SOMMAIRE. Commune de L ILE D AIX. Enquête sur l usage des résidences secondaires en Charente-Maritime. Fiche d identité p.2. Fréquentation p.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SOMMAIRE. Commune de L ILE D AIX. Enquête sur l usage des résidences secondaires en Charente-Maritime. Fiche d identité p.2. Fréquentation p."

Transcription

1 Enquête sur l usage des résidences secondaires en Charente-Maritime Commune de L ILE D AIX Enquête menée en 2013 auprès de propriétaires de résidences secondaires en Charente-Maritime SOMMAIRE Fiche d identité p.2 Fréquentation p.4 Intégration dans la vie locale p.5 SYNTHESE Des propriétaires âgés, à majorité retraités et issus de la catégorie Cadres et professions intellectuelles supérieures Originaires de Régions proches et/ou desservies par l axe A10/TGV Des résidences secondaires occupées en moyenne 78 jours par an par le propriétaire et ses proches, et prêtées à un tiers 47 jours Calme, plage et paysage naturel : trois éléments qui donnent de la valeur au cadre de vie de la commune Avenir de la résidence secondaire : la moitié des propriétaires se prononcent pour la donation Des atouts soulignés : la qualité des eaux de baignade, la sécurité des biens et des personnes, et la diversité et la qualité des animations proposées Un impact économique important, notamment en ce qui concerne les commerces de la commune et le BTP à une échelle plus large Un sentiment d exposition aux risques liés à la mer exprimé par plus d un propriétaire sur deux Satisfaction p.6 Commerces et services p.7 Activités de loisirs p.9 Perception des risques liés à la mer p.10 Encart méthodologique : Population municipale (Insee 2011) : 236 habitants Nombre de propriétaires de résidences secondaires (2012): 187 Nombre de répondants à l enquête en 2013 : 77, soit 41 % de réponse Complément d enquête téléphonique auprès de 700 propriétaires volontaires de 10 communes (données globales aux 10 communes) Etude menée conjointement par Charente-Maritime Tourisme (CMT), les Chambres de Commerce et d Industrie La Rochelle et Rochefort-Saintonge, et le laboratoire Littoral, Environnement et Sociétés (LIENSs). Enquête réalisée de juin à septembre 2013 auprès de propriétaires de résidences secondaires sur 10 communes du littoral de la Charente-Maritime, dont 187 propriétaires à l Ile d Aix. Données sources issues des fichiers de redevance des ordures ménagères. Les logements en location à l année ou soumis à la taxe professionnelle ne sont pas considérés comme des résidences secondaires. Données redressées en fonction de l origine géographique de la résidence principale du propriétaire. Données jugées non significatives en dessous de 15 répondants à la question. Partenaires :

2 FICHE D IDENTITE 1/2 Plus de 25% de 5% à 24,9% Des propriétaires âgés, en majorité retraités et issus de catégories socio-professionnelles supérieures Une population majoritairement âgée (63 % de plus de 60 ans), mais une part de moins de 59 ans plus importante que sur d autres communes (hormis Ars-en-Ré) Une proportion de retraités (52 %) moins importante qu ailleurs (sauf à Ars-en-Ré) Foyers composés à 48 % par des couples, à 19 % par des personnes seules, et à 19 % par 4 personnes Plus d 1/2 des répondants issus de la catégorie Cadres et professions intellectuelles supérieures (53 %), et 26 % d artisans, commerçants, chefs d entreprise Origine géographique : une logique de proximité et d accessibilité Une forte proportion de propriétaires de résidences secondaires originaires du Poitou-Charentes (1/3) L influence de la proximité, et des axes déterminants : l A10 et la desserte TGV Une attractivité qui rayonne bien au-delà des régions limitrophes 32 % de Picto-Charentais 27 % de Franciliens 5 % d Aquitains et Limousins Pourcentage des répondants Âge des propriétaires résidents secondaires répondant à l enquête Ars-en-Ré Le Bois-Plage-en-Ré Châtelaillon Ile d'aix Fouras Île d Aix St-Denis-d'Oléron St-Pierre-d'Oléron La Tremblade Catégories socio-professionnelles des propriétaires résidents secondaires (en % des répondants) St-Palais-sur-Mer St-Georges-de-Didonne 75 ans et plus de 60 à 74 ans moins de 59 ans Valeurs enregistrées sur les 10 communes de l enquête Agriculteurs Artisans, commerçants chefs d entreprise Cadres, professions intel.sup. Professions intermédiaires Employés Ouvriers CLE DE LECTURE : Le graphique présenté ci-dessus affiche les données de la commune étudiée, et fait apparaître les valeurs maximales et minimales atteintes par l une ou l autre des 10 communes enquêtées. Cela permet de voir où se situe la commune entre ces deux bornes. 2/10

3 Pourcentage des répondants Île d Aix FICHE D IDENTITE 2/2 Une commune de résidence secondaire souvent choisie par expérience familiale A l échelle des 10 communes enquêtées, la plupart des propriétaires sont d anciens touristes, sauf dans le Pays Rochefortais où beaucoup sont des héritiers. Avant d acquérir votre résidence secondaire, quelle connaissance aviez-vous de sa commune d implantation? (plusieurs réponses possibles) Une grande majorité de maisons individuelles 1/3 d appartements à St-Georges-de- Didonne, à St-Palais, et Châtelaillon-Plage. Ailleurs, environ 90 % de maisons (96 % à l Ile d Aix). Type de résidence secondaire (en nombre de logements déclarés par la population enquêtée) Une maison Un appartement Autre Aucune connaissance Connaissance du lieu par sa réputation Ancien résident permanent Ancien touriste dans le lieu Enfant ou petit-enfant de résident secondaire ou permanent La plus grande part d enfants / petitsenfants de propriétaires (58 %) Moins d anciens touristes (29 %) que sur les autres communes enquêtées A l Ile d Aix, une capacité d accueil très majoritairement répartie entre des logements de 5-6 lits et de 7-10 lits. Les logements de plus de 11 couchages représentent plus de 20 % de la capacité d hébergement communale. 21% 5 1% 9% Capacité d accueil des résidences secondaires en fonction de leur taille (en nombre de lits) Île d Aix Résidence secondaire de 1 à 2 lits de 3 à 4 lits de 5 à 6 lits de 7 à 10 lits de 11 à 20 lits plus de 20 lits Beaucoup de travaux réalisés, d où des retombées sur la commune et les alentours 7 résidences secondaires sur 10 de l Ile d Aix ont fait l objet de travaux dans les 5 dernières années L achat de matériaux se fait toujours sur d autres communes que l Ile d Aix 1/4 des propriétaires ne font pas appel à des entreprises de travaux, les autres choisissent celles des communes alentours La moyenne annuelle des dépenses allouée aux travaux est de euros par résidence secondaire. Nature des travaux dans la résidence secondaire Peinture, décoration Chauffage, plomberie traditionnels Aménagement extérieur 15% Charpente, toiture Electricité Extension Economie d'énergie Autres Entretien courant 14% 3% Piscine 68% 28% 17% 17% 16% 13% 11% 9% 7% 2% "Comment avez-vous acquis votre résidence secondaire?" Vous avez acheté un bien déjà construit Vous en avez hérité Vous l'avez fait construire Autres 59% 3/10

