20 ANS DE L IEQT. un anniversaire de Qualité. Partenaire de l action

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "20 ANS DE L IEQT. un anniversaire de Qualité. Partenaire de l action www.moulins-vichy.cci.fr"

Transcription

1 mve DÉCEMBRE 2009 N 161 Bimestriel 2,44 EUROS CCI certifiée par MAGAZINE DE LA CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DE MOULINS-VICHY 20 ANS DE L IEQT un anniversaire de Qualité Photo : Jérôme Mondière Partenaire de l action

2 Le N 1 des Machines à Café Espresso MAINTENANCE CHR Installation frigorifique Conception/réalisation des plans aux normes Grande cuisine Hotte (extraction) Climatisation Location/vente de machine à café Tout matériel pour agencement bar/brasserie ÉQUIPEMENT PROFESSIONNEL DES MÉTIERS DE BOUCHE Michel RENAULT Concessionnaire / Assistance technique Tél LOGIL : encore un nouveau service! Pour la recherche de vos financements immobiliers, CREDICIl vous propose : uninterlocuteuruniquepourl ensembledevotrerecherche l assuranced unfinancementoptimiséetsécurisé lemontagedudossierdefinancementauprèsdelabanque lasuppressiondesfraisdedossiersparlesbanquespartenaires desconseilspratiques,neutresetobjectifs etc estunservicegratuit! et toujours : prêts 1% Logement, logements locatifs, services CIL Pass Mobilité et CIL Pass Assistance Rendre le 1% Logement plus intéressant! MOULINS : VICHY : MONTLUÇON :

3 Sommaire DOSSIER pp. 4 à 11 IEQT vingt ans au service de la Qualité DU MARDI AU VENDREDI DE 9H À 12H15 ET DE 14H15 À 19H SAMEDI 9H À 19H EN CONTINU ENTREPRISES pp. 12 à 15 La CCI en renfort pour l export Baudin y croit dur comme verre COMMERCES pp. 16 à 18 Les prêts PFIL pour petits et grands projets Nécrologie : Jean Duranthon La CCI Moulins-Vichy a eu la douleur de perdre, en octobre, l un de ses anciens présidents, Jean Duranthon, à l âge de 81 ans. Cette figure du commerce vichyssois, qui était ingénieur de formation, diplômé de l école des Arts et Métiers de Cluny, a présidé non seulement notre Cham - bre, de 1974 à 1985, mais aussi la Chambre régionale de commerce et d industrie d Auvergne, de 1983 à Sous son égide, l une et l autre ont indéniablement accru leur rayonnement. La première s est en particulier dotée à Vichy d installations modernes et de dispositifs de formation performants, à commencer par le Centre de formation hôtelière. Jean Duranthon fut aussi, avec son frère Henri, l artisan du fort développement de l affaire familiale de teinturerie que leur grand-père avait fondée en 1893 et qu il a rejointe en 1952 à l âge de 24 ans. Sous leur férule, les Établissements Duranthon surent tôt né gocier le virage du nettoyage à sec et contribuèrent à la création de la chaîne de pressings Cinq à Sec, qui fit florès en France et à l étranger. La CCI de Moulins-Vichy adresse à sa famille ses condo lé - ances émues. Jean Duranthon incarnait un pan de son his - toire. Et il fut un grand serviteur de l économie bourbonnaise. 6/12 Rue des Bartins CUSSET Tél Fax CHAMPAGNES GRANDS CRUS WHISKYS NOUVEAU RAYoN épicerie fine À votre écoute pour valoriser vos CADEAUX D ENTREPRISE avec une gamme de vins et 60 champagnes de la bouteille aux grands contenants en coffret ou caisse en bois Consultez-nous en idées et en prix L ABUS D ALCooL EST DANGEREUX PoUR LA SANTé, CoNSoMMEZ AVEC MoDéRATIoN Éditorial L IEQT, partenaire de la Qualité Le cœur de métier de la CCI Moulins-Vichy est d aider toutes les entreprises de sa circonscription à maintenir et développer leur compétitivité. Laquelle passe par la qualité. Une évidence, aujourd hui, mais qui ne l était pas il y a vingt ans, lorsque notre Chambre, faisant œuvre de précurseur, a jeté les bases, à Vichy, de l Institut européen de la Qualité totale. Depuis, cette impérieuse nécessité qu est la Qualité s est répan - due dans le quotidien de la plupart des entreprises. Et ramifiée : la voici associée aux concepts et aux métiers de la Sécurité, de l Environ nement, du Dévelop pe ment durable. L IEQT de Vichy a pris une part active dans la salutaire propagation de la culture de la Qualité. Il a formé plus de qualiticiens, dont beaucoup ont été recrutés dans l Allier et dans ses départements voisins. Et il a essaimé : cinq autres IEQT forment, avec lui à leur tête, un réseau leader en matière de formation à la Qualité. Son 20 e anniversaire a été l occasion, le 6 novembre dernier à Vichy, non pas d une autocélébration, mais de nouveaux progrès, en étroite symbiose avec le monde de l entreprise, pour lequel je formule les meilleurs vœux de réussite en Henri Legrand, président de la CCI de Moulins-Vichy MVE. Directeur de publication : Gilles Forissier Éditeur : CCI de Moulins-Vichy, BP 1729 Moulins Cedex, tél , Mail : Rédaction, composition et mise en page : Bleu autour, Saint-Pourçain-sur-Sioule, tél Imprimerie : Quillier, Varennes-sur-Allier Périodicité : bimestrielle Dépôt légal : Décembre 2009 Tirage : exemplaires. Toute reproduction des articles, informations et clichés photographiques publiés dans cette revue est subordonnée à l'autorisation du directeur de la publication.

4 Dossier IEQT VINGT ANS AU SERVICE DE LA QUALITÉ L Institut européen de la Qualité totale (IEQT) a fêté, vendredi 6 novembre, son 20 e anniversaire au Palais des Congrès-Opéra. Fondé par la CCI Moulins-Vichy, la DRIRE Auvergne et l université Blaise-Pascal, l établissement est devenu un réseau de six écoles qui fait référence. Photos : Jérôme Mondière Au programme de ce dossier : un retour en images, une interview de Didier Miraton, un panorama des formations, les nouveaux visages de la qualité et l œil d Auvergne Qualité Performance, frère aîné de l IEQT. Le premier salon régional des solutions QSE a rassemblé tous les interlocuteurs régionaux des entreprises en quête d amélioration dans le domaine de la Qualité, de la Sécurité, de l Environnement et du Développement durable. Parmi lesquels la CCI Moulins-Vichy. Pour Vincent Gillet, secrétaire général adjoint du groupe AFNOR, «l IEQT est une école connue et reconnue pour le sérieux de ses formations et qui a eu la pertinence de développer un réseau». Plusieurs anciens de l IEQT ont d ailleurs été recrutés par AFNOR, spécialisée dans la création de référentiels de normalisation et dans la certification de systèmes de management (via AFAQ). La 20 e promotion a reçu ses diplômes des mains de Didier Miraton, gérant du groupe Michelin et parrain du 20 e anniversaire de l IEQT et des partenaires institutionnels de l école. 4

5 Dossier Didier Miraton, gérant du groupe Michelin : «Nous avons besoin de spécialistes QSE sur tous nos sites.» Didier Miraton a salué le «re mar quable succès» de l IEQT, dont Michelin ac - compagne depuis toujours le développement. Le groupe Michelin est étroitement associé à l histoire et à la réussite de l IEQT. Dès 1995, François Michelin présidait la céré - monie de remise des diplômes de la 6 e pro mo tion. Ce partenariat n a, depuis, pas cessé de se développer : au cours des dix dernières années, pas moins de 112 étudiants de l IEQT ont réalisé leur apprentissage au sein du groupe Michelin, et 44 d entre eux travaillent actuellement dans l entreprise. «Il est important qu une école com - me l IEQT existe en Auver gne, pré - cise Didier Miraton. Pour notre recrutement local, bien sûr, mais pas seulement : la Qualité est par tout, dans tous les secteurs de l entreprise, et nous avons besoin de spécialistes Qualité Sécurité Envi ron nement sur tous les sites du groupe.» Didier Miraton : «Remarquable succès» Respect des clients et des personnes. «Pour un leader mondial et dans un environnement très concurrentiel, il est fondamen - tal d atteindre l excellence à tous les niveaux et de toujours garder un temps d avance, poursuit Didier Miraton. Les métiers de la Qualité s avèrent indispensables pour assu rer la compétitivité de l en treprise et concrétiser les valeurs historiques de Michelin : respect du client, des personnes (les collaborateurs Miche - lin et l ensemble des par tenaires) et de l environnement.» Poursuivre. Didier Miraton se félicite que l IEQT forme des spé - cialistes QSE immédiatement opé - rationnels, grâce à l enseignement de méthodes de travail éprouvées. Mais la Qualité, «c est aussi une manière d être, l engagement de chacun dans l entreprise pour la satisfaction du client, et l IEQT par - vient également à transmettre cet état d esprit». Après vingt ans de «progrès continu», Didier Miraton et le groupe Mi che lin forment le vœu que l IEQT «continue à accom - pagner les entre prises en s adaptant en permanence à leurs attentes, et dans l ouverture au monde». UNE INSERTION PROFESSIONNELLE ASSURÉE À ce jour, le réseau des IEQT a formé plus de qualiticiens diplômés. 90% des étudiants trouvent un emploi dans les six mois qui suivent l obtention du diplôme. 94% : tel est le taux moyen de réussite aux examens, preuve de la motivation des étudiants et du soutien pédagogique qui leur est apporté. Industrie, santé, agroalimentaire, transports : une fois diplômés, tous les champs sont ouverts aux IEQTiens (voir graphique ci-contre). Secteurs d activités des diplômés du réseau IEQT Étude réalisée en 2007 sur 4 promotions 13% 14% 33% 11% 9% 5% 7% 8% Après les discours et la remise des diplômes, un cocktail dînatoire a brisé la glace entre les IEQTiens d hier et d aujourd hui, les personnalités invitées et les partenaires de l IEQT. Puis les étudiants ont prolongé la soirée sur la piste de danse, prouvant que l on peut avoir la tête bien pleine et le sens du rythme bien développé Industrie (plasturgie, métallurgie, chimie, imprimerie, textile, etc.) Commerce et services aux entreprises Fabrication de matériel (transports, électronique, machines, etc.) Santé et action sociale Transports et communication Administration publique / Éducation Construction Industries agricoles et alimentaires 5

