Guinée - Epidémie de la Maladie à virus Ebola Rapport de la Situation Epidémiologique Maladie a Virus Ebola en Guinée 18 Juin 2015

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Guinée - Epidémie de la Maladie à virus Ebola Rapport de la Situation Epidémiologique Maladie a Virus Ebola en Guinée 18 Juin 2015"

Transcription

1 Rapport de la Situation Epidémiologique Maladie a Virus Ebola en Guinée 18 Juin 215 I. Points saillants Deux (2) nouveaux cas confirmés ont été notifiés ce jour dans les préfectures de Boké et de Forécariah : Le cas confirmé de la Préfecture de Boké a été notifié dans le village Tamarassy dans Boké-centre (Contact connu et suivi) ; Le cas confirmé de la Préfecture de Forécariah est un contact suivi du village Kolotoyah dans la souspréfecture de Sikhourou Soixante-six (66) décès communautaires notifiés dont Soixante-cinq (65) sécurisés tous négatifs. II. Dynamique de l épidémie: Table 1. Répartition des cas notifiés par préfecture le 18/6/215, Guinée Préfecture de résidence Cas Confirmés Cas Probables Cas Suspects Total Boke Conakry 2 2 Dubreka 2 2 Forecariah TOTAL Table 2. Décès communautaires notifiés à la date du 18/6/215, Guinée Décès Communautaires Enterrements Sécurisés Enterrements Non-sécurisés Total décès 65 (dont +) 1 66 Données épidémiologiques et cartes disponibles sur Guinea_Ebola_Sit_Rep_n 429 du 18/6/215 Page 1

2 Table 3. Situation des patients dans les centres de traitement et de transit fonctionnels, 18/6/215, Guinée Conakry Coyah Macenta N zérékoré Kindia Boké CDT Forécariah Siguiri CDT Conakry CTS Cas confirmés Cas suspects Sorties guéris Décédés Total hospitalisés au Table 4. Capacité des s et CDTs en Lits, 18/6/215, Guinée Centres Section Suspects Section Confirmé Section Probable (Lits) (Lits) (Lits) Total (Lits) Donka Coyah Macenta N'Zerekore CDT Siguiri Forécariah CDT Kérouané Beyla CTS Conakry 8 8 Kindia Total Table 5. Etats des Laboratoires, 18/6/215, Guinée N Laboratoires Localisation Etat du Laboratoire 1 CREMS Kindia Fonctionnel 2 CTS Conakry Fonctionnel 3 EUMlab Coyah Fonctionnel 4 IP France Macenta Fonctionnel 5 IPD Donka Conakry Fonctionnel 6 KPLAN Forecariah Fonctionnel 7 PHAC Boké (Kamsar) Fonctionnel 8 REDC Conakry Fonctionnel 9 Labo Mobile Dubréka (Tanene) Fonctionnel Total Guinea_Ebola_Sit_Rep_n 429 du 18/6/215 Page 2

3 Table 6. Situation du suivi des contacts, 18/6/215, Guinée Contacts Nombre Nouveaux contacts du jour 15 Nombre de contacts sortis ce jour 66 Nombre de contacts confirmés ce jour 2 suivis Contacts à suivre Contacts suivis % suivis 98,8 Table 7. Nouveaux cas confirmés pendant la semaine 25 (15-21 juin 215), Guinée Préfecture Semaines 15-juin 16-juin 17-juin 18-juin 19-juin 2-juin 21-juin Semaine 25 Contacts listés lu. ma. me. jeu. vend. sam. dim. Boké Conakry Dubreka Forécariah Fria 1 Total Carte 1. Sous-préfectures où des réticences ont été signalées par les équipes de la riposte/suivi, 18/6/215, Guinée Coyah Maneah Forecariah Kakossa Guinea_Ebola_Sit_Rep_n 429 du 18/6/215 Page 3

4 Nombre de cas 1_14 2_14 3_14 4_14 5_14 6_14 7_14 8_14 9_14 1_14 11_14 12_14 13_14 14_14 15_14 16_14 17_14 18_14 19_14 2_14 21_14 22_14 23_14 24_14 25_14 26_14 27_14 28_14 29_14 3_14 31_14 32_14 33_14 34_14 35_14 36_14 37_14 38_14 39_14 4_14 41_14 42_14 43_14 44_14 45_14 46_14 47_14 48_14 49_14 5_14 51_14 52_14 1_15 2_15 3_15 4_15 5_15 6_15 7_15 8_15 9_15 1_15 11_15 12_15 13_15 14_15 15_15 16_15 17_15 18_15 19_15 2_15 21_15 22_15 23_15 24_15 25_15 Nombre de cas Guinée - Epidémie de la Maladie à virus Ebola Graphique 1. Distribution des cas notifiés, par semaine (début des signes*), 3/12/213 18/6/215, Guinée confirmés (n=3249) suspects (n=13) probables (n=424) *Valeurs manquantes pour date de début des signes = 1 Semaine de début des signes Graphique 2. Distribution des cas confirmés et décès, par mois de confirmation et de décès, 3/12/213-18/6/215, Guinée 6 5 Cas confirmés (n=3249) Décès (n=227) Févr.-14 Mars-14 Avr-14 Mai-14 Juin-14 Juil-14 Aout-14 Sept.-14 Oct.-14 Nov.-14 Déc.-14 Jan.-15 Févr.-15 Mars-15 Avr-15 Mai-15 Juin-15 Mois de confirmation ou décès Guinea_Ebola_Sit_Rep_n 429 du 18/6/215 Page 4

5 Carte 2. Répartition par préfectures des cas confirmés et classification des préfectures selon le niveau d alerte, 29/5/215-18/6/215 (21 jours), Guinée Carte 3. Répartition par sous-préfectures de Forécariah des cas confirmés et classification des sous-préfectures selon le niveau d alerte, 29/5/215-18/6/215 (21 jours), Préfecture de Forécariah, Guinée Guinea_Ebola_Sit_Rep_n 429 du 18/6/215 Page 5

6 Nombre de cas confirmés Guinée - Epidémie de la Maladie à virus Ebola Table 8. Répartition des cas confirmés par sous-préfecture du 29/5/215-18/6/215 (21 jours), Guinée PREFECTURE SOUS-PREFECTURE CONFIRME DECES COMMUNAUTAIRE Boké Conakry Kamsar Matoto Boké-centre Matam Dubréka Tanene 9 3 Farmoriah 2 2 Forecariah Kallia 2 1 Moussayah 6 4 Sikhourou 4 2 TOTAL Graphique 3. Répartition par statut professionnel /confirmation des cas confirmés parmi le personnel de santé (N=187), 3/12/213 18/6/215, Guinée Personnels soignants confirmés (n=187) Guinea_Ebola_Sit_Rep_n 429 du 18/6/215 Page 6

