Délégué/e/s à la formation. Rôle et missions. (version 2012) INAP rôle et missions du délégué à la formation Page 1

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Délégué/e/s à la formation. Rôle et missions. (version 2012) INAP rôle et missions du délégué à la formation Page 1"

Transcription

1 Délégué/e/s à la formation Rôle et missions (version 2012) INAP rôle et missions du délégué à la formation Page 1

2 Sommaire: 1. Considérations générales sur le rôle et les missions du délégué/e à la formation Les principales activités du délégué/e à la formation Dans le cadre de la formation pendant le stage et du service provisoire des agents nouvellement recrutés Dans le cadre de la formation continue Les prérequis à la mission de délégué/e à la formation Liste de documents (formulaires, dossiers, procédures) susceptibles d être mis à disposition du délégué/e à la formation Formations spécifiques à l attention des délégué/e/s à la formation et aux patrons de stage Contacts et sites : Le site Internet de l Institut : L EXTRANET de l Institut : Contact à l Institut... 7 ANNEXE... 8 Remarque: Le présent document est en vigueur pour les délégué/e/s à la formation du secteur étatique et du secteur communal. Pour les délégué/e/s du secteur communal, le terme «stagiaire» est à remplacer par le terme «fonctionnaire en service provisoire» et le terme «stage» est à remplacer par le terme «service provisoire». INAP rôle et missions du délégué à la formation Page 2

3 1. Considérations générales sur le rôle et les missions du délégué/e à la formation L article 1er du règlement grand-ducal modifié du 27 octobre 2000 déterminant à l Institut national d administration publique l organisation de la commission de coordination, la collaboration avec les administrations et établissements publics de l Etat et la collaboration avec le Ministère de l Intérieur et les administrations et établissements publics des communes dispose que chaque administration et établissement public de l Etat désigne un délégué/e à la formation en vue d assurer la collaboration avec l Institut national d administration publique dans le domaine de la formation pendant le stage et de la formation continue du personnel de l Etat et des établissements publics de l Etat. L instauration dans chaque administration et dans chaque établissement public de l Etat d un délégué/e à la formation relève de l idée que seule une formation professionnelle conçue en étroite concertation avec les services de l Etat et axée sur les besoins immédiats peut apporter les résultats souhaités. Ceci est d autant plus vrai et plus important que la loi modifiée du 15 juin 1999 portant organisation de l Institut National d Administration introduit le double principe de la formation obligatoire pendant le stage et de la formation professionnelle continue liée à l avancement dans la carrière et consacre ainsi l idée du «life long learning» indispensable à une administration moderne, performante et efficace. Le délégué/e à la formation en ce qu il constitue le premier et le principal interlocuteur de l Institut avec les administrations et établissements publics de l Etat est un élément de base dans la collaboration entre les services de l Etat et constitue la clé pour le succès des nouvelles dispositions légales et réglementaires relatives à la formation professionnelle des agents de l Etat. Au sein de son administration le rôle du délégué/e à la formation peut consister à coordonner l ensemble du dispositif de formation en place dans son administration, à superviser les programmes et les cours de formation spéciale, à détecter et à analyser les besoins de formation continue, à proposer des actions de formation à envisager et à mesurer l impact de la formation sur le travail quotidien. Le rôle de «délégué/e à la formation» s articule autour de 2 axes principaux : 1er axe : veiller à ce que toutes les dispositions soient prises en compte afin que les agents soient formés en concordance avec la mission et les objectifs de l administration concernée, ainsi qu avec leurs propres demandes. 2ème axe : assurer le relais avec l Institut pour toutes les questions ayant trait à la formation du personnel. INAP rôle et missions du délégué à la formation Page 3

4 2. Les principales activités du délégué/e à la formation /e à la formation 2.1 Dans le cadre de la formation pendant le stage et du service provisoire des agents nouvellement recrutés Le délégué/e à la formation veille, au sein de son administration, à la mise en œuvre du plan d insertion professionnelle prévu à l article 7 de la loi modifiée du 15 juin 1999 portant organisation de l Institut national d administration publique. A cet effet - il s assure que les stagiaires nouvellement recrutés soient encadrés par un patron de stage, - il supervision les patrons de stage affectés aux stagiaires, - il se concerte régulièrement avec les patrons de stage qui eux sont appelés à suivre les performances des stagiaires tant au niveau de la formation à suivre qu aux niveaux des tâches professionnelles qui leur sont confiées. Le délégué/e à la formation est appelé à assurer la coordination de la «formation spéciale» dans son administration. A cet effet, - il assure la supervision de l organisation de la formation spéciale dans le service et l administration concernés - il veille à ce que le programme de formation spéciale soit en concordance et en accord avec la mission et les objectifs de son administration - il participe à l élaboration et, le cas échéant, à la révision du programme de formation spéciale de son administration - il supervise l organisation des examens de fin de formation spéciale des stagiaires dans son administration Le délégué/e à la formation assure les relations avec l Institut national d administration publique en matière de formation pendant le stage (formation générale et formation spéciale) afin d assurer avec l Institut la cohérence des formations pendant le stage et d éviter les possibles redondances de certains cours 2.2 Dans le cadre de la formation continue Le délégué/e à la formation joue un rôle important dans le recensement des besoins de formation continue. Ainsi, - il détecte et relève avec les chefs de service respectifs les besoins de formation continue existants et prend en considération les demandes en formation des agents - il procède, avec la direction de l administration, à une analyse des besoins et des demandes détectés, à une évaluation des besoins détectés pour, le cas échéant, une mise en oeuvre d un plan de formation (à élaborer en collaboration avec l INAP), - il recherche et définit, le cas échéant ensemble avec l Institut, les méthodes et les types de formation à mettre en oeuvre, - il sélectionne, le cas échéant, en collaboration avec l Institut, les prestataires et institutions de formation. Pour les cours de formation continue à organiser en collaboration avec l Institut national d administration publique, le délégué/e à la formation INAP rôle et missions du délégué à la formation Page 4

