Rapport d activité 2012 du SITIV

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Rapport d activité 2012 du SITIV"

Transcription

1 Rapport d activité 2012 du SITIV 1. Présentation générale du SITIV... 2 OBJECTIFS... 2 SES MISSIONS :... 2 SES COMPETENCES :... 2 QUELQUES CHIFFRES... 3 L'INFORMATIQUE DES COMMUNES ADHERENTES... 3 LES APPLICATIONS... 3 LES SERVICES Commentaires Présentation du Compte Administratif Annexes : éléments sur l évolution de l activité du SITIV Les principaux documents rendant compte de l activité du SITIV sont accessibles sur l Intranet : 1

2 1. Présentation générale du SITIV OBJECTIFS Depuis 1972, le Syndicat Intercommunal des Technologies de l'information pour les Villes (SITIV) met en œuvre des compétences et des moyens techniques au service des communes adhérentes. Il contribue à la maîtrise des technologies de l'information dans le cadre de sa mission de service public. Centre de ressources et de compétences intercommunales, il favorise les échanges et le partage d'expériences entre les communes. Le syndicat a pour objet : - les services et la mise à disposition de ressources relatifs aux systèmes d informations et aux infrastructures qui les supportent - la gestion des réseaux informatiques et de télécommunications et la production de traitements communs - les services d'assistance et de formation aux usages applicatifs, bureautiques et techniques des systèmes d'information. Le SITIV est constitué des communes de Givors, Grigny, Pierre Bénite, Rive de Gier, Vaulx-en- Velin et Vénissieux (environ habitants). Les effectifs du SITIV sont actuellement de 28 personnes. SES MISSIONS : Accompagner les collectivités adhérentes dans le fonctionnement et le développement de leurs systèmes d information. Maîtriser les technologies de l information et des télécommunications mais également la gestion de projet et du changement dans le cadre de sa mission du service public. Favoriser et développer les échanges intercommunaux et le partage d information et d expérience à travers les nouvelles technologies. Développer les compétences des utilisateurs en organisant des formations bureautiques et en développant leur niveau de maîtrise. SES COMPETENCES : Le SITIV est un centre d'exploitation et d'assistance, de production, d'innovation, de conseils et d'expertises, de ressources et de compétences dans le domaine des technologies de l information. Mais au-delà de la réponse immédiate aux besoins opérationnels et de pilotage de projet pour ses collectivités, la mission et la préoccupation essentielles du SITIV résident dans l alignement continu des systèmes d information avec les stratégies des collectivités. Un centre d exploitation et d assistance : le SITIV est chargé d équiper les mairies adhérentes et leurs établissements en matériel informatique et aussi de les conseiller lorsqu elles souhaitent faire un achat ou une location de matériel. Le SITIV est également chargé de l exploitation des ressources partagées, de la gestion des réseaux et systèmes informatiques 2

3 Un centre de production : le SITIV édite et distribue les résultats des traitements communs aux villes, tels que les bulletins de paie, les bordereaux, les mandats, les cartes d électeurs, les enveloppes pour les élections et la mise sous pli des bulletins de paie. Un centre d innovation : le SITIV est à l initiative d études relatives à l évolution des systèmes d information (SI). Le SITIV joue un rôle pilote dans la mise en œuvre de projets informatiques, tel que la mise en place d un Intranet, dans le cadre de la coopération intercommunale. Un centre de conseils et d expertises : Le SITIV conseille les Directions des villes dans le cadre de leurs SI. Le SITIV est également un centre d expertise en réseaux, télécommunication et intercommunication. Un centre de ressources et de compétences dans le domaine des technologies de l information : Le SITIV facilite les échanges, les partages d expériences et d informations entre les communes à tous les niveaux. Il veille à ce que les villes organisent leur SI de manière cohérente. Le SITIV propose aux agents des mairies adhérentes des formations dans le domaine de la bureautique, de l Internet et des logiciels métier. QUELQUES CHIFFRES - environ habitants au total - près de bulletins de paie par an électeurs demandes d'aide sociale par an - Environ pages éditées par an L'INFORMATIQUE DES COMMUNES ADHERENTES - Près de 2000 postes de travail - 8 réseaux locaux interconnectés par un réseau reposant sur la technologie VPLS - Une centaine de serveurs Unix, Windows server et Linux (dont un grand nombre en virtualisation). LES APPLICATIONS RESSOURCES - Finances (Gestion financière et comptable, gestion des immobilisations, gestion de la dette ) - Gestion des ressources humaines (Paie, carrières, gestion des absences et des congés, gestion des postes et des compétences ) - Gestion de la formation AIDE SOCIALE - Gestion de l'aide sociale (aide légale et facultative) - Gestion des seniors (gestion des activités, portage repas, résidences personnes âgées) - Gestion de l aide à domicile 3

4 ELECTIONS - Gestion de la liste électorale et des cartes d électeur - Gestion des commissions et des bureaux de vote - Gestion des scrutins VACCINATIONS - Suivi des vaccinations APPLICATIONS TRANSVERSES - Sites Web (Internet, Intranet ) - Messagerie centralisée et sécurisée et fonctions collaboratives associées (agenda partagé, porte-documents ) - Applications de dématérialisation (proposition d une plate-forme de télétransmission ) - Gestion de la relation citoyen LES SERVICES - Services techniques (réseau, infrastructure, systèmes et bases de données) - Systèmes de sécurité (infrastructures, accès Internet, antivirus ) - Formation aux usages bureautiques, formation technique élargie à partir du plan de formation du Sitiv - Gestion de projets (nouveaux outils ou évolutions) - Conseils (expertise outil, système d information, organisation ) - Service juridique (marchés informatiques pour les villes) - Gestion des achats (achats groupés, budgets personnalisés...) - Logistique (transport, flux matériel), impressions et mises sous plis - Veille (technologique, organisationnelle, sécuritaire, juridique ) - Fourniture de réseaux de compétences - Echanges autour des problématiques liées au système d information - Mission de proximité (gestion du poste de travail dans la ville...) 4

5 2. Commentaires III Les principales réalisations 2012 et leur traduction budgétaire.l évolution des systèmes d information Gestion des ressources humaines (GRH) : Comme chaque année, le SITIV a animé le réseau des utilisateurs référents dans le domaine des Ressources Humaines : organisation mensuelle de réunions de partage d expérience, accompagnement des référents pour la mise en œuvre des changements réglementaires dans le logiciel, travail sur des procédures à destination des utilisateurs et organisation des formations inter-collectivités. Le SITIV gère aussi les relations avec l éditeur en suivant les incidents bloquants et en participant aux réunions du club utilisateurs. Les migrations de fonctionnalités du client/serveur vers le full web se sont poursuivies. Début janvier 2012, il a été demandé au SITIV, Lors du comité pilotage, d étudier la pérennité de la solution RH. La société C4S a accompagné le SITIV pour collecter des informations sur l éditeur CEGID Public, connaître la situation des autres villes clientes CEGID, faire un zoom sur le marché des éditeurs de logiciels, connaître la situation d autres logiciels, faire un état des lieux dans les Villes. Suite à cette analyse le comité de pilotage a pris l option de poursuivre à court terme avec CEGID tout en maintenant la pression pour la réalisation d améliorations attendues. Il a été décidé également d étudier la possibilité d acquérir un logiciel formation externe. A l issue de cette étude le comité de pilotage RH a choisi de maintenir le module formation CEGID dont la nouvelle version permettait de répondre aux principales attentes. Trois villes utilisent le module formation de CEGID : Pierre Bénite, Rive de Gier et Vaulx-en-Velin. Action Sociale : La mise à jour des nouvelles versions Millésime On Line et IAS ont été mises en œuvre. L installation de Business Objects (BO) a permis le développement statistique pour la partie Action sociale pour les villes. De nombreuses formations ont été dispensées dans les villes pour utiliser au mieux BO. La charge support/ maintenance évolutive est importante car il existe de nombreux dysfonctionnements liés à la complète disparité des postes de travail. Un accompagnement post démarrage a été réalisé à Pierre Bénite. Des formations pour les nouveaux arrivants ou sur certaines fonctionnalités non mises en place ont été effectuées. Le Fond de Logement Unique (FLU) a été mis en place à Rive de Gier. 5

