Compte-rendu de projet de Système de gestion de base de données

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Compte-rendu de projet de Système de gestion de base de données"

Transcription

1 Compte-rendu de projet de Système de gestion de base de données Création et utilisation d'un index de jointure LAMBERT VELLER Sylvain M1 STIC Université de Bourgogne Reponsable : Mr Thierry Grison

2 Table des matières 1 Introduction 2 2 Le projet 3 2.A L'application réalisée B La base de données utilisée C Interface graphique D Exemples d'utilisation D.1 Création d'un index de jointure D.2 Jointure de deux tables grâce à un index de jointure D.3 lancement d'une requête E Lancement de l'application La classe JDBC 8 3.A Les diérentes fonctions B La fonction de création de la table d'index de jointure C La fonction de remplissage de la table d'index D La fonction de création de trigger E La fonction de vérication d'existence d'un index de jointure F La fonction d'écriture de la requête de jointure G La fonction d'achage d'un résultat d'une requête La classe principale 11 5 Création d'un index de jointure 12 5.A L'initialisation B La création d'une table relative à l'index de jointure C Le remplissage de la table d'index de jointure D La création des triggers Utilisation d'un index de jointure 14 6.A Choix des tables à joindre B Vérication de l'existence d'un index de jointure C Jointure des deux tables et achage Chirement des coûts des diérents algorithmes de jointure 15

3 7.A Produit cartésien B Key-lookup C Hashage D sort-merge E Indexes de jointure Conclusion 17

4 1 Introduction Les algorithmes traditionnels de jointure sont au nombre de quatre : produitcartésien, key-lookup, sort-merge et hashage. Chacuns ont leurs avantages et inconvénients. Pour ce projet, il a été demandé d'implémenter un autre algorithme de jointure. Celui-ci utilise les indexes de jointure qui a été proposé par Valduriez en Un index de jointure est une structure qui contient des couples de rowids de tuples de deux relations dont on veut faciliter la jointure. On enregistre dans un index de jointure, qui sera stocké sous Oracle dans une table, les couples de rowids des tuples qui vérient un critère de jointure donné. Dans un premier temps, Je vais présenter le projet ainsi que l'utilisation de l'application. Ensuite, je vais expliquer le contenu des diérentes classes créées dans ce projet. Après cela, il vous sera expliqué le fonctionnement an de créer et utiliser les indexes de jointure. 2

5 2 Le projet 2.A L'application réalisée L'application qui a été réalisée permet de créer un index de jointure et implémenter un algorithme de jointure. Elle possède deux classes. Une classe principale qui est la classe mère du projet et une classe nommé JDBC qui va faire la relation avec la base de données.cette application a été réalisé avec le langage Java et les données ont été stockées sous Oracle. 2.B La base de données utilisée Cette base de données contient une table qui regroupe tous les étudiants avec leurs caractéristiques comme son nom, prénom, sexe. Elle contient également les tables sexe, sportif, ville, statut. Ces tables vont nous servir an de créer et utiliser des indexes de jointures. Voici le diagramme UML de cette base de données : 3

6 CHAPITRE 2. LE PROJET 4 2.C Interface graphique L'interface graphique de cette application se décompose en quatre parties : Le menu en haut à gauche qui permet de choisir si l'on veut créer un index de jointure, l'utiliser ou lancer une requete Les listes déroulantes qui permettent de choisir les tables, les attributs de tables ainsi que le critère de jointure si nécessaire Les boutons qui permettent d'eectuer certaines actions Un TextArea qui permet d'acher les résultats d'une jointure entre deux tables avec un index de jointure

7 CHAPITRE 2. LE PROJET 5 2.D Exemples d'utilisation 2.D.1 Création d'un index de jointure Initialisation, sélection des tables et du critère de jointure : Lancement de la création de l'index de jointure : Vérication que l'index de jointure a été créé :

8 CHAPITRE 2. LE PROJET 6 Résultat donné pour la création d'un index de jointure sur les tables Etudiant et ville sur le critère Numville. 2.D.2 Jointure de deux tables grâce à un index de jointure Lancement de la jointure des deux tables si un index de jointure existe : Achage si aucun index de jointure n'existe :

9 CHAPITRE 2. LE PROJET 7 Achage du résultat de la jointure : 2.D.3 lancement d'une requête 2.E Lancement de l'application An de pouvoir démarrer l'application, il faut se positionner dans le répertoire où se trouve le chier avec l'extension.jar et réaliser cette commande : java -jar chier.jar

10 3 La classe JDBC Cette classe permet de faire la relation entre notre application et la base de données Oracle que nous utilisons. C'est avec cette classe que l'on va créer et utiliser l'index de jointure. 3.A Les diérentes fonctions Voici un sommaire des fonctions que l'on trouve dans la classe JDBC 'initialisation' permet d'initialiser la connexion avec la base de données en créant une connexion et des 'statements' 'pilote' permet de charger le driver d'oracle 'creerconnexion' permet de créer une connexion avec la base de données Oracle 'fermerconnexion permet de fermer une connexion préalablement ouverte 'creationstatement' permet de créer un statement 'lancerrequete' permet de lancer une requete 'lancerrequeteupdate' permet de lancer une requete du type update 'acherres' qui permet d'acher le résultat d'une requête 'jointuretables' permet de créer et remplir une table qui stockera l'index de jointure. Elle crée également des triggers. 'verieexisteindex' permet de vérier s'il existe un index pour deux tables et un critère de jointure donné 'ecrireresrequetejointure' permet d'écrire une requête de jointure et d'acher le résultat 'remplirtableindex' permet de remplir la table qui correspond à l'index de jointure 'creertrigger' permet de créer un trigger qui réalisera la mise à jour de l'index de jointure lorsque la base de données sera modiée 3.B La fonction de création de la table d'index de jointure Cette fonction va créer une table qui va permettre de stocker l'index de jointure relatives aux tables souhaitées. Elle admet trois paramètres : les deux tables et le critère de jointure pour lequels il faut créer un index de jointure. Tout d'abord on va lancer une requête an de créer la table d'index de jointure.on utilise pour cela la commande 8

