COMMISSION CONSULTATIVE DES ASSOCIATIONS PROFESSIONNELLES PROCÈS-VERBAL DE LA RÉUNION DU 8 MARS

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "COMMISSION CONSULTATIVE DES ASSOCIATIONS PROFESSIONNELLES PROCÈS-VERBAL DE LA RÉUNION DU 8 MARS"

Transcription

1 COMMISSION CONSULTATIVE DES ASSOCIATIONS PROFESSIONNELLES PROCÈS-VERBAL DE LA RÉUNION DU 8 MARS 2013 Présents : Mesdames : - Francine ALBOT, O.E.C.C.B.B. - Anja COPPIN, W.V.I.F.F.B. - Anne-Marie LOOR, C.E.C.C.B. - Antonia LUCA, C.B.C.E.C.C.F. - Jacqueline ROGMANS, U.H.P.C. - Bernadette TORELLI, C.E.D.C.F. - Thérèse-Marie WATTIEZ, A.P.C.H. Messieurs : - Vincent BOSSAERT, B.A.B. ANTWERPEN - Geert CLAES, M.A.B. - Lawrence CLAES, FECOFI - Jean-Marie CONTER, Président I.P.C.F. - Eddy DELYS, W.V.I.F.F.B. - Emmanuel DENIS, I.F.B. - Alain FISETTE G.F.P.C. - Gaëtan HANOT, Secrétaire I.P.C.F. - Marcel-Jean PAQUET, C.B.C.E.C. Liège - Jean-Claude REUTER, East Accountancy.be - Raphaël RONCOLETTA, A.F. - Xavier SCHRAEPEN, Vice-Président I.P.C.F. - Jan STEURTEWAGEN, V.A.B.F. - Luc VANDENHOECK, A.C.T.I.F.S. - Christophe VAN HEYSTE, B.B.B. Excusés : Madame : - Veerle SLEEUWAGEN, L.B.A.B. Messieurs : - Marc BORGHGRAEF, L.B.C.-N.V.K. - José GUTIERREZ-RUIZ, C.R.E.C.C.B. - Willy MANSSENS, U.P.C.H.O. - Angelo TERRANOVA, C.B.C. Namur Luxembourg Absents : - B.A.B. BRABANT - B.K.R. - K.B.A.B. - K.V.A.B.B. - L.V.A.B. 1

2 La séance est ouverte à 14h30 par Monsieur Jean-Marie CONTER, Président de l'i.p.c.f. ORDRE DU JOUR - Approbation du P.V. de la réunion du 21 décembre Compte-rendu de la réunion entre l'i.p.c.f. et le S.P.F. Finances le 13 février Législation anti-blanchiment : rappel et précisions. - Les comptables internes : rappel et précisions. - Les responsabilités du professionnel du chiffre en matière d'honoraires. - Le nouveau site de l'i.p.c.f. - Communications et tour de table. 1) APPROBATION DU PROCES-VERBAL DE LA REUNION DU 21 DECEMBRE 2012 Il n'y a pas de remarque et le procès-verbal est approuvé à l'unanimité. 2) COMPTE-RENDU DE LA REUNION ENTRE L'I.P.C.F. ET LE S.P.F. FINANCES LE 13 FEVRIER 2012 Le 13 février 2012, une concertation s'est déroulée entre l'i.p.c.f./l'i.e.c. et le S.P.F. Finances sur les thèmes énumérés ci-dessous. Le Président en donne la teneur aux associations présentes. En voici un compte-rendu : 1. BIZTAX L'utilisation obligatoire de BIZTAX pour les déclarations à l'impôt des sociétés à partir de l'exercice d'imposition Se concerter afin de déterminer si le compte annuel interne peut être une obligation dans la déclaration à l'impôt des sociétés. La préférence va vers une annexe standardisée dont le modèle sera déterminé en concertation avec les unions professionnelles. La détermination de directives quant au contenu est une autre possibilité. Dans ce cas, le compte annuel interne continue à exister comme annexe PDF. L'augmentation des charges administratives est moins élevée, les données ne peuvent dans ce cas-ci pas être utilisées pour l'analyse de risque. Biztax sera disponible en ligne aux environs du 15 mai Les dates ultimes d'introductions à l'impôt des sociétés sont : - version papier : le 21 août 2013 ; - version électronique : le 18 septembre A partir de 2015, seule une déclaration électronique sera encore acceptée. 2

3 2. INTERVAT Module complémentaire pour le dépôt des déclarations 629 (déclarations non - périodiques) ; Introduction de la Croatie au 01/07/2013 (relevés intracommunautaires, Vatrefund et MTN) ; Adaptation et mise à jour du robohelp ; Mini one stop shop (identification + déclarations) ; Déclarations avec annexes pour fichier multiple (correctif!) ; Utilisation de l'adresse mail communiquée lors du dépôt des déclarations. 3. TOW IPP date d'introduction exercice d'imposition 2013; INR PP date d'introduction exercice d'imposition 2013; INR PP suppression de la déclaration FINFORM pour l'exercice d'imposition nouveau mandat INR PP. Délais d'introduction : - citoyens via version papier : le 26 juin 2013 ; - citoyens via TOW: le 17 juillet 2013 ; - mandataires TOW: le 16 octobre TOW sera disponible en ligne le 18 avril MyMinfin Pro Mise à disposition des extraits de compte courant TVA via MyMinfin pro (fediam = gestion des mandats) ; Mise à disposition des avertissements extrait de rôle ISOC via Myminfin pro (fediam = gestion des mandats). 5. Tolérance zéro concernant le dépôt des déclarations Dépôt des déclarations par les professionnels du chiffre. 6. Annonce proactive des contrôles 7. Aspects ICT Planning de maintenance trimestrielle ; Mise en place du ServiceDesk Pro ; Désignation d'un Account-Manager Pro ; Personne de contact ICT par institut. M. Van Thournout est désigné. Le Président résume la problématique des nouvelles dispositions qui ont été prises par le Gouvernement en matière d'exigibilité de la T.V.A. Dorénavant, l'émission d'une facture avant la survenance du fait générateur, n'est plus une cause d'exigibilité. En matière de livraisons de biens, la disposition reprise à l'article 17, 1 er, al. 2, ancien du Code de la T.V.A., est supprimée avec date d'effet au 1 er janvier Cela vaut également en 3

