Objectifs d apprentissage. Travail et dé. dépression: relever les nombreux dé. défis cliniques et administratifs lié. l'invalidité psychiatrique

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Objectifs d apprentissage. Travail et dé. dépression: relever les nombreux dé. défis cliniques et administratifs lié. l'invalidité psychiatrique"

Transcription

1 Travail et dé dépression: relever les nombreux dé défis cliniques et administratifs lié liés à l'invalidité l'invalidité psychiatrique Dre Marie-Hélène Turgeon Psychiatre Hôtel Dieu de Montmagny 23 septembre 2010 Dévoilement de conflit d intérêt Psychiatre conseil Desjardins sécurité financière Psychiatre conseil Régie des rentes du Québec Présentation + comité aviseur pour E-Lilly Présentation + comité aviseur pour Astra Zereca Présentation pour Lundbeck Canada Objectifs d apprentissage 1) À l aide d un cas clinique, illustrer les principaux enjeux liés à l invalidité psychiatrique 2) Comprendre comment les symptômes dépressifs conduisent à l incapacité fonctionnelle 3) Bien remplir un formulaire d assurances: trucs et astuces, pièges à éviter, conseils pour la prescription d un arrêt de travail et pour le retour au travail

2 Cas clinique Mme Sanschagrin: - Femme de 42 ans séparée depuis 3 ans - Elle a la garde de ses 2 enfants - Secrétaire exécutive Stresseurs : - Séparation depuis 3 ans - Surcharge de travail + nouvelle direction - Décès de sa mère il y a 3 mois Symptômes : depuis un mois - Fatigue, tristesse, insomnie, perte d appétit, perte de poids, difficulté à fonctionner - Anxieuse de nature Cas clinique(suite) Dx: trouble d adaptation ou dépression majeure Thérapie Rx d appoint Arrêt de travail Revoir dans 2 semaines Des symptômes dépressifs à l atteinte fonctionnelle Symptômes cliniques Irritabilité Tristesse Anxiété Anhédonie Sentiment d impuissance Idées suicidaires Troubles de la concentration Troubles de la mémoire Indécision Altération du sommeil Modification des habitudes alimentaires Manque d énergie Agitation Humeur Pensées Manifestations cognitives Manifestations somatiques Capacité fonctionnelle au travail Conflit Émotions inattendues Évitement Repli sur soi Manque de motivation Manque d efficacité dans l exécution des tâches Erreurs plus fréquentes Piètres aptitudes décisionnelles Relâchement de la vigilance lors de l exécution des tâches Éventail d activités restreint Négligence Bender. AMPQ 2006.

3 Avantages et risques du congé de maladie Avantages Élimine une source de stress Donne du temps pour se concentrer sur le rétablissement Prévient les conséquences de l incapacité fonctionnelle découlant de la dépression Blessure liée au manque de concentration Erreurs et fautes Risques La perte de structure et l inactivité entraînent de l inertie Perte des activités favorisant la confiance en soi et le sentiment d accomplissement Plus de temps pour broyer du noir Perte du soutien social et de l interaction avec les collègues Anxiété d anticipation par rapport au retour au travail Perte de revenu Bilsker D et al. Can J Psychiatry 2006; 51: Quelques statistiques Selon DSF en millions de travailleurs québécois étaient couverts par une assurance invalidité Selon Sun Life 2002 Les antidépresseurs comptaient pour 25 % du coût des médicaments - Augmentation marquée dans les années 90 des prestations d invalidité versées pour des problèmes de santé mentale (voir le tableau). - Selon Statistique Canada, 50 % des employés invalides plus de 6 mois ne retourneront jamais au travail % des employés invalides plus d un an ne retourneront jamais au travail - RRQ : % des demandes liées à maladie mentale Absence pour l invalidité de longue durée indemnisée par les assureurs privés CAUSES Accident (fracture\amputation) 8% 9% 8% 4% 18% 5% 5% 9% 11% Maladie du cœur et système circulatoire 1 9% 8% 10% 8% 8% Désordres mentaux du système nerveux et des organes sensoriels. Dépression\Anxiété 1 29% 36% 35% 41% 33% 43% 43% 42% 39% Maladie de la peau-os et muscles du squelette 29% 32% % 1 23% 22% 14% 10% Cancer\Tumeurs\Néoplasmes 10% 8% 6% 6% 5% 6% 15% Troubles neurologiques\digestifs\génitourinaire 12% 8% 9% 9% 4% 3% 4% 4% 3% Autres (grossesses, accouchement, allergies, maladies du sang ect ) 5% 13% 16% 14% 15% 1 10% TOTAL

4 Pourquoi cette augmentation? Élargissement des contrats d assurance et plus grande accessibilité au remplacement de revenu. Modifications de la loi sur l assurance chômage Augmentation du niveau de stress et impact sur maladie psychiatrique. Impact de l augmentation du taux de chômage sur le suicide et l homicide Démystification de la maladie mentale: sur diagnostic? La prescription de l arrêt de travail Geste médical important Importance de bien jouer notre rôle La prescription de l arrêt de travail Qui en fait la demande? Les médecins : limitations fonctionnelles objectives Les patients : évitement d une situation inconfortable - Les employeurs : Solution médicale à problème administratif - Les psychologues

5 Le rôle du médecin Identification des limitations fonctionnelles et prescription d arrêt de travail Le problème de la subjectivité en psychiatrie Le trouble d adaptation et le conflit ou la surcharge au travail Le problème administratif qui devient médical La difficulté du retour au travail dans un environnement souffrant, le risque d évitement Les réflexions du médecin : Drapeau rouge Le problème au travail est majeur Le patient demande un congé de maladie Problème plus psychologique que biologique Plus de colère que de tristesse Le temps et le repos vont arranger les choses Le psychologue va s en occuper Cas Clinique (suite) Après 2 semaines: A débuté thérapie A pris Rx pour dormir Ne s améliore pas Dx: dépression majeure Tx: AD + Thérapie Formulaire

6 Antidépresseurs : données probantes actuelles sur le rétablissement fonctionnel Comment aider nos patients à mieux fonctionner au travail? Nouvelles données sur le choix de l antidépresseur Choix du «meilleur» antidépresseur Il existe des différences cliniques non négligeables entre les antidépresseurs Le «meilleur» antidépresseur est celui qui parvient le mieux à équilibrer efficacité et tolérabilité Cipriani et al. Lancet 28 février 2009;373(9665): Efficacité et acceptabilité : méta-analyse sur de multiples antidépresseurs Essais publiés entre 1991 et 2007 (117 essais) portant sur patients Comparaisons directes et indirectes de 12 antidépresseurs de deuxième génération Principaux résultats Efficacité (taux de réponse) Acceptabilité (cessation prématurée, quelle que soit la raison) Méta-analyse non financée par l industrie Cipriani et al. Lancet 28 février 2009;373(9665):