4 Nombre de jours FREQUENTATION Selon la commune enquêtée, des propriétaires et leurs proches présents entre 75 et 94 jours par an dans leur résidence secondaire Nombre de jours d occupation par mois par le propriétaires et ses proches Île-d Aix Janv. Fév. Mars Avril Mai Juin Juillet Août Sept. Oct. Nov. Déc Mois de l année Les données ont été collectées de Juillet 2012 à juin 2013, pour mieux faire ressortir le pic estival elles sont présentées de manière non chronologique Jours d occupation Valeurs enregistrées sur les 10 communes de l enquête CLE DE LECTURE : Les propriétaires occupent leur résidence secondaire en moyenne 1 jour en janvier, 1 jour en février, 2 jours en mars, etc. Soit au total 78 jours par an. Vous arrive-t-il de louer votre résidence secondaire? 9 % seulement des propriétaires interrogés par téléphone disent louer leur résidence secondaire. Parmi ceux-ci, presque 2/3 la louent tous les ans. Les propriétaires de l Ile d Aix occupent leur résidence secondaire en moyenne un peu plus de 2 mois et 2 semaines par an (78 jours). Le pic estival à l Ile d Aix est bien visible en juillet, et des valeurs maximales de fréquentation sont observées en avril. Parallèlement, la résidence secondaire est occupée par un tiers entre 22 et 28 jours par an selon la commune La résidence secondaire de l Ile d Aix est occupée par un tiers en moyenne 47 jours par an (prêt ou accueil simultané impliquant une cohabitation). Le nombre de jours d occupation total de la résidence secondaire à l Ile d Aix est donc en moyenne de 125 jours par an. CLE DE LECTURE : L occupation par un tiers correspond soit à une occupation en présence du propriétaire (accueil), soit à un prêt par le propriétaire (ce dernier est donc absent). Dans le premier cas, le nombre de jours d occupation du propriétaire et du tiers ne peuvent se cumuler. Le nombre de jours d occupation total de la résidence secondaire (occupation du propriétaire et du tiers) est une estimation maximum : ces résultats devront être appréhendés avec précaution. 4/10

5 INTEGRATION DANS LA VIE LOCALE Une commune appréciée pour sa tranquillité, son paysage naturel, et sa plage Qu est-ce qui donne de la valeur au cadre de vie de votre résidence secondaire? (plusieurs réponses possibles) le calme, la tranquillité : 84 % des répondants (valeur maximale des 10 communes) le paysage naturel est cité par 79 % des répondants la plage est mentionnée par 65 % des répondants l ambiance pittoresque/atlantique : 49 % des répondants Par rapport aux autres communes enquêtées, l Ile d Aix se distingue également par des valeurs maximales pour le patrimoine architectural/urbain (40 %), et la qualité des relations sociales (23 %). Des propriétaires relativement investis dans la vie associative locale Pourcentage des répondants Île d Aix Dans les 10 communes, les propriétaires apprécient particulièrement le paysage naturel, la plage, et le calme, la tranquillité. Participation à la vie associative de la commune de la résidence secondaire (en % des répondants) Autre Valeurs enregistrées sur les 10 communes de l enquête Une association locale de propriétaires Un(e) comité ou association de quartier Une association de protection de l'environnement Une association culturelle et/ou sportive Aucune participation particulière A l Ile d Aix, 51 % des répondants disent ne participer à aucune action particulière. Les propriétaires de l Ile d Aix sont les plus investis des 10 communes enquêtées. Un investissement visible dans les associations culturelles/ sportives (26 %) et les associations de protection de l environnement (23 %). Pourcentage des répondants Avez-vous un projet particulier concernant l avenir de votre résidence secondaire? (plusieurs réponses possibles) A l Ile d Aix, la moitié des répondants se prononce pour la donation, contre généralement 1/3 dans les autres communes enquêtées. Projet d avenir de la résidence secondaire (Plusieurs réponses possibles, en % des répondants) Île d Aix Valeurs enregistrées sur les 10 communes de l enquête En faire votre résidence principale La louer à l'année La louer ponctuellement En faire une donation à vos enfants La vendre Aucun Autres "Vous sentez-vous plus investi dans la vie locale de votre commune de résidence secondaire que dans celle de votre résidence principale?" 32% 13% 55% Plus investi Moins investi Autant 6 % votent dans leur commune de résidence secondaire 5/10

6 10 SATISFACTION Quel est votre niveau de satisfaction concernant : INTERNET HAUT DÉBIT Ars-en-Ré Le Bois-Plage-en-Ré Châtelaillon Ile d'aix Fouras St-Denis-d'Oléron A l échelle des 10 communes, un cadre de vie apprécié... St-Pierre-d'Oléron La Tremblade St-Palais-sur-Mer St-Georges-de-Didonne Peu ou pas satisfait Sans opinion Satisfait 81 % de satisfaction pour la qualité des eaux de baignade (3ème valeur la plus haute des 10 communes) 73 % de satisfaction pour la sécurité des biens et des personnes 68 % de satisfaction pour la protection de l environnement L Ile d Aix affiche aussi environ 66 % de satisfaction pour la diversité et la qualité des animations, et pour son hospitalité. Cependant, une certaine insatisfaction est exprimée au sujet de l offre de services de santé (54 % d insatisfaction), et de la propreté et de la gestion des déchets (43 %)....à l exception de l accès internet, et du stationnement et de la circulation 10 Quel est votre niveau de satisfaction concernant : STATIONNEMENT, CIRCULATION Ars-en-Ré Le Bois-Plage-en-Ré Châtelaillon Ile d'aix Fouras St-Denis-d'Oléron St-Pierre-d'Oléron La Tremblade St-Palais-sur-Mer St-Georges-de-Didonne Peu ou pas satisfait Sans opinion Satisfait 10 Quel est votre niveau de satisfaction concernant : QUALITÉ EAUX BAIGNADE Ars-en-Ré Le Bois-Plage-en-Ré Châtelaillon Ile d'aix Fouras St-Denis-d'Oléron St-Pierre-d'Oléron La Tremblade St-Palais-sur-Mer St-Georges-de-Didonne L insatisfaction exprimée sur l Internet atteint 30 %, avec toutefois 43 % de sans opinion. L insatisfaction exprimée à propos du stationnement et de la circulation atteint quant à elle 51 % des répondants, soit la 3ème valeur d insatisfaction la plus importante des 10 communes enquêtées. Satisfait 6/10

7 COMMERCES & SERVICES 1/2 Des retombées importantes sur les commerces des communes de résidence secondaire PRODUITS Dans la commune Hors commune Boulangerie, pâtisserie n.s.* Epicerie Liquides, boissons Boucherie, charcuterie Huîtres, fruits de mer + + n.s. Poissonnerie Fruits et légumes Crèmerie, fromagerie Equipement de la maison Equipement de la personne Lieux d achat des produits de base à l Ile d Aix : (plusieurs réponses possibles) n.s n.s Jardinerie n.s Tabac, presse, journaux n.s. Légende : Commerces de proximité Marché Petites, moyennes et grandes surfaces *n.s. : non significatif Commerces traditionnels très utilisés Pourcentage de répondants : Supérieur ou égal à 80 % + + Entre 50 et 79 % + Entre 20 et 49 % Inférieur à 20 % A noter : contrairement aux autres communes, l achat sur le marché n est jamais cité de manière significative Evasion commerciale : concerne surtout la jardinerie, les équipements de la personne et de la maison, mais beaucoup d autres produits de base sont achetés sur d autres communes que l Ile d Aix 1/4 des répondants déclarent utiliser la vente à distance pour certains achats depuis leur résidence secondaire, contre seulement 6 à 17 % sur les autres communes enquêtées. Un très bon niveau de satisfaction sur les commerces de la commune, tant au niveau des horaires d ouverture (93 %) que de l accueil (73 %). Contrairement aux autres communes, l évaluation de la diversité de l offre est plus mitigée avec un peu plus de la moitié des répondants satisfaits (55 %). Quant au rapport qualité/prix, sujet senbible sur toutes les communes enquêtées en 2013, il recueille à l Ile d Aix la plus grande valeur d insatisfaction (78 %) des 10 communes. 7/10

