Financement. Projet n P-Z1-EAZ-021 Don n GICRESAIT. Rapport. 31 janvier Rapport OSS-GICRESAIT no 15

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Financement. Projet n P-Z1-EAZ-021 Don n 5600155002001 GICRESAIT. Rapport. 31 janvier 2013. Rapport OSS-GICRESAIT no 15"

Transcription

1 Banque Africaine de Développement Observatoire du Sahara et du Sahel Financement Projet n P-Z1-EAZ-021 Don n GESTION INTÉGRÉE ET CONCERTÉE DES RESSOURCES EN EAU DES SYSTÈMES AQUIFÈRES D IULLEMEDEN, DE TAOUDÉNI/TANEZROUFT, ET DU FLEUVE NIGER» GICRESAIT Rapport BASE DE DONNÉES 31 janvier 2013 Rapport OSS-GICRESAIT no 15 Bureau d études : Groupement ANTEA Group & JMB_Consult

2 Table des Matières Liste des Figures, Tableaux, Cartes et écrans... 3 Liste des acronymes et des abréviations CONTEXTE, OBJECTIFS ET DÉMARRAGE DU PROJET Contexte de l Étude Objectifs du Projet Phase de démarrage OBJECTIFS DU VOLET SYSTÈME DE GESTION DE BASES DE DONNÉES RELATIONNELLES (SGBDR) Objectifs généraux du volet SGBDR SIG Objectifs spécifiques du SGBDR Analyse de l existant, choix de l architecture BASE DE DONNÉES Base de données issue de la phase Démarche de conception de la base de données Règles de nommage Améliorations structurelles Améliorations ergonomiques Améliorations fonctionnelles Extrait du Modèle Physique des Données (MPD) APPLICATION OSS Architecture de l application OSS Description de l Application OSS Démarrage et choix de la base de données Chargement des points d eau sur critères Organisation de l interface graphique Tableau des points d eau Module cartographique Édition de graphiques Import de données Export de données au format tabulaire sur critères spatiaux Export de données vers le modèle Modflow FORMATS D IMPORT Remarques sur le format proposé aux pays participants Remarques sur le tableau «Points d eau» Remarques sur les autres tableaux Proposition de format d import pour les points d eau PREMIER BILAN DE L IMPORT DES DONNÉES Données disponibles Volumétrie des points d eau Données disponibles sur les points d eau Audit des données renvoyées et traitements de pré-intégration Structure des fichiers Identifiants des points d eau Format des coordonnées géographiques Coordonnées géographiques : anomalies et imprécisions Nomenclatures : cas du type d ouvrage et de l usage de l eau Cas du champ «Aquif_Sigle» Assignation des altitudes à partir du MNT Tentative d assignation à partir d ArcGIS Développement d un outil spécifique Utilisation des altitudes MNT Données pluviométriques et hydrologiques OUTILS POUR LA PIÉZOMÉTRIE Coupes piézométriques Cartes piézométriques ANNEXE 1 : POINTS D EAU TRANSMIS EN DÉCEMBRE ANNEXE 2 : PRÉSENTATION ATELIER OUAGADOUGOU 29NOV Groupement ANTEA & JMB_Consult Rapport Base de Données 2/43

3 Figures Liste des Figures, Tableaux, Cartes et écrans Figure 1 : Extrait du MPD de SAIT_DATA_V Figure 2 : Architecture de l'application OSS Tableaux Tableau 1 : Évolutions BDD et applicatif de la phase 1 à la phase Tableau 2 : Remarques sur le tableau "Points d'eau" Tableau 3 : Proposition de format d'import pour les points d'eau Tableau 4 : Volumétrie indicative des points d eau intégrés Tableau 5 : Fichiers Algérie (exploitation) Tableau 6 : Fichiers Bénin Tableau 7 : Fichiers Burkina Faso Tableau 8 : Fichiers Mali Tableau 9 : Fichiers Mauritanie Tableau 10 : Fichiers Niger Tableau 11 : Exemple simple de structure tabulaire Tableau 12 : Tabulaire avec retour à la ligne Tableau 13 : Exemple simple de format «TdR-CC» Tableau 14 : Différents formats de coordonnées dans les fichiers renvoyés Tableau 15 : Hétérogénéité des valeurs pour les usages de l'eau Tableau 16 : Hétérogénéité des valeurs pour les types d'ouvrages Tableau 17 Nombre de stations hydrologiques par cours d'eau Cartes Carte 1 : Densité des points d'eau Carte 2 : Erreur de signe de longitude Carte 3 : Erreur de décalage de virgule sur la latitude Carte 4 : Coupe le long d un dallol Carte 5 : Coupe piézométrique transversale A (dallol amont) Carte 6 : Coupe piézométrique transversale B (dallol centre) Carte 7 : Coupe piézométrique transversale C (dallol aval) Carte 8 : Cartes de la piézométrie de la plaine du Gondo établie à partir de la base de données Carte 9 : Carte piézométrique du nord Bénin (-4 écarts-types à +2 écarts-types) Carte 10 Piézométrie et coupe entre le Niger et le Bani Carte 11 Piézométrie Mali Carte 12 Piézométrie Mali, Niger, Nigéria, Bénin Carte 13 : Points du Nigéria fournis en décembre Carte 14 : Points du Bénin fournis en décembre Écrans Écran 1 : Choix de la base de données Écran 2 : Filtre géographique Écran 3 : Interface graphique Écran 4 : Tableau des points d'eau Écran 5 : Configuration du format d'import Groupement ANTEA & JMB_Consult Rapport Base de Données 3/43

4 Liste des acronymes et des abréviations ABN ABV ACDI ACMAD ADT AIEA AMCOW ASAR ASTER BAD BGR BRGM CCNUCC CCRE CEDEAO CEN-SAD Ci CILSS CNCS CRA CT DDC-Suisse DSRP ENVISAT ERS ESA FAE FAO FEM FFEM FIDA GEF GIRE GICRE GICRESAIT GIS GiZ (ex GTZ) IGAD JRC MCA-WEAP MODIS NASA NEPAD OMVS OSS PANA PAS PFN PHI PNUE SAI SAR SASS SAT SEI SIG SRTM TdR UMA UNESCO WEAP Autorité du Bassin du Niger Autorité du Bassin de la Volta Agence Canadienne de Développement International African Centre of Meteorological Application for Development (Centre Africain pour les Applications de la Météorologie au Développement) Analyse Diagnostique Transfrontalière Agence Internationale de l Énergie Atomique African Ministers' Council on Water Advanced Synthetic Aperture Radar Advanced Spaceborne Thermal Emission and Reflection Banque Africaine de Développement Bundesanstalt für Geowissenschaftenund Rohstoffe (Institut Fédéral des Géosciences et des Ressources Naturelles) Bureau des Recherches Géologiques et Minières Convention Cadre des Nations Unies pour les Changements Climatiques Centre de Coordination des Ressources en Eau de la CEDEAO Communauté Économique Des États de l Afrique de l Ouest Communauté des États Sahélo-Sahariens Continental intercalaire Comité Inter-états de Lutte contre la Sécheresse au Sahel Comité National de Coordination et de Suivi des activités Centre Régional AGRHYMET Continental Terminal Direction du Développement et de la Coopération - Suisse Document de Stratégie de Réduction de la Pauvreté ENVIronment SATellite European Remote Sensing Satellite European Space Agency (Agence Spatiale Européenne) Facilité Africaine de l Eau Food & Agriculture Organisation (Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture) Fonds pour l Environnement Mondial Fonds Français pour l Environnement Mondial Fonds International pour le Développement Agricole Global Environment Facility Gestion Intégrée des Ressources en Eau Gestion Intégrée et Concertée des Ressources en Eau Gestion Intégrée et Concertée des Ressources en Eau des Systèmes Aquifères d Iullemeden, de Taoudéni /Tanezrouft et du Fleuve Niger Geographical Information System Agence de Coopération Technique Allemande pour le Développement Inter Governmental Authority for Development Joint Research Centre Multi-Criteria Analysis tool - Water Evaluation and Planning System Moderate Resolution Imaging Spectroradiometer National Aeronautics and Space Administration New Partnership for Africa Development Organisation de Mise en Valeur du Fleuve Sénégal Observatoire du Sahara et du Sahel Plan d Action National pour l Adaptation aux Changements Climatiques Programme d Action Stratégique Points Focaux Nationaux du projet Programme Hydrologique International Programme des Nations Unies pour l Environnement Système Aquifère d Iullemeden Synthetic Aperture Radar Système Aquifère du Sahara Septentrional Système Aquifère de Taoudéni/Tanezrouft Stockholm Environment Institute Système d Information Géographique Shuttle RADAR Topographic Mission Termes de Référence Union du Maghreb Arabe United Nations Educational, Scientific and Cultural Organization Water Evaluation and Planning System Groupement ANTEA & JMB_Consult Rapport Base de Données 4/43