5 - propose de nouveaux cours spécifiques à intégrer dans le catalogue de formations de l Institut (suite au recensement des besoins ou en cas d émergence d un besoin de formation spontané) - communique les besoins et les demandes spécifiques de son administration à l Institut, - il centralise les inscriptions des agents aux formations à l Institut, - il évalue les inscriptions suivant leur urgence, leur priorité et suivant leur adéquation entre cours demandé et profil de l agent (population ciblée) - il centralise les acceptations et refus aux cours qui lui sont retournés par l Institut. Pour les cours de formation continue à organiser sans le concours de l Institut national d administration publique, le délégué/e à la formation - établit des contacts avec des prestataires et institutions de formation - centralise et coordonne les inscriptions des agents aux formations - procéde à l évaluation des formations - gère les demandes d assimilation et de reconnaissance de cours auprès de l Institut - maintient une liste des formations suivies auprès des différents prestataires 3. Les prérequis à la mission de délégué/e à la formation 3. Les prérequis à la mission de délégué/e à la formation La fonction de délégué/e à la formation est une fonction accessoire qui vient, comme beaucoup d autres fonctions similaires s ajouter aux fonctions principales de celui ou celle qui est appelée à assurer ce rôle. Il est donc d autant plus important que le délégué/e à la formation réponde à un certain profil qui lui permet d exercer au mieux sa fonction et avec la plus grande économicité possible. Ainsi, il ou elle devra disposer - de qualités relationnelles de nature à pouvoir établir des relations de confiance avec les agents - d excellentes capacités de communication et capacité à susciter l adhésion de collaborateurs - de bonne connaissance du domaine des Ressources Humaines - de capacité d analyse dans le cadre de projet et de formations - d un minimum d expertise interne dans la formation et connaissance de son - administration - de connaissances spécifiques (à acquérir dans des cours de formation proposés ad hoc par l Institut national d administration publique) dans le cadre de la détection et - de l analyse des besoins de formation et de l établissement d un plan de formation. 4. Liste de documents (formulaires, dossiers, procédures) susceptibles d être mis à disposition du délégué/e à la formation Les documents ci-dessous seront à terme disponibles sur le site institutionnel de l Institut national d administration publique, sur le site thématique de la Fonction Publique et sur CIRCA Lux, au niveau duquel un site d information et d échange sera créé à l attention des délégué/e/s à la formation, des patrons de stage et des chargés de cours. INAP rôle et missions du délégué à la formation Page 5

6 Formation générale / pendant le stage : - Fiche descriptive du cours - Livret d accueil - Carnet de stage - Formulaire d inscription aux examens - Liste de présences / absences des stagiaires - Composition de classe - Feuille de renseignements - Bulletin de notes - Mémoires des stagiaires - Relevé des délégué/e/s à la formation - Relevé des chargés de cours Formation continue : - Formulaire de recensement des besoins en formation - Formulaire d inscription aux cours de formation continue - Fiche descriptive du cours - Catalogue de formation - Formulaire d évaluation - Formulaire d inscription aux examens - Composition de classe - Feuille de renseignements - Bulletin de notes - Relevé des chargés de cours - Fiche de projet spécifique - Fiche budgétaire - Plan d organisation et horaires des cours et des examens 5. Formations spécifiques à l attention des délégué/e/s à la formation et aux patrons de stage Afin de mieux préparer les délégué/e/s à la formation à leur tâche, l Institut organise des cours de formation spécifique ayant trait à l analyse des besoins, à l établissement d un plan de formation et à la mise en oeuvre des connaissances nouvellement acquises. Les cours proposés comprennent un cours d initiation et un cours de perfectionnement. 6. Contacts et sites 6.1 : Le site Internet de l Institut L Institut national d administration publique dispose d un site internet à l adresse suivante : INAP rôle et missions du délégué à la formation Page 6

7 6.2 : L EXTRANET de l Institut Par ailleurs, l Institut a mis en place un EXTRANET visant à réaliser un réseau interne et permanent entre les délégué/e/s à la formation. Ce site sera utilisé pour mettre à la disposition des délégué/e/s à la formation un maximum d information en relation avec la formation générale des stagiaires et la formation continue et reprendra, dans une large mesure, les documents énumérés sub 4) ci-dessus. 6.3 : Contact à l Institut Institut national d administration publique 35, rue de Bonnevoie L-1260 Luxembourg Formation continue Tél. : (+352) Fax : (+352) Mél.: Formation générale Tél. : (+352) Fax : (+352) Mél.: Contrôle de la connaissance des trois langues administratives Tél. : (+352) Fax : (+352) Mél.: INAP rôle et missions du délégué à la formation Page 7

8 ANNEXE Délégué/e/s à la formation : les références au cadre réglementaire : Règlement grand-ducal du 27 octobre 2000 déterminant à l Institut national d administration publique l organisation de la commission de coordination, la collaboration avec les administrations et établissements publics de l Etat et la collaboration avec le Ministère de l Intérieur et les administrations et établissements publics des communes: Article 1er: Chaque administration et établissement public de l Etat désigne un délégué/e à la formation en vue d assurer la collaboration avec l Institut national d administration publique dans le domaine de la formation pendant le stage et de la formation continue du personnel de l Etat et des établissements publics de l Etat. Article 12 : Le délégué à la formation procède, ensemble avec les responsables des services de son administration, à une analyse détaillée des besoins de formation continue existant et en informent l Institut dans les délais impartis. Article 13 : Le délégué à la formation est chargé de porter à la connaissance du personnel de son administration ou de son établissement public toutes les informations relatives à l organisation des séminaires de formation continue qui lui sont transmises par l Institut. Article 14 : L inscription à un cours ne peut se faire qu avec l autorisation du chef d administration. La sélection des participants aux cours de formation continue est opérée soit par l Institut soit par l administration. Elle tient compte notamment des demandes de priorité formulées l administration. Le délégué à la formation est informé de l inscription ou du refus du candidat. Au cas où un agent ne peut pas participer à un cours, il est tenu d en aviser le délégué/e à la formation de son administration. INAP rôle et missions du délégué à la formation Page 8

INAP. Cadre commun de référence de la formation spéciale (CRFS) Institut national d administration publique

INAP. Cadre commun de référence de la formation spéciale (CRFS) Institut national d administration publique INAP Institut national d administration publique Cadre commun de référence de la formation spéciale (CRFS) à l attention des délégué/e/s à la formation des administrations de l Etat et des établissements

Plus en détail

FORMATION. PERSONNEL FONCTIONNAIRES COMMUNAUX Formation 1. Sommaire

FORMATION. PERSONNEL FONCTIONNAIRES COMMUNAUX Formation 1. Sommaire PERSONNEL FONCTIONNAIRES COMMUNAUX Formation 1 FORMATION Sommaire Loi modifiée du 24 décembre 1985 fixant le statut général des fonctionnaires communaux (Extrait: Art. 42)... 3 Règlement grand-ducal du