11 CHAPITRE 3. LA CLASSE JDBC 9 CREATE TABLE qui créera une table avec deux attributs an de stocker les 'row id' des enregistrements des deux tables à joindre dont la valeur du critère de jointure est la même. Il faut savoir que la table se nommera comme ceci : IND + le nom de la première table + le nom de la secondes tables + le nom d'un attribut( les deux attributs auront le même nom) Lorsque ceci est eectué, on remplit la table et on crée deux triggers (un pour chaque table) an que la table soit toujours à jour par rapport à la base de donnéees. 3.C La fonction de remplissage de la table d'index Cette fonction remplit la table d'index de jointure préalablement créée. La table d'index de jointure contiendra les 'row id' des enregistrements des tables dont la valeur du critère de jointure est égale. An de remplir la table, on on va lancer une requête par chaque table, qui va sélectionner le 'row id' et la valeur de l'attribut des diérentes enregistrements de la table sélectionnée. On récupère ensuite les résultats dans des variables de type ResultSet. Lorsque c'est eectué, on va comparer pour chaque résultat obtenu, les deux valeurs d'attributs et si elle sont égales on insert les 'row id' qui correspondent à cet enregistrement dans la table d'index de jointure. 3.D La fonction de création de trigger Cette fonction permet de créer un trigger an de garder à jour la table d'index de jointure que l'on a créé. Si on insert ou supprime une donnée dans une table qui possède un index de jointure, il faut que l'index de jointure se mettent à jour sinon, il n'a aucun intérêt. Pour réaliser le trigger, on crée un curseur qui va récupérer la valeur de l'attribut de la seconde table pour chaque enregistrement. Ce curseur nous servira en cas d'insertion de données. Il y a deux parties dans ce trigger : une partie pour la suppression et une autre pour l'insertion. En cas de suppression dans une table, le trigger va supprimer dans la table d'index de jointure l'enregistrement dont la valeur le champ qui correspond aux 'row id' de la table concerné est égal au 'row id' qui vient d'être supprimé. En cas d'ajout dans une table, on va comparer la valeur du critère de jointure qui vient d'être ajouté aux valeurs du critère de jointure présents dans l'autre table et s'il y a égalité, on ajoute les 'row id' correspondant dans la table d'index de jointure. 3.E La fonction de vérication d'existence d'un index de jointure Cette fonction va vérier s'il existe un index de jointure pour deux tables et un critère de jointure donné. Lors de la création de la table d'index de jointure, on donne un

12 CHAPITRE 3. LA CLASSE JDBC 10 nom bien spécique à la table alors pour vérier qu'il existe bien un index de jointure, il sut de lancer une requête qui va chercher s'il existe une table qui a pour nom : IND + le nom de la première table + le nom de la seconde tables + le critère de jointure S'il y a un résultat, cela signie qu'elle existe 3.F La fonction d'écriture de la requête de jointure Cette fonction permet d'eectuer une jointure entre deux tables en utilisant l'index de jointure créé auparavant et d'acher les résultats. Pour réaliser cette jointure, on va sélectionner tous les tuples de la table d'index de jointure et on va chercher quels sont les enregistrements des deux tables qui correspondent à ces 'row id' et on les ache. 3.G La fonction d'achage d'un résultat d'une requête Cette fonction est utilisée lorsqu'une requête veut être exécutée par l'utilisateur depuis notre application. Elle permet de retourner le résultat de la requête an de l'acher dans un TextArea.

13 4 La classe principale Cette classe va permettre de faire la relation entre la fenêtre de notre application et la classe JDBC. Les diérentes fonctions de remplissage sont : remplissage des listes déroulantes relatives aux tables remplissage de la liste déroulante relative au critère de jointure. On retrouve également dans cette classe les fonctions qui sont executées lorsqu'on clique sur un bouton dans notre application. C'est dans cette classe que sont présentes les fonctions qui remplissent les listes déroulantes. Les fonctions de la classe JDBC vont être appelées dans cette classe via des fonctions relatives à des événements qui se produisent dans l'application comme des clics sur des boutons par exemple. 11

14 5 Création d'un index de jointure An de pouvoir créer un index de jointure, voici les étapes nécessaires : Séléctionner 'création d'un index de jointure' dans le menu Eectuer une initialisation an de pouvoir se connecter à la base de données et remplir les listes déroulantes des tables et du critère de jointure Sélectionner les tables pour lesquelles on désire créer un index de jointure ainsi que le critère de jointure Créer une table qui servir pour stocker l'index de jointure Créer des triggers an de pouvoir eectuer des mises à jour sur l'index de jointure 5.A L'initialisation L'initialisation consiste à réaliser la connexion à la base de données Oracle et charger les listes déroulantes qui vont nous servir an de sélectionner les tables pour lesquelles on veut créer un index de jointure. Pour réaliser cette initialisation, on fait appel à la fonction initialisation de la classe JDBC et ensuite, on appelle les fonctions qui chargent les listes déroulantes relatives aux tables ainsi que celle qui contient les diérents critères de jointure. 5.B La création d'une table relative à l'index de jointure Lorsque les données ont été sélectionnées par l'utilisateur, il faut créer une table qui va permettre de stocker l'index de jointure que l'on souhaite créer. Pour créer la table on appelle la fonction jointuretables de la classe JDBC. 5.C Le remplissage de la table d'index de jointure Le remplissage de la table d'index de jointure s'eectue dans la fonction jointuretables de la classe JDBC. Dans cette fonction, on appelle la fonction remplirtableindex qui va se charger de remplir comme il faut la table que l'on vient de créer. 12

15 CHAPITRE 5. CRÉATION D'UN INDEX DE JOINTURE 13 5.D La création des triggers A chaque création d'un nouvel index de jointure, deux triggers seront créés an de garder l'index de jointure à jour au l des mises à jour de la base de données. Lors de la création d'une table, l'index de jointure est pour deux tables, alors un trigger sera créé pour chaque table. De ce fait, à chaque insertion, suppression ou modication d'un enregistrement dans une table, le trigger sera déclenché est l'index de jointure concerné sera mis à jour automatiquement.

16 6 Utilisation d'un index de jointure Après avoir créé des index de jointure, on peut utiliser ces index de jointure an de réaliser la jointure de deux tables pour lesquelles il existe un index de jointure Voici les étapes an d'eectuer une jointure de deux tables via un index de jointure choix des tables à joindre et du critère de jointure Vérication de l'existence d'un index de jointure Jointure des deux tables Achage du résultat de la jointure 6.A Choix des tables à joindre Pour pouvoir eectuer une jointure, il faut bien entendu savoir quelles sont les tables que l'on veut joindre et le critère de jointure. Pour cela, l'utilisateur doit choisir dans les listes déroulantes les deux tables à joindre et le critère de jointure possible. La vérication de l'existence des tables n'est pas nécessaire car dans la liste déroulante, on trouve seulement les tables qui sont présentes dans la base de données alors de ce fait, l'utilisateur ne peut pas choisir une autre table. 6.B Vérication de l'existence d'un index de jointure An de vérier l'existence d'un index de jointure, on va utiliser la fonction veri- eexisteindex de la classe JDBC. Cette fonction nous renverra une valeur booléenne. Si elle renvoit 'true' cela signie qu'il existe un index de jointure et que l'on peut eectuer la jointure. Si ce n'est pas le cas, cela renvoit false alors on le signale à l'utilisateur et on n'eectue pas la jointure. 6.C Jointure des deux tables et achage An d'eectuer la jointure des deux tables, on a besoin de connaître tous les enregistrement qui sont contenus dans l'index de jointure alors on écrit une requête pour les obtenir. Ensuite, on appelle la fonction ecrirereqjointure de la classe JDBC qui va rechercher les enregistrements des deux tables qui sont concerné par l'index de jointure et renvoyer une valeur de type String qui va contenir ce qu'il faut acher. Ensuite, il sut d'acher cette valeur dans le TextArea prévu à cet eet. 14

