FEUILLE DE ROUTE. 1. Insérer la table des figures et la table des tableaux suivantes à la suite de la table des matières.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "FEUILLE DE ROUTE. 1. Insérer la table des figures et la table des tableaux suivantes à la suite de la table des matières."

Transcription

1 FEUILLE DE ROUTE SECRÉTARIAT GÉNÉRAL DE L' UNION INTERNATIONALE DES TÉLÉCOMMUNICATIONS Objet: Erratum Recommandation UIT-T G.108 (09/99) SECTEUR DE LA NORMALISATION DES TÉLÉCOMMUNICATIONS DE L'UIT Genève, 2 février 2001 Recommandation UIT-T G.108 (09/99) Application du modèle E: Guide de planification 1. Insérer la table des figures et la table des tableaux suivantes à la suite de la table des matières. TABLE DES FIGURES Figure 1/G.108 Configuration de base pour l'interconnexion entre réseaux privés et publics Figure 2/G.108 Configuration normale avec routage entièrement numérique dans le réseau privé Figure 3/G.108 Réseau privé avec conversion 4 fils/2 fils Figure 4/G.108 Téléphone radioélectrique connecté numériquement Figure 5/G.108 Connexion de base entre le RTPC et un réseau IP avec son terminal H.323 et un autocommutateur privé connecté par l'intermédiaire d'une fonction IWF Figure 6/G.108 Le modèle E dans l'environnement des essais subjectifs et des essais objectifs Figure 7/G.108 Configuration générale pour les communications par réseaux publics Figure 8/G.108 Exemple d'addition des dégradations sur une "échelle psychologique" Figure 9/G.108 Relation entre OLR et facteur d'évaluation R dans le modèle E Figure 10/G.108 Equivalent R dans le modèle E dû à l'écho pour le locuteur Figure 11/G.108 Relation entre le temps de propagation absolu Ta et le facteur d'évaluation R dans le modèle E Figure 12/G.108 Relation entre le nombre d'unités qdu et le facteur d'évaluation R dans le modèle E Figure 13/G.108 Connexion de référence pour le calcul des équivalents SLR et RLR Figure 14/G.108 Connexion de référence pour les calculs d'écho avec un seul trajet d'écho Figure 15/G.108 Connexion de référence pour les calculs d'écho avec deux trajets d'écho Figure 16/G.108 Détails internes d'un téléphone sans cordon concernant la limitation d'écho Figure 17/G.108 Configuration de référence primaire du modèle E Figure 18/G.108 Configuration de service pour connexions 2 fils/2 fils Figure 19/G.108 Configuration de service pour connexions 4 fils/2 fils Union internationale des télécommunications Place des Nations 1211 GENÈVE 20 Suisse Switzerland Suiza

2 TABLE DES FIGURES Figure 20/G.108 Configuration de service pour connexions 2 fils/4 fils Figure 21/G.108 Configuration de service pour connexions entièrement numériques Figure 22/G.108 Annuleur d'écho Figure 23/G.108 Application d'une paire d'annuleurs d'écho à l'intérieur du réseau privé Figure 24/G.108 Options d'implantation d'un annuleur d'écho Figure 25/G.108 Utilisation d'annuleurs d'écho dans un réseau de transit (ou dans une connexion internationale) Figure 26/G.108 Evaluation de la qualité d'une connexion sur une échelle linéaire Figure A.1/G.108 Annuleurs d'écho dans un réseau privé et trajets d'écho correspondants Figure A.2/G.108 Accès et routage dans les réseaux publics Figure A.3a/G.108 Configurations et caractéristiques de transmission pour la terminaison distante en Europe Figure A.3b/G.108 Configurations et caractéristiques de transmission pour la terminaison distante en Amérique du Nord Figure B.1/G.108 Structure de base du réseau privé Figure B.2/G.108 Configuration de référence Figure B.3/G.108 Configuration de référence Figure B.4/G.108 Configuration de référence Figure B.5/G.108 Utilisation d'un équipement à bas débit pour une ligne louée Figure B.6/G.108 Base de calcul de la configuration de référence Figure B.7/G.108 Base de calcul de la configuration de référence Figure B.8/G.108 Base de calcul de la configuration de référence Figure B.9/G.108 Applications de limiteurs d'écho dans le réseau privé Figure B.10/G.108 Configuration de référence Figure B.11/G.108 Configuration de référence Figure B.12/G.108 Configuration de référence Figure B.13/G.108 Base de calcul de la configuration de référence 1a Figure B.13a/G.108 Poste A et poste B tels que côté A Figure B.13b/G.108 Poste A et poste B tels que côté B Figure B.14/G.108 Base de calcul de la configuration de référence 1b Figure B.14a/G.108 Poste A et poste B tels que côté A Figure B.14b/G.108 Poste A et poste B tels que côté B Figure B.15/G.108 Base de calcul de la configuration de référence Figure B.15a/G.108 Equipement non homologué: temps moyen de traitement: 7 ms Figure B.15b/G.108 Equipement homologué: temps moyen de traitement: 100 ms Figure B.16/G.108 Base de calcul de la configuration de référence 3a Figure B.16a/G.108 Equipement non homologué: temps moyen de traitement: 7 ms Figure B.16b/G.108 Equipement homologué: temps moyen de traitement: 100 ms Figure B.17/G.108 Base de calcul de la configuration de référence 3b Figure B.17a/G.108 Equipement non homologué: temps moyen de traitement: 7 ms

3 TABLE DES FIGURES Figure B.17b/G.108 Equipement homologué: temps moyen de traitement: 100 ms Figure C.1/G.108 Trajets d'écho possibles pour un téléphone sans cordon Figure C.2/G.108 Limiteurs d'écho dans un téléphone sans cordon DECT Figure C.3/G.108 Equivalent TCLw et affaiblissement d'écho artificiel TABLE DES TABLEAUX Tableau 1/G.108 Définition des catégories de qualité de transmission de la parole Tableau 2a/G.108 Valeurs provisoires de planification pour le facteur de dégradation due à l'équipement (Ie) Tableau 2b/G.108 Valeurs provisoires de planification pour le facteur de dégradation due à l'équipement (Ie) en conditions de perte de paquet Codecs G.729-A + VAD et G A + VAD Tableau 2c/G.108 Valeurs provisoires de planification pour le facteur de dégradation due à l'équipement (Ie) en conditions d'erreur de propagation Codecs GSM Tableau 3/G.108 Exemples provisoires pour le facteur d'avantage A Tableau 4/G.108 Caractéristiques d'accès analogique prises comme hypothèse Tableau 5/G.108 Caractéristiques d'accès numérique prises comme hypothèse pour des lignes aboutissant à des postes numériques Tableau 6/G.108 Valeurs par défaut et étendues recommandées des paramètres Tableau A.1/G.108 Valeurs de planification pour téléphones mobiles Région européenne Tableau A.2/G.108 Valeurs de planification pour téléphones mobiles Région d'amérique du Nord Tableau A.3/G.108 Possibilités de connexion de l'équipement de commutation Tableau A.4/G.108 Valeurs moyennes de l'équivalent TBRLw et de l'affaiblissement d'écho (Europe) Tableau B.1/G.108 Récapitulation des résultats de calcul Tableau B.2a/G.108 Paramètres d'entrée du modèle E pour la configuration 1a perçue du côté A Tableau B.2b/G.108 Paramètres d'entrée du modèle E pour la configuration 1a perçue du côté B Tableau B.3a/G.108 Paramètres d'entrée du modèle E pour la configuration 1b perçue du côté A Tableau B.3b/G.108 Paramètres d'entrée du modèle E pour la configuration 1b perçue du côté B Tableau B.4a/G.108 Paramètres d'entrée du modèle E pour la configuration 2 perçue du côté A Tableau B.4b/G.108 Paramètres d'entrée du modèle E pour la configuration 2 perçue du côté B Tableau B.5a/G108 Paramètres d'entrée du modèle E pour la configuration 3a (poste B) perçue du côté A Tableau B.5b/G.108 Paramètres d'entrée du modèle E pour la configuration 3a (poste B) perçue du côté B Tableau B.6a/G.108 Paramètres d'entrée du modèle E pour la configuration 3b (poste B) perçue du côté A Tableau B.6b/G.108 Paramètres d'entrée du modèle E pour la configuration 3b (poste B) perçue du côté B Tableau B.7/G.108 Exemple de calculs du modèle E pour la téléphonie IP Tableau B.8/G.108 Equivalents R du modèle E pour combinaisons indiquées du facteur Ie et du temps moyen de propagation dans un seul sens de bout en bout

