Projet MiniCyberCoach

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Projet MiniCyberCoach"

Transcription

1 ADVANCED SOFTWARE ENGINEERING Cours de Master en Informatique Prof. Jacques Pasquier-Rocha Projet MiniCyberCoach Catherine Pugin Florian Evéquoz Pierre-Olivier Volet Université de Fribourg, le 28 janvier 2004

2 Contenu CONTENU 2 INTRODUCTION 3 TÂCHES RÉALISÉES 4 1. IMPLÉMENTATION DES ENTITY BEANS (GÉNÉRATION DE LA BD INCLUSE) ECRITURE DES CLASSES DES COMPOSANTS INSERTION DES BALISES XDOCLET DANS LES CLASSES DES COMPOSANTS IMPLÉMENTATION D'UNE SERVLET TEST DES ENTITY BEANS CONFIGURATION DE L'EMPAQUETAGE POUR LE DÉPLOIEMENT DÉPLOIEMENT DE L'APPLICATION, TESTS ET DÉBOGUAGE RELATIONS DE DÉPENDANCE CONCLUSION 5 2. IMPLÉMENTATION DES SESSION BEANS INSERTPERSONBEAN INSERTATHLETEBEAN SEARCHACTIVITIESFORPERSONFROMTO TENTATIVE D'IMPLÉMENTATION D'UN DELETEPERSONBEAN 8 ARCHITECTURE 9 DIAGRAMME DE CLASSE 1 (ENTITY BEANS) 9 9 CONCLUSION 10 RÉFÉRENCES 10 2

3 Introduction Dans le cadre du cours Advanced Software Engineering, le projet MiniCyberCoach permet de se familiariser avec la technologie J2EE et les Entreprise Java Beans. Le but poursuivi fut l'implémentation de trois use cases du projet MiniCyberCoach. Il a fallu, pour ce faire, installer un environnement de développement J2EE complet (Jboss, MySQL, Eclipse y compris Ant et XDoclet et PhpMyAdmin). La deuxième étape fut naturellement la création d'un projet Eclipse et la configuration (Ant, XDoclet) de ce dernier. Après quoi, l'écriture des beans à proprement parler a pu commencer. Nous avons tout d'abord implémenté les cinq entity beans figurant dans le modèle objet du projet. Nous avons procédé en écrivant uniquement la classe du bean et en insérant dans les commentaires JavaDoc les balises XDoclet nécessaires à la génération des quatre interfaces du bean et du descripteur de déploiement. L'insertion des bonnes informations dans ledit descripteur a permis la création automatique des tables correspondantes dans la base de données (BD) du serveur d'application. Ensuite, nous avons procédé à l'implémentation des use cases suivants : InsertPerson, InsertAthlete, SearchActivitiesforPersonFromTo. Là, à nouveau, nous avons fait usage des balises XDoclet non seulement pour la génération du descripteur de déploiement et des interfaces mais également pour l'écriture de méthodes de recherche personnalisées (du type : findby ou ejbselect ). Finalement, nous avons implémenté une servlet test pour chaque use case développé afin de contrôler le bon fonctionnement de l'ensemble du projet. Cette dernière étape de déboguage fut la plus coûteuse en temps, mais quand même plus importante que les phases d'apprentissage des outils de développement. En effet, si nous restons persuadés d'avoir un bon investissement, la maîtrise de Eclipse et XDoclet notamment a exigé de nous d'importants efforts. 3

4 Tâches réalisées 1. Implémentation des entity beans (génération de la BD incluse) Catherine Pugin Pierre-Olivier Volet L'implémentation des entity beans, y compris génération automatique de la base de données du projet, a permis de soulever un certain nombre de questions et de les résoudre définitivement. Parmi ces questions, la plus importante fut celle des commentaires XDoclet nécessaires à insérer dans les classes des composants, afin d'obtenir les descripteurs de déploiement souhaités (ce notamment en vue de la génération de la base de données). Cinq entity beans sont implémentés dans ce projet : - PersonEntityBean, - AthleteEntityBean, - LoginIDEntityBean, - ActivityEntityBean, - DisciplineEntityBean. Chacun sera lié à une table propre dans la BD. Lors du déploiement, cinq tables seront insérées : - Person, - Athlete, - LoginID, - Activity, - Discipline. 1.1 Ecriture des classes des composants La première étape de l'implémentation des entity beans fut l'écriture des classes des composants. En effet, nous avons choisi de générer les interfaces automatiquement, à l'instar des descripteurs de déploiement, en utilisant XDoclet. C'est la raison pour laquelle la première étape de l'implémentation des entity beans ne fut pas l'écriture des interfaces distantes. Chaque composant, outre les méthodes imposées par les spécifications J2EE, contient deux méthodes pour chaque champ spécifié dans la BD du projet, l'un de type setfield et l'autre de type getfield. L'outil Eclipse générant automatiquement les lignes de code imposées pour la création d'un composant métier, l'écriture des cinq entity beans du projet s'est donc résumée aux méthodes susmentionnées. 1.2 Insertion des balises XDoclet dans les classes des composants La deuxième étape de l'implémentation des entity beans fut l'insertion dans les classes des composants des balises XDoclet nécessaires à la génération des interfaces, d'une part, et des descripteurs de déploiement, d'autre part. Ces balises sont à introduire dans les espaces JavaDoc du code. Ce fut la plus grosse partie du travail d'implémentation des entity beans et la plus délicate. Il était en effet impératif qu'il ne subsiste aucune erreur, puisque ces balises allaient non seulement générer les interfaces et les descripteurs de déploiements, mais également, indirectement et grâce aux descripteurs de déploiements complets et corrects, la BD (ou plutôt les tables correspondantes dans la BD). Si nous avons passé beaucoup de temps à entrer dans la syntaxe et la sémantique de XDoclet, il ne nous semble pas en avoir gaspillé. Car il est peu probable, premièrement, que l'écriture a mano de la classe du composant, des quatre interfaces et des descripteurs de déploiement complets et corrects nous eût coûté moins de temps. Deuxièmement, il ne faut pas sous-estimer le pouvoir de XDoclet. Cet outil permet à celui qui le connaît bien d'implémenter en vingt minutes un composant y compris ses interfaces, ses descripteurs de déploiement et, si besoin est, d'automatiser la génération de la table correspondante dans la BD. 1.3 Implémentation d'une Servlet test des entity beans La troisième étape de l'implémentation des entity beans fut l'implémentation d'une servlet destinée à tester le comportement correct des entity beans sur le serveur. Le comportement de cette servlet se borne à insérer une nouvelle personne dans la BD puis à en afficher les caractéristiques depuis la BD. 4

