42 ème Enquête d opinion sur la conjoncture

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "42 ème Enquête d opinion sur la conjoncture"

Transcription

1 42 ème Enquête d opinion sur la conjoncture Situation des entreprises de Seine-Saint-Denis Enquête réalisée par Médiamétrie Du 4 au 22 septembre 2017

2 Sommaire Présentation de l enquête 2 Analyse Globale 5 Évolution du chiffre d affaires 6 Santé financière et évolution trésorerie 7 Évolution des investissements 8 Évolution des effectifs 9 Analyse sectorielle 11 Industrie 12 Construction 13 Commerce de gros 14 Commerce et services de proximité 15 Autres services 16 Evolution de la situation économique en France 18 Structure de l échantillon 21 1

3 Présentation de l enquête Les chiffres présentés et commentés dans le présent document sont issus de 28 vagues de mars 1997 à septembre 2017 (à raison de deux vagues par an, excepté de 2006 à 2017) de l enquête d opinion de conjoncture, menée par la CCI Départementale de Paris auprès des chefs d établissements de tous les secteurs d activité, de façon intégrée à l enquête d opinion sur la conjoncture de la Chambre de Commerce et d Industrie de Paris Ile-de-France. Certains graphiques présentent également des données portant sur l ensemble de l Ile-de-France et issues de vagues antérieures de l enquête d opinion sur la conjoncture de la Chambre de Commerce et d Industrie de Paris Ile-de-France. Les enquêtes de mars 1998 à septembre 2017 ont été réalisées par téléphone, par MEDIAMETRIE, auprès d établissements de moins de 500 salariés tirés de façon aléatoire sur le fichier consulaire TELEFIRM, selon le plan d échantillonnage qu on trouvera en dernière page de ce document. Les interviews de la dernière enquête ont été réalisées du 4 au 22 septembre Les enquêtes antérieures avaient été réalisées par l IFOP selon la même méthodologie. La plupart des résultats sont présentés hors réponses "ne sait pas" si bien que les totaux peuvent être inférieurs à 100 %. Certains graphiques font figurer les "soldes" des réponses opposées à une même question. Par exemple, à la question sur l évolution du chiffre d affaires au cours des 6 derniers mois, si 40 % des entrepreneurs répondent avoir constaté une "hausse" de leur activité et 30 % une "baisse", le solde est de +10. Retrouvez les résultats sur le site Internet de la CCI Paris-IDF : Contact Presse-CCI Paris-IDF : Contact Etudes-CCI Paris-IDF : Contact Médiamétrie :

4 Présentation de l enquête Les interviews ont été menées par téléphone, du 4 au 22 septembre 2017 auprès d un échantillon de 4312 dirigeants de PME : personnes dirigeant des établissements de moins de 500 salariés de Seine-Saint-Denis personnes dirigeant des établissements de moins de 500 salariés dans les autres départements de l Ile-de-France personnes dirigeant des établissements de moins de 500 salariés dans les autres départements de France Métropolitaine Les résultats par taille distinguent notamment : - petits établissements : de 0 à 9 salariés pour le Commerce, les Services et la Construction, de 0 à 49 salariés dans l Industrie - établissements moyens : de 10 à 499 salariés pour le Commerce, les Services et la Construction, de 50 à 499 salariés dans l Industrie Les résultats sont disponibles pour les grands établissements (plus de 500 salariés) au niveau Ile-de-France et au niveau national. Sauf indication contraire, les résultats sectoriels portent sur la totalité des PME (moins de 500 salariés). Ils sont donnés dans ce document en 5 secteurs (industrie, construction, commerce de gros, commerce de détail et services de proximité, autres services) A noter que les années précédentes, les données étaient également présentées en 15 secteurs (biens intermédiaires, biens d équipement, biens de consommation, construction, commerce de gros, commerce de détail alimentaire, commerce de détail non alimentaire, cafés-hôtels-restaurants, services aux particuliers, services aux entreprises - dont services professionnels/ publicité et études de marchés/services administratifs ; dont services opérationnels ; dont architecture/ingénierie/contrôle/recherche et développement/informatique et Télécom ; dont immobiliers - transports, banquesassurances). 3

5 4

6 Analyse Globale 5

7 Chiffre d affaires Chiffre d affaires L indicateur d activité au cours des 6 derniers mois est stable en Seine-Saint-Denis, de -20 en 2016 à -21 cette année. Il reste cependant inférieur au solde francilien (-8), qui lui progresse comparativement à l année dernière (de -14 à -8). En revanche, l indicateur d activité pour les six prochains mois en Seine-Saint-Denis est en baisse (- 10 points) et repasse même en négatif (-1). A l inverse, le solde francilien progresse et reste dans la zone positive pour la troisième année consécutive. Résultats PME Seine-Saint-Denis Evolution du CA CA 6 derniers mois CA 6 prochains mois EN HAUSSE 21,6 26,2 STABLE 35,2 44,3 EN BAISSE 42,3 27,1 NSP / NC 0,9 2,4 SOLDE PME - EVOLUTION DECLAREE DU CHIFFRE D'AFFAIRES Au cours des 6 derniers mois, votre chiffre d'affaires a été... Solde = % "en hausse" moins % "en baisse" PME - EVOLUTION PREVUE DU CHIFFRE D'AFFAIRES Au cours des 6 prochains mois, votre chiffre d'affaires devrait être... Solde = % "en hausse" moins % "en baisse" Ile-de-France Seine-Saint-Denis Ile-de-France Seine-Saint-Denis

8 Situation financière actuelle et trésorerie Situation financière Après avoir connu un recul en 2016, l indicateur de la santé financière est en hausse en Seine-Saint-Denis (+ 10 points), mais reste néanmoins négatif (-9). Le solde francilien progresse quant à lui pour la troisième année consécutive et il atteint quasiment le point d équilibre (-1). L indicateur de la trésorerie progresse par rapport à l année dernière, aussi bien en Ile-de-France ( de -19 à -13) qu en Seine-Saint-Denis (de -24 à -20), tout en restant néanmoins à un niveau négatif. Résultats PME Seine-Saint-Denis Santé financière Trésorerie BONNE 20,7 S'EST AMELIOREE 12,8 NORMALE 49,5 EST RESTEE STABLE 52,9 MAUVAISE 29,5 S'EST DEGRADEE 33,1 NSP / NC 0,3 NSP / NC 1,1 SOLDE -9 SOLDE -20 PME - SITUATION FINANCIERE ACTUELLE Actuellement, diriez-vous que votre situation financière est plutôt (%) Solde = % " bonne" moins % " mauvaise" PME - EVOLUTION RECENTE DE LA TRESORERIE Au cours des 6 derniers mois, diriez-vous que la trésorerie de votre établissement... Solde = % "s est améliorée" moins % "s est dégradée" Ile-de-France Seine-Saint-Denis Ile-de-France 10 Seine-Saint-Denis

9 Investissements Investissements L indicateur d évolution des investissements au cours des 6 derniers mois progresse nettement en Ile-de-France et se situe à un niveau supérieur à celui des dix dernières années (-9). Même si le solde en Seine-Saint-Denis est également en hausse, il reste à un niveau très négatif (-17), creusant cette année l écart avec les résultats franciliens. L évolution prévue des investissements au cours des 6 prochains mois est stable en Seine-Saint-Denis (-7) et en légère progression en Ile-de-France (-2).Cette année encore, près d un quart des établissements du département envisage une baisse des investissements sur le prochain semestre. Résultats PME Seine-Saint-Denis Evolution investissement Investissements 6 derniers mois Investissements 6 prochains mois EN HAUSSE 12,6 17,5 STABLE 56,0 56,2 EN BAISSE 30,0 24,6 NSP / NC 1,3 1,7 SOLDE PME - EVOLUTION RECENTE DES INVESTISSEMENTS Au cours des 6 derniers mois, le niveau de vos investissements a été... Solde = % "en hausse" moins % "en baisse" PME - EVOLUTION PREVUE DES INVESTISSEMENTS Au cours des 6 prochains mois, le niveau de vos investissements devrait être... Solde = % "en hausse" moins % "en baisse" Ile-de-France Seine-Saint-Denis Ile-de-France Seine-Saint-Denis