4 2. Modifier comme suit le d) de l introduction: "La planification des réseaux privés est plus complexe que celle de simples configurations d'autocommutateur privé: il faut donc fournir suffisamment de renseignements (didactiques) sur les méthodes de planification et de calcul;" : ne concerne que le texte anglais : ne concerne que le texte anglais : dernier alinéa, corriger la dernière phrase comme suit: "Pour des lois de codage autres que A et µ (par exemple selon les Recommandations G.726, G.727 ou G.728), le paramètre qdu est remplacé aux fins de la planification de la transmission par le facteur de dégradation due à l'équipement, Ie (voir 7.6 ci-après)." : ne concerne que le texte anglais : ne concerne que le texte anglais : ne concerne que le texte anglais : ne concerne que le texte anglais : ne concerne que le texte anglais : 1 er alinéa, ne concerne que le texte anglais : avant dernier alinéa, ne concerne que le texte anglais : 4 e alinéa, insérer la phrase suivante après la deuxième phrase: "A titre d exemple, il pourra s agir d un poste sans cordon conforme à la Norme DECT [50], [53]." 14, 15, : réécrire le 5 e alinéa de la manière suivante: "Les postes téléphoniques sans cordon conformes à la norme DECT [50] et [53] insèrent un temps moyen supplémentaire de propagation dans un seul sens d environ 14 ms entre l'interface acoustique de la partie mobile et l'interface réseau de la partie fixe (voir Tableau A.1). Ce retard est susceptible de provoquer des effets d'écho dans de nombreuses applications. La norme DECT exige donc que des précautions soient prises afin de supprimer le signal réfléchi au moyen d'un annuleur d'écho (EC, echo canceller) ainsi que d'un suppresseur programmable (SS, soft suppressor). On trouvera dans l'annexe C des informations plus détaillées sur la limitation de l'écho dans les postes téléphoniques sans cordon DECT." : 6 e alinéa, modifier la deuxième phrase comme suit: "La Figure 16 montre de façon plus détaillée les composants relatifs à la limitation de l'écho dans un terminal DECT." : ne concerne que le texte anglais. 19, , 13 e et 14 e alinéa: éliminer les parenthèses comme suit: "Comme celà est expliqué au 7.10, l'influence de l'écho pour l'auditeur est habituellement négligeable à condition qu'il y ait une limitation suffisante de l'écho pour le locuteur. Les calculs pour la configuration et les valeurs de la Figure 15 donnent pour le temps de propagation aller-retour une valeur Tr = 28 ms et pour l'affaiblissement pondéré du trajet des courants d'écho une valeur WEPL = 54 db. Comme cela est expliqué au 7.3, le temps de propagation absolu dans un seul sens (Ta) ne provoque de dégradations majeures que lorsque le retard dépasse 150 ms, c'est-à-dire que la valeur de temps absolu Ta = 28 ms n'aura aucune influence sur le résultat dans la configuration de la Figure 15." : modifier comme suit la 4 e phrase du dernier alinéa: "Selon la Norme DECT [50], [53], la valeur minimale de l'amélioration d'affaiblissement d'écho est de 6,5 db pour cet exemple." 4

5 : modifier comme suit la première phrase de la Note 1: "Pour les calculs indiqués dans la présente Recommandation, l'algorithme du modèle E a été repris de la Recommandation G.107 [3] (12/1998) au moment de la publication." : modifier la dernière phrase de la manière suivante: "Il convient de donner la préférence aux annuleurs d'écho qui sont conformes à des normes agréées, comme la Recommandation G.168 [12] ou G.165 [11]." : ne concerne que le texte anglais. 25. Tableau A.2: modifier comme suit l en-tête de la première colonne: "Equipement homologué: TDMA [48]" 26. A.1.8: modifier comme suit la deuxième phrase du premier retrait: "Ces codeurs font principalement appel aux différents algorithmes MICDA décrits dans les Recommandations G.721 (1988), G.726 et G.727." 27. A.1.10: ne concerne que le texte anglais. 28. Annexe B: modifier comme suit la première phrase de la Note 2: "Pour le calcul des exemples suivants, l'algorithme du modèle E a été repris de la Recommandation G.107 [3] (12/98) au moment de la publication." 29. B.1.3: modifier comme suit la dernière phrase du dernier paragraphe: "Il convient de noter que ces annuleurs d'écho sont, à l'exception du temps de propagation de l'écho autorisé, presque identiques à ceux qui sont conformes aux Recommandations G.165 [11] ou G.168 [12]." 30. B.1.4: Figure B.7/G.108, ne concerne que le texte anglais. 31. B.2.2.1: modifier comme suit la deuxième phrase: "Un facteur d'avantage A = 5 a été attribué aux techniques non homologuées (PACS, WUPE, PCI, PWT) tandis qu'un facteur d'avantage A = 10 a été attribué aux techniques homologuées (TDMA [48])." 32. B : modifier comme suit le titre du paragraphe: "Equipement homologué: temps moyen de traitement radioélectrique: 100 ms (TDMA [48])" 33. B : modifier comme suit le titre du paragraphe: "Equipement homologué: temps moyen de traitement radioélectrique: 100 ms (TDMA [48])" 34. B : modifier comme suit le titre du paragraphe: "Equipement homologué: temps moyen de traitement radioélectrique: 100 ms (TDMA [48])" 35. B.3: modifier comme suit la troisième phrase du 4 e alinéa: "Afin de conserver une bonne qualité de transmission vocale de bout en bout, les signaux vocaux contenus dans les trames codés doivent avoir une durée inférieure à 64 ms par paquet IP (voir 7.5/G.177 [13] sur la mutilation (troncature) temporelle)." 5

6

Chaine de transmission

Chaine de transmission Chaine de transmission Chaine de transmission 1. analogiques à l origine 2. convertis en signaux binaires Échantillonnage + quantification + codage 3. brassage des signaux binaires Multiplexage 4. séparation