6 Finance et dématérialisation Projet PES Vaulx : Le projet PES sur l année 2012 englobe 2 parties pour la ville de Vaulx-en-Velin (pilote PES pour le SITIV auprès de la DGFIP): le passage d Astre en version 5 et la mise en place du flux PES V2. Ce dernier ne pouvant s effectuer sans la mise en production parfaite de la V5, il aurait été impossible de planifier le passage au PES. L année complète fut réservée à la finalisation de l épuration de la base des tiers au format PES (exemple : changement de civilité, modification et cohérence dans les natures juridiques, saisie des SIRET..etc. ) et à la génération des flux comptables de test au format PES. Chose faite au courant du dernier trimestre de l année 2012, la ville était prête à passer en production de ses flux uniquement, la phase d envoi avec les pièces justificatives dématérialisées et signées, ayant été reportée. (Passage en production en mai 2013, date la plus propice au passage en production) Projet PES Vénissieux : L épuration de la base des tiers fut l étape préalable au lancement du projet PES à Vénissieux. Le second trimestre fut consacré à l épuration en masse de la base, passant de près de tiers à environ 6000 et cela au format PES. La rédaction de la note de cadrage, officialisant la volonté de la ville de s engager dans la démarche fut validée au cours du premier trimestre par le SITIV, la Ville, la TP et la DGFIP. Réflexion sur la télétransmission des flux comptables : Il est important d avoir une réflexion globale sur la chaine de dématérialisation des flux comptables qui nous forcera à utiliser un dispositif de télétransmission des flux homologué. Plusieurs solutions sont envisageables, mais une en particulier a toujours retenu notre attention : Télios de la société Telino (automatise le transfert de données de l application vers le portail). Cet outil permet l ordonnancement et permet au SITIV de devenir à terme une plateforme d ordonnancement pour d autres projets, l automatisation du transfert de données, en remplacement des scripts maison. Déjà utilisé pour des applications GFI et CIRIL, nous espérons avoir un retour d expérience similaire à notre projet. Dématérialisation des documents Budgétaires : Depuis le 1er janvier 2012, le règlementaire nous permet de transmettre les flux budgétaires (BP, CA, BS, DM et AS) par voie dématérialisée. La ville de Givors a souhaité engager la ville dans cette démarche pour le début de l année La mise en œuvre a démarré dans le dernier trimestre 2012 avec paramétrage applicatif et installation des modules spécifique (exemple : TOTEM) pour démarrer par la télétransmission du premier flux budgétaire de l année (BP 2013) Mise à jour applicative Finances : Civil Net Finance de CIRIL et ASTRE GF de GFI ont comme chaque année subi un rafraîchissement et ont proposé de nombreuses nouveautés d usages. Toutes les villes ont donc dû passer ces mises à jour majeures après validation d une phase de test avec la constitution d un groupe de travail par ville ASTRE. 6

7 Cette démarche est devenue annuelle et suit le versioning proposé par l éditeur en prenant 6 mois de recul. Ce temps nous permet de laisser les premières versions mise à disposition être améliorées par l éditeur et ainsi rencontrer un peu moins de difficultés. Ces versions ont essentiellement permis d apporter des automatismes à la saisie financière au format PES. Déploiement du contrôle de légalité via STELA (plateforme de télétransmission homologué) : Après la mise en production de la ville de Givors au courant de l année 2011, l ensemble des villes s étaient prononcées et souhaitaient attendre le déploiement de l application de gestion des actes administratifs (suite logique donnée au projet de télétransmission des actes liés au conseil municipal). Seul la ville de Rive de Gier a dû remplacer le dispositif mis à disposition par le CG de la Loire depuis des années et dont la collaboration s arrêtait au courant du troisième trimestre Il fallut donc en urgence mettre tout en œuvre pour que la ville puisse télétransmettre via STELA pour la fin du mois de septembre Gestion des actes administratifs : L objectif de ce projet est de sécuriser, alléger et automatiser les missions du secrétariat général / assemblées dans ses tâches en amont, aval et pendant les séances des instances délibérantes, de maintenir et sécuriser une organisation fondée sur la déconcentration de la préparation des projets de délibérations, rapports et annexes, de sécuriser, coordonner et donner une cohérence au processus de validation des projets, de sécuriser le processus de convocation des élus et membres des instances, de diminuer la consommation de papier, d'optimiser le temps de travail avant (préparation), pendant et après les séances des instances délibérantes concernées ainsi que de dématérialiser des actes qui doivent pouvoir dans l avenir être télétransmis aux organismes de contrôle et aux autres partenaires. Un appel d offres a été lancé, les réponses ont été réceptionnées, des démonstrations ont été présentées suites aux scénarios définis et proposés. Suite à une démonstration selon un scénario représentatif des besoins majeurs exprimés, l ensemble des villes présentes et le SITIV ont proposé de retenir l offre Adullact. Observatoire fiscal d analyse et d expertise : Le SITIV a analysé l offre de GFI OFEA composée de deux modules : Un outil d interrogation multi taxes et multicritères qui permet de consulter, d analyser, de faire des simulations, mais aussi de disposer de toutes les informations nécessaires à la mise en place d une politique fiscale (Rôles d imposition, Cadastre et occupation..) Un module cartographique, très simple de mise en œuvre qui permet également d obtenir une représentation de l ensemble des requêtes sur le plan cadastral en plus d être d une véritable aide à la préparation des tournées terrain. Une présentation de l outil a été faite aux personnes concernées des villes. Une veille a été réalisée également auprès du Grand Lyon. Décisionnel : Le traitement global de la donnée est un défi pour les villes du SITIV. L objectif est de restituer les données stratégiques des collectivités via des tableaux de bords. En janvier 2012, une maquette a été présentée aux directions générales sur les domaines finances et RH. Cette réunion a permis de mettre au budget 2012 le projet décisionnel. Un chef de projet a été nommé en septembre 2012 pour mener le projet. Il a recueilli les besoins et fait une restitution des entretiens. Un travail un commun de «brainstorming» a permis de définir les tableaux de bords à réaliser base du cahier des charges réalisé pour une consultation. 7

8 Gestion de la Relation Citoyen (GRC) : LE SITIV s inscrit dans une double démarche : - la mise en œuvre d une première brique visible pour le citoyen, un an avant les élections municipales de Les logiciels libres YPOK et CAPDEMAT ont été présentés aux villes qui ont choisies la solution YPOK. Rive de Gier et Grigny souhaitant mettre en place ce portail citoyen au plus tôt, se sont positionner comme pilotes. Un cahier des charges du marché d'intégration d'une plateforme de portail citoyen a été rédigé durant le premier trimestre, le périmètre étant limité par le budget à trois télé procédures par ville. Lors du deuxième trimestre, une phase de recueil d'analyse des besoins et de maquettage / prototypage avec YPOK ont été réalisés. En septembre 2012, la formation des villes à la solution a été effectuée. Le démarrage en production du portail de Rive de Gier a été fait en octobre 2012 et en novembre 2012 à Grigny. En décembre 2012, le SITIV a préparé les réunions d état des lieux GRC dans les villes, en rédigeant un questionnaire. Projets Web : Les Intranets de Givors, Rive de Gier et Vaulx-en-Velin ont été mis en ligne cette année. L accessibilité numérique, c est à dire donner l accès à l information quel que soit le handicap et la façon dont on consulte l information, a été une mission menée en Pour la collectivité, c est un moyen de consolider l image de marque, le choix social : argument majeur pour mettre en avant les valeurs de la collectivité, permettre à tous d accéder aux offres d emploi, respecter la règlementation en vigueur. Pour répondre aux exigences législatives concernant l accessibilité, issues du RGAA (référentiel général d accessibilité pour les administrations), le SITIV a organisé dans chaque ville un audit d accessibilité sur les sites Web. Sont concernés les sites Internet, les sites Intranet et les applications web mais aussi les contenus publiés par la personne publique sur des sites externes et les liens vers des documents téléchargeables publiés sur d autres sites. A l issue de ces études, un plan d action a été élaboré dans chaque ville pour mettre à jour les sites concernés. 8

9 Intégration des villes : Le SITIV a passé une convention avec le SIAIC sur les systèmes d information RH et Finance, de la ville de Corbas. La recette de cette prestation était comprise entre et euros TTC. Le SITIV a assuré une mission d assistance à maîtrise d ouvrage auprès du SIAIC permettant le lancement d une consultation et le choix d un prestataire en vue d un éventuel renouvellement des systèmes d information Ressources Humaines et Finances de la Ville de Corbas. La première phase a consisté à repérer les usages existants et à identifier les besoins à prendre en compte à court et moyen terme. Cette étude, réalisée par les chefs de projet du SITIV, comprenait l identification des objectifs et enjeux du projet pour la ville de Corbas, la description du besoin fonctionnel, l identification des risques et contraintes du projet, une estimation du projet en termes de délais et de coût humain et financier. La deuxième phase a consisté à la rédaction d un cahier des charges permettant de définir les fonctionnalités et résultats attendus ainsi que les prestations de mise en œuvre nécessaires associées ainsi que l aide au choix de la solution. Urbanisation des systèmes d information : Une stagiaire IAE en master 2 «Management des systèmes d information» a réalisé durant quatre mois une collecte des informations auprès des six villes du SITIV. Elle a mise à jour les cartographies existantes format Visio 2007 sur la base des informations collectées suivant quatre niveau : organisation, métiers, applicatif et technique. Elle a permis d étudier le choix d un outil de modélisation Win Design de CECIMA. Le réseau et les infrastructures 1 ) Projet infrastructure de sauvegarde et de virtualisation Switchs WAN Switchs SAN 42 U Suite à l étude permettant d acquérir une infrastructure de sauvegarde et de virtualisation menée en 2011, le déploiement de la solution retenue a eu lieu sur le premier semestre de Pour rappel, cette infrastructure, par la duplication des données et des applications des villes, permet de redémarrer la production d une ville dans des délais compatibles avec la continuité de service définie au niveau des domaines et de l organisation. Ainsi le SITIV se met en mesure d améliorer la qualité des services qu ils rend aux collectivités membres en terme de vétusté des matériels de production et d augmentation des charges opérationnelles et apporte ainsi un premier niveau de réponse à l analyse de risque effectuée en SPARE Ville FERME VIRTU Zimbra BAIE SVG BAIE PROD + PRA Schéma de l infrastructure serveurs en place 9