17 7 Chirement des coûts des diérents algorithmes de jointure An d'eectuer les calculs, je vais prendre les données suivantes : nombre d'enregistrements par bloc : 100 nombre d'enregistrements pour la table étudiant : nombre d'enregistrements pour la table ville :1000 nombre de blocs en mémoire centrale : A Produit cartésien Coût = BV + (BV*BE)/M Coût= 10 + (10*100)/100 = 11 7.B Key-lookup Coût = BV + TV * (TE/Iville) Coût= * (10000/1000) Coût= * 10 = C Hashage Coût= 3*BV+3*BE Coût= 3*10 +3*100= D sort-merge Coût = 2BV logm BV + 2BE logm BE + BV + BE Coût=2*10 log *100 log Coût= 2*10*1 + 2*100* Coût= =

18 CHAPITRE 7. CHIFFREMENT DES COÛTS DES DIFFÉRENTS ALGORITHMES DE JOINTURE 1 7.E Indexes de jointure An de réaliser l'index de jointure, on parcourt les deux tables à joindre et on parcourt également la table qui va nous servir d'index an d'insérer les row id. La formule est donc celle du produit cartésien avec un parcours de table en plus ce qui donne : Coût = (BR + (BR*BS)/M ) + BV Coût = 10 + (10*100)/100 + BV = = 111

19 8 Conclusion Ce projet a été l'occasion d'apprendre le fonctionnement de l'api JDBC et de ses principales classes. J'ai pû réaliser une application fonctionnelle qui permet de créer et utiliser un index de jointure. La performance de cet index de jointure a été calculée théoriquement car il n'est pas possible de réaliser une jointure, grâce à cet index, plus rapidement que les algorithmes existants déjà sous Oracle. Ceci est dû au fait que la jointure est réalisée à l'aide de JDBC et par conséquent, le temps d'exécution sera moins rapide. 17

Compte-rendu de projet de Cryptographie

Compte-rendu de projet de Cryptographie Compte-rendu de projet de Cryptographie Chirement/Déchirement de texte, d'images de sons et de vidéos LAMBERT VELLER Sylvain M1 STIC Université de Bourgogne 2010-2011 Reponsable : Mr Pallo Table des matières

Plus en détail

Manuel utilisateur. Développement d'un logiciel de recherche d'images. LAMBERT VELLER Sylvain MARTINS David

Manuel utilisateur. Développement d'un logiciel de recherche d'images. LAMBERT VELLER Sylvain MARTINS David Manuel utilisateur Développement d'un logiciel de recherche d'images LAMBERT VELLER Sylvain MARTINS David M1 STIC Université de Bourgogne 2010-2011 Table des matières 1 Introduction 1 I Administration

Plus en détail

Programmation orientée objet en langage JAVA

Programmation orientée objet en langage JAVA Programmation orientée objet en langage JAVA Connexion à une base de données avec JDBC Claude Duvallet Université du Havre UFR Sciences et Techniques 25 rue Philippe Lebon - BP 540 76058 LE HAVRE CEDEX

Plus en détail

LINQ to SQL. Version 1.1

LINQ to SQL. Version 1.1 LINQ to SQL Version 1.1 2 Chapitre 03 - LINQ to SQL Sommaire 1 Introduction... 3 1.1 Rappels à propos de LINQ... 3 1.2 LINQ to SQL... 3 2 LINQ to SQL... 3 2.1 Importer des tables... 3 2.1.1 Le concepteur

Plus en détail

Cours Web n o 7 MySQL et PHP

Cours Web n o 7 MySQL et PHP Introduction aux bases de données Cours Web n o 7 MySQL et PHP Sandrine-Dominique Gouraud (gouraud@lri.fr) Pierre Senellart (pierre@senellart.com) Semaine du 7 novembre 2005 S.-D. Gouraud, P. Senellart

Plus en détail

Projet de cryptographie. Algorithme de cryptage de type Bluetooth

Projet de cryptographie. Algorithme de cryptage de type Bluetooth Projet de cryptographie Algorithme de cryptage de type Bluetooth Le but de ce projet est de créer une application qui crypte et décrypte des fichiers en utilisant le principe de cryptage du Bluetooth.

Plus en détail

JDBC. Daniel Tschirhart : Programmation Java V1.35 1.1

JDBC. Daniel Tschirhart : Programmation Java V1.35 1.1 JDBC Daniel Tschirhart : Programmation Java V1.35 1.1 JDBC JDBC est l'acronyme de Java DataBase Connectivity et désigne une API définie par Sun pour permettre un accès aux bases de données avec Java Accès

Plus en détail

E-mail : contact@nqicorp.com - Web : http://www.nqicorp.com

E-mail : contact@nqicorp.com - Web : http://www.nqicorp.com - 5, rue Soutrane - 06560 Valbonne Sophia-Antipolis E-mail : contact@nqicorp.com - Web : http://www.nqicorp.com NQI Orchestra 3.3 - Guide d'installation Windows.................................................................

Plus en détail

Procédures Stockées WAVESOFT... 12 ws_sp_getidtable... 12. Exemple :... 12. ws_sp_getnextsouche... 12. Exemple :... 12

Procédures Stockées WAVESOFT... 12 ws_sp_getidtable... 12. Exemple :... 12. ws_sp_getnextsouche... 12. Exemple :... 12 Table des matières Les Triggers... 2 Syntaxe... 2 Explications... 2 Les évènements déclencheurs des triggers... 3 Les modes de comportements des triggers... 4 Les pseudo tables... 5 Exemple... 6 Les procédures

Plus en détail

Mini-projet : gestion du materiel de l'iut (cinq seances de 3h)

Mini-projet : gestion du materiel de l'iut (cinq seances de 3h) Universite de Versailles Vanessa Vitse IUT de Velizy - Travaux Pratiques JAVA 2005/2006 Mini-projet : gestion du materiel de l'iut (cinq seances de 3h) Presentation du probleme An de faciliter le travail

Plus en détail

Raja Bases de données distribuées A Lire - Tutoriel

Raja Bases de données distribuées A Lire - Tutoriel Université des Sciences de Montpellier Master 2 Semestre 1 Unité d'enseignement FMIN306 Raja Bases de données distribuées A Lire - Tutoriel 26 janvier 2011 Audrey Novak Romain Maneschi Jonathan Fhal Aloys

Plus en détail

1 Mise en forme des SELECT

1 Mise en forme des SELECT Table des matières Utilitaire SQL*PLUS 1 Mise en forme des SELECT 1 2 Commandes utilitaires de SQL*PLUS 2 2.1 Éditeur de la machine hôte.................... 2 2.2 Commande RUN, commande /.................