8 COMMERCES & SERVICES 2/2 Des services appréciés, mais une utilisation variable selon leur type et la commune étudiée Les services bancaires sont très utilisés sur les 10 communes. Les salons d esthétique et de coiffure sont fréquentés par 1/4 à 1/2 des répondants selon la commune étudiée. Sur les 10 communes, se disent en général non concernés : 2/3 des répondants pour les services de pressing/laverie 1/2 pour le jardinage et l entretien près de 2/3 pour le ménage et le nettoyage A l échelle des 10 communes, moins de 10 % des propriétaires utilisent les services de gardiennage ou d aide à la personne. Services utilisés par les propriétaires répondants à l Ile d Aix Banque et distributeurs : 75 % dans la commune Esthétique, coiffure : 24 % dans la commune Jardinage : 29 % dans la commune NB : Les réponses obtenues sur l utilisation des services de pressing, de ménage, d entretien/réparation automobile, de gardiennage ou d aide à la personne sur la commune de l Ile d Aix sont toutes non significatives (moins de 15 répondants). Niveau de satisfaction des services A l échelle des 10 communes, les propriétaires de résidences secondaires expriment en général plus de 9 de satisfaction sur l ensemble des services, sauf à l Ile d Aix. L Ile d Aix recueille 69 % de satisfaction cumulée sur l évaluation des services. Faites-vous appel à des prestataires de service pour l entretien de votre résidence secondaire (jardinage, ménage, gardiennage, etc.)? 28 % des propriétaires interrogés par téléphone y font appel. Cet ordre de grandeur confirme le bilan de l enquête nationale ATOUT FRANCE 2010 sur les résidences secondaires, selon laquelle 35 % de l ensemble des propriétaires ont recours à au moins un prestataire extérieur pour les tâches d entretien, ménage, jardinage, etc. 8/10

9 ACTIVITES DE LOISIRS La commune de résidence secondaire comme lieu d activités et de détente Pour environ 90 % des propriétaires, la résidence secondaire est un lieu de détente, et un lieu de retrouvailles pour 61 % à 81 % selon la commune enquêtée. Les pratiques de cyclisme, la pêche, et l accueil de famille et d amis atteignent les valeurs maximales des 10 communes enquêtées. A l inverse, le shopping, la fréquentation des restaurants et bars, et les visites culturelles recueillent les valeurs minimales, tout comme la thalasso et le casino. Fréquentation des restaurants / bars : un bon niveau de satisfaction global, sauf pour le rapport qualité/prix Plus de 70 % des propriétaires des 10 communes sont satisfaits de l accueil et des horaires d ouverture des restaurants/bars, sauf à l Ile d Aix (59 % et 55 %). Diversité de l offre : l Ile d Aix au 6ème rang avec 58 % de satisfaction Rapport qualité/prix : l Ile d Aix au dernier rang (47 % de satisfaction) Type de restaurants fréquentés par les interrogés (plusieurs réponses possibles) : 79 % des interrogés choisissent un restaurant de type traditionnel 52 % un restaurant de fruits de mer/poissons 28 % un restaurant gastronomique Taille moyenne du groupe lors d une sortie au restaurant : 2 à 4 personnes. Ils y dépensent en moyenne 36 euros par personne par repas. Promenade à pied Promenade à velo Bricoler, jardiner Plage, baignade Pêcher Recevoir famille/amis Se reposer Shopping Restaurant bar Sport Animation culturelle Sport nautique Monuments musées Casino Thalasso Quelles activités pratiquez-vous régulièrement durant vos séjours dans votre résidence secondaire? (plusieurs réponses possibles) Valeurs enregistrées sur les 10 communes de l enquête 10 Pourcentage des répondants OFFICE DU TOURISME MUNICIPAL : Les propriétaires sont satisfaits des services de l Office de l Ile d Aix à 73 %. 79 % des interrogés utilisent les services de l Office du tourisme de leur commune de résidence secondaire. Activités de loisirs (clubs, associations, etc.) : 91 % des interrogés sont satisfaits de la diversité des activités, 87 % sont satisfaits de leur rapport qualité/prix, et 94 % de leurs horaires d ouverture. 9/10

10 PERCEPTION DES RISQUES LIES A LA MER Une culture du risque influencée par l occurrence d évènements extrêmes récents A l échelle des 10 communes enquêtées, la majorité des répondants n a pas subi de dégâts liés à la mer dans leur résidence secondaire (plus de 67 %). Les communes les plus impactées sont généralement celles où la conscience du risque est la plus forte (cf. graphique ci-contre). Communes les plus impactées : Ile d Aix : 33 % des répondants touchés Châtelaillon-Plage : 24 % Fouras : 17 % Ars-en-Ré : 12 % Communes peu impactées : La Tremblade : 7 % des répondants touchés Autres communes : moins de 5 % 86 % des dégâts subis sont sur les parties extérieures de la résidence secondaire Plus de 90 % des propriétaires étaient absents lors des dernières grandes tempêtes (1999, Xynthia, etc.). 1/2 des propriétaires ont alors contacté leur(s) voisin(s) pour s informer des dégâts, 29 % sont venus sur place. Les autres ont été informés par les médias ou les autorités locales (mairie, secours, etc.). "Pensez-vous être bien informé(e) par la commune sur les risques liés à la mer?" 49% 4% 47% Oui Non Ne souhaite pas répondre Considérez-vous que votre résidence secondaire est située dans une zone exposée aux risques liés à la mer? Ars-en-Ré Le Bois-Plage-en-Ré Châtelaillon Ile d'aix Fouras St-Denis-d'Oléron St-Pierre-d'Oléron La Tremblade St-Palais-sur-Mer St-Georges-de-Didonne Non Oui Des 10 communes, l Ile d Aix est la plus impactée par les risques liés à la mer. Le sentiment d exposition aux risques liés à la mer y est logiquement le plus fort, à raison de plus d un répondant sur 2 (57 %) qui se sent exposé. Plus d informations sur : Pour tout contact : Charente-Maritime Tourisme ; CCI La Rochelle / CCI Rochefort-Saintonge ; Laboratoire Littoral, Environnement et Sociétés /10

Enquête sur l usage des résidences secondaires en Charente-Maritime SAINT-PALAIS-SUR-MER SYNTHESE âgés, à majorité retraités

Enquête sur l usage des résidences secondaires en Charente-Maritime SAINT-PALAIS-SUR-MER SYNTHESE âgés, à majorité retraités Enquête sur l usage des résidences secondaires en Charente-Maritime Commune de SAINT-PALAIS-SUR-MER Enquête menée en 2013 auprès de propriétaires de résidences secondaires en Charente-Maritime SOMMAIRE

Plus en détail

SOMMAIRE. Commune de SAINT-GEORGES-DE-DIDONNE. Enquête sur l usage des résidences secondaires en Charente-Maritime. Fiche d identité p.

SOMMAIRE. Commune de SAINT-GEORGES-DE-DIDONNE. Enquête sur l usage des résidences secondaires en Charente-Maritime. Fiche d identité p. Enquête sur l usage des résidences secondaires en Charente-Maritime Commune de SAINT-GEORGES-DE-DIDONNE Enquête menée en 2013 auprès de propriétaires de résidences secondaires en Charente-Maritime SOMMAIRE

Plus en détail

Résultats clés de l enquête. Majoritairement résidents permanents en Poitou- Charentes

Résultats clés de l enquête. Majoritairement résidents permanents en Poitou- Charentes Résultats de l enquête 2014 sur l usage des résidences secondaires en Charente-Maritime Communauté d agglomération ROCHEFORT OCÉAN Enquête menée en 2014 auprès de propriétaires de résidences secondaires

Plus en détail

Résultats clés de l enquête. En majorité retraités, aisés et issus des catégories socio-professionnelles supérieures

Résultats clés de l enquête. En majorité retraités, aisés et issus des catégories socio-professionnelles supérieures Résultats de l enquête 2014 sur l usage des résidences secondaires en Charente-Maritime Communauté de Communes de L ÎLE DE RÉ Enquête menée en 2014 auprès de propriétaires de résidences secondaires en

Plus en détail

L équipement du centre ville. Zone d attraction et courants d achats des ménages. Enquête auprès des socioprofessionnels

L équipement du centre ville. Zone d attraction et courants d achats des ménages. Enquête auprès des socioprofessionnels ETUDE DE L ACTIVITE COMMERCIALE, ARTISANALE ET DE SERVICES DE HYERES L équipement du centre ville Zone d attraction et courants d achats des ménages Enquête auprès des socioprofessionnels ETUDE DE L APPAREIL

Plus en détail

Les carnetspro. mode d emploi SPÉCIAL RÉSIDENCES SECONDAIRES. N 8 Septembre 2015

Les carnetspro. mode d emploi SPÉCIAL RÉSIDENCES SECONDAIRES. N 8 Septembre 2015 Les carnetspro N 8 Septembre 2015 SPÉCIAL RÉSIDENCES SECONDAIRES Charente-Maritime Tourisme et les Chambres de Commerce et d Industrie de la Charente-Maritime travaillent conjointement depuis plus de 10

Plus en détail

Les séjours en hébergement marchand et non marchand en Picardie

Les séjours en hébergement marchand et non marchand en Picardie Les séjours en hébergement marchand et non marchand en Suivi de la Demande Touristique 2007 Novembre 2008 Contact TNS Sofres Département Sésame, pôle Tourisme Béatrice Guilbert 01 40 92 44 00 beatrice.guilbert@tns-sofres.com

Plus en détail

0.00 Janv. 1986 Janv. 1988 Janv. 1990 Janv. 1992 Janv. 1994 Janv. 1996 Janv. 1998 Janv. 2000 Janv. 2002 Janv. 2004 Janv. 2006 Janv. 2008 Janv.

