Système d'accès à des Bases de Données Hétérogènes réparties en vue d'une aide à la décision (SABaDH)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Système d'accès à des Bases de Données Hétérogènes réparties en vue d'une aide à la décision (SABaDH)"

Transcription

1 N d ordre Année 1998 Thèse Système d'accès à des Bases de Données Hétérogènes réparties en vue d'une aide à la décision (SABaDH) Présentée devant L institut national des sciences appliquées de Lyon Pour obtenir Le grade de docteur Formation doctorale : Informatique École doctorale : École doctorale IIS Par Cécile NICOLLE (Ingénieur) Soutenue le décembre 2001 devant la Commission d examen Jury MM. Y. AMGHAR Maître de Conférence - HDR (INSA de Lyon) Rapporteur P. BAZEX Professeur (IRIT - UPS) Rapporteur C. BERRUT Chargé de recherche (CLIPS - IMAG, Grenoble) B. CHABBAT CNEDI de Lyon J-M. PINON Professeur (INSA de Lyon) Président V. PRINCE Professeur (LIRMM)

2 Système d'accès à des Bases de Données Hétérogènes réparties en vue d'une aide à la décision Résumé De nos jours, un décideur doit faire face à de nombreuses données, de types très variés, avant de prendre une décision. Il n'est alors pas aisé de trier les informations qui lui sont utiles, ni de déterminer où chercher lesdites informations. Les systèmes d'aide à la décision procurent une aide précieuse dans la recherche des informations pertinentes à une prise de décision. Néanmoins, il faut tenir compte de nombreux facteurs lors de l'élaboration d'un tel système. En effet, les données sont nombreuses, hétérogènes (textuelles, structurées, image, son, alphanumériques, etc.) et le décideur n'a pas toujours la connaissance requise pour trouver toutes les données pertinentes. Nous proposons un système qui permet de prendre en compte les bases de données existantes ainsi que l'ajout de nouvelles bases, tout en offrant au décideur la possibilité de rechercher des informations sans avoir une connaissance spécifique dans le domaine de recherche. Nous nous basons sur le principe des wrappers et médiateurs ainsi que sur le langage XML afin de rendre le système le plus générique possible. Mots-Clés: bases données hétérogènes, système accès, XML, médiateur, wrapper, aide à la décision, structure donnée, base connaissance Architecture of Access system of heterogeneous database for decision making Abstract Since all time, for decision making, decider had to be faced with access problem of all needed data to take the better decision. Nowadays, most systems provide help for this decision making. But it's always difficult to know where the decider can find relevant data. Furthermore, decider can't know type of all data which he need to make his decision. That's why we propose an architecture of an access system which allows decider ask his request in language like natural language, without more detail about their location. Our system can find this data, and provides all information in relation with searched data, these information being relevant. Our system can alleviate some deficiency about search domain. Our system uses wrapper principle, and XML as internal language and request and answer language. Two prototype have been realized, one about search in legal texts base, the other about XML interrogation of Progress base with answer in XML. Mots-Clés: heterogeneous data, access system, XML, wrapper, mediator, knowledge base, decision making, structured data. 2 / 124

3 INSA DE LYON DEPARTEMENT DES ETUDES DOCTORALES SEPTEMBRE 2000 ECOLES DOCTORALES ET DIPLOMES D ETUDES APPROFONDIES HABILITES POUR LA PERIODE ECOLES DOCTORALES N code national RESPONSABLE PRINCIPAL CORRESPONDANT INSA DEA INSA N code national RESPONSABLE DEA INSA CHIMIE DE LYON (Chimie, Procédés, Environnement) EDA206 M.D. SINOU UCBL sec Fax M.P. MOSZKOWICZ Sec Fax Chimie Inorganique Sciences et Stratégies Analytiques M.J.F.QUINSON Tél Fax Sciences et Techniques du Déchet M. P.MOSZKOWICZ Tél Fax ECONOMIE ESPACE ET MODELISATION DES COMPORTEMENTS (E 2 MC) EDA417 M A.BONNAFOUS LYON Sec Fax Mme M.ZIMMERMANN Fax Ville et Sociétés Dimensions Cognitives et Modélisation Mme M.ZIMMERMANN Tél Fax M. L.FRECON Tél Fax ELECTRONIQUE, ELECTROTECHNIQUE, AUTOMATIQUE (E.E.A.) EDA160 M. G.GIMENEZ INSA de LYON Fax Automatique Industrielle Dispositifs de l Electronique Intégrée Génie Electrique de Lyon M. M. BETEMPS Tél Fax M. D.BARBIER Tél Fax M. J.P.CHANTE Tél Fax Images et Systèmes Mme I.MAGNIN Tél Fax EVOLUTION, ECOSYSTEME, MICROBIOLOGIE, MODELISATION (E2M2) EDA403 INFORMATIQUE ET INFORMATION POUR LA SOCIETE EDA 407 INTERDISCIPLINAIRE SCIENCES- SANTE (EDISS) EDA205 MATERIAUX DE LYON UNIVERSITE LYON 1 EDA 034 M. J.P.FLANDROIS UCBL Sec Fax M. J.M.JOLION INSA de LYON Fax M. A.J.COZZONE UCBL Sec Fax M. J.JOSEPH ECL Sec Fax M. S.GRENIER Fax M. M.LAGARDE Fax M. J.M.PELLETIER Fax Analyse et Modélisation des Systèmes Biologiques Documents Multimédia, Images et Systèmes D Information Communicants Extraction des Connaissances à partir des Données Informatique et Systèmes coopératifs pour l Entreprise Biochimie Génie des Matériaux : Microstructure, Comportement Mécanique, Durabilité Matériaux Polymères et Composites M. S.GRENIER Tél Fax M. A.FLORY Tél Fax M. J.F.BOULICAUT Tél Fax M. A.GUINET Tél Fax M. M.LAGARDE Tél Fax M. R.FOUGERES Tél Fax M. H.SAUTEREAU Tél Fax Matière Condensée, Surfaces et Interfaces M. G.GUILLOT Tél Fax MATHEMATIQUES ET INFORMATION FONDAMENTALE (Math IF) EDA 409 MECANIQUE, ENERGETIQUE, GENIE CIVIL, ACOUSTIQUE (MEGA) EDA162 M. NICOLAS UCBL Fax M. J.BATAILLE ECL Sec Fax M. J.POUSIN Fax M. M.MIRAMOND Fax Analyse Numérique, Equations aux dérivées partielles et Calcul Scientifique Acoustique Génie Civil Génie Mécanique Thermique et Energétique M. G.BAYADA Tél Fax M. J.L.GUYADER Tél Fax M. M.MIRAMOND Tél Fax M. G.DALMAZ Tél Fax Mme M.LALLEMAND Tél Fax En grisé : Les Ecoles Doctorales et DEA dont l'insa est établissement principal 3 / 124

4 INSTITUT NATIONAL DES SCIENCES APPLIQUEES DE LYON Directeur : A. STORCK AUDISIO S PHYSICOCHIMIE INDUSTRIELLE BABOUX JC GEMPPM* BALLAND B PHYSIQUE DE LA MATIERE BARBIER D PHYSIQUE DE LA MATIERE BASTIDE JP THERMODYNAMIQUE APPLIQUEE BAYADA G MAPLY - MATHÉMATIQUES APPLIQUÉES DE LYON BERGER C (Mlle) PHYSIQUE DE LA MATIERE BETEMPS M AUTOMATIQUE INDUSTRIELLE BLANCHARD JM LAEPSI *** BOISSON C VIBRATIONS ACOUSTIQUES BOIVIN M MECANIQUE DES SOLIDES BOTTA H Equipe DEVELOPPEMENT URBAIN BOTTA-ZIMMERMAN M (Mme) Equipe DEVELOPPEMENT URBAIN BOULAYE G (Prof. émérite) INFORMATIQUE BRAU J CENTRE DE THERMIQUE DE LYON Thermique du bâtiment BRISSAU M GENIE ELECTRIQUE ET FERROELECTRIQUE BRUNET M MECANIQUE DES SOLIDES BRUNIE L INGENIERIE DES SYSTEMES D INFORMATION BUREAU JC THERMODYNAMIQUE APPLIQUEE CAVAILLE JY GEMPPM* CHANTE JP CEGELY**** - Composants de puissance et applications CHOCAT B UNITE DE RECHERCHE EN GENIE CIVIL Hydrologie urbaine COUSIN M UNITE DE RECHERCHE EN GENIE CIVIL Structures DOUTHEAU A CHIMIE ORGANIQUE DUFOUR R MECANIQUE DES STRUCTURES DUPUY JC PHYSIQUE DE LA MATIERE EMPTOZ H RECONNAISSANCE DES FORMES ET VISION ESNOUF C GEMPPM* EYRAUD L (Prof. émérite) GENIE ELECTRIQUE ET FERROELECTRIQUE FANTOZZI G GEMPPM* FAVREL J PRISMa PRoductique et Informatique des Systèmes Manufacturiers FAYARD JM BIOLOGIE FONCTIONNELLE, INSECTES ET INTERACTIONS FAYET M MECANIQUE DES SOLIDES FERRARIS-BESSO G MECANIQUE DES STRUCTURES FLAMAND L MECANIQUE DES CONTACTS FLEISCHMANN P GEMPPM* FLORY A INGENIERIE DES SYSTEMES D INFORMATION FOUGERES R GEMPPM* FOUQUET R GEMPPM* FRECON L INFORMATIQUE GERARD JF MATERIAUX MACROMOLECULAIRES GIMENEZ G CREATIS** GOBIN P.F. (Prof. émérite) GEMPPM* GONNARD P GENIE ELECTRIQUE ET FERROELECTRIQUE GONTRAND M GEGELY**** - Composants de puissance et applications GOUTTE R (Prof. émérite) CREATIS ** GRANGE G GENIE ELECTRIQUE ET FERROELECTRIQUE GUENIN G GEMPPM* GUICHARDANT M BIOCHIMIE ET PHARMACOLOGIE GUILLOT G PHYSIQUE DE LA MATIERE GUINET A PRISMa PRoductique et Informatique des Systèmes Manufacturiers GUYADER JL VIBRATIONS ACOUSTIQUES GUYOMAR D GENIE ELECTRIQUE ET FERROELECTRIQUE JACQUET-RICHARDET G MECANIQUE DES STRUCTURES JOLION JM RECONNAISSANCE DES FORMES ET VISION JULLIEN JF UNITE DE RECHERCHE EN GENIE CIVIL Structures JUTARD A (Prof. émérite) AUTOMATIQUE INDUSTRIELLE KASTNER R UNITE DE RECHERCHE EN GENIE CIVIL Géotechnique KOULOUMDJIAN J INGENIERIE DES SYSTEMES D INFORMATION LAGARDE M BIOCHIMIE ET PHARMACOLOGIE LALANNE M (Prof. émérite) MECANIQUE DES STRUCTURES LALLEMAND A CENTRE DE THERMIQUE DE LYON Energétique et thermique LALLEMAND M (Mme) CENTRE DE THERMIQUE DE LYON Energétique et thermique LAREAL P UNITE DE RECHERCHE EN GENIE CIVIL Géotechnique LAUGIER A PHYSIQUE DE LA MATIERE LAUGIER C BIOCHIMIE ET PHARMACOLOGIE LEJEUNE P GENETIQUE MOLECULAIRE DES MICROORGANISMES 4 / 124