4 matière de prestations de services. La disposition reprise à l'article 22, 2, al. 1, ancien du Code de la T.V.A. est également supprimée. Le Président tient à préciser que le Vice-Président et lui-même, ont été convoqués par l'administration de la T.V.A. afin d'évoquer la problématique soulevée par l'application des nouvelles directives en matière de T.V.A. qui doivent entrer en vigueur le 1 er janvier Lors de cet entretien, le Président et le Vice-Président ont souligné les difficultés techniques et comptables que provoquerait l'application de ces mesures avec une période transitoire limitée à 6 mois. Après avoir expliqué les problèmes d'organisation que cela engendrerait au sein des cabinets (adaptation des logiciels comptables, séminaires de formation pour nos membres afin qu'ils puissent répercuter ces nouveautés auprès de leurs clients, fourniture aux membres de l'i.p.c.f. d'un guide T.V.A. reprenant ces nouvelles normes, ), l'i.p.c.f. a réclamé une prolongation supplémentaire de 6 mois. Ce qui a été accordé par l'administration. Un message en ce sens a d'ailleurs été envoyé à tous les membres et stagiaires de l'institut. Le régime transitoire est donc applicable à partir du 1 er janvier 2013 jusqu'au 31 décembre Dans le courant du premier trimestre 2013, sera publiée une nouvelle décision concernant le régime définitif en matière d'exigibilité de la T.V.A., applicable à partir du 1 er janvier Une réunion se tiendra le 23 mars prochain et portera sur la T.V.A. 3) LEGISLATION ANTI-BLANCHIMENT : RAPPEL ET PRECISIONS Le Président rappelle que les Instituts ont été chargés par le législateur de rédiger un Règlement concernant la lutte contre le blanchiment d'argent, mais aussi d'exercer un contrôle sur la façon dont les membres de l'i.p.c.f. appliquent la loi et le règlement au sein de leur cabinet. Dans ce cadre, l'i.p.c.f. a élaboré un système, via un questionnaire électronique, qui permet à ses membres d'établir de manière aisée un rapport sur la façon dont la loi et le règlement sont appliqués au sein de leur cabinet. Le Président souligne tout particulièrement le fait qu'avant de compléter ce questionnaire électronique, chaque membre doit accomplir préalablement et impérativement avec tous ses clients les formalités d identification. Ces documents doivent être conservés dans le dossier permanent des clients et ne doivent pas être renvoyés à l'institut, comme certains l'ont fait. Lorsque les clients auront tous été correctement identifiés, il faut compléter le questionnaire électronique qui se trouve sur l'extranet dans la rubrique "Eforms", le clôturer et l'envoyer électroniquement à l'i.p.c.f. pour le 30/06/2013 au plus tard. L'obligation pèse sur chaque membre individuellement, ce qui signifie que les membres travaillant dans un cabinet doivent répondre individuellement au questionnaire. Les stagiaires comptables(- fiscalistes) ne doivent pas le compléter. 4) LES COMPTABLES INTERNES : RAPPEL ET PRECISIONS Le Président rappelle qu'un comptable salarié ou travaillant dans un service public peut désormais, lui aussi, devenir - sur une base volontaire - membre de l'i.p.c.f. La publication au Moniteur belge est attendue dans les jours qui viennent et l'institut en fera mention à ses membres et stagiaires via la lettre d'information électronique. La procédure d accès au titre et la période transitoire. Les comptables(-fiscalistes) salariés qui désirent s'affilier à l'ipcf doivent remplir les mêmes 4

5 conditions que leurs confrères indépendants : 1. Etre titulaire d'un diplôme reconnu. 2. Suivre un stage d'au minimum 1 an (et d'au maximum 3 ans). 3. Réussir l'examen pratique d'aptitude (partie écrite et orale) à la fin du stage. La loi réglementant un titre professionnel supplémentaire (en l'occurrence celui de comptable (- fiscaliste) interne) instaure aussi une période transitoire, consistant en un régime dérogatoire temporaire, qui permet aux comptables internes salariés à la date d'entrée en vigueur de la loi de s'affilier sans avoir à suivre le stage, à la condition de posséder un diplôme reconnu ou de prouver une expérience professionnelle équivalente, ainsi que de réussir l'examen pratique d'aptitude. Quels profils entrent en considération? - être un employé (ou travailleur d'un service public) et prester des activités comptables exclusivement sous un lien de subordination lors de l'entrée en vigueur de la Loi. - soit posséder un diplôme reconnu par l'ipcf ET une expérience professionnelle prouvée de cinq ans comme comptable salarié (dans les huit années précédant la demande) ; - soit posséder une expérience professionnelle prouvée de huit années comme comptable salarié (dans les dix années précédant la demande). Cette période transitoire, à laquelle on peut recourir aux conditions précitées, dure 6 mois à compter de l'entrée en vigueur de la Loi, soit du 01/07/2013 au 31/12/2013. Les dossiers de demande ne pourront être introduits que durant cette période. 5) LES RESPONSABILITES DU PROFESSIONNEL DU CHIFFRE EN MATIERE D'HONORAIRES On constate que des comptables(-fiscalistes) facturent parfois leurs honoraires avec des mois, voire des années de retard. Le Président souligne qu'il est conseillé de rédiger périodiquement, mensuellement ou trimestriellement, une note d'honoraires pour les prestations effectuées et de la facturer au mandant avec application de la T.V.A. Comme ces tarifs sont indexables annuellement, il est bon de préciser la date de cette indexation selon une formule acceptée par les parties contractantes ou en tenant compte d'un pourcentage convenu à l'avance. Il est également conseillé d'inclure le montant des honoraires dans la lettre de mission afin d'éviter toute conestattion par la suite. 6) LE NOUVEAU SITE DE L'I.P.C.F. Le Président et le Vice-Président présentent le nouveau site internet de l'i.p.c.f. en soulignant qu'il est plus clair et plus professionnel que l'ancien. Ce site est bien entendu appelé à s'améliorer encore à l'avenir. Toute suggestion en la matière est la bienvenue. 7) COMMUNICATIONS ET TOUR DE TABLE - Monsieur Steurtewagen a remis une note concernant plusieurs points auxquels il a déjà été répondu partiellement durant la réunion. Il demande néanmoins si les maîtres de stage ne devraient pas recevoir une formation appropriée qui leur permettraient de connaître les matières imposées aux stagiaires lors de l'examen. Le Vice-Président répond que cela est prévu. Quid en matière de scission des Instituts? Le Président signale que ce n'est ni une priorité pour l'i.p.c.f., ni pour sa Ministre de tutelle. 5

6 - Monsieur Vandenhoeck demande s'il n'est pas possible de choisir soi-même le login et le mot de passe pour entrer sur l'extranet. Le Président répond que cela se fait en interne et que certains outils ne peuvent pas être offerts aux membres en raison du refus de la Ministre de tutelle d'augmenter les cotissations. Il rappelle à ce sujet que les coûts pour les 20 ans de l'i.p.c.f. sont pris en charge par des sponsors. - Monsieur Borghgraef demande si l'unizo bloque toujours le dossier des cotisations sociales. Réponse : oui. - Monsieur Paquet signale qu'il subsiste encore des problèmes lors de la reprise d'un dossier par un comptable d'un expert-comptable. Le Président répond que le problème sera évoqué au prochain Comité inter-instituts. Monsieur Paquet estime aussi qu'il faudrait un représentant germanophone au sein de la présente Commission consultative. Il rappelle aussi sa demande concernant la lettre de mission en anglais. - Monsieur Claes souhaiterait que les documents de l'administration soient envoués directement aux mandataires car beaucoup d'entrepreneurs sont négligents et ne prennent pas leurs responsabilités. - Monsieur Reuter demande aussi si la lettre de mission existe en allemand. - Madame Rogmans s'inquiète au sujet de stagiaires qui sont en fait de faux indépendants. Le Président rappelle que le stagiaire peut travailler légalement et uniquement pour son maître de stage, travailler uniquement sur ses propres dossiers ou combiner les deux. S'il devait y avoir un problème, le cabinet réagirait. La séance est levée à 17 heures 30. La prochaine réunion se tiendra le vendredi 21 juin 2013 à 14h30 au siège de l'i.p.c.f. Nous vous rappelons à nouveau que nous restons à l écoute de vos suggestions et remarques propres à nous tenir informés de vos desiderata et donc de ceux des membres I.P.C.F. de vos différentes associations. * * * * 6

LE COMPTABLE SALARIE PEUT EGALEMENT DEVENIR MEMBRE DE L'IPCF.

