler dans cette documentation les fonctionnalités pour créer un objet colonne. Généralités Dans le générateur d états des logiciels Ciel pour Macintosh vous avez la possibilité de créer différents types d éléments (texte, rubrique, liste, graphiques, tableau, etc). Nous allons détailler

Plus en détail

Hiver 2011 Guide de présentation des travaux écrits du programme de Sciences humaines du cégep de Lévis-Lauzon. Normes de présentation.

Hiver 2011 Guide de présentation des travaux écrits du programme de Sciences humaines du cégep de Lévis-Lauzon. Normes de présentation. Guide de présentation des travaux écrits du programme de Sciences humaines du cégep de Lévis-Lauzon. Normes de présentation. 1 Disposition générale La pagination Compter toutes les pages du texte, de la

Plus en détail

REDIGER ET METTRE EN FORME SON RAPPORT DE STAGE DE CAP PETITE ENFANCE

REDIGER ET METTRE EN FORME SON RAPPORT DE STAGE DE CAP PETITE ENFANCE REDIGER ET METTRE EN FORME SON RAPPORT DE STAGE DE CAP PETITE ENFANCE MFR MATHA 3, avenue Paul Monmoine 17160 MATHA LA REDACTION Pour que votre rapport de stage soit harmonieux et donc agréable à lire,

Plus en détail

Je me familiarise avec un logiciel de traitement de texte et avec un logiciel de présentation : Word et PowerPoint 2003

Je me familiarise avec un logiciel de traitement de texte et avec un logiciel de présentation : Word et PowerPoint 2003 Je me familiarise avec un logiciel de traitement de texte et avec un logiciel de présentation : Word et PowerPoint 2003 Cahier de formation 5 Apprendre à utiliser les TIC dans la vie de tous les jours

Plus en détail

I - INTRODUCTION. Nous allons, au travers d un exercice, apprendre à utiliser les différentes fonctions de base d un logiciel de traitement de texte.

I - INTRODUCTION. Nous allons, au travers d un exercice, apprendre à utiliser les différentes fonctions de base d un logiciel de traitement de texte. SOMMAIRE I - INTRODUCTION II - PREAMBULE III - PRESENTATION LOGICIELLE IV - FONCTIONS DE BASE IV.1 - Sélection de texte IV.2 - Modification de la police IV.3 - Modification de la taille de la police IV.4

Plus en détail

Introduction. Créer, ouvrir et enregistrer un fichier

Introduction. Créer, ouvrir et enregistrer un fichier Introduction Microsoft Office Word est un logiciel de traitement de texte permettant la rédaction de documents, de rapports, de notes de service, etc. Il facilite la correction des fautes d orthographe

Plus en détail

Formation à l administration de votre site Internet

Formation à l administration de votre site Internet Rédacteur : B2F Concept Date : 01/08/2012 Destinataire : Mairie de Drumettaz Formation à l administration de votre site Internet Introduction...2 Connexion à l administration...2 Gestion de contenu...3

Plus en détail

Ergonomie des IHM. Karim Sehaba Maître de Conférences en Informatique. karim.sehaba@univ-lyon2.fr http://liris.cnrs.fr/~ksehaba

Ergonomie des IHM. Karim Sehaba Maître de Conférences en Informatique. karim.sehaba@univ-lyon2.fr http://liris.cnrs.fr/~ksehaba Ergonomie des IHM Karim Sehaba Maître de Conférences en Informatique karim.sehaba@univ-lyon2.fr http://liris.cnrs.fr/~ksehaba Université Lumière Lyon2 Conception Web Organisation du contenu Navigation

Plus en détail

La Clé informatique. Formation Word XP Aide-mémoire

La Clé informatique. Formation Word XP Aide-mémoire La Clé informatique Formation Word XP Aide-mémoire Septembre 2003 Table des matières Édition et insertion de texte... 4 Manipulation d un document Exploration de la fenêtre de travail Bouton de maximisation

Plus en détail

GUIDE Word (version intermédiaire) Version 2013

GUIDE Word (version intermédiaire) Version 2013 GUIDE Word (version intermédiaire) Version 2013 Table des matières 1. Les rubans... 2 2. Pagination... 4 3. En-tête et pied de page... 4 4. Note de bas de page ou des notes de fin de document... 6 5. Table