5 LUBRECHT A MARTINEZ Y MAZILLE H MERLE P MERLIN J MILLET JP MIRAMOND M MOREL R MOSZKOWICZ P NARDON P (Prof. émérite) NAVARRO A NOURI A (Mme) ODET C OTTERBEIN M (Prof. émérite) PASCAULT JP PAVIC G PELLETIER JM PERA J PERACHON G PERRIAT P PERRIN J PINARD P (Prof. émérite) PINON JM PLAY D POUSIN J PREVOT P PROST R RAYNAUD M REDARCE H REYNOUARD JM RIGAL JF RIEUTORD E (Prof. émérite) ROBERT-BAUDOUY J (Mme) (Prof. émérite) ROUBY D ROUX JJ RUBEL P RUMELHART C SACADURA JF SAUTERAU H SCAVARDA S THOMASSET D TROCCAZ M UNTERREINER R VELEX P VIGIER G VINCENT A VUILLERMOZ PL (Prof. émérite) Directeurs de recherche C.N.R.S. : BERTHIER Y COTTE-PATAT N (Mme) FRANCIOSI P MANDRAND MA (Mme) QUINSON JL ROCHE A SEGUELA A Directeurs de recherche I.N.R.A. : FEBVAY G GRENIER S Directeurs de recherche I.N.S.E.R.M. : PRIGENT AF (Mme) MAGNIN I (Mme) MECANIQUE DES CONTACTS INGENIERIE INFORMATIQUE ET INDUSTRIELLE PHYSICOCHIMIE INDUSTRIELLE GEMPPM* GEMPPM* PHYSICOCHIMIE INDUSTRIELLE UNITE DE RECHERCHE EN GENIE CIVIL Hydrologie urbaine MECANIQUE DES FLUIDES LAEPSI*** BIOLOGIE FONCTIONNELLE, INSECTES ET INTERACTIONS LAEPSI*** MAPLY - MATHÉMATIQUES APPLIQUÉES DE LYON CREATIS** LEAPSI*** MATERIAUX MACROMOLECULAIRES VIBRATIONS ACOUSTIQUES GEMPPM* UNITE DE RECHERCHE EN GENIE CIVIL Matériaux THERMODYNAMIQUE APPLIQUEE GEMPPM* ESCHIL Equipe SCiences Humaines de l Insa de Lyon PHYSIQUE DE LA MATIERE INGENIERIE DES SYSTEMES D INFORMATION CONCEPTION ET ANALYSE DES SYSTEMES MECANIQUES MAPLY - MATHÉMATIQUES APPLIQUÉES DE LYON GRACIMP Groupe de Recherche en Apprentissage, Coopération et Interfaces Multimodales pour la Productique CREATIS** CENTRE DE THERMIQUE DE LYON Transferts Interfaces et Matériaux AUTOMATIQUE INDUSTRIELLE UNITE DE RECHERCHE EN GENIE CIVIL Structures CONCEPTION ET ANALYSE DES SYSTEMES MECANIQUES MECANIQUE DES FLUIDES GENETIQUE MOLECULAIRE DES MICROORGANISMES GEMPPM* CENTRE DE THERMIQUE DE LYON INGENIERIE DES SYSTEMES D INFORMATION MECANIQUE DES SOLIDES CENTRE DE THERMIQUE DE LYON Transferts Interfaces et Matériaux MATERIAUX MACROMOLECULAIRES AUTOMATIQUE INDUSTRIELLE AUTOMATIQUE INDUSTRIELLE GENIE ELECTRIQUE ET FERROELECTRIQUE CREATIS** MECANIQUE DES CONTACTS GEMPPM* GEMPPM* PHYSIQUE DE LA MATIERE MECANIQUE DES CONTACTS UNITE MICROBIOLOGIE ET GENETIQUE GEMPPM* UNITE MICROBIOLOGIE GENETIQUE GEMPPM* MATERIAUX MACROMOLECULAIRES GEMPPM* BIOLOGIE FONCTIONNELLE, INSECTES ET INTERACTIONS BIOLOGIE FONCTIONNELLE, INSECTES ET INTERACTIONS BIOLOGIE ET PHARMACOLOGIE CREATIS** *GEMPPM GROUPE D ETUDE METALLURGIE PHYSIQUE ET PHYSIQUE DES MATERIAUX ** CREATIS CENTRE DE RECHERCHE ET D APPLICATIONS EN TRAITEMENT DE L IMAGE ET DU SIGNAL ***LAEPSI LABORATOIRE d ANALYSE ENVIRONNEMENTALE DES PROCEDES ET SYSTEMES INDUSTRIELS ****CEGELY CENTRE DE GENIE ELECTRIQUE DE LYON 5 / 124

6 6 / 124

7 A mes parents (votre amour est le plus fabuleux des encouragements), A ma grand-mère, A mes chers disparus (heureusement, votre souvenir reste dans nos cœurs), A mon frère (têtu, mais que j'adore!), A Fabien (il saura pourquoi!) 7 / 124

8 Remerciements Je remercie sincèrement Monsieur Alain Folliet pour m'avoir accueilli au sein du CNEDI durant ses trois années de thèse, ainsi que Monsieur Jacques Faveeuw pour m'avoir accueilli dans son équipe. Je remercie M. Chabbat pour avoir accepté de m'encadrer tout au long de ma thèse et m'avoir prodigué ses conseils. Je tiens à remercier Messieurs Jean-Marie Pinon et Youssef Amghar pour avoir été mes encadrants durant ces trois années de thèse, et pour leur précieuse aide (en fonction de leur temps, évidemment!). Vous avez su être là quand il le fallait, me remonter le moral lorsque c'était nécessaire et m'encourager. Merci. J'envoie mes sincères remerciements à mes collègues de travail du cnedi, et notamment à Karine, pour sa patience, ses remarques constructives (ou destructrices?!) et sa joie de vivre (ainsi que ses sifflotements!). Je remercie aussi David pour sa bonne humeur et ses remarques judicieuses. Je tiens aussi à remercier mes parents, pour leur soutien, leur patience (et il leur en a fallut!) tout au long de ces trois ans, et avant aussi! Sans eux, je n'en serais pas là. Toi aussi, mon cher frérot, je te remercie, pour tes conseils et pour m'avoir montré que la thèse existait. Et enfin, je remercie Fabien, pour avoir été là quand il fallait, lui aussi pour avoir été patient (surtout pendant la rédaction du rapport!), et tout simplement pour être à mes côtés. Et pour terminer, merci à tous ceux que j'ai côtoyé au cours de ma thèse, à mes amis d'avant et d'aujourd'hui qui ont su me faire rire quand j'en avais besoin, et me soutenir dans mes actions. Merci à vous tous. Que tous ceux que je n'ai pas nommé ici ne s'offusquent pas : je pense à vous, mais, je ne peux pas citer tous les noms ici, alors, vous aurez droit à mes remerciements de vive voix! 8 / 124

9 Table des matières REMERCIEMENTS... 8 TABLE DES MATIÈRES... 9 TABLE DES ILLUSTRATIONS CHAPITRE 1 INTRODUCTION CHAPITRE 2 PROBLÉMATIQUE CONTEXTE D'ÉTUDE L'AIDE À LA DÉCISION CHAPITRE 3 ETAT DE L'ART LA STRUCTURATION DES DOCUMENTS INTRODUCTION MOYENS SGML, HTML, XML SGML HTML XML XMI CONCLUSION L'AIDE À LA DÉCISION INTRODUCTION LES OUTILS D'AIDE À LA DÉCISION / 124

