REGLEMENT INTERIEUR DU PERSONNEL DE L ETABLISSEMENT

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "REGLEMENT INTERIEUR DU PERSONNEL DE L ETABLISSEMENT"

Transcription

1 REGLEMENT INTERIEUR DU PERSONNEL DE L ETABLISSEMENT Le présent règlement fixe les règles applicables en matière d hygiène et de sécurité, en matière de discipline et de procédure disciplinaire - en rappelant les garanties qui y sont attachées - et en matière d abus d autorité, dans le but de favoriser le bon fonctionnement de l établissement sur les sites du Pellerin et de Saint Père en Retz. Un exemplaire du règlement sera remis au personnel au moment de l engagement. Il contient des dispositions communes à toutes les personnes travaillant dans l établissement ainsi que des dispositions en matière de régime des sanctions disciplinaires spécifiques aux enseignants contractuels de l Etat, en vertu des textes qui les régissent. ARTICLE 1 : Objet : champ d application L établissement a pour caractère propre d être un établissement catholique d enseignement sous contrat avec l Etat et plus particulièrement avec le ministère de l Agriculture, en application de la loi n modifiée du et des articles L à 10 du Code Rural. Toutes les personnes travaillant dans l établissement, s engagent à respecter ce caractère propre ainsi que le projet éducatif dont l établissement s est doté et qui en découle. L établissement, quant à lui, s engage à respecter la liberté de conscience des personnels et à tenir compte de ce caractère propre dans la gestion des rapports avec le personnel et la vie de l établissement. Ce règlement s applique à toutes personnes travaillant au sein de l établissement, ou à l extérieur pour le compte de ce dernier, sous réserve des dispositions spécifiques stipulées dans le présent règlement, applicables au personnel enseignant contractuel de droit public. Elles s obligent dès leur engagement à le respecter en toutes ses dispositions, sans aucune exception ni réserve. ARTICLE 2 : Horaires Le personnel est astreint à l horaire qui lui est établi. Il doit se trouver à son poste de travail à l heure fixée pour le début du travail et à celle prévue pour la fin de celui-ci. En outre, il est interdit de quitter son poste sans autorisation, sauf danger immédiat et sous réserve des droits des représentants du personnel et des délégués syndicaux. Tout retard doit être justifié. Les retards réitérés non justifiés peuvent entraîner l une des sanctions prévues par le présent règlement.

2 Toute absence, sauf cas de force majeure, doit faire l objet d une autorisation préalable de la direction. L absence non autorisée constitue une absence irrégulière, sous réserve des droits des représentants du personnel et des délégués syndicaux. Les pauses des salariés sont organisées conformément à l accord de branche du 11 mars Nul ne peut effectuer des heures complémentaires ou supplémentaires sans que celles-ci aient été préalablement autorisées par la direction ou le chef de service. ARTICLE 3 : Absences pour maladie Toute absence consécutive à la maladie doit être communiquée aussitôt à la direction par tout moyen approprié, sauf empêchement majeur, faute de quoi le salarié sera considéré en absence irrégulière. Dans le délai des 48 heures qui suivent l arrêt, le salarié doit produire un arrêt de travail délivré par un médecin, indiquant la durée prévisible de l indisponibilité. La non production de l arrêt de travail dans le délai ci-dessus pourra autoriser l employeur à ne pas procéder au versement du complément de salaire prévu par la convention collective. Les prolongations successives d arrêt de travail doivent être signalées à la direction, au plus tard le jour prévu initialement pour la reprise, sinon elles sont considérées comme absences irrégulières. ARTICLE 4 : Exécution du travail et comportement dans l établissement Dans l exécution du travail, tous les personnels de droit privé et de droit public sont tenus de respecter les instructions données par la direction et ses représentants. L accès à l établissement est réservé aux personnes exerçant une activité autorisée dans l établissement, sauf autorisation expresse et sous réserve des droits des organisations syndicales et des représentants du personnel. L accès aux sites est autorisé aux personnels et à leur famille après autorisation de la direction. Des autorisations exceptionnelles peuvent être données par la direction. Il est interdit à toutes les personnes travaillant dans l établissement : De pénétrer ou de demeurer dans l établissement en état d ivresse ou sous l emprise de la drogue; D introduire, de distribuer, de commercialiser et de consommer de la drogue ou des boissons alcoolisées ou autres produits illicites dans l enceinte de l établissement et ses abords ; De fumer dans l enceinte de l établissement, sans dérogation ni aménagements possibles en application du décret n du 15 novembre 2006 ; De lacérer ou détruire les affiches ou notes de service apposées, sur les panneaux appropriés, par la direction ou les représentants du personnel ou les délégués syndicaux ; D emporter hors de l établissement sans autorisation des objets appartenant à celuici ; De communiquer à l extérieur de l établissement et notamment à ses concurrents les documents à caractères confidentiels ;

3 De demeurer dans les locaux de l établissement en dehors des heures de travail, sauf autorisation expresse de la direction et sous réserve des droits des délégués du personnel et des délégués syndicaux ; De se servir du téléphone, des télécopieurs, des photocopieurs, des ordinateurs et de toutes machines et outils de l établissement ainsi que les divers consommables, pour son usage personnel sauf après accord, et seulement pour un usage personnel limité ; De prendre des repas et de dormir sur les lieux de travail, en dehors des lieux et temps prévus à cet effet ; Les locaux de l établissement sont réservés exclusivement à un usage professionnel. Il ne doit pas y être fait de travail personnel ; D écrire ou de publier des textes diffamatoires concernant l établissement, sous réserve du respect de la liberté d expression ; D utiliser, sans autorisation, les listings ou des fichiers comportant l adresse des élèves, de leurs familles, des personnels ou des membres du conseil d administration et d une façon générale tout document ou fichier comportant des informations nominatives ; D utiliser, pour son propre compte, sans autorisation, les véhicules, appartenant à l établissement ; D effectuer des copies illicites de logiciels, d implanter des logiciels sur les ordinateurs de l établissement ; d utiliser internet pour se connecter à des sites à caractère pornographique, raciste et xénophobe, portant atteinte à la dignité des personnes ; D effectuer des copies illicites de CDROM (R, RW ), DVD (R, RW ) ou à partir de périphériques et supports de sauvegarde ou de modules d extension (cartes de diverses natures, clés USB ) et d installer et d utiliser, dans l enceinte de l établissement, des copies illicites de CDROM ; D effectuer des copies illicites de casettes vidéo et de projeter, dans l enceinte de l établissement, des copies illicites de cassettes vidéo ; D introduire sans autorisation dans l établissement des personnes étrangères au service ; D introduire, d élever, de nourrir, de soigner et de commercialiser, sans autorisation de la direction, des animaux dans l enceinte de l établissement ; D introduire ou de diffuser dans l établissement toute espèce de journaux, imprimés, tracts, pétitions, de procéder à des affichages sans autorisation expresse de la Direction. Ne sont pas visées par cette interdiction, les distributions de journaux ou tracts syndicaux, à condition de respecter les conditions et les lieux fixés par la loi ; De vendre aux élèves ou de leur acheter quelque objet que ce soit ; De se livrer à des collectes, souscriptions, vente de billets de loterie sans autorisation du directeur. Seule la collecte des cotisations syndicales peut être faite sans autorisation ; Il est demandé à toutes les personnes travaillant dans l établissement de respecter leur devoir de réserve et de discrétion quant à la vie de l établissement.

