Tracés et Normes Géométriques

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Tracés et Normes Géométriques"

Transcription

1 Tracés et Normes Géométriques Problème 3-dimensionel Dimensions en x, y, & z

2 Conception en 3-D est difficile Problème réduit à des problèmes d alignement en 2-D x, z Alignement horizontal (tracé en plan) s, y Alignement vertical (profil en long) z, y Profil en travers

3 Définitions Tracé en plan: projection de la route sur un plan horizontal Profil en long: développement de l intersection de la surface de la route avec le cylindre à génératrice verticale passant par l axe de celle-ci Profil en travers: coupe suivant un plan vertical perpendiculaire à l axe

4 Tracé en plan Profil en long

5 Tracé en plan

6 Tracé en plan

7 Profil en long

8 Profil en long

9 Profil en travers (Déblai)

10 Profil en travers (Remblai)

11 Vitesse de référence Vitesse d'un véhicule isolé permettant de définir les caractéristiques minimales d'aménagement des points particuliers d'une section de route pour lesquels les contraintes géométriques sont les plus astreignantes pour l'usager. Vitesse théorique la plus élevé à laquelle la section de route considéré peut être parcourue avec sécurité et confort, lorsque ses facteurs ne dépendent que de la géométrie de la route.

12 Vitesse de référence Vitesse choisie par l auteur du projet routier en tenant compte des critères suivants: Caractéristiques topographiques Importance de la route dans le réseau Conditions économiques Volume et structuration du trafic

13 Classification des itinéraires en fonction de V r Routes Nationales Catégorie 4 ème 3 ème 2 ème 1 ère Exceptionnelle V r (km/h) Autoroutes Catégorie L80 L100 L120 V r (km/h)

14 Classification des itinéraires en fonction de V r Voies rapides urbaines (VRU) Catégorie U60 U80 A80 A100 V r (km/h) Type U: VRU à caractéristiques non autoroutières Type A: VRU à caractéristiques autoroutières

15 Eléments du tracé en plan Sommets Droites Liaisons dans les virages Arc de cercle Clothoïde + arc de cercle + clothoïde

16 Déversement de la chaussée en virage Mg r1 Mg r2 Mg r3 δ δ δ Contexte 1 Contexte 2 Contexte 3 alignement droit r1 = Mgδ virage à gauche de rayon R r2 = Mgδ δ + MV 2 /R = M (gδ+v 2 /R) virage à gauche de rayon R r3 = -Mgδ δ + MV 2 /R M (V 2 /R-gδ) Contexte 3: Poids du véhicule joue un rôle actif. Sa composante parallèle au plan de la chaussée vient compenser partiellement la force centrifuge

17 L ENTITE "ROUTE-VEHICULE-CONDUCTEUR" Équilibre d un essieu N1 F N2 h T1 d T2 P=M b

18 L ENTITE "ROUTE-VEHICULE-CONDUCTEUR" Équations d équilibre ft N1 + N2 = Mg + Fδ T1 + T2 = F - Mg δ T1 = ft N1 T2 = ft N2 (N2 - N1)b = (F - Mgδ)h = T1 N1 = T N 2 2 = T1 N1 + + T 2 N 2 R = = F Mgδ Fδ + Mg g v² ( δ + v² δ gr = v² δ 1 + gr f t ) v² gr δ

19 R = 127 v² ( δ + f t ) (v en km/h) V (km/h) ft

20 Rayons Caractéristiques Rayon minimum absolu: calculé pour le dévers maximum (7%) V (km/h) R ma (m) Rayon au dévers minimal V (km/h) R dm (δ=2.5%) R dm (δ=2.0%)

21 Rayons Caractéristiques Rayon non-déversé: Rayon au dessus duquel la chaussée n a pas a être déversé. V (km/h) R nd (m)

22 Route 4 eme catégorie Valeur du rayon Sens du dévers Valeur du dévers 40 m Vers l intérieur du virage 7 % 40 < R < 250 ʽ ʽ /R 250 ʽ ʽ 2.5 % 250 < R < 400 ʽ ʽ 2.5 % > 400 En toit 2.5 %

23 Route 3 eme catégorie Valeur du rayon Sens du dévers Valeur du dévers 120 m Vers l intérieur du virage 7 % 120 < R < 450 ʽ ʽ /R 450 ʽ ʽ 2.5 % 450 < R < 600 ʽ ʽ 2.5 % > 600 En toit 2.5 %

24 Route 2 eme catégorie Valeur du rayon Sens du dévers Valeur du dévers 240 m Vers l intérieur du virage 7 % 240 < R < 650 ʽ ʽ /R 650 ʽ ʽ 2.5 % 650 < R < 900 ʽ ʽ 2.5 % > 900 En toit 2.5 %

25 Route 1 ere catégorie Valeur du rayon Sens du dévers Valeur du dévers 425 m Vers l intérieur du virage 7 % 425 < R < 900 ʽ ʽ /R 900 ʽ ʽ 2.5 % 900 < R < 1300 ʽ ʽ 2.5 % > 1300 En toit 2.5 %

26 Exemple Le rayon d un cercle de raccordement horizontal existant est de 230 m. Le devers est de 7%. La vitesse réglementaire dans ce tronçon de route est de 110 km/h. Est-ce que cette configuration est dangereuse? Si oui, proposer 2 solutions possibles pour régler la situation.

27 Exemple R = 127 v² ( δ + f t ) = ² (0,07 + 0,108) = 535 m >> 230m Situation dangereuse Solution 1: Reconstruire le virage avec R = 535m Solution 2: Panneau de signalisation avec vitesse limite en virage: v = 230x127x(0,07 + 0,14) = 78,3km/h

28 Géométrie PI θ PC T L E M C PT R R

29 1 2 cos 1 2 cos 2 tan θ = θ = θ = R R R E R T (radian) 2 sin 2 2 cos 1 2 cos θ = θ = θ = θ = R L R C R R R M

30 Exemple A(0,0) B(1000,500 ) C (1500,250 ) R = 500

31 Le Raccordement progressif : La clothoïde R R in fin i 1 / R = 0 1 / R γ = 0 γ = v ² / R

32 LE TRACE EN PLAN Le Raccordement progressif : La clothoïde L'utilisation de la clothoïde permet d'assurer : - Confort optique : vue satisfaisante de la route et de son tracé pour l usager sécurité de la conduite - Confort dynamique : courbure accélération transversale introduites progressivement stabilité des véhicules - Aspect satisfaisant et en particulier dans les zones de variation de dévers (gauchissement) - Bon écoulement des eaux - Minimisation de l'aspect monotonique de la route.

