Compte-rendu de projet de Système de gestion de base de données

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Compte-rendu de projet de Système de gestion de base de données"

Transcription

1 Compte-rendu de projet de Système de gestion de base de données Création et utilisation d'un index de jointure LAMBERT VELLER Sylvain M1 STIC Université de Bourgogne Reponsable : Mr Thierry Grison

2 Table des matières 1 Introduction 2 2 Le projet 3 2.A L'application réalisée B La base de données utilisée C Interface graphique D Exemples d'utilisation D.1 Création d'un index de jointure D.2 Jointure de deux tables grâce à un index de jointure D.3 lancement d'une requête E Lancement de l'application La classe JDBC 8 3.A Les diérentes fonctions B La fonction de création de la table d'index de jointure C La fonction de remplissage de la table d'index D La fonction de création de trigger E La fonction de vérication d'existence d'un index de jointure F La fonction d'écriture de la requête de jointure G La fonction d'achage d'un résultat d'une requête La classe principale 11 5 Création d'un index de jointure 12 5.A L'initialisation B La création d'une table relative à l'index de jointure C Le remplissage de la table d'index de jointure D La création des triggers Utilisation d'un index de jointure 14 6.A Choix des tables à joindre B Vérication de l'existence d'un index de jointure C Jointure des deux tables et achage Chirement des coûts des diérents algorithmes de jointure 15

3 7.A Produit cartésien B Key-lookup C Hashage D sort-merge E Indexes de jointure Conclusion 17

4 1 Introduction Les algorithmes traditionnels de jointure sont au nombre de quatre : produitcartésien, key-lookup, sort-merge et hashage. Chacuns ont leurs avantages et inconvénients. Pour ce projet, il a été demandé d'implémenter un autre algorithme de jointure. Celui-ci utilise les indexes de jointure qui a été proposé par Valduriez en Un index de jointure est une structure qui contient des couples de rowids de tuples de deux relations dont on veut faciliter la jointure. On enregistre dans un index de jointure, qui sera stocké sous Oracle dans une table, les couples de rowids des tuples qui vérient un critère de jointure donné. Dans un premier temps, Je vais présenter le projet ainsi que l'utilisation de l'application. Ensuite, je vais expliquer le contenu des diérentes classes créées dans ce projet. Après cela, il vous sera expliqué le fonctionnement an de créer et utiliser les indexes de jointure. 2

5 2 Le projet 2.A L'application réalisée L'application qui a été réalisée permet de créer un index de jointure et implémenter un algorithme de jointure. Elle possède deux classes. Une classe principale qui est la classe mère du projet et une classe nommé JDBC qui va faire la relation avec la base de données.cette application a été réalisé avec le langage Java et les données ont été stockées sous Oracle. 2.B La base de données utilisée Cette base de données contient une table qui regroupe tous les étudiants avec leurs caractéristiques comme son nom, prénom, sexe. Elle contient également les tables sexe, sportif, ville, statut. Ces tables vont nous servir an de créer et utiliser des indexes de jointures. Voici le diagramme UML de cette base de données : 3

6 CHAPITRE 2. LE PROJET 4 2.C Interface graphique L'interface graphique de cette application se décompose en quatre parties : Le menu en haut à gauche qui permet de choisir si l'on veut créer un index de jointure, l'utiliser ou lancer une requete Les listes déroulantes qui permettent de choisir les tables, les attributs de tables ainsi que le critère de jointure si nécessaire Les boutons qui permettent d'eectuer certaines actions Un TextArea qui permet d'acher les résultats d'une jointure entre deux tables avec un index de jointure

7 CHAPITRE 2. LE PROJET 5 2.D Exemples d'utilisation 2.D.1 Création d'un index de jointure Initialisation, sélection des tables et du critère de jointure : Lancement de la création de l'index de jointure : Vérication que l'index de jointure a été créé :

8 CHAPITRE 2. LE PROJET 6 Résultat donné pour la création d'un index de jointure sur les tables Etudiant et ville sur le critère Numville. 2.D.2 Jointure de deux tables grâce à un index de jointure Lancement de la jointure des deux tables si un index de jointure existe : Achage si aucun index de jointure n'existe :

9 CHAPITRE 2. LE PROJET 7 Achage du résultat de la jointure : 2.D.3 lancement d'une requête 2.E Lancement de l'application An de pouvoir démarrer l'application, il faut se positionner dans le répertoire où se trouve le chier avec l'extension.jar et réaliser cette commande : java -jar chier.jar

10 3 La classe JDBC Cette classe permet de faire la relation entre notre application et la base de données Oracle que nous utilisons. C'est avec cette classe que l'on va créer et utiliser l'index de jointure. 3.A Les diérentes fonctions Voici un sommaire des fonctions que l'on trouve dans la classe JDBC 'initialisation' permet d'initialiser la connexion avec la base de données en créant une connexion et des 'statements' 'pilote' permet de charger le driver d'oracle 'creerconnexion' permet de créer une connexion avec la base de données Oracle 'fermerconnexion permet de fermer une connexion préalablement ouverte 'creationstatement' permet de créer un statement 'lancerrequete' permet de lancer une requete 'lancerrequeteupdate' permet de lancer une requete du type update 'acherres' qui permet d'acher le résultat d'une requête 'jointuretables' permet de créer et remplir une table qui stockera l'index de jointure. Elle crée également des triggers. 'verieexisteindex' permet de vérier s'il existe un index pour deux tables et un critère de jointure donné 'ecrireresrequetejointure' permet d'écrire une requête de jointure et d'acher le résultat 'remplirtableindex' permet de remplir la table qui correspond à l'index de jointure 'creertrigger' permet de créer un trigger qui réalisera la mise à jour de l'index de jointure lorsque la base de données sera modiée 3.B La fonction de création de la table d'index de jointure Cette fonction va créer une table qui va permettre de stocker l'index de jointure relatives aux tables souhaitées. Elle admet trois paramètres : les deux tables et le critère de jointure pour lequels il faut créer un index de jointure. Tout d'abord on va lancer une requête an de créer la table d'index de jointure.on utilise pour cela la commande 8