4 ARTICLE 5 : Obligations des enseignants Il est rappelé aux enseignants : L obligation qui est la leur de contrôler et de signaler les présences et les absences des élèves en classe, de compléter le cahier de texte de chaque classe où ils enseignent ; Le soin à apporter à la rédaction régulière des carnets ou feuilles où sont consignées les appréciations des enseignants concernant le travail des élèves, leurs résultats et leur tenue ; L obligation de participer aux conseils de classes. L absence réitérée sans justification peut être considérée comme une faute professionnelle. Que les délibérations des conseils de classe sont couvertes par le secret professionnel. ARTICLE 6 : Hygiène santé - sécurité Tout le personnel travaillant dans l établissement est tenu de se conformer strictement aux prescriptions légales et réglementaires concernant l hygiène, la sécurité, la prévention des accidents ainsi que celles de la médecine du travail (obligation pour les salariés de droit privé de répondre aux convocations du médecin du travail pour la visite médicale d embauche, de reprise de travail après une absence pour cause d accident du travail ou de maladie professionnelle, après un congé de maternité, après une absence de plus de trois semaines pour cause de maladie ou accident non professionnel, ou en cas d absences répétées et ce au plus tard dans un délai de huit jours). Tout accident corporel, quel qu en soit le caractère de gravité, doit être immédiatement porté à la connaissance du chef d établissement - sauf cas de force majeure, impossibilité absolue ou motif légitime -, afin de permettre d effectuer les déclarations légales dans les délais fixés. Il est obligatoire de mettre en œuvre toutes les mesures de sécurité et de protection individuelle ou collective existantes et de respecter scrupuleusement les instructions sur ce point. Il est interdit d enlever ou de neutraliser les dispositifs de sécurité existants sur les équipements et matériels. Le matériel est maintenu en parfait état de propreté et d entretien. La direction doit être avisée, sans délai, de toute défaillance qui pourrait être constatée. Il est interdit de limiter ou de gêner, en particulier par les véhicules, l accès aux matériels de sécurité (extincteurs, brancards, trousses de secours, etc.), de les déplacer ou de les employer à un autre usage. Les personnels doivent prendre connaissance des règles et consignes de sécurité et d évacuation en cas d incendie qui sont affichées. Ils doivent obligatoirement participer aux exercices d évacuation. Aucune sanction, aucune retenue de salaire ne peut être prise à l encontre d un salarié qui s est retiré d une situation de travail dont il avait un motif raisonnable de penser qu elle présentait un danger grave et imminent pour sa vie ou sa santé.

5 ARTICLE 7 : Harcèlement moral harcèlement sexuel Est passible d une sanction disciplinaire telle que prévue par le présent règlement, tout salarié dont il sera prouvé qu il se sera livré à des agissements qualifiables de harcèlement moral ou de harcèlement sexuel comme définit dans le code du travail (art. 168 à 180 de la loi n du 17 janvier 2002) à l égard de tierce personne présente dans l'établissement, d un autre salarié exerçant dans l établissement, y compris les salariés employés par des entreprises prestataires. Aucun salarié de l établissement ne peut être sanctionné ni licencié pour avoir subi ou refusé de subir les agissements de harcèlement moral ou sexuel de l employeur, de son représentant ou d une personne appartenant au personnel de l établissement, quelles que soient ses fonctions. De la même manière, aucun salarié ne peut être sanctionné pour avoir témoigné d agissements tels que précédemment définis. ARTICLE 8 : Déplacements extérieurs ; véhicules L utilisation du véhicule personnel pour les besoins du service est soumise à autorisation préalable de la direction. Il est obligatoirement assuré par l'établissement en «usage professionnel» à partir de la signature, par le chef d'établissement ou son représentant, de l'ordre de mission notamment lorsqu il transporte des élèves. De même, l utilisation des véhicules appartenant à l établissement ne peut se faire qu après autorisation préalable de la direction. Les personnels, quel que soit le moyen de déplacement utilisé, qui effectuent les déplacements pour les besoins du service, doivent être munis d un ordre de mission permanent ou occasionnel, signé du directeur ou du chef de service. Lorsque des emplacements pour bicyclettes ou autres moyens de transport individuel ou des parcs de stationnement pour voitures sont mis gratuitement à la disposition du personnel, les propriétaires de ces engins doivent les munir d un cadenas ou d un dispositif antivol. Les véhicules du personnel sont stationnés aux emplacements prévus à cet effet et non dans le couloir de circulation laissé libre aux interventions d urgence et de sécurité. La vitesse maximum autorisée dans l enceinte du site du pellerin est limitée à 10 kms à l heure. ARTICLE 9 : Rangements individuels Lorsqu une armoire ou un rangement individuel est mis à la disposition du personnel, les clefs ou cadenas restent en possession des intéressés. L établissement ne saurait être tenu pour responsable en cas de détérioration, de perte ou de vol des objets déposés. Les intéressés devront toujours maintenir ces rangements en parfait état de propreté. Il est interdit d y conserver des denrées périssables ou des matières dangereuses. L établissement se réserve le droit de faire ouvrir ces rangements en cas de nécessité liée à l hygiène et la sécurité en présence de l intéressé, sauf cas d urgence.

6 ARTICLE 10 : Echelle des sanctions En cas de comportement considéré comme constitutif d une faute, ou d infraction aux prescriptions du présent règlement ou notes de service, le chef d établissement se réserve d appliquer aux salariés de droit privé une des sanctions énumérées ci-après, proportionnées à la gravité des fautes et de leur éventuelle répétition. S agissant des enseignants contractuels de l Etat, il pourra demander au ministre de tutelle de l enseignant l application de l une des sanctions prévues par les textes qui régissent les enseignants sous contrat avec l Etat Pour les salariés de droit privé l échelle des sanctions est la suivante : L avertissement écrit ; Le blâme ; La mise à pied ; Le licenciement Régime de sanction spécifique durant la période probatoire et pour les contractuels de remplacement ; quatre sanctions possibles : L avertissement écrit; Le blâme; L exclusion temporaire, sans traitement, pour une durée maximale de deux mois, éventuellement avec un sursis total ou partiel; La résiliation définitive du contrat Pour les enseignants sous contrat avec le ministère de l agriculture, les sanctions disciplinaires sont réparties en quatre groupes :(Décret n du 20/06/89 modifié, article 42) Premier groupe : L avertissement écrit ; Le blâme ; Deuxième groupe : La radiation du tableau d avancement ; L abaissement d échelon ; L exclusion temporaire sans traitement pour une durée maximale de quinze jours, éventuellement avec sursis total ou partiel; Troisième groupe : L abaissement de classe ou de grade dans l échelle de rémunération ; L exclusion temporaire sans traitement pour une durée maximale de trois mois, éventuellement avec sursis total ou partiel; Quatrième groupe : La résiliation du contrat. Le pouvoir disciplinaire est exercé par le ministre de l agriculture et de la forêt, à l initiative ou après avis du chef d établissement.