10 Effectifs Emploi Le marché de l emploi au cours des six derniers mois connait un léger recul en Seine-Saint-Denis (de -5 à -8), plus de 75% des responsables d établissements déclarent des effectifs stables. Même tendance en Ile-de-France, après s être approché du point l équilibre l an dernier, le solde recul légèrement cette année (de -1 à -3) Après un léger recul en 2016, l évolution prévue des effectifs au cours des 6 prochains mois progresse cette année en Seine-Saint- Denis et le solde retrouve le niveau de 2015 (10). Là encore, près des trois quarts des PME du département prévoient des effectifs stables. Le solde francilien est également en légère progression, de 6 en 2016 à 8 cette année. PME - EVOLUTION RECENTE DES EFFECTIFS Au cours des 6 derniers mois, le nombre de vos salariés a été (%) Solde = % "en hausse" moins % "en baisse" Résultats PME Seine-Saint-Denis Evolution effectif Effectifs 6 derniers mois Effectifs 6 prochains mois EN HAUSSE 8,4 17,2 STABLE 75,7 74,7 EN BAISSE 16,0 7,1 NSP / NC 0,0 1,0 SOLDE PME - EVOLUTION PREVUE DES EFFECTIFS Au cours des 6 prochains mois, le nombre de vos salariés devrait être... Solde = % "en hausse" moins % "en baisse" Ile-de-France Seine-Saint-Denis Ile-de-France 23 Seine-Saint-Denis

11 10

12 Analyse sectorielle 11

13 Industrie Seine-Saint-Denis - Ensemble PME CHIFFRE D AFFAIRES Le solde de l activité des 6 derniers mois continue de progresser, même s il reste négatif (-5). Cette année plus d un tiers des établissements ont déclaré un chiffre d affaire en hausse au cours du 1 er semestre contre 20% l an dernier. CA 6 derniers mois CA 6 prochains mois Celui sur les prévisions d activité pour les six prochains mois progresse également et confirme un niveau positif (+13). Ces deux indicateurs sont nettement supérieurs aux moyennes du département (-21 et -1). SITUATION FINANCIERE / TRESORERIE La situation financière actuelle des établissements de Seine-Saint-Denis dans le secteur de l industrie progresse nettement cette année pour atteindre un solde de -7 contre -21 l an dernier. La trésorerie des établissements de l industrie est stable sur un an et reste donc dans le négatif (-15), mais au dessus du niveau du département (-20). Situation financière actuelle Evol Trésorerie INVESTISSEMENTS Pour les établissements de l industrie en Seine-Saint-Denis, l indicateur de l investissement au cours des six derniers mois connaît une légère hausse comparativement à 2016, passant de -13 à Invest. 6 derniers mois Invest. 6 prochains mois En revanche, l indicateur des prévisions d investissements sur les 6 prochains mois repart à la baisse après un retour en positif en Le solde passe de 2 à -10 cette année. EFFECTIFS Après un recul en 2016, l indicateur sur l évolution des effectifs dans l industrie au cours des 6 derniers mois progresse fortement cette année et revient au niveau de 2015 (-10), se rapprochant ainsi de la moyenne du département (-8). -22 Effectifs. 6 derniers mois Effectifs. 6 prochains mois En revanche, l indicateur sur les prévisions d évolution des effectifs sur les 6 prochains mois recule de 8 points (0) et s éloigne de la moyenne du département (10). Près de 70% des chefs d établissements ont déclaré des évolutions stables. 12

14 Construction Seine-Saint-Denis - Ensemble PME CHIFFRE D AFFAIRES L indicateur d activité au cours des six derniers mois est stable pour les établissements de la construction de la Seine-Saint-Denis, bien qu il reste très nettement dans le négatif (-20). Le solde atteint le même niveau que celui du département (-21). -26 CA 6 derniers mois CA 6 prochains mois L indicateur des prévisions d activités pour les 6 prochains mois continue de reculer cette année, perdant 4 points en un an. Le niveau de la construction est en dessous de celui du département (-1) SITUATION FINANCIERE / TRESORERIE Après une forte baisse en 2016, la situation financière actuelle des établissements de Seine-Saint-Denis dans le secteur de la construction retrouve des couleurs en progressant de 20 points et en dépassant le niveau départemental (-9). L indicateur de trésorerie des établissements de la construction progresse également, passant de -40 en 2016 à -16 cette année, et revient au niveau de la moyenne du département (-20). Situation financière actuelle Evol Trésorerie INVESTISSEMENTS L indicateur d investissements au cours des 6 derniers mois progresse pour la deuxième année consécutive. Le solde reste néanmoins négatif (-5) mais bien au dessus de la moyenne de Seine-Saint-Denis tous secteurs confondus (-17). L indicateur sur l évolution des investissements pour les six prochains mois connaît quant à lui de nouveau un léger recul, et se retrouve quasiment au même niveau que le département (-7). Invest. 6 derniers mois Invest. 6 prochains mois EFFECTIFS Après une année 2016 en retrait, l indicateur sur l évolution des effectifs de la construction au cours des six derniers mois progresse de 8 points cette année. L indicateur sur les prévisions d évolution des effectifs pour les six prochains mois dans la construction progresse également, passant de 6 en 2016 à 15 en Effectifs. 6 derniers mois Effectifs. 6 prochains mois Ces deux indicateurs restent supérieurs aux moyennes du département (-8 et 10). 13

15 Commerce de gros Seine-Saint-Denis - Ensemble PME CHIFFRE D AFFAIRES L indicateur d activité des établissements du commerce de gros au cours des six derniers mois repasse en négatif (-8) mais reste tout de même supérieur à la moyenne du département (-21). Après un fort optimisme en 2016, l indicateur des prévisions d activités pour les six prochains mois recule fortement cette année (de 20 à 3) mais reste néanmoins positif. -15 CA 6 derniers mois CA 6 prochains mois SITUATION FINANCIERE / TRESORERIE La situation financière actuelle des établissements de Seine-Saint-Denis dans le secteur du commerce de gros progresse fortement, dépassant largement la moyenne du département (-9). Situation financière actuelle Evol Trésorerie Bien que restant négatif, l indicateur de trésorerie pour les établissements du commerce de gros en Seine-Saint-Denis évolue positivement (+11 points). INVESTISSEMENTS L indicateur d investissements au cours des 6 derniers mois progresse pour la deuxième année consécutive et se rapproche du point d équilibre (-2). -10 Invest. 6 derniers mois -9-2 Invest. 6 prochains mois L indicateur sur l évolution des investissements pour les six prochains mois est quant à lui stable et conserve un niveau positif (2), au dessus de la moyenne départementale (-7). -30 EFFECTIFS Après plusieurs années en progression, notamment en 2016, l indicateur de l évolution des effectifs au cours des six derniers mois enregistre une forte chute et repasse en négatif (-6). Plus de 17% des chefs d établissements ont déclaré une baisse des effectifs au cours des 6 derniers mois contre seulement 4% l an dernier. Effectifs. 6 derniers mois Effectifs. 6 prochains mois L indicateur d évolution prévisionnelle des effectifs au cours des 6 prochains mois progresse quant à lui fortement passant de 6 l an dernier à 23 cette année. 14

