RAPPORT SUR LE PROJET DE BDA : AGENCE DE VOYAGES

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RAPPORT SUR LE PROJET DE BDA : AGENCE DE VOYAGES"

Transcription

1 DESENNE Nicolas LEGUAY Gaël ZHU Min RAPPORT SUR LE PROJET DE BDA : AGENCE DE VOYAGES Sujet présenté par : M. Prudence Page :1/18

2 Table des matières Cahier des charges...3 Besoins fonctionnels...3 Ensemble de besoins fonctionnels...3 Ensemble de besoins particuliers...3 Besoins non fonctionnels...4 Description des tables...5 Diagramme de la base de données principale...5 Explication des tables de la base de données principale...5 Diagramme de la base de données Facturation...7 Explication des tables de la base de données Facturation...8 Description des fonctions, procédures et triggers...9 Description des fonctions...9 Description des procédures...9 Description des triggers...10 Description des modules développés...12 Client...12 Vendeurs...13 Facture...14 Description du générateur de données...15 Pourquoi faire un générateur de données?...15 Comment marche-t-il?...15 En quoi cela va-t-il nous aider?...15 Justification des choix effectués...17 Choix des tablespaces...17 Choix des tables...17 Page :2/18

3 1 Cahier des charges Décrivons ici l'ensemble des besoins que nous avons identifiés pour notre application. Nous devons séparer nos différents besoins : besoins fonctionnels et besoins non fonctionnels. 1.1 Besoins fonctionnels Ensemble de besoins fonctionnels Nous retrouvons l'ensemble l'ensemble des besoins suivent : Chercher un circuit. Un client pourra chercher un circuit selon les critères suivants: le nom, la destination, une fourchette de prix et/ou une durée. Chercher un hôtel. Un client pourra chercher un hôtel selon les critères suivants: la ville où se situe l'hôtel, la catégorie, une fourchette de prix et/ou le type de chambre. La ville où se situe l'hôtel est un critère obligatoire pour la recherche. Chercher un vol. Un client pourra chercher un vol selon les critères suivants: la ville de départ et la ville d'arrivée, la date et/ou une fourchette de prix. Afficher un circuit. Pour chaque circuit, on affiche le nom, le pays, le prix de base, l'itinéraire, la description. Afficher un hôtel. Pour chaque hôtel, on affiche une image de cet hôtel, le nom, l'adresse, la description, les types de chambre proposés, le prix par type de chambre. Créer un compte client. Un client doit s'inscrire afin de réserver un produit (vol, hôtel, circuit). Pour l'inscription, on saisit le nom, prénom, l'adresse, le code postal, la ville, la date de naissance, le titre. Ajouter un produit. Un client peut ajouter un produit (vol, hôtel, circuit) dans son panier. Il ne lui est pas obligé de le réserver. Réserver un produit. Un client peut réserver un produit (vol, hôtel, circuit) qui est dans son panier. Édition de la facture. L'employé de l'agence peut éditer les factures des clients. Une ligne de facturation est liée à un client avec une adresse et un montant par prestation Ensemble de besoins particuliers Nous avons également des besoins particuliers. Voyons ensemble quels sont ces besoins : Automatisation : Des effacements des données vieilles de plus de 10ans. De la génération de facture après paiement d'une réservation. Page :3/18

4 1.2 Besoins non fonctionnels Voyons maintenant l'ensemble de nos besoins non fonctionnels : Interface: L'interface doit être ergonomique et simple à utiliser. Pré-requis: Le site web est basé sur une base de données Oracle 10g. Facturation: La facturation est un modèle à part entière. Page :4/18

5 2 Description des tables Nous allons voir maintenant l'ensemble des tables de nos base de données. Nous allons expliquer le diagramme entité-relation de chacune de ces bases et ensuite nous allons décrire les tables qui les composent. 2.1 Diagramme de la base de données principale Afin de mieux analyser et structurer la base, nous avons d'abord défini ce diagramme entité- relation. Il représente la base du côté client et répond à la plupart des demandes fonctionnelles. 2.2 Explication des tables de la base de données principale Après avoir étudié les besoins fonctionnels, nous avons créé les tables suivantes: CITY Cette table contient les villes des pays. Chaque ville contient un numéro, un nom et le nom du pays auquel il appartient. Étant donné qu'il existe peut-être deux villes ayant le même nom, on décide d'attribuer le numéro comme la clé primaire de cette table. Il n'existe pas de table représentant un pays dans notre base, car l'attribut pays n'apparaît que dans la table CITY. C'est la raison pour laquelle nous décidons d'ignorer la table pays. Page :5/18

6 HOTEL Chaque hôtel de la base est identifié par un numéro. Un hôtel appartient à une et une seule ville. TYPEROOM Nous avons décidé que chaque hôtel a au moins un type de chambre (chambre d'une personne, chambre double etc). Et à tout moment, on pourra ajouter un type de chambre à un hôtel quelconque. C'est la raison pour laquelle on a décidé de créer cette table. FIGHT On gère également les vols. Étant donné que le client peut n'acheter dans notre agence de voyage que les billets d'avion, nous proposons une liste de vols disponibles selon les critères recherche du client. Tous les jours nous avons des vols différents et cette table sera modifiée fréquemment. C'est la raison pour laquelle, malgré que cette table sera consultée assez souvent, nous n'avons pas mis de Index dans cette table. TYPEFIGHT Même raisonnement que la table TYPEROOM, pour chaque vol, on propose plusieurs tarifs différents (tarif adulte, tarif enfant etc). On pourra ajouter pour chaque vole un nouveau tarif. CIRCUIT Notre application propose aux clients des circuits. Ces circuits sont composés par une liste de villes à visiter. Le tarif, le nombre de journées, le nombre de places disponibles sont des informations propres à un circuit. CITY_HAS_CIRCUIT Afin de mieux gérer un circuit, on ne stock pas tous les villes du circuit dans cette table. C'est la raison pour laquelle nous avons créé cette table. Cette table relie un circuit avec les villes du circuit. Étant donné qu'il y aura beaucoup de recherche sur cette table, et cette table ne sera pas modifié très fréquemment (juste un ajout d'un circuit de temps en temps), nous avons décidé de mettre les deux clef primaires en Index, afin de faciliter et accélérer la vitesse de recherche. RESERVATION Notre application propose également aux client une réservation. Le client peut réserver un circuit, un vol, un hôtel (plus précisément une chambre). On veut savoir également si le client a payé ou non un produit et le vendeur qui lui as vendu ce produit. Afin de connaître le type de produit que le client a réservé, nous avons créé trois tables associées: typefight_has_reservation, circuit_has_reservation, reservation_has_typeroom. Page :6/18