33 Y LE TRACE EN PLAN Le Raccordement progressif : La clothoïde Si v = C te RM trajectoire d'un véhicule dont l'angle de braquage du volant augmente régulièrement. M x - Courbure proportionnelle à s comptée à partir du point de courbure nulle. ρ = 1 R = C. s s. R = 1 C s. R = A 2

34 E Y Arc de clothoide Xm 3 m τ LE TRACE EN PLAN Le Raccordement progressif : La clothoïde L S ϕ X T τ Rc U H Arc de Cercle F y x A s ² = ϕ R ds dϕ = ds = d ϕ R x s = A ² s. ds 0 pour s = = 0 A². dϕ 2 2 s = 2 A ϕ s = A 2ϕ ϕ = R. s = A ² s ϕ = 2R L τ = 2 R c 2 s 2 A 2

35 LE TRACE EN PLAN Le Raccordement progressif : La clothoïde X L Xm X 2 L 2 X 3 Y 6R 6R. L 2 E L = Y 24R 4

36 - Condition de confort optique : τ LE TRACE EN PLAN Le Raccordement progressif : La clothoïde Détermination de A L 2R - Condition de gauchissement : 6πR 180 R 9.5 c c 3 L L c 3π 180 R L > c 1 9 Limitation de la variation du dévers à 2% par seconde de parcours à la vitesse de référence de calcul de l'itinéraire. δ t = 2 % / s L 2 > δ δ ( 0 2 ) v

37 LE TRACE EN PLAN Le Raccordement progressif : La clothoïde - Condition de confort dynamique : Détermination de A Les normes limitent la variation d'accélération transversale à γ 0 = g/50 m/s 2 /s pour les autoroutes et a v/(0.2v) avec v en km/h pour les autres routes. v ² R c g δ < gt 50 v ² L 3 > 50 v ( δ g R / c ; ) t = L v L = sup(l 1, L 2, L 3 )

38 Eléments du profil en long

39 Déclivité maximale en rampe et en pente Autoroutes Catégorie L80 L100 L120 Rampe (montée) 6 % 5 % 4 % Pente (descente) 6 % 5 % 5 % Routes Nationales Catégorie 4 ème 3 ème 2 ème 1 ère Exceptionnelle Déclivité maximale 8 % 7 % 6 % 5 % 4 %

40 Voies pour véhicules lents Il faut réaliser des voies supplémentaires pour véhicules lents dans les sections en rampes, lorsque leurs longueur et leur déclivité sont telles que la vitesse des véhicules lents dans la rampe est réduite a 50 km/h Déclivité 4 % 5 % 6 % 7 % 8 % Longueur (m)

41 Distance d arrêt Da = Df + v. t Df Df 2 v = (v en m/s)( + en rampe,- en pente) 2g(f ± i) l 4v 2 = (v en km/h)( + en rampe,- en pente) 1000(f ± i) l t = 2secondes pour les vitesses inférieures à 100 km/h t = 1.8 seconde pour les vitesses supérieures à 100 km/h

42 L ENTITE "ROUTE-VEHICULE-CONDUCTEUR" Distance de freinage Vitesse km/h Alignement f l admis 0,46 0,46 0,42 0,38 0,34 0,31 freinage (m) courbe f l admis 0,37 0,37 0,34 0,30 0,27 0,25 freinage (m)

43 Exemples V = 120 km/h ; i = 0 => df = 165 m ; da = 225 m V = 120 km/h ; i = 6% (rampe) => df = 140 m ; da = 200 m V = 120 km/h ; i = 6% (pente) => df = 200 m ; da = V = 120 km/h ; i = 6% (pente) => df = 200 m ; da = 260 m

44 L ENTITE "ROUTE-VEHICULE-CONDUCTEUR" La visibilité de premier plan Obstacle : 15 cm de hauteur Œil du conducteur : 1 mètre au dessus de la surface de la chaussée Véhicule adverse supposé de hauteur 1,20 m. La visibilité offerte sur un itinéraire doit permettre à l'automobiliste de s'arrêter sur un obstacle de 15 cm de hauteur et d'effectuer, sur des chaussées bidirectionnelles à 2 ou 3 voies, une manœuvre de dépassement ou tout au moins de l'interrompre à temps, si nécessaire.

45 L ENTITE "ROUTE-VEHICULE-CONDUCTEUR" Rayon vertical en point haut (angle saillant) R = 1 D 2 a 2( h + h 2 ) 2

46 Rayons minimaux fixes par les normes routières découlent de considérations relatives a la visibilité: De jour pour le rayon minimum en angle saillant De nuit (d éclairage du faisceau des phares) pour le rayon minimum en angle rentrant De considération liées au confort dynamique des usagers (limitation de l accélération verticale a g/40)

47

48 Profil en travers général

49 Chaussée, au sens géométrique du terme, est limitée par le bord interne du marquage de rive Accotement comprend une bande dérasée, constitue d une surlargeur de chaussée supportant le marquage de rive et d une bande stabilisée ou revêtue, et la berme

50 Profil en travers à 2 ou 3 voies

51 Profil en travers 2x2 voies

52 Zone de récupération

53 Zone de récupération: Autoroutes: Bande d arrêt d urgence (BAU) Surlargeur de chaussée Partie stabilisée ou revêtue (pouvant supporter le passage occasionnel d un poids lourd) Zone de sécurité: 4 m en aménagement de routes existantes 7 m en route neuve 10 m sur autoroutes Berme: située à l extérieur de la bande dérasée ou la BAU supporte d éventuels panneaux de signalisation et équipement.

54

55

56

57

Corrigé des exercices «Principe fondamental de la dynamique»

Corrigé des exercices «Principe fondamental de la dynamique» «Principe fondamental de la dynamique» Exercice 1 a. Un véhicule parcourt 72 km en 50 minutes. Calculer sa vitesse moyenne et donner le résultat en km/h puis en m/s. La vitesse v est donnée en fonction

Plus en détail

générales des chaussées

générales des chaussées Chapitre2 Caractéristiques générales des chaussées 15 1. Le trafic 2. La voirie à faible trafic 3. Les caractéristiques géométriques 4. Constitution des chaussées : les différentes couches 5. Les différentes

Plus en détail

IV. CAPACITE ET VITESSE

IV. CAPACITE ET VITESSE IV. CAPACITE ET VITESSE EN FONCTION DE LA GEOMETRIE DES ROUTES ET DES TUNNELS ROUTIERS IV.1. Introduction Cette partie traite des différents mouvements de la circulation à l intérieur d un tunnel routier

Plus en détail

Rues sans voie piétonne

Rues sans voie piétonne Rues sans voie piétonne Les réseaux piétonniers ne sont pas toujours continus. En l absence de trottoir ou autre voie qui leur est réservée, les piétons sont contraints à longer le bord de la chaussée