16 Commerce et services de proximité Seine-Saint-Denis - Ensemble PME CHIFFRE D AFFAIRES Le solde d évolution d activité au cours des six derniers mois reste nettement négatif pour les établissements du commerce et services de proximité (-33) et à un niveau inférieur à la moyenne du département (-21). Après avoir connu un niveau positif l an dernier, l indicateur de prévision d activité pour les six prochains mois recule et atteint à nouveau un solde négatif (-7). -49 CA 6 derniers mois CA 6 prochains mois SITUATION FINANCIERE / TRESORERIE L indicateur de la situation financière des commerces et services de proximité de Seine- Saint-Denis est en légère hausse par rapport à l année dernière mais reste à un niveau très faible (-32) bien en dessous du niveau du département (-9). Situation financière actuelle Evol Trésorerie La trésorerie de ces établissements reste également très négative, bien que son solde soit encore en légère progression par rapport aux années précédentes. La encore, le niveau de ces établissements est inférieur à la moyenne départementale (-20). INVESTISSEMENTS L indicateur mesurant les investissements des 6 derniers mois est à l image des autres indicateurs du secteur des commerces et services de proximité, bien en dessous du point d équilibre (-32). -36 Invest. 6 derniers mois Invest. 6 prochains mois Il en est de même pour l indicateur des prévisions d investissements pour les 6 prochains mois qui reste négatif (-13). EFFECTIFS L indicateur de l évolution des effectifs au cours des six derniers mois progresse légèrement mais reste globalement stable depuis quelques années, à un niveau négatif. L indicateur d évolution prévisionnelle des effectifs au cours des 6 prochains mois enregistre quant à lui un score légèrement positif (2) Effectifs. 6 derniers mois Effectifs. 6 prochains mois Les résultats sur le secteur des commerces et services de proximité sont inférieurs au niveau du département Seine-Saint-Denis tous secteurs confondus (-8 et +10). 15

17 Autres services Seine-Saint-Denis - Ensemble PME CHIFFRE D AFFAIRES L indicateur d activité au cours des six derniers mois recule à nouveau cette année pour le secteur des autres services (-3 points), mais reste tout de même supérieur au niveau du département (-21). L indicateur des prévisions d activités pour les six prochains mois recule de 12 points mais reste cependant positif (7). -15 CA 6 derniers mois CA 6 prochains mois SITUATION FINANCIERE / TRESORERIE Après une légère dégradation l an dernier, la situation financière des établissements dans le secteur des autres services repart à la hausse et retrouve un niveau positif (6), bien supérieur à celui du département (-9). L indicateur de la trésorerie du secteur des autres services recule de 8 points cette année, tombant à un solde de -16, mais restant au dessus de la moyenne départementale (-20). Situation financière actuelle Evol Trésorerie INVESTISSEMENTS Les deux indicateurs d investissements sont stables comparativement à l année dernière et restent donc négatifs. Les deux soldes se situent à des niveaux supérieurs à la moyenne départementale, respectivement -17 et Invest. 6 derniers mois Invest. 6 prochains mois EFFECTIFS L indicateur des effectifs au cours des six derniers mois recule de 10 points pour le secteur des autres services, après deux ans au dessus du point d équilibre, le solde repasse donc en négatif (-7). -4 Effectifs. 6 derniers mois Effectifs. 6 prochains mois En revanche, l indicateur de l évolution des effectifs au cours des 6 prochains mois enregistre une hausse importante, passant d un solde de 8 en 2016 à un solde de 14 en

18 17

19 Situation économique en France 18

20 Evolution prévue de la situation économique de la France Cet indicateur, révélateur de la confiance des chefs d établissements envers la situation économique Française, enregistre une très forte progression que ce soit au niveau du département de la Seine-Saint-Denis ou sur la moyenne francilienne. Si le solde de la Seine-Saint-Denis (+12) est moins élevé que celui de la région Ile-de-France (+24), ils progressent tous deux de plus de 40 points entre 2016 et L ensemble des secteurs d activité suivent cette tendance à la hausse, même si le secteur du commerce et services de proximité reste dans le négatif (-6). Les établissements de taille moyenne de Seine-Saint-Denis sont davantage optimistes quant à l évolution de la situation économique par rapport aux petits établissements (solde de 29 contre 10). EVOLUTION PREVUE DE LA SITUATION ECONOMIQUE SEINE-SAINT-DENIS - Ensemble PME J aimerais avoir votre opinion sur l évolution de la situation économique de la France au cours des 6 prochains mois. Pensez-vous qu elle va... Solde = % "s améliorer" moins % "se détériorer" -49 Industrie Construction Commerce de gros Commerce + services de proximité Autres services PME - EVOLUTION PREVUE DE LA SITUATION ECONOMIQUE J aimerais avoir votre opinion sur l évolution de la situation économique de la France au cours des 6 prochains mois. Pensez-vous qu elle va... Solde = % "s améliorer" moins % "se détériorer" Ile-de-France Seine-Saint-Denis PME - EVOLUTION PREVUE DE LA SITUATION ECONOMIQUE SELON LA TAILLE J aimerais avoir votre opinion sur l évolution de la situation économique de la France au cours des 6 prochains mois. Pensez-vous qu elle va... Solde = % "s améliorer" moins % "se détériorer" Ile-de-France Seine-Saint-Denis Petits établissements Moyens établissements 19

21 20

22 Structure de l'échantillon 21

23 Structure de l échantillon Secteur Niveau 5 Niveau 15 SEINE-SAINT-DENIS Nombre d interviews avant pondération Structure sur 100% après pondération Ensemble PME ,0% Industrie 39 3,3% Biens intermédiaires 14 1,2% Biens d'équipement 8 0,7% Biens de consommation 17 1,4% Construction 49 13,9% Commerce de gros 45 11,1% Commerce de détail + services de proximité ,3% Commerce de détail alimentaire 36 5,4% Commerce de détail non alimentaire 93 15,7% Cafés-Hôtels-Restaurants 20 7,1% Services aux particuliers 66 8,1% Autres services ,2% Services aux entreprises ,5% Dont services aux professionnels, publicité, études de marché, admin. des entreprises 29 5,9% Dont architecture, ingénierie, contrôle, informatique, Télécom, R&D 29 5,6% Dont services opérationnels 33 8,8% Dont immobiliers 18 3,2% Transports 24 7,8% Banques / Assurances 19 3,9% 22

24 42 ème Enquête d opinion sur la conjoncture Situation des entreprises de Seine-Saint-Denis

Enquête d opinion sur la conjoncture 2013 Aire urbaine. Principaux résultats de l enquête réalisée par Médiamétrie du 3 au 7 juin 2013

Enquête d opinion sur la conjoncture 2013 Aire urbaine. Principaux résultats de l enquête réalisée par Médiamétrie du 3 au 7 juin 2013 Enquête d opinion sur la conjoncture 2013 Aire urbaine Principaux résultats de l enquête réalisée par Médiamétrie du 3 au 7 juin 2013 1 Présentation de l enquête L'Observatoire de l'emploi de l'aire urbaine

Plus en détail

Conjoncture économique et emploi 2012. Résultats de l enquête auprès des. chefs d entreprise de l Aire urbaine

Conjoncture économique et emploi 2012. Résultats de l enquête auprès des. chefs d entreprise de l Aire urbaine Conjoncture économique et emploi 2012 Principaux résultats Résultats de l enquête auprès des de l enquête réalisée par Médiamétrie chefs d entreprise de l Aire urbaine du 29 mai au 4 juin 2012 1 Présentation

Plus en détail

Situation économique des entreprises du commerce de détail au 2 ème trimestre 2015 JUILLET 2015

Situation économique des entreprises du commerce de détail au 2 ème trimestre 2015 JUILLET 2015 Situation économique des entreprises du commerce de détail au 2 ème trimestre JUILLET RÉSUMÉ DES RÉSULTATS C O M M E A N T I C I P É E PA R L E S C O M M E R Ç A N T S, L A C T I V I T É D E C E P R I

