ENVIRONNEMENT. lametro.fr. Communauté d agglomération

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ENVIRONNEMENT. lametro.fr. Communauté d agglomération"

Transcription

1 ENVIRONNEMENT GRENOBLE-ALPES MÉTROPOLE Régie assainissement Assainissement non collectif fiches techniques L objectif de préservation de l environnement, de la ressource en eau, de la faune et de la flore de nos rivières, passe par la mise en place d un assainissement efficace. Après une longue période de développement de l assainissement collectif (communément appelé «tout à l égout»), la loi sur l eau de 1992 et les textes ultérieurs ont consacré l assainissement non collectif (aussi appelé «assainissement autonome» ou «assainissement individuel») comme une filière d épuration à part entière, performante et fiable, à condition d être bien conçue, bien réalisée et correctement entretenue. Attentif à accompagner les habitants face aux nouvelles obligations réglementaires, Grenoble Alpes Métropole a élaboré ces fiches techniques pour vous aider à concevoir et mettre en place des installations d assainissement non collectif performantes, de qualité et adaptées aux caractéristiques de chaque terrain. Je vous en souhaite bonne lecture et vous invite à contacter le Service Public d Assainissement Non Collectif (SPANC) pour tout conseil ou renseignement complémentaire. Si votre habitation n est pas en situation d être raccordée à un réseau d égout, il vous appartient de disposer d une installation d assainissement non collectif et d assurer son entretien. Ce dispositif autonome permet de traiter, sur son terrain, les eaux usées de l habitation. C est un équipement obligatoire qui fait partie intégrante du patrimoine immobilier. Efficace, il garantit un confort comparable à celui de l assainissement collectif. Indispensable, il contribue à protéger les milieux naturels et à préserver la qualité des eaux de l agglomération. Christophe MAYOUSSIER Vice-Président de la Métro délégué à l assainissement 35m. mini 3m. mini 3m. mini Tél

2 Fosse toutes eaux Une fosse toutes eaux est un ouvrage étanche destiné à recevoir l ensemble des eaux usées, à retenir les matières solides et les déchets flottants, et à liquéfier les matières polluantes contenues dans ces eaux. La fosse dirige alors les effluents septiques débarrassés de leurs matières solides vers le dispositif de traitement. Règles et précautions de mise en place Dimensionnement D une manière générale, la fosse toutes eaux doit être placée au plus près de l habitation, c est-à-dire à moins de 10 m. Dans le cas contraire, les eaux ménagères doivent transiter par un bac dégraisseur avant de rejoindre la fosse toutes eaux. La fosse ne doit jamais se trouver à l intérieur des bâtiments, même après extension des locaux. La fosse toutes eaux est posée horizontalement sur un lit de pose de 10 cm d épaisseur. Le lit de pose est un lit de sable voire de sable stabilisé dans le cas d une pose en sols difficiles (imperméables, argileux ). De la même manière, le remblai doit être effectué avec du sable ou du sable stabilisé. La pente d amenée des eaux usées doit être comprise entre 2 et 4% pour limiter les risques de colmatage. Une fosse toutes eaux génère des gaz malodorants et corrosifs qui doivent être évacués par une ventilation efficace. Celle-ci est constituée d une entrée et d une sortie d air situées audessus des locaux d habitation et doit avoir un diamètre d au moins 100 mm. L entrée d air est effectuée sur la canalisation de chute des eaux usées (= ventilation primaire), et la sortie d air se fait en sortie de fosse grâce à un extracteur statique ou éolien (= ventilation secondaire). NomBRE DE PIÈCES PRINCIPALES VOLUME MINIMAL Jusqu à 5 3 m 3 Par pièce supplémentaire + 1 m 3

3 Fosse toutes eaux Cloison plongeante 0,30m minimum Tampon affleurant au niveau du sol Arrivée des effluents Vers traitement 1m minimum Terre végétable Dépot de boues Lit de sable SCHÉMA DE PRINCIPE DE VENTILATION VENTILATION EXTRACTEUR Canalisation à l intérieur possible Ø 100 mm ou chute unique Canalisation d écoulement FOSSE TOUTES EAUX Regard de répartition Vers traitement Tél

4 Autres dispositifs de prétraitement Préfiltre Ce dispositif est destiné à piéger les fuites accidentelles de boues provenant des équipements de prétraitement. Généralement constitué de pouzzolane, le préfiltre est souvent intégré à la fosse mais il peut aussi être placé entre celle-ci et le dispositif de traitement. Le préfiltre a généralement un volume de 200 à 300 litres quand il est placé à l extérieur de la fosse. Eaux prétraitées Évacuation Pouzzolane

5 Bac à Graisse Il permet la rétention des matières solides, graisses et huiles contenues dans les eaux ménagères. Son utilisation est justifiée dans les cas où : la fosse toutes eaux est à plus de 10 m. du point de sortie des eaux usées ménagères les huiles et graisses sont susceptibles de provoquer des dépôts préjudiciables à l acheminement des effluents ou au fonctionnement du dispositif de traitement Lorsqu il est installé, le bac à graisses doit être situé à moins de 2 m. de l habitation et placé avant la fosse toutes eaux. Son volume minimal est de 200 litres s il collecte les eaux de cuisine seules, et de 500 litres s il collecte l ensemble des eaux ménagères. Tampon Graisse Entrée des eaux Sortie des eaux Cloison siphoïde Tél

6 Tranchées d épandage à faible profondeur Caractéristiques générales Largeur des tranchées d épandage : 0,5 m. minimum. Longueur d une tranchée : 30 m. maximum. Profondeur des tranchées : de 0,6 à 1 m. Distance d axe en axe des tranchées : 1,5 m. minimum Mise en oeuvre Ce dispositif de traitement sera mis en oeuvre chaque fois que les caractéristiques du terrain le permettent (superficie suffisante, perméabilité satisfaisante ). Le sol en place est utilisé comme support épurateur grâce à des bactéries naturellement présentes et comme moyen de dispersion de l effluent traité. La distribution de l effluent s effectue par un réseau de canalisations perforées et disposées dans des tranchées remplies de graviers. Dimensionnement La surface d épandage dépend de la taille de l habitation et de la perméabilité du sol. Creuser les tranchées à fond plat. Remplir de gravier (granulométrie mm) le fond de fouille des tranchées sur une épaisseur de 0,3 m. Poser le regard de répartition sur le gravier, au centre de la tranchée latérale. Rajouter les raccords puis chaque drain d épandage, orifices vers le bas, dans l axe médian de chaque tranchée. Boucler les drains d épandage à l aide de coudes et tés dans un regard de bouclage. Caler les drains, tuyaux et regards par une couche de 0,1 m. de gravier. Disposer un géotextile au-dessus de la couche de graviers en remontant de 0,1 m. le long des parois de la fouille afin d éviter le passage de fines au sein du gravier. Recouvrir le système par une couche de terre végétale sur 0,2 à 0,3 m. d épaisseur. Valeur de la perméabilité (K) K < < K < < K < 500 Longueur de tranchée cumulée pour 5 pièces principales non réalisable 60 à 90 m. 45 m. Par pièce supplémentaire / + 20 à 30 m m.