Plus en détail

ICTAAL INSTRUCTION SUR LES CONDITIONS TECHNIQUES D AMÉNAGEMENT DES AUTOROUTES DE LIAISON CIRCULAIRE DU 12 DÉCEMBRE 2000

ICTAAL INSTRUCTION SUR LES CONDITIONS TECHNIQUES D AMÉNAGEMENT DES AUTOROUTES DE LIAISON CIRCULAIRE DU 12 DÉCEMBRE 2000 Ministère de l Equipement, des Transports et du Logement Direction des Routes ICTAAL INSTRUCTION SUR LES CONDITIONS TECHNIQUES D AMÉNAGEMENT DES AUTOROUTES DE LIAISON CIRCULAIRE DU 12 DÉCEMBRE 2000 FACSIMILE

Plus en détail

Sétra. Comprendre les principaux paramètres de conception géométrique des routes. Sommaire. service d Études techniques des routes et autoroutes

Sétra. Comprendre les principaux paramètres de conception géométrique des routes. Sommaire. service d Études techniques des routes et autoroutes Sétra service d Études techniques des routes et autoroutes janvier 2006 Comprendre les principaux paramètres de conception géométrique des routes Sommaire Avertissement... 3 La visibilité... 5 Le profil

Plus en détail

Forum Sécurité Routière. Zones à circulation apaisée : recommandations d aménagement. Patrice Champon Cete de Lyon

Forum Sécurité Routière. Zones à circulation apaisée : recommandations d aménagement. Patrice Champon Cete de Lyon Forum Sécurité Routière Saint Étienne de Saint Geoirs Jeudi 7 novembre 2013 Zones à circulation apaisée : recommandations d aménagement Cete de Lyon Patrice.Champon@developpement-durable.gouv.fr 04 74

Plus en détail

Chapitre 2. CINÉMATIQUE DU PÉDALAGE

Chapitre 2. CINÉMATIQUE DU PÉDALAGE Chapitre 2. CINÉMATIQUE DU PÉDALAGE «Cinématique : Emprunt scientifique au grec kinêmatikos, dérivé de kinêma = mouvement. C est la partie de la mécanique qui étudie le mouvement indépendamment des forces

Plus en détail

NOTE D INFORMATION DESCENTES DE FORTE PENTE ET DE GRANDE LONGUEUR SUR LES ROUTES DE TYPE «AUTOROUTE»

NOTE D INFORMATION DESCENTES DE FORTE PENTE ET DE GRANDE LONGUEUR SUR LES ROUTES DE TYPE «AUTOROUTE» NOTE D INFORMATION Economie Environnement Conception Auteur : SETRA - CSTR Editeur : 52 DESCENTES DE FORTE PENTE ET DE GRANDE LONGUEUR SUR LES ROUTES DE TYPE «AUTOROUTE» Février 1997 L exécution du Schéma

Plus en détail

Corrigés de la séance 5 Chap 5 et 7: Gravitation et frottements

Corrigés de la séance 5 Chap 5 et 7: Gravitation et frottements Corrigés de la séance 5 Chap 5 et 7: Gravitation et frottements Questions pour réfléchir Q4. p.262. Jupiter a une masse 318 fois plus grande que celle de la Terre. Pourtant, l accélération de la pesanteur

Plus en détail

Etude géométrique d un tronçon de route

Etude géométrique d un tronçon de route Etude géométrique d un tronçon de route 1- Objet du rapport : Le rapport suivant est une synthèse du travail effectué par notre groupe. L étude consiste à concevoir un tronçon de route reliant deux points

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES TRANSPORTS, DE L ÉQUIPEMENT, DU TOURISME ET DE LA MER Arrêté du 15 janvier 2007 portant application du décret n o 2006-1658 du 21 décembre 2006

Plus en détail

PROGRAMME D HABILETÉS EN FAUTEUIL ROULANT (WSP-F)

PROGRAMME D HABILETÉS EN FAUTEUIL ROULANT (WSP-F) PROGRAMME D HABILETÉS EN FAUTEUIL ROULANT (WSP-F) LIGNES DIRECTRICES POUR LE PARCOURS À OBSTACLES VERSION 4.1 CANADIENNE-FRANÇAISE Les activités d entraînement et d évaluation du WSP-F 4.1 peuvent se dérouler

Plus en détail

SYNTHÈSE DES ÉTUDES DE VITESSES ET TEMPS DE PARCOURS Adapter la vitesse aux enjeux du territoire tout en offrant des temps de parcours performants

SYNTHÈSE DES ÉTUDES DE VITESSES ET TEMPS DE PARCOURS Adapter la vitesse aux enjeux du territoire tout en offrant des temps de parcours performants SYNTHÈSE DES ÉTUDES DE VITESSES ET TEMPS DE PARCOURS Adapter la vitesse aux enjeux du territoire tout en offrant des temps de parcours performants Les études préalables à l enquête d utilité publique du

Plus en détail

1. Courbes de niveaux

1. Courbes de niveaux UE33 : Module C5 - Construction Travaux Publics - Page 1 LES ROUTES 1. Courbes de niveaux 1.1. Définitions Les courbes de niveau sont destinées à donner sur une carte un aperçu du relief réel. Une courbe

Plus en détail

4. Applications des dérivées

4. Applications des dérivées APPLICATIONS DES DÉRIVÉES 25 4. Applications des dérivées 4.1. Calculs de tangentes à des courbes On cherche parfois à connaître l'équation d'une droite tangente à une fonction. Rappels sur les droites

Plus en détail

PHYS-F-205. Physique 2. Examen du 6 juin 2012. I. Théorie (20 points 1 heure 15')

PHYS-F-205. Physique 2. Examen du 6 juin 2012. I. Théorie (20 points 1 heure 15') NOM, PRENOM (en majuscules)..... SECTION (barrer la mention inutile) Biologie Géographie Géologie PHYS-F-205 Physique 2 Examen du 6 juin 2012 I. Théorie (20 points 1 heure 15') Justifiez toujours vos réponses.