0.00 Janv. 1986 Janv. 1988 Janv. 1990 Janv. 1992 Janv. 1994 Janv. 1996 Janv. 1998 Janv. 2000 Janv. 2002 Janv. 2004 Janv. 2006 Janv. 2008 Janv. COMPARAISON DES TAUX FIXES ET DES TAUX VARIABLES ET TAUX MOYEN DES PRÊTS HYPOTHÉCAIRES À L HABITATION À 5 ANS 2 Taux fixes Taux variables Réservé à l usage interne de. TAUX FIXES DES 25 DERNIÈRES ANNÉES

Plus en détail

SYNTHESE QUESTIONNAIRES DE SATISFACTION SAISON

SYNTHESE QUESTIONNAIRES DE SATISFACTION SAISON SYNTHESE QUESTIONNAIRES DE SATISFACTION SAISON 2011 Administration des questionnaires Les questionnaires de satisfaction, en français, sont mis à disposition des visiteurs en libre service, sur la banque

Plus en détail

QuickTime et un décompresseur sont requis pour visionner cette image. ETUDE DE CLIENTELE TOURISTIQUE DU LIMOUSIN. 7 avril 2009

QuickTime et un décompresseur sont requis pour visionner cette image. ETUDE DE CLIENTELE TOURISTIQUE DU LIMOUSIN. 7 avril 2009 ETUDE DE CLIENTELE TOURISTIQUE DU LIMOUSIN 7 avril 2009 Objectifs de l enquête Définir les caractéristiques des clientèles touristiques du Limousin : motivations, profils et comportements Mesurer leur

Plus en détail

Book Commercial // La Tremblade

Book Commercial // La Tremblade Book Commercial // La Tremblade Résidence Services Seniors Domitys Infos pratiques Nom de la résidence : La Perle de Nacre Adresse : Boulevard Roger Letelié Lieu-dit «l Atelier» 17390 La Tremblade Architecte

Plus en détail

La fréquentation touristique en Gironde

La fréquentation touristique en Gironde La fréquentation touristique en Gironde Données de cadrage actualisées DONNÉES SOURCES : BASE DE DONNÉES RÉGIONALE CRT AQUITAINE - 2010 Avril 2012 SOMMAIRE Méthodologie Les caractéristiques des séjours

Plus en détail

Finistère N 8 - AVRIL 2008 UNE PUBLICATION DU COMITE DEPARTEMENTAL DU TOURISME

Finistère N 8 - AVRIL 2008 UNE PUBLICATION DU COMITE DEPARTEMENTAL DU TOURISME Finistère N 8 - AVRIL 2008 La fréquentation touristique selon le moyen de transport : le train UNE PUBLICATION DU COMITE DEPARTEMENTAL DU TOURISME SOMMAIRE 02 Sommaire 03 Données de cadrage 04 L origine

Plus en détail

Résultats de l enquête client 2010-2011. Golfe de Saint-Tropez

Résultats de l enquête client 2010-2011. Golfe de Saint-Tropez Résultats de l enquête client 2010-2011 Golfe de Plan de la présentation L enquête Les chiffres-clés Quand et où viennent nos clients Qui sont nos clients Pratiques et comportements Satisfaction Les réponses

Plus en détail

Image de Nevers et de l action touristique locale. Etude réalisée en mai juin juillet 2007

Image de Nevers et de l action touristique locale. Etude réalisée en mai juin juillet 2007 Image de Nevers et de l action touristique locale Etude réalisée en mai juin juillet 2007 Image de Nevers dans la presse en 2006 Presse nationale : Nevers est très peu citée dans la presse nationale sauf

Plus en détail

- Communauté d Agglomération Royan Atlantique -

- Communauté d Agglomération Royan Atlantique - 3 avenue Condorcet. 69100 Villeurbanne. Tél : 04 78 93 12 81 2 rue Crucy. 44005 Nantes Cedex 1. Tél : 02 40 12 75 83 24 rue Louis Blanc. 75010 Paris. Tél : 01 77 75 97 46 www.aidobservatoire.fr Elaboration

Plus en détail

Secours en Mer VHF : 9 Tel : 02 33 23 61 00

Secours en Mer VHF : 9 Tel : 02 33 23 61 00 01-janv-15 4h21 9h49 16h53 22h11 6h38 59 19h07 62 0h59 13h37 5h17 10h51 17h49 23h13 7h34 65 20h01 69 2h04 14h39 6h06 11h44 18h36 0h07* 8h21 73 20h47 76 3h02 15h33 6h50 12h30 19h19 0h51* 9h03 79 21h28 81

Plus en détail

4 - Le classement Meublés de tourisme. 5 Site Internet Espace pro

4 - Le classement Meublés de tourisme. 5 Site Internet Espace pro 1 - Chiffres clés 2013 Fréquentation Site Internet, site mobile Webcams 2 - Promotion 2013 Actions 2014 3 - La commercialisation Bilan 2013 Analyse des réservations et de la clientèle Analyse des «avis

Plus en détail

Études. Les publics de FontainebLeau

Études. Les publics de FontainebLeau Études Les publics de FontainebLeau développer l attrait touristique de et de ses principaux atouts que sont le château, la ville et le massif forestier fait partie intégrante de la stratégie régionale

Plus en détail

Le marché français. Fiche n 1 : Le Bassin Lyonnais. Données de cadrage. Observatoire d Aintourisme

Le marché français. Fiche n 1 : Le Bassin Lyonnais. Données de cadrage. Observatoire d Aintourisme LAin et ses principaux marchés touristiques Date : novembre 2010 Observatoire d Aintourisme Le marché français Fiche n 1 : Le Bassin Lyonnais Dans cette fiche marché, le Bassin Lyonnais correspond à la

Plus en détail

TYPOLOGIE DES SEJOURS EN RIVIERA COTE D AZUR

TYPOLOGIE DES SEJOURS EN RIVIERA COTE D AZUR TYPOLOGIE DES SEJOURS EN RIVIERA COTE D AZUR Base enquête clientèle avion 2002-2007 Espace littoral hors montagne, séjours loisirs hors affaires et résidences secondaires Octobre 2008 Contact BVA Jean

Plus en détail

LE PANORAMA DES VACANCES DES FRANÇAIS EN PROVENCE-ALPES-CÔTE D AZUR

LE PANORAMA DES VACANCES DES FRANÇAIS EN PROVENCE-ALPES-CÔTE D AZUR LE PANORAMA DES VACANCES DES FRANÇAIS EN PROVENCE-ALPES-CÔTE D AZUR 2014 ENQUÊTE COMMANDÉE PAR LE CRT PACA À PROTOURISME PANORAMA DES VACANCES DES FRANÇAIS SOMMAIRE Méthodologie de l étude 3 Focus : Les

Plus en détail

OPTIMISER L AMENAGEMENT DE SON POINT DE VENTE (7 H)