7 9_14 1_14 11_14 12_14 13_14 14_14 15_14 16_14 17_14 18_14 19_14 2_14 21_14 22_14 23_14 24_14 25_14 26_14 27_14 28_14 29_14 3_14 31_14 32_14 33_14 34_14 35_14 36_14 37_14 38_14 39_14 4_14 41_14 42_14 43_14 44_14 45_14 46_14 47_14 48_14 49_14 5_14 51_14 52_14 53_14 1_15 2_15 3_15 4_15 5_15 6_15 7_15 8_15 9_15 1_15 11_15 12_15 13_15 14_15 15_15 16_15 17_15 18_15 19_15 2_15 21_15 22_15 23_15 24_15 25_15 Guinée - Epidémie de la Maladie à virus Ebola Graphique 4. Distribution par préfecture des cas confirmés et probables parmi le personnel de santé, 3/12/213 18/6/215, Guinée Nb Confirmés = 187 Nb Probable = 15 Décès Confirmés=94 Décès Probable= confirmes_probables deces Graphique 5. Evolution hebdomadaire selon le statut final des patients(confirmés) au, 3/12/213-18/6/215, Guinée Sorties Guérie (n=127) Deces_ (n=1292) *Valeurs manquantes pour le statut final =52 Guinea_Ebola_Sit_Rep_n 429 du 18/6/215 Page 7

8 Table 9. Situation globale des cas confirmés, probables et suspects, 18/6/215, Guinée Note: L'augmentation du nombre total de cas probables s'explique en partie par la mise en place du nouveau système de notification des décès communautaires non-prélevés avec lien épidémiologique avéré Guinea_Ebola_Sit_Rep_n 429 du 18/6/215 Page 8

9 Guinea_Ebola_Sit_Rep_n 429 du 18/6/215 Page 9

Guinée - Epidémie de la Maladie à virus Ebola Rapport de la Situation Epidémiologique Maladie a Virus Ebola en Guinée 07 Juin 2015

Guinée - Epidémie de la Maladie à virus Ebola Rapport de la Situation Epidémiologique Maladie a Virus Ebola en Guinée 07 Juin 2015 Rapport de la Situation Epidémiologique Maladie a Virus Ebola en Guinée 7 Juin 215 I. Points saillants Deux (2) nouveaux cas confirmés ont été notifié ce jour dans les préfectures de Forécariah et de Kindia

Plus en détail

Secours en Mer VHF : 9 Tel : 02 33 23 61 00

Secours en Mer VHF : 9 Tel : 02 33 23 61 00 01-janv-15 4h21 9h49 16h53 22h11 6h38 59 19h07 62 0h59 13h37 5h17 10h51 17h49 23h13 7h34 65 20h01 69 2h04 14h39 6h06 11h44 18h36 0h07* 8h21 73 20h47 76 3h02 15h33 6h50 12h30 19h19 0h51* 9h03 79 21h28 81

Plus en détail

Situation Epidémiologique Hebdomadaire Epidémie d Ebola en Guinée

Situation Epidémiologique Hebdomadaire Epidémie d Ebola en Guinée Situation Epidémiologique Hebdomadaire Epidémie d Ebola en Guinée 31, 1 Ebola en Guinée: SitRep par préfecture, semaine 31, 1 (27 Juillet 2 Aout 1) Table des matières Table des matières...2 Note technique...3

Plus en détail

Situation Epidémiologique Hebdomadaire Epidémie d Ebola en Guinée

Situation Epidémiologique Hebdomadaire Epidémie d Ebola en Guinée Situation Epidémiologique Hebdomadaire Epidémie d Ebola en Guinée Semaine 1, 21 Table des matières Table des matières... 2 Note technique... 3 Résumé... 4 1. Guinée... 6 2. Conakry... 13 3. Boffa... 18

Plus en détail

Situation Epidémiologique Hebdomadaire Epidémie d Ebola en Guinée

Situation Epidémiologique Hebdomadaire Epidémie d Ebola en Guinée Situation Epidémiologique Hebdomadaire Epidémie d Ebola en Guinée, 2 Table des matières Table des matières...2 Note technique...3 Résumé...4 1. Guinée...6 2. Conakry... 13 3. Boffa... 21 4. Coyah... 23

Plus en détail

Situation Epidémiologique Hebdomadaire Epidémie d Ebola en Guinée

Situation Epidémiologique Hebdomadaire Epidémie d Ebola en Guinée Situation Epidémiologique Hebdomadaire Epidémie d Ebola en Guinée Semaine 12, 215 Table des matières Table des matières...2 Note technique...3 Résumé...4 1. Guinée...6 2. Conakry... 13 3. Boffa... 21 4.

Plus en détail

Situation Epidémiologique Hebdomadaire Epidémie d Ebola en Guinée

Situation Epidémiologique Hebdomadaire Epidémie d Ebola en Guinée Situation Epidémiologique Hebdomadaire Epidémie d Ebola en Guinée Semaine 13, 215 Table des matières Table des matières...2 Note technique...3 Résumé...4 1. Guinée...6 2. Conakry... 13 3. Boffa... 21 4.

Plus en détail

Calendrier prévisionnel "Responsable en Ressources Humaines" 2015-2016

Calendrier prévisionnel Responsable en Ressources Humaines 2015-2016 Calendrier prévisionnel "Responsable en Ressources Humaines" 2015-2016 Semaine Jour Date Institut ou Jours Heures Lundi 05-oct 15 Entreprise Mardi 06 oct 15 Semaine 41 Mercredi 07 oct 15 Jeudi 08-oct-15

Plus en détail

RAPPORT DE SITUATION SUR LA FLAMBEE DE MALADIE A VIRUS EBOLA

RAPPORT DE SITUATION SUR LA FLAMBEE DE MALADIE A VIRUS EBOLA RAPPORT DE SITUATION SUR LA FLAMBEE DE MALADIE A VIRUS EBOLA RAPPORT DE SITUATION SUR LA FLAMBÉE DE MALADIE À VIRUS EBOLA Nombre total de cas confirmés (par semaine, 2015) GUINÉE 11 NOVEMBRE 2015 RESUME

Plus en détail

T E C H N I Q U E S D E S S Y S T E M E S E T R E S E A U

T E C H N I Q U E S D E S S Y S T E M E S E T R E S E A U U S Y S T E M E S E T R E S E A U T I C P L A N D E C O U R S R I M E S T R E D E P R I N T E M P S 2 0 1 3 A la fin de chaque trimestre, un contrôle de compétences est organisé sous la forme 26 mars 28

Plus en détail

Guinée - Epidémie de la Maladie à virus Ebola Distribution des cas confirmés, probables et suspect par préfecture, Epidémie d Ebola, Guinée, 2014

Guinée - Epidémie de la Maladie à virus Ebola Distribution des cas confirmés, probables et suspect par préfecture, Epidémie d Ebola, Guinée, 2014 Rapport de la Situation Epidémiologique Guinée, Epidémie de la Fièvre Hémorragique Ebola Situation au 2 juin 24 8: h Points saillants : Télimélé : Pas de nouveau cas notifié ; un () cas décédé en hospitalisation.