7 TYPEFIGHT_HAS_RESERVATION Cette table nous permet de connaître les détails d'une réservation concernant à un vol. Si le client possède une réduction sur cette réservation, le montant de cette réduction sera indiqué dan l'attribut «offer». Malgré cettte table sera souvent consultée, elle n'a pas d'index, car elle sera modifiée très fréquemment. CIRCUIT_HAS_RESERVATION Même raisonnement que la table typefight_has_reservation, cette table nous permet de savoir tel client a réservé tel circuit et si ce client l'a réglé. Elle contient également l'attribut «offer» pour la réduction. RESERVATION_HAS_TYPEROOM Cette table nous permet de connaître tel client a réservé tel hôtel et tel chambre. SELLER Nous avons besoins d'enregistrer les information d'un vendeur. C'est la raison pour laquelle nous avons créé cette table qui intervient dans tous les réservations. Cela nous permet de connaître le travail fait par un vendeur et conclure l'efficacité d'un vendeur. CUSTOMER Bien évidemment on a besoin d'une table client qui enregistrer les informations d'un client. Cette table sera mise à jour une fois tous les six mois. Les clients qui n'ont pas d'achat ni de réservation depuis six mois seront supprimés de la table. Cela nous permet de faciliter la gestion de table et de garder une table efficace. 2.3 Diagramme de la base de données Facturation Nous pouvons voir sur ce diagramme que cette base est très simple puisqu'elle ne regroupe que l'ensemble des factures qui ont été éditées. Nous avons conçu nos factures en deux parties (deux tables). La première regroupe les informations sur les clients, le vendeur, la date d'achat. La seconde table regroupe les lignes de factures qui contiennent les information sur les produits achetés. Page :7/18

8 2.4 Explication des tables de la base de données Facturation Voici un description de nos deux tables de la base de données Facturation. FACTURE. Cette table contient les informations concernant le client qui a payé la facture : son nom, son prénom, son ville de résidence, son adresse, son code postal et son pays. Cette table contient aussi le numéro du vendeur qui a émis la facture. LIGNES. La table lignes contient toutes les lignes de facture existantes. Bien évidemment, nous pouvons avoir plusieurs lignes pour la même facture. Une ligne de facture contient la référence du produit qui a été acheté, sa désignation, son prix unitaire et la quantité achetée. Nous avons également ajouté un champ pour la remise faite sur le produit. Page :8/18

9 3 Description des fonctions, procédures et triggers Nous allons expliqué dans cette sections les différentes procédures et fonctions que nous avons créées. 3.1 Description des fonctions Commençons pour jeter un coup d'oeil à nos fonctions. Fonction createfacture : Function createfacture (datef in date, lastname in varchar, firstname in varchar, city in varchar, address in varchar, postcode in varchar, country in varchar, seller in integer) return integer Pour assurer le bon fonctionnement de notre application et notre base, nous préférons que l'application utilise une fonction stockée plutôt qu'une requête SQL pour l'insertion d'un enregistrement dans la table FACTURE. La création d'une facture concerne uniquement celle des entêtes de la facture, la date, les informations du client, le numéro du vendeur etc. Elle nous retourne le numéro de la facture créée. Fonction calculfacture : Function calculfacture (idfacture in INTEGER) return float Au lieu que ça soit l'application qui calcule le total d'une facture, on préfère stocker une fonction une fois pour toute. Cette fonction permettant de calculer le montant total d'une facture, prend un numéro de facture en paramètre et retourne le montant calculé. Au sein de la fonction, on utilise un curseur LFACTURE représentant les colonnes unitprice, quantity et offer de la table LIGNES correspondant à idfacture. A l'aide d'une boucle WHILE, ce curseur parcourt toutes les lignes de la facture afin que l'on puisse calculer la somme totale. 3.2 Description des procédures Voyons maintenant quelles procédures nous avons décidé d'implémenter. Procédure addline : Procedure addline(idfacture in INTEGER, reff in VARCHAR, designation in varchar, unitprice in float, quantity in float, offer in float) Cette procédure nous permet d'ajouter une ligne à la facture. Une ligne correspond généralement à un produit, une ou plusieurs chambres par exemple. Une facture a au Page :9/18

10 moins une ligne. Pour appeler cette procédure, on a besoins du numéro de la facture. C'est la raison pour laquelle la fonction createfacture doit être appelée en première. Au sein de la procédure, on utilise une variable «maxi» pour calculer la clé «num» de la table LIGNES. On ne pourra pas utiliser SEQUENCE, car «num» incrémente de façon indépendante du nombre d'enregistrement de la table. Il dépend au idfacture. Procédure removfacture : Procedure removfacture Comme on peut le voir, cette procédure ne demande aucun paramètre. La suppression de factures est déclenché par un responsable de service facturation. On ne supprime que des factures ayant plus que dix ans dans la base. Cette procédures cherche toutes ces factures et les supprime de façon automatique. S'il n'y a aucune facture correspond à cette condition, un message sera affiché. 3.3 Description des triggers Un trigger permet d'automatiser certains traitements assurant la cohérence et l'intégrité de la base de données. Une séquence permet de générer une série de nombres. Généralement une séquence est utilisée pour générer les clés primaires d'une table. Nous avons combiné ces deux objets de Oracle afin d'obtenir une meilleure gestion des clés primaires. Nous avons créé plusieurs triggers et séquences dans les deux parties: vendeur et facture. La plupart des triggers et séquences ont le même objectif, nous n'allons pas tous citer mais sélectionner ceux ayant des fonctionnalités différentes. 1. TRIGGER trg_idfacture BEFORE INSERT ON Facture Avant d'insérer une ligne dans la table FACTURE, ce trigger ajoute une clé primaire à cet enregistrement à l'aide de la séquence stockée seq_facture. SELECT seq_facture.nextval INTO :NEW.idFacture Grâce à ce trigger, nous n'avons plus besoins de spécifier la clé primaire «idfacture». 2. TRIGGER trg_removfacture AFTER DELETE on Facture Lorsque l'on supprime une facture, on doit supprimer toutes les lignes de cette facture. C'est la raison pour laquelle nous avons créé ce trigger. Voici l'instruction pour supprimer les lignes correspondant à cette facture: DELETE FROM Lignes where Facture_idFacture = :old.idfacture; Page :10/18

11 3. CREATE SEQUENCE seq_facture START WITH 1 MINVALUE 1 NOCYCLE NOCACHE ORDER; Cette séquence est utilisée dans le trigger trg_idfacture permettant de commencer à numéroter par un et incrémenter un chaque fois. Page :11/18

12 4 Description des modules développés Nous allons décrire dans cette partie, les différents modules que nous avons développés pour nos clients, vendeurs, et facture. 4.1 Client Ce module Client permet de rechercher un client, afficher ses informations, insérer et sauvegarder un client et de supprimer un client. Page :12/18

13 Le client doit pouvoir visualiser des circuits de la base. Cette interface répond justement au besoin. Avec les flèches, le client pourra parcourir les circuits. 4.2 Vendeurs Page :13/18

14 Nous avons implémenté un formulaire qui permet de voir toutes, les réservations, et de les valider. L'insertion ne fonctionne pas pour l'instant et donc l'ajout dans les factures non plus. 4.3 Facture Une facture est éditée de façon automatique. Lorsque le client valide (paye) ses réservations, une facture sera livrée. Cette interface montre l'édition d'une facture. Côté gauche de l'interface contient les information du client et du vendeur. Celui à droite montre les produits que le clients a achetés avec le numéro qui correspond l'attribut «num» de la table Lignes. Page :14/18