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de Rhône-Alpes. Suivez l activité UNE ACTIVITE ECONOMIQUE EN LEGERE BAISSE. N 12 - Edition Lyon Rhône Mai 2015

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de Rhône-Alpes. Suivez l activité UNE ACTIVITE ECONOMIQUE EN LEGERE BAISSE. N 12 - Edition Lyon Rhône Mai 2015 Suivez l activité des entreprises de Rhône-Alpes NOTE DE CONJONCTURE N 12 - Edition Lyon Rhône Mai UNE ACTIVITE ECONOMIQUE EN LEGERE BAISSE L activité économique des entreprises artisanales du Rhône rencontrent

Plus en détail

Malgré des échanges peu dynamiques, le déficit commercial se réduit grâce à la baisse des importations d énergie

Malgré des échanges peu dynamiques, le déficit commercial se réduit grâce à la baisse des importations d énergie Malgré des échanges peu dynamiques, le déficit commercial se réduit grâce à la baisse des importations d énergie Au premier semestre, les importations diminuent (-1,2%), tandis que les exportations sont

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE. Suivez l activité. des entreprises de Rhône-Alpes UN NOUVEAU RECUL DE L ACTIVITE. 1 er trimestre 2014

NOTE DE CONJONCTURE. Suivez l activité. des entreprises de Rhône-Alpes UN NOUVEAU RECUL DE L ACTIVITE. 1 er trimestre 2014 Suivez l activité des entreprises de Rhône-Alpes NOTE DE CONJONCTURE 1 er trimestre UN NOUVEAU RECUL DE L ACTIVITE Après un relatif maintien fin, l ensemble des indicateurs économiques reculent en ce début

Plus en détail

Situation économique des entreprises du Grand Lille au 1 er trimestre 2015 AVRIL 2015

Situation économique des entreprises du Grand Lille au 1 er trimestre 2015 AVRIL 2015 Situation économique des entreprises du Grand Lille au 1 er trimestre 2015 AVRIL 2015 RÉSUMÉ DES RÉSULTATS L E P R E M I E R T R I M E S T R E 2 0 1 5 S A C H È V E S U R U N E N O T E P L U T Ô T P O

Plus en détail

UNE SITUATION ECONOMIQUE TOUJOURS TRES TENDUE

UNE SITUATION ECONOMIQUE TOUJOURS TRES TENDUE Suivez l activité des entreprises de Haute-Savoie NOTE DE CONJONCTURE 1 er trimestre UNE SITUATION ECONOMIQUE TOUJOURS TRES TENDUE Comme au 1 er trimestre, les indicateurs d activité sont en recul en ce

Plus en détail

Les entreprises en Ile de France

Les entreprises en Ile de France Tendances régionales Les entreprises en Ile de France Contexte conjoncturel Bilan 1 Perspectives 1 lndicateur du Climat des Affaires Un indicateur du climat des affaires permet une lecture rapide et simplifiée

Plus en détail

ACTIVITE EN BERNE AVANT UN RETOUR DE LA CROISSANCE ECONOMIQUE?

ACTIVITE EN BERNE AVANT UN RETOUR DE LA CROISSANCE ECONOMIQUE? 1 er trimestre ACTIVITE EN BERNE AVANT UN RETOUR DE LA CROISSANCE ECONOMIQUE? Un baisse d activité au cours de ce 1 er trimestre pour les entreprises savoyardes, mais les prévisions pour le 2 ème trimestre

Plus en détail

BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME

BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME pour BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME - Vague 5 - Contacts : Frédéric Dabi / Flore-Aline Colmet Daâge Avril 2010 Note méthodologique Etude réalisée pour : KPMG et CGPME Echantillon

Plus en détail

Direction départementale des Hauts-de-Seine. Comité de Suivi de Financement de l Economie Hauts-de-Seine 27 septembre 2013

Direction départementale des Hauts-de-Seine. Comité de Suivi de Financement de l Economie Hauts-de-Seine 27 septembre 2013 Direction départementale des Hauts-de-Seine Comité de Suivi de Financement de l Economie Hauts-de-Seine 27 septembre 2013 Enquête Industrie Ile de France - août 2013 : La conjoncture francilienne est mieux

Plus en détail

Services Observatoire 2010 de l opinion sur l image des banques

Services Observatoire 2010 de l opinion sur l image des banques Observatoire 2010 de l opinion sur l image des banques - Juillet 2010 Méthodologie Méthodologie : Cette étude a été menée dans le cadre de l'omcapi, l'enquête périodique multi-clients de l'ifop, réalisée

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de l Isère. Suivez l activité NOUVELLE DÉGRADATION DE L ACTIVITÉ. 1er trimestre 2015

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de l Isère. Suivez l activité NOUVELLE DÉGRADATION DE L ACTIVITÉ. 1er trimestre 2015 Suivez l activité des entreprises de l Isère NOTE DE CONJONCTURE 1er trimestre NOUVELLE DÉGRADATION DE L ACTIVITÉ Des prévisions pessimistes confirmées en ce début d année, hormis pour les entreprises

Plus en détail

Situation économique des entreprises du commerce de détail au 2 ème trimestre 2015 JUILLET 2015

Situation économique des entreprises du commerce de détail au 2 ème trimestre 2015 JUILLET 2015 Situation économique des entreprises du commerce de détail au 2 ème trimestre 2015 JUILLET 2015 RÉSUMÉ DES RÉSULTATS C O M M E A N T I C I P É E PA R L E S C O M M E R Ç A N T S, L A C T I V I T É D E

Plus en détail

Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique

Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique BANQUE NATIONALE DE BELGIQUE ENQUETES SUR LA CONJONCTURE Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique Janvier 211 15 1 5-5 -1-15 -2 - -3-35 21 22 23 24 26 27 28 29 21 211 Série dessaisonalisée

Plus en détail

UN 1 ER SEMESTRE EN DEMI-TEINTE

UN 1 ER SEMESTRE EN DEMI-TEINTE 2015 UN 1 ER SEMESTRE EN DEMI-TEINTE Activité : reprise modérée Emploi : contraction des effectifs Contrairement à leurs prévisions de novembre dernier, les PME de la région anticipent un développement

Plus en détail

BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME

BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME pour BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME - Vague 2 - Juin 2009 Note méthodologique Etude réalisée pour : KPMG et CGPME Echantillon : Echantillon de 402 dirigeants d entreprise, représentatif

Plus en détail

udesté on it ecl Col

udesté on it ecl Col Collection études LA C EST 49% de la population girondine en 21 * 727 466 habitants (INSEE 21) * 7% de croissance en 1 ans (INSEE) * 27 communes * 4 ème Communauté Urbaine de France (INSEE 28) 53% des

Plus en détail

ENQUETE CONJONCTURE 1 ER SEMESTRE 2013

ENQUETE CONJONCTURE 1 ER SEMESTRE 2013 ENQUETE CONJONCTURE 1 ER SEMESTRE 2013 Enquête réalisée par mail sur la période du 6 au 13 juin 2013 Préambule : Depuis fin 2011, la Chambre de métiers et de l artisanat réalise une enquête de conjoncture

Plus en détail

BAROMÈTRE SEMESTRIEL APEC / ANDRH

BAROMÈTRE SEMESTRIEL APEC / ANDRH BAROMÈTRE SEMESTRIEL APEC / AN DOCUMENT SOUS EMBARGO JUSQU AU 26/11/ 00 h 01 LES ÉTUDES DE L EMPLOI CADRE N -63 NOVEMBRE Les profi ls des cadres RH aujourd hui. Les salaires des cadres RH en poste. Les

Plus en détail

JF N 18756 Contact IFOP : Jérôme Fourquet Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com. pour

JF N 18756 Contact IFOP : Jérôme Fourquet Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com. pour JF N 18756 Contact IFOP : Jérôme Fourquet Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com pour Les Français et les tatouages Résultats détaillés Juillet 2010 Sommaire Pages - 1 - La méthodologie... 1-2 -