7 tranchées d ÉPandage à faible profondeur dans le sol naturel Coupe longitudinale Arrivée des eaux prétraitées Regard de répartition Tuyau d épandage perforé Regard de bouclage Tuyau de répartition FOSSE TOUTES EAUX Coupe transversale 0,6m. mini 1m.maxi 0,5m. mini 1m. mini 0,5m. mini 1m. mini 0,5m. mini 0,2m. 0,3m. maxi Terre végétale Gravier 10/40 Sol en place Feutre Tuyau d épandage Canalisations rigides Ø 100 mm avec ouverture Ø 10 mm ou fentes de 5 mm minimum espacées tous les 10 à 15 cm. Tél

8 Lit d épandage à faible profondeur Cette filière d assainissement est utilisée dans les cas où la réalisation des tranchées d infiltration est difficile en raison d une faible tenue mécanique des sols (sols sableux par exemple). L épandage souterrain est alors réalisé dans une fouille unique à fond horizontal. Caractéristiques générales Largeur du lit : 8 m. maximum. Longueur du lit : 30 m. maximum. Profondeur du lit : de 0,6 à 0,8 m. Distance d axe en axe des drains : de 0,5 à 1,5 m. Distance entre les drains latéraux / bord de fouille : 1 m. Mise en oeuvre Creuser la fouille à fond plat, selon les dimensions préconisées. Remplir de gravier (granulométrie mm) le fond de fouille sur une épaisseur de 0,3 m. Poser le regard de répartition sur le gravier, et le stabiliser. Emmancher les tuyaux de répartition (tuyaux pleins) sur le regard de répartition, et les positionner sur le gravier en respectant des départs indépendants et les distances imposées. Rajouter les raccords puis les drains d épandage, orifices vers le bas. Boucler les drains d épandage à l aide de coudes et tés dans un regard de bouclage. Caler les drains, tuyaux et regards par une couche de 0,1 m. de gravier. Disposer un géotextile au-dessus de la couche de graviers en remontant de 0,1 m. le long des parois de la fouille afin d éviter le passage de fines au sein du gravier. Recouvrir le système par une couche de terre végétale sur 0,2 à 0,3 m. d épaisseur. Dimensionnement Valeur de la perméabilité (k) Surface pour 5 pièces principales Par pièce supplémentaire 30<k< m m 2

9 Lit d ÉPandage à faible profondeur Coupe longitudinale Arrivée des eaux prétraitées Regard de répartition Tuyau d épandage perforé Regard de bouclage Tuyau de répartition FOSSE TOUTES EAUX Coupe transversale Terre végétale 0,6m. mini 0,8m. maxi ~0,2m. ~0,3m. Gravier 10/40 Sol sans cohésion en place Feutre 0,5m. mini 0,5m. mini / 1,5m. maxi 0,5m. mini / 1,5m. maxi 0,5m. mini Tuyau d épandage Canalisations rigides Ø 100 mm avec ouverture Ø 10 mm ou fentes de 5 mm minimum espacées tous les 10 à 15 cm. Tél

10 Filtre à sable vertical non drainé Ce dispositif de traitement est approprié si le sol superficiel n est pas perméable alors que le soussol est perméable. Du sable siliceux lavé est alors substitué au sol. L épuration est effectuée par le sable et les microorganismes fixés autour des granulats. Les eaux traitées sont infiltrées dans le sous-sol. Caractéristiques générales Largeur du filtre : 5 m. Longueur du filtre : 4 m. minimum. Profondeur du filtre : de 1,1 à 1,6 maximum. Distance d axe en axe des drains : 1 m. Distance entre les drains latéraux /bord de fouille : 0,5m Mise en oeuvre Réaliser une excavation à fond plat dans les dimensions préconisées. Déposer un géotextile ou une géogrille en fond de fouille et protéger les parois de la fouille par un film imperméable. Remplir la fouille d une couche de sable siliceux et lavé sur 0,7 m. d épaisseur et la mettre de niveau. Etaler une couche de gravier de 0,1 m. d épaisseur sur le sable. Poser le regard de répartition sur le gravier, et le stabiliser. Emmancher les tuyaux de répartition (tuyaux pleins) sur le regard de répartition, et les positionner sur le gravier en respectant des départs indépendants et les distances imposées. Rajouter les raccords puis les drains d épandage, orifices vers le bas, avec une pente de 0,5 à 1%. Boucler les drains d épandage à l aide de coudes et tés dans un regard de bouclage. Caler les drains, tuyaux et regards par une couche de 0,1 m. de gravier (granulométrie mm). Disposer un géotextile au-dessus de la couche de gravier en remontant de 0,1 m. le long des parois de la fouille afin d éviter le passage de fines au sein du gravier. Recouvrir le système par une couche de terre végétale sur 0,2 à 0,3 m. d épaisseur. Dimensionnement NomBRE DE PIÈCES PRINCIPALES SURFACE MINIMALe 4 20 m 2 Par pièce supplémentaire + 5 m 2

11 Lit filtrant vertical non drainé Coupe longitudinale Regard de répartition Té ou regard de bouclage Arrivée des effluents FOSSE TOUTES EAUX Tuyau d épandage perforé Coupe transversale 0,2m. 0,2 à 0,3m. 0,7m. Sable silicieux Gravier 10/40 Terre végétale Feutre 1m. 1m. 1m. 1m. 5m. Tuyau d épandage Canalisations rigides Ø 100 mm avec ouverture Ø 10 mm ou fentes de 5 mm minimum espacées tous les 10 à 15 cm. Tél

12 Filtre à sable vertical drainé Ce dispositif de traitement est préconisé si le sol en place est insuffisamment perméable et/ou affecté par des engorgements d eau. Du sable siliceux lavé est alors substitué au sol. L épuration est effectuée par le sable et les microorganismes fixés autour des granulats. A la base du filtre, un drainage collecte les eaux traitées pour les évacuer vers le milieu superficiel. Caractéristiques générales Largeur du filtre : 5 m. Longueur du filtre : 4 m. minimum. Profondeur du filtre : de 1,2 à 1,7 maximum. Distance d axe en axe des drains : 1 m. Drains de répartition : distance d axe en axe : 1 m. distance entre les drains latéraux et le bord de fouille : 0,5 m. Drains de collecte : distance d axe en axe : 1,5 m. distance entre les drains latéraux et le bord de fouille : 1 m. Mise en oeuvre Réaliser une excavation à fond plat dans les dimensions préconisées. Déposer un film imperméable en fond de fouille en remontant sur les parois verticales. Etaler une couche de gravier de 0,1 m. d épaisseur sur toute la surface de la fouille. Poser le regard de collecte sur le gravier, et le stabiliser. Caler les drains et le regard par une couche de 0,1 m. de gravier (granolumétrie mm). Disposer une géogrille sur le gravier en remontant le long des parois. Déposer une couche de sable siliceux et lavé sur 0,7 m. d épaisseur et la mettre de niveau. Etaler une couche de gravier de 0,1 m. d épaisseur sur le sable. Poser le regard de répartition sur le gravier, et le stabiliser. Emmancher les tuyaux de répartition (tuyaux pleins) sur le regard de répartition, et les positionner sur le gravier en respectant des départs indépendants et les distances imposées. Rajouter les raccords puis les drains d épandage, orifices vers le bas, avec une pente de 0,5 à 1%. Boucler les drains d épandage à l aide de coudes et tés dans un regard de bouclage. Caler les drains, tuyaux et regards par une couche de 0,1 m. de gravier (granulométrie mm). Disposer un géotextile au-dessus de la couche de gravier en remontant de 0,1 m. le long des parois de la fouille afin d éviter le passage de fines au sein du gravier. Recouvrir le système par une couche de terre végétale sur 0,2 à 0,3 m. d épaisseur.

13 Dimensionnement NomBRE DE PIÈCES PRINCIPALES SURFACE MINIMALE 4 20 m 2 Par pièce supplémentaire + 5 m 2 Lit filtrant vertical non drainé Coupe longitudinale Regard de répartition Regard de collecte Arrivée des effluents Film imperméable FOSSE TOUTES EAUX Tuyau d épandage perforé Exutoire Drain de collecte 4m. minimum Coupe transversale 0,2m. 0,2 à 0,3m. 0,7m. 0,1m. 1m. 1m. 1m. 1m. Sable silicieux Gravier 10/40 Terre végétale Feutre 1,5m. 1,5m. Tuyau d épandage Canalisations rigides Ø 100 mm avec ouverture Ø 10 mm ou fentes de 5 mm minimum espacées tous les 10 à 15 cm. Tél