Plus en détail

COURS ANGLAIS COJURIB ANNEE SCOLAIRE 2015-2016. lundi mardi mercredi jeudi vendredi 28 sept. 29 30 1 oct. 2

COURS ANGLAIS COJURIB ANNEE SCOLAIRE 2015-2016. lundi mardi mercredi jeudi vendredi 28 sept. 29 30 1 oct. 2 octobre 2015 28 sept. 29 30 1 oct. 2 40 41 5 6 7 8 9 12 13 14 15 16 42 19 20 21 22 23 De 17 oct. Vacances de la Toussaint Zone B (Aix Marseille, Amiens, Caen, Lille, Nancy Metz, Nantes, Nice, Orléans Tours,

Plus en détail

0.00 Janv. 1986 Janv. 1988 Janv. 1990 Janv. 1992 Janv. 1994 Janv. 1996 Janv. 1998 Janv. 2000 Janv. 2002 Janv. 2004 Janv. 2006 Janv. 2008 Janv.

0.00 Janv. 1986 Janv. 1988 Janv. 1990 Janv. 1992 Janv. 1994 Janv. 1996 Janv. 1998 Janv. 2000 Janv. 2002 Janv. 2004 Janv. 2006 Janv. 2008 Janv. COMPARAISON DES TAUX FIXES ET DES TAUX VARIABLES ET TAUX MOYEN DES PRÊTS HYPOTHÉCAIRES À L HABITATION À 5 ANS 2 Taux fixes Taux variables Réservé à l usage interne de. TAUX FIXES DES 25 DERNIÈRES ANNÉES

Plus en détail

UNE OFFRE MODERNE DE BANQUE À DOMICILE

UNE OFFRE MODERNE DE BANQUE À DOMICILE Le réseau Société Générale UNE OFFRE MODERNE DE BANQUE À DOMICILE Alain Brunet Journée Société Générale - 20 juin 2000 1 Sommaire Une utilisation massive et un impact important sur notre exploitation Une

Plus en détail

REUNION DU COMITE NATIONAL DE CRISE 14 Avril 14

REUNION DU COMITE NATIONAL DE CRISE 14 Avril 14 REUNION DU COMITE NATIONAL DE CRISE 14 Avril 14 Ordre du jour 1- Revue des Recommandations 5 mn 2- Niveau de mise en œuvre du Plan de réponse 35 mn 3. Situation Epidémiologique 10 mn 4- Autres Interventions

Plus en détail

Génie Industriel FC - P22_A3

Génie Industriel FC - P22_A3 Semaine 34 du 18 au 22 août 2015 mar 18 août mer 19 août jeu 20 août ven 21 août sam 22 août EGE500 2 CMH410 2 EGE500 3 Diagnostique et stratégie Anglais Diagnostique et stratégie H. Gissler CEL H. Gissler

Plus en détail

Tableau de bord. 1 janv. 2011-31 déc. 2011 Comparaison avec : 1 janv. 2010-31 déc. 2010. 19 628 Visites. 37,26 % Taux de rebond

Tableau de bord. 1 janv. 2011-31 déc. 2011 Comparaison avec : 1 janv. 2010-31 déc. 2010. 19 628 Visites. 37,26 % Taux de rebond www.cnaop.gouv.fr Tableau de bord 1 janv. 211-31 déc. 211 Comparaison avec : 1 janv. 21-31 déc. 21 Précédente : Visites Visites 2 2 1 1 3 janv. 5 févr. 1 mars 12 avr. 15 mai 17 juin 2 juil. 22 août 24

Plus en détail

Point sur la fraude VAD Etat des lieux sur le déploiement de 3D secure

Point sur la fraude VAD Etat des lieux sur le déploiement de 3D secure Point sur la fraude VAD Etat des lieux sur le déploiement de 3D secure Salon e-commerce - Mercredi 22 septembre Communication, diffusion, reproduction, utilisation, exécution ou représentation de ce document,

Plus en détail

Surveillance des toxi infections alimentaires collectives

Surveillance des toxi infections alimentaires collectives Nombre de foyers Surveillance des toxi infections alimentaires collectives Données de la déclaration obligatoire, 2011 En 2011, 1 153 foyers de toxi infections alimentaires collectives (Tiac) ont été déclarés

Plus en détail

Le nouveau mode de paiement de la prime d assurance

Le nouveau mode de paiement de la prime d assurance Le nouveau mode de paiement de la prime d assurance Présentation à 11 juin 2010 à Montréal 1 Partie 1 Nouveau mode de paiement de la prime d assurance 0. Historique 1. Solution général 2. Décision de classification

Plus en détail

Le centre sera fermé du 20 au 31 juillet 2015

Le centre sera fermé du 20 au 31 juillet 2015 Calendrier officiel des 2015-2016 Date des 2 premières Cours de jour : Mercredi 26 août 2015 Mardi 8 septembre 2015 du 1 e juin au 8 juillet ET du 3 au 5 août 2015 Cours de soir : Inscriptions les lundis

Plus en détail

JEUNES ADULTES 18 24 ans

JEUNES ADULTES 18 24 ans L'ACCIDENTOLOGIE ROUTIERE DU GERS DE 7 À JEUNES ADULTES 8 ans Chiffres-clés : Les 8 ans représentent dans le Gers : % de la population du département 8,8 % des tués et 8, % des blessés sur la route Les

Plus en détail

Pas d'infos sur le groupe 3 ; Le groupe 2 n'a pas encore détaillé les thèmes traités par journée

Pas d'infos sur le groupe 3 ; Le groupe 2 n'a pas encore détaillé les thèmes traités par journée 10-juil 13-juil. 16-juil 17-juil 18-juil 1/7 20-juil 20-août 21-août 22-août tés par Pas journée d'infos sur le groupe 3 ; Le groupe 2 n'a pas encore détaillé les thèmes traités par journée Pasteur Le

Plus en détail

lun. 2/9 mar. 3/9 mer. 4/9 jeu. 5/9 ven. 6/9 Accueil des élèves + Mesure, Intégration, Probabilités (O. Zindy) @salle 13.14.