Plus en détail

Publier dans la Base Documentaire

Publier dans la Base Documentaire Site Web de l association des ingénieurs INSA de Lyon Publier dans la Base Documentaire Remarque : la suppression des contributions n est pas possible depuis le Front-Office. lbuisset Page 1 18/09/2008

Plus en détail

MESSAGERIE ÉLECTRONIQUE

MESSAGERIE ÉLECTRONIQUE MESSAGERIE ÉLECTRONIQUE OUTLOOK EXPRESS DE MICROSOFT VERSION 5 1. LE «COURRIEL», «COURRIER ÉLECTRONIQUE», «MESSAGE ÉLECTRONIQUE», LES «E-MAILS» C EST QUOI ET ÇA SERT À QUOI? Premièrement, tous ces mots

Plus en détail

COURS PRATIQUE DE WORD

COURS PRATIQUE DE WORD COURS PRATIQUE DE WORD Le présent cours se rapporte à Word 2003. Sachez qu il existe d autres versions de cet outil. Il y a Office Pro, Office 2000, Office 2003, 2007 et 2010 (non commercialisé à ce jour).

Plus en détail

Rédigez efficacement vos rapports et thèses avec Word (2ième édition)

Rédigez efficacement vos rapports et thèses avec Word (2ième édition) Introduction A. Introduction 11 B. Structure de l ouvrage 12 C. Le vocabulaire indispensable 13 1. La fenêtre de travail 13 2. Les boîtes de dialogue 15 3. Le mode connecté et le cloud computing 17 4.

Plus en détail

www.lafamily.ch en 16 différences

www.lafamily.ch en 16 différences Cas d étude no 3 www.lafamily.ch en 16 différences juin 2003 Le mandat réalisé avec QuickSite de transformation du site existant de Lafamily.ch, centre globale d information pour les familles, à été de

Plus en détail

Éléments d écriture. être exprimées clairement; être précises; fournir suffisamment de détails pertinents pour que le texte soit intéressant.

Éléments d écriture. être exprimées clairement; être précises; fournir suffisamment de détails pertinents pour que le texte soit intéressant. Éléments d écriture Idée Les idées servent de point de départ à l écriture et elles comportent à la fois le sujet choisi et l intention de l auteur. Elles doivent : être exprimées clairement; être précises;

Plus en détail

Cours SPIP pour administrateur (contenu) 1. Introduction. 2. Hiérarchie des utilisateurs d un site SPIP

Cours SPIP pour administrateur (contenu) 1. Introduction. 2. Hiérarchie des utilisateurs d un site SPIP Cours SPIP pour administrateur (contenu) 1. Introduction L objectif de ce cours est d apprendre à utiliser le logiciel SPIP en tant qu administrateur et savoir gérer et animer la partie rédactionnelle

Plus en détail

http://agents.cirad.fr/admin Mode d emploi

http://agents.cirad.fr/admin Mode d emploi http://agents.cirad.fr/admin Mode d emploi Introduction... 1 1. Comment créer sa page? La connexion au service... 2 2. Navigation dans agents.cirad.fr... 2 3. Gestion des pages... 3 4. Gestion des fichiers...

Plus en détail

Cours n 3 : Microsoft WORD

Cours n 3 : Microsoft WORD Cours n 3 : Microsoft WORD I. Introduction Il y a longtemps que l ordinateur a remplacé la machine à écrire, pour la saisie du texte. En effet, les gens on vite compris les apports et avantages que cela

Plus en détail

INFO-F-101 Programmation Projet 4 Page Ranking(1/4): Création de la matrice du compte des liens

INFO-F-101 Programmation Projet 4 Page Ranking(1/4): Création de la matrice du compte des liens INFO-F-101 Programmation Projet 4 Page Ranking(1/4): Création de la matrice du compte des liens Année académique 2009 2010 1 Introduction Ce projet est le premier d une série de quatre projets qui ont

Plus en détail

Publier une Actualité ou un Evenement

Publier une Actualité ou un Evenement Site Web de l association des ingénieurs INSA de Lyon Publier une Actualité ou un Evenement Remarque : la suppression des contributions n est pas possible depuis le Front-Office. lbuisset Page 1 18/09/2008

Plus en détail

Vade-mecum des «raccourcis typographique» dans SPIP

Vade-mecum des «raccourcis typographique» dans SPIP Vade-mecum des «raccourcis typographique» dans SPIP Fonctionnalités Méthodes Commentaires Intertitre {{{le titre}}} Le texte entre triples accolades est affiché comme un titre. Changement de Cliquer deux