5 1 CONTEXTE, OBJECTIFS ET DÉMARRAGE DU PROJET 1.1 Contexte de l Étude L Afrique de l Ouest est dotée de ressources en eau partagées entre plusieurs États, tant au niveau des bassins hydrologiques (Niger, Sénégal, ) que des systèmes aquifères transfrontaliers tels ceux d Iullemeden (SAI), de Taoudéni/Tanezrouft (SAT) et le système Sénégalo-mauritanien (SASM). Si les bassins hydrographiques ont fait l objet depuis plusieurs décennies d une attention particulière en matière de connaissance et de règles communes de gestion, il n en est pas de même pour les systèmes aquifères transfrontaliers. Leurs ressources sont souvent très mal connues et de plus en plus menacées par l augmentation de : la demande en eau, la variabilité climatique, la dégradation de leur qualité à cause de pollutions d origines diverses et de l appel d eaux profondes parfois très minéralisées. De plus, la gestion de ces ressources en eau partagées par deux ou plusieurs pays n est pas concertée. Une première initiative en la matière a vu le jour en 2004, avec l étude pour une gestion concertée des deux principaux aquifères transfrontaliers (le Continental intercalaire et le Continental Terminal) constituant le Système Aquifère d Iullemeden (SAI), partagé dans sa majeure partie par le Mali, le Niger et le Nigeria sur km 2. Les ressources en eau du SAI, peu renouvelables, constituent une importante source d alimentation en eau potable pour les populations de la région. Le modèle mathématique de simulation des écoulements souterrains du système aquifère développé par l OSS, a permis de mettre en évidence des relations étroites entre le SAI et le fleuve Niger, ainsi qu avec le Système Aquifère de Taoudéni/Tanezrouft (SAT) situé à l Ouest du SAI. Un protocole d accord assorti d une feuille de route pour la création et la mise en place d un cadre de concertation pour une gestion optimisée de la ressource a été adopté en mai 2009 par les Ministres en charge de l eau du Mali, Niger et Nigeria. Ces ressources en eau souterraines et celles des eaux de surface du fleuve Niger constituent une ressource stratégique de la sous-région de l Afrique de l ouest, appelée à jouer un rôle déterminant dans le développement économique et social des pays de la Région. Les informations disponibles à ce jour sur les Systèmes Aquifères sont disparates, et une étude de l ensemble des systèmes s avère nécessaire pour mieux appréhender leurs fonctionnements hydrauliques ainsi que les risques transfrontaliers qui peuvent compromettre les efforts de développement des pays concernés. La connaissance des relations hydrodynamiques et hydrauliques entre les différents aquifères et entre ces aquifères et le delta intérieur du fleuve Niger sont fondamentales pour améliorer la gestion du système hydraulique dans son ensemble, aussi bien au niveau de l exploitation des ressources de surface que des ressources souterraines. Une telle gestion, basée sur des informations scientifiques, permettra aux pays d une part, de combler les lacunes de connaissance afin de mieux coordonner leurs actions et de maîtriser les risques transfrontaliers, et d autre part d entrevoir des options de développement basées sur une exploitation durable et rationnelle de ces ressources aux fins d assurer des meilleures conditions d existence aux populations et surtout leur fixation dans leur milieu naturel. Le projet bénéficie, dans sa globalité, des contributions financières de la Facilité Africaine de l Eau, du Fonds Français pour l Environnement Mondial, de l Agence Internationale de l Énergie Atomique, de l OSS ainsi que des pays (en nature). La contribution du FEM/PNUE est en cours de mobilisation. Pour la partie du projet assignée au Consultant, le financement provient uniquement de la Facilité Eau. 1.2 Objectifs du Projet L objectif général du projet est d évaluer le potentiel en eau et définir les éléments de suivi de l ensemble des ressources en eau souterraines du SAI, du SAT et du Fleuve Niger, pour aider les pays dans l élaboration de leur schéma de développement futur en tenant compte de la vulnérabilité de ces systèmes. Les objectifs spécifiques du projet se déclinent comme suit : Groupement ANTEA & JMB_Consult Rapport Base de Données 5/43

6 - Amélioration des connaissances et Évaluation des ressources en eau de l ensemble du Système Iullemeden Taoudéni/Tanezrouft. L objectif est de mette à jour et améliorer les connaissances sur le Système Aquifère de l Iullemeden, et évaluer les ressources en eau du Système Aquifère Taoudéni/Tanezrouft, afin de mettre à la disposition des décideurs et responsables nationaux, un outil de gestion qui permettra de façon globale de : Connaître le potentiel hydraulique des aquifères sur le double plan quantitatif et qualitatif ; Simuler les comportements des nappes face aux demandes en eau de chaque pays ; Identifier les risques hydrogéologiques transfrontaliers ; Offrir des éléments de choix d une stratégie de gestion intégrée de la ressource en eau, programmée conformément aux objectifs visés par chaque pays. - Analyse et Gestion des Risques transfrontaliers de l ensemble SAI, SAT et fleuve Niger, en intégrant une évaluation de la vulnérabilité et des impacts des changements climatiques sur les ressources en eau de l ensemble SAI, SAT et fleuve Niger. - Renforcement des capacités de gestion par la formation des techniciens des pays sur les outils de gestion de la ressource en eau (Base de données, Système d Information Géographique, Modélisation), en télédétection et par l organisation d ateliers de sensibilisation des acteurs nationaux et du grand public sur le processus et la nécessité de gestion concertée des ressources en eau transfrontalières. Remarque : Cette activité sera essentiellement du ressort de l OSS avec un appui ponctuel du Consultant. 1.3 Phase de démarrage Pour atteindre les objectifs du projet, l Observatoire du Sahara et du Sahel a confié à un Groupement de Bureaux d études les tâches visant à l amélioration des connaissances des systèmes aquifères transfrontaliers d Iullemeden et du Taoudéni/Tanezrouft, l identification des risques transfrontaliers liés à l exploitation de ces ressources et aux changements climatiques, et à la mise en place et au suivi d indicateurs de vulnérabilité et de développement durable de ces ressources. Le projet a commencé début avril 2012 par un atelier de démarrage, regroupant les principaux partenaires du projet (pays, partenaires de développement, OSS et le Consultant) pour présenter le projet dans ses grands axes, et discuter des modalités pratiques, institutionnelles et techniques d'exécution des activités du Projet. La liste des différents intervenants a pu être finalisée, tant au niveau des experts internationaux / régionaux / nationaux, que des points focaux et des organisations régionales et internationales. La phase de démarrage s est déroulée pendant tout le mois d avril 2012 dans les locaux de l OSS à Tunis en présence d une partie des experts internationaux (chef de projet et son adjoint, experts télédétection et bases de données) afin de pouvoir travailler en étroite collaboration avec le personnel de l OSS, notamment A. Dodo, coordinateur du projet, et L. Baba Sy, responsable technique de la base de données, SIG & Télédétection et également H. Trebossen pour la télédétection. Cette phase a consisté à mettre en place le projet avec toute sa logistique, évaluer les données et informations accessibles à l OSS ainsi que les moyens techniques et humains disponibles à l OSS pour le projet. Le choix des experts, leur temps d intervention et leur répartition ont été précisés, et les TdR ont été élaborés avec précision pour les experts régionaux et nationaux. Le rapport concrétisant la phase de démarrage a été validé par l OSS en mai. Il constitue les nouveaux Termes de Référence qui seront utilisés pour l exécution du projet. Au cours du mois de mai les contrats entre le groupement de bureaux d études et les différents experts nationaux ont été établis et signés ce qui a permis de démarrer les travaux de collecte de données dans la plupart des pays dès fin mai Ce rapport présente les résultats des travaux effectués sur le volet «Base de Données» du projet par une équipe de Consultants internationaux (Géo-Hyd). Groupement ANTEA & JMB_Consult Rapport Base de Données 6/43

7 2 OBJECTIFS DU VOLET SYSTÈME DE GESTION DE BASES DE DONNÉES RELATIONNELLES (SGBDR) 2.1 Objectifs généraux du volet SGBDR SIG Pour le SGBDR, l objectif majeur des travaux à réaliser est de créer un outil simple d utilisation, convivial et intuitif afin de permettre aux gestionnaires de l OSS et des différents pays partenaires de consulter et de valoriser les données points d eau. Un premier outil développé sous Microsoft Access dispose des fonctionnalités demandées mais pose un certain nombre de problèmes au niveau de son déploiement. L interface développée sous Access nécessite un certain nombre de librairies (dll) pas toujours disponibles sur le poste client ce qui rend difficile l utilisation de l outil. Par ailleurs, le modèle de données n est pas optimisé et demande à être consolider afin d accroitre les performances de l outil. Ce document a pour objectif de spécifier les éléments cadres qui régiront les travaux à réaliser afin d obtenir un outil solide et pérenne. Pour le système d information géographique, il s agit dans ce document de dresser l état de ce qui est actuellement utilisé au sein de l OSS et de proposer des évolutions du SIG afin de faciliter le couplage avec le SGBDR, d améliorer les échanges avec les partenaires, d améliorer la structuration de l information et de «monter» en gamme sur le volet technique. 2.2 Objectifs spécifiques du SGBDR L outil à réaliser doit permettre à l OSS et aux pays partenaires : D importer et exporter des données «Point d eau» pour échanger l information, D accéder rapidement et simplement aux données sous forme tabulaire, De consulter les points d eau sur une carte, De réaliser des graphiques de synthèse, D exporter des données vers le modèle Modflow. 2.3 Analyse de l existant, choix de l architecture La phase 1 a donné lieu à la création d une base Access SAI_DATA.mdb contenant les données sur les points d eau, ainsi qu à la création d un applicatif Access SISAI.mdb répondant aux objectifs du SGBDR. Le travail présenté ici vise à pérenniser les acquis de la phase 1, d une part en renforçant la qualité de la base de données sur trois axes : performances, maintenabilité, ergonomie, d autre part en développant une Application OSS indépendante d Access ou de librairies ESRI. Un récapitulatif des évolutions de la base de données et de l applicatif entre la phase 1 et la phase 2 est proposé dans le tableau ci-après. Les travaux de la phase 2 sont décrits en détail dans la suite de ce rapport. Groupement ANTEA & JMB_Consult Rapport Base de Données 7/43

8 Tableau 1 : Évolutions BDD et applicatif de la phase 1 à la phase 2 Segment Phase 1 Phase 2 Solution SAI_DATA.mdb SAIT_DATA_V2.mdb Entrepôt de données Périmètre métier Répond au périmètre métier Maintenance et lisibilité programmatique Performance Ergonomie à l utilisation (hors applicatif) Règles de nommage Ex : mots entiers, préfixes Améliorations structurelles Ex : clefs techniques, clefs étrangères Améliorations ergonomiques Ex : Légendes en français, listes déroulantes Solution SISAI.mdb Application OSS Applicatif Technologie Access 2003 Microsoft Framework.Net 3.5 Nécessite une installation d Access Peut poser des problèmes de version d Access C est la base de la plupart des logiciels pour Windows. Il est souvent déjà installé sur Windows ou s installe automatiquement. Cartographie Bibliothèques ESRI Bibliothèques Géo-Hyd Nécessite l installation de composants ESRI sur le poste utilisateur Dépendant du Framework.Net 3.5 uniquement Groupement ANTEA & JMB_Consult Rapport Base de Données 8/43