Plus en détail

PHP & BD. PHP & Bases de données. Logiciels & matériels utilisés. Bases de données et Web

PHP & BD. PHP & Bases de données. Logiciels & matériels utilisés. Bases de données et Web PHP & Bases de données La quantité de données utilisée par certains sites web nécessite l'utilisation d'une base de données Il faut donc disposer d'un SGBD (mysql, postgresql, oracle, ) installé sur un

Plus en détail

Dossier Technique. Détail des modifications apportées à GRR. Détail des modifications apportées à GRR Le 17/07/2008. Page 1/10

Dossier Technique. Détail des modifications apportées à GRR. Détail des modifications apportées à GRR Le 17/07/2008. Page 1/10 Dossier Technique Page 1/10 Sommaire : 1. REPONSE TECHNIQUE A LA DEMANDE 3 1.1. Prise en compte de la dernière version de phpcas 3 1.2. Gestion de la connexion à GRR 3 1.2.1. Récupération des attributs

Plus en détail

Côté labo : Initiation aux scripts PowerShell

Côté labo : Initiation aux scripts PowerShell Côté labo : Initiation aux scripts PowerShell Description du thème Propriétés Intitulé long Formation concernée Matière Présentation Notions Description Initiation à la rédaction de scripts dans le langage

Plus en détail

Réalisation d une Interface Utilisateur

Réalisation d une Interface Utilisateur Réalisation d une Interface Utilisateur Pour manipuler facilement les données enregistrées dans une base de données, il est nécessaire de cacher leur implantation technique dans les tables et d offrir

Plus en détail

Manuel Utilisateur ENIGMA 15/04/2008. 299, rue Saint Sulpice Centre Tertiaire de l Arsenal 59500 DOUAI

Manuel Utilisateur ENIGMA 15/04/2008. 299, rue Saint Sulpice Centre Tertiaire de l Arsenal 59500 DOUAI Manuel Utilisateur 15/04/2008 ENIGMA Cahier de réalisation ENIGMA Page 2 Sommaire I. Introduction :... 3 II. Les répertoires de l application... 3 III. Les plugins... 4 a. CmdDos... 4 b. CSV2XML... 4 c.

Plus en détail

MySQL 5 (versions 5.1 à 5.6) Guide de référence du développeur (Nouvelle édition)

MySQL 5 (versions 5.1 à 5.6) Guide de référence du développeur (Nouvelle édition) Avant-propos 1. Les objectifs de ce livre 13 2. Les principaux sujets qu'aborde ce livre 13 3. À qui s adresse ce livre? 14 4. Les pré-requis 14 Introduction à MySQL 1. Introduction aux bases de données

Plus en détail

Chapitre 4 La base de données

Chapitre 4 La base de données Chapitre 4 La base de données La Base de données INTRODUCTION 4 La Base de données INTRODUCTION Vectorworks permet de lier les objets du dessin à des formats de base de données (BDD), c'est-à-dire d'associer

Plus en détail

Compte rendu de PHP MySQL : création d un formulaire de base de données

Compte rendu de PHP MySQL : création d un formulaire de base de données REVILLION Joris Décembre 2009 3EI Compte rendu de PHP MySQL : création d un formulaire de base de données Objectifs : Le principal objectif de ce cours est de découvrir et de nous familiariser avec le

Plus en détail

Création d'un site dynamique en PHP avec Dreamweaver et MySQL

Création d'un site dynamique en PHP avec Dreamweaver et MySQL Création d'un site dynamique en PHP avec Dreamweaver et MySQL 1. Création et configuration du site 1.1. Configuration de Dreamweaver Avant de commencer, il est nécessaire de connaître l'emplacement du

Plus en détail

INTRODUCTION AUX TESTS CODES DE L INTERFACE UTILISATEUR

INTRODUCTION AUX TESTS CODES DE L INTERFACE UTILISATEUR INTRODUCTION AUX TESTS CODES DE L INTERFACE UTILISATEUR 1 Introduction aux tests codés de l interface utilisateur (Coded UI Tests) Sommaire Avertissement...2 Aperçu...3 1. Génération des tests codés depuis

Plus en détail

TP4-5 : Authentication Java

TP4-5 : Authentication Java TP4-5 : Authentication Java V. Danjean V. Marangozova-Martin Résumé Le but de ce TP est double : se familiariser avec le mécanisme classique d'authentication en Java ; apprendre à utiliser la documentation

Plus en détail

Projet Système Distribué : Implémentation d'un serveur générateur de certicats. BEUQUE Eric, CORNEVAUX Sébastien, MOUTENET Cyril 13 janvier 2009

Projet Système Distribué : Implémentation d'un serveur générateur de certicats. BEUQUE Eric, CORNEVAUX Sébastien, MOUTENET Cyril 13 janvier 2009 Projet Système Distribué : Implémentation d'un serveur générateur de certicats BEUQUE Eric, CORNEVAUX Sébastien, MOUTENET Cyril 13 janvier 2009 1 Table des matières 1 Sujet 3 2 Analyse 4 3 Création clé

Plus en détail

Projet de Spécialité 2010

Projet de Spécialité 2010 Projet de Spécialité 2010 Structures de données élémentaires pour la Finance Documentation d'installation Encadrants Etudiants Yves Denneulin Mnacho Echenim Ollivier Taramasco Christophe Chane Ching Laurent

Plus en détail

Traitement Informatique des Données des Accidents de la Circulation pour le compte des années 2009 et 2010

Traitement Informatique des Données des Accidents de la Circulation pour le compte des années 2009 et 2010 Traitement Informatique des Données des Accidents de la Circulation pour le compte des années 2009 et 2010 Sommaire I- Connexion à l application...3 II- Gendarmerie...3 a- Saisie d'une fiche gendarmerie...3

Plus en détail

Travaux Pratiques : Connexion et accès à la Base De Données

Travaux Pratiques : Connexion et accès à la Base De Données MODULE : Intégration des données Professeur : Mr Tallard Travaux Pratiques : Connexion et accès à la Base De Données Kamissi MOHAMED Sommaire 1. Présentation de l énoncé... 3 2. Connexion à la base de

Plus en détail

Introduction à JDBC. Accès aux bases de données en Java

Introduction à JDBC. Accès aux bases de données en Java Introduction à JDBC Accès aux bases de données en Java Eric Cariou Université de Pau et des Pays de l'adour Département Informatique Eric.Cariou@univ-pau.fr 1 Introduction JDBC : Java Data Base Connectivity

Plus en détail

LANDPARK ACTIVE DIRECTORY OPEN/LDAP

LANDPARK ACTIVE DIRECTORY OPEN/LDAP LANDPARK ACTIVE DIRECTORY OPEN/LDAP Solutions complètes d'inventaire, de gestion de parc et de helpdesk ITIL Avril 2014 LANDPARK ACTIVE DIRECTORY /OPENLDAP INDISPENSABLE POUR INTÉGRER AUTOMATIQUEMENT TOUS

Plus en détail

MODE OPERATOIRE OPENOFFICE BASE

MODE OPERATOIRE OPENOFFICE BASE MODE OPERATOIRE OPENOFFICE BASE Openoffice Base est un SGBDR : Système de Gestion de Base de Données Relationnelle. L un des principaux atouts de ce logiciel est de pouvoir gérer de façon efficace et rapide