15 5 Description du générateur de données Nous allons aborder dans cette partie toutes les questions importantes quant à notre générateur de données. 5.1 Pourquoi faire un générateur de données? L'élaboration d'un générateur de données est essentielle dans le cadre du test d'une base de données. En effet, cela nous permet de pouvoir tester nos procédures, nos fonctions et les tailles de nos tables. Nous avons fait des prévisions sur la taille de nos tablespaces et tables. Le fait de peupler notre base de données en adoptant le pire des cas permet de vérifier que la taille que nous avons choisie est adéquate. 5.2 Comment marche-t-il? Par soucis de simplicité, ce générateur de données renvoie des données fictives. Cependant ces données respectent l'intégrité de la base de données. En effet, prenons l'exemple de nos tables facture et lignes : notre générateur va nous générer un certain nombre de factures puis un certains nombre de lignes. Ces lignes sont toutes «rattachées» à une facture existante (la clé étrangère correspondant à une facture est bien un clé d'une facture existante). Notre générateur de données (DataGen.java) renvoie des fichiers.sql pour chaque table à peupler. L'utilisation de ce dernier est assez simple. Il suffit de spécifier au début du programme le nombre de ligne de chaque table que l'on souhaite créer et ensuite d'exécuter le programme. Tous les scripts sql sont générés et il nous reste plus qu'à les exécuter pour peupler notre base. Bien entendu, il y a deux écoles pour peupler un base de données : - On désactive toutes les contraintes sur les tables et on exécute les scripts. - On exécute les scripts en respectant un certain ordre pour ne pas violer les contraintes 5.3 En quoi cela va-t-il nous aider? Tout d'abord, nous allons voir comment les données générées vont nous aider à déterminer la taille des tables. Prenons l'exemple de notre table facture : Nous avons 100 personnes par départ de circuit et 4 départs par mois, ce qui nous donne 400 factures par mois. Nous devons garder un historique des factures sur 10 ans alors nous devrons stocker 10*12*400 = factures pour nos circuits. Supposons maintenant que les clients choisissent aussi des hôtels et des vols seul. Nous considérons que les clients effectuent moins souvent des vols et réservations de chambres que des circuits. Nous supposons cela mais ce n'est pas précisé dans le sujet du projet. Notons alors que que nous stockons factures pour la réservation de chambres et autant pour la réservation de billet d'avion. Ce qui nous fait au total : = factures à stocker en dix ans. Avec notre générateur nous allons donc générer lignes dans la table facture en les remplissant au maximum ( ex : un varchar(20) contiendra toujours les 20 caractères). Nous pouvons donc vérifier la taille que cela occupe sur la base de données grâce à la commande suivante : Page :15/18

16 SELECT segment_name "Table", bytes/1024 "Taille en Ko", blocks "Nb Blocks" FROM user_segments WHERE segment_name = 'FACTURE'; Le résultat renvoyé pour une table Facture avec lignes est : Ko et 4608 Blocks. Précisons ici que cette taille n'est pas la taille réelle utilisée par la table mais la taille allouée par oracle. En effet, tous les blocks réservés par Oracle pour notre table ne sont pas plein. Page :16/18

17 6 Justification des choix effectués Nous allons maintenant expliquer les différents choix que nous avons fait sur nos tablespaces et sur nos tables. Nous allons abordé le sujet du dimensionnement et de paramètres de stockage. 6.1 Choix des tablespaces Ayant déjà une petite expérience sur les bases de données nous avons commencé par créer des tablespaces de taille moyenne afin d'y créer nos tables. Nous avons d'abord choisi une taille de 512Mo afin de voir large. Pour affiner ce choix, nous avons utilisé notre générateur de données pour se faire une idée réelle de la place occupée par l'ensemble de nos tables dans chaque tablespace. Pour cela nous avons appliqué la méthode expliquée dans la section 5.3 En quoi cela vat-il nous aider? Après avoir appliqué cette méthode sur toutes les tables, nous avons donc fixé la taille de nos tablespaces à environ 45 Mo pour le tablespace TableSeller et environ 70 Mo pour le tablespace TableFacture. Pour les calculs nous avons supposé les données suivantes : 30 vendeurs, clients, factures, lignes de facture, réservations, 50 circuits, 100 vols, 300 villes, 300 hôtels 3 types de billet par vol, 3 types de chambre par hôtel. Pour ce qui est des paramètres de stockage de ces tablespaces, nous avons sélectionner l'option management automatique. 6.2 Choix des tables Nous avons garder les options par défaut pour la création des tables. Nous avons juste préciser de créer les tables dans les tablespaces qui ont été créés à cet effet. Nous aurions tout à fait pu fixer la taille initiale à la taille que nous calculé avec nos données réelles mais nous avons gardé la gestion automatique. Ainsi, au début la taille de la table est minime et augmente au fur et à mesure que l'on entre des données dans celle-ci. Oracle augmente la taille réservée à une table 8 blocks par 8 blocks. La taille des blocks étant de 8Ko la taille augmente donc de 64Ko à chaque fois. Page :17/18

18 CONCLUSION Ce projet sur Oracle nous a permis de mettre en pratique nos connaissances concernant le structure et les caractéristiques de la base Oracle, notamment PLSQL qui est un langage procédural créé par Oracle. Nous avons pu utiliser les différents objets d'oracle au sein de notre projet. Par exemple, Procédure, Fonction, trigger; séquence et Index. Nous avons choisi de sécuriser et de bien gérer notre base Oracle. C'est la raison pour laquelle nous n'avons pas eu assez de temps pour raffiner les interfaces de l'application. Page :18/18

Compte-rendu de projet de Système de gestion de base de données

Compte-rendu de projet de Système de gestion de base de données Compte-rendu de projet de Système de gestion de base de données Création et utilisation d'un index de jointure LAMBERT VELLER Sylvain M1 STIC Université de Bourgogne 2010-2011 Reponsable : Mr Thierry Grison

Plus en détail

Procédures Stockées WAVESOFT... 12 ws_sp_getidtable... 12. Exemple :... 12. ws_sp_getnextsouche... 12. Exemple :... 12

Procédures Stockées WAVESOFT... 12 ws_sp_getidtable... 12. Exemple :... 12. ws_sp_getnextsouche... 12. Exemple :... 12 Table des matières Les Triggers... 2 Syntaxe... 2 Explications... 2 Les évènements déclencheurs des triggers... 3 Les modes de comportements des triggers... 4 Les pseudo tables... 5 Exemple... 6 Les procédures

Plus en détail

Compte rendu d activité Fiche n 1

Compte rendu d activité Fiche n 1 Compte rendu d activité Fiche n 1 Alexandre K. (http://ploufix.free.fr) Nature de l activité Création d une base de connaissances avec PostgreSQL Contexte : Le responsable technique souhaite la mise en