Plus en détail

Pour pouvoir utiliser les mêmes liaisons que les autres données, sur le réseau du FAI, la voix est multiplexée :

Pour pouvoir utiliser les mêmes liaisons que les autres données, sur le réseau du FAI, la voix est multiplexée : 1. Les codecs Pour pouvoir utiliser les mêmes liaisons que les autres données, sur le réseau du FAI, la voix est multiplexée : Pour être ainsi transportée, sous forme de paquets, la voix doit être numérisée

Plus en détail

Synthèse théorique des méthodes de transmission binaires sur les canaux vocodés

Synthèse théorique des méthodes de transmission binaires sur les canaux vocodés Synthèse théorique des méthodes de transmission binaires sur les canaux vocodés I Introduction On cherche à moduler des données binaires dans le but de les transmettre sur des canaux vocodés. Afin de transmettre

Plus en détail

Voix et Téléphonie sur IP : Architectures et plateformes

Voix et Téléphonie sur IP : Architectures et plateformes Voix et Téléphonie sur IP : Architectures et plateformes Alex Corenthin Département Génie Informatique Laboratoire de traitement de l Information Ecole Supérieure Polytechnique Université Cheikh Anta Diop

Plus en détail

RESEAU NUMERIQUE SYNCHRONE

RESEAU NUMERIQUE SYNCHRONE POSITIONNEMENT DES OPERATEURS Internet FRAD X25 ATM 1 TELECOMS : QUELLES SOLUTIONS APPORTER? RESEAU ANALOGIQUE RESEAU NUMERIQUE PLESIOCHRONE RESEAU NUMERIQUE SYNCHRONE 2 1 COMPRENDRE L EXPLOITATION D UN

Plus en détail

Les techniques de multiplexage

Les techniques de multiplexage Les techniques de multiplexage 1 Le multiplexage et démultiplexage En effet, à partir du moment où plusieurs utilisateurs se partagent un seul support de transmission, il est nécessaire de définir le principe

Plus en détail

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIEn: INTELLECfUELLE GENEVE

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIEn: INTELLECfUELLE GENEVE -t.:r- OMPI INRICEN/6 ORIGINAL: anglais DATE: 5 decembre 1995 ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIEn: INTELLECfUELLE GENEVE COMITE D'EXPERTS SUR UN EVENTUEL INSTRUMENT RELATIF ALA PROTECTION DES DROITS DES

Plus en détail

Chapitre 16 Exercice 1 (voir énoncé page 386 du livre) Chapitre 16 Exercice 2 (voir énoncé page 386 du livre)

Chapitre 16 Exercice 1 (voir énoncé page 386 du livre) Chapitre 16 Exercice 2 (voir énoncé page 386 du livre) Chapitre 16 Exercice 1 (voir énoncé page 386 du livre) [a] Une tranche de temps correspond au passage d une voie GSM. Il y a donc 8 voies de parole par porteuse et donc 8 x 16 = 128 voies de parole. [b]

Plus en détail

De la téléphonie classique à la ToIP. hassan.hassan@urec.cnrs.fr Unité Réseaux du CNRS

De la téléphonie classique à la ToIP. hassan.hassan@urec.cnrs.fr Unité Réseaux du CNRS De la téléphonie classique à la ToIP hassan.hassan@urec.cnrs.fr Unité Réseaux du CNRS 2 La téléphonie La téléphonie est un système de communication avec la voix Deux composantes sont nécessaires à ce système

Plus en détail

RECOMMANDATION UIT-R M.1182 INTÉGRATION DES SYSTÈMES DE COMMUNICATION MOBILES DE TERRE ET PAR SATELLITE. (Question UIT-R 89/8)

RECOMMANDATION UIT-R M.1182 INTÉGRATION DES SYSTÈMES DE COMMUNICATION MOBILES DE TERRE ET PAR SATELLITE. (Question UIT-R 89/8) Rec. UIT-R M.1182 1 RECOMMANDATION UIT-R M.1182 INTÉGRATION DES SYSTÈMES DE COMNICATION MOBILES DE TERRE ET PAR SATELLITE (Question UIT-R 89/8) Rec. UIT-R M.1182 (1995) Résumé La présente Recommandation

Plus en détail

(51) Int Cl. 7 : G10L 19/00. (54) Procédé de codage pour la restitution sonore des signaux numérisés transmis par l échange de paquets

(51) Int Cl. 7 : G10L 19/00. (54) Procédé de codage pour la restitution sonore des signaux numérisés transmis par l échange de paquets (19) Europäisches Patentamt European Patent Office Office européen des brevets *EP001122717A1* (11) EP 1 122 717 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN (43) Date de publication: 08.08.01 Bulletin 01/32 (1)

Plus en détail

Enseignement (M21) «Numérisation des signaux audio-vidéo, compression et stockage» Cours 1/4

Enseignement (M21) «Numérisation des signaux audio-vidéo, compression et stockage» Cours 1/4 Enseignement (M21) «Numérisation des signaux audio-vidéo, compression et stockage» Cours 1/4 Cette matière fait partie du module M3.21 «Culture scientifique et traitement de l information» (4CM, 2TD, 3TP)

Plus en détail

Voix sur IP Étude d approfondissement Réseaux

Voix sur IP Étude d approfondissement Réseaux Voix sur IP Étude d approfondissement Réseaux Julien Vey Gil Noirot Introduction Ce dont nous allons parler L architecture VoIP Les protocoles Les limites de la VoIP Ce dont nous n allons pas parler Le

Plus en détail

Cahier de Clauses Technique et Particulières (CCTP)

Cahier de Clauses Technique et Particulières (CCTP) MARCHE PUBLIC TIC LYCEE de BOIS d OLIVE MARCHE N LBO 2014 Lot 003 Cahier de Clauses Technique et Particulières (CCTP) MAITRE DE L OUVRAGE :LYCEE POLYVALENT D ENSEIGNEMENTS GENERAL, TECHNOLOGIQUE ET PROFESSIONNEL

Plus en détail

Les Réseaux Télécoms à Hauts débits

Les Réseaux Télécoms à Hauts débits Les Réseaux Télécoms à Hauts débits Ahmed Mehaoua 1999 - page 1 PLAN RTC : Le Réseau Téléphonique Commuté RNIS Le Réseau Numérique à Intégration de Services à large bande Ahmed Mehaoua 1999 - page 2 1

Plus en détail

RECOMMANDATION UIT-R F.1104. (Question UIT-R 125/9) a) que l'uit-t a réalisé des études sur le RNIS et a élaboré des Recommandations en la matière;

RECOMMANDATION UIT-R F.1104. (Question UIT-R 125/9) a) que l'uit-t a réalisé des études sur le RNIS et a élaboré des Recommandations en la matière; Rec. UIT-R F.1104 1 RECOMMANDATION UIT-R F.1104 CARACTÉRISTIQUES DES SYSTÈMES RADIOÉLECTRIQUES POINT À MULTIPOINT UTILISÉS POUR LA CONNEXION RNIS DANS LA PORTION DE QUALITÉ LOCALE DU RÉSEAU (Question UIT-R