5 Ici encore, si l'on peut croire à une perte de temps, s'en fut en réalité un gain. Premièrement, il vaut toujours mieux tester les éléments indépendamment, de façon à cerner au plus vite les erreurs. Deuxièmement, le squelette de la servlet a pu être réutilisé pour tous les tests que nous avons effectué sur l'application Mini CyberCoach par la suite. 1.4 Configuration de l'empaquetage pour le déploiement La quatrième étape de l'implémentation des entity beans fut la définition, par l'intermédiaire des facilités fournies pour Eclipse, des options d'empaquetage Ant. A cette étape également, beaucoup de temps utilisé à entrer dans la sémantique Ant, mais pas perdu. En effet, le gain de temps fut considérable par la suite, car une fois les options Ant spécifiées, il est possible d'empaqueter le projet à chaque nouveau changement en quelques secondes. Nous avons spécifié la génération de quatre packages différents. Premièrement un package MiniCyberCoachEJB.jar, contenant les composants compilés, deuxièmement un package MiniCyberCoachEJB-client, contenant les interfaces, troisièmement un package MiniCyberCoachWeb.war, contenant la servlet. Nous avons finalement regroupé ces packages en une application J2EE individuelle empaquetée dans MiniCyberCoachApp.ear. Il a en outre fallu écrire le descripteur d'application application.xml. 1.5 Déploiement de l'application, tests et déboguage La cinquième étape de l'implémentation des entity beans fut finalement le déploiement de l'application sur le serveur, la réalisation des tests usuels (à l'aide de la servlet test) et le déboguage de l'application, ce qui englobe aussi bien des erreurs dans le code Java que dans les balises XDoclet. Cette étape fut longue et pénible et, cette fois, nous avons bel et bien perdu du temps. Il a en effet fallu plusieurs heures à la correction d'erreurs simples en raison du comportement parfois curieux d'eclipse. Nous illustrons notre propos par un exemple. JBoss nous a signalé en premier lieu une erreur dans la servlet test à la localisation du composant PersonEntity. Erreur il y avait bien, mais qui fut promptement corrigée. S'en suivit le rituel d'empaquetage et de déploiement et, au second test, surprise : l'erreur n'avait pas disparu. Plusieurs heures de recherche, correction, empaquetage, déploiement suivirent cet incident. Jusqu'au moment où M. Evéquoz suggère d'effacer entièrement la ligne problématique. À l'appel de la Servlet, effarement : l'erreur n'avait toujours pas disparu. C'est donc à cet instant que nous avons envisagé la possibilité d'une faiblesse de notre outil développement. Nous avons eu raison. Le problème semble s'être résolu de lui-même le lendemain (sans doute grâce au redémarrage de la machine). Cette anecdote veut signifier la difficulté rencontrée parfois à travailler avec cet environnement de développement. Elle veut aussi donner un élément de justification du prix d'outils de développement professionnels tels que Websphere d'ibm. Ces outils coûtent cher parce qu'ils sont complexes et délicats, et que la garantie de leur bon fonctionnement est onéreuse. 1.6 Relations de dépendance Les relations de dépendance entre les tables sont spécifiées dans le descripteur de déploiement à l'aide de balises XDoclet. Elles permettent, lors du déploiement des tables dans la BD, de générer les clés étrangères nécessaires. 1.7 Conclusion À la fin de cette phase de développement, les entity beans PersonEntity, LoginEntity, AthleteEntity, ActivityEntity et DisciplineEntity sont fonctionnels. Grâce aux spécifications XDoclet, les classes correspondantes sont générées, c'est-à-dire pour chaque entity bean, les interfaces home, remote, local et localhome. De plus, le descripteur de déploiement contient toutes les informations nécessaires à leur fonctionnement correct, dont notamment : - références JNDI des interfaces associées, - persistance (Container managed persistence - CMP), - lien avec la base de données (utilisés aussi pour la génération de ladite BD), - relations de dépendance entre entity beans (cf. diagramme de classes). 2. Implémentation des session beans Nous avons adopté grosso modo la même méthode de travail que pour les entity beans. Nous avons donc commencé par l'écriture des classes des beans, puis nous avons inséré dans les espaces JavaDoc les balises XDoclet requises pour la génération des interfaces, du descripteur de déploiement. 5

6 Les mêmes remarques faites à ce sujet dans les lignes consacrées aux entity beans sont valables pour les session beans. Entrer dans la syntaxe et la sémantique XDoclet est un exercice ardu mais au rendement élevé. 2.1 InsertPersonBean Pierre-Olivier Volet Florian Evéquoz Catherine Pugin Les spécifications du bean sont les suivantes : étant donné toutes les informations relatives à une personne, dont son username et son password, insérer les relations correspondantes dans les tables Person et LoginID de la BD. Il s'agit donc d'une transaction puisqu'il faut éviter absolument que, par exemple, la relation correspondante soit insérée dans la table Person sans que la relation correspondant ne soit insérée dans la table LoginID. Nous avons choisi de régler ce problème en spécifiant les informations relatives à cette transaction dans le descripteur de déploiement. Le modèle de transaction requis est de type required. Le bean offre la méthode suivante : public void InsertNewPerson( String FirstName, String LastName, char Gender, String Address, String TelephoneNumber, String Address, int DayOfBirth, int MonthOfBirth, int YearOfBirth, String Username, String Password) throws EJBException Cette méthode se comporte de la manière suivante : 1. Localisation des entity beans concernés, PersonEntity et LoginIDEntity 2. Détermination de la clé primaire de la relation à insérer dans Person et de la clé primaire de la relation à insérer dans LoginID. Dans ce dessein, la méthode utilise la méthode findbyprimarykey fournit par défaut par les entity beans. Elle s'en sert pour parcourir les relations enregistrées dans les tables afin de déterminer quelle est le nombre de la clé primaire de la relation insérée en dernier. Une fois ce chiffre connu, il suffit de lui additionner 1 pour obtenir la clé primaire de la prochaine relation à insérer. 3. Insertion des informations dans la BD à l'aide des méthodes de type setfield des entity beans. La méthode une lance une exception de type EJBException en cas de problème, notamment si les informations n'ont pas pu être insérées correctement. 2.2 InsertAthleteBean Pierre-Olivier Volet Florian Evéquoz Catherine Pugin Les spécifications du bean sont les suivantes : étant donné toutes les informations relatives à un athlète, insérer la relation correspondante dans la table Athlete. Puis, mettre à jour l'athlète actuel de la personne correspondante en remplaçant la clé étrangère CurrentAthlete de la personne par l'identificateur de ce nouvel athlète. Par la même occasion, il faut mettre à jour le champ ValidTo de l'ancien athlète en lui donnant la valeur du ValidFrom du nouvel athlète qu'on insère. Nous avons choisi de régler ce problème en spécifiant les informations relatives à cette transaction dans le descripteur de déploiement. Le modèle de transaction requis est de type required. Le bean offre la méthode suivante : 6