14 Tertre d infiltration non drainé Le tertre filtrant, réalisé au-dessus du sol existant, est surtout utilisé lorsque le niveau de la nappe phréatique est trop proche de la surface du sol (zones inondables). Cette technique nécessite généralement un relevage des effluents prétraités quand l habitation n est pas en surplomb. L épuration est effectuée par le sable et les micro-organismes fixés autour des granulats. L infiltration des eaux traitées se fait dans le sous-sol. Caractéristiques générales Largeur du tertre au sommet : 5 m. Longueur du tertre : 4 m. minimum. Hauteur du tertre : 1,1 m. Distance d axe en axe : 1 m. Distance entre les drains latéraux /bord de fouille : 0,5m Dimensionnement Mise en oeuvre Décaper la couche herbeuse dans les dimensions prévues, en conservant le maximum de terre végétale. Déposer un géotextile en fond de fouille. Déposer une couche de sable siliceux et lavé sur 0,7 m. d épaisseur et la mettre de niveau. Installer un géotextile sur les parois et le stabiliser avec la terre au fur et à mesure de l avancement des travaux. Etaler une couche de gravier (granulométrie mm) de 0,1 m. d épaisseur sur le sable. Poser le regard de répartition sur le gravier, et le stabiliser. Emmancher les tuyaux de répartition (tuyaux pleins) sur le regard de répartition, et les positionner sur le gravier en respectant des départs indépendants et les distances imposées. Rajouter les raccords puis les drains d épandage, orifices vers le bas. Boucler les drains d épandage à l aide de coudes et tés dans un regard de bouclage. Caler les drains, tuyaux et regards par une couche de 0,1 m. de gravier. Disposer un géotextile au-dessus de la couche de gravier en descendant le long des parois du tertre afin d éviter le passage de fines au sein du gravier. Recouvrir le système complet par une couche de terre végétale sur 0,2 à 0,3 m. d épaisseur. Une variante de ce système est réalisable dans le cas d un terrain imperméable et d une roche affleurante : le tertre drainé. Nombre de pièces principale 4 Surface minimale au sommet du tertre 20 m² Surface minimale à la base du tertre (selon le coéfficient K de perméabilité) 15<K<30 30<K< m² 40 m² Par pièce supplémentaire + 5 m² + 30 m² + 20 m²

15 Tertre d infiltration avec poste de relevage Coupe longitudinale Regard de répartition Té ou regard de bouclage Poste de relevage Terre végétale Arrivée des effluents FOSSE TOUTES EAUX 4m. minimum Tuyau d épandage perforé Tertre d infiltration sans poste de relevage Coupe longitudinale Regard de répartition Sable silicieux Gravier 10/40 Sol en place Feutre Té ou regard de bouclage Arrivée des effluents Remblai FOSSE TOUTES EAUX Terre végétale Tuyau d épandage perforé 4m. minimum Coupe transversale 1m. 1m. 1m. 1m. 0,2 à 0,3m. 0,7m. 45 5m. Tuyau d épandage Canalisations rigides Ø 100 mm avec ouverture Ø 10 mm ou fentes de 5mm minimum espacées tous les 10 à 15 cm Tél

16 Lit filtrant drainé à massif de zéolithe Caractéristiques générales Largeur du filtre : 1,87 m. Longueur du filtre : 2,98 m. Profondeur du filtre : 0,86 m. Ce dispositif est essentiellement préconisé lorsque la surface disponible pour l assainissement est trop faible. Il doit être placé à l aval d une fosse toutes eaux de 5 m 3 au moins et ne peut être installé que pour des habitations de 5 pièces principales au plus. Un matériau granulaire à base de zéolite naturelle de type chabasite est alors substitué au sol et placé dans une coque étanche. L épuration est réalisée par la zéolite et les micro-organismes fixés autour des granulats. A la base du filtre, un drainage collecte les eaux traitées pour les évacuer vers le milieu superficiel. Mise en oeuvre Le lit à massif de zéolite se compose de 2 couches de zéolite dont l épaisseur doit être au minimum de 0,5 m. après tassement : une couche de granulométrie fine (0,5-2 mm) une couche de granulométrie plus grossière (2-5 mm) Le système de répartition est posé sur un géotextile adapté, destiné à assurer la diffusion de l effluent, puis noyé dans une couche de gravier. Le réseau de drainage est protégé contre le passage de zéolite par une géogrille, puis noyé dans une couche de gravier de 0,15 m. minimum d épaisseur. L aération du filtre est réalisée par des cheminées d aération disposées en ses 4 coins. Le système est recouvert par une couche de terre végétale sur 0,2 à 0,3 m. d épaisseur. Dimensionnement NomBRE DE PIÈCES PRINCIPALES SURFACE MINIMALe 5 5 m 2

17 Lit À massif de zéolite (filtre compact) Coupe longitudinale Cheminée d aération Réseau d épandage perforé Géotextile FOSSE TOUTES EAUX Zéolite 2 à 5mm Épaisseur > 50cm Zéolite 0,5 à 2mm Géogrille 15cm minimum Drains Coupe transversale Zéolite Gravier roulé Cheminée d aération Terre végétale Regard de répartition Tuyau d épandage perforé Réseau d épandage Géotextile Drain Géogrille Vers Exutoire Tél

18 Lexique Aérobie Se dit des êtres vivants dont l organisme a besoin d oxygène pour se dévélopper ÉPANDAGE Système destiné à recevoir les eaux prétraitées issues de la fosse toutes eaux et à permettre leur répartition, leur infiltration et leur épuration dans le sol en place ou reconstitué. ÉPURATION Traitement complet des effluents permettant de rejeter dans le milieu naturel des eaux conformes aux objectifs de réduction de la pollution. ANAÉROBIE Se dit d un milieu sans oxygène. BOUES Matières solides décantées qui se déposent au fond de la fosse toutes eaux. DBO5 Demande Biochimique en Oxygène sur 5 jours. La DBO5 est un paramètre de mesure de la pollution biodégradable. DRAIN D ÉPANDAGE OU DE COLLECTE Drain rigide, percé de façon régulière d orifices ou de fentes permettant le passage des eaux prétraitées dans le système de traitement. EAUX MÉNAGÈRES Eaux provenant des salles de bain, cuisines, buanderies, lavabos, etc Sont exclues les eaux issues des WC. EAUX PLUVIALES Eaux issues des toitures et des surfaces imperméables. Sont assimilées à ces eaux celles des piscines. EAUX VANNES Eaux provenant des WC. EFFLUENTS Désignent ici les eaux usées issues soit de l habitation, soit de la fosse. ÉTUDE DE SOL Etude réalisée par sondage à la tarière permettant de déterminer la nature du sol, notamment sur la base du matériau d origine, de la profondeur, des textures observées, de l appréciation de la perméabilité et de la possibilité d engorgement. EXUTOIRE Site naturel ou aménagé où sont rejetées les eaux traitées. FILIÈRE D ASSAINISSEMENT Dispositif assurant le prétraitement, l épuration et l évacuation des eaux usées comprenant un prétraitement (exemple : fosse toutes eaux et équipements annexes) ainsi que le système de traitement sur sol naturel ou reconstitué. FOSSE TOUTES EAUX Dispositif de prétraitement destiné à recevoir l ensemble des eaux usées domestiques. GÉOTEXTILE Feutre perméable anticontaminant et imputrescible qui a pour fonction de protéger le système filtrant contre l entraînement de particules fines présentes dans la terre végétale et/ou de sable présent dans la constitution de certaines filières, tout en permettant les échanges d air et d eau. HYDROMORPHIE Un terrain hydromorphe est un terrain gorgé d eau, soit en permanence, soit à certaines périodes de l année.

19 INFILTRATION-PERCOLATION Procédé d épuration consistant à filtrer l eau polluée à travers un massif de matériaux granulaires. MES Matières En Suspension. Il s agit des matières organiques ou minérales particulaires récupérables par filtration ou centrifugation. PERMÉABILITÉ Capacité du sol à infiltrer les eaux. Le coefficient de perméabilité (K), exprimé en mm/h, traduit la plus ou moins grande capacité d infiltration des eaux dans le sol. NAPPE PHRÉATIQUE Nappe d eau souterraine susceptible d alimenter des sources ou des puits. SOL Epaisseur de terre entre le sol superficiel et le substratum. SOL SUPERFICIEL Couche de terre superficielle jusqu à 1 m. de profondeur. SUBSTRATUM Couche rocheuse en place (schiste, calcaire ), à profondeur variable, plus ou moins masquée par des dépôts superficiels. VIDANGE Entretien régulier des dispositifs de prétraitement consistant à enlever les boues décantées et les graisses. Tél

> Filières. Schémas techniques. Assainissement non collectif. Tranchées d épandage. Ventilation de colonne de chute.