Plus en détail

LANDPARK SNMP LANDPARK SNMP : INVENTORIER RAPIDEMENT TOUS LES ÉLÉMENTS ACTIFS DE VOS RÉSEAUX

LANDPARK SNMP LANDPARK SNMP : INVENTORIER RAPIDEMENT TOUS LES ÉLÉMENTS ACTIFS DE VOS RÉSEAUX LANDPARK SNMP Solutions complètes d'inventaire, de gestion de parc et de helpdesk ITIL Avril 2014 LANDPARK SNMP : INVENTORIER RAPIDEMENT TOUS LES ÉLÉMENTS ACTIFS DE VOS RÉSEAUX «Avec Landpark Snmp, réalisez

Plus en détail

Programmation Objet - Cours II

Programmation Objet - Cours II Programmation Objet - Cours II - Exercices - Page 1 Programmation Objet - Cours II Exercices Auteur : E.Thirion - Dernière mise à jour : 05/07/2015 Les exercices suivants sont en majorité des projets à

Plus en détail

OI40: bases de données, TP 2

OI40: bases de données, TP 2 OI40: bases de données, TP 2 Frédéric Lassabe October 26, 2010 Ce TP requiert d avoir bien compris le TP précédent. 1 Sujet Lors de ce TP, il sera question d améliorer la base de données du TP précédent.

Plus en détail

BTS SIO option SISR Lycée Godefroy de Bouillon Clermont-Ferrand

BTS SIO option SISR Lycée Godefroy de Bouillon Clermont-Ferrand Active Directory sous Windows Server SAHIN Ibrahim BTS SIO option SISR Lycée Godefroy de Bouillon Clermont-Ferrand Sommaire I - Introduction... 3 1) Systèmes d exploitation utilisés... 3 2) Objectifs...

Plus en détail

Document d'aide phpmyadmin et MySQL

Document d'aide phpmyadmin et MySQL Document d'aide phpmyadmin et MySQL GPA775 Base de données École de Technologie Supérieure 23 juin 2009 Ce document sert de guide de base pour travailler avec l'interface phpmyadmin (interface par un navigateur

Plus en détail

Fusion et Publipostage... 2 A. Introduction... 2 B. Les commandes... 2 C. Le type de document... 5 D. Nouveau document en cours... 5 E.

Fusion et Publipostage... 2 A. Introduction... 2 B. Les commandes... 2 C. Le type de document... 5 D. Nouveau document en cours... 5 E. Fusion et Publipostage... 2 A. Introduction... 2 B. Les commandes... 2 C. Le type de document... 5 D. Nouveau document en cours... 5 E. Les sources de données... 6 F. Le document... 13 G. L'utilisation

Plus en détail

E-mail : contact@nqicorp.com - Web : http://www.nqicorp.com

E-mail : contact@nqicorp.com - Web : http://www.nqicorp.com - 5, rue Soutrane - 06560 Valbonne Sophia-Antipolis E-mail : contact@nqicorp.com - Web : http://www.nqicorp.com NQI Orchestra 3.3 - Guide d'installation Linux....................................................................

Plus en détail

Informatique SV L2 TP 1

Informatique SV L2 TP 1 Informatique SV L2 TP 1 1 Prise en main de Python 1.1 Démarrer l'interpréteur Python Pour exécuter du code Python, il faut ouvrir l'interpréteur Python. Pour cela : Ouvrez la console : Menu UCP, Console

Plus en détail

Dossier I Découverte de Base d Open Office

Dossier I Découverte de Base d Open Office ETUDE D UN SYSTEME DE GESTION DE BASE DE DONNEES RELATIONNELLES Définition : Un SGBD est un logiciel de gestion des données fournissant des méthodes d accès aux informations. Un SGBDR permet de décrire

Plus en détail

Logiciel de gestion de l'école de musique de Fontaine. Manuel utilisateur

Logiciel de gestion de l'école de musique de Fontaine. Manuel utilisateur Logiciel de gestion de l'école de musique de Fontaine Manuel utilisateur Mon Jun 4 14 :20 :45 2007 Table des matières 1 Présentation du logiciel 1 1.1 Introduction................................... 1

Plus en détail

Programmation orientée objet en langage JAVA

Programmation orientée objet en langage JAVA Connexion à une base de données avec JDBC Programmation orientée objet en langage JAVA Connexion à une base de données avec JDBC Claude Duvallet Université du Havre UFR Sciences et Techniques 25 rue Philippe

Plus en détail

Projet Bases de Donnée

Projet Bases de Donnée Projet Bases de Donnée Téo Mazars Kévin Polisano Alejandro Bluementals Victor Sabatier Table des matières 1 Analyse du problème 2 2 Conception Entités/Associations 3 3 Traduction en relationnel 4 4 Analyse

Plus en détail

Morgan Beau Nicolas Courazier

Morgan Beau Nicolas Courazier EPSI - 2010 Rapport projet IA Conception et mise en œuvre d un générateur de systèmes experts Morgan Beau Sommaire Cahier des charges 3 Présentation générale 4 Analyse et modélisation 6 Le moteur d inférence

Plus en détail

Tutoriel d'utilisation du site PEEP

Tutoriel d'utilisation du site PEEP Tutoriel d'utilisation du site PEEP Intro Le site, ape-niort.peep.asso.fr, est géré par un système de gestion de contenu (ici Mura CMS). Un CMS permet, entre autre, de générer un site de manière rapide

Plus en détail

Présentation du projet:

Présentation du projet: : Le but du projet est de réaliser le fonctionnement d'un jeu d échec valide. Plus spécifiquement, il consiste à implémenter l'organisation générale du jeu, et le suivi des règles du mouvement des pièces.

Plus en détail

SPECIFICATIONS TECHNIQUES POUR LE DEVELOPPEMENT DES PLUGINS TOURISM SYSTEM CLIENT. V 1.0 27 janvier 2011

SPECIFICATIONS TECHNIQUES POUR LE DEVELOPPEMENT DES PLUGINS TOURISM SYSTEM CLIENT. V 1.0 27 janvier 2011 SPECIFICATIONS TECHNIQUES POUR LE DEVELOPPEMENT DES PLUGINS TOURISM SYSTEM CLIENT V 1.0 27 janvier 2011 Ce document présente l'utilisation des plugins dans Tourism System Client. Dans le Client, un plugin

Plus en détail

Factures et autres. Facturation

Factures et autres. Facturation Factures et autres Facturation Comme son nom l'indique c'est ce menu qui va nous permettre de publier le document d'appel à facturation. Vous avez la possibilité de publier un document sur un ou plusieurs

Plus en détail

Configuration d'un annuaire LDAP

Configuration d'un annuaire LDAP Le serveur Icewarp Configuration d'un annuaire LDAP Version 10.3 Juillet 2011 Icewarp France / DARNIS Informatique i Sommaire Configuration d'un annuaire LDAP 1 Introduction... 1 Qu'est-ce que LDAP?...