10 2 ) Réseaux informatiques Pour subvenir aux besoins de bande passante générés par les nouveaux usages des villes et suite à des mises en défaut répétées de l opérateur Télécoms gérant le réseau jusqu en fin 2011 sur la mise en place ou la configuration de services à valeur ajoutées (qualité de services, routage, ), il a été décidé en 2012 de relancer une consultation pour migrer sur un réseau de données hautement capacitaire (car construit sur un média fibre optique) et dont les services sont directement gérés par le SITIV et non plus par l opérateur. Les objectifs visés sont d obtenir un réseau suffisamment performant pour permettre la transmission des données entre l hébergement, les villes et le SITIV, de garantir un service de qualité s appuyant sur des solutions techniques pérennes et sécurisées et la maitrise globale des dépenses de télécommunications ainsi que le contrôle de la facturation. Schéma de l infrastructure réseaux en place 10

11 3 ) Hébergement des serveurs informatiques Historiquement, l hébergement de serveurs informatiques à toujours été traité conjointement à la problématique du réseau de données. Suite aux problèmes décrits dans le paragraphe précédent, il a été décidé de rechercher des solutions d hébergement de nos machines décorrélées des offres proposées directement par les opérateurs Télécoms. L étude d une solution d hébergement en interne a été très rapidement abandonnée, car le bâtiment actuel n est plus approprié pour une telle fonction et un projet de déménagement du SITIV apporte un questionnement sur la pérennité de cette solution. 4 ) Téléphonie IP Le central téléphonique du SITIV a été remplacé par un Central IP permettant de gérer des postes téléphoniques reliés au réseau informatique. Cela permet au SITIV de maintenir et de faire évoluer ses compétences sur le domaine du transfert de la voix par des protocoles informatiques ainsi que de proposer à ses agents des fonctionnalités qui leur faisait défaut jusque-là (conversation à trois par exemple). 5 ) Renouvellement du parc micro informatique Achats regroupés (Vénissieux, Vaulx..) : mutualisation du cahier des charges et de la consultation. Centre de services Marché pour l'acquisition d'une solution de gestion de la production des services informatiques : La solution retenue est la solution Pytheas de l éditeur PYTHEAS. La première tranche du projet, qui en comporte 4, a débuté en octobre Celle-ci correspond à la mise en œuvre de la gestion des incidents, des demandes, des actifs et de la base de connaissance au seul centre de services du SITIV, pour une mise en production en Cette première étape doit permettre de fournir aux DSI des villes un outil commun permettant d améliorer les échanges et le partage d informations sur les applications en production. En parallèle, mise en place d initiatives pour centraliser la gestion des incidents et des demandes des utilisateurs des villes pour les applications gérées par le SITIV. Support pour l'application Civil-Net Elections : Suite au transfert de compétence et aux formations, le centre de services a été en mesure d assurer le support pour l application Civil-Net élections durant le congés maternité puis parental de la responsable d applications Population. Les astreintes mises en œuvre lors des week-end des élections ont permis de prendre en charge les incidents mineurs et d assurer la bonne tenue des élections dans toutes les villes du SITIV. Production informatique : La poursuite de la montée en compétences de l agent technique chargé de la navette sur la production informatique et en particulier la partie éditique a permis de libérer du temps à un autre agent pour monter en compétences sur le support et de garantir une 5 jours sur 7. Cela a également permis d améliorer le contrôle sur les flux informatiques envoyés à la DGFIP par un suivi quotidien et systématique. 11

12 Informaticiens de proximité : Adaptation et mise en œuvre avec l aide du pôle ressources, du processus d évaluation aux informaticiens de proximité. Retour très positif fait par les informaticiens et également par les directions générales ou informatiques des villes. Ce processus sera reconduit en Outil de prise en main à distance des postes de travail : A la demande des responsables des domaines fonctionnels du SITIV, le centre de services a mis en œuvre un outil permettant d améliorer le support des utilisateurs par la prise en main à distance des postes de travail. Cet outil permet, entre autres choses, de montrer directement aux utilisateurs les bonnes manipulations à exécuter sur des problématiques précises. Renforcement de l équipe par l embauche en contrat d apprentissage de 2 ans d un étudiant préparant un BTS en informatique. Le but étant qu il puisse acquérir des compétences sur l outil Pytheas pour ensuite aider les DSI des villes du SITIV à sa mise en œuvre en Formation 1 ) Formation aux usages bureautiques Bilan 2012 Plus de 150 agents ont été formés en 2012 et 223 jours/ homme de formation ont été dispensés, en interne par la formatrice recrutée à cet effet (emploi à mi temps). Les formations standard sont aujourd hui optimisées et restent les services les plus utilisés malgré la mise au catalogue de formations personnalisées à la demande. On remarque un désintérêt pour les formations aux logiciels libres pourtant inscrites au catalogue mais qui ont du être annulées faute d inscription. Réflexion sur l évolution Pour autant, la réflexion sur l évolution du parcours de formation et la diversification de l offre de formation en fonction des nouveaux usages technologiques et métier reste un enjeu des années futures. De nombreux développements peuvent être envisagés (développement en fonction de la mobilité du poste de travail, en liaison avec les métiers, en fonction des contraintes légales, accessibilité, respect de la confidentialité, en fonction des nouveaux usages collaboratifs ). Le champ des explorations, sans compter l intégration de nouveaux publics, reste très vaste et demande à être reconnu comme un domaine à part entière où l anticipation et l innovation pédagogique ont un rôle à jouer. Des priorités devront être tracées sur ces évolutions et les moyens définis (pôle interne, partenariats ). Gestion de la formation. Parallèlement, une étude a été menée afin de mettre en œuvre une nouvelle application de gestion de la formation bureautique (inscriptions, convocation, attestation ) et pour une mise en production en 2013, l outil actuel étant devenu complètement obsolète. 2 ) Formation technique et générale Formation technique Une quarantaine de jours de formation ont été dispensées en 2012, soit 150 jours/homme. Des formations techniques ont été réalisées dans le domaine de maîtrise de l expertise Windows Server. (soit 60 jours/hommes de formation comprenant les services informatiques des Villes et du Sitiv). Des formations ont été dispensées également dans le cadre de projets (infrastructure PRA, GRC... ). 12

13 Formation générale Les formations générales ( 80 j/h) ont représenté un puissant axe d action cette année avec : 1 ) 4 journées de formation sur le fonctionnement en mode projet qui a concerné l ensemble de l équipe du SITIV. 2 ) de nombreuses formations ont été suivies en professionnalisation (marchés publics, gestion de projets, ) et à la formation au poste (gestion de la relation usagers, correspondant Informatique et libertés, préparation et exécution budgétaire, élections ). 3 ) Enfin, un accompagnement personnalisé à une formation universitaire a aussi été accordé. Organisation / Management Projets structurels du Sitiv Intégration des villes et nouveaux statuts Méthode Des travaux d étude et une réflexion a été conduite dès début 2012 afin de construire une méthode pour l intégration des villes de St Chamond et de Corbas. S appuyant sur les premiers travaux réalisés sur l opportunité d intégrer les villes du SIAIC, une approche financière est apparue nécessaire afin de recenser les coûts informatiques des villes dans le fonctionnement actuel, à savoir avec une mission informatique entièrement déléguée pour Corbas et avec une mission informatique gérée en interne complétée par des prestations externes pour St Chamond. Sous l autorité du Président et du Comité syndical, la direction du SITIV a donc proposé et piloté une mission co financée par les trois parties, permettant de recenser les coûts informatiques à partir du modèle budgétaire fourni par le SITIV (ventilation du budget par projet et activité). Un cabinet d AMOA Finances (Novances secteur public) a été missionné et a recensé les coûts à partir des documents comptables et d entretiens réalisés au niveau de chaque ville. Les résultats détaillés et la synthèse ont alors été communiqués au SITIV pour chacune des villes, fin août Il est apparu que ces éléments constatés étaient insuffisants pour une connaissance complète de l intégration. Il nous manquait alors les éléments permettant de se projeter dans un nouveau système. Une deuxième AMOA technique a donc été commanditée nous permettant de mesurer le niveau d informatisation de chaque ville et les investissements informatiques et humains à planifier pour mettre les systèmes d information en convergence avec le mode de fonctionnement des villes du Sitiv. C est le cabinet C4S, spécialiste en conseil dans le domaine des systèmes d information dans le secteur des collectivités territoriales qui a été chargé de cette mission. Cette mission commencée en décembre s est terminée fin janvier Enfin, le cabinet KPMG, spécialiste conseil des collectivités, notamment sur les dossiers de l évaluation des transferts de compétence (CLECT), a été missionné par le Président du Sitiv en fin d année (novembre 2012) afin de vérifier la pertinence de la méthode et d apporter la consolidation générale des coordinations et communications en cours sur les deux projets du Sitiv. C. Gattegno est ainsi intervenu auprès des maires et a réalisé une synthèse dans le cadre d un comité de pilotage, courant décembre. Rapprochement avec les villes et construction d un calendrier Parallèlement, les élus et les directions des villes et du Sitiv se sont rencontrés à plusieurs reprises afin de fixer des objectifs et des calendriers communs. Pour St Chamond, les souhaits étaient d intégrer au plus tôt sans avoir mesuré au départ les difficultés de mise en convergence. Pour Corbas, l intégration ne pouvait intervenir avant le 1 er janvier Des points réguliers ont aussi été assurés avec le cabinet Novances. La mission d AMOA réalisée par le Sitiv pour l évolution du système Finances de la ville de Corbas a favorisé cette démarche de convergence 13