10 2.3. LE RAISONNEMENT LES PRINCIPAUX SYSTÈMES : THÉORIE Les infocentres Les SIAD Les systèmes experts L'entrepôt de données CONCLUSION LES SYSTÈMES DE RECHERCHE D'INFORMATION DANS DES BASES DE DONNÉES HÉTÉROGÈNES GÉNÉRALITÉS ARCHITECTURE GÉNÉRALE LES WRAPPERS ET MÉDIATEURS EXEMPLES DE SYSTÈMES WHIPS SQUIRREL TSIMMIS CONCLUSION CHAPITRE 4 ARCHITECTURE D'UN SYSTÈME D'ACCÈS À DES BASES DE DONNÉES HÉTÉROGÈNES : SABADH UN SYSTÈME D'ACCÈS À DES BASES DE DONNÉES HÉTÉROGÈNES RAPPEL DE LA PROBLÉMATIQUE Exemples de Prises de décision Analyse d'impact Notification de Droit de Paiement Ouverture d'une nouvelle permanence CARACTÉRISTIQUES DU SYSTÈME COMPOSANTS DU SYSTÈME D'ACCÈS L'analyseur de requêtes le sous-requêteur filtre de décomposition Plan de séquencement la base de connaissances / 124

11 Rôle et contenu Schémas homogènes L'aiguilleur Dispatching des sous-requêtes Mise à jour des schémas de bases de données Les wrappers Le rédacteur de réponse Quelques Diagrammes de fonctionnement CHAPITRE 5 GESTION DE LA COHÉRENCE GÉNÉRALITÉS GESTION DE LA COHÉRENCE DANS UNE BASE DE DOCUMENTS STRUCTURÉS LA BASE DE DONNÉES JURIDIQUES (BDJ) Présentation De BDJ Gestion des Versions et des Liens Les documents Les versions Formalisation des documents Les liens LES VERSIONS ET LES LIENS Contexte juridique estampillé Définition d'un CJE Exemple de manipulation de CJE Formalisation d'un contexte Caractéristiques d'un lien versionnalisé Caractéristiques générales Caractéristiques de versionnalisation Formalisation des liens versionnalisés Incidences des mises à jour GESTION DE LA COHÉRENCE DANS LE SYSTÈME D'ACCÈS LA BASE DE CONNAISSANCES LE DICTIONNAIRE / 124

12 CHAPITRE 6 PROTOTYPAGE RÉALISATION INTERROGATION D'UNE BASE DE DOCUMENTS STRUCTURÉS INTRODUCTION PRÉSENTATION DE BASIS BASISPlus BASISDesktop BASISWebServer RÉSULTATS LE PROTOTYPE TRADUCTION DE REQUÊTES XML EN LANGAGE PROPRIÉTAIRE BASE DE DONNÉES CHAPITRE 7 CONCLUSION BIBLIOGRAPHIE PRINCIPAUX SIGLES UTILISÉS DANS CE DOCUMENT / 124

13 Table des illustrations Figure 1 : Organisation de la Sécurité Sociale 17 Figure 2 : Exemples de données manipulées par les CAF 18 Figure 3 : Modélisation des textes réglementaires aux Allocations Familiales 19 Figure 4 : Exemple de portion de document juridique rédigé selon SGML 26 Figure 5 : Fichier au format HTML et sa représentation graphique sous IE5 29 Figure 6 : illustration schématique des relations entre SGML et HTML 30 Figure 7 : DTD fournit par XMI pour UML 34 Figure 8 : architecture générale d'un SIAD 39 Figure 9 : Architecture d'un data warehouse 40 Figure 10 : illustration des informations contenues dans une métadonnée 42 Figure 11 : Principe schématique des médiateurs et wrappers 45 Figure 12 : schématisation du processus du système WHIPS 46 Figure 13 : Architecture du système WHIPS pour la maintenance de l'entrepôt de données 47 Figure 14 : Schématisation du système Squirrel 49 Figure 15 : Schématisation du principe du système Tsimmis 51 Figure 16 : Illustration d'une analyse d'impact 54 Figure 17 : Présentation de l'architecture du système actuel de traitement des NDP 56 Figure 18 : Illustration du traitement suite à des incohérences dans les NDP 57 Figure 19 : illustration du processus de prise de décision pour l'ouverture d'une nouvelle permanence 59 Figure 20 : Schéma général des entrées/sorties du système d'accès 64 Figure 21 : Schéma général de notre système d'accès 65 Figure 22 : Schéma de notre système, avec les Entrées/sorties de chaque module 66 Figure 23 : Schéma des Entrées / Sorties de l'analyseur de requêtes 68 Figure 24 : Schématisation des entrées/sorties du module de sous-requêtes 70 Figure 25 : modèle de notre base de connaissances 73 Figure 26 : schématisation du processus d'homogénéisation des schémas de bases de données 75 Figure 27 : Exemple d'un schéma au format UML traduit en XML 76 Figure 28 : Messages d'entrées/sorties en mode d'interrogation / 124

14 Figure 29 : Messages d'entrées / sorties en mode de mise à jour des schémas de bases de données 78 Figure 30 : Composants internes d'un wrapper 79 Figure 31 : Fonctionnement d'un wrapper en mode d'interrogation de base de données 80 Figure 32 : Fonctionnement d'un wrapper en mode de mise à jour des schémas de base de données 81 Figure 33: Diagramme de Collaboration (UML) de l'interrogation des Bases de données via SABaDH 83 Figure 34 : Diagramme de Séquencement de l'interrogation des bases de données 84 Figure 35 : Hiérarchie des textes de droit 86 Figure 36 : Illustration des différents types de textes produits aux Allocations Familiales 87 Figure 37 : Texte externe (article D du Code de la Sécurité Sociale) et texte interne (circulaire CNAF) 89 Figure 38 : Représentation arborescente de l'article D du Code de la Sécurité Sociale 90 Figure 39 : Exemple de versions pour l'article D du Code de la Sécurité Sociale 93 Figure 40 : illustration des liens de référence et de partage d'information 96 Figure 41 : Exemple de contextes juridiques estampillés pour un document 100 Figure 42 : illustration d'une recherche d'un document précis à une date précise 101 Figure 43 : illustration d'une recherche de version de fragment de document à une date donnée 102 Figure 44 : Articulation des divers outils BASIS 109 Figure 45 : interface graphique du prototype Basis / 124

15 Introduction Chapitre 1 Introduction De nos jours, l'informatique se situe à tous les niveaux de l'entreprise. Grâce à l'informatique, nous avons accès à toutes sortes d'informations, qu'elles soient sur le site d'interrogation ou à distance, qu'elles soient internes à l'entreprise ou à l'extérieur. Malgré ces bons côtés, il reste encore bien des progrès à faire, notamment en ce qui concerne la mise à disposition des données. L'objectif de cette thèse est de proposer une architecture de système d'information permettant d'accéder à diverses bases de données, hétérogènes, réparties, existantes ou non, dans le cadre de l'aide à la décision. Le but de ce système est de permettre à divers types d'utilisateurs (juristes, employés CAF 1, concepteurs d'applications, etc.) d'accéder aux données dont ils ont besoin pour prendre une décision, quelle qu'elle soit. Les connaissances des utilisateurs sur les données recherchées sont très hétéroclites et par conséquent, le système doit avoir la connaissance nécessaire afin de pallier aux diverses "lacunes" (ou faiblesses) des utilisateurs. Dans le cadre de notre étude, trois types de données principales sont considérés : des textes réglementaires, des règles de droit (puis de systèmes experts, après transformation), et enfin des données factuelles. Ces travaux ont été réalisés au sein de la Caisse Nationale des Allocations Familiales (CNAF) qui gère un très grand volume de données, aussi divers qu'évolutif. Notre étude s'inscrit donc dans le contexte général de la branche famille de la Sécurité Sociale. Le travail réalisé a permis de proposer une architecture générique, dont une instanciation peut être réalisée en utilisant les données manipulées par l'institution qu'est la CNAF. Dans un premier temps, nous présentons la problématique de notre thèse. La partie "Etat de l'art" présente un aperçu des principaux domaines nécessaires à notre étude, organisés en trois chapitres : la structuration des documents, l'aide à la décision, les systèmes de recherche d'information dans des bases de données hétérogènes. Le premier chapitre sur la structuration des documents nous permet de déterminer quel format de documents puis, plus généralement, de données, nous pouvons utiliser dans notre système. Notre étude nous conduit à choisir XML, à la fois dans la structuration de certaines de nos données et dans l'échange de données 1 Caisse d'allocations Familiales 15 / 124