Plus en détail

1. Création d'un état... 2. 2. Création d'un état Instantané Colonnes... 3. 3. Création d'un état Instantané Tableau... 4

1. Création d'un état... 2. 2. Création d'un état Instantané Colonnes... 3. 3. Création d'un état Instantané Tableau... 4 1. Création d'un état... 2 2. Création d'un état Instantané Colonnes... 3 3. Création d'un état Instantané Tableau... 4 4. Création d'un état avec plusieurs tables... 9 5. Modifier la structure d'un état...11

Plus en détail

Java et les bases de données

Java et les bases de données Java et les bases de données Introduction Application Java? Base de données Besoin d'un framework permettant l'accès aux bases de données (SQL) dans un programme Java : - Indépendamment du type de la base

Plus en détail

TP2 : Client d une BDD SqlServer

TP2 : Client d une BDD SqlServer TP2 : Client d une BDD SqlServer Objectifs : utiliser la barre de menu, utiliser les préférences d application (settings) ou (options), gérer la persistance des données, utiliser la bibliothèque jtds:jdbc

Plus en détail

GED MARKETING. Page 1 sur 18

GED MARKETING. Page 1 sur 18 GED MARKETING I. Présentation du produit... 2 II. Page principale de l application... 3 L arbre... 3 Le menu... 4 La fenêtre de navigation... 4 III. La recherche de documents... 4 Rechercher tous les documents...

Plus en détail

Création d un catalogue en ligne

Création d un catalogue en ligne 5 Création d un catalogue en ligne Au sommaire de ce chapitre Fonctionnement théorique Définition de jeux d enregistrements Insertion de contenu dynamique Aperçu des données Finalisation de la page de

Plus en détail

Sauvegardes sous Windows c 2003 serveur

Sauvegardes sous Windows c 2003 serveur Sauvegardes sous Windows c 2003 serveur Louis-Maurice De Sousa ~ Fabrice Lemoine ~ Jackie Daon 27 mars 2006 Table des matières 1 Introduction 3 2 NTbackup 3 2.1 La sauvegarde...........................

Plus en détail

Utilisation d Hyperplanning 2011

Utilisation d Hyperplanning 2011 Utilisation d Hyperplanning 0 4 Utilisation Importer des données 5 Importer des données 6 Utilisation Fiche n 46 - Connaître les règles d unicité à savoir : cette fiche présente les règles appliquées par

Plus en détail

SweetyPix, mode d'emploi

SweetyPix, mode d'emploi Université de Nice Sophia-Antipolis Master 1 STIC Informatique SweetyPix, mode d'emploi Edouard Jan Mendher Merzoug Anne-Laure Radigois Amaury Tinard 2005-2006 Université de Nice Sophia-Antipolis Master

Plus en détail

Polytech Lille GIS4 Projet de PPO

Polytech Lille GIS4 Projet de PPO Polytech Lille GIS4 Projet de PPO 2014-2015 http ://weppes.studserv.deule.net/ bcarre/gis4/2014/tutorat-ppo L'objectif est de concevoir un noyau de représentation et de calcul pour grilles de tableurs

Plus en détail

RAPPORT SUR LE PROJET DE BDA : AGENCE DE VOYAGES

RAPPORT SUR LE PROJET DE BDA : AGENCE DE VOYAGES DESENNE Nicolas LEGUAY Gaël ZHU Min RAPPORT SUR LE PROJET DE BDA : AGENCE DE VOYAGES Sujet présenté par : M. Prudence Page :1/18 Table des matières Cahier des charges...3 Besoins fonctionnels...3 Ensemble

Plus en détail

Rapport de projet. Animation de diagrammes d'état - CHAMPION Adrien - ETIENNE Thibaut RIZZI Thibaut 1A - INFO - Groupe EF - G36.

Rapport de projet. Animation de diagrammes d'état - CHAMPION Adrien - ETIENNE Thibaut RIZZI Thibaut 1A - INFO - Groupe EF - G36. Rapport de projet Animation de diagrammes d'état - CHAMPION Adrien - ETIENNE Thibaut RIZZI Thibaut 1A - INFO - Groupe EF - G36 Juin 2008 2 Table des matières 1 Introduction...5 1.1 - Objectif...5 1.2 Choix

Plus en détail

Rapport de Mini-Projet c++ Gestion de Réservation Hôtelière

Rapport de Mini-Projet c++ Gestion de Réservation Hôtelière Rapport de Mini-Projet c++ Gestion de Réservation Hôtelière Année universitaire : 2007/2008 1 Table des matières Tables des matières...1 Introduction 2 Chapitre 1: Etude des besoins...3 Introduction...3

Plus en détail

S. Laporte C# mode console DAIGL TS1

S. Laporte C# mode console DAIGL TS1 Bases du langage C# I. C# en mode console (mode texte) Avantages par rapport au mode graphique (Application Windows): - C'est un mode plus proche de l'approche algorithmique (pas de notions de composants,

Plus en détail

Utilisateur. Auteurs. Laurent project engineer

Utilisateur. Auteurs. Laurent project engineer Guide Utilisateur Maarch LetterBox v2 Auteurs : Jean-Louis Ercolani Maarch project manager Laurent Giovannoni Maarch project engineer Claire Figueras Maarch project engineer Loïc Vinet Maarch project engineer

Plus en détail

Summa Cutter Tools. Les outils suivants peuvent être installés avec Summa Cutter Tools :

Summa Cutter Tools. Les outils suivants peuvent être installés avec Summa Cutter Tools : Summa Cutter Tools 1 Cutter Tools Les outils suivants peuvent être installés avec Summa Cutter Tools : 1. Plug-in pour CorelDraw (version 11 ou ultérieure) et Adobe Illustrator (version CS ou ultérieure)

Plus en détail

Pas besoin d être informaticien pour s en servir et le configurer.

Pas besoin d être informaticien pour s en servir et le configurer. Vous venez de télécharger Smartcaisse, Merci de tester ce logiciel. L installation de SmartCaisse Pocket est relativement simple et est expliquée à la fin de ce manuel. Présentation de Smartcaisse : SmartCaisse

Plus en détail

ACCUEIL...2 LA DEMANDE DE DEVIS...11 COMPLETER UN DEVIS...12 ACCEPTER OU A REFUSER LE DEVIS...13

ACCUEIL...2 LA DEMANDE DE DEVIS...11 COMPLETER UN DEVIS...12 ACCEPTER OU A REFUSER LE DEVIS...13 ACCUEIL...2 LA COMMANDE...3 ONGLET "NATURE DES TRAVAUX"...3 ONGLET INFORMATIONS...8 ONGLET RECAPITULATIF...9 LA COMMANDE SIMPLE A VALIDER PAR LES ACHETEURS...10 LA DEMANDE DE DEVIS...11 COMPLETER UN DEVIS...12