Plus en détail

Evolution de l'indice de Confiance des Ménages

Evolution de l'indice de Confiance des Ménages Note d information du Haut-commissariat au Plan Résultats de l enquête de conjoncture auprès des ménages Troisième trimestre 2012 Au cours du troisième trimestre de 2012, l Indice de Confiance des Ménages

Plus en détail

OBSERVATOIRE de la qualité du service

OBSERVATOIRE de la qualité du service OBSERVATOIRE de la qualité du service public de l eau Principaux enseignements 2013 Éditorial Pour être encore mieux à l écoute de ses quatre millions de consommateurs, le SEDIF a mis en place depuis 2002

Plus en détail

Enquête réalisée par Centre Relations Clients - 6, avenue Jean Bertin - 21 000 DIJON - 03 80 40 72 35

Enquête réalisée par Centre Relations Clients - 6, avenue Jean Bertin - 21 000 DIJON - 03 80 40 72 35 Enquête réalisée par Centre Relations Clients - 6, avenue Jean Bertin - 21 000 DIJON - 03 80 40 72 35 Méthodologie Ce Baromètre est mis en place par la Chambre Régionale de Commerce et d Industrie de Bourgogne,

Plus en détail

Point de conjoncture

Point de conjoncture Point de conjoncture Mars 2013 COMMENTAIRE DE LA CGPME Le 22 février dernier, la Commission européenne a rendu son verdict. Dans ses prévisions d hiver, elle estime à 0,1 % la croissance française pour

Plus en détail

Mardi 15 octobre 2013 00h00

Mardi 15 octobre 2013 00h00 Communiqué de presse Sondage CSA - Europ Assistance 7 ème baromètre Santé & Société Les opinions des Américains sur leurs systèmes de santé se dégradent tandis que celles des Européens restent très hétérogènes

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de l Isère. Suivez l activité NETTE DÉGRADATION DE LA SITUATION. 1er trimestre 2014

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de l Isère. Suivez l activité NETTE DÉGRADATION DE LA SITUATION. 1er trimestre 2014 Suivez l activité des entreprises de l Isère NOTE DE CONJONCTURE 1er trimestre NETTE DÉGRADATION DE LA SITUATION L activité économique marque un véritable coup d arrêt sur ce 1 er trimestre pour l ensemble

Plus en détail

Un climat des affaires incertain

Un climat des affaires incertain Avril 2015 Méthodologie Les résultats présentés sont issus du panel de conjoncture «suivi de la situation économique» CCIR / CCIT de Rhône-Alpes. 362 TPE-PME représentatives de l industrie, du BTP, du

Plus en détail

Observatoire UFF / IFOP de la clientèle patrimoniale Perception du risque et comportement d investissement 2011 (point 3)

Observatoire UFF / IFOP de la clientèle patrimoniale Perception du risque et comportement d investissement 2011 (point 3) Observatoire UFF / IFOP de la clientèle patrimoniale Perception du risque et comportement d investissement (point 3) 12 octobre 2010 Pourquoi un Observatoire UFF-IFOP de la Clientèle Patrimoniale? Parce

Plus en détail

CONJONCTURE ET STRATÉGIES PROFESSIONNELLES DES CADRES BAROMÈTRE SEMESTRIEL N 6

CONJONCTURE ET STRATÉGIES PROFESSIONNELLES DES CADRES BAROMÈTRE SEMESTRIEL N 6 CONJONCTURE ET STRATÉGIES PROFESSIONNELLES DES CADRES BAROMÈTRE SEMESTRIEL N 6 Juillet 11 OBJECTIF DE L ENQUÊTE Tous les six mois, l Apec interroge un échantillon représentatif de 1 cadres du secteur privé

Plus en détail

Observatoire de la performance des PME-ETI 11 ème édition Novembre 2011. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges

Observatoire de la performance des PME-ETI 11 ème édition Novembre 2011. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges Observatoire de la performance des PME-ETI 11 ème édition Novembre 2011 OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Méthodologie Étude quantitative

Plus en détail

OCTOBRE 2012 : Des taux bas, des prix qui ne grimpent plus et des acquéreurs qui ne se décident toujours pas à acheter

OCTOBRE 2012 : Des taux bas, des prix qui ne grimpent plus et des acquéreurs qui ne se décident toujours pas à acheter Enquête trimestrielle menée auprès des candidats à l acquisition d un logement dans les 12 prochains mois Communiqué de presse - Octobre 2012-8ème vague - 3ème trimestre 2012 / ANALYSE GLOBALE OCTOBRE

Plus en détail

Résumé : Deuxième Enquête panel sur le financement des PME en Suisse

Résumé : Deuxième Enquête panel sur le financement des PME en Suisse Département fédéral de l économie DFE Secrétariat d Etat à l économie SECO Communication Résumé : Deuxième Enquête panel sur le financement des PME en Suisse Date 20 novembre 2009 1. Introduction Dans

Plus en détail

Un climat des affaires incertain

Un climat des affaires incertain AVRIL 2015 Un climat des affaires incertain Au premier trimestre, 39 % des TPE-PME rhônalpines ont observé une baisse de chiffre d affaires par rapport à la même période de 2014 et seulement 24 % une hausse.

Plus en détail

27-31, avenue du Général Leclerc 94710 Maisons-Alfort Cedex Tél. : 01 41 79 80 00. bpifrance-lelab.fr

27-31, avenue du Général Leclerc 94710 Maisons-Alfort Cedex Tél. : 01 41 79 80 00. bpifrance-lelab.fr 27-31, avenue du Général Leclerc 94710 Maisons-Alfort Cedex Tél. : 01 41 79 80 00 bpifrance-lelab.fr 01. Vers une reprise malgré tout? - 4 + 13 Solde d opinion sur l évolution de l activité des PME en

Plus en détail

Observatoire 2011 de l opinion sur l image des banques -Juin 2011 Présentation du 16 09 2011

Observatoire 2011 de l opinion sur l image des banques -Juin 2011 Présentation du 16 09 2011 FBF PRESENTATION DES RESULTATS N 23938 Marie Laurence GUENA Elodie VAN CUYCK Marion LAMBOLEY Le Millénaire 2 35 rue de la Gare 75019 Paris Tél : 01 45 84 14 44 Fax : 01 45 85 59 39 Observatoire 2011 de

Plus en détail

Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique

Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique BANQUE NATIONALE DE BELGIQUE ENQUETES SUR LA CONJONCTURE Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique Décembre 211 1 1 - -1-1 -2-2 -3-3 21 22 23 24 2 26 27 28 29 21 211 Série dessaisonalisée

Plus en détail

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients résidentiels Baromètre annuel vague 4 Septembre 2010

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients résidentiels Baromètre annuel vague 4 Septembre 2010 L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients résidentiels Baromètre annuel vague 4 Septembre 2010 Baromètre annuel vague 4-1 - PRESENTATION DE L ETUDE Baromètre annuel vague

Plus en détail

LES BESOINS EN FORMATION DES ENTREPRISES ARDENNAISES

LES BESOINS EN FORMATION DES ENTREPRISES ARDENNAISES LES BESOINS EN FORMATION DES ENTREPRISES ARDENNAISES Enquêtes : AGEFOS-PME, CGPME, CCI des Ardennes Analyse : Observatoire économique - CCI des Ardennes Direction de la formation, des études économiques,

Plus en détail

Echos Tourisme. Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne. Premier bilan de la saison 2015

Echos Tourisme. Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne. Premier bilan de la saison 2015 N 147 - septembre 2015 Echos Tourisme Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne Premier bilan de la saison 2015 A l inverse de la tendance nationale, la Champagne-Ardenne affiche

Plus en détail

Baromètre local de conjoncture des arrondissements de Bar-sur-Aube et Chaumont N 4