16 Introduction entre notre système et l'extérieur (que ce soit une application ou un utilisateur). Le second chapitre concernant l'aide à la décision nous permet de présenter les divers types de systèmes d'aide à la décision existants. Ils ont constitué la principale source d'inspiration pour notre système, notamment pour la façon d'organiser le système afin de répondre au mieux aux besoins des utilisateurs. Enfin, le troisième chapitre permet de présenter les systèmes de recherche d'information pour des bases de données hétérogènes. En particulier, l'architecture des médiateurs et des wrappers dont notre système s'inspire, proposant sa propre architecture de wrappers. La partie suivante a pour but de présenter notre travail, c'est-à-dire une architecture de système d'accès à des bases de données hétérogènes, dans le contexte de l'aide à la décision. Nous détaillons l'architecture de notre système ainsi que les wrappers, extérieurs à notre système mais néanmoins indispensables pour le bon fonctionnement de notre système. Cette partie présente aussi une gestion de la cohérence dans une base de documents structurés en XML 2. Cette gestion est réutilisée en partie pour maintenir la cohérence à l'intérieur de notre base de connaissances ainsi que du dictionnaire de données. Enfin, la conclusion met en évidence le travail réalisé au cours de cette thèse, ainsi que les perspectives que ce travail peut engendrer. Une bibliographie récapitule l'ensemble des références bibliographiques utilisées tout au long de l'étude, et un tableau de sigles permet de trouver la définition de chaque sigle utilisé dans ce rapport, ou ayant un rapport direct avec des sujets abordés dans le discours. 2 extended Markup Language 16 / 124

17 Problématique Chapitre 2 Problématique 1. Contexte d'étude L'étude réalisée au cours de cette thèse s'est déroulée dans le contexte général des Allocations Familiales, laquelle fait partie de la Sécurité Sociale. L'organisation de cette dernière est présentée figure 1. La Sécurité Sociale comprend 4 branches principales : la branche maladie, notamment pour les remboursements suite à une maladie, la branche vieillesse, notamment pour gérer les retraites, la branche famille, notamment pour les allocations familiales, et la branche recouvrement, qui est la seule à récupérer de l'argent, et non pas uniquement à le distribuer. Notre contexte de travail se situe au sein de la branche Famille. Recouvrement Maladie Vieillesse Famille ACOSS CNAM CNAV CNAF 16 CRAM 9 CERTI 11 CNEDI 105 URSSAF 129 CPAM 125 CAF Cotisants individuels Entreprises Assurés / Allocataires + ayants droit Figure 1 : Organisation de la Sécurité Sociale Plus précisément, notre étude a été conduite au CNEDI 3 de Lyon, sous la responsabilité de la CNAF 4. Cet organisme doit gérer un grand volume d'informations, de types divers. Certaines de ces informations sont internes à la CNAF (comme les données concernant les allocataires), alors que d'autres sont fournies par l'extérieur (comme les informations fournies 3 Centre National d'etudes et de Développement Informatique 4 Caisse Nationale des Allocations Familiales 17 / 124

18 Problématique par l'insee 5 ). De nombreuses décisions sont prises à partir de ces données (voir Partie 1, Chapitre 2). La figure 2 montre la diversité des données manipulées par les CAF 6. Réglementation Locale Suivi Législatif Liste d'anomalies Marchés publics Droit du travail Données INSEE Présentation PowerPoint Notes de Service Doc Versions DGI Stat. Assedic Données Externes Thesaurus Données budgétaires Situations génériques Données Allocataires Règles de systèmes experts Dictionnaire de données d'entreprise Données Internes Figure 2 : Exemples de données manipulées par les CAF Dans le cadre de notre étude, nous nous intéressons plus particulièrement : aux documents textuels que sont les textes réglementaires (voir figure 3), qui définissent notamment les droits des allocataires ; aux diverses bases de données gérées par l'organisme, dont la base de données des allocataires et la base de textes dérivés des textes réglementaires (voir chapitre 2, 2.1.a) ; aux règles extraites des documents réglementaires qui permettent de calculer les droits des allocataires. 5 Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques 6 Caisse d'allocations Familiales 18 / 124

19 Problématique Il est à noter qu'une première étude, réalisée dans le cadre de la thèse de Bertrand Chabbat [Chabbat, 1997], a permis de modéliser les textes réglementaires représentés selon la norme SGML (voir figure 3). Ces textes évoluent à présent vers le standard XML. De plus, les diverses données consultées ont bien souvent des liens les unes avec les autres, que ce soit de façon directe ou indirecte. Les textes réglementaires, par exemple, sont liés les uns aux autres (voir chapitre 2, 2.1.b). Tout cela doit permettre à un utilisateur de naviguer entre les textes. Mais cela permet aussi de répercuter les modifications d'une donnée sur celles qui lui sont liées. La cohérence est ainsi mieux gérée. Ministères Textes législatifs Circulaires Cnaf Commission de Suivi Législatif Suivi Législatif Administration Administration MODELISATION GENERALE Gestion des Prestations MAP Accueil Droits Potentiels 3615 grand public Documentation Aide à la décision Enseignement Assisté par Ordinateur Figure 3 : Modélisation des textes réglementaires aux Allocations Familiales [Chabbat, 1997] Dans un souci d'homogénéisation et afin de maintenir la cohérence plus facilement, la centralisation des diverses informations, notamment celles textuelles, semble indispensable. Cela nécessite une gestion de la cohérence très stricte, étant donné que tous les utilisateurs auront accès aux mêmes données. Une erreur pourrait entraîner de graves conséquences, les utilisateurs considérés étant dispersés dans la France entière. De plus, le système d'interrogation doit permettre l'interrogation par de nombreux utilisateurs en même temps, tout en conservant un temps de réponse jugé correct par les utilisateurs. Le problème qui se pose aux utilisateurs (c'est-à-dire aux employés des CAF) est d'avoir accès rapidement et de façon sûre (c'est-à-dire que les données consultées sont valides, et non pas erronées) à toutes les informations qui leur sont nécessaires dans leur prise de décision. Pour l'instant, il est bien souvent nécessaire de connaître plusieurs systèmes d'interrogation, 19 / 124

20 Problématique parfois un par type d'information. il est donc nécessaire de proposer un système, ou du moins une architecture d'un système d'interrogation qui permette aux utilisateurs de rechercher toutes les données dont ils ont besoin pour prendre leur décision, à travers une seule interface d'interrogation. Lorsque nous parlons d'utilisateurs, plusieurs types de personnes sont à prendre en compte. Tout d'abord, nous pouvons considérer les juristes de la CNAF chargés de rédiger une partie des textes internes à partir des textes externes à la CNAF (voir Chapitre Gestion de la cohérence). Les juristes sont experts dans le domaine juridique, mais ne le sont pas (en général), dans le domaine de l'informatique. Leur recherche sera donc précise sur le contenu et la logique de rédaction des textes réglementaires, mais peut-être moins sur la structure informatique des textes. D'autre part, nous devons considérer les concepteurs d'applications et d'architecture de systèmes (ou de bases de données). Ce type d'utilisateurs peut être considéré comme experts en informatique mais moins dans le domaine juridique. Leurs recherches seront donc plus précises sur la structure ou le type des données, mais peut-être moins sur leur contenu. Enfin, un troisième type d'utilisateurs est à prendre en compte : les employés des CAF. Parmi eux, nous considérons les techniciens-conseils, qui sont entre autres en contact avec le public des CAF, c'est-à-dire les allocataires. Ces personnes possèdent une connaissance générale des domaines informatiques et juridiques, mais ne sont pas, en principe, expertes dans l'un ou l'autre de ces domaines. Par conséquent, leurs recherches sont parfois plus précises dans le contenu, et d'autres sont plus précises sur la structure même des données, selon la personne qui recherche. En ce qui concerne notre étude, nous considérons deux principaux types d'utilisateurs : les concepteurs d'application d'un côté et les autres utilisateurs (juristes et employés CAF) de l'autre, bien souvent associés aux décideurs, étant donné que ce sont eux qui prennent des décisions à partir des données qu'ils ont recherchées. Mais, par un abus d'écriture, nous utilisons à la fois le terme "utilisateurs" et le terme "décideurs" pour les deux types d'utilisateurs que nous venons de présenter. Néanmoins, dans un premier temps, nous ne prendrons en compte que le décideur. Ce dernier recherche des informations afin de prendre une décision, quelle qu'elle soit. 20 / 124

THESE. présentée DEVANT L'INSTITUT NATIONAL DES SCIENCES APPLIQUEES DE LYON. pour obtenir LE GRADE DE DOCTEUR. par : Karim YAKHOU Ingénieur I.N.S.A.

THESE. présentée DEVANT L'INSTITUT NATIONAL DES SCIENCES APPLIQUEES DE LYON. pour obtenir LE GRADE DE DOCTEUR. par : Karim YAKHOU Ingénieur I.N.S.A. N d'ordre 99 ISAL 0092 Année 1999 THESE présentée DEVANT L'INSTITUT NATIONAL DES SCIENCES APPLIQUEES DE LYON pour obtenir LE GRADE DE DOCTEUR FORMATION DOCTORALE : Mécanique ECOLE DOCTORALE : Ecole Doctorale

Plus en détail

Juillet /2 INSTITUT NATIONAL DES SCIENCES APPLIQUEES DE LYON PHYSICOCHIMIE INDUSTRIELLE MAPLY - MATHÉMATIQUES APPLIQUÉES DE LYON

Juillet /2 INSTITUT NATIONAL DES SCIENCES APPLIQUEES DE LYON PHYSICOCHIMIE INDUSTRIELLE MAPLY - MATHÉMATIQUES APPLIQUÉES DE LYON N o d o r d r e : 0 1 I S A L x x x x A n n é e 0 0 1 TH È S E p r é s e n t é e d e v a n t L I N S TI TU T N A TI O N A L D E S S C I E N C E S A P P L I Q U É E S D E L Y O N po u r o b t e n i r l

Plus en détail

THÈSE. Présentée devant. L institut national des sciences appliquées de Lyon. Pour obtenir LE GRADE DE DOCTEUR. Par.