Plus en détail

Réformes dans la Fonction Publique

Réformes dans la Fonction Publique Réformes dans la Fonction Publique Précisions et propositions supplémentaires I.- Les avancements automatiques Il est précisé que le Gouvernement, en utilisant les termes «peut» ou «peuvent» dans les textes

Plus en détail

Termes de référence. Appui au projet Développement des capacités des OCBs

Termes de référence. Appui au projet Développement des capacités des OCBs Contexte Termes de référence Appui au projet Développement des capacités des OCBs Le projet Développement des capacités des OCBs, appuyé par le PNUD et le SVF, a démarré en mars 2007 avec le recrutement

Plus en détail

Le règlement intérieur du Centre d Etudes Doctorales (CED) de la Faculté des Lettres et des Sciences Humaines de l Université Hassan II de Casablanca

Le règlement intérieur du Centre d Etudes Doctorales (CED) de la Faculté des Lettres et des Sciences Humaines de l Université Hassan II de Casablanca Le règlement intérieur du Centre d Etudes Doctorales (CED) de la Faculté des Lettres et des Sciences Humaines de l Université Hassan II de Casablanca 1. Dispositions communes : Article 1: Identification

Plus en détail

Du personnel d encadrement des commissions scolaires

Du personnel d encadrement des commissions scolaires DE S C R I P T IO N D E S E M P L O I S G É NÉ R I Q U E S Du personnel d encadrement des commissions scolaires Direction générale des relations du travail Ministère de l Éducation Juillet 2002 TABLE DES

Plus en détail

dans un règlement édicté par le Conseil de domaine.

dans un règlement édicté par le Conseil de domaine. Règlement provisoire relatif à la mission Recherche appliquée et Développement dans le domaine Musique et Arts de la scène de la HES-SO Version du 4 novembre 2014 Le Rectorat de la Haute école spécialisée

Plus en détail

POLITIQUE DE FORMATION

POLITIQUE DE FORMATION POLITIQUE DE FORMATION ET DE DEVELOPPEMENT DES COMPETENCES Table des matières 1. Préambule... - 2-2. Buts généraux... - 2-3. Objectifs... - 2-4. Axes et typologie de formation... - 3-4.1 Axes de formation...

Plus en détail

Acheter des actions de formation

Acheter des actions de formation L achat, quel enjeu? Acheter une action, c est acheter une prestation de services intellectuels qui nécessite un certain formalisme pour optimiser l achat au regard des enjeux. C est pourquoi, en complément

Plus en détail

RECUEIL DE LEGISLATION. S o m m a i r e INSTITUT DE FORMATION DE L ÉDUCATION NATIONALE

RECUEIL DE LEGISLATION. S o m m a i r e INSTITUT DE FORMATION DE L ÉDUCATION NATIONALE MEMORIAL Journal Officiel du Grand-Duché de Luxembourg 3909 1623 MEMORIAL Amtsblatt des Großherzogtums Luxemburg RECUEIL DE LEGISLATION A N 166 110 28 22 août mai 2009 2015 S o m m a i r e INSTITUT DE

Plus en détail

POLITIQUE DES COMMUNICATIONS

POLITIQUE DES COMMUNICATIONS Cégep de Sept-Îles POLITIQUE DES COMMUNICATIONS Service émetteur : Direction des communications Instance décisionnelle : Conseil d administration Date d approbation : Le 7 mars 2006 Dernière révision :

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE AU DÉVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES À L INTENTION DES PROFESSEURS ET DU PERSONNEL PROFESSIONNEL ET DE SOUTIEN

POLITIQUE RELATIVE AU DÉVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES À L INTENTION DES PROFESSEURS ET DU PERSONNEL PROFESSIONNEL ET DE SOUTIEN Recueil de gestion POLITIQUE Code : 1361-00-16 Nombre de pages : 8 POLITIQUE RELATIVE AU DÉVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES À L INTENTION DES PROFESSEURS ET DU PERSONNEL PROFESSIONNEL ET DE SOUTIEN

Plus en détail

ANNEXE II Fonction publique territoriale

ANNEXE II Fonction publique territoriale ANNEXE II Fonction publique territoriale Support d entretien annuel d évaluation du personnel départemental pour l année 2011 ENTRETIEN PROFESSIONNEL Bilan de l année 2010 Objectifs de l année 2011 INFORMATIONS

Plus en détail

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX o Les enjeux du système de formation. o Que peut apporter la formation à votre vie professionnelle? o Les formations que vous

Plus en détail

Le dispositif d évaluation dans la fonction publique

Le dispositif d évaluation dans la fonction publique Le dispositif d évaluation dans la fonction publique page 1 PLAN Présentation du dispositif d évaluation Enjeux de l évaluation en matière de management et de GRH page 2 L entretien professionnel en pratique

Plus en détail

PROTOCOLE POUR L ACCUEIL DES STAGIAIRES D ÉCOLES DE TRAVAIL SOCIAL

PROTOCOLE POUR L ACCUEIL DES STAGIAIRES D ÉCOLES DE TRAVAIL SOCIAL Actualisation 07/2009 PROTOCOLE POUR L ACCUEIL DES STAGIAIRES D ÉCOLES DE TRAVAIL SOCIAL Partie 1 : LE CADRE GENERAL I. OBJECTIFS DE L INSTITUTION DANS LA FORMATION PROFESSIONNELLE Participer à l effort

Plus en détail

ANNEXE I Référentiel des activités professionnelles Référentiel de certification

ANNEXE I Référentiel des activités professionnelles Référentiel de certification ANNEXE I Référentiel des activités professionnelles Référentiel de certification Référentiel des activités professionnelles Dans le cadre de l exercice et de la promotion des droits des publics, le titulaire

Plus en détail

CONTRAT D ADHÉSION. FAC FOR PRO PARIS Tous droits réservés

CONTRAT D ADHÉSION. FAC FOR PRO PARIS Tous droits réservés CONTRAT D ADHÉSION CONTRAT ENTRE FAC FOR PRO PARIS ET L ÉTUDIANT Article 1. Dispositions générales Le présent contrat, ci-après dénommé «le contrat» constitue l accord régissant pendant sa durée, les relations

Plus en détail

POLITIQUE INSTITUTIONNELLE DE DÉVELOPPEMENT ET DE GESTION DES PROGRAMMES D ÉTUDES (PIDGP)

POLITIQUE INSTITUTIONNELLE DE DÉVELOPPEMENT ET DE GESTION DES PROGRAMMES D ÉTUDES (PIDGP) POLITIQUE INSTITUTIONNELLE DE DÉVELOPPEMENT ET DE GESTION DES PROGRAMMES D ÉTUDES (PIDGP) Adoptée par le conseil d administration le 27 novembre 2003 Direction des études Table des matières 1. BUT...