6 Dossier Des formations AU SERVICE DU PROJET DE CHACUN L'IEQT propose quatre formations, de Bac + 3 à Bac + 5 : Animateur Qualité (Bac + 3) Responsable Qualité (Bac + 4) Manager des Risques et des Crises (Bac + 5) Manager de la performance et des risques par l approche QSE (Bac + 4 / Bac + 5) Accueil. Chacune de ces formations est accessible à tous par la voie de l alternance, en formation initiale ou continue. Dialogue. L IEQT propose une pédagogie interactive fondée sur le dialogue : le travail en petit groupe permet de fréquentes mises en situation (études de cas, visites d entreprises, etc.) et une grande proximité entre les enseignants et les étudiants. Suivi. L équipe éducative de l IEQT apporte toute son expérience aux étudiants et les accompagne individuellement tout au long de leur formation : dans le choix du cursus et des options les plus adaptés à leur projet dans la recherche de leur entreprise d accueil (bourse d offres de stage) au cours de leur formation en entreprise : à chaque étudiant, son «parrain de stage» dans leur recherche d emploi après l obtention du diplôme. Son objectif : Permettre à chacun des étudiants de concrétiser son projet professionnel, en adéquation avec le contexte économique et le marché du travail. Vous êtes titulaire d un Bac + 2 toutes filières Vous êtes titulaire d un Bac + 3 Qualité Vous êtes titulaire d un Bac + 4 QSE Vous êtes titulaire d une licence 3 générale Niveau Bac + 3 Licence professionnelle Animateur Qualité 2 parcours métiers Indus-Agro Niveau Bac + 4 Niveau Bac + 5 Tertiaire-Santé Titre homologué Responsable Qualité JO n 53 du 03/03/07 code 200R 2 options Sécurité Environnement Innovation Intelligence éco. Diplôme universitaire (DU) Management des Risques et des Crises (MRC) Développement durable Master 1 et 2 MAPERIA Management de la performance et des risques par la démarche QSE Vie professionnelle Animateur / Technicien Qualité Adjoint au responsable Qualité Qualiticien Vie professionnelle Chargé de mission QSE Coordinateur HSE Responsable QSE Vie professionnelle Ingénieur QSE Auditeur QSE Préventionniste / préventeur Responsable développement durable 6

7 EN PRISE AVEC L ENTREPRISE L efficacité de l IEQT passe par le lien étroit qui s est noué, dès l origine, entre l école et la vraie vie, celle de l entreprise. De nombreux intervenants sont ainsi issus du monde professionnel et apportent dans leurs bagages des cas concrets, inspirés de leur quotidien. Par ailleurs, une part importante du cursus se déroule en entreprise, grâce à des stages longue durée ou par alternance. Chaque année, plus de 250 offres de stage sont proposées à l IEQT par les entreprises partenaires, à travers la France, l Europe mais aussi en Auvergne, et dans la circonscription de la CCI Moulins- Vichy. Illustration avec Claire Basson et Julien De Sousa, étudiants en alternance chez Cosmé tique Active Production (L Oréal) à Vichy. Dossier Claire Basson, en Bac + 4 responsable Qualité Sécu rité Environnement : «L an dernier, j ai passé une licence d animateur Qualité à l IEQT de Rodez. J étais déjà en alternance, dans un petit abattoir d Yssingeaux. J avais envie de poursui - vre dans un grand groupe, pour être mieux encadrée. Je suis dans le service Sécurité-Hygiène-Environ - nement ; j y ai passé trois semai nes, avant la rentrée, pour prendre mes marques. Je passe un mois à l école, un mois en entreprise. Après mon DUT de génie biologique, je voulais poursuivre dans la Qualité. C est un métier qui me correspond bien : pour moi, la Qualité, ce n est pas seulement la satisfaction du client, c est aussi les conditions de travail des êtres humains.» Julien De Sousa, en Bac + 3 animateur Qualité, option Industrie : «J ai passé un BTS Qualité dans les industries agro-alimentaires et les bio-industries (QIABI), et j avais envie de continuer dans la Qualité. L IEQT était l école la plus performante en termes de niveau d enseignement. D ailleurs, beaucoup d élèves de mon BTS sont partis ensuite à l IEQT. J ai choisi l alternance pour pouvoir mettre en pratique mon enseignement théorique dans une entreprise, avoir deux expériences en même temps. Je suis au service Qualité, c est une notion qui est très ancrée dans cette entreprise, et c est plus confortable pour mon apprentissage. Ce qui est bien, c est que je suis inséré dans un réel projet, je suis acteur, pas spectateur, on me confiera même de la formation du personnel.» L ÉCOLOGIE INDUSTRIELLE À L ÉTUDE La course aux économies est une discipline encore plus précieuse en période de crise. À l initiative de MACEO (ex-adimac, Association pour le développement industriel et écono mique du Massif central), un pro gramme pilote sur l écologie industrielle est lancé sur le Sud-Allier, en partenariat avec la CCI Moulins-Vichy et l IEQT. Les étu - diants de MAPERIA (bac + 5) sont en effet impliqués dans la recherche de solutions innovantes pour mutua liser les approvisionnements et les traitements. Explications de Delphine Hivet, res ponsable de l IEQT : «Après l état des lieux mené dans les entreprises par un consultant, les étudiants seront chargés de croiser les informations, de trouver des dénominateurs communs et de propo ser des solutions en étant créatifs. C est intéressant pour eux, car ils abordent une problématique de dévelop - pement durable qu ils retrouveront plus tard dans leur vie professionnelle.» Les étudiants rendront leur copie en mars. Ce partenariat novateur concerne la moitié de la promotion MAPERIA, soit dix élèves ; les dix autres potassent sur le concours Intelligence économique de Cyber massif. «Il nous arrive également de provoquer des projets, précise Delphine Hivet. Par exemple, les étudiants en DU MRC accompagnent toute l année une petite entreprise de production de copeaux de bois.» Les élèves de l IEQT interviennent aussi dans les écoles et les collèges pour parler développement durable : «C est une façon de faire connaître l institut.» Autant d initiatives qui favorisent l autonomie et la créativité des étudiants. 7

8 Dossier Les nouveaux Certification, charte client, règles d or, tourisme durable, agrément, etc. La Qualité prend divers aspects pour s implanter dans le quotidien des entreprises et des commerces. Petite revue d effectifs. Régis Casso et son appareil de thermographie infrarouge. Immobilier : profession diagnostiqueur Repérage d amiante, exposition au plomb, diagnostics gaz et électricité, performance énergétique, détection de termites, autant d obli gations de diagnostics pour les vendeurs et les bailleurs de logements. Cette réglementation a créé la profession de diagnostiqueur immobilier, un nou - veau métier très encadré : depuis no - vembre 2007, tout diagnostiqueur doit être certifié par un organisme accrédité par le COFRAC (Comité français d accréditation) et respecter les règles de compétences, d organisation d assurance et les conditions d impartialité et d indépendance. DONJON DIAGNOSTIC EXPERTISE. Régis Casso a quitté Paris pour Le Donjon en 2006, troquant son costume de banquier d affaires pour celui de gestionnaire de patrimoine. Du conseil juridique, il a glissé naturellement vers le diag nos tic immobilier : «C est un marché qui se développe. Bientôt, les an nonces immobilières devront faire figurer le diagnostic de performance énergétique.» Il a créé Donjon Diag nostic Expertise en mars 2008, recruté du personnel qualifié et investi dans des outils de prix, comme un analyseur de plomb ( ) et un appareil de thermographie à infrarouge ( ) : «La thermographie repré sente 25% de notre chiffre d affaires.» Sa société intervient dans un rayon de 150 km, en Auvergne et en Bourgogne : «Le développement du diagnostic de performance énergétique, qui bénéficie d un crédit d impôt, nous permet de pallier les effets de la crise immobilière, qui a été violente ici aussi.» Thierry Camus : «Notre métier exige beaucoup de rigueur, de méthode et d analyse.» CONSEILS ET DIAGNOSTICS (MOULINS). «Pour être certifié en 2008 pour les six contrôles, après des examens théoriques et pratiques, il m a fallu une année de formation, et encore un an et demi pour bien avoir en main mes outils, explique Thierry Camus, qui a installé son cabinet Conseils et Diagnostics dans le nouvel hôtel d entreprises de la CCI à Moulins. Nous sommes des généralistes puis - que nous devons aussi connaître la construction et les pratiques immobilières, mais notre métier exige beaucoup de rigueur, de méthode et d analyse, et il rejoint en cela la démarche Qualité. Je compte d ailleurs aller plus loin dans l optimisation de mes savoir-faire et m orienter vers une Qualité client.» Les certifications sont délivrées pour 5 années, pen dant lesquelles Thierry Camus est régulièrement audité par l AFAQ, son organisme certificateur. 8

9 Dossier visages DE LA QUALITÉ Commerce : vente et performances Indépen dante, l agence immobilière vichys soise 2.M.A Immo suit néanmoins à la lettre le cahier des charges de sa fran chise Cen - tury 21 : axes com mer ciaux, charte graphique, etc. «Dans notre métier, il faut se différencier des autres enseignes, ne pas oublier qu on n a jamais deux fois l occasion de faire bonne impression auprès d un client, souligne Pascale Petit, qui est à la tête de l agence de la rue de Paris depuis Chaque agence a le choix de sa démarche de qualité auprès de sa clientèle, mais le réseau procède trois fois par an à des audits sous forme de clients mystères. Cha - que audit donne lieu à un compterendu et à un classement : si nous avons des points faibles, cela nous in - di que où il faut accentuer nos efforts.» «Enfin, depuis quelques mois, nous disposons d une charte des 21 Règles d or de Century 21 qui a été établie par une commission formée par les représentants de nos 900 agences. Ce document rappelle le chemin par - couru par le réseau et il revalide ses engagements spécifiques. C est aussi un référentiel qui, chaque semaine, est au centre d une réunion de tous les conseillers de l agence où nous travaillons à améliorer encore notre qualité. Nous avons toujours ap pli - qué nos engagements, mais, avec la charte des 21 Règles d or, nous som - mes devenus plus méthodiques» Le gage de nouveaux trophées d agence dans la vitrine du hall d accueil, qui est déjà bien garnie. Pascale Petit : «On n a jamais deux fois l occasion de faire bonne impression auprès d un client.» CHARTE CLIENT CHEZ VOLKSWAGEN Chez les constructeurs automobiles, la qualité ne se décline pas seulement côté production. Côté réseau des concessionnaires, elle monte en régime depuis quelques années, notamment chez Volks wa - gen, un des premiers constructeurs à avoir obtenu la certification ISO pour les services aux clients. À ces derniers s adresse plus spé - cialement une Charte client dont les engagements sont clairement affichés dans les conces sions de Charmeil et de Toulon-sur-Allier. «Dans le commerce, souligne Éric Barbin, directeur des deux concessions, la démarche Qualité est tournée vers la satisfaction du client. C est déjà un chantier ancien dans l automobile.» «Avec une montée en puissance progressive, précise José Diaz, responsable après-vente. Après une première étape qui concer nait l aspect admi nistratif, notre système fonctionne autour de la Charte et un service du groupe Volskwagen questionne régulièrement nos clients. De cette manière, chaque site de concession fait l objet tous les mois de notations et de classements, pour les services de cha - cune des marques. Quand nous les recevons, nous nous réunissons avec tous nos collaborateurs pour ana - lyser et éventuellement mettre en place des actions.» Si la satisfaction est une nécessité absolue, la préservation de l environnement n est pas oubliée : le groupe Volkswagen a été un pionnier avec sa charte Éco attentive à la traçabilité et au recyclage. Le tro - phée national récompensant ces bon nes pratiques est ainsi revenu en 2001 à la concession de Charmeil. Éric Barbin (à droite), directeur des concessions Volkswagen de Moulins et Charmeil, et José Diaz, responsable après-vente. 9