11 CHAPITRE 3. LA CLASSE JDBC 9 CREATE TABLE qui créera une table avec deux attributs an de stocker les 'row id' des enregistrements des deux tables à joindre dont la valeur du critère de jointure est la même. Il faut savoir que la table se nommera comme ceci : IND + le nom de la première table + le nom de la secondes tables + le nom d'un attribut( les deux attributs auront le même nom) Lorsque ceci est eectué, on remplit la table et on crée deux triggers (un pour chaque table) an que la table soit toujours à jour par rapport à la base de donnéees. 3.C La fonction de remplissage de la table d'index Cette fonction remplit la table d'index de jointure préalablement créée. La table d'index de jointure contiendra les 'row id' des enregistrements des tables dont la valeur du critère de jointure est égale. An de remplir la table, on on va lancer une requête par chaque table, qui va sélectionner le 'row id' et la valeur de l'attribut des diérentes enregistrements de la table sélectionnée. On récupère ensuite les résultats dans des variables de type ResultSet. Lorsque c'est eectué, on va comparer pour chaque résultat obtenu, les deux valeurs d'attributs et si elle sont égales on insert les 'row id' qui correspondent à cet enregistrement dans la table d'index de jointure. 3.D La fonction de création de trigger Cette fonction permet de créer un trigger an de garder à jour la table d'index de jointure que l'on a créé. Si on insert ou supprime une donnée dans une table qui possède un index de jointure, il faut que l'index de jointure se mettent à jour sinon, il n'a aucun intérêt. Pour réaliser le trigger, on crée un curseur qui va récupérer la valeur de l'attribut de la seconde table pour chaque enregistrement. Ce curseur nous servira en cas d'insertion de données. Il y a deux parties dans ce trigger : une partie pour la suppression et une autre pour l'insertion. En cas de suppression dans une table, le trigger va supprimer dans la table d'index de jointure l'enregistrement dont la valeur le champ qui correspond aux 'row id' de la table concerné est égal au 'row id' qui vient d'être supprimé. En cas d'ajout dans une table, on va comparer la valeur du critère de jointure qui vient d'être ajouté aux valeurs du critère de jointure présents dans l'autre table et s'il y a égalité, on ajoute les 'row id' correspondant dans la table d'index de jointure. 3.E La fonction de vérication d'existence d'un index de jointure Cette fonction va vérier s'il existe un index de jointure pour deux tables et un critère de jointure donné. Lors de la création de la table d'index de jointure, on donne un

12 CHAPITRE 3. LA CLASSE JDBC 10 nom bien spécique à la table alors pour vérier qu'il existe bien un index de jointure, il sut de lancer une requête qui va chercher s'il existe une table qui a pour nom : IND + le nom de la première table + le nom de la seconde tables + le critère de jointure S'il y a un résultat, cela signie qu'elle existe 3.F La fonction d'écriture de la requête de jointure Cette fonction permet d'eectuer une jointure entre deux tables en utilisant l'index de jointure créé auparavant et d'acher les résultats. Pour réaliser cette jointure, on va sélectionner tous les tuples de la table d'index de jointure et on va chercher quels sont les enregistrements des deux tables qui correspondent à ces 'row id' et on les ache. 3.G La fonction d'achage d'un résultat d'une requête Cette fonction est utilisée lorsqu'une requête veut être exécutée par l'utilisateur depuis notre application. Elle permet de retourner le résultat de la requête an de l'acher dans un TextArea.

13 4 La classe principale Cette classe va permettre de faire la relation entre la fenêtre de notre application et la classe JDBC. Les diérentes fonctions de remplissage sont : remplissage des listes déroulantes relatives aux tables remplissage de la liste déroulante relative au critère de jointure. On retrouve également dans cette classe les fonctions qui sont executées lorsqu'on clique sur un bouton dans notre application. C'est dans cette classe que sont présentes les fonctions qui remplissent les listes déroulantes. Les fonctions de la classe JDBC vont être appelées dans cette classe via des fonctions relatives à des événements qui se produisent dans l'application comme des clics sur des boutons par exemple. 11

14 5 Création d'un index de jointure An de pouvoir créer un index de jointure, voici les étapes nécessaires : Séléctionner 'création d'un index de jointure' dans le menu Eectuer une initialisation an de pouvoir se connecter à la base de données et remplir les listes déroulantes des tables et du critère de jointure Sélectionner les tables pour lesquelles on désire créer un index de jointure ainsi que le critère de jointure Créer une table qui servir pour stocker l'index de jointure Créer des triggers an de pouvoir eectuer des mises à jour sur l'index de jointure 5.A L'initialisation L'initialisation consiste à réaliser la connexion à la base de données Oracle et charger les listes déroulantes qui vont nous servir an de sélectionner les tables pour lesquelles on veut créer un index de jointure. Pour réaliser cette initialisation, on fait appel à la fonction initialisation de la classe JDBC et ensuite, on appelle les fonctions qui chargent les listes déroulantes relatives aux tables ainsi que celle qui contient les diérents critères de jointure. 5.B La création d'une table relative à l'index de jointure Lorsque les données ont été sélectionnées par l'utilisateur, il faut créer une table qui va permettre de stocker l'index de jointure que l'on souhaite créer. Pour créer la table on appelle la fonction jointuretables de la classe JDBC. 5.C Le remplissage de la table d'index de jointure Le remplissage de la table d'index de jointure s'eectue dans la fonction jointuretables de la classe JDBC. Dans cette fonction, on appelle la fonction remplirtableindex qui va se charger de remplir comme il faut la table que l'on vient de créer. 12

15 CHAPITRE 5. CRÉATION D'UN INDEX DE JOINTURE 13 5.D La création des triggers A chaque création d'un nouvel index de jointure, deux triggers seront créés an de garder l'index de jointure à jour au l des mises à jour de la base de données. Lors de la création d'une table, l'index de jointure est pour deux tables, alors un trigger sera créé pour chaque table. De ce fait, à chaque insertion, suppression ou modication d'un enregistrement dans une table, le trigger sera déclenché est l'index de jointure concerné sera mis à jour automatiquement.

16 6 Utilisation d'un index de jointure Après avoir créé des index de jointure, on peut utiliser ces index de jointure an de réaliser la jointure de deux tables pour lesquelles il existe un index de jointure Voici les étapes an d'eectuer une jointure de deux tables via un index de jointure choix des tables à joindre et du critère de jointure Vérication de l'existence d'un index de jointure Jointure des deux tables Achage du résultat de la jointure 6.A Choix des tables à joindre Pour pouvoir eectuer une jointure, il faut bien entendu savoir quelles sont les tables que l'on veut joindre et le critère de jointure. Pour cela, l'utilisateur doit choisir dans les listes déroulantes les deux tables à joindre et le critère de jointure possible. La vérication de l'existence des tables n'est pas nécessaire car dans la liste déroulante, on trouve seulement les tables qui sont présentes dans la base de données alors de ce fait, l'utilisateur ne peut pas choisir une autre table. 6.B Vérication de l'existence d'un index de jointure An de vérier l'existence d'un index de jointure, on va utiliser la fonction veri- eexisteindex de la classe JDBC. Cette fonction nous renverra une valeur booléenne. Si elle renvoit 'true' cela signie qu'il existe un index de jointure et que l'on peut eectuer la jointure. Si ce n'est pas le cas, cela renvoit false alors on le signale à l'utilisateur et on n'eectue pas la jointure. 6.C Jointure des deux tables et achage An d'eectuer la jointure des deux tables, on a besoin de connaître tous les enregistrement qui sont contenus dans l'index de jointure alors on écrit une requête pour les obtenir. Ensuite, on appelle la fonction ecrirereqjointure de la classe JDBC qui va rechercher les enregistrements des deux tables qui sont concerné par l'index de jointure et renvoyer une valeur de type String qui va contenir ce qu'il faut acher. Ensuite, il sut d'acher cette valeur dans le TextArea prévu à cet eet. 14