7 public void InsertNewAthlete( int ValidFrom, int Weight, int Height, int OwnZoneMin, int OwnZoneMax, Boolean Injury, int PersonId) throws EJBException Déroulement de la méthode : 1. Localisation des entity beans concernés, PersonEntity et AthleteEntity. 2. Détermination de l'athlète courant en regardant le champ CurrentAthlete de la personne concernée. 3. Grâce à cette clé, on localise l'athlète courant et on insère la valeur ValidFrom dans le champ ValidTo. 4. Ensuite on crée un nouvel athlète entity bean et on insère les valeurs requises dans la BD grâce aux setfields. Comme précédemment la méthode lance une exception du type EJBException si une erreur s'est produite durant son exécution. 2.3 SearchActivitiesForPersonFromTo Florian Evéquoz Pierre-Olivier Volet Les spécifications du bean sont les suivantes : étant donnés l'identificateur d'une personne et deux dates limites cohérentes la première date est inférieure à la seconde retourner toutes les activités des athlètes correspondants à la personne durant la période donnée. Pour ce faire, nous récupérons la date courante de la machine dans un objet Calendar pour vérifier la cohérence des dates entrées. Le bean ne traitera ainsi pas des dates qui sont "à venir". Le résultat est retourné dans un vecteur où seront listées toutes les activités. De plus, pour ce bean, nous avons dû définir deux nouvelles méthodes de recherche EJB-QL : - findathletesbypersonid(personid), - findactivitiesbyathleteid(athleteid). Ces deux méthodes permettent de simplifier les recherches dans la BD en évitant de devoir traiter chaque recherche avec les méthodes uniques, propres à chaque entity bean findbyprimarykey(pk). Celles-là sont définies dans le descripteur de déploiement par une requête SQL de type SELECT OBJECT(o) FROM table AS 0 WHERE a.fieldid =?1. Le bean offre la méthode suivante : public Vector dosearchactivitiesforpersonfromto( int PersonID, int From, int To) throws EJBException Déroulement de la méthode : 1. Localisation des entity beans concernés, ActivityEntity et AthleteEntity. 2. Parcours de la liste des athlètes et insertion dans un vecteur des athlètes correspondants à la personne en question. 3. Pour chaque athlète, on parcourt la liste des activités et on place dans un nouveau vecteur celles le concernant. On obtient ainsi deux vecteurs, l'un dans l'autre, structure que l'on retourne en réponse. Ici aussi, la méthode renvoie une exception de type EJBException en cas de problème lors de l'exécution, par exemple s'il n'y a aucune activité associée aux athlètes de la personne. 7

8 2.4 Tentative d'implémentation d'un DeletePersonBean Catherine Pugin Nous avons commencé l'écriture d'un session bean DeletePersonBean. Cette tentative avorta cependant, car la tâche se révéla, compte tenu de la forme générale du projet, bien plus importante que planifiée. L'idée de départ était d'utiliser les définitions de relations entre les entity beans (plus précisément la balise <cascade-delete />). Ceci permet de signifier au serveur d'application, lorsqu'une relation est supprimée, quelles sont les relations qui lui sont associées et qu'il faut également supprimer. De cette manière, un seul appel de la méthode remove() sur le bean à supprimer suffit à supprimer non seulement le bean en question mais aussi, par effet de cascade, tous les beans associés. Cela ne fonctionne évidemment qu'à condition que les relations soient correctement spécifiées d'une part, et que le modèle objet spécifie des relations bidirectionnelles entre tous les beans à prendre en compte dans l'effet de cascade, d'autre part. Or, si l'on observe les schémas des tables proposé dans la donnée du projet, ceci n'est pas le cas pour la relation entre les beans AthleteEntityBean et ActivityEntityBean. Implémenter un tel session bean exigerait donc plusieurs modifications dans les entity beans concernés afin que la relation entre eux devienne bidirectionnelle. Faute de temps, nous n'avons pas pu entreprendre ce travail. Ainsi, notre DeletePersonBean n'efface que les beans PersonEntity et LoginIDEntity concernés (reliés entre eux par une relation bidirectionnelle) mais pas les beans AthleteEntity et ActivityEntity. 8

9 Architecture Diagramme de classe 1 (entity beans) Fig. 1. Diagramme de classe. 9

10 Conclusion Au terme de ce travail, nous pouvons dégager plusieurs réflexions. Premièrement, une remarque quant au temps consacré à la réalisation du projet. Il nous a fallu, en effet beaucoup plus de temps que prévu pour réaliser ce projet. Ce dépassement vient, entre autres, de la complexité des outils de développement utilisés ainsi que de leur relative instabilité. Il convient à ce sujet de souligner notamment la forte propension au crash dont Eclipse a fait preuve durant le développement du projet. Une autre raison à cette multiplication du temps de travail est la complexité de l'écriture (y compris l'insertion des balises XDoclet correctes) ainsi que du déboguage d'un bean. Ce sont des entités extrêmement complexes dont le bon fonctionnement dépend d'un très grand nombre de paramètres. L'aisance dans la programmation des EJB relève de l'acquisition d'une somme importante de connaissances. Nous considérons comme un symptôme révélateur de la complexité de la tâche le fait que, bien qu'ayant travaillé à trois sur un petit projet, nous n'avons pu éviter la spécialisation de chacun. Il est en effet très vite apparu que le moyen le plus efficace de progresser dans notre travail était de répartir les diverses étapes de la création d'un EJB entre nous trois, selon nos connaissances et notre (mince) expérience dans le domaine. Cela étant, il convient de souligner que nous avons toujours travaillé en groupe, mais que le leader de l'opération changeait en fonction du type de cette opération. Ainsi, la personne qui a le mieux compris la structure des entity beans a "dirigé" l'écriture de ceux-ci, tandis que celle qui avait le mieux saisi les difficultés de la syntaxe XDoclet a supervisé l'insertion de celle-ci, etc. Malgré ces quelques ombres, il faut souligner que ce projet constitue un excellent, voire indispensable, complément au cours. Il permet, en effet, de saisir par l'exemple la nature des questions abordée d'un point de vue théorique, et ce faisant, de parvenir à une compréhension globale satisfaisante du sujet. Le projet MiniCyberCoach nous a également permis de saisir toute la puissance technique et le potentiel commercial de la spécification J2EE et des EJB. Il nous a également permis de comprendre que ces technologies sont développées en vue d'applications extrêmement complexes et que ce n'est que dans cette perspective qu'elles constituent une solution rentable et d'un type actuellement irremplaçable. Références Livres [1] R. Monson-Haefel, Enterprise Java Beans, 3rd Edition, O'Reilly, sept Sites Internet [2] bon tutorial sur les EJB avec XDoclet. [3] xdoclet.sourceforge.net site officiel de XDoclet. 10

Mise en œuvre des serveurs d application

Mise en œuvre des serveurs d application Nancy-Université Mise en œuvre des serveurs d application UE 203d Master 1 IST-IE Printemps 2008 Master 1 IST-IE : Mise en œuvre des serveurs d application 1/54 Ces transparents, ainsi que les énoncés

Plus en détail

Document d évaluation système

Document d évaluation système CODAZZI Rama DAMOTTE Alan GUI Kai HAMMERER Jérémy TORCK Quentin RICM5 Document d évaluation système Groupe 2 Site de vente de stickers personnalisés My Stick It ETAT DE CHAQUE COMPOSANT : NON REALISE,

Plus en détail

Système Expert pour Smartphones

Système Expert pour Smartphones INSA Rennes Département INFORMATIQUE Système Expert pour Smartphones Rapport de Planification Olivier Corridor;Romain Boillon;Quentin Decré;Vincent Le Biannic;Germain Lemasson;Nicolas Renaud;Fanny Tollec

Plus en détail

Travaux pratiques : EJB avec JBoss 5 + Java 6 + Eclipse

Travaux pratiques : EJB avec JBoss 5 + Java 6 + Eclipse Travaux pratiques : EJB avec JBoss 5 + Java 6 + Eclipse Introduction Le but de ce TP est de programmer une application à la norme EJB en utilisant le serveur d application JBoss. Matériel requis - JBoss

Plus en détail

Les Enteprise JavaBeans

Les Enteprise JavaBeans Création d un EJB 2.1 avec Eclipse et JBoss Claude Duvallet Université du Havre UFR Sciences et Techniques 25 rue Philippe Lebon - BP 540 76058 LE HAVRE CEDEX Claude.Duvallet@gmail.com http://litis.univ-lehavre.fr/

Plus en détail

T M E 6 A p p l i c a t i o n d e v e n t e e n l i g n e

T M E 6 A p p l i c a t i o n d e v e n t e e n l i g n e T M E 6 A p p l i c a t i o n d e v e n t e e n l i g n e 1 Implémentation des bases de données clients et produits L'objet des TME 6 et 7 est d'implémenter une application de vente de produits en ligne

Plus en détail

Rapport de projet. Animation de diagrammes d'état - CHAMPION Adrien - ETIENNE Thibaut RIZZI Thibaut 1A - INFO - Groupe EF - G36.