lun. 2/9 mar. 3/9 mer. 4/9 jeu. 5/9 ven. 6/9 Accueil des élèves + Mesure, Intégration, Probabilités (O. Zindy) @salle 13.14. 08:00 lun. 2 sept. dim. 8 sept. 2013 (Paris) lun. 2/9 mar. 3/9 mer. 4/9 jeu. 5/9 ven. 6/9 Accueil des élèves + Mesure, @salle 13.14.101 Mesure, @ ATRIUM RC37 Analyse exploratoire des (V. Lefieux) @ salle

Plus en détail

BILAN DE COMPETENCES

BILAN DE COMPETENCES CENTRE DE BILAN GENEVE Boulevard du Pont-d Arve 8 105 GENEVE Tél. : 0 807 17 00 Fax : 0 807 17 09 info@cebig.ch - www.cebig.ch BILAN DE COMPETENCES destiné aux demandeurs-euses d emploi OBJECTIFS - Faciliter

Plus en détail

UNEP /UNESCO /UNCH / ECA

UNEP /UNESCO /UNCH / ECA UNEP /UNESCO /UNCH / ECA URBAN POLLUTION OF SURFICIAL AND GROUNDWATER AQUIFERS VULNERABILITY IN AFRICA Bénin, Guinée, Niger, Mali, Côte d Ivoire, Sénégal, Burkina Faso AQUIFERE SUPERFICIEL ET POLLUTION

Plus en détail

L2 A.E.S. Cours de M. Didier KLODAWSKI

L2 A.E.S. Cours de M. Didier KLODAWSKI L2 A.E.S. Cours de M. Didier KLODAWSKI COMPTABILITÉ DE GESTION Méthode du coût variable Cas n 1 : une association décide de faire un voyage. La compagnie d autocars demande 400 par car quel que soit le

Plus en détail

SEMINAIRE du CRIES Le logement en Midi-Pyrénées

SEMINAIRE du CRIES Le logement en Midi-Pyrénées SEMINAIRE du CRIES Le logement en Midi-Pyrénées Quelle information pour éclairer les politiques de l habitat? Les statistiques de la Banque de France Patrick BERGER Directeur Régional Le 15 novembre 2012

Plus en détail

MARS Message d Alerte Rapide Sanitaire

MARS Message d Alerte Rapide Sanitaire MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE DIRECTION GENERALE DE LA SANTE DEPARTEMENT DES URGENCES SANITAIRES DATE : 06/08/2014 REFERENCE : MARS 06.08.14-1 OBJET : ACTUALISATION DES INFORMATIONS SUR

Plus en détail

CAMPUS de MARSEILLE & TOULON PLANNING DES PERIODES DE STAGES 2015-2016. Cycle Bachelor. Cycle Master KEDGE BS. www.kedgebs.com 1/2

CAMPUS de MARSEILLE & TOULON PLANNING DES PERIODES DE STAGES 2015-2016. Cycle Bachelor. Cycle Master KEDGE BS. www.kedgebs.com 1/2 Bachelor KEDGE - Euromed Bachelor Campus Marseille et Toulon Sept 14. Oct Nov Dec Janv 15 Févr Mars Avril Mai Juin juil. Août. 1e année 2 mois minimum 2e année Obligatoire 4 à 6 mois à partir janvier Stage

Plus en détail

La gestion des documents administratifs à la Bibliothèque nationale de France

La gestion des documents administratifs à la Bibliothèque nationale de France La gestion des documents administratifs à la Bibliothèque nationale de France en 12 diapos 1 La Bibliothèque nationale de France Missions Collecte du dépôt légal (livres, revues et Internet français) Valorisation

Plus en détail

Quelques Caractéristiques Épidémiologiques: Maladie saisonnière : pic hivernal de survenue brutale Propagation rapide d une communauté à une

Quelques Caractéristiques Épidémiologiques: Maladie saisonnière : pic hivernal de survenue brutale Propagation rapide d une communauté à une Les déterminants de la surveillance de la grippe (1) Quelques Caractéristiques Épidémiologiques: Maladie saisonnière : pic hivernal de survenue brutale Propagation rapide d une communauté à une autre.

Plus en détail

Janvier 2015 11 2 16 7

Janvier 2015 11 2 16 7 TABLEAU DE BORD DE LA SECURITE ROUTIERE DANS L YONNE - JANVIER Accidents Corporels Tués Blessés dont Hospitalisés Janvier 6 7 Janvier 4 6 6 Evolution Janvier / 4 YONNE - 4 % - 66,7 % % - 4,7 % Évolution

Plus en détail

Chers confrères, mesdames, messieurs, Du 14 novembre 2014 au 10 janvier 2015, un détachement de l Unité d Instruction et d Intervention de la

Chers confrères, mesdames, messieurs, Du 14 novembre 2014 au 10 janvier 2015, un détachement de l Unité d Instruction et d Intervention de la 1 Chers confrères, mesdames, messieurs, Du 14 novembre 2014 au 10 janvier 2015, un détachement de l Unité d Instruction et d Intervention de la Sécurité Civile N 7 de Brignoles a rempli une mission inhabituelle

Plus en détail

Plan de réponse à l'épidémie de fièvre hémorragique Virale Ebola en Guinée Mars 2014

Plan de réponse à l'épidémie de fièvre hémorragique Virale Ebola en Guinée Mars 2014 1. Introduction Plan de réponse à l'épidémie de fièvre hémorragique Virale Ebola en Guinée Mars 2014 La Guinée a enregistré du mois de janvier au 23 mars 2014, un nombre total de 86 cas suspects de fièvre

Plus en détail

LBPoker. Barrière BarrierePoker.fr est un site de poker en ligne agréé par l Arjel sous le numéro 0023-PO-2010-07-26

LBPoker. Barrière BarrierePoker.fr est un site de poker en ligne agréé par l Arjel sous le numéro 0023-PO-2010-07-26 SAISON 2012 LBPoker. Barrière BarrierePoker.fr est un site de poker en ligne agréé par l Arjel sous le numéro 0023-PO-2010-07-26 CASINO BARRIERE DE CASSIS PROGRAMME TOURNOIS RÉGULIERS TEXAS HOLD'EM POKER

Plus en détail

Programme esanté Luxembourgeois Présentation générale. 1 Programme esanté

Programme esanté Luxembourgeois Présentation générale. 1 Programme esanté Luxembourgeois Présentation générale Agenda. esanté c est quoi? 2. Les piliers du programme esanté Contenu du programme esanté Démarche: une vision de long terme couplée à une approche pragmatique et progressive

Plus en détail

In t r o d u c t i o n

In t r o d u c t i o n In t r o d u c t i o n Qu allez-vous trouver dans ce livre? Ce livre présente une méthode en six étapes pour élaborer votre plan de formation. Son objectif est de vous permettre de concevoir un plan qui