> Filières. Schémas techniques. Assainissement non collectif. Tranchées d épandage. Ventilation de colonne de chute. Schémas techniques > Filières Tranchées d épandage Ventilation de colonne de chute. Ventilation haute. Tuyau d extraction ø00mm pris en sortie de fosse avec extracteur statique ou éolien en toiture. Canalisation

Plus en détail

D / Lit filtrant vertical non drainé (filtre à sable vertical) p 6. E / Lit filtrant drainé à flux vertical (filtre à sable vertical) p 7

D / Lit filtrant vertical non drainé (filtre à sable vertical) p 6. E / Lit filtrant drainé à flux vertical (filtre à sable vertical) p 7 Pithiverais Gâtinais Communauté de Communes S.P.A.N.C. Service Public d Assainissement Non Collectif Schémas de principe et de fonctionnement des différents dispositifs SOMMAIRE Schémas de principe et

Plus en détail

SOMMAIRE. INSTALLATION D ASSAINISSEMENT AUTONOME...7 Chapitre 1 : Définition de l installation...9. Chapitre 2 : Implantation de l installation...

SOMMAIRE. INSTALLATION D ASSAINISSEMENT AUTONOME...7 Chapitre 1 : Définition de l installation...9. Chapitre 2 : Implantation de l installation... 5 SOMMAIRE INSTALLATION D ASSAINISSEMENT AUTONOME...7 Chapitre 1 : Définition de l installation...9 Chapitre 2 : Implantation de l installation...11 Chapitre 3 : Conception...13 1. Obligations réglementaires

Plus en détail

Fiche technique n 1 : Choix de la filière

Fiche technique n 1 : Choix de la filière Fiche technique n 1 : Choix de la filière Une installation d assainissement non collectifs est constituée d ouvrage assurant : - La collecte des eaux usées brutes (eaux vannes + eaux ménagères). Celles-ci

Plus en détail

SOMMAIRE. Glossaire Réglementation, normes et autres documents de référence Index... 74

SOMMAIRE. Glossaire Réglementation, normes et autres documents de référence Index... 74 SOMMAIRE Avant-propos......................................4 Définition de l installation...........................6 Implantation de l installation........................ 8 Conception.......................................9

Plus en détail

Assainissement Non Collectif : contrôle d exécution S P A N C. Service Public d Assainissement Non Collectif

Assainissement Non Collectif : contrôle d exécution S P A N C. Service Public d Assainissement Non Collectif Doc : SP-04 Assainissement Non Collectif : contrôle d exécution LOGO mairie/cc/siaep A S P A N C Service Public d Assainissement Non Collectif N de Siret = Référence du dossier : ----------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Tranchées d épandage à faible profondeur

Tranchées d épandage à faible profondeur 1 Tranchées d épandage à faible profondeur 1 Fosse toutes eaux 2 Arrivée des eaux prétraitées 3 Regard de répartition 4 Tuyaux de raccordement pleins sur la largeur de répartition et sur le 1 er mètre

Plus en détail

MODÈLE D IMPRIMES CONTROLE DE L ÉXÉCUTION DES TRAVAUX FILTRE A ZÉOLITE

MODÈLE D IMPRIMES CONTROLE DE L ÉXÉCUTION DES TRAVAUX FILTRE A ZÉOLITE MODÈLE D IMPRIMES Code : 5.1.4 MOD6 CONTROLE DE L ÉXÉCUTION DES TRAVAUX Version : mardi 10 septembre 2013 Version finale Note aux lecteurs Les prescriptions techniques générales s appliquent aux opérations

Plus en détail

SYNDICAT INTERCOMMUNAL X XXXXXXX XXXXXX X. Tél. : 04.XX.XX.XX.XX. Notice Technique. Filière fosse septique toutes eaux épandage en pente

SYNDICAT INTERCOMMUNAL X XXXXXXX XXXXXX X. Tél. : 04.XX.XX.XX.XX. Notice Technique. Filière fosse septique toutes eaux épandage en pente SYNDICAT INTERCOMMUNAL X XXXXXXX XXXXXX 74 000 X Tél. : 04.XX.XX.XX.XX Notice Technique Filière Fosse septique toutes eaux Epandage en pente: Cette filière a été élaborée par la S.A.R.L. NICOT Ingénieurs

Plus en détail

FORMULAIRE DE CONTROLE DE REALISATION D UNE INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

FORMULAIRE DE CONTROLE DE REALISATION D UNE INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF FORMULAIRE DE CONTROLE DE REALISATION D UNE INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Vous achevez des travaux sur votre installation d assainissement non collectif. La bonne exécution de ceux-ci doit

Plus en détail

VERTICAL DRAINE DRAINE A FLUX LIT FILTRANT LIT FILTRANT DE ZEOLITHE. INDIFF ERENT

VERTICAL DRAINE DRAINE A FLUX LIT FILTRANT LIT FILTRANT DE ZEOLITHE. INDIFF ERENT HAUTEUR MINI DE SANS REJET SANS REJET SANS REJET SANS REJET 1,20 M MINI 0,85 M MINI 0,70 M MINI PERME ABILITE 50

Plus en détail

Guide technique des prinicipales filières d'assainissement non collectif

Guide technique des prinicipales filières d'assainissement non collectif Guide technique des prinicipales filières d'assainissement non collectif Service Public d Assainissement Non Collectif Communauté de Communes du Pays Foyen 2 avenue Georges Clémenceau 33220 Pineuilh 05

Plus en détail

CONTRÔLE DE CONCEPTION. Remplir les parties grisées. Communauté de Communes du Rhône aux Gorges de l Ardèche

CONTRÔLE DE CONCEPTION. Remplir les parties grisées. Communauté de Communes du Rhône aux Gorges de l Ardèche SPANC 1 CONTRÔLE DE CONCEPTION Remplir les parties grisées Dossier à retourner avant remblaiement à : Communauté de Communes du Rhône aux Gorges de l Ardèche La Marjolaine Place Georges Courtial - 07700

Plus en détail

Déclaration d installation d un dispositif d assainissement non collectif Examen préalable de la conception IDENTIFICATION

Déclaration d installation d un dispositif d assainissement non collectif Examen préalable de la conception IDENTIFICATION Déclaration d installation d un dispositif d assainissement non collectif Examen préalable de la conception Le contrôle de la conception et de la réalisation de toute installation d assainissement non

Plus en détail

SYNDICAT INTERCOMMUNAL X XXXXXXX XXXXXX X. Tél. : 04.XX.XX.XX.XX. Notice Technique

SYNDICAT INTERCOMMUNAL X XXXXXXX XXXXXX X. Tél. : 04.XX.XX.XX.XX. Notice Technique SYNDICAT INTERCOMMUNAL X XXXXXXX XXXXXX 74 000 X Tél. : 04.XX.XX.XX.XX Notice Technique Filière Fosse septique toutes eaux Filtre à sable vertical drainé étanche : Cette filière a été élaborée par la S.A.R.L.

Plus en détail

Dispositif de traitement. pour installations. de plus de 20 Équivalents Habitants. Avis technique nº17/ /1-AA-154

Dispositif de traitement. pour installations. de plus de 20 Équivalents Habitants. Avis technique nº17/ /1-AA-154 SEPTODIFFUSEUR Dispositif de traitement pour installations de plus de 20 Équivalents Habitants 2/1-AA-154 Avis technique nº17/04-154 Les caractéristiques du SEPTODIFFUSEUR ( 2/1-AA-154 Avis technique nº17/04-154

Plus en détail

ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF ANC

ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF ANC CARNET DE SANTÉ DE L INSTALLATION ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF ANC Ce document contient - Une fiche d identité de votre installation p. 3 - Une information générale sur l Assainissement Non Collectif p.