9 3 BASE DE DONNÉES 3.1 Base de données issue de la phase 1 La base de données issue de la phase 1, SAI_DATA.mdb, couvre le périmètre métier de l étude. Plusieurs actions ont cependant été mises en œuvre pour la pérenniser en améliorant sa lisibilité, ses performances et son ergonomie. La mise en œuvre de ces actions aboutit à la proposition d une base SAIT_DATA_V2.mdb. Les actions réalisées sont listées ci-dessous : Adoption de règles de nommage pour faciliter la lisibilité programmatique et donc la maintenance de la base de données, Modifications structurelles pour optimiser les performances de la base de données, Améliorations ergonomiques pour faciliter la consultation de la base de données. 3.2 Démarche de conception de la base de données La conception de la base de données SAIT_DATA_V2 et de l Application OSS s est faite en s appuyant sur les éléments suivants : Étude la base de données SAI_DATA.mdb issue de la phase 1, et de la documentation Tome_II_BD_SAI_simpact.pdf, Étude du rapport intermédiaire de la phase 1 et notamment des formats de tableaux proposés aux pays participants pour l envoi de données (points d eau, piézométrie, hydrodynamique, exploitation, qualité, Étude et audit des fichiers renvoyés par les pays participants, disponibles lors de la phase de conception, Concertation avec les cadres, experts et consultants sur place à Tunis durant le séjour de l expert Géo-Hyd chargé du développement. 3.3 Règles de nommage Les règles de nommage suivantes ont été adoptées pour faciliter la lisibilité programmatique et la maintenance de la base de données : L utilisation du singulier est préconisée pour les noms de table. L adjonction de préfixe aux noms des tables permet de déterminer leur nature. Ex : POINTS devient T_POINT, Usages devient N_USAGE car il s agit d une nomenclature (liste de valeurs possibles), les tables de relation N à N seraient préfixées R_ le cas échéant. L adjonction de préfixe de table devant les noms de champs permet d améliorer l ergonomie des requêtes. Trois lettres permettent de créer des préfixes lisibles. Ex : pour la table T_POINTDEAU, PTE_Nom, PTE_Longitude, etc. Pour T_PAYS, PAY_Code, PAY_Nom, etc. L utilisation de mots entiers plutôt que d abréviation est préconisée pour lever d éventuelles ambiguïtés et faciliter la prise en main de la base de données. Ex : Le champ GPH devient PTE_EtudeGeophysique, NS devient PTE_NiveauStatique Groupement ANTEA & JMB_Consult Rapport Base de Données 9/43

10 3.4 Améliorations structurelles Les modifications structurelles suivantes ont été appliquées pour améliorer les performances de la base de données : L utilisation de clefs techniques pour toutes les tables améliore la rapidité des requêtes de jointure sur plusieurs tables (sélections, mises à jour ). Chaque table se voit adjoindre un champ Id auto-incrémental. Ex : PTE_Id pour T_POINTDEAU Certaines clefs étrangères sont manquantes et doivent être créées pour garantir l intégrité des données. Ex : Code_Etat de POINTS ne référence pas Code_Etat de la table etats. Les champs référençant des clefs étrangères sont nommés de la même manière que les autres, en leur adjoignant le nom du champ référencé. Ex : PTE_Etat_ETA_Id, PTE_Pays_PAY_Id, PTE_UsageEau_USE_Id, etc. 3.5 Améliorations ergonomiques Les améliorations ergonomiques suivantes ont été apportées pour faciliter l utilisation de la base (en dehors de l utilisation de l Application OSS) : Quand des clefs étrangères sont définies, Access permet d afficher un champ de la table cible à la place de la valeur de la clef, et d afficher une liste déroulante pour la saisie à partir du champ défini. Ex : configurer PTE_Etat_ETA_Id pour faire apparaître le libellé de la valeur possible plutôt que son code dans la table T_POINTDEAU. L utilisation de légendes dans Access permet d afficher un nom en français plutôt que le nom technique du champ dans les en-têtes de colonnes. Ex : «PTE_ProfondeurForee» est affiché en tant que «Profondeur forée» lors de la visualisation de la table T_POINTDEAU 3.6 Améliorations fonctionnelles Un champ booléen (Oui, non) nommé PTE_ZoneDEtude a notamment été ajouté à la table T_POINTDEAU. Ce champ sera initialisé automatiquement par traitement SIG, puis il sera possible d exclure ou d inclure manuellement des points dans la zone d étude. De même, un champ PTE_Phase permet de distinguer les points de la phase 1 et les apports de la phase Extrait du Modèle Physique des Données (MPD) Le schéma ci-après présente une partie du MPD de SAIT_DATA_V2. Pour des raisons de clarté, seule une sélection de tables est affichée. Il permet d illustrer certaines des modifications effectuées : utilisation de mots entiers, préfixes des tables et champs, adjonction de clefs techniques et de clefs étrangères. Groupement ANTEA & JMB_Consult Rapport Base de Données 10/43

11 Figure 1 : Extrait du MPD de SAIT_DATA_V2 Groupement ANTEA & JMB_Consult Rapport Base de Données 11/43

12 4 APPLICATION OSS Cette partie décrit l architecture de l Application OSS et ses différentes fonctionnalités. 4.1 Architecture de l application OSS Les principaux segments de l architecture sont proposés dans le schéma suivant : Figure 2 : Architecture de l'application OSS D un point de vue intégration, nous proposons un utilitaire d installation simple permettant d installer de manière transparente l ensemble des composants nécessaires au bon fonctionnement du logiciel : Déploiement du Framework Windows s il n est pas déjà installé Installation de l application (fichier *.exe) Installation de la base de données (fichier *.mdb) 4.2 Description de l Application OSS Cette partie présente l Application OSS et propose des captures d écran présentant les différentes fonctionnalités du logiciel mises en œuvre à la date du rapport. Groupement ANTEA & JMB_Consult Rapport Base de Données 12/43

13 4.2.1 Démarrage et choix de la base de données Lors du démarrage de l application, un écran permet de choisir à quel fichier de base de données (.mdb) l Application OSS doit se connecter. La base de données doit respecter la structure SAIT_DATA_V2. Le choix de l utilisateur peut être mémorisé en cochant une case Chargement des points d eau sur critères Lors du démarrage de l application, ou n importe quand par la suite, un écran permet de choisir les données chargées dans l Application OSS. En l état, le filtre permet la sélection sur critères géographiques : Choix d un, de plusieurs, ou de tous les pays, Choix d un rectangle englobant selon deux modalités : o Renseignement manuel des coordonnées, o Utilisation de l emprise courante de la carte. Écran 1 : Choix de la base de données Écran 2 : Filtre géographique Groupement ANTEA & JMB_Consult Rapport Base de Données 13/43

14 4.2.3 Organisation de l interface graphique L interface graphique est organisée en plusieurs panneaux qui sont redimensionnables et repositionnables, et peuvent être superposés dans des conteneurs à onglets : Tableau des points d eau, Module cartographique, Données attributaires associées au point d eau, Visualisation de graphiques Tableau des points d eau Le tableau des points d eau propose les fonctionnalités suivantes : Réorganisation des colonnes (position, largeur, visibilité), Tri sur une colonne, Regroupement sur une colonne avec comptage des éléments regroupés, Recherche textuelle dans le tableau sur une colonne spécifique, les colonnes visibles ou toutes les colonnes disponibles. Écran 3 : Interface graphique Écran 4 : Tableau des points d'eau Groupement ANTEA & JMB_Consult Rapport Base de Données 14/43

15 4.2.5 Module cartographique Les fonctionnalités du module cartographique sont les suivantes : Visualisation des points d eau avec analyses thématiques, Chargement des points d eau en fonction de l emprise visible, Ajout des couches illustratives ESRI Shapefiles, Déplacement, zoom Règle pour mesurer les distances, Export au format ESRI Shapefile de la couche des points d eau Carte 1 : Densité des points d'eau Édition de graphiques L Application OSS disposera d un module permettant d éditer des graphiques de chroniques piézométriques ou de paramètres chimiques pour un point d eau sélectionné. Groupement ANTEA & JMB_Consult Rapport Base de Données 15/43

16 4.2.7 Import de données L Application dispose d un assistant d import de données tabulaire dont les étapes sont les suivantes : 1. Choix d un fichier tabulaire Excel 2003, Excel 2007 ou CSV, le cas échéant choix de la feuille à importer 2. Configuration des colonnes (une partie des colonnes peut être reconnue automatiquement en fonction des noms des colonnes). Cette configuration est sauvegardée automatiquement. 3. Lecture du fichier (étape automatique) 4. Contrôle visuel des données avant enregistrement en base 5. Intégration des données valides en base (étape automatique) 6. Mise à disposition d un bilan d import Écran 5 : Configuration du format d'import Export de données au format tabulaire sur critères spatiaux L application disposera d un module d export de données selon des critères spatiaux qui incluront une liste de pays et une emprise géographique. Quatre cases à cocher permettront de sélectionner les données sous-jacentes à extraire parmi la piézométrie, l hydrodynamique, la qualité et l exploitation. Ces données seront exportées dans des fichiers tabulaires séparés de format spécifique Export de données vers le modèle Modflow L application disposera d un module d extraction des données dans un format compatible avec le modèle Modflow. Un filtre permettra à l utilisateur de définir l emprise spatiale et temporelle des données à extraire. Groupement ANTEA & JMB_Consult Rapport Base de Données 16/43

