No 389 (Février 2014) ENSEIGNEMENT SUPERIEUR, EDUCATION, R&D

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "No 389 (Février 2014) ENSEIGNEMENT SUPERIEUR, EDUCATION, R&D"

Transcription

1 Lettre électronique éditée par l'association franco-suédoise pour la Recherche (AFSR) en collaboration avec le Service de Coopération et d'action Culturelle près l'ambassade de France en Suède. Vous pouvez la recevoir par courrier électronique en communiquant votre adresse électronique à l'afsr No 389 (Février 2014) SOMMAIRE * ENSEIGNEMENT SUPERIEUR, EDUCATION, R&D * ENERGIE * ENVIRONNEMENT, CLIMAT * MEDECINE, SANTE * TELECOMMUNICATIONS (TIC) * TRANSPORTS * BREVES * PUBLICATIONS * AUTRES LIENS ENSEIGNEMENT SUPERIEUR, EDUCATION, R&D * Echec de la communalisation du système scolaire. L objectif de la réforme (en 1991) était d effectiviser et d améliorer la qualité de l école. La décentralisation vers les communes, les proviseurs et les enseignants n a pas donné les résultats escomptés. Cf. Rapport de Leif LEWIN (SOU 2014:5) rapporteur désigné par le Gouvernement remis au ministre Jan BJOERKLUND. (Source : Utbildningsdept 10/02 ) * Enquête PISA et système suédois. Le 18/02, le ministre Jan BJOERKLUND a reçu un exemplaire du rapport de l OCDE "PISA 2012: Resources, policies and practices in Sweden". Le rapport résume les conclusions concernant les pays ayant les meilleurs résultats de l enquête PISA (Source : Utbildningsdept 17/02 ) * Ordre et discipline à l école. Metta FJELKNER (ex-présidente du syndicat national des enseignants) pense que la sécurité et le calme dans les classes sont des éléments déterminants à l école. Le Gouvernement l a donc chargée de faire une étude et des propositions pour améliorer l atmosphère dans les classes afin que les élèves puissent se concentrer sur leurs études. (Source : Utbildningsdept 25/02 ) ENERGIE * Utilisation plus efficace de l énergie. Pour atteindre les objectifs d efficacité énergétique de l UE (à savoir 20% en 2020), le

2 Gouvernement propose, entre autres, les mesures suivantes : - un inventaire obligatoire pour les grandes entreprises, tous les quatre ans. Cet inventaire devra contenir des propositions pour économiser l énergie et optimiser son utilisation, - la mesure individuelle dans les nouvelles constructions ou appartements rénovés en ce qui concerne les températures (froid / chaud / eau du robinet) lorsqu il semble rentable d installer un compteur pour visualiser l utilisation d énergie au niveau de l appartement. Mise en application prévue en juin (Source : Näringsdept 6/02 ) * Réseaux de chauffage urbain. Le Gouvernement propose que les nouveaux acteurs présents sur le marché aient le droit de se connecter sur les réseaux de chauffage urbain existants. En même temps, il veut attendre avant de proposer une modification possible des tarifs. (Source : Näringsdept 13/02 ) * WORLD BIOENERGY 2014 (3-5/06, ELMIA, Jönköping, Suède) ENVIRONNEMENT, CLIMAT * Production écologique et consommation. Le Conseil scientifique de recherche FORMAS (agriculture, sciences agronomiques et aménagement du territoire) a lancé un appel d offres portant sur des projets importants pour toute la chaîne alimentaire dans l industrie de la production primaire jusqu à l amélioration des produits -. Les projets peuvent volontiers être transdisciplinaires. - Dotation annuelle, pendant quatre ans : 12 millions SEK ( ). - Dossiers à déposer au plus tard le 18 mars Source : FORMAS < > * Poids de la neige. L Agence suédoise du logement et de la construction (Boverket) et celle de la météo (SMHI) ont décidé de peser la neige reposant sur le sol, ici et là, en Suède. L objectif est de pouvoir prévenir à temps les propriétaires afin d éviter que le toit ne s effondre. (Source : Svt 5/02 ) MEDECINE, SANTE * Renouvellement des cellules nerveuses dans le cerveau adulte. Une étude réalisée par l Université d Uppsala (UU) et l Institut Karolinska (KI) montre que de nouvelles cellules nerveuses peuvent se former, une ou plusieurs fois, dans le striatum (ou neostriatum, ou corps striés), même à l âge adulte. Ces cellules servent pour l apprentissage et le contrôle des mouvements. (Source : Upsala Nya Tidning ; SvD 21/02)

3 TELECOMMUNICATIONS (TIC) * Services téléphoniques. L entreprise suédoise Ericsson a signé un accord portant sur les services téléphoniques avec le plus grand opérateur de téléphones portables du Nigéria et de l Afrique de l Ouest, MTN Nigeria, pendant 5 ans. (Source : NyT / TT 19/02) TRANSPORTS, SECURITE ROUTIERE * Véhicules grande capacité. Selon un groupe de travail de l Académie royale des sciences de l ingénieur (IVA), les organisations actives dans l agriculture et la sylviculture (Skogs- & jordbruket) peuvent diminuer leur utilisation d énergie de 20% d ici (Source : NyT 11/02 ) * Casque de bicyclette. Selon les observations de l Institut suédois des transports (VTI, Statens väg- & transportforskningsinstitut), le pourcentage d utilisateurs dans les groupes spécifiques < Enfants et Adultes > n a pas diminué. Le nombre de cyclistes portant un casque a même augmenté en 2013, et est évalué à 36%, soit 3% de plus que l année précédente. Cependant, la plupart des cyclistes continue de circuler sans en porter. (Source : VTI 26/02 ) BREVES * Nouveaux immigrants et intégration en Suède. Le Gouvernement a soumis une proposition de loi par laquelle un nouvel immigrant ne pourra pas refuser sauf raison valable le travail proposé dans un domaine acceptable. En cas de refus, il/elle pourra perdre ses droits à toute indemnisation visant à faciliter son installation. (Source : Arbetsmarknadsdept 4/02 ) * Réforme structurelle du Conseil des ministres nordiques. A l initiative de la ministre suédoise Ewa BJOERLING, les Gouvernements des pays nordiques se sont mis d accord sur une déclaration relative à la coopération future au sein du Conseil des Ministres (Nordiska Ministerrådet). Le Conseil, qui a 40 ans, doit se moderniser : les activités seront maintenant plus politiques et plus visibles. (Source : Utrikesdept 7/02 ) * Comment cacher le code CVV au dos des cartes bancaires? La Police conseille de mettre du scotch, du tipp-ex ou même de gratter les trois chiffres du code CVV (The Card Verification Value) au dos de la carte bancaire afin de décourager les imposteurs. (Source : NyT 11/02) * Nouveau centre scientifique pour enfants avec focalisation sur le cerveau créateur.