Plus en détail

Epuration Assainissement autonome

Epuration Assainissement autonome Epuration Assainissement autonome P20.1/2 Réglementation P20.3/4 Différentes filières de traitement P21 Fosses toutes eaux P22 Fosse toutes eaux polyéthylène P23 Micro station 20.0 Epuration Aspect réglementaire

Plus en détail

SOMMAIRE DOCUMENTATION SPANC. Service Public d Assainissement Non Collectif. Demande d installation d assainissement non collectif

SOMMAIRE DOCUMENTATION SPANC. Service Public d Assainissement Non Collectif. Demande d installation d assainissement non collectif SOMMAIRE DOCUMENTATION SPANC Service Public d Assainissement Non Collectif Demande d installation d assainissement non collectif FICHE TECHNIQUE - Fosse toutes eaux FICHE TECHNIQUE - Tranchée d épandage

Plus en détail

Zonage d assainissement de la ville de Colmar

Zonage d assainissement de la ville de Colmar Colmar Agglomération 32 cours Sainte Anne BP 80197 68004 COLMAR Cedex Zonage d assainissement de la ville de Colmar Filières d Assainissement Non Collectif REV DATE DESCRIPTION REDACTION/VERIFICATION APPROBATION

Plus en détail

DEMANDE D'AUTORISATION POUR L'INSTALLATION D'UN DISPOSITIF D'ASSAINISSEMENT INDIVIDUEL

DEMANDE D'AUTORISATION POUR L'INSTALLATION D'UN DISPOSITIF D'ASSAINISSEMENT INDIVIDUEL Communauté de Communes de la Dombes SPANC ZAC de la Tuilerie BP 6 01330 Villars les Dombes Dossier reçu le : Tel : 04.74.98.48.65 Fax : 04.74.98.43.82 Mail : spanc@ccdombes.fr DEMANDE D'AUTORISATION POUR

Plus en détail

Ardenne Métropole Communauté d Agglomération

Ardenne Métropole Communauté d Agglomération Pr le SPANC d' Page 1 sur 5 Avant la construction, ce contrôle a pr but de vérifier que le projet est conforme à l arrêté du 6 mai 1996 Date du contrôle : / / Date de la demande : / / Date de la demande

Plus en détail

DEMANDE D AUTORISATION D INSTALLER UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF PERMIS DE CONSTRUIRE OU REHABILITATION D OUVRAGE NOTE EXPLICATIVE

DEMANDE D AUTORISATION D INSTALLER UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF PERMIS DE CONSTRUIRE OU REHABILITATION D OUVRAGE NOTE EXPLICATIVE DEMANDE D AUTORISATION D INSTALLER UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF PERMIS DE CONSTRUIRE OU REHABILITATION D OUVRAGE NOTE EXPLICATIVE Conformément aux obligations de la loi sur l Eau du 3 janvier

Plus en détail

ATTESTATION DE FIN DE CHANTIER

ATTESTATION DE FIN DE CHANTIER ATTESTATION DE FIN DE CHANTIER MAITRE D OUVRAGE Nom :... Prénom :... Adresse :... CP / Ville :... Téléphone :... Atteste que l entreprise :... Adresse des travaux d assainissement non collectif réalisés......

Plus en détail

Demande d installation d Assainissement non collectif

Demande d installation d Assainissement non collectif Demande d installation d Assainissement non collectif Vous allez construire ou améliorer un logement : traiter et évacuer vos eaux usées est une obligation. Si votre terrain n'est pas desservi par un réseau

Plus en détail

DEMANDE D INSTALLATION D UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

DEMANDE D INSTALLATION D UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF DOSSIER ANC N DOSSIER :... COMMUNE : DEMANDE D INSTALLATION D UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF DEMANDEUR Nom :.. Prénom :. Adresse principale :.. Code postal : Commune : Tél / Portable :. INSTALLATEUR

Plus en détail

SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF FICHES TECHNIQUES

SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF FICHES TECHNIQUES Communauté de Communes Aubrac-Laguiole Cassuéjouls Condom d Aubrac curières Laguiole Montpeyroux Saint Chély d Aubrac Soulages Bonneval SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF FICHES TECHNIQUES 1.

Plus en détail

Demande d autorisation pour l installation d un dispositif d Assainissement Non Collectif

Demande d autorisation pour l installation d un dispositif d Assainissement Non Collectif SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT Commune de NON COLLECTIF DU CLUNISOIS ZA du Pré Saint Germain 16 rue Albert Schmitt 71250 CLUNY Mobile : 06 87 46 98 18 ou 06 37 91 55 09 Tél. : 03 85 59 26 98 Demande d

Plus en détail

GÉNÉRALITÉS. Adresse : Téléphone : Adresse : Téléphone :

GÉNÉRALITÉS. Adresse : Téléphone : Adresse : Téléphone : SPANC Tel : 03 80 24 58 96 Fax : 03 80 22 72 84 audrey.guillemin@beaune-cote-et-sud.fr Communauté d agglomération BEAUNE CHAGNY NOLAY Service Assainissement 14 rue P. Trinquet 21200 BEAUNE DEMANDE D AUTORISATION

Plus en détail

L assainissement des eaux usées : Une obligation de santé

L assainissement des eaux usées : Une obligation de santé L assainissement des eaux usées : Une obligation de santé C est la loi : Délibération 87-48 AT du 29 avril 1987 Arrêté d application 1506/CM du 29 décembre 1997 C est la santé : De votre famille Des habitants

Plus en détail

SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DE LA VALLÉE D AUGE

SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DE LA VALLÉE D AUGE SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DE LA VALLÉE D AUGE L assainissement non collectif LL Votre installation est dite en «assainissement non collectif» si votre habitation

Plus en détail

DISPOSITIF D'ASSAINISSEMENT AUTONOME REGROUPE SCHEMA DE PRINCIPE Epandage par filtres à sable verticaux non drainés

DISPOSITIF D'ASSAINISSEMENT AUTONOME REGROUPE SCHEMA DE PRINCIPE Epandage par filtres à sable verticaux non drainés REGROUPE Epandage par filtres à sable verticaux non drainés SP23 Ce document est la propriété d' et ne peut être communiqué et reproduit sans son autorisation. Filtre indicateur de colmatage Arrivée des

Plus en détail

ASSAINISSEMENT AUTONOME PAR FOSSES TOUTES EAUX

ASSAINISSEMENT AUTONOME PAR FOSSES TOUTES EAUX ASSAINISSEMENT AUTONOME PAR FOSSES TOUTES EAUX Dispositifs De traitement et D évacuation par : - Tranchées d épandage - Lit d épandage - Filtres à sable - Tertre d infiltration - Filtre à massif de Zéolithe

Plus en détail

DEMANDE D AUTORISATION D UNE INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

DEMANDE D AUTORISATION D UNE INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Ref: 27062014 SYNDICAT D ASSAINISSEMENT DE LA DIEUE 43 Rue du Rattentout - 55320 Dieue sur Meuse Tél.: 03.29.87.60.75 mail : valdemeuse-dieue@wanadoo.fr DEMANDE

Plus en détail

Demande d autorisation pour l installation d un dispositif d Assainissement Non Collectif

Demande d autorisation pour l installation d un dispositif d Assainissement Non Collectif Service Public d Assainissement Non Collectif 39, Grande Rue- 71340 IGUERANDE Tél. : 06.43.28.22.30. / 03.85.25.94.20. Mail : spancdubrionnais@orange.fr Commune de : Demande d autorisation pour l installation

Plus en détail

Date de la demande :. Adresse de l installation :.. Code postal : Commune. Section et numéro du cadastre du projet :..