17 5 FORMATS D IMPORT Cette partie propose un certain nombre de remarques visant à améliorer les tableaux décrivant les données à transmettre, et propose un tableau prenant en compte les présentes remarques. 5.1 Remarques sur le format proposé aux pays participants Remarques sur le tableau «Points d eau» Dans le tableau ci-dessous, les deux premières colonnes reprennent le tableau décrit dans le premier rapport intermédiaire. La troisième colonne contient des remarques en vue d améliorer la spécification du tableau pour homogénéiser la présentation des données et rendre possibles des traitements automatiques sur les données. Les remarques suivantes ont en partie été faites suite à l audit des fichiers renvoyés par les pays participants et au constat de l hétérogénéité des présentations de données. Tableau 2 : Remarques sur le tableau "Points d'eau" Champs Description des champs Remarques Noclas Numéro ou Identifiant du point d eau Nom Nom du point d eau Indice_Village Indice du village pour le Niger Localite Nom de la localité ou se trouve le point d eau Pays Pays Préciser : soit «Nom complet du pays (ex : Mali)», soit «Code international du pays (ex : Ni)», voire fournir une liste de valeurs possibles Type d ouvrage (Exemple Forage, puits, sources, forage pétrolier, etc.) Donner la liste complète sous forme de tableau Artesien Artésien ou non artésien Préciser : valeurs possibles : «Oui» ou «Non» Equipe Équipé ou non équipé Préciser : valeurs possibles : «Oui» ou «Non» Aquif_Sigle Aquifère capté Code_Aquif CI, CT ou autre Nom_Admin Nom de l unité administrative (Exemple Maradi, Gao, etc.) Coord Type de Coordonnées: Géographique, UTM, etc. Ne pas demander ce champs et forcer WGS84 Groupement ANTEA & JMB_Consult Rapport Base de Données 17/43

18 Champs Description des champs Remarques Long Longitude Préciser, par exemple : «en WGS84, degrés décimaux, signe moins pour les valeurs ouest et sud, ex : ,2» ou «en WGS84, degrés minutes secondes, notation N S W E, ex : W ,5» et donner un exemple de valeurs Lat Latitude Cf. Longitude Alt Altitude (cote altimétrique en m) Log Existence (oui ou non de log géologique) Préciser : valeurs possibles : «Oui» ou «Non» UTI_Usage Usage du point d eau (Irrigation, Alimentation en eau potable, Donner la liste complète sous forme de tableau industrie, etc.) Prof_foree Profondeur totale forée Préciser l unité attendue (mètres?) Prof_equipee Profondeur de l équipement (profondeur captée) Préciser l unité attendue (mètres?) Qexp Débit d exploitation à la création du point d eau (l/s ou m3/h) Choisir une unité attendue (l/s ou m3/h) NS Niveau statique (m) GPH Étude Géophysique (oui ou non) Préciser : valeurs possibles : «Oui» ou «Non» Date_debut Date de début de réalisation du point d eau (jjmmaaaa) Date_fin Date de fin de réalisation du forage (jjmmaaaa) Annee_sce Année de réalisation du point d eau (aaaa) Code_Objet Objet du point d eau (EAP, Irrigation, etc.) La différence avec la colonne UTI_Usage n est pas claire Code_Etat État du point d eau (Bouché, abandonnée, etc.) Donner la liste complète sous forme de tableau Observations Observations sur le point d eau Source_Info Source ou origine de l information Nom_Fichier_Origine Nom du fichier (numérique) d où est extraite la donnée Remarques sur les autres tableaux Tableau Paramètres hydrodynamiques : Choisir l unité demandée pour le débit de pompage (l/s ou m3/h), on préconise m3/h. Tableau Exploitation : choisir l unité demandée pour le débit d exploitation (l/s ou m3/h), on préconise m3/h. Tableau piézométrie : Pour éviter toute ambiguïté, la terminologie «Niveau piézométrique» doit être remplacée par «Côte piézométrique». De plus, cette information peut être retrouvée en faisant (Altitude Niveau statique) et en conséquence ne doit pas être bancarisée. Tableaux piézométrie & qualité de l eau : pas de remarque. Groupement ANTEA & JMB_Consult Rapport Base de Données 18/43

19 5.2 Proposition de format d import pour les points d eau Le tableau ci-dessous est une proposition de format d import faisant suite aux remarques listées précédemment. Dans ce tableau, la colonne «Type» s interprète comme suit : T pour du texte libre, B pour booléen («Oui» ou «Non»), L pour une liste de valeurs possibles (qui est précisée dans la colonne «Format»), N pour un nombre, D pour une date. Tableau 3 : Proposition de format d'import pour les points d'eau Nom du champ Description Type Format PAYS Pays du point d eau L Valeurs possibles : «Algérie», «Burkina Faso», «Mali», «Mauritanie», «Niger», «Nigéria» CODE Numéro ou Identifiant du point d eau T Texte libre NOM Nom du point d eau T Texte libre INDICE_VILLAGE Indice du village pour le Niger T Texte libre LOCALITE Nom de la localité ou se trouve le point T d eau Texte libre NATURE_OUVRAGE (Exemple Forage, puits, sources, forage L pétrolier, etc.) Donner la liste complète sous forme de tableau ARTESIEN Artésien ou non artésien B Valeurs possibles : «Oui» ou «Non» EQUIPEMENT Équipé ou non équipé B Valeurs possibles : «Oui» ou «Non» AQUIFERE Aquifère capté T ou Texte libre, ou liste de valeurs possibles si l ensemble des sigles L d aquifères est connu. Valeurs possibles : CLASSIFICATION_AQUIFERE CI, CT ou autre T ou «CI» (Continental intercalaire) L «CT» (Continental terminal) Ou texte libre si ces qualifications ne s appliquent pas. UNITE_ADMINISTRATIVE Nom de l unité administrative (Exemple T Maradi, Gao, etc.) Texte (E/W)DD MM SS.SSS ex : W LONGITUDE Longitude du point d eau en WGS84 N OU BIEN Expression décimale. Ex : (N/S)DD MM SS.SSS ex : W LATITUDE Latitude du point d eau en WGS84 N OU BIEN Expression décimale. Ex : Groupement ANTEA & JMB_Consult Rapport Base de Données 19/43

20 Nom du champ Description Type Format ALTITUDE Altitude (cote altimétrique en m) N Numérique sans unité LOG Existence (oui ou non de log géologique) B Valeurs possibles : «Oui» ou «Non» Usage du point d eau (Irrigation, USAGE Alimentation en eau potable, industrie, L Donner la liste complète sous forme de tableau etc.) PROFONDEUR_FOREE Profondeur totale forée N Numérique sans unité PROFONDEUR_EQUIPEE Profondeur de l équipement (profondeur N captée) en mètres Numérique sans unité QEXP Débit d exploitation à la création du point N d eau en m3/h Numérique sans unité NS Niveau statique en mètres N Numérique sans unité GPH Étude Géophysique (oui ou non) B Valeurs possibles : «Oui» ou «Non» DEBUT_FORAGE Date de début de réalisation du point D d eau Jj/mm/aaaa FIN_FORAGE Date de fin de réalisation du forage D Jj/mm/aaaa MISE_EN_SERVICE Année de mise en service D Aaaa Valeurs possibles : ETAT État du point d eau L «Bouché» «Abandonné» OBSERVATIONS Observations sur le point d eau T Texte libre SOURCE_INFORMATION Source ou origine de l information T Texte libre FICHIER_ORIGINE Nom du fichier (numérique) d où est T extraite la donnée Texte libre Groupement ANTEA & JMB_Consult Rapport Base de Données 20/43

GICRESAIT PRODUCTION ET REALISATION D UN FILM DOCUMENTAIRE «EAUX SOUTERRAINES, UNE MANNE COMMUNE A PROTEGER»

GICRESAIT PRODUCTION ET REALISATION D UN FILM DOCUMENTAIRE «EAUX SOUTERRAINES, UNE MANNE COMMUNE A PROTEGER» PRODUCTION ET REALISATION D UN FILM DOCUMENTAIRE GICRESAIT «EAUX SOUTERRAINES, UNE MANNE COMMUNE A PROTEGER» AU SERVICE DE LA GESTION DURABLE ET CONCERTEE DES RESSOURCES EN EAU DE L IULLEMEDEN ET DU TAOUDENI

Plus en détail

L OSS FAIT DE LA GESTION CONCERTEE DES RESSOURCES EN

L OSS FAIT DE LA GESTION CONCERTEE DES RESSOURCES EN L OSS FAIT DE LA GESTION CONCERTEE DES RESSOURCES EN EAU PARTAGEES ET NON RENOUVELABLES UNE REALITE Créé en 1992, l Observatoire du Sahara et du Sahel (OSS) a accordé dès le départ une importance particulière

Plus en détail

ORGANISATION POUR LA MISE EN VALEUR DU FLEUVE SENEGAL (OMVS)

ORGANISATION POUR LA MISE EN VALEUR DU FLEUVE SENEGAL (OMVS) ORGANISATION POUR LA MISE EN VALEUR DU FLEUVE SENEGAL (OMVS) PROJET DE GESTION DES RESSOURCES EN EAU ET DE L ENVIRONNEMENT DU BASSIN DU FLEUVE SENEGAL (GEF/BFS) ATELIER DE CONCERTATION SUR LA GESTION DES

Plus en détail

Infogéo68 : Guide utilisateur

Infogéo68 : Guide utilisateur Infogéo68 : Guide utilisateur V3 Juillet 2015 1 Organisation d Infogéo68... 2 2 Le portail... 2 2.1 Accueil... 2 2.2 Cartothèque... 3 2.3 Métadonnées... 6 3 L application cartographique... 7 3.1 Organisation...