Plus en détail

Chap. 5 : Langage SQL (Structured Query Language) Pr. : Mohamed BASLAM Contact : baslam.med@gmail.com Niveau : S4 BCG Année : 2014/2015 1

Chap. 5 : Langage SQL (Structured Query Language) Pr. : Mohamed BASLAM Contact : baslam.med@gmail.com Niveau : S4 BCG Année : 2014/2015 1 Chap. 5 : Langage SQL (Structured Query Language) Pr. : Mohamed BASLAM Contact : baslam.med@gmail.com Niveau : S4 BCG Année : 2014/2015 1 Plan Généralités Langage de Définition des (LDD) Langage de Manipulation

Plus en détail

Compte rendu de PHP MySQL : création d un formulaire de base de données

Compte rendu de PHP MySQL : création d un formulaire de base de données REVILLION Joris Décembre 2009 3EI Compte rendu de PHP MySQL : création d un formulaire de base de données Objectifs : Le principal objectif de ce cours est de découvrir et de nous familiariser avec le

Plus en détail

Introduction au langage SQL

Introduction au langage SQL Introduction au langage SQL Les bases de données relationnelles Le langage SQL est un langage universel destiné à travailler sur des bases de données relationnelles. Nous considérerons ici qu'une base

Plus en détail

StockMalin l application pour les brocanteurs!

StockMalin l application pour les brocanteurs! StockMalin l application pour les brocanteurs! Conçue en intégralité par Quentin Comte-Gaz StockMalin Gestion de stock/clients/fournisseurs en ligne (2014) 1/15 Sommaire Introduction...3 PARTIE 1 : DESCRIPTION

Plus en détail

Les bases de données (suite) Support de cours Pascal Ballet

Les bases de données (suite) Support de cours Pascal Ballet Les bases de données (suite) Support de cours Pascal Ballet La saisie et l'impression des données Les formulaires de saisie Les formulaires de saisie jouent deux rôles importants : - la mise en forme des

Plus en détail

TD 15 ème chapitre Bases de données

TD 15 ème chapitre Bases de données TD 15 ème chapitre Bases de données Nous allons travailler dans un premier temps avec le sgbd SQLite qui, à proprement parler, ne s'installe pas vraiment. Les bases de données SQLite tiennent sur un fichier

Plus en détail

Module Com231A - Web et Bases de Données Notion 3 : SQL

Module Com231A - Web et Bases de Données Notion 3 : SQL Module Com231A - Web et Bases de Données Notion 3 : SQL Qu est ce qu une base de données? Introduction Une base de données est un ensemble d au moins un tableau contenant des données. Exemple : une base

Plus en détail

SOMMAIRE 1 INTRODUCTION 3 2 CONTACTER VOTRE SUPPORT 3 3 ESPACE DE GESTION DES CARTES 4 4 CONFIGURER UNE CARTE 5

SOMMAIRE 1 INTRODUCTION 3 2 CONTACTER VOTRE SUPPORT 3 3 ESPACE DE GESTION DES CARTES 4 4 CONFIGURER UNE CARTE 5 SOMMAIRE 1 INTRODUCTION 3 2 CONTACTER VOTRE SUPPORT 3 3 ESPACE DE GESTION DES CARTES 4 4 CONFIGURER UNE CARTE 5 4.1 Ajouter une carte 5 4.1.1 Détails : nom, taille, marqueur 5 4.1.2 Ajout d un marqueur

Plus en détail

Documentation de l application : McDonald s. 1) Explication du MCD

Documentation de l application : McDonald s. 1) Explication du MCD Modèle conceptuel des données Documentation de l application : McDonald s 1) Explication du MCD - Réalisation d une entité Commande qui est la base du MCD. - Réalisation d une entité Produit car une Commande

Plus en détail

2.1/ Les privilèges sous oracle

2.1/ Les privilèges sous oracle LP Informatique(DA2I), UF7 : Administration Système, Réseaux et Base de données 13/12/2007, Enseignant : M. Nakechbnadi, mail : nakech@free.fr Première parie : Administration d une BD Chapitre 2 : Transaction,

Plus en détail

Construction d un EDD avec SQL 2008 R2. D. Ploix - M2 Miage - EDD - Création

Construction d un EDD avec SQL 2008 R2. D. Ploix - M2 Miage - EDD - Création Construction d un EDD avec SQL 2008 R2 Plan Analyse du DW construit Construction de la base DW dans SQL 2008 Construction des tables de faits et dimensions Injection des données Étapes de l injection des

Plus en détail

Traitement de données

Traitement de données Traitement de données TP01 : Base de données Access Objectifs. On se propose de créer une base de données utilisée au sein de l entreprise Worldco pour gérer son personnel. Pour cela, il faut enregistrer

Plus en détail

Requêtes S.Q.L. 1 Création des requêtes sous ACCESS

Requêtes S.Q.L. 1 Création des requêtes sous ACCESS Activité 15 Requêtes S.Q.L. Objectif Interroger une base de données avec des requêtes SQL. Fiche de savoir associée Ressource à utiliser Csi1Projets.pdf (Dossier 4) B.1.1.b. 1 En cliquant sur l'objet "Requêtes"

Plus en détail

Programmation Objet - Cours II

Programmation Objet - Cours II Programmation Objet - Cours II - Exercices - Page 1 Programmation Objet - Cours II Exercices Auteur : E.Thirion - Dernière mise à jour : 05/07/2015 Les exercices suivants sont en majorité des projets à

Plus en détail

Page 1/11. Préambule. Table des matières

Page 1/11. Préambule. Table des matières Page 1/11 Table des matières Préambule... 1 1- Le principe de «NuaFil»... 2 2 - Accueil de votre gestion de profil... 2 2-1 - La recherche de profils... 3 2-2- La liste de vos profils... 3 3 - Le référencement

Plus en détail

TP SQL Server2005 Procédures stockées et déclencheurs

TP SQL Server2005 Procédures stockées et déclencheurs 1 TP SQL Server2005 Procédures stockées et déclencheurs Objectifs: - création et test de procédures stockées, - création et test de déclencheurs sur votre base de données Gescom. Condition de réalisation

Plus en détail

Cours PL/SQL. Cours PL/SQL. E.Coquery. emmanuel.coquery@liris.cnrs.fr

Cours PL/SQL. Cours PL/SQL. E.Coquery. emmanuel.coquery@liris.cnrs.fr Cours PL/SQL E.Coquery emmanuel.coquery@liris.cnrs.fr Programmation au sein du SGBD Pourquoi? Les contraintes prédéfinies ne sont pas toujours suffisantes. Exemple : tout nouveau prix pour un CD doit avoir

Plus en détail

Projet de Bases de Données. Auto-école

Projet de Bases de Données. Auto-école L3 MIAGE 2015/2016 Projet de Bases de Données septembre 2015 Auto-école Avertissement : Ce projet intervient en grande partie dans la note de TP. Cette note compte pour les 2 sessions. Un projet non rendu