OPTIMISER L AMENAGEMENT DE SON POINT DE VENTE (7 H) OPTIMISER L AMENAGEMENT DE SON POINT DE VENTE (7 H) Sur REIMS Public : Artisans et conjoints collaborateurs, salarié(e)s. Objectifs : 1. Vendre Quoi?, A qui?, Où? Incidence sur l aménagement du point de

Plus en détail

Finistère N 1 - SEPTEMBRE 2007 UNE PUBLICATION DU COMITE DEPARTEMENTAL DU TOURISME

Finistère N 1 - SEPTEMBRE 2007 UNE PUBLICATION DU COMITE DEPARTEMENTAL DU TOURISME Finistère N 1 - SEPTEMBRE 2007 La fréquentation touristique selon le moyen de préparation du séjour : avec un office de tourisme UNE PUBLICATION DU COMITE DEPARTEMENTAL DU TOURISME SOMMAIRE 02 Sommaire

Plus en détail

La clientèle touristique dans les Ardennes saison 2012

La clientèle touristique dans les Ardennes saison 2012 La clientèle touristique dans les Ardennes saison 2012 Réalisation : D.Sikouk / JB.Monte Observatoire Économique Direction de la formation, des études économiques et de l information Avril 2013 1 Origine

Plus en détail

THESAURUS DU TOURISME ET DES LOISIRS

THESAURUS DU TOURISME ET DES LOISIRS THESAURUS DU TOURISME ET DES LOISIRS Liste structurée de descripteurs pour l indexation et la recherche de l information dans les domaines du tourisme et des loisirs 1 ére édition 1999. Les désignations

Plus en détail

La résidence secondaire en France Fonctionnement économique, mise en marché, services d intendance.

La résidence secondaire en France Fonctionnement économique, mise en marché, services d intendance. La résidence secondaire en France Fonctionnement économique, mise en marché, services d intendance. Préface Alors que la France comptait 250 000 résidences secondaires après guerre, elle en comptabilise

Plus en détail

ENQUÊTE AUPRÈS DES USAGERS DES ARTÈRES COMMERCIALES

ENQUÊTE AUPRÈS DES USAGERS DES ARTÈRES COMMERCIALES ENQUÊTE AUPRÈS DES USAGERS DES ARTÈRES COMMERCIALES AVENUE DU MONT-ROYAL (VILLAGE DE LORIMIER) ARRONDISSEMENT PLATEAU MONT-ROYAL CADRE DU SONDAGE Infocité a réalisé une vaste enquête sur rue à l échelle

Plus en détail

Eléments d intervention CNIS 18 novembre 2008

Eléments d intervention CNIS 18 novembre 2008 Eléments d intervention CNIS 18 novembre 2008 Nouvelles tendances de localisation de population et des activités sur le territoire I - Artisanat et territoire 1. Les artisans sont présents sur tout le

Plus en détail

Etude sur le rapport qualité/prix des prestations touristiques dans les Alpes de Haute Provence

Etude sur le rapport qualité/prix des prestations touristiques dans les Alpes de Haute Provence Etude sur le rapport qualité/prix des prestations touristiques dans les Alpes de Haute Provence Digne les Bains, le 8 décembre 2009 Service études ingénierie et développement, ADT 04 1 La démarche Au préalable

Plus en détail

DIRECTION DU TOURISME

DIRECTION DU TOURISME LA CLIENTELE TOURISTIQUE SUISSE EN LANGUEDOC-ROUSSILLON DIRECTION DU TOURISME Données économiques et touristiques : Population globale : 7,7 millions d habitants Densité de population : 186 habitants/km2

Plus en détail

Vélib et la politique de mobilité de la Ville de Paris

Vélib et la politique de mobilité de la Ville de Paris SENSIBILISATION À L ESPACE PUBLIC VIAIRE PARISIEN La DVD au service des Parisiens Vélib et la politique de mobilité de la Ville de Paris Véronique Michaud le Club des Villes cyclables :«Vélib a révélé

Plus en détail

Fiche marché. La clientèle néerlandaise en Champagne-Ardenne. Réalisé par l Observatoire Régional du Tourisme

Fiche marché. La clientèle néerlandaise en Champagne-Ardenne. Réalisé par l Observatoire Régional du Tourisme Fiche marché La clientèle néerlandaise en Champagne-Ardenne Réalisé par l Observatoire Régional du Tourisme Données de cadrage Données économiques PPopulation : 16,8 millions d habitants Taux de croissance

Plus en détail

Enquête loyer du parc privé

Enquête loyer du parc privé Séminaire de l Observation Urbaine Enquête loyer du parc privé Sud Loire et Proche Haute-Loire 13 novembre 2012 Présentation : Armelle Lafaiye Sommaire L agence d urbanisme de la région stéphanoise epures

Plus en détail

Les clientèles touristiques des Alpes de Haute-Provence

Les clientèles touristiques des Alpes de Haute-Provence Les clientèles touristiques des Alpes de Haute-Provence Printemps 2010 Printemps 2011 Digne-les-Bains, le 21 mars 2012 Une démarche partenariale Partenaires financiers Comité de pilotage 2 Une démarche

Plus en détail

Les Français sont interrogés depuis plusieurs années sur leur perception et leur attachement à la mer, sur

Les Français sont interrogés depuis plusieurs années sur leur perception et leur attachement à la mer, sur ACTIVITES ECONOMIQUES LITTORALES ET MARITIMES Les Français et la mer : perceptions et attachements Analyse socio-économique générale A RETENIR Les Français sont interrogés depuis plusieurs années sur leur

Plus en détail

CRT Picardie. Enquête auprès des acteurs du tourisme

CRT Picardie. Enquête auprès des acteurs du tourisme CRT Picardie Enquête auprès des acteurs du tourisme 1 Votre entreprise ou structure / organisme institutionnel Votre nom : Votre titre : Votre e-mail : (pour pourvoir vous envoyer le résultat de l enquête)

Plus en détail

GRAND TOURMALET TABLEAU DE BORD ECONOMIQUE BILAN ÉTÉ 2012

GRAND TOURMALET TABLEAU DE BORD ECONOMIQUE BILAN ÉTÉ 2012 GRAND TOURMALET TABLEAU DE BORD ECONOMIQUE BILAN ÉTÉ 2012 COMETE - 14/12/2012 258 RUE PERRIER GUSTIN - 73 000 BASSENS Tel : 04 79 62 77 62 - Fax : 01 57 67 95 98 - Email : infos@comete-conseils.fr Bilan

Plus en détail

Les Médiévales de Provins Edition 2012

Les Médiévales de Provins Edition 2012 Étude sur les retombées économiques d un évènement culturel Les Médiévales de Provins Edition 2012 Provins xx/xx/2013 1 1 - Introduction : objectifs de l étude Une méthodologie nationale pour le calcul

Plus en détail

RESULTATS France Etude sur la clientèle des sites oenotouristiques

RESULTATS France Etude sur la clientèle des sites oenotouristiques RESULTATS France Etude sur la clientèle des sites oenotouristiques CHAMPS DE L ETUDE 8 régions partenaires de la démarche : Aquitaine Alsace Bourgogne Champagne Ardennes Languedoc Roussillon PACA Rhône

Plus en détail

Image de la profession d agent immobilier Etude d image auprès des franciliens ayant réalisé une opération immobilière dernièrement

Image de la profession d agent immobilier Etude d image auprès des franciliens ayant réalisé une opération immobilière dernièrement Image de la profession d agent immobilier Etude d image auprès des franciliens ayant réalisé une opération immobilière dernièrement - Juin 2012 - Contact : Steeve FLANET Directeur d études Corporate Tel

Plus en détail

Un impact fort, mais contrasté

Un impact fort, mais contrasté 6 TOURISME Le tourisme en chiffres Un impact fort, mais contrasté 13,6 milliards de chiffre d affaires, 2,7 milliards de valeur ajoutée. Il est toujours difficile de mesurer le poids économique de l activité