Rapport de projet. Animation de diagrammes d'état - CHAMPION Adrien - ETIENNE Thibaut RIZZI Thibaut 1A - INFO - Groupe EF - G36. Rapport de projet Animation de diagrammes d'état - CHAMPION Adrien - ETIENNE Thibaut RIZZI Thibaut 1A - INFO - Groupe EF - G36 Juin 2008 2 Table des matières 1 Introduction...5 1.1 - Objectif...5 1.2 Choix

Plus en détail

Dossier de Conception Système

Dossier de Conception Système Dossier de Conception Systeme FullMANGA Document Dossier de Conception Système Version 1.2 Commencé le 30 novembre 2006 Dernière modification 4 décembre 2006 Statut Finale Client Enseignants du M2P GI

Plus en détail

Clément MILVILLE / Edouard SIMON. Projet CodeWar. Enseignant tuteur: Michaël Hauspie 1/17

Clément MILVILLE / Edouard SIMON. Projet CodeWar. Enseignant tuteur: Michaël Hauspie 1/17 Projet CodeWar Enseignant tuteur: Michaël Hauspie 1/17 2/17 Remerciements: Nous tenons à remercier tout particulièrement notre tuteur M. Michaël HAUSPIE pour son aide, ses conseils, ses avis et sa disponibilité

Plus en détail

Servlets, beans, base de données

Servlets, beans, base de données Institut Galilée E-services Année 2014-2015 Master 2 T.P. 2 Servlets, beans, base de données L objectif de ce TP est de mettre en place un site web pour l administration et la commande de pizzas : une

Plus en détail

Table des matières. TP JEE (2) Logic metier et Entreprise Java Beans. IUT Bordeaux 1 - Département Informatique

Table des matières. TP JEE (2) Logic metier et Entreprise Java Beans. IUT Bordeaux 1 - Département Informatique IUT Bordeaux 1 - Département Informatique Semestre 4 JEE 20112012 TP JEE (2) Logic metier et Entreprise Java Beans Les EJB (Enterprise JavaBeans) 3.0 permettent de découpler la logique de présentation

Plus en détail

RAPPORT DU PREMIER MINI PROJET «FORUM DE CHAT» Novembre 2005

RAPPORT DU PREMIER MINI PROJET «FORUM DE CHAT» Novembre 2005 Oussama ELKACHOINDI Wajdi MEHENNI RAPPORT DU PREMIER MINI PROJET «FORUM DE CHAT» Novembre 2005 Sommaire I. Préliminaire : Notice d exécution et mode opératoire...4 II. Architecture globale de l application...5

Plus en détail

Technologies distribuées

Technologies distribuées Technologies distribuées Java EE 5 Introduction! L entreprise et le Java EE Définition Les de type EJB Les de type services 1 2 Introduction! Compétences acquises " Compréhension " Interventions " Affranchir

Plus en détail

24/11/2011. Cours EJB/J2EE Copyright Michel Buffa. Plan du cours. EJB : les fondamentaux. Enterprise Java Bean. Enterprise Java Bean.

24/11/2011. Cours EJB/J2EE Copyright Michel Buffa. Plan du cours. EJB : les fondamentaux. Enterprise Java Bean. Enterprise Java Bean. Plan du cours 2 Introduction générale : fondamentaux : les fondamentaux Michel Buffa (buffa@unice.fr), UNSA 2002, modifié par Richard Grin (version 1.1, 21/11/11), avec emprunts aux supports de Maxime

Plus en détail

Host Integration Server 2000

Host Integration Server 2000 Host Integration Server 2000 Comment communiquer entre Windows et Mainframe Dans le cadre d'un prochain article consacré à l'appel des composants COMTI depuis une page WEB (ASP3 et ASP.NET), nous verrons

Plus en détail

Sauvegarde des bases SQL Express

Sauvegarde des bases SQL Express Sauvegarde des bases SQL Express Sauvegarder les bases de données avec SQL Express Dans les différents articles concernant SQL Server 2005 Express Edition, une problématique revient régulièrement : Comment

Plus en détail

Architectures à composants

Architectures à composants Interaction requête/réponse Architectures à composants!communication par requête/réponse client requête réponse serveur Gaël Thomas gael.thomas@lip6.fr Université Pierre et Marie Curie Master Informatique

Plus en détail

Sujet 17 : Exploitation de données financières de Google Finance en C#

Sujet 17 : Exploitation de données financières de Google Finance en C# Amsellem Ari Pour le 01/06/11 Ohayon Alexandre Gueguen Tristan Sujet 17 : Exploitation de données financières de Google Finance en C# Introduction : Il convient tout d abord de signaler que le titre de

Plus en détail

Gestion des erreur dans Excel

Gestion des erreur dans Excel Des erreurs apparaissent parfois dans les formules de calcul ou lors de l'exécution d'une macro. Excel renvoie une valeur spécifique à l'erreur rencontrée Ces problèmes ont diverses causes: une faute de

Plus en détail

Quelques éléments de compilation en C et makefiles

Quelques éléments de compilation en C et makefiles Quelques éléments de compilation en C et makefiles Guillaume Feuillade 1 Compiler un programme C Le principe de la compilation consiste à passer d un ensemble de fichiers de code à un programme exécutable

Plus en détail

Scub Foundation. Socle technique Java Open Source http://www.scub-foundation.org

Scub Foundation. Socle technique Java Open Source http://www.scub-foundation.org Scub Foundation Socle technique Java Open Source http://www.scub-foundation.org Présentation de Scub Présentation de Scub Scub est une société de service en informatique qui a pour but de fournir du conseil

Plus en détail

SAS BI DASHBOARD 4.3 : POUR LE MEILLEUR ET POUR LE FILTRE

SAS BI DASHBOARD 4.3 : POUR LE MEILLEUR ET POUR LE FILTRE SAS BI DASHBOARD 4.3 : POUR LE MEILLEUR ET POUR LE FILTRE En tant qu outils d aide à la décision, les tableaux de bord doivent répondre rapidement. Pour participer à cet effort de réactivité en termes