Plus en détail

LES CARACTERES. Les Polices

LES CARACTERES. Les Polices LES CARACTERES Les Polices A l origine la qualité de la frappe dépendait de la technologie de la police et de l imprimante. Nous avions : 1. Polices en mode point (chaque caractère était représenté par

Plus en détail

Découvrir l environnement de Microsoft Office WORD 2010

Découvrir l environnement de Microsoft Office WORD 2010 1 Fiche ressource Découvrir l environnement de Microsoft Office WORD 2010 1. Lancer Word 2. Découvrir l interface 3. Utiliser les aides et les info-bulles 4. Modifier les principales options de Word et

Plus en détail

Comment écrire un article pour le site HCE?

Comment écrire un article pour le site HCE? Comment écrire un article pour le site HCE? Explication courte Les explications courtes sont les meilleures. Naviguez sur http://www.hce.asso.fr/ecrire/ et laissez-vous guider par les écrans. Explication

Plus en détail

Traitement de texte niveau 2. Avec Writer. Cette suite bureautique est GRATUITE et téléchargeable au lien ci-dessous : http://fr.openoffice.

Traitement de texte niveau 2. Avec Writer. Cette suite bureautique est GRATUITE et téléchargeable au lien ci-dessous : http://fr.openoffice. Introduction Concurrent direct de Microsoft Office, OpenOffice.org est une suite bureautique, c est-à-dire un programme pour créer des documents de toutes sortes, tels que des articles, des lettres, des

Plus en détail

Référencement et visibilité sur Internet Comment améliorer la visibilité de son site internet sur les principaux moteurs de recherche?

Référencement et visibilité sur Internet Comment améliorer la visibilité de son site internet sur les principaux moteurs de recherche? 9 Référencement et visibilité sur Internet Comment améliorer la visibilité de son site internet sur les principaux moteurs de recherche? Le trafic d un site internet Le référencement naturel Les freins

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION DU SITE INTERNET (PUBLIER) Chapitre 18 : Remplir les champs pour une information, un récit,

MANUEL D UTILISATION DU SITE INTERNET (PUBLIER) Chapitre 18 : Remplir les champs pour une information, un récit, MANUEL D UTILISATION DU SITE INTERNET (PUBLIER) Chapitre 18 : Remplir les champs pour une information, un récit, (Nous ne ferons ici pas de rappel à d autres chapitres, sans quoi, chaque ligne écrite mériterait

Plus en détail

SUPPORT DE FORMATION WORD : niveau 2

SUPPORT DE FORMATION WORD : niveau 2 SUPPORT DE FORMATION WORD : niveau 2 Espace public multimédia Le Cyber 49, rue Maurice Thorez 92000 Nanterre - Tél. : 01 41 20 08 41 www.nanterre.fr Sommaire Introduction...3 I. Bordures et trame... 4

Plus en détail

Le cas «BOURSE» annexe

Le cas «BOURSE» annexe Le cas «BOURSE» Le cas BOURSE sera réalisé en liaison avec les fiches ressources n 1 à n 5. Objectifs pédagogiques : - se familiariser en douceur avec les manipulations de base (utilisation des icônes,

Plus en détail

Initiation Word_ Mod 1.doc Module 1. Avant propos.

Initiation Word_ Mod 1.doc Module 1. Avant propos. Initiation WORD. Module 1 : La présentation de Word Système d exploitation utilisé : Windows XP Service Pack 2 Créé par Xavier CABANAT Version 1.0 Document créé par Xavier CABANAT Page 1 sur 9 Avant propos.

Plus en détail

Mode d emploi SPIP 2.0 pour rédacteur

Mode d emploi SPIP 2.0 pour rédacteur Mode d emploi SPIP 2.0 pour rédacteur L objectif de ce document est d apprendre à utiliser le logiciel SPIP en tant que rédacteur. Ce cours ne requiert aucune connaissance informatique préalable à part

Plus en détail

Leçon N 13 Création d un album photo avec CEWE 2 ème partie

Leçon N 13 Création d un album photo avec CEWE 2 ème partie Leçon N 13 Création d un album photo avec CEWE 2 ème partie 7 Les éléments de réalisation. A gauche du poste de travail vous avez une fenêtre où vous pourrez faire apparaître les éléments qui vous permettrons