Plus en détail

Multimedia. Systèmes, Communications et Applications. Ahmed MEHAOUA

Multimedia. Systèmes, Communications et Applications. Ahmed MEHAOUA Multimedia Systèmes, Communications et Applications Ahmed MEHAOUA Professeur - Laboratoire CRIP5 Ahmed.mehaoua@math-info.univ-paris5.fr Plan 1. Multimedia : principes et définitions 2. Algorithmes et normes

Plus en détail

Internet et Multimédia Exercices: flux multimédia

Internet et Multimédia Exercices: flux multimédia Internet et Multimédia Exercices: flux multimédia P. Bakowski bako@ieee.org Applications et flux multi-média média applications transport P. Bakowski 2 Applications et flux multi-média média applications

Plus en détail

RECOMMANDATION UIT-R M.1079-2

RECOMMANDATION UIT-R M.1079-2 Rec. UIT-R M.1079-2 1 Résumé RECOMMANDATION UIT-R M.1079-2 Exigences imposées à la qualité globale et à la qualité de service pour les télécommunications mobiles internationales-2000 (IMT-2000) (Question

Plus en détail

Résaux Téléphoniques Commutation de circuits. Commutateur

Résaux Téléphoniques Commutation de circuits. Commutateur Résaux Téléphoniques Commutation de circuits Commutateur Multiplexage en Fréquence 300 Hz < Les signaux téléphoniques < 3400 Hz groupe 12 voies -> Groupe primaire (ex 60 khz - 108 khz) groupe 5 primaire

Plus en détail

Gamme TPE Verifone (MagIC, MagIC EVOLUTION & MagIC³)

Gamme TPE Verifone (MagIC, MagIC EVOLUTION & MagIC³) Gamme TPE Verifone (MagIC, MagIC EVOLUTION & MagIC³) Gestion des ITP Version 2.5 Mars 2011 Page: 1 / 10 TABLE DES MATIERES 1. INTRODUCTION... 3 1.1 OBJET... 3 1.2 REFERENCES... 3 1.3 CONVENTIONS... 3 2.

Plus en détail

Contrôle des spécifications vidéo d'une visioconférence PVX-Tandberg 880

Contrôle des spécifications vidéo d'une visioconférence PVX-Tandberg 880 TP "VISIOCONFERENCE" Contrôle des spécifications vidéo d'une visioconférence PVX-Tandberg 880 Moyens : une visioconférence Tandberg 880 un moniteur de contrôle (VGA de préférence) un lecteur multimédia

Plus en détail

Spécifications Techniques d Interface

Spécifications Techniques d Interface 67, Édition 2 / Octobre 2000 Spécifications Techniques d Interface SRXUOHUpVHDXGH)UDQFH7pOpFRP 'LUHFWLYH&( &DUDFWpULVWLTXHVGHVLQWHUIDFHVG DFFqV DXVHUYLFH7UDQVIL[0pWURSROLWDLQ 5pVXPp Ce document présente

Plus en détail

SOLUTION HÔTELIÈRE PRÉSENTATION

SOLUTION HÔTELIÈRE PRÉSENTATION SOLUTION HÔTELIÈRE PRÉSENTATION Alcatel-Lucent OmniPCX Office Rich Communication Edition (RCE) intègre une solution hôtelière dédiée aux besoins spécifiques des hôtels, mais il est également adapté aux

Plus en détail

DESCRIPTION DES PRESTA TIONS

DESCRIPTION DES PRESTA TIONS e lniti8tive pour la R D C Extractives SECRETARIA T TECHNIQUE ITIE- DESCRIPTION DES PRESTA TIONS TERMES DE REFERENCE POUR L' AUDIT FINANCIER & COMPTABLE DES COMPTES ANNUELS DU COMITE NATIONAL DE L'INITIATIVE

Plus en détail

Architectures et Protocoles des Réseaux

Architectures et Protocoles des Réseaux Chapitre 1 - Introduction aux réseaux informatiques Claude Duvallet Université du Havre UFR Sciences et Techniques 25 rue Philippe Lebon - BP 540 76058 LE HAVRE CEDEX Claude.Duvallet@gmail.com Claude Duvallet

Plus en détail

Business Internet Voix Série 2. Mitel MiVoice5000 R6.1 SP2. Guide de programmation

Business Internet Voix Série 2. Mitel MiVoice5000 R6.1 SP2. Guide de programmation . Mitel MiVoice5000 R6.1 SP2 1/39 Mitel MiVoice5000 Edition du 07 juillet 2015 TABLE DES MATIERES 1 Pré requis d installation... 4 1.1 Versions logiciels... 4 1.2 Licences pabx... 4 1.3 Matériel... 4 1.4

Plus en détail

Processus officiel relatif aux Normes de pratique actuarielles internationales

Processus officiel relatif aux Normes de pratique actuarielles internationales Processus officiel relatif aux Normes de pratique actuarielles internationales Introduction Une norme de pratique est une instruction sur le comportement attendu de l actuaire évoluant dans un contexte

Plus en détail

LP CONDORCET. Q3. De quand date le premier lancement de satellite de communication? Q4. Quelle fut la première application de ce satellite?

LP CONDORCET. Q3. De quand date le premier lancement de satellite de communication? Q4. Quelle fut la première application de ce satellite? TD1 GENloc31e Étude du système de Gestion de flotte de véhicule par GSM et GPS Champ professionnel Électronique Industrielle Embarquée Activité F4 Organisation A4-2 S'informer et se documenter Compétence

Plus en détail

Internet et Multimédia. Plan

Internet et Multimédia. Plan à l Université Pierre et Marie Curie, le 23 février 2004 Maîtrise Polyvalente Internet et Multimédia Cours 3 : Codage audio Timur FRIEDMAN Plan Introduction Numérisation Etendue dynamique Compression et

Plus en détail

Plantronics DA55/DA60. Le confort d'un micro-casque et une qualité sonore améliorée en plus de la téléphonie VoIP

Plantronics DA55/DA60. Le confort d'un micro-casque et une qualité sonore améliorée en plus de la téléphonie VoIP Plantronics DA55/DA60 Le confort d'un micro-casque et une qualité sonore améliorée en plus de la téléphonie VoIP Qu'est-ce que le Voix via IP (VoIP)? Le signal vocal est scindé en paquets de données, envoyé

Plus en détail

Organisation du module

Organisation du module Organisation du module Cours: 2 séances de TD (3H) + DS (1h30, commun avec TP) Introduction à la téléphonie d entreprise : Matériel, configurations et possibilités courantes Voix sur IP, Téléphonie sur

Plus en détail

Dépendances Fonctionnelles Exercices Corrigés

Dépendances Fonctionnelles Exercices Corrigés Dépendances Fonctionnelles Exercices Corrigés Axiomes d Armstrong Exercice 1 L'axiome de pseudo transitivité nous dit que si X Y et YW Z, alors XW Z. Démontrer cet axiome à l'aide des autres axiomes d'arstrong.

