Règles. de bonne conduite. pour le développement du photovoltaïque dans le bâtiment en France. Entreprise de bâtiment. Fabricant. Ingénierie.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Règles. de bonne conduite. pour le développement du photovoltaïque dans le bâtiment en France. Entreprise de bâtiment. Fabricant. Ingénierie."

Transcription

1 L entreprise du bâtiment au centre de l acte de construire CRÉONS ENSEMBLE LES MÉTIERS DE DEMAIN Règles de bonne conduite pour le développement du photovoltaïque dans le bâtiment en France Entreprise de bâtiment Fabricant Ingénierie Assureur Banque Maître d ouvrage FEDERATION FRANÇAISE DU BATIMENT GMPV PHOTOVOLTAÏQUE

2 Nos missions Le GMPV-FFB représente les métiers du bâtiment aptes à aborder de façon transversale les spéci - cités des installations photovoltaïques, soit près de entreprises. Les entreprises du groupement, notamment d électricité, de couverture, d étanchéité, de métallerie et de génie climatique, interviennent lors de la conception, de l installation et de la maintenance des systèmes. Les professionnels du GMPV-FFB sont appelés à être les acteurs des métiers de demain en maîtrisant ces nouvelles compétences multimétiers et en participant activement au développement raisonné et cohérent du photovoltaïque dans l enveloppe du bâtiment. Les principes défendus par les professionnels du bâtiment en France, tels que savoir-faire, engagements, contrôles, responsabilités, doivent permettre de garantir un ouvrage solide et étanche, dont la performance est éprouvée et mesurée dans le temps. Le GMPV-FFB souhaite promouvoir le développement du photovoltaïque dans le bâtiment de façon raisonnée, responsable et respectueuse des règles et pratiques des métiers de la construction. Dans ce contexte, le GMPV-FFB souhaite avant tout placer l entreprise du bâtiment à sa juste place, c est-à-dire au centre de l acte de construire et de rénover. Objectifs En vue d assurer la qualité de la réalisation des installations photovoltaïques sur bâtiment, les entreprises du GMPV- FFB, forces de proposition et professionnels de terrain, contribuent activement et collectivement en proposant un ensemble de règles de bonne conduite, concrètes et pragmatiques. Les réponses à apporter doivent être qualitatives et durables, en adéquation avec les besoins des entreprises de bâtiment ayant une partie de leur activité dédiée au photovoltaïque, qui s engagent sur des projets de longue durée (au-delà de 20 ans). Les règles de bonne conduite doivent s attacher à la bonne formation des intervenants, à la qualité des produits mis en œuvre et à la cohérence de la prestation. Elles doivent garantir une compétence (formation, quali cation, certi cation), un savoirfaire, un professionnalisme et une expertise dans le conseil, la mise en œuvre et la maintenance d installations photovoltaïques sur bâtiment. Ces règles de bonne conduite visent la satisfaction totale du client.

3 Règles de bonne conduite L entreprise de bâtiment s engage à respecter les règles suivantes et, dès lors que cela est possible, à justi er du respect de ces règles auprès du maître d ouvrage lors de la présentation du devis. FORMATION / QUALIFICATION Disposer, pour l activité photovoltaïque, d une quali cation/certi cation d un organisme accrédité par le COFRAC (exemple : Qualibat, Qualifelec ), avoir obtenu une quali cation/certi cation en probatoire ou bien avoir engagé une démarche d obtention de l un de ces signes de qualité. Associer au chantier des compagnons disposant des quali cations réglementaires. Associer au chantier des compagnons ayant suivi un stage chez les fabricants, ou in situ. Chaque stage portant sur la connaissance du couple système d intégration modules photovoltaïque. MARCHÉS Déclarer au client la sous-traitance. Respecter les plafonds de sous-traitance imposés par les organismes de quali cation/ certi cation. S assurer que l entreprise sous-traitante ou cotraitante respecte les présentes règles de bonne conduite du GMPV-FFB. ASSURANCE Disposer d une attestation à jour couvrant sa responsabilité civile et sa responsabilité décennale pour l activité photovoltaïque et pour le système photovoltaïque mis en œuvre, compatible avec la taille du chantier. CONSEIL / SUIVI Conseiller le client, remettre une étude de faisabilité et de conception, ou bien proposer au client un service externalisé (bureau d études ). Proposer de prendre en charge les démarches administratives si le client souhaite mandater l entreprise. ÉTUDE / CONCEPTION Choisir un système photovoltaïque disposant d une évaluation technique (avis technique, Pass Innovation vert valable, ETN, ATEx). Choisir des modules photovoltaïques disposant d un certi cat de respect des normes NF EN (dans le cas de modules au silicium cristallin), NF EN (dans le cas de modules en couches minces), NF EN (dans tous les cas) et disposant préférentiellement d une certi cation renforcée.

4 MISE EN ŒUVRE Réaliser la liste des moyens de mise en œuvre dont dispose l entreprise ou des moyens qu elle s engage à utiliser pour une mise en œuvre en sécurité. Respecter les règles de l art et les préconisations des documents suivants, lorsque ceux-ci correspondent au mode d installation du système photovoltaïque : le guide RAGE 2012 Conception, mise en œuvre et maintenance des systèmes photovoltaïques par modules rigides en toitures inclinées; les recommandations professionnelles de la CSFE en date de juin 2009 et février 2011; la norme NF C et le guide UTE C ; le guide PROMOTELEC-FFIE; les règles techniques du Guide pour l établissement des descriptifs du GMPV-FFB. Respecter les règles d hygiène, de sécurité et de propreté sur chantier. FIN DE CHANTIER E f fe c t u e r u ne che d autocontrôle en n de chantier (exemple : autocontrôle selon la che pratique Photovoltaïque en couverture de l UECF-FFB). Réaliser un dossier des ouvrages exécutés (DOE) ou équivalent reprenant l ensemble des documents en n de chantier avec le PV de réception, les ches techniques des matériels mis en œuvre, les certi cats des modules photovoltaïques, les documents administratifs, les numéros de série des matériels mis en œuvre, l attestation du CONSUEL et le contrat de maintenance, le cas échéant. SUIVI Proposer un suivi de l installation au travers d un contrat de maintenance (reconductible) et d un monitoring éventuel; ou bien proposer au client à la réception des travaux, un service externalisé réalisé par une autre entreprise compétente. En cas de contrat de maintenance, produire l attestation d assurance responsabilité civile correspondante, et à jour.