LE COMPTABLE SALARIE PEUT EGALEMENT DEVENIR MEMBRE DE L'IPCF. LE COMPTABLE SALARIE PEUT EGALEMENT DEVENIR MEMBRE DE L'IPCF. Après presque dix ans, nous y voilà enfin : un comptable salarié ou travaillant dans un service public peut désormais, lui aussi, devenir -

Plus en détail

INSTITUT PROFESSIONNEL DES COMPTABLES ET FISCALISTES AGREES

INSTITUT PROFESSIONNEL DES COMPTABLES ET FISCALISTES AGREES INSTITUT PROFESSIONNEL DES COMPTABLES ET FISCALISTES AGREES Directive du Conseil national du 19 mai 2006 NORME CONCERNANT LA FORMATION PERMANENTE DES COMPTABLES (-FISCALISTES) AGREES ET DES COMPTABLES

Plus en détail

NOUVELLE PROCEDURE DE CONNEXION A INTERVAT

NOUVELLE PROCEDURE DE CONNEXION A INTERVAT NOUVELLE PROCEDURE DE CONNEXION A INTERVAT En quoi consiste cette nouvelle procédure? A partir du 11 février 2014, le processus de connexion à Intervat via FEDIAM (Federal Identity and Access Management)

Plus en détail

Chapitre I er Définitions. Article 1 er

Chapitre I er Définitions. Article 1 er Arrêté royal du 20 janvier 2003 fixant le programme, les conditions et le jury de l examen pratique d aptitude des «comptables agréés» et «comptables-fiscalistes agréés» Source : Arrêté royal du 20 janvier

Plus en détail

Arrêté royal du 29 janvier 1998 portant approbation du règlement de stage de l Institut professionnel des comptables

Arrêté royal du 29 janvier 1998 portant approbation du règlement de stage de l Institut professionnel des comptables Arrêté royal du 29 janvier 1998 portant approbation du règlement de stage de l Institut professionnel des comptables Source : Arrêté royal du 29 janvier 1998 portant approbation du règlement de stage de

Plus en détail

REGLEMENT DE STAGE INSCRIPTION SUR LA LISTE DES STAGIAIRES. Champ d'application

REGLEMENT DE STAGE INSCRIPTION SUR LA LISTE DES STAGIAIRES. Champ d'application REGLEMENT DE STAGE A.R. du 13 mai 1965 approuvant le règlement du stage établi par le Conseil national de l'ordre des Architectes tel que modifié par l A.R. du 18/08/2010 (M.B. 25/08/2010) Champ d'application

Plus en détail

Solution de gestion pour fiduciaires

Solution de gestion pour fiduciaires Solution de gestion pour fiduciaires www.fid-manager.be SOMMAIRE INTRODUCTION SOLUTION DE GESTION POUR FIDUCIAIRES BELGES Depuis 1986, A++ Informatique est une entreprise de développement de logiciels

Plus en détail

Règlement d ordre intérieur

Règlement d ordre intérieur Cercle Astronomique Mosan ASBL Siège social: Chemin Saint Martin n 4 à 5500 Dinant Règlement d ordre intérieur modifié par l Assemblée générale du 03/01/2014 Ce règlement vient en complément des statuts

Plus en détail

Union Suisse des Fiduciaires USF

Union Suisse des Fiduciaires USF Union Suisse des Fiduciaires USF Règlement sur l approbation des statuts des sections et la qualité de membre d une section de l USF (Règlement des membres) du 26 novembre 2005 Préambule Conformément à

Plus en détail

DÉCRET n. relatif aux comptes des comités interentreprises, à la désignation du trésorier et à la procédure d alerte du commissaire aux comptes

DÉCRET n. relatif aux comptes des comités interentreprises, à la désignation du trésorier et à la procédure d alerte du commissaire aux comptes RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère du travail, de l emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social DÉCRET n relatif aux comptes des comités interentreprises, à la désignation du trésorier et

Plus en détail

Les statuts et le règlement intérieur seront ensuite transmis par courriel à l adhérent.

Les statuts et le règlement intérieur seront ensuite transmis par courriel à l adhérent. Règlement intérieur de l Association des Investisseurs Maisons Ages et Vie (IMAVIE) issu des délibérations de l Assemblée Générale du 30 Septembre 2011 L Assemblée générale adopte à l'unanimité le règlement

Plus en détail

NOUVEAUTÉS POUR L ANNÉEE 2014

NOUVEAUTÉS POUR L ANNÉEE 2014 NOUVEAUTÉS POUR L ANNÉEE 2014 Dans la dernière édition du Moniteur belge de l année 2013, pour respecter les traditions, certaines nouvelles mesures fiscales ont été insérées. Dans ce tax alert nous passons

Plus en détail

Note 1 relative à l organisation de l examen d admission au stage d expert-comptable

Note 1 relative à l organisation de l examen d admission au stage d expert-comptable Note 1 relative à l organisation de l examen d admission au stage d expert-comptable La loi du 22 avril 1999 relative aux professions comptables et fiscales donne à tout détenteur d un diplôme repris à

Plus en détail

My.tentoo www.tentoo.be info@tentoo.be tel. 02/725.70.00

My.tentoo www.tentoo.be info@tentoo.be tel. 02/725.70.00 Mode d emploi My.tentoo www.tentoo.be info@tentoo.be tel. 02/725.70.00 MY.TENTOO POUR LES EXECUTANTS TABLE DES MATIÈRES 1. Que devez-vous faire lorsque vous ouvrez une session pour la première fois sur

Plus en détail

A V I S N 1.489 ----------------------- Séance du lundi 19 juillet 2004 ---------------------------------------

A V I S N 1.489 ----------------------- Séance du lundi 19 juillet 2004 --------------------------------------- A V I S N 1.489 ----------------------- Séance du lundi 19 juillet 2004 --------------------------------------- Fonds de sécurité d'existence - Dépôt des comptes annuels, des rapports annuels ainsi que