Plus en détail

ACTIVITES PROFESSIONNELLES DE FORMATION : BACHELIER EN GESTION DES RESSOURCES HUMAINES

ACTIVITES PROFESSIONNELLES DE FORMATION : BACHELIER EN GESTION DES RESSOURCES HUMAINES MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION ACTIVITES

Plus en détail

CHARTE DES STAGES ETUDIANTS EN ENTREPRISE

CHARTE DES STAGES ETUDIANTS EN ENTREPRISE Le Ministre de l Emploi, de la Cohésion sociale et du Logement Le Ministre délégué à l Emploi, au Travail et à l Insertion professionnelle des jeunes Le Ministre de l Education nationale, de l Enseignement

Plus en détail

SERVICE NATIONAL DE LA JEUNESSE

SERVICE NATIONAL DE LA JEUNESSE SERVICE NATIONAL DE LA JEUNESSE 1 SERVICE NATIONAL DE LA JEUNESSE Sommaire Loi du 4 juillet 2008 sur la jeunesse (telle qu elle a été modifiée)... 3 SERVICE NATIONAL DE LA JEUNESSE 3 Loi du 4 juillet

Plus en détail

MANUEL DE POLITIQUES ET PROCÉDURES PROVENANCE : NUMÉRO : DRH-006. Direction des ressources humaines OBJET : EN VIGUEUR :

MANUEL DE POLITIQUES ET PROCÉDURES PROVENANCE : NUMÉRO : DRH-006. Direction des ressources humaines OBJET : EN VIGUEUR : MANUEL DE POLITIQUES ET PROCÉDURES PROVENANCE : Direction des ressources humaines OBJET : Formation et développement des ressources humaines (excluant le personnel cadre) NUMÉRO : DRH-006 EN VIGUEUR :

Plus en détail

Article 2 : Engagements réciproques Les États partenaires s engagent à 1) ENCOURAGER LE PLURILINGUISME AU SEIN DE LEUR FONCTION PUBLIQUE

Article 2 : Engagements réciproques Les États partenaires s engagent à 1) ENCOURAGER LE PLURILINGUISME AU SEIN DE LEUR FONCTION PUBLIQUE MÉMORANDUM DE PARTENARIAT RELATIF À L INITIATIVE FRANCOPHONE NATIONALE (2015-2018) DANS LE CADRE DU PROGRAMME «LE FRANÇAIS DANS LES RELATIONS INTERNATIONALES» L Organisation internationale de la Francophonie

Plus en détail

Décision du Haut Conseil du Commissariat aux Comptes

Décision du Haut Conseil du Commissariat aux Comptes DECISION 2009-02 Décision du Haut Conseil du Commissariat aux Comptes Relative aux contrôles périodiques auxquels sont soumis les commissaires aux comptes Principes directeurs du système des contrôles

Plus en détail

Fiche info Service Carrières

Fiche info Service Carrières Fiche info Service Carrières L entretien professionnel Thème : Déroulement de carrière février 15 Textes de référence Décret n 86-473 du 14 mars 1986 relatif aux conditions générales de notation des fonctionnaires

Plus en détail

Réclamations de la Clientèle

Réclamations de la Clientèle Réclamations de la Clientèle Fiche processus: Traitement des réclamations de la clientèle Vue d'ensemble Domaine Gestion de fortune et gestion de la société Nom du processus Traitement des réclamations

Plus en détail

PROFIL DE POSTE GENERIQUE CADRE DE SANTE Option GESTION

PROFIL DE POSTE GENERIQUE CADRE DE SANTE Option GESTION PROFIL DE POSTE GENERIQUE CADRE DE SANTE Option GESTION MISSIONS ESSENTIELLES : Le cadre de santé des filières infirmière, de rééducation et médico-techniques, exerce l ensemble de ses missions sous l

Plus en détail

Formation Continue Les cycles de compétences. Présentation générale

Formation Continue Les cycles de compétences. Présentation générale Formation Continue Les cycles de compétences Présentation générale Les cycles de compétences : Introduction Les cycles proposés Dans le but de développer et de promouvoir de façon systématique un certain

Plus en détail

BTS Assistant de manager(s) LES FINALITES PROFESSIONNELLES

BTS Assistant de manager(s) LES FINALITES PROFESSIONNELLES BTS Assistant de manager(s) LES FINALITES PROFESSIONNELLES 1 FINALITÉ 1 Soutien à la communication et aux relations internes et externes L assistant facilite la communication à tous les niveaux (interpersonnel,

Plus en détail

PROJET DE BONNE GOUVERNANCE DANS LE SECTEUR MINIER COMME FACTEUR DE CROISSANCE (PROMINES) UNITE D EXECUTION DU PROJET

PROJET DE BONNE GOUVERNANCE DANS LE SECTEUR MINIER COMME FACTEUR DE CROISSANCE (PROMINES) UNITE D EXECUTION DU PROJET PROJET DE BONNE GOUVERNANCE DANS LE SECTEUR MINIER COMME FACTEUR DE CROISSANCE (PROMINES) UNITE D EXECUTION DU PROJET ID Projet : P106982 IDA H589 ZR TF010744 Création d un comité de formation continuelle

Plus en détail

Règlement des stages Février 2015

Règlement des stages Février 2015 Règlement des stages Février 2015 Article 1.- Valorisation du stage 1.1. Les étudiants inscrits dans le bloc 2 du master en droit à la Faculté de droit et de criminologie de l ULB ont la possibilité d

Plus en détail

Gouvernance et pilotage du Plan Autisme 2013-2016 Suivi de la mise en œuvre du Plan. Proposition commune des associations d usagers

Gouvernance et pilotage du Plan Autisme 2013-2016 Suivi de la mise en œuvre du Plan. Proposition commune des associations d usagers 1 Gouvernance et pilotage du Plan Autisme 2013-2016 Suivi de la mise en œuvre du Plan Proposition commune des associations d usagers (document élaboré sur la base de la note publique rédigée par Saïd Acef)

Plus en détail

Dossier de Presse. ZOOM 3 rue Titon 75011 Paris Contact Gilles Pellegrini Tél : 01 40 09 02 01 Fax : 01 40 09 02 23 contact@zoom.fr www.zoom.

