MARCHE D'EXPLOITATION ET DE MAINTENANCE DU

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "MARCHE D'EXPLOITATION ET DE MAINTENANCE DU"

Transcription

1 CCTP - DCE Lot 09 - Etanchéité Date : 27 Avril 2015 Référence : I-TA AGENCE DE PARIS Immeuble Vendôme 1 12/14 rue du Centre I Noisy le Grand I Tél : I Fax : Siège social : 47 allée des Palanques CS SAINT JEAN D ILLAC Tél : Fax : SAS au capital de RCS BORDEAUX NAF 7112 B TVA intracommunautaire FR

2 Fiche d Identification du document Immeuble Vendôme 1 12/14 rue du Centre Noisy le Grand Tel : Fax : Internet : 4, avenue du Général Leclerc MELUN MARCHE D'EXPLOITATION ET DE MAINTENANCE DU BATIMENT CCTP - DCE Lot 09 - Etanchéité N affaire I-TA10065 Date (dernier indice) 27 Avril 2015 Référence / indice Nom du fichier I-TA I-TA Maintenance Lot 09 - Etanchéité.docx Nombre pages document 7 Indice Date Sommaire des modifications Rédacteur Vérificateur Approbateur A 27/04/2015 Première émission L. PORTET : document vérifié / approuvé SUP 008-F CAP93

3 S O M M A I R E 1 PRESENTATION DES INSTALLATIONS OBJET DESCRIPTIF DES INSTALLATIONS 4 2 PERIODICITE D OPERATION D ENTRETIEN ARTICLE ARTICLE ARTICLE ARTICLE ARTICLE ARTICLE ARTICLE ARTICLE 8 7 I-TA Avril 2015 Page 3/7

4 1 PRESENTATION DES INSTALLATIONS 1.1 Objet Les stipulations du document sont relatives au marché de prestations pour l exploitation et la maintenance des installations de l établissement Institut des Métiers de l Artisanat de Meaux Chemin de Rutel CHAUCONIN NEUFMONTIERS 1.2 Descriptif des installations Le bâtiment dispose de plusieurs niveaux de toiture dont les dispositions varient. La spécificité des toitures terrasses du bâtiment est qu elles servent au stockage des eaux de pluie. On distingue donc : Toiture terrasse R+2 : Etanchéité avec protection gravillonnée intégrant des structures alvéolaires ultralégères en nid d abeille d une épaisseur de 41mm. Toiture terrasse R+1 : Etanchéité avec protection gravillonnée intégrant des structures alvéolaires ultralégères en nid d abeille d une épaisseur de 41mm. Etanchéité avec végétalisation intégrant des structures alvéolaires ultralégères en coquille d œuf Terrasse Logement R+1 : Etanchéité avec protection par dalles sur plots. Toiture terrasse technique R+1: Etanchéité avec protection gravillonnée. I-TA Avril 2015 Page 4/7

5 2 PERIODICITE D OPERATION D ENTRETIEN 2.1 Article 1 Il est recommandé qu un contrat d entretien soit passé entre le maître d ouvrage et l entreprise, définissant la nature des prestations. En l absence d un tel contrat, le maître d ouvrage peut être amené à justifier de l entretien régulier des ouvrages qu il aura diligenté. 2.2 Article 2 L entretien comporte au moins les opérations suivantes : L examen général des ouvrages d étanchéité visibles, L inspection de tous les ouvrages complémentaires visibles sur la toiture, notamment souches, édicules, lanterneaux, acrotères, ventilation, zinguerie, bandeaux, ect La vérification des relevés d étanchéité, La vérification et le nettoyage des entrées d eaux pluviales et trop pleins, L enlèvement des mousses, des herbes et de la végétation, L enlèvement des boues et limons sur revêtements autoprotégés apparents, L enlèvement des détritus et menus objets, La remise en ordre éventuelle des protections meubles. 2.3 Article 3 Dans le cas de toitures terrasses protégées par dalles sur plots, l entretien comporte également : Un nettoyage complet au jet d eau, à la pression du robinet, des parties courantes du revêtement de circulation et du revêtement support des plots Un câblage des dalles instables dans le cas où les contraintes d exploitation le requièrent. 2.4 Article 4 L emploi de produits désherbants est possible sous réserve qu il n y ait pas d incompatibilité entre eux et les éléments constituants l étanchéité, sa protection et ses ouvrages annexes. 2.5 Article 5 Lors des opérations d entretien de la toiture et des divers équipements, toutes précautions doivent être prises pour ne pas endommager le revêtement d étanchéité. I-TA Avril 2015 Page 5/7

6 2.6 Article 6 L arrosage du revêtement d étanchéité autoprotégé des toitures surchargées en été, dans le but de rafraîchir l ambiance intérieure, est préjudiciable au bon comportement du revêtement d étanchéité. Cette opération est déconseillée. 2.7 Article 7 Entretien de l aménagement planté sur les terrasses végétales: lorsque les soins de finition ont été réalisés et après acceptation du maître d ouvrage, la végétation doit être entretenue : Conformément au règles de l art relatives aux espaces verts, ceci en fonction des conditions climatiques et du développement de la végétation En prenant les précautions suffisantes pour ne pas endommager l étanchéité avec les outils de jardins (bêches, fourche, crochet). Il peut s avérer nécessaire de prendre les mesures suivantes lors des différentes opérations : Arrosage de surfaces végétalisées en tenant compte des besoins en eau des espèces de plantes et des précipitations naturelles, Nettoyage et remise en état des zones stériles et des dispositifs de séparation, Elimination des plantes indésirables, mousses, Ameublissement et nettoyage des surfaces non cultivées, Taille des arbustes, suppression des repousses sur les façades, couvertures et solin en cas de besoin, Tonte des pelouses à intervalles réguliers, Elimination des parties de plantes fanées et mortes Rajeunissement et éclaircissage de la végétation en cas de besoin, Ramassage et évacuation des tailles, Traitement approprié des plaies de coupes et entailles, Suppression de plantes en surdentité, Lutte contre les éléments pathogènes et parasites si besoin, Ajout de substrat si nécessaire en respectant les règles citées précédemment et notamment les hauteurs de relevés, Vérification des treillages, plantes grimpantes et maintien contrôlé du développement de la végétation compatible avec les exigences de résistance au vent, Contrôle des équipements d arrosage disponible et réglage si besoin, Protection du réseau d arrosage contre le gel (purge et isolation), I-TA Avril 2015 Page 6/7