Plus en détail

REFONTE DU SYSTEME DE TELECOMMUNICATIONS ET DES ACCES INTERNET

REFONTE DU SYSTEME DE TELECOMMUNICATIONS ET DES ACCES INTERNET CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES ET PARTICULIERES REFONTE DU SYSTEME DE TELECOMMUNICATIONS ET DES ACCES INTERNET LOT 1 : EQUIPEMENT TELEPHONIQUE DE LA MAIRIE DE JACOU VISITE DES SITES OBLIGATOIRE LE 24 JUILLET

Plus en détail

Cours de spécialité mathématiques en Terminale ES

Cours de spécialité mathématiques en Terminale ES Cours de spécialité mathématiques en Terminale ES O. Lader 2014/2015 Lycée Jean Vilar Spé math terminale ES 2014/2015 1 / 51 Systèmes linéaires Deux exemples de systèmes linéaires à deux équations et deux

Plus en détail

Errata et mises à jour

Errata et mises à jour Errata et mises à jour Modifications du chapitre 9. Le tableau page 74 est remplacé par le suivant. Technologie Débit descendant / montant en Kbit/s Distance maximale sans répéteur de paires Codage HDSL

Plus en détail

La Qualité de Service le la Voix sur IP. Principes et Assurance. 5WVOIP rev E

La Qualité de Service le la Voix sur IP. Principes et Assurance. 5WVOIP rev E La Qualité de Service le la Voix sur IP Principes et Assurance 5WVOIP rev E Introduction La généralisation des infrastructures IP dans les entreprises s accompagne du développement de techniques d amélioration

Plus en détail

/HVLQWHUIDFHVDVVRFLpVDYHF. XQFRPPXWDWHXUQXPpULTXH. Mr. H. Leijon, ITU

/HVLQWHUIDFHVDVVRFLpVDYHF. XQFRPPXWDWHXUQXPpULTXH. Mr. H. Leijon, ITU /$,8'RF) /HVLQWHUIDFHVDVVRFLpVDYHF XQFRPPXWDWHXUQXPpULTXH Mr. H. Leijon, ITU 8,,(5$,$/('(6(/(&8,&$,6,(5$,$/(/(&8,&$,8, 8,,(5$&,$/'((/(&8,&$&,(6 ,(5)$&(6$66&,(6$9(&8&8$(858(5,48( Transmission Commutation

Plus en détail

Introduction aux réseaux mobiles

Introduction aux réseaux mobiles Mooc Introduction aux réseaux mobiles Mooc Supports de cours Année 2014 Xavier Lagrange, Alexander Pelov, Gwendal Simon Table des matières Semaine 1 : Architecture, service et régulation........................

Plus en détail

codage correcteur d erreurs convolutionnel 1. Définition...2 2. représentation en treillis...3 3. Décodage : algorithme de Viterbi...3 4.

codage correcteur d erreurs convolutionnel 1. Définition...2 2. représentation en treillis...3 3. Décodage : algorithme de Viterbi...3 4. codage correcteur d erreurs convolutionnel. éfinition.... représentation en treillis...3 3. écodage : algorithme de Viterbi...3 4. istance libre...5 5. iagramme d état. Fonction de transfert...5 6. écodage

Plus en détail

ETUDE D IMPACT ACOUSTIQUE

ETUDE D IMPACT ACOUSTIQUE ETUDE D IMPACT ACOUSTIQUE PROJET D AMÉNAGEMENT D UN CENTRE DE STOCKAGE DE SEDIMENTS Commune de Bessines-sur-Gartempe Maître d Ouvrage AREVA Etablissement de Bessines 1, Avenue du Brugeaud 87250 Bessines

Plus en détail

1/11. "Notice d'information" VoIP

1/11. Notice d'information VoIP 1/11 "Notice d'information" VoIP 2/11 1 Introduction La technologie et la libéralisation ont amené de nombreux changements dans le monde des télécommunications durant les années 90, mais des changements

Plus en détail

Cours d introduction aux réseaux informatiques Année académique 2010-2011 Interrogation finale de première session Juin 2011

Cours d introduction aux réseaux informatiques Année académique 2010-2011 Interrogation finale de première session Juin 2011 Cours d introduction aux réseaux informatiques Année académique 00-0 Interrogation finale de première session Juin 0 Remettez une feuille par question même si vous ne répondez pas à la question. Indiquez

Plus en détail

TP CAMC : INSTALLATION

TP CAMC : INSTALLATION Date : NOM Prénom : TP n /5 Lycée professionnel Pierre MENDÈS-FRANCE Veynes CONSIGNES Sujet de Travaux Pratiques TP CAMC AMTRACE : INSTALLATION ET PARAMÉTRAGE D'UN SERVEUR VIDÉO Term. SEN Champs : TR 2ème

Plus en détail

Master IAD Module PS. Reconnaissance de la parole (suite): Paramétrisation. Gaël RICHARD Février 2008

Master IAD Module PS. Reconnaissance de la parole (suite): Paramétrisation. Gaël RICHARD Février 2008 Master IAD Module PS Reconnaissance de la parole (suite): Paramétrisation Gaël RICHARD Février 2008 1 Reconnaissance de la parole Introduction Approches pour la reconnaissance vocale Paramétrisation Distances

Plus en détail

ultisites S.A. module «téléphonie»

ultisites S.A. module «téléphonie» M ultisites S.A. module «téléphonie» Nom : Prénom : Classe : Date : Appréciation : Note : Objectifs : durée : 8h - Etre capable d'installer le serveur Asterisk - créer des comptes SIP en vue d'une téléphonie

Plus en détail

L accès ADSL ou SDSL professionnel

L accès ADSL ou SDSL professionnel Nous vous invitons à découvrir dans ce document d introduction les offres ADSL et Téléphonie VoIP en Petite Entreprise L accès ADSL ou SDSL professionnel myadsl est distributeur agréé des opérateurs ADSL

Plus en détail

Qualité perçue de parole transmise par voie téléphonique large-bande

Qualité perçue de parole transmise par voie téléphonique large-bande Université Pierre et Marie Curie Mémoire pour le Master Sciences et Technologie de l UPMC, Mention SDI, Spécialité MIS, Parcours ATIAM. Qualité perçue de parole transmise par voie téléphonique large-bande

Plus en détail

Chapitre 1 Introduction 13. Chapitre 2 Maîtriser rapidement le montage vidéo 31

Chapitre 1 Introduction 13. Chapitre 2 Maîtriser rapidement le montage vidéo 31 Chapitre 1 Introduction 13 1.1. Le montage virtuel... 14 Qu est-ce que le montage virtuel?... 14 Les problèmes liés au montage virtuel... 15 1.2. À propos d Adobe Premiere Elements... 16 Présentation d

Plus en détail

Téléphonie et voix sur IP

Téléphonie et voix sur IP Téléphonie et voix sur IP Table des matières Téléphonie et voix sur IP...1 I- Introduction :...2 Historique de la téléphonie :...2 Téléphonie «classique» : POTS...2 «Convergence» vers le réseau :...2 Différence

Plus en détail

La Voix sur IP OLIVIER D.