Plus en détail

Programme-cadre national (PCN) Rôles et responsabilités de l équipe chargée d élaborer un PCN

Programme-cadre national (PCN) Rôles et responsabilités de l équipe chargée d élaborer un PCN Programme-cadre national (PCN) Rôles et responsabilités de l équipe chargée d élaborer un PCN Août 2006 Agence internationale de l énergie atomique Département de la coopération technique Rôle et responsabilités

Plus en détail

Intégration du référentiel hydrographique Bd Carthage dans le Système d Information de l agence de l eau Adour Garonne

Intégration du référentiel hydrographique Bd Carthage dans le Système d Information de l agence de l eau Adour Garonne Intégration du référentiel hydrographique Bd Carthage dans le Système d Information de l agence de l eau Adour Garonne point de vue sur l importance attributaire d un référentiel 1 Plan de la présentation

Plus en détail

TERMES DE REFERENCES

TERMES DE REFERENCES TERMES DE REFERENCES Composante 3 / TUNISIE ELABORATION D UN GUIDE METHODOLOGIQUE POUR LA CONSTRUCTION DE REFERENTIELS COMPETENCES-EMPLOIS-FORMATIONS DGRU (Direction Générale de la Rénovation Universitaire)

Plus en détail

Le saviez-vous? LA FORÊT FRANÇAISE PRÉSENTATION DE L'IFN ACTUALITÉS PRODUITS ET SERVICES ACTIVITÉS THÉMATIQUES DONNÉES ET RÉSULTATS Nouveautés

Le saviez-vous? LA FORÊT FRANÇAISE PRÉSENTATION DE L'IFN ACTUALITÉS PRODUITS ET SERVICES ACTIVITÉS THÉMATIQUES DONNÉES ET RÉSULTATS Nouveautés L IFN vient de mettre en ligne une nouvelle version de son site Internet contenant encore plus d informations, disponibles en téléchargement gratuit. Nouveautés Le site Internet de l IFN : une mine de

Plus en détail

APPEL À MANIFESTATION D INTÉRÊT

APPEL À MANIFESTATION D INTÉRÊT Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles West and Central African Council for Agricultural Research and Development APPEL À MANIFESTATION D INTÉRÊT RECRUTEMENT D

Plus en détail

Financement. Projet n P-Z1-EAZ-021 Don n 5600155002001. Rapport de Synthèse. 14 décembre 2012. Rapport OSS-GICRESAIT no 11

Financement. Projet n P-Z1-EAZ-021 Don n 5600155002001. Rapport de Synthèse. 14 décembre 2012. Rapport OSS-GICRESAIT no 11 Banque Africaine de Développement Observatoire du Sahara et du Sahel Financement Projet n P-Z1-EAZ-21 Don n 5615521 Rapport de Synthèse SOCIO-ÉCONOMIQUE 14 décembre 212 Rapport OSS-GICRESAIT no 11 Bureau

Plus en détail

Guide utilisateur S.I.G Système d Information Géographique

Guide utilisateur S.I.G Système d Information Géographique Guide utilisateur S.I.G Système d Information Géographique Taper l adresse du site dans Internet Explorer : http://sig.siceco.fr En cas de problèmes sur l identifiant et/ou Mot de passe contacter : M.

Plus en détail

PREMIERE SESSION ORDINAIRE. Rapport du Consultant (Document de Travail) CONFERENCE AFRICAINE DE LA DECENTRALISATION ET DU DEVELOPPEMENT LOCAL

PREMIERE SESSION ORDINAIRE. Rapport du Consultant (Document de Travail) CONFERENCE AFRICAINE DE LA DECENTRALISATION ET DU DEVELOPPEMENT LOCAL Rapport du Consultant (Document de Travail) 20 CONFERENCE AFRICAINE DE LA DECENTRALISATION ET DU DEVELOPPEMENT LOCAL CONFERENCE AFRICAINE DE LA DECENTRALISATION ET DU DEVELOPPEMENT LOCAL IV RAPPORT DU

Plus en détail

SUGARCRM MODULE RAPPORTS

SUGARCRM MODULE RAPPORTS SUGARCRM MODULE RAPPORTS Référence document : SYNOLIA_Support_SugarCRM_Module_Rapports_v1.0.docx Version document : 1.0 Date version : 2 octobre 2012 Etat du document : En cours de rédaction Emetteur/Rédacteur

Plus en détail

Application Gestion de Projets Manuel utilisateur

Application Gestion de Projets Manuel utilisateur Application Gestion de Projets Manuel utilisateur Version 3 - SCE-MEMORIS 2006 1 / 41 SOMMAIRE 1 Introduction 3 1.1 Présentation de l application 3 1.2 Présentation des profils utilisateurs et de leurs

Plus en détail

Questions fonctionnelles

Questions fonctionnelles Questions fonctionnelles Réf. Question fonctionnelle Oui nativement Multilinguisme: Les interfaces homme-machine sont -elles disponibles en QF1 plusieures langues? Si oui, quelles langues? Pour quels modules?

Plus en détail

Poitou-Charentes. Qu est-ce qu une carte dynamique? Quels outils autour de la carte dynamique? Consulter une carte dynamique

Poitou-Charentes. Qu est-ce qu une carte dynamique? Quels outils autour de la carte dynamique? Consulter une carte dynamique A la source de l information géographique Consulter une carte dynamique Pour les conseils et astuces : Suivez le guide Qu est-ce qu une carte dynamique? C est un module cartographique qui permet de visualiser

Plus en détail

1 - Informatisation du PCS

1 - Informatisation du PCS FICHE N 25 : LES OUTILS INFORMATIQUES Le développement des outils informatiques laisse entrevoir une possible utilisation de ces derniers dans le cadre de la gestion d un événement de sécurité civile.

Plus en détail

Guide de démarrage rapide

Guide de démarrage rapide Guide de démarrage rapide L aspect de Microsoft Excel 2013 étant différent par rapport aux versions précédentes, nous avons créé ce guide pour vous aider à être opérationnel au plus vite. Ajouter des commandes

Plus en détail

VISUBAT Votre partenaire BIM

VISUBAT Votre partenaire BIM VISUBAT Votre partenaire BIM MODÉLISATION BIM - AUDIT DE STRUCTURE - BIM MANAGER - BIM COORDINATEUR - AMO BIM - ACCOMPAGNEMENT des entreprises - MISE À NIVEAU de projets - SERVICE D ANALYSE du modele BIM

Plus en détail

RITUNE. Logiciel pour optimiser la consommation énergétique et les ressources dans les stations d épuration en s appuyant sur tous les processus

RITUNE. Logiciel pour optimiser la consommation énergétique et les ressources dans les stations d épuration en s appuyant sur tous les processus RITUNE Logiciel pour optimiser la consommation énergétique et les ressources dans les stations d épuration en s appuyant sur tous les processus «ENTRE 10 ET 25 % DES RESSOURCES QUI SONT NÉCESSAIRES DANS

Plus en détail

TERMES DE REFERENCES

TERMES DE REFERENCES TERMES DE REFERENCES Composante 3 / TUNISIE ACCUEIL ET ACCOMPAGNEMENT DES JEUNES DEMANDEURS D EMPLOIS DIPLOMES DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ACTION DE FORMATION Contribution à la réalisation d un outil intitulé

Plus en détail

Mise en place d une politique de gestion des dépendances vertes départementales. SIG 2006 1 Cabinet Pierre GRILLET cabinetpierregrillet@orange.

Mise en place d une politique de gestion des dépendances vertes départementales. SIG 2006 1 Cabinet Pierre GRILLET cabinetpierregrillet@orange. Mise en place d une politique de gestion des dépendances vertes départementales SIG 2006 1 Cabinet Pierre GRILLET Sommaire Introduction : présentation du Cabinet Pierre GRILLET 1. Définition de l étude

Plus en détail

Rapport de mission de formation SIG Au Niger du 03 au 14 novembre 2008

Rapport de mission de formation SIG Au Niger du 03 au 14 novembre 2008 COMITE PERMANENT INTER-ETATS DE LUTTE CONTRE LA SECHERESSE DANS LE SAHEL PERMANENT INTERSTATE COMMITTEE FOR DROUGHT CONTROL IN THE SAHEL SECRETARIAT EXECUTIF ------------------ PROGRAMME REGIONAL D APPUI

Plus en détail

L inventaire avec les terminaux de saisie sans fil IMAGE Stratégie

L inventaire avec les terminaux de saisie sans fil IMAGE Stratégie L inventaire avec les terminaux de IMAGE Stratégie Manuel de l utilisateur Page 2 TABLE des MATIERES L INVENTAIRE AVEC LES TERMINAUX DE SAISIE SANS FIL IMAGE STRATEGIE... 1 PRESENTATION... 3 DEROULEMENT

Plus en détail

GEOLOCALISATION DES PRODUITS PANORAMA DES ENVIRONS

GEOLOCALISATION DES PRODUITS PANORAMA DES ENVIRONS GEOLOCALISATION DES PRODUITS PANORAMA DES ENVIRONS Cette extension du programme «VisualQie Entreprise» vous permet des visualisations graphiques immédiates de la situation géographique de tous vos produits

Plus en détail

OUTILS SIG DU CONSEIL REGIONAL LIMOUSIN ET APPLICATIONS

OUTILS SIG DU CONSEIL REGIONAL LIMOUSIN ET APPLICATIONS OUTILS SIG DU CONSEIL REGIONAL LIMOUSIN MODE D ACCES D ET APPLICATIONS présentation >Ensemble d outils SIG en ligne accessibles depuis le portail interne et conçu pour : - permettre à l ensemble des agents

Plus en détail

Collecte des statistiques de sources administratives : cas de l administration du tourisme au Burkina Faso

Collecte des statistiques de sources administratives : cas de l administration du tourisme au Burkina Faso Collecte des statistiques de sources administratives : cas de l administration du tourisme au Burkina Faso Guiatin Youssouf Institut National de la Statistique et de la Démographie, Burkina Faso guiatinyoussouf@yahoo.fr

Plus en détail

ANNEXE 1.3 SYSTEME DE GESTION DES DEPLACEMENTS

ANNEXE 1.3 SYSTEME DE GESTION DES DEPLACEMENTS ANNEXE 1.3 SYSTEME DE GESTION DES DEPLACEMENTS TABLE DES MATIERES 1 PRESENTATION GENERALE 3 2 FONCTIONS DU SYSTEME DE GESTION DES DEPLACEMENTS 4 2.1 GESTION DES CALENDRIERS DE MISSION 4 2.1.1 VISUALISATION

Plus en détail

1. Introduction / Identification

1. Introduction / Identification Table des matières 1. Introduction / Identification... 3 2. Création de campagne... 4 1.1. Création de campagne / nouvelle campagne...4 1.1.1. Nommage de la campagne...4 1.1.2. Gestion des contacts...4

Plus en détail

TERMES DE REFERENCES POUR UNE ASSISTANCE TECHNIQUE A MI TEMPS SUR LE RENFORCEMENT DES CAPACITES TECHNIQUES ET SCIENTIFIQUES DU CILSS SUR LE CLIMAT