Dossier de Presse. ZOOM 3 rue Titon 75011 Paris Contact Gilles Pellegrini Tél : 01 40 09 02 01 Fax : 01 40 09 02 23 contact@zoom.fr www.zoom. Dossier de Presse ZOOM 3 rue Titon 75011 Paris Contact Gilles Pellegrini Tél : 01 40 09 02 01 Fax : 01 40 09 02 23 contact@zoom.fr www.zoom.fr sommaire Société 3 Services 3 Expertise 4 Conseil 5 Formation

Plus en détail

«Encadrant Technique des chantiers d insertion (mixtes et féminins)»

«Encadrant Technique des chantiers d insertion (mixtes et féminins)» FICHE DE POSTE «Encadrant Technique des chantiers d insertion (mixtes et féminins)» SIAE Adresse Secteur d activité Métiers du bâtiment : tout corps d état Confection: travail du tissu, décoration, confection

Plus en détail

LA MOBILITE INDIVIDUELLE DES CHERCHEURS

LA MOBILITE INDIVIDUELLE DES CHERCHEURS Département des ressources humaines Bureau des Chercheurs LA MOBILITE INDIVIDUELLE DES CHERCHEURS I - LES DIFFERENTS TYPES DE MOBILITE 1. Introduction - Qu'entend-on par "mobilité individuelle"? - Critères

Plus en détail

MANUEL DE GESTION. OBJET : Politique de développement des ressources humaines NUMÉRO : 3400-451-05

MANUEL DE GESTION. OBJET : Politique de développement des ressources humaines NUMÉRO : 3400-451-05 1. OBJECTIF Promouvoir le développement professionnel et personnel pour que chacun contribue à l atteinte des objectifs organisationnels, à l amélioration continue de la qualité et de l efficacité des

Plus en détail

Politique no 49. Politique institutionnelle de recrutement. Secrétariat général

Politique no 49. Politique institutionnelle de recrutement. Secrétariat général Secrétariat général Le texte que vous consultez est une codification administrative des Politiques de l'uqam. Leur version officielle est contenue dans les résolutions adoptées par le Conseil d'administration

Plus en détail

Commentaire des articles

Commentaire des articles - 1 - Luxembourg, le 25 septembre 2013 Objet : Projets de règlements grands-ducaux - portant sur l élaboration et l application du plan de développement scolaire - portant sur l accompagnement des élèves

Plus en détail

GUIDE DE STAGE EN ENTREPRISE

GUIDE DE STAGE EN ENTREPRISE GUIDE DE STAGE EN ENTREPRISE TABLE DES MATIÈRES Alternance travail-études au niveau collégial... 5 Rôles et responsabilités de chacun... 6 Avantages de l alternance travail-études... 7 Situations particulières...

Plus en détail

ANNEXE I. Modalités de mise en place de l entretien professionnel pour les agents relevant de la fonction publique territoriale

ANNEXE I. Modalités de mise en place de l entretien professionnel pour les agents relevant de la fonction publique territoriale ANNEXE I Modalités de mise en place de l entretien professionnel pour les agents relevant de la fonction publique territoriale Le Département des Hauts-de-Seine substitue, à titre expérimental, au titre

Plus en détail

LOCAUX ET RÉGIONAUX 2014-2015

LOCAUX ET RÉGIONAUX 2014-2015 APPEL DE PROJETS LOCAUX ET RÉGIONAUX 2014-2015 GUIDE DE PRÉSENTATION D UNE DEMANDE DE FINANCEMENT DATE LIMITE DE DÉPÔT : 19 SEPTEMBRE 2014, 17 h APPEL DE PROJETS dans le cadre de l entente spécifique ADAPTATION

Plus en détail

Politique de gestion des ressources humaines

Politique de gestion des ressources humaines Politique de gestion des ressources humaines Adopté au conseil d administration le 18 octobre 2005 Résolution numéro 2068 Amendé le 16 avril 2013 par le conseil d administration Résolution numéro 2592

Plus en détail

Entretien professionnel : Guide de l évalué

Entretien professionnel : Guide de l évalué Entretien professionnel : Guide de l évalué REFERENCES JURIDIQUES Loi n 84-53 du 26 janvier 1984 portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique territoriale notamment l article 76-1,

Plus en détail

Securex : L humain avant tout

Securex : L humain avant tout Securex : L humain avant tout Qui sommes-nous? Spécialistes des ressources humaines, nous sommes à vos côtés pour vous conseiller et ce, quelles que soient les questions que vous vous posez en la matière.

Plus en détail

L entretien professionnel annuel

L entretien professionnel annuel L entretien professionnel annuel Informations-repères pour la mise en œuvre du décret du 17 septembre 2007 et de l arrêté du 10 avril 2008 portant sur l appréciation de la valeur professionnelle des fonctionnaires

Plus en détail

PROFIL DU POSTE. GESTIONNAIRE, Opérations des Jeux

PROFIL DU POSTE. GESTIONNAIRE, Opérations des Jeux PROFIL DU POSTE GESTIONNAIRE, Opérations des Jeux Objectifs associés au poste Le ou la gestionnaire, Opérations des Jeux, gérera les volets opérationnel et logistique des préparatifs des Jeux qui lui ont

Plus en détail

N 65 État de Genève : audit de gestion de la gouvernance globale des systèmes d information rapport publié le 27 juin 2013

N 65 État de Genève : audit de gestion de la gouvernance globale des systèmes d information rapport publié le 27 juin 2013 N 65 État de Genève : audit de gestion de la gouvernance globale des systèmes d information rapport publié le 27 juin 2013 Les 12 recommandations de la Cour des comptes ont été approuvées. Actuellement

Plus en détail

QMS-QUA-03 Mesures correctives et préventives

QMS-QUA-03 Mesures correctives et préventives 1 Domaine et application 1.1 Objectif QMS-QUA-03 Mesures correctives et préventives Fournir une méthode efficace et uniforme d aborder les problèmes, les plaintes, les suggestions et les anomalies concernant

Plus en détail

L ENTRETIEN PROFESSIONNEL SOMMAIRE

L ENTRETIEN PROFESSIONNEL SOMMAIRE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL SOMMAIRE CONTENU DU DISPOSITIF I Principe II Personnel concerné ORGANISATION DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL I Déroulement de l entretien II Evaluation de la valeur professionnelle

Plus en détail

TITRE DE LA FONCTION. L Infirmier(e) en Chef peut confier à un infirmier une ou plusieurs tâches ou missions qui lui sont assignées.