Plus en détail

PREFECTURE DE LA SARTHE EXAMEN PROFESSIONNEL DE CONDUCTEUR DE TAXI ----- SESSION 2013. Jeudi 10 OCTOBRE 2013

PREFECTURE DE LA SARTHE EXAMEN PROFESSIONNEL DE CONDUCTEUR DE TAXI ----- SESSION 2013. Jeudi 10 OCTOBRE 2013 PREFECTURE DE LA SARTHE EXAMEN PROFESSIONNEL DE CONDUCTEUR DE TAXI ----- SESSION 2013 Jeudi 10 OCTOBRE 2013 CORRIGE EPREUVE DE SECURITE ROUTIERE UNITE DE VALEUR 1 N du CANDIDAT : Note : Notation sur 20

Plus en détail

Audit de sécurité N7. Conférence de presse du mardi 3 juin 2008

Audit de sécurité N7. Conférence de presse du mardi 3 juin 2008 Audit de sécurité N7 Conférence de presse du mardi 3 juin 2008 1 L infrastructure routière L infrastructure - La géométrie : rayons, dévers, visibilité - Le gabarit : nombre de voies - Le revêtement :

Plus en détail

Actions dues au trafic Tram-Train

Actions dues au trafic Tram-Train Actions dues au trafic Tram-Train La conception des infrastructures à construire pour la circulation des tram-trains requiert la modélisation des différents cas de charges induits par ce type de trafic.

Plus en détail

Ce document regroupe les 6 devoirs à la maison proposés dans la progression.

Ce document regroupe les 6 devoirs à la maison proposés dans la progression. Ce document regroupe les 6 devoirs à la maison proposés dans la progression. Le document a été paginé de façon à ce que chaque devoir corresponde à une page pour en faciliter l impression. Page 2... Devoir

Plus en détail

Travail d une force Correction

Travail d une force Correction Travail d une force Exercice 1 : Deux jumeaux de même masse m=75,0 kg montent au 5ème étage d'un immeuble en partant du rez-de-chaussée. Le jumeau A emprunte l'ascenseur et le jumeau B l'escalier. La distance

Plus en détail

Chapitre 7 : Cinématique et dynamique newtonienne

Chapitre 7 : Cinématique et dynamique newtonienne Chapitre 7 : Cinématique et dynamique newtonienne De l atome aux galaxies, la matière est en mouvement. La mécanique se donne pour but de décrire le mouvement d objets appelés systèmes ; l étude est dans

Plus en détail

OFPPT ROYAUME DU MAROC RESUME THEORIQUE & GUIDE DE TRAVAUX PRATIQUES TRAVAUX PUBLICS PROJET ROUTIER MODULE N 16 SECTEUR :

OFPPT ROYAUME DU MAROC RESUME THEORIQUE & GUIDE DE TRAVAUX PRATIQUES TRAVAUX PUBLICS PROJET ROUTIER MODULE N 16 SECTEUR : OFPPT ROYAUME DU MAROC Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail DIRECTION RECHERCHE ET INGENIERIE DE FORMATION RESUME THEORIQUE & GUIDE DE TRAVAUX PRATIQUES MODULE N 16 TRAVAUX

Plus en détail

Gestion du patrimoine d infrastructures. Direction des Routes Conseil Général de l Ain

Gestion du patrimoine d infrastructures. Direction des Routes Conseil Général de l Ain Gestion du patrimoine d infrastructures Direction des Routes Conseil Général de l Ain COTITA Gestion du patrimoine d infrastructures - CG 01-19 juin 2012 Le Département de l AIN Un département industriel,

Plus en détail

Savoirs de base en sécurité routière

Savoirs de base en sécurité routière Savoirs de base en sécurité routière novembre 2008 sáëáäáäáí = sáê~öéë=éí=å~êêéñçìêë=éä~åë=çêçáå~áêéë= Avertissement Cette série de fiches est destinée à fournir une information rapide. La contrepartie

Plus en détail

Nom :... Prénom :... Section :... No :... Exercice 1 (6 points) EPFL, Physique Générale I SIE & SMX, 2010-2011 Examen 14.01.2011

Nom :... Prénom :... Section :... No :... Exercice 1 (6 points) EPFL, Physique Générale I SIE & SMX, 2010-2011 Examen 14.01.2011 EPFL, Physique Générale I SIE & SMX, 200-20 Examen 4.0.20 Nom :... Prénom :... Section :... No :... Les seuls objets autorisés sont: Le formulaire "résumé mécanique" disponible sur le moodle une feuille

Plus en détail

Amendes forfaitaire de 2000 DA à 2500 DA

Amendes forfaitaire de 2000 DA à 2500 DA Tableau récapitulatif du régime de sanctions aux infractions du code de la route introduites par la loi 01-14, modifiée et complétée par l ordonnance n 09-03 du 19 août 2009 Contraventions 1er degré Amendes

Plus en détail

Domaine : Liaison au sol. ENERGIE CINETIQUE E. Fonctions Sous-systèmes Cahier des charges imposé au constructeur

Domaine : Liaison au sol. ENERGIE CINETIQUE E. Fonctions Sous-systèmes Cahier des charges imposé au constructeur Institut Supérieur des Formations Automobiles. Bordeaux Formation : BTS AVA Nature du document : RESSOURCES 1 Technologie Professionnelle Version : Formateur Domaine : Liaison au sol. Le freinage. 1. Rappel

Plus en détail

CONSTRUCTION DES COMPETENCES DU SOCLE COMMUN CONTRIBUTION DES SCIENCES PHYSIQUES

CONSTRUCTION DES COMPETENCES DU SOCLE COMMUN CONTRIBUTION DES SCIENCES PHYSIQUES CONSTRUCTION DES COMPETENCES DU SOCLE COMMUN CONTRIBUTION DES SCIENCES PHYSIQUES Compétence du socle : Compétence 4 : La maîtrise des techniques usuelles de l information et de la communication Contribution

Plus en détail

Étude VANI avec le logiciel Alertinfra

Étude VANI avec le logiciel Alertinfra Étude VANI avec le logiciel Alertinfra Sous titre : Cas d une étude 2014 sur une RD Auteur : LIEGEOIS Mathias Le Véhicule d ANalyse d Itinéraires Les mesures (pas de 1 mètre) : Géométriques : - Rayon de

Plus en détail

LA SIGNALISATION TEMPORAIRE DE CHANTIERS

LA SIGNALISATION TEMPORAIRE DE CHANTIERS Service Hygiène et sécurité VOIRIE Fiche 1 CHANTIERS Janvier 2009 LA SIGNALISATION TEMPORAIRE DE De nombreux travaux ou interventions réalisés au sein de la collectivité (élagage des arbres, réseaux d

Plus en détail

La signalisation horizontale

La signalisation horizontale La signalisation horizontale Louis NICOLLET CETE de Lyon DES 04 72 14 31 41 louis.nicollet@developpement-durable.gouv.fr Ministère de l'écologie, de l'énergie, du Développement durable et de la Mer en

Plus en détail

ENERGIE MECANIQUE ET SECURITE ROUTIERE

ENERGIE MECANIQUE ET SECURITE ROUTIERE ENERGIE MECANIQUE ET SECURITE ROUTIERE I- Energie cinétique d'un objet. 1- Rappel: Calcul de la vitesse d'un objet. La vitesse d'un objet en chute libre augmente avec la hauteur de la chute. (Existence