10 Dossier Hôtellerie et tourisme : la Qualité d abord Pour renforcer l attractivité touristique de l Auvergne, le Conseil régional a mis en place en 1998 une démarche territoriale : la marque Hôtel Montespan à Bourbon-l Archambault. Qualité Auvergne. L obtention de cette dernière procède d une certification de chaque établissement sur une base de 450 critères : «C est une des certifications les plus poussées dans son domaine, la première de ce type en France, pré - cise Pierre-Marie Tissier, propriétaire du Château d Ygrande et président du Groupement pour la Qualité en Auvergne. Les établissements certifiés accèdent presque directement à la marque Qualité Tourisme créée par l État en Les Logis de France ont aussi cette capacité depuis que ce réseau a mis en place sa grille de classement.» Le travail sur la Qualité s est étendu au-delà de l hôtellerie-restauration. Le Groupement a ainsi formaté des démarches Qualité particulières pour les Auberges de pays, les struc tures Bienvenue à la ferme, les centres d accueil pour les enfants, voire les campings. Les audits de Qualité Auvergne sont réalisés par l organisme Aucert, basé à Clermont-Ferrand. TOURISME DURABLE : FORMATION AU CFH Lancée en mars 2010, la formation régionale sur six jours et demi proposée par le Centre de formation hôtelière (CFH) permettra aux entreprises de l hôtellerierestauration-tourisme d intégrer le développement durable dans leur gestion. Elle est orga nisée en partenariat avec les conseil lers tourisme des CCI d Auvergne. L objectif est d apporter des compétences pour : recueillir toutes les informations réglementaires sur la gestion énergétique et environnementale ; acquérir les outils qui permettent de répondre aux contraintes réglementaires et de mieux gérer les coûts (économie d eau, d éner - gie, optimisation des achats, etc.) ; favoriser une communication vendeuse pour l entreprise. Cette formation sera d abord me - née à titre expérimental auprès de douze entreprises. (Renseigne ments et inscriptions auprès du CFH : ). SERVICES À LA PERSONNE : LA DIFFÉRENCE DE L AGRÉMENT QUALITÉ Deux types d agrément font suite au plan de développement des services à la personne mis en place en 2005 pour stimuler la création d entreprises et la professionnalisation du secteur. Sur les 21 activités (bientôt 26) homologuées services à la personne, une partie relève de l agrément simple. Celui-ci est lui-même facultatif, mais nécessaire pour que le client bénéficie des avantages fiscaux et sociaux : TVA à 5.5%, exonérations de charges sociales, réduction ou crédit d impôt. «Cahier des charges copieux.» L agrément qualité est obligatoire pour exercer les activités qui touchent directement à la personne et qui concernent notamment les personnes âgées et dépendantes et les enfants de moins de trois ans. «L agrément simple suffit pour préparer le repas d une personne, mais si celle-ci a besoin d aide pour sa prise de repas, il faut l agrément qualité», précise Isabelle Pereira, contrôleur du travail chargé des services à la personne à la Direction départementale du travail, de l emploi et de la formation professionnelle (DDTEFP), qui délivre les agréments. «L agrément qualité repose sur un cahier des charges copieux, poursuit Isabelle Pereira. Il n a qu une portée départementale alors que l agrément simple a une validité nationale. Lorsqu une personne nous contacte pour créer une entreprise de services à la personne, nous lui expliquons les deux types d agrément. Si l agrément qualité la met en difficulté, nous l orienterons vers, par exemple, une boutique de gestion ou une couveuse d entreprise, ou bien elle commencera par l agrément simple pour se familiariser avec ce secteur d activités et mieux se qualifier.» Cinq nouvelles activités. Enfin, dans le cadre du plan 2 (mai 2009) de développement des services à la personne, des prestations délivrées par des organismes agréés seront nécessaires pour exercer les cinq nouvelles activités homologuées par l ANSP (Agence nationale des services à la personne) : aide aux aidants familiaux, audit éco-habitat, prévention des accidents, assistance informatique à distance et soutien scolaire en mini-groupes. En savoir plus : 10

11 Dossier AQP, FRÈRE AÎNÉ DE L IEQT Éric Kolasinski, président d AQP et ancien IEQTien. L association Auvergne Qualité Performance (AQP) s est donné pour mission de promouvoir la Qualité puis la sécurité, l environnement et le développement durable parmi les entreprises de la région. Son nouveau président, Éric Kolasinski, revient sur le fonctionnement de l association et sur ses liens étroits avec l IEQT, dont il est diplômé. Lors de son assemblée générale du 16 octobre, l association Auvergne Qualité performance (AQP) s est dotée d un nouveau président, Éric Kola sinski. Après avoir occupé le poste de secr é taire général d AQP, ce Vichys sois de 40 ans suc cède à Jean-Pierre Guillot (devenu président d honneur). Ancien élève de l IEQT (promotion 1993), Éric Kolasinski tra vaille depuis 1996 au sein du groupe Galva Union, basé à Saint-Pour - çain-sur-sioule. Il y est entré comme responsable Qualité à Galva Eclair, avant de gravir les échelons pour devenir responsable QSE du groupe et de ses douze sites en France spécialisé dans la galvanisation et le traitement de surface des métaux. Dynamisme et notoriété. AQP rassemble une cinquantaine d adhérents, chefs d entreprise ou responsables Qualité. Malgré son dynamisme (concours régional des bonnes pratiques, bourse aux audits croisés, conférences), l association doit combler un «déficit de notoriété», reconnaît Éric Kolasin ski : «début 2009, nous nous som mes mis à l écoute des adhérents anciens, actuels et potentiels, pour bien vérifier le positionnement d AQP et mieux nous faire connaître.» L association était présente, à l occasion des vingt ans de l IEQT, pour le premier salon régional des solutions QSE, au Palais des Congrès-Opéra de Vichy : «Ce salon répondait à une attente. Il était la première manifestation commune du Pôle Qualité Perfor - mance Auvergne. Il a été riche en échanges et a montré un dynamisme très intéressant, grâce aux mini-conférences et aux ateliers.» Audits croisés et «speeddating». Éric Kolasinski a ani mé l un d eux, avec Cindy Laroche, présidente de la délégation AQP du Puy-de-Dôme, pour promouvoir la bourse aux audits croisés : «Cette bourse est en sommeil depuis quelques années. Nous la relançons parce qu il y a une demande. Des entreprises qui souhaitent bénéficier d un audit externe nous le signalent ; nous avons parmi nos adhérents des gens qui sont prêts à réaliser des audits : on les met en rapport, comme un speed-dating. Ce sont des audits de progrès qui ne se substituent pas à des audits de certification ou à des audits de consultants.» Si AQP est avant tout une association de responsables d entreprise, ses liens avec l IEQT sont forts : «Nous sommes réunis dans le Pôle Qualité Performance, rappelle Éric Kolasinski. De plus, nous avons parmi nos adhérents d anciens IEQTiens. L IEQT est un réseau de compétences et de formations, et AQP peut être le miroir de ce qui est mis en œuvre dans cette école. Les élèves sont autant d adhérents potentiels, et peuvent pourquoi pas participer à nos activités, comme la bourse des audits croisés.» 11

12 Entreprises La CCI EN RENFORT POUR L EXPORT Conquérir des marchés à l étranger n est pas un domaine réservé aux groupes et aux grosses PME. La CCI Moulins-Vichy et CCI International Auvergne multiplient les actions auprès des entreprises de la région pour les épauler dans leur démarche. Exemples avec les Huileries de Lapalisse et les viandes de la SICABA. Les huiles lapalissoises sont de plus en plus appréciées à l export. Les Huileries de Lapalisse, longtemps focalisées sur le marché intérieur, se sont ouvertes à l export au début des années 2000, sous l im - pulsion de leur directeur général Philippe Chervier. Pour «accélé rer», l entreprise a participé en 2008 au Programme Évolution Interna tional porté par la CCI Moulins-Vichy et suivi par le conseiller Stéphane Ladevèze* (voir encadré ci-des - sous) : «Cela nous a permis d avoir une communication français-anglais, des pla quettes, le site Internet, nos éti quettes. Il faut savoir que l export coûte cher, avec les salons et les dé - pla cements. Grâce à ce pro gramme, nous avons pu obtenir des financements.» Les Huileries ont également été épaulées par le cabinet conseil clermontois France Alimen - taire, qui a créé la marque «Ex - plore», sous la quelle les huiles lapalissoises sont commercialisées à l étranger aux côtés des marques de distributeurs et de la propre marque des Huileries : «Ainsi nous, multiplions les chances de développement», souligne Philippe Cher - vier, qui vise désormais les pays DES AIDES SUR-MESURE Journée Pays. La journée Pays est une journée d information dédiée à un pays. Les entreprises souhaitant importer ou exporter profitent de ces rencontres gra - tuites pour s informer sur le potentiel du marché du pays. Des experts répondent aux questions précises des entre - prises lors de rendez-vous individuels de 45 mi nutes. La journée Pays précède généralement la mission Pays dans la dé mar che d internationalisation des entreprises. Mission Pays. Un déplacement de trois à cinq jours est organisé dans un pays étranger pour cinq à dix entreprises. Au programme, des rendez-vous individuels avec des prospects ou partenaires potentiels préalablement ciblés. Un conseiller en développement international de la CCI accompagne les entreprises et met à leur disposition une organisation et une logistique commu - nes. En 2009, des missions ont conduit des entreprises auvergnates en Allemagne, en Russie, en Chine, au Brésil et aux Émirats Arabes Unis. Pré-diagnostic export. C est un outil gratuit que CCI Inter na tional Auvergne met à la disposition des entreprises. Objectif : accompagner la réfle xion sur le développement à l'international en évaluant ensem ble les capacités financières, humaines et techniques (recher - che et développement, production, commer cia lisation, techniques spécifiques du commerce international ) de l entreprise afin de souligner les com pétences à développer ou à améliorer. Renseignements :

13 Entreprises Le charolais, valeur sûre à l international. émergents : «Nous vendons notre huile de noix en Iran, et nous espérons pénétrer en Inde et en Chine.» L export représente 15% du chiffre d affaires de l entreprise. La SICABA en Norvège. Du 19 au 22 octobre, Léa Grand - jean, responsable export de la SICABA (voir MVE n 160) a participé à une mission collective en Norvège mise au point par CCI Inter national Auvergne. Au menu, des ren contres avec des grossistes importateurs et une formation ex - press aux particularités du marché local, restreint mais sensible aux sirènes du bio et du Label rouge. Résultat, «deux contacts à travailler, des échanges de tarifs», et la perspective d échanges commer ciaux en La SICABA avance sur la pointe des pieds à l export : «Nous étions à 0,4% en 2007, nous serons à 1,5% en 2009», explique le directeur Luc Mary. «La viande Label rouge a un prix qui n est pas facile à vendre à l export.» D où le ciblage des marchés d Europe du Nord, «où le pouvoir d achat est plus fort» et où il existe une deman de en viande organic (bio). * Il a consisté en un appui de consultant, une formation aux techniques du commerce international, ainsi que plus de de subventions pour l accompagnement dans les démarches opérationnelles à l international. Ligier : Be Sun pour la Poste et VIPA pour l avenir Précurseur des véhicules élec tri ques, Automobiles Ligier se replace aux avant-postes sur ce marché en commercialisant son Be Sun Proline. Ce modèle vient en effet d être sélectionné par la Poste pour la fourniture de 50 quadricycles urbains électriques (Quadeos) livra bles dès décembre Ces véhicules propres et compacts sont une version élec trique, et adaptée au ser vice des facteurs, de la Be Up. Les Be Sun Proline peuvent atteindre la vitesse de 45 kilomètres/heure avec une autonomie de batterie de 70 kilomètres, ce qui les rend aptes à remplacer dans les zones urbaines les scooters et certains véhicules thermiques de la Poste. Leader mondial. Le constructeur d Abrest va aussi de l avant dans le domaine des véhicules électriques de transport de passager avec le VIPA (Véhicule individuel public autonome). Présenté pendant la Semaine de la Mobilité qui s est tenue en septembre dernier au Polydôme de Clermont- Ferrand, le VIPA peut transporter jusqu à quatre personnes en milieu urbain sans infrastructure de guidage grâce à un système de localisation et de gui - dage basé sur le traitement d images vidéo et d algorithmes en temps réel. Pour développer ce projet, Automobiles Ligier a formé un consortium avec les groupes de recherche clermontois LASMEA et APOJEE. Le VIPA ouvre de nouvelles voies pour la mobilité et pour le constructeur d Abrest qui, depuis qu il s est rapproché en 2008 de Microcar, forme maintenant le groupe Driveplanet, leader mondial du véhicule sans permis. Arrondissement de Moulins : un fonds pour les créations d emplois Une subvention de par emploi créé, sur la base du nombre d emplois programmés d ici 3 ans, et l accompagnement du projet porteur : ce sont les moyens proposés aux entreprises de l arrondissement de Moulins, au sens large, dans le cadre d un dispositif de revitalisation doté d un fonds de Ce dispositif a été initié conjointement par les entreprises JPM et Manitowoc- Potain qui, suite à la réorganisation de leurs sites moulinois et à des suppressions d emplois attendues, veulent contribuer, en compensation, à la création d emplois. Il a été établi en partenariat avec les services de l État, les collectivités territoriales et les chambres consulaires. Identifier et accompagner. Le cabinet Sofred Consultants a été mandaté par les deux entreprises pour identifier et accompagner les créations d entreprises ou les entreprises qui ont un projet de développement créateur d emploi. Un chef de projet dédié accompagnera le porteur de projet en prenant notamment en charge à titre gracieux le montage du dossier (évaluation du projet, élaboration d un business plan, mise en relation avec d autres accompagna teurs locaux). Le dispositif s adresse aux entreprises des secteurs d activité suivants : industries et services aux entreprises, BTP, tourisme, santé, logistique, com - merce de gros, artisanat et agriculture. Informations complémentaires auprès de Sofred Consultants : ou Cabine de peinture chez Manitowoc-Potain. 13