Plus en détail

Le cas «BOURSE» annexe

Le cas «BOURSE» annexe Le cas «BOURSE» Le cas BOURSE sera réalisé en liaison avec les fiches ressources n 1 à n 5. Objectifs pédagogiques : - se familiariser en douceur avec les manipulations de base (utilisation des icônes,

Plus en détail

CREER ET DIFFUSER UNE NEWSLETTER

CREER ET DIFFUSER UNE NEWSLETTER CREER ET DIFFUSER UNE NEWSLETTER Lorraine De plus en plus d entreprises décident d éditer une newsletter. Cette publication électronique permet de valoriser ses produits et ses services, de générer des

Plus en détail

Le Site Uranoscope. manuel du rédacteur. (sur moteur Dotclear) Février 2008 version 1.0

Le Site Uranoscope. manuel du rédacteur. (sur moteur Dotclear) Février 2008 version 1.0 Le Site Uranoscope (sur moteur Dotclear) manuel du rédacteur Février 2008 version 1.0 Consulter le blog Pour consulter le blog, lire les billets publiés, il faut aller sur internet à l adresse suivante

Plus en détail

Il s'agit de la partie du site Internet accessible et consultable par tous les internautes.

Il s'agit de la partie du site Internet accessible et consultable par tous les internautes. Cours SPIP 3 pour rédacteur L'objectif de ce cours est de devenir rapidement autonome avec le logiciel Spip pour publier soi-même ses contenus sur internet. Ce cours ne requiert aucune connaissance en

Plus en détail

CORRESPONDANCE WORD OPEN OFFICE WRITER

CORRESPONDANCE WORD OPEN OFFICE WRITER CORRESPONDANCE WORD OPEN OFFICE WRITER Table des matières La barre de menus...2 Remarques concernant les copies d écran des menus :...2 Menu Fichier...2 Menu Édition...3 Menu Affiche...4 Menu Insère...5

Plus en détail

Initiation WORD. Module 2 : Les fonctions de base

Initiation WORD. Module 2 : Les fonctions de base Initiation WORD. Module 2 : Les fonctions de base Système d exploitation utilisé : Windows XP Service Pack 2 Créé par Xavier CABANAT Version 1.0 Document créé par Xavier CABANAT Page 1 sur 14 Avant propos.

Plus en détail

Utilisation d un traitement de texte

Utilisation d un traitement de texte SÉANCE 4 Utilisation d un traitement de texte But de ce TP Ce TP a pour but de vous apprendre à utiliser les fonctionnalités de base d un logiciel de traitement de textes. Nous allons utiliser Writer est

Plus en détail

Sites web propriétaires

Sites web propriétaires Ce document est disponible à : C:\Users\pc_samba\Documents\Doc sites prop.docx Sommaire 1 Introduction... 3 2 Création du mini-site... 4 2.1 Autorisation de création... 4 2.2 Création de votre site Web...

Plus en détail

SEO On-page. Avez-vous mis toutes les chances de votre côté pour le référencement de votre site?

SEO On-page. Avez-vous mis toutes les chances de votre côté pour le référencement de votre site? SEO On-page Avez-vous mis toutes les chances de votre côté pour le référencement de votre site? I. Introduction... p.2 II. Optimisation on-page vs off-page... p.3 III. Les éléments importants de vos pages...

Plus en détail

Ce qu il faut savoir sur le référencement!

Ce qu il faut savoir sur le référencement! Ce qu il faut savoir sur le référencement! Il n existe pas de solution miracle pour promouvoir efficacement sa marque sans avoir un minimum de connaissances en webmarketing et sur les moyens pour appliquer

Plus en détail

Centres d accès communautaire Internet des Îles

Centres d accès communautaire Internet des Îles Centres d accès communautaire Internet des Îles TRAITEMENT DE TEXTE AVEC MICROSOFT WORD INTRODUCTION Les logiciels de traitement de texte permettent d écrire un texte et d y apporter quelques petites modifications,

Plus en détail

1) Définition d'un Traitement de textes

1) Définition d'un Traitement de textes Traitement de textes Microsoft Word 1) Définition d'un Traitement de textes Le traitement de textes est un outil qui permet de manipuler et gérer de l'information, c'està-dire, saisir ou entrer des données