4 Peindre avec les yeux et composer de la musique par la pensée : ces thèmes seront actuels dans le nouveau centre scientifique qui devrait ouvrir au Musée Technique (Tekniska museet) en 2015 à Stockholm. (Source : NyT 18/02 ) * International Press Centre. PUBLICATIONS * Fondation MISTRA Magazine publié pour les 20 ans de la Fondation MISTRA * Secrétariat à la Recherche polaire (revue Polarnytt) (Nr 2, février 2014) * La version suédoise du magazine EXTRAKT (ex-miljöforskning) de FORMAS est disponible sur ou Nr 9 = Nr et la version anglaise SUSTAINABILITY est disponible sur * La lettre de l Agence de l Education supérieure (Universitetskanslersämbetet) Numéro du 12 février (en suédois) ou C43 Numéro du 20 février (en suédois) Numéro du 26 février (en suédois)

5 * La lettre électronique résumant la Recherche en Suède (forskning.se) est disponible sur (numéro du 13/02 sur le thème de l Ethique dans la Recherche) (numéro du 27/02,avec entre autres un article sur la santé psychique des jeunes) * Pour vous abonner à la version anglaise du Bulletin Electronique etech France, il suffit de s inscrire sur etech France is the English version of the biweekly newsletter BE France. Subscriptions are free of charge. (Source : ADIT) AUTRES LIENS - Ecole Royale polytechnique, KTH (Stockholm) - KI (Stockholm) - CTH (Göteborg) - MISTRA (Fondation pour la recherche environnementale stratégique) Lettre électronique disponible sur - SSF (Fondation pour la recherche stratégique) - STINT (Fondation pour l'internationalisation de la recherche) Retrouver les archives... Merci de bien vouloir mentionner vos sources si vous réutilisez ces brèves.

6 AFSR Grev Turegatan 14 (1,5tr) SE Stockholm

No 390. (Mars 2014) ENSEIGNEMENT SUPERIEUR, EDUCATION, R&D

No 390. (Mars 2014) ENSEIGNEMENT SUPERIEUR, EDUCATION, R&D Lettre électronique éditée par l'association franco-suédoise pour la Recherche (AFSR) en collaboration avec le Service de Coopération et d'action Culturelle près l'ambassade de France en Suède. Vous pouvez

Plus en détail

No 386 (Octobre 2013) ANNEE TECHNOLOGIQUE 2013

No 386 (Octobre 2013) ANNEE TECHNOLOGIQUE 2013 Lettre électronique éditée par l'association franco-suédoise pour la Recherche (AFSR) en collaboration avec le Service de Coopération et d'action Culturelle près l'ambassade de France en Suède. Vous pouvez

Plus en détail

Bien utiliser le site energychallenge.be

Bien utiliser le site energychallenge.be Cher participant à l Energy Challenge, Ce manuel a pour but de vous expliquer pas à pas l inscription et l utilisation du site www.energychallenge.be. Ce site vous permet de suivre de près votre consommation

Plus en détail

Utilisation du site www.energychallenge.be

Utilisation du site www.energychallenge.be Cher participant à l Energy Challenge, Ce manuel à pour but de vous expliquer pas à pas l inscription et l utilisation du site www.energychallenge.be. Ce site vous permet de suivre de près votre consommation

Plus en détail

Abonnement à un service de prévision et d alerte météorologiques

Abonnement à un service de prévision et d alerte météorologiques VILLE DE NICE DIRECTION CENTRALE DES LIBERTES PUBLIQUES DE LA SECURITE POLICE MUNICIPALE ET DE LA REGLEMENTATION & DIRECTION DE LA PREVENTION DES RISQUES URBAINS DECOMPOSITION DU PRIX GLOBAL ET FORFAITAIRE

Plus en détail

Coûts Internalisés. Externalisés. A déterminer

Coûts Internalisés. Externalisés. A déterminer 1 Développement, planification urbaine et régionale 0.0 10.0 0.0 0.0 1.1. Plan et stratégie 1.1.1. Stratégie climatique, perspectives énergétiques 1.1.2. Définition et planification de la politique énergie

Plus en détail

Conseil supérieur de la construction et de l efficacité énergétique Règlement intérieur

Conseil supérieur de la construction et de l efficacité énergétique Règlement intérieur Conseil supérieur de la construction et de l efficacité énergétique Règlement intérieur Vu le décret n 2006-672 du 8 juin 2006 relatif à la création, à la composition et au fonctionnement de commissions

Plus en détail

PRESENTATION DES PROJETS LIBRES POUR LE CAMPUS D EXCELLENCE 07

PRESENTATION DES PROJETS LIBRES POUR LE CAMPUS D EXCELLENCE 07 PRESENTATION DES PROJETS LIBRES POUR LE CAMPUS D EXCELLENCE 07 Le Campus d Excellence 07 convoque un concours international libre pour tous qui souhaitent présenter des idées originales non publiées, conformément

Plus en détail

EFFICACITE ENERGETIQUE : PILIER DE LA STRATEGIE NATIONALE

EFFICACITE ENERGETIQUE : PILIER DE LA STRATEGIE NATIONALE EFFICACITE ENERGETIQUE : PILIER DE LA STRATEGIE NATIONALE Présenté par M.Mohammed LISSER Direction de l Electricité et des Energies Renouvelables Division des Energies Renouvelables et de la Maitrise de

Plus en détail

Questionnaire à l intention des intervenants. Invitation à faire des commentaires

Questionnaire à l intention des intervenants. Invitation à faire des commentaires Consultations sur les exigences en matière d efficacité énergétique et de gestion efficace de l eau prévues au codes du bâtiment et de la plomberie du Manitoba Questionnaire à l intention des intervenants

Plus en détail

Présentation de ce document :

Présentation de ce document : Préconisations et propositions Présentation de ce document : La mise en place du nouvel enseignement STI2D en spécialité présente plusieurs difficultés : - Un référentiel de formation modifié contenant

Plus en détail

ANNEXES. à la COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN ET AU CONSEIL

ANNEXES. à la COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN ET AU CONSEIL COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 23.7.2014 COM(2014) 520 final ANNEXES 1 to 3 ANNEXES à la COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN ET AU CONSEIL L'efficacité énergétique: quelle contribution

Plus en détail

Conditions générales d affaires (CGA) Portail clients SanitasNet

Conditions générales d affaires (CGA) Portail clients SanitasNet Conditions générales d affaires (CGA) Portail clients SanitasNet 1 Table des matières Contenu 1. Préambule 3 2. Autorisation d accès 3 3. Accès technique à SanitasNet et identification 3 4. Coûts 4 5.