14 PARCOURS D ENTREPRISE BAUDIN y croit dur comme verre Être une petite entreprise a parfois du bon. «Nous sommes plus solidaires que si nous étions un simple numéro dans un grand groupe», souffle Jean-Louis Bonjean, directeur commercial de l entreprise Baudin à Lurcy-Lévis, qui guette avec impatience la fin d une «très mauvaise année 2009», avec un chiffre d affaires en recul de 35% (1,4 M contre 2,2 M en 2008, «une bonne année», il est vrai) et un effectif réduit à treize salariés : «Après le salon Glasstech à Düsseldorf, fin 2008, nous avons réduit la voilure. Nos quatre intérimaires sont partis en décembre, et deux retraités n ont pas été remplacés.» «On se serre les coudes.» Jean-Louis Bonjean parle d expérience, lui qui assure «la gestion au quotidien» et le suivi de la production depuis le départ en retraite du directeur André Faucher, en juillet. «C est une solution transitoire, à cause de la conjoncture.» L entreprise est en effet pilotée depuis les Yvelines par la maison mère, Janbac-Baudin*, et son P-DG Franck Bachmann : «On jongle entre la charge de travail des uns et des autres. On se serre les coudes», résume Jean-Louis Bonjean. «Cette année ne sera pas l année du siècle. Pourtant, on a travaillé comme des dingues.» Lui-même n a pas hésité à digérer 56 heures d avion et une brassée de jet-lags pour arracher aux Italiens un contrat en Australie. La machine, soigneusement préparée par les techniciens dans les ateliers à demi silencieux, s apprête à vivre un interminable voyage en bateau. Les salariés, eux, attendent la fin du tunnel. «La demande revient», affirme Jean-Louis Bonjean, de retour du salon Bâtimat au Parc des Expositions, à Paris, avec Franck Bachmann : «On y touche toute la petite clientèle française, celle des Dom-Tom, de l Afrique du Nord. Ça n aura pas été un mauvais salon. Beaucoup de projets reviennent ; on va bien voir comment ça va se concrétiser en 2010.» Baudin mise encore et toujours sur son savoir-faire admiré par les miroitiers comme, dans l Allier, SAEM, Therma - dôme ou Miroiterie de Moulins : «Notre vrai métier, notre valeur ajoutée, c est le montage des machines, la mise au point. On sous-traite la tôlerie à des sociétés locales comme la SOMAB ou AMB, ainsi qu à FMB, la filiale que nous avons en Bulgarie. Et nous avons deux techniciens qui assurent l installation, la formation et la maintenance. Grâce à notre petite structure, nous avons davantage de souplesse et de réactivité.» Voyants au vert. La société lurcyquoise sait qu il lui faudra patienter avant de retrouver sa forme exportatrice d avant la crise : «Notre âge d or, c était les années , quand l euro était à 0,90$. Actuellement, il est à 1,50$, ce qui est trop. L euro fort, c est bien pour les gens qui placent leur argent, mais pas pour les industriels. Nous En plus de cent ans d existence, la société Baudin a vu passer nombre de crises à Lurcy-Lévis. Elle les a toutes surmontées, passant des sabots de bois aux machines automatisées à façonner le verre. En 2009, elle a fait le dos rond et commence à voir revenir les commandes. Un des employés de Baudin prépare une machine à façonner le verre avant son départ pour l Australie. sommes actuellement à 70% du chiffre d affaires en France et 30% à l export. Dans les bonnes années, c était du Nous sommes bien implantés au Maroc, et nous essayons de nous réimplanter sur le marché algérien.» Même si les budgets publicitaires et marketing sont revus à la baisse pour 2010, Baudin n entend pas céder à la tentation mortifère du repli sur soi : «Nous sommes une vieille société, bien connue, mais nous devons être présents, marquer le terrain. Nous nous adressons à des petites entreprises, qui ont souvent moins de 20 salariés, qui aiment que nous soyons présents à leurs côtés pour faire évoluer leur projet.» Du sur-mesure, comme les sabots qu Antonin Baudin fabriquait il y a un siècle. * La société Janbac, spécialisée dans le perçage du verre, a repris sa consoeur Baudin en 1994, suite au dépôt de bilan de celle-ci.

15 Entreprises Bois Forêt Avenir : pôle de compétitivité en germe Bois Forêt Avenir vient de dépo ser son projet : c est la dernière pousse régionale des pôles de com - pétitivité, qui s est formé sur le modèle du pôle Viaméca. Principaux champs de Bois Forêt Avenir : le développement d une économie inté grée du bois, la valorisation de la ressource forestière par l éco-technologie et la mise en place de projets collaboratifs entre les acteurs de la filière bois. 16% des forêts françaises. Le nou veau pôle regroupe les entreprises et les fédérations interprofessionnelles ré gio nales à l échelle du Massif central élargi, du Langue doc-rous - sillon au Morvan. Ce vaste territoire représente 16% de la cou verture forestière nationale et atteint la taille critique pour rivaliser avec les autres grands mas sifs français ou allemands. Partenaires. Bois Forêt Avenir est sou tenu dans notre circonscription par la CCI Moulins-Vichy (qui a aussi participé à la rédaction du projet de pôle), les entreprises Bourdier et SIMOBI, et il pourra s appuyer sur le pôle d excellence rurale bois de la Montagne bour bonnaise. Le nouveau pôle sera aussi un des principaux enjeux de MACEO, l association qui remplace désormais l ADIMAC (Asso ciation pour le développement industriel et économique du Massif central). Le bois, une filière riche d espoirs pour l Auvergne. Maîtrise de l énergie : du CHANGE pour les entreprises Le programme européen CHANGE ( ) accompagne les CCI sur les questions de maîtrise de l énergie. La CCI de Moulins-Vichy fait partie des dix CCI françaises sélectionnées pour participer à ce programme et faire bénéficier, au-delà de la circonscription, les entreprises de toute l Auvergne d un centre de ressources pour la maîtrise de l énergie et l utilisation des énergies renouvelables. Grâce à ce centre de ressources (un conseiller de la CCI), les entreprises de la région ont maintenant un accès aisé à des informations sur les acteurs locaux de l énergie ou encore sur les outils mobilisables. Sensibilisation. CHANGE permet également d organiser pour les entreprises des événements locaux sur la maîtrise de l énergie et les bonnes pratiques, telles que les réunions de sensibilisation de début 2009 (lire MVEnet n 4*), de réaliser des prédiagnostics énergie (lire MVE n 158*) au sein des entreprises et d accompagner des projets d investissement (soutien pour la rédaction du cahier des charges, recherche de presta taires, rédaction de dossiers de demande de subventions). L intervention du centre de ressources de la CCI Moulins-Vichy et l accompagnement ont ainsi permis à une blanchisserie auvergnate de trouver en Autriche via le réseau Eurochambres impliqué dans CHANGE la chaudière à bois à vapeur saturée qu elle recherchait. Pour plus d informations : * MVE et MVEnet sont archivés sur le site de la CCI : 15

16 Commerce LES PRÊTS PFIL pour petits et grands projets Petit coup de pouce ou gros coup de main, les prêts des plates-formes d initiative locale (PFIL) jouent un rôle souvent important dans la constitution des dossiers de création ou de reprise d entreprise. Que ce soit pour une robuste quincaillerie, une plaine de jeux pour enfants novatrice ou une boulangerie de campagne. Olivier Ulmer, Quincaillerie bourbonnaise (Cusset) Avec près de 300 m 2 de surface de vente et 400 m 2 de réserves, la Quin caillerie bourbonnaise affi che spec ta c ulairement ses ambitions, dans les anciens locaux d Applifil à Cusset : reprendre le flambeau de Mizon, légende de la quincail - lerie pour particuliers. À la tête de la SARL, Olivier Ulmer connaît son affaire : «Mon père avait repris une quincaillerie à Maringues. Il est décédé quand j avais 18 ans, et j ai pris sa suite, avec ma mère.» En 2006, il vend la société et s accorde le temps de la réflexion, jus qu en 2008 : «Il n y avait plus de quincaillerie traditionnelle à Cusset. Pourquoi ne pas ouvrir quelque chose?» Son maga sin a ouvert en avril dernier, six mois après la création de la SARL : «En trois ans, le métier a bien changé. Il est beaucoup plus compliqué qu avant. La loi de Modernisation de l économie est une hérésie, elle ne protège plus les petits : avant, j avais des délais de paiement avec mes fournisseurs. Maintenant, c est comptant, ou sous 30 jours.» Le premier bilan n est pourtant pas négatif : «Nous avons atteint notre prévisionnel. Nous montons en puissance, avec de nou veaux clients tous les jours.» Estelle Trésorier et Hélène Haenen, plaine de jeux Acoran (Yzeure) Aspirateur et serpillière en main, Estelle Trésorier et Hélène Hae nen bichonnent leur bébé avant l ouverture et le rush des premiers enfants. Leur plaine de jeux, Aco - ran, a ouvert ses portes pour les vacances de la Toussaint, le 24 octobre : «Il a fallu 18 mois, soit deux grossesses. C était un gros travail. Normalement, il faut trois ans pour monter un projet comme celui-là.» Le sourire de l état de grâce flotte sur le visage des deux associées, qui ont enfin réalisé leur rêve : travailler ensemble. Olivier Ulmer : «Nous montons en puissance.» Estelle Trésorier et Hélène Haenen ont élaboré leur projet «de A à Z». 16