La Voix sur IP OLIVIER D. 2013 La Voix sur IP OLIVIER D. Table des matières 1 Introduction... 3 2 La téléphonie... 3 3 Principe physique de la voix... 5 4 La PABX (ou autocommutateur)... 6 5 La Voix sur IP... 7 6 Architecture de

Plus en détail

RÉSEAUX D'ENTREPRISES

RÉSEAUX D'ENTREPRISES Travaux Dirigés #1 ESEN / AU 2014-2015 Kawther ESSAFI & Amine DHRAIEF RÉSEAUX D'ENTREPRISES Exercice 1 : Période de vulnérabilité Soit un réseau Ethernet en bus de 8 stations. La distance moyenne entre

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP)

Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP) MARCHE PUBLIC TIC LYCEE POLYVALENT STELLA MARCHE N LPS 2015. Lot TEL-IP Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP) MAITRE DE L OUVRAGE : LYCEE POLYVALENT STELLA Chemin Départemental 11 B.P. 17

Plus en détail

Métrologie des réseaux IP

Métrologie des réseaux IP Groupe de travail Métrologie http://www.inria.fr http://gt-metro.grenet.fr Métrologie des réseaux IP Approches, tendances, outils Luc.Saccavini@inria.fr G6 recherche 18 mars 2009 Remerciements Exposé préparé

Plus en détail

Cours. Base de données. Bac SI: Sciences de l informatique. Démarche de détermination de la structure d'une base de données

Cours. Base de données. Bac SI: Sciences de l informatique. Démarche de détermination de la structure d'une base de données 26/07/2015 Par : Hamdi Yasser 1 Cours Base de données Bac SI: Sciences de l informatique Démarche de détermination de la structure d'une base de données Une base de données est une collection de données

Plus en détail

Bac Pro SEN Epreuve E2 Session 200x. Baccalauréat Professionnel SYSTÈMES ÉLECTRONIQUES NUMÉRIQUES. Champ professionnel : Télécommunications et réseaux

Bac Pro SEN Epreuve E2 Session 200x. Baccalauréat Professionnel SYSTÈMES ÉLECTRONIQUES NUMÉRIQUES. Champ professionnel : Télécommunications et réseaux Baccalauréat Professionnel SYSTÈMES ÉLECTRONIQUES NUMÉRIQUES Champ professionnel : Télécommunications et réseaux EPREUVE E2 ANALYSE D UN SYSTÈME ÉLECTRONIQUE Durée 4 heures coefficient 5 Note à l attention

Plus en détail

Votre Réseau est-il prêt?

Votre Réseau est-il prêt? Adapter les Infrastructures à la Convergence Voix Données Votre Réseau est-il prêt? Conférence IDG Communications Joseph SAOUMA Responsable Offre ToIP Rappel - Définition Voix sur IP (VoIP) Technologie

Plus en détail

Chapitre 3 : Architecture des Réseaux GSM (Global System for Mobile)

Chapitre 3 : Architecture des Réseaux GSM (Global System for Mobile) Chapitre 3 : Architecture des Réseaux GSM (Global System for Mobile) Introduction Les objectifs affichés du projet GSM sont : Système entièrement numérique Bonne qualité de signal Faible coût des téléphones

Plus en détail

Professeur : Kamal GHOUMID. Contact : kghoumid@ensa.univ-oujda.ac.ma

Professeur : Kamal GHOUMID. Contact : kghoumid@ensa.univ-oujda.ac.ma 5 ème année : Ingénieur GTR & GEII Année universitaire 2009 2010 U.E : Professeur : Kamal GHOUMID. Contact : kghoumid@ensa.univ-oujda.ac.ma 1. Descriptif détaillé du cours : Ch I : Généralité sur les Réseaux

Plus en détail

Master IAD Module PS. Reconnaissance de la parole (suite) Alignement temporel et Programmation dynamique. Gaël RICHARD Février 2008

Master IAD Module PS. Reconnaissance de la parole (suite) Alignement temporel et Programmation dynamique. Gaël RICHARD Février 2008 Master IAD Module PS Reconnaissance de la parole (suite) Alignement temporel et Programmation dynamique Gaël RICHARD Février 2008 1 Reconnaissance de la parole Introduction Approches pour la reconnaissance

Plus en détail

1. Présentation du TP

1. Présentation du TP LP CHATEAU BLANC 45 CHALETTE/LOING BAC PRO SEN TR TP N 1 THÈME : LE WIFI ACADÉMIE D ORLÉANS-TOURS OBJECTIFS : INSTALLER LES PILOTES D UNE CARTE RESEAU SANS-FIL CONNECTER UN PC A UN ROUTEUR WIFI EFFECTUER

Plus en détail

Cours Info - 12. Représentation des nombres en machine. D.Malka MPSI 2014-2015. D.Malka Cours Info - 12 MPSI 2014-2015 1 / 45

Cours Info - 12. Représentation des nombres en machine. D.Malka MPSI 2014-2015. D.Malka Cours Info - 12 MPSI 2014-2015 1 / 45 Cours Info - 12 Représentation des nombres en machine D.Malka MPSI 2014-2015 D.Malka Cours Info - 12 MPSI 2014-2015 1 / 45 Sommaire Sommaire 1 Bases de numération par position 2 Représentation des entiers

Plus en détail

Architecture des réseaux NGN

Architecture des réseaux NGN Séminaire régional r du BDT / UIT Coûts et tarification pour les pays membres du Groupe de tarification pour l Afrique Johannesburg, Afrique du Sud, juin 2005 Architecture des réseaux NGN Oscar González

Plus en détail

SIP. Plan. Introduction Architecture SIP Messages SIP Exemples d établissement de session Enregistrement

SIP. Plan. Introduction Architecture SIP Messages SIP Exemples d établissement de session Enregistrement SIP Nguyen Thi Mai Trang LIP6/PHARE Thi-Mai-Trang.Nguyen@lip6.fr UPMC - M2 Réseaux - UE PTEL 1 Plan Introduction Architecture SIP Messages SIP Exemples d établissement de session Enregistrement UPMC -

Plus en détail

Notice d installation et de paramétrage d un PACK VDIP

Notice d installation et de paramétrage d un PACK VDIP gdeefe [Tapez une citation prise dans le document ou la synthèse d'un passage intéressant. Vous pouvez placer la zone 607-0001 A 1. MATERIEL NECESSAIRE... 3 1.1. MATERIEL FOURNI... 3 1.2. MATERIEL NECESSAIRE...

Plus en détail

Participation interactive à distance aux réunions des Commissions d'études de l'uit-d

Participation interactive à distance aux réunions des Commissions d'études de l'uit-d Participation interactive à distance aux réunions des Commissions d'études de l'uit-d L'UIT assure des services de participation interactive à distance aux réunions des Commissions d'études de l'uit-d.

Plus en détail

HOW TO : Comment enregistrer un Trunk SIP OPENIP dans une passerelle VoIP beronet?