7 ARTICLE 11 : Procédure disciplinaire Pour les salariés de droit privé : Conformément au Code du Travail quand la sanction envisagée, autre que le licenciement, a une incidence (immédiate ou non) sur la présence du salarié dans l établissement, sa fonction, sa carrière ou sa rémunération (mise à pied, mutation, rétrogradation...), la procédure suivante doit être respectée : Le salarié est convoqué par le chef d établissement à un entretien dans les délais et formes prévus à l article L alinéa 1 du Code du Travail. Au cours de l entretien, le salarié peut se faire assister par une personne de son choix appartenant au personnel de l établissement ; le chef d établissement indique le motif de la sanction envisagée et recueille les explications du salarié. La sanction est notifiée, par écrit au salarié et s applique un jour franc après l entretien (et au plus tard dans le mois suivant ce dernier). Lorsque l agissement du salarié l aura rendu indispensable, une mesure conservatoire pourra être prise. En application des conventions collectives en vigueur dans les établissements du CNEAP, lorsque l agissement du salarié a rendu nécessaire une mesure conservatoire de mise à pied à effet immédiat ou dans le cas des procédures de licenciement, l employeur en avise les délégués du personnel dans les délais les plus brefs Pour les enseignants contractuels de l Etat : Pour les enseignants sous contrat avec le ministère de l Agriculture les procédures disciplinaires sont définies par le Décret n du 20 Juin 1989 modifié ; articles 42 à 45 dont les dispositions auront été portées à leur connaissance par le directeur d établissement. Toute sanction, ou demande de sanction au ministre, doit être notifiée par écrit au salarié, avec mention des faits qui lui sont reprochés. ARTICLE 12 : Entrée en vigueur Le présent règlement a été soumis à l avis des membres de la délégation unique du personnel le vendredi 24 juin 2011 et pour réflexion aux membres du conseil d administration. Il est approuvé par délibération du conseil d administration de l association de gestion responsable du LEAP SAINT GABRIEL Nantes Océan le mercredi 29 juin Il a été adressé en double exemplaire à Monsieur l Inspecteur du Travail et de Lois Sociales en Agriculture de Loire Atlantique le lundi 4 juillet Il a été déposé au Secrétariat greffe du Conseil de Prud hommes de Loire Atlantique le lundi 4 juillet Le présent règlement, affiché conformément à la loi dans les lieux prévus à cet effet, est applicable à compter de la date d approbation ci avant précisée.

8 F 10. Règlement intérieur. I. Hygiène et sécurité 8-101 G

8 F 10. Règlement intérieur. I. Hygiène et sécurité 8-101 G (1) L établissement d un règlement intérieur est obligatoire dans les entreprises ou établissements où sont employés habituellement au moins 20 salariés. Règlement intérieur Voir commentaire -1 Le règlement

Plus en détail

Le règlement intérieur de l entreprise

Le règlement intérieur de l entreprise Le règlement intérieur de l entreprise Philippe DI MAGGIO Direction du travail et de l emploi Le règlement intérieur est un document qui précise un certain nombre d'obligations, notamment en matière d'hygiène,

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR FORMATIONS

RÈGLEMENT INTÉRIEUR FORMATIONS RÈGLEMENT INTÉRIEUR FORMATIONS Préambule TECHNOPOL TECHNO PARADE est un organisme de formation professionnelle dont le siège social est. L association TECHNOPOL TECHNO PARADE est en cours de déclaration

Plus en détail

Déclaration d activité enregistrée sous le numéro 11 75 5143875 auprès du Préfet d Ile de France REGLEMENT INTERIEUR

Déclaration d activité enregistrée sous le numéro 11 75 5143875 auprès du Préfet d Ile de France REGLEMENT INTERIEUR Véronique Aumont Boucand, 243 Boulevard Raspail, 75014 Paris Déclaration d activité enregistrée sous le numéro 11 75 5143875 auprès du Préfet d Ile de France REGLEMENT INTERIEUR I PREAMBULE Le présent

Plus en détail

Coach motive est un organisme de formation professionnel indépendant dont le siège social est au 1 allée des 4 sous 95160 Montmorency

Coach motive est un organisme de formation professionnel indépendant dont le siège social est au 1 allée des 4 sous 95160 Montmorency I PRÉAMBULE Coach motive est un organisme de formation professionnel indépendant dont le siège social est au 1 allée des 4 sous 95160 Montmorency Coach motive est déclaré sous le numéro de déclaration

Plus en détail

Modèle de règlement intérieur

Modèle de règlement intérieur Modèle de règlement intérieur Article 1 er : Objet Le présent règlement est destiné à organiser la vie et les conditions d exécution du travail dans la collectivité. Il est complété, le cas échéant, par

Plus en détail

TD N 3 : correction des questions, fichier à imprimer.

TD N 3 : correction des questions, fichier à imprimer. TD N 3 : correction des questions, fichier à imprimer. Chapitre 1 : SITUATION PROFESSIONNELLE Question n 1 : Selon l article L 1321-1 du code du travail : «dans le règlement intérieur, l employeur fixe

Plus en détail

CHARTE D ENGAGEMENTS

CHARTE D ENGAGEMENTS CHARTE D ENGAGEMENTS (Règlement intérieur) Le présent règlement, établi conformément aux articles L 6352-3, L 6352-4 et R 6352-1 à R 6352-15 du Code du Travail, a pour objet de présenter : Les principales

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR TYPE

REGLEMENT INTERIEUR TYPE REGLEMENT INTERIEUR TYPE I. Préambule Article 1 : OBJET ET CHAMP D APPLICATION 1.1 Ce règlement : fixe les règles de discipline intérieure, rappelle les garanties qui sont attachées à l application de

Plus en détail

DOCUMENT à CONSERVER

DOCUMENT à CONSERVER DOCUMENT à CONSERVER Genech Formation situé au 28 rue Victor Hugo, 59810 LESQUIN, accueille en formation des apprenants (jeunes et adultes) ayant conclu un contrat de type particulier ou une convention

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR POUR LES STAGIAIRES

REGLEMENT INTERIEUR POUR LES STAGIAIRES REGLEMENT INTERIEUR POUR LES STAGIAIRES I. PREAMBULE : L Ecole Lyonnaise de Plantes Médicinales (ELPM) est un organisme de formation professionnelle déclaré sous le numéro de déclaration d activité 82

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR (mis à jour le 04/02/2015)

REGLEMENT INTERIEUR (mis à jour le 04/02/2015) REGLEMENT INTERIEUR (mis à jour le 04/02/2015) I Préambule PLP FORMATION est un organisme de formation professionnel indépendant. PLP FORMATION est domicilié au. Le présent Règlement Intérieur a vocation

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DE L ASSOCIATION EDI FORMATION

REGLEMENT INTERIEUR DE L ASSOCIATION EDI FORMATION REGLEMENT INTERIEUR DE L ASSOCIATION EDI FORMATION GENERALITES L association a été crée par déclaration en date du 4 août 1988, à la Sous Préfecture de GRASSE, sous le titre EDIFORM (J.O. du 7 septembre