TERMES DE REFERENCES POUR UNE ASSISTANCE TECHNIQUE A MI TEMPS SUR LE RENFORCEMENT DES CAPACITES TECHNIQUES ET SCIENTIFIQUES DU CILSS SUR LE CLIMAT TERMES DE REFERENCES POUR UNE ASSISTANCE TECHNIQUE A MI TEMPS SUR LE RENFORCEMENT DES CAPACITES TECHNIQUES ET SCIENTIFIQUES DU CILSS SUR LE CLIMAT (LE RECRUTEMENT D UNE FIRME) Appui à la mise en œuvre

Plus en détail

Cahier des Charges de l étude de définition de l observatoire de l eau de la Martinique

Cahier des Charges de l étude de définition de l observatoire de l eau de la Martinique Cahier des Charges de l étude de définition de l observatoire de l eau de la Martinique I. Présentation générale du contexte : Afin de faciliter aux aménageurs, aux décideurs et au grand public l accès

Plus en détail

Systèmes et réseaux d information et de communication

Systèmes et réseaux d information et de communication 233 DIRECTEUR DES SYSTÈMES ET RÉSEAUX D INFORMATION ET DE COMMUNICATION Code : SIC01A Responsable des systèmes et réseaux d information FPESIC01 Il conduit la mise en œuvre des orientations stratégiques

Plus en détail

Coopération pour l information géographique en Alsace Base de données d Occupation du Sol v2

Coopération pour l information géographique en Alsace Base de données d Occupation du Sol v2 Coopération pour l information géographique en Alsace Base de données d Occupation du Sol v2 GUIDE UTILISATEUR de la BdOCS CIGAL v2 Version du 22 novembre 2013 LE PARTENARIAT CIGAL La Coopération pour

Plus en détail

Formation tableur niveau 4 (Excel 2013)

Formation tableur niveau 4 (Excel 2013) Formation tableur niveau 4 (Excel 2013) L objectif de cette formation est d utiliser des outils de manipulation du texte, des fonctions pour comparer des listes et des outils statistiques. Sommaire 1.

Plus en détail

4. Créer des compteurs, des curseurs ou des bandes déroulantes : a) Création des objets. b) Affectation à une cellule et réglage du pas.

4. Créer des compteurs, des curseurs ou des bandes déroulantes : a) Création des objets. b) Affectation à une cellule et réglage du pas. Logiciel Excel version Office 2007. Voici une liste non exhaustive de fonctions de ce logiciel en relation avec le stage. Au sommaire : 1. Créer des boutons de raccourci dans une barre d outils: a) Sélection

Plus en détail

où commence réellement la sécurité routière?

où commence réellement la sécurité routière? VISTAD OÙ COMMENCE RÉELLEMENT LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE? Une solution logicielle pour l étude qualitative et la validation des données relatives aux accidents La sécurité ne va pas de soi. Une personne est

Plus en détail

Mise en place d une base de données géoréférencées: outil d aide à la décision pour la protection des prises d eau

Mise en place d une base de données géoréférencées: outil d aide à la décision pour la protection des prises d eau Mise en place d une base de données géoréférencées: outil d aide à la décision pour la protection des prises d eau Contexte Exigences croissantes en matière de qualité et de sécurité d approvisionnement

Plus en détail

PLAN CONDUITE DE PROJET

PLAN CONDUITE DE PROJET PLAN CONDUITE DE PROJET Ce guide complète le cours, il donne une marche à suivre qui peut être adaptée si vous choisissez une méthode particulière ETUDE PREALABLE ANALYSE FONCTIONNELLE ANALYSE DETAILLEE

Plus en détail

La Clé informatique. Formation Access XP Aide-mémoire

La Clé informatique. Formation Access XP Aide-mémoire La Clé informatique Formation Access XP Aide-mémoire Septembre 2003 Définitions de termes Base de données : Se compare à un énorme classeur ayant plusieurs tiroirs où chacun d eux contient des informations

Plus en détail

Préparé par Alessandro Candeloro, PNUE / PAM

Préparé par Alessandro Candeloro, PNUE / PAM Rapport de la mission d appui technique dans le cadre du projet ENPI-SEIS à l Observatoire National pour l Environnement et le Développement Durable (ONEDD), Alger, 11-13 Novembre 2014 (version préliminaire)

Plus en détail

APPEL A MANIFESTATION D INTERET

APPEL A MANIFESTATION D INTERET Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles West and Central African Council for Agricultural Research and Development APPEL A MANIFESTATION D INTERET ------------------------

Plus en détail

INDUSTRIALISATION ET RATIONALISATION

INDUSTRIALISATION ET RATIONALISATION INDUSTRIALISATION ET RATIONALISATION A. LA PROBLEMATIQUE La mission de toute production informatique est de délivrer le service attendu par les utilisateurs. Ce service se compose de résultats de traitements

Plus en détail

Sage 100 CRM Guide de l Analyseur de Logs Intégration de Sage 100 CRM Version 8

Sage 100 CRM Guide de l Analyseur de Logs Intégration de Sage 100 CRM Version 8 Sage 100 CRM Guide de l Analyseur de Logs Intégration de Sage 100 CRM Version 8 Mise à jour : 2015 version 8 Composition du progiciel Votre progiciel est composé d un boîtier de rangement comprenant :

Plus en détail

Portail Client Sigma Informatique

Portail Client Sigma Informatique Portail Client Sigma Informatique Edité le 19 févr. 2013 Sommaire Présentation du portail client 3 La page d accueil 8 Vie d une demande (Création et suivi) 11 La consultation d une demande. 18 La gestion

Plus en détail

APPEL A MANIFESTATION D INTERET

APPEL A MANIFESTATION D INTERET Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles West and Central African Council for Agricultural Research and Development APPEL A MANIFESTATION D INTERET ------------------------

Plus en détail

ETUDE SUR LE GENRE AU SAHEL : LES CONDITIONS SOCIO- ECONOMIQUES DES FEMMES DANS LA REGION DU SAHEL

ETUDE SUR LE GENRE AU SAHEL : LES CONDITIONS SOCIO- ECONOMIQUES DES FEMMES DANS LA REGION DU SAHEL ETUDE SUR LE GENRE AU SAHEL : LES CONDITIONS SOCIO- ECONOMIQUES DES FEMMES DANS LA REGION DU SAHEL AVIS À MANIFESTATION D INTÉRÊT (SERVICES DE CONSULTANT) BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT Département

Plus en détail

RÉPUBLIQUE DE GUINÉE MINISTÈRE DES MINES ET DE LA GÉOLOGIE (MMG) PROJET D APPUI À LA GOUVERNANCE DANS LE SECTEUR MINIER (PAGSEM) GUINÉE

RÉPUBLIQUE DE GUINÉE MINISTÈRE DES MINES ET DE LA GÉOLOGIE (MMG) PROJET D APPUI À LA GOUVERNANCE DANS LE SECTEUR MINIER (PAGSEM) GUINÉE RÉPUBLIQUE DE GUINÉE MINISTÈRE DES MINES ET DE LA GÉOLOGIE (MMG) PROJET D APPUI À LA GOUVERNANCE DANS LE SECTEUR MINIER (PAGSEM) GUINÉE Financement: IDA N H 8040-GN TERMES DE REFERENCE FORMATION EN PLANIFICATION

Plus en détail

www.microsoft-project.fr

www.microsoft-project.fr Microsoft Project Server 2010 unifie la gestion de projet et la gestion de portefeuille afin d aider les entreprises à aligner les ressources et les investissements avec les priorités métier, et à exécuter

Plus en détail

Termes de références Elaboration de normes environnementales pour les activités de l industrie pétrolière et gazière en Mauritanie

Termes de références Elaboration de normes environnementales pour les activités de l industrie pétrolière et gazière en Mauritanie PROGRAMME «BIODIVERSITÉ, GAZ, PÉTROLE» Avec le soutien de : Termes de références Elaboration de normes environnementales pour les activités de l industrie pétrolière et gazière en Mauritanie 1 Préambule

Plus en détail

Contenu Microsoft Access 2010

Contenu Microsoft Access 2010 Contenu Microsoft Access 2010 Module 1 Environnement Access 2010 Fichiers d apprentissage Logiciel Access 2010 Base de données Lancement d Access 2010 Ouverture d une base de données Fenêtre Access 2010

Plus en détail

Synthèse des conclusions et recommandations pour les négociations Plate-forme d Alger

Synthèse des conclusions et recommandations pour les négociations Plate-forme d Alger Réunion régionale africaine préparatoire à la COP 10 Annexe 1 du rapport de la réunion Synthèse des conclusions et recommandations pour les négociations Plate-forme d Alger 1. Négociations sur le CRIC

Plus en détail

INITIATION A POWERPOINT

INITIATION A POWERPOINT INITIATION A POWERPOINT P. BESSON OCTOBRE 2000 SOMMAIRE Chap. 1 Découverte de POWERPOINT I. Démarrer Powerpoint 1. Lancement de l application 2. Boite de dialogue de démarrage de Powerpoint II. Structure

Plus en détail

Management par les processus Les facteurs clés de succès. Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE

Management par les processus Les facteurs clés de succès. Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE Management par les processus Les facteurs clés de succès Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE 1 1. Objectifs et définitions 2. Le retour sur investissement des démarches 3. Les éléments structurants 4. Mise

Plus en détail

Mutualisation des moyens héliportés sur la région Bourgogne. Etude initiale 06.06.2013 V1.2

Mutualisation des moyens héliportés sur la région Bourgogne. Etude initiale 06.06.2013 V1.2 sur la région Bourgogne Etude initiale 06.06.2013 V1.2 Contenu 1. Contexte...3 1.1. Objectifs...3 1.2. Descriptif de l existant...3 2. Etude des solutions...3 2.1. Solution n 1 : uniformisation du système

Plus en détail

C A R T O G R A P H I E D E S S E R V I C E S S O C I A U X D E B A S E ( S S B )