17 7 Chirement des coûts des diérents algorithmes de jointure An d'eectuer les calculs, je vais prendre les données suivantes : nombre d'enregistrements par bloc : 100 nombre d'enregistrements pour la table étudiant : nombre d'enregistrements pour la table ville :1000 nombre de blocs en mémoire centrale : A Produit cartésien Coût = BV + (BV*BE)/M Coût= 10 + (10*100)/100 = 11 7.B Key-lookup Coût = BV + TV * (TE/Iville) Coût= * (10000/1000) Coût= * 10 = C Hashage Coût= 3*BV+3*BE Coût= 3*10 +3*100= D sort-merge Coût = 2BV logm BV + 2BE logm BE + BV + BE Coût=2*10 log *100 log Coût= 2*10*1 + 2*100* Coût= =

18 CHAPITRE 7. CHIFFREMENT DES COÛTS DES DIFFÉRENTS ALGORITHMES DE JOINTURE 1 7.E Indexes de jointure An de réaliser l'index de jointure, on parcourt les deux tables à joindre et on parcourt également la table qui va nous servir d'index an d'insérer les row id. La formule est donc celle du produit cartésien avec un parcours de table en plus ce qui donne : Coût = (BR + (BR*BS)/M ) + BV Coût = 10 + (10*100)/100 + BV = = 111

19 8 Conclusion Ce projet a été l'occasion d'apprendre le fonctionnement de l'api JDBC et de ses principales classes. J'ai pû réaliser une application fonctionnelle qui permet de créer et utiliser un index de jointure. La performance de cet index de jointure a été calculée théoriquement car il n'est pas possible de réaliser une jointure, grâce à cet index, plus rapidement que les algorithmes existants déjà sous Oracle. Ceci est dû au fait que la jointure est réalisée à l'aide de JDBC et par conséquent, le temps d'exécution sera moins rapide. 17

Raja Bases de données distribuées A Lire - Tutoriel

Raja Bases de données distribuées A Lire - Tutoriel Université des Sciences de Montpellier Master 2 Semestre 1 Unité d'enseignement FMIN306 Raja Bases de données distribuées A Lire - Tutoriel 26 janvier 2011 Audrey Novak Romain Maneschi Jonathan Fhal Aloys

Plus en détail

SweetyPix, mode d'emploi

SweetyPix, mode d'emploi Université de Nice Sophia-Antipolis Master 1 STIC Informatique SweetyPix, mode d'emploi Edouard Jan Mendher Merzoug Anne-Laure Radigois Amaury Tinard 2005-2006 Université de Nice Sophia-Antipolis Master

Plus en détail

Cours Web n o 7 MySQL et PHP

Cours Web n o 7 MySQL et PHP Introduction aux bases de données Cours Web n o 7 MySQL et PHP Sandrine-Dominique Gouraud (gouraud@lri.fr) Pierre Senellart (pierre@senellart.com) Semaine du 7 novembre 2005 S.-D. Gouraud, P. Senellart

Plus en détail

Télécom Nancy Année 2013-2014

Télécom Nancy Année 2013-2014 Télécom Nancy Année 2013-2014 Rapport 1A Ajout du langage C dans la Programmer's Learning Machine GIANNINI Valentin Loria 615, rue du Jardin Botanique 54600, Villers-Lès-Nancy Maître de stage : QUINSON

Plus en détail

PRODIGE V3. Manuel utilisateurs. Consultation des métadonnées

PRODIGE V3. Manuel utilisateurs. Consultation des métadonnées PRODIGE V3 Manuel utilisateurs Consultation des métadonnées Pour plus d'information sur le dispositif : à remplir par chaque site éventuellement 2 PRODIGE V3 : Consultation des métadonnées SOMMAIRE 1.

Plus en détail

Client Kiwi Backup : procédures d'installation et de mise à jour. Gilles Arnoult, Clément Varaldi

Client Kiwi Backup : procédures d'installation et de mise à jour. Gilles Arnoult, Clément Varaldi Client Kiwi Backup : procédures d'installation et de mise à jour Gilles Arnoult, Clément Varaldi 10 juin 2005 Première partie Installation du client Kiwi Backup 1 Chapitre 1 Sous Windows 1.1 Avant toutes

Plus en détail

Procédures Stockées WAVESOFT... 12 ws_sp_getidtable... 12. Exemple :... 12. ws_sp_getnextsouche... 12. Exemple :... 12

Procédures Stockées WAVESOFT... 12 ws_sp_getidtable... 12. Exemple :... 12. ws_sp_getnextsouche... 12. Exemple :... 12 Table des matières Les Triggers... 2 Syntaxe... 2 Explications... 2 Les évènements déclencheurs des triggers... 3 Les modes de comportements des triggers... 4 Les pseudo tables... 5 Exemple... 6 Les procédures

Plus en détail

Arbres binaires Version prof Version prof

Arbres binaires Version prof Version prof Arbres binaires Version prof Version prof types /* déclaration du type t_element */ t_arbrebinaire = t_noeudbinaire t_noeudbinaire = enregistrement t_element cle t_arbrebinaire fg, fd n enregistrement

Plus en détail

BD Avancées TRAVAUX DIRIGÉS. UFR Sciences et Techniques. IUP Blois Master SIR 1 année

BD Avancées TRAVAUX DIRIGÉS. UFR Sciences et Techniques. IUP Blois Master SIR 1 année UFR Sciences et Techniques IUP Blois Master SIR 1 année BD Avancées TRAVAUX DIRIGÉS Enseignant Jean-Yves ANTOINE (Jean-Yves.Antoine AT univ-tours.fr) Sécurité des données CONTRÔLE DES ACCES CONCURRENTS

Plus en détail

E-mail : contact@nqicorp.com - Web : http://www.nqicorp.com

E-mail : contact@nqicorp.com - Web : http://www.nqicorp.com - 5, rue Soutrane - 06560 Valbonne Sophia-Antipolis E-mail : contact@nqicorp.com - Web : http://www.nqicorp.com NQI Orchestra 3.3 - Guide d'installation Windows.................................................................

Plus en détail

Java DataBaseConnectivity

Java DataBaseConnectivity Java DataBaseConnectivity JDBC JDBC est une API Java (ensemble de classes et d interfaces défini par SUN et les acteurs du domaine des SGBD) permettant d accéder aux bases de données à l aide du langage

Plus en détail

Interface PC Vivago Ultra. Pro. Guide d'utilisation

Interface PC Vivago Ultra. Pro. Guide d'utilisation Interface PC Vivago Ultra Pro Guide d'utilisation Version 1.03 Configuration de l'interface PC Vivago Ultra Configuration requise Avant d'installer Vivago Ultra sur votre ordinateur assurez-vous que celui-ci

Plus en détail

Comment utiliser l Explorateur Windows pour copier/enregistrer des documents dans votre ordinateur dans un endroit choisi par vous?

Comment utiliser l Explorateur Windows pour copier/enregistrer des documents dans votre ordinateur dans un endroit choisi par vous? Compte-Rendu REUNION GROUPE INFORMATIQUE «Initiation» du 22 mars 2010 Comment utiliser l Explorateur Windows pour copier/enregistrer des documents dans votre ordinateur dans un endroit choisi par vous?