Plus en détail

Inventaire des fichiers de renseignements personnels détenus par le Musée d art contemporain de Montréal

Inventaire des fichiers de renseignements personnels détenus par le Musée d art contemporain de Montréal La Loi sur l accès aux documents des organismes publics et sur la protection des renseignements personnels exige à tout organisme public d établir et de maintenir à jour un inventaire de ses fichiers de

Plus en détail

Effacement diffus et transition énergétique

Effacement diffus et transition énergétique Effacement diffus et transition énergétique 56 WATT Atelier du 20/03/2014 1 #1 L effacement diffus 2 L effacement diffus >> Principaux enjeux // Sociaux: pour les foyers chauffés électriquement : -le chauffage

Plus en détail

www.ville-joinville-le-pont.fr Le Portail famille mode d emploi du portail

www.ville-joinville-le-pont.fr Le Portail famille mode d emploi du portail www.ville-joinville-le-pont.fr Le Portail famille mode d emploi du portail SOMMAIRE 1 > Bienvenue sur le portail Famille... 4 2 > Comment vous connecter au portail Famille?... 4 3 > Les conditions générales

Plus en détail

ÉCO CONSTRUCTION SUÈDE. CCFS Programme 28/06/2011

ÉCO CONSTRUCTION SUÈDE. CCFS Programme 28/06/2011 2011 ÉCO CONSTRUCTION SUÈDE CCFS Programme 28/06/2011 «Éco construction, éco matériaux et performance énergétique pour les bâtiments de demain». 28 au 29 SEPTEMBRE 2011 Construire autrement le défi constant

Plus en détail

SOMMAIRE BIENVENUE SUR LE COMPTE CITOYEN FAMILLE!... 3 COMMENT VOUS CONNECTER AU COMPTE CITOYEN FAMILLE?... 5

SOMMAIRE BIENVENUE SUR LE COMPTE CITOYEN FAMILLE!... 3 COMMENT VOUS CONNECTER AU COMPTE CITOYEN FAMILLE?... 5 MODE D EMPLOI SOMMAIRE BIENVENUE SUR LE COMPTE CITOYEN FAMILLE!... 3 COMMENT VOUS CONNECTER AU COMPTE CITOYEN FAMILLE?... 5 LES CONDITIONS GENERALES D UTILISATION DU COMPTE CITOYEN FAMILLE... 6 LE COMPTE

Plus en détail

AGENCE NATIONALE POUR LA PROMOTION DE L EMPLOI CONTRIBUTION DE L ANPE A L ATELIER DE CONSULTATION TRIPARTITE SUR LA MESURE DU TRAVAIL DECENT AU NIGER

AGENCE NATIONALE POUR LA PROMOTION DE L EMPLOI CONTRIBUTION DE L ANPE A L ATELIER DE CONSULTATION TRIPARTITE SUR LA MESURE DU TRAVAIL DECENT AU NIGER AGENCE NATIONALE POUR LA PROMOTION DE L EMPLOI CONTRIBUTION DE L ANPE A L ATELIER DE CONSULTATION TRIPARTITE SUR LA MESURE DU TRAVAIL DECENT AU NIGER 09-11 AOUT 2011 27/10/2011 1 27/10/2011 2 Introduction

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 30 MAI 2012 MONTPELLIER. www.veoliaeau.fr

DOSSIER DE PRESSE 30 MAI 2012 MONTPELLIER. www.veoliaeau.fr DOSSIER DE PRESSE 30 MAI 2012 MONTPELLIER www.veoliaeau.fr Sommaire 1. La nouvelle relation client de Veolia Eau page 3 2. Les étapes clés de la relation clientèle en France page 6 3. Les outils de la

Plus en détail

Présentation du site web du Ministère de la Santé : www.beninsante.bj

Présentation du site web du Ministère de la Santé : www.beninsante.bj Présentation du site web du Ministère de la Santé : www.beninsante.bj Eunice PEDRO FANOU Chef Service Informatique Juillet 2012 1 Plan Contexte Quels types d informations Où en sommes nous? Difficultés

Plus en détail

Portail clients SanitasNet. Conditions générales d affaires (CGA) Edition: Juillet 2013

Portail clients SanitasNet. Conditions générales d affaires (CGA) Edition: Juillet 2013 Portail clients SanitasNet Conditions générales d affaires (CGA) Edition: Juillet 2013 Table des matières 1. Préambule....................... 3 2. Autorisation d accès................. 3 3. Accès technique

Plus en détail

Agence Nationale pour le Développement des Energies Renouvelables et de l Efficacité Energétique

Agence Nationale pour le Développement des Energies Renouvelables et de l Efficacité Energétique Agence Nationale pour le Développement des Energies Renouvelables et de l Efficacité Energétique LES ENERGIES RENOUVELABLES ET L EFFICACITE ENERGETIQUE AU CŒUR DE LA STRATEGIE ENERGETIQUE NATIONALE Hajjaji

Plus en détail

REGLEMENT GENERAL DE LA MAISONS DES ASSOCIATIONS ROGER CHANRON

REGLEMENT GENERAL DE LA MAISONS DES ASSOCIATIONS ROGER CHANRON REGLEMENT GENERAL DE LA MAISONS DES ASSOCIATIONS 1) Objet de la Maison des associations La Maison des associations est un lieu de développement et de soutien de la vie associative. Elle doit permettre

Plus en détail

AVANT PROPOS RECOMPENSES

AVANT PROPOS RECOMPENSES Association pour la promotion de la domotique dans l habitat et le tertiaire TROPHEES DU BATIMENT INTELLIGENT AVANT PROPOS DOMOLOR est une Association à compétences multiples regroupant des professionnels