Plus en détail

Gérer ses fichiers et ses dossiers avec l'explorateur Windows. Février 2013

Gérer ses fichiers et ses dossiers avec l'explorateur Windows. Février 2013 Gérer ses fichiers et ses dossiers avec l'explorateur Windows Février 2013 SOMMAIRE 1. Premiers repères : l'explorateur Windows (Vista et Windows 7) 2. Les dossiers : création, déplacement, suppression

Plus en détail

Java - TP3. Nicolas Baudru, Carine Guivier-Curien, Laurent Vallet. Année 2008-2009

Java - TP3. Nicolas Baudru, Carine Guivier-Curien, Laurent Vallet. Année 2008-2009 Java - TP3 Nicolas Baudru, Carine Guivier-Curien, Laurent Vallet Année 2008-2009 Le but de ce TD est d'écrire une application client/serveur de type msn : 1. Des clients se connectent à un serveur 2. Un

Plus en détail

Arbres binaires Version prof Version prof

Arbres binaires Version prof Version prof Arbres binaires Version prof Version prof types /* déclaration du type t_element */ t_arbrebinaire = t_noeudbinaire t_noeudbinaire = enregistrement t_element cle t_arbrebinaire fg, fd n enregistrement

Plus en détail

TD 15 ème chapitre Bases de données

TD 15 ème chapitre Bases de données TD 15 ème chapitre Bases de données Nous allons travailler dans un premier temps avec le sgbd SQLite qui, à proprement parler, ne s'installe pas vraiment. Les bases de données SQLite tiennent sur un fichier

Plus en détail

COSWIN MOBILE SERVEUR DE SYNCHRONISATION GUIDE D INSTALLATION

COSWIN MOBILE SERVEUR DE SYNCHRONISATION GUIDE D INSTALLATION SERVEUR DE SYNCHRONISATION GUIDE D INSTALLATION SOMMAIRE I. FONCTION DU SERVEUR DE SYNCHRONISATION...3 II. ELEMENTS DU SERVEUR DE SYNCHRONISATION...3 1. APPLICATION ULSA... 3 2. APPLICATION IDE.... 3 III.

Plus en détail

DEFINITION... 2 EXEMPLE SANS PROXY... 2 EXEMPLE AVEC PROXY... 2 LE REVERSE-PROXY... 2 EXEMPLE AVEC WINGATE...

DEFINITION... 2 EXEMPLE SANS PROXY... 2 EXEMPLE AVEC PROXY... 2 LE REVERSE-PROXY... 2 EXEMPLE AVEC WINGATE... Serveur Proxy Sommaire : DEFINITION... 2 EXEMPLE SANS PROXY... 2 EXEMPLE AVEC PROXY... 2 LE REVERSE-PROXY... 2 EXEMPLE AVEC WINGATE... 3 POSTE CLIENT... 8 EXEMPLE AVEC SQUID (SOUS WINDOWS)... 8 POSTE CLIENT...10

Plus en détail

CREER UNE BASE DE DONNEES ACCESS AVEC DAO (étape par étape)

CREER UNE BASE DE DONNEES ACCESS AVEC DAO (étape par étape) CREER UNE BASE DE DONNEES ACCESS AVEC DAO (étape par étape) NIVEAU : PREMIERE RENCONTRE AVEC VB INITIES/EXPERIMENTES Pré requis pour comprendre ce tutorial : - Connaître les principales commandes de VB

Plus en détail

Cas d'usage A070 - Modèle physique des données

Cas d'usage A070 - Modèle physique des données Cas d'usage A070 - Modèle physique des données Page 1 / 12 1. Cas d'usage 3 1.1. A070 - Modèle physique des données 3 1.2. Etape 3 2. Etape 5 2.1. Création d'un modèle vide 5 2.2. Importer les objets dans

Plus en détail

Sauvegardes sous Windows 2003 server. 2. Comment effectuer une sauvegarde?

Sauvegardes sous Windows 2003 server. 2. Comment effectuer une sauvegarde? Sauvegardes sous Windows 2003 server http://www.supinfo-projects.com/fr/2005/save%5f2003/2/ 2. Comment effectuer une sauvegarde? 2.1. En utilisant l'assistant sauvegarde (avancé) Cette partie du document

Plus en détail

Rémi Godard Vivian Perez Florian Pérugini Bertrand Vitrant. Comparateur de documents XML

Rémi Godard Vivian Perez Florian Pérugini Bertrand Vitrant. Comparateur de documents XML Rémi Godard Vivian Perez Florian Pérugini Bertrand Vitrant DOCUMENTATION TECHNIQUE Comparateur de documents XML SOMMAIRE 1 Introduction... 3 2 Langage et choix de programmation... 4 2.1 Le langage PHP...

Plus en détail

Gestion des utilisateurs : Active Directory

Gestion des utilisateurs : Active Directory Gestion des utilisateurs : Active Directory 1. Installation J'ai réalisé ce compte-rendu avec une machine tournant sous Windows 2008 server, cependant, les manipulations et les options restent plus ou

Plus en détail

Quelques uns des avantages de Scribe. «Gestion Postes» Un outil pour les professeurs

Quelques uns des avantages de Scribe. «Gestion Postes» Un outil pour les professeurs Quelques uns des avantages de Scribe «Gestion Postes» Un outil pour les professeurs Document à destination des animateurs TICE et des professeurs DSI MTICE 10 RUE DE LA CONVENTION F 25000 BESANCON https://pratic.ac

Plus en détail

WORD 2007. Réaliser un publipostage

WORD 2007. Réaliser un publipostage WORD 2007 Réaliser un publipostage Table des matières 1. INTRODUCTION AU PUBLIPOSTAGE 3 a) La source de données 3 b) Le document de base 3 c) La fusion 3 2. DEFINIR LE DOCUMENT DE BASE 4 a) Lettre 4 3.

Plus en détail

DATE 06/10/2014. Page 2. Mise à jour du BP 2015 06/10/2014 THEME MISE A JOUR DU BP 2015

DATE 06/10/2014. Page 2. Mise à jour du BP 2015 06/10/2014 THEME MISE A JOUR DU BP 2015 Mise à jour du BP 2015 06/10/2014 2 THEME MISE A JOUR DU BP 2015 DATE 06/10/2014 3 Sommaire 1 INFORMATION IMPORTANTE... 4 2 QUE FAUT-IL TELECHARGER?... 4 3 MISE A JOUR COTE DSI... 4 3.1 IMPORT DE LA CCNT32...