7 Vérification que les produits fertilisants et phytosanitaires utilisés soient compatibles avec les ouvrages en toiture. 2.8 Article 8 Toutes dispositions doivent être prises en accord avec la législation en vigueur pour assurer la sécurité des personnes amenées à intervenir sur les toitures dans le cadre des travaux d entretien et de maintien en état des installations. I-TA Avril 2015 Page 7/7

ENTRETIEN DES TOITURES, TERRASSES, GOUTTIERES ET CHENEAUX DES BATIMENTS DE LA VILLE DE CLAYE-SOUILLY

ENTRETIEN DES TOITURES, TERRASSES, GOUTTIERES ET CHENEAUX DES BATIMENTS DE LA VILLE DE CLAYE-SOUILLY ENTRETIEN DES TOITURES, TERRASSES, GOUTTIERES ET CHENEAUX DES BATIMENTS DE LA VILLE DE CLAYE-SOUILLY CAHIERS DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Article 1 er Connaissances des lieux Le prestataire est

Plus en détail

Marché d'exploitation et de maintenance du bâtiment

Marché d'exploitation et de maintenance du bâtiment CCTP - DCE Lt 11 - Prtails autmatiques Date : 27 Avril 2015 Référence : I-TA10065-502 AGENCE DE PARIS Immeuble Vendôme 1 12/14 rue du Centre I 93160 Nisy le Grand I Tél : 01 79 95 15 70 I Fax : 01 43 03

Plus en détail

Extrait gratuit du guide pratique «Construction performante saine et durable»

Extrait gratuit du guide pratique «Construction performante saine et durable» Éditions T.I. Juin 2010 OBNP_Cde6.book Page 24 Vendredi, 11. juin 2010 4:41 16 chap. 5 page 24 Mode de mise en œuvre Période de mise en œuvre 1) Taux initial après mise en œuvre Taux de couverture à 1

Plus en détail

LES TOITURES TERRASSES stockage des eaux de pluie sur des toitures terrasses végétalisées ou non

LES TOITURES TERRASSES stockage des eaux de pluie sur des toitures terrasses végétalisées ou non stockage des eaux de pluie sur des toitures terrasses végétalisées ou non Toitures terrasses : de quoi parle-t-on 2 Toitures terrasses : les questions fréquemment soulevées 3 On dit que l entretien de

Plus en détail

Marché d'exploitation et de maintenance du bâtiment

Marché d'exploitation et de maintenance du bâtiment CCTP - DCE Lot 04 - Courants faibles Date : 27 Avril 2015 Référence : I-TA10065-495 AGENCE DE PARIS Immeuble Vendôme 1 12/14 rue du Centre I 93160 Noisy le Grand I Tél : 01 79 95 15 70 I Fax : 01 43 03

Plus en détail

SECTI WWW.SECTI.FR CONSTRUCTIONS & RÉNOVATIONS DES BÂTIMENTS INDUSTRIELS. Société d Étude & de Construction Technique et Industrielle

SECTI WWW.SECTI.FR CONSTRUCTIONS & RÉNOVATIONS DES BÂTIMENTS INDUSTRIELS. Société d Étude & de Construction Technique et Industrielle CONSTRUCTIONS & RÉNOVATIONS DES BÂTIMENTS INDUSTRIELS Société d Étude & de Construction Technique et Industrielle Charpente métallique Couverture Bardage ÉtanchÉitÉ DÉsamiantage WWW.SECTI.FR Le bureau

Plus en détail

Les revêtements alvéolaires

Les revêtements alvéolaires GUIDE De la définition et des bons usages Des MATERIAUX DE REVETEMENT Et du PETIT MOBILIER URBAIN Relatifs à l espace public Les matériaux de revêtement Les revêtements alvéolaires Année 2011 Syndicat

Plus en détail

CSFE. La toiture-terrasse. La réponse à la démarche HQE

CSFE. La toiture-terrasse. La réponse à la démarche HQE CSFE La toiture-terrasse La réponse à la démarche HQE Sommaire Préambule La toiture-terrasse 03 La réponse à la démarche HQE 04-05 La réponse à la démarche HQE selon la destination de la toiture-terrasse

Plus en détail

Toitures et charpentes

Toitures et charpentes Toitures et charpentes 1/7 Toiture-terrasse Domaine d application Cette fiche vise à établir les principales interfaces au niveau des toitures-terrasses, accessibles ou non. Les ouvrages considérés sont

Plus en détail

Les toitures végétalisées et les défis de l urbanisme vert

Les toitures végétalisées et les défis de l urbanisme vert Les toitures végétalisées et les défis de l urbanisme vert Les défis de l éco conception urbaine Les défis de la biodiversité et de la nature en ville Les défis de la construction d une filière économique

Plus en détail

liste de vérification selon le Guide technique sur les toitures végétalisées de la RBQ

liste de vérification selon le Guide technique sur les toitures végétalisées de la RBQ liste de vérification selon le Guide technique sur les toitures végétalisées de la RBQ v.1/2015-03-23 Cette liste a été montée pour faciliter la mise en application du Guide technique sur les toitures

Plus en détail

Gamme Star. L étanchéité Star. Parastar / Adestar. Parastar : l étanchéité bicouche soudable. Adestar : l étanchéité monocouche 100 % à froid

Gamme Star. L étanchéité Star. Parastar / Adestar. Parastar : l étanchéité bicouche soudable. Adestar : l étanchéité monocouche 100 % à froid Gamme Star L étanchéité Star Parastar : l étanchéité bicouche soudable Adestar : l étanchéité monocouche 100 % à froid Parastar / Adestar Comment utiliser cette brochure? Pour vous orienter rapidement

Plus en détail

Toitures vertes Solutions constructives, pathologie, interventions intégrées (isolation thermique et étanchéité) Jorge Lopes

Toitures vertes Solutions constructives, pathologie, interventions intégrées (isolation thermique et étanchéité) Jorge Lopes Toitures vertes Solutions constructives, pathologie, interventions intégrées (isolation thermique et étanchéité) Jorge Lopes 23-25 janvier de 2013 Couches principaux d une toiture-terrasse traditionnelle

Plus en détail

Annexe : travaux d'entretien et de réparations ordinaires

Annexe : travaux d'entretien et de réparations ordinaires Annexe : travaux d'entretien et de réparations ordinaires Les «travaux d'entretien et de réparations ordinaires»sur les immeubles inscrits au titre des monuments historiques, sur les immeubles situés en