14 et a rapproché aussi les équipes. Une demande de même nature est aussi effectuée par la ville de St Chamond. Projet immobilier Depuis plusieurs années, des travaux immobiliers sur le bâtiment du SITIV étaient reportés. Les difficultés liées à des infiltrations d eaux, à la dégradation des ouvrants, aux difficultés de gestion des espaces extérieurs se multipliant, une recherche d hypothèses d évolution immobilière a été engagée. En septembre, l idée d approfondir deux scenarii étaient validée : d une part, la rénovation des locaux actuels, d autre part, l acquisition d un plateau de l immeuble situé Bd Ambroise Croizat. Ainsi, un diagnostic immobilier et un projet de rénovation étaient commandés au cabinet d architecte QUAY afin d établir un diagnostic du bâtiment et parallèlement de chiffrer et esquisser un projet de rénovation. Les éléments de cette étude ont pu être communiqués aux Directions des villes avant la fin de l année. Le diagnostic affichait clairement que le bâtiment actuel présentait des risques importants pour la sécurité des personnes et que des travaux doivent être rapidement engagés pour consolider la structure. L année 2012 se concluait par l adoption de deux délibérations de principe : 1 ) une sur la poursuite du projet d intégration des villes de Corbas et St Chamond et 2 ) l autre sur l autorisation d étudier les différents scénarii d investissement immobilier pour le SITIV. Organisation et mise en œuvre des moyens Pour permettre le bon déroulement des projets structurels, un renforcement des ressources du Sitiv était autorisé avec le recrutement d une chargée de mission nécessaire au suivi opérationnel des deux projets et afin de réfléchir aux modèles financiers futurs, avec prise d effet au 1 er janvier Remplacement de deux agents pour congés parentaux (Action sociale et pôle ressources). Le processus d évaluation des agents de proximité a été validé avec les directions générales. Enfin, en termes de qualité sociétale, le Sitiv a été amené à étudier à la mise en place d un volet de participation au système de complémentaire santé et prévoyance pour ses agents. (Adhésion à l initiative lancée par le Centre de gestion par voie de convention avant d opter pour un choix). 14

15 III-II Les impacts budgétaires Deux grands types de dépenses peuvent être commentés, d une part les frais de fonctionnement informatique et les frais généraux (toutes sections confondues) et d autre part les réalisations relatives aux projets informatiques. Fonctionnement informatique et frais généraux (fonctionnement et investissement) En 2 012, Au niveau des coûts de fonctionnement informatique ( ), la baisse (- 19,60%) s explique pour 2 raisons : 1 d une part, en raison d un différé important de facture de maintenance et surtout de frais de communication (dont pénalités Complétel) et d autre part, l appel à des AMOA importantes en 2011 (GRC, PRA ). Au niveau des dépenses de personnel ( ), la hausse des dépenses 6,19 % est principalement due aux effets des recrutements 2011 (2 emplois mutualisés dont un neutre pour la formation bureautique et 2 emplois personnalisés). Ces recrutements intervenus en cours d année ont connu leur plein effet en A noter la poursuite des recrutements des emplois temporaires en 2012 (congés maternité et parentaux). Au niveau des autres dépenses ( ), on peut noter une nette hausse (environ 20 %) de ces dépenses, liés principalement aux projets structurels (diagnostic immobilier, AMOA financière pour intégration des villes, AMOA KPMG ) et certaines dépenses courantes (chauffage, électricité, transport ). Investissement informatique L ensemble des investissements informatiques s élève à en Système d information et évolution de l infrastructure Au niveau du système d information, on remarque une pause sur les applications métier mais a contrario la mise en œuvre de domaine expérimental tel que le portail citoyen. Au niveau des infrastructures, - les équipements au Sitiv : renouvellement récurrent pour Parc micro-informatique contre ) Budget en nette baisse Autre équipement spécifique : serveur et matériel pour Vaulx ( ). 15

16 3. Présentation du Compte Administratif 2012 Présentation Compte Administratif

17 COMPTE ADMINISTRATIF 2012 Structure de la section de fonctionnement DEPENSES % Evol. Dép. Réalisé Réalisé 2011/2012 Charges de personnel ,70% Charges à caractère général ,39% Intérêts de la dette et autres charges fin ,40% Autres charges de gestion courante ,84% Charges exceptionnelles Total dépenses réelles ,13% Autofinancement / amortissement / ICNE ,57% TOTAL ,26% Dépenses de fonctionnement % 3% 15% 63% Charges de personnel Charges à caractère général Intérêts de la dette et autres charges fin. Autres charges de gestion courante Autofinancement / amortissement / ICNE RECETTES % Evol. Rec Réalisé Réalisé 2011/2012 Excédent de fonctionnement reporté Produits des services,domaines,ventes ,50% Contributions fiscalisées Participations communales + subv E-J Autres produits de gestion courante Produits exceptionnels ,91% Indemnitésde sinistres Atténuations de charges ,84% Mouvements d'ordre TOTAL (hors excédent de fonctionnement) ,54% TOTAL ,15% 17

18 COMPTE ADMINISTRATIF 2012 Structure de la section d'investissement DEPENSES Pourcentage Réalisé Réalisé 2011/ 2012 Evolution infrastructure ,24% Infrastructure réseaux Système windows server Equipement micros Equipement mutualisé Evol.système d'information (SI) ,59% Gestion des ressources humaines Gestion financière nouveaux systèmes Action sociale Santé (médecine travail, vaccinations) Elections Mise en place portail Intranet et dévpt villes Portail citoyen Dématérialisation Outils messagerie et réseaux Divers Gestion de parc (micros) ,30% Equipement villes Aménagement locaux +autre équipt Total acquisitions ,12% Remboursement emprunts ,25% Mouvement d'ordre Reprise sur FCTVA résultat d'invest reporté TOTAL ,34% Dépenses d'investissement % Total acquisitions 84% Remboursement emprunts RECETTES Pourcentage Réalisé Réalisé 2011/ 2012 Fonds compensation TVA ,50% Emprunt Immobilistions Excédent fct capitalisé Amortisst ,35% Résultat d'nvestissement reporté ,52% TOTAL ,59% Recettes d'investissement % 5% 19% 0% Fonds compensation TVA Emprunt Immobilistions Excédent fct capitalisé Amortisst 32% Résultat d'nvestissement reporté 18

19 SITIV Evolution des dépenses de 2006 à 2012 DEPENSES DETTE Dette informatique Bâtiments INFORMATIQUE Acquisition informat Fonctionnement Formation bureautique Form +assist log.amoa Maintenance PERSONNEL AUTRES DEPENSES TOTAL DEP. REELLES Autofinanct/amortist Cession de biens Reprise sur FCTVA Total général DETTE Acquisition informat. Fonctionnement Formation bureautique Form +assist log.amoa Maintenance PERSONNEL AUTRES DEPENSES 19

20 4. Annexes : éléments sur l évolution de l activité du SITIV BUDGETS REALISES 2011 / 2012 Par type d activité 1. Budget global Dépenses générales Dette Evolution de l infrastructure Evolution du système d information Assistance système d information Formation bureautique Formation Webmail Etude Télécommunications Informatique autres dépenses Maintenance informatique Parc micro Personnel Formation technique Elus Travaux TOTAL Partie personnalisée pour la collectivité (Givors) Personnel Evolution Système Information TOTAL Partie personnalisée pour la collectivité (Grigny) Personnel Evolution Système Information TOTAL

21 4. Partie personnalisée pour la collectivité (Pierre Bénite) Personnel Assistance Système Information TOTAL Partie personnalisée pour la collectivité (Rive de Gier) Personnel TOTAL Partie personnalisée pour la collectivité (Vaulx en Velin) Evolution de l infrastructure Evolution des systèmes d information Maintenance informatique Assistance SI Parc micro Personnel TOTAL Partie personnalisée pour la collectivité (Vénissieux) Evolution de l infrastructure Evolution des systèmes d info Maintenance informatique Parc micro Personnel TOTAL Evolution des principales opérations Principales opérations Titres comptables émis Bulletins de salaire édités

Systèmes et réseaux d information et de communication

Systèmes et réseaux d information et de communication 233 DIRECTEUR DES SYSTÈMES ET RÉSEAUX D INFORMATION ET DE COMMUNICATION Code : SIC01A Responsable des systèmes et réseaux d information FPESIC01 Il conduit la mise en œuvre des orientations stratégiques

Plus en détail

Yourcegid Secteur Public Finances : Une réponse globale aux nouveaux enjeux de la fonction publique. Collectivités. Finances

Yourcegid Secteur Public Finances : Une réponse globale aux nouveaux enjeux de la fonction publique. Collectivités. Finances Yourcegid Secteur Public Finances : Une réponse globale aux nouveaux enjeux de la fonction publique Collectivités Finances Parce que votre organisation est unique, parce que vos besoins sont propres à

Plus en détail

Fiche de poste. Identification du poste : Etudes et Projets (SEP)

Fiche de poste. Identification du poste : Etudes et Projets (SEP) Fiche de poste Identification du poste : Intitulé : Chef de projets Applicatifs Affectation : Service Etudes et Projets Cadre d emploi : Ingénieur territorial Rattachement hiérarchique : Chef du service

Plus en détail

Amiens Métropole. Étude de cadrage de l évolution du SIRH et du SIF. Restitution des travaux et propositions d orientation.