17 Respectivement Formatrice et con - seillère en insertion au Greta Nord- Allier, Hélène Haenen et Estelle Trésorier ont découvert les plaines de jeux lors d un goûter d anniversaire enfan tin, à Dijon. «Nous avons eu envie de créer la même chose ici.» Après une copieuse étude de marché en France et en Europe, elles élaborent leur projet «de A à Z», dénichent au Luxembourg le constructeur de jeux, en Belgique le design. Pour accueillir un tel projet, aucun bâtiment n est disponible sur l agglomération : «Nous avons eu la chance de rencontrer Philippe Bois menu (patron de l Hôtel de Paris, voir MVE 159), propriétaire de cette zone au parc de la Mothe, qui nous a fait un bâtiment sur mesure, de 756 m 2.» Autre chance, la banque Nuger leur accorde sa confiance, malgré un dossier déposé en décem bre 2008, en pleine crise. Depuis l ouverture, la fréquentation est «encourageante, voire très encourageante» dans une structure inédite dans l Allier, où les enfants de 1 à 12 ans et leurs parents ont une quarantaine d activités à leur disposition. Michel et Cathy Guillot : «Un énorme investissement.» Michel et Cathy Guillot, boulangerie (Saint-Menoux) Boulanger de formation, Michel Guillot avait abandonné le mé tier pendant plusieurs années pour se lancer dans le bâtiment : «Puis j en ai eu assez des dépla cements, de ne plus voir ma femme et mes enfants. Et j avais toujours le goût du métier, tous les gâteaux d anni - versaire, c est moi qui les faisais.» Début 2009, quand il apprend que René Bécaud souhaite céder sa bou - langerie de Saint-Menoux, le jeune homme fonce : «J ai fait un stage de gestion avec ma femme, et j ai travaillé un mois et demi avec M. Bécaud pour reprendre mes mar - ques. Mais je n avais rien perdu.» Il revend sa maison pour racheter le fonds, le matériel et le bâtiment, un «énorme investissement» qui lui donne un peu le vertige : «Mais je suis content de ne plus travailler pour un patron, de travailler pour ma famille et moi.» La clientèle croît régulièrement, ce qui adoucit un peu ses soucis de matériel fatigué et ses nuits sans sommeil : «Je ne dors qu une à deux heures par jour. Il faut que je trouve un ouvrier pour tenir le coup.» Le Crédit Mutuel RENFORCE SON PARTENARIAT Le 7 octobre, les trois plates-formes d initiative locale (PFIL) de l Allier ont signé une convention avec le Crédit Mutuel Massif Central (Allier, Puy-de- Dôme, Cantal et Aveyron) qui leur prête sur trois ans pour soutenir les porteurs de projets. «Des avances remboursables sur plusieurs années à des conditions avantageuses», indique Jean-Pierre Nicolas, direc teur du groupe des agences de l Allier, heureux de conforter un partenariat déjà ancien entre sa banque et les PFIL. «Depuis la création des PFIL, nous sommes à leurs côtés. Moi-même, j ai été le premier trésorier de Vichy Initiative, et nous participons régulièrement aux comités d agrément. C est une façon de donner du temps et d apporter de l expertise. Cette convention, qui est une première dans le Massif central, nous permet d aller plus loin. Cet engagement aux côtés des PFIL et, à travers elles, aux côtés des créateurs et repreneurs d entreprise, fait davantage sens en cette période troublée. La combinaison d un réseau bancaire qui s implique et d un réseau d accompagnement qui agit en proximité favorise l émergence des projets, et offre ainsi un suivi et un service qui contribue à leur pérennité. Nous sommes une banque locale et régionale, qui se bat pour défendre l emploi et les entreprises de la région.» 17

18 Commerce Prêt participatif de développement : la Société laitière de Vichy pionnière En plein développement depuis sa reprise en 2003 par Jean-Luc Genin, la Société laitière de Vichy est la première entreprise de l Allier à bénéficier d un prêt participatif de développement (PPD). Proposé par Oseo, l établissement public partenaire des PME, ce prêt doit s appuyer sur la dotation d une collectivité territoriale pour être opérationnel. C est donc chose faite dans l Allier, où le Conseil général a signé une convention avec Oseo. Structure renforcée. Le PPD a pour objectif de renforcer la structure financière des PME à l occasion d un programme de développement ou d investissement. La Société laitière de Vichy entre bien dans ce critère : «Nous sommes en phase d expansion, explique Jean-Luc Genin. Après notre fromage La Comtesse de Vichy, nous avons lancé avec succès le yaourt L Authentique et nous mettons sur le marché Le Triolet, un fromage aux trois laits (brebis, chèvre, vache). Notre chiffre d affaires en 2009 a augmenté de 30%. Pour distribuer ces nouveaux produits dans notre réseau de commercialisation, nous avons acheté un second camion frigorifique, un investissement important à notre échelle et qui s ajoute à celui, par exemple, d une machine à conditionner les yaourts et à l ouverture d un deuxième site à Saint-Just-en-Chevalet. Comme la CCI de Moulins-Vichy, Oseo est en contact suivi avec moi, et, connaissant mon évolution, il m a proposé le PPD. Ce prêt va soulager notre trésorerie. C est un accompagnement bienvenu de notre développement.» Le PPD en quelques mots : Éligibles : les entreprises créées depuis plus de trois ans, financièrement saines et dont la croissance annuelle du CA est d au moins 5%. Dépenses financées : les dépenses immatérielles et les besoins en fonds de roulement d un programme d investissement immobilier, matériel ou d une croissance externe. Prêt : son montant va de à , sachant que 1 au titre du contrat PPD entraîne 2 de prêt d accompagnement apportés par la banque de l entreprise, dont le partenariat conditionne l octroi du PPD. Aucune garantie n est exigée : la durée du crédit est de sept ans avec un différé d amortissement de deux ans. En savoir plus : FORMATION créateur-repreneur au CFH Publics et financements. Pour les deman deurs d emploi résidant en Auvergne, sous réserve de validation de leur candidature, cette formation du Centre de formation hôtelière (CFH) est prise en charge financièrement par le Pôle Emploi Auvergne. Pour les autres demandeurs d emploi, le financement suit les modalités habituelles : plan de formation de l entreprise, DIF, congé individuel de formation (CIF), financement à titre individuel. Objectif. Permettre au créateur-repreneur de définir clairement son projet et de maî triser les outils indispensables à la gestion et à la commer - cialisation de son futur établissement : Définir son concept et assurer sa cohérence par rapport au marché. Savoir mener une politique commerciale adaptée. Intégrer les principaux outils liés à la gestion prévisionnelle, d exploitation et financière. Connaître toutes les démarches administratives obligatoires et la réglementation d entreprise. Menu. Six modules, au choix, sont proposés : marketing d hôtellerie-restauration : 14 heures ; outils de gestion : 35 heures ; mode juridique, fiscal et social de reprise : 14 heures ; politique commerciale et mise sur le marché : 14 heures ; réglementation dans l hôtellerie-restauration : 21 heures ; formalités obligatoires liées à la création ou à la reprise d entreprise : 7 heures. «Beaucoup appris». Le Lapalissois Stéphane Machuret avait déjà une solide expérience dans les activités cuisine, traiteur et agro-alimentaire ; il a même aidé à tenir les comptes auprès d employeurs. Il n a pourtant pas hésité à suivre la formation créateur-repreneur du CFH lorsque son projet de reprise du dernier restaurant-bar de Saint-Prix a abouti. «Je sentais particulièrement le besoin d approfondir ce qui tient à la gestion et à la comptabilité. J aurais pu ne choisir que ces modules, mais j ai tout pris, comme les sept autres personnes qui ont suivi la formation avec moi. On a beaucoup appris en trois semaines, ça paraît presque trop court. Personnellement, j aurais voulu en savoir encore plus dans les domaines de l hygiène et des ressources humaines.» Stéphane Machuret aurait pu compléter la formation par un stage de quinze jours dans un établissement, mais, compte tenu de son expérience, il a préféré se consacrer au réaménagement de son futur établissement, L Étape bleue, dont l ouverture est prévue début

19 Besoin de communiquer? Depuis près de vingt ans, Moulins Vichy Économique (MVE), diffusé dans toutes les entreprises des bassins de Moulins et de Vichy et lu par plus de décideurs, est le support idéal. Contact : Emmanuelle Boucaud (Bleu autour) Tél Mail :

20 Pour vos conférences, louez du matériel de qualité sans soucis avec LOCATION MATÉRIEL SONORISATION & VIDÉO PROJECTEUR / TV PLASMA / LCD S p é c i a l i s t e c o n s e i l d e l i m a g e & d u s o n pour des marques d exception : JADIS, DYNAUDIO, QUAD, BEL CANTO, AUDRÉAL mais également NAD, TRIANGLE, ROTEL LOEWE DENON YAMAHA C*toucom A U D I T O R I U M H A U T E F I D É L I T É H O M E C I N É M A Assistance et maintenance toutes marques Tél rue de la batterie MOULINS

Pour bien démarrer et pour durer!

Pour bien démarrer et pour durer! oseo.fr OSEO Document non contractuel Conception-Réalisation : W & CIE Réf. : 6522-04 Septembre 2009 Ce document est imprimé sur du papier fabriqué à 100 % à base de fibres provenant de forêts gérées de

Plus en détail

entreprendre et réussir en seine-et-marne

entreprendre et réussir en seine-et-marne entreprendre et réussir en seine-et-marne 3 métiers : informer Etre informé, c est pouvoir agir en connaissance de cause. Alimentée par son réseau de partenaires, l agence recueille toutes les informations

Plus en détail

transmission oseo.fr Pour financer et accompagner les PME

transmission oseo.fr Pour financer et accompagner les PME transmission oseo.fr OSEO Document non contractuel Réf. : 6521-02 Janvier 2007 Pour financer et accompagner les PME transmission oser pour gagner! Vous voulez reprendre une entreprise? Les opportunités

Plus en détail

Chambre de Commerce et d Industrie Moulins-Vichy

Chambre de Commerce et d Industrie Moulins-Vichy Chambre de Commerce et d Industrie Moulins-Vichy Service Développement Local et Appui aux Entreprises Industrielles 1 Chambre de Commerce et d Industrie de Moulins-Vichy Service Développement Local et

Plus en détail

Le PARI de l International Du projet à la mise en place d une démarche optimisée

Le PARI de l International Du projet à la mise en place d une démarche optimisée Le PARI de l International Du projet à la mise en place d une démarche optimisée Atelier ATLANPOLE 9 avril 2013 Florence CROSSAY Conseiller International - Responsable de Pôle Conseil CCI International

Plus en détail

PRESENTATION DU 08/03/07

PRESENTATION DU 08/03/07 PRESENTATION DU 08/03/07 1 RAPPEL DES 5 ENJEUX STRATEGIQUES IDENTIFIES A PARTIR DU DIAGNOSTIC PARTAGE 1 - UNE REGION SOLIDAIRE : Promouvoir un développement équilibré qui concilie efficacité économique,

Plus en détail

Zoom études : Commerce et gestion Auditorium de l Institut Français du Bénin

Zoom études : Commerce et gestion Auditorium de l Institut Français du Bénin Zoom études : Commerce et gestion Auditorium de l Institut Français du Bénin Samedi 23 Novembre 2013 Introduction : le commerce en quelques chiffres 590 000 entreprises Commerce de gros Commerce de détail

Plus en détail

DIAGNOSTIC IMMOBILIER

DIAGNOSTIC IMMOBILIER DIAGNOSTIC IMMOBILIER SOMMAIRE LE MARCHÉ DU DIAGNOSTIC IMMOBILIER... 2 LA RÉGLEMENTATION DU DIAGNOSTIC IMMOBILIER... 4 L'ACTIVITÉ DU DIAGNOSTIC IMMOBILIER... 6 LES POINTS DE VIGILANCE DU DIAGNOSTIC IMMOBILIER...