Plus en détail

Lauro Kevin Lopes-Vicente Vincent Wallner Jean

Lauro Kevin Lopes-Vicente Vincent Wallner Jean Table des matières I- Étude préalable... 2 1) Description approfondie du sujet... 2 2) Étude et comparaison à l'existant... 2 a) Easyfoyou.fr... 2 b) Stockiteasy.fr... 3 c) CalusPlus... 3 3) Contraintes

Plus en détail

Tutoriel de création d une application APEX

Tutoriel de création d une application APEX Tutoriel de création d une application APEX 1 - Objectif On souhaite créer une application APEX destinée à gérer des dépenses et recettes. Ces dépenses et recettes seront classées par catégories. A partir

Plus en détail

Création d'un site dynamique en PHP avec Dreamweaver et MySQL

Création d'un site dynamique en PHP avec Dreamweaver et MySQL Création d'un site dynamique en PHP avec Dreamweaver et MySQL 1. Création et configuration du site 1.1. Configuration de Dreamweaver Avant de commencer, il est nécessaire de connaître l'emplacement du

Plus en détail

Gestion multi-stocks

Gestion multi-stocks Gestion multi-stocks Dans l architecture initiale du logiciel IDH-STOCK, 11 champs obligatoires sont constitués. Ces champs ne peuvent être supprimés. Ils constituent l ossature de base de la base de données

Plus en détail

Programmation C++ (débutant)/les tableaux statiques

Programmation C++ (débutant)/les tableaux statiques Programmation C++ (débutant)/les tableaux statiques 1 Programmation C++ (débutant)/les tableaux statiques Le cours du chapitre 6 : les tableaux statiques Les tableaux Une variable entière de type int ne

Plus en détail

1. Création d'un état... 2. 2. Création d'un état Instantané Colonnes... 3. 3. Création d'un état Instantané Tableau... 4

1. Création d'un état... 2. 2. Création d'un état Instantané Colonnes... 3. 3. Création d'un état Instantané Tableau... 4 1. Création d'un état... 2 2. Création d'un état Instantané Colonnes... 3 3. Création d'un état Instantané Tableau... 4 4. Création d'un état avec plusieurs tables... 9 5. Modifier la structure d'un état...11

Plus en détail

Guide Utilisateur Particuliers. Sommaire

Guide Utilisateur Particuliers. Sommaire Sommaire 1.Installation...3 1.1.Configuration...3 1.2.Sous Internet Explorer...4 1.3.Sous Mozilla Firefox...5 1.4.Sous Google Chrome...6 1.5.Aller sur le site...7 2.Identification...8 2.1.Inscription...8

Plus en détail

OpenOffice 2.3. Le traitement de texte «Writer» page 1 / 8

OpenOffice 2.3. Le traitement de texte «Writer» page 1 / 8 Le traitement de texte «Writer» page 1 / 8 1. Enregistrer un document au format souhaité (et souhaitable) 2. Personnaliser OpenOffice 2.3 3. Utiliser les tableaux 4. Insérer une image dans un traitement

Plus en détail

MODE OPERATOIRE OPENOFFICE BASE

MODE OPERATOIRE OPENOFFICE BASE MODE OPERATOIRE OPENOFFICE BASE Openoffice Base est un SGBDR : Système de Gestion de Base de Données Relationnelle. L un des principaux atouts de ce logiciel est de pouvoir gérer de façon efficace et rapide

Plus en détail

Projet de Base de données

Projet de Base de données Julien VILLETORTE Licence Informatique Projet de Base de données Année 2007-2008 Professeur : Marinette Savonnet Sommaire I) Introduction II) III) IV) Diagrammes a. Diagramme Use Case b. Diagramme de classes

Plus en détail

La gestion des boîtes aux lettres partagées

La gestion des boîtes aux lettres partagées La gestion des boîtes aux lettres partagées La gestion des boîtes aux lettres partagées - page Présentation du module Partage de mail. Qu'est ce qu'une boîte aux lettres partagée? Il s'agit d'une boîte

Plus en détail

Module 2 Création d un formulaire simple

Module 2 Création d un formulaire simple Form Builder Développement d un formulaire Sauvegarde d un formulaire Établir une connexion avec le serveur Fenêtre de navigation Assistant de création de blocs (Data Block Wizard) Assistant de mise en

Plus en détail

Groupe Eyrolles, 2003, ISBN : 2-212-11317-X

Groupe Eyrolles, 2003, ISBN : 2-212-11317-X Groupe Eyrolles, 2003, ISBN : 2-212-11317-X 3 Création de pages dynamiques courantes Dans le chapitre précédent, nous avons installé et configuré tous les éléments indispensables à la mise en œuvre d une

Plus en détail

Conception et Implémentation

Conception et Implémentation I. INTRODUCTION Dans ce chapitre on va définir la conception de notre site web dynamique et nous expliquons les étapes de réalisation, les outils utilisés et l interface principale ainsi que les différentes

Plus en détail

Dossier de souscription

Dossier de souscription Dossier de souscription Conception d un site internet avec Proto-Site Vous avez la possibilité de souscrire directement en ligne sur http://www.proto-site.com ou bien par courrier en renvoyant les six

Plus en détail

Cours 1 : introduction

Cours 1 : introduction Cours 1 : introduction Modèle entité-association Exemple : Deux entités (produit et dépôt) sont mises en relation (stock). Une entité doit être constituée d un identifiant et peut être complétée par des

Plus en détail

Création et utilisation de la boutique

Création et utilisation de la boutique Création et utilisation de la boutique Ce guide a pour but de présenter l organisation et le fonctionnement de l outil boutique de Sopixi, ainsi que les fonctions de base, nécessaire au bon fonctionnement

Plus en détail

Procédure de fin d année L inventaire Total ou Partiel

Procédure de fin d année L inventaire Total ou Partiel Procédure de fin d année L inventaire Total ou Partiel Etudes Informatiques & Services 20, boulevard Bonne-Nouvelle, 35600 Redon Tél. : 02 99 72 15 15 - Fax : 02 99 72 32 65 E-Mail : info@eis-informatique.com

Plus en détail

MANUEL DE FORMATION DE CONVERSION EN BASES DE DONNÉES

MANUEL DE FORMATION DE CONVERSION EN BASES DE DONNÉES MANUEL DE FORMATION DE CONVERSION EN BASES DE DONNÉES VERSION 6.03 1, rue de la Martinerie 78610 LE PERRAY EN YVELINES SUPPORT TECHNIQUE Tél. : +33-(02).99.73.52.06 Adresse e-mail : support@euroid.fr Site

Plus en détail

LANDPARK SNMP LANDPARK SNMP : INVENTORIER RAPIDEMENT TOUS LES ÉLÉMENTS ACTIFS DE VOS RÉSEAUX

LANDPARK SNMP LANDPARK SNMP : INVENTORIER RAPIDEMENT TOUS LES ÉLÉMENTS ACTIFS DE VOS RÉSEAUX LANDPARK SNMP Solutions complètes d'inventaire, de gestion de parc et de helpdesk ITIL Avril 2014 LANDPARK SNMP : INVENTORIER RAPIDEMENT TOUS LES ÉLÉMENTS ACTIFS DE VOS RÉSEAUX «Avec Landpark Snmp, réalisez