Date de la demande :. Adresse de l installation :.. Code postal : Commune. Section et numéro du cadastre du projet :.. D UNE INSTALLATION D ASSAINISSEMENT INDIVIDUEL 2 exemplaires dûment complétés sont à transmettre au : Syndicat Mixte Eau et Assainissement de Lapan, 12 chemin d Houët - 18 340 LAPAN - Tél. : 02 48 68 00

Plus en détail

ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF FORMULAIRE DE RENSEIGNEMENTS POUR UNE INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF FORMULAIRE DE RENSEIGNEMENTS POUR UNE INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Cadre réservé au Service d Assainissement Non Collectif (SPANC) Département des Côtes d Armor Commune de.. N dossier :...... Technicien :... ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF FORMULAIRE DE RENSEIGNEMENTS POUR

Plus en détail

demande de contrôle de conception

demande de contrôle de conception demande de contrôle de conception d un système d assainissement non collectif Charge brute de pollution organique inférieure ou égale à 1,2 kg/j de DBO5 Cadre réservé à l administration Dossier N Reçu

Plus en détail

Guide. d entretien. non collectif. de votre installation d assainissement

Guide. d entretien. non collectif. de votre installation d assainissement Guide d entretien de votre installation d assainissement non collectif Comment fonctionne votre assainissement non collectif? Schéma d une installation d assainissement non collectif 2 4 8 1 Collecte des

Plus en détail

DEMANDEUR : Mr Mme Mlle

DEMANDEUR : Mr Mme Mlle La Collectivité : Communauté de Communes Sauldre et Sologne Service Public d Assainissement Non Collectif (SPANC) 7 rue du 4 septembre 18410 Argent sur Sauldre : 02.48.73.85.22 - Fax : 02.48.73.81.06 @

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE D INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

DOSSIER DE DEMANDE D INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Date de demande de permis de construire :../../.. (à remplir le cas échéant) Nom Prénom et adresse du propriétaire : Numéro de permis de construire : (à remplir le cas échéant) Nom Prénom et adresse de

Plus en détail

Déclaration de début des travaux pour un dispositif d assainissement non collectif.

Déclaration de début des travaux pour un dispositif d assainissement non collectif. Déclaration de début des travaux pour un dispositif d assainissement non collectif. IMPORTANT Service Public d Assainissement Non Collectif Cette déclaration, dûment complétée, doit être retournée avant

Plus en détail

DOSSIER D'AUTORISATION D'INSTALLATION D'UN DISPOSITIF D'ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF *

DOSSIER D'AUTORISATION D'INSTALLATION D'UN DISPOSITIF D'ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF * Dossier d autorisation d installation d un dispositif d assainissement non collectif Cadre réservé au S.P.A.N.C Commune Date du premier contrôle / / Date du second contrôle / / ------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

DEMANDE DE MISE EN PLACE D UNE INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

DEMANDE DE MISE EN PLACE D UNE INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF DEMANDE DE MISE EN PLACE D UNE INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF N de dossier SPANC : Numéro de CU : Numéro de PC (le cas échéant) : Dossier transmis au SPANC le : Nature du projet : Installation

Plus en détail

DEMANDE D INSTALLATION D UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

DEMANDE D INSTALLATION D UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF N Dossier SPANC : Service Public d Assainissement Non Collectif (SPANC) Dossier de Mme/M. : Commune : DEMANDE D INSTALLATION D UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Contrôle de Conception et d implantation

Plus en détail

Contrôle et diagnostic des installations d assainissement non collectif en cas de vente

Contrôle et diagnostic des installations d assainissement non collectif en cas de vente Date du contrôle : 26/03/2014 1 - IDENTIFICATION - LOCALISATION Année de construction : environ 1940 Adresse de l immeuble : 18, rue de Saint Jean Code Postal : 51240 Commune : Marson Référence cadastrale

Plus en détail

Ce qu il faut savoir pour la réalisation d un dispositif d assainissement non collectif

Ce qu il faut savoir pour la réalisation d un dispositif d assainissement non collectif NANTES MÉTROPOLE Direction de l assainissement 44 923 Nantes cedex 9 2, rue Alfred Rebelliau TÉL : 02 40 95 86 00 FAX : 02 40 43 37 01 Ce qu il faut savoir pour la réalisation d un dispositif d assainissement

Plus en détail

COMPTE RENDU DE DIAGNOSTIC DE L ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF VISITE DU 06/10/2011

COMPTE RENDU DE DIAGNOSTIC DE L ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF VISITE DU 06/10/2011 1 / 5 Commune : PARCOUL Cadastre : ZC46 Adresse Terrain : LE CHENE BRULE LAVEYRAT 24410 PARCOUL Propriétaire : Monsieur ROBERTS DAVID LE CHENE BRULE LAVEYRAT 24410 PARCOUL Tel: Occupant : Tel: Contact

Plus en détail

Déclaration pour Installer un Dispositif d Assainissement Non Collectif

Déclaration pour Installer un Dispositif d Assainissement Non Collectif EXAMEN PRÉALABLE DE LA CONCEPTION D UNE INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF DONT LA CHARGE BRUTE DE POLLUTION ORGANIQUE EST INFÉRIEURE OU ÉGALE À 1,2 KG/J DE DBO5 FICHE DÉCLARATIVE Vous envisagez

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE DEMANDE D INSTALLATION D UN DISPOSITIF EN ASSAINISSEMENT AUTONOME (DIDAA)

DOSSIER TECHNIQUE DEMANDE D INSTALLATION D UN DISPOSITIF EN ASSAINISSEMENT AUTONOME (DIDAA) Page 1 sur 9 DOSSIER TECHNIQUE DEMANDE D INSTALLATION D UN DISPOSITIF EN ASSAINISSEMENT AUTONOME (DIDAA) NATURE DU PROJET Dossier déposé dans le cadre d une : Demande de permis de construire Construction

Plus en détail

FILTRE COMPACT A MASSIF DE ZEOLITHE PROCEDURE DE MONTAGE

FILTRE COMPACT A MASSIF DE ZEOLITHE PROCEDURE DE MONTAGE FILTRE COMPACT A MASSIF DE ZEOLITHE PROCEDURE DE MONTAGE APPAREIL SPECIALEMENT CONCU POUR LES PETITES PARCELLES OU REHABILITATION D UN SYSTEME EXISTANT MISE EN PLACE SIMPLE ET RAPIDE LE SYSTEME ZEOLITHE

Plus en détail

Demande d installation d un dispositif d assainissement non collectif

Demande d installation d un dispositif d assainissement non collectif DOSSIER SANITAIRE Demande d installation d un dispositif d assainissement non collectif Le présent formulaire est obligatoire à l instruction de tout projet d assainissement non collectif, construction

Plus en détail

Obligation réglementaire

Obligation réglementaire 1 Demande ANC EXAMEN PRÉALABLE DE LA CONCEPTION D UNE INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF DONT LA CHARGE BRUTE DE POLLUTION ORGANIQUE EST INFÉRIEURE OU ÉGALE À 1,2 KG/J DE DBO5 Vous envisagez de

Plus en détail

Demande d installation d assainissement non collectif FO 1

Demande d installation d assainissement non collectif FO 1 Informations générales Les renseignements demandés dans ce document ont pour but de permettre au service qui étudiera votre projet de mieux le cerner. Un dossier complet et bien préparé raccourcira les

Plus en détail

Assainissement Non Collectif ETUDE DE PROJET D INSTALLATION D UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

Assainissement Non Collectif ETUDE DE PROJET D INSTALLATION D UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Assainissement Non Collectif ETUDE DE PROJET D INSTALLATION D UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF COMMUNAUTE DE COMMUNES DES ISLES DU DOUBS 68 bis rue du Magny 25250 L ISLE SUR LE DOUBS Tél :

Plus en détail

Plaquette d informations

Plaquette d informations Plaquette d informations CONTENU DU DOSSIER : 1 feuillet indiquant les 5 étapes à suivre dans la mise en place de votre installation 1 fiche de recommandations pour une étude de filière d assainissement

Plus en détail

EXAMEN PRÉALABLE DE LA CONCEPTION D UNE INSTALLATION

EXAMEN PRÉALABLE DE LA CONCEPTION D UNE INSTALLATION EXAMEN PRÉALABLE DE LA CONCEPTION D UNE INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF DONT LA CHARGE BRUTE DE POLLUTION ORGANIQUE EST INFÉRIEURE OU ÉGALE À 1,2 KG/J DE DBO5 FICHE DÉCLARATIVE Vous envisagez

Plus en détail

DEMANDEUR. NOM, Prénoms ou raison sociale :... Code postal... Commune :... Adresse complète :... Téléphone domicile : -... Portable :...

