POUR UN AGIR INTÉGRÉ. COMPLICE Conseil d Orientation et de Mobilisation des Partenaires Locaux pour l Intervention des Communautés de l Énergie

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "POUR UN AGIR INTÉGRÉ. COMPLICE Conseil d Orientation et de Mobilisation des Partenaires Locaux pour l Intervention des Communautés de l Énergie"

Transcription

1 POUR UN AGIR INTÉGRÉ COMPLICE Conseil d Orientation et de Mobilisation des Partenaires Locaux pour l Intervention des Communautés de l Énergie Présentation au colloque «Agir pour et avec l usager, ses proches et la population pour de meilleurs services sociaux et de santé» 8 décembre

2 Présentation par: Lucie Carrier, organisatrice communautaire, CIUSSS MCQ Éric Tremblay, adjoint à la direction de santé publique et responsabilité populationnelle, CIUSSS MCQ Réjean Veillette, directeur général, CDC du Centre-de-la-Mauricie

3 UN DÉPART STRATÉGIQUE Cible: Population 9 partenaires intersectoriels : Centre local d emploi de Shawinigan CIUSSS Mauricie Centre-du-Québec Collège Shawinigan Commission scolaire de l Énergie Corporation de développement communautaire du Centre-dela-Mauricie Direction économique de Shawinigan SADC du Centre-de-la-Mauricie Sureté du Québec (poste Shawinigan) Ville de Shawinigan

4 NIVEAU DE DÉCISION Cible: Population Groupes Niveau stratégique Conseil d orientation et de mobilisation des partenaires locaux pour l intervention des communautés de l Énergie Responsabilité populationnelle et développement des communautés en lien avec les stratégies reconnues en Santé publique Individus La trajectoire de vie 0-35 ans

5 NIVEAU STRATÉGIQUE Cible: Population Groupes Population implication citoyenne indirecte Engagement des leaders stratégiques de s ouvrir et de s appuyer sur la participation des citoyens concernés et sur l ensemble des organisations locales Réflexions et discussions sur les enjeux du territoire par le niveau stratégique ont orienté 7 cibles de travail, incluant les phases transitoires. Engagement des leaders Grande implication des directeurs généraux dans l animation de l ensemble de la démarche COMPLICE. Individus

6 UNE SUITE TACTIQUE Cible: Population Cible: Groupes Du stratégique au tactique De 7 cibles de travail à 5 groupes d action relevant du COMPLICE stratégique et animés par les DG: Petite enfance Jeunes et familles Formation et emploi Intégration sociale Développement social Un contexte favorable à l engagement suscité par l espoir de changements et par la réflexion collective.

7 UNE SUITE TACTIQUE Cible: Population Cible: Groupes Les défis de l implication des partenaires, des citoyens et des communautés: L intégration des citoyens et des partenaires au-delà des consultations et des représentations / délégations La mixité (réseaux, niveaux d interventions, expertises) provoque des remises en question Le développement d un langage commun L adaptation constante aux changements Les communications Le réseautage fonctionnel

8 UNE FINALITÉ OPÉRATIONNELLE Cible: Population Cible: Groupes Défis de la participation citoyenne Comment communiquer avec les personnes? Comment rejoindre les personnes? Comment impliquer les personnes? Cible: Individus et familles Défis organisationnels La présence de nombreux organismes La mouvance des organisations L inter-influence entre partenaires

9 ET L IMPLICATION DES PERSONNES? Cible Les personnes ont une place pour exprimer, pour influencer, pour participer aux décisions (avec l accompagnement des partenaires) Actuellement Par l intermédiaire des partenaires Cible: Individus et familles À faire: Valorisation de la participation citoyenne au sein des partenaires

10 ET L IMPLICATION DES GROUPES DE CITOYENS? Population Groupe Individus et familles L agir intégré et COMPLICE : des témoignages d actions et de participations des personnes Pour et Avec les groupes Bonification de l activité «Grandissons ensemble» par la CDC Mobilisation des Maisons de jeunes et autres partenaires intersectoriels dans les transitions scolaires Jardins populaires de quartiers La VOIX des parents Laboratoire de leadership citoyen Etc.

11 ET LA PARTICIPATION CITOYENNE? Population Groupe Pour faire du sens Pour avoir une portée sur le développement des communautés Pour assurer l efficacité du changement Individus et familles

12 ET LA PARTICIPATION CITOYENNE? Population Groupe Défis organisationnels envers les partenaires Promotion de stratégies de participation citoyenne auprès des partenaires Disponibilité des gestionnaires CIUSSS et autres partenaires des structures régionales dans une implication et une présence locale Implication des intervenants en organisation communautaire Individus et familles

13 ET LA PARTICIPATION CITOYENNE? Population Défis internes du CIUSSS Exercice de la responsabilité populationnelle Soutien au développement des communautés Actions intersectorielles en lien avec les déterminants de la santé Groupe Gestion de l incertitude, des risques et des succès partagés Participation du personnel et des gestionnaires aux activités intersectorielles (versus les activités «clinique») Projet clinique Participation citoyenne Gouvernance pour y arriver Comité du CA sur la responsabilité populationnelle Individus et familles Comité de suivi de la responsabilité populationnelle Bureau de partenariat au CIUSSS

14 LA FINALITÉ Population Groupes Comment tenir le cap du COMPLICE dans la mouvance Mettre en œuvre des actions qui font «du sens» pour et avec les citoyens. Créer collectivement le sens. S adapter ensemble et périodiquement aux nouvelles réalités locales et organisationnelles. Accepter de se remettre en questions et de contribuer, avec souplesse, au sens qui génère le mouvement. Ajuster le partenariat en fonction des actions. S ajuster à la couleur des leaders et des organisations. Individus et familles

15 Questions? Commentaires? MERCI BEAUCOUP DE VOTRE ATTENTION!

AGENDA COMMUN MUNICIPALITÉ ET SANTÉ PUBLIQUE :

AGENDA COMMUN MUNICIPALITÉ ET SANTÉ PUBLIQUE : Cette présentation a été effectuée le 22 novembre 2016, au cours de la journée «Rendre l environnement bâti sain et sécuritaire pour les citoyens à l échelle municipale : on se donne les moyens!» dans