7 Agents les plus efficaces et les plus acceptables : probabilités cumulatives Efficacité Acceptabilité Pourcentage Mirtazapine Escitalopram Venlafaxine Sertraline Citalopram Milnacipran Escitalopram Sertraline Bupropion Citalopram Milnacipran Mirtazapine Cipriani et al. Lancet 28 février 2009;373(9665): e sujet de discussion : Équilibre efficacitéacceptabilité pour un traitement optimal Acceptabilité (OR*) 1,25 1,20 1,15 1,10 1,05 1,00 0,95 0,90 0,85 FLUOXÉTINE Paroxétine Duloxétine Bupropion Fluvoxamine 0,80 l l l 0,8 0,9 1,0 Sertraline Citalopram l 1,1 Efficacité (OR*) Escitalopram Mirtazapine Venlafaxine l 1,2 l 1,3 l 1,4 Nota : Les auteurs n ont pas tenu compte du milnacipran ni de la réboxétine, car ces agents ne sont pas offerts en Amérique du Nord. *Probabilité relative (odds ratio) D après Cipriani et al. Lancet 28 février 2009;373(9665): Les antidépresseurs ne sont pas tous équivalents Implication : Le clinicien peut maintenant offrir un choix à ses patients Quatre agents offrent une efficacité supérieure Cette efficacité doit être considérée en fonction des effets indésirables de chaque agent Le traitement peut ainsi être personnalisé Limites de l étude Évaluation de la réponse (et non de la rémission) Résultats visant la phase aiguë (8 semaines) du traitement Acceptabilité tolérabilité Pas de contrôle statistique visant les comparaisons multiples Parikh SV. Lancet 2009;373: Cipriani et al. Lancet 28 février 2009;373(9665):

8 Les antidépresseurs aident les gens à retourner ou demeurer au travail Étude Navigade : contexte de soins primaires au Canada Patients en congé de maladie pour cause de dépression (n= 641 patients traités par l escitalopram à mg/j) Pourcentage de patients ,8 % 11,9 % 10,3 % ,7 % 5 2,5 % 0 Départ Semaine Chokka P et al, Can Jour Diag Profil d effets indésirables des nouveaux antidépresseurs ( ) Classe Médicament Insomnie Somnolence Céphalées Tremblements Xérostomie Sudation Nausées Diarrhée Constipation Fatigue Anxiété ISRS Citalopram Escitalopram Fluoxétine Fluvoxamine Paroxétine Sertraline IRSN Duloxétine Venlafaxine Desvenlafaxine Autres Bupropion Mirtazapine >50 % D après les recommandations 2009 du CANMAT pour le traitement du TDM, J Affect Dis, % % 30 % Selon les taux non corrigés indiqués dans les monographies Le formulaire d assurance Le délai raisonnable Le paiement d honoraires nmélange = 1,36874 L importance qu il soit bien complété: - Effort pour le simplifier FMOQ-RAQ - Étudié par un examinateur

9 Le Formulaire de Mme Sanschagrin Étapes de l étude du dossier chez l assureur: Aspects administratifs Analyse initiale du rapport médical et autres documents Définition de l invalidité au contrat et du type d assurance Clauses d exclusion Décision : acceptation (97 %), refus (3 %), informations supplémentaires Aspects administratifs Le versement de prestations d assurance invalidité dépend d un CONTRAT Ce contrat peut être : individuel ou collectif Ce contrat contient des définitions d invalidité et des clauses d exclusion

10 Aspects administratifs (suite) Les types d assurances: Assurance vie Assurance emploi (invalidité) Assurance prêt : hypothèque, auto, carte de crédit Aspects administratifs Les définitions d invalidité Son emploi État d incapacité qui résulte d une maladie ou d un accident qui exige des soins médicaux continus, qui empêche complètement l adhérent d accomplir toutes et chacune des tâches habituelles de sa fonction principale Tout emploi peut être plus ou moins restrictif selon le contrat ANPMA Grave et prolongée Aspects administratifs (suite) Le fardeau de preuve Le changement de définition délais variable : 12, 24, 28 mois Les clauses d exclusion Les maladies pré existantes, la participation à des actes criminels, la toxicomanie, les activités dangereuses, les études

11 Aspects administratifs (suite) La restriction en cas de maladie antérieure l assureur ne verse aucune prestation pour une invalidité totale qui survient au cours des 2 premières années d assurance si l adhérent a été traité, au cours des 6 mois précédant le début de l assurance, pour la maladie qui a causé l invalidité (ou pour des symptômes associés) L invalidité préventive n existe pas Informations supplémentaires Appel à l assuré par infirmière, visite à domicile par infirmière Contact avec employeur Consultation médecin conseil et appel au médecin traitant Décision d expertise Demande de dossier Lettre au médecin traitant Dans le cas de Mme Sanchagrin Traitement avec Cipralex + thérapie cognitive Réponse rapide ou traitement Très anxieuse a l idée du retour au travail Après trois mois, persiste fatigabilité, anticipation du retour au travail Vous reportez le RAT et ne modifiez plus le traitement

12 Que se passe t-il??? Examen mental quasi normal Symptômes subjectifs Activités significatives Mais anticipe moment charnière Les enjeux peuvent être importants La simulation est rare, mais l amplification volontaire ou inconsciente est fréquente La souffrance fait partie de la condition humaine L assureur prévoit un rendez-vous téléphonique avec le médecin conseil L appel au médecin traitant Habituellement planifié Rémunéré selon tarif négocié Permet de préciser les limitations fonctionnelles et de discuter la position administrative Discuter de la possibilité d aide extérieure ou du retour progressif, quand le contrat le permet

13 1)Le recours à l expertise indépendante - Opinion objective - Aura les clauses administratives - Pourra être envoyé au médecin traitant avec autorisation de l assuré 2) Demande du dossier du médecin traitant - Clause au contrat - Dénonciation, doute - Surprise! Scénario idéal et pièges à éviter Pour le médecin traitant Identifier le problème au travail car nécessitera une intervention rapide Prévoir une date de retour au travail et en discuter avec le patient (dans une étude, le meilleur prédicteur de la durée de l invalidité était la prédiction du patient en début d invalidité) Informer correctement l assureur du problème (ce n est pas une cause de refus CSST?) possibilité d intervention plus rapide Le mythe d être à 100 % lors du retour Scénario idéal Lors d un arrêt qui se prolonge (3-6 mois)- qu est-ce qui se passe? (les discordances devraient être explicables) Autres mesures à considérer? -Thérapeutique: consultation -Rencontre d un tiers: pour objectiver les symptômes et limitations -Tenter un retour au travail

14 Scénario idéal Se questionner: mon patient a-t-il encore des limitations objectivables? -impact du lien thérapeutique (subjectivité) S agit-il d invalidité «préventive»: «s il retourne, il va rechuter» Ne rien faire est nuisible Et Mme Sanchagrin? Elle cherche un autre emploi Vous discutez du retour au travail qu elle fera progressivement Les limites du retour progressif Conclusion Messages à retenir La prescription de l arrêt de travail est un geste médical important dont les conséquences peuvent être insoupçonnées Le médecin ne décide pas du versement des prestations d invalidité, il identifie les limitations fonctionnelles. La décision est administrative et dépend du contrat. Même si la maladie mentale comporte souvent des symptômes subjectifs, il faut demeurer rigoureux et objectifs dans la prescription de l arrêt de travail : en médecine physique, 65 % des symptômes n ont pas de diagnostic précis.