Plus en détail

par Gilbert Gastebois

par Gilbert Gastebois Le gyroscope 1. Schémas par Gilbert Gastebois 2. Étude du mouvement d'une toupie. Une toupie est un gyroscope dont l'une des extrémités de l'axe est posée sur le sol sans possibilité de glissement. : vitesse

Plus en détail

Accessibilité / voirie et espaces publics DDE 27 1 1

Accessibilité / voirie et espaces publics DDE 27 1 1 Accessibilité > voirie et espaces publics Réglementation et mise en oeuvre Accessibilité / voirie et espaces publics DDE 27 1 1 Les références réglementaires Le cadre législatif Loi n 2005-102 du 11 février

Plus en détail

L accessibilité des commerces et des services de proximité (classés en 5 e catégorie au sens du règlement de sécurité)

L accessibilité des commerces et des services de proximité (classés en 5 e catégorie au sens du règlement de sécurité) L accessibilité des commerces et des services de proximité (classés en 5 e catégorie au sens du règlement de sécurité) La loi du 11 février 2005 exprime le principe «d accès à tout pour tous» qui implique

Plus en détail

FEDERATION FRANCAISE D ATHLETISME 33 Avenue Pierre de Coubertin 75640 Paris cedex 13

FEDERATION FRANCAISE D ATHLETISME 33 Avenue Pierre de Coubertin 75640 Paris cedex 13 FEDERATION FRANCAISE D ATHLETISME 33 Avenue Pierre de Coubertin 75640 Paris cedex 13 LIGUE : DEPARTEMENT : COMMUNE : CLASSEMENT D UNE INSTALLATION SPORTIVE COUVERTE POUR LA PRATIQUE DE L ATHLETISME Dénomination

Plus en détail

SYNAPSE INFORMATIQUE

SYNAPSE INFORMATIQUE OTOPCAD SYNAPSE INFORMATIQUE Présente Logiciel sous environnement Autocad Logiciel pour études de : Topographie - Topométrie Partage de surfaces Modélisation 3D de terrain Routes et autoroutes Assainissement

Plus en détail

03_L'ENVIRONNEMENT_A LA CAMPAGNE

03_L'ENVIRONNEMENT_A LA CAMPAGNE 03_L'ENVIRONNEMENT_A LA CAMPAGNE CE QUE L'ENFANT DOIT COMPRENDRE La circulation à la campagne présente des dangers spécifiques. La signalisation est moins importante. Les passages protégés pour les piétons

Plus en détail

SECTEUR A. Commune de JULIÉNAS. PLAN DE MISE EN ACCESSIBILITÉ (Selon le constat du 10/03/2010) FICHE n 001. Illustration

SECTEUR A. Commune de JULIÉNAS. PLAN DE MISE EN ACCESSIBILITÉ (Selon le constat du 10/03/2010) FICHE n 001. Illustration Illustration Réglementation : Bandes d'éveil et de vigilance FICHE n 001 Constat et remarques : Préconisations : Absence de BEV Mettre des BEV Ce passage ne rejoint pas un espace réservé aux piétons mais

Plus en détail

Les Cheminements piétons

Les Cheminements piétons Les Cheminements piétons 2 Les cheminements Le cheminement usuel doit être le plus court possible. Il lie entre eux tous les maillons de la vie sociale. Domicile Services publics Écoles Transports Travail

Plus en détail

6 Des triangles rectangles aux relations trigonométriques

6 Des triangles rectangles aux relations trigonométriques 6 Des triangles rectangles aux relations trigonométriques SAÉ 11 La conception d un plan Choisir l emplacement de chaque objet sur la carte. Voici une démarche qui permet de dessiner le plan demandé. Pour

Plus en détail

RAPPORT MISE A L ACCESSIBILITE DE 6 ECOLES PRIMAIRES. Ecole de MIRANGO I

RAPPORT MISE A L ACCESSIBILITE DE 6 ECOLES PRIMAIRES. Ecole de MIRANGO I RAPPORT MISE A L ACCESSIBILITE DE 6 ECOLES PRIMAIRES Ecole de MIRANGO I Vincent DAVID Le 21 décembre 2010 Table des matières 1- Les outils d accessibilité principalement utilisés 1-1 Les rampes d accès

Plus en détail

Outil d autodiagnostic du niveau d accessibilité - Les cabinets médicaux -

Outil d autodiagnostic du niveau d accessibilité - Les cabinets médicaux - Outil d autodiagnostic du niveau d accessibilité - Les cabinets médicaux - 17 septembre 2014 (mis à jour le 31 octobre 2014) Afin d avoir une idée du niveau d accessibilité de son cabinet et des principales

Plus en détail

Collision n 1 : le croisement de droite

Collision n 1 : le croisement de droite 1 SECURITE des CYCLISTES : (SUR) VIVRE AVEC ET MALGRE LES AUTRES VEHICULES Au-delà des simples consignes habituelles, respecter le code de la route et porter un casque. Le texte qui suit montre de façon

Plus en détail

Dossier de presse. Création de l observatoire sanef 1 ère étude scientifique des comportements au volant sur autoroute JUILLET 2012

Dossier de presse. Création de l observatoire sanef 1 ère étude scientifique des comportements au volant sur autoroute JUILLET 2012 Dossier de presse SOMMAIRE Présentation...3 Une étude scientifique pour dresser un état des lieux des comportements sur autoroute...4 L occupation des voies : des résultats venant confirmer l importance

Plus en détail

Epreuve de Sciences Industrielles C

Epreuve de Sciences Industrielles C 065 Epreuve de Sciences Industrielles C Durée 6 h Si, au cours de l épreuve, un candidat repère ce qui lui semble être une erreur d énoncé, d une part il le signale au chef de salle, d autre part il le

Plus en détail

COMPTE-RENDU «MATHS EN JEANS» LYCEE OZENNE Groupe 1 : Comment faire une carte juste de la Terre?