Plus en détail

1.1- Compiler et exécuter un premier programme en C++

1.1- Compiler et exécuter un premier programme en C++ 1.1- Compiler et exécuter un premier programme en C++ 1- Un premier programme en C++ 2- Compilation et exécution 1- Un premier programme en C++ Le premier programme que propose le cours consiste à afficher

Plus en détail

Spécification du profil UML d assemblage cible EJB (version 1)

Spécification du profil UML d assemblage cible EJB (version 1) Spécification du profil UML d assemblage cible EJB (version 1) Auteur : Projet ACCORD (Assemblage de composants par contrats en environnement ouvert et réparti) Référence : Livrable 2.2 Date : 31 mai 2002

Plus en détail

Développement de Servlets et JSP avec Eclipse

Développement de Servlets et JSP avec Eclipse Développement de Servlets et JSP avec Eclipse Sommaire 1 Mise en place o 1.1 Installation de Galileo o 1.2 Association de Galileo avec une installation de Tomcat o 1.3 Pilotage des serveurs 2 Développement

Plus en détail

Programmation C++ (débutant)/les tableaux statiques

Programmation C++ (débutant)/les tableaux statiques Programmation C++ (débutant)/les tableaux statiques 1 Programmation C++ (débutant)/les tableaux statiques Le cours du chapitre 6 : les tableaux statiques Les tableaux Une variable entière de type int ne

Plus en détail

Utilisation d EXCEL pour résoudre des problèmes de programmation linéaire

Utilisation d EXCEL pour résoudre des problèmes de programmation linéaire Utilisation d EXCEL pour résoudre des problèmes de programmation linéaire Introduction Le solveur d'excel est un outil puissance d'optimisation et d'allocation de ressources. Il peut vous aider à déterminer

Plus en détail

Les Noms Sous Calc. pour

Les Noms Sous Calc. pour Les Noms Sous Calc pour Auteur Initial : Jean-François PHILIP Ce tutoriel est disponible (ainsi que bien d'autres!) sur http://user.services.openoffice.org/fr/forum/index.php Ce tutoriel à été réalisé

Plus en détail

Avant de programmer en Java DOS Set Path=C:\JDK\bin Path=C:\JDK\bin C:\JDK\bin Set Path=%Path%;C:\JDK\bin C:\JDK\bin C:\JDK\

Avant de programmer en Java DOS Set Path=C:\JDK\bin Path=C:\JDK\bin C:\JDK\bin Set Path=%Path%;C:\JDK\bin C:\JDK\bin C:\JDK\ Exercices corrigés de programmation OO Java Préparés par : Mlle Imene Sghaier Année Académique : 2006-2007 Premiers Pas I. Avant de programmer en Java Le JDK de Sun (Java Development Kit) est l outil essentiel

Plus en détail

Gestion du parc informatique matériel et logiciel de l Ensicaen. Rapport de projet. Spécialité Informatique 2 e année. SAKHI Taoufik SIFAOUI Mohammed

Gestion du parc informatique matériel et logiciel de l Ensicaen. Rapport de projet. Spécialité Informatique 2 e année. SAKHI Taoufik SIFAOUI Mohammed 6, bd maréchal Juin F-14050 Caen cedex 4 Spécialité Informatique 2 e année Rapport de projet Gestion du parc informatique matériel et logiciel de l Ensicaen SAKHI Taoufik SIFAOUI Mohammed Suivi ENSICAEN

Plus en détail

Les bases de données (suite) Support de cours Pascal Ballet

Les bases de données (suite) Support de cours Pascal Ballet Les bases de données (suite) Support de cours Pascal Ballet La saisie et l'impression des données Les formulaires de saisie Les formulaires de saisie jouent deux rôles importants : - la mise en forme des

Plus en détail

La réplication sous SQL Server 2005

La réplication sous SQL Server 2005 La réplication sous SQL Server 2005 Mettre en place la réplication sur SQL Server 2005 La réplication des bases de données est une problématique classique dans les systèmes d'information. En effet, dans

Plus en détail

GANTTPROJECT. Julien TENDERO

GANTTPROJECT. Julien TENDERO GANTTPROJECT Julien TENDERO SOMMAIRE : 1 -Introduction : 2 -Installation et utilisation : 3-Édition, compilation et exécution dans Eclipse : 4-Améliorations apportées : 5-Conclusion: 1 -Introduction :

Plus en détail

Sylvain Archenault Yves Houpert. Projet Informatique : Langage Java : Jeu De Dames en Java

Sylvain Archenault Yves Houpert. Projet Informatique : Langage Java : Jeu De Dames en Java Sylvain Archenault Yves Houpert Projet Informatique : Langage Java : Jeu De Dames en Java Projet GM3 Mai 2005 Chapitre 1 INTRODUCTION Le projet qui nous a été confié est de réaliser un jeu de dames en

Plus en détail

Correction langage Java

Correction langage Java MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT EXAMEN PROFESSIONNEL DE VÉRIFICATION D APTIDUDE AUX FONCTIONS DE PROGRAMMEUR Session 2010 Correction langage Java Langage:

Plus en détail

NFP111 Systèmes et Applications Réparties

NFP111 Systèmes et Applications Réparties NFP111 Systèmes et Applications Réparties 1 de 38 NFP111 Systèmes et Applications Réparties Cours 11 - Les Enterprise Java Beans (Introduction aux Enterprise Claude Duvallet Université du Havre UFR Sciences

Plus en détail

Cours Administration BD

Cours Administration BD Faculté des Sciences de Gabès Cours Administration BD Chapitre 2 : Architecture Oracle Faîçal Felhi felhi_fayssal@yahoo.fr 1 Processus serveur 1 Mémoire PGA Architecture SGBD Oracle Processus serveur 2

Plus en détail

J o n a t h a n M E R C I E R. - J2EE - Enterprise JavaBeans

J o n a t h a n M E R C I E R. - J2EE - Enterprise JavaBeans J o n a t h a n M E R C I E R - J2EE - Enterprise JavaBeans Module Génie Logiciel Année 2006/2007 P l a n Introduction (J2EE) Présentation des EJB EJB : les concepts Processus de développement, de déploiement

Plus en détail

Université Bordeaux Segalen Licence 3 MIASHS, semestre 6 (2014/2015)

Université Bordeaux Segalen Licence 3 MIASHS, semestre 6 (2014/2015) Université Bordeaux Segalen Licence 3 MIASHS, semestre 6 (2014/2015) Conception de Sites Web Dynamiques : TD 7 Inscription de membres - Variables de sessions - Formulaires pour insérer des images Version

Plus en détail

Auto-évaluation Aperçu de l architecture Java EE

Auto-évaluation Aperçu de l architecture Java EE Auto-évaluation Aperçu de l architecture Java EE Document: f1218test.fm 22/03/2012 ABIS Training & Consulting P.O. Box 220 B-3000 Leuven Belgium TRAINING & CONSULTING INTRODUCTION AUTO-ÉVALUATION APERÇU

Plus en détail

Trier les ventes (sales order) avec Vtiger CRM

Trier les ventes (sales order) avec Vtiger CRM Trier les ventes (sales order) avec Vtiger CRM Dans l'activité d'une entreprise, on peut avoir besoin d'un outil pour trier les ventes, ce afin de réaliser un certain nombre de statistiques sur ces ventes,

Plus en détail

Java pour le Web. Cours Java - F. Michel

Java pour le Web. Cours Java - F. Michel Java pour le Web Cours Java - F. Michel Introduction à JEE 6 (ex J2EE) Historique Qu'est-ce que JEE JEE : Java Entreprise Edition (ex J2EE) 1. Une technologie outils liés au langage Java + des spécifications

Plus en détail

TP JUnit 4.12. Première partie Le premier test d'une classe

TP JUnit 4.12. Première partie Le premier test d'une classe TP JUnit 4.12 Récupérez les deux fichiers junit.jar et hamcrest-core.jar à partir de l'url https://github.com/junit-team/junit/wiki/download-and-install (plus précisément à partir de l'url http://junit.org).