Plus en détail

Les entrées/sorties Java (sérialisation, accès aux chiers et connexion réseau)

Les entrées/sorties Java (sérialisation, accès aux chiers et connexion réseau) Année 2008-2009 Les entrées/sorties Java (sérialisation, accès aux chiers et connexion réseau) Nicolas Baudru mél : nicolas.baudru@esil.univmed.fr page web : nicolas.baudru.perso.esil.univmed.fr 1 Introduction

Plus en détail

Instructions de mise à jour du micrologiciel des lecteurs SSD clients Crucial

Instructions de mise à jour du micrologiciel des lecteurs SSD clients Crucial Instructions de mise à jour du micrologiciel des lecteurs SSD clients Crucial Présentation Au moyen de ce guide, un utilisateur peut effectuer une mise à jour du micrologiciel sur les SSD Crucial Client

Plus en détail

GOL-502 Industrie de services. Travaux Pratique / Devoir #7

GOL-502 Industrie de services. Travaux Pratique / Devoir #7 GOL-502 Industrie de services Travaux Pratique / Devoir #7 Version 2012 Modélisation à l'aide du langage UML 1) Diagramme de cas d'utilisation 2) Diagramme de classes 3) Diagramme de séquence 4) Diagramme

Plus en détail

Administration d un serveur de base de données SQL Server 2000 Et programmation

Administration d un serveur de base de données SQL Server 2000 Et programmation Compte rendu d'activité Nature de l'activité : Administration d un serveur de base de données SQL Server 2000 Et programmation Contexte : Dans le cadre de l implémentation d une base de données (Access)

Plus en détail

Création d'un site dynamique en PHP avec Dreamweaver et MySQL

Création d'un site dynamique en PHP avec Dreamweaver et MySQL Création d'un site dynamique en PHP avec Dreamweaver et MySQL 1. Création et configuration du site 1.1. Configuration de Dreamweaver Avant de commencer, il est nécessaire de connaître l'emplacement du

Plus en détail

TP n 2: Mise en place d'un serveur Web avec PHP et MySQL

TP n 2: Mise en place d'un serveur Web avec PHP et MySQL TP n 2: Mise en place d'un serveur Web avec PHP et MySQL Le but de ce TP est de vous apprendre comment installer et congurer un serveur Web avec PHP et MySQL sous Linux. Cela requiert plusieurs étapes

Plus en détail

ORACLE TUNING PACK 11G

ORACLE TUNING PACK 11G ORACLE TUNING PACK 11G PRINCIPALES CARACTÉRISTIQUES : Conseiller d'optimisation SQL (SQL Tuning Advisor) Mode automatique du conseiller d'optimisation SQL Profils SQL Conseiller d'accès SQL (SQL Access

Plus en détail

1. Introduction... 2. 2. Création d'une macro autonome... 2. 3. Exécuter la macro pas à pas... 5. 4. Modifier une macro... 5

1. Introduction... 2. 2. Création d'une macro autonome... 2. 3. Exécuter la macro pas à pas... 5. 4. Modifier une macro... 5 1. Introduction... 2 2. Création d'une macro autonome... 2 3. Exécuter la macro pas à pas... 5 4. Modifier une macro... 5 5. Création d'une macro associée à un formulaire... 6 6. Exécuter des actions en

Plus en détail

Application web de gestion de comptes en banques

Application web de gestion de comptes en banques Application web de gestion de comptes en banques Objectif Réaliser une application Web permettant à un client de gérer ses comptes en banque Diagramme de cas d'utilisation 1 Les cas d'utilisation Connexion

Plus en détail

Manuel d'utilisation du BNE-Linux. Le mode «élève»

Manuel d'utilisation du BNE-Linux. Le mode «élève» Manuel d'utilisation du BNE-Linux Cette nouvelle version du BNE est dérivée de l'interface de la distribution Linux ENPT 2.0 de la société Imaugis : http://www.imaugis.com/accueil Le mode «élève» Accéder

Plus en détail

Guide Utilisateur - Guide général d'utilisation du service via Zdesktop ou Webmail v.8. Powered by. Version 3.0 - EXOCA 1

Guide Utilisateur - Guide général d'utilisation du service via Zdesktop ou Webmail v.8. Powered by. Version 3.0 - EXOCA 1 Guide Utilisateur - Guide général d'utilisation du service via Zdesktop ou Webmail v.8 Powered by Version 3.0 - EXOCA 1 Sommaire Introduction... 3 1. Configuration du logiciel Zdesktop...4 2. Connexion

Plus en détail

Gérer ses fichiers et ses dossiers avec l'explorateur Windows. Février 2013

Gérer ses fichiers et ses dossiers avec l'explorateur Windows. Février 2013 Gérer ses fichiers et ses dossiers avec l'explorateur Windows Février 2013 SOMMAIRE 1. Premiers repères : l'explorateur Windows (Vista et Windows 7) 2. Les dossiers : création, déplacement, suppression

Plus en détail

PC Appel Accompagnement Différences entre Windows XP et Windows Vista (ou 7) Fiche Pratique

PC Appel Accompagnement Différences entre Windows XP et Windows Vista (ou 7) Fiche Pratique Cette fiche donne les principales différences d utilisation entre Windows XP et Windows Vista ou Windows 7. Sommaire 1- le Poste de Travail, le dossier Mes documents, la Corbeille, le Réseau: 4 icônes

Plus en détail

8. Java et les bases de données. Olivier Curé - UMLV [page 206 ]

8. Java et les bases de données. Olivier Curé - UMLV [page 206 ] 8. Java et les bases de données Olivier Curé - UMLV [page 206 ] Java et les BD Plusieurs manières d'écrire du code Java accédant à une BD: Statement Level Interface (SLI) Solutions : SQLJ (SQL92) Call

Plus en détail

SOMMAIRE AIDE À LA CRÉATION D UN INDEX SOUS WORD. Service général des publications Université Lumière Lyon 2 Janvier 2007

SOMMAIRE AIDE À LA CRÉATION D UN INDEX SOUS WORD. Service général des publications Université Lumière Lyon 2 Janvier 2007 SOMMAIRE 1) CRÉATION D UN INDEX SIMPLE 3 a) Étape 1 : Marquage des entrées d index (à l aide d un fichier de concordance) 3 Procédure d insertion du tableau 4 Saisie des entrées d index 5 Marquage automatique

Plus en détail

Configuration d'un annuaire LDAP

Configuration d'un annuaire LDAP Le serveur Icewarp Configuration d'un annuaire LDAP Version 10.3 Juillet 2011 Icewarp France / DARNIS Informatique i Sommaire Configuration d'un annuaire LDAP 1 Introduction... 1 Qu'est-ce que LDAP?...

Plus en détail

Programmation orientée objet et interfaces web en PHP

Programmation orientée objet et interfaces web en PHP Programmation orientée objet et interfaces web en PHP La programmation objet avec PHP5 Bases de données et interfaces web Fonctionnement des sessions Nicolas Moyroud Cemagref - UMR TETIS 26 Juin 2008 Programmation

Plus en détail

SPECIFICATIONS TECHNIQUES : Gestion des Médicaments et des commandes de médicaments

SPECIFICATIONS TECHNIQUES : Gestion des Médicaments et des commandes de médicaments SPECIFICATIONS TECHNIQUES : Gestion des Médicaments et des commandes de médicaments Développement d une application en web/ client lourd en C# permettant la gestion des médicaments et des commandes de

Plus en détail

Recherche dans un tableau

Recherche dans un tableau Chapitre 3 Recherche dans un tableau 3.1 Introduction 3.1.1 Tranche On appelle tranche de tableau, la donnée d'un tableau t et de deux indices a et b. On note cette tranche t.(a..b). Exemple 3.1 : 3 6

Plus en détail

La configuration avancée permet d'aller plus loin dans le paramétrage du système.