Plus en détail

http://gpr.insa-lyon.fr

http://gpr.insa-lyon.fr 31/ 01/ 2003 DEPARTEMENT GENIE PRODUCTIQUE http://gpr.insa-lyon.fr DEVELOPPEMENT DURABLE : COUVERTURE COGNITIVE DU PRODUIT PEDAGOGIQUE Association pour les Pratiques du Développement Durable (APDD) http://www.agora21.org/apdd

Plus en détail

L OBJECTIF FRANÇAIS POUR LA CONSOMMATION ENERGETIQUE FINALE EN 2020 1

L OBJECTIF FRANÇAIS POUR LA CONSOMMATION ENERGETIQUE FINALE EN 2020 1 L OBJECTIF FRANÇAIS POUR LA CONSOMMATION ENERGETIQUE FINALE EN 2020 1 BERNARD LAPONCHE 25 AVRIL 2012 Le 16 décembre 2011, Madame Nathalie Kosciusko-Morizet, ministre de l écologie, du développement durable,

Plus en détail

Leçon 2. La formation du contrat

Leçon 2. La formation du contrat Objectifs : Connaître les différentes étapes de la formation du contrat de crédit à la consommation. Leçon 2 La formation du contrat Afin de responsabiliser l emprunteur la loi a voulu apporter à ce dernier

Plus en détail

Concepteur ou agence Web pour développer un site Web adaptatif (responsive web design) pour le Répertoire des services en français au Yukon.

Concepteur ou agence Web pour développer un site Web adaptatif (responsive web design) pour le Répertoire des services en français au Yukon. APPEL D OFFRES Concepteur ou agence Web pour développer un site Web adaptatif (responsive web design) pour le Répertoire des services en français au Yukon. Whitehorse, Yukon Date de circulation : 5 décembre

Plus en détail

WORLDWIDE HOSPITALITY SCHOOL AWARDS 2014 5 e édition MEILLEURE REUSSITE PROFESSIONNELLE

WORLDWIDE HOSPITALITY SCHOOL AWARDS 2014 5 e édition MEILLEURE REUSSITE PROFESSIONNELLE WORLDWIDE HOSPITALITY SCHOOL AWARDS 2014 5 e édition MEILLEURE REUSSITE PROFESSIONNELLE Intercontinental Paris Le Grand Hotel 17 Novembre 2014 CRITERES D EVALUATION MEILLEURE REUSSITE PROFESSIONNELLE Ce

Plus en détail

PROCEDURE D INSCRIPTION CFA SCHUMAN

PROCEDURE D INSCRIPTION CFA SCHUMAN PROCEDURE D INSCRIPTION CFA SCHUMAN AVANT L INSCRIPTION AU CFA Le dossier d inscription complet est disponible en téléchargement sur le site Internet du CFA. Ce dossier doit être accompagné de 3 originaux

Plus en détail

Les Rencontres Européennes de Cluj - Transylvanie. 2E3D «eau, énergie, déchets et développement durable» 9, 10, 11 mai 2013

Les Rencontres Européennes de Cluj - Transylvanie. 2E3D «eau, énergie, déchets et développement durable» 9, 10, 11 mai 2013 Les Rencontres Européennes de Cluj - Transylvanie 2E3D «eau, énergie, déchets et développement durable» 9, 10, 11 mai 2013 Cluj-Napoca / Transylvanie http://www.institutfrancais-roumanie.com Appel à contribution

Plus en détail

Le Contrat de Performance Energétique

Le Contrat de Performance Energétique Le Contrat de Performance Energétique 1. Proposition de valeur de Schneider Le contrat de Performance Energétique Le modèle économique Le processus Le financement 2. Les Engagements de Schneider Electric

Plus en détail

Communiquer au moyen d une messagerie électronique.

Communiquer au moyen d une messagerie électronique. 5 Communiquer au moyen d une messagerie électronique. Rappel du texte de référence : Notions techniques liées aux items de ce domaine: Dans le cadre d une correspondance authentique, l élève doit être

Plus en détail

QUELQUES CHIFFFRES. 31 millions de logements dont 7,5 millions de logements en copropriété. (Dont 40 % gérés par l UNIS)

QUELQUES CHIFFFRES. 31 millions de logements dont 7,5 millions de logements en copropriété. (Dont 40 % gérés par l UNIS) QUELQUES CHIFFFRES 31 millions de logements dont 7,5 millions de logements en copropriété. (Dont 40 % gérés par l UNIS) 26 millions de résidences principales 3 millions de résidences secondaires 2 millions

Plus en détail

Le secteur du bâtiment consomme. Le Grenelle et le secteur du bâtiment. La réglementation thermique. Bulletin d information de l ANCC J N 81 11

Le secteur du bâtiment consomme. Le Grenelle et le secteur du bâtiment. La réglementation thermique. Bulletin d information de l ANCC J N 81 11 Le Grenelle et le secteur du bâtiment Le secteur du bâtiment consomme plus de 40 % de l énergie finale et contribue pour près du quart aux émissions annuelles de gaz à effet de serre, ce qui le place en

Plus en détail

Rencontre OCEN Grands consommateurs 18 avril 2013 Démarche energo pour une utilisation rationnelle de l énergie. Joël Lazarus

Rencontre OCEN Grands consommateurs 18 avril 2013 Démarche energo pour une utilisation rationnelle de l énergie. Joël Lazarus Rencontre OCEN Grands consommateurs 18 avril 2013 Démarche energo pour une utilisation rationnelle de l énergie Joël Lazarus L association energo Les grandes lignes Association des institutions publiques

Plus en détail

Présentation de BPCE sur la finance durable

Présentation de BPCE sur la finance durable Présentation de BPCE sur la finance durable Identité générale 2eme Groupe bancaire en France à assise coopérative: 37 millions de clients 8 200 agences bancaires 7,7 millions de sociétaires 127 000 collaborateurs

Plus en détail

Vers un nouveau modèle de société

Vers un nouveau modèle de société Vers un nouveau modèle de société Qu est-ce que la transition énergétique? L énergie est partout dans notre vie quotidienne : pour chauffer nos logements, pour faire fonctionner nos équipements, pour faire