C A R T O G R A P H I E D E S S E R V I C E S S O C I A U X D E B A S E ( S S B ) C A R T O G R A P H I E D E S S E R V I C E S S O C I A U X D E B A S E ( S S B ) M A N U E L D ' U T I L I S A T I O N D U P O R T A I L W E B Version : 1.1.0 SOMMAIRE I. PRE REQUIS 5 II. DEMARRAGE DE

Plus en détail

L INFORMATION GEOGRAPHIQUE

L INFORMATION GEOGRAPHIQUE Champs sur Marne ENSG/CERSIG Le 19-nove.-02 L INFORMATION GEOGRAPHIQUE Archivage Le Système d information géographique rassemble de l information afin de permettre son utilisation dans des applications

Plus en détail

www.aprona.net 1. «Outils Nappe» 2. «Documentation» > www.aprona.net

www.aprona.net 1. «Outils Nappe» 2. «Documentation» > www.aprona.net www.aprona.net Procédure de récupération des données piézométriques via le site Internet de l APRONA > www.aprona.net «Outils Nappe» La nappe en direct, l Accès aux données et la Carte interactive sont

Plus en détail

BOUYGUES TELECOM ENTREPRISES - CLOUD

BOUYGUES TELECOM ENTREPRISES - CLOUD BOUYGUES TELECOM ENTREPRISES - CLOUD PARTIE CLIENT Version 1.4. 21/06/2013 Partie client Page 1 Sommaire 1 FONCTIONS CLES DU PORTAIL 3 1.1 Pré-requis d utilisation des services Cloud 3 1.2 Principes de

Plus en détail

Tableur Excel 97 : Les Outils

Tableur Excel 97 : Les Outils 1. Environnement de travail Bouton système Nom du logiciel Nom du document Barre de menus Cases système du logiciel Cases système du fichier Zone de nom : elle contient l adresse du champ sélectionné Police

Plus en détail

AMTEC RESOURCES MANAGEMENT LTD. CREATION D UNE BANQUE DE DONNEES DONNEES GEOSPATIALES NATIONALE

AMTEC RESOURCES MANAGEMENT LTD. CREATION D UNE BANQUE DE DONNEES DONNEES GEOSPATIALES NATIONALE AMTEC RESOURCES MANAGEMENT LTD. CREATION D UNE BANQUE DE DONNEES GEOSPATIALE CREATION A D UNE L ECHELLE BANQUE NATIONAL DE DONNEES GEOSPATIALES NATIONALE 1 AMTEC RESOURCES MANAGEMENT LTD. P O Box 3463

Plus en détail

Termes de références l élaboration d un plan d aménagement et de gestion des forêts ripicoles de la commune de Dissin et situées le long du Mouhoun

Termes de références l élaboration d un plan d aménagement et de gestion des forêts ripicoles de la commune de Dissin et situées le long du Mouhoun Termes de références l élaboration d un plan d aménagement et de gestion des forêts ripicoles de la commune de Dissin et situées le long du Mouhoun Juin 2015 I. TERMES DE REFERENCES 1.1. Contexte et justification

Plus en détail

Guide d Utilisateur De la Base de données du système de Suivi de la Pêche artisanale Continentale Dans les Etats membres de l UEMOA

Guide d Utilisateur De la Base de données du système de Suivi de la Pêche artisanale Continentale Dans les Etats membres de l UEMOA UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE ------------------------- La Commission ------------ Département de la Sécurité Alimentaire, de l Agriculture, des Mines et de l Environnement Guide d Utilisateur

Plus en détail

Dr Mathieu BADOLO Centre Régional AGRHYMET www. Agrhymet.ne. m.badolo@agrhymey.ne m_badolo@yahoo.fr

Dr Mathieu BADOLO Centre Régional AGRHYMET www. Agrhymet.ne. m.badolo@agrhymey.ne m_badolo@yahoo.fr PROGRAMME REGIONAL D AUGMENTATION D DES PRECIPITATIONS PAR ENSEMENCEMENT DES NUAGES AU SAHEL - APENS Dr Mathieu BADOLO Centre Régional AGRHYMET www. Agrhymet.ne m.badolo@agrhymey.ne m_badolo@yahoo.fr Plan

Plus en détail

La SOA était une mode. Nous en avons fait un standard.

La SOA était une mode. Nous en avons fait un standard. La SOA était une mode. Nous en avons fait un standard. Agenda 1 Présentation 2 Les solutions it-toolbox 3 Notre valeur ajoutée 4 Le centre d excellence 5 Equipe et démarche 6 Références et plateformes

Plus en détail

SOFT AVOCAT Guide d utilisation

SOFT AVOCAT Guide d utilisation SOFT AVOCAT Guide d utilisation 1 SOFT AVOCAT est un logiciel de gestion automatisée des dossiers des cabinets d avocats qui facilite le suivi de leurs traitements à travers ses différentes composantes.

Plus en détail

Import automatique des places de parking - Handicap.fr

Import automatique des places de parking - Handicap.fr Lyon, le 27 octobre 2009 Import automatique des places de parking - Handicap.fr Objet du document Import automatique des places de parking - Handicap.fr Référence du document DOC-20091027-OXC01-import-manuel-parking-1.5

Plus en détail

OBSERVATOIRE DU SAHARA ET DU SAHEL

OBSERVATOIRE DU SAHARA ET DU SAHEL OBSERVATOIRE DU SAHARA ET DU SAHEL Termes de référence du Consultant Référence : [AO/EAU/14/08/01] Titre du poste : Expert en ressources en eau Durée : Douze (12) mois renouvelables à partir du 1 er décembre

Plus en détail

IDENTIFICATION DES ZONES FAVORABLES POUR LES FORAGES MANUELS RAPPORT FINAL SUR LA METHODOLOGIE UTILISÉE ET LES RÉSULTATS OBTENUS

IDENTIFICATION DES ZONES FAVORABLES POUR LES FORAGES MANUELS RAPPORT FINAL SUR LA METHODOLOGIE UTILISÉE ET LES RÉSULTATS OBTENUS IDENTIFICATION DES ZONES FAVORABLES POUR LES FORAGES MANUELS RAPPORT FINAL SUR LA METHODOLOGIE UTILISÉE ET LES RÉSULTATS OBTENUS Introduction 4 Collecte des données 5 Méthodologie 5 Principaux problèmes

Plus en détail

Le cas «BOURSE» annexe

Le cas «BOURSE» annexe Le cas «BOURSE» Le cas BOURSE sera réalisé en liaison avec les fiches ressources n 1 à n 5. Objectifs pédagogiques : - se familiariser en douceur avec les manipulations de base (utilisation des icônes,

Plus en détail

TARIF PERSONNALISÉ Guide de l utilisateur

TARIF PERSONNALISÉ Guide de l utilisateur TARIF PERSONNALISÉ Guide de l utilisateur Tables des matières INSTALLATION Page d accueil...5 UTILISATION GÉNÉRALE Menu Catalogue...5 Recherche... 6 Commande... 8 Devis...12 Edition...13 Menu Conditions...14

Plus en détail

Le cas «BOURSE» annexe

Le cas «BOURSE» annexe Le cas «BOURSE» Le cas BOURSE sera réalisé en liaison avec les fiches ressources n 1 à n 5. Objectifs pédagogiques : - se familiariser en douceur avec les manipulations de base (utilisation des icônes,

Plus en détail

ARPENT 2.0. Guide d utilisation. Logiciel de saisie de données d arpentage. Note Technique Forestière N 5 GEMBLOUX. Septembre 2001

ARPENT 2.0. Guide d utilisation. Logiciel de saisie de données d arpentage. Note Technique Forestière N 5 GEMBLOUX. Septembre 2001 ARPENT 2.0 Logiciel de saisie de données d arpentage Guide d utilisation Septembre 2001 N GEMBLOUX Note Technique Forestière N 5 ARPENT 2.0 Logiciel de saisie de données d arpentage Guide d utilisation

Plus en détail

ATELIER DE LANCEMENT DU PROJET DE GESTION INTEGREE DE LA SECHERESSE EN AFRIQUE DE L OUEST

ATELIER DE LANCEMENT DU PROJET DE GESTION INTEGREE DE LA SECHERESSE EN AFRIQUE DE L OUEST Rapport atelier ATELIER DE LANCEMENT DU PROJET DE GESTION INTEGREE DE LA SECHERESSE EN AFRIQUE DE L OUEST 28 et 29 janvier 2015 GWP/ Afrique de l Ouest NOTE CONCEPTUELLE ATELIER DE LANCEMENT DU PROJET

Plus en détail

Nous allons détailler dans cette documentation les fonctionnalités pour créer un objet colonne.

Nous allons détailler dans cette documentation les fonctionnalités pour créer un objet colonne. Généralités Dans le générateur d états des logiciels Ciel pour Macintosh vous avez la possibilité de créer différents types d éléments (texte, rubrique, liste, graphiques, tableau, etc). Nous allons détailler

Plus en détail

QUALIMAIL PRO 2. DOCUMENTATION v1.001

QUALIMAIL PRO 2. DOCUMENTATION v1.001 QUALIMAIL PRO 2 DOCUMENTATION v1.001 I. Accueil...2 II. Qualification d une base existante...3 III. Création d une nouvelle base de recherche...9 VI. Qualification à partir d une liste de sites...11 VII.