La configuration avancée permet d'aller plus loin dans le paramétrage du système. I LA CONFIGURATION LOGICIELLE 1 La configuration avancée permet d'aller plus loin dans le paramétrage du système. Le menu démarrer n'existe plus dans Windows 8; néanmoins, le bouton Démarrer a fait sa

Plus en détail

Introduction à JDBC. Accès aux bases de données en Java

Introduction à JDBC. Accès aux bases de données en Java Introduction à JDBC Accès aux bases de données en Java Eric Cariou Université de Pau et des Pays de l'adour Département Informatique Eric.Cariou@univ-pau.fr 1 Introduction JDBC : Java Data Base Connectivity

Plus en détail

Guide d'utilisation. OpenOffice Calc. AUTEUR INITIAL : VINCENT MEUNIER Publié sous licence Creative Commons

Guide d'utilisation. OpenOffice Calc. AUTEUR INITIAL : VINCENT MEUNIER Publié sous licence Creative Commons Guide d'utilisation OpenOffice Calc AUTEUR INITIAL : VINCENT MEUNIER Publié sous licence Creative Commons 1 Table des matières Fiche 1 : Présentation de l'interface...3 Fiche 2 : Créer un nouveau classeur...4

Plus en détail

Cours de Bases de Données Avancées 2006-2007 Groupe cinema, Rapport 4

Cours de Bases de Données Avancées 2006-2007 Groupe cinema, Rapport 4 1 Annexes Avec ce rapport il faut rendre en annexe le script SQL corrigé qui permet de créer la base de données selon votre modèle relationnel ainsi que de la peupler avec un nombre de tuples suffisant.

Plus en détail

Comment congurer WinEdt pour L A TEX?

Comment congurer WinEdt pour L A TEX? Comment congurer WinEdt pour L A TEX? Christophe BONTEMPS 12 décembre 2001 Abstract: Cette note se veut un guide pratique post-installation de l'éditeur WinEdt, dans le but d'utiliser LATEX. En particulier

Plus en détail

Université Laval Faculté des sciences et de génie Département d'informatique et de génie logiciel IFT-3101. Travail pratique #2

Université Laval Faculté des sciences et de génie Département d'informatique et de génie logiciel IFT-3101. Travail pratique #2 Université Laval Faculté des sciences et de génie Département d'informatique et de génie logiciel IFT-3101 Danny Dubé Hiver 2014 Version : 11 avril Questions Travail pratique #2 Traduction orientée-syntaxe

Plus en détail

PHP & BD. PHP & Bases de données. Logiciels & matériels utilisés. Bases de données et Web

PHP & BD. PHP & Bases de données. Logiciels & matériels utilisés. Bases de données et Web PHP & Bases de données La quantité de données utilisée par certains sites web nécessite l'utilisation d'une base de données Il faut donc disposer d'un SGBD (mysql, postgresql, oracle, ) installé sur un

Plus en détail

Rappel. Analyse de Données Structurées - Cours 12. Un langage avec des déclaration locales. Exemple d'un programme

Rappel. Analyse de Données Structurées - Cours 12. Un langage avec des déclaration locales. Exemple d'un programme Rappel Ralf Treinen Université Paris Diderot UFR Informatique Laboratoire Preuves, Programmes et Systèmes treinen@pps.univ-paris-diderot.fr 6 mai 2015 Jusqu'à maintenant : un petit langage de programmation

Plus en détail

PARAMETRER LA MESSAGERIE SOUS THUNDERBIRD

PARAMETRER LA MESSAGERIE SOUS THUNDERBIRD PARAMETRER LA MESSAGERIE SOUS THUNDERBIRD Ref : FP. P763 V 5.0 Résumé Ce document vous indique comment paramétrer votre messagerie sous Thunderbird. Vous pourrez notamment, créer, modifier ou supprimer

Plus en détail

SCRIBE PROFIL OBLIGATOIRE XP PRO

SCRIBE PROFIL OBLIGATOIRE XP PRO a PRE-REQUIS Station raccordée au domaine WINSCRIBE Client Scribe installé Lorsque l'élève ou l'enseignant se connecte sur une station alors l'environnement de travail est créé à l'aide de différents paramètres

Plus en détail

PHP 5. La base de données MySql. A. Belaïd 1

PHP 5. La base de données MySql. A. Belaïd 1 PHP 5 La base de données MySql A. Belaïd 1 Base de données C est quoi une base de données? Une base de données contient une ou plusieurs tables, chaque table ayant un ou plusieurs enregistrements Exemple

Plus en détail

NFA 008. Introduction à NoSQL et MongoDB 25/05/2013

NFA 008. Introduction à NoSQL et MongoDB 25/05/2013 NFA 008 Introduction à NoSQL et MongoDB 25/05/2013 1 NoSQL, c'est à dire? Les bases de données NoSQL restent des bases de données mais on met l'accent sur L'aspect NON-relationnel L'architecture distribuée

Plus en détail

L'application WinForm et le composant d'accès aux données

L'application WinForm et le composant d'accès aux données L'application WinForm et le composant d'accès aux données Vous disposez d'un squelette de l'application AntoineVersion0- ainsi que de la base de données à restaurer dans SqlServer Bd_Antoine.dat-. Travail

Plus en détail

Compte Rendu d intégration d application

Compte Rendu d intégration d application ISMA 3EME ANNEE Compte Rendu d intégration d application Compte Rendu Final Maxime ESCOURBIAC Jean-Christophe SEPTIER 19/12/2011 Table des matières Table des matières... 1 Introduction... 3 1. Le SGBD:...

Plus en détail

Dossier Technique. Détail des modifications apportées à GRR. Détail des modifications apportées à GRR Le 17/07/2008. Page 1/10

Dossier Technique. Détail des modifications apportées à GRR. Détail des modifications apportées à GRR Le 17/07/2008. Page 1/10 Dossier Technique Page 1/10 Sommaire : 1. REPONSE TECHNIQUE A LA DEMANDE 3 1.1. Prise en compte de la dernière version de phpcas 3 1.2. Gestion de la connexion à GRR 3 1.2.1. Récupération des attributs

Plus en détail

TP : Shell Scripts. 1 Remarque générale. 2 Mise en jambe. 3 Avec des si. Systèmes et scripts

TP : Shell Scripts. 1 Remarque générale. 2 Mise en jambe. 3 Avec des si. Systèmes et scripts E3FI ESIEE Paris Systèmes et scripts B. Perret TP : Shell Scripts 1 Remarque générale Lorsque vous cherchez des informations sur Internet, n'oubliez pas que langage de shell script que nous avons vu correspond