Plus en détail

Responsabilité populationnelle au Québec : l impulsion nationale, le soutien régional, la mise en œuvre locale

Responsabilité populationnelle au Québec : l impulsion nationale, le soutien régional, la mise en œuvre locale Responsabilité populationnelle au Québec : l impulsion nationale, le soutien régional, la mise en œuvre locale Martine Couture Présidente-directrice générale PLAN Définition de la responsabilité

Plus en détail

ASSEMBLÉE DES PARTENAIRES 3 novembre 2016

ASSEMBLÉE DES PARTENAIRES 3 novembre 2016 ASSEMBLÉE DES PARTENAIRES 3 novembre 2016 MOT DE BIENVENUE OUVERTURE Comité Paul Bourque, citoyen Ursula Cabral, Collective Community Services Daniel Chainey, Comité logement Lachine-Lasalle, Table habitation

Plus en détail

Psychiatre répondant au sein d une équipe de santé mentale de 1ere ligne : nouveaux défis en psychiatrie communautaire. Yvon Boucher David Robitaille

Psychiatre répondant au sein d une équipe de santé mentale de 1ere ligne : nouveaux défis en psychiatrie communautaire. Yvon Boucher David Robitaille Psychiatre répondant au sein d une équipe de santé mentale de 1ere ligne : nouveaux défis en psychiatrie communautaire Yvon Boucher David Robitaille Plan Qu est-ce qu un psychiatre répondant? Quels besoins

Plus en détail

LES PRATIQUES PORTEUSES POUR LA RÉUSSITE DE TOUS ÉTAT D AVANCEMENT DES TRAVAUX

LES PRATIQUES PORTEUSES POUR LA RÉUSSITE DE TOUS ÉTAT D AVANCEMENT DES TRAVAUX LES PRATIQUES PORTEUSES POUR LA RÉUSSITE DE TOUS ÉTAT D AVANCEMENT DES TRAVAUX Johanne Dubord, psychoéducatrice François Lafortune, directeur général adjoint CSDHR Nathalie Joannette, directrice générale

Plus en détail

Santé mentale et Premières Nations du Québec

Santé mentale et Premières Nations du Québec Santé mentale et Premières Nations du Québec Symposium Autochtones : Santé mentale et bien-être des autochtones : une question de rupture XVI e colloque de l AQRP 31 octobre 2012 1 Points présentés 1.

Plus en détail

ENSEMBLE ET PLUS LOIN!

ENSEMBLE ET PLUS LOIN! ÉQUIPE INTERVENTION JEUNESSE ENSEMBLE ET PLUS LOIN! Gilles Lapointe Coordonnateur de l Équipe Intervention Jeunesse CSSS de la Haute-Yamaska Le 10 juin 2005 Qui est-elle?(éij) Une portion du réseau intégré

Plus en détail

Comment influencer les politiques publiques pour revitaliser un quartier? Julie Bergevin et Nathalie Leroux- PRAQ

Comment influencer les politiques publiques pour revitaliser un quartier? Julie Bergevin et Nathalie Leroux- PRAQ Comment influencer les politiques publiques pour revitaliser un quartier? Julie Bergevin et Nathalie Leroux- PRAQ Salaberry-de de-valleyfield 40 036 habitants Concentration importante de ménages à faible

Plus en détail

INTERVENIR AUPRÈS DES PÈRES : PRÉOCCUPATIONS ET ENJEUX D INTERVENANT

INTERVENIR AUPRÈS DES PÈRES : PRÉOCCUPATIONS ET ENJEUX D INTERVENANT INTERVENIR AUPRÈS DES PÈRES : PRÉOCCUPATIONS ET ENJEUX D INTERVENANT Par Luc Ferland, Comité régional pour la promotion de la paternité dans Lanaudière «Pour que jamais ne cesse, l avancée sur la paternité

Plus en détail

Équipe IPCDC 21 août 2012

Équipe IPCDC 21 août 2012 Extrait du Référentiel de compétences pour relever le défi de l exercice de la responsabilité populationnelle à l intention des CSSS et de leurs partenaires Équipe IPCDC 21 août 2012 Annexe II: Rôles-types

Plus en détail

Stratégies d implantation, de déploiement et de diffusion PSI jeunesse

Stratégies d implantation, de déploiement et de diffusion PSI jeunesse Stratégies d implantation, de déploiement et de diffusion PSI jeunesse OBJECTIFS PRINCIPES DIRECTEURS STRATÉGIE : MOYENS Implantation régionale du PSI Cadre de référence régional Niveau stratégique 1 :

Plus en détail

Intégration de l approche de collaboration interprofessionnelle dans le parcours des aînés en besoin de soutien à domicile

Intégration de l approche de collaboration interprofessionnelle dans le parcours des aînés en besoin de soutien à domicile LA COLLABORATION DETOUS LES ACTEURS: DES ALLIANCES FORTES AU BÉNÉFICE DE L USAGER Intégration de l approche de collaboration interprofessionnelle dans le parcours des aînés en besoin de soutien à domicile

Plus en détail

APPROCHE PAR ET POUR LES DÉFIS DE L APPROCHE PARTICIPATIVE. 14 juin 2017 Centre de formation populaire Horizon 0-5, Projet Constellation

APPROCHE PAR ET POUR LES DÉFIS DE L APPROCHE PARTICIPATIVE. 14 juin 2017 Centre de formation populaire Horizon 0-5, Projet Constellation APPROCHE PAR ET POUR LES DÉFIS DE L APPROCHE PARTICIPATIVE 14 juin 2017 Centre de formation populaire Horizon 0-5, Projet Constellation 2 Plan de l atelier Projet ÉvalPOP L approche Par et Pour: Principes

Plus en détail

BILAN DES ACTIVITÉS DE LA CONCERTATION Enfance-Famille 1 er AVRIL 2015 AU 31 MARS 2016 ET PERSPECTIVES LES RENCONTRES. Quelques statistiques

BILAN DES ACTIVITÉS DE LA CONCERTATION Enfance-Famille 1 er AVRIL 2015 AU 31 MARS 2016 ET PERSPECTIVES LES RENCONTRES. Quelques statistiques BILAN DES ACTIVITÉS DE LA CONCERTATION Enfance-Famille 1 er AVRIL 2015 AU 31 MARS 2016 ET PERSPECTIVES 2016-2017 LES RENCONTRES Quelques statistiques Le nombre de rencontres tenues Participation moyenne

Plus en détail

DES ACTEURS DE L ENTREPRENEURIAT SENSIBILISÉS, MOBILISÉS ET IMPLIQUÉS POUR LE DÉVELOPPEMENT LOCAL!