Plus en détail

Tous droits réservés SELENIS

Tous droits réservés SELENIS 1. Objectifs 2. Etapes clefs 3. Notre proposition d accompagnement 4. Présentation de SELENIS 2 Un projet est une réalisation spécifique, dans un système de contraintes donné (organisation, ressources,

Plus en détail

Termes de références pour l évaluation de la contribution des ressources naturelles à la résilience des communautés et à l économie locale de la

Termes de références pour l évaluation de la contribution des ressources naturelles à la résilience des communautés et à l économie locale de la Termes de références pour l évaluation de la contribution des ressources naturelles à la résilience des communautés et à l économie locale de la commune de Dissin, au Burkina Faso Juin 2015 I. TERMES DE

Plus en détail

Module d échange de données INTERLIS v1.0 GeoConcept Manuel d'utilisation

Module d échange de données INTERLIS v1.0 GeoConcept Manuel d'utilisation Module d échange de données INTERLIS v1.0 GeoConcept Manuel d'utilisation Interlis V1.0 - GC version 5.0 Table des matières TABLE DES MATIERES...1 1. INTRODUCTION...2 1.1 OBJECTIF...2 1.2 PRINCIPE...2

Plus en détail

CRM Assurance. Fonctionnalités clés. Vue globale de l assuré. Gestion des échanges en Multicanal

CRM Assurance. Fonctionnalités clés. Vue globale de l assuré. Gestion des échanges en Multicanal CRM Assurance Fonctionnalités clés Vue globale de l assuré Le CRM pour les compagnies d'assurances est une solution spécialement conçue pour mettre en place et soutenir les fondements d une orientation

Plus en détail

Etude de mise en place d un système de contrôle de gestion et d évaluation des performances des agences des bassins hydrauliques (ABH) au Maroc

Etude de mise en place d un système de contrôle de gestion et d évaluation des performances des agences des bassins hydrauliques (ABH) au Maroc Etude de mise en place d un système de contrôle de gestion et d évaluation des performances des agences des bassins hydrauliques (ABH) au Maroc Atelier de travail sur les Systèmes d Information de Gestion

Plus en détail

PROJET D INTEGRATION DE DEVELOPPEMENT

PROJET D INTEGRATION DE DEVELOPPEMENT MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION PROJET

Plus en détail

Thème : Gestion commerciale

Thème : Gestion commerciale Département Génie Informatique BD40 Ingénierie des systèmes d information TP 4 : Ms/Access : Listes déroulantes, Formulaires avancés Thème : Gestion commerciale Christian FISCHER Copyright Novembre 2005

Plus en détail

Gesrisk. Tableau de bord de gestion. Logiciel édité par Optimum Conseil. Version 1.4 pour Microsoft Excel

Gesrisk. Tableau de bord de gestion. Logiciel édité par Optimum Conseil. Version 1.4 pour Microsoft Excel Logiciel édité par Optimum Conseil Gesrisk Tableau de bord de gestion Version 1.4 pour Microsoft Excel Copyright 2008-2014 Optimum Conseil page 1 / 14 Introduction Ce document est destiné aux utilisateurs

Plus en détail

Pour mettre à niveau à partir de Windowmaker 5, veuillez consulter Les Nouveautés de Windowmaker 2012

Pour mettre à niveau à partir de Windowmaker 5, veuillez consulter Les Nouveautés de Windowmaker 2012 Sommaire Prérequis pour la mise à niveau... 1 Améliorations d ordre général... 1 Windowmaker pour Windows 8... 1 Pourcentage de bradage maximum... 1 Encore facile de maintenir les coûts pour les pièces

Plus en détail

TERMES DE REFERENCES N 2012 11/SE/SEA/UAM AFC/ss/nba

TERMES DE REFERENCES N 2012 11/SE/SEA/UAM AFC/ss/nba TERMES DE REFERENCES N 2012 11/SE/SEA/UAM AFC/ss/nba Recrutement d un consultant individuel en appui à la mise en œuvre des activités de visibilité et de communication au sein de projets du CILSS Financement

Plus en détail

Cliquer sur «Yes» Puis cliquer sur Parcourir, Sélectionner ensuite le dossier d installation des fichiers (bureau windows par exemple),

Cliquer sur «Yes» Puis cliquer sur Parcourir, Sélectionner ensuite le dossier d installation des fichiers (bureau windows par exemple), BILAN SOCIAL 2009 NOTICE D UTILISATION DU MODULE DE SAISIE AGREGE «BS2009» PREAMBULE Le module de saisie du Rapport sur l Etat des Collectivités (BS2009.xls) est un classeur au format Microsoft Excel 2000.

Plus en détail

PRODUCTION ET REALISATION D UN FILM DOCUMENTAIRE SYSTEME AQUIFERE DU SAHARA SEPTENTRIONAL SASS «L OR BLEU DU SAHARA» TERMES DE REFERENCE

PRODUCTION ET REALISATION D UN FILM DOCUMENTAIRE SYSTEME AQUIFERE DU SAHARA SEPTENTRIONAL SASS «L OR BLEU DU SAHARA» TERMES DE REFERENCE PRODUCTION ET REALISATION D UN FILM DOCUMENTAIRE SYSTEME AQUIFERE DU SAHARA SEPTENTRIONAL SASS «L OR BLEU DU SAHARA» TERMES DE REFERENCE NOVEMBRE 2013 1 PRESENTATION GENERALE Le Sahara regorge d'importantes

Plus en détail

S adapter aux conséquences du Changement Climatique dans les bassins : des outils pour agir Le monitoring et les réseaux de surveillance et d alerte

S adapter aux conséquences du Changement Climatique dans les bassins : des outils pour agir Le monitoring et les réseaux de surveillance et d alerte Assemblée Générale Mondiale du RIOB DAKAR 20 au 23 Janvier 2010 S adapter aux conséquences du Changement Climatique dans les bassins : des outils pour agir Le monitoring et les réseaux de surveillance

Plus en détail

QGIS. Jointures attributaires RAPPORTS. date. Ministère de l'écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement. Secrétariat Général

QGIS. Jointures attributaires RAPPORTS. date. Ministère de l'écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement. Secrétariat Général RAPPORTS Secrétariat Général Service des Politiques Support et des Systèmes d'information Centre de Prestations et d'ingénierie Informatiques Département Opérationnel Ouest date QGIS Jointures attributaires

Plus en détail

INFORMATIQUE - PROJET DE DEVELOPPEMENT INTERNET/INTRANET

INFORMATIQUE - PROJET DE DEVELOPPEMENT INTERNET/INTRANET MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION INFORMATIQUE

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE : CONSULTATION POUR L ELABORATION D UN PLAN CADRE DE CONTINGENCE POUR LES PAYS DU SAHEL ET DE L AFRIQUE DE L OUEST

TERMES DE REFERENCE : CONSULTATION POUR L ELABORATION D UN PLAN CADRE DE CONTINGENCE POUR LES PAYS DU SAHEL ET DE L AFRIQUE DE L OUEST COMITE PERMANENT INTER-ETATS DE LUTTE CONTRE LA SECHERESSE DANS LE SAHEL PERMANENT INTERSTATE COMMITTEE FOR DROUGHT CONTROL IN THE SAHEL Bénin Burkina Faso Cap Vert Côte d Ivoire Gambie Guinée Guinée Bissau

Plus en détail

Guide d Utilisateur Base de données et Suivi de la Pêche Continentale (Pays membre UEMOA)

Guide d Utilisateur Base de données et Suivi de la Pêche Continentale (Pays membre UEMOA) UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE ------------------------- La Commission ------------ Département de la Sécurité Alimentaire, de l Agriculture, des Mines et de l Environnement Guide d Utilisateur

Plus en détail

Fiche de lecture de PFE Guillaume HEMMERTER

Fiche de lecture de PFE Guillaume HEMMERTER 1. INTRODUCTION Les maîtres d ouvrage ou propriétaires de patrimoine immobilier qui s engagent dans la construction ou la rénovation d installations climatiques veulent avoir la certitude d obtenir le

Plus en détail

Dossier I Découverte de Base d Open Office

Dossier I Découverte de Base d Open Office ETUDE D UN SYSTEME DE GESTION DE BASE DE DONNEES RELATIONNELLES Définition : Un SGBD est un logiciel de gestion des données fournissant des méthodes d accès aux informations. Un SGBDR permet de décrire

Plus en détail

POLITIQUE SCIENCE, TECHNOLOGIE ET INNOVATION DE LA CEDEAO (ECOPOST)

POLITIQUE SCIENCE, TECHNOLOGIE ET INNOVATION DE LA CEDEAO (ECOPOST) POLITIQUE SCIENCE, TECHNOLOGIE ET INNOVATION DE LA CEDEAO Présenté par: Prof. Dr. Djénéba TRAORE Directrice Générale Institut de l Afrique de l Ouest Email: Djeneba.Traore@iao.gov.cv Site web: www.westafricainstitute.org

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR PRESTATAIRE INDIVIDUEL ET CONSULTANT

TERMES DE REFERENCE POUR PRESTATAIRE INDIVIDUEL ET CONSULTANT TERMES DE REFERENCE POUR PRESTATAIRE INDIVIDUEL ET CONSULTANT Titre: Consultance pour l élaboration de la Base de données communautaires pour la santé et formation des administrateurs/formateurs Type de

Plus en détail

BUREAUX PNUD BURUNDI, REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO (RDC) ET RWANDA

BUREAUX PNUD BURUNDI, REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO (RDC) ET RWANDA TERMES DE REFERENCES SPECIFIQUES DU CONSULTANT COORDINATEUR/ CHEF D EQUIPE DES CONSULTANTS POUR LA FORMULATION D UN PROGRAMME D APPUI AU PROCESSUS D INTEGRATION ECONOMIQUE DES PAYS DE LA REGION DES GRANDS

Plus en détail

Termes de référence des études diaspora-pays Programme DIAPODE (Diasporas pour le Développement)

Termes de référence des études diaspora-pays Programme DIAPODE (Diasporas pour le Développement) Termes de référence des études diaspora-pays Programme DIAPODE (Diasporas pour le Développement) Sommaire 1. Cadre de l étude...1 2. Objectif de l étude...2 3. Questionnements à étudier...2 4. Méthodologie...3

Plus en détail

Guide Utilisateur Gamme Prem Habitat Gestion des demandes d intervention

Guide Utilisateur Gamme Prem Habitat Gestion des demandes d intervention Guide Utilisateur Gamme Prem Habitat Gestion des demandes d intervention Version 1 Service Hot Line Aareon 2009 page 1 de 15 Table des matières 1 Saisie d une demande d intervention... 3 1.1 Accès au site

Plus en détail

Termes de références :

Termes de références : Benin Environment and Education Society BEES NGO www.bees-ong.org bees@hotmail.fr 03 BP 779 Jéricho, Cotonou Bénin, Tel: (229) 68 487 909; (229) 97 167 835; Termes de références : Recrutement de consultants

Plus en détail