Plus en détail

Développer des pages WEB avec SPIP

Développer des pages WEB avec SPIP Développer des pages WEB avec SPIP Site LKB, kit SPIP CNRS Paul INDELICATO Gilles NOGUES 3 Mars 2007 Mise à jour le 19/4/2007 Plan Base de SPIP (site, rubriques, articles, mots clefs) Rôles: Rédacteur,

Plus en détail

Initiation WORD. Module 3 : La mise en forme d un document

Initiation WORD. Module 3 : La mise en forme d un document Initiation WORD. Module 3 : La mise en forme d un document Système d exploitation utilisé : Windows XP Service Pack 2 Créé par Xavier CABANAT Version 1.0 Document créé par Xavier CABANAT Page 1 sur 21

Plus en détail

Personnaliser et adapter SPIP Développeur SPIP

Personnaliser et adapter SPIP Développeur SPIP Personnaliser et adapter SPIP Développeur SPIP En Théorie Le fonctionnement de SPIP Qu est ce que SPIP? SPIP (Système de Publication pour l Internet Partagé) est un logiciel libre destiné à la production

Plus en détail

Comment utiliser Votre site web» Table des matières Tableau de bord de Votre site web»...2 Ajouter un fichier média : Images»...6 Guide de démarrage

Comment utiliser Votre site web» Table des matières Tableau de bord de Votre site web»...2 Ajouter un fichier média : Images»...6 Guide de démarrage Comment utiliser Votre site web» Table des matières Tableau de bord de Votre site web»...2 Ajouter un fichier média : Images»...6 Guide de démarrage rapide. Rédiger une page ou un article,»...3 Ajouter

Plus en détail

Jeudi 10 avril 2014 Analyse et Référencement - 2014

Jeudi 10 avril 2014 Analyse et Référencement - 2014 Jeudi 10 avril 2014 TOUR DE TABLE Salah Animateur numérique du territoire 1 ère Partie Le référencement c est quoi? Comment fonctionne Google Conseils 2 ème Partie Google Analitycs Google Webmaster «Travail

Plus en détail

Manuel de mise en page de l intérieur de votre œuvre

Manuel de mise en page de l intérieur de votre œuvre Manuel de mise en page de l intérieur de votre œuvre Le strict suivi de ce manuel vous permettra de ne pas avoir à payer les frais de mise en page. Le but de ce manuel est de vous aider à préparer un livre

Plus en détail

Chapitre E : Allégations environnementales dans la communication commerciale

Chapitre E : Allégations environnementales dans la communication commerciale Chapitre E : Allégations environnementales dans la communication commerciale Le présent chapitre doit être lu en conjonction avec les Dispositions générales sur les pratiques de publicité et de communication

Plus en détail

Fiche n 4. Fichiers utilisés : Lexique_1, Lexique_2

Fiche n 4. Fichiers utilisés : Lexique_1, Lexique_2 Fiche n 4 Fichiers utilisés : Lexique_1, Lexique_2 A l aide de l explorateur Windows, sélectionnez en une seule manœuvre les fichiers Lexique_1 et Lexique_2 (cliquez sur les deux fichiers en maintenant

Plus en détail

Pas-à-pas Excel 2000 1 et suivants

Pas-à-pas Excel 2000 1 et suivants Pas-à-pas Excel 2000 1 et suivants Faire un bordereau de remise de chèque Objectif : remplir un document dont les éléments permettent d alimenter deux autres feuilles soit un bordereau de remise de chèque

Plus en détail

Découverte de l ordinateur. Explorer l ordinateur et gérer ses fichiers

Découverte de l ordinateur. Explorer l ordinateur et gérer ses fichiers Découverte de l ordinateur Explorer l ordinateur et gérer ses fichiers SOMMAIRE I L ORDINATEUR ET L EXPLORATEUR... 3 1.1 : PRESENTATION ET GENERALITES... 3 1.2 : CONNAÎTRE LES PROPRIETES D UN ELEMENT...

Plus en détail

API08 Evaluation site internet

API08 Evaluation site internet UNIVERSITE DE TECHNOLOGIE DE COMPIEGNE API08 Evaluation site internet Fédération Française des échecs Emilien NOTARIANNI Printemps 2014 Table des matières Introduction... 2 Evaluation «subjective»... 3

Plus en détail

EXCEL 1 - PRISE EN MAIN

EXCEL 1 - PRISE EN MAIN EXCEL 1 - PRISE EN MAIN I - Qu est-ce qu un tableur? Excel est un logiciel permettant d élaborer des feuilles de calculs automatiques présentées la plupart du temps sur de grandes feuilles quadrillées.