Plus en détail

Hotellerie. Guide de l'utilisateur

Hotellerie. Guide de l'utilisateur Hotellerie Guide de l'utilisateur Table des matières Hotellerie... 4 Bienvenue... 5 Demarrage... 6 Sélection de dossier... 7 Fichier exemple... 8 Paramétrage... 9 Général... 10 Création de société... 11

Plus en détail

Tutoriel de création d une application APEX

Tutoriel de création d une application APEX Tutoriel de création d une application APEX 5-Création de deux pages, de vue d ensemble et de saisie des écritures 5.1 Visualisation et modification d une page Cliquons sur l icône «Page 1» pour accéder

Plus en détail

Cours 7 : Langage de définition, manipulation et contrôle des données

Cours 7 : Langage de définition, manipulation et contrôle des données Cours 7 : Langage de définition, manipulation et contrôle des données Objets d une base de données Dans un schéma Tables, vues Index, clusters, séquences, synonymes Packages, procédures, fonctions, déclencheurs

Plus en détail

Introduction au bases de données Access

Introduction au bases de données Access Introduction au bases de données Access Marielle Delhom Tr1 2006-2007 Plan I - Prise en main d'access II - Les tables III - Les requêtes IV - Les formulaires V - Les états Marielle Delhom Tr2 2006-2007

Plus en détail

INITIATION ACCESS. Par Lionel COSTE ABSALON Formations

INITIATION ACCESS. Par Lionel COSTE ABSALON Formations INITIATION ACCESS Par Lionel COSTE ABSALON Formations Vocabulaire et structure d'une base de données Reprenons notre base Access. Dès sa création, avant même de saisir la moindre donnée, on peut se rendre

Plus en détail

Dossier I Découverte de Base d Open Office

Dossier I Découverte de Base d Open Office ETUDE D UN SYSTEME DE GESTION DE BASE DE DONNEES RELATIONNELLES Définition : Un SGBD est un logiciel de gestion des données fournissant des méthodes d accès aux informations. Un SGBDR permet de décrire

Plus en détail

Rapport de Mini-Projet c++ Gestion de Réservation Hôtelière

Rapport de Mini-Projet c++ Gestion de Réservation Hôtelière Rapport de Mini-Projet c++ Gestion de Réservation Hôtelière Année universitaire : 2007/2008 1 Table des matières Tables des matières...1 Introduction 2 Chapitre 1: Etude des besoins...3 Introduction...3

Plus en détail

La gestion des ressources

La gestion des ressources La gestion des ressources La gestion des ressources - page 1 1 Présentation du module Ressource 1.1 Une ressource dans l'application OBM Une ressource dans l'application OBM est la représentation virtuelle

Plus en détail

LibreOffice Calc : introduction aux tableaux croisés dynamiques

LibreOffice Calc : introduction aux tableaux croisés dynamiques Fiche logiciel LibreOffice Calc 3.x Tableur Niveau LibreOffice Calc : introduction aux tableaux croisés dynamiques Un tableau croisé dynamique (appelé Pilote de données dans LibreOffice) est un tableau

Plus en détail

I DIFACT. COGESTIB SA I DIFACT (Facturation Diverse) Page 1 / 22

I DIFACT. COGESTIB SA I DIFACT (Facturation Diverse) Page 1 / 22 I DIFACT 1. Choix de la société de travail... 2 2. Saisie d une facture diverse... 3 2.1. Sélection du client à facturer... 3 2.2. La saisie de facture : les différentes zones obligatoires... 6 2.3. Recherche

Plus en détail

LANDPARK ACTIVE DIRECTORY OPEN/LDAP

LANDPARK ACTIVE DIRECTORY OPEN/LDAP LANDPARK ACTIVE DIRECTORY OPEN/LDAP Solutions complètes d'inventaire, de gestion de parc et de helpdesk ITIL Avril 2014 LANDPARK ACTIVE DIRECTORY /OPENLDAP INDISPENSABLE POUR INTÉGRER AUTOMATIQUEMENT TOUS

Plus en détail

Gérer un site internet simple

Gérer un site internet simple TUTORIEL Gérer un site internet simple Pourquoi avoir un site internet? Table of Contents Table of Contents... 2 Étape 1 : créer un compte Google (Gmail)... 3 Etape 2 : créer un site internet Google...

Plus en détail

Site Web de paris sportifs

Site Web de paris sportifs HENAUD Benoît Numéro d auditeur 05-39166 Version V1.2 Date de mise à jour 31/03/2008 1/21 Table des matières 1. Objectif du document... 3 2. Présentation... 3 2.1. Présentation du projet... 3 2.2. Situation

Plus en détail

FACTURATION. Menu. Fonctionnement. Allez dans le menu «Gestion» puis «Facturation» 1 Descriptif du dossier (onglet Facturation)

FACTURATION. Menu. Fonctionnement. Allez dans le menu «Gestion» puis «Facturation» 1 Descriptif du dossier (onglet Facturation) FACTURATION Menu Allez dans le menu «Gestion» puis «Facturation» Fonctionnement 1 Descriptif du dossier (onglet Facturation) 2 Maintenance des articles 3 Edition des articles 4 Saisie des factures 5 Validation

Plus en détail

Version 1.0 du 25 Juin 2012. Guide d utilisation du releve Web

Version 1.0 du 25 Juin 2012. Guide d utilisation du releve Web Version 1.0 du 25 Juin 2012 Guide d utilisation du releve Web Table des matières 1 But de ce document... 3 2 Comment accéder au Relevé Web?... 4 2.1 Adresse du site web... 4 2.2 Authentification... 4 2.2.1

Plus en détail

Le modèle de données

Le modèle de données Le modèle de données Introduction : Une fois que l étude des besoins est complétée, deux points importants sont à retenir : Les données du système étudié Les traitements effectués par le système documentaire.

Plus en détail

Logiciel de gestion de cours Manuel d'utilisation

Logiciel de gestion de cours Manuel d'utilisation Logiciel de gestion de cours 08.11.2009 bonobo@mvsi.ch Table des matières 1. Préambule 1 2. Fichiers 2.1 Texte par défaut 1 2.2 Langues 1 2.3 Base de données 1 2.4 Quitter 1 3. Participants Page 3.1 Liste

Plus en détail

Architecture applicative de l application Web

Architecture applicative de l application Web Architecture applicative de l application Web Principes d organisation de l application PHP Gsb-AppliFrais Les principes d'organisation de l'application s'inspirent des travaux réalisés autour du contexte

Plus en détail

Bases de données relationnelles

Bases de données relationnelles Module B210 Bases de données relationnelles Travaux pratiques TP avec Oracle XE TP avec MySQL Gérard-Michel Cochard Travaux Pratiques avec Oracle XE Contenu : 1 - Installation et prise en main 2 - Un exemple

Plus en détail

SOMMAIRE... 1 ESPACE DU CLUB...