Plus en détail

DEMANDE D INSCRIPTION A LA LISTE DES STAGIAIRES EXPERIENCE PROFESSIONNELLE

DEMANDE D INSCRIPTION A LA LISTE DES STAGIAIRES EXPERIENCE PROFESSIONNELLE I.P.I. - demande STAGIAIRE-expérience professionnelle / 2014 - page 1 / 6 rue du Luxembourg 16 B - 1000 Bruxelles - Tél. 02/505.38.50 - Fax 02/503.42.23 - www.ipi.be DEMANDE D INSCRIPTION A LA LISTE DES

Plus en détail

Désignation d un expert-comptable pour le droit d alerte

Désignation d un expert-comptable pour le droit d alerte Désignation d un expert-comptable pour le droit d alerte Le travail de l expert L expert assiste le comité d entreprise ou la commission économique dans le cadre de la loi sur la prévention des difficultés,

Plus en détail

EXPORTATION ET DÉVELOPPEMENT CANADA MANDAT DU COMITÉ DE LA VÉRIFICATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION

EXPORTATION ET DÉVELOPPEMENT CANADA MANDAT DU COMITÉ DE LA VÉRIFICATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION EXPORTATION ET DÉVELOPPEMENT CANADA MANDAT DU COMITÉ DE LA VÉRIFICATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION I. COMPOSITION ET FONCTIONNEMENT DU COMITÉ DE LA VÉRIFICATION 1. Le Comité de la vérification (le «comité»)

Plus en détail

VILLE DE CHARLEROI REGLEMENT RELATIF AU MEDIATEUR COMMUNAL

VILLE DE CHARLEROI REGLEMENT RELATIF AU MEDIATEUR COMMUNAL VILLE DE CHARLEROI REGLEMENT RELATIF AU MEDIATEUR COMMUNAL Arrêté par le Conseil communal en séance du 16 novembre 1992 Approbation DP 14/01/1993 Modifié par le Conseil communal en séance des : 29 septembre

Plus en détail

http://ccff02.minfin.fgov.be/kmweb/document.do?method=printselecteddocuments&...

http://ccff02.minfin.fgov.be/kmweb/document.do?method=printselecteddocuments&... Page 1 sur 6 Home > FISCALITÉ > Impôts sur les revenus > Directives et commentaires administratifs > Circulaires > Résultats de la recherche > Circulaire n Ci.RH 233/629.295 (AAFisc. 35/2013) dd. 01.10.2013

Plus en détail

RAPPORT DE TRANSPARENCE PUBLIE SUR LE SITE www.fidrex.com EN APPLICATION DES DISPOSITIONS DE L ARTICLE R. 823-21 DU CODE DE COMMERCE

RAPPORT DE TRANSPARENCE PUBLIE SUR LE SITE www.fidrex.com EN APPLICATION DES DISPOSITIONS DE L ARTICLE R. 823-21 DU CODE DE COMMERCE FIDREX Société d expertise comptable et de commissariat aux comptes RAPPORT DE TRANSPARENCE PUBLIE SUR LE SITE www.fidrex.com EN APPLICATION DES DISPOSITIONS DE L ARTICLE R. 823-21 DU CODE DE COMMERCE

Plus en détail

LETTRE DE MISSION. Monsieur ******; dénommé dans la présente convention "le mandant",

LETTRE DE MISSION. Monsieur ******; dénommé dans la présente convention le mandant, LETTRE DE MISSION Entre les soussignés : Messieurs RAMET Christophe (Administrateur délégué), comptable fiscaliste agréé I.P.C.F. n 103529, et CHAUVAUX David, comptable fiscaliste agréé I.P.C.F. n 100470

Plus en détail

E-guichet Manuel E-GUICHET MANUEL

E-guichet Manuel E-GUICHET MANUEL 177 E-GUICHET MANUEL Christoph Di Piazza Service IT IEC 178 1 INTRODUCTION 179 2 À QUI L E-GUICHET S ADRESSE-T-IL? 179 3 SE CONNECTER 180 A. Où? 180 -- Via la page d accueil du site 180 -- Via la page

Plus en détail

[PROCES VERBAL DE L ASSEMBLEE GENERALE EXTRAORDINAIRE 2009]

[PROCES VERBAL DE L ASSEMBLEE GENERALE EXTRAORDINAIRE 2009] 14.06.2009 [Association Web4all] Siret : 508070679 00016 NAF : 8559B TVA : FR 27508070679 PONCINI Aurélien cga@web4all.fr www.web4all.fr [PROCES VERBAL DE L ASSEMBLEE GENERALE EXTRAORDINAIRE 2009] [Association

Plus en détail

Avantage de toute nature - voitures de société - nouveau modèle de calcul

Avantage de toute nature - voitures de société - nouveau modèle de calcul Avantage de toute nature - voitures de société - nouveau modèle de calcul A partir du 1er janvier 2010, l'avantage imposable ne dépendra désormais plus des CV fiscaux mais de l'émission de CO 2 et du coefficient

Plus en détail

La demande de dispense de cotisations sociales

La demande de dispense de cotisations sociales La demande de dispense de cotisations sociales 012 Note Ce dossier s adresse aux indépendants, dirigeants de petites et moyennes entreprises, ainsi qu à leurs conseillers. Les termes abordés ont été volontairement

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT CHARTE DU COMITÉ D AUDIT Comité d audit 1.1 Membres et quorom Au moins quatre administrateurs, qui seront tous indépendants. Tous les membres du comité d audit doivent posséder des compétences financières

Plus en détail

KIT FORMATION FACTURATION RAPIDE

KIT FORMATION FACTURATION RAPIDE M O D E D E M P L O I KIT FORMATION FACTURATION RAPIDE Communaute des experts en gestion Par RCA sommaire ASPECTS CONTRACTUELS : EXPLOITATION DU... page 1 INTRODUCTION : L EDITION DE FACTURES N EST PAS

Plus en détail

CONVENTION DE STAGE 1 2

CONVENTION DE STAGE 1 2 I.P.I. - Convention de stage - 2010 - page 1/6 I Rue du Luxembourg 16 B 1000 BRUXELLES Tél. : 02/505.38.50 Fax : 02/503.42.23 www.ipi.be CONVENTION DE STAGE 1 2 1 AVERTISSEMENT En utilisant ce modèle proposé,

Plus en détail

Règlement intérieur. Sommaire

Règlement intérieur. Sommaire Règlement intérieur Sommaire Règlement intérieur... 1 TITRE I : DISPOSITIONS GÉNÉRALES... 2 1. Objet du règlement intérieur... 2 2. Procédure de modification du règlement intérieur de l association...