DES ACTEURS DE L ENTREPRENEURIAT SENSIBILISÉS, MOBILISÉS ET IMPLIQUÉS POUR LE DÉVELOPPEMENT LOCAL! DES ACTEURS DE L ENTREPRENEURIAT SENSIBILISÉS, MOBILISÉS ET IMPLIQUÉS POUR LE DÉVELOPPEMENT LOCAL! DÉROULEMENT DE LA PRÉSENTATION Description sommaire du projet Présentation de la coordonnatrice Étapes

Plus en détail

Bénévolats nouveaux, approches nouvelles

Bénévolats nouveaux, approches nouvelles Bénévolats nouveaux, approches nouvelles Changements en cours et défis actuels en action bénévole Atelier pratique Colloque RQIIAC 2012 V é r o n i q u e P l o u f f e e t D e n i s e D e n i s R é s e

Plus en détail

VOIR LES CHOSES D UN AUTRE ŒIL

VOIR LES CHOSES D UN AUTRE ŒIL VOIR LES CHOSES D UN AUTRE ŒIL Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec M. Martin Beaumont Président-directeur général 2016-03-30 www.ciusssmcq.ca

Plus en détail

Les pratiques exemplaires du réseau de cancérologie du Québec

Les pratiques exemplaires du réseau de cancérologie du Québec Par Brigitte Coté Édith Lavoie Christine Mimeault Réseau régional de cancérologie et Agence de la santé et des services sociaux du Saguenay Lac-Saint-Jean Les pratiques exemplaires du réseau de cancérologie

Plus en détail

LA GOUVERNANCE CLINIQUE UN FACTEUR DE SUCCÈS POUR TRANSFORMER

LA GOUVERNANCE CLINIQUE UN FACTEUR DE SUCCÈS POUR TRANSFORMER LA GOUVERNANCE CLINIQUE UN FACTEUR DE SUCCÈS POUR TRANSFORMER Présenté au colloque des CII-CIR par Gertrude Bourdon Directrice générale du Centre hospitalier universitaire de Québec PLAN DE LA PRÉSENTATION

Plus en détail

Projet réalisé dans le cadre de la formation ceinture verte

Projet réalisé dans le cadre de la formation ceinture verte AMÉLIORER LE PROCESSUS DE TRAITEMENT DES REQUÊTES, EN TEMPS OPPORTUN, AFIN DE FAVORISER L IMPLICATION D USAGERS RESSOURCES DANS L ENSEMBLE DES PROJETS D AMÉLIORATION DE LA QUALITÉ ET DE LA SÉCURITÉ DES

Plus en détail

Plan d action en économie sociale

Plan d action en économie sociale Plan d action en économie sociale 2014-2015 Préambule au plan d action Étapes réalisées Depuis la signature de l entente spécifique en économie sociale - d une durée du cinq ans - en 2010, la Conférence

Plus en détail

Des démarches locales et une concertation régionale en sécurité alimentaire : un parcours inclusif et intégré en Mauricie

Des démarches locales et une concertation régionale en sécurité alimentaire : un parcours inclusif et intégré en Mauricie Des démarches locales et une concertation régionale en sécurité alimentaire : un parcours inclusif et intégré en Mauricie Lors du 13 e colloque biennal du RQIIAC tenu à Montréal les 31 mai et 1 er juin

Plus en détail

Stratégie de développement des compétences Microprogramme et Compétences en action

Stratégie de développement des compétences Microprogramme et Compétences en action INITIATIVE SUR LE PARTAGE DES CONNAISSANCES ET LE DÉVELOPPEMENT DES COMPÉTENCES (IPCDC) Stratégie de développement des compétences Microprogramme et Compétences en action Jean Rochon Mary McCowan Diane

Plus en détail

6 enjeux 20 orientations 52 objectifs 128 actions

6 enjeux 20 orientations 52 objectifs 128 actions Vision Maskinongé est une coalition d organisations et d individus impliqués pour favoriser un développement socioéconomique cohérent et intégré des municipalités de la MRC de Maskinongé. De leur travail

Plus en détail

Au-delà des programmes ministériels : missions de l État, architecture de programmes budgétaires et évaluation

Au-delà des programmes ministériels : missions de l État, architecture de programmes budgétaires et évaluation Au-delà des programmes ministériels : missions de l État, architecture de programmes budgétaires et évaluation Par Richard Marceau et Pierre Cliche CREXE et L Observatoire ENAP Le 18 novembre 2011 1 Plan

Plus en détail

SYNTHÈSE DE L ÉVALUATION PÉRIODIQUE DU BACCALAURÉAT EN TRAVAIL SOCIAL (7798)

SYNTHÈSE DE L ÉVALUATION PÉRIODIQUE DU BACCALAURÉAT EN TRAVAIL SOCIAL (7798) SYNTHÈSE DE L ÉVALUATION PÉRIODIQUE DU BACCALAURÉAT EN TRAVAIL SOCIAL (7798) 1. LE PROGRAMME Historique Le programme de baccalauréat en travail social de l Université du Québec en Outaouais en est à sa

Plus en détail

Planification stratégique

Planification stratégique Planification stratégique 2013-2016 Planification stratégique La démarche visant à se doter du plan stratégique a associé plus de 200 personnes En 1873, la Congrégation des Sœurs de la Providence fondait

Plus en détail

DÉVELOPPER UNE ÉQUIPE DE CHAMPIONS

DÉVELOPPER UNE ÉQUIPE DE CHAMPIONS DÉVELOPPER UNE ÉQUIPE DE CHAMPIONS ACQUÉRIR LE SAVOIR-FAIRE ET LE SAVOIR-ÊTRE POUR LE PLEIN POTENTIEL DE VOS RESSOURCES HUMAINES Sommaire MITRA est une entreprise active depuis 1990 dans les domaines de

Plus en détail

Une vision partagée et complémentaire entre gestionnaires et oc, c est possible!