COMPTE-RENDU «MATHS EN JEANS» LYCEE OZENNE Groupe 1 : Comment faire une carte juste de la Terre? Claire FORGACZ Marion GALLART Hasnia GOUDJILI COMPTERENDU «MATHS EN JEANS» LYCEE OZENNE Groupe 1 : Comment faire une carte juste de la Terre? Si l on se pose la question de savoir comment on peut faire

Plus en détail

Le contrôle de la signalisation horizontale

Le contrôle de la signalisation horizontale Le contrôle de la signalisation horizontale LRPC Aix / CETE Méditerranée 01/07/2008 1 Contrôle de la qualité des marquages : ECODYN Définitions Principe et description de l ECODYN Incertitudes des mesures

Plus en détail

E-bike Bicyclette électrique. La nouvelle manière de pratiquer le vélo

E-bike Bicyclette électrique. La nouvelle manière de pratiquer le vélo E-bike Bicyclette électrique La nouvelle manière de pratiquer le vélo 1 Sommaire Introduction p. 3 Technique et équipement p. 4 Règles de la circulation p. 7 Quelle bicyclette électrique pour moi? p. 7

Plus en détail

KIA RONDO EX 2007. Habitacle et coffre

KIA RONDO EX 2007. Habitacle et coffre KIA RONDO EX 2007 La Rondo est une toute nouvelle voiture pouvant transporter cinq ou sept personnes selon les versions. Au chapitre des dimensions, elle est semblable au Mazda5. Par contre, la Rondo a

Plus en détail

VADEMECUM DU BRUIT ROUTIER URBAIN VOLUME I

VADEMECUM DU BRUIT ROUTIER URBAIN VOLUME I VOLUME I VADEMECUM DU BRUIT ROUTIER URBAIN Les aménagements locaux de voirie et leur influence sur le bruit routier Partie I : Introduction, définitions et synthèse des recommandations 8 I CLEF DE LECTURE

Plus en détail

Chapitre 2. Prospection sismique. 2.1 Sismique-réflexion

Chapitre 2. Prospection sismique. 2.1 Sismique-réflexion Chapitre 2 Prospection sismique La prospection sismique est basée sur la propagation des ondes élastiques dans le sous-sol. Nous avons indiqué dans la section précédente que l on s intéressait essentiellement

Plus en détail

La Signalisation de chantier. Ing Lionel Voos

La Signalisation de chantier. Ing Lionel Voos La Signalisation de chantier Ing Lionel Voos Qualiroutes Généralités, Qualiroutes : le Chapitre L. Qualiroutes : les choix stratégiques. Qualiroutes : les configurations Les inspections de chantiers. Qualiroutes

Plus en détail

TRIGONOMETRIE ET CALCUL NUMERIQUE

TRIGONOMETRIE ET CALCUL NUMERIQUE TRIGONOMETRIE ET CALCUL NUMERIQUE Questions 2010-2013 Exercice 1 2 2 sin(4 x)cos( x) 2sin( x)cos (2 x) 1 2sin ( x) (valeurs numériques) x 45 k 90 ;10 k 120 ;50 k 120 k Exercice 2 tg x 3tg x 4 4 (valeurs

Plus en détail

OUTILS DE DESSIN OUTIL RECTANGLE OUTIL LIGNE DESSINER UN RECTANGLE : DESSINER UN CARRÉ : CONSTRUIRE UNE LIGNE DIMENSIONS PRÉCISES :

OUTILS DE DESSIN OUTIL RECTANGLE OUTIL LIGNE DESSINER UN RECTANGLE : DESSINER UN CARRÉ : CONSTRUIRE UNE LIGNE DIMENSIONS PRÉCISES : SketchUp - Outils de dessin- 1/5 OUTILS DE DESSIN OUTIL RECTANGLE L outil Rectangle permet de dessiner un rectangle en 2D sur un plan et d entrer ses dimensions au clavier. Une fois sélectionné, votre

Plus en détail

Chapitre I. Calcul vectoriel. Nous nous placerons dorénavant toujours dans une base orthonormée directe.

Chapitre I. Calcul vectoriel. Nous nous placerons dorénavant toujours dans une base orthonormée directe. Chapitre I INTRODUCTION ATHÉATIQUE I.A. I.A.1. Calcul vectoriel Produit vectoriel Plaçons-nous dans un espace vectoriel euclidien à trois dimensions. En faisant subir des rotations identiques aux trois

Plus en détail

Martel A20. Bilan de l itinéraire

Martel A20. Bilan de l itinéraire Section très étroite dans la traversée de Martel Traversée de Martel Martel A20 Cette section d un peu plus de 9 km comporte deux parties principales : la sortie Nord de Martel, sur un peu plus de 2 km

Plus en détail

Cours de tracés de Charpente, Le TRAIT

Cours de tracés de Charpente, Le TRAIT Page 1/5 Cours de tracés de Charpente, Le TRAIT Recherches de vraies grandeurs, angles de coupes, surfaces. Les Méthodes : Le tracé et les calculs Chaque chapitre ou fichier comportent une explication

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2014 MATHÉMATIQUES. Série S ÉPREUVE DU JEUDI 19 JUIN 2014. Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 7

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2014 MATHÉMATIQUES. Série S ÉPREUVE DU JEUDI 19 JUIN 2014. Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 7 BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2014 MATHÉMATIQUES Série S ÉPREUVE DU JEUDI 19 JUIN 2014 Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 7 ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE Les calculatrices électroniques de poche sont

Plus en détail

MIDS. Whatever the mission, wherever, whenever. www.renault-trucks-defense.com. Version française

MIDS. Whatever the mission, wherever, whenever. www.renault-trucks-defense.com. Version française MIDS Version française Whatever the mission, wherever, whenever www.renault-trucks-defense.com MIDS Véhicule blindé de sécurité intérieure, le MIDS est conçu spécifiquement pour les missions les plus exigeantes

Plus en détail

L APPROCHE FINALE ET L ATTERRISSAGE Support de notes

L APPROCHE FINALE ET L ATTERRISSAGE Support de notes L APPROCHE FINALE ET L ATTERRISSAGE Support de notes 1- APPROCHE FINALE 1-1 Identification et contrôle 1-2 Approches particulières 2- ATTERRISSAGE 2-1 Définitions 2-2 Phases de l atterrissage 2-3 Paramètres

Plus en détail

Calcul mental à l'usage du pilote d avion en VFR

Calcul mental à l'usage du pilote d avion en VFR Calcul mental à l'usage du pilote d avion en VFR 1. Conversions d unités 2. Opérations élémentaires 3. Corrections instrumentales et des performances 4. Calculs relatifs à la trajectoire dans le plan vertical

Plus en détail

Sujet de mathématiques du brevet des collèges

Sujet de mathématiques du brevet des collèges Sujet de mathématiques du brevet des collèges POLYNÉSIE Septembre 014 Durée : h00 Calculatrice autorisée Indication portant sur l ensemble du sujet. Toutes les réponses doivent être justifiées, sauf si

Plus en détail

CELLULE DE POCKELS : MESURE DU DEPHASAGE

CELLULE DE POCKELS : MESURE DU DEPHASAGE CELLULE DE POCKELS : MESURE DU DEPHASAGE Durée : 3H. Ce T.P. comporte 5 pages. 1. MATERIEL / LOGICIELS / DOCUMENTATION Laser He-Ne polarisé - Polariseurs - Lame /4 - Puissancemètre - Cellule de Pockels