Plus en détail

La comptabilisation dans la ligne Crésus Le module de comptabilisation

La comptabilisation dans la ligne Crésus Le module de comptabilisation Note La comptabilisation dans la ligne Crésus Le module de comptabilisation Ce document présente le fonctionnement du module de comptabilisation qui prend la relève entre les programmes de facturation

Plus en détail

1. Installation d'un serveur d'application JBoss:

1. Installation d'un serveur d'application JBoss: EPITA Ala Eddine BEN SALEM App-Ing2 J2EE T.P. 4 EJB3, Serveur d'application JBoss 1. Installation d'un serveur d'application JBoss: télécharger l'archive du serveur JBoss à l'adresse: http://sourceforge.net/projects/jboss/files/jboss/jboss-5.0.0.ga/jboss-5.0.0.ga.zip/download

Plus en détail

MODE OPERATOIRE OPENOFFICE BASE

MODE OPERATOIRE OPENOFFICE BASE MODE OPERATOIRE OPENOFFICE BASE Openoffice Base est un SGBDR : Système de Gestion de Base de Données Relationnelle. L un des principaux atouts de ce logiciel est de pouvoir gérer de façon efficace et rapide

Plus en détail

Le tableur en 1 heure

Le tableur en 1 heure Le tableur en 1 heure Table des matières 1Notion de tableur...4 1.1Des cellules pour déposer des nombres...4 1.2Des cellules pour déposer des calculs...4 1.3Des cellules pour déposer des formules...5 2Notion

Plus en détail

Types d applications pour la persistance. Outils de développement. Base de données préexistante? 3 modèles. Variantes avec passerelles

Types d applications pour la persistance. Outils de développement. Base de données préexistante? 3 modèles. Variantes avec passerelles Types d applications pour la persistance Université de Nice Sophia-Antipolis Version 0.9 28/8/07 Richard Grin Toutes les applications n ont pas une complexité qui nécessite une architecture n- tiers Ce

Plus en détail

RAPPORT DE CONCEPTION UML :

RAPPORT DE CONCEPTION UML : Carlo Abi Chahine Sylvain Archenault Yves Houpert Martine Wang RAPPORT DE CONCEPTION UML : Bamboo Ch@t Projet GM4 Juin 2006 Table des matières 1 Introduction 2 2 Présentation du logiciel 3 2.1 Précisions

Plus en détail

Introduction à Windows Workflow Foundation

Introduction à Windows Workflow Foundation Introduction à Windows Workflow Foundation Version 1.1 Auteur : Mathieu HOLLEBECQ Co-auteur : James RAVAILLE http://blogs.dotnet-france.com/jamesr 2 Introduction à Windows Workflow Foundation [07/01/2009]

Plus en détail

TP n o 14 : Bases de données, première partie

TP n o 14 : Bases de données, première partie TP n o 14 : Bases de données, première partie I Introduction Dans ce TP nous allons effectuer des opérations élementaires sur une base de données ne comportant qu une seule table. Lors de la prochaine

Plus en détail

Zend Framework 2 Industrialisez vos développements PHP

Zend Framework 2 Industrialisez vos développements PHP Avant-propos 1. Lectorat 15 2. Contenu du livre 15 3. Pré-requis 17 Introduction 1. Un peu d histoire 19 1.1 Petite histoire de l informatique 19 1.2 Petite histoire des langages informatiques 20 1.3 Petite

Plus en détail

Système Expert pour Smartphones

Système Expert pour Smartphones INSA Rennes Département INFORMATIQUE Système Expert pour Smartphones Rapport de bilan de Planification Olivier Corridor;Romain Boillon;Quentin Decré;Vincent Le Biannic;Germain Lemasson;Nicolas Renaud;Fanny

Plus en détail

Systèmes de Gestion de Contenu

Systèmes de Gestion de Contenu Introduction aux de site Web Master 1 CAWEB Page 1/7 Introduction Définition CMS Content Management Systems : logiciels de conception et de mise à jour dynamique de site web ou d'application multimédia

Plus en détail

Surcharge et Redéfinition.

Surcharge et Redéfinition. Surcharge et Redéfinition. Surcharge et Redéfinition...1 La surcharge...1 Type déclaré et type réel....2 Algorithme de résolution de la surcharge....2 La redéfinition...4 Exécution de service...5 Exemple

Plus en détail

Guide Pratique EDI NetBeans

Guide Pratique EDI NetBeans Guide Pratique EDI NetBeans Copyright 2005 Sun Microsystems, Inc. All rights reserved. Table des matières Assistant type de Projet EJB...2 Structure Module EJB...5 Ajout d'ejb, Fichiers et Bibliothèques

Plus en détail

Création d'un site dynamique en PHP avec Dreamweaver et MySQL

Création d'un site dynamique en PHP avec Dreamweaver et MySQL Création d'un site dynamique en PHP avec Dreamweaver et MySQL 1. Création et configuration du site 1.1. Configuration de Dreamweaver Avant de commencer, il est nécessaire de connaître l'emplacement du

Plus en détail

rad-framework Software development plan document version 01 Oussama Boudyach April 20, 2011

rad-framework Software development plan document version 01 Oussama Boudyach April 20, 2011 rad-framework Software development plan document version 01 Oussama Boudyach April 20, 2011 1 Contents 1 Introduction 3 2 Documents et matériels 3 2.1 Document et matériel octroyé:....................................

Plus en détail

A. Introduction. Chapitre 4. - les entités de sécurité ; - les sécurisables ; - les autorisations.

A. Introduction. Chapitre 4. - les entités de sécurité ; - les sécurisables ; - les autorisations. Chapitre 4 A. Introduction Le contrôle d'accès représente une opération importante au niveau de la gestion de la sécurité sur un serveur de bases de données. La sécurisation des données nécessite une organisation

Plus en détail

OpenOffice.org 2.x Writer. Publipostage. Table des matières

OpenOffice.org 2.x Writer. Publipostage. Table des matières OpenOffice.org 2.x Writer Publipostage Table des matières 1.Principe du publipostage...1 2.Sources de données...1 2.1.Préparer un fichier Calc...1 2.2.Enregistrer des sources de données...2 2.3.Utiliser

Plus en détail

Chapitre 2. Classes et objets

Chapitre 2. Classes et objets Chapitre 2: Classes et Objets 1/10 Chapitre 2 Classes et objets Chapitre 2: Classes et Objets 2/10 Approche Orientée Objet Idée de base de A.O.O. repose sur l'observation de la façon dont nous procédons