Amiens Métropole. Étude de cadrage de l évolution du SIRH et du SIF. Restitution des travaux et propositions d orientation. Extrait du document remis à la DG Amiens Métropole Étude de cadrage de l évolution du SIRH et du SIF Restitution des travaux et propositions d orientation 8 juin 2007 Sommaire 1.Existant et attentes SI

Plus en détail

Association ESSONNE CADRES

Association ESSONNE CADRES Association ESSONNE CADRES 10 avenue du Noyer Lambert - 91300 MASSY : 01 60 12 01 45 Email : competences91@essonnecadres.org Site web : www.essonnecadres.org Besoin d un Professionnel pour une situation

Plus en détail

RESSOURCES HUMAINES. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain.

RESSOURCES HUMAINES. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain. Solutions de gestion RESSOURCES HUMAINES Parce que votre entreprise est unique, parce que

Plus en détail

PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE

PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE Référentiel de certification du Baccalauréat professionnel GESTION ADMINISTRATION PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE 1 Le référentiel de certification du Baccalauréat GESTION ADMINISTRATION Architecture

Plus en détail

Plan Pluriannuel d Investissement Informatique. Bureau municipal du 15 février 2016

Plan Pluriannuel d Investissement Informatique. Bureau municipal du 15 février 2016 Plan Pluriannuel d Investissement Informatique Sommaire I Introduction II Synthèse de l audit de l infrastructure III Proposition de PPI Page 2 I. Introduction A. Etat des lieux du système d'information

Plus en détail

Guichet unique : Aperçu des nouvelles technologies au service du Citoyen (particulier et entreprise)

Guichet unique : Aperçu des nouvelles technologies au service du Citoyen (particulier et entreprise) Guichet unique : Aperçu des nouvelles technologies au service du Citoyen (particulier et entreprise) Développer la communication et le travail collaboratif pour mieux servir le citoyen Thomas Coustenoble

Plus en détail

Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours

Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours Neuf pôles d activité La majorité des assistantes ont des activités couvrant ces différents pôles, à des niveaux différents, à l exception

Plus en détail

Simpl Cité LA SOLUTION DE GESTION ADMINISTRATIVE COMPLÈTE ET FACILE À UTILISER POUR LES PETITES ET MOYENNES COLLECTIVITÉS.

Simpl Cité LA SOLUTION DE GESTION ADMINISTRATIVE COMPLÈTE ET FACILE À UTILISER POUR LES PETITES ET MOYENNES COLLECTIVITÉS. Dans la période actuelle, sous l impulsion des nouvelles lois et pour accomplir leurs nouvelles missions, notamment dans le cadre de la décentralisation, les collectivités territoriales font face à un

Plus en détail

5 Clefs pour basculer dans le monde du SaaS

5 Clefs pour basculer dans le monde du SaaS 5 Clefs pour basculer dans le monde du SaaS Philippe Nicard, Directeur Opérations SaaS et Support Julien Galtier, Senior Manager consulting SIRH, ACT-ON Agenda L origine du SaaS Vers une démarche SaaS

Plus en détail

Choisissez un pôle d activité ou un profil et cliquez

Choisissez un pôle d activité ou un profil et cliquez Organisation et planification des activités du service Gestion des ressources matérielles Gestion et coordination des informations Relations professionnelles Rédaction et mise en forme de documents professionnels

Plus en détail

BTS Assistant de manager(s) LES FINALITES PROFESSIONNELLES

BTS Assistant de manager(s) LES FINALITES PROFESSIONNELLES BTS Assistant de manager(s) LES FINALITES PROFESSIONNELLES 1 FINALITÉ 1 Soutien à la communication et aux relations internes et externes L assistant facilite la communication à tous les niveaux (interpersonnel,

Plus en détail

PACK ON DEMAND. Solution SaaS pour PME

PACK ON DEMAND. Solution SaaS pour PME PACK ON DEMAND Solution SaaS pour PME 1 Yourcegid RH Pack On Demand : Solution de gestion de la Paie et des Ressources Humaines, dédiée aux PME, en mode SaaS. Un grand souffle sur les ressources humaines

Plus en détail

Solution myconstruction@augustareeves Descriptif Fonctionnel

Solution myconstruction@augustareeves Descriptif Fonctionnel Solution myconstruction@augustareeves Descriptif Fonctionnel Agenda 1 Introduction 2 Les enjeux métiers 3 La solution fonctionnelle et technique 4 L approche marché 5 Les références 01 Présentation myconstruction@augustareeves.fr

Plus en détail

Atelier n 1 3ème session

Atelier n 1 3ème session Atelier n 1 3ème session Thématique : Mobilité Interne Synthèse Relevé de discussion 30 janv 2012 Ressources Humaines Groupe Co construction GPEC 2012 Retour sur le dispositif Espace Mobilité 2004 2005

Plus en détail

Présentation du projet AB Dématérialisation des Actes Budgétaires. Collectivités

Présentation du projet AB Dématérialisation des Actes Budgétaires. Collectivités Présentation du projet AB Dématérialisation des Actes Budgétaires Collectivités 1. Présentation générale du projet Actes Budgétaires 2. Bilan de l expérimentation de 2011 3. Les changements au sein des

Plus en détail

UE 8 Systèmes d information de gestion Le programme

UE 8 Systèmes d information de gestion Le programme UE 8 Systèmes d information de gestion Le programme Légende : Modifications de l arrêté du 8 mars 2010 Suppressions de l arrêté du 8 mars 2010 Partie inchangée par rapport au programme antérieur Indications

Plus en détail

Systèmes d information

Systèmes d information 11 Systèmes Cette famille rassemble des métiers dont la finalité est de concevoir, développer, exploiter et entretenir des solutions (logicielles et matérielles) répondant aux besoins collectifs et individuels

Plus en détail

OBJECTIF. 2 RESULTATS. 2 INDICATEURS D IMPACT. 2 PRE-REQUIS. 2 ACTIVITES ET LIVRABLES. 2 PLANNING. 6 PRESTATAIRES. 6 PLAFOND DES CONTRIBUTIONS.

OBJECTIF. 2 RESULTATS. 2 INDICATEURS D IMPACT. 2 PRE-REQUIS. 2 ACTIVITES ET LIVRABLES. 2 PLANNING. 6 PRESTATAIRES. 6 PLAFOND DES CONTRIBUTIONS. Programme MOUSSANADA Axe : Système d information Action d assistance à la maîtrise d ouvrage pour l intégration d une solution informatique intégrée métier TERMES DE RÉFÉRENCE OBJECTIF... 2 RESULTATS...

Plus en détail

Chef de projet informatique CHEF DE PROJET INFORMATIQUE

Chef de projet informatique CHEF DE PROJET INFORMATIQUE Direction des Ressources humaines Chef de projet informatique J CHEF DE PROJET INFORMATIQUE Direction : Systèmes d Information Service : Études et développement Pôle : Projet et gestion applicative POSITIONNEMENT

Plus en détail

Service des Systèmes d Informations

Service des Systèmes d Informations Service des Systèmes d Informations Les systèmes d informations représentent les moyens logiciels, matériels, et humains pour permettre aux utilisateurs d'utiliser les ressources informatiques dans le

Plus en détail

MESURE DE L ÉNERGIE ET DES FLUIDES

MESURE DE L ÉNERGIE ET DES FLUIDES MESURE DE L ÉNERGIE ET DES FLUIDES MESURER EN CONTINU TOUTES VOS CONSOMMATIONS D ÉNERGIE ET DE FLUIDES POUR PERMETTRE UNE OPTIMISATION DE VOS PERFORMANCES ENVIRONNEMENTALES Instrumenter vos immeubles à

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Mardi 10 février 2015 : Comité syndical du SYANE

DOSSIER DE PRESSE. Mardi 10 février 2015 : Comité syndical du SYANE Annecy, le 10 février 2015 DOSSIER DE PRESSE Mardi 10 février 2015 : Comité syndical du SYANE Un budget 2015 de 155 M, dont un programme de travaux de 70 M avec le maintien d un haut niveau d investissements

Plus en détail

1. Processus management et stratégie. Retour

1. Processus management et stratégie. Retour Retour Les principales fonctions du Siège social sont définies suivant un ensemble de processus dont la responsabilité est assurée par le Directeur Général de l Association. La mise en œuvre des activités

Plus en détail

Mission Val de Loire 81 rue Colbert BP 4322 37043 TOURS CEDEX 1 Siret 254 503 048 00012. Cahier des charges MAINTENANCE INFORMATIQUE

Mission Val de Loire 81 rue Colbert BP 4322 37043 TOURS CEDEX 1 Siret 254 503 048 00012. Cahier des charges MAINTENANCE INFORMATIQUE Mission Val de Loire 81 rue Colbert BP 4322 37043 TOURS CEDEX 1 Siret 254 503 048 00012 Cahier des charges MAINTENANCE INFORMATIQUE Mai 2013 Table des matières Sommaire 1 Introduction... 3 1.1 Objectifs...