Plus en détail

Fruits, légumes et herbes aromatiques la nature sur votre toit. Toiture-jardin potager Optigreen. Agriculture urbaine sur les toits, naturellement

Fruits, légumes et herbes aromatiques la nature sur votre toit. Toiture-jardin potager Optigreen. Agriculture urbaine sur les toits, naturellement Fruits, légumes et herbes aromatiques la nature sur votre toit Toiture-jardin potager Optigreen Agriculture urbaine sur les toits, naturellement Agriculture urbaine sur les toits, naturellement Avec les

Plus en détail

GUIDE DE MAINTENANCE TOITS VERTS ST M, M O N T R E A L, 2 013

GUIDE DE MAINTENANCE TOITS VERTS ST M, M O N T R E A L, 2 013 GUIDE DE MAINTENANCE TOITS VERTS ST M, M O N T R E A L, 2 013 2 015 / 0 5 / FR TOITS VERTS 101 A. CRITÈRES DE RÉUSSITE D UN TOIT VERT B. SOLUTIONS TECHNIQUES C. AVANTAGES DES TOITS VERTS D. CRÉDITS LEED

Plus en détail

Comment valoriser sa toiture plate en milieu urbain

Comment valoriser sa toiture plate en milieu urbain Séminaire Bâtiment Durable : Comment valoriser sa toiture plate en milieu urbain 27/03/2015 Bruxelles Environnement Comment valoriser les eaux pluviales grâce à sa toiture? Maggy Hovertin MATRIciel Objectifs

Plus en détail

CHOISISSEZ LA NATURE SUR VOTRE TOIT

CHOISISSEZ LA NATURE SUR VOTRE TOIT Systèmes de toitures vertes CHOISISSEZ LA NATURE SUR VOTRE TOIT Les toits verts offrent un environnement plus sain et plus agréable! Général Les toitures vertes sont des toitures dont la pente ou la plateforme

Plus en détail

VILLE DE MORSANG SUR ORGE SERVICES TECHNIQUES

VILLE DE MORSANG SUR ORGE SERVICES TECHNIQUES VILLE DE MORSANG SUR ORGE SERVICES TECHNIQUES CONTRAT D ENTRETIEN DES TOITURES TERRASSES, DES CHENEAUX ET DES GOUTTIERES DES BATIMENTS COMMUNAUX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES MAI 2008 1 AVIS

Plus en détail

DGST-BATIMENTS. REFECTION TOITURE-TERRASSE DANS LES LOCAUX ADMINISTRATIFS Place de Paradis S-t-Roch C.C.T.P

DGST-BATIMENTS. REFECTION TOITURE-TERRASSE DANS LES LOCAUX ADMINISTRATIFS Place de Paradis S-t-Roch C.C.T.P DGST-BATIMENTS REFECTION TOITURE-TERRASSE DANS LES LOCAUX ADMINISTRATIFS Place de Paradis S-t-Roch C.C.T.P 2 S O M M A I R E 0 G E N E R A L I T E S--------------------------------------------------------------------

Plus en détail

ANNEXE 3 VERTE [1] [6] GÉNÉRALITÉS ANNEXE 3 : LA TOITURE VERTE LA TOITURE-JARDIN

ANNEXE 3 VERTE [1] [6] GÉNÉRALITÉS ANNEXE 3 : LA TOITURE VERTE LA TOITURE-JARDIN ANNEXE 3 LA TOITURE VERTE [1] [6] GÉNÉRALITÉS LES TYPES DE TOITURE VERTE La toiture-jardin La toiture-jardin légère La toiture végétalisée LES AVANTAGES DE LA TOITURE VERTE LES PARTICULARITÉS DE L ÉTANCHÉITÉ

Plus en détail

Qu est ce qu une toiture verte? Quels types existe-t-il? Caractéristiques

Qu est ce qu une toiture verte? Quels types existe-t-il? Caractéristiques Toiture verte Qu est ce qu une toiture verte? Une toiture verte est une toiture couverte avec des plantes. La végétation d une toiture verte est choisie dans des sortes de plantes qui résistent bien aux

Plus en détail

Toitures et charpentes. Couverture

Toitures et charpentes. Couverture Toitures et charpentes Couverture en petits éléments (tuiles, ardoises, béton ) C.3 1/5 Domaine d application Le présent document traite des interfaces dans la mise en œuvre des couvertures en petits éléments

Plus en détail

Energie et construction

Energie et construction Energie et construction Cycle technique 2014 Formations supportées par la Wallonie Les toitures vertes Les Isnes 25 février 2014 Benoît Michaux ir. Chef-Adjoint de la division Enveloppe du bâtiment et

Plus en détail

ENTRETIEN & RÉPARATIONS. Qui paie quoi dans votre logement?

ENTRETIEN & RÉPARATIONS. Qui paie quoi dans votre logement? ENTRETIEN & RÉPARATIONS Qui paie quoi dans votre logement? Qui paie quoi dans votre logement? Peinture, papier peint sur murs et plafonds Peinture sur les portes palières et huisseries L entrée Un évier

Plus en détail

Les toitures vertes. Présentation par la sa MEULEMAN JP. Jean-Paul Meuleman - Hugues Michot. Présentation des toitures végétales...

Les toitures vertes. Présentation par la sa MEULEMAN JP. Jean-Paul Meuleman - Hugues Michot. Présentation des toitures végétales... Les toitures vertes Présentation par la sa MEULEMAN JP Jean-Paul Meuleman - Hugues Michot Présentation des toitures végétales... Toiture à Tournai 1998 Maubeuge 1990 Une philosophie passionnante... 1 La

Plus en détail

LES TOITURES VERTES RÉSULTATS ET VALORISATION DE LA RECHERCHE MENÉE AU CSTC

LES TOITURES VERTES RÉSULTATS ET VALORISATION DE LA RECHERCHE MENÉE AU CSTC Avec la collaboration de la guidance technologique Eco construction et développement durable de la Région de Bruxelles Capitale subsidiée par l Institut Bruxellois pour la Recherche et l Innovation (InnovIRIS)

Plus en détail

A l extérieur du logement

A l extérieur du logement Travaux et entretien du logement Locataire bailleur, qui fait quoi Locataire / bailleur, qui fait quoi? octobre 00 Fiche n sept. 00 Fiche n A l extérieur du logement 6 3 4 7 5 Fiche n Travaux et entretien

Plus en détail

VILLE DE FEYZIN PÔLE LOGISTIQUE ET BÂTIMENTS CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) TRAVAUX DE REFECTION D'ETANCHEITE

VILLE DE FEYZIN PÔLE LOGISTIQUE ET BÂTIMENTS CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) TRAVAUX DE REFECTION D'ETANCHEITE Département du Rhône (69) VILLE DE FEYZIN PÔLE LOGISTIQUE ET BÂTIMENTS CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) TRAVAUX DE REFECTION D'ETANCHEITE CENTRE DE LOISIRS 1 RUE DES BLEUETS Ville

Plus en détail

Eurothane Autopro SI, le panneau haute performance d isolation thermique support d étanchéité pour toitures terrasses.