THÈSE. Présentée devant. L institut national des sciences appliquées de Lyon. Pour obtenir LE GRADE DE DOCTEUR. Par. N ordre 2ISAL7 Année 22 THÈSE Présentée devant L institut national des sciences appliquées de Lyon Pour obtenir LE GRADE DE DOCTEUR École doctorale : mécanique, énergétique, génie civil et acoustique (MEGA)

Plus en détail

PROSOP : un système de gestion de bases de données prosopographiques

PROSOP : un système de gestion de bases de données prosopographiques PROSOP : un système de gestion de bases de données prosopographiques Introduction : Ce document présente l outil en développement PROSOP qui permet la gestion d'une base de donnée prosopographique de la

Plus en détail

THESE. présentée DEVANT L INSTITUT NATIONAL DES SCIENCES APPLIQUEES DE LYON. pour obtenir LE GRADE DE DOCTEUR MATERIAUX DE LYON PAR

THESE. présentée DEVANT L INSTITUT NATIONAL DES SCIENCES APPLIQUEES DE LYON. pour obtenir LE GRADE DE DOCTEUR MATERIAUX DE LYON PAR N d ordre 98 SAL 0082 Année 1998 THESE présentée DEVANT L NSTTUT NATONAL DES SCENCES APPLQUEES DE LYON pour obtenir LE GRADE DE DOCTEUR FORMATON DOCTORALE : MCROSTRUCTURE ET COMPORTEMENT MECANQUE ET MACROSCOPQUE

Plus en détail

Mécanique, Energétique, Génie Civil, Acoustique (MEGA), EDA 162 : INSA de Lyon, ECL, UCB Lyon 1, Responsable : Pr. J.

Mécanique, Energétique, Génie Civil, Acoustique (MEGA), EDA 162 : INSA de Lyon, ECL, UCB Lyon 1, Responsable : Pr. J. Ecoles Doctorales Mécanique, Energétique, Génie Civil, Acoustique (MEGA), EDA 162 : INSA de Lyon, ECL, UCB Lyon 1, Responsable : Pr. J. BATAILLE, ECL (Tél. : 04.72.18.61.60, Fax : 04.78.64.71.45) Correspondant

Plus en détail

Les bases de données (suite) Support de cours Pascal Ballet

Les bases de données (suite) Support de cours Pascal Ballet Les bases de données (suite) Support de cours Pascal Ballet La saisie et l'impression des données Les formulaires de saisie Les formulaires de saisie jouent deux rôles importants : - la mise en forme des

Plus en détail

Architecture N-Tier. Ces données peuvent être saisies interactivement via l interface ou lues depuis un disque. Application

Architecture N-Tier. Ces données peuvent être saisies interactivement via l interface ou lues depuis un disque. Application Architecture Multi-Tier Traditionnellement une application informatique est un programme exécutable sur une machine qui représente la logique de traitement des données manipulées par l application. Ces

Plus en détail

Technologies Web. Technologies Web DHTML TCM-TWEB-01-001-13. Julien BEAUCOURT 2006 pour ETNA

Technologies Web. Technologies Web DHTML TCM-TWEB-01-001-13. Julien BEAUCOURT 2006 pour ETNA DHTML Sommaire Introduction Compatibilité du DHTML Les layers Les balises dynamiques Balise Balise et La balise Animer de éléments Le Document Object Model (DOM) Modifier une

Plus en détail

Le client/serveur repose sur une communication d égal à égal entre les applications.

Le client/serveur repose sur une communication d égal à égal entre les applications. Table des matières LES PRINCIPES DE BASE... 1 Présentation distribuée-revamping...2 Présentation distante...3 Traitements distribués...3 données distantes-rd...4 données distribuées-rda distribué...4 L'ARCHITECTURE

Plus en détail

Langage HTML (2 partie) lt La Salle Avignon BTS IRIS

Langage HTML (2 partie) <HyperText Markup Language> <tv>lt La Salle Avignon BTS IRIS</tv> Langage HTML (2 partie) «Je n'ai fait que prendre le principe d - hypertexte et le relier au principe du TCP et du DNS et alors boum! ce fut le World Wide Web!» Tim Berners-Lee

Plus en détail

Utiliser Access ou Excel pour gérer vos données

Utiliser Access ou Excel pour gérer vos données Page 1 of 5 Microsoft Office Access Utiliser Access ou Excel pour gérer vos données S'applique à : Microsoft Office Access 2007 Masquer tout Les programmes de feuilles de calcul automatisées, tels que

Plus en détail

WordPress : Guide à l édition

WordPress : Guide à l édition WordPress : Guide à l édition WordPress : Guide à l édition... 1 Présentation... 2 1. Accès au site... 2 2. Le tableau de bord... 2 3. Editez les contenus... 4 Quelle est la différence entre les pages

Plus en détail

Cours de Génie Logiciel

Cours de Génie Logiciel Cours de Génie Logiciel Sciences-U Lyon MDE Model Driven Engineering http://www.rzo.free.fr Pierre PARREND 1 Mai 2005 Sommaire MDE : principe MDE et le génie logiciel MDE et UML MDE et les Design Patterns

Plus en détail

NetAgora Un outil souple Un site attractif Une logique simple Un environnement familier Une information multilingue Une technologie maîtrisée

NetAgora Un outil souple Un site attractif Une logique simple Un environnement familier Une information multilingue Une technologie maîtrisée NetAgora est un logiciel qui permet le catalogage, l'indexation, la recherche et la diffusion de grands volumes d'informations. Introduction Un outil souple Pour l'organisation et la mise en forme des

Plus en détail

Chapitre 9 Les métadonnées

Chapitre 9 Les métadonnées 217 Chapitre 9 Les métadonnées 1. De l'importance des métadonnées Les métadonnées Au-delà du contenu des données elles-mêmes d'un système, il est souvent très utile de connaître un minimum d'informations

Plus en détail

UE 8 Systèmes d information de gestion Le programme

UE 8 Systèmes d information de gestion Le programme UE 8 Systèmes d information de gestion Le programme Légende : Modifications de l arrêté du 8 mars 2010 Suppressions de l arrêté du 8 mars 2010 Partie inchangée par rapport au programme antérieur Indications

Plus en détail

La GEIDE. Dans une solution GEIDE, il est possible d'associer au sein même d'un dossier:

La GEIDE. Dans une solution GEIDE, il est possible d'associer au sein même d'un dossier: La GEIDE Historique de La GEIDE Anciennement "Archivage électronique", La Gestion électronique de Documents "GED" est apparu dans les années 80. Mais le terme GED paraissait restrictif par rapport à ses

Plus en détail

Active Directory Sommaire :

Active Directory Sommaire : Active Directory Sommaire : Définition Ce qu'il permet A quoi sert-il? Principe de fonctionnement Structure Hiérarchie Schéma Qu'est ce qu'un service d'annuaire? Qu'elle est son intérêt? L'installation

Plus en détail

G R E C A U Rapport sur le mémoire de thèse de doctorat ENSA de Toulouse, INSA, école doctorale MEGeP, Spécialité Génie Civil, En co-tutelle avec l'université de Laval, Québec, Canada présenté par Catherine

Plus en détail

XML-Bases. www.fenetresurtoile.com XHTML. Les bases. Jean-François Ramiara. INP-ENM 04/10/2012 Toulouse. Copyright J.F. Ramiara Tous droits réservés

XML-Bases. www.fenetresurtoile.com XHTML. Les bases. Jean-François Ramiara. INP-ENM 04/10/2012 Toulouse. Copyright J.F. Ramiara Tous droits réservés XHTML Les bases Jean-François Ramiara INP-ENM 04/10/2012 Toulouse 1 Généralités Jean-François Ramiara XML 2 jours Initiation à XML Contenu Cours Exercices Support PDF Horaires Tour de table 2 Sommaire

Plus en détail

Cours : Enjeux de la documentation et pratiques documentaires

Cours : Enjeux de la documentation et pratiques documentaires Cours : Enjeux de la documentation et pratiques documentaires COURS N 2 EC 3 : LOGICIELS DOCUMENTAIRES PAR : SAHBI SIDHOM MCF.Université de Lorraine & Lab. LORIA / KIWI Cours en ligne : www.loria.fr/~ssidhom/

Plus en détail

Business & High Technology

Business & High Technology UNIVERSITE DE TUNIS INSTITUT SUPERIEUR DE GESTION DE TUNIS Département : Informatique Business & High Technology Chapitre 3 : Le web dans l entreprise Sommaire Introduction... 1 Intranet... 1 Extranet...