Plus en détail

Organisme de formation Prolipsia

Organisme de formation Prolipsia Page 1 / 8 - Contenu - 1 Préambule... 3 2 Dispositions Générales... 3 3 Hygiène et sécurité... 4 3.1 Règles générales... 4 3.2 Règles particulières Locaux Prolipsia... 4 4 Discipline... 6 4.1 Horaires

Plus en détail

pao - web - design graphique - photographie

pao - web - design graphique - photographie RÈGLEMENT INTERIEUR APPLICABLE AUX STAGIAIRES I / Dispositions Générales Article 1.1. Objet du règlement : En application des dispositions de l article L.6352-3 du Code du travailet en vertu de son pouvoir

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR SECURITE

REGLEMENT INTERIEUR SECURITE REGLEMENT INTERIEUR DE SECURITE OBJET ET CHAMP D APPLICATION ARTICLE 1 Le présent règlement intérieur a pour objet de préciser, sur certains points, l application de la réglementation hygiène et sécurité

Plus en détail

S.A.S VM 28000. Rue du Médecin Général Beyne. 28000 Chartres REGLEMENT INTERIEUR

S.A.S VM 28000. Rue du Médecin Général Beyne. 28000 Chartres REGLEMENT INTERIEUR S.A.S 28000 Chartres REGLEMENT INTERIEUR ARTICLE 1 - DISPOSITIONS GENERALES Le présent règlement, établi conformément aux textes en vigueur, précise pour le bon fonctionnement de l entreprise et ce, y

Plus en détail

Les sanctions disciplinaires. Formation animée par Maître Marie-Laure LAURENT Avocat associé Département Droit Social

Les sanctions disciplinaires. Formation animée par Maître Marie-Laure LAURENT Avocat associé Département Droit Social Les sanctions disciplinaires Formation animée par Maître Marie-Laure LAURENT Avocat associé Département Droit Social Petit déjeuner RH CCI Jeudi 22 mai 2014 Introduction Définition du pouvoir disciplinaire

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR PREAMBULE

REGLEMENT INTERIEUR PREAMBULE REGLEMENT INTERIEUR I - PREAMBULE ARTICLE PREMIER - Objet et champ d'application 1.1 Conformément à la loi (C. trav., art. L. 122-33), ce règlement fixe les règles de discipline intérieure en rappelant

Plus en détail

HORIZON CAP TAXI CENTRE DE FORMATION DE CONDUCTEURS DE TAXIS 35, Bd Anatole France 93200 Saint Denis www.horizoncaptaxi.fr

HORIZON CAP TAXI CENTRE DE FORMATION DE CONDUCTEURS DE TAXIS 35, Bd Anatole France 93200 Saint Denis www.horizoncaptaxi.fr REGLEMENT INTERIEUR ET DISCIPLINE H.C.T OBJECTIF DU CENTRE DE FORMATION Former et Préparer des stagiaires a l examen du Certificat de Capacité Professionnelle de Conducteur de Taxi pour les épreuves du

Plus en détail

Ils sont soumis aux mêmes obligations (article L4611-3). Le CHSCT : CQFS En + Le CHSCT

Ils sont soumis aux mêmes obligations (article L4611-3). Le CHSCT : CQFS En + Le CHSCT Le CHSCT Un comité d hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) doit être constitué dans tout établissement de cinquante salariés et plus (art. L4611-1 du code du travail). A défaut de CHSCT

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES Décret n o 2015-1588 du 4 décembre 2015 relatif à l organisation et au fonctionnement

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR. (mise à jour du 22/09/2014)

REGLEMENT INTERIEUR. (mise à jour du 22/09/2014) UNIVERSITE MONTPELLIER 2 Sciences et Techniques REGLEMENT INTERIEUR (mise à jour du 22/09/2014) Sommaire 1. Champ d application 2. Assemblée générale, Direction de l Unité et Conseil de laboratoire 3.

Plus en détail

CAISSE NATIONALE DE SECURITE SOCIALE DE GUINEE REGLEMENT INTERIEUR. Le présent règlement intérieur est conforme aux dispositions de l ordonnance

CAISSE NATIONALE DE SECURITE SOCIALE DE GUINEE REGLEMENT INTERIEUR. Le présent règlement intérieur est conforme aux dispositions de l ordonnance CAISSE NATIONALE DE SECURITE SOCIALE DE GUINEE REGLEMENT INTERIEUR PREAMBULE Le présent règlement intérieur est conforme aux dispositions de l ordonnance N 003/PRG/SGG/88 du 28 janvier 1988 portant institution

Plus en détail

CHARTE D UTILISATION DU SYSTÈME D INFORMATION ET EN PARTICULIER DES RESSOURCES INFORMATIQUES.

CHARTE D UTILISATION DU SYSTÈME D INFORMATION ET EN PARTICULIER DES RESSOURCES INFORMATIQUES. DQ- Version 1 SSR Saint-Christophe CHARTE D UTILISATION DU SYSTÈME D INFORMATION ET EN PARTICULIER DES RESSOURCES INFORMATIQUES. I] INTRODUCTION L emploi des nouvelles technologies nécessite l application

Plus en détail

Titre III : Médecine de prévention.

Titre III : Médecine de prévention. Titre III : Médecine de prévention. Article 10 Modifié par Décret n 2011-774 du 28 juin 2011 - art. 19 Un service de médecine de prévention, dont les modalités d organisation sont fixées à l article 11,

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR APPLICABLE AUX STAGIAIRES

REGLEMENT INTERIEUR APPLICABLE AUX STAGIAIRES REGLEMENT INTERIEUR APPLICABLE AUX STAGIAIRES article 1 Dispositions générales Le présent règlement est établi conformément aux dispositions des articles L 6352-3 et L. 6352-4 et R 6352-1 à R 6352-15 du

Plus en détail

Le comité d hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT)

Le comité d hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) Le comité d hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) Synthèse Constitué dans tous les établissements occupant au moins 50 salariés, le CHSCT a pour mission de contribuer à la protection

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR AFIP DES STAGIAIRES/ETUDIANTS

RÈGLEMENT INTÉRIEUR AFIP DES STAGIAIRES/ETUDIANTS RÈGLEMENT INTÉRIEUR AFIP DES STAGIAIRES/ETUDIANTS Objet et champ d application Article 1 : Objet (Art. L6352-3 à L6352-5 du code du travail) Le présent règlement intérieur a pour objet de préciser l application

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR (Applicable aux stagiaires de la formation professionnelle)

REGLEMENT INTERIEUR (Applicable aux stagiaires de la formation professionnelle) REGLEMENT INTERIEUR (Applicable aux stagiaires de la formation professionnelle) I - PREAMBULE ADN FORMATION est un organisme de formation professionnelle indépendant. L association ADN FORMATION est domiciliée

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR I. PREAMBULE II. DISPOSITIONS RELATIVES A LA DISCIPLINE. Article premier - Objet et champ d'application

REGLEMENT INTERIEUR I. PREAMBULE II. DISPOSITIONS RELATIVES A LA DISCIPLINE. Article premier - Objet et champ d'application REGLEMENT INTERIEUR I. PREAMBULE Article premier - Objet et champ d'application 1.1 Conformément à la loi (C. trav., art. L. 1311), ce règlement fixe les règles de discipline intérieure, en rappelant les