Plus en détail

La Rivière Situations Connexes. Arc de cercle. Voir. Courbe. Voir. Sur la sphère. Voir. Retour au Menu La Rivière

La Rivière Situations Connexes. Arc de cercle. Voir. Courbe. Voir. Sur la sphère. Voir. Retour au Menu La Rivière Arc de cercle Voir Courbe Voir Sur la sphère Voir Retour au Menu La Rivière Rivière en arc de cercle La rivière est un arc de cercle : Retour au Menu des Rivière en arc de cercle Expérience : Expérimenter

Plus en détail

Outils et procédures d'audits de la sécurité routière. Franz Gerber ams Société de projets Novembre 2009

Outils et procédures d'audits de la sécurité routière. Franz Gerber ams Société de projets Novembre 2009 Outils et procédures d'audits de la sécurité routière Franz Gerber ams Société de projets Novembre 2009 1 Rapport Via sicura 2 Rapport Via sicura Objectif: Diminuer de moitié le nombre de blessés et de

Plus en détail

DOSSIER D EXPLOITATION

DOSSIER D EXPLOITATION Commune de ORMOY : - S O M M A I R E Renforcement et réfection des équipements de l ouvrage de franchissement l autoroute A6 par la RD 191 1/ PRESENTATION DES TRAVAUX... 2 DCE 2/ MESURES D EXPLOITATION

Plus en détail

Dossier de presse. Régénération de la chaussée de l A35 entre l échangeur de la Croix de la Hardt et l échangeur de Rixheim

Dossier de presse. Régénération de la chaussée de l A35 entre l échangeur de la Croix de la Hardt et l échangeur de Rixheim Dossier de presse Régénération de la chaussée de l A35 entre l échangeur de la Croix de la Hardt et l échangeur de Rixheim S O M M A I R E Communiqué «Les travaux sur l A35 entre l échangeur de la Croix

Plus en détail

Pourquoi les zones 30?

Pourquoi les zones 30? Introduction de la Sommaire Pourquoi les zones 30? 3 Distance de freinage réduite 4 Réduction du bruit 5 Perte de temps minimale 5 Prescriptions du Ministère du Développement durable et des Infrastructures

Plus en détail

C- Navigation. Pour effectuer un trajet, vous mesurez une route sur la carte au 1/500.000 O.C.A.I. R : Ce sera une route vraie

C- Navigation. Pour effectuer un trajet, vous mesurez une route sur la carte au 1/500.000 O.C.A.I. R : Ce sera une route vraie Carte C- Navigation Pour effectuer un trajet, vous mesurez une route sur la carte au 1/500.000 O.C.A.I. R : Ce sera une route vraie Sur une carte dont l'échelle est de 1/250.000, 4 centimètres représentent

Plus en détail

visant à assurer l accès des personnes handicapées aux transports publics

visant à assurer l accès des personnes handicapées aux transports publics Ordonnance du DETEC concernant les exigences techniques sur les aménagements visant à assurer l accès des personnes handicapées aux transports publics (OETHand) du 22 mai 2006 (Etat le 20 juin 2006) Le

Plus en détail

Les permissions de voirie directes. 1. Domaine de la permission de voirie directe.

Les permissions de voirie directes. 1. Domaine de la permission de voirie directe. 72 VIII.. A. Résumé. 1. Domaine de la permission de voirie directe. (a) enseignes publicitaires pour bals et fêtes champêtres ; (b) enseignes publicitaires privées des restaurants, commerces et autres

Plus en détail

Les Aires de covoiturage sur échangeurs autoroutiers et Les Parcs-relais dans le département du Var

Les Aires de covoiturage sur échangeurs autoroutiers et Les Parcs-relais dans le département du Var Les Aires de covoiturage sur échangeurs autoroutiers et Les Parcs-relais dans le département du Var Le contexte : Accroissement du covoiturage observé aux échangeurs autoroutiers, avec du stationnement

Plus en détail

Caractéristiques Techniques au 01 janvier 2014. Le Crafter Combi

Caractéristiques Techniques au 01 janvier 2014. Le Crafter Combi Caractéristiques Techniques au 01 janvier 2014 Le Crafter Combi Les caractéristiques techniques, motorisations et consommations du Crafter Combi. Norme antipollution EU5+. 2,0 l TDI 109 BVM6 2,0 l TDI

Plus en détail

RAPPELS DE MATHEMATIQUES. ORTHOPHONIE Première année. Dr MF DAURES

RAPPELS DE MATHEMATIQUES. ORTHOPHONIE Première année. Dr MF DAURES RAPPELS DE MATHEMATIQUES ORTHOPHONIE Première année 27 28 Dr MF DAURES 1 RAPPELS DE MATHEMATIQUES I - LES FONCTIONS A - Caractéristiques générales des fonctions B - La fonction dérivée C - La fonction

Plus en détail

Ce guide se divise en six chapitres, dont quatre sont dédiés à une catégorie de bâtiment :

Ce guide se divise en six chapitres, dont quatre sont dédiés à une catégorie de bâtiment : INTRODUCTION Constructions de pointe et d usage courant, les escaliers métalliques doivent répondre à d autres exigences, que celle de pouvoir passer d un niveau à un autre. L un des principaux points

Plus en détail

VOIRIE ACCESSIBLE Véronique IMBAULT Décembre 2011

VOIRIE ACCESSIBLE Véronique IMBAULT Décembre 2011 VOIRIE ACCESSIBLE Véronique IMBAULT Décembre 2011 Plan Rappels règlementaires Cheminements et trottoirs Escaliers Équipements et mobilier urbains Traversée de chaussée Feux de circulation permanents Emplacements

Plus en détail

CPM «EXPERIENCE ET COMPORTEMENT» VISA 1 & 2

CPM «EXPERIENCE ET COMPORTEMENT» VISA 1 & 2 CPM «EXPERIENCE ET COMPORTEMENT» VISA 1 & 2 Un bon conducteur n'est pas quelqu un qui a de bons réflexes, mais celui qui par son sens de l'observation n'a pas à s'en servir... Nous partageons la route

Plus en détail

119 exercices de mathématiques pour 1 re S

119 exercices de mathématiques pour 1 re S mai 06 9 exercices de mathématiques pour re S Stéphane PASQUET Sommaire Disponible sur http: // www. mathweb. fr mai 06 I Le second degré.................................. I. Calcul de discriminant et

Plus en détail

Exercice 1 : 3 points

Exercice 1 : 3 points BACCALAUREAT PROFESSIONNEL MAINTENANCE de VEHICULES AUTOMOBILES MATHEMATIQUES (15 points) Exercice 1 : 3 points PARTIE 1 : Détermination du diamètre de la roue La géométrie des trains roulants, désigne

Plus en détail

Dossier de presse. Régénération de la chaussée de l A35 entre l échangeur de la Croix de la Hardt et l échangeur de Rixheim

Dossier de presse. Régénération de la chaussée de l A35 entre l échangeur de la Croix de la Hardt et l échangeur de Rixheim Dossier de presse Régénération de la chaussée de l A35 entre l échangeur de la Croix de la Hardt et l échangeur de Rixheim S O M M A I R E Communiqué «L A35 en travaux entre l échangeur de la Croix de

Plus en détail

Alignements et Accès emplacements de stationnement

Alignements et Accès emplacements de stationnement . Aménagement d emplacements de stationnement ou de carports dans l espace du recul antérieur ou dans les espaces du recul latéral, avec accès directs à la voirie de l Etat.1..1.1..1.2..1.2.1..1.2.2..1.3..1.4..1.5..1.6..1.7..2.