15 Messages à retenir (2) L invalidité prolongée est risquée pour tous Le médecin doit identifier rapidement s il y a un problème au travail et en tenir compte dans la gestion de l invalidité. L assureur devrait être informé des problèmes au travail, ce n est pas une cause de refus, il pourra intervenir plus rapidement. Le médecin doit se requestionner s il y a prolongation au-delà du délai prévu Messages à retenir (3) L assureur peut avoir de l information que vous n avez pas (refus de vacances, mauvaise évaluation, voyages ) Même dans les conditions anxio-dépressives, il faut demeurer objectif par rapport aux limitations fonctionnelles et baliser l arrêt de travail Une bonne gestion de l invalidité nécessite la participation de tous les intervenants, assuré, médecin, assureur et employeur. Mme Sanchagrin Après un an de retour au travail : va bien = rémission complète A maintenant une garde partagée et travaille 4 jours par semaine

règlement invalidité Régime collectif d assurance de personnes de l Association des chirurgiens dentistes du Québec POUR NOUS JOINDRE www.ssq.

règlement invalidité Régime collectif d assurance de personnes de l Association des chirurgiens dentistes du Québec POUR NOUS JOINDRE www.ssq. Demande de règlement invalidité Demande initiale Régime collectif d assurance de personnes de l Association des chirurgiens dentistes du Québec POUR NOUS JOINDRE www.ssq.ca Police N o 14A00 ASSURANCE COLLECTIVE

Plus en détail

La dépression qui ne répond pas au traitement

La dépression qui ne répond pas au traitement La dépression qui ne répond pas au traitement Mise à j our Wilfrid Boisvert, MD Présenté dans le cadre de la conférence : À la rencontre de l humain, Collège québécois des médecins de famille, novembre

Plus en détail

Troubles de l humeur et capacité fonctionnelle

Troubles de l humeur et capacité fonctionnelle Troubles de l humeur et capacité fonctionnelle Marie-Josée Filteau, MD, FRCP(C) Patricia Gravel Clinique Marie-Fitzbach Plan Stress au travail Burnout Trouble de l adaptation Dépression majeure Troubles

Plus en détail

Assurance-vie et assurance invalidité totale et permanente

Assurance-vie et assurance invalidité totale et permanente Garantie optionnelle Assurance-vie et assurance invalidité totale et permanente Renseignements importants concernant votre assurance Demande de renseignements auprès du service à la clientèle - Veuillez

Plus en détail

Chapitre 2. Le contrat et les concepts de base de en assurance

Chapitre 2. Le contrat et les concepts de base de en assurance Chapitre 2 Le contrat et les concepts de base de en assurance 2.1 Les aspects économiques et social de l assurance L assurance est une sécurité pour la société parce qu elle permet au gens de protéger

Plus en détail

Programme Supérieur. Votre partenaire de confiance. EXCELLENCE, VOTRE SPÉCIALISTE EN PRESTATIONS DU VIVANT. Assurance Invalidité

Programme Supérieur. Votre partenaire de confiance. EXCELLENCE, VOTRE SPÉCIALISTE EN PRESTATIONS DU VIVANT. Assurance Invalidité Assurance Invalidité EXCELLENCE, VOTRE SPÉCIALISTE EN PRESTATIONS DU VIVANT Programme Supérieur Votre partenaire de confiance. MC Marque de commerce de L Excellence, Compagnie d assurance-vie PROGRAMME

Plus en détail

Alvine FANSI, MD, PhD; Cédric JEHANNO, BSc, MBA; Martin DRAPEAU, PhD; Micheline LAPALME, PhD et Sylvie BOUCHARD, B.Pharm, DPH, MSc, MBA

Alvine FANSI, MD, PhD; Cédric JEHANNO, BSc, MBA; Martin DRAPEAU, PhD; Micheline LAPALME, PhD et Sylvie BOUCHARD, B.Pharm, DPH, MSc, MBA ACCÈS ÉQUITABLE AUX SERVICES DE PSYCHOTHÉRAPIE POUR LES PATIENTS ADULTES SOUFFRANT DE TROUBLES ANXIEUX OU DÉPRESSIFS : DONNÉES PROBANTES ET EXPÉRIENCES ÉTRANGÈRES Alvine FANSI, MD, PhD; Cédric JEHANNO,

Plus en détail

Régime collectif de protection de revenu en cas d invalidité Demande d indemnité MEMBRES DE L AIMTA Page 3 de 5

Régime collectif de protection de revenu en cas d invalidité Demande d indemnité MEMBRES DE L AIMTA Page 3 de 5 MEMBRES DE L AIMTA Page 1 de 5 Envoyer l original par télécopieur ou par la poste à : MEDISYS INC. (À l attention des mandataires d Air Canada) 500, rue Sherbrooke Ouest, 11 e étage Montréal (Québec) H3A

Plus en détail

Plan Protection Plus Certificat d assurance - Assurance vie et invalidité

Plan Protection Plus Certificat d assurance - Assurance vie et invalidité Page 1 de 5 Le présent certificat d assurance (le «certificat») renferme des détails importants sur votre couverture d assurance ; veuillez le garder en lieu sûr. La correspondance ultérieure pourrait

Plus en détail

Avis sur l accès équitable aux services de psychothérapie

Avis sur l accès équitable aux services de psychothérapie Avis sur l accès équitable aux services de psychothérapie Volet I et II Fiche synthèse de l avis produit par l Institut national d excellence en santé et en services sociaux (INESSS) Juin 2015 Le contenu

Plus en détail

Demande de règlement au titre de l assurance invalidité pour marge de crédit/prêt Assurance-crédit Contrat n o 21559

Demande de règlement au titre de l assurance invalidité pour marge de crédit/prêt Assurance-crédit Contrat n o 21559 Demande de règlement au titre de l assurance invalidité pour marge de crédit/prêt Assurance-crédit Contrat n o 21559 Représentant de BMO Banque de Montréal : Prénom Nom de famille Timbre de la succursale

Plus en détail

Assurance invalidité de courte durée. Guide du salarié

Assurance invalidité de courte durée. Guide du salarié Assurance invalidité de courte durée Guide du salarié Assurance invalidité de courte durée Le présent guide contient les formulaires à remplir pour demander des prestations d invalidité et certains renseignements

Plus en détail

Service d orientation anticipée. Déclaration du salarié

Service d orientation anticipée. Déclaration du salarié Service d orientation anticipée Déclaration du salarié Service d orientation anticipée Déclaration du salarié Les formulaires ci-après doivent être présentés dans les dix jours ouvrables suivant le début

Plus en détail

QUESTIONNAIRE SUR LA REPRÉSENTATION DE VOTRE CONDITION DE SANTÉ ACTUELLE

QUESTIONNAIRE SUR LA REPRÉSENTATION DE VOTRE CONDITION DE SANTÉ ACTUELLE Nom : # Dossier : Date : QUESTIONNAIRE SUR LA REPRÉSENTATION DE VOTRE CONDITION DE SANTÉ ACTUELLE Dans le questionnaire suivant, nous nous intéressons à votre propre vision de votre condition actuelle,