Plus en détail

ACCORD NATIONAL DU 3 JANVIER 2002 SUR LE TRAVAIL DE NUIT

ACCORD NATIONAL DU 3 JANVIER 2002 SUR LE TRAVAIL DE NUIT ACCORD NATIONAL DU 3 JANVIER 2002 SUR LE TRAVAIL DE NUIT PRÉAMBULE Conscientes de la nécessité technique, économique ou sociale de faire travailler certains salariés, hommes ou femmes, la nuit, pour pourvoir

Plus en détail

Vos obligations d employeur FICHE CONSEIL. Nom du Document : L EXERCICE DES FONCTIONS DES DÉLÉGUÉS DU PERSONNEL : VOS

Vos obligations d employeur FICHE CONSEIL. Nom du Document : L EXERCICE DES FONCTIONS DES DÉLÉGUÉS DU PERSONNEL : VOS L EXERCICE DES FONCTIONS DES DÉLÉGUÉS DU PERSONNEL : Vos obligations d employeur FICHE CONSEIL Les salariés de votre entreprise ont élu leur(s) délégué(s) du personnel. Vous avez pu constater que la loi

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR ET DISCIPLINE

RÈGLEMENT INTÉRIEUR ET DISCIPLINE Association Laïque de Gestion d Etablissements d Education et d Insertion RÈGLEMENT INTÉRIEUR ET DISCIPLINE I. PRÉAMBULE Article premier Objet et champ d application 1.1 Conformément à la loi (C. trav.,

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR SALLE ASSOCIATIVE DE SAINT GEORGES DU BOIS

REGLEMENT INTERIEUR SALLE ASSOCIATIVE DE SAINT GEORGES DU BOIS REGLEMENT INTERIEUR SALLE ASSOCIATIVE DE SAINT GEORGES DU BOIS TITRE I DISPOSITIONS GENERALES Article 1 Objet Le présent règlement a pour objet de déterminer les conditions dans lesquelles doit être utilisée

Plus en détail

ACCORD DU 7 JUILLET 2010. Champ d application. Le champ conventionnel couvre l ensemble du territoire national y compris les DOM.»

ACCORD DU 7 JUILLET 2010. Champ d application. Le champ conventionnel couvre l ensemble du territoire national y compris les DOM.» MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA FONCTION PUBLIQUE CONVENTIONS COLLECTIVES Accord professionnel ATELIERS ET CHANTIERS D INSERTION ACCORD DU 7 JUILLET 2010 RELATIF AU CONTRAT DE TRAVAIL NOR

Plus en détail

CONVENTION D ADHESION AU SERVICE DE MEDECINE PREVENTIVE DU CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DU CHER ANNEE.

CONVENTION D ADHESION AU SERVICE DE MEDECINE PREVENTIVE DU CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DU CHER ANNEE. CONVENTION D ADHESION AU SERVICE DE MEDECINE PREVENTIVE DU CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DU CHER ANNEE. Entre : - Monsieur Claude LELOUP, Président du Centre de Gestion du CHER

Plus en détail

Les attributions des délégués du personnel

Les attributions des délégués du personnel Les attributions des délégués du personnel Le délégué du personnel a pour rôle de faciliter les relations entre l employeur et l ensemble du personnel. Sa mission principale est de présenter à l employeur

Plus en détail

RÈGLEMENT INTERIEUR I. DISPOSITIONS GENERALES II. HYGIÈNE ET SÉCURITÉ. Le présent règlement intérieur a pour objet de fixer :

RÈGLEMENT INTERIEUR I. DISPOSITIONS GENERALES II. HYGIÈNE ET SÉCURITÉ. Le présent règlement intérieur a pour objet de fixer : I. DISPOSITIONS GENERALES RÈGLEMENT INTERIEUR Le présent règlement intérieur a pour objet de fixer : - les mesures d application de la réglementation en matière d hygiène et de sécurité à l intérieur de

Plus en détail

Ecole Professionnelle Saint Joseph Artisan Port au Prince - Haïti. Règlement intérieur

Ecole Professionnelle Saint Joseph Artisan Port au Prince - Haïti. Règlement intérieur Ecole Professionnelle Saint Joseph Artisan Port au Prince - Haïti Règlement intérieur I Préambule L Ecole Professionnelle Saint Joseph Artisan est un organisme de formation professionnelle catholique indépendant,

Plus en détail

I - Convocation et transmission de l ordre du jour et des documents

I - Convocation et transmission de l ordre du jour et des documents Règlement intérieur du comité d hygiène, de sécurité et des conditions de travail d établissement public du Centre d études et d expertise sur les risques, l environnement, la mobilité et l aménagement

Plus en détail

Règlement Intérieur de l Entreprise AXA France

Règlement Intérieur de l Entreprise AXA France Règlement Intérieur de l Entreprise AXA France - 1 - PLAN PLAN... 2 TITRE.1 PREAMBULE... 3 CHAPITRE.1.1 OBJET ET CHAMP D APPLICATION... 3 TITRE.2 HYGIENE ET SECURITE HARCELEMENT SEXUEL ET... 3 CHAPITRE.2.1

Plus en détail

DU SERVICE ANNEXE DE RESTAURATION ET

DU SERVICE ANNEXE DE RESTAURATION ET REGLEMENT DU SERVICE ANNEXE DE RESTAURATION ET D HEBERGEMENT Collège MAJ mars 2014 1 Vu le code de l Education. Vu le code général des collectivités territoriales Vu la loi n 809 du 13 Août 2004 et notamment

Plus en détail

Internet Charte d'utilisation sur le lieu de travail

Internet Charte d'utilisation sur le lieu de travail Internet Charte d'utilisation sur le lieu de travail Ce document permet de préciser les conditions d'utilisation d'internet dans le respect des droits et libertés de chacun Modèle de charte d utilisation

Plus en détail

RÈGLEMENT INTERIEUR TITRE I. DISPOSITIONS GENERALES

RÈGLEMENT INTERIEUR TITRE I. DISPOSITIONS GENERALES RÈGLEMENT INTERIEUR TITRE I. DISPOSITIONS GENERALES Le présent règlement intérieur a pour objet de fixer : - les mesures à respecter quant à la réglementation en matière d hygiène et de sécurité à l intérieur

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR TRAVELEX PARIS SAS

REGLEMENT INTERIEUR TRAVELEX PARIS SAS REGLEMENT INTERIEUR TRAVELEX PARIS SAS Le présent règlement s applique à l ensemble des membres du personnel de la Société Travelex Paris SAS dont le siège social est situé 17, route de la Reine 92100

Plus en détail

(CHSCT)? Rôle du CHSCT

(CHSCT)? Rôle du CHSCT Le Comité d'hygiène et Sécurité des Conditions de Travail (CHSCT)? Des points de repères pour y voir plus clair Attention, les échéance de renouvellement des membres du CHSCT, contrairement aux autres

Plus en détail

GESTION DE LA CO- ACTIVITÉ

GESTION DE LA CO- ACTIVITÉ 16 A GESTION DE LA CO- ACTIVITÉ Plan de prévention - Protocole de sécurité pour le chargement ou le déchargement de véhicule Permis de feu - Dossier des plans de prévention, protocoles de sécurité pour

Plus en détail

INSTRUCTION SUR L HYGIENE, LA SECURITE ET LA MEDECINE DE PREVENTION A L UNIVERSITE DU LITTORAL CÔTE D OPALE

INSTRUCTION SUR L HYGIENE, LA SECURITE ET LA MEDECINE DE PREVENTION A L UNIVERSITE DU LITTORAL CÔTE D OPALE INSTRUCTION SUR L HYGIENE, LA SECURITE ET LA MEDECINE DE PREVENTION A L UNIVERSITE DU LITTORAL CÔTE D OPALE Ces consignes sont adaptées de l instruction générale type du 21 mai 1999. Elles seront annexées

Plus en détail

Les plans de menus sont fournis par le prestataire de service à la semaine et sont affichés à l entrée de la cantine.