HOW TO : Comment enregistrer un Trunk SIP OPENIP dans une passerelle VoIP beronet? HOW TO : Comment enregistrer un Trunk SIP OPENIP dans une passerelle VoIP beronet? Sommaire Besoins :...3 1 Accéder à l'interface WEB de la passerelle beronet...3 2 Enregistrer le Trunk SIP OpenIP...3

Plus en détail

FICHE FINANCIERE 1. RECAPITULATIF DE L IMPACT BUDGETAIRE ENGENDRE PAR LE REGIME D AIDE PROPOSE. Subventions pour les éléments de construction (Art 10)

FICHE FINANCIERE 1. RECAPITULATIF DE L IMPACT BUDGETAIRE ENGENDRE PAR LE REGIME D AIDE PROPOSE. Subventions pour les éléments de construction (Art 10) FICHE FINANCIERE 1. RECAPITULATIF DE L IMPACT BUDGETAIRE ENGENDRE PAR LE REGIME D AIDE PROPOSE Exercice Conseil en matière d'amélioration de l'isolation acoustique (Art 8) Accompagnement et surveillance

Plus en détail

Routage Statique. Protocoles de Routage et Concepts. Version 4.0. 2007 Cisco Systems, Inc. All rights reserved. Cisco Public 1

Routage Statique. Protocoles de Routage et Concepts. Version 4.0. 2007 Cisco Systems, Inc. All rights reserved. Cisco Public 1 Routage Statique Protocoles de Routage et Concepts Version 4.0 1 Objectifs Définir le rôle général d'un routeur dans les réseaux. Décrire les réseaux directement connectés et les différentes interfaces

Plus en détail

Introduction générale au codage de canal

Introduction générale au codage de canal Codage de canal et turbo-codes 15/9/2 1/7 Introduction générale au codage de canal Table des matières Table des matières... 1 Table des figures... 1 1. Introduction... 2 2. Notion de message numérique...

Plus en détail

STI 22 Édition 7 / octobre 2009

STI 22 Édition 7 / octobre 2009 STI 22 Édition 7 / octobre 2009 Spécifications Techniques d Interface pour le réseau de France Télécom Directive 1999/5/CE Caractéristiques des interfaces utilisateurs des services d accès ADSL de France

Plus en détail

CI IMPRESSION E~ CO~TINU.

CI IMPRESSION E~ CO~TINU. t~ RECAPITULATION DES COMMANDES R RETOUR AU MENU FICHIERS. Cett'e commande n'efface pas le document en mémoire. Nous vous r e co mm and 0 n s des a uv e r vot r e document avant d'aller dans le MENU FICHIERS.

Plus en détail

IMPLEMENTATION DU RESEAU MODBUS POUR BALTIC512

IMPLEMENTATION DU RESEAU MODBUS POUR BALTIC512 IMPLEMENTATION DU RESEAU MODBUS POUR BALTIC512 Edition N 6 du 28/11/08 : ajout des bits de synthèse HS et Essai dans l état général ECS TABLE DES MATIERES A Présentation de la passerelle MODBUS...1 B Raccordement

Plus en détail

ACTIVITE de FORMATION ACTIVITE : CISCO PACKET TRACER : SIMULATION DU FONCTIONNEMENT D UN RESEAU INFORMATIQUE

ACTIVITE de FORMATION ACTIVITE : CISCO PACKET TRACER : SIMULATION DU FONCTIONNEMENT D UN RESEAU INFORMATIQUE ACTIVITE de FORMATION ACTIVITE : CISCO PACKET TRACER : SIMULATION DU FONCTIONNEMENT D UN RESEAU INFORMATIQUE @ CONDITIONS D EXERCICE - Moyens et Ressources TAXONOMIE 1 2 3 4 Internet Logiciel Doc. PC Outillages

Plus en détail

Patton M-ATA-1/E - guide d installation et de configuration

Patton M-ATA-1/E - guide d installation et de configuration Patton M-ATA-1/E - guide d installation et de configuration Le Patton M-ATA-1 est un micro adaptateur pour les téléphones analogiques et il permet de raccorder un téléphone standard au réseau de téléphonie

Plus en détail

Recommandation UIT-R M.1741 (03/2006)

Recommandation UIT-R M.1741 (03/2006) Recommandation UIT-R M.1741 (03/006) Méthode de calcul des objectifs de qualité de fonctionnement et optimisation de cette méthode pour les applications de transmission par paquets IP dans le service mobile

Plus en détail

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE COMITÉ DU PROGRAMME ET BUDGET. Session informelle Genève, 20 22 juillet 2009

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE COMITÉ DU PROGRAMME ET BUDGET. Session informelle Genève, 20 22 juillet 2009 OMPI WO/PBC/IM/1/09/6 ORIGINAL : français DATE : 14 mai 2009 ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE F COMITÉ DU PROGRAMME ET BUDGET Session informelle Genève, 20 22 juillet 2009 AUDIT

Plus en détail

Plan. Cours 4 : Méthodes d accès aux données. Architecture système. Objectifs des SGBD (rappel)

Plan. Cours 4 : Méthodes d accès aux données. Architecture système. Objectifs des SGBD (rappel) UPMC - UFR 99 Licence d informatique 205/206 Module 3I009 Cours 4 : Méthodes d accès aux données Plan Fonctions et structure des SGBD Structures physiques Stockage des données Organisation de fichiers

Plus en détail

Recommandation UIT-R BT.2050-0 (02/2014)

Recommandation UIT-R BT.2050-0 (02/2014) Recommandation UIT-R BT.2050-0 (02/2014) Utilisation de systèmes d'images de télévision à ultra-haute définition pour la saisie, l'édition, la finition et l'archivage de programmes de TVHD de haute qualité

Plus en détail

Banques de données permettant l'évaluation des méthodes de prévision

Banques de données permettant l'évaluation des méthodes de prévision Rec. UIT-R P.311-9 1 RECOMMANDATION UIT-R P.311-9 ACQUISITION, PRÉSENTATION ET ANALYSE DES DONNÉES DANS LES ÉTUDES RELATIVES À LA PROPAGATION TROPOSPHÉRIQUE Rec. UIT-R P.311-9 (1953-1956-1959-1970-1974-1978-1982-1990-1992-1994-1997-1999)

Plus en détail

Nicolas Baudru mél : nicolas.baudru@esil.univmed.fr page web : nicolas.baudru.perso.esil.univmed.fr

Nicolas Baudru mél : nicolas.baudru@esil.univmed.fr page web : nicolas.baudru.perso.esil.univmed.fr Année 2010-2011 Réseaux I Conclusion : retour sur l architecture protocolaire Nicolas Baudru mél : nicolas.baudru@esil.univmed.fr page web : nicolas.baudru.perso.esil.univmed.fr 1 Plan 1 Rappels 2 Le dialogue

Plus en détail

CONCOURS EXTERNE D ASSISTANT INGENIEUR MI 26. Ouvert au titre de l année 2008 Arrêté du 1 er avril 2008

CONCOURS EXTERNE D ASSISTANT INGENIEUR MI 26. Ouvert au titre de l année 2008 Arrêté du 1 er avril 2008 CONCOURS EXTERNE D ASSISTANT INGENIEUR MI 26 Ouvert au titre de l année 2008 Arrêté du 1 er avril 2008 BAP E Informatique, statistique, et calcul scientifique Emploi type : GESTIONNAIRE DE PARC INFORMATIQUE

Plus en détail

2A-SI - Réseaux : Modèles d architecture réseau

2A-SI - Réseaux : Modèles d architecture réseau 2A-SI - Réseaux : Modèles d architecture réseau Stéphane Vialle Stephane.Vialle@supelec.fr http://www.metz.supelec.fr/~vialle 1 Modèles d architecture réseau 1. Caractéristiques des modèles en couche 2.