Plus en détail

Fonctionnalités avancées de Word

Fonctionnalités avancées de Word BIBLIOTHÈQUE UNIVERSITAIRE DE LILLE 1 Thèses et littérature grise Fonctionnalités avancées de Word Bibliothèque de l université des sciences et technologies de Lille 1 Diffusion électronique des thèses

Plus en détail

GED: Gestion Electronique de Document (Support de cours) R. MAHMOUDI (mahmoudr@esiee.fr) www.research-ace.net/~mahmoudi 1 Gestion Electronique de Documents Plan du cours - Introduction générale - Spécificités

Plus en détail

Écriture de pages Web

Écriture de pages Web Écriture de pages Web Le langage HTML / XHTML Laurent Tichit Janvier 2011 Laurent Tichit 2005-2010 1 Comment fonctionne le Web? C'est un mécanisme client-serveur. Logiciel serveur : programme qui a pour

Plus en détail

Présentation des CMS au CIFOM-EAA

Présentation des CMS au CIFOM-EAA Présentation des CMS au CIFOM-EAA http://www.esne.ch/infogestion/laboratoires/ldi/enseignement/article_0000.html filière informatique de gestion - Dominique Huguenin 1 sommaire Introduction 1 ère partie

Plus en détail

Bien comprendre les fonctionnalités d'une GED

Bien comprendre les fonctionnalités d'une GED Bien comprendre les fonctionnalités d'une GED StarXpert 2011 STARXPERT - Siège social : 100 rue des Fougères 69009 LYON SAS au capital de 40 000 - Siret : 449 436 732 00035 - NAF : 723Z Table des matières

Plus en détail

Objectifs. Maîtriser. Pratiquer

Objectifs. Maîtriser. Pratiquer 1 Bases de Données Objectifs Maîtriser les concepts d un SGBD relationnel Les modèles de représentations de données Les modèles de représentations de données La conception d une base de données Pratiquer

Plus en détail

Conception et Implémentation

Conception et Implémentation I. INTRODUCTION Dans ce chapitre on va définir la conception de notre site web dynamique et nous expliquons les étapes de réalisation, les outils utilisés et l interface principale ainsi que les différentes

Plus en détail

Thèse Spécialité Informatique

Thèse Spécialité Informatique N d ordre 01 ISAL 0059 Année 2001 Thèse Spécialité Informatique Présentée devant L Institut National des Sciences Appliquées de Lyon Pour obtenir Le grade de docteur Formation doctorale : Documents multimedia,

Plus en détail

Conception d'un système de gestion de logs -

Conception d'un système de gestion de logs - Conception d'un système de gestion de logs - Dossier d'initialisation Version : 0.2-22/05/2008 Rédiger par : Gassmann Sébastien Lu et revu par : Petit Jean-Marc (23/05/2008) Table des matières 1 Contexte

Plus en détail

www.lafamily.ch en 16 différences

www.lafamily.ch en 16 différences Cas d étude no 3 www.lafamily.ch en 16 différences juin 2003 Le mandat réalisé avec QuickSite de transformation du site existant de Lafamily.ch, centre globale d information pour les familles, à été de

Plus en détail

de survie du chef de projet

de survie du chef de projet KIT de survie du chef de projet 01 1 2 3 4 5 6 04 03 07 07 03 03 LE SERVEUR LE CLIENT TECHNOLOGIE WEB CLIENT LE SERVEUR WEB TECHNIQUES & CADRE DE TRAVAIL APPLICATIONS 101 LE SERVEUR Un serveur informatique

Plus en détail

Le modèle européen MoReq mars 2001

Le modèle européen MoReq mars 2001 Le modèle européen MoReq mars 2001 présentation de la version française Marie-Anne Chabin Réunion PIN 01/09/04 1 Model Requirements for the Management of Electronic Records Modèle d exigences pour l organisation

Plus en détail

OUTILS SIG DU CONSEIL REGIONAL LIMOUSIN ET APPLICATIONS

OUTILS SIG DU CONSEIL REGIONAL LIMOUSIN ET APPLICATIONS OUTILS SIG DU CONSEIL REGIONAL LIMOUSIN MODE D ACCES D ET APPLICATIONS présentation >Ensemble d outils SIG en ligne accessibles depuis le portail interne et conçu pour : - permettre à l ensemble des agents

Plus en détail

Usages d un site Web contributif

Usages d un site Web contributif 1/9 Date : à partir du 8 novembre 2011 Durée : 4 séances de 3 heures Public : Licence Pro Usages d un site Web contributif Eléments de cours sur le CMS SPIP Objectifs Accompagner la découverte et la prise

Plus en détail

MASTER II ECONOMIE ET GESTION Spécialité Management des Organisations de la Neteconomie

MASTER II ECONOMIE ET GESTION Spécialité Management des Organisations de la Neteconomie MASTER II ECONOMIE ET GESTION Spécialité Management des Organisations de la Neteconomie MODULE C03 - Séquence 1 INTRODUCTION I. UN PEU D'HISTOIRE II. LES RESSOURCES D'UN SI III. LA DÉFINITION D UN SI À

Plus en détail

LES COURS ONLINE. ar des étudiants our des étudiants. Olden Fabre, Cynthia Thimon, Jakub Kaluza, Jean Desravines, Oliver Hamm

LES COURS ONLINE. ar des étudiants our des étudiants. Olden Fabre, Cynthia Thimon, Jakub Kaluza, Jean Desravines, Oliver Hamm LES COURS ONLINE P ar des étudiants our des étudiants Olden Fabre, Cynthia Thimon, Jakub Kaluza, Jean Desravines, Oliver Hamm CAHIER DES CHARGES I - Préface...4 II - Introduction...5 III - Glossaire...6

Plus en détail

B2i. LE B2i Brevet Informatique et Internet. Niveau : tous. 1 S'approprier un environnement informatique de travail. b2ico1.odt.

B2i. LE B2i Brevet Informatique et Internet. Niveau : tous. 1 S'approprier un environnement informatique de travail. b2ico1.odt. 1 S'approprier un environnement informatique de travail 1.1) Je sais m'identifier sur un réseau ou un site et mettre fin à cette identification. 1.2) Je sais accéder aux logiciels et aux documents disponibles

Plus en détail

I. Bases de données. Exemples classiques d'applications BD. Besoins de description

I. Bases de données. Exemples classiques d'applications BD. Besoins de description I. Bases de données Exemples classiques d'applications BD Les besoins Qu est ce qu un SGBD, une BD Architecture d un SGBD Cycle de vie Plan du cours Gestion des personnels, étudiants, cours, inscriptions,...

Plus en détail

Référentiel C2I Niveau 1 Version 2

Référentiel C2I Niveau 1 Version 2 Référentiel C2I Niveau 1 Version 2 D1: Travailler dans un environnement numérique D1.1 : Organiser un espace de travail complexe Configurer son environnement de travail local et distant Organiser ses données

Plus en détail

Google Apps : boostez la productivité de vos équipes via le partage de documents, de vidéos et de sites

Google Apps : boostez la productivité de vos équipes via le partage de documents, de vidéos et de sites Google Apps : boostez la productivité de vos équipes via le partage de documents, de vidéos et de sites Présentation des outils de collaboration GoogleApps permet une collaboration sécurisée et en temps

Plus en détail

Annuaire : Active Directory

Annuaire : Active Directory Annuaire : Active Directory Un annuaire est une structure hiérarchique qui stocke des informations sur les objets du réseau. Un service d'annuaire, tel qu'active Directory, fournit des méthodes de stockage

Plus en détail

Rapport de méthodologie:

Rapport de méthodologie: Rapport de méthodologie: "Laboratoire on chip/lab-on-chip/loc" REMARQUE : La méthode employée est en tout point similaire à celle utilisée en groupe. Contents Rapport de méthodologie:... 1 "Laboratoire

Plus en détail

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification 1 sur 8 26/09/2013 16:49 Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification Intitulé Licence : Licence Sciences, technologies, santé mention Informatique

Plus en détail

LES FICHES Domaines. Domaine D1. Travailler dans un environnement numérique

LES FICHES Domaines. Domaine D1. Travailler dans un environnement numérique LES FICHES Domaines Domaine D1 Travailler dans un environnement numérique D1.1 Organiser un espace de travail complexe D1.1.a Connaître le principe de localisation physique des ressources locales et distantes

Plus en détail

N d ordre 02 ISAL 0096 Année 2002 THESE. Présentée DEVANT L INSTITUT NATIONAL DES SCIENCES APPLIQUEES DE LYON. pour obtenir LE GRADE DE DOCTEUR.

N d ordre 02 ISAL 0096 Année 2002 THESE. Présentée DEVANT L INSTITUT NATIONAL DES SCIENCES APPLIQUEES DE LYON. pour obtenir LE GRADE DE DOCTEUR. N d ordre 2 ISAL 96 Année 22 THESE Présentée DEVANT L INSTITUT NATIONAL DES SCIENCES APPLIQUEES DE LYON pour obtenir LE GRADE DE DOCTEUR FORMATION DOCTORALE : Mécanique ECOLE DOCTORALE : Ecole Doctorale

Plus en détail

Génie logiciel avec UML. Notions sur le langage UML adapté pour les cours du programme Techniques de l informatique

Génie logiciel avec UML. Notions sur le langage UML adapté pour les cours du programme Techniques de l informatique Génie logiciel avec UML Notions sur le langage UML adapté pour les cours du programme Techniques de l informatique Claude Boutet Session hiver 2008 Modélisation de systèmes Table des matières TABLE DES

Plus en détail

Concepteur Développeur Informatique Option Nomade

Concepteur Développeur Informatique Option Nomade Concepteur Développeur Informatique Option Nomade Module : Espace ouvert de formation (2 semaines) Ce module est composée de plusieurs parties : - le module développement durable (14 heures), qui traite

Plus en détail

Le Web sémantique, une infrastructure d'intégration de sources de données

Le Web sémantique, une infrastructure d'intégration de sources de données Le Web sémantique, une infrastructure d'intégration de sources de données Chantal Reynaud Université Paris X & LRI (Université Paris-Sud & CNRS), UR INRIA Futurs Plan de l'exposé 1. Importance du point

Plus en détail

Introduction pratique au Développement orienté Modèle Pierre Parrend, Mars 2005

Introduction pratique au Développement orienté Modèle Pierre Parrend, Mars 2005 MDA : Un Tutoriel Introduction pratique au Développement orienté Modèle Pierre Parrend, Mars 2005 1 Sommaire Table des matières 1 Sommaire 1 2 Introduction 2 2.1 A qui s adresse ce tutoriel......................