Plus en détail

Vous accompagner à la maîtrise de vos projets SIRH

Vous accompagner à la maîtrise de vos projets SIRH Vous accompagner à la maîtrise de vos projets SIRH I.Vous accompagner au pilotage métier de projet Le pilotage métier est le levier de sécurisation du projet de refonte SIRH. Avec Magn Ulteam, conjuguez

Plus en détail

RESPONSABLE DES RESSOURCES HUMAINES

RESPONSABLE DES RESSOURCES HUMAINES RESPONSABLE DES RESSOURCES HUMAINES FPEGRH01 RESPONSABLE DES RESSOURCES HUMAINES Définir et mettre en œuvre la politique de ressources humaines d une administration ou d un établissement public de l État.

Plus en détail

FRH RESSOURCES HUMAINES

FRH RESSOURCES HUMAINES FRH RESSOURCES HUMAINES 1 Yourcegid Ressources Humaines FRH : Paie et administration du personnel Congés et absences Gestion des talents/gpec : formation, compétences et entretiens Planification, optimisation

Plus en détail

PEGASE. La paie sur mesure pour chacun de vos clients. La suite logicielle de paie spécialement conçue pour les cabinets d expertise comptable.

PEGASE. La paie sur mesure pour chacun de vos clients. La suite logicielle de paie spécialement conçue pour les cabinets d expertise comptable. PEGASE La suite logicielle de paie spécialement conçue pour les cabinets d expertise comptable. La paie sur mesure pour chacun de vos clients Production paie Déclaratif Ressources Humaines Accompagnement

Plus en détail

BP 2015. Les équipements technologiques de l'administration. Mme Calais, Rapporteur de la commission «Finances, administration générale et économie»

BP 2015. Les équipements technologiques de l'administration. Mme Calais, Rapporteur de la commission «Finances, administration générale et économie» Direction Informatique et Réseaux Direction 27DEPARTEMENT DES VOSGES Extrait des délibérations du Conseil général Réunion du 19 janvier 2015 BP 2015 Les équipements technologiques de l'administration Mme

Plus en détail

Prendre la bonne décision, au bon moment, sur le bon sujet, sur la base des meilleures analyses, pour agir sur le bon indicateur.

Prendre la bonne décision, au bon moment, sur le bon sujet, sur la base des meilleures analyses, pour agir sur le bon indicateur. 2 Toute entreprise dispose d un capital informationnel qui, s il est efficacement géré, contribue à sa valeur et à sa performance. La société RHeport, propose une solution logicielle : RH&View, innovante,

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE. Un secrétariat général, trois directions, un service et trois missions lui sont directement rattachés.

REPUBLIQUE FRANCAISE. Un secrétariat général, trois directions, un service et trois missions lui sont directement rattachés. REPUBLIQUE FRANCAISE Décision n 2014.0019/DP/SG du 30 avril 2014 du président de la Haute Autorité de santé portant organisation générale des services de la Haute Autorité de santé Le président de la Haute

Plus en détail

7 INNOVATIONS QUI TRANSFORMENT LES SERVICES PAIE ET RH

7 INNOVATIONS QUI TRANSFORMENT LES SERVICES PAIE ET RH 7 INNOVATIONS QUI TRANSFORMENT LES SERVICES PAIE ET RH LES 7 INNOVATIONS QUI TRANSFORMENT LES RH C est en 1970 qu apparurent les premiers logiciels destinés au monde des ressources humaines et plus particulièrement

Plus en détail

La finalité de cet appel à projet est de favoriser la fluidité des parcours en augmentant la capacité d accompagnement de ce type de mesures.

La finalité de cet appel à projet est de favoriser la fluidité des parcours en augmentant la capacité d accompagnement de ce type de mesures. Cahier des charges de l appel à projet lancé par le Conseil général pour la création de 0 places de PEAD (placement éducatif à domicile) dans le département du Finistère I - identification des besoins

Plus en détail

Contact. entreprise. Appsfinity Gmbh Neuhofstrasse 3a CH 6340 Baar (ZG)

Contact. entreprise. Appsfinity Gmbh Neuhofstrasse 3a CH 6340 Baar (ZG) Contact entreprise. Appsfinity Gmbh Neuhofstrasse 3a CH 6340 Baar (ZG) Tel: +41 415 520 504 Email: sales@onlogis.com Visibilité et controle sur vos opérations, n importe où et à tout moment... Onlogis

Plus en détail

Etat des lieux et enjeux actuels des SIRH dans les collectivités territoriales

Etat des lieux et enjeux actuels des SIRH dans les collectivités territoriales Etat des lieux et enjeux actuels des SIRH dans les collectivités territoriales Présentation des résultats de l enquête menée par Ineum Consulting sur les SIRH Collectivités Territoriales Paris, 30 mars

Plus en détail

CONTRAT D ADHÉSION. FAC FOR PRO PARIS Tous droits réservés

CONTRAT D ADHÉSION. FAC FOR PRO PARIS Tous droits réservés CONTRAT D ADHÉSION CONTRAT ENTRE FAC FOR PRO PARIS ET L ÉTUDIANT Article 1. Dispositions générales Le présent contrat, ci-après dénommé «le contrat» constitue l accord régissant pendant sa durée, les relations

Plus en détail

La conduite du projet de dématérialisation dans les EPS

La conduite du projet de dématérialisation dans les EPS La conduite du projet de dématérialisation dans les EPS Objet de la présente fiche La fiche vise à présenter le contexte organisationnel et informatique de la conduite d un projet de dématérialisation

Plus en détail

Système d Information du CNRST - SIC -

Système d Information du CNRST - SIC - 1 Contre National pour la Recherche Scientifique et Technique Système d Information du CNRST - SIC - Nabil Talhaoui Service système d information talhaoui@cnrst.ma 2 Plan Introduction Projet SIC : Contexte

Plus en détail

Campus TKPF. Centre de compétences. Synthèse du projet

Campus TKPF. Centre de compétences. Synthèse du projet Campus TKPF Centre de compétences Synthèse du projet 1 UN ESPACE D INFORMATION, D ORIENTATION, D ACCOMPAGNEMENT & DE VALORISATION DE SON PARCOURS PROFESSIONNEL UNE INGENIERIE INTEGREE DU SYSTEME FORMATION

Plus en détail

MARCHES PUBLIC DE FORMATION. Dossier de consultation des prestataires de formation

MARCHES PUBLIC DE FORMATION. Dossier de consultation des prestataires de formation MARCHES PUBLIC DE FORMATION Appel d offres selon la procédure adaptée article 30 du code des marchés publics. Dossier de consultation des prestataires de formation Objet du marché : 2 ème semestre 2015

Plus en détail

Cahier des Charges de l étude de définition de l observatoire de l eau de la Martinique

Cahier des Charges de l étude de définition de l observatoire de l eau de la Martinique Cahier des Charges de l étude de définition de l observatoire de l eau de la Martinique I. Présentation générale du contexte : Afin de faciliter aux aménageurs, aux décideurs et au grand public l accès

Plus en détail

Guide pour la réalisation de projets de cyberadministration

Guide pour la réalisation de projets de cyberadministration Comment Guide pour la réalisation de projets de cyberadministration dans les communes Six étapes pour réussir les projets de cyberadministration dans des petites et moyennes communes avec la méthode de

Plus en détail

SIMULER ET CONCEVOIR LE TRAVAIL FUTUR

SIMULER ET CONCEVOIR LE TRAVAIL FUTUR SIMULER ET CONCEVOIR LE TRAVAIL FUTUR Utilisation du logigramme d activité dans un projet informatique WWW.ANACT.FR OUTILS DE SIMULATION : Logigramme d activité Utilisation du logigramme d activité dans

Plus en détail

Capitalisez sur vos Ressources Humaines! GMT Edition

Capitalisez sur vos Ressources Humaines! GMT Edition Capitalisez sur vos Ressources Humaines! GMT Edition GMT édition Editeur français de la Solution de Gestion des Ressources Humaines : Adèle RH Création : 2003 Partenaire Sage historique depuis 10 ans Une

Plus en détail

Pilotez et exploitez vos campagnes d'entretiens pour répondre à vos enjeux RH internationaux

Pilotez et exploitez vos campagnes d'entretiens pour répondre à vos enjeux RH internationaux Pilotez et exploitez vos campagnes d'entretiens pour répondre à vos enjeux RH internationaux Mardi 16 octobre ÉVALUER IDENTIFIER DÉVELOPPER PLANIFIER www.talentsoft.com AGENDA Introduction et présentation

Plus en détail

La dématérialisation dans le secteur public local. Réunion Dématérialisation 20 février 2012

La dématérialisation dans le secteur public local. Réunion Dématérialisation 20 février 2012 La dématérialisation dans le secteur public local Réunion Dématérialisation 20 février 2012 La dématérialisation : un plan d action en partenariat Charte nationale partenariale Cadre National d Acceptation

Plus en détail

Consultation pour une mission d expertise comptable. Dossier de consultation

Consultation pour une mission d expertise comptable. Dossier de consultation Consultation pour une mission d expertise comptable Dossier de consultation Cahier des clauses techniques particulières - CCTP octobre 2010 LD/SO/ND Lozère Développement Consultation Experts Comptable

Plus en détail

CBRH. Solutions RH pour PME RESSOURCES HUMAINES

CBRH. Solutions RH pour PME RESSOURCES HUMAINES CBRH Solutions RH pour PME RESSOURCES HUMAINES 1 Yourcegid Ressources Humaines CBRH : Paie et administration du personnel Activité GPEC : Compétences et carrière / Entretien / Formation IDR Contrôle de