Plus en détail

BTS NRC 1e année Devoir du 12/11/2008 Corrigé

BTS NRC 1e année Devoir du 12/11/2008 Corrigé Dossier MAZET SA Note de synthèse : rappels : une note doit comprendre : un titre un expéditeur un ou plusieurs destinataires une date une note doit être structurée (plan apparent), en introduction elle

Plus en détail

Revue des Marchés. Charles Gagné 2015-04-16

Revue des Marchés. Charles Gagné 2015-04-16 9. Revue des Marchés Charles Gagné 2015-04-16 Les faits saillants 1. Inventaires de porcs aux É.-U. ( Hogs & Pigs) Croissance de 2 % du troupeau reproducteur 2. Baisse des exportations américaines Valeur

Plus en détail

Technical assistance Planning in the African Region TEMPLATE FOR COUNTRIES CÔTE D IVOIRE

Technical assistance Planning in the African Region TEMPLATE FOR COUNTRIES CÔTE D IVOIRE Technical assistance Planning in the African Region TEMPLATE FOR COUNTRIES CÔTE D IVOIRE Contexte Créé par Arrêté N 279 du 08 Août 2001 MSHP modifié par l arrêté N 118 du 06 mai 2009 Siège: situé dans

Plus en détail

Implantation d Aiguille de Huber sécurisée

Implantation d Aiguille de Huber sécurisée Implantation d Aiguille de Huber sécurisée Retour d expérience N.BRETHE, C.GOULARD, P.BOURCIER, S.ROCHARD, I.MEIGNE, P.BOURREL, B.TEQUI CENTRE DE LUTTE CONTRE LE CANCER NANTES ATLANTIQUE Contexte Chambres

Plus en détail

Conférence régionale sur la dynamique des marchés en Afrique de l Ouest

Conférence régionale sur la dynamique des marchés en Afrique de l Ouest REPUBLIQUE DE GUINEE ------- Travail- Justice- Solidarité MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DE L ELEVAGE ------- Institut de Recherche Agronomique de Guinée (IRAG) ------- Conférence régionale sur la dynamique

Plus en détail

PRESENTATION DU CREDIT RURAL DE GUINEE S.A (CRG S.A)

PRESENTATION DU CREDIT RURAL DE GUINEE S.A (CRG S.A) PRESENTATION DU CREDIT RURAL DE GUINEE S.A (CRG S.A) CREDIT EPARGNE- TRANSFERT D ARGENT- TONTINE MODERNE LE PLUS GRAND RESEAU FINANCIER DU PAYS AU SERVICE DU DEVELOPPEMENT 1 1. PRESENTATION DE LA MISSION

Plus en détail

et la gestion des alertes

et la gestion des alertes Le signalement des infections nosocomiales et la gestion des alertes L expérience française Bruno Coignard, MD, MSc Institut de veille sanitaire, Saint-Maurice, France JAPI, Québec, 20/11/2008 Plan de

Plus en détail

L ALTERNANCE à la MIAGE DE TOULOUSE

L ALTERNANCE à la MIAGE DE TOULOUSE Méthodes Informatiques Appliquées à la Gestion des Entreprises L ALTERNANCE à la MIAGE DE TOULOUSE Contrats d Apprentissage Contrats de Professionnalisation Périodes de Professionnalisation L'alternance

Plus en détail

PREFET DE LA HAUTE-LOIRE. Bilan de l accidentalité routière 2012

PREFET DE LA HAUTE-LOIRE. Bilan de l accidentalité routière 2012 PREFET DE LA HAUTE-LOIRE Bilan de l accidentalité routière 01 Bilan national France métropolitaine Accidents corporels Tués Blessés dont blessés hospitalisés 01 60 437 3 653 75 851 7 14 011 65 04 3 963

Plus en détail

Nouvelles offres commerciales de Gaz de France à l ouverture du marché des particuliers. 11 septembre 2007

Nouvelles offres commerciales de Gaz de France à l ouverture du marché des particuliers. 11 septembre 2007 Nouvelles offres commerciales de Gaz de France à l ouverture du marché des particuliers 11 septembre 2007 Bilan à date de l ouverture 2004 Ventes gaz et électricité entre 2004 et 2006 Depuis 2004, plus

Plus en détail

Les Français, entre la peur de l autre et l envie d autre chose

Les Français, entre la peur de l autre et l envie d autre chose Les Français, entre la peur de l autre et l envie d autre chose Déjeuner du 5 mai 2015 Emmanuel Rivière Directeur de l unité Stratégies d Opinion TNS Sofres Pour mal commencer 2 Optimisme et pessimisme

Plus en détail

127 milliards Chf. 1,3 milliards de Chf d intérêts par jour Soit 4,3 Chf par habitant et par jour

127 milliards Chf. 1,3 milliards de Chf d intérêts par jour Soit 4,3 Chf par habitant et par jour 6. La Dette Dette de la France 1'600 milliards Chf 166 millions Chf d intérêts par jour Soit 2,6 Chf par habitant et par jour Dette USA 10'500 milliards Chf 1,3 milliards de Chf d intérêts par jour Soit

Plus en détail

Coordinateur des ressources humaines - Nzérékoré - GUINEE

Coordinateur des ressources humaines - Nzérékoré - GUINEE Coordinateur des ressources humaines - Nzérékoré - GUINEE L ASSOCIATION ALIMA The Alliance for International Medical Action (ALIMA) est une organisation médicale internationale, fondée en 2009. ALIMA a

Plus en détail

Jean-Christophe Richard Véronique Merle CHU de Rouen

Jean-Christophe Richard Véronique Merle CHU de Rouen Gestion d un cas de portage d entérocoque résistant aux glycopeptides (ERG- ERV) Jean-Christophe Richard Véronique Merle CHU de Rouen IXème Journée régionale de Prévention des infections associées aux

Plus en détail

EOLE TRADING INTEGRALE

EOLE TRADING INTEGRALE EOLE TRADING INTEGRALE Formation 100% en ligne Coaching Live d un an Accès à nos outils exclusifs 1- PRESENTATION Eole Trading Intégrale est une formation d une année composée en 3 phases. Elle est accessible

Plus en détail

Le Département de Veille Sanitaire du CHU de Grenoble.

Le Département de Veille Sanitaire du CHU de Grenoble. 1 Le Département de Veille Sanitaire du CHU de Grenoble. Une expérience de gestion intégrée de la qualité et des risques sanitaires. P François, MR Mallaret, J Shum, V Danel. PFrancois@chu-grenoble.fr

Plus en détail

Le CAC vu de Nouillorque (Sem 29, 17 juillet 15) Hemve 31. La Grèce sous tutelle Fin temporaire du feuilleton grec pour les marchés?