Plus en détail

Demande de règlement au titre de l assurance invalidité hypothécaire Assurance-crédit Contrat n o 51007

Demande de règlement au titre de l assurance invalidité hypothécaire Assurance-crédit Contrat n o 51007 Demande de règlement au titre de l assurance invalidité hypothécaire Assurance-crédit Contrat n o 51007 Représentant de BMO Banque de Montréal Prénom Nom de famille Timbre de la succursale domiciliataire

Plus en détail

Demande de règlement invalidité Demande initiale

Demande de règlement invalidité Demande initiale www.inalco.com Demande de règlement invalidité À L INDUSTRIELLE ALLIANCE, CE QUI COMPTE C EST VOUS! Veuillez transmettre le formulaire dûment rempli au bureau de votre région : Québec C. P. 800, succursale

Plus en détail

Exonération des primes d assurance-vie. Guide du salarié

Exonération des primes d assurance-vie. Guide du salarié Exonération des primes d assurance-vie Guide du salarié Garantie d exonération des primes d assurance-vie collective Le présent guide contient les formulaires à remplir pour demander le maintien de votre

Plus en détail

antidépresseurs Comprendre les médicaments psychotropes Renseignements pour les utilisateurs, leur famille et leurs amis

antidépresseurs Comprendre les médicaments psychotropes Renseignements pour les utilisateurs, leur famille et leurs amis Les publications suivantes font partie de la série Comprendre les médicaments psychotropes : Les antidépresseurs Les antipsychotiques Les benzodiazépines Les psychorégulateurs Pour de plus amples renseignements

Plus en détail

La prise en charge d un trouble dépressif récurrent ou persistant

La prise en charge d un trouble dépressif récurrent ou persistant G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge d un trouble dépressif récurrent ou persistant Vivre avec un trouble dépressif Septembre 2010 Pourquoi ce guide? Votre médecin

Plus en détail

Assurance prêt Universelle

Assurance prêt Universelle Assurance Créancier Assurance prêt Universelle EXCELLENCE, VOTRE SPÉCIALISTE EN PRESTATIONS DU VIVANT ON S INVESTIT, POUR VOUS. ASSURANCE PRÊT UNIVERSELLE PROTÉGEZ VOS PRÊTS VOUS et vos besoins... L acquisition

Plus en détail

«Prenez vos finances. «Comment vais-je arriver. en main.» à payer mes comptes?» Prendre soin de soi. À quoi s attendre. Que faire

«Prenez vos finances. «Comment vais-je arriver. en main.» à payer mes comptes?» Prendre soin de soi. À quoi s attendre. Que faire Prendre soin de soi À quoi s attendre Que vous travailliez à l extérieur de la maison ou que vous soyez parent au foyer, le cancer du sein pourrait nuire à votre capacité de travailler, ce qui aura inévitablement

Plus en détail

Exonération des primes d assurance-vie. Déclaration du salarié

Exonération des primes d assurance-vie. Déclaration du salarié Exonération des primes d assurance-vie Déclaration du salarié Déclaration du salarié Garantie d exonération des primes d assurance-vie collective Le présent guide contient les formulaires à remplir pour

Plus en détail

Portraitdel usagedes antidépresseurschezles adultesassurésparlerégime publicd assurance médicamentsduquébec. Janvier2011

Portraitdel usagedes antidépresseurschezles adultesassurésparlerégime publicd assurance médicamentsduquébec. Janvier2011 Portraitdel usagedes antidépresseurschezles adultesassurésparlerégime publicd assurance médicamentsduquébec Janvier2011 Conception de la recherche Mélanie Turgeon, M. Sc., pharmacienne Line Guénette, Ph.

Plus en détail

Demande de règlement invalidité Demande de prolongation

Demande de règlement invalidité Demande de prolongation www.inalco.com Demande de règlement invalidité À L INDUSTRIELLE ALLIANCE, CE QUI COMPTE C EST VOUS! Veuillez transmettre le formulaire dûment rempli au bureau de votre région : Québec Ontario et provinces

Plus en détail

Portefeuille des produits d assurance individuelle à prestations du vivant. Protection du revenu personnel, du style de vie et de l entreprise

Portefeuille des produits d assurance individuelle à prestations du vivant. Protection du revenu personnel, du style de vie et de l entreprise Portefeuille des produits d assurance individuelle à prestations du vivant Protection du revenu personnel, du style de vie et de l entreprise MARCHÉ DES PROFESSIONNELS Police de la Série Professions OBJECTIF

Plus en détail

Assurance invalidité de courte durée. Déclaration du salarié

Assurance invalidité de courte durée. Déclaration du salarié Assurance invalidité de courte durée Déclaration du salarié Déclaration du salarié Assurance invalidité de courte durée Le présent guide contient les formulaires à remplir pour demander des prestations

Plus en détail

Qu est-ce que la maladie de Huntington?

Qu est-ce que la maladie de Huntington? Qu est-ce que la maladie de Huntington? Description sommaire Qu est-ce que la maladie de Huntington? La maladie de Huntington (MH) est une maladie neurodégénérative longtemps connue sous le nom de Chorée

Plus en détail

Traitements médicamenteux de la dépressiond

Traitements médicamenteux de la dépressiond Traitements médicamenteux de la dépressiond Les antidépresseurs Inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine Inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine et de la noradrénaline Inhibiteurs

Plus en détail

Assurance prêt Universelle

Assurance prêt Universelle Assurance Créancier Assurance prêt Universelle EXCELLENCE, VOTRE SPÉCIALISTE EN PRESTATIONS DU VIVANT Votre partenaire de confiance. ASSURANCE PRÊT UNIVERSELLE Protégez vos prêts Vous et vos besoins...

Plus en détail

Vous êtes médecin traitant?

Vous êtes médecin traitant? Programme Vous êtes médecin traitant? Que représente ce programme... - pour vous? - pour votre patient? Saviez-vous que...? Chaque année, plus de 30 000 personnes remplissent une demande d indemnité suite

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 4 janvier 2006

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 4 janvier 2006 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 4 janvier 2006 Examen du dossier de la spécialité inscrite pour une durée de 5 ans à compter du 5 avril 2000 (JO du 14 avril 2000) CLOMIPRAMINE (CHLORHYDRATE) MERCK 10

Plus en détail

DEMANDE DE RÈGLEMENT INVALIDITÉ (DEMANDE POUR LE PASSAGE DE L INVALIDITÉ DE COURTE DURÉE À L INVALIDITÉ DE LONGUE DURÉE)

DEMANDE DE RÈGLEMENT INVALIDITÉ (DEMANDE POUR LE PASSAGE DE L INVALIDITÉ DE COURTE DURÉE À L INVALIDITÉ DE LONGUE DURÉE) DEMANDE DE RÈGLEMENT INVALIDITÉ (DEMANDE POUR LE PASSAGE DE L INVALIDITÉ DE COURTE DURÉE À L INVALIDITÉ DE LONGUE DURÉE) Demande de règlement invalidité (demande pour le passage de l invalidité de courte