Eurothane Autopro SI, le panneau haute performance d isolation thermique support d étanchéité pour toitures terrasses. Eurothane Autopro SI, le panneau haute performance d isolation thermique support d étanchéité pour toitures terrasses. Sur béton, bois ou dérivés du bois. Le panneau EUROTHANE AUTOPRO SI apporte à votre

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable Toitures vertes: du concept à l entretien

Formation Bâtiment Durable Toitures vertes: du concept à l entretien Formation Bâtiment Durable Toitures vertes: du concept à l entretien Bruxelles Environnement Aspects techniques au travers de la NIT 229 et travaux du CSTC Edwige NOIRFALISSE CSTC 1 Les toitures vertes:

Plus en détail

Toitures plates Partie 2

Toitures plates Partie 2 Toitures plates Partie 2 La toiture verte : les différents types, conception, mise en œuvre et sécurité contre l'incendie Vincent Jadinon Avec le support de la guidance technologique écoconstruction et

Plus en détail

VÉGÉTALISATION EXTENSIVE OXYGÉNEZ VOS TOITURES!

VÉGÉTALISATION EXTENSIVE OXYGÉNEZ VOS TOITURES! VÉGÉTALISATION EXTENSIVE OXYGÉNEZ VOS TOITURES! SOMMAIRE 02 Démarche HQE 03 Membrane d étanchéité Sarnafil T 03 Végétalisation extensive 04 Sarnavert Végétalisation extensive par semis 06 Sarnasedum Tapis

Plus en détail

PRÉVENTION ET LUTTE CONTRE LES MÉRULES DANS L HABITAT RECOMMANDATIONS POUR UNE RÉHABILITATION DURABLE

PRÉVENTION ET LUTTE CONTRE LES MÉRULES DANS L HABITAT RECOMMANDATIONS POUR UNE RÉHABILITATION DURABLE PRÉVENTION ET LUTTE CONTRE LES MÉRULES DANS L HABITAT RECOMMANDATIONS POUR UNE RÉHABILITATION DURABLE wà PROPOS DES MÉRULES Une quarantaine de champignons peuvent infester les bois d une maison et les

Plus en détail

Contexte de l étude Promotion des techniques alternatives de gestion des eaux pluviales Zone urbaine : peu d espace disponible au sol

Contexte de l étude Promotion des techniques alternatives de gestion des eaux pluviales Zone urbaine : peu d espace disponible au sol Christelle SENECHAL Sepia Conseils Contexte de l étude Promotion des techniques alternatives de gestion des eaux pluviales Zone urbaine : peu d espace disponible au sol < Toit stockant Toiture > végétalisée

Plus en détail

Pardak XL. Circulation de véhicules lourds sur toitures-parking

Pardak XL. Circulation de véhicules lourds sur toitures-parking Pardak XL Circulation de véhicules lourds sur toitures-parking Pardak XL Circulation de véhicules lourds sur toitures-parking Les systèmes de dallage Pardak de Zoontjens sont constitués de dalles posées

Plus en détail

Couvertures en tuiles

Couvertures en tuiles FICHE TECHNIQUE Couvertures en tuiles 2 4 CONNAÎTRE > Les tuiles canal > Les tuiles plates > Les tuiles à emboîtement > Les tuiles de verre > Les tuiles en béton > Les différentes parties de la couverture

Plus en détail

Le fossé FICHE D ENTRETIEN LE FOSSÉ FONCTION

Le fossé FICHE D ENTRETIEN LE FOSSÉ FONCTION Le fossé Le fossé est une structure linéraire creusée pour drainer, collecter ou faire circuler des eaux de ruissellement. Il permet notamment de drainer la structure de la piste. Un fossé bien entretenu

Plus en détail

A. Toitures terrasses support d étanchéité 154

A. Toitures terrasses support d étanchéité 154 > Guide de choix... 152 A. Toitures terrasses support d étanchéité 154 B. Combles et rampants 157 www.placo.fr 151 Guid Isolation du Bâti 4. Isolation des toitures Guide de choix Isolation des toitures

Plus en détail

SEMER ET ENTRETENIR UNE PELOUSE. C a s t o r a m a Outillage nécessaire page 2. La création d une pelouse page 3. L entretien exceptionnel page 6

SEMER ET ENTRETENIR UNE PELOUSE. C a s t o r a m a Outillage nécessaire page 2. La création d une pelouse page 3. L entretien exceptionnel page 6 60.02 SEMER ET ENTRETENIR UNE PELOUSE C O N S E I L C a s t o r a m a Outillage nécessaire page 2 La création d une pelouse page 3 L entretien normal page 5 L entretien exceptionnel page 6 page 1/6 OUTILLAGE

Plus en détail

guide pratique Entretien et réparations dans votre logement tout ce qu il faut savoir!

guide pratique Entretien et réparations dans votre logement tout ce qu il faut savoir! guide pratique Entretien et réparations dans votre logement tout ce qu il faut savoir! sommaire Entrée et cuisine... p.- Pièce à vivre... p.- Salle de bain, wc... p.- Immeuble collectif... p. Maison individuelle...