DEMANDEUR. NOM, Prénoms ou raison sociale :... Code postal... Commune :... Adresse complète :... Téléphone domicile : -... Portable :... SICTEU DE HOCHFELDEN ET ENVIRONS Demande d Installation d un Dispositif d Assainissement Non Collectif --------------- Demande à compléter par le propriétaire et à déposer obligatoirement en mairie avec

Plus en détail

Demande d installation d assainissement non collectif

Demande d installation d assainissement non collectif Demande d installation d assainissement non collectif Bloc réservé à l administration Communauté de Communes Commune de... N Enregistrement... Date de réception... Vous envisagez de réaliser une installation

Plus en détail

DEMANDE D INSTALLATION

DEMANDE D INSTALLATION Le présent formulaire est nécessaire à l instruction de tout projet de création ou de réhabilitation d un dispositif d assainissement non collectif. Il est à renseigner par le propriétaire de l installation,

Plus en détail

EXAMEN PRÉALABLE DE LA CONCEPTION D UNE INSTALLATION

EXAMEN PRÉALABLE DE LA CONCEPTION D UNE INSTALLATION EXAMEN PRÉALABLE DE LA CONCEPTION D UNE INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Vous envisagez de réaliser des travaux sur votre installation d assainissement non collectif, vous devez obtenir l accord

Plus en détail

L A.N.C. représente tous les systèmes assurant: La collecte, Le prétraitement, L épuration, l infiltration ou le " rejet des eaux usées domestiques

L A.N.C. représente tous les systèmes assurant: La collecte, Le prétraitement, L épuration, l infiltration ou le  rejet des eaux usées domestiques 1 Selon la loi sur l eau du 3 janv. 1992, l Assainissement Collectif n est pas obligatoire si : Pas d intérêt environnemental Coût excessif Le particulier prend à sa charge la réalisation et l entretien

Plus en détail

Examen préalable de la conception d une installation d assainissement non collectif

Examen préalable de la conception d une installation d assainissement non collectif Examen préalable de la conception d une installation d assainissement non collectif Date de la demande : Vous envisagez de réaliser des travaux sur votre installation d assainissement non collectif, vous

Plus en détail

DEMANDE DE MISE EN PLACE D UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

DEMANDE DE MISE EN PLACE D UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF DEMANDE DE MISE EN PLACE D UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT COLLECTIF Selon la Loi sur l Eau du 3 janvier 1992, les communes (ou leur groupement) ont désormais des obligations et compétences directes en

Plus en détail

DEMANDE D IMPLANTATION D UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

DEMANDE D IMPLANTATION D UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Lyonnaise Des Eaux - Service ANC Monsieur Bruno VERCHERE - 309 rte de Lucenay - 69480 ANSE 04 74 67 25 50 Périmètre des communes de : Amplepuis, Crs la Ville, Cublize, Meaux la Montagne, Pont Trambze,

Plus en détail

Cadre réservé au SPANC (Service Public d'assainissement Non Collectif) Date de réception du dossier : / / Numéro de dossier :...

Cadre réservé au SPANC (Service Public d'assainissement Non Collectif) Date de réception du dossier : / / Numéro de dossier :... DEMANDE D'AUTORISATION POUR L'INSTALLATION D'UN DISPOSITIF D'ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Date de réception du dossier : / / Numéro de dossier :... Cadre réservé au SPANC (Service Public d'assainissement

Plus en détail

S P A N C. Service Public d Assainissement Non Collectif

S P A N C. Service Public d Assainissement Non Collectif Assainissement Non Collectif : Demande d'installation d'un dispositif d assainissement non collectif Fiche de renseignement à remettre au SPANC pour toutes réhabilitations ou constructions nouvelles Relevant

Plus en détail

FORMULAIRE DE CONTROLE DE CONCEPTION D UNE INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

FORMULAIRE DE CONTROLE DE CONCEPTION D UNE INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF FORMULAIRE DE CONTROLE DE CONCEPTION D UNE INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Vous envisagez de réaliser des travaux sur votre installation d assainissement non collectif, vous devez obtenir l

Plus en détail

A / Procédure à suivre pour la mise en place d un système d ANC p 3. B / Demande d installation d un dispositif d ANC p 4

A / Procédure à suivre pour la mise en place d un système d ANC p 3. B / Demande d installation d un dispositif d ANC p 4 S.P.A.N.C. Pièces constitutives du dossier SOMMAIRE PIECES CONSTITUTIVES DU DOSSIER A / Procédure à suivre pour la mise en place d un système d ANC p 3 B / Demande d installation d un dispositif d ANC

Plus en détail

Demande d'installation d'un système d'assainissement non collectif

Demande d'installation d'un système d'assainissement non collectif Demande d'installation d'un système d'assainissement non collectif Service chargé du contrôle : Communauté des Communes du Haut Trégor Service SPANC Place de l'église 22450 LA ROCHE DERRIEN Tel : 02 96

Plus en détail

SPANC. Service Public d Assainissement Non Collectif. Guide d entretien de votre assainissement non collectif.

SPANC. Service Public d Assainissement Non Collectif. Guide d entretien de votre assainissement non collectif. SPANC Service Public d Assainissement Non Collectif Guide d entretien de votre assainissement non collectif. Entretien des ouvrages de prétraitement. VIDANGE DE LA FOSSE TOUTES EAUX OU DE LA FOSSE SEPTIQUE

Plus en détail

Le Code de l Eau, au travers du Règlement général d assainissement (RGA)

Le Code de l Eau, au travers du Règlement général d assainissement (RGA) Régimes d assainissement Réglementation Le Code de l Eau, au travers du Règlement général d assainissement (RGA) Les Plans d Assainissement par Sous-bassin Hydrographique (PASH) au nombre de 15 pour la

Plus en détail

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE NOR : DEVO A

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE NOR : DEVO A page 1 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l écologie, de l énergie, du développement durable et de l aménagement du territoire NOR : DEVO0809422A ARRETE fixant les prescriptions techniques applicables aux

Plus en détail

EXAMEN PRÉALABLE DE LA CONCEPTION D UNE INSTALLATION

EXAMEN PRÉALABLE DE LA CONCEPTION D UNE INSTALLATION EXAMEN PRÉALABLE DE LA CONCEPTION D UNE INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF DONT LA CHARGE BRUTE DE POLLUTION ORGANIQUE EST INFÉRIEURE OU ÉGALE À 1,2 KG/J DE DBO5 FICHE DÉCLARATIVE Vous envisagez

Plus en détail

PIECES PRINCIPALES = nombre de chambres + 2 PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT

PIECES PRINCIPALES = nombre de chambres + 2 PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT Le filtre à sable vertical drainé est utilisé dans le cas où le sol ne permet pas l épuration des eaux prétraitées provenant de la fosse toutes eaux. Cela concerne les sols de

Plus en détail

EXAMEN PRÉALABLE DE LA CONCEPTION D UNE INSTALLATION

EXAMEN PRÉALABLE DE LA CONCEPTION D UNE INSTALLATION Examen préalable de la conception Fiche déclarative EXAMEN PRÉALABLE DE LA CONCEPTION D UNE INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF DONT LA CHARGE BRUTE DE POLLUTION ORGANIQUE EST INFÉRIEURE OU ÉGALE

Plus en détail

Service Public d Assainissement Non Collectif Neuf ou réhabilitation DEMANDE D INSTALLATION D UN SYSTEME D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

Service Public d Assainissement Non Collectif Neuf ou réhabilitation DEMANDE D INSTALLATION D UN SYSTEME D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Service Public d Assainissement Non Collectif Neuf ou réhabilitation Service chargé du contrôle : SPANC de la Communauté des Communes des 3 Rivières ZA Convenant Vraz 22220 MINIHY TREGUIER Tel : 02 96

Plus en détail

«Hydraulique urbaine et hydraulique rurale»