Plus en détail

PROCÉDURES D ÉDITION. Guide de l usager TYPO3

PROCÉDURES D ÉDITION. Guide de l usager TYPO3 Guide de l usager TYPO3 Sommaire Connexion à TYPO 3...5 Gestion des pages dans TYPO 3...6 Ajouter une nouvelle page...7 Déplacer ou copier une page de l arborescence... 11 Supprimer une page... 12 Ouvrir

Plus en détail

NORMES DE PRÉSENTATION DES MANUSCRITS

NORMES DE PRÉSENTATION DES MANUSCRITS Les Presses de l Université du Québec NORMES DE PRÉSENTATION DES MANUSCRITS Le manuscrit, en version complète et définitive, doit être présenté de la manière la plus simple et uniforme possible, afin de

Plus en détail

Guide d utilisation de la base de données

Guide d utilisation de la base de données Guide d utilisation de la base de données Introduction Ce guide a pour objet de présenter le contenu de la base de données relatives aux traductions de textes économiques disponibles sur le site Web EE-T

Plus en détail

ESPACE MULTIMEDIA DU CANTON DE ROCHESERVIERE

ESPACE MULTIMEDIA DU CANTON DE ROCHESERVIERE 1 Environnement Lancement du logiciel : ESPACE MULTIMEDIA DU CANTON DE ROCHESERVIERE Atelier «pour approfondir» Le tableur OpenOffice Calc o Menu Démarrer > Tous les programmes > OpenOffice.org > OpenOffice.org

Plus en détail

INITIATION A POWERPOINT

INITIATION A POWERPOINT INITIATION A POWERPOINT P. BESSON OCTOBRE 2000 SOMMAIRE Chap. 1 Découverte de POWERPOINT I. Démarrer Powerpoint 1. Lancement de l application 2. Boite de dialogue de démarrage de Powerpoint II. Structure

Plus en détail

B. Notions générales de traitement de texte

B. Notions générales de traitement de texte Word 2007 -2- Avertissement Ce document accompagne le cours qui a été conçu spécialement pour les stagiaires des cours de Denis Belot. Le cours a été réalisé en réponse aux diverses questions posées par

Plus en détail

Diversité des lecteurs, multiplication des supports? Intervenante : Corinne da Costa, directrice Seprem Etudes & Conseil

Diversité des lecteurs, multiplication des supports? Intervenante : Corinne da Costa, directrice Seprem Etudes & Conseil Diversité des lecteurs, multiplication des supports? Intervenante : Corinne da Costa, directrice Seprem Etudes & Conseil Adapter le style de rédaction aux supports Le concept du dispositif d information

Plus en détail

Institut Méditerranéen de Biodiversité et d Ecologie marine et continentale

Institut Méditerranéen de Biodiversité et d Ecologie marine et continentale Documentation pour l administration de Pages personnelles sur www.imbe.fr Update : 05/12/2013 Les pages personnelles Ouverture d une page personnelle La demande de création d une page personnelle doit

Plus en détail

RÈGLES DE BONNE CONDUITE TYPOGRAPHIQUE POUR ÉLABORER UN OUVRAGE, UNE CONTRIBUTION OU UN ARTICLE DE REVUE

RÈGLES DE BONNE CONDUITE TYPOGRAPHIQUE POUR ÉLABORER UN OUVRAGE, UNE CONTRIBUTION OU UN ARTICLE DE REVUE RÈGLES DE BONNE CONDUITE TYPOGRAPHIQUE POUR ÉLABORER UN OUVRAGE, UNE CONTRIBUTION OU UN ARTICLE DE REVUE A L INDISPENSABLE OU PRESQUE 1/ Bien rédiger sa bibliographie et ses citations Ce point est tellement

Plus en détail

INTRODUCTION DE DONNÉES DANS JURIFAST

INTRODUCTION DE DONNÉES DANS JURIFAST INTRODUCTION DE DONNÉES DANS JURIFAST 1. GÉNÉRALITÉS Afin de leur permettre le plus large accès, les documents seront introduits au format pdf, en maintenant dans les options de protection des documents

Plus en détail

Recommandations aux auteurs concernant la publication d articles sur Litteratura.com