5 Glossaire Quali cation Une quali cation est attribuée par un organisme quali cateur. Pour l obtenir, l entreprise doit justi er du respect de critères légaux, administratifs, juridiques, nanciers, techniques... Une quali cation est attribuée sur dossier après audit documentaire. Certi cation Une certi cation est attribuée par un organisme certi cateur. Pour l obtenir, l entreprise doit justi er du respect de critères légaux, administratifs, juridiques, nanciers, techniques... Une certi cation est attribuée sur dossier après audit documentaire et audit in situ (en entreprise et/ou sur chantier). COFRAC Comité français d accréditation. Il accrédite les organismes de quali cation ou certi cation sur la base de normes françaises ou internationales, attestant ainsi de l indépendance, de la transparence et de l impartialité de leur processus de quali cation ou certi cation. Module photovoltaïque Désigne un assemblage (cadré ou non) de cellules photovoltaïques interconnectées, complètement protégées de l environnement. Les cellules photovoltaïques sont généralement piégées entre une plaque de verre et une ne couche de polymère, ou entre deux plaques de verre. Système d intégration Ensemble d éléments permettant le supportage et la mise en œuvre des modules photovoltaïques en association avec le bâtiment. Responsabilité décennale Elle concerne les dommages : - qui compromettent la solidité de l ouvrage; - ou ceux qui rendent l ouvrage impropre à sa destination, quel que soit le siège des dommages; - ou encore ceux qui affectent la solidité des éléments d équipement qui font corps avec un ouvrage de viabilité, de fondation, d ossature, de clos ou de couvert lorsque ceux-ci surviennent dans un délai de 10 ans à compter de la réception de l ouvrage. Responsabilité civile Elle correspond à l obligation de réparer les dommages causés à autrui. Pour l entreprise, elle concerne les dommages aux tiers causés par le chantier. Évaluation technique Elle fournit aux acteurs de la construction un avis scienti que indépendant sur le comportement prévisible des ouvrages réalisés à l aide des procédés concernés. Elle porte sur le couple système d intégration modules photovoltaïques. Il existe plusieurs types d évaluations techniques correspondant aux systèmes photovoltaïques : avis technique, Pass Innovation, ATEx, ETN NF EN / / Il s agit de normes décrivant les essais à réaliser a n de véri er le bon fonctionnement ainsi que la sécurité électrique des modules photovoltaïques dans de nombreux types de conditions d utilisation et de conditions météorologiques. Sont notamment effectués des essais de cycles thermiques, de chaleur humide, de grêle, de charge mécanique Attestation CONSUEL Elle permet d attester de la conformité électrique de l installation. Des audits sont réalisés par le CONSUEL a n de véri er le respect des exigences de la norme NF C et du guide UTE C PV de réception Le procès-verbal de réception formalise l acte de réception des travaux par le maître d ouvrage, c està-dire l acte par lequel le maître d ouvrage déclare accepter l ouvrage et constater que les constructeurs ont rempli leurs engagements. Monitoring Il s agit de la surveillance de l installation photovoltaïque à distance en temps réel, par la communication des données instantanées de production électrique. Le monitoring permet de repérer rapidement les dysfonctionnements éventuels et de les traiter directement a n d optimiser la production électrique de l installation photovoltaïque.

6 Groupement des métiers du photovoltaïque (GMPV-FFB) Les membres fondateurs du groupement sont : Électricité La Fédération française des entreprises de génie électrique et énergétique (FFIE). Couverture L Union nationale de la couverture plomberie (UNCP-FFB). Étanchéité La Chambre syndicale française de l étanchéité (CSFE). Métallerie L Union des métalliers. Génie climatique L Union des entreprises de génie climatique et énergétique de France (UECF-FFB). Les membres actifs du groupement sont : Façades Le Syndicat national de la construction des fenêtres, façades et activités associées (SNFA). Verre La Fédération française des professionnels du verre (FFPV). Groupement des métiers du photovoltaïque 7-9 rue La Pérouse Paris Cedex 16 Tél. : Conception graphique : Laubywane

Guide. de rédaction des descriptifs de travaux. pour le développement du photovoltaïque dans le bâtiment en France. Prescripteurs.

Guide. de rédaction des descriptifs de travaux. pour le développement du photovoltaïque dans le bâtiment en France. Prescripteurs. FEDERATION FRANÇAISE DU BATIMENT L entreprise du bâtiment au centre de l acte de construire Nos missions Le GMPV-FFB représente les métiers du bâtiment aptes à aborder de façon transversale les spécificités

Plus en détail

Guide Systèmes photovoltaïques sur toiture-terrasse

Guide Systèmes photovoltaïques sur toiture-terrasse L entreprise du bâtiment au centre de l acte de construire CRÉONS ENSEMBLE LES MÉTIERS DE DEMAIN Guide Systèmes photovoltaïques sur toiture-terrasse À destination des acteurs du bâtiment NEUF RÉNOVATION

Plus en détail

CHARTE QUALITE pour l installation de générateurs photovoltaïques sur les bâtiments agricoles

CHARTE QUALITE pour l installation de générateurs photovoltaïques sur les bâtiments agricoles CHARTE QUALITE pour l installation de générateurs photovoltaïques sur les bâtiments agricoles Lors de la réalisation d une installation de production d électricité par la pose de générateur photovoltaïques

Plus en détail

Les signes de qualité des entreprises du bâtiment

Les signes de qualité des entreprises du bâtiment Les signes de qualité entreprises du bâtiment Partie 1 : Les Qualifications, les Appellations Les signes de reconnaissance de la qualité acteurs sont repères (marques de certification, de, appellations,

Plus en détail

L ASSURANCE CONSTRUCTION Comment ça marche?

L ASSURANCE CONSTRUCTION Comment ça marche? A S S U R A N C E S L ASSURANCE CONSTRUCTION Comment ça marche? 1. Le contrat Dommages ouvrage (pour les particuliers) 2. La responsabilité décennale (pour les professionnels) 3. Les différentes phases

Plus en détail

Choisir un professionnel compétent

Choisir un professionnel compétent L habitat Choisir un professionnel compétent COMPRENDRE Pour des bâtiments économes en énergie Édition : février 2015 sommaire glossaire introduction Faites appel à des professionnels compétents... 3 Des

Plus en détail

Contribution à la Concertation du Gouvernement

Contribution à la Concertation du Gouvernement Contribution à la Concertation du Gouvernement 06 Janvier 2011 Le Groupement des Métiers du Photovoltaïque de la Fédération Française du bâtiment (GMPV) regroupe, au sein de la FFB, les entreprises notamment

Plus en détail

REFERENTIEL POUR L ATTRIBUTION DE LA MENTION RGE :

REFERENTIEL POUR L ATTRIBUTION DE LA MENTION RGE : REFERENTIEL POUR L ATTRIBUTION DE LA MENTION RGE : RECONNU GARANT DE L ENVIRONNEMENT Date de mise en application : 20/02/2014 QUALIFELEC RE/0010 indice A 1 SOMMAIRE 1. DOMAINE D APPLICATION... 4 1.1 Objet...