Les plans de menus sont fournis par le prestataire de service à la semaine et sont affichés à l entrée de la cantine. RESTAURANT SCOLAIRE D HABERE LULLIN REGLEMENT INTERIEUR Article préliminaire La cantine scolaire n a pas de caractère obligatoire et a pour objet d assurer, dans les meilleures conditions possibles d hygiène

Plus en détail

DIRECTIVE SUR L UTILISATION DES OUTILS INFORMATIQUES, D INTERNET, DE LA MESSAGERIE ELECTRONIQUE ET DU TELEPHONE ( JUIN 2005.-V.1.

DIRECTIVE SUR L UTILISATION DES OUTILS INFORMATIQUES, D INTERNET, DE LA MESSAGERIE ELECTRONIQUE ET DU TELEPHONE ( JUIN 2005.-V.1. 1 BUT 1.1 Le but de la présente directive est de définir les droits et les devoirs des utilisateurs à propos des moyens de communication (Internet, messagerie électronique, téléphonie) et des postes de

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DE L ECOLE DE JOURNALISME ET DE COMMUNICATION D AIX MARSEILLE APPROUVE PAR LE CONSEIL DE L ECOLE DU 4 JUILLET 2014

REGLEMENT INTERIEUR DE L ECOLE DE JOURNALISME ET DE COMMUNICATION D AIX MARSEILLE APPROUVE PAR LE CONSEIL DE L ECOLE DU 4 JUILLET 2014 REGLEMENT INTERIEUR DE L ECOLE DE JOURNALISME ET DE COMMUNICATION D AIX MARSEILLE APPROUVE PAR LE CONSEIL DE L ECOLE DU 4 JUILLET 2014 Le règlement intérieur de l Université d Aix Marseille approuvé par

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL COLLECTIF DE MINEURS INTERCOMMUNAL ARTICLE 1 FONCTIONNEMENT

REGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL COLLECTIF DE MINEURS INTERCOMMUNAL ARTICLE 1 FONCTIONNEMENT REGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL COLLECTIF DE MINEURS INTERCOMMUNAL L accueil collectif de mineurs intercommunal est une action dépendante de la Communauté de Communes Epte-Vexin-Seine. Habilité par le ministère

Plus en détail

CHARTE D'UTILISATION DES TICE ET D'INTERNET AU COLLEGE ALAIN-FOURNIER

CHARTE D'UTILISATION DES TICE ET D'INTERNET AU COLLEGE ALAIN-FOURNIER CHARTE D'UTILISATION DES TICE ET D'INTERNET AU COLLEGE ALAIN-FOURNIER Les moyens modernes de diffusion et de traitement de l informatique étant devenus des supports essentiels de la pédagogie moderne,

Plus en détail

CONVENTION DE STAGE EN MILIEU PROFESSIONNEL. Étudiants des sections de techniciens supérieurs

CONVENTION DE STAGE EN MILIEU PROFESSIONNEL. Étudiants des sections de techniciens supérieurs CONVENTION DE STAGE EN MILIEU PROFESSIONNEL Étudiants des sections de techniciens supérieurs Vu la délibération du conseil d administration du lycée en date du 29 mai 2007 approuvant la convention-type

Plus en détail

FNH Modèle mis à jour en novembre 2012

FNH Modèle mis à jour en novembre 2012 MODELE DE REGLEMENT INTERIEUR Remarque préliminaire : l établissement d un règlement intérieur est obligatoire dans les entreprises ou établissements employant habituellement 20 salariés et plus. Le règlement

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT Décret n o 2015-215 du 25 février 2015 relatif aux conditions et modalités d agrément des groupements

Plus en détail

REGLEMENT GENERAL DE LA MAISON DES ASSOCIATIONS

REGLEMENT GENERAL DE LA MAISON DES ASSOCIATIONS REGLEMENT GENERAL DE LA MAISON DES ASSOCIATIONS 1. Objet de la maison des associations. La maison des associations est un lieu de développement et de soutien de la vie associative. Elle doit permettre

Plus en détail

Règlement intérieur des publics accueillis au CFA de Haute-Corse

Règlement intérieur des publics accueillis au CFA de Haute-Corse 1 Règlement intérieur des publics accueillis au CFA de Haute-Corse PRÉAMBULE Le Centre de Formation des Apprentis de Haute-Corse a pour mission la Formation professionnelle par alternance. L apprenti ou

Plus en détail

CHARTE INFORMATIQUE Annexée au règlement intérieur

CHARTE INFORMATIQUE Annexée au règlement intérieur CHARTE INFORMATIQUE Annexée au règlement intérieur Préambule L informatique doit respecter l identité humaine, les droits de l homme, la vie privée et les libertés. Cette charte définit les conditions

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3110 Convention collective nationale IDCC : 2247. ENTREPRISES DE COURTAGE

Plus en détail

SOMMAIRE. NOUVEAU REGLEMENT INTERIEUR ALSH Jeunesse - Espace Jeunes

SOMMAIRE. NOUVEAU REGLEMENT INTERIEUR ALSH Jeunesse - Espace Jeunes NOUVEAU REGLEMENT INTERIEUR ALSH Jeunesse - Espace Jeunes Le présent règlement a été validé en séance du conseil municipal du 6 octobre 2011, et est applicable à compter du 22 octobre 2011. SOMMAIRE 1)

Plus en détail

Le nouveau code du travail est en vigueur le 1er mai 2008

Le nouveau code du travail est en vigueur le 1er mai 2008 Le nouveau code du travail est en vigueur le 1er mai 2008 Pourquoi un nouveau code du travail? Le code du travail datait de 1973. Au fil des ans, sa structure était devenue de plus en plus complexe. Pour

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale IDCC : 1518. ANIMATION

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale IDCC : 1518. ANIMATION MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3246 Convention collective nationale IDCC : 1518. ANIMATION AVENANT N 137 DU 26 SEPTEMBRE 2011 RELATIF AU TEMPS PARTIEL

Plus en détail

Le mémo du délégué du personnel.