Plus en détail

JEUNES SAPEURS-POMPIERS DE COLLONGE-BELLERIVE STATUTS

JEUNES SAPEURS-POMPIERS DE COLLONGE-BELLERIVE STATUTS JEUNES SAPEURS-POMPIERS DE COLLONGE-BELLERIVE 1. DISPOSITIONS GENERALES A. Nom, Siège STATUTS Article 1 Sous le nom de JEUNES SAPEURS-POMPIERS DE COLLONGE- BELLERIVE («JSPCB») il est constitué, conformément

Plus en détail

Société Suisse de Transplantation (SST)

Société Suisse de Transplantation (SST) Société Suisse de Transplantation (SST) REVISION DES STATUTS du 1.6.2008 Conformément à la séance de la Commission constitutive du 11.1.2002 Buts et objectifs de la Société Art. 1 Art. 2 La Société Suisse

Plus en détail

STATUTS. Swissstream (Association suisse des prestataires de services de streaming)

STATUTS. Swissstream (Association suisse des prestataires de services de streaming) Statuts Swissstream du 8 mars 2007 STATUTS Swissstream (Association suisse des prestataires de services de streaming) 1. Nom et siège Article premier Sous le nom «Swissstream», il est créé une association

Plus en détail

Appel à manifestation d intérêt des opérateurs pour la nouvelle modalité d interconnexion sur le réseau fixe de France Télécom - Orange.

Appel à manifestation d intérêt des opérateurs pour la nouvelle modalité d interconnexion sur le réseau fixe de France Télécom - Orange. Appel à manifestation d intérêt des opérateurs pour la nouvelle modalité d interconnexion sur le réseau fixe de France Télécom - Orange. Période de la consultation : 23 mai 2012-14 juin 2012 Contacts :

Plus en détail

REGLEMENT DES ETUDES

REGLEMENT DES ETUDES UNIVERSITE LILLE 2 DROIT ET SANTE Institut de Préparation à l Administration Générale Année Universitaire 2014-2015 MASTER Droit public 2 ème année Spécialité Administration Publique Parcours Métiers de

Plus en détail

SARL CONCEPT & STRATEGIE

SARL CONCEPT & STRATEGIE LETTRE DE MISSION Analyse bilan Mr et Mme SARL CONCEPT & STRATEGIE Siège social: 29 boulevard de la Ferrage Résidence Cannes 2000 06400 CANNES SARL Cap. 10 000 - Siret 504 714 122 00034 - Code APE 6622

Plus en détail

Remarque préalable. Décision TVA n E.T. 126.003 dd. 10.10.2014. Exigibilité de la taxe Régime définitif

Remarque préalable. Décision TVA n E.T. 126.003 dd. 10.10.2014. Exigibilité de la taxe Régime définitif Administration générale de la Fiscalité Expertise Opérationnelle et Support Service TVA/Procédure de taxation et Obligations Taxe sur la valeur ajoutée Décision TVA n E.T. 126.003 dd. 10.10.2014 Exigibilité

Plus en détail

Une autorisation doit être donnée au syndic pour vous transmettre les notifications par lettre recommandée électronique

Une autorisation doit être donnée au syndic pour vous transmettre les notifications par lettre recommandée électronique DEMATERIALISATION? Soyons clair ou bien essayons de l être. Depuis le dernier trimestre 2015, le syndic a effectivement la possibilité d envoyer aux copropriétaires les convocations, procès-verbaux d assemblées

Plus en détail

Épreuve n 1 : Réglementation professionnelle et. déontologie de l expert-comptable et du commissaire aux comptes

Épreuve n 1 : Réglementation professionnelle et. déontologie de l expert-comptable et du commissaire aux comptes DIPLÔME D EXPERTISE COMPTABLE Session de mai 2014 Épreuve n 1 : Réglementation professionnelle et déontologie de l expert-comptable et du commissaire aux comptes Durée : 1 heure Aucune documentation Calculatrice

Plus en détail

Solution de facturation électronique Signée

Solution de facturation électronique Signée Solution de facturation électronique Signée (Article 289V du Code Général des Impôt) Fiche d information Sommaire La facture... 2 En quoi consiste la dématérialisation fiscale de la facture?... 3 Qu est-ce

Plus en détail

CHAPITRE I : L ASSEMBLEE GENERALE

CHAPITRE I : L ASSEMBLEE GENERALE REGLEMENT INTERIEUR DE LA MUTUELLE D ENTREPRISE LEROY-SOMER CHAPITRE I : L ASSEMBLEE GENERALE Article 1 : composition L Assemblée Générale est constituée : - de délégués titulaires de sections de vote

Plus en détail

Projet d arrêté royal fixant le Code de déontologie de l Institut Professionnel des Comptables et Fiscalistes agréés (IPCF)

Projet d arrêté royal fixant le Code de déontologie de l Institut Professionnel des Comptables et Fiscalistes agréés (IPCF) Avis du 12 septembre 2013 relatif au projet d arrêté royal modifiant le Code de déontologie de l Institut Professionnel des Comptables et Fiscalistes agréés (IPCF) Projet d arrêté royal fixant le Code

Plus en détail

Vous trouverez en annexe plus d'informations à ce sujet.

Vous trouverez en annexe plus d'informations à ce sujet. Administration de l expertise médicale Medex NOS RÉF. DATE 10/06/2014 ANNEXE(S) EXPLICATION DU NOUVEL AR GESTION ACCIDENTS DU TRAVAIL CONTACT Contact Center TÉL. 02/524 97 97 E-MAIL cg_ga@medex.belgium.be

Plus en détail

en Île-de-France l Ordre des architectes

en Île-de-France l Ordre des architectes l Madame, Mademoiselle, Monsieur, Nous sommes heureux que vous nous ayez fait part de votre volonté d enregistrer ou de renouveler votre prestation de services à l Ordre des Architectes d Île-de-France.

Plus en détail

Questionnaire d'évaluation pour le candidat conseiller en sécurité i. EXPLICATIONS À lire avant tout

Questionnaire d'évaluation pour le candidat conseiller en sécurité i. EXPLICATIONS À lire avant tout Questionnaire d'évaluation pour le candidat conseiller en sécurité i EXPLICATIONS À lire avant tout Ce questionnaire doit être renvoyé à la Section Sécurité Sociale du Comité sectoriel de la Sécurité Sociale

Plus en détail

Madame, Monsieur, Vous trouverez en annexe plus d'informations à ce sujet. Phase 2 de Publiato

Madame, Monsieur, Vous trouverez en annexe plus d'informations à ce sujet. Phase 2 de Publiato Administration de l expertise médicale Medex NOS RÉF. DATE 10/06/2014 ANNEXE(S) EXPLICATION DU NOUVEL AR GESTION ACCIDENTS DU TRAVAIL CONTACT Contact Center TÉL. 02/524 97 97 E-MAIL cg_ga@medex.belgium.be

Plus en détail

Gestion des accès. Table des matières. Introduction

Gestion des accès. Table des matières. Introduction Gestion des accès Table des matières Introduction... 1 Le gestionnaire local... 2 Comment désigner un gestionnaire local?... 2 Première connexion... 4 Comment changer de gestionnaire local?... 4 Options

Plus en détail

Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale

Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale Circulaire CNAMTS Date : 29/01/99 Origine : AC Mmes et MM. les Directeurs Mmes et MM. les Agents Comptables. des Caisses

Plus en détail

FORMULAIRE DE COMMUNICATION DES COMPTES ETRANGERS AU POINT DE CONTACT CENTRAL. Notice explicative

FORMULAIRE DE COMMUNICATION DES COMPTES ETRANGERS AU POINT DE CONTACT CENTRAL. Notice explicative FORMULAIRE DE COMMUNICATION DES COMPTES ETRANGERS AU POINT DE CONTACT CENTRAL Notice explicative Le «Point de contact central» (PCC) est une base de données informatisée gérée par la Banque nationale de