Plus en détail

Etanchéité. Edition 3/2013. Drain. Systèmes de drainage des eaux d enrobés

Etanchéité. Edition 3/2013. Drain. Systèmes de drainage des eaux d enrobés Drain Systèmes de drainage des eaux d enrobés Edition 3/2013 Etanchéité La philosophie de notre entreprise s exprime par la formule : idées + aluminium = dani alu idées : Recherche de solutions pratiques

Plus en détail

Le chantier compte 4 étapes :

Le chantier compte 4 étapes : 02 Bien mettre en place le 03 béton désactivé La technique du béton désactivé consiste à mettre en valeur les granulats en éliminant la couche superficielle du mortier en surface. Un chantier de béton

Plus en détail

Tout savoir sur les réparations locatives. www.reims-habitat.fr

Tout savoir sur les réparations locatives. www.reims-habitat.fr Tout savoir sur les réparations locatives www.reims-habitat.fr L'entrée 0 Placards : graissage, réparation des roulettes Tableau électrique : remplacement Fusibles : remplacement Coupe-circuit : remplacement

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable 8. Toitures vertes: du concept à l entretien

Formation Bâtiment Durable 8. Toitures vertes: du concept à l entretien Formation Bâtiment Durable 8. Toitures vertes: du concept à l entretien Bruxelles Environnement Aspects techniques au travers de la NIT 229 et travaux du CSTC Edwige NOIRFALISSE CSTC 1 LES TOITURES VERTES:

Plus en détail

LES RÉPARATIONS. locatives. Le petit mémo pour y voir plus clair

LES RÉPARATIONS. locatives. Le petit mémo pour y voir plus clair LES RÉPARATIONS locatives Le petit mémo pour y voir plus clair En matière de réparations locatives, les obligations du bailleur et celles du propriétaire sont définies par le Décret du 26 aôut 1987 et

Plus en détail

Rapport de veille sur les évolutions du domaine. des parcs et jardins P. 1/13

Rapport de veille sur les évolutions du domaine. des parcs et jardins P. 1/13 Rapport de veille sur les évolutions du domaine des parcs et jardins P. 1/13 Numéro : 8 Date : 15 mars 2009 Centre : Centre de compétence Secteurs verts Forem Formation Titre : La végétalisation des toitures

Plus en détail

PRIME ÉNERGIE B5 TOITURE VERTE

PRIME ÉNERGIE B5 TOITURE VERTE PRIME ÉNERGIE B5 TOITURE VERTE Décision du 24 octobre 2013 du Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale d approbation du programme d exécution relatif à l octroi d aides financières en matière d

Plus en détail

Pour un milieu. de vie amélioré. le développement durable TOITURES

Pour un milieu. de vie amélioré. le développement durable TOITURES TOITURES Choix Nouveau d un règlement revêtement sur de toiture le développement durable Pour un milieu Agissons ensemble contre les îlots de chaleur urbains et le ruissellement des eaux de pluie! de vie

Plus en détail

Gérer définitivement les problèmes de mousse

Gérer définitivement les problèmes de mousse Gérer définitivement les problèmes de mousse Tuer la mousse n est pas un problème mais pour l éliminer définitivement, il faudra identifier la ou les origines de sa présence et y remédier Quelles sont

Plus en détail

Jardins. partagés RÈGLEMENT INTÉRIEUR. Edité le 19/12/2012

Jardins. partagés RÈGLEMENT INTÉRIEUR. Edité le 19/12/2012 Jardins Edité le 19/12/2012 partagés RÈGLEMENT INTÉRIEUR 1 SOMMAIRE MODALITÉS D INSCRIPTION ET DE COTISATION... 3 CONDITIONS GÉNÉRALES :... 3 L INSCRIPTION PERMET :... 3 MONTANT DES COTISATIONS ANNUELLES

Plus en détail

Catalogue de répartition frais entretien - investissements (Etat au 01.01.2010)

Catalogue de répartition frais entretien - investissements (Etat au 01.01.2010) Département des finances, des institutions et de la sécurité Service cantonal des contributions Section des personnes physiques Departement für Finanzen, Institutionen und Sicherheit Kantonale Steuerverwaltung

Plus en détail

guide pratique Entretien et réparations dans votre logement TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR!

guide pratique Entretien et réparations dans votre logement TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR! guide pratique Entretien et réparations dans votre logement TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR! sommaire Entrée et cuisine... p.4- Pièce à vivre... p.-7 Salle de bain, wc... p.8-9 Immeuble collectif... p.10 Maison

Plus en détail

Système de récupération des eaux de pluies JARDIN BOTANIQUE DE BORDEAUX

Système de récupération des eaux de pluies JARDIN BOTANIQUE DE BORDEAUX Système de récupération des eaux de pluies JARDIN BOTANIQUE DE BORDEAUX RECUPERATION D EAUX de PLUIE au JARDIN BOTANIQUE DE BORDEAUX A quelques centaines de mètres de l historique «PONT de PIERRE» enjambant

Plus en détail

SYSTÈME D ÉTANCHÉITÉ DE TOITURES EN MEMBRANES SYNTHÉTIQUES Sikaplan

SYSTÈME D ÉTANCHÉITÉ DE TOITURES EN MEMBRANES SYNTHÉTIQUES Sikaplan SYSTÈME D ÉTANCHÉITÉ DE TOITURES EN MEMBRANES SYNTHÉTIQUES Sikaplan ÉTANCHÉITÉ FIXÉE MÉCANIQUEMENT La membrane d étanchéité Sikaplan G est conçue pour une mise en œuvre par fixation mécanique. Elle est

Plus en détail

FONDATION DE LA MAISON DE LA TUNISIE

FONDATION DE LA MAISON DE LA TUNISIE FONDATION DE LA MAISON DE LA TUNISIE CITE INTERNATIONALE UNIVERSITAIRE DE PARIS PROJET DE RENOVATION ET DE REAMENAGEMENT DE LA TERRASSE EXTERIEURE DE LA MAISON DE LA TUNISIE 45 A, Boulevard Jourdan 75014

Plus en détail

C.C.T.P. PROJET D'AMENAGEMENT D'UN CENTRE SOCIAL DANS UN BATIMENT EXISTANT LOT N 04 - PLOMBERIE SANITAIRE - ZINGUERIE DEPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE

C.C.T.P. PROJET D'AMENAGEMENT D'UN CENTRE SOCIAL DANS UN BATIMENT EXISTANT LOT N 04 - PLOMBERIE SANITAIRE - ZINGUERIE DEPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE DEPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE COMMUNE DE SAINT-JORY PROJET D'AMENAGEMENT D'UN CENTRE SOCIAL DANS UN BATIMENT EXISTANT C.C.T.P. vvv LOT N 04 - PLOMBERIE SANITAIRE - ZINGUERIE L Entrepreneur : Le Maître

Plus en détail

UCM Château Tinlot - 27 novembre 2013. Les toitures vertes. Présentation par la sa MEULEMAN JP. Jean-Paul Meuleman - Hugues Michot