Plus en détail

Les certifications QMF : 4452-4453 Qualibat Métallerie Feu

Les certifications QMF : 4452-4453 Qualibat Métallerie Feu Les certifications QMF : 4452-4453 Qualibat Métallerie Feu Daniel JACQUEMOT Le 09 décembre 2013 La définition de la 4453 445 METALLERIE RESISTANT AU FEU 4453 Fabrication et mise en œuvre d'ouvrages de

Plus en détail

I LE CONTRAT «DOMMAGES-OUVRAGES»

I LE CONTRAT «DOMMAGES-OUVRAGES» I LE CONTRAT «DOMMAGES-OUVRAGES» CAPRA - 2006 Page 1 sur 8 I.1. NATURE ET DUREE DES GARANTIES A GARANTIE OBLIGATOIRE Elle couvre, en dehors de toute recherche de responsabilité, au bénéfice du souscripteur

Plus en détail

MAÎTRISER LES RISQUES D UN PROJET DE CONSTRUCTION

MAÎTRISER LES RISQUES D UN PROJET DE CONSTRUCTION 1/ 27 MAÎTRISER LES RISQUES D UN PROJET DE CONSTRUCTION Ouvrages soumis à l obligation d assurance Avril 2013 SOMMAIRE 2/ 27 DU PROJET DE CONSTRUCTION À LA VIE DE L OUVRAGE : LES RISQUES LIÉS À CHAQUE

Plus en détail

L assureur, partenaire de la sécurisation de l activité des entreprises

L assureur, partenaire de la sécurisation de l activité des entreprises L assureur, partenaire de la sécurisation de l activité des entreprises DES QUESTIONS À SE POSER EN MATIÈRE D ASSURANCE CONSTRUCTION QUIZZ L assurance est-elle obligatoire? que dit la loi? Est-elle indispensable?

Plus en détail

EN CAS DE DÉFAUT DE CONSTRUCTION, CONTACTER D ABORD LE CONSTRUCTEUR L ASSURANCE DOMMAGE-OUVRAGE NE REMPLACE PAS LE SERVICE APRÈS-VENTE DU CONSTRUCTEUR

EN CAS DE DÉFAUT DE CONSTRUCTION, CONTACTER D ABORD LE CONSTRUCTEUR L ASSURANCE DOMMAGE-OUVRAGE NE REMPLACE PAS LE SERVICE APRÈS-VENTE DU CONSTRUCTEUR La garanties Dommage-Ouvrage qu est ce que c est? Vous êtes propriétaire d une maison que vous avez fait construire depuis moins de 10 ans. Un désordre lié à la construction apparaît. Vous avez souscrit

Plus en détail

Les fondements juridiques sous-tendant les

Les fondements juridiques sous-tendant les L expert Dégât des eaux et la responsabilité des entreprises L auteur Christophe Gadouleau Dans la pratique quotidienne de son activité, l expert Dégât des eaux intervenant en dommage est parfois en situation

Plus en détail

Les matériaux biosourcés c'est maintenant!

Les matériaux biosourcés c'est maintenant! Les matériaux biosourcés c'est maintenant! POITIERS, LE 8 NOVEMBRE 2012 Frédéric FLEURY Direction Régionale de l'environnement, de l Aménagement et du Logement Poitou-Charentes www.poitou-charentes.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

COMMENT DEVENIR RGE RECONNU GARANT DE L ENVIRONNEMENT?

COMMENT DEVENIR RGE RECONNU GARANT DE L ENVIRONNEMENT? GUIDE POUR LES ENTREPRISES DU BÂTIMENT JUILLET 2015 COMMENT DEVENIR RGE RECONNU GARANT DE L ENVIRONNEMENT? SOMMAIRE 1. QU EST-CE QUE LA MENTION RGE? 2. POURQUOI OBTENIR LA MENTION RGE? Page 04 Page 06

Plus en détail

Marché Public de Services MARCHE D ASSURANCES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.)

Marché Public de Services MARCHE D ASSURANCES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) Marché Public de Services VILLE D HERLIES MARCHE D ASSURANCES Prestation de services d Assurances Dommages Ouvrage pour la construction, Tous Risques Chantier, Responsabilité Civile du Maître d Ouvrage

Plus en détail

GUIDE POUR LES ENTREPRISES DU BÂTIMENT COMMENT DEVENIR RGE RECONNU GARANT DE L ENVIRONNEMENT? JUILLET 2015

GUIDE POUR LES ENTREPRISES DU BÂTIMENT COMMENT DEVENIR RGE RECONNU GARANT DE L ENVIRONNEMENT? JUILLET 2015 GUIDE POUR LES ENTREPRISES DU BÂTIMENT COMMENT DEVENIR RGE RECONNU GARANT DE L ENVIRONNEMENT? JUILLET 2015 SOMMAIRE 1 QU EST QUE LA MENTION RGE? 2 POURQUOI OBTENIR LA MENTION RGE? 3 COMMENT DEVENIR RGE?

Plus en détail

M PECCOUD LAURENT 20 RUE DE LA VOUTE 74290 VEYRIER DU LAC FR

M PECCOUD LAURENT 20 RUE DE LA VOUTE 74290 VEYRIER DU LAC FR Assurance BTPlus Votre agent général M VULLIET PIERRE 84 AV GAMBETTA 74000 ANNECY Tél : 04 50 23 44 58 Fax : 04 50 23 61 31 E-mail : AGENCE.VULLIET@AXA.FR Portefeuille : 74009144 M PECCOUD LAURENT 20 RUE

Plus en détail

Confiez vos travaux de bâtiment à une entreprise compétente

Confiez vos travaux de bâtiment à une entreprise compétente Confiez vos travaux de bâtiment à une entreprise compétente Vous entreprenez la construction ou la rénovation de votre habitation? Vous devez changer votre toiture, votre parquet, votre chaudière A QUI

Plus en détail

Reconnu Garant de l Environnement 2014

Reconnu Garant de l Environnement 2014 Reconnu Garant de l Environnement 2014 Chambre de Métiers et de l'artisanat du Cher Régis Mautré 40 rue Moyenne BP249 18005 BOURGES CEDEX Tél : 02.48.69.70.78 Fax : 02.48.69.70.69 Mail : r.mautre@cm-bourges.fr

Plus en détail

Questionnaire de souscription Responsabilité Civile Professionnelle - Décennale

Questionnaire de souscription Responsabilité Civile Professionnelle - Décennale Questionnaire de souscription Responsabilité Civile Professionnelle - Décennale Le Proposant Raison sociale : Statut juridique : Date de création : Adresse : Code postal : Ville : E-mail : Tél. : Fax :

Plus en détail

Journées régionales d information des formateurs. Les problèmes liés aux pathologies. Pascale GONZALEZ (Expert) AQC : JRIF 2010 - La Réunion 1

Journées régionales d information des formateurs. Les problèmes liés aux pathologies. Pascale GONZALEZ (Expert) AQC : JRIF 2010 - La Réunion 1 Journées régionales d information des formateurs Les problèmes liés aux pathologies Pascale GONZALEZ (Expert) AQC : JRIF 2010 - La Réunion 1 AQC : JRIF 2010 - La Réunion 2 AQC : JRIF 2010 - La Réunion

Plus en détail

Avenant n 1 relatif à la Charte d engagement définissant les conditions d obtention de la mention «RGE» «Reconnu Garant de l'environnement» relative

Avenant n 1 relatif à la Charte d engagement définissant les conditions d obtention de la mention «RGE» «Reconnu Garant de l'environnement» relative Avenant n 1 relatif à la Charte d engagement définissant les conditions d obtention de la mention «RGE» «Reconnu Garant de l'environnement» relative aux signes de qualité délivrés aux entreprises réalisant

Plus en détail

L Audit Énergétique de Qualité: Une clé essentielle pour atteindre les objectifs du Grenelle

L Audit Énergétique de Qualité: Une clé essentielle pour atteindre les objectifs du Grenelle Chambre de l Ingénierie et du Conseil de France L Audit Énergétique de Qualité: Une clé essentielle pour atteindre les objectifs du Grenelle P LE BORGNE CICF H DESPRETZ ADEME Pourquoi l audit énergétique?