Plus en détail

Programmation Objet - Cours II

Programmation Objet - Cours II Programmation Objet - Cours II - Exercices - Page 1 Programmation Objet - Cours II Exercices Auteur : E.Thirion - Dernière mise à jour : 05/07/2015 Les exercices suivants sont en majorité des projets à

Plus en détail

Java Licence professionnelle CISI 2009-2010

Java Licence professionnelle CISI 2009-2010 Java Licence professionnelle CISI 2009-2010 Cours 10 : Type générique (c) http://manu.e3b.org/java/tutoriels/avance/generique.pdf 1 Introduction La programmation générique - nouveauté la plus significative

Plus en détail

Pour signifier qu'une classe fille hérite d'une classe mère, on utilise le mot clé extends class fille extends mère

Pour signifier qu'une classe fille hérite d'une classe mère, on utilise le mot clé extends class fille extends mère L'héritage et le polymorphisme en Java Pour signifier qu'une classe fille hérite d'une classe mère, on utilise le mot clé extends class fille extends mère En java, toutes les classes sont dérivée de la

Plus en détail

Applications orientées données (NSY135)

Applications orientées données (NSY135) Applications orientées données (NSY135) 11 Le langage HQL Auteurs: Raphaël Fournier-S niehotta et Philippe Rigaux (philippe.rigaux@cnam.fr,fournier@cnam.fr) Département d informatique Conservatoire National

Plus en détail

Introduction aux exercices en Java

Introduction aux exercices en Java Introduction aux exercices en Java Avant de commencer les séries proprement dites, nous allons voir quelques informations utiles concernant le langage de programmation principal de ce cours d'informatique

Plus en détail

Ecole Nationale Supérieure des Télécommunications Les outils XML

Ecole Nationale Supérieure des Télécommunications Les outils XML Ecole Nationale Supérieure des Télécommunications Les outils XML Page 1 sur 13 SOMMAIRE 1 Introduction 3 2 Parseur XML et processeur XSLT 4 2.1 Le Parseur XML v2 4 2.1.1 Les API DOM et SAX 4 2.1.2 Le parseur

Plus en détail

Raja Bases de données distribuées A Lire - Tutoriel

Raja Bases de données distribuées A Lire - Tutoriel Université des Sciences de Montpellier Master 2 Semestre 1 Unité d'enseignement FMIN306 Raja Bases de données distribuées A Lire - Tutoriel 26 janvier 2011 Audrey Novak Romain Maneschi Jonathan Fhal Aloys

Plus en détail

Application 1- VBA : Test de comportements d'investissements

Application 1- VBA : Test de comportements d'investissements Application 1- VBA : Test de comportements d'investissements Notions mobilisées Chapitres 1 à 5 du cours - Exemple de récupération de cours en ligne 1ère approche des objets (feuilles et classeurs). Corps

Plus en détail

JXDVDTek - UNE DVDTHEQUE EN JAVA ET XML

JXDVDTek - UNE DVDTHEQUE EN JAVA ET XML BALLOTE Nadia FRIULI Valerio GILARDI Mathieu IUT de Nice Licence Professionnelle des Métiers de l Informatique RAPPORT DU PROJET : JXDVDTek - UNE DVDTHEQUE EN JAVA ET XML Encadré par : M. CRESCENZO Pierre

Plus en détail

Analyse d'un réseau social

Analyse d'un réseau social Licence 2, Semestre 3 2012 Projet Programmation Orientée Objet BRIDOUX Florian KEITH Bruno DUPRE-PAWLAK Sandra 1 Sommaire I) Présentation du Projet. 1. Projet demandé 2. Projet réalisé II) Diagrammes de

Plus en détail

Guillaume SOLDERA (B guillaume.soldera@serli.fr) SERLI Informatique Bull OW2 Consortium. Comparatif Choco/Drools dans le cadre du projet JASMINe

Guillaume SOLDERA (B guillaume.soldera@serli.fr) SERLI Informatique Bull OW2 Consortium. Comparatif Choco/Drools dans le cadre du projet JASMINe Guillaume SOLDERA (B guillaume.soldera@serli.fr) SERLI Informatique Bull OW2 Consortium dans le cadre du projet JASMINe Avril 2008 Table des matières 1 Introduction 3 1.1 Rappel sur JASMINe.......................................

Plus en détail

L3 ASR Projet 1: DNS. Rapport de Projet

L3 ASR Projet 1: DNS. Rapport de Projet L3 ASR Projet 1: DNS Rapport de Projet Table des matières I. Maquette de travail...1 II. Configuration des machines...2 III. Type de zone...3 IV. Délégation de zone...3 V. Suffixes DNS...4 VI. Mise en

Plus en détail

Faculté des sciences de gestion et sciences économiques BASE DE DONNEES

Faculté des sciences de gestion et sciences économiques BASE DE DONNEES BASE DE DONNEES La plupart des entreprises possèdent des bases de données informatiques contenant des informations essentielles à leur fonctionnement. Ces informations concernent ses clients, ses produits,

Plus en détail

ERRATA - MAGASIN VIRTUEL

ERRATA - MAGASIN VIRTUEL ERRATA - MAGASIN VIRTUEL 1 28 juillet 2005 Entre mars et juillet 2005, un certain nombre d'articles sont parus sur [http://tahe.developpez.com]. Ils avaient pour but de présenter le framework Spring aussi

Plus en détail

EISTI. Oracle Toplink. Manuel d installation et d utilisation

EISTI. Oracle Toplink. Manuel d installation et d utilisation EISTI Oracle Toplink Manuel d installation et d utilisation VILLETTE Charles, BEQUET Pierre, DE SAINT MARTIN Cédric, CALAY-ROCHE Vincent, NAUTRE Francois 20/05/2010 Ce manuel d installation et d utilisation

Plus en détail

BAAN IVc. Guide de l'utilisateur BAAN Data Navigator

BAAN IVc. Guide de l'utilisateur BAAN Data Navigator BAAN IVc Guide de l'utilisateur BAAN Data Navigator A publication of: Baan Development B.V. B.P. 143 3770 AC Barneveld Pays-Bas Imprimé aux Pays-Bas Baan Development B.V. 1997 Tous droits réservés. Toute

Plus en détail

Microsoft OSQL OSQL ou l'outil de base pour gérer SQL Server

Microsoft OSQL OSQL ou l'outil de base pour gérer SQL Server Microsoft OSQL OSQL ou l'outil de base pour gérer SQL Server Suite à mon précédent article concernant MSDE, je me suis rendu compte à partir des commentaires que de nombreux utilisateurs avaient des problèmes

Plus en détail

Manuel d utilisation 26 juin 2011. 1 Tâche à effectuer : écrire un algorithme 2

Manuel d utilisation 26 juin 2011. 1 Tâche à effectuer : écrire un algorithme 2 éducalgo Manuel d utilisation 26 juin 2011 Table des matières 1 Tâche à effectuer : écrire un algorithme 2 2 Comment écrire un algorithme? 3 2.1 Avec quoi écrit-on? Avec les boutons d écriture........