Plus en détail

Le médecin de prévention face aux RPS. Docteur Isabelle THOMINET

Le médecin de prévention face aux RPS. Docteur Isabelle THOMINET Le médecin de prévention face aux RPS Docteur Isabelle THOMINET 1. Définition des RPS Les risques psychosociaux sont souvent résumés par simplicité sous le terme de «stress». En réalité, ils recouvrent

Plus en détail

DOMAINE 7 RELATIONS ET RÔLES

DOMAINE 7 RELATIONS ET RÔLES DOMAINE 7 RELATIONS ET RÔLES 327 Allaitement maternel inefficace (00104) 327 Allaitement maternel interrompu (00105) 328 Motivation à améliorer l allaitement maternel (00106) 329 Tension dans l exercice

Plus en détail

RAPPORT PUBLIC D EVALUATION

RAPPORT PUBLIC D EVALUATION RAPPORT PUBLIC D EVALUATION (Janvier 2005) EFFEXOR LP 37,5 mg, 75 mg, 150 mg, gélule à libération prolongée TREVILOR LP 37,5 mg, 75 mg, 150 mg, gélule à libération prolongée INTRODUCTION Une extension

Plus en détail

Insuffisance cardiaque

Insuffisance cardiaque Insuffisance cardiaque Connaître son évolution pour mieux la vivre Guide d accompagnement destiné au patient et ses proches Table des matières L évolution habituelle de l insuffisance cardiaque 5 Quelles

Plus en détail

BON USAGE DES MEDICAMENTS ANTIDEPRESSEURS DANS LE TRAITEMENT DES TROUBLES DEPRESSIFS ET DES TROUBLES ANXIEUX DE L ADULTE

BON USAGE DES MEDICAMENTS ANTIDEPRESSEURS DANS LE TRAITEMENT DES TROUBLES DEPRESSIFS ET DES TROUBLES ANXIEUX DE L ADULTE BON USAGE DES MEDICAMENTS ANTIDEPRESSEURS DANS LE TRAITEMENT DES TROUBLES DEPRESSIFS ET DES TROUBLES ANXIEUX DE L ADULTE RECOMMANDATIONS Agence Française de Sécurité Sanitaire des Produits de Santé, octobre

Plus en détail

APPENDIcE «M» RÉgIME D ASSURANcE SALAIRE EN cas D INVALIDITÉ DE LONgUE DURÉE 1. Hydro-Québec 2. But du régime 3. Assureur 4.

APPENDIcE «M» RÉgIME D ASSURANcE SALAIRE EN cas D INVALIDITÉ DE LONgUE DURÉE 1. Hydro-Québec 2. But du régime 3. Assureur 4. APPENDICE «m» régime d assurance salaire en cas d invalidité de longue durée 1. Hydro-Québec Date de mise en vigueur : 1 er janvier 1977 Ce document est publié à titre d information et ne constitue pas

Plus en détail

Éducation permanente des conseillers

Éducation permanente des conseillers Éducation permanente des conseillers connaissances formation permanente éducation en ligne participation Description générale de l assurance de soins de longue durée. Objectifs d apprentissage Après avoir

Plus en détail

Module 1. Formation à la structure Mutuelle et aux outils d'accès aux soins de santé

Module 1. Formation à la structure Mutuelle et aux outils d'accès aux soins de santé Module 1 Formation à la structure Mutuelle et aux outils d'accès aux soins de santé Partie 3 - Assurance Maladie Invalidité les indemnités. Plan A- INCAPACITÉ PRIMAIRE(1)(2) B- INVALIDITÉ (1)(2) (3)Principes

Plus en détail

Formulaires et demandes d information les obligations

Formulaires et demandes d information les obligations Fédération des médecins omnipraticiens du Québec Formulaires et demandes d information les obligations Michel Desrosiers AVEZ-VOUS DÉJÀ HÉSITÉ à remplir un formulaire médical que vous tendait un patient,

Plus en détail

DEMANDE DE RÈGLEMENT INVALIDITÉ (DEMANDE INITIALE)

DEMANDE DE RÈGLEMENT INVALIDITÉ (DEMANDE INITIALE) DEMANDE DE RÈGLEMENT INVALIDITÉ (DEMANDE INITIALE) Demande de règlement invalidité (demande Initiale) - Directives Si l employé(e) reçoit actuellement des prestations d invalidité de courte ou longue durée

Plus en détail

L assurance de l industrie de la construction. Janvier 2014. Pour plus de renseignements. English copy available on request

L assurance de l industrie de la construction. Janvier 2014. Pour plus de renseignements. English copy available on request Pour plus de renseignements Vous pouvez communiquer avec votre représentant syndical ou patronal, ou encore avec le service à la clientèle de la CCQ : Abitibi-Témiscamingue Tél.: 819 825-4477 Bas-Saint-Laurent-Gaspésie

Plus en détail

Régime québécois d assurance parentale

Régime québécois d assurance parentale Régime québécois d assurance parentale Le Québec dispose d un ensemble de mesures permettant aux parents de mieux concilier leurs responsabilités familiales et professionnelles, dont les congés parentaux.

Plus en détail

Le traitement du TDAH

Le traitement du TDAH Le traitement du TDAH chez les enfants, les adolescents et les adultes 2 Un diagnostic est posé en fonction d un ensemble de données et de l élimination d autres causes possibles des SYMPTÔMES Qu est-ce

Plus en détail

Vous êtes. visé. Comment diminuer les risques et les impacts d une agression en milieu bancaire

Vous êtes. visé. Comment diminuer les risques et les impacts d une agression en milieu bancaire Vous êtes visé Comment diminuer les risques et les impacts d une agression en milieu bancaire Prévenir les vols ou les effets d un vol sur les employés Rôle de la direction de la succursale Désigner un

Plus en détail

Sondage 2: Sondage sur la surveillance de la santé mentale

Sondage 2: Sondage sur la surveillance de la santé mentale Sondage 2: Sondage sur la surveillance de la santé mentale Caractéristiques démographiques du client 1. Sexe du client: Homme Femme Transgenre 2. Âge du client: 3. Y compris la séance d aujourd hui, combien

Plus en détail

NORTEL NETWORKS LIMITED

NORTEL NETWORKS LIMITED NORTEL NETWORKS LIMITED La Great-West est l un des principaux assureurs de personnes sur le marché canadien. Les conseillers en sécurité financière de la Great- West travaillent avec nos clients, d'un

Plus en détail

Programme d aide aux employés. Par Denis GOBEILLE

Programme d aide aux employés. Par Denis GOBEILLE Programme d aide aux employés Par Denis GOBEILLE Les difficultés des employés Santé mentale au Canada 1 Canadien sur 10 souffre de l'une ou l'autre des affections suivantes D une dépression; De manies;

Plus en détail

Régime québécois d assurance parentale

Régime québécois d assurance parentale Régime québécois d assurance parentale Table des matières 1. Caractéristiques du RQAP 3 2. Conditions d admissibilité 4 3. Types de prestations offerts 4 4. Moment pour faire une demande de prestations

Plus en détail

VOTRE RÉGIME COLLECTIF d assurance salaire de longue durée

VOTRE RÉGIME COLLECTIF d assurance salaire de longue durée VOTRE RÉGIME COLLECTIF d assurance salaire de longue durée à l intention des professionnelles et professionnels de recherche de l Université Laval (SPPRUL) Contrat numéro 69450 Octobre 2009 À TOUS LES

Plus en détail

Vancouver Calgary Winnipeg Toronto Ottawa Montréal Québec Halifax. Voie Réservée MC. Le défi de la gestion de l invalidité.