Une vision partagée et complémentaire entre gestionnaires et oc, c est possible! Une vision partagée et complémentaire entre gestionnaires et oc, c est possible! Présentation préparée par: Claudette Girard et Chantal Goyette En collaboration avec Nicolas Fortin et Richard Allaire Colloque

Plus en détail

Objectifs de la présentation

Objectifs de la présentation Cette présentation a été effectuée le 8 décembre 2015, au cours de la journée «Exercer la responsabilité populationnelle en maladies chroniques : s inspirer d expériences prometteuses intégrant le modèle

Plus en détail

Stratégie jeunesse et environnement : quelles intégrations possibles?

Stratégie jeunesse et environnement : quelles intégrations possibles? Stratégie jeunesse et environnement : quelles intégrations possibles? Commentaire déposé par le Conseil régional de l environnement de Lanaudière dans le cadre de la consultation Destination 2030 du Secrétariat

Plus en détail

38e congrès de la Société de criminologie du Québec

38e congrès de la Société de criminologie du Québec APPEL À COMMUNIICATIIONS Date limite 21 décembre 2016 38e congrès de la Société de criminologie du Québec Intervenir en contexte de vulnérabilité : mieux connaitre pour mieux agir Vous êtes cordialement

Plus en détail

Le leadership médical en action : Concilier qualité des soins et efficience (Exemples d ailleurs)

Le leadership médical en action : Concilier qualité des soins et efficience (Exemples d ailleurs) Le leadership médical en action : Concilier qualité des soins et efficience (Exemples d ailleurs) Colloque sur la gouvernance médicale Agence de la santé et des services sociaux de la Montérégie Léonard

Plus en détail

INITIATIVE AIDES PHASE II BESOINS DES ENFANTS, PARTAGE DES RESPONSABILITÉS ET COHÉRENCE DES ACTIONS ENVERS EUX

INITIATIVE AIDES PHASE II BESOINS DES ENFANTS, PARTAGE DES RESPONSABILITÉS ET COHÉRENCE DES ACTIONS ENVERS EUX INITIATIVE AIDES PHASE II BESOINS DES ENFANTS, PARTAGE DES RESPONSABILITÉS ET COHÉRENCE DES ACTIONS ENVERS EUX Présentation de résultats finaux 13 décembre 2016 Actuellement financée par le ministère de

Plus en détail

Objectifs de la présentation

Objectifs de la présentation Concilier santé sexuelle et réussite éducative: l ultime défi de l éducation à la sexualité à l école Joanne Otis, chercheure principale Louise Gaudreau, co-chercheure principale Francine Duquet, co-chercheure

Plus en détail

LE TRAVAIL SOCIAL COMMUNAUTAIRE (POWERPOINT DISPONIBLE SUR DEMANDE) 2011

LE TRAVAIL SOCIAL COMMUNAUTAIRE (POWERPOINT DISPONIBLE SUR DEMANDE) 2011 Fiche technique LE TRAVAIL SOCIAL COMMUNAUTAIRE (POWERPOINT DISPONIBLE SUR DEMANDE) 2011 TRAVAILLEURS SOCIAUX 1. ELEMENTS DE DEFINITION A. L individu est acteur dans la communauté : ACTEUR : L habitant

Plus en détail

Les suivis systématiques de clientèles

Les suivis systématiques de clientèles Les suivis systématiques de clientèles Un apport aux projets cliniques, à la gestion des maladies chroniques et à la mise en œuvre des réseaux intégrés de services 1 Plan de la présentation Quelques constats

Plus en détail

La cogestion. GMF-CIUSSS de la Capitale-Nationale

La cogestion. GMF-CIUSSS de la Capitale-Nationale La cogestion GMF-CIUSSS de la Capitale-Nationale Travaux réalisés par: Direction des services multidisciplinaires Direction des soins infirmières Direction des services professionnels Direction de l enseignement

Plus en détail

POLITIQUE CULTURELLE DE LA COMMISSION SCOLAIRE DES TROIS-LACS SECTEUR JEUNES

POLITIQUE CULTURELLE DE LA COMMISSION SCOLAIRE DES TROIS-LACS SECTEUR JEUNES POLITIQUE N o 13-06-06-05 CAHIER DE GESTION POLITIQUE CULTURELLE DE LA COMMISSION SCOLAIRE DES TROIS-LACS SECTEUR JEUNES Responsabilité Entrée en vigueur Direction générale 2006-07-01 Service du secrétariat

Plus en détail

Cercle des adhérents AFNOR Lydie EVRARD 7 avril 2015

Cercle des adhérents AFNOR Lydie EVRARD 7 avril 2015 Cercle des adhérents AFNOR Lydie EVRARD 7 avril 2015 1. Mission menée en 2014 Rappel des objectifs de la mission et déroulement Eléments de diagnostic et recommandations 2. Premiers retours et points particuliers

Plus en détail

Présenté par: Anik Tremblay, Conseillère en promotion de la santé, Programme Dépendances, CIUSSS du Nord-de-l île-de-montréal Shannie Beaudoin,

Présenté par: Anik Tremblay, Conseillère en promotion de la santé, Programme Dépendances, CIUSSS du Nord-de-l île-de-montréal Shannie Beaudoin, Présenté par: Anik Tremblay, Conseillère en promotion de la santé, Programme Dépendances, CIUSSS du Nord-de-l île-de-montréal Shannie Beaudoin, Psychoéducatrice, CSDM, Mandats institutionnels, Prévention

Plus en détail

Les SIPPE et le soutien aux

Les SIPPE et le soutien aux Les SIPPE et le soutien aux familles très s vulnérables : où en sommes-nous? Laurence Le Hénaff et Monique Rainville Équipe Adaptation familiale et sociale, secteur 0-5 ans Direction de santé publique