Plus en détail

Formation. Logements BBC à ossature métallique

Formation. Logements BBC à ossature métallique Formation Logements BBC à ossature métallique Module 1 La RT2012 Comprendre les enjeux de la nouvelle réglementation thermique, identifier les principales exigences et acquérir des notions de thermique

Plus en détail

ASSURANCE DÉCENNALE: MODE D EMPLOI : GUIDE À USAGE DES CONSTRUCTEURS EUROPÉENS

ASSURANCE DÉCENNALE: MODE D EMPLOI : GUIDE À USAGE DES CONSTRUCTEURS EUROPÉENS ASSURANCE DÉCENNALE: MODE D EMPLOI : GUIDE À USAGE DES CONSTRUCTEURS EUROPÉENS Ce guide est destiné à vous aider à préparer votre entretien, en vue de souscrire un contrat d assurance de responsabilité

Plus en détail

Souscription des assurances construction par un maître d ouvrage public

Souscription des assurances construction par un maître d ouvrage public Souscription des assurances construction par un maître d ouvrage public Octobre 2013 1 / 24 SOMMAIRE 1) LE PROCESSUS DE SOUSCRIPTION 1.1) Quand souscrire les assurances construction? 1.2) Quels sont les

Plus en détail

DEMANDE D'ASSURANCE. Dommages Ouvrage CNR Tous Risques Chantier RC Maître d'ouvrage

DEMANDE D'ASSURANCE. Dommages Ouvrage CNR Tous Risques Chantier RC Maître d'ouvrage DEMANDE D'ASSURANCE Dommages Ouvrage CNR Tous Risques Chantier RC Maître d'ouvrage L'attention du demandeur est attirée sur l'intérêt qu'il a à remplir le présent document de façon complète et précise

Plus en détail

Métiers du bâtiment : Signe de qualité RGE et éco-conditionnalité

Métiers du bâtiment : Signe de qualité RGE et éco-conditionnalité SERVICE ENVIRONNEMENT - NOTE DE VEILLE REGLEMENTAIRE N 1 2014 Métiers du bâtiment : Signe de qualité RGE et éco-conditionnalité Rédacteur : A.CHEVILLARD Date : 29/01/2014 mise à jour 14/01/2015 Introduction

Plus en détail

Les formations pour le bâtiment en Picardie

Les formations pour le bâtiment en Picardie 2nd semestre 2013 Les formations pour le bâtiment en Picardie ECONOMIE D ENERGIE NOUVELLES ENERGIES CONSTRUIRE DURABLEMENT DIRECTION D ENTREPRISE IFRB PICARDIE 33, Mail Albert 1er - CS 51 111-80011 AMIENS

Plus en détail

www.sfs-groupe.com Dommages-Ouvrage particulier maison individuelle Que couvre le contrat? Qui doit souscrire? Pourquoi souscrire? Quand souscrire?

www.sfs-groupe.com Dommages-Ouvrage particulier maison individuelle Que couvre le contrat? Qui doit souscrire? Pourquoi souscrire? Quand souscrire? Fiche produit Que couvre le contrat? Qui doit souscrire? Pourquoi souscrire? Quand souscrire? Que couvre la garantie obligatoire? Que couvre la garantie de bon fonctionnement des éléments d équipement?

Plus en détail

RGE PREAMBULE. Source d information. Reconnu Garant de l Environnement

RGE PREAMBULE. Source d information. Reconnu Garant de l Environnement 2014 PREAMBULE La politique énergétique et climatique met un accent fort sur l efficacité énergétique des bâtiments, que ce soit à la construction ou lors de leur rénovation. Cela implique un besoin en

Plus en détail

Faire réaliser des travaux chez soi

Faire réaliser des travaux chez soi L habitat Comprendre Faire réaliser des travaux chez soi Ce qu il faut savoir pour préparer, suivre et faire aboutir des travaux dans votre logement Édition : avril 2013 Des informations juridiques à connaître

Plus en détail

ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF RESPONSABILITES ET ASSURANCES

ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF RESPONSABILITES ET ASSURANCES 11ièmes assises nationales de l Assainissement Non Collectif 8 & 9 octobre 2014 Alès ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF RESPONSABILITES ET ASSURANCES M. MELLOUK : Co-gérant du Cabinet Rancy-Mellouk & Associés

Plus en détail

Assurance Décennale:

Assurance Décennale: Assurance Décennale: Mode D emploi : Guide À Usage Des Constructeurs Européens Ce guide est destiné à vous aider à préparer votre entretien, en vue de souscrire un contrat d assurance de responsabilité

Plus en détail

Guide d'analyse des devis photovoltaïques pour les installations de plus de 3 Kwc

Guide d'analyse des devis photovoltaïques pour les installations de plus de 3 Kwc Guide d'analyse des devis photovoltaïques pour les installations de plus de 3 Kwc Ce document présente les paramètres à prendre en compte lors de l'analyse des devis des installateurs. N'hésitez pas à

Plus en détail

Le rôle du maître d ouvrage.

Le rôle du maître d ouvrage. Le rôle du maître d ouvrage. Le maître d ouvrage peut être défini comme la personne morale ou physique pour laquelle l ouvrage est construit, il en est le responsable principal et, en tant que tel, est

Plus en détail

ATTESTATION. Assurance BTPlus SARL D EXPLOITATION ELECTRICIT DESSAU AV ADRIEN MAZET 1884 1962 ZAC DE LA CARRAIRE 13140 MIRAMAS FR

ATTESTATION. Assurance BTPlus SARL D EXPLOITATION ELECTRICIT DESSAU AV ADRIEN MAZET 1884 1962 ZAC DE LA CARRAIRE 13140 MIRAMAS FR Assurance BTPlus Votre agent général M DELACOUR PHILIPPE 11 PLACE JOURDAN BP 55 13142 MIRAMAS CEDEX Tél : 04 90 58 11 38 Fax : 04 90 58 45 56 E-mail : AGENCE.DELACOUR@AXA.FR Portefeuille : 13081044 SARL

Plus en détail

La Garantie Dommages Ouvrage. Notre offre, la Procédure et les règles de souscription.