Plus en détail

Guide pour la réalisation d'un document avec Open Office Writer 2.2

Guide pour la réalisation d'un document avec Open Office Writer 2.2 Guide pour la réalisation d'un document avec Open Office Writer 2.2 1- Lancement de l'application : Le Traitement de textes de la Suite OpenOffice peut être lancé : soit depuis le menu «Démarrer / Programmes/OpenOffice2.2/Writer

Plus en détail

Guide d utilisation. v 2.0

Guide d utilisation. v 2.0 Guide d utilisation v 2.0 Maj. le 23/10/2013 Inscription et Connexion à l'espace client 3 Installer le service de micropaiement PayPerPass 4 1. Ajouter un site! 5 2. Ajouter un produit! 6 3. Utiliser les

Plus en détail

La gestion des boîtes aux lettres partagées

La gestion des boîtes aux lettres partagées La gestion des boîtes aux lettres partagées La gestion des boîtes aux lettres partagées - page Présentation du module Partage de mail. Qu'est ce qu'une boîte aux lettres partagée? Il s'agit d'une boîte

Plus en détail

Evènements et Userforms Contrôles Exemple d'un Userform simple Conclusion. Userforms et VBA. A. Ancel. Université de Strasbourg 30/04/2009

Evènements et Userforms Contrôles Exemple d'un Userform simple Conclusion. Userforms et VBA. A. Ancel. Université de Strasbourg 30/04/2009 A. Ancel Université de Strasbourg 30/04/2009 Sommaire 1 2 3 4 Sommaire 1 2 3 4 Sommaire 1 2 3 4 Point de départ Jusqu'à présent : Fonctions et procédures simples Interaction avec l'utilisateur limitée

Plus en détail

Date de diffusion : Rédigé par : Version : Mars 2008 APEM 1.4. Sig-Artisanat : Guide de l'utilisateur 2 / 24

Date de diffusion : Rédigé par : Version : Mars 2008 APEM 1.4. Sig-Artisanat : Guide de l'utilisateur 2 / 24 Guide Utilisateur Titre du projet : Sig-Artisanat Type de document : Guide utilisateur Cadre : Constat : Les Chambres de Métiers doivent avoir une vision prospective de l'artisanat sur leur territoire.

Plus en détail

AGRÉGATION «ÉCONOMIE ET GESTION»

AGRÉGATION «ÉCONOMIE ET GESTION» AGRÉGATION «ÉCONOMIE ET GESTION» CONCOURS INTERNE SESSION 2002 ÉPREUVE SUR LES TECHNIQUES DE GESTION ET COMPORTANT DES ASPECTS PÉDAGOGIQUES DOMAINE : économie et gestion informatique Durée de préparation

Plus en détail

TD 15 ème chapitre Bases de données

TD 15 ème chapitre Bases de données TD 15 ème chapitre Bases de données Nous allons travailler dans un premier temps avec le sgbd SQLite qui, à proprement parler, ne s'installe pas vraiment. Les bases de données SQLite tiennent sur un fichier

Plus en détail

BUREAU D ETUDES INFORMATIQUE JOUEUR DE PUISSANCE 4

BUREAU D ETUDES INFORMATIQUE JOUEUR DE PUISSANCE 4 MIETLICKI Pascal 3 MIC C2 BUREAU D ETUDES INFORMATIQUE JOUEUR DE PUISSANCE 4 1. Mode Console... 2 2. Mode Graphique... 2 3. Architecture de notre logiciel... 3 4. Manuel d utilisation... 5 5. Aide au joueur...

Plus en détail

Fiche pratique N 10. Modification du site internet. Table des matières. 1.Modifications rapides, directement sur le site... 1

Fiche pratique N 10. Modification du site internet. Table des matières. 1.Modifications rapides, directement sur le site... 1 Modification du site internet Table des matières 1.Modifications rapides, directement sur le site... 1 1.1 Modifier du texte... 2 1.2 Modifier des images... 3 1.3 Modifier la page d'accueil avec plusieurs

Plus en détail

Présentation du logiciel Cobian Backup

Présentation du logiciel Cobian Backup Présentation du logiciel Cobian Backup Cobian Backup est un utilitaire qui sert à sauvegarder (manuelle et automatiquement) des fichiers et des dossiers de votre choix. Le répertoire de sauvegarde peut

Plus en détail

Programmation Objet - Cours II

Programmation Objet - Cours II Programmation Objet - Cours II - Exercices - Page 1 Programmation Objet - Cours II Exercices Auteur : E.Thirion - Dernière mise à jour : 05/07/2015 Les exercices suivants sont en majorité des projets à

Plus en détail

Optimisations des SGBDR. Étude de cas : MySQL

Optimisations des SGBDR. Étude de cas : MySQL Optimisations des SGBDR Étude de cas : MySQL Introduction Pourquoi optimiser son application? Introduction Pourquoi optimiser son application? 1. Gestion de gros volumes de données 2. Application critique

Plus en détail

Créer une base de données

Créer une base de données Access Créer une base de données SOMMAIRE Généralités sur les bases de données... 3 Création de la base de données... 4 A) Lancement d'access... 4 B) Enregistrement de la base de données vide... 4 Création

Plus en détail

1 Le code ASCII et le code Latin-1

1 Le code ASCII et le code Latin-1 USTL - Licence ST-A 1ère année 2006-2007 Algorithmes et Programmation Impérative 1 Objectifs du TP 1. travailler la mise en forme d'un achage. TP 1 : Table de caractères ASCII 1 Le code ASCII et le code

Plus en détail

TP5 MySQL requêtes avancées

TP5 MySQL requêtes avancées Master 1 BBSG TP5 MySQL requêtes avancées Bases de Données Exercice 1 : Par l'intermédiaire de PHPMyAdmin ou du client mysql, connectez-vous sur votre base de données. mysql -h dbs-perso.luminy.univmed.fr

Plus en détail

1 TD 2 : Construction d'une chier Acrobat et envoi par email

1 TD 2 : Construction d'une chier Acrobat et envoi par email 1 TD 2 : Construction d'une chier Acrobat et envoi par email (correction page??) Un professeur de maths a instauré une coutume lors de la dernière séance de la semaine. Le vendredi est consacré à la correction

Plus en détail

1. Qu'est-ce que SQL?... 2. 2. La maintenance des bases de données... 2. 3. Les manipulations des bases de données... 5

1. Qu'est-ce que SQL?... 2. 2. La maintenance des bases de données... 2. 3. Les manipulations des bases de données... 5 1. Qu'est-ce que SQL?... 2 2. La maintenance des bases de données... 2 2.1 La commande CREATE TABLE... 3 2.2 La commande ALTER TABLE... 4 2.3 La commande CREATE INDEX... 4 3. Les manipulations des bases

Plus en détail

Du 10 Fév. au 14 Mars 2014

Du 10 Fév. au 14 Mars 2014 Interconnexion des Sites - Design et Implémentation des Réseaux informatiques - Sécurité et Audit des systèmes - IT CATALOGUE DE FORMATION SIS 2014 1 FORMATION ORACLE 10G 11G 10 FEV 2014 DOUALA CAMEROUN

Plus en détail

Scolasite.net, le créateur de site web au service des enseignants. Guide d'administration du site Internet. Page 1

Scolasite.net, le créateur de site web au service des enseignants. Guide d'administration du site Internet. Page 1 Guide d'administration du site Internet Page 1 Scolasite permet de créer rapidement un site Internet, sans connaissances techniques particulières. Spécialement destiné aux établissements scolaires, son

Plus en détail

PPE 3.1.b. Gestion des frais : Mode d'emplois de l'application GSB Fiche de Frais ITIN BTS SIO A2 AUBRUN - HUERTAS - LE MEUT - RIDEAU

PPE 3.1.b. Gestion des frais : Mode d'emplois de l'application GSB Fiche de Frais ITIN BTS SIO A2 AUBRUN - HUERTAS - LE MEUT - RIDEAU ITIN BTS SIO A2 PPE 3.1.b Gestion des frais : Mode d'emplois de l'application GSB Fiche de Frais AUBRUN - HUERTAS - LE MEUT - RIDEAU 1 Sommaire I- Arborescence des Forms... 3 II- Diagramme de classe...