Plus en détail

chos Tourisme Enquête auprès des touristes ayant demandé des brochures au C.R.T. Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne

chos Tourisme Enquête auprès des touristes ayant demandé des brochures au C.R.T. Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne N 125 - Décembre 2013 chos Tourisme Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne Enquête auprès des touristes ayant demandé des brochures au C.R.T. Photo : Festival Mondial de Théâtres

Plus en détail

LES CARTES BANCAIRES CB

LES CARTES BANCAIRES CB 2003 LES CARTES BANCAIRES CB EN CHIFFRES FEVRIER 2004 P3 INTRODUCTION LES CARTES BANCAIRES CB EN 2003 P5 LES PAIEMENTS ET RETRAITS P6 PAR CARTE BANCAIRE CB EN 2003 LES PAIEMENTS PAR CARTES BANCAIRES CB

Plus en détail

Residhome Asnières Park. Asnières-sur-Seine (92)

Residhome Asnières Park. Asnières-sur-Seine (92) Residhome Asnières Park Asnières-sur-Seine (92) ASNIÈRES-SUR-SEINE, À QUELQUES MINUTES DU CENTRE DE PARIS Entre Paris et La Défense, à proximité des Bords de Seine, Asnières-sur-Seine bénéficie d une situation

Plus en détail

BILAN DE FREQUENTATION ETE 2009 ETABLI EN JUILLET / SEPTEMBRE 2009

BILAN DE FREQUENTATION ETE 2009 ETABLI EN JUILLET / SEPTEMBRE 2009 BILAN DE FREQUENTATION ETE 2009 ETABLI EN JUILLET / SEPTEMBRE 2009 Méthodologie : Données issues des plannings de disponibilités : -saisis par les propriétaires en gestion directe - issus des plannings

Plus en détail

Résultats de l enquête Eté 2008

Résultats de l enquête Eté 2008 Un nouvel espace de restauration dans le quartier du Vélodrome? Résultats de l enquête Eté 28 Service de l action sociale et de la jeunesse - social@plan-les-ouates.ch T 22 884 64 8 1/13 Service de l action

Plus en détail

newsmarché Chiffres clés La clientèle des BRIC en Provence-Alpes-Côte d Azur Les BRIC : quelques indicateurs... Combien sont-ils?

newsmarché Chiffres clés La clientèle des BRIC en Provence-Alpes-Côte d Azur Les BRIC : quelques indicateurs... Combien sont-ils? BRIC bric newsmarché Clientèles touristiques de la région Provence-Alpes-Côte d Azur Les BRIC : quelques indicateurs... La France et les BRIC Un marché Affaire en expansion. Des dépenses shopping qui sont

Plus en détail

Résultats de l enquête client 2010-2011. Hôtellerie

Résultats de l enquête client 2010-2011. Hôtellerie Résultats de l enquête client 2010-2011 Hôtellerie Plan de la présentation L enquête Les chiffres-clés Quand et où viennent nos clients Qui sont nos clients Pratiques et comportements Satisfaction Les

Plus en détail

Dossier de demande ravitaillement OFFICE DE TOURISME DU CANTON DE SALIGNAC 24590 SALIGNAC

Dossier de demande ravitaillement OFFICE DE TOURISME DU CANTON DE SALIGNAC 24590 SALIGNAC Dossier de demande ravitaillement OFFICE DE TOURISME DU CANTON DE SALIGNAC 24590 SALIGNAC PARTENAIRES IMPLIQUES DANS LE PROJET Les organisateurs à l initiative du projet ont souhaité que celui-ci fédère

Plus en détail

REHABILITATION DE L ELSASS CLUB HOTEL BOLLWILLER

REHABILITATION DE L ELSASS CLUB HOTEL BOLLWILLER REHABILITATION DE L ELSASS CLUB HOTEL BOLLWILLER 24/04/2013 ASPHALIA 1 Liminaire Création de 3 copropriétés distinctes : appartements de Tourisme (Aile gauche) Restaurant et surfaces d activités (Partie

Plus en détail

Typologie de la clientèle française sur la Côte d'azur Typologie des séjours personnels (loisirs)

Typologie de la clientèle française sur la Côte d'azur Typologie des séjours personnels (loisirs) Typologie de la clientèle française sur la Côte d'azur Typologie des séjours personnels (loisirs) Sommaire 1. Présentation de l'étude p. 3 2. Typologie des séjours personnels en 2008-2009 p. 8 a. Typologie

Plus en détail

Direction générale des entreprises ANNEE 2014

Direction générale des entreprises ANNEE 2014 Direction générale des entreprises SERVICE DE L ACTION TERRITORIALE, EUROPÉENNE ET INTERNATIONALE SOUS DIRECTION DE LA RÉINDUSTIALISATION ET DES RESTRUCTURATIONS D ENTREPRISES BUREAU DE LA FORMATION ET

Plus en détail

TARIFS ET CONDITIONS 2016

TARIFS ET CONDITIONS 2016 86 130 ST GEORGES LES BAILLARGEAUX Tel : 05-49-52-47-52 Fax : 05-49-37-23-33 www.camping-le-futuriste.fr CAMPING ****tourisme 123 E arrête du 20/03/2012 N SIRET 397 900 085 00010 APE 552C OUVERT TOUTE

Plus en détail

LA VACANCE DU LOGEMENT DANS LES BOURGS RURAUX

LA VACANCE DU LOGEMENT DANS LES BOURGS RURAUX LA VACANCE DU LOGEMENT DANS LES BOURGS RURAUX C E A U C É ( P N R N O R M A N D I E M A I N E ) S A I N T S A U V E U R L E V I C O M T E ( P N R D E S M A R A I S D U C O T E N T I N E T D U B E S S I

Plus en détail

Profil du touriste en gîte g et chambre d hôtes d France. Novembre 2010

Profil du touriste en gîte g et chambre d hôtes d France. Novembre 2010 Profil du touriste en gîte g et chambre d hôtes d 2010 France Novembre 2010 Sommaire 1. Introduction Page 3 2. Fiche technique Page 4 3. Touristes en gîtes g et en chambres d hôtesd Page 6 4. Non-usagers

Plus en détail

www.calvados-tourisme.com Enquête Tourisme d'affaires - Séminaires

www.calvados-tourisme.com Enquête Tourisme d'affaires - Séminaires www.calvados-tourisme.com Enquête Tourisme d'affaires - Séminaires Présentation de l'enquête Contexte - Objectifs Calvados Tourisme s'est engagé depuis plusieurs années sur le segment du tourisme d'affaires

Plus en détail

Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises

Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises Institut CSA pour Metlife Novembre 2014 Sommaire Fiche technique 3 Profil de l échantillon

Plus en détail

Etude sur la demande de Tourisme d Affaires en Seine et Marne. juillet 10

Etude sur la demande de Tourisme d Affaires en Seine et Marne. juillet 10 Etude sur la demande de Tourisme d Affaires en Seine et Marne juillet 10 1 Modalités de l étude Enquête réalisée du 10 Mai au 10 Juin 2010 auprès de : 144 entreprises 68 agences événementielles Mode d

Plus en détail

Enquête Tourisme d'affaires - Séminaires

Enquête Tourisme d'affaires - Séminaires Enquête Tourisme d'affaires - Séminaires www.calvados-tourisme.com Crédit photo : J. Basile D, Chateau de Belle Fontaine, Normandie Challenge, C. Bielsa, Hotel du Golf de Carbourg Calvados Tourisme, X

Plus en détail

UNE PUBLICATION PARTENARIALE N 2 - MARS 2007

UNE PUBLICATION PARTENARIALE N 2 - MARS 2007 UNE PUBLICATION PARTENARIALE N 2 - MARS 2007 sommaire 02 sommaire 03 données de cadrage l origine géographique des clientèles françaises 04 l origine géographique des clientèles étrangères le profil de

Plus en détail

lié au tourisme en Poitou-Charentes tourisme 29 000 emplois salariés liés à la fréquentation touristique

lié au tourisme en Poitou-Charentes tourisme 29 000 emplois salariés liés à la fréquentation touristique tourisme tourisme L emploi lié au en Poitou-Charentes 29 000 emplois salariés liés à la fréquentation touristique En Poitou-Charentes, le tourisme génère un peu plus de 29 000 emplois salariés au plus