Plus en détail

Dispositif de contrôle d'accès à la descente de Laffrey Les études phase 1

Dispositif de contrôle d'accès à la descente de Laffrey Les études phase 1 Dispositif de contrôle d'accès à la descente de Laffrey Les études phase 1 Commande et calendrier Etude et mise en place en amont du début de la descente, d'un portique à gabarit réduit et d'un passage

Plus en détail

4. Géométrie analytique du plan

4. Géométrie analytique du plan GÉOMÉTRIE ANALYTIQUE DU PLAN 35 4. Géométrie analytique du plan 4.1. Un peu d'histoire René Descartes (La Haye en Touraine, 31/3/1596 - Stockholm, 11/2/1650) La géométrie analytique est une approche de

Plus en détail

REGLEMENT DES INSTALLATIONS ET DES MATERIELS D ATHLETISME

REGLEMENT DES INSTALLATIONS ET DES MATERIELS D ATHLETISME Fédération Française d Athlétisme REGLEMENT DES INSTALLATIONS ET DES MATERIELS D ATHLETISME Nouveau texte approuvé par le Comité Directeur Fédéral, le 23 Novembre 2008. Applicable à partir du 1 er Septembre

Plus en détail

A12 - P12 TRONCON D ENTRETIEN «LA VEYRE - OUTRE-BROYE/PARTIE FR»

A12 - P12 TRONCON D ENTRETIEN «LA VEYRE - OUTRE-BROYE/PARTIE FR» CRISINEL & FAVEZ et Associés Ingénieurs Conseils SA A12 - P12 TRONCON D ENTRETIEN «LA VEYRE - OUTRE-BROYE/PARTIE FR» Maître d Ouvrage : Service des autoroutes du Canton de Fribourg Chef de réalisation

Plus en détail

COMMENT FAIRE DES ESCALIERS?

COMMENT FAIRE DES ESCALIERS? COMMENT FAIRE DES ESCALIERS? Conception et mise en œuvre GUIDE TECHNIQUE 2012 Union des Métalliers C O L L E CT I O N R E C H E R C H E D É V E LO P P E M E N T M É T I E R 4 INTRODUCTION 13 PARTIE I GÉNÉR

Plus en détail

Calcul de longueurs :

Calcul de longueurs : Calcul de longueurs : Exercice : (Japon 96) C est un triangle rectangle en A. On donne 5 cm et A B ˆC 5. 1) Construire la figure en vraie grandeur. 2) Déterminer la longueur, arrondie au dixième de centimètre.

Plus en détail

En savoir plus? www.securite-routiere.gouv.fr

En savoir plus? www.securite-routiere.gouv.fr En savoir plus? www.securite-routiere.gouv.fr twitter.com/routeplussure Délégation à la sécurité et à la circulation routières Place des Degrés Tour Pascal B 92055 LA Défense Cedex DSCR - AVRIL 2013 -

Plus en détail

Sécuriser un chantier d implantation de signalisation

Sécuriser un chantier d implantation de signalisation Sécuriser un chantier d implantation de signalisation Mise en place de la signalisation temporaire pour sécuriser un chantier de pose de panneaux. Un chantier de pose de signalisation nécessite parfois

Plus en détail

La réglementation et les obligations qui en découlent

La réglementation et les obligations qui en découlent Accessibilité en milieu urbain La réglementation et les obligations qui en découlent Actualités : les BEV La norme Afnor NF P 98-351 relative aux caractéristiques et essais des dispositifs podotactiles

Plus en détail

FORMATION PARAPENTE. Fascicule théorie. Stage Initiation

FORMATION PARAPENTE. Fascicule théorie. Stage Initiation Ecole Professionnelle de Parapente FORMATION PARAPENTE Bienvenue au stage d initiation parapente avec l école Parapente Planète. Vous retrouverez dans ce fascicule toutes les notions techniques et théoriques

Plus en détail

FORCE MAGNÉTIQUE SUR UN COURANT

FORCE MAGNÉTIQUE SUR UN COURANT PHYSQ 126: F M sur I 1 FORCE MAGNÉTIQUE SUR UN COURANT 1 Théorie Lorsqu un courant électrique circule dans un fil conducteur, et que ce dernier est plongé dans un champ magnétique, il subira l action de

Plus en détail

TRAVAUX DIRIGÉS DE O 3

TRAVAUX DIRIGÉS DE O 3 TRVUX DIRIGÉS DE O 3 Exercice : Constructions graphiques Pour chacune des figures, déterminer la position de l objet ou de son image par la lentille mince. Les points situés sur l axe optique sont les

Plus en détail

La desserte des bâtiments

La desserte des bâtiments F I C H E T E C H N I Q U E N 1 2 / 1 La Service PréveNTiON edition janvier 2012 Nota : cette fiche annule et remplace la fiche technique n 05/1 Outre les mesures fixées par les règlements relatifs à chaque

Plus en détail

ANNEXE 1 REGLEMENT 894-14 CAHIER DES NORMES DE CONSTRUCTION ROUTIÈRE CHEMINS MUNICIPAUX

ANNEXE 1 REGLEMENT 894-14 CAHIER DES NORMES DE CONSTRUCTION ROUTIÈRE CHEMINS MUNICIPAUX ANNEXE 1 REGLEMENT 894-14 MUNICIPALITÉ DE CHELSEA 100, chemin Old Chelsea, Chelsea (Québec) J9B 1C1 Tél.: (819) 827-1124 Télécopieur : (819) 827-2672 Courriel : info@chelsea.ca CAHIER DES NORMES DE CONSTRUCTION

Plus en détail

Risques de la conduite et comportement:

Risques de la conduite et comportement: Risques de la conduite et comportement: La nuit : Conduire la nuit est plus dangereux que la conduite en journée. Malgré le trafic moins dense il y a autant d accidents mortels que la journée Les risques

Plus en détail