Baromètre local de conjoncture des arrondissements de Bar-sur-Aube et Chaumont  N 4 N 4 Chiffres clés de l arrondissement de Source INSEE RGP 1999 Estimation CCI de Troyes et de l Aube Bar sur Aube Population 2007 : 29 427 hab. 9,8 % de la population auboise Superficie : 1 193 km2 Densité

Plus en détail

EMPLOI. Un recul toujours fort des effectifs industriels

EMPLOI. Un recul toujours fort des effectifs industriels EMPLOI 39 L emploi salarié franc-comtois recule de 0,2% en 2006. La hausse des effectifs dans les services et la construction ne suffit pas à compenser la baisse dans l industrie. Le nombre de salariés

Plus en détail

Observatoire de la performance des PME-ETI 10 ème édition Octobre 2011. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges

Observatoire de la performance des PME-ETI 10 ème édition Octobre 2011. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges Observatoire de la performance des PME-ETI 10 ème édition Octobre 2011 OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Méthodologie Étude quantitative

Plus en détail

pour Baromètre «Les Français et la création d entreprise» Vague 10

pour Baromètre «Les Français et la création d entreprise» Vague 10 pour Baromètre «Les Français et la création d entreprise» Vague 10 Janvier 2010 Note méthodologique Etude réalisée pour : CCI Entreprendre en France Echantillon : Echantillon de 969 personnes, représentatif

Plus en détail

La construction de logements neufs dans l agglomération nantaise et l aire urbaine. Analyses 2001-2007

La construction de logements neufs dans l agglomération nantaise et l aire urbaine. Analyses 2001-2007 La construction de logements neufs dans l agglomération nantaise et l aire urbaine Analyses 2001-2007 Nantes Métropole et l aire urbaine de Nantes Nantes Métropole - AURAN Le contexte général Une année

Plus en détail

La pomme de terre primeur, un produit connu et apprécié des consommateurs

La pomme de terre primeur, un produit connu et apprécié des consommateurs Usages & Attitudes Pomme de terre primeur 2014 La pomme de terre primeur, un produit connu et apprécié des consommateurs L étude réalisée en juin 2014 par Opinionway pour le CNIPT et FranceAgriMer a pour

Plus en détail

UN REGAIN D OPTIMISME

UN REGAIN D OPTIMISME 2015 UN REGAIN D OPTIMISME Activité : reprise en pente douce Emploi : renforcement des effectifs Comme pressenti en novembre dernier, les chefs d entreprise de la région Rhône- Alpes anticipent un développement

Plus en détail

Les dossiers de l Observatoire des Métiers et de l Emploi. juin 2013. Regards croisés sur l intérim

Les dossiers de l Observatoire des Métiers et de l Emploi. juin 2013. Regards croisés sur l intérim Les dossiers de l Observatoire des Métiers et de l Emploi juin 2013 Regards croisés sur l intérim regards croisés sur l intérim L Observatoire des Métiers et de l Emploi s est vu confier, depuis 2008,

Plus en détail

LES CHIFFRES CLÉS DE L ARTISANAT. Bilan des immatriculations / radiations d entreprises artisanales. Solde net 1 002 entreprises 74%

LES CHIFFRES CLÉS DE L ARTISANAT. Bilan des immatriculations / radiations d entreprises artisanales. Solde net 1 002 entreprises 74% n 6 - JANVIER 21 LES CHIFFRES CLÉS DE L ARTISANAT 23 629 c est * le nombre d entreprises 2 inscrites au Répertoire des métiers de l Essonne. dirigeants d entreprise artisanale ont été interrogés à la fin

Plus en détail

Les Français et la chute de cheveux

Les Français et la chute de cheveux Les Français et la chute de cheveux Sondage Ifop pour Oxygen et Norgil Contacts Ifop : Romain Bendavid - Directeur de Clientèle Thomas Simon Chargé d Etudes Département Opinion et Stratégies d Entreprise

Plus en détail

La qualité des services mobiles en France métropolitaine

La qualité des services mobiles en France métropolitaine Juin 2014 La qualité des services mobiles en France métropolitaine Synthèse de l enquête 2014 ISSN : 2258-3106 Synthèse des résultats de l enquête 2014 de l ARCEP sur la qualité des services mobiles Ce

Plus en détail

LA SECONDE PARTIE DE CARRIÈRE : COMPARAISON HOMMES/FEMMES

LA SECONDE PARTIE DE CARRIÈRE : COMPARAISON HOMMES/FEMMES LA SECONDE PARTIE DE CARRIÈRE : COMPARAISON HOMMES/FEMMES LES ÉTUDES DE L EMPLOI CADRE N 2014-11 MARS 2014 Situation professionnelle des femmes et des hommes cadres selon la génération Opinion des femmes

Plus en détail

Majeurs et mineurs mis en cause par les services de Police en 2013

Majeurs et mineurs mis en cause par les services de Police en 2013 La criminalité en France Rapport annuel 2014 de l ONDRP Premier ministre Majeurs et mineurs par les services de Police en 2013 Antoine le graët, Chargé d études statistiques à l ONDRP 2 Principaux enseignements

Plus en détail

L image des Assureurs auprès des Français

L image des Assureurs auprès des Français Contact : Frédéric ALBERT 8 2008 édition L image des Assureurs auprès des Français Introduction 1 Les objectifs et la méthodologie Les objectifs : Cette 8ème édition du baromètre vise à apporter aux professionnels

Plus en détail

Observatoire de la performance des PME-ETI

Observatoire de la performance des PME-ETI Observatoire de la performance des PME-ETI 48 ème édition Juin 2015 OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris. Charles-Henri d Auvigny, Matthieu Cassan, Emmanuel Kahn & pour Méthodologie Méthodologie

Plus en détail

Point de conjoncture

Point de conjoncture Point de conjoncture Avril 2012 ACTIVITE DANS L INDUSTRIE En mars, le climat des affaires s accroît légèrement après sept mois consécutifs de baisse : l indicateur correspondant augmente de 3 points mais

Plus en détail

février 2012 ESPACE ENTREPRISES CCI DORDOGNE STATISTIQUES FICHIER CONSULAIRE EXTRACTION JANVIER 2012-1

février 2012 ESPACE ENTREPRISES CCI DORDOGNE STATISTIQUES FICHIER CONSULAIRE EXTRACTION JANVIER 2012-1 Démographie des Entreprises Statistiques année 2011 février 2012 ESPACE ENTREPRISES CCI DORDOGNE STATISTIQUES FICHIER CONSULAIRE EXTRACTION JANVIER 2012-1 Périgord Vert NONTRON L Isle en Périgord PERIGUEUX

Plus en détail

Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique

Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique BANQUE NATIONALE DE BELGIQUE ENQUETES SUR LA CONJONCTURE Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique Janvier 212 1 1 - -1-1 -2-2 -3-3 22 23 24 2 26 27 28 29 21 211 212 Série dessaisonalisée

Plus en détail

A la recherche de vents porteurs

A la recherche de vents porteurs OCTOBRE 2014 A la recherche de vents porteurs Le bilan d activité des TPE-PME pour le troisième trimestre s inscrit dans le prolongement des trimestres précédents. Après avoir été un peu plus favorable

Plus en détail

Enquête sur les investissements dans l industrie

Enquête sur les investissements dans l industrie Note Méthodologique Dernière mise à jour : 30-08-2010 Enquête sur les investissements dans l industrie Avertissement : depuis mai 2010, les résultats de l enquête trimestrielle sur les investissements

Plus en détail

>> La bonne tenue du commerce auto se confirme, les difficultés de l après vente aussi.