Plus en détail

télégestion audit sens-e SIMPLIFIER LA GESTION DE VOS ÉNERGIES SOLUTIONS D EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE

télégestion audit sens-e SIMPLIFIER LA GESTION DE VOS ÉNERGIES SOLUTIONS D EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE télégestion SIMPLIFIER LA GESTION DE VOS ÉNERGIES audit sens-e SOLUTIONS D EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE SOLUTIONS D EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE La télégestion, clé d une stratégie énergétique de pointe En tant que

Plus en détail

Définir un Programme opérationnel multi-fonds pour la rénovation énergétiquement efficiente des bâtiments

Définir un Programme opérationnel multi-fonds pour la rénovation énergétiquement efficiente des bâtiments Fonds structurels 2014-2020 Guide pratique Définir un Programme opérationnel multi-fonds pour la rénovation énergétiquement efficiente des bâtiments Vous définissez à l heure actuelle les Programmes opérationnels

Plus en détail

ORGANISATION DES SERVICES DE LA COMMISSION

ORGANISATION DES SERVICES DE LA COMMISSION UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE ---------- La Commission ORGANISATION DES SERVICES DE LA COMMISSION I. PRESIDENCE Le Président de la Commission : dirige et coordonne le fonctionnement des

Plus en détail

PRELEVEMENT SEPA : LES BON REFLEXES

PRELEVEMENT SEPA : LES BON REFLEXES PRELEVEMENT SEPA : LES BON REFLEXES La réforme européenne sur les prélèvements (Règlement SEPA, pour Single Euro Payments Area) entre en vigueur dans quelques mois (1er août 2014). Ce nouveau système de

Plus en détail

Appel à projets. Promotion de l agriculture familiale en Afrique de l Ouest

Appel à projets. Promotion de l agriculture familiale en Afrique de l Ouest Appel à projets 2010 Promotion de l agriculture familiale en Afrique de l Ouest Un programme conjoint entre la Fondation de France et le Comité français pour la solidarité internationale (CFSI) Date limite

Plus en détail

Financement participatif/crowdfunding pour les projets environnementaux Appel à projets

Financement participatif/crowdfunding pour les projets environnementaux Appel à projets Financement participatif/crowdfunding pour les projets environnementaux Appel à projets septembre 2014 Financer vos projets? C est possible grâce au crowdfunding! De plus en plus, le financement participatif

Plus en détail

Site et Espaces, Junior-Entreprise en Aménagement et Urbanisme

Site et Espaces, Junior-Entreprise en Aménagement et Urbanisme Site et Espaces, Junior-Entreprise en Aménagement et Urbanisme L association existe depuis 1999. Son bureau et son Conseil d Administration sont composés de membre bénévoles, et sont renouvelés chaque

Plus en détail

7 rue Huyghens 75014 PARIS Tel : 01 43 20 32 64 - Télécopie: 01 43 20 99 79 Mél : Ce.0750689s@ac-paris.fr / Site : www.paul-bert.

7 rue Huyghens 75014 PARIS Tel : 01 43 20 32 64 - Télécopie: 01 43 20 99 79 Mél : Ce.0750689s@ac-paris.fr / Site : www.paul-bert. DOSSIER DE RÉINSCRIPTION RENTRÉE 2015 NOM :.PRENOM : CLASSE (cette année) :.. LES DOCUMENTS SUIVANTS SONT À REMETTRE AU PROFESSEUR PRINCIPAL LE 10 JUIN 2015 AU PLUS TARD ou au secrétariat scolaire après

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION DU PORTAIL FAMILLE S E J. Mairie/SEJE/CG 1 Guide d utilisation du portail famille

GUIDE D UTILISATION DU PORTAIL FAMILLE S E J. Mairie/SEJE/CG 1 Guide d utilisation du portail famille GUIDE D UTILISATION DU PORTAIL FAMILLE S E J E Mairie/SEJE/CG 1 Guide d utilisation du portail famille Accueil Mon compte Mes enfants Relevé de compte Boite de réception Liste des demandes Deconnexion

Plus en détail

COGEN CHALLENGE CAMPAGNE D INFORMATION SUR LA PETITE COGENERATION. Bulletin d information N 7 (octobre 2006)

COGEN CHALLENGE CAMPAGNE D INFORMATION SUR LA PETITE COGENERATION. Bulletin d information N 7 (octobre 2006) COGEN CHALLENGE CAMPAGNE D INFORMATION SUR LA PETITE COGENERATION Bulletin d information N 7 (octobre 2006) Bonne lecture! Votre équipe de Cogen Challenge TABLE DES MATIERES Introduction Le baromètre de

Plus en détail

vos envois Direct Mail définition & exemples

vos envois Direct Mail définition & exemples vos envois Direct Mail définition & exemples le Direct Mail, un outil efficace à un tarifavantageux... Un outil efficace, c est prouvé Vous avez décidé d utiliser le Direct Mail comme média de communication.

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE POUR LES RESPONSABLES D EMBALLAGES

GUIDE PRATIQUE POUR LES RESPONSABLES D EMBALLAGES GUIDE PRATIQUE POUR LES RESPONSABLES D EMBALLAGES Sommaire Introduction : la loi 2 1. votre entreprise est-elle concernée? 3 3 types de responsables d emballages 2. les obligations des entreprises 4 Le

Plus en détail

Présentation d'exemples de stratégies et d'actions de développement durable. Exemple de la maîtrise de l'énergie dans l'habitat social collectif

Présentation d'exemples de stratégies et d'actions de développement durable. Exemple de la maîtrise de l'énergie dans l'habitat social collectif Présentation d'exemples de stratégies et d'actions de développement durable Exemple de la maîtrise de l'énergie dans l'habitat social collectif Martina KOST Ingénieur Conseil B4E 64 boulevard Pasteur,

Plus en détail

Plateforme AnaXagora. Guide d utilisation

Plateforme AnaXagora. Guide d utilisation Table des matières 1. PRESENTATION DE LA PLATE-FORME D APPRENTISSAGE ANAXAGORA... 3 2. ARCHITECTURE FONCTIONNELLE... 4 3. L APPRENTISSAGE... 5 3.1. L ESPACE DE TRAVAIL... 5 3.1.1. Le calendrier... 5 4.