Plus en détail

Typologie des séjours en Bourgogne en 2007 Suivi de la Demande Touristique 2007

Typologie des séjours en Bourgogne en 2007 Suivi de la Demande Touristique 2007 Typologie des séjours en Bourgogne en 2007 Suivi de la Demande Touristique 2007 1 Sommaire 1. Objectif et méthode p. 3 2. Données de cadrage : les séjours en Bourgogne en 2007, Suivi de la Demande Touristique

Plus en détail

Les résidences secondaires : une composante du développement et de l attractivité de la région

Les résidences secondaires : une composante du développement et de l attractivité de la région N 288 - Février 2009 TOURISME La présente étude a été réalisée dans le cadre d un partenariat en Poitou-Charentes entre l Insee, la direction régionale de l Équipement (DRE), le comité régional du Tourisme

Plus en détail

Enquête sur les cliniques médicales privées au Québec

Enquête sur les cliniques médicales privées au Québec Enquête sur les cliniques médicales privées au Québec Annexe technique à la Note Économique «La médecine privée au Québec» publiée par l Institut économique de Montréal le 5 décembre 2013 Dans le cadre

Plus en détail

Lancement du site internet

Lancement du site internet PAY S DE SAI NT MALO Dossier de presse Jeudi 12 juillet 2012 Sommaire : Communiqué de presse Partenaires En présence des principaux acteurs et partenaires, Monsieur René COUANAU, maire de Saint-Malo et

Plus en détail

Profil des clientèles touristiques. séjournant sur le littoral landais

Profil des clientèles touristiques. séjournant sur le littoral landais séjournant sur le littoral landais Zoom sur les résultats de l enquête qualitative sur MACS. 2 zones d étude: -Zone nord: Moliets, Messanges, Vieux-Boucau, Soustons - Zone Sud: Capbreton, Hossegor, Seignosse,

Plus en détail

Synthèse fréquentation nationale

Synthèse fréquentation nationale Synthèse fréquentation nationale Bilan septembre et été 2014 (avril à septembre) 13 octobre 2014 Principaux enseignements Bilan du mois de septembre Les conditions météorologiques très clémentes sur une

Plus en détail

Des Grands Prix, oui mais pourquoi?

Des Grands Prix, oui mais pourquoi? Grands Prix Des Grands Prix, oui mais pourquoi? Pour valoriser les professionnels les plus remarquables et créer une émulation parmi tous les acteurs du tourisme. Pour permettre à la Charente-Maritime

Plus en détail

Le vol. Nous vous remercions pour votre collaboration. 7. Combien de personnes vous accompagnent? Code enquêteur N du questionnaire N du vol

Le vol. Nous vous remercions pour votre collaboration. 7. Combien de personnes vous accompagnent? Code enquêteur N du questionnaire N du vol Enquête touristique au départ de l'aéroport de Cayenne Félix Eboué Si vous domicile principal se situe en Guyane ou si vous êtes en transit en Guyane, cette enquête ne vous concerne pas. Cette enquête

Plus en détail

Les Français et leurs bureaux Enquête TNS Sofres / Foncière des Régions - décembre 2009 ENQUÊTE

Les Français et leurs bureaux Enquête TNS Sofres / Foncière des Régions - décembre 2009 ENQUÊTE 1 SOMMAIRE 1 Entre «bureau vécu» et «bureau idéal» : quels écarts?....................... p. 4 ENQUÊ TE 2 Les locaux : vecteur de l image de l entreprise et condition d efficacité des salariés........................

Plus en détail

L hébergement des jeunes touristes en Ile-de-France

L hébergement des jeunes touristes en Ile-de-France L hébergement des jeunes touristes en Ile-de-France ----------------- Synthèse Etude sur les structures d accueil réalisée par l Unat IDF, pour le compte de la DRT IDF et du CRT IDF Septembre 2001 Unat

Plus en détail

Centre Communal d Action Sociale de Malakoff. Séjours Vacances

Centre Communal d Action Sociale de Malakoff. Séjours Vacances Centre Communal d Action Sociale de Malakoff Séjours Vacances Retraités 2015 BALÉARES page 3 MADÈRE page 4 CÔTE D AZUR Menton page 5 SÉJOUR SUBVENTIONNÉ CHARENTE-MARITIME Ile d Oléron page 6 2 BALÉARES

Plus en détail

Camping*** L Île aux Loisirs LE MUNG - SAINT-SAVINIEN. www.ileauxloisirs.com. Ouverture. du 1 er avril au 30 septembre

Camping*** L Île aux Loisirs LE MUNG - SAINT-SAVINIEN. www.ileauxloisirs.com. Ouverture. du 1 er avril au 30 septembre Camping*** L Île aux Loisirs 05 46 90 35 11 Ouverture du 1 er avril au 30 septembre Le camping se situe à deux pas de Saintes, Cognac, St Jean d Angély, Rochefort, La Rochelle, Royan et des îles de Ré,

Plus en détail

TABLEAU DE BORD 2012 DU TOURISME CHIFFRES CLES DE LA DORDOGNE

TABLEAU DE BORD 2012 DU TOURISME CHIFFRES CLES DE LA DORDOGNE TABLEAU DE BORD 2012 DU TOURISME CHIFFRES CLES DE LA DORDOGNE Le Tourisme en Dordogne L hôtellerie de plein-air L hôtellerie SOMMAIRE Les sites et monuments Le Service Loisirs Accueil Les Gîtes de France

Plus en détail

COMMUNE DE CHORGES (département des Hautes-Alpes) PLAN D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE (PADD)

COMMUNE DE CHORGES (département des Hautes-Alpes) PLAN D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE (PADD) COMMUNE DE CHORGES (département des Hautes-Alpes) PLAN D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE (PADD) LE PADD : projet d aménagement et de développement durable Il définit les orientations d urbanisme

Plus en détail

Schéma Local de Développement touristique de Paimpol-Goëlo

Schéma Local de Développement touristique de Paimpol-Goëlo Schéma Local de Développement touristique de Un SLDT, c est quoi? Document cadre dont l objectif est de formaliser des orientations stratégiques et de mettre en œuvre un programme d actions. Concrètement,

Plus en détail

TABLEAU DE BORD DES INDICATEURS DE L ACTIVITÉ TOURISTIQUE DE L OISE

TABLEAU DE BORD DES INDICATEURS DE L ACTIVITÉ TOURISTIQUE DE L OISE Oise Tourisme TABLEAU DE BORD DES INDICATEURS DE L ACTIVITÉ TOURISTIQUE DE L OISE Ce document présente les indicateurs de l économie touristique de l Oise. Edition mai 11 www. SOMMAIRE Rédaction : Oise

Plus en détail

Conception, fabrication, installation, entretien et gestion autonome et complète d une marina au cœur de la Ville de Beauharnois

Conception, fabrication, installation, entretien et gestion autonome et complète d une marina au cœur de la Ville de Beauharnois Appel de proposition Conception, fabrication, installation, entretien et gestion autonome et complète d une marina au cœur de la Ville de Beauharnois Résumé de projet de marina à Beauharnois La Ville de

Plus en détail

PANORAMA. de l Economie Sociale en Haute-Normandie J U I N 2 0 1 0. 2 emplois nets sur 10 créés par l Economie Sociale entre 2005 et 2007

PANORAMA. de l Economie Sociale en Haute-Normandie J U I N 2 0 1 0. 2 emplois nets sur 10 créés par l Economie Sociale entre 2005 et 2007 PANORAMA de l Economie en Haute-Normandie J U I N 2 1 EDITO La Chambre Régionale de l Economie (CRES) de Haute- Normandie est heureuse de vous présenter ce premier Panorama de l Economie dans notre Région.