TITRE DE LA FONCTION. L Infirmier(e) en Chef peut confier à un infirmier une ou plusieurs tâches ou missions qui lui sont assignées. DESCRIPTION DE FONCTION CHPLT Sect. Contr. : SOI Année : 2010 N Fonction : 018 Version : 1 TITRE DE LA FONCTION INFIRMIER EN CHEF (H/F) 1. La fonction de l infirmier en Chef L Infirmier en Chef est responsable

Plus en détail

Le PNRA prévoit 6 actions pour atteindre cet objectif :

Le PNRA prévoit 6 actions pour atteindre cet objectif : Termes de référence Consultant national en coordination du travail gouvernemental I. Information sur la mission Intitulé de la mission: Type de contrat : Lieu de la mission : Durée de la mission : Date

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE Consolidation du programme régional Risques Naturels de la Commission de l Océan Indien (COI)

TERMES DE REFERENCE Consolidation du programme régional Risques Naturels de la Commission de l Océan Indien (COI) TERMES DE REFERENCE Consolidation du programme régional Risques Naturels de la Commission de l Océan Indien (COI) 1) Contexte général La phase I du projet Risques Naturels (RN-COI) a été financée par l

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU CENTRE D ETUDES DOCTORALES : SCIENCES ET TECHNIQUES

REGLEMENT INTERIEUR DU CENTRE D ETUDES DOCTORALES : SCIENCES ET TECHNIQUES Université Moulay Ismail Faculté des Sciences et Techniques Errachdia REGLEMENT INTERIEUR DU CENTRE D ETUDES DOCTORALES : SCIENCES ET TECHNIQUES CEDOC-ST DENOMINATION DU CEDOC Article 1: Le Centre d Etudes

Plus en détail

CIRCULAIRE N 3050 DU 05/03/2010

CIRCULAIRE N 3050 DU 05/03/2010 CIRCULAIRE N 3050 DU 05/03/2010 Objet : Recrutement d un chargé de mission chargé de la formation interne au sein de l Administration générale des Personnels de l Enseignement Réseaux : tous réseaux Niveaux

Plus en détail

Arrêtent : Article 2 : La sélection des candidats s effectue selon les critères ci-après :

Arrêtent : Article 2 : La sélection des candidats s effectue selon les critères ci-après : Arrêtent : Article 1 er : En application des dispositions des articles 17, 23 et 29 du décret exécutif n 10-77 du 4 Rabie El Aouel 1431 correspondant au 18 février 2010, susvisé, le présent arrêté a pour

Plus en détail

Formations Management

Formations Management Formations Management MANAGEMENT ET COMMUNICATION Ecole du Management : Cycle Animateur d équipe Ecole du Management : Cycle Maîtrise Ecole du Management : Cycle Coordinateur Technique Animateur (trice)

Plus en détail

Cahier de gestion CODE : TITRE : POLITIQUE DE GESTION DES. Date d adoption : Le 13 juin 2007. Nature du document :

Cahier de gestion CODE : TITRE : POLITIQUE DE GESTION DES. Date d adoption : Le 13 juin 2007. Nature du document : Cahier de gestion TITRE : POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES CODE : Nature du document : Règlement X Politique Directive administrative Procédure Date d adoption : Le 13 juin 2007 X C.A. C.E.

Plus en détail

(PROJET) POLITIQUE DE GESTION DOCUMENTAIRE

(PROJET) POLITIQUE DE GESTION DOCUMENTAIRE (PROJET) POLITIQUE DE GESTION DOCUMENTAIRE I ORIENTATIONS GÉNÉRALES La Bibliothèque joue un rôle fondamental en étant au cœur même des activités pédagogiques du Cégep de l Abitibi Témiscamingue (CAT) et

Plus en détail

Coordinateur Finances et Ressources Humaines

Coordinateur Finances et Ressources Humaines Coordinateur Finances et Ressources Humaines L ASSOCIATION ALIMA ALIMA (the Alliance For International Medical Action) fête ses 4 ans d existence en 2013. Depuis sa création, l association a su se développer

Plus en détail

DROIT ECONOMIE GESTION ADMINISTRATION ECONOMIQUE SOCIALE ET CULTURELLE. 320 h 24 h h h h 344 h

DROIT ECONOMIE GESTION ADMINISTRATION ECONOMIQUE SOCIALE ET CULTURELLE. 320 h 24 h h h h 344 h Niveau : MASTER année Domaine : Mention : DROIT ECONOMIE GESTION ADMINISTRATION ECONOMIQUE SOCIALE ET CULTURELLE Spécialité : Professionnelle FINANCES DES COLLEIVITES TERRITORIALES ET DES GROUPEMENTS M2

Plus en détail

Envoyé en préfecture le 26/06/2015 Reçu en préfecture le 26/06/2015 Affiché le ID : 033-200027068-20150623-2015_06_113-DE

Envoyé en préfecture le 26/06/2015 Reçu en préfecture le 26/06/2015 Affiché le ID : 033-200027068-20150623-2015_06_113-DE ID : 033-200027068-20150623-2015_06_113-DE ID : 033-200027068-20150623-2015_06_113-DE ID : 033-200027068-20150623-2015_06_110-DE ID : 033-200027068-20150623-2015_06_110-DE ID : 033-200027068-20150623-2015_06_110-DE

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE,DU DÉVELOPPEMENT DURABLE DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT. Concilier performance et bien être de son équipe 10 au 12 mai 2011

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE,DU DÉVELOPPEMENT DURABLE DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT. Concilier performance et bien être de son équipe 10 au 12 mai 2011 MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE,DU DÉVELOPPEMENT DURABLE DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT Centre de valorisation des ressources humaines CVRH de Mâcon Mâcon, le 21/3/2011 Le directeur du CVRH de Mâcon à Référence