UCM Château Tinlot - 27 novembre 2013. Les toitures vertes. Présentation par la sa MEULEMAN JP. Jean-Paul Meuleman - Hugues Michot UCM Château Tinlot - 27 novembre 2013 Les toitures vertes Présentation par la sa MEULEMAN JP Jean-Paul Meuleman - Hugues Michot Présentation des toitures végétales... Toiture à Tournai 1998 Maubeuge 1990

Plus en détail

Rénover les toitures plates : Points d attention pour l étancheur

Rénover les toitures plates : Points d attention pour l étancheur Rénover les toitures plates : Points d attention pour l étancheur L. Lassoie, CSTC Master title - 2/12/2013 - Page 1 Evolution du concept de toiture plate Jusqu'à la fin des années 80 : nombreuses pathologies

Plus en détail

Une pelouse fleurie INTRODUCTION

Une pelouse fleurie INTRODUCTION INTRODUCTION La notion de pelouse fleurie est assez récente. Elle répond, dans certaines circonstances, à une attente du public pour des aménagements plus soignés tout en ne négligeant pas une certaine

Plus en détail

Solutions de toitures-terrasses en maçonnerie avec étanchéité sur support isolant rigide

Solutions de toitures-terrasses en maçonnerie avec étanchéité sur support isolant rigide F-a5 4 e édition Octobre 2011 Solutions de toitures-terrasses en maçonnerie avec étanchéité sur support isolant rigide Fesco, Fesco S, Kooltherm K4, Retrofit, Retrofit S, sous-couches PUR, PSE 1b 2b 2c

Plus en détail

Etanchéité. Edition 10/2012. Rivnet. Systèmes de bande de rive et de rehausse d acrotère en aluminium

Etanchéité. Edition 10/2012. Rivnet. Systèmes de bande de rive et de rehausse d acrotère en aluminium Etanchéité Rivnet Systèmes de bande de rive et de rehausse d acrotère en aluminium Edition 10/2012 La philosophie de notre entreprise s exprime par la formule : idées + aluminium = dani alu idées : Recherche

Plus en détail

Tuiles Gélis. Plein Sud. Tuile terre cuite à emboîtement grand moule fortement galbée 11 MARQUES PIONNIERES, UN GROUPE LEADER

Tuiles Gélis. Plein Sud. Tuile terre cuite à emboîtement grand moule fortement galbée 11 MARQUES PIONNIERES, UN GROUPE LEADER Tuiles Gélis Plein Sud Tuile terre cuite à emboîtement grand moule fortement galbée 11 MARQUES PIONNIERES, UN GROUPE LEADER TUILE PLEIN SUD CARACTERISTIQUES DOUBLE JEU DE MONTAGE Longueur Largeur Poids

Plus en détail

ISOLER LA TOITURE PLATE

ISOLER LA TOITURE PLATE Lisez aussi : Fiche 1 INTRODUCTION + Fiche 2 MAÎTRISER L ÉTANCHÉITÉ ET PROTÉGER L ISOLANT + Fiche 10 AMÉLIORER LA VENTILATION RÉNOVER POUR CONSOMMER MOINS D ÉNERGIE : GUIDE PRATIQUE ISOLER LA TOITURE PLATE

Plus en détail

Couverture en grands éléments (bac acier, zinc, inox, cuivre )

Couverture en grands éléments (bac acier, zinc, inox, cuivre ) Toitures et charpentes Couverture en grands éléments (bac acier, zinc, inox, cuivre ) C.2 1/6 Domaine d application Le présent document traite des interfaces dans la mise en œuvre des couvertures grands

Plus en détail

Rapport technique / Génie-civil / Bassin de rétention souterrain

Rapport technique / Génie-civil / Bassin de rétention souterrain Rapport technique / Génie-civil / Bassin de rétention souterrain Page 1 / 6 Contenu : Bassin de rétention souterrain La route du Condoz, CH-1752 Villars-sur-Glâne Rédaction : Eric Berthoud / Etudiant Ecole

Plus en détail

LOGIAL - 17 LOGEMENTS - ATHIS-MONS S O M M A I R E ------------ 0. GENERALITES... 1 1. TOITURES-TERRASSES NON ACCESSIBLES... 4

LOGIAL - 17 LOGEMENTS - ATHIS-MONS S O M M A I R E ------------ 0. GENERALITES... 1 1. TOITURES-TERRASSES NON ACCESSIBLES... 4 MAR CCTP Lot : 04 Etanchéité S O M M A I R E ------------ 0. GENERALITES... 1 1. TOITURES-TERRASSES NON ACCESSIBLES... 4 2. TOITURES-TERRASSES ACCESSIBLES... 7 9 3. EXUTOIRES DE DESENFUMAGE... 9 11 MAR

Plus en détail

Évite les infiltrations, sécurise les accès, et protège les façades, terrasses et toits plats des eaux de ruissellement.

Évite les infiltrations, sécurise les accès, et protège les façades, terrasses et toits plats des eaux de ruissellement. travaux publics VOIRIE, BÂTIMENT ET ENVIRONNEMENT drainage et stockage d eau Installations sportives SOURCE DE SOLUTIONS Système TERRAfix Évite les infiltrations, sécurise les accès, et protège les façades,

Plus en détail

toit verts extensifs Guide d aide À la conception 0.2

toit verts extensifs Guide d aide À la conception 0.2 toit verts extensifs Guide d aide À la conception 0.2 0 Introduction 1 conception 2 mise en oeuvre d un toit vert extensif 1.1 réglementation Marquage CE NF EN 13252 Directives pour la conception, la mise

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES ENTRETIEN DU STADE DE FOOTBALL COMMUNE DE BEZOUCE. En partenariat avec SAINT GERVASY CABRIERES LEDENON

CAHIER DES CHARGES ENTRETIEN DU STADE DE FOOTBALL COMMUNE DE BEZOUCE. En partenariat avec SAINT GERVASY CABRIERES LEDENON CAHIER DES CHARGES ENTRETIEN DU STADE DE FOOTBALL COMMUNE DE BEZOUCE En partenariat avec SAINT GERVASY CABRIERES LEDENON I) DISPOSITIONS GENERALES II) ENTRETIEN 1 ère partie entretien courant II-1) La

Plus en détail

Drain.... Systèmes de drainage des eaux d enrobés. Edition 8/2009

Drain.... Systèmes de drainage des eaux d enrobés. Edition 8/2009 Pont Pont et et parking Drain... Systèmes de drainage des eaux d enrobés Edition 8/2009 Toutes les nouveautés, les catalogues à jour consultables et téléchargeables sur www.danialu.com La philosophie de