Le CAC vu de Nouillorque (Sem 29, 17 juillet 15) Hemve 31. La Grèce sous tutelle Fin temporaire du feuilleton grec pour les marchés? Le CAC vu de Nouillorque (Sem 29, 17 juillet 15) Hemve 31 Le bulletin hebdomadaire, sur votre site http://hemve.eklablog.com/ La Grèce sous tutelle Fin temporaire du feuilleton grec pour les marchés? La

Plus en détail

Indicateurs des marché de gros du gaz mars 2011

Indicateurs des marché de gros du gaz mars 2011 Indicateurs des marché de gros du gaz mars 2011 Cahiers des indicateurs gaz Evolution des prix du gaz Développement du négoce en France Indicateurs relatifs aux infrastructures 2 Prix Day-ahead en France

Plus en détail

... 11... 13... 16... 17...17...17...19...20...23...23...24...25...26...27... 30...30...34 35 36...36...37...40...40...41...42...42...46...47...47...48...49...49...49...53...53...57...66...72...74...76

Plus en détail

Recul de 27,9 % des ventes de logements neufs en France. Trois facteurs sont à l origine de cette baisse selon l analyse de Meilleurtaux.

Recul de 27,9 % des ventes de logements neufs en France. Trois facteurs sont à l origine de cette baisse selon l analyse de Meilleurtaux. Paris, le 29 mai 2008 Recul de 27,9 % des ventes de logements neufs en France. Trois facteurs sont à l origine de cette baisse selon l analyse de Meilleurtaux. Selon les dernières statistiques publiées

Plus en détail

Grippe A(H1N1) 2009 : Situation épidémiologique en France Evolutions de surveillance

Grippe A(H1N1) 2009 : Situation épidémiologique en France Evolutions de surveillance Grippe A(H1N1) 2009 : ituation épidémiologique en France Evolutions de surveillance Dr. Loïc Josseran Institut de veille sanitaire, aint-maurice Journée d information des professionnels de l urgence, 30

Plus en détail

L IRM DE L HOPITAL PRINCIPAL DE DAKAR BILAN DE LA PREMIÈRE ANNÉE DE FONCTIONNEMENT

L IRM DE L HOPITAL PRINCIPAL DE DAKAR BILAN DE LA PREMIÈRE ANNÉE DE FONCTIONNEMENT L IRM DE L HOPITAL PRINCIPAL DE DAKAR BILAN DE LA PREMIÈRE ANNÉE DE FONCTIONNEMENT J.F. WERNER (anthropologue, médecin, IRD) I. C.DIAKHATÉ (Médecin, radiologue HPD) T. O. SOKO (Médecin radiologue, HPD)

Plus en détail

Communication. Note ASF. Dossiers déposés sur 12 mois glissants 229 218 223 287-2,6%

Communication. Note ASF. Dossiers déposés sur 12 mois glissants 229 218 223 287-2,6% Accès aux communications : http://www.extranet-asf.com Les demandes de mots de passe et d abonnement pour : Vigilance circulaires quotidien / hebdomadaire Vigilance blanchiment quotidien / hebdomadaire

Plus en détail

AFAFI «Protégeons la santé de la famille»

AFAFI «Protégeons la santé de la famille» Inter-Aide AFAFI «Protégeons la santé de la famille» Programme de Mutuelle de Santé pour les familles des bas quartier de la ville d Antananarivo - MADAGASCAR Objectifs du programme Faciliter l accès aux

Plus en détail

Ouverture de 2016 et report automatique en WINBOOKS

Ouverture de 2016 et report automatique en WINBOOKS 1 Ouverture de et report automatique en WINBOOKS WinBooks permet de garder ouverts 2 exercices comptables consécutifs par dossier. La limite des deux exercices ne vaut que pour l encodage. Tous les exercices

Plus en détail

Statistiques des données de qualité de l'air en Alsace. PM 10 et PM 2,5

Statistiques des données de qualité de l'air en Alsace. PM 10 et PM 2,5 Année 2008 Statistiques des données de qualité de l'air en Alsace Cf. Normes de qualité de l'air Particules en suspension PM 10 et PM 2,5 13 années d'évolution statistique. Particules en suspension - Type

Plus en détail

Ensemble pour une Solidarité Thérapeutique Hospitalière En Réseau

Ensemble pour une Solidarité Thérapeutique Hospitalière En Réseau PARTENARIAT ESTHER en Hygiène Hospitalière Coopération entre le CHU de Rennes et 2 hôpitaux de Bujumbura, Burundi Hôpital Prince Régent Charles Centre Hospitalo-Universitaire Kamenge L. SAUNDERS, F. NIYONKURU

Plus en détail

LMIS TOOLS / Sage Saari Expérience de la CAMEG-TOGO

LMIS TOOLS / Sage Saari Expérience de la CAMEG-TOGO The 10 th Meeting of PSM, the Procurement & Supply Management Working Group (PSM-10) BREAK OUT SESSIONS LMIS TOOLS / Sage Saari Expérience de la CAMEG-TOGO P L A N 1. Présentation de la CAMEG-TOGO 2. Mécanisme

Plus en détail

CONSOMMATION FRANCAISE D ELECTRICITE CARACTERISTIQUES ET METHODE DE PREVISION

CONSOMMATION FRANCAISE D ELECTRICITE CARACTERISTIQUES ET METHODE DE PREVISION CONSOMMATION FRANCAISE D ELECTRICITE CARACTERISTIQUES ET METHODE DE PREVISION Ce document présente : les principales caractéristiques cycliques de la consommation d électricité en France, les différents

Plus en détail

TARIF PAR ACCUEIL. QF caf

TARIF PAR ACCUEIL. QF caf TARIF PAR ACCUEIL QF caf Matin 7h30-8h20 Soir 16h30-17h30 Soir 17h30-18h30 Midi 1er enfat 2ème enfant 1er enfant 2eme enfant 1er enfant 2ème enfant Moins 230 0.50 0,38 4.30 0.50 0,38 0.50 0,38 230 à310

Plus en détail

Elaboration des Ad AP COTITA 27 janvier 2015

Elaboration des Ad AP COTITA 27 janvier 2015 Ville de Grenoble STRATÉGIE PATRIMONIALE DE MISE EN ACCESSIBILITÉ DES ERP Elaboration des Ad AP COTITA 27 janvier 2015 Ville de Grenoble COTITA 30-01-15-1 Contexte La Ville de Grenoble : 300 équipements

Plus en détail

! " # " $ % "!&'( ) ** "!&'!* "! * $! %! +,-.//( 0!"1*! * " 2 *3 4 4 ' " " #! (

!  #  $ % !&'( ) ** !&'!* ! * $! %! +,-.//( 0!1*! *  2 *3 4 4 '   #! ( ! "#$%$"&! " # " $ % "!&'( ) ** "!&'!* "! * $! %! +,-.//(!"1*! * " 2 *3 4 4 ' " " #! ( 5! * " " ( 5 *6 $ 6! 6 (! *6 6 ( " #!$ 6 * " ( 5 "!&' # 7* (8( #! 3 ( '()* +$" $+%,-)./%! +) $ % * $%!) *!&1!) **1!