Plus en détail

LA GESTION DE LA SECURITE ROUTIERE AU BENIN. Nestor VITODEGNI nesvito@yahoo.fr

LA GESTION DE LA SECURITE ROUTIERE AU BENIN. Nestor VITODEGNI nesvito@yahoo.fr LA GESTION DE LA SECURITE ROUTIERE AU BENIN Nestor VITODEGNI nesvito@yahoo.fr Pays de l Afrique de l Ouest limité par : l Océan Atlantique au sud le Nigeria à l Est le Togo à l Ouest le Niger au Nord Est

Plus en détail

Évolution des STI. (ne sont pas prisent en compte dans cette étude les séries ARTS APPLIQUEES, HOTELLERIE, MUSIQUE)

Évolution des STI. (ne sont pas prisent en compte dans cette étude les séries ARTS APPLIQUEES, HOTELLERIE, MUSIQUE) Évolution des STI (ne sont pas prisent en compte dans cette étude les séries ARTS APPLIQUEES, HOTELLERIE, MUSIQUE) Source des chiffres : CEREQ SPC Lyon Évolution du nombre d élève en STI (France) 1/2 6

Plus en détail

Évaluations statistiques

Évaluations statistiques 1 / 20 Évaluations statistiques Statistiques annuelles 2010, analyses pour l'ensemble de la Suisse Informations et formulaires de demande: www.leprogrammebatiments.ch 2 / 20 18.03.2011 Centre national

Plus en détail

KDJHU HQHUJ\ DFFqV GLVWDQW tebis

KDJHU HQHUJ\ DFFqV GLVWDQW tebis tebis SOMMAIRE SOMMAIRE Page 1. INTRODUCTION... 2 1.1 OBJET DU DOCUMENT... 2 1.2 PRELIMINAIRES... 2 2.... 3 2.1 CONNEXION AU PORTAIL HAGER-ENERGY.COM... 3 2.2 CREATION D'UN COMPTE PERSONNEL... 4 2.3 CREATION

Plus en détail

Campagne Display Enquête sur l état des lieux de l affichage des performances énergétiques des bâtiments publics en France

Campagne Display Enquête sur l état des lieux de l affichage des performances énergétiques des bâtiments publics en France Campagne Display Enquête sur l état des lieux de l affichage des performances énergétiques des bâtiments publics en France 0 Enquête réalisée par Energie-Cités Peter Schilken Ian Tuner Pierre Escolar Graziella

Plus en détail

GREENETHE Entreprend et Innove. 16 Octobre 2012

GREENETHE Entreprend et Innove. 16 Octobre 2012 GREENETHE Entreprend et Innove 16 Octobre 2012 Greenethe SAS au capital de 80 k, née durant l été 2011 Basée près de Grenoble, avec sa production au sud de Lyon Conçoit, fabrique et commercialise des solutions

Plus en détail

DEMANDE DE CONTRAT Notice d utilisation

DEMANDE DE CONTRAT Notice d utilisation SERVICE DE DISTRIBUTION DE L EAU POTABLE Tarnos Boucau Ondres Saint Martin de Seignanx DEMANDE DE CONTRAT Notice d utilisation Remplir les deux exemplaires en complétant les informations demandées Choisissez

Plus en détail

lifelong-learning.lu, la formation tout au long de la vie Services aux offreurs de formation - Tarifs d adhésion

lifelong-learning.lu, la formation tout au long de la vie Services aux offreurs de formation - Tarifs d adhésion Version 1/2015 - Page 1 sur 6 Services aux offreurs de formation - Tarifs d adhésion Packages «Offreurs de formation» Formations Appels d offres Portrait 1 Présentation de votre organisme sur le portail

Plus en détail

Guide du participant. Programme de rénovations écoénergétiques. Marchés Affaires et grandes entreprises

Guide du participant. Programme de rénovations écoénergétiques. Marchés Affaires et grandes entreprises Guide du participant Programme de rénovations écoénergétiques Marchés Affaires et entreprises Le bleu est efficace Dans le cadre de son Plan global en efficacité énergétique, Gaz Métro offre à sa clientèle

Plus en détail

Disciplines Langue maternelle Science et technologie. À la fin des activités, l élève sera capable de :

Disciplines Langue maternelle Science et technologie. À la fin des activités, l élève sera capable de : F iche pédagogique Les OGM dans le domaine de l agriculture Niveaux visés Secondaire 1er cycle 2e cycle Disciplines Langue maternelle Science et technologie Objectifs pédagogiques Disciplines de formation

Plus en détail

Formulaire de demande d Évaluation comparative des études effectuées hors du Québec

Formulaire de demande d Évaluation comparative des études effectuées hors du Québec Formulaire de demande d Évaluation comparative des études effectuées hors du Québec À l usage du ministère de l Immigration et des Communautés culturelles. Ne rien écrire dans cette section. N o de réf.

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT ET DE L AMÉNAGEMENT DURABLES Décret n o 2007-1213 du 10 août 2007 relatif aux schémas d aménagement et de gestion

Plus en détail

JORF n 0301 du 28 décembre 2007. texte n 5 ARRETE

JORF n 0301 du 28 décembre 2007. texte n 5 ARRETE JORF n 0301 du 28 décembre 2007 texte n 5 ARRETE Arrêté du 21 septembre 2007 relatif au diagnostic de performance énergétique pour les bâtiments neufs en France métropolitaine NOR: DEVU0763823A Le ministre

Plus en détail

Les approches de la précarité énergétique en Allemagne

Les approches de la précarité énergétique en Allemagne Les approches de la précarité énergétique en Allemagne Ute DUBOIS, ISG Business School, Paris, ute.dubois@isg.fr Ines MAYER, European Institute for Energy Research (EIFER), Karlsruhe mayer@eifer.org Atelier

Plus en détail

Guide d utilisation de l application web RTPEPS

Guide d utilisation de l application web RTPEPS Guide d utilisation de l application web RTPEPS Service des activités sportives PEPS, Université Laval avril 15 Table des matières Page d accueil... 3 Inscription... 3 Compléter votre inscription... 4

Plus en détail

Marque énergétique des bâtiments existants en Danemark Octobre 2003 - CAH Paris

Marque énergétique des bâtiments existants en Danemark Octobre 2003 - CAH Paris L exemple de la certification danoise Marque énergétique des bâtiments existants en Danemark Octobre 2003 - CAH Paris La loi pour la promotion de la maîtrise de l'énergie et de l eau dans bâtiments Certification

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE NOVEMBRE 2015 UNE CAMPAGNE D INFORMATION DU SYNDICAT DE LA MESURE

DOSSIER DE PRESSE NOVEMBRE 2015 UNE CAMPAGNE D INFORMATION DU SYNDICAT DE LA MESURE DOSSIER DE PRESSE NOVEMBRE 2015 UNE CAMPAGNE D INFORMATION DU SYNDICAT DE LA MESURE 2 Au lendemain de l adoption de la loi relative à la Transition Energétique pour une Croissance Verte et à l aube de

Plus en détail

Expliqué et décrit en détail. Activez Onlineaccess de suite avec SMS Code.