Plus en détail

uni-emploi au service des entreprises

uni-emploi au service des entreprises uni-emploi au service des entreprises Faire connaître Rencontrer Recruter Etudiants et jeunes diplômés UNI-EMPLOI LA CONNEXION ENTRePRISEs-UNIVERSITé Département de l instruction publique, de la culture

Plus en détail

Récapitulatif de la loi sur les contrats privés d'assurance maladie

Récapitulatif de la loi sur les contrats privés d'assurance maladie Récapitulatif de la loi sur les contrats privés d'assurance maladie La Loi Verwilghen concerne principalement les contrats d'assurance maladie non liés à l'activité professionnelle mais elle impose également

Plus en détail

Code de déontologie de l auto-entrepreneur

Code de déontologie de l auto-entrepreneur Code de déontologie de l auto-entrepreneur Ce code a été rédigé par Monsieur HABI Hacène, créateur de Habi Consultant International (HCI), pour offrir aux entrepreneurs et aux organismes un support de

Plus en détail

Table des matières. 1. Établir une facture... 1. 2. Recevoir une facture... 17. 3. La TVA... 23

Table des matières. 1. Établir une facture... 1. 2. Recevoir une facture... 17. 3. La TVA... 23 Table des matières 1. Établir une facture... 1 1.1. Quand devez-vous établir une facture?... 1 1.1.1. L obligation de facturer... 1 1.1.2. La date ultime de facturation... 2 1.2. Que devez-vous indiquer

Plus en détail

IBR - IRE. D'une part, l'agence pour la Simplification Administrative (ASA), représentée par:

IBR - IRE. D'une part, l'agence pour la Simplification Administrative (ASA), représentée par: @ rec IPCFmBIBF M1l1lJl thojl.rfhcw'iabtfs fi OH (ONSEIlS flhaux IBR - IRE Protocole d'accord relatif à la promotion de la facturation électronique conclu entre l'asa et l'institut D'une part, l'agence

Plus en détail

Consultation : projet de règlement général relatif aux conseillers en investissements financiers

Consultation : projet de règlement général relatif aux conseillers en investissements financiers Consultation : projet de règlement général relatif aux conseillers en investissements financiers LIVRE III- PRESTATAIRES TITRE 3- AUTRES PRESTATAIRES CHAPITRE 5- CONSEILLERS EN INVESTISSEMENTS FINANCIERS

Plus en détail

AVIS DE REUNION VALANT AVIS DE CONVOCATION

AVIS DE REUNION VALANT AVIS DE CONVOCATION ERMO Société anonyme à Conseil d'administration au capital de 2 860 004,76 euros Siège social : Zone Artisanale 53440 MARCILLE LA VILLE 316 514 553 RCS LAVAL AVIS DE REUNION VALANT AVIS DE CONVOCATION

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES N 14/002 POUR UN MARCHÉ DE SERVICES AYANT POUR OBJET

CAHIER DES CHARGES N 14/002 POUR UN MARCHÉ DE SERVICES AYANT POUR OBJET CAHIER DES CHARGES N 14/002 POUR UN MARCHÉ DE SERVICES AYANT POUR OBJET La désignation d un partenaire pour l organisation d une formation IPI pour des agents immobiliers Demande d offre IPI Approuvée

Plus en détail

DEMANDE D'INSCRIPTION SECONDAIRE AU TABLEAU DE L'ORDRE Questionnaire Personne Morale

DEMANDE D'INSCRIPTION SECONDAIRE AU TABLEAU DE L'ORDRE Questionnaire Personne Morale ORDRE DES EXPERTS-COMPTABLES Réservé au Conseil régional Date de la demande : (dossier complet) Code du dossier : Inscription : Session du DEMANDE D'INSCRIPTION SECONDAIRE AU TABLEAU DE L'ORDRE Questionnaire

Plus en détail

Un petit rappel bien utile en cette période ou l administration fiscale a décidé de traquer les documents non conformes.

Un petit rappel bien utile en cette période ou l administration fiscale a décidé de traquer les documents non conformes. Un petit rappel bien utile en cette période ou l administration fiscale a décidé de traquer les documents non conformes. Depuis le 1 er janvier 2013 des modifications ont été apportées, celles-ci pourront

Plus en détail

l'assurance Maladie des salariés sécurité sociale caisse nationale

l'assurance Maladie des salariés sécurité sociale caisse nationale l'assurance Maladie des salariés sécurité sociale caisse nationale &LUFXODLUH&1$076 Date : 17/05/2000 Origine : DDRI MMES et MM les Directeurs. des Caisses Primaires d'assurance Maladie. des Caisses Générales

Plus en détail

REGLEMENT DU STAGE. Vu l arrêté du Ministre des finances du 26/07/1991 portant approbation du code des devoirs professionnels des experts comptables,

REGLEMENT DU STAGE. Vu l arrêté du Ministre des finances du 26/07/1991 portant approbation du code des devoirs professionnels des experts comptables, REGLEMENT DU STAGE Vu la loi n 88-108 du 18/08/1988 portant refonte de la législation relative à la profession d Expert Comptable, et notamment l article 12, Vu le décret n 89-541 du 25 Mai 1989 fixant

Plus en détail

Cette directive doit encore être transposée dans le droit belge. Le délai de transposition expire le 30 avril 2006.

Cette directive doit encore être transposée dans le droit belge. Le délai de transposition expire le 30 avril 2006. Date: 10-05-2006 M.B. : 26-05-2006 Circulaire relative au dépassement du délai de transposition de la directive 2004/38 relative au séjour des ressortissants U.E. et des membres de leur famille Prolongation

Plus en détail

MANDAT - - Service Public Fédéral FINANCES. Secteur T.V.A.

MANDAT - - Service Public Fédéral FINANCES. Secteur T.V.A. Service Public Fédéral FINANCES Secteur T.V.A. POUR RECEVOIR LES RESTITUTIONS DES SOLDES CREDITEURS DE VOTRE COMPTE COURANT T.V.A., IL Y A LIEU DE REMETTRE CE FORMULAIRE, DUMENT COMPLETE, A LA POSTE OU

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DE L AGAPLR

REGLEMENT INTERIEUR DE L AGAPLR REGLEMENT INTERIEUR DE L AGAPLR Mise à jour du 01 août 2012 Page 1 sur 6 Préambule Le présent règlement intérieur est établi par le Conseil d Administration conformément aux termes de l article 33 des

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES (CCAP)

CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES (CCAP) Parc national des Ecrins Pouvoir adjudicateur : Monsieur le Directeur du Parc national des Ecrins MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE passé en application de l'article 28 du Code des Marchés publics CAHIER DES

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION «IndieSuisse»