Plus en détail

Question n 1 : Sur le routeur, vérifier les débits de l interface Fa0/1 avec la commande suivante :

Question n 1 : Sur le routeur, vérifier les débits de l interface Fa0/1 avec la commande suivante : TP QoS 1. Dispositif du Labo 2. Premier exemple : cas où la QoS n est pas activée Vérifions la connectivité avec le serveur FTP depuis le poste G1 : Puis on ouvre une session FTP : Idem avec H1. On télécharge

Plus en détail

Réseaux TP4 Voix sur IP et Qualité de service. Partie 1. Mise en place du réseau et vérification de la connectivité

Réseaux TP4 Voix sur IP et Qualité de service. Partie 1. Mise en place du réseau et vérification de la connectivité Sébastien LEPEIGNEUL Romuald BARON LP GSR 19/03/07 Réseaux TP4 Voix sur IP et Qualité de service Objectifs : Nous allons étudier aujourd'hui les caractéristiques d'une communication VOIP. Nous allons observer

Plus en détail

Principes de fonctionnement du réseau GSM

Principes de fonctionnement du réseau GSM Table des matières Principes de fonctionnement du réseau GSM Principales caractéristiques L architecture du réseau et les éléments Le canal physique Les protocoles La typologie des paquets (bursts) Principes

Plus en détail

Comment change t-on la musique d attente sur l IPBX LKY SPA9000 Linksys? On charge de son PC une musique d attente au format MPEG3, WAV, Midi

Comment change t-on la musique d attente sur l IPBX LKY SPA9000 Linksys? On charge de son PC une musique d attente au format MPEG3, WAV, Midi Questions fréquentes F.A.Q Solutions Linksys F.A.Q mise à jour 21 mai 2007 SYSTEME IPBX : LKY SPA9000 Comment change t-on la musique d attente sur l IPBX LKY SPA9000 Linksys? On charge de son PC une musique

Plus en détail

INO 80 / ECO 70 93 RUE CLEMENT ADER - ZI LA VILLETTE - BP 12 FR-42153 RIORGES

INO 80 / ECO 70 93 RUE CLEMENT ADER - ZI LA VILLETTE - BP 12 FR-42153 RIORGES FENETRES PVC A LA FRANCAISE, OSCILLO-BATTANTES ET A SOUFFLET INO 80 / ECO 70 Le CSTB atteste que les produits, mentionnés en annexe, sont conformes à des caractéristiques décrites dans le référentiel de

Plus en détail

Cryptographie. Master de cryptographie Chirement par ot. 26 janvier 2015. Université Rennes 1

Cryptographie. Master de cryptographie Chirement par ot. 26 janvier 2015. Université Rennes 1 Cryptographie Master de cryptographie Chirement par ot 26 janvier 2015 Université Rennes 1 Master Crypto (2014-2015) Cryptographie 26 janvier 2015 1 / 25 Qu'est ce que la cryptographie par ot? Rappel :

Plus en détail

COMMENT OBTENIR UN SPECTRE SATISFAISANT D UN SIGNAL ENREGISTRE PAR ORDINATEUR?

COMMENT OBTENIR UN SPECTRE SATISFAISANT D UN SIGNAL ENREGISTRE PAR ORDINATEUR? NOM: Coéquipier : COMMENT OBTENIR UN SPECTRE SATISFAISANT D UN SIGNAL ENREGISTRE PAR ORDINATEUR? Soit une fonction G(t) périodique, de fréquence f. D'après Fourier, cette fonction peut se décomposer en

Plus en détail

Description des UE s du M2

Description des UE s du M2 Parcours en deuxième année Unités d Enseignement (UE) ECTS Ingénierie des réseaux haut 4 débit Sécurité des réseaux et 4 télécoms Réseaux mobiles et sans fil 4 Réseaux télécoms et 4 convergence IP Infrastructure

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉGALITÉ DES TERRITOIRES ET DU LOGEMENT Arrêté du 23 juillet 2013 modifiant l arrêté du 30 mai 1996 relatif aux modalités de classement des infrastructures

Plus en détail

1 Généralité sur les services UMTS

1 Généralité sur les services UMTS Sécurité des réseaux mobiles de 3ème génération Constantin Yamkoudougou Ingénieur Réseaux Télécoms & Sécurité, projet PICSI Laboratoire XLIM UMR CNRS 6172 - Limoges 28 janvier 2005 UMTS ou 3G, quels sont

Plus en détail

RECOMMANDATION UIT-R SM.1048. (Question UIT-R 68/1)

RECOMMANDATION UIT-R SM.1048. (Question UIT-R 68/1) Rec. UIT-R SM.1048 1 RECOMMANDATION UIT-R SM.1048 DIRECTIVES DE CONCEPTION D'UN SYSTÈME DE BASE POUR LA GESTION AUTOMATISÉE DU SPECTRE (Question UIT-R 68/1) Rec. UIT-R SM.1048 (1994) L'Assemblée des radiocommunications

Plus en détail

ECOLE SUPERIEURE DE MANAGEMENT ET DE TECHNOLOGIES APPLIQUEES 2013-2014 ESMAT. Année Académique 2013-2014 CATALOGUE DES PROGRAMMES PROGRAMME DTS/BTS

ECOLE SUPERIEURE DE MANAGEMENT ET DE TECHNOLOGIES APPLIQUEES 2013-2014 ESMAT. Année Académique 2013-2014 CATALOGUE DES PROGRAMMES PROGRAMME DTS/BTS Année Académique 2013-2014 CATALOGUE DES PROGRAMMES PROGRAMME DTS/BTS 1 SOMMAIRE DTS/BTS 1 : MARKETING & GESTION COMMERCIALE... 3 DTS/BTS 2 : MARKETING & GESTION COMMERCIALE... 4 DTS/BTS 1 : FINANCE COMPTABILITE...

Plus en détail

Chap 4: Analyse syntaxique. Prof. M.D. RAHMANI Compilation SMI- S5 2013/14 1

Chap 4: Analyse syntaxique. Prof. M.D. RAHMANI Compilation SMI- S5 2013/14 1 Chap 4: Analyse syntaxique 1 III- L'analyse syntaxique: 1- Le rôle d'un analyseur syntaxique 2- Grammaires non contextuelles 3- Ecriture d'une grammaire 4- Les méthodes d'analyse 5- L'analyse LL(1) 6-

Plus en détail

ANRT-STA/ET-RTC. -Aspects télécommunications- SOMMAIRE

ANRT-STA/ET-RTC. -Aspects télécommunications- SOMMAIRE ANRT-STA/ET-RTC SPECIFICATIONS TECHNIQUES D AGREMENT DES EQUIPEMENTS TERMINAUX A RELIER A UNE INTERFACE ANALOGIQUE DU RESEAU DE TELECOMMUNICATIONS COMMUTE -Aspects télécommunications- SOMMAIRE I. INTRODUCTION

Plus en détail

Chapitre 1 : Introduction aux réseaux informatiques

Chapitre 1 : Introduction aux réseaux informatiques Chapitre 1 : Z:\Polys\Internet RES0\01.Intro.fm - 9 janvier 2014 10:10 Plan - 1. Introduction p16-2. Structure des réseaux informatiques p17-3. Les supports de communication p19-4. Caractéristiques de

Plus en détail