Plus en détail

Distributeur d'irs BTECH

Distributeur d'irs BTECH Distributeur d'irs BTECH Caoutchouc EPDM : 50 ans après, toujours aussi étanche que le 1 er jour Les systèmes d étanchéité pour : toitures gouttières humidité ascensionnelle toitures vertes caves 50 ans

Plus en détail

COMMUNE DE PONT A MARCQ CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

COMMUNE DE PONT A MARCQ CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES COMMUNE DE PONT A MARCQ CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Objet du Marché : Procédure adaptée pour «entretien des espaces verts de la commune de Pont à Marcq» Année 2013 Maître d ouvrage : Commune

Plus en détail

1 QUALITÉ ENVIRONNEMENTALE Responsable Environnemental et gestion pendant le chantier

1 QUALITÉ ENVIRONNEMENTALE Responsable Environnemental et gestion pendant le chantier EXEMPLE DE DÉCOMPOSITION DU PRIX GLOBAL ET FORFAITAIRE Collection les Essentiels Fiche n 20 - Septembre 2012 1 QUALITÉ ENVIRONNEMENTALE 1.1 Responsable Environnemental et gestion pendant le chantier Total

Plus en détail

Fiche pratique. Les grands principes du jardinage au naturel. Aménager son jardin. Connaître son jardin

Fiche pratique. Les grands principes du jardinage au naturel. Aménager son jardin. Connaître son jardin Fiche pratique Les grands principes du jardinage au naturel Jardiner au naturel, ce n est pas simplement utiliser un produit d origine naturelle à la place d un produit synthétique. C est une autre façon

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE : GARAGES PREFABRIQUES MONOCOQUES

FICHE TECHNIQUE : GARAGES PREFABRIQUES MONOCOQUES FICHE TECHNIQUE : MONOCOQUES propose un large choix de garages préfabriqués monocoques en béton, garantie pour vous de trouver celui qui correspond parfaitement aux exigences techniques de votre projet.

Plus en détail

Centre commercial (Pays-Bas)

Centre commercial (Pays-Bas) ALKORGREEN Centre commercial (Pays-Bas) RENOLIT WATERPROOFING ALKORGREEN un jardin entre ciel et terre Au cours des dernières 20 années les membranes alkorplan ont été très souvent associées aux projets

Plus en détail

LES GUIDES DU BIEN VIVRE ENSEMBLE. QUI FAIT QUOI DANS LE LOGEMENT? Point par point. www.ophmontreuillois.fr

LES GUIDES DU BIEN VIVRE ENSEMBLE. QUI FAIT QUOI DANS LE LOGEMENT? Point par point. www.ophmontreuillois.fr S GUIDES DU BIEN VIVRE ENSEMB QUI FAIT QUOI DANS LOGEMENT? Point par point www.ophmontreuillois.fr Les installations de chauffage en détail Les installations de plomberie en détail Convecteur électrique

Plus en détail

LOT n 04 ETANCHEITE SOMMAIRE CHAPITRE I - GENERALITES

LOT n 04 ETANCHEITE SOMMAIRE CHAPITRE I - GENERALITES LOT n 04 ETANCHEITE SOMMAIRE CHAPITRE I - GENERALITES 1.1 CONSISTANCE DES TRAVAUX 1.2 D.T.U - REGLEMENTATIONS NORMES 1.2.1 - DTU 1.2.2 Réglementations 1.2.3 - Règles de calculs 1.2.4 - Normes et autres

Plus en détail

STATIONNEMENT DES VEHICULES

STATIONNEMENT DES VEHICULES SYNDICAT INTERCOMMUNAL DU CIMETIERE DES JONCHEROLLES STATIONNEMENT DES VEHICULES Plan de situation 1 IDENTIFICATION Identité Adresse 95 rue Marcel Sembat 93430 VILLETANEUSE Dénomination Stationnement des

Plus en détail

Norme de pratique d inspection

Norme de pratique d inspection Norme de pratique d inspection TABLE DES MATIÈRES Chapitre 1 - Norme de pratique... 3 Section... 3 Mise en contexte... 3 Section 2... 3 Champs d application... 3 Section 3... 4 Nécessité d une convention...

Plus en détail

SURFACES ET EFFECTIFS

SURFACES ET EFFECTIFS 2,91 m 3,50 m 6 m 3,50 m 3,50 m 5,80 m 3,50 m 3 m 3,50 m rue des Sablons COUPE RESTRUCTURATION D'UN ENSEMBLE IMMOBILIER 29-31 rue des Sablons - Impasse des prêtres 75016 PARIS COMMERCIALISATION COUPE COMMERCIALISATION

Plus en détail

Polystyrène extrudé. Tarif Public H.T. (réservé aux professionnels) ROOFMATE SL-A ROOFMATE SL-X ROOFMATE MK FLOORMATE 500 ET 700 ROOFMATE LG-X

Polystyrène extrudé. Tarif Public H.T. (réservé aux professionnels) ROOFMATE SL-A ROOFMATE SL-X ROOFMATE MK FLOORMATE 500 ET 700 ROOFMATE LG-X Polystyrène extrudé ROOFMATE SL-A 40 ROOFMATE SL-X 40 ROOFMATE MK 40 FLOORMATE 500 ET 700 42 ROOFMATE LG-X 44 PERIMATE DI-A 46 TOPOX CUBER SL 48 TOPOX CUBER SL-T 48 ROOF 115 48 TOPOX BÉTON 50 JACKODUR

Plus en détail

RAPPORT D INTERVENTION

RAPPORT D INTERVENTION R PRESTATAIRE DE SERVICES RAPPORT D INTERVENTION N 7445 Rédigé par Eric TANGUY Céline LETORT Intervention du 23/07/2010 Affaire Nature de l intervention Toiture contrôlée Intervention à la demande de Résidence

Plus en détail

Plan de désherbage, plan de gestion différenciée : objectifs et mise en œuvre concrète, quelles sont les actions à mettre en place par les communes?