Expliqué et décrit en détail. Activez Onlineaccess de suite avec SMS Code. Expliqué et décrit en détail. Activez Onlineaccess de suite avec SMS Code. Parfaite maîtrise en toute sécurité. Activez-le maintenant et profitez-en. Onlineaccess simplifie la gestion de vos cartes tout

Plus en détail

Règlement intérieur de Grain de Sel

Règlement intérieur de Grain de Sel Règlement intérieur de Grain de Sel I Médiathèque et salle d exposition I 1 - Accès à Grain de Sel Les usagers sont libres, dans le respect d autrui, de circuler à leur guise dans l espace public, d y

Plus en détail

NOTE EN COURS (20 AOUT 2009) (EXTRAIT DU GUIDE DES STAGES 2010)

NOTE EN COURS (20 AOUT 2009) (EXTRAIT DU GUIDE DES STAGES 2010) NOTE EN COURS (20 AOUT 2009) (EXTRAIT DU GUIDE DES STAGES 2010) Les Stages au Ministère des Affaires Etrangères, Ambassades et Consulats www.diplomatie.gouv.fr Les stages au Ministère des Affaires Etrangères

Plus en détail

le faire réaliser? le DPE, par qui Le diagnostiqueur Le coût du DPE

le faire réaliser? le DPE, par qui Le diagnostiqueur Le coût du DPE le DPE, par qui le faire réaliser? Le diagnostiqueur C est un professionnel du bâtiment dont les compétences doivent être certifiées par un organisme accrédité par le COFRAC (Comité français d Accréditation).

Plus en détail

Les activités du Ministère

Les activités du Ministère MINISTERRE DU COMMERCE, DE L ARTISANAT ET DE LA PROMOTION DES PME ---------------- Le Ministre Le Cabinet ---------------- REPUBLIQUE DE COTE D'IVOIRE ---------------- Union-Discipline-Travail Les activités

Plus en détail

vos envois Direct Mail

vos envois Direct Mail vos envois Direct Mail version 2013 définition et exemples le Direct Mail, un outil efficace à un tarifavantageux... Vous souhaitez acquérir de nouveaux clients, fidéliser votre clientèle ou générer du

Plus en détail

Dossier du participant Affaires

Dossier du participant Affaires Dossier du participant Affaires 1. Critères d admissibilité* * Compte tenu du nombre de places limité, le ministère de l Économie, de l Innovation et des Exportations (MEIE) se réserve le droit de prioriser

Plus en détail

Manuel d Utilisation. Pour la prise de rendez-vous avec. www.rdv24.com/monmédecin

Manuel d Utilisation. Pour la prise de rendez-vous avec. www.rdv24.com/monmédecin Manuel d Utilisation Pour la prise de rendez-vous avec www.rdv24.com/monmédecin 1/7 Sommaire 1 RDV24 : Logiciel de prise de rendez-vous... 3 2 Connexion à l agenda... 3 2.1 Accès direct... 3 2.2 Inscription...

Plus en détail

l entretien des chaudières

l entretien des chaudières Préservez et améliorez les performances de votre installation de chauffage : l entretien des chaudières L H A B I T A T I N D I V I D U E L pour un chauffage sûr et efficace Votre logement est équipé d

Plus en détail

Réduire la précarit. carité. Leur maitrise est un enjeu. 23 mai 2013

Réduire la précarit. carité. Leur maitrise est un enjeu. 23 mai 2013 Réduire la précarit carité énergétique Les coûts de la rénovation : Leur maitrise est un enjeu 23 mai 2013 Recherche expérimentation PUCA Connaître le coût t et la performance thermique en OPAH (2009-2012)

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE Programme d Echanges Internationaux 2016/2017 NIVEAU M1. A lire attentivement avant de compléter votre dossier de candidature

DOSSIER DE CANDIDATURE Programme d Echanges Internationaux 2016/2017 NIVEAU M1. A lire attentivement avant de compléter votre dossier de candidature DOSSIER DE CANDIDATURE Programme d Echanges Internationaux NIVEAU M1 A lire attentivement avant de compléter votre dossier de candidature Attention : Tout dossier incomplet ne sera pas pris en compte Aucun

Plus en détail

Forum de l innovation France Suisse!

Forum de l innovation France Suisse! Forum de l innovation France Suisse!! Nouveaux axes de développement, nouveaux marchés, nouveaux défis pour l innovation! 4 juin 2013! Marc FLORETTE! Directeur R&I! GDF SUEZ! SOMMAIRE 1) Présentation de

Plus en détail

Lab s Dating 56 Rencontre entreprises et laboratoires de l Université de Bretagne-Sud 07 février 2014

Lab s Dating 56 Rencontre entreprises et laboratoires de l Université de Bretagne-Sud 07 février 2014 Organisé par Lab s Dating 56 Rencontre entreprises et laboratoires de l Université de Bretagne-Sud 07 février 2014 Les relations entreprises université à travers l expérience «recherche et développement»

Plus en détail

La démarche HQE ou Haute Qualité Environnementale est une démarche volontariste d optimisation de la consommation d énergie.

La démarche HQE ou Haute Qualité Environnementale est une démarche volontariste d optimisation de la consommation d énergie. la laine de roche pourquoi La démarche HQE ou Haute Qualité Environnementale est une démarche volontariste d optimisation de la consommation d énergie. La démarche HQE permet de réduire la consommation

Plus en détail

La Sodexo Card en images. La Sodexo Card en 2 min 30! www.youtube.com

La Sodexo Card en images. La Sodexo Card en 2 min 30! www.youtube.com La Sodexo Card en images La Sodexo Card en 2 min 30! www.youtube.com 2 Agenda La Sodexo Card, c est quoi? La Sodexo Card, en pratique: Comment utiliser votre Sodexo Card? Comment se passe une transaction?