Plus en détail

Marie-Agnès Lebreton Directrice du CSPE, Centre de pédiatrie sociale de Côte-des- Neiges Fondation du Dr Julien

Marie-Agnès Lebreton Directrice du CSPE, Centre de pédiatrie sociale de Côte-des- Neiges Fondation du Dr Julien Marie-Agnès Lebreton Directrice du CSPE, Centre de pédiatrie sociale de Côte-des- Neiges Fondation du Dr Julien Conférence «Presser le pas», Montréal 1 er novembre 2010 Tous droits réservés, Fondation

Plus en détail

DESCRIPTION DE POSTE FONDATION LUCIE ET ANDRÉ CHAGNON

DESCRIPTION DE POSTE FONDATION LUCIE ET ANDRÉ CHAGNON DESCRIPTION DE POSTE FONDATION LUCIE ET ANDRÉ CHAGNON VICE-PRÉSIDENT PARTENARIATS, APPRENTISSAGES ET CHEF DES OPÉRATIONS 2017 Décarie Recherche de Cadres. Tous droits réservés LA FONDATION LUCIE ET ANDRÉ

Plus en détail

Comité développement social Haute-Côte-Nord. Présentation Pour l activité printanière du RQDS Tadoussac, Mai 2013

Comité développement social Haute-Côte-Nord. Présentation Pour l activité printanière du RQDS Tadoussac, Mai 2013 Comité développement social Haute-Côte-Nord Présentation Pour l activité printanière du RQDS Tadoussac, Mai 2013 Au menu Historique Le rôle du CLD Le développement social HCN Le processus Les comités et

Plus en détail

DISCOURS D INCLUSION OU D EXCLUSION SOCIALE?

DISCOURS D INCLUSION OU D EXCLUSION SOCIALE? LA RHÉTORIQUE DE LA PARTICIPATION DANS LES POLITIQUES SUR LE VIEILLISSEMENT: DISCOURS D INCLUSION OU D EXCLUSION SOCIALE? Émilie Raymond U n i ver s i t é L ava l Amanda Grenier M c M a s ter U n i ver

Plus en détail

MAXIMISER SON IMPACT : L ÉVOLUTION D UNE MISSION La Fondation des Canadiens pour l enfance

MAXIMISER SON IMPACT : L ÉVOLUTION D UNE MISSION La Fondation des Canadiens pour l enfance MAXIMISER SON IMPACT : L ÉVOLUTION D UNE MISSION La Fondation des Canadiens pour l enfance ORGANISATION PHILANTHROPIQUE EN ENTREPRISE Historique du Club dans la communauté L engagement philanthropique

Plus en détail

Profil recherché de la directrice générale ou du directeur général

Profil recherché de la directrice générale ou du directeur général Profil recherché de la directrice générale ou du directeur général Attitudes Écoute et communication Engagement et ouverture Innovateur Intégrité Respect Transparence Compétences en communication et en

Plus en détail

La santé et nos municipalités:

La santé et nos municipalités: Cette présentation a été effectuée le 21 novembre 2016, au cours de la journée «La santé dans nos municipalités : l apport du droit» dans le cadre des 20es Journées annuelles de santé publique (JASP 2016).

Plus en détail

PRATIQUES DE GESTION POUR FAVORISER LA RÉUSSITE : DÉMARCHES DE QUATRE ÉCOLES SECONDAIRES

PRATIQUES DE GESTION POUR FAVORISER LA RÉUSSITE : DÉMARCHES DE QUATRE ÉCOLES SECONDAIRES PRATIQUES DE GESTION POUR FAVORISER LA RÉUSSITE : DÉMARCHES DE QUATRE ÉCOLES SECONDAIRES GUIDE D ANIMATION ACCOMPAGNANT LA VIDÉO GUIDE D ANIMATION ACCOMPAGNANT LA VIDÉO PRATIQUES DE GESTION POUR FAVORISER

Plus en détail

Prendre la route du développement social!

Prendre la route du développement social! Séminaire printanier du RQDS Prendre la route du développement social 17 mai 2013 Bienvenue à tous et toutes 2 Le soutien développé par le CRDS LES BESOINS DE SOUTIEN EXPRIMÉS PAR LES INTERVENANTES ET

Plus en détail

Une couleur qui fait la différence COMPLICITÉ SUR-MESURE INNOVATION ÉTUDE DE CAS

Une couleur qui fait la différence COMPLICITÉ SUR-MESURE INNOVATION ÉTUDE DE CAS Une couleur qui fait la différence INNOVATION COMPLICITÉ SUR-MESURE ÉTUDE DE CAS 18 septembre 2013 GROUPE PROMUTUEL, C EST Le 4 e ASSUREUR de dommages au Québec. Un groupe mutualiste qui a plus de 160

Plus en détail

Projet réalisé dans le cadre de la formation ceinture verte

Projet réalisé dans le cadre de la formation ceinture verte MAINTIEN DU SERVICE DE CLINIQUE DES VOYAGEURS À LA POPULATION DE LA MAURICIE CENTRE-DU-QUÉBEC EN RÉORGANISANT LE PROCESSUS DE VACCINATION DU CIUSSS MCQ AFIN QU IL S AUTOFINANCE Projet réalisé dans le cadre

Plus en détail

FONDS DE DÉVELOPPEMENT DES TERRITOIRES PRIORITÉS D INTERVENTION MRC DE SEPT-RIVIÈRES

FONDS DE DÉVELOPPEMENT DES TERRITOIRES PRIORITÉS D INTERVENTION MRC DE SEPT-RIVIÈRES FONDS DE DÉVELOPPEMENT DES TERRITOIRES PRIORITÉS D INTERVENTION MRC DE SEPT-RIVIÈRES Le Pacte fiscal transitoire signé le 5 novembre 2014 entre le gouvernement du Québec et les représentants municipaux

Plus en détail

Mieux agir ensemble pour réussir le développement collectif. Contenu. Développement collectif. 1- De quoi parle-t-on? 2- Résultats, limites et enjeux

Mieux agir ensemble pour réussir le développement collectif. Contenu. Développement collectif. 1- De quoi parle-t-on? 2- Résultats, limites et enjeux Mieux agir ensemble pour réussir le développement collectif Denis Bourque Chaire de recherche du Canada en organisation communautaire, UQO Rouyn-Noranda, 25 février 2015 Contenu 1- De quoi parle-t-on?