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE. www.europe-en-aquitaine.eu POUR LES ENTREPRISES DEVELOPPEMENT DURABLE GUIDE DES ENTREPRISES INNOVATION

GUIDE PRATIQUE. www.europe-en-aquitaine.eu POUR LES ENTREPRISES DEVELOPPEMENT DURABLE GUIDE DES ENTREPRISES INNOVATION DEVELOPPEMENT DURABLE GUIDE DES ENTREPRISES GUIDE PRATIQUE POUR LES ENTREPRISES Programme compétitivité régionale et emploi 2007-2013 INNOVATION www.europe-en-aquitaine.eu 1 2 3 L Aquitaine avance, l Europe

Plus en détail

Le Développement Durable. chez Europe Services Propreté. De la parole à l action

Le Développement Durable. chez Europe Services Propreté. De la parole à l action Le Développement Durable chez Europe Services Propreté De la parole à l action Le mot des Présidents EUROPE SERVICES GROUPE, acteur de référence dans les services liés à l environnement, a engagé ses trois

Plus en détail

UNIR NOS EFFORTS POUR FACILITER L ACCES AU CREDIT BANCAIRE PAR DES CREATEURS D ENTREPRISE ET DES ENTREPRISES SOLIDAIRES

UNIR NOS EFFORTS POUR FACILITER L ACCES AU CREDIT BANCAIRE PAR DES CREATEURS D ENTREPRISE ET DES ENTREPRISES SOLIDAIRES UNIR NOS EFFORTS POUR FACILITER L ACCES AU CREDIT BANCAIRE PAR DES CREATEURS D ENTREPRISE ET DES ENTREPRISES SOLIDAIRES Convention de partenariat entre la Fédération Bancaire Française et France Active

Plus en détail

Au cœur des Yvelines Votre projet Votre CC Votre succès

Au cœur des Yvelines Votre projet Votre CC Votre succès Au cœur des Yvelines Votre projet Votre CC Votre succès Présentation de la CCI Versailles-Yvelines Club des Entrepreneurs de la Plaine de Versailles 1 PATRICK BERNHEIM Membre du Bureau de la CCI Versailles-Yvelines

Plus en détail

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 PRESENTATION HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 Zone aéroparc2 Contact : M Jean-Claude REBISCHUNG 3 rue des Cigognes Email : info@hrexcellium.fr 67960 Strasbourg-aéroport Site web : www.hrexcellium.fr (en

Plus en détail

FormationS en apprentissage de Bac +2 à Bac +5 Comptabilité/Finance/Gestion Ressources Humaines Management QHSE

FormationS en apprentissage de Bac +2 à Bac +5 Comptabilité/Finance/Gestion Ressources Humaines Management QHSE FormationS en apprentissage de Bac +2 à Bac +5 Comptabilité/Finance/Gestion QHSE Un développement constant De 1992 à 2012, l IFA de Rambouillet a connu une croissance forte et ininterrompue. Aujourd hui,

Plus en détail

Plan régional de soutien à l économie

Plan régional de soutien à l économie Plan régional de soutien à l économie Le 23 mars 2009 La crise financière mondiale qui s est déclarée à l été 2008 se double d une crise économique et sociale. L onde de choc de ce phénomène a des effets

Plus en détail

ACTIV EXPERTISE. La licence de marque selon le réseau Activ expertise. Nous tenons d abord à vous remercier et à vous féliciter d avoir

ACTIV EXPERTISE. La licence de marque selon le réseau Activ expertise. Nous tenons d abord à vous remercier et à vous féliciter d avoir contacté Activ Expertise Nous tenons d abord à vous remercier et à vous féliciter d avoir Vous allez comprendre à la lecture des pages suivantes pourquoi le métier formidable de diagnostiqueur immobilier

Plus en détail

BGE ADIL Agence pour le Développement de l Initiative Locale. Accompagner vos projets de création et de consolidation d entreprise

BGE ADIL Agence pour le Développement de l Initiative Locale. Accompagner vos projets de création et de consolidation d entreprise BGE ADIL Agence pour le Développement de l Initiative Locale Accompagner vos projets de création et de consolidation d entreprise La création d entreprise : Un axe majeur de développement professionnel

Plus en détail

Financer et accompagner les entreprises

Financer et accompagner les entreprises Financer et accompagner les entreprises EN HAUTE-NORMANDIE Créer EN HAUTE-NORMANDIE Innover Fiches pratiques Développer Transmettre Outils communs Édito des Présidents La Région Haute-Normandie et OSEO,

Plus en détail

CONSTRUISONS ENSEMBLE LES SAVOIRS DE DEMAIN

CONSTRUISONS ENSEMBLE LES SAVOIRS DE DEMAIN CONSTRUISONS ENSEMBLE LES SAVOIRS DE DEMAIN «L IAE Toulouse est l École de Management de l Université Toulouse 1 Capitole, dont l objectif est de proposer des formations de haut niveau dans les différentes

Plus en détail

GESTIONNAIRE D UNITÉ COMMERCIALE

GESTIONNAIRE D UNITÉ COMMERCIALE GESTIONNAIRE D UNITÉ COMMERCIALE GÉNÉRALISTE OU DISTRIBUTION OBTENIR UN : BAC+2 (NIVEAU III) DIPLÔME INSCRIT AU RÉPERTOIRE NATIONAL DES CERTIFICATIONS PROFESSIONNELLES (RNCP) PUBLIC CIBLE PUBLIC Jeunes

Plus en détail

Soirée remise des diplômes

Soirée remise des diplômes Soirée remise des diplômes CQP Réceptionniste Responsable développement commercial Attaché(e) commercial(e) vendeur(euse) conseiller(e) commercial(e) Tous toqués! Tous toqués! Dossier de presse vendredi

Plus en détail

STRATÉGIE ET ORGANISATION / NÉGOCIATIONS / FORMATIONS / RECRUTEMENT ET DÉLÉGATION. La performance achats. Vous & nous pour transformer vos achats

STRATÉGIE ET ORGANISATION / NÉGOCIATIONS / FORMATIONS / RECRUTEMENT ET DÉLÉGATION. La performance achats. Vous & nous pour transformer vos achats STRATÉGIE ET ORGANISATION / NÉGOCIATIONS / FORMATIONS / RECRUTEMENT ET DÉLÉGATION La performance achats Vous & nous pour transformer vos achats Crop and co Créateur de performance achats Depuis 2004, chez

Plus en détail

ACTIONS GLOBALES. Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables

ACTIONS GLOBALES. Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables FICHE ACTIONS Expo Nantes Atlantique ACTIONS GLOBALES Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES Sensibilisation des employés, des prestataires

Plus en détail

Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique

Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique Instruments novateurs en matière de politique et de financement pour les pays voisins au sud et à l est de l Union européenne

Plus en détail

Parcours développement stratégique commercial

Parcours développement stratégique commercial P01 Parcours professionnalisant de formation Parcours développement stratégique commercial Partenaires : Avec le soutien de : P02 Parcours professionnalisant de formation INTERVENANTS Sophie DESCHAMPS

Plus en détail

le salon de la performance du bâtiment et de la construction durable

le salon de la performance du bâtiment et de la construction durable le salon de la performance du bâtiment et de la construction durable un salon bâtiment bois énergies Eurexpo Lyon France 4>6 mars 2015 Pourquoi exposer? > Une offre large à l heure des marchés porteurs

Plus en détail

Sortez du Lot! Créateur. de valeurs AUDIT ACCOMPAGNEMENT & ASSISTANCE À LA RÉPONSE FORMATION ET EXTERNALISATION DE VOTRE RÉPONSE

Sortez du Lot! Créateur. de valeurs AUDIT ACCOMPAGNEMENT & ASSISTANCE À LA RÉPONSE FORMATION ET EXTERNALISATION DE VOTRE RÉPONSE Sortez du Lot! Créateur de valeurs AUDIT ACCOMPAGNEMENT & ASSISTANCE À LA RÉPONSE FORMATION ET EXTERNALISATION DE VOTRE RÉPONSE Heureusement, un appel d offres n est pas qu une question d offres. Allô

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE UNE SOLUTION INNOVANTE AU SERVICE DES COPROPRIETES

DOSSIER DE PRESSE UNE SOLUTION INNOVANTE AU SERVICE DES COPROPRIETES DOSSIER DE PRESSE UNE SOLUTION INNOVANTE AU SERVICE DES COPROPRIETES CONTACTS PRESSE: Socotec : Delphine Bouchez & Camille Jullien delphine.bouchez@moonpress.fr - 01 46 08 63 18 camille.jullien@moonpress.fr

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Management des achats et des ventes à l'international de l Université de Lorraine Vague C 2013-2017 Campagne d

Plus en détail

Agir pour le développement économique et l innovation dans les vallées hydrauliques

Agir pour le développement économique et l innovation dans les vallées hydrauliques Agir pour le développement économique et l innovation dans les vallées hydrauliques Raphaël Mehr Directeur de l Unité de Production Hydraulique Est EDF s engage en faveur du développement économique et

Plus en détail

FOCUS. ALD Automotive France

FOCUS. ALD Automotive France FOCUS ALD Automotive France LA FLOTTE D ALD AUTOMOTIVE FRANCE ENREGISTRE UNE PROGRESSION DE 7 % UN ACTEUR POUR PLUS DE 20 % DU MARCHÉ UN ENGAGEMENT À LA QUALITÉ CERTIFIÉE Sur un marché automobile aux résultats

Plus en détail

entreprendre et réussir en seine-et-marne

entreprendre et réussir en seine-et-marne entreprendre et réussir en seine-et-marne 3 métiers : informer Etre informé, c est pouvoir agir en connaissance de cause. Alimentée par son réseau de partenaires, l agence recueille toutes les informations

Plus en détail

Le contrat d apprentissage

Le contrat d apprentissage Mai 2009 contrats et mesures Le contrat d apprentissage Vous recrutez un jeune tout en bénéficiant d avantages financiers. Vous le préparez à un métier de votre entreprise et à une qualification professionnelle

Plus en détail

Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012»)

Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012») Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012») Axes / Mesures / Sous-mesures Axe 1 : Contribuer à

Plus en détail

PO COOPERATION TERRITORIALE 2007-2013 CADRE D INTERVENTION FEDER

PO COOPERATION TERRITORIALE 2007-2013 CADRE D INTERVENTION FEDER Page 1 Axe 2 : Intégration économique régionale Service instructeur DRRT Dates agréments CLS 04 Décembre 2008 POURSUITE D UNE MESURE D UN PROGRAMME PRÉCÉDENT Non X Oui, partiellement Oui, en totalité I.