Plus en détail

Les axes de la politique de bon usage

Les axes de la politique de bon usage Les axes de la politique de bon usage La formation et l information La surveillance consommation antibiotiques et résistance bactérienne L aide à la prescription Le contrôle des prescriptions La mise en

Plus en détail

PARIS ILE-DE-FRANCE METZ LUXEMBOURG

PARIS ILE-DE-FRANCE METZ LUXEMBOURG PARIS ILE-DE-FRANCE LUXEMBOURG 109 - Feuille 1 sur 6 ICE : bar, voiture restaurant, espace voyageurs en fauteuil roulant, nurseries, compartiment famille. Réservation obligatoire (sur le réseau français).

Plus en détail

Gestion de projet Modèle pour une gestion de projet globale

Gestion de projet Modèle pour une gestion de projet globale Gestion de projet Modèle pour une gestion de projet globale Entreprise: Auteur: Date: 01.01.2008 Spécimen SA Peter Muster 1 7 Objectif et procédure Objectif Une gestion du projet conséquente et rigoureuse

Plus en détail

Risques Psychosociaux dans les Centres d Appels

Risques Psychosociaux dans les Centres d Appels Risques Psychosociaux dans les Centres d Appels Retour d expérience des expertises demandées par les CHSCT François COCHET - SECAFI François COCHET Directeur des activités Santé au Travail - SECAFI 04.78.63.60.63

Plus en détail

Résultats du premier semestre 2011. Paris - 21 juillet 2011

Résultats du premier semestre 2011. Paris - 21 juillet 2011 Résultats du premier semestre 2011 Paris - 21 juillet 2011 Données de gestion et indicateurs d activité Zoom sur le 1 er semestre 2011 Compte d exploitation Indicateurs de marché Croissance organique Bilan

Plus en détail

Programme EDUCATION Guinée-UNICEF 2013-2017

Programme EDUCATION Guinée-UNICEF 2013-2017 Programme EDUCATION Guinée-UNICEF 2013-2017 1 PLAN DE LA PRESENTATION Structure du Programme Guinée-UNICEF Décentralisation du Programme de Coopération Contexte du pays Situation globale des enfants Situation

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR NOTARIAT Session 2015 EPREUVE E6 CONDUITE ET PRESENTATION D ACTIVITES PROFESSIONNELLES

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR NOTARIAT Session 2015 EPREUVE E6 CONDUITE ET PRESENTATION D ACTIVITES PROFESSIONNELLES BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR NOTARIAT ANNEXE 4 EPREUVE E6 CONDUITE ET PRESENTATION D ACTIVITES PROFESSIONNELLES DISPOSITIONS RELATIVES A LA FORME PONCTUELLE Références : arrêté du 17 avril 2007 modifié,

Plus en détail

RESULTATS SEMESTRIELS 2011. 27 juillet 2011

RESULTATS SEMESTRIELS 2011. 27 juillet 2011 RESULTATS SEMESTRIELS 2011 27 juillet 2011 Sommaire 1. Chiffres clés Nicolas Schimel 2. Faits marquants du semestre Nicolas Schimel 3. Un réseau stable, une activité affectée par l environnement, Nicolas

Plus en détail

Planification familiale et soins post-avortement en Guinée. Jhpiego (Guinée) Ouagadougou 8-10 février 2011

Planification familiale et soins post-avortement en Guinée. Jhpiego (Guinée) Ouagadougou 8-10 février 2011 Planification familiale et soins post-avortement en Guinée Yolande HYJAZI, Jhpiego (Guinée) Ouagadougou 8-10 février 2011 OBJECTIFS Rappeler brièvement le contexte dans lequel les Soins Après Avortements

Plus en détail

Le budget de trésorerie

Le budget de trésorerie Le budget de trésorerie Dans la première section, nous verrons les principes généraux de construction d'un budget de trésorerie. Dans la deuxième, nous appliquerons ces principes à un cas particulier et

Plus en détail

Allianz Assurance Emprunteur

Allianz Assurance Emprunteur Allianz Assurance Emprunteur Loi HAMON Allianz Courtage L objectif de la loi Hamon Quel est le besoin des assurés? Comparer les offres d assurance, faire jouer la concurrence La réponse apportée par la

Plus en détail

Surveillance de la dengue aux Antilles Intensification des épidémies aux Antilles

Surveillance de la dengue aux Antilles Intensification des épidémies aux Antilles CIRE ANTILLES GUYANE Surveillance de la dengue aux Antilles Intensification des épidémies aux Antilles ANTILLES Le point épidémiologique N 2 / 21 Martinique Guadeloupe Contexte Le point épidémiologique

Plus en détail

Signalement des infections nosocomiales

Signalement des infections nosocomiales Signalement des infections nosocomiales Bilan 00 Journée des CLIN 5 mars 005 C-CLIN Paris Nord Bilan du signalement fin 00 90 fiches de signalement reçues au CCLIN PN 91 besoins d expertise 30 cas d infections

Plus en détail

Cours Statistiques descriptives

Cours Statistiques descriptives C. Terrier 1/5 29/9/24 Cours Statistiques descriptives Auteur : C. Terrier ; mailto:webmaster@cterrier.com ; http://www.cterrier.com Utilisation : Reproduction libre pour des formateurs dans un cadre pédagogique

Plus en détail

BILAN D ACTIVITÉD PLAN PARI 2008

BILAN D ACTIVITÉD PLAN PARI 2008 BILAN D ACTIVITÉD PLAN PARI 2008 Rédacteur : Coordinateur plan pari Hervé Vizioz 1 INTRODUCTION Ce bilan présente les résultats du plan PARI pour l année 2008 sur :! L accidentologie globale du réseau!