SOMMAIRE... 1 ESPACE DU CLUB... Documentation Extraclub Page 1/11 Sommaire SOMMAIRE... 1 ESPACE DU CLUB... 2 INTRODUCTION... 2 Bien utiliser la gestion du club... 2 Termes utilisés dans cet espace... 2 Par quoi commencer?... 2 L onglet

Plus en détail

UFR de Mathématiques et Informatique

UFR de Mathématiques et Informatique UFR de Mathématiques et Informatique Licence professionnelle "Les métiers de l'internet" Réf. Regles_MCD_MPD.doc Module BD1 (Partiel et examen) Date dernière version : Avril 2002 Diffusion : apprenants

Plus en détail

1. Nouvelle gestion des commandes

1. Nouvelle gestion des commandes 1. Nouvelle gestion des commandes INTRODUCTION La gestion des commandes a été largement remaniée en vue essentiellement de préparer l'intégration du protocole Pharma-ML. Tous les programmes devant faire

Plus en détail

Sites web propriétaires

Sites web propriétaires Ce document est disponible à : C:\Users\pc_samba\Documents\Doc sites prop.docx Sommaire 1 Introduction... 3 2 Création du mini-site... 4 2.1 Autorisation de création... 4 2.2 Création de votre site Web...

Plus en détail

Encryptions, compression et partitionnement des données

Encryptions, compression et partitionnement des données Encryptions, compression et partitionnement des données Version 1.0 Grégory CASANOVA 2 Compression, encryption et partitionnement des données Sommaire 1 Introduction... 3 2 Encryption transparente des

Plus en détail

Informatique Initiation aux requêtes SQL. Sommaire

Informatique Initiation aux requêtes SQL. Sommaire cterrier.com 1/14 04/03/2008 Informatique Initiation aux requêtes SQL Auteur : C. Terrier ; mailto:webmaster@cterrier.com ; http://www.cterrier.com Utilisation : Reproduction libre pour des formateurs

Plus en détail

Notice Générale - MODULE CLIENTS. I. Description générale du module. II. La liste des clients a. Accès

Notice Générale - MODULE CLIENTS. I. Description générale du module. II. La liste des clients a. Accès - MODULE CLIENTS L affichage peut être différent suivant votre paramétrage mais le principe reste le même. I. Description générale du module Le module clients permet: de constituer un annuaire des clients

Plus en détail

Modèle relationnel Création et modification des relations en SQL

Modèle relationnel Création et modification des relations en SQL Modèle relationnel Création et modification des relations en SQL ENT - Clé sql2009 BD - Mírian Halfeld-Ferrari p. 1 Insertion dans une relation Pour insérer un tuple dans une relation: insert into Sailors

Plus en détail

Vous devez alors choisir votre UNIQUE mot de passe à retenir.

Vous devez alors choisir votre UNIQUE mot de passe à retenir. Découverte KEEPASS Vous voilà sur l'interface principale de Keepass. Pour l'instant, tout est grisé ou presque et votre interface devrai ressembler à ceci : 1. En français! Pour passer l'interface en français,

Plus en détail

Bases de données avancées Triggers

Bases de données avancées Triggers Bases de données avancées Triggers Wies law Zielonka 12 décembre 2009 Résumé Ces notes ne sont pas corrigées, mais peut-être vous les trouverez quand même utiles pour préparer l examen ou projet. Ne pas

Plus en détail

1. Introduction... 2. 2. Création d'une macro autonome... 2. 3. Exécuter la macro pas à pas... 5. 4. Modifier une macro... 5

1. Introduction... 2. 2. Création d'une macro autonome... 2. 3. Exécuter la macro pas à pas... 5. 4. Modifier une macro... 5 1. Introduction... 2 2. Création d'une macro autonome... 2 3. Exécuter la macro pas à pas... 5 4. Modifier une macro... 5 5. Création d'une macro associée à un formulaire... 6 6. Exécuter des actions en

Plus en détail

DOSSIER D'ACTIVITES SUR LE PHP N 03 Créer une base de données MySQL avec PHPMyAdmin

DOSSIER D'ACTIVITES SUR LE PHP N 03 Créer une base de données MySQL avec PHPMyAdmin DOSSIER D'ACTIVITES SUR LE PHP N 03 Créer une base de données MySQL avec PHPMyAdmin Objectifs : Apprendre à l apprenant à lancer un serveur local «Apache» Apprendre à l'apprenant à lancer un serveur MySQL

Plus en détail

Saisie de données dans plusieurs tables

Saisie de données dans plusieurs tables Saisie de données dans plusieurs tables Lors de l arrivée d un nouvel adhérent, il va falloir saisir plusieurs types d informations réparties dans des tables différentes, mais regroupées dans un même formulaire.

Plus en détail

Maîtriser le backend

Maîtriser le backend 4 Maîtriser le backend Les nouveaux utilisateurs de Magento sont souvent impressionnés par la qualité de son interface d administration, mais ils en redoutent aussi la richesse fonctionnelle. Connaître

Plus en détail

COMMANDES SQL... 2 COMMANDES DE DEFINITION DE DONNEES... 2

COMMANDES SQL... 2 COMMANDES DE DEFINITION DE DONNEES... 2 SQL Sommaire : COMMANDES SQL... 2 COMMANDES DE DEFINITION DE DONNEES... 2 COMMANDES DE MANIPULATION DE DONNEES... 2 COMMANDES DE CONTROLE TRANSACTIONNEL... 2 COMMANDES DE REQUETE DE DONNEES... 2 COMMANDES

Plus en détail

Compétences Business Objects - 2014

Compétences Business Objects - 2014 Compétences Business Objects - 2014 «Mars-Juin 2014. Réf : Version 1 Page 1 sur 34 Sommaire CONTEXTE DE LA REMISE A NIVEAU EN AUTOFORMATION... 3 1. MODELISATION... 4 1.1 DESCRIPTION FONCTIONNEL DE L'APPLICATION

Plus en détail

Programmation orientée objet en langage JAVA

Programmation orientée objet en langage JAVA Connexion à une base de données avec JDBC Programmation orientée objet en langage JAVA Connexion à une base de données avec JDBC Claude Duvallet Université du Havre UFR Sciences et Techniques 25 rue Philippe

Plus en détail

Création d un catalogue en ligne

Création d un catalogue en ligne 5 Création d un catalogue en ligne Au sommaire de ce chapitre Fonctionnement théorique Définition de jeux d enregistrements Insertion de contenu dynamique Aperçu des données Finalisation de la page de

Plus en détail

1. Introduction...2. 2. Création d'une requête...2

1. Introduction...2. 2. Création d'une requête...2 1. Introduction...2 2. Création d'une requête...2 3. Définition des critères de sélection...5 3.1 Opérateurs...5 3.2 Les Fonctions...6 3.3 Plusieurs critères portant sur des champs différents...7 3.4 Requête

Plus en détail

AURELIE Gestion Commerciale Mode d emploi pour achats

AURELIE Gestion Commerciale Mode d emploi pour achats 1/ But :... 3 2/ Procédure d achat :... 3 3/ Pré-requis :... 3 4/ Génération des prévisionnels de commandes fournisseurs :... 3 4.1/ Comment y aller?... 3 4.2/ Les filtres :... 3 4.3/ Calculs et conditions

Plus en détail

SCIE : Site Internet

SCIE : Site Internet Page 1 / 30 SCIE : Site Internet Présentation du nouveau site Internet du de l Etat (SCIE). Dans cette présentation, vous découvrirez les points suivants : 1. Adresse du site. 2. Configuration requise.