Plus en détail

Saisir l opportunité!

Saisir l opportunité! DE L OUEST-DE-L ÎLE Saisir l opportunité! État de situation de la primauté de la personne dans les services communautaires en santé mentale Colloque Pour une parole collective en santé mentale Lévis, le

Plus en détail

Présentation d Avenir d enfants dans le contexte du Québec

Présentation d Avenir d enfants dans le contexte du Québec Présentation d Avenir d enfants dans le contexte du Québec Réseau international sur le développement et la santé des jeunes enfants - Marie Curie International Exchange Program Par Lyse Brunet, directrice

Plus en détail

RÔLES, ACTIVITÉS CLÉS ET COMPÉTENCES

RÔLES, ACTIVITÉS CLÉS ET COMPÉTENCES Direction de santé publique RÔLES, ACTIVITÉS CLÉS ET COMPÉTENCES DES SUPERVISEURS CLINIQUES DES SIPPE Janvier 2011 Comité aviseur : (par ordre alphabétique) Luce Bordeleau, agente de planification, Christiane

Plus en détail

Forum Urgence Leadership 2009 Enquête auprès des entreprises québécoises

Forum Urgence Leadership 2009 Enquête auprès des entreprises québécoises Forum Urgence Leadership 2009 Enquête auprès des entreprises québécoises Présentation des résultats Par Alain Giguère, Président, CROP inc. et Alex Vincent, Conseiller principal, Knightsbridge 1er Juin

Plus en détail

Texte Les orientations du ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport pour une école adaptée à tous ses élèves

Texte Les orientations du ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport pour une école adaptée à tous ses élèves ... EDU 1012 Difficultés d apprentissage, d adaptation et stratégies d intervention... Texte Les orientations du ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport pour une école adaptée à tous ses élèves

Plus en détail

(Groupe de peinture sur toile)

(Groupe de peinture sur toile) Art-Quartier-CommunautéQuartier-Communaut (Groupe de peinture sur toile) Portrait de la pratique Contexte et origine : Intérêt d un client en suivi à l équipe santé mentale pour l animation d un groupe

Plus en détail

Le leadership au service de l apprentissage et la Stratégie renouvelée pour l enseignement et l apprentissage des mathématiques

Le leadership au service de l apprentissage et la Stratégie renouvelée pour l enseignement et l apprentissage des mathématiques Le leadership au service de l apprentissage et la Stratégie renouvelée pour l enseignement et l apprentissage des mathématiques Symposium Diriger la réussite des élèves du printemps 29 avril 2016 Cathy

Plus en détail

URQ 2013 en Estrie Miser sur la mobilisation et l implication des communautés locales

URQ 2013 en Estrie Miser sur la mobilisation et l implication des communautés locales URQ 2013 en Estrie Miser sur la mobilisation et l implication des communautés locales La mise en place de Maisons familiales rurales au Québec Quelques résultats préliminaires d une recherche Mario Handfield,

Plus en détail

Module 4. Les outils pour faciliter la mise en œuvre. L orthophonie communautaire et le continuum de services concerté.

Module 4. Les outils pour faciliter la mise en œuvre. L orthophonie communautaire et le continuum de services concerté. Module 4 Les outils pour faciliter la mise en œuvre L orthophonie communautaire et le continuum de services concerté. La structure de ce module 1. PORTRAIT COLLECTIF LOCAL Un outil à compléter pour tracer

Plus en détail

Approche personnalisée centrée sur l usager et la communauté: un espace réflexif pour une mise en action

Approche personnalisée centrée sur l usager et la communauté: un espace réflexif pour une mise en action Approche personnalisée centrée sur l usager et la communauté: un espace réflexif pour une mise en action Annie Lambert, Ph.D. École de travail social, Université de Sherbrooke Sébastien Carrier, Ph.D.

Plus en détail

Relation avec le patient: Un univers de compétences DOCTEURE AUDREY GARCEAU OMNIPRATICIENNE - GMF DES RÉCOLLETS ET CIUSSS MCQ-CHAUR

Relation avec le patient: Un univers de compétences DOCTEURE AUDREY GARCEAU OMNIPRATICIENNE - GMF DES RÉCOLLETS ET CIUSSS MCQ-CHAUR Relation avec le patient: Un univers de compétences DOCTEURE AUDREY GARCEAU OMNIPRATICIENNE - GMF DES RÉCOLLETS ET CIUSSS MCQ-CHAUR Objectifs 1. Présenter les compétences CanMEDS 2. Expliquer les compétences

Plus en détail

Direction des services Enfance-famille-jeunesse, communautaires, Communautaire, prévention et promotion de la santé

Direction des services Enfance-famille-jeunesse, communautaires, Communautaire, prévention et promotion de la santé CLSC de Rosemont 3311, boul. Saint-Joseph Est Montréal (Québec) H1X 1W3 No téléphone : 514-524-3541 No télécopieur: 514-524-3618 BILAN ANNUEL DU PROGRAMME / SERVICES COMMUNAUTAIRES 2008-2009 ANNÉE : 2008-2009

Plus en détail

Journée de formation et de réflexion

Journée de formation et de réflexion Quelle responsabilité pour le milieu communautaire? Journée de formation et de réflexion Mercredi 23 septembre 2009 Centre Saint-Pierre #1205 Quelle responsabilité pour le milieu communautaire? Journée

Plus en détail

Projet de Politique de prévention mémoire présenté dans le cadre de la consultation du gouvernement du Québec

Projet de Politique de prévention mémoire présenté dans le cadre de la consultation du gouvernement du Québec Projet de Politique de prévention mémoire présenté dans le cadre de la consultation du gouvernement du Québec Produit par Québec en Forme Novembre 2015 À PROPOS DE QUÉBEC EN FORME Fondé en 2002, Québec

Plus en détail

OUTIL DE PLANIFICATION

OUTIL DE PLANIFICATION OUTIL DE PLANIFICATION En fonction des intentions d apprentissage et ainsi que du moment de l année, sélectionner les éléments observables appropriés et les exigences retenues. La liste des éléments observables

Plus en détail

L avenir des villes interculturelles

L avenir des villes interculturelles L avenir des villes interculturelles Colloque annuel RQVVS Victoriaville, 20 septembre 2013 Rôles et responsabilités des municipalités: Un aperçu Patrice Allard, chef de division Direction de la diversité

Plus en détail

Mise en contexte. Recherche

Mise en contexte. Recherche Équipe de recherche Chercheurs Professionnelles de recherche Sarah Dufour, Université de Montréal Carl Lacharité, Université du Québec à Trois-Rivières Louise Lemay, Université de Sherbrooke Danielle Lessard,

Plus en détail

Politiques publiques. Et si cela concernait le développement des tout-petits?