Plus en détail

AUTORISATION DE PRELEVEMENT

AUTORISATION DE PRELEVEMENT Numéro national d émetteur :. AUTORISATION DE PRELEVEMENT J autorise l établissement teneur de mon compte à prélever sur ce dernier, si sa situation le permet, tous les prélèvements* ordonnés par Adoma

Plus en détail

Fréquentation dans les meublés en centrale de réservation en 2012

Fréquentation dans les meublés en centrale de réservation en 2012 Fréquentation dans les meublés en centrale de réservation en 2012 Observatoire Régional du Tourisme de Picardie Analyse réalisée sur la base des données des services de réservation des ADRT Aisne-Oise-Somme

Plus en détail

Management, Stratégie et Direction d entreprise en Assurance

Management, Stratégie et Direction d entreprise en Assurance Management, Stratégie et Direction d entreprise en Assurance Par Wesford Lyon Durée de la formation: 18 mois en part time Nombre d heures: Cours face à face et e learning Travail personnel exigé Stage

Plus en détail

UNIVERSITE NOTRE DAME D HAITI Faculté de Médecine & des Sciences de la Santé

UNIVERSITE NOTRE DAME D HAITI Faculté de Médecine & des Sciences de la Santé UNIVERSITE NOTRE DAME D HAITI Faculté de Médecine & des Sciences de la Santé PRESENTATION DU PROGRAMME Le programme des études médicales est élaboré avec les 4 axes d enseignement et est reparti en un

Plus en détail

Dossier de presse. Octobre 2015. Les tarifs réglementés du gaz naturel en France

Dossier de presse. Octobre 2015. Les tarifs réglementés du gaz naturel en France Dossier de presse Octobre 2015 Les tarifs réglementés du gaz naturel en France En France, les marchés de l électricité et du gaz naturel pour les particuliers sont ouverts à la concurrence depuis 2007.

Plus en détail

Comment Elaborer un Plan d Action

Comment Elaborer un Plan d Action Comment Elaborer un Plan d Action Tenant compte du temps et des ressources limités des responsables de mise en œuvre de programmes, les outils de la série Straight to the Point (Droit au But) de Pathfinder

Plus en détail

no-made-l'association Exercice comptable 01/01/2010 au 31/12/2010 RB : relevé banc Compte 512 - Banque N Dates N Pièce (1) Libellés Contre-partie

no-made-l'association Exercice comptable 01/01/2010 au 31/12/2010 RB : relevé banc Compte 512 - Banque N Dates N Pièce (1) Libellés Contre-partie CH : Chèque RB : relevé banc Compte 512 - Banque 1 1-janv. RB1 Solde au 01/01/10 4 490,90 4 490,90 2 26-janv. ch 2025917 COPY WAY Édition carnet 2009 623 208,68 4 282,22 3 27-janv. ch 2025920 ENCRE ET

Plus en détail

Automobile : état des lieux des sinistres en 2012 et premières tendances 2013. Jérôme CORNU Gestion des sinistres Argus, le 4 avril 2013

Automobile : état des lieux des sinistres en 2012 et premières tendances 2013. Jérôme CORNU Gestion des sinistres Argus, le 4 avril 2013 Automobile : état des lieux des sinistres en 2012 et premières tendances 2013 Jérôme CORNU Gestion des sinistres Argus, le 4 avril 2013 Etat des lieux des sinistres en 2012 et premières tendances 2013

Plus en détail

Les principales similitudes. Les principales différences

Les principales similitudes. Les principales différences BTS technico- rénové versus BTS technico- actuel Les principales similitudes Les principales différences Rénovation du BTS Technico- Les principales similitudes Cycle d études de 2 ans Heures hebdomadaires

Plus en détail

STA Ecole & Collège. Lun. 12 Oct. Ven. 16 Oct. 2015 (Paris) Lun. 12/10 Mar. 13/10 Mer. 14/10 Jeu. 15/10 Ven. 16/10 BREVET BLANC 3 11:00 12:00 13:00

STA Ecole & Collège. Lun. 12 Oct. Ven. 16 Oct. 2015 (Paris) Lun. 12/10 Mar. 13/10 Mer. 14/10 Jeu. 15/10 Ven. 16/10 BREVET BLANC 3 11:00 12:00 13:00 Lun. 12 Oct. Ven. 16 Oct. 2015 (Paris) Lun. 12/10 Mar. 13/10 Mer. 14/10 Jeu. 15/10 Ven. 16/10 BREVET BLANC 3 CE2/CM1-16:30 18:00 R Mexique 18:30-19:30 19:00 20:00 21:00 22:00 Sam. 17 Oct. Mer. 21 Oct.

Plus en détail

LA E-PRESCRIPTION UNE INFORMATION PARTAGÉE PLATEFORME E-SANTÉ LUXEMBOURG 7 RENCONTRE DES BONNES PRATIQUES 23 OCTOBRE 2013

LA E-PRESCRIPTION UNE INFORMATION PARTAGÉE PLATEFORME E-SANTÉ LUXEMBOURG 7 RENCONTRE DES BONNES PRATIQUES 23 OCTOBRE 2013 LA E-PRESCRIPTION UNE INFORMATION PARTAGÉE PLATEFORME E-SANTÉ LUXEMBOURG 7 RENCONTRE DES BONNES PRATIQUES 23 OCTOBRE 2013 2 SOMMAIRE LA E-PRESCRIPTION 1 2 3 Présentation de l Agence esanté Luxembourg La

Plus en détail

Cloud Computing, archivage électronique et valeur probante

Cloud Computing, archivage électronique et valeur probante 1 Cloud Computing, archivage électronique et valeur probante Jean-Marc Rietsch, Président de FedISA Mission / Objectifs / Actions Mission: «Garant de l état de l art dans le domaine du management des données

Plus en détail

GESTION DU PERSONNEL et ressources humaines

GESTION DU PERSONNEL et ressources humaines www.cterrier.com 1/5 26/01/2009 GESTION DU PERSONNEL et ressources humaines Auteur : C. Terrier ; mailto:webmaster@cterrier.com ; http://www.cterrier.com Utilisation : Reproduction libre pour des formateurs

Plus en détail

Le programme de carte achat de LMCU. Sebastien Polvèche, Chef de projet carte achat LMCU,

Le programme de carte achat de LMCU. Sebastien Polvèche, Chef de projet carte achat LMCU, Le programme de carte achat de LMCU Sebastien Polvèche, Chef de projet carte achat LMCU, PLAN 1 - Mise en place de la carte d achat à LMCU 2 - Les résultats 1 - Objectifs du projet A l origine du programme

Plus en détail

ÉVOLUTION DE L'ACCIDENTALITÉ ROUTIÈRE DANS LE DÉPARTEMENT DE LA HAUTE-VIENNE Valeurs cumulées sur les 12 derniers mois avec courbe de tendance

ÉVOLUTION DE L'ACCIDENTALITÉ ROUTIÈRE DANS LE DÉPARTEMENT DE LA HAUTE-VIENNE Valeurs cumulées sur les 12 derniers mois avec courbe de tendance ÉVOLUTION DE L'ACCIDENTALITÉ ROUTIÈRE DANS LE DÉPARTEMENT DE LA HAUTE-VIENNE Valeurs cumulées sur les 12 derniers mois avec courbe de tendance Définition Un accident corporel (mortel ou non mortel) de

Plus en détail