Vancouver Calgary Winnipeg Toronto Ottawa Montréal Québec Halifax. Voie Réservée MC. Le défi de la gestion de l invalidité. Vancouver Calgary Winnipeg Toronto Ottawa Montréal Québec Halifax Voie Réservée MC Le défi de la gestion de l invalidité Guide du preneur Table des matières INTRODUCTION L absentéisme au 21 e siècle...

Plus en détail

Demande de prestations d'assurance-invalidité Déclaration de l'employeur N de police 12500-G

Demande de prestations d'assurance-invalidité Déclaration de l'employeur N de police 12500-G Demande de prestations d'assurance-invalidité Déclaration de l'employeur N de police 12500-G La partie 1 permet de recueillir des renseignements sur l emploi de l employé et la couverture dont ce dernier

Plus en détail

Définition, finalités et organisation

Définition, finalités et organisation RECOMMANDATIONS Éducation thérapeutique du patient Définition, finalités et organisation Juin 2007 OBJECTIF Ces recommandations visent à présenter à l ensemble des professionnels de santé, aux patients

Plus en détail

ASSURANCE COLLECTIVE. Desjardins & Cie

ASSURANCE COLLECTIVE. Desjardins & Cie ASSURANCE COLLECTIVE Desjardins & Cie Voici Contact 360 MC, une approche globale en gestion des invalidités qui forme un tout à valeur ajoutée pour un régime d assurance collective. Dans la vie, la santé

Plus en détail

Solidité et Service. Demande de règlement d invalidité Évaluation initiale. Assurance collective

Solidité et Service. Demande de règlement d invalidité Évaluation initiale. Assurance collective Solidité et Service Demande de règlement d invalidité Évaluation initiale Assurance collective Afin d assurer la confidentialité des renseignements personnels, La Survivance établira un dossier vous concernant

Plus en détail

HANDICAP PSYCHIQUE. Le handicap psychique est toujours associé à des soins, ses manifestations sont essentiellement variables avec le temps.

HANDICAP PSYCHIQUE. Le handicap psychique est toujours associé à des soins, ses manifestations sont essentiellement variables avec le temps. LP Jules Ferry La Colline - Montpellier Octobre 2011 Nume ro 1 HANDICAP PSYCHIQUE 1 Principales caracte ristiques 1.1 De finition (OMS) Sous le terme de handicap psychique, on entend les conséquences de

Plus en détail

AU-DELÀ DES INTERVENTIONS PRÉVENTIVES, QUELS SONT LES SERVICES SPÉCIALISÉS DE RÉADAPTATION?

AU-DELÀ DES INTERVENTIONS PRÉVENTIVES, QUELS SONT LES SERVICES SPÉCIALISÉS DE RÉADAPTATION? AU-DELÀ DES INTERVENTIONS PRÉVENTIVES, QUELS SONT LES SERVICES SPÉCIALISÉS DE RÉADAPTATION? Stéphane VALLÉE, M.A., M.Sc. Chef de programme DM traumatologie Laurentides Anie COUTURE, B.sc. Erg., M. Sc.

Plus en détail

La dépression, une pathologie hautement récidivante? Dr J.M. Bonnin

La dépression, une pathologie hautement récidivante? Dr J.M. Bonnin La dépression, une pathologie hautement récidivante? Dr J.M. Bonnin PSYCHIATRE CLINIQUE ANOUSTE (Bordeaux) Thérapeute Comportemental et Cognitif Enseignant à l IRCCADE La dépression Un des principaux problèmes

Plus en détail

VOTRE RÉGIME COLLECTIF d assurance salaire de longue durée

VOTRE RÉGIME COLLECTIF d assurance salaire de longue durée VOTRE RÉGIME COLLECTIF d assurance salaire de longue durée à l intention des professionnels, cadres et directeurs de service de l Université Laval Contrats numéros 54890 et 54892 Août 2010 À TOUS LES PROFESSIONNELS,

Plus en détail

Les ateliers de pratique réflexive lieu d intégration des données probantes, moteur de changement de la pratique

Les ateliers de pratique réflexive lieu d intégration des données probantes, moteur de changement de la pratique Les ateliers de pratique réflexive lieu d intégration des données probantes, moteur de changement de la pratique Préparé par: Rose-Anne Buteau, Inf. Ph D. (c) Sylvie Garand-Rochette, M.Sc.. Monique Thibault,

Plus en détail

Questions / Réponses. Troubles du sommeil : stop à la prescription systématique de somnifères chez les personnes âgées

Questions / Réponses. Troubles du sommeil : stop à la prescription systématique de somnifères chez les personnes âgées Questions / Réponses Troubles du sommeil : stop à la prescription systématique de somnifères chez les personnes âgées Quelques chiffres sur les troubles du sommeil et la consommation de benzodiazépines

Plus en détail

La santé mentale au travail

La santé mentale au travail La santé mentale au travail La vie est plus radieuse sous le soleil En 2011, 78 % des demandes de règlement ICD et 67 % des demandes ILD étaient liées à des problèmes de santé mentale Créer des milieux

Plus en détail

Assurance Invalidité EXCELLENCE, VOTRE SPÉCIALISTE EN PRESTATIONS DU VIVANT. Programme Acci-Jet ON S INVESTIT, POUR VOUS.

Assurance Invalidité EXCELLENCE, VOTRE SPÉCIALISTE EN PRESTATIONS DU VIVANT. Programme Acci-Jet ON S INVESTIT, POUR VOUS. Assurance Invalidité EXCELLENCE, VOTRE SPÉCIALISTE EN PRESTATIONS DU VIVANT Programme Acci-Jet ON S INVESTIT, POUR VOUS. PROGRAMME ACCI-JET Protégez votre style de vie VOUS et vos besoins... Vous êtes

Plus en détail

Certificat d'assurance Assurance crédit pour prêts hypothécaires CIBC

Certificat d'assurance Assurance crédit pour prêts hypothécaires CIBC Certificat d'assurance Assurance crédit pour prêts hypothécaires CIBC Page 1 de 15 Note : Ce document est important. Veuillez le conserver dans un endroit sécuritaire. Table des matières Introduction...