Plus en détail

DE LA FORMATION A L EXPERTISE PROGRAMME DES CYCLES 2016

DE LA FORMATION A L EXPERTISE PROGRAMME DES CYCLES 2016 FINANCES PUBLIQUES F10 S10 F11 F1 F1 F14 F15 F16 F17 F18 C18 F19 Méthodes et outils d élaboration des CDMT (global et sectoriels) dans le cadre de la réforme des finances publiques Programmation macroéconomique

Plus en détail

Votre concession GrDF en 2011. Hérault Energies

Votre concession GrDF en 2011. Hérault Energies Votre concession GrDF en 2011 Hérault Energies 1 La chaîne gazière : de l extraction à la distribution de gaz naturel Exercice 2011 2 Des missions de service public confiées à GrDF au travers des contrats

Plus en détail

MORE ABOUT LEDs. Séminaire IBE-BIV 22 octobre 2014. Michel MARCHETTI DGO4

MORE ABOUT LEDs. Séminaire IBE-BIV 22 octobre 2014. Michel MARCHETTI DGO4 MORE ABOUT LEDs Séminaire IBE-BIV 22 octobre 2014 Michel MARCHETTI DGO4 1 SOMMAIRE Moyens d action de la politique wallonne en éclairage Situation de l éclairage intérieur en Wallonie Les aides wallonnes

Plus en détail

Dossier de Présentation Forum Open- IPVideo

Dossier de Présentation Forum Open- IPVideo Dossier de Présentation Forum Open- IPVideo Association Loi de 1901-18 Rue Irénée Blanc 75020 Paris SIRET 520 224 734 00019 APE 9499Z http://www.open-ipvideo.org Page 2 sur 13 Sommaire 1. PREAMBULE...

Plus en détail

Rencontre régionale céréalière Bourgogne Franche Comté Rhône Alpes

Rencontre régionale céréalière Bourgogne Franche Comté Rhône Alpes Rencontre régionale céréalière Bourgogne Franche Comté Rhône Alpes Les avancées du plan d actions 2015/2017 de la filière céréalière Le 19 janvier 2016 à Beaune Rappels sur le plan stratégique Demande

Plus en détail

Amélioration de la qualité sanitaire des céréales / Programme de soutien à l amélioration des systèmes de ventilation dans les silos de stockage

Amélioration de la qualité sanitaire des céréales / Programme de soutien à l amélioration des systèmes de ventilation dans les silos de stockage > Aides FranceAgriMer mars 2012 Amélioration de la qualité sanitaire des céréales / Programme de soutien à l amélioration des systèmes de ventilation dans les silos de stockage échéance au 31 décembre

Plus en détail

Marchés publics : une méga plateforme en Ile-de-France

Marchés publics : une méga plateforme en Ile-de-France Rencontre Ville-Entreprises, vendredi 7 juin 2013 à 8h30 au 18ème étage de la Mairie Le service économique La lettre au format PDF Les archives de la lettre L annuaire économique 2013 est à votre disposition

Plus en détail

Clients Particuliers. L énergie est notre avenir, économisons-la!

Clients Particuliers. L énergie est notre avenir, économisons-la! Clients Particuliers Conditions et tarifs au 15 avril 2011 L énergie est notre avenir, économisons-la! Conditions et tarifs 2011 La société PRIMAGAZ informe ses clients de l évolution tarifaire des services

Plus en détail

Questions / Réponses ADMISSION POST BAC 2014 Candidats

Questions / Réponses ADMISSION POST BAC 2014 Candidats Pré inscription J étais en terminale en 2013 et j ai obtenu mon Baccalauréat. Je commence mon inscription sur APB mais je suis bloqué à la rubrique Baccalauréat. Que dois-je faire? Vous devez contacter

Plus en détail

Certificats d Economies d Energie (CEE)

Certificats d Economies d Energie (CEE) Certificats d Economies d Energie (CEE) Bilan global du dispositif 30 janvier 2014 Cyrielle Borde, Service Climat, ADEME Dispositif des Certificats d économies d énergie (CEE) I. Fonctionnement du dispositif

Plus en détail

COGEN CHALLENGE CAMPAGNE D INFORMATION SUR LA PETITE COGENERATION. Bulletin d information N 6 (Septembre 2006)

COGEN CHALLENGE CAMPAGNE D INFORMATION SUR LA PETITE COGENERATION. Bulletin d information N 6 (Septembre 2006) COGEN CHALLENGE CAMPAGNE D INFORMATION SUR LA PETITE COGENERATION Bulletin d information N 6 (Septembre 2006) Nous espérons que vous n avez pas trop souffert le mois dernier durant lequel vous avez été

Plus en détail

Vie quotidienne. Culture. Environnement. Action sociale. Sports

Vie quotidienne. Culture. Environnement. Action sociale. Sports Vie quotidienne Culture Environnement Action sociale Sports Sommaire >> communiqué de presse page 3 >> un lieu de ressources pages 4 & 5 >> la journée portes ouvertes page 6 CONTACTS PRESSE / DIRECTION

Plus en détail

MAITRISE D ŒUVRE POUR LES TRAVAUX D AMENAGEMENT DU SIEGE DE LA BANQUE

MAITRISE D ŒUVRE POUR LES TRAVAUX D AMENAGEMENT DU SIEGE DE LA BANQUE BANQUE DE DEVELOPPEMENT DU CONSEIL DE L EUROPE AVIS DE MARCHE --- APPEL A CANDIDATURES N CEB/HDS/SMG/2013/01 MAITRISE D ŒUVRE POUR LES TRAVAUX D AMENAGEMENT DU SIEGE DE LA BANQUE Date limite de soumission

Plus en détail

Dossier d inscription

Dossier d inscription MASTER EN SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES Mention : METIERS DE L ENSEIGNEMENT DE L EDUCATION ET DE LA FORMATION Diplôme d Etat (Jury Rectoral) Université Catholique de Lyon En association avec le Centre

Plus en détail

Le certificat d économie d énergie

Le certificat d économie d énergie Le certificat d économie d énergie L un des outils proposés par la loi de programme fixant les orientations de la politique énergétique pour arriver à une maîtrise de la demande, est le certificat d économie

Plus en détail