STATUTS DE L ASSOCIATION «IndieSuisse» STATUTS DE L ASSOCIATION «IndieSuisse» 1 NOM, SIÈGE ET OBJET 1.1 «IndieSuisse» est une association au sens des articles 60 et suiv. du code civil suisse (CCS) dont le siège se situe à Zurich auprès de

Plus en détail

F Th-Eurocents A05 Bruxelles, le 18.11.2004 MH/SL/JP A V I S. concernant LA PROBLEMATIQUE DES PIECES DE 1 ET 2 EUROCENTS

F Th-Eurocents A05 Bruxelles, le 18.11.2004 MH/SL/JP A V I S. concernant LA PROBLEMATIQUE DES PIECES DE 1 ET 2 EUROCENTS F Th-Eurocents A05 Bruxelles, le 18.11.2004 MH/SL/JP A V I S concernant LA PROBLEMATIQUE DES PIECES DE 1 ET 2 EUROCENTS (entériné par le Conseil Supérieur des Indépendants et des PME le 18 novembre 2004)

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE Arrêté du 24 avril 2015 relatif au règlement intérieur de la commission administrative paritaire compétente à l égard du corps d encadrement et d application du personnel de surveillance de l administration

Plus en détail

Rapport de Transparence

Rapport de Transparence SEGESTE Alain BARRÉ, Pierre ESTOURNET et Associés Sociétés de Commissaires aux Comptes Exercice clos le 30 septembre 2013 Rapport de Transparence Publié sur le site www.cabinetmartin.fr en application

Plus en détail

Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale

Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale Circulaire CNAMTS Date : Mmes et MM. les Directeurs 12/04/85 des Caisses Primaires d'assurance Maladie Origine : DGR AC

Plus en détail

Résumé de l avis interprétatif relatif à l article 133, alinéa 6, 1 du Code des sociétés, approuvé le 16 juillet 2004

Résumé de l avis interprétatif relatif à l article 133, alinéa 6, 1 du Code des sociétés, approuvé le 16 juillet 2004 COMITÉ D AVIS ET DE CONTRÔLE DE L INDÉPENDANCE DU COMMISSAIRE Ref: Accom INTERPRETATION 2004/1 Résumé de l avis interprétatif relatif à l article 133, alinéa 6, 1 du Code des sociétés, approuvé le 16 juillet

Plus en détail

MODÈLE DE CONTRAT INTERNATIONAL DE SERVICES

MODÈLE DE CONTRAT INTERNATIONAL DE SERVICES MODÈLE DE CONTRAT INTERNATIONAL DE SERVICES Le Contrat International de Prestation de Services règlemente les relations commerciales dans la prestation de services entre une partie qui offre le service

Plus en détail

A. Formalités douanières à l importation (ICS)

A. Formalités douanières à l importation (ICS) Le 15 juin 2009 Communication à l attention des opérateurs économiques qui effectuent des formalités d importation ou d exportation en Belgique Mesdames, Messieurs, Objet : état de la situation au 1 er

Plus en détail

Dossier de demande de subvention

Dossier de demande de subvention ASSOCIATION Loi du 1 er juillet 1901 relative au contrat d association Dossier de demande de subvention Veuillez cochez la case correspondant à votre situation : Première demande Renouvellement d une demande

Plus en détail

Demande de modification de votre abonnement Isabel 6

Demande de modification de votre abonnement Isabel 6 Demande de modification de votre abonnement Isabel 6 Madame, Monsieur, Veuillez utiliser le document requis ci-annexé pour modifier votre abonnement Isabel-6. Ajout/suppression d une banque dans l abonnement

Plus en détail

I - Convocation et transmission de l ordre du jour et des documents

I - Convocation et transmission de l ordre du jour et des documents Règlement intérieur du comité d hygiène, de sécurité et des conditions de travail d établissement public du Centre d études et d expertise sur les risques, l environnement, la mobilité et l aménagement

Plus en détail

Comment bien préparer son assemblée générale?

Comment bien préparer son assemblée générale? ARC / WWW.ARC-COPRO.FR / 13 02 15 Comment bien préparer son assemblée générale? Dans tout syndicat de copropriété, il est tenu, au moins une fois chaque année, une assemblée générale des copropriétaires.

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES D OUVERTURE ET D UTILISATION DES LISTES CADEAUX CITY CONCORDE.

CONDITIONS GENERALES D OUVERTURE ET D UTILISATION DES LISTES CADEAUX CITY CONCORDE. CONDITIONS GENERALES D OUVERTURE ET D UTILISATION DES LISTES CADEAUX CITY CONCORDE. ARTICLE 1 : DEFINITIONS Liste Cadeaux : Ensemble d au moins un produit identifié par le Bénéficiaire de liste comme cadeau

Plus en détail

Association de loi 1901 «groove line» STATUTS. I-L association : Article 1 er :

Association de loi 1901 «groove line» STATUTS. I-L association : Article 1 er : Association de loi 1901 «groove line» STATUTS I-L association : Article 1 er : Il est formé entre les adhérents aux présents statuts, une association, régie par la loi du 01/07/1901 et le décret du 16/08/1901

Plus en détail

Envoi et réception des documents sociaux par voie électronique

Envoi et réception des documents sociaux par voie électronique 2008 Envoi et réception des documents sociaux par voie électronique EASYPAY GROUP Juli 2008 Table des matières Introduction... 3 Simplification administrative... 3 Participation au développement durable...

Plus en détail

CENTRE DE GESTION AGREE DES PYRENEES-ORIENTALES REGLEMENT INTERIEUR. Association déclarée régie par la loi du 1 er juillet 1901

CENTRE DE GESTION AGREE DES PYRENEES-ORIENTALES REGLEMENT INTERIEUR. Association déclarée régie par la loi du 1 er juillet 1901 CENTRE DE GESTION AGREE DES PYRENEES-ORIENTALES REGLEMENT INTERIEUR Association déclarée régie par la loi du 1 er juillet 1901 Décision d agrément du 31/12/1980 dûment renouvelé Siège social : Avenue Paul

Plus en détail

ci-après, chacune séparément, "l'autorité" et ensemble, "les Autorités",

ci-après, chacune séparément, l'autorité et ensemble, les Autorités, 1 Protocole d'accord entre la Banque nationale de Belgique et l'autorité des services et marchés financiers concernant les entreprises d'investissement étrangères La Banque nationale de Belgique (ci-après,

Plus en détail

2. L utilisation du budget de fonctionnement par le comité d entreprise

2. L utilisation du budget de fonctionnement par le comité d entreprise 2. L utilisation du budget de fonctionnement par le comité d entreprise La loi a expressément prévu l utilisation de la subvention pour couvrir certaines dépenses. Le budget de fonctionnement doit permettre

Plus en détail

Sur la base de La loi de Modernisation de l Economie (LME) n 2008-776 du 4 août 2008 publiée au journal officiel du 5 août 2008.