Politiques publiques. Et si cela concernait le développement des tout-petits? Politiques publiques. Et si cela concernait le développement des tout-petits? Journée régionale 03-12 : Nourrir le mouvement Hélène Potvin consultante gestion, communication et conférencière Québec en

Plus en détail

Soutenir le pouvoir d'agir des parents et des communautés pour la santé des enfants : Les façons de faire du Québec

Soutenir le pouvoir d'agir des parents et des communautés pour la santé des enfants : Les façons de faire du Québec parents et des communautés pour la santé des enfants : Les façons de faire du Québec Daniel Beauregard Institut national de santé publique du Québec parents et des communautés pour la santé des enfants

Plus en détail

Convention sur la sûreté nucléaire : Résultats de la 7 e réunion d examen tenue du 27 mars au 7 avril 2017

Convention sur la sûreté nucléaire : Résultats de la 7 e réunion d examen tenue du 27 mars au 7 avril 2017 Convention sur la sûreté nucléaire : Résultats de la 7 e réunion d examen tenue du 27 mars au 7 avril 2017 Ramzi Jammal Président de la 7 e réunion d examen de la CSN 40 e réunion de l INRA Chicago (Illinois)

Plus en détail

Formulaire de dépôt de projet d évaluation des technologies et des modes d intervention

Formulaire de dépôt de projet d évaluation des technologies et des modes d intervention Formulaire de dépôt de projet d évaluation des technologies et des modes d intervention Veuillez acheminer le formulaire de demande d évaluation d une technologie ou d un mode d intervention (ETMI) 1 complété

Plus en détail

Rencontre semestrielle de la Table des partenaires socioéconomiques. Date : Lundi 30 novembre 2015 Heure : 14 h à 16 h 30. Wifi : WirEl$Ss2016

Rencontre semestrielle de la Table des partenaires socioéconomiques. Date : Lundi 30 novembre 2015 Heure : 14 h à 16 h 30. Wifi : WirEl$Ss2016 Rencontre semestrielle de la Table des partenaires socioéconomiques Date : Lundi 30 novembre 2015 Heure : 14 h à 16 h 30 Wifi : WirEl$Ss2016 Proposition d ordre du jour 1. Accueil et mot de bienvenue par

Plus en détail

La personnalisation des services

La personnalisation des services La personnalisation des services sociaux: quand les concepts rencontrent l expérience Conférence d ouverture Journée de la recherche en première ligne Le développement de l enfant dans sa famille et sa

Plus en détail

Formation sur la gestion intégrée de l eau par bassin versant

Formation sur la gestion intégrée de l eau par bassin versant Formation sur la gestion intégrée de l eau par bassin versant Chapitre 1 Former pour mieux agir Gouvernance participative Gestion intégrée de l eau Plan de la présentation (1/2) Structure de la gestion

Plus en détail

Plan Stratégique

Plan Stratégique Plan Stratégique 2010-2014 Mission du Barreau du Québec Afin d assurer la protection du public, le Barreau du Québec maximise les liens de confiance entre les avocats et les avocates, le public et l État.

Plus en détail

Trouver l équilibre Gagner en performance

Trouver l équilibre Gagner en performance ISO 9001:2000 L évaluation de programme comme outil de développement communautaire Louise Leclerc Directrice principale Avec la collaboration de : Raymonde Beaudoin Conseillère en évaluation de programme

Plus en détail

2013-2015. Table de concertation Lutte contre la pauvreté et l exclusion sociale Domaine-du-Roy 2013-2015. Plan d action local

2013-2015. Table de concertation Lutte contre la pauvreté et l exclusion sociale Domaine-du-Roy 2013-2015. Plan d action local Table de concertation Lutte contre la pauvreté et l exclusion sociale Domaine-du-Roy 2013-2015 2013-2015 Mandat : Avec la concertation des acteurs du territoire et des actions novatrices, répondre aux

Plus en détail

Plan stratégique de la SQEP

Plan stratégique de la SQEP Plan stratégique 2010-2015 de la SQEP Version octobre 2010 Le présent document a été adopté par le CA de la SQEP et les thèmes et stratégies ont été validés par les membres de la SQEP. La consultation

Plus en détail

Corporation de développement communautaire Mékinac Plan d action BUT OBJECTIFS MOYENS PERSONNES REJOINTES PERSONNE(S) RESPONSABLE(S)

Corporation de développement communautaire Mékinac Plan d action BUT OBJECTIFS MOYENS PERSONNES REJOINTES PERSONNE(S) RESPONSABLE(S) 1. 1. VOLET FORMATION Corporation de communautaire Mékinac Plan d action 2012-2013 Aider les groupes à Session de formation sur Coordonnateurs (trices) Directrice et agente de comprendre les rôles, les

Plus en détail

LES TROIS LEVIERS STRATÉGIQUES DE LA RÉUSSITE DU CHANGEMENT TECHNOLOGIQUE

LES TROIS LEVIERS STRATÉGIQUES DE LA RÉUSSITE DU CHANGEMENT TECHNOLOGIQUE LES TROIS LEVIERS STRATÉGIQUES DE LA RÉUSSITE DU CHANGEMENT TECHNOLOGIQUE par Yves-C. Gagnon, M.Sc.(RI); MBA; Ph. D. Professeur titulaire de la Chaire Bell en technologie et organisation du travail École