Plus en détail

L indemnisation des dommages corporels lors des accidents de la route en Suède

L indemnisation des dommages corporels lors des accidents de la route en Suède L indemnisation des dommages corporels lors des accidents de la route en Suède (Indemnisation des dommages corporels sur la base juridique des dommages-intérêts) Cette brochure a pour but de décrire certains

Plus en détail

DEMANDE DE RÈGLEMENT D INVALIDITÉ Évaluation initiale

DEMANDE DE RÈGLEMENT D INVALIDITÉ Évaluation initiale ASSURANCE COLLECTIVE DEMANDE DE RÈGLEMENT D INVALIDITÉ Évaluation initiale Dépôt direct Autorisation Assurance collective Afin d assurer la confidentialité des renseignements personnels, Humania Assurance

Plus en détail

Conditions Complémentaires (CC) Edition janvier 2009. Organisme d assurance: Sanitas Assurances privées SA

Conditions Complémentaires (CC) Edition janvier 2009. Organisme d assurance: Sanitas Assurances privées SA HirslandenCare Assurance complémentaire selon la Loi fédérale sur le contrat d assurance (LCA) pour une chambre à un lit en division privée dans des cliniques du groupe de cliniques privées Hirslanden

Plus en détail

Santé mentale: Prévenir, Gérer l absence et Favoriser le retour au travail

Santé mentale: Prévenir, Gérer l absence et Favoriser le retour au travail Santé mentale: Prévenir, Gérer l absence et Favoriser le retour au travail Michèle Parent, MScA, CRHA Vice-présidente adjointe, Invalidité groupe, Québec et Est de l Ontario 1er décembre 2014 PRÉVENIR,

Plus en détail

Incapacité de travail et processus de réadaptation

Incapacité de travail et processus de réadaptation Incapacité de travail et processus de réadaptation Certificat médical : contexte et exemples Congrès «Focus sur le certificat médical», 8 juin 2013, Berne Nathalie Girardet Chollet, coordinatrice OAI SMR

Plus en détail

Frais généraux de La PME

Frais généraux de La PME ASSURANCE INVALIDITÉ INDIVIDUELLE Frais généraux de La PME Coup d œil n Caractéristiques intégrées n Avenants de garantie facultative n Renseignements importants Table des matières Frais généraux de La

Plus en détail

ENTENTE ASSURANCE COLLECTIVE

ENTENTE ASSURANCE COLLECTIVE ENTENTE ASSURANCE COLLECTIVE www.fc-csn.ca BV5087F (2014-09) La force du nombre Depuis 1988, la Fédération du commerce (CSN) et son partenaire, SSQ Groupe financier, allient leurs forces et leur expertise

Plus en détail

Hommes Femmes. Taux pour 100 000 personnes 26,7 24,7 9,0 7,2

Hommes Femmes. Taux pour 100 000 personnes 26,7 24,7 9,0 7,2 Quel est le profil d utilisation de services de santé par les jeunes qui se sont suicidés? Johanne Renaud M.D. M.Sc. FRCPC Université McGill, Groupe McGill d études sur le suicide Directrice médicale Programme

Plus en détail

Préoccupations en matière de retour au travail chez les personnes confrontées à un cancer et les personnes qui leur prodiguent des soins

Préoccupations en matière de retour au travail chez les personnes confrontées à un cancer et les personnes qui leur prodiguent des soins Préoccupations en matière de retour au travail chez les personnes confrontées à un cancer et les personnes qui leur prodiguent des soins Sommaire de gestion À la demande du Groupe de travail national sur

Plus en détail

LES PRESTATIONS D ASSURANCE TRAITEMENT (Pour une invalidité de 104 semaines et moins)

LES PRESTATIONS D ASSURANCE TRAITEMENT (Pour une invalidité de 104 semaines et moins) FÉDÉRATION DU PERSONNEL DE SOUTIEN DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR GUIDE POUR LES MEMBRES DU PERSONNEL DE SOUTIEN DES COLLEGES LES PRESTATIONS D ASSURANCE TRAITEMENT (Pour une invalidité de 104 semaines et

Plus en détail

Aspects déontologiques en santé mentale

Aspects déontologiques en santé mentale Aspects déontologiques en santé mentale Nancy Guilbeault Conseillère en soins infirmiers France Ouellet Conseillère clinicienne en soins infirmiers, Santé mentale Juin 2012 Plan de la présentation Introduction

Plus en détail

LE MARKETING SOCIAL ET

LE MARKETING SOCIAL ET LE MARKETING SOCIAL ET LA PRÉVENTION DE LA MALTRAITANCE MARIE-HÉLÈNE GAGNÉ 6ème Colloque québécois sur la maltraitance envers les enfants et les adolescents Montréal, 29 octobre 2013 LE FARDEAU DE LA MALTRAITANCE

Plus en détail

PRISE EN CHARGE EN VILLE DES PERSONNES DÉPENDANTES AUX OPIACÉS

PRISE EN CHARGE EN VILLE DES PERSONNES DÉPENDANTES AUX OPIACÉS PRISE EN CHARGE EN VILLE DES PERSONNES DÉPENDANTES AUX OPIACÉS Constance Legroux (DCEM3) QUELQUES CHIFFRES 150 000 toxicomanes en France, dont moins de Diminution de la mortalité grâce à la mise sur le

Plus en détail

TDAH ET LA CONDUITE AUTOMOBILE

TDAH ET LA CONDUITE AUTOMOBILE DOCUMENT SUPPLÉMENTAIRE 6C TDAH ET LA CONDUITE AUTOMOBILE Points clés pour les médecins à réviser avec les adolescents et adultes atteints de TDAH: Données concernant les risques: a) Des études cliniques

Plus en détail

Guide de distribution protection prêt personnel scotia Nom du produit d assurance :

Guide de distribution protection prêt personnel scotia Nom du produit d assurance : Guide de distribution protection prêt personnel scotia Nom du produit d assurance : Protection prêt personnel Scotia Type de produit d assurance : Assurance collective de crédit Protection en cas de décès

Plus en détail

Guide à l intention des familles AU COEUR. du trouble de personnalité limite

Guide à l intention des familles AU COEUR. du trouble de personnalité limite Guide à l intention des familles AU COEUR du trouble de personnalité limite À propos du trouble de personnalité limite Ce document a été élaboré en 2001 par madame France Boucher, infirmière bachelière,

Plus en détail

Les douleurs neuropathiques

Les douleurs neuropathiques Les douleurs neuropathiques Dr LALLIER Emmanuelle Hôpital Louis Pasteur DOLE 1 Thérapeutiques médicamenteuses (1) : les traitements locaux Cibles d actions : décharges ectopiques et sensibilisation des

Plus en détail

R É G I M E C O L L E C T I F D A S S U R A N C E S A L A I R E D E L O N G U E D U R É E

R É G I M E C O L L E C T I F D A S S U R A N C E S A L A I R E D E L O N G U E D U R É E R É G I M E C O L L E C T I F D A S S U R A N C E S A L A I R E D E L O N G U E D U R É E Contrat # 54891 À L I N T E N T I O N D E S P R O F E S S E U R S E T P R O F E S S E U R E S O C T O B R E 2 0

Plus en détail

CONDUCTEUR ÂGÉ. Dr Jamie Dow. Medical Advisor on Road Safety Société de l assurance automobile du Québec LLE. Dr Jamie Dow