La Garantie Dommages Ouvrage. Notre offre, la Procédure et les règles de souscription. La Garantie Dommages Ouvrage Notre offre, la Procédure et les règles de souscription. Ce document vous présentera toutes les informations nécessaires pour permettre à vos clients de soucrire une Police

Plus en détail

LA GARANTIE DECENNALE : UNE OPPORTUNITÉ POUR LE MAITRE D OUVRAGE?

LA GARANTIE DECENNALE : UNE OPPORTUNITÉ POUR LE MAITRE D OUVRAGE? LA GARANTIE DECENNALE : UNE OPPORTUNITÉ POUR LE MAITRE D OUVRAGE? CONFERENCE ARTS ET METIERS 21/09/2015 LE MAITRE D OUVRAGE Le maître d ouvrage, c'est-à-dire toute personne physique ou morale qui, agissant

Plus en détail

Les Formations et Qualifications Solaire thermique Collectif pour les entreprises d installation. Monsieur Autric Thierry Qualit EnR

Les Formations et Qualifications Solaire thermique Collectif pour les entreprises d installation. Monsieur Autric Thierry Qualit EnR Les Formations et Qualifications Solaire thermique Collectif pour les entreprises d installation Monsieur Autric Thierry Qualit EnR 5 mai 2015 Qualit EnR, l association pour la qualité des installations

Plus en détail

MAAF Assurances SA SOCIETE ANONYME AU CAPITAL DE 160 000 000 EUROS ENTIEREMENT VERSE RCS NIORT 542 073 580 Code APE 6512 Z ENTREPRISE REGIE PAR LE

MAAF Assurances SA SOCIETE ANONYME AU CAPITAL DE 160 000 000 EUROS ENTIEREMENT VERSE RCS NIORT 542 073 580 Code APE 6512 Z ENTREPRISE REGIE PAR LE MAAF Assurances SA SOCIETE ANONYME AU CAPITAL DE 160 000 000 EUROS ENTIEREMENT VERSE RCS NIORT 542 073 580 Code APE 6512 Z ENTREPRISE REGIE PAR LE CODE DES ASSURANCES N TVA intracommunautaire FR 38 542

Plus en détail

SARL AUBADE PISCINES RN 97 LES ANDUES 83210 SOLLIES PONT FR SARL AUBADE PISCINES RN 97 LES ANDUES

SARL AUBADE PISCINES RN 97 LES ANDUES 83210 SOLLIES PONT FR SARL AUBADE PISCINES RN 97 LES ANDUES Votre Assurance 4BTPlus AGENT M RAPASSE PATRICK 79 AVENUE DE LA CORSE BP 184 13264 MARSEILLE CEDEX 07 Tél : 04 91 31 89 31 Fax : 04 91 31 90 02 E-mail : AGENCE.BIGLIARDORAPASSE@AXA.FR Portefeuille : 0013038144

Plus en détail

SARL REHABILITATION SUD ZAC DU ROUBIAN 1 RUE DES CHARRETIERS 13150 TARASCON FR

SARL REHABILITATION SUD ZAC DU ROUBIAN 1 RUE DES CHARRETIERS 13150 TARASCON FR Assurance BTPlus Votre agent général ASSURALLIANCE SARL 2B AV VICTOR HUGO BP 121 13631 ARLES CEDEX Tél : 04 90 92 05 00 Fax : 04 90 92 04 30 Portefeuille : 13182144 SARL REHABILITATION SUD ZAC DU ROUBIAN

Plus en détail

Comment bien utiliser votre assurance «Dommages-Ouvrage»

Comment bien utiliser votre assurance «Dommages-Ouvrage» Comment bien utiliser votre assurance «Dommages-Ouvrage» Ce document est édité par l Agence Qualité Construction, association dont la mission est d améliorer la qualité des constructions. Il a été rédigé

Plus en détail

Guide d information. pour l application. des différents taux de TVA. aux menuiseries extérieures : Taux rénovation. Taux réduit.

Guide d information. pour l application. des différents taux de TVA. aux menuiseries extérieures : Taux rénovation. Taux réduit. Guide d information pour l application des différents taux de TVA aux menuiseries extérieures : Taux rénovation Taux réduit Taux normal Mars 2014 Sommaire 1. Conditions générales... 3 2. Définitions...

Plus en détail

Votre attestation BTPlus

Votre attestation BTPlus Votre Agent Général PASSICOS D. ET PASSICOS N. 4 RUE DE LA GUILLERIE 40500 ST SEVER ( 05 58 76 02 59 6 05 58 76 13 52 : AGENCE.MAP2@AXA.FR N ORIAS 07 002 156 (DAVID PASSICOS) 07 014 002 (NICOLAS PASSICOS)

Plus en détail

www.cuny-constructions.com

www.cuny-constructions.com CONSTRUCTEUR, FABRICANT LORRAIN www.cuny-constructions.com Construisez lorrain! POURQUOI NOUS CONFIER VOTRE PROJET? UNE EXPÉRIENCE UNIQUE Le travail et la passion du bois depuis 1824, dans tous ces métiers

Plus en détail

Les audits d installations Edition avril 2014

Les audits d installations Edition avril 2014 INSTALLATEURS ÉNERGIES RENOUVELABLES Les audits d installations Edition avril 2014 Aérothermie et géothermie Solaire thermique Bois énergie Solaire photovoltaïque Afin de renforcer l intérêt et la pertinence

Plus en détail

La qualité au service de. vos exigences

La qualité au service de. vos exigences La qualité au service de vos exigences Edito La qualité, la réactivité, l investissement humain dans chaque projet ont fait de ERI un acteur incontournable dans l acte de construire. ERI dispose, depuis

Plus en détail

LEXIQUE BATIMENT. Air neuf : Air extérieur introduit à l intérieur des logements par des dispositifs adaptés (fenêtres, entrées d air, ).

LEXIQUE BATIMENT. Air neuf : Air extérieur introduit à l intérieur des logements par des dispositifs adaptés (fenêtres, entrées d air, ). LEXIQUE BATIMENT ACERMI : Association pour la certification des matériaux isolants. La certification ACERMI garantit pour l isolant un niveau de qualité et permet de connaître ses caractéristiques, indispensables

Plus en détail

LES ASSURANCES DE LA CONSTRUCTION

LES ASSURANCES DE LA CONSTRUCTION LES ASSURANCES DE LA CONSTRUCTION 1 / 24 SOMMAIRE 1) INTRODUCTION AUX ASSURANCES DE LA CONSTRUCTION 1.1) A chaque étape, des risques liés à la construction 1.2) Les cinq assurances couvrant l ensemble

Plus en détail

EXIGENCES COMPLÉMENTAIRES POUR L ATTRIBUTION ET LE SUIVI D UNE QUALIFICATION PROFESSIONNELLE D'ENTREPRISE DANS L ACTIVITÉ :