«Hydraulique urbaine et hydraulique rurale» «Hydraulique urbaine et hydraulique rurale» 3 Principes de l'assainissement Animation : Yan DABROWSKI Djibouti du dimanche 23 au jeudi 27 février 204 Département formation de CDP_3E 302 Principes de l'assainissement

Plus en détail

ETUDE DE FAISABILITE POUR LA REALISATION D ASSAINISSEMENTS INDIVIDUELS A LA PARCELLE

ETUDE DE FAISABILITE POUR LA REALISATION D ASSAINISSEMENTS INDIVIDUELS A LA PARCELLE Bureau d Etudes Techniques MONTEMONT 12, rue Auguste Boulan, 49 130 les Ponts de Cé, tél/fax : 02-41-44-61-78 Courriel : bureau-etudes-montemont@wanadoo.fr Date de rédaction : mercredi 27 mai 2009 ETUDE

Plus en détail

Annexe II Conditions sectorielles de fonctionnement des unités d épuration individuelle 1. Description des éléments pouvant composer une unité d

Annexe II Conditions sectorielles de fonctionnement des unités d épuration individuelle 1. Description des éléments pouvant composer une unité d Annexe II Conditions sectorielles de fonctionnement des unités d épuration individuelle 1. Description des éléments pouvant composer une unité d épuration individuelle (charge inférieure ou égale à 20

Plus en détail

Station d'épuration de Saint-Étienne

Station d'épuration de Saint-Étienne Station d'épuration de Saint-Étienne Elle a été crée en 2001. Cette station a eu de nombreux travaux notamment de 2004 à 2008. Cette station est alimentée par la rivière le Furan ses travaux on permis

Plus en détail

Communauté de Communes du Val d Issole

Communauté de Communes du Val d Issole Communauté de Communes du Val d Issole DEPARTEMENT DU VAR DOSSIER DE DEMANDE D INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF 2014 Com m unauté de com m unes du Val d I s s ole 31 rue G. Cl ém enceau - B

Plus en détail

1F O S S E. Une fosse toutes eaux est un appareil destiné. Fosse toutes eaux. Dimensionnement : TOUTES EAUX

1F O S S E. Une fosse toutes eaux est un appareil destiné. Fosse toutes eaux. Dimensionnement : TOUTES EAUX Fosse toutes eaux 1F O S S E Une fosse toutes eaux est un appareil destiné à la collecte, à la liquéfaction partielle des m a t i è res polluantes contenues dans les eaux usées et à la rétention des matières

Plus en détail

Dossier de demande d installation d Assainissement Non Collectif :

Dossier de demande d installation d Assainissement Non Collectif : Dossier de demande d installation d Assainissement Non Collectif : Objet : Vous allez construire ou améliorer un logement : vous devez collecter, traiter et évacuer vos eaux usées. Si votre terrain n'est

Plus en détail

Dossier. Demande d implantation d un assainissement non collectif. Les principales étapes de votre demande :

Dossier. Demande d implantation d un assainissement non collectif. Les principales étapes de votre demande : Dossier Demande d implantation d un assainissement non collectif Vs avez un projet de construction neuve de travaux de modification de votre habitation d un bâtiment à usage professionnel, sur un secteur

Plus en détail

FILTRE COMPACT A MASSIF DE ZEOLITHE PROCEDURE DE MONTAGE

FILTRE COMPACT A MASSIF DE ZEOLITHE PROCEDURE DE MONTAGE FILTRE COMPACT A MASSIF DE ZEOLITHE PROCEDURE DE MONTAGE APPAREIL SPECIALEMENT CONCU POUR LES PETITES PARCELLES OU REHABILITATION D UN SYSTEME EXISTANT MISE EN PLACE SIMPLE ET RAPIDE LE SYSTEME ZEOLITHE

Plus en détail

Dossier complet et étude de sol à retourner en 3 exemplaires Communauté de Communes du Florentinois 37 avenue Général Leclerc SAINT FLORENTIN

Dossier complet et étude de sol à retourner en 3 exemplaires Communauté de Communes du Florentinois 37 avenue Général Leclerc SAINT FLORENTIN DEMANDE D AUTORISATION D INSTALLATION D UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF NEUF OU A REHABILITER - - - - - - - - - - - - - - Dossier administratif et de suivi de la conception A Dossier complet

Plus en détail

DGA Développement du Territoire Direction Eau et Assainissement. Fiche déclarative

DGA Développement du Territoire Direction Eau et Assainissement. Fiche déclarative Communauté d'agglomération Porte de l'isère 17 Avenue du Bourg - BP 90592 38 081 L'Isle d'abeau Cedex Tél: 04 74 27 28 00 Examen préalable de la conception d une installation d ANC En date du: Parcelle(s)

Plus en détail

Contrôle de conception et d implantation d un dispositif d assainissement non collectif

Contrôle de conception et d implantation d un dispositif d assainissement non collectif Contrôle de conception et d implantation d un dispositif d assainissement non collectif FICHE DECLARATIVE ET DEMANDE DE CONTÔLE AUPRES DU SPANC Le contrôle de la conception et de la réalisation de toute

Plus en détail

DEMANDE D'AUTORISATION D'INSTALLATION D'UN DISPOSITIF D'ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Dossier administratif - Fiche descriptive du projet

DEMANDE D'AUTORISATION D'INSTALLATION D'UN DISPOSITIF D'ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Dossier administratif - Fiche descriptive du projet RTS Commune de No de PC ou DT Date de dépôt du dossier DEMANDE D'AUTORISATION D'INSTALLATION D'UN DISPOSITIF D'ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Dossier administratif - Fiche descriptive du projet (Dossier

Plus en détail

Drain up Postes de relevage pour l habitat individuel vers un assainissement non col ectif o d u a v s e sa rs in le iss r e é m se e a n u t colectif

Drain up Postes de relevage pour l habitat individuel vers un assainissement non col ectif o d u a v s e sa rs in le iss r e é m se e a n u t colectif Drain up Postes de relevage pour l habitat individuel vers un assainissement non collectif ou vers le réseau d assainissement collectif Une gamme de postes de relevage pour différentes applications Bac

Plus en détail

DEMANDE RENSEIGNÉE POUR ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

DEMANDE RENSEIGNÉE POUR ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF DEMANDE RENSEIGNÉE POUR ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Contexte législatif et réglementaire Directive européenne n 91/271 du 21 mai 1991 relative aux traitements des eaux urbaines résiduaires. Modifiée par

Plus en détail

Branchements : eau potable & assainissement

Branchements : eau potable & assainissement Branchements : eau potable & assainissement Henri RENAUD Nouvelle édition 2012 Groupe Eyrolles, 2012, ISBN : 978-2-212-13296-0 1. Assainissement autonome 1.1. Désignation usuelle L assainissement autonome,

Plus en détail

PRÉTRAITEMENT DE L EAU : utilisation et application STATIONS DE RELEVAGE. Pluviométrie des régions PARKING COUVERT.

PRÉTRAITEMENT DE L EAU : utilisation et application STATIONS DE RELEVAGE. Pluviométrie des régions PARKING COUVERT. PRÉTRAITEMENT DE L EAU : utilisation et application PARKING COUVERT POLLUTION DES EAUX L évacuation des eaux résiduaires devra s effectuer par l intermédiaire d une fosse (collecteur) munie d un dispositif

Plus en détail

Caractéristiques Dimensionnelles

Caractéristiques Dimensionnelles LA FOSSE Norme NF EN 12566-1 Marquage La fosse toutes eaux reçoit l ensemble des eaux usées domestiques regroupant les eaux vannes et les eaux ménagères. Elle a deux fonctions essentielles : la rétention

Plus en détail

VOLET 1 INFORMATIONS GENERALES

VOLET 1 INFORMATIONS GENERALES Pour contacter votre SPANC : Spanc Montelimar Agglomeration 1 Avenue Saint Martin 26200 MONTELIMAR r.milhaud@montelimar-agglo.fr 04.75.00.46.48 CADRE RÉSERVÉ AU SPANC N DOSSIER :... DATE DÉPÔT :. DATE

Plus en détail