Plus en détail

Visual Paradigm Contraintes inter-associations

Visual Paradigm Contraintes inter-associations Visual Paradigm Contraintes inter-associations Travail de Bachelor d'informaticien de gestion Partie C Présentation de Visual Paradigm 1 Présentation de Visual Paradigm For UML L objet du travail de Bachelor

Plus en détail

REQUEA. v 1.0.0 PD 20 mars 2008. Mouvements d arrivée / départ de personnels Description produit

REQUEA. v 1.0.0 PD 20 mars 2008. Mouvements d arrivée / départ de personnels Description produit v 1.0.0 PD 20 mars 2008 Mouvements d arrivée / départ de personnels Description produit Fonctionnalités L application Gestion des mouvements d arrivée / départ de Requea permet la gestion collaborative

Plus en détail

JOUR 1 - MATIN Première approche de l'architecture métier

JOUR 1 - MATIN Première approche de l'architecture métier Version du 0/0/202 JOUR - MATIN Première approche de l'architecture métier Présentation de la formation exceptionnelle Connaître le cadre de la formation Le contexte : la méthode publique Praxeme, l'initiative,

Plus en détail

Indexation et interrogation de photos de presse décrites en MPEG-7

Indexation et interrogation de photos de presse décrites en MPEG-7 Indexation et interrogation de photos de presse décrites en MPEG-7 Emmanuel Bruno Jacques Le Maitre Elisabeth Murisasco Laboratoire SIS, Equipe Informatique Université de Toulon et du Var Bâtiment R, BP

Plus en détail

Prise en main du BusinessObjects XI R2 Service Pack 2/ Productivity Pack

Prise en main du BusinessObjects XI R2 Service Pack 2/ Productivity Pack Prise en main du BusinessObjects XI R2 Service Pack 2/ Productivity Pack A propos de ce guide A propos de ce guide Ce guide contient des informations de prise en main du BusinessObjects XI R2 Service Pack

Plus en détail

Personnaliser et adapter SPIP Développeur SPIP

Personnaliser et adapter SPIP Développeur SPIP Personnaliser et adapter SPIP Développeur SPIP En Théorie Le fonctionnement de SPIP Qu est ce que SPIP? SPIP (Système de Publication pour l Internet Partagé) est un logiciel libre destiné à la production

Plus en détail

Introduction aux concepts d ez Publish

Introduction aux concepts d ez Publish Introduction aux concepts d ez Publish Tutoriel rédigé par Bergfrid Skaara. Traduit de l Anglais par Benjamin Lemoine Mercredi 30 Janvier 2008 Sommaire Concepts d ez Publish... 3 Système de Gestion de

Plus en détail

RÉSUMÉ DU TRAVAIL DE DIPLÔME

RÉSUMÉ DU TRAVAIL DE DIPLÔME Filière d'informatique de gestion Travail de diplôme ÉTUDE ORACLE XE & APEX RÉSUMÉ DU TRAVAIL DE DIPLÔME AUTEUR: BRUNO DA COSTA RESPONSABLE DU PROJET: FABRICE CAMUS MANDANT: LABORATOIRE DE GÉNIE LOGICIEL

Plus en détail

Logiciels serveurs et outils d'administration pour le Web

Logiciels serveurs et outils d'administration pour le Web Introduction Le World Wide Web ou WWW, littéralement «toile d'araignée mondiale», est un système d'informations ouvert qui a été conçu spécifiquement pour simplifier l'utilisation et l'échange de documents.

Plus en détail

Publier des données sur le Web

Publier des données sur le Web Publier des données sur le Web Introduction Microsoft Excel fournit les outils dont vous avez besoin pour créer et enregistrer votre classeur sous forme d une page web et le publier sur le Web. La commande

Plus en détail

Evolutions du Web et des langages

Evolutions du Web et des langages Evolutions du Web Evolutions du Web et des langages WEB statique Ces pages sont écrites en HTML Les pages demandées sont identiques quelque soit La personne qui les demande L heure de la demande Etc. WEB

Plus en détail

Je veux un site Web. 1 : L'hébergement et la mise en ligne de pages web

Je veux un site Web. 1 : L'hébergement et la mise en ligne de pages web Je veux un site Web 1 : L'hébergement et la mise en ligne de pages web L'hébergement Pour créer un site web, il me faut un serveur, c'est à dire un ordinateur connecté en permanence à l'internet L'hébergeur

Plus en détail

Services R.H. et Formation Responsables de services Cabinets de recrutement Agences d Intérim

Services R.H. et Formation Responsables de services Cabinets de recrutement Agences d Intérim Version 3 Services R.H. et Formation Responsables de services Cabinets de recrutement Agences d Intérim Un logiciel complet, simple, performant et d'un excellent rapport qualité/prix pour évaluer les compétences

Plus en détail

Généralités. Premier lancement

Généralités. Premier lancement Initiation à la gestion des données avec Essential PIM 1/7 Qui n'a pas souhaité posséder un agenda portable et facile d'utilisation? Et bien ce dernier existe et il s'appelle : Essential PIM - EPIM pour

Plus en détail

Université de Bangui. Modélisons en UML

Université de Bangui. Modélisons en UML Université de Bangui CRM Modélisons en UML Ce cours a été possible grâce à l initiative d Apollinaire MOLAYE qui m a contacté pour vous faire bénéficier de mes connaissances en nouvelles technologies et

Plus en détail

N d ordre : 02 ISAL 0102 Année 2002 THESE. Présentée DEVANT L INSTITUT NATIONAL DES SCIENCES APPLIQUEES DE LYON. pour obtenir LE GRADE DE DOCTEUR

N d ordre : 02 ISAL 0102 Année 2002 THESE. Présentée DEVANT L INSTITUT NATIONAL DES SCIENCES APPLIQUEES DE LYON. pour obtenir LE GRADE DE DOCTEUR N d ordre : 02 ISAL 0102 Année 2002 THESE Présentée DEVANT L INSTITUT NATIONAL DES SCIENCES APPLIQUEES DE LYON pour obtenir LE GRADE DE DOCTEUR FORMATION DOCTORALE : Mécanique ECOLE DOCTORALE : Ecole Doctorale

Plus en détail

Sigmah : des ONG humanitaires coopérent pour répondre à un besoin du secteur

Sigmah : des ONG humanitaires coopérent pour répondre à un besoin du secteur Sigmah : des ONG humanitaires coopérent pour répondre à un besoin du secteur Plaisians, le 21/07/14 Table des matières Le projet Sigmah Le logiciel Sigmah La phase 2 : vers une «adoption étendue» Membres

Plus en détail

LES COURS ONLINE. ar des étudiants our des étudiants. Olden Fabre, Cynthia Thimon, Jakub Kaluza, Jean Desravines, Oliver Hamm

LES COURS ONLINE. ar des étudiants our des étudiants. Olden Fabre, Cynthia Thimon, Jakub Kaluza, Jean Desravines, Oliver Hamm LES COURS ONLINE P ar des étudiants our des étudiants Olden Fabre, Cynthia Thimon, Jakub Kaluza, Jean Desravines, Oliver Hamm C AHIER DES CHARGES I - Préface...4 II - Introduction...5 III - Glossaire...6

Plus en détail

Politique et charte de l entreprise INTRANET/EXTRANET

Politique et charte de l entreprise INTRANET/EXTRANET Politique et charte de l entreprise INTRANET/EXTRANET INTRANET/EXTRANET LES RESEAUX / 2 DEFINITION DE L INTRANET C est l internet interne à un réseau local (LAN) c'est-à-dire accessibles uniquement à partir

Plus en détail

Mémo pour la réalisation de sites Web avec e-majine

Mémo pour la réalisation de sites Web avec e-majine Mémo pour la réalisation de sites Web avec e-majine Pour accéder aux différentes interfaces d'administration e-majine (manage et webo-factory), vous avez un accès de type agence (premièrelettreduprénom.nom%agencedépartement

Plus en détail

molis result portal Description fonctionnelle La structure système Configuration système requise Architecture du système

molis result portal Description fonctionnelle La structure système Configuration système requise Architecture du système La structure système Configuration système requise Serveur de base de données (en partenariat avec InterSystems Caché ) Serveur Windows à partir de la version 2003 x 64 Serveur Windows à partir de la version

Plus en détail

STAGE2 STAGIAIRE / NIKOLAOS TSOLAKIS. 16/02/2015 : choix des outils nécessités pour l application : Didier Kolb, le maitre de stage

STAGE2 STAGIAIRE / NIKOLAOS TSOLAKIS. 16/02/2015 : choix des outils nécessités pour l application : Didier Kolb, le maitre de stage STAGE2 STAGIAIRE / NIKOLAOS TSOLAKIS 16/02/2015 : choix des outils nécessités pour l application : Didier Kolb, le maitre de stage m invite à faire une étude sur les outils qui seraient utilisés. Sites