>> La bonne tenue du commerce auto se confirme, les difficultés de l après vente aussi. 2 ème trimestre 20 Juillet 20 - N 21 >> La bonne tenue du commerce auto se confirme, les difficultés de l après vente aussi. Alors que 20 s annonçait comme l année de la reprise, l évolution de l activité

Plus en détail

Les Français et l organisation des obsèques : souhaits et attentes

Les Français et l organisation des obsèques : souhaits et attentes Les Français et l organisation des obsèques : souhaits et attentes Un baromètre Ipsos pour les Services Funéraires de la Ville de Paris Amandine Lama et Etienne Mercier 2015 Ipsos. Les Français et l organisation

Plus en détail

Synthèse des «Ecoute-Habitants» Ville de Lyon

Synthèse des «Ecoute-Habitants» Ville de Lyon Synthèse des «Ecoute-Habitants» Ville de Lyon Année 2011 Février 2012 2 SOMMAIRE INTRODUCTION ---------------------------------------------------------------- 3 1 > ANALYSE COMPARATIVE DES EVOLUTIONS DE

Plus en détail

CODEM - CODEB - CODEBAT CODEMA - CODEMBAL CODECOB - CODALIMENT CODINF la maîtrise des risques clients par secteur professionnel

CODEM - CODEB - CODEBAT CODEMA - CODEMBAL CODECOB - CODALIMENT CODINF la maîtrise des risques clients par secteur professionnel CODEM - CODEB - CODEBAT CODEMA - CODEMBAL CODECOB - CODALIMENT CODINF la maîtrise des risques clients par secteur professionnel 3 avenue Franklin Roosevelt - 758 PARIS Tél : 1 55 65 4 - Fax : 1 55 65 1

Plus en détail

OSEO EXCELLENCE SONDAGE JUILLET 2011. Thème : CONJONCTURE ECONOMIQUE EXTENSION & REBRANDING OSEO CAPITAL PME ECONOMIE : FRANCE ALLEMAGNE

OSEO EXCELLENCE SONDAGE JUILLET 2011. Thème : CONJONCTURE ECONOMIQUE EXTENSION & REBRANDING OSEO CAPITAL PME ECONOMIE : FRANCE ALLEMAGNE OSEO EXCELLENCE SONDAGE JUILLET 2011 BERTRAND ROZE COMMUNITY MANAGER OSEO EXCELLENCE Thème : CONJONCTURE ECONOMIQUE EXTENSION & REBRANDING OSEO CAPITAL PME ECONOMIE : FRANCE ALLEMAGNE Antoine COULOMBEAUX

Plus en détail

Les marchés immobiliers

Les marchés immobiliers Éditorial de Me FEUILLETTE Frédérick Les marchés immobiliers Président de la Chambre interdépartementale des notaires des, des et des Pyrénées-Atlantiques Aborder l évolution du marché immobilier est un

Plus en détail

L ARTISANAT FRANCILIEN EN

L ARTISANAT FRANCILIEN EN L ARTISANAT FRANCILIEN EN SEPTEMBRE 2009 En sa qualité de représentant des intérêts généraux de l artisanat francilien, la Chambre régionale de métiers et de l artisanat d Ile-de-France réalise, deux fois

Plus en détail

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients professionnels Baromètre annuel vague 6 Septembre 2010

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients professionnels Baromètre annuel vague 6 Septembre 2010 L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients professionnels Baromètre annuel vague 6 Septembre 2010 Baromètre annuel vague 6-1 - PRESENTATION DE L ETUDE Baromètre annuel

Plus en détail

On the road to Brazil

On the road to Brazil On the road to Brazil Vague 3 Rapport d étude 1 Présentation de l étude 2 Contexte et objectifs La Direction de la Communication du PMU est responsable de la définition et de la coordination de la stratégie

Plus en détail

Évolution de la rémunération des CADRES Édition 2012

Évolution de la rémunération des CADRES Édition 2012 Évolution de la rémunération des CADRES Édition 2012 Les études de l emploi cadre septembre 2012 les cadres et leur rémunération Les entreprises et la rémunération des cadres Enquête auprès de 15 000 cadres

Plus en détail

Un climat des affaires conforté

Un climat des affaires conforté JUILLET 2015 Un climat des affaires conforté Même si une part toujours importante de TPE/PME enregistre un recul du chiffre d affaires, le bilan du 2 e trimestre marque une amélioration sensible, confirmée

Plus en détail

ENQUÊTE SUR L IMAGE DE L AVIATION CIVILE : 2012. Rapport 17/01/2013. Direction générale de l Aviation civile. Direction générale de l Aviation civile

ENQUÊTE SUR L IMAGE DE L AVIATION CIVILE : 2012. Rapport 17/01/2013. Direction générale de l Aviation civile. Direction générale de l Aviation civile ENQUÊTE SUR L IMAGE DE L AVIATION CIVILE : 2012 Rapport 17/01/2013 Direction générale de l Aviation civile Ministère de l'écologie, du Développement durable et de l Énergie Direction générale de l Aviation

Plus en détail

pour La formation professionnelle vue par les salariés

pour La formation professionnelle vue par les salariés pour La formation professionnelle vue par les salariés Introduction Quelle est la vision des salariés sur la formation continue : quel est leur bilan sur 2009? Quelles sont leurs priorités pour 2010? Comment

Plus en détail

CONJONCT URE. +1 point. Intentions de recrutements de cadres : entre prudence et reprise de confiance

CONJONCT URE. +1 point. Intentions de recrutements de cadres : entre prudence et reprise de confiance CONJONCT URE estre NOTE DE conjoncture TRIMESTRIELLE de L APEC N Intentions de recrutements de cadres : entre prudence et reprise de confiance Les recruteurs font toujours preuve de prudence dans leurs

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de Rhône-Alpes. Suivez l activité LEGER REGAIN D ACTIVITE EN DEBUT D ANNEE 2015

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de Rhône-Alpes. Suivez l activité LEGER REGAIN D ACTIVITE EN DEBUT D ANNEE 2015 Suivez l activité des entreprises de Rhône-Alpes NOTE DE CONJONCTURE N 11 - Janvier Edition Lyon Rhône LEGER REGAIN D ACTIVITE EN DEBUT D ANNEE Au cours des derniers mois de l année, le niveau d activité

Plus en détail

L intérêt des chefs d'entreprise pour l apprentissage reste fort mais tend à s effriter pour la première fois depuis des années

L intérêt des chefs d'entreprise pour l apprentissage reste fort mais tend à s effriter pour la première fois depuis des années Communiqué de presse Paris le 18 juin 2014 L intérêt des chefs d'entreprise pour l apprentissage reste fort mais tend à s effriter pour la première fois depuis des années Baromètre 2014 AGEFA- PME/Ifop

Plus en détail

ENQUETE DE CONJONCTURE COMMERCE PRINTEMPS-ETE 2014. Pays de Fougères. Octobre 2014 - NB

ENQUETE DE CONJONCTURE COMMERCE PRINTEMPS-ETE 2014. Pays de Fougères. Octobre 2014 - NB ENQUETE DE CONJONCTURE COMMERCE PRINTEMPS-ETE 2014 Pays de Fougères Octobre 2014 - NB METHODOLOGIE Enquête adressée par mail auprès de 2 445 commerces Envoyée le 9 septembre 2014, après la saison estivale

Plus en détail

UPA / I+C LES METIERS DE L ARTISANAT ET DU COMMERCE DE PROXIMITE

UPA / I+C LES METIERS DE L ARTISANAT ET DU COMMERCE DE PROXIMITE Juillet-août-septembre 2012 Note trimestrielle N 40 Lettre trimestrielle d information UPA / I+C LES METIERS DE L ARTISANAT ET DU COMMERCE DE PROXIMITE CONJONCTURE Détérioration plus marquée au cours de

Plus en détail

PROFIL COMMERCE DORDOGNE

PROFIL COMMERCE DORDOGNE CCI DORDOGNE Espace Entreprises PROFIL COMMERCE DORDOGNE 15 20 www.dordogne.cci.fr MARCHÉ POTENTIEL 3,2 Milliards d de potentiel de consommation 416 384 habitants en 2012 +2,5% d habitants en 5 ans, soit