CONDUCTEUR ÂGÉ. Dr Jamie Dow. Medical Advisor on Road Safety Société de l assurance automobile du Québec LLE. Dr Jamie Dow LLE CONDUCTEUR ÂGÉ Dr Jamie Dow Conseiller médical en sécurité routière Service des usagers de la route Janvier 2011 Dr Jamie Dow Medical Advisor on Road Safety Société de l assurance automobile du Québec

Plus en détail

Demande de règlement au titre de l assurance contre les maladies graves pour marge de crédit Assurance-crédit Contrat n o 57904

Demande de règlement au titre de l assurance contre les maladies graves pour marge de crédit Assurance-crédit Contrat n o 57904 Représentant de BMO Banque de Montréal : Demande de règlement au titre de l assurance contre les maladies graves pour marge de crédit Assurance-crédit Contrat n o 57904 Prénom Nom de famille Timbre de

Plus en détail

Membres du CAW conventions 1, 2 et 3 et membres du CFTCDPEV

Membres du CAW conventions 1, 2 et 3 et membres du CFTCDPEV Membres du CAW conventions 1, 2 et 3 et membres du CFTCDPEV La Great-West est l un des principaux assureurs de personnes sur le marché canadien. Les conseillers en sécurité financière de la Great- West

Plus en détail

Demande de règlement Maladies graves

Demande de règlement Maladies graves Demande de règlement Maladies graves Déclaration de l assuré La demande doit être soumise à l assureur dans les 90 jours suivant le diagnostic. Nom de l assuré : No de police : de naissance : No d assurance

Plus en détail

DEMANDE DE RÉCLAMATION D'INVALIDITÉ DE COURTE DURÉE

DEMANDE DE RÉCLAMATION D'INVALIDITÉ DE COURTE DURÉE Siège social Service des réclamations d'invalidité de l'assurance collective One Westmount Road North P.O. Box 1603 Stn. Waterloo, Waterloo (Ontario) N2J 4C7 Tél. S.F. 1 800 265-4556 Tél. 519 886-5210

Plus en détail

Droits et aides pour les aidants familiaux «Être aidant être soi» Prendre soin de soi c est prendre soin de l autre.

Droits et aides pour les aidants familiaux «Être aidant être soi» Prendre soin de soi c est prendre soin de l autre. Droits et aides pour les aidants familiaux «Être aidant être soi» Prendre soin de soi c est prendre soin de l autre. 1 Qu est-ce qu un aidant familial Une personne qui vient en aide, à titre non professionnel

Plus en détail

Frais généraux du Professionnel

Frais généraux du Professionnel ASSURANCE INVALIDITÉ INDIVIDUELLE Frais généraux du Professionnel Coup d œil n Caractéristiques intégrées n Avenants de garantie facultative n Renseignements importants Table des matières Frais généraux

Plus en détail

Programme d assurance-invalidité de courte durée

Programme d assurance-invalidité de courte durée Programme d assurance-invalidité de courte durée Votre trousse de six pages Aperçu Le Programme d assurance-invalidité de courte durée (PAICD) assure un traitement uniforme pour tous les employés lorsqu

Plus en détail

Prévoyance. Master life Notice. Cette notice reprend les Conditions Générales du contrat souscrit par l association ANPERE

Prévoyance. Master life Notice. Cette notice reprend les Conditions Générales du contrat souscrit par l association ANPERE Prévoyance Master life Notice Cette notice reprend les Conditions Générales du contrat souscrit par l association ANPERE Janvier 2009 - SOMMAIRE Objet du contrat 6 Garanties 6 1. Garantie de base : Capital

Plus en détail

OUTIL DE DÉTECTION PRÉCOCE DU BURNOUT. Guide d utilisation

OUTIL DE DÉTECTION PRÉCOCE DU BURNOUT. Guide d utilisation OUTIL DE DÉTECTION PRÉCOCE DU BURNOUT Guide d utilisation Service public fédéral Emploi, Travail et Concertation sociale Avec le soutien du Fonds Social Européen Cet outil peut également être consulté

Plus en détail

PREVOYANCE -----------------------

PREVOYANCE ----------------------- NOTICE D INFORMATION PREVOYANCE ----------------------- CONNAISSEZ VOS DROITS... Juillet 2011 Caissedeprévoyancedesagentsdelasécuritésocialeetassimilés régieparlecodedelasécuritésociale 2ter,boulevardSaintMartin75010PARIS

Plus en détail

Oasis. Le Compétiteur COUP D ŒIL SUR. Individual critical. illness insurance

Oasis. Le Compétiteur COUP D ŒIL SUR. Individual critical. illness insurance CRITICAL ASSURANCE ILLNESS INVALIDITÉ INSURANCE INDIVIDUELLE AT A GLANCE Oasis COUP D ŒIL SUR Individual critical Le Compétiteur illness insurance Table des matières Le Compétiteur...................................1

Plus en détail

Demande d indemnités pour un membre de la famille immédiate

Demande d indemnités pour un membre de la famille immédiate Programme d indemnisation des victimes d actes criminels : Demande d indemnités pour un membre de la famille immédiate Le Programme d indemnisation des victimes d actes criminels est administré par la

Plus en détail

L aide aux aidants. Psychologue clinicienne. Capacité de gériatrie mars 2009

L aide aux aidants. Psychologue clinicienne. Capacité de gériatrie mars 2009 L aide aux aidants Aude Comberieu Psychologue clinicienne Hôpital Émile Roux Capacité de gériatrie mars 2009 Définition L aidant naturel L aidant non professionnel L aidant familial «L aidant familial

Plus en détail

Stress des soignants et Douleur de l'enfant

Stress des soignants et Douleur de l'enfant 5e rencontre francophone Suisse et France voisine de la douleur chez l enfant Stress des soignants et Douleur de l'enfant Céline ROUSSEAU-SALVADOR Psychomotricienne - Psychologue Clinicienne Service d

Plus en détail

PLEINS FEUX SUR DES CONSEILS JUDICIEUX. Evelyn Jacks, Présidente, Knowledge Bureau

PLEINS FEUX SUR DES CONSEILS JUDICIEUX. Evelyn Jacks, Présidente, Knowledge Bureau PLEINS FEUX SUR DES CONSEILS JUDICIEUX Evelyn Jacks, Présidente, Knowledge Bureau ORDRE DU JOUR Statistiques Difficultés Évaluation Rôles des intervenants Finances Mesures fiscales Exécution : planification

Plus en détail

COMPÉTENCES CLINIQUES - SANTÉ MENTALE CONNAISSANCES PRÉALABLE OBJECTIFS 1. ENTRETIEN PSYCHIATRIQUE. 1.1. Les buts de l entretien psychiatrique

COMPÉTENCES CLINIQUES - SANTÉ MENTALE CONNAISSANCES PRÉALABLE OBJECTIFS 1. ENTRETIEN PSYCHIATRIQUE. 1.1. Les buts de l entretien psychiatrique CONNAISSANCES PRÉALABLE Les séminaires de compétences cliniques de santé mentale se basent sur l enseignement «Anamnèse et compétences psychosociales» du N. Blondel & C. Salathé (2014) et les cours de

Plus en détail