Plus en détail

Coordinateur Finances et Ressources Humaines

Coordinateur Finances et Ressources Humaines Coordinateur Finances et Ressources Humaines L ASSOCIATION ALIMA L association ALIMA (The Alliance for International Medical Action) a été créée en juin 2009 avec pour objectif de produire des secours

Plus en détail

Les avis de la Chambre des Métiers. RFP - Stages

Les avis de la Chambre des Métiers. RFP - Stages Les avis de la Chambre des Métiers RFP - Stages Projet de règlement grand-ducal portant sur 1. l organisation des stages de formation en milieu professionnel de la formation professionnelle initiale

Plus en détail

Programme Desjardins Jeunes au travail

Programme Desjardins Jeunes au travail Programme Desjardins Jeunes au travail Édition 2010 Pour informations : Sylvain Hébert Coordonnateur Carrefour Jeunesse-Emploi Thérèse-De Blainville 450 437-1635 poste 136 shebert@cje-tdb.qc.ca www.cje-tdb.qc.ca

Plus en détail

L ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES

L ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES CÉGEP DE SAINT-HYACINTHE L ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES Pour les employeurs et les stagiaires Gestion de commerces Techniques de l informatique Gestion de réseaux informatiques Techniques de l informatique

Plus en détail

Technicien conseil. motivation. formation. Devenez. Technicien conseil. en prestations familiales. La Caf de Paris. qualification

Technicien conseil. motivation. formation. Devenez. Technicien conseil. en prestations familiales. La Caf de Paris. qualification formation qualification motivation emploi Devenez Technicien conseil en prestations familiales La Caisse d'allocations familiales de Paris vous propose une formation une qualification un emploi La Caf

Plus en détail

Ministère des affaires sociales et de la santé

Ministère des affaires sociales et de la santé Direction générale de l offre de soins Sous-direction des ressources humaines du système de santé Bureau des ressources humaines hospitalières Personne chargée du dossier : Michèle LENOIR-SALFATI tél.

Plus en détail

Février 2016 Juin 2016

Février 2016 Juin 2016 Septembre 2015 PRESENTATION DE LA FORMATION DE COORDONNATEUR Février 2016 Juin 2016 Promotion 2016/2 Début de la formation : lundi 1 er février 2016 à l epss de Cergy Date limite d inscription à l admission

Plus en détail

Programme de recrutement et dotation

Programme de recrutement et dotation Programme de recrutement et dotation Adopté le 13 juin 2006 par le conseil d administration (255 e assemblée résolution n o 2139) Amendé le 16 avril 2013 par le conseil d administration Résolution numéro

Plus en détail

Expert principal 1: Chef d'équipe, coordonnateur de projet (expert senior)

Expert principal 1: Chef d'équipe, coordonnateur de projet (expert senior) 1.1.1 Experts principaux Ces termes de référence définissent les profils requis pour les experts principaux. Le soumissionnaire doit fournir une déclaration d'exclusivité et de disponibilité pour les experts

Plus en détail

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel Responsables opérationnels débutants ou expérimentés en lien direct avec le comité de direction. Responsables d unités de production. Responsables de projet (technique, organisation, industrialisation).

Plus en détail

Situation évaluateur formalisme

Situation évaluateur formalisme LA PERENNISATION DE L'ENTRETIEN PROFESSIONNEL DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE REFERENCES : - loi n 83-634 du 13 juillet 1983 modifiée, portant droits et obligations des fonctionnaires, et notamment

Plus en détail

Formation - VAE TITRES PROFESSIONNELS VAE. Trois nouveaux titres professionnels accessibles par la VAE sont créés

Formation - VAE TITRES PROFESSIONNELS VAE. Trois nouveaux titres professionnels accessibles par la VAE sont créés Formation - VAE TITRES PROFESSIONNELS VAE Trois nouveaux titres professionnels accessibles par la VAE sont créés Arrêtés du 21 et 22 octobre 2003, JO du 08/11/03 Pour rappel les titres professionnels constituent

Plus en détail

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel Responsables opérationnels débutants ou expérimentés en lien direct avec le comité de direction. Responsables d unités de production. Responsables de projet (technique, organisation, industrialisation).

Plus en détail

Les personnes en situation de handicap : des citoyens actifs

Les personnes en situation de handicap : des citoyens actifs APPEL A PROJETS ACTIONS DE PARRAINAGE DE L AWIPH Les personnes en situation de handicap : des citoyens actifs 1 1. Objet de l appel à projet Dans le cadre de son action de parrainage 2012, l Agence Wallonne

Plus en détail

«Il n y a de vent favorable que pour celui qui sait où il va.» Démarche GPEC

«Il n y a de vent favorable que pour celui qui sait où il va.» Démarche GPEC «Il n y a de vent favorable que pour celui qui sait où il va.» «La sécurité, c est la capacité de réagir à toute éventualité» Horemis Paris : 19 rue du Général Foy 75008 Paris - Tel: 33 (1) 55 06 01 51

Plus en détail

Coordination générale des soins. Description de la Fonction de Cadre Supérieur de Santé au CHU de LIMOGES

Coordination générale des soins. Description de la Fonction de Cadre Supérieur de Santé au CHU de LIMOGES Coordination générale des soins Description de la Fonction de Cadre Supérieur de Santé au CHU de LIMOGES Janvier 2010 PLAN 1. MISSIONS GENERALES 2. ACTIVITES 2.1 Politique générale du pôle 2.2 Coordination

Plus en détail

Règlement d Ordre Intérieur du service «Accueil Assistance» Remplacement de personnel dans les milieux d accueil

Règlement d Ordre Intérieur du service «Accueil Assistance» Remplacement de personnel dans les milieux d accueil Règlement d Ordre Intérieur du service «Accueil Assistance» Remplacement de personnel dans les milieux d accueil A. Utilité Le Règlement d Ordre Intérieur proposé informe chaque partie des différents aspects

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE L AGENCE POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION EN CHAMPAGNE-ARDENNE - CARINNA

ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE L AGENCE POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION EN CHAMPAGNE-ARDENNE - CARINNA 1 APPEL D OFFRES ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE L AGENCE POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION EN CHAMPAGNE-ARDENNE - CARINNA JUILLET 2013 2 1. OBJET DE L APPEL D OFFRE Réalisation d un accompagnement

Plus en détail

OFFRE DE FORMATION L.M.D.