Plus en détail

APPEL A PROJETS USINE DU FUTUR CENTRE VAL DE LOIRE 2015

APPEL A PROJETS USINE DU FUTUR CENTRE VAL DE LOIRE 2015 APPEL A PROJETS USINE DU FUTUR CENTRE VAL DE LOIRE 2015 Contexte et enjeux : Depuis plusieurs années la politique économique de la Région Centre - Val de Loire s est fixée comme objectif de soutenir la

Plus en détail

Devenir chef d entreprise

Devenir chef d entreprise Devenir chef d entreprise CATALOGUE DE FORMATION pour les créateurs et repreneurs d entreprise Édito Opérateur Nacre 1 2 3 Prêter une oreille attentive à chaque idée, développer l esprit créatif, encourager

Plus en détail

Votre avenir professionnel commence au Campus de la CCI! enseignement supérieur

Votre avenir professionnel commence au Campus de la CCI! enseignement supérieur Votre avenir professionnel commence au Campus de la CCI! enseignement supérieur Le Campus de la CCI d Eure-et-Loir 2 Acteurs du développement économique territorial, les Chambres de Commerce et d Industrie

Plus en détail

IUT Sénart Fontainebleau

IUT Sénart Fontainebleau IUT Sénart Fontainebleau 12/06/2014 Présentation de l IUT Sénart Fontainebleau IUT Sénart Fontainebleau 12/06/2014 2 Présentation de l IUT Sénart Fontainebleau L IUT Sénart Fontainebleau, c est : 1 composante

Plus en détail

DEMANDE DE FINANCEMENT 2014 «CIRCUITS ALIMENTAIRES REGIONAUX»

DEMANDE DE FINANCEMENT 2014 «CIRCUITS ALIMENTAIRES REGIONAUX» DEMANDE DE FINANCEMENT 2014 «CIRCUITS ALIMENTAIRES REGIONAUX» A retourner au Conseil régional de Bourgogne : Conseil Régional de Bourgogne, Direction de l Agriculture et du Développement rural, 17 boulevard

Plus en détail

Et l électricité vient à vous

Et l électricité vient à vous Conception : Crédits photos : Fotolia, Médiathèque ERDF, Médiathèque EDF avril 2010 ERDF - Électricité Réseau Distribution France Tour Winterthur 92085 Paris La Défense cedex www.erdfdistribution.fr ERDF

Plus en détail

LICENCE PRO. Management logistique et transport

LICENCE PRO. Management logistique et transport LICENCE PRO Management logistique et transport Définition de la discipline La logistique constitue une fonction globale assurant la gestion des flux des matières et des produits des fournisseurs jusqu

Plus en détail

Innovation Investissement International Trésorerie Création Transmission oseo.fr

Innovation Investissement International Trésorerie Création Transmission oseo.fr OSEO et le soutien de l innovation Innovation Investissement International Trésorerie Création Transmission oseo.fr Notre mission Soutenir l innovation et la croissance des entreprises Par nos trois métiers

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Gestion de travaux et encadrement de chantier de l Université de Perpignan Via Domitia - UPVD Vague E 2015-2019

Plus en détail

«Créer et gérer son entreprise»

«Créer et gérer son entreprise» FORMATION CREATION D ENTREPRISE Vous voulez créer ou reprendre une entreprise? (services, commerce, artisanat, activité libérale...) Vous souhaitez vous préparer à votre futur métier de chef d entreprise?

Plus en détail

Appel d offres. Accompagnement des PME-TPE de la métallurgie en région parisienne à la GPEC et à l analyse des besoins de formation

Appel d offres. Accompagnement des PME-TPE de la métallurgie en région parisienne à la GPEC et à l analyse des besoins de formation Appel d offres Accompagnement des PME-TPE de la métallurgie en région parisienne à la GPEC et à l analyse des besoins de formation Le GIM, chambre syndicale territoriale de l UIMM en région parisienne,

Plus en détail

Mission jeunes entreprises

Mission jeunes entreprises Mission jeunes entreprises proposée par les experts-comptables www.entreprisecreation.com Le site des experts-comptables dédié à la création d'entreprise Pourquoi une? En vue de contribuer au développement

Plus en détail

103.5 La station Radio E2C AUVERGNE

103.5 La station Radio E2C AUVERGNE 103.5 La station Radio E2C AUVERGNE Communiqué de presse 15 mai 2012 Radio E2C : 103.5 Une semaine dans la peau des animateurs radio, c est le challenge que vont relever les stagiaires de l E2C Du 21 au

Plus en détail

Dossier de presse. Témoignage d apprentis : une voie d excellence pour trouver un emploi dans le BTP. 7 MAI 2015 Visite de l entreprise ZANETTO

Dossier de presse. Témoignage d apprentis : une voie d excellence pour trouver un emploi dans le BTP. 7 MAI 2015 Visite de l entreprise ZANETTO Dossier de presse Témoignage d apprentis : une voie d excellence pour trouver un emploi dans le BTP 7 MAI 2015 Visite de l entreprise ZANETTO Contacts : Service interministériel de la communication des

Plus en détail

www.groupecaissedesdepots.fr La Caisse des Dépôts acteur du développement économique et de l économie sociale et solidaire

www.groupecaissedesdepots.fr La Caisse des Dépôts acteur du développement économique et de l économie sociale et solidaire www.groupecaissedesdepots.fr La Caisse des Dépôts acteur du développement économique et de l économie sociale et solidaire développement économique et économie sociale et solidaire En soutenant la création

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Maîtrise des risques industriels et environnementaux de l Université de Lorraine Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation

Plus en détail

La mutuelle Santé. proche de vous

La mutuelle Santé. proche de vous La mutuelle Santé proche de vous 2 Une vraie mutuelle, sans actionnaire, qui ne fait pas de profit, aux garanties ajustées bienvenue, vous êtes dans la solidarité version NOTRE MISSION : L ACCèS AUX SOINS

Plus en détail

Contrats en alternance. Devenez acteur d un monde qui change, Rejoignez BNP Paribas!

Contrats en alternance. Devenez acteur d un monde qui change, Rejoignez BNP Paribas! Contrats en alternance Devenez acteur d un monde qui change, Rejoignez BNP Paribas! BNP Paribas est leader des services bancaires et financiers en Europe avec ses quatre marchés domestiques : Belgique,

Plus en détail

Avec une jeunesse confrontée à un taux de chômage qui avoisine les 20% et chaque

Avec une jeunesse confrontée à un taux de chômage qui avoisine les 20% et chaque PROFESSIONNALISATION, UN ENJEUX NATIONAL, UNE «PRIORITÉ» POUR LES CCI Avec une jeunesse confrontée à un taux de chômage qui avoisine les 20% et chaque année plus de 160 000 jeunes quittant le système scolaire

Plus en détail

CIFAM FORMATEUR DE TALENTS

CIFAM FORMATEUR DE TALENTS CIFAM FORMATEUR DE TALENTS Les Métiers du Tertiaire par l Apprentissage Comptable Gestionnaire Assistant de Gestion PME/PMI Retrouvez toutes nos formations sur www.cma-nantes.fr (espace CIFAM) Sommaire

Plus en détail

Présentation de la filière Commerce et Marketing du Cnam

Présentation de la filière Commerce et Marketing du Cnam Filière Commerce & Marketing A partir d un Bac + 2 validé Licence (L3) Commerce et Marketing Titre Responsable Commercial & Marketing (Bac + 4) Marketing, Vente & Distribution (Bac + 5) Formations en alternance

Plus en détail

construisons ensemble les savoirs de demain

construisons ensemble les savoirs de demain construisons ensemble les savoirs de demain «L IAE Toulouse est l École de Management de l Université Toulouse 1 Capitole, dont l objectif est de proposer des formations de haut niveau dans les différentes

Plus en détail

L entrée sur le marché du travail. Les emplois occupés actuellement. Les employeurs. Moyens d accès au 1er emploi

L entrée sur le marché du travail. Les emplois occupés actuellement. Les employeurs. Moyens d accès au 1er emploi 008/009 IUP Management et gestion des entreprises Licence Management des organisations PME-PMI Lieu de formation : Clermont-Ferrand Les objectifs de cette licence sont de former des étudiants capables

Plus en détail

Une réponse concrète et adaptée pour valoriser votre engagement pour l environnement. www.evaluation-envol-afnor.org

Une réponse concrète et adaptée pour valoriser votre engagement pour l environnement. www.evaluation-envol-afnor.org Une réponse concrète et adaptée pour valoriser votre engagement pour l environnement www.evaluation-envol-afnor.org Quelques mots à propos du groupe Afnor Opérateur central du système français de normalisation

Plus en détail

Quartier Jeunes. 9h30-11h. Projet : «Réhabilitation Ecole nationale de police de Nîmes» Porteur : Association SPAP - Maison de la Main Nîmes

Quartier Jeunes. 9h30-11h. Projet : «Réhabilitation Ecole nationale de police de Nîmes» Porteur : Association SPAP - Maison de la Main Nîmes Quartier Jeunes 9h30-11h Projet : «Réhabilitation Ecole nationale de police de Nîmes» Porteur : Association SPAP - Maison de la Main Nîmes Le porteur LA SPAP : Société des Amis des Pauvres Fondée en 1847

Plus en détail

Plate-forme RSE. Commissariat Général à la stratégie et la prospective

Plate-forme RSE. Commissariat Général à la stratégie et la prospective Plate-forme RSE Commissariat Général à la stratégie et la prospective «La Région Languedoc-Roussillon accélérateur de compétitivité et de responsabilité sociale pour les entreprises» Josick Paoli Directrice

Plus en détail

ENTRETIEN AVEC JUSTINE ET DAMIEN

ENTRETIEN AVEC JUSTINE ET DAMIEN ENTRETIEN AVEC JUSTINE ET DAMIEN Damien et Justine, étudiants en Master IIA (promotion 2011) nous livrent ci-dessous leurs points de vue respectifs sur la formation et plus particulièrement sur le TP-Projet,

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Commerce international agroalimentaire - Grande Région de l Université de Lorraine Vague C 2013-2017 Campagne d

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Eco-conception des produits innovants de l Université de Lille1 - Sciences et technologies - USTL Vague E 2015-2019

Plus en détail

L Ecole Supérieure de l Alternance

L Ecole Supérieure de l Alternance «Votre Partenaire Formation» Vous accompagne vers un diplôme 1 GROUPE, 3 SITES www.atlantique-formation.fr POITIERS - LA ROCHELLE - LA ROCHE-SUR-YON SITE POITIERS : 13, allée des Anciennes Serres - 86280

Plus en détail

Club Qualité Apprentissage

Club Qualité Apprentissage Club Qualité Apprentissage DOSSIER DE PRESSE Lundi 16 juin 2003 Contact presse : Valérie Charrière-Villien Tél. 04 72 40 58 37 charriere@lyon.cci.fr SOMMAIRE Communiqué de presse 3 Le Club Qualité Apprentissage

Plus en détail

S i t e d e C l e r m o n t - F e r r a n d

S i t e d e C l e r m o n t - F e r r a n d IUT DE CLERMONT-FERRAND D U T G E S T I O N D E S E N T R E P R I S E S E T D E S A D M I N I S T R A T I O N S S i t e d e C l e r m o n t - F e r r a n d Taux de réponses de la promotion 2002 : 88% dans

Plus en détail

Licence professionnelle Animateur qualité

Licence professionnelle Animateur qualité Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Animateur qualité Université Toulouse 1 Capitole UT1 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES,

Plus en détail

OptimHome recherche des centaines de conseillers en immobilier indépendants

OptimHome recherche des centaines de conseillers en immobilier indépendants DOSSIER DE PRESSE OptimHome recherche des centaines de conseillers en immobilier indépendants www.optimhome-recrutement.com Contact presse : SHAN - Laetitia Baudon-Civet Tél. : 01 44 50 58 79 mail : laetitia.baudon@shan.fr

Plus en détail

Le défi du renforcement des compétences 2. Un partenariat avec l OFPPT 3. Une formation intensive assurée par des professionnels 4

Le défi du renforcement des compétences 2. Un partenariat avec l OFPPT 3. Une formation intensive assurée par des professionnels 4 RAPPEL DU CONTEXTE 2 Le défi du renforcement des compétences 2 Un partenariat avec l OFPPT 3 Une meilleure adéquation entre la formation et les besoins de l entreprise 3 UN PLAN DE FORMATION ADAPTE 4 Une

Plus en détail

Développement des Individus, des Compétences et des Motivations. ECOLE DE CONSULTANT-FORMATEUR «Une passion partagée»

Développement des Individus, des Compétences et des Motivations. ECOLE DE CONSULTANT-FORMATEUR «Une passion partagée» Développement des Individus, des Compétences et des Motivations ECOLE DE CONSULTANT-FORMATEUR «Une passion partagée» 1 UNE ECOLE DE CONSULTANT-FORMATEUR POURQUOI? La complexité de notre environnement incite

Plus en détail

Futurs chefs d entreprise, v ous allez aimer le Discount de proximité!