Recommandations aux auteurs concernant la publication d articles sur Litteratura.com Recommandations aux auteurs concernant la publication d articles sur Litteratura.com Cette notice, mise à la disposition des auteurs, s emploie à décrire les différentes recommandations pour la publication

Plus en détail

TIC INFORMATIQUE Ce que je dois retenir

TIC INFORMATIQUE Ce que je dois retenir TIC INFORMATIQUE Ce que je dois retenir 6 ème Synthèse N 1 Rappel : - L informatique est un outil utilisé dans toutes les matières, et est présente, de plus en plus, dans les foyers. - Les compétences

Plus en détail

NOTICE INTERFACE WIFI

NOTICE INTERFACE WIFI NOTICE INTERFACE WIFI Notre interface d administration WIFI vous permet de : Personnaliser votre portail WIFI Gérer & paramétrer votre installation WIFI Tél : 02 40 71 71 21 Email : contact@va-solutions.fr

Plus en détail

L article Les types et genres éditoriaux L angle Le message La conférence de presse

L article Les types et genres éditoriaux L angle Le message La conférence de presse Sur le Web Écrire pour être lu L article Les types et genres éditoriaux L angle Le message La conférence de presse Un support libre d e-change 1 Qu est-ce qu un article? 2 La structuration d un article

Plus en détail

Microsoft Word barres d outils. Par : Patrick Kenny

Microsoft Word barres d outils. Par : Patrick Kenny Microsoft Word barres d outils Par : Patrick Kenny 17 novembre 2004 Table des matières Mode affichage :... 3 Barre d outils Standard :... 4-5 Barre d outils Mise en forme :... 6-7 Activation de la barre

Plus en détail

INFORM@TIQUE PROGRAMME PROVISOIRE. Degré 9 (1CO)

INFORM@TIQUE PROGRAMME PROVISOIRE. Degré 9 (1CO) INFORM@TIQUE PROGRAMME PROVISOIRE Degré 9 (1CO) DECS SE, mai 2011 PREAMBULE L ordinateur et les moyens multimédias en général font partie du quotidien des élèves. Ils sont utilisés comme instruments de

Plus en détail

Aide à l utilisation du logiciel IziSpot.Mobi

Aide à l utilisation du logiciel IziSpot.Mobi 1 Sommaire 1. Description logiciel (explication des menus)... 3 1.1. Description de la barre de menu... 3 2. Onglet configuration... 4 2.1. Gestion du logo... 4 2.1.1. Affichage du zoom... 4 2.1.2. Disposition

Plus en détail

Préface unifrance unifrance unifrance Le logotype La papeterie Les typographies Les modèles d utilisation unifrance unifrance unifrance

Préface unifrance unifrance unifrance Le logotype La papeterie Les typographies Les modèles d utilisation unifrance unifrance unifrance charte graphique 6 mars 2006 Projet Préface Le présent manuel est destiné à tous les collaborateurs d unifrance. Il présente le logotype, l environnement dans lequel il doit évoluer, tous les paramètres

Plus en détail

GUIDE D UT!L!SAT!ON DU LOG!C!EL WordPress

GUIDE D UT!L!SAT!ON DU LOG!C!EL WordPress VERSION 2012 GUIDE D UT!L!SAT!ON DU LOG!C!EL WordPress T 450 956 0714 C info@espritslibres.ca www.espritslibres.ca PRÉSENTAT!ON Ce guide d utilisation pour le logiciel WordPress a pour objectif de vous

Plus en détail

Créer un site internet (ou des pages)

Créer un site internet (ou des pages) Ce qu il faut savoir avant de commencer Driss SABRI Une page Web est un outil de communication pour lequel on a des contraintes spécifiques 1. avant d en créer il faut se poser les questions habituelles

Plus en détail

Module 2: Fonctions de base Navigation & Édition

Module 2: Fonctions de base Navigation & Édition Module 2: Fonctions de base Navigation & Édition 2.0 Introduction Dans le module 1, le Tableau de bord Excel donnait une description des divers composants de l interface d Excel. Le module 2 explique les

Plus en détail

Mettre en place une démarche de web éditorial

Mettre en place une démarche de web éditorial Mettre en place une démarche de web éditorial La démarche de formation et de constitution d une équipe de rédacteurs au sein du Cdt : pourquoi, comment, quelles règles? Témoignage du Cdt Béarn Pays basque

Plus en détail