Plus en détail

Architecture applicative de l application Web

Architecture applicative de l application Web Architecture applicative de l application Web Principes d organisation de l application PHP Gsb-AppliFrais Les principes d'organisation de l'application s'inspirent des travaux réalisés autour du contexte

Plus en détail

Introduction à Maven dimanche 29 janvier 2012 10:13

Introduction à Maven dimanche 29 janvier 2012 10:13 Introduction à Maven dimanche 29 janvier 2012 10:13 Vous avez certainement entendu parler de maven, beaucoup ont une idée vague de ce que c'est et d'autres bien qu'ayant une idée claire n'ont jamais expérimenté

Plus en détail

GESTION DE STOCKS AVEC CIEL GESTION COMMERCIALE

GESTION DE STOCKS AVEC CIEL GESTION COMMERCIALE GESTION DE STOCKS AVEC CIEL GESTION COMMERCIALE La gestion de stocks est complexe. Deux questions illustrent cette complexité : Première question : en supposant que le stock d un article comprenne 2 unités

Plus en détail

M2 TIIR (2013-2014) Bilel Derbel

M2 TIIR (2013-2014) Bilel Derbel M2 TIIR (2013-2014) Bilel Derbel Notre but est de concevoir une application générique sur grid5000 qui permet de déployer des calculs parallèles de façon transparente Plus précisément, nous nous plaçons

Plus en détail

Architecture de la plateforme SBC

Architecture de la plateforme SBC Simple Business Connector Architecture de la plateforme SBC Titre Projet Description Architecture de la plateforme SBC Plateforme SBC Ce document reprend toutes les étapes de l'installation du serveur

Plus en détail

LibreOffice Calc : introduction aux tableaux croisés dynamiques

LibreOffice Calc : introduction aux tableaux croisés dynamiques Fiche logiciel LibreOffice Calc 3.x Tableur Niveau LibreOffice Calc : introduction aux tableaux croisés dynamiques Un tableau croisé dynamique (appelé Pilote de données dans LibreOffice) est un tableau

Plus en détail

Présentation du projet:

Présentation du projet: : Le but du projet est de réaliser le fonctionnement d'un jeu d échec valide. Plus spécifiquement, il consiste à implémenter l'organisation générale du jeu, et le suivi des règles du mouvement des pièces.

Plus en détail

PROSOP : un système de gestion de bases de données prosopographiques

PROSOP : un système de gestion de bases de données prosopographiques PROSOP : un système de gestion de bases de données prosopographiques Introduction : Ce document présente l outil en développement PROSOP qui permet la gestion d'une base de donnée prosopographique de la

Plus en détail

SII du transporteur avec BPEL

SII du transporteur avec BPEL SII du transporteur avec BPEL Projet BPMS Dernière modification : 18.12.2007 Table des matières 1. INTRODUCTION...3 2. SERVEURS...3 2.1. RÉFÉRENTIEL DESIGNER...3 2.2. SERVEUR DE BASE DE DONNÉES...3 2.3.

Plus en détail

BTS S.I.O. 2012-2013 PHP OBJET. Module SLAM4. Nom du fichier : PHPRévisionObjetV2.odt Auteur : Pierre Barais

BTS S.I.O. 2012-2013 PHP OBJET. Module SLAM4. Nom du fichier : PHPRévisionObjetV2.odt Auteur : Pierre Barais BTS S.I.O. 2012-2013 PHP OBJET Module SLAM4 Nom du fichier : PHPRévisionObjetV2.odt Auteur : Pierre Barais Table des matières 1 But... 3 2 Les bases :... 3 3 Utilisation d'une classe : Instanciation...3

Plus en détail

Introduction au langage SQL

Introduction au langage SQL Introduction au langage SQL Les bases de données relationnelles Le langage SQL est un langage universel destiné à travailler sur des bases de données relationnelles. Nous considérerons ici qu'une base

Plus en détail

Chapitre 1 I:\ Soyez courageux!

Chapitre 1 I:\ Soyez courageux! Chapitre 1 I:\ Soyez courageux! Pour ne rien vous cacher, le langage d'assembleur (souvent désigné sous le terme "Assembleur", bien que ce soit un abus de langage, puisque "Assembleur" désigne le logiciel

Plus en détail

Utilisation de la solution Cloud d'openshift

Utilisation de la solution Cloud d'openshift Utilisation de la solution Cloud d'openshift But : un mini tuto (date de mise à jour : dimanche 22/11/2015) Auteur : P. Lacomme (placomme@isima.fr) 1) Enregistrement. Il faut se rendre sur le site https://www.openshift.com/

Plus en détail

LES COURS ONLINE. ar des étudiants our des étudiants. Olden Fabre, Cynthia Thimon, Jakub Kaluza, Jean Desravines, Oliver Hamm

LES COURS ONLINE. ar des étudiants our des étudiants. Olden Fabre, Cynthia Thimon, Jakub Kaluza, Jean Desravines, Oliver Hamm LES COURS ONLINE P ar des étudiants our des étudiants Olden Fabre, Cynthia Thimon, Jakub Kaluza, Jean Desravines, Oliver Hamm CAHIER DES CHARGES I - Préface...4 II - Introduction...5 III - Glossaire...6

Plus en détail

TD2-1 : Application client-serveur V2.3.0

TD2-1 : Application client-serveur V2.3.0 TD2-1 : Application client-serveur V2.3.0 Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution Pas d'utilisation Commerciale Partage à l'identique 3.0 non transposé.

Plus en détail

Automatisation de l'exécution d'un package SSIS sur Microsoft SQL Server 2005

Automatisation de l'exécution d'un package SSIS sur Microsoft SQL Server 2005 Automatisation de l'exécution d'un package SSIS sur Microsoft SQL Server 2005 par Fleur-Anne BLAIN (fablain.developpez.com) Date de publication : 01/04/2008 Dernière mise à jour : 01/04/2008 Ce tutoriel

Plus en détail

Les architectures N-tiers

Les architectures N-tiers Les architectures N-tiers 1 SOMMAIRE DU COURS XML ET LES ARCHITECTURES N-TIER Introduction aux architectures N-tier Serveurs d applications Déploiement d applications J2EE Tiers applicatif : servlets Tiers

Plus en détail

Application de gestion de tâche

Application de gestion de tâche Université de Montpellier 2 Rapport TER L3 Application de gestion de tâche Tuteur : M. Seriai Participant : Cyril BARCELO, Mohand MAMMA, Feng LIU 1 er Fevrier 2015 26 Avril 2015 Table des matières 1 Introduction

Plus en détail

L2 Informatique - gr A HLIN406-25 mars 2015. Contrôle continu 1

L2 Informatique - gr A HLIN406-25 mars 2015. Contrôle continu 1 L2 Informatique - gr A HLIN406-25 mars 2015 Nom : Prénom : Numéro d étudiant : Contrôle continu 1 Tous documents sur support papier autorisés. Durée : 1h00. L ensemble des réponses sera à donner sur les

Plus en détail

Compte rendu de PHP MySQL : création d un formulaire de base de données

Compte rendu de PHP MySQL : création d un formulaire de base de données REVILLION Joris Décembre 2009 3EI Compte rendu de PHP MySQL : création d un formulaire de base de données Objectifs : Le principal objectif de ce cours est de découvrir et de nous familiariser avec le

Plus en détail