Plan de désherbage, plan de gestion différenciée : objectifs et mise en œuvre concrète, quelles sont les actions à mettre en place par les communes? 11 décembre Arles Plan de désherbage, plan de gestion différenciée : objectifs et mise en œuvre concrète, quelles sont les actions à mettre en place par les communes? Claire LAFON Benoit DUPUY Introduction

Plus en détail

REFECTION D'ETANCHEITE SUR 5 COLLEGES DU DEPARTEMENT

REFECTION D'ETANCHEITE SUR 5 COLLEGES DU DEPARTEMENT CONSEIL GENERAL DE LA SOMME Direction des Bâtiments Départementaux 3 Rue Beauregard 80026 AMIENS CEDEX REFECTION D'ETANCHEITE SUR 5 COLLEGES DU DEPARTEMENT Lot 2 : Collège Jean MOULIN à ALBERT CAHIER DES

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE DE PERMIS POUR LA RÉNOVATION D UN BÂTIMENT SANS AGRANDISSEMENT

FORMULAIRE DE DEMANDE DE PERMIS POUR LA RÉNOVATION D UN BÂTIMENT SANS AGRANDISSEMENT FORMULAIRE DE DEMANDE DE PERMIS POUR LA RÉNOVATION D UN BÂTIMENT SANS AGRANDISSEMENT Coordonnées du propriétaire Nom et prénom du propriétaire (incluant les copropriétaires) : Adresse civique : Numéro

Plus en détail

Toiture-Terrasse Gamme Stisolétanch

Toiture-Terrasse Gamme Stisolétanch Janvier 008 I F 3969 ToitureTerrasse Gamme La gamme isolant support d étanchéité de Placo est composée de panneaux en PSE pour l isolation des toituresterrasses en maçonnerie, béton cellulaire ou bois.

Plus en détail

N Objet Montant Plafond

N Objet Montant Plafond PRIME ÉNERGIE B5 TOITURE VERTE (décision du 14 juillet 2011 du Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale d approbation du programme triennal d utilisation rationnelle de l électricité et du gaz au

Plus en détail

AMÉNAGEMENT DES ESPACES VERTS EN ENTREPRISE PISTES DE RÉFLEXION

AMÉNAGEMENT DES ESPACES VERTS EN ENTREPRISE PISTES DE RÉFLEXION AMÉNAGEMENT DES ESPACES VERTS EN ENTREPRISE PISTES DE RÉFLEXION Dernière révision du document : août 2015 Cet outil est rédigé à partir d'un document réalisé dans le cadre du projet européen Life-SMIGIN

Plus en détail

ABRIS D HIVER PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE SAINT-ANSELME COMTÉ DE BELLECHASSE

ABRIS D HIVER PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE SAINT-ANSELME COMTÉ DE BELLECHASSE ABRIS D HIVER Un abri d hiver pour véhicule de promenade et un abri d hiver pour les accès piétonniers au bâtiment principal sont permis dans toutes les zones, DU 15 OCTOBRE D UNE ANNÉE AU 30 AVRIL DE

Plus en détail

ETANCHEITE. s impose. Le contrat d entretien. Les gestes du savoir-faire. www.etancheite.com. Page 8

ETANCHEITE. s impose. Le contrat d entretien. Les gestes du savoir-faire. www.etancheite.com. Page 8 ETANCHEITE le magazine des professionnels de l étanchéité et de l isolation N 3 S E P T E M B R E 2 0 0 4 le magazine des professionnels de l étanchéité et de l isolation www.etancheite.com ÉDITORIAL PAGE

Plus en détail

Ville de Blainville Ce document n'a pas de valeur officielle.

Ville de Blainville Ce document n'a pas de valeur officielle. Ville de Blainville Ce document n'a pas de valeur officielle. En cas de divergence entre ce document et les règlements originaux, ceux-ci prévaudront. RÈGLEMENT 1364 NUMÉRO DU RÈGLEMENT (amendement) 1364

Plus en détail

DEMANDE D INSTALLATION D UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

DEMANDE D INSTALLATION D UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF N Dossier SPANC : Service Public d Assainissement Non Collectif (SPANC) Dossier de Mme/M. : Commune : DEMANDE D INSTALLATION D UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Contrôle de Conception et d implantation

Plus en détail

INSPECTION D UN BÂTIMENT

INSPECTION D UN BÂTIMENT 1, Chemin Premier, Québec INSPECTION D UN BÂTIMENT NICOLAS DÉRY, TECHNOLOGUE SPÉCIALISTE EN BÂTIMENTS OBJET DE L INSPECTION Cette inspection visuelle en bâtiment a pour but de donner à M. Tremblay et Madame

Plus en détail

GUIDE D ENTRETIEN ET DE REPARATION DANS VOTRE LOGEMENT. Qui fait quoi

GUIDE D ENTRETIEN ET DE REPARATION DANS VOTRE LOGEMENT. Qui fait quoi GUIDE D ENTRETIEN ET DE REPARATION DANS VOTRE LOGEMENT Qui fait quoi Guide et démarches La réparation vous concerne? LES DEMARCHES A SUIVRE Faites appel à l entreprise de votre choix et/ou effectuez vous-même

Plus en détail

Bailleur / Locataire. Qui fait quoi? Entretien et réparations de votre logement

Bailleur / Locataire. Qui fait quoi? Entretien et réparations de votre logement Bailleur / Locataire Qui fait quoi? Entretien et réparations de votre logement En matière d entretien des logements, la règlementation fixe quelles sont les interventions à la charge du bailleur et celles

Plus en détail

WIGO Cleaning White In Green Out

WIGO Cleaning White In Green Out Entreprise de Nettoyage, d Entretien, de Désinfection et de l Aménagement des Espaces Verts. Qui sommes-nous? Vos experts en entretien d'immeuble, nettoyage de copropriétés Implantée depuis 2009, notre

Plus en détail

Solutions pour toitures végétalisées. HQEvégétalisation. isolation thermique. acoustique. sopranature

Solutions pour toitures végétalisées. HQEvégétalisation. isolation thermique. acoustique. sopranature Solutions pour toitures végétalisées HQEvégétalisation isolation thermique acoustique sopranature Sopranature sommaire 2 SOMMAIRE Pour une ville plus nature 3 Une démarche HQE 4 Une forte valeur ajoutée

Plus en détail

TOITURE VERTE. France MANUEL. www.epdm.eu. Respectueuse de l environnement et recyclable. Les toitures vertes purifient l eau et l air

TOITURE VERTE. France MANUEL. www.epdm.eu. Respectueuse de l environnement et recyclable. Les toitures vertes purifient l eau et l air TOITURE VERTE MANUEL France Les toitures vertes purifient l eau et l air Assure le rafraîchissement de la façade et de la toiture. Résultat : une diminution du smog et un environnement plus sain. Respectueuse

Plus en détail