Le mémo du délégué du personnel. Le mémo du délégué du personnel. le sommaire. 1. Champ d application 2. Ses attributions et ses rôles 3. Ses moyens d action 4. Protection Légale Préambule Afin de permettre la représentation des salariés

Plus en détail

CONTRAT DE VIE SCOLAIRE

CONTRAT DE VIE SCOLAIRE CONTRAT DE VIE SCOLAIRE Préambule Les familles, les élèves et les personnels sont priés de prendre connaissance très attentivement du contrat de Vie scolaire de l établissement. Il est constitué par l

Plus en détail

CONVENTION D ACCUEIL

CONVENTION D ACCUEIL CONVENTION D ACCUEIL ENTRE L'UNIVERSITE PIERRE ET MARIE CURIE Etablissement public à caractère scientifique, culturel et professionnel 4 Place Jussieu 75252 PARIS Cedex 05 représentée par son Président,

Plus en détail

(M.Dandonneau / C.Play) UMR LEPSE 21 mai 2012

(M.Dandonneau / C.Play) UMR LEPSE 21 mai 2012 (M.Dandonneau / C.Play) UMR LEPSE 21 mai 2012 I. Le règlement intérieur de centre Objectifs et modalités d élaboration 2 Un constat : - un règlement intérieur de centre à actualiser et compléter - des

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR APPLICABLE AUX STAG IAIRES EN FORMATION A L AFERTES Année 2014-2015

REGLEMENT INTERIEUR APPLICABLE AUX STAG IAIRES EN FORMATION A L AFERTES Année 2014-2015 REGLEMENT INTERIEUR APPLICABLE AUX STAG IAIRES EN FORMATION A L AFERTES Année 2014-2015 Article 1 : OBJET Le présent règlement est établi conformément aux dispositions des articles du Code du Travail relatifs

Plus en détail

L inscription de M... à l institution de retraite (la nommer) à laquelle adhère l association sera demandée dès le début de son activité.

L inscription de M... à l institution de retraite (la nommer) à laquelle adhère l association sera demandée dès le début de son activité. Modèle de contrat de travail à durée indéterminée 2 e modèle normal Entre : l association..... représentée par M. (le président)... d une part, et : M. demeurant.. d autre part, IL A ETE CONVENU CE QUI

Plus en détail

Circulaire du 5 janvier 2012 Relative au Règlement intérieur type des comités techniques NOR : MFPF1200536C

Circulaire du 5 janvier 2012 Relative au Règlement intérieur type des comités techniques NOR : MFPF1200536C RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de la fonction publique Circulaire du 5 janvier 2012 Relative au Règlement intérieur type des comités techniques NOR : MFPF1200536C Le ministre de la fonction publique à

Plus en détail

COMPTE EPARGNE TEMPS REGLEMENT INTERIEUR

COMPTE EPARGNE TEMPS REGLEMENT INTERIEUR COMPTE EPARGNE TEMPS REGLEMENT INTERIEUR Consultation du Comité Technique Paritaire : 7 décembre 2010 Délibération du Conseil municipal : 17 décembre 2010 2 I. Bénéficiaires du compte épargne temps Les

Plus en détail

Direction générale de l offre de soins

Direction générale de l offre de soins Direction générale de l offre de soins Guide pratique de facturation des prestations pour exigence particulière du patient à destination des établissements de santé MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES, DE

Plus en détail

SANTE, HYGIENE, SECURITE ET CONDITIONS DE TRAVAIL DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE

SANTE, HYGIENE, SECURITE ET CONDITIONS DE TRAVAIL DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE SAFPT INFO SANTE, HYGIENE, SECURITE ET CONDITIONS DE TRAVAIL DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE Définition des organismes compétents : Les organismes compétents en matière d hygiène, de sécurité et

Plus en détail

CONTRAT DE DELEGATION DE SERVICE PUBLIC DES FOURRIERES

CONTRAT DE DELEGATION DE SERVICE PUBLIC DES FOURRIERES CONTRAT DE DELEGATION DE SERVICE PUBLIC DES FOURRIERES Entre les soussignés : - La commune de CLERMONT, Oise représentée par son Maire, Monsieur Lionel OLLIVIER, autorisé par délibération du conseil municipal

Plus en détail

COMMISSION JEUNES SAPEURS-POMPIERS

COMMISSION JEUNES SAPEURS-POMPIERS COMMISSION JEUNES SAPEURS-POMPIERS REGLEMENT INTERIEUR L exercice par les Jeunes Sapeurs-Pompiers (J.S.P.), de leurs droits et du respect de leurs obligations dans la formation, contribue à les préparer

Plus en détail

RÈGLEMENT D UTILISATION DES MOYENS INFORMATIQUES DE L ECOLE DES MINES DE SAINT-ETIENNE

RÈGLEMENT D UTILISATION DES MOYENS INFORMATIQUES DE L ECOLE DES MINES DE SAINT-ETIENNE RÈGLEMENT D UTILISATION DES MOYENS INFORMATIQUES DE L ECOLE DES MINES DE SAINT-ETIENNE 1. Domaines d application Ce règlement a pour fondement la loi du 6 janvier 1978 relative à l informatique, aux fichiers

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR CRAMA PARIS VAL DE LOIRE

REGLEMENT INTERIEUR CRAMA PARIS VAL DE LOIRE REGLEMENT INTERIEUR CRAMA PARIS VAL DE LOIRE Janvier 2010 1/22 SOMMAIRE Titre I Article 1 Dispositions Générales Objet et champ d application Titre II Article 2 Article 3 Article 4 Article 5 Article 6

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE Arrêté du 24 avril 2015 relatif au règlement intérieur de la commission administrative paritaire compétente à l égard du corps d encadrement et d application du personnel de surveillance de l administration

Plus en détail

REGLEMENT GENERAL DE LA MAISONS DES ASSOCIATIONS ROGER CHANRON

REGLEMENT GENERAL DE LA MAISONS DES ASSOCIATIONS ROGER CHANRON REGLEMENT GENERAL DE LA MAISONS DES ASSOCIATIONS 1) Objet de la Maison des associations La Maison des associations est un lieu de développement et de soutien de la vie associative. Elle doit permettre

Plus en détail

MISE A DISPOSITION TEMPORAIRE DE PERSONNEL A BUT NON LUCRATIF

MISE A DISPOSITION TEMPORAIRE DE PERSONNEL A BUT NON LUCRATIF MISE A DISPOSITION TEMPORAIRE DE PERSONNEL A BUT NON LUCRATIF La mise à disposition constitue un prêt de main d œuvre, lequel est strictement encadré par les articles L. 8231-1 et L. 8241-1 du Code du

Plus en détail

Centre international d études pédagogiques

Centre international d études pédagogiques Centre international d études pédagogiques 1, avenue Léon-Journault 92318 Sèvres Cedex Tél. : 33 (0)1 45 07 60 00 - poste 69 78 - Fax : 33 (0)1 45 07 60 01 Site Internet : www.ciep.fr MARCHE DE SERVICE

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU RESTAURANT SCOLAIRE DE JUMIÈGES

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU RESTAURANT SCOLAIRE DE JUMIÈGES RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU RESTAURANT SCOLAIRE DE JUMIÈGES I - RÈGLES GÉNÉRALES Article 1 - Le restaurant scolaire n a pas un caractère obligatoire, il a pour objet d assurer, dans les meilleures conditions