Futurs chefs d entreprise, v ous allez aimer le Discount de proximité! Futurs chefs d entreprise, v ous allez aimer le Discount de proximité! La franchise DIA, deux opportunités Pour parfaire votre parcours d intégration dans le réseau, vous rejoindrez un centre de formation

Plus en détail

Implantée depuis 2 ans à Bordeaux, Inside RDT fait le point sur ses pratiques et ses ambitions.

Implantée depuis 2 ans à Bordeaux, Inside RDT fait le point sur ses pratiques et ses ambitions. Page 1 COMMUNIQUÉ DE PRESSE À l occasion du Salon de l Entreprise Aquitaine, Inside Révélateur De Talents fête ses 10 ans d innovations dans les domaines de la formation et du coaching pour les entreprises.

Plus en détail

«INTÉGRER NOTRE RÉSEAU, C EST DÉVELOPPER VOTRE ENTREPRISE EN TOUTE SÉCURITÉ»

«INTÉGRER NOTRE RÉSEAU, C EST DÉVELOPPER VOTRE ENTREPRISE EN TOUTE SÉCURITÉ» «INTÉGRER NOTRE RÉSEAU, C EST DÉVELOPPER VOTRE ENTREPRISE EN TOUTE SÉCURITÉ» Présentation d ODE DIAGNOSTIC 3 De solides références qui nous font confiance 5 Une equipe de professionnels à votre service

Plus en détail

Technicien conseil. motivation. formation. Devenez. Technicien conseil. en prestations familiales. La Caf de Paris. qualification

Technicien conseil. motivation. formation. Devenez. Technicien conseil. en prestations familiales. La Caf de Paris. qualification formation qualification motivation emploi Devenez Technicien conseil en prestations familiales La Caisse d'allocations familiales de Paris vous propose une formation une qualification un emploi La Caf

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE COMMUNIQUE DE PRESSE Faire certifier ses compétences par un diplôme? C est possible, par la validation des acquis de l'expérience (VAE)! Du CAP au doctorat, tous les diplômes sont concernés! La VAE, un

Plus en détail

vous souhaite la bienvenue L offre globale de services aux entreprises Droit Chiffre Banque & Conseil financier Informatique Sécurité Monde du Bureau

vous souhaite la bienvenue L offre globale de services aux entreprises Droit Chiffre Banque & Conseil financier Informatique Sécurité Monde du Bureau vous souhaite la bienvenue L offre globale de services aux entreprises Droit Chiffre Banque & Conseil financier Informatique Sécurité Monde du Bureau Droit FIDUCIAL SOFIRAL Chiffre FIDUCIAL Audit FIDUCIAL

Plus en détail

MARQUE PARC NATUREL REGIONAL

MARQUE PARC NATUREL REGIONAL MARQUE PARC NATUREL REGIONAL La présente fiche traite du cas concret du PNR du Morvan. C est un exemple méthodologique transférable à d autres territoires pour l éligibilité du processus de marquage «Parc

Plus en détail

Master Management PME - PMI

Master Management PME - PMI IUP Management et Gestion des Entreprises Master Management PME - PMI Lieu de formation : Clermont-Ferrand La situation générale des diplômés de la promotion 2007/2008 au er juillet 2009 (0 mois après

Plus en détail

Les priorités de Sylvia PINEL pour le secteur de la restauration & Le bilan du contrat d avenir. Dossier de presse

Les priorités de Sylvia PINEL pour le secteur de la restauration & Le bilan du contrat d avenir. Dossier de presse Les priorités de Sylvia PINEL pour le secteur de la restauration & Le bilan du contrat d avenir Dossier de presse Vendredi 23 novembre 2012 Contact presse : Cabinet de Sylvia PINEL Nadhéra BELETRECHE 01

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Prévention des risques industriels et maintenance environnement de l Université du Littoral Côte d'opale - ULCO

Plus en détail

Une vision claire de l expertise comptable

Une vision claire de l expertise comptable Une vision claire de l expertise comptable Toutes les prestations comptables et fiscales. L intégralité des prestations sociales. Les prestations juridiques d accompagnement. L ensemble des Depuis 1991,

Plus en détail

La formation continue de l IMMD s adapte à tous les profils

La formation continue de l IMMD s adapte à tous les profils La formation continue de l IMMD s adapte à tous les profils pour permettre aux salariés de poursuivre leur activité en entreprise tout en préparant un diplôme (Licence 3, Master 1, Master 2). Pour qui?

Plus en détail

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX o Les enjeux du système de formation. o Que peut apporter la formation à votre vie professionnelle? o Les formations que vous

Plus en détail

Guide des prestations

Guide des prestations SOMMAIRE Guide des prestations Ensemble, construisons votre développement page 3 Créer, reprendre, une entreprise TRANSMETTRE UNE ENTREPRISE page 4 Connaître votre marché, VOtre territoire FORMER, GÉRER

Plus en détail

MARKETING DE LA FORMATION Les nouvelles donnes - NOTE DE REFLEXION JUIN 2013 -

MARKETING DE LA FORMATION Les nouvelles donnes - NOTE DE REFLEXION JUIN 2013 - MARKETING DE LA FORMATION Les nouvelles donnes - NOTE DE REFLEXION JUIN 2013 - Avec un chiffre d affaires total de 3.5 Milliards d euros par an, la formation professionnelle est un secteur apparemment

Plus en détail

EXPORTER, INVESTIR, S INTERNATIONALISER...

EXPORTER, INVESTIR, S INTERNATIONALISER... EXPORTER, INVESTIR, S INTERNATIONALISER... SIMPLIFIER ET ACCÉLÉRER LA RÉALISATION DE VOS PROJETS WWW.BUSINESSFRANCE.FR CHIFFRES-CLÉS 1 500 collaborateurs expérimentés à votre écoute et prêts à se mobiliser

Plus en détail

Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005

Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005 Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005 Association Rhône Alpes des professionnels des Développeurs Economiques Locaux 14 rue Passet 69007 Lyon Tél. : 04

Plus en détail

BADGE Responsable Commercial

BADGE Responsable Commercial BADGE Responsable Commercial www.audencia.com Audencia Group en chiffres 3 000 étudiants de 64 nationalités 17 000 diplômés issus des 17 programmes de formation 147 partenaires académiques dans 50 pays

Plus en détail

METIERS D APPRENTISSAGE CHEZ TRIMET FRANCE

METIERS D APPRENTISSAGE CHEZ TRIMET FRANCE METIERS D APPRENTISSAGE CHEZ TRIMET FRANCE «Qualifier, motiver, s ouvrir des portes Toi aussi, saisis ta chance, un apprentissage chez TRIMET facilite le début de ta carrière». FAIS TON APPRENTISSAGE

Plus en détail

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie.

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie. Appel d offres pour l accompagnement du Pôle Fibres-Energivie dans la mise en œuvre du service d accompagnement BIM IN ACTION auprès des équipes de Maitrise d Œuvre Cette consultation a pour objectif d

Plus en détail

COMPÉTENCES DÉSORMAIS SOUS LA MÊME ENSEIGNE

COMPÉTENCES DÉSORMAIS SOUS LA MÊME ENSEIGNE ENTREPRISES TOUTES NOS COMPÉTENCES DÉSORMAIS SOUS LA MÊME ENSEIGNE les-industries-technologiques.fr Malgré le contexte économique actuel, le sujet de préoccupation qui arrive en tête pour les chefs d entreprise

Plus en détail

«Quand utilité sociale rime avec performance économique»

«Quand utilité sociale rime avec performance économique» L entrepreneuriat social en Lorraine : un projet pour vous «Quand utilité sociale rime avec performance économique» «Les entreprises sociales partagent une même ambition : mettre leur projet entrepreneurial

Plus en détail

Groupe AFNOR au service de votre performance

Groupe AFNOR au service de votre performance Groupe AFNOR au service de votre performance GROUPE AFNOR Les clés de votre différenciation et de votre développement AFNOR est un groupe de services organisé autour de 4 grands domaines de compétences

Plus en détail

Gestion financière et des ressources humaines

Gestion financière et des ressources humaines et des ressources humaines Ce module de formation fait partie des parcours courts des Formations Métier. Nombre de place limité. Appréhender les compétences spécifiques au métier d'administrateur : connaître

Plus en détail

Notre modèle d engagement

Notre modèle d engagement Notre modèle d engagement 1. EVALUER L évaluation des compétences que vous souhaitez améliorer implique un vrai échange entre nos deux équipes, et une étude plus approfondie des écarts et des actions préalablement

Plus en détail

Master Comptabilité, Contrôle, Audit. Situation générale des diplômés 2007/2008 au 1er mars 2010

Master Comptabilité, Contrôle, Audit. Situation générale des diplômés 2007/2008 au 1er mars 2010 007/008 Faculté des Sciences Economiques et de Gestion Master Comptabilité, Contrôle, Audit Lieu de formation : Clermont-Ferrand Situation générale des diplômés 007/008 au er mars 00 Au er mars 00 Total

Plus en détail

Concours 2012. Dossier présenté par : M Entreprise : Activité principale : Lieu d implantation :

Concours 2012. Dossier présenté par : M Entreprise : Activité principale : Lieu d implantation : Dossier de candidature Prix de la création / reprise d entreprise en Auvergne Concours 2012 Dossier présenté par : M Entreprise : Activité principale : Lieu d implantation : Création Reprise En projet

Plus en détail

LP HÔTELLERIE ET TOURISME, SP. MANAGEMENT EN RESTAURATION COLLECTIVE ET COMMERCIALE

LP HÔTELLERIE ET TOURISME, SP. MANAGEMENT EN RESTAURATION COLLECTIVE ET COMMERCIALE LP HÔTELLERIE ET TOURISME, SP. MANAGEMENT EN RESTAURATION COLLECTIVE ET COMMERCIALE Domaine ministériel : DROIT, ÉCONOMIE, GESTION Mention : HÔTELLERIE ET TOURISME Présentation Cette formation est dispensée

Plus en détail

CONSEIL REGIONAL RAPPORT DU PRESIDENT SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES

CONSEIL REGIONAL RAPPORT DU PRESIDENT SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES REUNION DU 20 DECEMBRE 2013 RAPPORT N CR-13/06.653 CONSEIL REGIONAL RAPPORT DU PRESIDENT SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES Stratégie régionale de formation des jeunes et

Plus en détail