Plus en détail

Notre offre Système. systemes@arrabal-is.com

Notre offre Système. systemes@arrabal-is.com systemes@arrabal-is.com Généralités Généralités des systèmes Windows Les systèmes Microsoft sont au cœur du système d information de la majorité des entreprises, si bien qu environ 90% des postes utilisateurs

Plus en détail

ATELIERS «MISE EN ŒUVRE DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL» MARDI 15 ET JEUDI 17 SEPTEMBRE 2015 SYNTHESE

ATELIERS «MISE EN ŒUVRE DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL» MARDI 15 ET JEUDI 17 SEPTEMBRE 2015 SYNTHESE ATELIERS «MISE EN ŒUVRE DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL» MARDI 15 ET JEUDI 17 SEPTEMBRE 2015 SYNTHESE I. PRESENTATION GENERALE DES ATELIERS II. SYNTHESE DE CHAQUE ATELIER (identification des idées fortes)

Plus en détail

TalenTs RessOURCes HUMaInes

TalenTs RessOURCes HUMaInes Talents RESSOURCES HUMAINES 1 Yourcegid Ressources Humaines Talents : Entretiens et suivi de la performance Formation et développement du personnel Référentiels des emplois et des compétences 4 MILLIONS

Plus en détail

Instance Nationale de Concertation CNAF Projet de Transformation de la DSI et des fonctions SG/AC

Instance Nationale de Concertation CNAF Projet de Transformation de la DSI et des fonctions SG/AC Instance Nationale de Concertation CNAF Projet de Transformation de la DSI et des fonctions SG/AC Le 5 Mars 2015 Version de travail Projet Février 2015-1 Ordre du jour Avancement des travaux Rappel du

Plus en détail

Modèle de cahier des charges CRM

Modèle de cahier des charges CRM Modèle de cahier des charges CRM Vous trouverez dans ce modèle de cahier des charges les éléments généralement nécessaires au bon fonctionnement d un projet CRM. Chaque entreprise étant unique, il vous

Plus en détail

PRESENTATION GENERALE DE L INRA...

PRESENTATION GENERALE DE L INRA... Marché à procédure adaptée (MAPA) pour l assistance à maîtrise d ouvrage afin d accompagner l Inra dans la phase de lancement de l instrumentation de ses processus sur le périmètre fonctionnel de la gestion

Plus en détail

Détails et fonctionnalités du logiciel Konosys

Détails et fonctionnalités du logiciel Konosys Détails et fonctionnalités du logiciel Konosys PORTAIL ANONYME SITE WEB ECOLE PORTAIL INSCRIPTION Accès au dossier «Pré-inscription» Créer un compte Entreprise Paiement en ligne Ajout d une offre de stage

Plus en détail

Responsable de la formation continue

Responsable de la formation continue Responsable de la formation continue J1E26 Formation continue orientation et insertion professionnelle - IR Le responsable de la formation continue propose, définit, met en oeuvre et évalue la politique

Plus en détail

Yourcegid Secteur Public Ressources Humaines : une réponse globale aux nouveaux enjeux de la fonction publique. RH - C@rrus

Yourcegid Secteur Public Ressources Humaines : une réponse globale aux nouveaux enjeux de la fonction publique. RH - C@rrus Yourcegid Secteur Public Ressources Humaines : une réponse globale aux nouveaux enjeux de la fonction publique RH - C@rrus Parce que votre organisation est unique, parce que vos besoins sont propres à

Plus en détail

LA GESTION DE LA RECHERCHE : LE RECUEIL DES RÈGLES BUDGÉTAIRES ET COMPTABLES APPLICABLES AUX ACTIVITÉS DE RECHERCHE PUBLIQUE

LA GESTION DE LA RECHERCHE : LE RECUEIL DES RÈGLES BUDGÉTAIRES ET COMPTABLES APPLICABLES AUX ACTIVITÉS DE RECHERCHE PUBLIQUE LA GESTION DE LA RECHERCHE : LE RECUEIL DES RÈGLES BUDGÉTAIRES ET COMPTABLES APPLICABLES AUX ACTIVITÉS DE RECHERCHE PUBLIQUE Journée d études association des agents comptables 15 NOVEMBRE 2012 Amue-2012

Plus en détail

Architecte d infrastructures informatiques

Architecte d infrastructures informatiques Architecte d infrastructures informatiques E1C23 Infrastructures informatiques - IR L architecte d infrastructures informatiques pilote la conception, le déploiement et la mise en oeuvre d'architectures

Plus en détail

Rapport pour la commission permanente du conseil régional

Rapport pour la commission permanente du conseil régional Rapport pour la commission permanente du conseil régional NOVEMBRE 2010 Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional d'ile-de-france EVOLUTIONS DU LOGICIEL FINANCIER CORIOLIS

Plus en détail

TECHNICIEN SYSTEMES-RESEAUX-TELEPHONIE

TECHNICIEN SYSTEMES-RESEAUX-TELEPHONIE Direction des Ressources humaines ADMINISTRATEUR SYSTEMES I TECHNICIEN SYSTEMES-RESEAUX-TELEPHONIE Direction : Systèmes d information Service : Infrastructures POSITIONNEMENT DU POSTE DANS LA STRUCTURE

Plus en détail

«Enrichir l Organisation par les Hommes» CEGID COMPTABILITE

«Enrichir l Organisation par les Hommes» CEGID COMPTABILITE CEGID COMPTABILITE Les 18 et 19 octobre 2012 Formation inter - entreprises (Réponse souhaitée avant le 27 septembre 2012) Cegid business comptabilité est un système d information global, orienté utilisateur,

Plus en détail

Les prestations de group s : le multi-service

Les prestations de group s : le multi-service Une gestion sociale SANS SOUCI Les prestations de group s : le multi-service La gestion externalisée de la paie au travers d un portail sécurisé > Mise en place du dossier, paramétrage, audit paie > Etablissement

Plus en détail

FICHE METIER Responsable de service

FICHE METIER Responsable de service DOCUMENT DE TRAVAIL FICHE METIER Responsable de service METIER RESPONSABLE DE SERVICE Date de création/modification Janvier 2011 Définition du métier En relation et en cohérence avec les objectifs de la

Plus en détail

gestion déléguée des Ressources Humaines

gestion déléguée des Ressources Humaines Audit de conformité Organisation du service paie Traitement de la Paie Formation gestion déléguée des Ressources Humaines La gestion des ressources humaines est une fonction à la fois stratégique et sensible

Plus en détail

[FICHE DE POSTE COMPTABLE ET GESTIONNAIRE DE CARRIERES] 13 mai 2014

[FICHE DE POSTE COMPTABLE ET GESTIONNAIRE DE CARRIERES] 13 mai 2014 FICHE DE POSTE INTITULE DU POSTE Comptable et gestionnaire de carrières CADRE STATUTAIRE Agent titulaire de la Fonction Publique Territoriale Catégorie : B Filière : Administrative Cadre d emploi : Rédacteur

Plus en détail

Sage Paie & RH V18.00

Sage Paie & RH V18.00 Sage Paie & RH V18.00 Une offre parfaitement adaptée à votre entreprise Sage Paie & RH Sage Paie Base Sage Paie Pack et Sage Paie Pack+ Sage Suite RH POUR LES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES Sage Paie

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières

Cahier des Clauses Techniques Particulières Centre de gestion de la Fonction Publique Territoriale du Nord Etude relative à l'archivage électronique et à la Gestion Electronique des Documents Cahier des Clauses Techniques Particulières 1 Table des

Plus en détail

LE BACCALAUREAT PROFESSIONNEL GESTION ADMINISTRATION Janvier 2012 Page 1

LE BACCALAUREAT PROFESSIONNEL GESTION ADMINISTRATION Janvier 2012 Page 1 LE BACCALAUREAT PROFESSIONNEL GESTION ADMINISTRATION Janvier 2012 Page 1 La rénovation de la voie professionnelle, filière du tertiaire administratif a conduit à la création du baccalauréat professionnel

Plus en détail

INGENIEUR SPECIALITE GESTION ET PREVENTION DES RISQUES DIPLOMÉ DE ARTS ET METIERS PARISTECH EN PARTENARIAT AVEC ITII 2 SAVOIES

INGENIEUR SPECIALITE GESTION ET PREVENTION DES RISQUES DIPLOMÉ DE ARTS ET METIERS PARISTECH EN PARTENARIAT AVEC ITII 2 SAVOIES INGENIEUR SPECIALITE GESTION ET PREVENTION DES RISQUES DIPLOMÉ DE ARTS ET METIERS PARISTECH EN PARTENARIAT AVEC ITII 2 SAVOIES RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION ACTIVITE et TACHES

Plus en détail

Licence Gestion des ressources humaines

Licence Gestion des ressources humaines Licence Gestion des ressources humaines Objectif de la formation : La licence en Gestion des Ressources Humaines a pour objectif de former des collaborateurs en gestion des ressources humaines assurant

Plus en détail

Problématique, Constats

Problématique, Constats Problématique, Constats Réactivité de la DSI pour les projets numériques consommateurs Contraintes de temps et de coûts Forte pression des métiers Compétitivité des sociétés externes Décalage de démarrage