Plus en détail

Emarche v1.5.1. Manuel Utilisateur

Emarche v1.5.1. Manuel Utilisateur Emarche v1.5.1 Manuel Utilisateur Table des matières 1 Pré-requis...2 2 Présentation...3 3 Utilisation...4 3.1 Fenêtre de connexion...4 3.2 Interface principale...5 3.3 Mise à jour automatique...6 3.4

Plus en détail

Dépôt du projet. Sujet : Gestion école primaire privé. Réalisé par : Encadré par :

Dépôt du projet. Sujet : Gestion école primaire privé. Réalisé par : Encadré par : Dépôt du projet Sujet : Gestion école primaire privé Réalisé par : Encadré par : BOUCHBAAT Noura Mr. Jihad NOFISSE Jihade Année universitaire : 2011/2012 1 2 Introduction Pour bien clarifier les objectifs

Plus en détail

LANDPARK SNMP LANDPARK SNMP : INVENTORIER RAPIDEMENT TOUS LES ÉLÉMENTS ACTIFS DE VOS RÉSEAUX

LANDPARK SNMP LANDPARK SNMP : INVENTORIER RAPIDEMENT TOUS LES ÉLÉMENTS ACTIFS DE VOS RÉSEAUX LANDPARK SNMP Solutions complètes d'inventaire, de gestion de parc et de helpdesk ITIL Avril 2014 LANDPARK SNMP : INVENTORIER RAPIDEMENT TOUS LES ÉLÉMENTS ACTIFS DE VOS RÉSEAUX «Avec Landpark Snmp, réalisez

Plus en détail

Dossier I Découverte de Base d Open Office

Dossier I Découverte de Base d Open Office ETUDE D UN SYSTEME DE GESTION DE BASE DE DONNEES RELATIONNELLES Définition : Un SGBD est un logiciel de gestion des données fournissant des méthodes d accès aux informations. Un SGBDR permet de décrire

Plus en détail

Quelques patterns pour la persistance des objets avec DAO DAO. Principe de base. Utilité des DTOs. Le modèle de conception DTO (Data Transfer Object)

Quelques patterns pour la persistance des objets avec DAO DAO. Principe de base. Utilité des DTOs. Le modèle de conception DTO (Data Transfer Object) Quelques patterns pour la persistance des objets avec DAO Ce cours présente des modèles de conception utilisés pour effectuer la persistance des objets Université de Nice Sophia-Antipolis Version 1.4 30/8/07

Plus en détail

Gestion des utilisateurs : Active Directory

Gestion des utilisateurs : Active Directory Gestion des utilisateurs : Active Directory 1. Installation J'ai réalisé ce compte-rendu avec une machine tournant sous Windows 2008 server, cependant, les manipulations et les options restent plus ou

Plus en détail

Bureau de Windows et raccourcis

Bureau de Windows et raccourcis Bureau de Windows et raccourcis Présentation de Windows 1 Le Bureau de Windows Le Poste de travail Contenu du disque dur Les icônes principales du Bureau Les raccourcis - créer un raccourci d'un fichier

Plus en détail

Gestion d une école. FABRE Maxime FOUCHE Alexis LEPOT Florian

Gestion d une école. FABRE Maxime FOUCHE Alexis LEPOT Florian Gestion d une école FABRE Maxime 2015 Sommaire Introduction... 2 I. Présentation du projet... 3 1- Lancement de l application... 3 Fonctionnalités réalisées... 4 A. Le serveur... 4 1 - Le réseau... 4 2

Plus en détail

Bases de données avancées Organisation physique des données

Bases de données avancées Organisation physique des données Bases de données avancées Organisation physique des données Dan VODISLAV Université de Cergy-Pontoise Master Informatique M1 Cours BDA Plan Organisation en mémoire secondaire Hiérarchie de mémoires Pages,

Plus en détail

Manuel d'utilisation: Gestion commerciale - CRM

Manuel d'utilisation: Gestion commerciale - CRM Manuel d'utilisation: Gestion commerciale - CRM Partie: Administration Version : 1.1 Structure du document 1 Introduction...3 2 Glossaire...3 3 Administration...4 3.1 Mon entreprise...5 3.1.1 Gestion...5

Plus en détail

Capture Pro Software. Démarrage. A-61640_fr

Capture Pro Software. Démarrage. A-61640_fr Capture Pro Software Démarrage A-61640_fr Prise en main de Kodak Capture Pro Software et de Capture Pro Limited Edition Installation du logiciel : Kodak Capture Pro Software et Network Edition... 1 Installation

Plus en détail

Documentation de l'application de gestion de courrier évolutive (G.E.D.) pour la Mairie de Voreppe

Documentation de l'application de gestion de courrier évolutive (G.E.D.) pour la Mairie de Voreppe Documentation de l'application de gestion de courrier évolutive (G.E.D.) pour la Mairie de Voreppe Tony Galmiche le 28 février 2011 (modifiée alb) Sommaire 1 - Accès au portail de l'application GED...3

Plus en détail

LES ACCES ODBC AVEC LE SYSTEME SAS

LES ACCES ODBC AVEC LE SYSTEME SAS LES ACCES ODBC AVEC LE SYSTEME SAS I. Présentation II. SAS/ACCESS to ODBC III. Driver ODBC SAS IV. Driver ODBC SAS Universel V. Version 8 VI. Références I. Présentation Introduction ODBC, qui signifie

Plus en détail

Ecole Polytechnique de Louvain INGI 1271 - Fichiers et bases de données

Ecole Polytechnique de Louvain INGI 1271 - Fichiers et bases de données Ecole Polytechnique de Louvain INGI 1271 - Fichiers et bases de données Rapport de projet " Gestion d'un aéroport " Groupe 13 DE GROOTE Charles LAMOULINE Laurent NUTTIN Vincent Q6-2009 TABLE DES MATIÈRES

Plus en détail

Rapport SQL Vincent Maréchal 3EI3-2009

Rapport SQL Vincent Maréchal 3EI3-2009 Rapport SQL Vincent Maréchal 3EI3-2009 Objectifs Les objectifs de ce cours ont été de découvrir les outils de web et la mise en ligne de fichiers sur un server ftp. De revoir les bases en html CSS et de