Plus en détail

OBSERVATOIRE DU TOURISME DE L AGGLOMÉRATION NANTAISE

OBSERVATOIRE DU TOURISME DE L AGGLOMÉRATION NANTAISE OBSERVATOIRE DU TOURISME DE L AGGLOMÉRATION NANTAISE Synthèse de l enquête de fréquentation touristique estivale 2014 Estimation de la fréquentation touristique d agrément et des retombées économiques

Plus en détail

Etude sur l emploi touristique en région Centre Source : DADS 2009, INSEE- en partenariat avec le CRT Centre-Val de Loire

Etude sur l emploi touristique en région Centre Source : DADS 2009, INSEE- en partenariat avec le CRT Centre-Val de Loire Etude sur l emploi touristique en région Centre Source : DADS 2009, INSEE- en partenariat avec le CRT Centre-Val de Loire Avertissement : l essentiel des données présentées ci-après sont issues de l exploitation

Plus en détail

Septembre 2010 - N 87 L édition 2010 du Game Fair en Loir-et-Cher Profil des visiteurs et impact économique. Enquête réalisée du 18 au 20 juin 2010

Septembre 2010 - N 87 L édition 2010 du Game Fair en Loir-et-Cher Profil des visiteurs et impact économique. Enquête réalisée du 18 au 20 juin 2010 Septembre 10 - N 87 L édition 10 du Game Fair en Loir-et-Cher Profil des visiteurs et impact économique Enquête réalisée du 18 au juin 10 Depuis 1987, le Game Fair a élu domicile dans le cadre prestigieux

Plus en détail

PLAN DE COMMUNICATION 2014-2018

PLAN DE COMMUNICATION 2014-2018 PLAN DE COMMUNICATION 2014-2018 Office de Tourisme des Combrailles OT des Combrailles Plan de communication 2014-2018 Page 1 sur 8 L Office de Tourisme des Combrailles (OTC) a été créé au 1 er janvier

Plus en détail

AQUITAINE. Suivi de la Demande touristique 2010 1 ~

AQUITAINE. Suivi de la Demande touristique 2010 1 ~ SUIVI DE LA DEMANDE TOURISTIQUE AQUITAINE ANNEE 2010 Note dee conjoncture TNS SOFRES-CRTA Suivi de la Demande touristique 2010 CRTAA DIRECCTE Aquitaine TNS T SOFRES 1 ~ SOMMAIRE AVERTISSEMENT METHODOLOGIQUE...

Plus en détail

Etude de Satisfaction auprès des acquéreurs & vendeurs des réseaux adhérents Février 2013

Etude de Satisfaction auprès des acquéreurs & vendeurs des réseaux adhérents Février 2013 Etude de Satisfaction auprès des acquéreurs & vendeurs des réseaux adhérents Février 2013 Contacts BVA Xavier PACILLY Emilie CHARASSON Contacts SYREMI Jean LAVAUPOT Gabriel PACHECO Introduction 2 Contexte

Plus en détail

CITY VIEW DEVELOPMENT CO LTD

CITY VIEW DEVELOPMENT CO LTD Projet Notre produit s étend sur une superficie de 16, 000 et la zone totale de construction atteindra environ 100, 000. Le but de ce projet est de créer un immeuble en copropriété de grande classe avec

Plus en détail

LE MARCHE TOURISTIQUE SUISSE

LE MARCHE TOURISTIQUE SUISSE LE MARCHE TOURISTIQUE SUISSE Mise à jour : juillet 2012 SOMMAIRE Données structurelles Données économiques Habitudes de voyages toutes destinations confondues Voyages des Suisses en France Organisation

Plus en détail

BORDEREAU DE CREATION Restauration / Millésime 2015

BORDEREAU DE CREATION Restauration / Millésime 2015 BORDEREAU DE CREATION Restauration / Millésime 2015 Produit Nom produit : Adresse du produit (établissement) Raison sociale : Civilité : Mlle Mme M. Nom : Prénom : Adresse : Code postal : Commune : Tél1

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE RAPPORT PUBLIC DE LA COUR DES COMPTES

COMMUNIQUE DE PRESSE RAPPORT PUBLIC DE LA COUR DES COMPTES COMMUNIQUE DE PRESSE RAPPORT PUBLIC DE LA COUR DES COMPTES SUR LES ENSEIGNEMENTS DES INONDATIONS DE 2010 SUR LE LITTORAL ATLANTIQUE (XYNTHIA) ET DANS LE VAR La Cour des comptes et les trois chambres régionales

Plus en détail

Les investissements touristiques 2011-2013 dans le Calvados

Les investissements touristiques 2011-2013 dans le Calvados Les investissements touristiques 2011-2013 dans le Calvados Méthodologie Avant propos et Méthodologie Les résultats présentés dans ce document proviennent de l étude sur les Investissements touristiques

Plus en détail

www.calvados-tourisme.com Enquête Tourisme d'affaires - Séminaires

www.calvados-tourisme.com Enquête Tourisme d'affaires - Séminaires www.calvados-tourisme.com Enquête Tourisme d'affaires - Séminaires Présentation de l'enquête Contexte - Objectifs Calvados Tourisme s'est engagé depuis plusieurs années sur le segment du tourisme d'affaires

Plus en détail

34. Les activités commerciales

34. Les activités commerciales 66 34. Les activités commerciales Eléments de méthodologie La notion d offre commerciale (nombre, surfaces commerciales, emplois) Depuis 1995, la Chambre de Commerce et d Industrie de Morlaix dispose d

Plus en détail

ENQUETE DE CONJONCTURE COMMERCE PRINTEMPS-ETE 2014. Pays de Fougères. Octobre 2014 - NB

ENQUETE DE CONJONCTURE COMMERCE PRINTEMPS-ETE 2014. Pays de Fougères. Octobre 2014 - NB ENQUETE DE CONJONCTURE COMMERCE PRINTEMPS-ETE 2014 Pays de Fougères Octobre 2014 - NB METHODOLOGIE Enquête adressée par mail auprès de 2 445 commerces Envoyée le 9 septembre 2014, après la saison estivale

Plus en détail

BORDEREAU DE CREATION Hôtellerie / Millésime 2015

BORDEREAU DE CREATION Hôtellerie / Millésime 2015 BORDEREAU DE CREATION Hôtellerie / Millésime 2015 Produit Nom produit : Adresse du produit (établissement) Raison sociale : Civilité : Mlle Mme M. Nom : Prénom : Adresse : Code postal : Commune : Tél1

Plus en détail

BORDEREAU DE CREATION Patrimoine naturel / Millésime 2015

BORDEREAU DE CREATION Patrimoine naturel / Millésime 2015 BORDEREAU DE CREATION Patrimoine naturel / Millésime 2015 Produit Nom produit : Adresse du produit (établissement) Raison sociale : Civilité : Mlle Mme M. Nom : Prénom : Adresse : Code postal : Commune

Plus en détail

BORDEREAU DE CREATION Hébergement locatif / Millésime 2015

BORDEREAU DE CREATION Hébergement locatif / Millésime 2015 BORDEREAU DE CREATION Hébergement locatif / Millésime 2015 Produit Nom produit : Adresse du produit (établissement) Raison sociale : Civilité : Mlle Mme M. Nom : Prénom : Adresse : Code postal : Commune

Plus en détail

Campus des Berges de Seine Programme Affaires à Seine-Port (77)

Campus des Berges de Seine Programme Affaires à Seine-Port (77) Campus des Berges de Seine Programme Affaires à Seine-Port (77) 40 min de Paris Paris Seine-Port Introduction Situation 95 78 92 75 93 94 77 91 Seine-Port Transports RER D : Saint-Fargeau - RER D : Ponthierry

Plus en détail

«Les propriétaires français et le logement chez l habitant» Résultats de l enquête Ifop pour Chambrealouer.com Réalisée du 4 au 22 juillet 2014

«Les propriétaires français et le logement chez l habitant» Résultats de l enquête Ifop pour Chambrealouer.com Réalisée du 4 au 22 juillet 2014 «Les propriétaires français et le logement chez l habitant» Résultats de l enquête Ifop pour Chambrealouer.com Réalisée du 4 au 22 juillet 2014 Sommaire Introduction P. 2 Profil des personnes interrogées

Plus en détail