Plus en détail

Budget Primitif 2014. Conseil Municipal du 18 décembre 2013. Laurent RICHE, Mairie de KINGERSHEIM

Budget Primitif 2014. Conseil Municipal du 18 décembre 2013. Laurent RICHE, Mairie de KINGERSHEIM Budget Primitif 2014 Conseil Municipal du 18 décembre 2013 Laurent RICHE, Mairie de KINGERSHEIM «Actes» budgétaires Mandat 2008-2014 La préparation budgétaire 2014 clôture l exercice pluriannuel 2008 Début

Plus en détail

UNE GESTION SOCIALE SANS SOUCI

UNE GESTION SOCIALE SANS SOUCI UNE GESTION SOCIALE SANS SOUCI www.groupsfrance.com Les prestations de GROUP S : le multi-service La gestion externalisée de la paie au travers d un portail sécurisé > Mise en place du dossier, paramétrage,

Plus en détail

Les missions de l expert-comptable

Les missions de l expert-comptable Les modalités d exercice de la profession 85 Les missions de l expert-comptable Missions comptables Missions d assurance sur les comptes complets historiques Audit d états financiers contractuel Examen

Plus en détail

Conseil supérieur de la construction et de l efficacité énergétique Règlement intérieur

Conseil supérieur de la construction et de l efficacité énergétique Règlement intérieur Conseil supérieur de la construction et de l efficacité énergétique Règlement intérieur Vu le décret n 2006-672 du 8 juin 2006 relatif à la création, à la composition et au fonctionnement de commissions

Plus en détail

Forum panafricain sur le leadership et le management de l action gouvernementale. Forum des secrétaires généraux de gouvernement

Forum panafricain sur le leadership et le management de l action gouvernementale. Forum des secrétaires généraux de gouvernement Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le développement Fondation pour le Renforcement des Capacités en Afrique (ACBF) Forum panafricain sur le leadership et le management de

Plus en détail

Présente au SCHEMA DIRECTEUR TIC. aux PLANS OPERATIONNELS. Démarche et mise en œuvre. Présentation

Présente au SCHEMA DIRECTEUR TIC. aux PLANS OPERATIONNELS. Démarche et mise en œuvre. Présentation Présente au du SCHEMA DIRECTEUR TIC aux Forum NTIC 2005 PLANS OPERATIONNELS Démarche et mise en œuvre Daniel MEMBRIVES Présentation Cabinet d étude spécialisé dans les interventions autour des Technologies

Plus en détail

Le projet Hélios va t il bouleverser les relations Collectivités / Trésor Public?

Le projet Hélios va t il bouleverser les relations Collectivités / Trésor Public? Le projet Hélios va t il bouleverser les relations Collectivités / Trésor Public? Mardi 12 juin 2007 Saint-Germain Germain-en en -Laye Contexte Pontault-Combault Département : Seine et Marne Population

Plus en détail

Recrutement souhaité le plus tôt possible date limite de candidature : 27 avril 2014

Recrutement souhaité le plus tôt possible date limite de candidature : 27 avril 2014 FICHE DE POSTE Intitulé du poste : Chargé (e) de mission auprès du directeur de l administration générale et des finances «Administration fonctionnelle, cartographies et outils de pilotage» N VISIO poste

Plus en détail

L achat de formation en 3 étapes :

L achat de formation en 3 étapes : L achat de formation en 3 étapes : 1- La définition du besoin de formation L origine du besoin en formation peut avoir 4 sources : Une évolution des choix stratégiques de l entreprise (nouveau métier,

Plus en détail

Responsable de la Gestion Administrative et du Personnel

Responsable de la Gestion Administrative et du Personnel Bachelor Ressources Humaines Programme / Niveau II (Bac+3) Responsable de la Gestion Administrative et du Personnel Métiers / Emplois Collaborateur de direction / Adjoint(e) de direction / Responsable

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur :

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur : COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : D Dernière modification : 30/04/2015 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Responsable d affaires I OBJECTIF PROFESSIONNEL

Plus en détail

REFERENTIEL DE CERTIFICATION

REFERENTIEL DE CERTIFICATION REFERENTIEL DE CERTIFICATION DU TITRE PROFESSIONNEL Assistant(e) Ressources Humaines Niveau III Site : http://www.emploi.gouv.fr REFERENTIEL DE CERTIFICATION D'UNE SPECIALITE DU TITRE PROFESSIONNEL DU

Plus en détail

Les avantages de la solution Soluciteam

Les avantages de la solution Soluciteam Qui sommes nous? Les avantages de la solution Soluciteam Notre offre Nos missions Nos références 1 - QUI SOMMES NOUS? PRESENTATION DE L ENTREPRISE Soluciteam, société de prestations de services informatiques

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA RÉUNION DU 25/11/2014 RÉNOVATION DU BTS COMPTABILITÉ GESTION DES ORGANISATIONS

COMPTE RENDU DE LA RÉUNION DU 25/11/2014 RÉNOVATION DU BTS COMPTABILITÉ GESTION DES ORGANISATIONS COMPTE RENDU DE LA RÉUNION DU 25/11/2014 RÉNOVATION DU BTS COMPTABILITÉ GESTION DES ORGANISATIONS Ce document n a aucune valeur réglementaire et ne se substitue pas aux textes officiels INTRODUCTION La

Plus en détail

CBRH. Solutions RH pour PME RESSOURCES HUMAINES

CBRH. Solutions RH pour PME RESSOURCES HUMAINES CBRH Solutions RH pour PME RESSOURCES HUMAINES 1 Yourcegid Ressources Humaines CBRH : Paie et administration du personnel Activité GPEC : Compétences et carrière / Entretien / Formation IDR Contrôle de

Plus en détail

PORTAIL COLLABORATIF

PORTAIL COLLABORATIF PORTAIL COLLABORATIF DÉCOUVREZ LES SERVICES EN LIGNE DE VOTRE CABINET D EXPERTISE COMPTABLE 1 SERVICE COMPTABILITÉ BOX DOCUMENTAIRE NOS SERVICES EN LIGNE SERVICE SOCIAL SERVICE TABLEAUX DE BORD SERVICE

Plus en détail

Cahier des charges Actions Collectives

Cahier des charges Actions Collectives Ce projet est cofinancé par le Fonds social européen dans le cadre du programme opérationnel national «Emploi et Inclusion» 2014-2020 UNION EUROPEENNE Cahier des charges Actions Collectives Appel à propositions

Plus en détail

Démarche Système Global d Information

Démarche Système Global d Information Démarche Système Global d Information Alain Mayeur Quelle démarche pour le SI? UNR et UNT Espace Numérique de Travail PRES SYSTEME D INFORMATION Ministère LRU Modernisation Innovation Pédagogique Société

Plus en détail

Date : 29/10/2015 Version : v 0.4 IDENTIFICATION DU POSTE. Intégrateur d applications Administrateur d outils A ou contractuel de droit public

Date : 29/10/2015 Version : v 0.4 IDENTIFICATION DU POSTE. Intégrateur d applications Administrateur d outils A ou contractuel de droit public FICHE DE DESCRIPTION DE POSTE DIRECTION DE L INFORMATION LEGALE ET ADMINISTRATIVE TITULAIRE DU POSTE Nom : Prénom : RESPONSABLE HIERARCHIQUE DIRECT Nom : Aziz Prénom : Bénédicte Visa : Visa : Date : 29/10/2015

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ Décret n o 2013-727 du 12 août 2013 portant création, organisation et attributions d un secrétariat général

Plus en détail

Directeur, chargé de la mission dialogue citoyen Mission Dialogue Citoyen Administrateur

Directeur, chargé de la mission dialogue citoyen Mission Dialogue Citoyen Administrateur Annexe 1 Cadre d emploi de recrutement Directeur, chargé de la mission dialogue citoyen Mission Dialogue Citoyen Administrateur Le pôle «politiques publiques et prospective» a en charge l accompagnement

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AU CERTIFICAT D APTITUDE AUX FONCTIONS DE DIRECTEUR D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AU CERTIFICAT D APTITUDE AUX FONCTIONS DE DIRECTEUR D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AU CERTIFICAT D APTITUDE AUX FONCTIONS DE DIRECTEUR D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE

Plus en détail

4 ème réunion PAERPA EHPAD

4 ème réunion PAERPA EHPAD 4 ème réunion PAERPA EHPAD Jeudi 16 avril 2015 14h30 17h Délégation territoriale de Paris 1 Cartographie des EHPAD PAERPA (9-10-19) En attente carte stagiaire géographe 2 Ordre du jour 1. Actions déployées

Plus en détail

CONSEIL GENERAL DE SEINE-ET-MARNE

CONSEIL GENERAL DE SEINE-ET-MARNE 2/04 1 CONSEIL GENERAL DE SEINE-ET-MARNE Séance du 27 Mars 2009 Commission n 2 - Administration Générale et Personnel Commission n 7 - Finances DIRECTION DES SYSTÈMES D'INFORMATION RAPPORT DU PRESIDENT

Plus en détail

Système d'information agile pour les collectivités Collectif

Système d'information agile pour les collectivités Collectif Système d'information agile pour les collectivités Collectif Vision Les collectivités évoluent dans un monde en mouvement : regroupements, changements de compétences, de périmètres, réforme territoriale,

Plus en détail