OFFRE DE FORMATION L.M.D. REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE OFFRE DE FORMATION L.M.D. LICENCE PROFESSIONNALISANTE Etablissement Faculté / Institut

Plus en détail

Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours

Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours Neuf pôles d activité La majorité des assistantes ont des activités couvrant ces différents pôles, à des niveaux différents, à l exception

Plus en détail

Réclamation Clients *****

Réclamation Clients ***** 1 Mise à jour: CAPSI Conseil Version : Juin 2010 Mise à jour : janv 2013 Réclamation Clients Référence : PG04 Contextes Règlementaires et objectifs : L instruction 2012-07 et les textes de référence :

Plus en détail

I. Candidature à un poste de physicien adjoint ou physicien

I. Candidature à un poste de physicien adjoint ou physicien Recommandations pour la constitution des dossiers de candidature à un poste de Physicien ou de Physicien Adjoint, titularisation, demande de mission longue durée et demande de détachement soumis à la commission

Plus en détail

Centre de Gestion et de Formation C G F

Centre de Gestion et de Formation C G F République française Polynésie française Centre de Gestion et de Formation C G F Mise en concurrence n : 2015-01 La procédure utilisée est celle de la mise en concurrence sans formalité particulière au

Plus en détail

Les bases de la mise en place

Les bases de la mise en place L ENTRETIEN PROFESSIONNEL LES ETAPES DE LA PROCEDURE Les bases de la mise en place Contexte législatif et réglementaire Textes de référence : - loi n 84-53 du 26 janvier 1984 modifiée, article n 76 - décret

Plus en détail

Politique de soutien à la réussite aux études de 1 er cycle

Politique de soutien à la réussite aux études de 1 er cycle ANNEXE 2006-CA505-09-R5077 Politique de soutien à la réussite aux études de 1 er cycle Décanat des études de premier cycle Février 2006 Énoncé de politique l Université s engage à soutenir l étudiant dans

Plus en détail

Ils ont vocation, sous l autorité fonctionnelle d'un ou plusieurs médecins de prévention coordonnateurs régionaux (MPCR) à :

Ils ont vocation, sous l autorité fonctionnelle d'un ou plusieurs médecins de prévention coordonnateurs régionaux (MPCR) à : INTRODUCTION La présente doctrine d emploi a pour objet de préciser les missions et le positionnement des assistants régionaux à la médecine de prévention (ARMP). Les ARMP participent à l'amélioration

Plus en détail

Loi modifiée du 12 mai 2009 portant création d une École de la 2 e Chance. Texte coordonné au ***

Loi modifiée du 12 mai 2009 portant création d une École de la 2 e Chance. Texte coordonné au *** Loi modifiée du 12 mai 2009 portant création d une École de la 2 e Chance. Texte coordonné au *** Chapitre I. Statut et missions Art. 1 er. (Loi du 27 aout 2014) Il est créé dans le cadre de l enseignement

Plus en détail

Appel à manifestation d intérêt

Appel à manifestation d intérêt Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles West and Central African Council for Agricultural Research and Development Appel à manifestation d intérêt RECRUTEMENT D

Plus en détail

STATUTS DE LA FoND~TIoN NATIONALE ALFRED KAsTLER

STATUTS DE LA FoND~TIoN NATIONALE ALFRED KAsTLER STATUTS DE LA FoND~TIoN NATIONALE ALFRED KAsTLER 28décembre 1993 L Académie des Sciences, 23 quai de Conti, 75006 - Paris, représentée par ses Secrétaires perpétuels, MM. Paul Germain et François Gros,

Plus en détail

CHARTE DU RESEAU D HISTOLOGIE EXPERIMENTALE DE MONTPELLIER

CHARTE DU RESEAU D HISTOLOGIE EXPERIMENTALE DE MONTPELLIER CHARTE DU RESEAU D HISTOLOGIE EXPERIMENTALE DE MONTPELLIER Charte du Réseau d Histologie Expérimentale de Montpellier 1 CHARTE du Réseau d Histologie Expérimentale de Montpellier (R.H.E.M.) Article 1 -

Plus en détail

Programme d accueil et d intégration du nouveau personnel

Programme d accueil et d intégration du nouveau personnel Programme d accueil et d intégration Adopté le 13 juin 2006 par le conseil d administration (255 e assemblée résolution n o 2139) Amendé le 16 avril 2013 par le conseil d administration Résolution numéro

Plus en détail

OFFRE DE FORMATION L.M.D.

OFFRE DE FORMATION L.M.D. REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE OFFRE DE FORMATION L.M.D. MASTER PROFESSIONNALISANT Etablissement Faculté / Institut

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES SANTÉ

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES SANTÉ MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES Direction générale de l offre de soins Sous-direction des ressources humaines du système de santé Bureau des ressources humaines hospitalières

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DE FOURNITURE EN MAIN D OEUVRE TEMPORAIRE. Cahier des charges pour la fourniture en main d œuvre temporaire

CAHIER DES CHARGES DE FOURNITURE EN MAIN D OEUVRE TEMPORAIRE. Cahier des charges pour la fourniture en main d œuvre temporaire Type de document : CDC Cahier des charges auteur HC Objet du document Cahier des charges pour la fourniture en main d œuvre temporaire 1 de 7 CDC MO Intérim.docx TABLE DES MATIERES 1 PRESENTATION DE CAP

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE ECE/CES/2006/16 24 mars 2006 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE COMMISSION DE STATISTIQUE CONFÉRENCE DES STATISTICIENS

Plus en détail

de presse PLANÈTE COURTIER, Syndicat Français du Courtage d Assurance Juin 2015

de presse PLANÈTE COURTIER, Syndicat Français du Courtage d Assurance Juin 2015 Dossier de presse PLANÈTE COURTIER, Juin 2015 Contact presse Agence C3M - Tél. : 01 47 34 01 15 Michelle AMIARD - 06 60 97 24 00 - michelle@agence-c3m.com Laurence DELVAL - laurence@agence-c3m.com Sommaire

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES. N 1 : Juin 2013. Consultation d experts en Communication et en Webmarketing

CAHIER DES CHARGES. N 1 : Juin 2013. Consultation d experts en Communication et en Webmarketing CAHIER DES CHARGES Consultation d experts en Communication et en Webmarketing N 1 : Juin 2013 Date de publication : 11/06/2013 Date de clôture des candidatures : 25/06/2013 à 12h00 Le présent cahier des

Plus en détail