Plus en détail

Tutoriel d'utilisation du site PEEP

Tutoriel d'utilisation du site PEEP Tutoriel d'utilisation du site PEEP Intro Le site, ape-niort.peep.asso.fr, est géré par un système de gestion de contenu (ici Mura CMS). Un CMS permet, entre autre, de générer un site de manière rapide

Plus en détail

PHP & BD. PHP & Bases de données. Logiciels & matériels utilisés. Bases de données et Web

PHP & BD. PHP & Bases de données. Logiciels & matériels utilisés. Bases de données et Web PHP & Bases de données La quantité de données utilisée par certains sites web nécessite l'utilisation d'une base de données Il faut donc disposer d'un SGBD (mysql, postgresql, oracle, ) installé sur un

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION DE LA PLATEFORME D ENVOI DE COURRIELS

GUIDE D UTILISATION DE LA PLATEFORME D ENVOI DE COURRIELS GUIDE D UTILISATION DE LA PLATEFORME D ENVOI DE COURRIELS Table des matières Présentation de la plateforme d envoi de courriels... 4 1- Gestion des contacts... 5 1.1. Base de données... 5 1.1.1- Création

Plus en détail

420-PK6-SL Banques de données Avancées LES VUES

420-PK6-SL Banques de données Avancées LES VUES 420-PK6-SL Banques de données Avancées LES VUES CAS D'UTILISATION Prenons en exemple cette requête complexe : SELECT a.tablespace_name, a.contents, a.extent_management, a.allocation_type, a.segment_space_management,

Plus en détail

FONCTIONS DE TRAITEMENT} COUNT

FONCTIONS DE TRAITEMENT} COUNT Nom Prénom Promotion Date Buhl Damien Année 1 Groupe 2 21 Janvier 2007 CER Prosit n 22 Mots-Clés : - Requête/Langage SQL Le langage SQL (Structured Query Language) est un langage de requêtes, il permet

Plus en détail

LOGICIEL KIPICAM : Manuel d installation et d utilisation

LOGICIEL KIPICAM : Manuel d installation et d utilisation 2015 LOGICIEL KIPICAM : Manuel d installation et d utilisation Kipisoft http://w.sanchez.free.fr/product_home_overview.php 16/05/2015 SOMMAIRE 1. Présentation de l'application... 3 2. Installation de l'application...

Plus en détail

Logiciel dr.veto version 14.1.0.0

Logiciel dr.veto version 14.1.0.0 Logiciel dr.veto version 14.1.0.0 Release Note Mise à jour du 25 août 2014 Nouveautés et améliorations Tél +33 (0)5 40 16 32 42 - support@drveto.com Table des matières 1. GESTION MULTI-LOTS POUR LA REGLEME

Plus en détail

Informatique commercial : La base de données 1/14

Informatique commercial : La base de données 1/14 Informatique commercial : La base de données 1/14 Table des matières 1.Les données du modèle relationnel...3 a)l'importance de l'organisation...3 Donnée et base de données...3 b)l'organisation des données...3

Plus en détail

Contexte de SI : Journées du Patrimoine Économique niveau III

Contexte de SI : Journées du Patrimoine Économique niveau III Contexte de SI : Journées du Patrimoine Économique niveau III Introduction : Le contexte est basé sur l étude d une partie du système d information de la Chambre de commerce et d Industrie (CCI) de Dordogne

Plus en détail

Mode d'emploi site web ghb.fr

Mode d'emploi site web ghb.fr Mode d'emploi site web ghb.fr Menu de l'interface d'administration Gestion contenus: vous permet d'éditer et de créer des pages ainsi que des post-it Gestion blocs: Le site est défini en 3 zones menu,

Plus en détail

GUIDE UTILISATEUR PRESTASHOP

GUIDE UTILISATEUR PRESTASHOP GUIDE UTILISATEUR PRESTASHOP Ce guide non officiel, se veut simplement pratique pour une prise en main facile de l'excellent soft PrestaSHOP. Un peu d'infos sur PrestaShop Où trouver PrestaShop? => sur

Plus en détail

TP Contraintes - Triggers

TP Contraintes - Triggers TP Contraintes - Triggers 1. Préambule Oracle est accessible sur le serveur Venus et vous êtes autorisés à accéder à une instance licence. Vous utiliserez l interface d accés SQL*Plus qui permet l exécution

Plus en détail

Oracle 12c. Programmez. Exercices et corrigés. Jérôme GABILLAUD Anne-Sophie LACROIX

Oracle 12c. Programmez. Exercices et corrigés. Jérôme GABILLAUD Anne-Sophie LACROIX Oracle 12c Programmez avecsqletpl/sql Exercices et corrigés Téléchargement www.editions-eni.fr 90 QCM 93 travaux pratiques et leurs corrigés Près de 28 H de mise en pratique Jérôme GABILLAUD Anne-Sophie

Plus en détail

1 Modélisation d une base de données pour une société de bourse

1 Modélisation d une base de données pour une société de bourse IN306 : Corrigé SID Christophe Garion 18 octobre 2010 Ce document est un corrigé succinct de l examen du module IN306. 1 Modélisation d une base de données pour une société de bourse Une

Plus en détail

Trier les ventes (sales order) avec Vtiger CRM

Trier les ventes (sales order) avec Vtiger CRM Trier les ventes (sales order) avec Vtiger CRM Dans l'activité d'une entreprise, on peut avoir besoin d'un outil pour trier les ventes, ce afin de réaliser un certain nombre de statistiques sur ces ventes,

Plus en détail

PPE 3.1.b. Gestion des frais : Mode d'emplois de l'application GSB Fiche de Frais ITIN BTS SIO A2 AUBRUN - HUERTAS - LE MEUT - RIDEAU

PPE 3.1.b. Gestion des frais : Mode d'emplois de l'application GSB Fiche de Frais ITIN BTS SIO A2 AUBRUN - HUERTAS - LE MEUT - RIDEAU ITIN BTS SIO A2 PPE 3.1.b Gestion des frais : Mode d'emplois de l'application GSB Fiche de Frais AUBRUN - HUERTAS - LE MEUT - RIDEAU 1 Sommaire I- Arborescence des Forms... 3 II- Diagramme de classe...

Plus en détail

Projet MVC-CD. Comportement de VP lors du déploiement itératif et incrémental du MPD vers la base de données cible

Projet MVC-CD. Comportement de VP lors du déploiement itératif et incrémental du MPD vers la base de données cible Projet MVC-CD Comportement de VP lors du déploiement itératif et incrémental du MPD vers la base de données cible Créé par S. Berberat, le 23 octobre.2014 Modifié par S. Berberat, le 29 octobre 2014 Page

Plus en détail