Plus en détail

Direction Informatique 02/11/2010

Direction Informatique 02/11/2010 Microsoft Word 2007 Direction Informatique 02/11/2010 Contexte de la formation: - Interface Ms Word 2007 - L utilisation des fonctions de Ms Word 2007 Objective: -Maîtriser le Ms Word 2007 Page 2/36 Introduction

Plus en détail

Mysql. Les requêtes préparées Prepared statements

Mysql. Les requêtes préparées Prepared statements Mysql Les requêtes préparées Prepared statements Introduction Les prepared statements côté serveur sont une des nouvelles fonctionnalités les plus intéressantes de MySQL 4.1 (récemment sorti en production

Plus en détail

Présentation du logiciel Cobian Backup

Présentation du logiciel Cobian Backup Présentation du logiciel Cobian Backup Cobian Backup est un utilitaire qui sert à sauvegarder (manuelle et automatiquement) des fichiers et des dossiers de votre choix. Le répertoire de sauvegarde peut

Plus en détail

Documentation Talend. Charly Riviere CDG35

Documentation Talend. Charly Riviere CDG35 Documentation Talend Charly Riviere CDG35 1. Présentation générale Talend est un ETL pour "Extract Transform Load". Comme son nom l'indique il permet d'extraire des données pour ensuite les transformer

Plus en détail

Optimisations des SGBDR. Étude de cas : MySQL

Optimisations des SGBDR. Étude de cas : MySQL Optimisations des SGBDR Étude de cas : MySQL Introduction Pourquoi optimiser son application? Introduction Pourquoi optimiser son application? 1. Gestion de gros volumes de données 2. Application critique

Plus en détail

Fiche A23 : UTILITAIRE DE TRANSPORT DE PARAMETRAGE

Fiche A23 : UTILITAIRE DE TRANSPORT DE PARAMETRAGE Guide de l'administrateur Fiche A23 : UTILITAIRE DE TRANSPORT DE PARAMETRAGE Généralement, Cart@DS CS est déployé à minima sur deux environnements, l un de test ou de paramétrage et un environnement de

Plus en détail

Guide Utilisateur Particuliers. Sommaire

Guide Utilisateur Particuliers. Sommaire Sommaire 1.Installation...3 1.1.Configuration...3 1.2.Sous Internet Explorer...4 1.3.Sous Mozilla Firefox...5 1.4.Sous Google Chrome...6 1.5.Aller sur le site...7 2.Identification...8 2.1.Inscription...8

Plus en détail

Sortie du système de serveur FTP du logiciel Capture Pro

Sortie du système de serveur FTP du logiciel Capture Pro Présentation Sortie du système de serveur FTP du logiciel Capture Pro Le serveur FTP du logiciel Capture Pro transfère automatiquement des lots et des données d'index (qui ont été numérisés et sortis avec

Plus en détail

TP : Les tours de Hanoï. 1 Le module Hanoi_utils. Algorithmes et Programmation Impérative 2. Univ. Lille1 - Licence Informatique 2ème année 2014-2015

TP : Les tours de Hanoï. 1 Le module Hanoi_utils. Algorithmes et Programmation Impérative 2. Univ. Lille1 - Licence Informatique 2ème année 2014-2015 Univ. Lille1 - Licence Informatique 2ème année 2014-2015 Algorithmes et Programmation Impérative 2 TP : Les tours de Hanoï Objectifs : Vous allez programmer la résolution du problème des tours de Hanoï

Plus en détail

Chapitre 7. Approfondir les connaissances

Chapitre 7. Approfondir les connaissances Chapitre 7 Approfondir les connaissances Déroulement du cours 1 : Le rôle du Designer d Univers 2 : Créer un Univers avec l Assistant 3 : Créer un Univers étape par étape 4 : Enrichir un Univers 5 : Création

Plus en détail

GastroTime TOC. Nouveau!

GastroTime TOC. Nouveau! Nouveau! Une timbreuse badgeuse GastroTime à un prix particulièrement intéressant! Fabrication suisse 4 langues (F/D/E/I) Dimensions : 21 x 14.5 x 3.5 cm 1 an de garantie Robuste Transfert à l aide d une

Plus en détail

Encryptions, compression et partitionnement des données

Encryptions, compression et partitionnement des données Encryptions, compression et partitionnement des données Version 1.0 Grégory CASANOVA 2 Compression, encryption et partitionnement des données Sommaire 1 Introduction... 3 2 Encryption transparente des

Plus en détail

Cours 3. Contenu du cours : " Accès à une base de données. " Exécution de requêtes et lectures de résultats. " Les méta-données

Cours 3. Contenu du cours :  Accès à une base de données.  Exécution de requêtes et lectures de résultats.  Les méta-données Cours 3 Contenu du cours : " Accès à une base de données " Exécution de requêtes et lectures de résultats " Les méta-données 2 L'API JDBC est utilisée pour intéragir avec une base de données. Privilèges

Plus en détail

Introduction aux bases de données

Introduction aux bases de données UBO, UFR Sciences, Département Informatique L1, parcours A IMP Introduction à l'informatique TD et TP n 10 Introduction aux bases de données Travaux Dirigés TD & TP 2 (2 + 2 heures) Auteur : Pascal Ballet

Plus en détail

Hotellerie. Guide de l'utilisateur

Hotellerie. Guide de l'utilisateur Hotellerie Guide de l'utilisateur Table des matières Hotellerie... 4 Bienvenue... 5 Demarrage... 6 Sélection de dossier... 7 Fichier exemple... 8 Paramétrage... 9 Général... 10 Création de société... 11

Plus en détail

Sauf mention contraire, le contenu de cet ouvrage est publié sous la licence : Creative Commons BY-NC-SA 2.0 La copie de cet ouvrage est autorisée

Sauf mention contraire, le contenu de cet ouvrage est publié sous la licence : Creative Commons BY-NC-SA 2.0 La copie de cet ouvrage est autorisée Sauf mention contraire, le contenu de cet ouvrage est publié sous la licence : Creative Commons BY-NC-SA 2.0 La copie de cet ouvrage est autorisée sous réserve du respect des conditions de la licence Texte

Plus en détail

Prise de contrôle à distance de PC

Prise de contrôle à distance de PC Prise de contrôle à distance de PC VNC = Virtual Network Computing Il sagit de prendre très facilement le contrôle d'un PC à distance en utilisant un programme performant. Par exemple, si vous souhaitez

Plus en détail

KWISATZ MODULE PRESTASHOP

KWISATZ MODULE PRESTASHOP Table des matières -1) KWISATZ - :...2-1.1) Introduction :...2-1.2) Description :...3-1.2.1) Schéma :...3-1.3) Mise en place :...4-1.3.1) PRESTASHOP :...4-1.3.1.1) Les Web Services :...4-1.3.2) KWISATZ

Plus en détail

GUIDE DE DEMARRAGE V1.02

GUIDE DE DEMARRAGE V1.02 SUPPORT FONCTIONNEL SFR Business Team SFR Suite Stockage Cloud GUIDE DE DEMARRAGE V1.02 Entité Nom Date(s) Propriétaire Rédacteur Vérificateur SFR SFR SFR SFR www.sfr.fr Page : 2/15 Table des matières

Plus en détail

Documentation de l application : McDonald s. 1) Explication du MCD

Documentation de l application : McDonald s. 1) Explication du MCD Modèle conceptuel des données Documentation de l application : McDonald s 1) Explication du MCD - Réalisation d une entité Commande qui est la base du MCD. - Réalisation d une entité Produit car une Commande

Plus en détail