EXIGENCES COMPLÉMENTAIRES POUR L ATTRIBUTION ET LE SUIVI D UNE QUALIFICATION PROFESSIONNELLE D'ENTREPRISE DANS L ACTIVITÉ : 1/10 EXIGENCES COMPLÉMENTAIRES POUR L ATTRIBUTION ET LE SUIVI D UNE QUALIFICATION PROFESSIONNELLE D'ENTREPRISE DANS L ACTIVITÉ : EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE Date d application : 01 juillet 2015 2/10 SOMMAIRE

Plus en détail

Séminaire sur les risques construction

Séminaire sur les risques construction Séminaire sur les risques construction Assurance & Réassurance Le groupement Algérien de l Assurance Responsabilité Décennale El Aurassi le 08 Juin 2009 18/06/2009 présent senté par LARIBI Yacine 1 Sommaire

Plus en détail

DE RENOVATION? GUIDE DES AIDES FINANCIÈRES 2015 VOUS AVEZ UN PROJET. Confort amélioré Economies d'énergie Patrimoine valorisé

DE RENOVATION? GUIDE DES AIDES FINANCIÈRES 2015 VOUS AVEZ UN PROJET. Confort amélioré Economies d'énergie Patrimoine valorisé VOUS AVEZ UN PROJET DE RENOVATION? GUIDE DES AIDES FINANCIÈRES 2015 EDITION 2015 avec la mention RGE et le CITE Confort amélioré Economies d'énergie Patrimoine valorisé SOMMAIRE ECO PTZ P.2 CREDIT D IMPÔT

Plus en détail

ASSURE 1- NATURE DE L ENTREPRISE : EURL SARL SA ETS ENTREPRISE MR AUTRE NOM DE L ENTREPRISE : NOM ET PRENOM DU GERANT :

ASSURE 1- NATURE DE L ENTREPRISE : EURL SARL SA ETS ENTREPRISE MR AUTRE NOM DE L ENTREPRISE : NOM ET PRENOM DU GERANT : Proposition d Assurance Responsabilité Civile et décennale des Entreprises de Construction A retourner par Fax au 04 37 24 52 79 ou par mail à narjisse.boughanemi@entrepreneursdelacite.org Tél : 04 37

Plus en détail

Fiche de renseignements ASSURANCE CONSTRUCTION

Fiche de renseignements ASSURANCE CONSTRUCTION Fiche de renseignements ASSURANCE CONSTRUCTION 1 - SOUSCRIPTEUR N Sociétaire :... Nom/Raison sociale :... Adresse :... Personne chargée du dossier :... Téléphone :... Fax :... E-mail :... En qualité de

Plus en détail

Guide pratique de réalisation d une centrale photovoltaïque raccordée au réseau sur le Grand Lyon

Guide pratique de réalisation d une centrale photovoltaïque raccordée au réseau sur le Grand Lyon (Mise à jour :YB), 28/10/2011 Guide pratique de réalisation d une centrale photovoltaïque raccordée au réseau sur le Grand Lyon La production d électricité grâce au photovoltaïque est un engagement environnemental

Plus en détail

<> SARL SAV GCL 0012 RUE CHEVRIER 41100 VENDOME FR

<> SARL SAV GCL 0012 RUE CHEVRIER 41100 VENDOME FR Assurance BTPlus Votre agent général M GUERAULT JEAN PIERRE 1B MAIL MARECHAL LECLERC BP 57 41102 VENDOME CEDEX Tél : 02 54 77 32 90 Fax : 02 54 73 10 96 E-mail : AGENCE.GUERAULT@AXA.FR Portefeuille : 341790087

Plus en détail

L assurance des travaux d installation d une

L assurance des travaux d installation d une L assurance des travau d installation d une centrale photovoltaïque Etes-vous bien assurés? Quel est l enjeu du photovoltaïque pour le promoteur?. Toute l attention se porte sur les conditions de rachat

Plus en détail

Actualisation de la formation spécifique de coordonnateur SPS suivant l arrêté du 26 décembre 2012

Actualisation de la formation spécifique de coordonnateur SPS suivant l arrêté du 26 décembre 2012 Actualisation de la formation spécifique de coordonnateur SPS suivant l arrêté du 26 décembre 2012 Tout coordonnateur SPS titulaire d une attestation de formation initiale. La réglementation : - les nouveaux

Plus en détail

GAMME GAMME. 03 21 33 99 44 - www.maisons-vasseur.com. e * Louise 93. à partir de

GAMME GAMME. 03 21 33 99 44 - www.maisons-vasseur.com. e * Louise 93. à partir de GAMME GAMME à partir de 65 000 e * 03 21 33 99 44 - www.maisons-vasseur.com MAISONS VASSEUR 40 rue du Communal - Le Plouy - 62 142 Colembert contact@maisons-vasseur.com Louise 93 Nous connaissons notre

Plus en détail

Construire sa maison bois en toute sécurité

Construire sa maison bois en toute sécurité Construire sa maison bois en toute sécurité Faire le choix d une maison bois, c est opter pour une maison performante, confortable et pérenne. C est également faire un geste pour l environnement, en utilisant

Plus en détail

Démarche qualité pour la fabrication de fenêtres aluminium réalisées en France, devenant éligibles aux aides de l état

Démarche qualité pour la fabrication de fenêtres aluminium réalisées en France, devenant éligibles aux aides de l état Démarche qualité pour la fabrication de fenêtres aluminium réalisées en France, devenant éligibles aux aides de l état Le label fenêtrealu est le seul label permettant d être reconnu comme : Un fabricant

Plus en détail

Immeuble collectif AQC

Immeuble collectif AQC AQC Immeuble collectif Comment bien utiliser votre assurance construction «Dommages-Ouvrage»? Ce document est édité par l Agence Qualité Construction, association dont la mission est d améliorer la qualité

Plus en détail

CAP Serrurier-métallier REFERENTIEL D ACTIVITES PROFESSIONNELLES PRESENTATION DES ACTIVITES ET TACHES

CAP Serrurier-métallier REFERENTIEL D ACTIVITES PROFESSIONNELLES PRESENTATION DES ACTIVITES ET TACHES REFERENTIEL D ACTIVITES PROFESSIONNELLES PRESENTATION DES ACTIVITES ET TACHES ACTIVITES : TACHES 1 - Prendre connaissance des documents, des consignes écrites et orales. 2 - Relever des cotes pour l'exécution

Plus en détail

EXIGENCES COMPLÉMENTAIRES POUR L ATTRIBUTION ET LE SUIVI D UNE QUALIFICATION PROFESSIONNELLE D'ENTREPRISE DANS L ACTIVITÉ :

EXIGENCES COMPLÉMENTAIRES POUR L ATTRIBUTION ET LE SUIVI D UNE QUALIFICATION PROFESSIONNELLE D'ENTREPRISE DANS L ACTIVITÉ : 1/8 EXIGENCES COMPLÉMENTAIRES POUR L ATTRIBUTION ET LE SUIVI D UNE QUALIFICATION PROFESSIONNELLE D'ENTREPRISE DANS L ACTIVITÉ : ISOLATION THERMIQUE ACOUSTIQUE Date d application : 01 juillet 2015 2/8 SOMMAIRE