Plus en détail

Manuel Utilisateur. Boticely

Manuel Utilisateur. Boticely Manuel Utilisateur Boticely Auteur : Logica Version : 1.4 Droit d auteur Ce texte est disponible sous contrat Creative Commons Paternité - Pas d'utilisation Commerciale - Partage des Conditions Initiales

Plus en détail

Modélisation objet avec UML

Modélisation objet avec UML Modélisation objet avec UML Le développement des systèmes est une tâche d une grande envergure et un investissement important pour toute entreprise. La modélisation des systèmes déjà existants ou d un

Plus en détail

Types de REA produites dans le cadre de la séquence pédagogique

Types de REA produites dans le cadre de la séquence pédagogique Scénario pédagogique APPRENDRE À ENSEIGNER AUTREMENT Description générale du scénario Titre Les bases de données relationnelles Résumé Dans le cadre d'un cours à distance, la visioconférence est une REA

Plus en détail

Norme d'audit suisse: Audit réalisé dans l environnement de la technologie de l information et de la communication (NAS 401)

Norme d'audit suisse: Audit réalisé dans l environnement de la technologie de l information et de la communication (NAS 401) Norme d'audit suisse: Audit réalisé dans l environnement de la technologie de l information et de la communication (NAS 401) "Préface explicative" Chiffre Cette NAS donne des instructions sur un audit

Plus en détail

Environnements de Développement

Environnements de Développement Institut Supérieur des Etudes Technologiques de Mahdia Unité d Enseignement: Environnements de Développement Mme BEN ABDELJELIL HASSINE Mouna m.bnaj@yahoo.fr Développement des systèmes d Information Syllabus

Plus en détail

Introduction aux Bases de Données

Introduction aux Bases de Données Introduction aux Bases de Données I. Bases de données I. Bases de données Les besoins Qu est ce qu un SGBD, une BD Architecture d un SGBD Cycle de vie Plan du cours Exemples classiques d'applications BD

Plus en détail

Mini-projet XML/IHM Gestion d emplois du temps I3 - option SI

Mini-projet XML/IHM Gestion d emplois du temps I3 - option SI Mini-projet XML/IHM Gestion d emplois du temps I3 - option SI Olivier Beaudoux 4 septembre 2008 1 Introduction 1.1 Propos Dans ce mini-projet, nous proposons de construire différentes briques logicielles

Plus en détail

GUIDE DE DEPÔT DANS HAL

GUIDE DE DEPÔT DANS HAL GUIDE DE DEPÔT DANS HAL Octobre 2009 Laboratoire I3S (Informatique, Signaux et Systèmes de Sophia Antipolis) SOMMAIRE 1. Pourquoi déposer? p. 1 2. Comment déposer? p. 1 2.1. Recommandations p. 1 2.2. Pré

Plus en détail

Conventions communes aux profils UML

Conventions communes aux profils UML Conventions communes aux profils UML Auteur : Projet ACCORD (Assemblage de composants par contrats en environnement ouvert et réparti)* Référence : Livrable 2.1 Date : Juin 2002 * : Les partenaires du

Plus en détail

Manuel Utilisateur. Création de site web

Manuel Utilisateur. Création de site web Manuel Utilisateur Création de site web Auteur : Logica Version : 1.3 Droit d auteur Ce texte est disponible sous contrat Creative Commons Paternité - Pas d'utilisation Commerciale - Partage des Conditions

Plus en détail

Base de Connaissances

Base de Connaissances Base de Connaissances La section Base de Connaissances fournit des réponses aux questions qui se posent le plus couramment lors de l'utilisation de DevInfo 7. Cliquez sur une catégorie ci- dessous pour

Plus en détail

Rapport de projet : Interrogation de données hétérogènes.

Rapport de projet : Interrogation de données hétérogènes. Université Montpellier II Sciences et Techniques GMIN332 Gestion de Données Complexes, Master 2 Informatique 2013-2014 Rapport de projet : Interrogation de données hétérogènes. Otmane Nkaira Étudiant en

Plus en détail

L approche Bases de données

L approche Bases de données L approche Bases de données Cours: BD. Avancées Année: 2005/2006 Par: Dr B. Belattar (Univ. Batna Algérie) I- : Mise à niveau 1 Cours: BDD. Année: 2013/2014 Ens. S. MEDILEH (Univ. El-Oued) L approche Base

Plus en détail

Modélisation Principe Autre principe

Modélisation Principe Autre principe Modélisation Principe : un modèle est une abstraction permettant de mieux comprendre un objet complexe (bâtiment, économie, atmosphère, cellule, logiciel, ). Autre principe : un petit dessin vaut mieux

Plus en détail

RICA, Outil d'interrogation et traitements SAS via le Web. Jean-Marc Rousselle Laboratoire d'economie Forestière, UMR INRA-AgroParisTech, NANCY

RICA, Outil d'interrogation et traitements SAS via le Web. Jean-Marc Rousselle Laboratoire d'economie Forestière, UMR INRA-AgroParisTech, NANCY RICA, Outil d'interrogation et traitements SAS via le Web. Jean-Marc Rousselle Laboratoire d'economie Forestière, UMR INRA-AgroParisTech, NANCY 2èmes journées de recherches en sciences sociales INRA SFER

Plus en détail

L INFORMATION GEOGRAPHIQUE

L INFORMATION GEOGRAPHIQUE Champs sur Marne ENSG/CERSIG Le 19-nove.-02 L INFORMATION GEOGRAPHIQUE Archivage Le Système d information géographique rassemble de l information afin de permettre son utilisation dans des applications

Plus en détail

FAYCAL AYECH GL2. INSAT 2010/2011 INTRODUCTION AUX SYSTÈMES D INFORMATIONS DÉFINITION ET ORGANISATION DE LA FONCTION SI

FAYCAL AYECH GL2. INSAT 2010/2011 INTRODUCTION AUX SYSTÈMES D INFORMATIONS DÉFINITION ET ORGANISATION DE LA FONCTION SI FAYCAL AYECH GL2. INSAT 2010/2011 1 INTRODUCTION AUX SYSTÈMES D INFORMATIONS DÉFINITION ET ORGANISATION DE LA FONCTION SI Chapitre 1 Trois questions se posent dès le départ : Qu'est-ce qu'un système? Qu'est-ce

Plus en détail

La détection automatique de l opinion : contraintes et enjeux

La détection automatique de l opinion : contraintes et enjeux La détection automatique de l opinion : contraintes et enjeux Frédéric Marcoul Responsable R&D de Spotter fmarcoul@spotter.com Ana Athayde Président Directeur Général de Spotter aathayde@spotter.com RÉSUMÉ

Plus en détail

La solution pour gérer vos connaissances techniques et scientifiques

La solution pour gérer vos connaissances techniques et scientifiques La solution pour gérer vos connaissances techniques et scientifiques La solution pour gérer, sécuriser et réutiliser vos connaissances techniques et scientifiques TEEXMA est le premier outil collaboratif

Plus en détail

Systèmes d Information Avancés (et répartis)

Systèmes d Information Avancés (et répartis) Systèmes d Information Avancés (et répartis) Université Lyon 1 MIAGE L. Médini, mars 2005 Plan des cours Protocole HTTP et programmation serveur Architectures réparties Objets distribués Introduction aux

Plus en détail

Gestion du parc informatique matériel et logiciel de l Ensicaen. Rapport de projet. Spécialité Informatique 2 e année. SAKHI Taoufik SIFAOUI Mohammed

Gestion du parc informatique matériel et logiciel de l Ensicaen. Rapport de projet. Spécialité Informatique 2 e année. SAKHI Taoufik SIFAOUI Mohammed 6, bd maréchal Juin F-14050 Caen cedex 4 Spécialité Informatique 2 e année Rapport de projet Gestion du parc informatique matériel et logiciel de l Ensicaen SAKHI Taoufik SIFAOUI Mohammed Suivi ENSICAEN

Plus en détail

Enquête de terrain Stage en établissement

Enquête de terrain Stage en établissement Enquête de terrain Stage en établissement Table des matières 1.Échanges étudiant / enseignant : paragraphes dédiés au dialogue...2 1.Introduction...2 2.Politique Tice de l'établissement...2 2.Les personnes

Plus en détail

INFORM :: DEMARRAGE RAPIDE A service by KIS

INFORM :: DEMARRAGE RAPIDE A service by KIS - Création d'un formulaire Ce petit mémo a pour but de donner une vue d'ensemble des étapes menant à la création d'un formulaire avec in- Form. Bien que générique ce document fournit également les informations

Plus en détail

1. Trier une liste sur une seule clé

1. Trier une liste sur une seule clé 7. TRI ET FILTRES Niveau de difficulté : intermédiaire En plus de leurs fonctions de calcul, les tableurs disposent de quelques outils habituellement réservés aux systèmes de gestion de bases de données[ensemble

Plus en détail

SAUTER Vision Center. une vue d'ensemble en toutes circonstances.

SAUTER Vision Center. une vue d'ensemble en toutes circonstances. Vision io Center Vision Center une vue d'ensemble en toutes circonstances. L'automatisation moderne de bâtiments est de plus en plus complexe, mais grâce à Vision Center, la surveillance de votre installation

Plus en détail