Plus en détail

Le délégué syndical. Document SPIF-CFTC (extrait de travail.gouv.fr) fiche n 1 Page 1

Le délégué syndical. Document SPIF-CFTC (extrait de travail.gouv.fr) fiche n 1 Page 1 Le délégué syndical Chaque syndicat représentatif dans une entreprise ou un établissement d au moins 50 salariés peut désigner un délégué syndical (DS). Nommé pour une durée indéterminée, le délégué syndical

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SOLIDARITÉS Décret n o 2006-651 du 2 juin 2006 relatif à la formation pharmaceutique continue et modifiant la quatrième partie

Plus en détail

VILLE D ARNOUVILLE-LES-GONESSE

VILLE D ARNOUVILLE-LES-GONESSE Service Culturel Août 2006 Location de salles 01 34 45 97 19 VILLE D ARNOUVILLE-LES-GONESSE Règlement Intérieur : Salle GARVARENTZ Le présent règlement intérieur a pour objectif de permettre l utilisation

Plus en détail

Arrêté royal du 3 mai 1999 relatif aux missions et au fonctionnement des comités pour la prévention et la protection au travail (M.B. 10.7.

Arrêté royal du 3 mai 1999 relatif aux missions et au fonctionnement des comités pour la prévention et la protection au travail (M.B. 10.7. Arrêté royal du 3 mai 1999 relatif aux missions et au fonctionnement des comités pour la prévention et la protection au travail (M.B. 10.7.1999) Modifié par: (1) arrêté royal du 10 août 2001 modifiant

Plus en détail

LE DROIT DU TRAVAIL EN PRATIQUE

LE DROIT DU TRAVAIL EN PRATIQUE Daniel MARCHAND Professeur titulaire de la Chaire de Droit Social du Conservatoire National des Arts et Métiers Ouvrage initié par Yves DELAMOTTE Professeur Honoraire au Conservatoire National des Arts

Plus en détail

LES LIMITES DE L UTILISATION DES NOUVELLES TECHNOLOGIES DANS L ENTREPRISE AVERTISSEMENT :

LES LIMITES DE L UTILISATION DES NOUVELLES TECHNOLOGIES DANS L ENTREPRISE AVERTISSEMENT : LES LIMITES DE L UTILISATION DES NOUVELLES TECHNOLOGIES DANS L ENTREPRISE AVERTISSEMENT : La réglementation sur les nouvelles technologies est dispersée, dans le code du travail, dans les lois, dans les

Plus en détail

Lycéens... page 2 Devoirs des lycéens... page 2 Droit des lycéens... page 7

Lycéens... page 2 Devoirs des lycéens... page 2 Droit des lycéens... page 7 RÈGLEMENT INTÉRIEUR Lycéens... page 2 Devoirs des lycéens... page 2 Droit des lycéens... page 7 Étudiants... page 9 Devoirs des étudiants... page 9 Droit des étudiants... page 13 5 rue de la Motte Brûlon

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR et CONDITIONS GENERALES DE VENTE SARL AGENCE TRISTANAH

REGLEMENT INTERIEUR et CONDITIONS GENERALES DE VENTE SARL AGENCE TRISTANAH REGLEMENT INTERIEUR et CONDITIONS GENERALES DE VENTE SARL AGENCE TRISTANAH I Préambule La sarl AGENCE TRISTANAH intervient en tant qu indépendant. Le présent règlement Intérieur a vocation à préciser certaines

Plus en détail

A Absence lors de la journée de solidarité... 3

A Absence lors de la journée de solidarité... 3 Partie 1 - L actualité 2011.... 1 A Absence lors de la journée de solidarité... 3 Absence pour maladie sans justification... 9 Absences répétées pour maladie et évolution professionnelle.... 10 Accident

Plus en détail

MEDIATHEQUE MUNICIPALE DE BRUZ REGLEMENT INTERIEUR

MEDIATHEQUE MUNICIPALE DE BRUZ REGLEMENT INTERIEUR MEDIATHEQUE MUNICIPALE DE BRUZ REGLEMENT INTERIEUR Article 1 : Missions et dispositions générales La médiathèque est un service public, culturel et municipal. En tant que service municipal, elle fonctionne

Plus en détail

MODELE TYPE CONTRAT A DUREE INDETERMINEE

MODELE TYPE CONTRAT A DUREE INDETERMINEE COMMISSION DE DEVELOPPEMENT ACCOMPAGNEMENT DES CLUBS CELLULE JURIDIQUE MODELE TYPE CONTRAT A DUREE INDETERMINEE Entre les soussignés Le club (nom du club) (association loi 1901/SASP/SAOS/EURSL ) Numéro

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3090 Convention collective nationale IDCC : 1527. IMMOBILIER (Administrateurs

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR INSTITUT FRANCOPHONE POUR LE DEVELOPPEMENT DU SELF LEADERSHIP IFS FRANCOPHONIE DISPOSITIONS GÉNÉRALES

REGLEMENT INTERIEUR INSTITUT FRANCOPHONE POUR LE DEVELOPPEMENT DU SELF LEADERSHIP IFS FRANCOPHONIE DISPOSITIONS GÉNÉRALES REGLEMENT INTERIEUR INSTITUT FRANCOPHONE POUR LE DEVELOPPEMENT DU SELF LEADERSHIP IFS FRANCOPHONIE DISPOSITIONS GÉNÉRALES Article 1 : Conformément aux dispositions des articles L.6352-3 et suivants du

Plus en détail

Le recrutement d un jeune mineur pour un job d été

Le recrutement d un jeune mineur pour un job d été Affaires sociales et formation professionnelle Circulaire AS N 26.13 26/07/2013 Le recrutement d un jeune mineur pour un job d été Les règles à respecter A l approche de l été, il est fréquent que les

Plus en détail

Contrat de location d une place de parking

Contrat de location d une place de parking Contrat de location d une place de parking ENTRE : - La Ville de Massy, représentée par Monsieur Vincent DELAHAYE Sénateur-Maire, en vertu d une délibération n - 27 en date du 12 mars 2015 d une part,

Plus en détail

CONVENTION DE MISE À DISPOSITION DE PERSONNEL PAR LE CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DU NORD SUR LA BASE DE L ARTICLE 25 ALINÉA

CONVENTION DE MISE À DISPOSITION DE PERSONNEL PAR LE CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DU NORD SUR LA BASE DE L ARTICLE 25 ALINÉA CONVENTION DE MISE À DISPOSITION DE PERSONNEL PAR LE CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DU NORD SUR LA BASE DE L ARTICLE 25 ALINÉA 2 ENTRE, - Le Centre de gestion de la Fonction Publique

Plus en détail

Règlement intérieur Hygiène sécurité de la COMMUNE D AMBES

Règlement intérieur Hygiène sécurité de la COMMUNE D AMBES Règlement intérieur Hygiène sécurité de la COMMUNE D AMBES Objet et champ d application Article 1 Le présent règlement rappelle et précise certaines règles applicables en matière d'hygiène et de sécurité

Plus en détail