Plus en détail

Les actions de l ADEME Ile-de- France pour la transition énergétique du secteur du bâtiment

Les actions de l ADEME Ile-de- France pour la transition énergétique du secteur du bâtiment Les actions de l ADEME Ile-de- France pour la transition énergétique du secteur du bâtiment Réunion de conjoncture du CERC Ile-de-France 7 Novembre 2013 Objectif environnementaux L objectif européen du

Plus en détail

PRÉAMBULE CRÉONS ENSEMBLE. L entreprise du bâtiment au centre de l acte de construire

PRÉAMBULE CRÉONS ENSEMBLE. L entreprise du bâtiment au centre de l acte de construire PRÉAMBULE CRÉONS ENSEMBLE Le GMPV-FFB, l Union LES MÉTIERS technique DE représentant DEMAIN les professionnels du photovoltaïque dans le bâtiment Ce guide a été établi par le GMPV-FFB, l Union de la Fédération

Plus en détail

de faible capacité (inférieure ou égale à 75 litres) doivent être certifiés et porter la marque NF électricité performance.

de faible capacité (inférieure ou égale à 75 litres) doivent être certifiés et porter la marque NF électricité performance. 9.5. PRODUCTION D EAU CHAUDE sanitaire Les équipements doivent être dimensionnés au plus juste en fonction du projet et une étude de faisabilité doit être réalisée pour les bâtiments collectifs d habitation

Plus en détail

LE CONTRAT DE CONSTRUCTION DE MAISON INDIVIDUELLE

LE CONTRAT DE CONSTRUCTION DE MAISON INDIVIDUELLE GUIDE PRATIQUE creditfoncier.fr LE CONTRAT DE CONSTRUCTION DE MAISON INDIVIDUELLE avec fourniture de plans Le Crédit Foncier vous présente le contrat de construction de maison individuelle Un contrat de

Plus en détail

Multirisque Professionnelle du Batiment

Multirisque Professionnelle du Batiment Multirisque Professionnelle du Batiment Couvrir votre entreprise en responsabilité décennale EN BREF La Multirisque Professionnelle du Bâtiment couvre les professionnels du bâtiment en Responsabilité Civile

Plus en détail

Multirisque Construction

Multirisque Construction Multirisque Construction Pour vous protéger en toutes circonstances, faites confiance à Aréas Diriger, c est vous investir au quotidien, faire des choix, prendre des décisions importantes. Mais c est aussi

Plus en détail

INSTALLATIONS PHOTOVOLTAÏQUES

INSTALLATIONS PHOTOVOLTAÏQUES INSTALLATIONS PHOTOVOLTAÏQUES Thème : ASSURANCE 1 PF Version du O5 novembre 2009 SOMMAIRE Pages Les risques assurables En cours de construction 4 En cours d exploitation 5 A la réception des installations

Plus en détail

8, rue Brémontier 75017 PARIS Tél : 01 40 53 06 15 N ORIAS 08 042 578. 31, rue de la Plaine 75020 PARIS

8, rue Brémontier 75017 PARIS Tél : 01 40 53 06 15 N ORIAS 08 042 578. 31, rue de la Plaine 75020 PARIS 8, rue Brémontier 75017 PARIS Tél : 01 40 53 06 15 N ORIAS 08 042 578 31, rue de la Plaine 75020 PARIS QUESTIONNAIRE DOMMAGES OUVRAGE Pour étude tarifaire CLIENT/PROSPECT : Secteur commercial : Date de

Plus en détail

RAPPORT D ENQUETE DE TECHNIQUE NOUVELLE

RAPPORT D ENQUETE DE TECHNIQUE NOUVELLE Bureau Alpes Contrôles bac.bourg@alpes-controles.fr - RAPPORT D ENQUETE DE TECHNIQUE NOUVELLE REFERENCE: BT120018 indice 0 NOM DU PROCEDE: MODULES PHOTOVOLTAIQUES ASSOCIES EN POSE PORTRAIT OU PAYSAGE:

Plus en détail

Devenir un professionnel RGE avec QUALIBAT

Devenir un professionnel RGE avec QUALIBAT Devenir un professionnel RGE avec QUALIBAT CMA Reims, mardi 28 janvier 2014 Pourquoi une qualification? -Une démarche volontaire.; -La reconnaissance formelle par une tierce partie indépendante de la capacité

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE D ADMISSION

DOSSIER DE DEMANDE D ADMISSION RAISON SOCIALE : CORRESPONDANT NOM : FONCTION : TEL : FAX : MOBILE : EMAIL : Ce dossier a pour objet l analyse de recevabilité de la demande d admission à la certification NF Maison Rénovée et de son option

Plus en détail

L'étanchéitéàl'air, un défi collectif Focus technique : la formation

L'étanchéitéàl'air, un défi collectif Focus technique : la formation L'étanchéitéàl'air, un défi collectif Focus technique : la formation Le Pôle Bâtiments Basse Consommation Une initiative ancrée dans la stratégie locale et en lien avec le Pôle de Compétitivité Energivie

Plus en détail

PROPOSITION ARTISANS TPE - DOMTOM MAXIMUM 10 PERSONNES (Hormis apprentis)

PROPOSITION ARTISANS TPE - DOMTOM MAXIMUM 10 PERSONNES (Hormis apprentis) PROPOSITION ARTISANS TPE - DOMTOM MAXIMUM 10 PERSONNES (Hormis apprentis) ARTISANS DU BÂTIMENT TPE (Hors Administratifs, apprentis comptés pour moitié) PROPOSANT Nom, prénom, raison sociale Voie (n, type,

Plus en détail

Les solutions. d autoconsommation de l électricité photovoltaïque. dans le bâtiment PRÉAMBULE CRÉONS ENSEMBLE

Les solutions. d autoconsommation de l électricité photovoltaïque. dans le bâtiment PRÉAMBULE CRÉONS ENSEMBLE PRÉAMBULE CRÉONS ENSEMBLE Le GMPV-FFB, l Union LES MÉTIERS technique DE représentant DEMAIN les professionnels du photovoltaïque dans le bâtiment Ce guide a été établi par le GMPV-FFB, l Union de la Fédération

Plus en détail

Eurotoit, le panneau haute performance pour l isolation thermique des toitures par l extérieur

Eurotoit, le panneau haute performance pour l isolation thermique des toitures par l extérieur Eurotoit, le panneau haute performance pour l isolation thermique des toitures par l extérieur Adapté au marché du neuf et de la rénovation en climat de plaine et de montagne. isolation thermique par l

Plus en détail

Dommages ouvrage, CNR, TRC. Renseignements généraux

Dommages ouvrage, CNR, TRC. Renseignements généraux Dommages ouvrage, CNR, TRC Référence de votre cabinet Code ORIAS N : Cachet de votre cabinet : Renseignements généraux Raison sociale Le proposant Nom prénom Adresse Code postal Ville Tél Fax Mail Code