Sur la base de La loi de Modernisation de l Economie (LME) n 2008-776 du 4 août 2008 publiée au journal officiel du 5 août 2008. J28 Sur la base de La loi de Modernisation de l Economie (LME) n 2008-776 du 4 août 2008 publiée au journal officiel du 5 août 2008. Le statut de l auto entrepreneur : L article 8 de la Loi institue le

Plus en détail

Résumé de l avis approuvé le 2 juin 2004 et rendu sur base de l article 133, alinéa 10 du Code des sociétés

Résumé de l avis approuvé le 2 juin 2004 et rendu sur base de l article 133, alinéa 10 du Code des sociétés COMITÉ D AVIS ET DE CONTRÔLE DE L INDÉPENDANCE DU COMMISSAIRE Ref: Accom AVIS 2004/1 Résumé de l avis approuvé le 2 juin 2004 et rendu sur base de l article 133, alinéa 10 du Code des sociétés Introduction

Plus en détail

Le commissaire aux comptes et le premier exercice d un nouveau mandat

Le commissaire aux comptes et le premier exercice d un nouveau mandat Le commissaire aux comptes et le premier exercice d un nouveau mandat Objectifs de la conférence n Préciser les modalités pratiques de mise en œuvre de la NEP 510 - Contrôle du bilan d ouverture du premier

Plus en détail

Le système de caisse enregistreuse (SCE) dans l horeca. Information destinée aux producteurs, importateurs et distributeurs

Le système de caisse enregistreuse (SCE) dans l horeca. Information destinée aux producteurs, importateurs et distributeurs L UNION FAIT LA FORCE Le système de caisse enregistreuse (SCE) dans l horeca Information destinée aux producteurs, importateurs et distributeurs www.systemedecaisseenregistreuse.be - 2014 - Service Public

Plus en détail

Association pour la Réalisation des Actions et des Missions Sociales

Association pour la Réalisation des Actions et des Missions Sociales Association pour la Réalisation des Actions et des Missions Sociales STATUTS OBJET SIEGE SOCIAL DUREE ARTICLE 1 Dénomination Il est fondé une association régie par la loi du 1 er juillet 1901 et le décret

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION DES FAMILLES DE CHARENTON-LE-PONT ***********

STATUTS DE L ASSOCIATION DES FAMILLES DE CHARENTON-LE-PONT *********** STATUTS DE L ASSOCIATION DES FAMILLES DE CHARENTON-LE-PONT *********** ARTICLE 1 : CONSTITUTION, APPELLATION, DUREE. Il est constitué une association régie par la loi du 1 er juillet 1901 et le décret

Plus en détail

FOURNITURE DE PRODUITS, PETITS MATÉRIELS D'ENTRETIEN ET PRODUITS D'HYGIENE

FOURNITURE DE PRODUITS, PETITS MATÉRIELS D'ENTRETIEN ET PRODUITS D'HYGIENE DEPARTEMENT DU VAL D'OISE MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES MAPA N 2014-008 FOURNITURE DE PRODUITS, PETITS MATÉRIELS D'ENTRETIEN ET PRODUITS D'HYGIENE Procédure adaptée passée en application de l'article 28

Plus en détail

Epreuve n 1 : Réglementation professionnelle et. déontologie de l expert-comptable et du commissaire aux comptes

Epreuve n 1 : Réglementation professionnelle et. déontologie de l expert-comptable et du commissaire aux comptes DIPLOME D EXPERTISE COMPTABLE Session de novembre 2010 Epreuve n 1 : Réglementation professionnelle et déontologie de l expert-comptable et du commissaire aux comptes Durée : 1 heure Aucune documentation

Plus en détail

LETTRE DE MISSION. 1.1 Le mandant déclare par la présente confier au professionnel qui accepte, les missions énumérées ci-après :

LETTRE DE MISSION. 1.1 Le mandant déclare par la présente confier au professionnel qui accepte, les missions énumérées ci-après : LETTRE DE MISSION Entre les soussignés : Messieurs RAMET Christophe (Administrateur délégué), comptable fiscaliste agréé I.P.C.F. n 103529, et Dcfisc S.C.P.R.L.(Administrateur), comptable fiscaliste agréé

Plus en détail

Fiche Info METTRE A JOUR LES STATUTS DE L ASBL METTRE A JOUR LES STATUTS DE L ASBL AIDE JURIDIQUE AIDE JURIDIQUE METTRE A JOUR LES STATUTS DE L ASBL

Fiche Info METTRE A JOUR LES STATUTS DE L ASBL METTRE A JOUR LES STATUTS DE L ASBL AIDE JURIDIQUE AIDE JURIDIQUE METTRE A JOUR LES STATUTS DE L ASBL METTRE A JOUR LES STATUTS DE L ASBL AIDE JURIDIQUE Fiche Info AIDE JURIDIQUE METTRE A JOUR LES STATUTS DE L ASBL Fédération des Étudiants Francophones ASBL - 20 rue de la Sablonnière,1000 Bruxelles - tél

Plus en détail

Golf Club La Côte. Statuts de l association du Golf Club La Côte

Golf Club La Côte. Statuts de l association du Golf Club La Côte Golf Club La Côte Statuts de l association du Golf Club La Côte Contenu Article 1 Article 2 Article 3 Article 4 Article 5 Article 6 Article 7 Article 8 Article 9 Article 10 Article 11 Article 12 Article

Plus en détail

Étape 1 : s enregistrer en tant qu huissier de justice, candidat ou stagiaire

Étape 1 : s enregistrer en tant qu huissier de justice, candidat ou stagiaire COMMENT UN HUISSIER DE JUSTICE, CANDIDAT-HUISSIER DE JUSTICE OU STAGIAIRE PEUT-IL FAIRE APPROUVER UNE ACTIVITÉ DANS LE CADRE DE LA FORMATION PERMANENTE? A/ PLAN PAR ÉTAPES Étape 1 : s enregistrer en tant

Plus en détail

votre partenaire dans

votre partenaire dans Le comptable-fiscaliste IPCF : votre partenaire dans un projet gagnant! Une brochure de l Institut Professionnel des Comptables et Fiscalistes agréés Qu est-ce qu un comptable-fiscaliste IPCF? Qui sont

Plus en détail

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. Ministère des affaires sociales et de la santé

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. Ministère des affaires sociales et de la santé RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère des affaires sociales et de la santé Décret n Relatif à la procédure de mise en concurrence des organismes dans le cadre de la recommandation prévue par l article L. 912-1

Plus en détail

La Centrale des bilans du Luxembourg et le dépôt électronique des comptes annuels

La Centrale des bilans du Luxembourg et le dépôt électronique des comptes annuels La Centrale des bilans du Luxembourg et le dépôt électronique des comptes annuels Novembre/Décembre 2011 1 La Centrale des bilans un projet complexe avec beaucoup d acteurs Ministère de la Justice CNC

Plus en détail

Newsletter n 17 Service de Santé Mentale

Newsletter n 17 Service de Santé Mentale Newsletter n 17 Service de Santé Mentale Namur, le 02 février 2012 Bonne année 2012 Comme le veut la tradition, l ensemble du personnel de la Direction des soins ambulatoires souhaite aux équipes des services

Plus en détail