Plus en détail

XML et Bases de données. XMLType Oracle XML DB

XML et Bases de données. XMLType Oracle XML DB Oracle XML DB Oracle XML DB Depuis la version 9i et de façon enrichie dans la version 10g, Oracle propose des outils pour gérer des documents XML Depuis la 10g il n'y a plus d'extraction car auparavant

Plus en détail

Manuel d Utilisateur - Logiciel ModAFi. Jonathan ANJOU - Maud EYZAT - Kévin NAVARRO

Manuel d Utilisateur - Logiciel ModAFi. Jonathan ANJOU - Maud EYZAT - Kévin NAVARRO Manuel d Utilisateur - Logiciel ModAFi Jonathan ANJOU - Maud EYZAT - Kévin NAVARRO Grenoble, 12 juin 2012 Table des matières 1 Introduction 3 2 Modèles supportés 3 2.1 Les diérents modèles supportés pour

Plus en détail

Programme «Analyste Programmeur» Diplôme d état : «Développeur Informatique» Homologué au niveau III (Bac+2) (JO N 176 du 1 août 2003) (34 semaines)

Programme «Analyste Programmeur» Diplôme d état : «Développeur Informatique» Homologué au niveau III (Bac+2) (JO N 176 du 1 août 2003) (34 semaines) Programme «Analyste Programmeur» Diplôme d état : «Développeur Informatique» Homologué au niveau III (Bac+2) (JO N 176 du 1 août 2003) (34 semaines) Module 1 : Programmer une application informatique Durée

Plus en détail

Guide Utilisateur - Guide général d'utilisation du service via Zdesktop ou Webmail v.8. Powered by. - media-2001.communication &.

Guide Utilisateur - Guide général d'utilisation du service via Zdesktop ou Webmail v.8. Powered by. - media-2001.communication &. Guide Utilisateur - Guide général d'utilisation du service via Zdesktop ou Webmail v.8 Powered by - media-2001.communication &.networks 1 Version 3.0 Sommaire Introduction... 3 1. Configuration du logiciel

Plus en détail

NiceData Guide D'utilisateur

NiceData Guide D'utilisateur NiceData Guide D'utilisateur Edition Française Rev-1112 2012 Euro Plus d.o.o. All rights reserved. Euro Plus d.o.o. Poslovna cona A 2 SI-4208 Šenčur, Slovenia tel.: +386 4 280 50 00 fax: +386 4 233 11

Plus en détail

CONNECTEUR PRESTASHOP VTIGER CRM

CONNECTEUR PRESTASHOP VTIGER CRM CONNECTEUR PRESTASHOP VTIGER CRM Page 1 / 14 Vtiger CRM - Prestashop Connector Pour PRESTASHOP version 1.4.x et 1.5.x Pour vtiger CRM version 5.1, 5.2.0, 5.2.1, 5.3 et 5.4 Introduction En tant que gérant

Plus en détail

TP2 : Client d une BDD SqlServer

TP2 : Client d une BDD SqlServer TP2 : Client d une BDD SqlServer Objectifs : utiliser la barre de menu, utiliser les préférences d application (settings) ou (options), gérer la persistance des données, utiliser la bibliothèque jtds:jdbc

Plus en détail

Sélection du contrôleur

Sélection du contrôleur Démo CoDeSys - 1 - 1. Configuration de l environnement de travail : Lancer le logiciel CoDeSys Fichier Nouveau Lors de la première utilisation, une boîte de dialogue apparaît permettant la sélection du

Plus en détail

RapidMiner. Data Mining. 1 Introduction. 2 Prise en main. Master Maths Finances 2010/2011. 1.1 Présentation. 1.2 Ressources

RapidMiner. Data Mining. 1 Introduction. 2 Prise en main. Master Maths Finances 2010/2011. 1.1 Présentation. 1.2 Ressources Master Maths Finances 2010/2011 Data Mining janvier 2011 RapidMiner 1 Introduction 1.1 Présentation RapidMiner est un logiciel open source et gratuit dédié au data mining. Il contient de nombreux outils

Plus en détail

MODE OPERATOIRE OPENOFFICE BASE

MODE OPERATOIRE OPENOFFICE BASE MODE OPERATOIRE OPENOFFICE BASE Openoffice Base est un SGBDR : Système de Gestion de Base de Données Relationnelle. L un des principaux atouts de ce logiciel est de pouvoir gérer de façon efficace et rapide

Plus en détail

1 è r e étape : créer sa base de d o n n é e s

1 è r e étape : créer sa base de d o n n é e s Le publipostage (ou mailing) permet à un document (le document principal créé avec Open Office Writer) de profiter des informations se trouvant dans un autre document (la source de données créée avec Open

Plus en détail

Chapitre 10. Architectures des systèmes de gestion de bases de données

Chapitre 10. Architectures des systèmes de gestion de bases de données Chapitre 10 Architectures des systèmes de gestion de bases de données Introduction Les technologies des dernières années ont amené la notion d environnement distribué (dispersions des données). Pour reliér

Plus en détail

Création d'un questionnaire (sondage)

Création d'un questionnaire (sondage) Création d'un questionnaire (sondage) Le but de ce petit tuto est d'avoir les séquences pas à pas pour la création d'un questionnaire de façon à ne pas devoir rechercher la manière de procéder si l'outil

Plus en détail

Si vous décidez d utiliser un autre chemin, c est ce nouveau chemin qu il faudra prendre en compte pour la sauvegarde. Cf. : Chapitre 9 Sauvegarde

Si vous décidez d utiliser un autre chemin, c est ce nouveau chemin qu il faudra prendre en compte pour la sauvegarde. Cf. : Chapitre 9 Sauvegarde Sommaire Installation du logiciel...2 Enregistrement du logiciel...2 Présentation du logiciel...3 Initialisation du logiciel... 1. Initialisation des constantes...4 2. Initialisation des codes grades...5

Plus en détail

Quitter la gestion des modèles. ---------- Partie gauche ---------- Afficher tous les classements (y compris les vides)

Quitter la gestion des modèles. ---------- Partie gauche ---------- Afficher tous les classements (y compris les vides) Modèles de documents Ce module permet de mettre en place une base documentaire. Ainsi, tous les documents sortant du cabinet auront la même présentation, quelque soit le collaborateur qui rédige un courrier,

Plus en détail

Installation locale de JOOMLA SEPIA

Installation locale de JOOMLA SEPIA FOAD TICE Installation locale de JOOMLA SEPIA Académie de Reims FRANÇOIS PALLUT Paternité - Pas d'utilisation Commerciale - Partage des Conditions Initiales à l'identique : http://creativecommons.org/licenses/by-nc-sa/2.0/fr/

Plus en détail

RAPPORT DE CONCEPTION UML :

RAPPORT DE CONCEPTION UML : Carlo Abi Chahine Sylvain Archenault Yves Houpert Martine Wang RAPPORT DE CONCEPTION UML : Bamboo Ch@t Projet GM4 Juin 2006 Table des matières 1 Introduction 2 2 Présentation du logiciel 3 2.1 Précisions

Plus en détail