Plus en détail

Le contrôle technique au service de la qualité de la construction

Le contrôle technique au service de la qualité de la construction Direction Départementale D des Territoires de la Savoie Éviter les non-conformit conformités s récurrentes r dans la construction neuve - Le contrôle technique au service de la qualité de la construction

Plus en détail

La Garantie de Performance Énergétique pour les bâtiments neufs

La Garantie de Performance Énergétique pour les bâtiments neufs La Garantie de Performance Énergétique pour les bâtiments neufs Paris, le 21 Mai 2013 Pour toute information complémentaire, contacter : Stéphane GRANDCHAMP 01.49.64.14.81 sgrandchamp@verspieren.com Introduction

Plus en détail

«RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux. Date d édition : Janvier 2014

«RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux. Date d édition : Janvier 2014 «RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux Date d édition : Janvier 2014 Ce document présente la liste des qualifications et certifications«rge» classées par domaine

Plus en détail

QUESTIONNAIRE ASSURANCE RESPONSABILITE CIVILE DECENNALE et PROFESSIONNELLE DES ENTREPRISES DE CONSTRUCTION

QUESTIONNAIRE ASSURANCE RESPONSABILITE CIVILE DECENNALE et PROFESSIONNELLE DES ENTREPRISES DE CONSTRUCTION SARL F L O V A L 32 Rue des Folles pensées 62380 BLEQUIN 09 71 30 95 50 03 21 93 11 97 Assurances@floval.eu www.floval.eu Siret 513 837 229 00022 Ape 6622 z QUESTIONNAIRE ASSURANCE RESPONSABILITE CIVILE

Plus en détail

RC Décennale. Renseignements généraux

RC Décennale. Renseignements généraux RC Décennale Référence de votre cabinet Code ORIAS N : Cachet de votre cabinet : Date d effet souhaitée Date d échéance Nom de l entreprise à assurer Nom et prénom du gérant Adresse entreprise Renseignements

Plus en détail

«RGE» travaux Liste des qualifications, certifications et parcours de formation par domaine de travaux. Date d édition : 1 septembre 2014

«RGE» travaux Liste des qualifications, certifications et parcours de formation par domaine de travaux. Date d édition : 1 septembre 2014 «RGE» travaux Liste des qualifications, certifications et parcours de formation par domaine de travaux Ce document présente : Date d édition : 1 septembre 2014 Les qualifications et certifications «RGE»

Plus en détail

É R C. Labels HPE Rénovation BBC-effinergie Rénovation

É R C. Labels HPE Rénovation BBC-effinergie Rénovation F PA É R C QUAMI CER TI IÉ M A I S O N R É N O V É E Labels HPE Rénovation BBC-effinergie Rénovation QU EST-CE QUE LA CERTIFICATION POUR LA RÉNOVATION? LA MARQUE NF MAISON RÉNOVÉE : CERTIFIE LA QUALITÉ

Plus en détail

Bâtiment SERRURIER- MÉTALLIER

Bâtiment SERRURIER- MÉTALLIER Bâtiment SERRURIER- MÉTALLIER SERRURIER- MÉTALLIER Le serrurier-métallier travaille tout type de construction métallique : serrurerie, rampe d escalier, porte, fenêtre, véranda, pont, passerelle, pylône...

Plus en détail

NOTES DE DOCTRINE. Manuel* réf. : PAGE PI CERTIF* réf. : 1 PE CERTIF* réf. : 02

NOTES DE DOCTRINE. Manuel* réf. : PAGE PI CERTIF* réf. : 1 PE CERTIF* réf. : 02 Manuel* réf. : PI CERTIF* réf. : 1 PE CERTIF* réf. : 02 RDT-ISC-0002-2014-Rév 0 3 NOTES DE DOCTRINE *Manuel = Manuel Qualité - PI = Procédure Interne - PE = Procédure Externe RÉDACTION VÉRIFICATION APPROBATION

Plus en détail

Je voudrais faire construire ma maison

Je voudrais faire construire ma maison Imprimé avec des encres végétales sur du papier PEFC par une imprimerie détentrice de la marque Imprim vert, label qui garantit la gestion des déchets dangereux dans les filières agréées. La certification

Plus en détail

EVE assurances. 6 Rue du Moulin à Tan 14100 Lisieux. Tél: 02 31 31 40 96

EVE assurances. 6 Rue du Moulin à Tan 14100 Lisieux. Tél: 02 31 31 40 96 EVE assurances 6 Rue du Moulin à Tan 14100 Lisieux Tél: 02 31 31 40 96 SOMMAIRE EVE assurances LE SITE... 2.L assurance dommages ouvrage... 3 Que couvre l assurance dommages ouvrage?... 3 Qui est garanti?...

Plus en détail

Votre assistant en. maîtrise de l énergie

Votre assistant en. maîtrise de l énergie Votre assistant en maîtrise de l énergie Pour nous contacter Siège Social : 40 rue du Général de Gaulle - 53800 Renazé 02 43 06 38 55 Agence Laval : Bd de la Communication 53950 Louverné 02 43 49 81 52

Plus en détail

Métiers du bâtiment : Signe de qualité RGE et éco-conditionnalité

Métiers du bâtiment : Signe de qualité RGE et éco-conditionnalité SERVICE ENVIRONNEMENT - NOTE DE VEILLE REGLEMENTAIRE N 1 2014 Métiers du bâtiment : Signe de qualité RGE et éco-conditionnalité Rédacteur : A.CHEVILLARD Date : 29/01/2014 Introduction Les aides publiques

Plus en détail

La qualification maintenance installations électriques concerne uniquement les opérations relatives à la maintenance des équipements suivants :

La qualification maintenance installations électriques concerne uniquement les opérations relatives à la maintenance des équipements suivants : RÉFÉRENTIEL MAINTENANCE INSTALLATIONS ÉLECTRIQUES Date de mise en application : 30/01/2014 Domaine d application La qualification maintenance installations électriques concerne uniquement les opérations

Plus en détail

Protocole. TRC/RC Maître d ouvrage Dommages Ouvrage/CNR. Syndic de copropriétés Administrateur de biens

Protocole. TRC/RC Maître d ouvrage Dommages Ouvrage/CNR. Syndic de copropriétés Administrateur de biens 2, avenue Jeanne 92600 ASNIERES SUR SEINE Tél. : 01.42.85.33.33 - Fax : 01.42.85.33.43 e-mail : info@rcb.fr Protocole TRC/RC Maître d ouvrage Dommages Ouvrage/CNR Syndic de copropriétés Administrateur

Plus en détail

LA VENTE D IMMEUBLES A RENOVER

LA VENTE D IMMEUBLES A RENOVER LA VENTE D IMMEUBLES A RENOVER L article 80 de la loi n 2006-872 du 13 juillet 2006, portant «engagement national pour le logement», a créé un nouveau contrat de vente en construction, le contrat de vente

Plus en détail