Plus en détail

Garanties et services : les attentes des salariés et des entreprises

Garanties et services : les attentes des salariés et des entreprises Département Évaluation des Politiques Sociales Garanties et services : les attentes des et des entreprises Mars 2014 Synthèse des résultats du 10 ème Baromètre de la Prévoyance réalisé par le Crédoc pour

Plus en détail

Qualité de vie des Franciliens de 60 ans ou plus : agir sur les limitations physiques

Qualité de vie des Franciliens de 60 ans ou plus : agir sur les limitations physiques 20 Qualité de vie des personnes âgées Qualité de vie des Franciliens de 60 : agir sur les limitations physiques A l heure où «la révolution de la longévité» est engagée se pose avec acuité la question

Plus en détail

TENDANCES RÉGIONALES FRANCHE-COMTE

TENDANCES RÉGIONALES FRANCHE-COMTE TENDANCES RÉGIONALES FRANCHE-COMTE OCTOBRE 2010 Tous les commentaires s appliquent à des données corrigées des variations saisonnières. Les résultats des enquêtes sont désormais publiés selon la nouvelle

Plus en détail

BAROMETRE DE CONJONCTURE DE L HEBERGEMENT D ENTREPRISES

BAROMETRE DE CONJONCTURE DE L HEBERGEMENT D ENTREPRISES 1 er et 2 ème trimestres 2010 Note semestrielle N 1 BAROMETRE DE CONJONCTURE DE L HEBERGEMENT D ENTREPRISES 1. CHIFFRE D AFFAIRES TOTAL DES CENTRES D AFFAIRES Chiffre d affaires total / surface totale

Plus en détail

Regards des intérimaires sur l intérim

Regards des intérimaires sur l intérim Regards des intérimaires sur l intérim mars 2008 Synthèse Une opinion très favorable de l intérim 94 % des personnes interrogées conseilleraient à un proche d effectuer des missions d intérim. p. 08 91

Plus en détail

Gestion. des cabinets d'expertise comptable. Octobre 2010

Gestion. des cabinets d'expertise comptable. Octobre 2010 Gestion des cabinets d'expertise comptable Octobre 2010 Sommaire Avant-propos... 2 Synthèse en quelques chiffres... 2 Les cabinets sans salariés... 2 Les cabinets de 1 à 49 salariés... 2 Le chiffre d affaires

Plus en détail

France : indicateur de trésorerie des grandes entreprises 14 janvier 2014

France : indicateur de trésorerie des grandes entreprises 14 janvier 2014 France : indicateur de trésorerie des grandes entreprises 14 janvier 214 Résultats de l enquête - Janvier 214 Graphique du mois... Les conditions de financement des grandes entreprises et des ETI paraissent

Plus en détail

Le système de sécurité sociale

Le système de sécurité sociale Le système de sécurité sociale Sondage réalisé par pour et Publié le 6 octobre 2015 Levée d embargo le 6 octobre 06h00 Méthodologie Recueil Enquête réalisée auprès d un échantillon de Français interrogés

Plus en détail

Observatoire de la performance des PME-ETI 16 ème édition avril 2012. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges

Observatoire de la performance des PME-ETI 16 ème édition avril 2012. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges Observatoire de la performance des PME-ETI 16 ème édition avril 2012 OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Méthodologie Étude quantitative

Plus en détail

OBSERVATOIRE RÉGIONAL DES ÉCHANGES INTERNATIONAUX RÉSULTATS 2012

OBSERVATOIRE RÉGIONAL DES ÉCHANGES INTERNATIONAUX RÉSULTATS 2012 OBSERVATOIRE RÉGIONAL DES ÉCHANGES INTERNATIONAUX RÉSULTATS 2012 L OBSERVATOIRE RÉGIONAL DES ÉCHANGES INTERNATIONAUX (OREI) L Observatoire régional des échanges internationaux (OREI) des CCI dresse, chaque

Plus en détail

internationale, nationale et vendéenne Petit-déjeuner de l OESTV - Vendredi 11 juillet 2014

internationale, nationale et vendéenne Petit-déjeuner de l OESTV - Vendredi 11 juillet 2014 Regards sur la conjoncture internationale, nationale et vendéenne Petit-déjeuner de l OESTV - Vendredi 11 juillet 2014 CONJONCTURE INTERNATIONALE & NATIONALE Reprise lente en ZONE EURO et à rythmes variables

Plus en détail

>> Baisse continue de l activité

>> Baisse continue de l activité 4 ème trimestre 20 Janvier 2013 - N 15 >> continue de l activité Dans les services comme dans l industrie, le climat des affaires reste dégradé au quatrième trimestre 20 et il s établit nettement en dessous

Plus en détail

LE PANORAMA DES VACANCES DES FRANÇAIS EN PROVENCE-ALPES-CÔTE D AZUR

LE PANORAMA DES VACANCES DES FRANÇAIS EN PROVENCE-ALPES-CÔTE D AZUR LE PANORAMA DES VACANCES DES FRANÇAIS EN PROVENCE-ALPES-CÔTE D AZUR 2014 ENQUÊTE COMMANDÉE PAR LE CRT PACA À PROTOURISME PANORAMA DES VACANCES DES FRANÇAIS SOMMAIRE Méthodologie de l étude 3 Focus : Les

Plus en détail

51% des professionnels sont satisfaits de leur fréquentation de mai

51% des professionnels sont satisfaits de leur fréquentation de mai UN DEBUT DE SAISON SATISFAISANT SUR LE LITTORAL ET DANS LES Une fréquentation française soutenue Cette année, le mois de mai offrait 4 possibilités de week-ends prolongés contre 3 en 2014. 41% des professionnels

Plus en détail

Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique

Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique BANQUE NATIONALE DE BELGIQUE ENQUETES SUR LA CONJONCTURE Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique Août 212 1 1 - -1-1 -2-2 -3-3 22 23 24 2 26 27 28 29 21 211 212 Série dessaisonalisée

Plus en détail

Les durées d emprunts s allongent pour les plus jeunes

Les durées d emprunts s allongent pour les plus jeunes Revenus Les durées d emprunts s allongent pour les plus jeunes Marie-Émilie Clerc, Pierre Lamarche* Entre 2005 et 2011, l endettement des ménages a fortement augmenté, essentiellement du fait de la hausse

Plus en détail

1. Un partenariat innovant

1. Un partenariat innovant 1. Un partenariat innovant Foncière des Régions et AOS Studley ont en commun le succès du projet immobilier d un utilisateur, Suez environnement. Grâce au conseil expert d AOS Studley et aux savoir-faire

Plus en détail

L actualité en 12 graphiques

L actualité en 12 graphiques Point de conjoncture de la Région Ile-de-France L actualité en 12 graphiques Unité La croissance de la zone euro devrait accélérer progressivement en 2015 et s affermir en 2016 sous l effet de la baisse

Plus en détail

Panorama Economique CDC du Pays d Evran. Démographie / Activité économique globale / Commerce

Panorama Economique CDC du Pays d Evran. Démographie / Activité économique globale / Commerce Panorama Economique CDC du Pays d Evran Démographie / Activité économique globale / Commerce 2013 Démographie : population recensement 2009 Population moyenne par EPCI en côtes d Armor : 14 600 / Nombre

Plus en détail

Etude sur les garanties et services : les attentes des salariés et des entreprises

Etude sur les garanties et services : les attentes des salariés et des entreprises Etude sur les garanties et services : les attentes des et des entreprises Résultats du 10 ème Baromètre de la Prévoyance réalisé par le Crédoc pour le CTIP Méthodologie Deux enquêtes téléphoniques auprès

Plus en détail