Plus en détail

La démarche de développement durable de la SAQ

La démarche de développement durable de la SAQ La démarche de développement durable de la SAQ Mario Quintin, dir. Développement durable Conférences Les Affaires 19 mars 2013 Plan de présentation Nos premiers pas en développement durable Méthodologie

Plus en détail

La responsabilité de l organisme communautaire dans le réseau de la Santé et des Services sociaux

La responsabilité de l organisme communautaire dans le réseau de la Santé et des Services sociaux La responsabilité de l organisme communautaire dans le réseau de la Santé et des Services sociaux Présentée par M e Stéphanie Lelièvre au Regroupement intersectoriel des organismes communautaires de Montréal

Plus en détail

MIEUX COMPRENDRE LES ROUAGES DE L APPROVISIONNEMENT INSTITUTIONNEL

MIEUX COMPRENDRE LES ROUAGES DE L APPROVISIONNEMENT INSTITUTIONNEL MIEUX COMPRENDRE LES ROUAGES DE L APPROVISIONNEMENT INSTITUTIONNEL Politiques, critères de développement durable et nutritionnels Ariane Courville, Médecin-conseil & Marie-Eve English, Nutritionniste-Diététiste

Plus en détail

DE COMPAS À COMPAS+ DÉPLOIEMENT PROVINCIAL DU COLLECTIF POUR LES

DE COMPAS À COMPAS+ DÉPLOIEMENT PROVINCIAL DU COLLECTIF POUR LES DE COMPAS À COMPAS+ DÉPLOIEMENT PROVINCIAL DU COLLECTIF POUR LES MEILLEURES PRATIQUES ET L AMÉLIORATION DES SOINS ET SERVICES DE PREMIÈRE LIGNE EN PRÉVENTION ET EN GESTION DES MALADIES CHRONIQUES BRIGITTE

Plus en détail

Mario Gagnon Directeur général de l organisme Point de Repères (Québec) Journées annuelles de Santé Publique (novembre 2010)

Mario Gagnon Directeur général de l organisme Point de Repères (Québec) Journées annuelles de Santé Publique (novembre 2010) L éthique pour guider la réflexion et influencer l élaboration des politiques publiques favorables à la santé dans le contexte de la mise en place des services d injection supervisé Mario Gagnon Directeur

Plus en détail

L hôpital universitaire doit-il s inscrire dans des actions de promotion de la santé au bénéfice des mères et des enfants?

L hôpital universitaire doit-il s inscrire dans des actions de promotion de la santé au bénéfice des mères et des enfants? Promouvoir la santé de la mère et de l enfant Quel rôle pour les hôpitaux? L hôpital universitaire doit-il s inscrire dans des actions de promotion de la santé au bénéfice des mères et des enfants? Docteur

Plus en détail

Participer activement au comité orientant Préparer l ordre du jour des rencontres collaboratives (direction, enseignants, orthophédagoque) Préparer

Participer activement au comité orientant Préparer l ordre du jour des rencontres collaboratives (direction, enseignants, orthophédagoque) Préparer Participer activement au comité orientant Préparer l ordre du jour des rencontres collaboratives (direction, enseignants, orthophédagoque) Préparer le contenu des rencontres avec les enseignants et assurer

Plus en détail

Document préparé pour le développement professionnel de l équipe des services éducatifs CSDHR Adapté des travaux de la CS des Trois Lacs (2008)

Document préparé pour le développement professionnel de l équipe des services éducatifs CSDHR Adapté des travaux de la CS des Trois Lacs (2008) Service des ressources NOM : DATE : éducatives aux jeunes AUTO-ANALYSE DES COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES DU CONSEILLER PÉDAGOGIQUE Dans le cadre de cet exercice, vous êtes invité à vous situer par rapport

Plus en détail

L expertise de santé publique au Québec: Positionnement et contribution de l INSPQ

L expertise de santé publique au Québec: Positionnement et contribution de l INSPQ L expertise de santé publique au Québec: Positionnement et contribution de l INSPQ Dr. Luc Boileau Président-directeur général Institut national de santé publique du Québec Plan de la présentation Un regard

Plus en détail

Michèle Clément, Chercheure CERSSPL-Université Laval

Michèle Clément, Chercheure CERSSPL-Université Laval Colloque AGIDD Pour une parole collective en santé mentale: États des lieux et perspectives sur la participation citoyenne 24 mai 2017, Lévis Michèle Clément, Chercheure CERSSPL-Université Laval Plan de

Plus en détail

http://www.grefops.ca/ Élaboration et validation d un outil d auto-évaluation des ressources organisationnelles et communautaires pour l offre active et la continuité des services sociaux et de santé :

Plus en détail

Agir dans son milieu Une communauté de pratiques novatrice

Agir dans son milieu Une communauté de pratiques novatrice Agir dans son milieu Une communauté de pratiques novatrice Le projet, en bref Cette initiative du Centre St Pierre propose une formule originale de transfert et de diffusion des savoirs puisqu il mise

Plus en détail

Trajectoire de soins et services

Trajectoire de soins et services Trajectoire de soins et services en santé mentale adulte Du modèle à l expérimentation Sylvie Carrière, conseillère cadre, direction des services cliniques et direction générale France Gélinas, chef clinico

Plus en détail

Réseau de lutte contre le cancer de la Montérégie. Jean Latreille md et Christine Bertrand Pour le Réseau Cancer Montérégie

Réseau de lutte contre le cancer de la Montérégie. Jean Latreille md et Christine Bertrand Pour le Réseau Cancer Montérégie Réseau de lutte contre le cancer de la Montérégie Jean Latreille md et Christine Bertrand Pour le Réseau Cancer Montérégie Objectifs de la présentation Décrire les grands principes qui nous ont guidés

Plus en détail

PLAN D ACTION

PLAN D ACTION PLAN D ACTION 2016-2019 1 PARTIE 1 L aide et l accompagnement en défense des droits La promotion, la sensibilisation et la formation L aide et l accompagnement en défense des droits Recentrer et privilégier

Plus en détail