La programmation à l école. Circonscription de Beauvais Sud 60

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La programmation à l école. Circonscription de Beauvais Sud 60"

Transcription

1 La programmation à l écol. Circonscription d Bauvais Sud 60 1

2 u q -c t t s n o u i t Q a m r m a r n g g i la pro oi l ns u q r? u o l p o c à l é s d c av s é t i v i Act robots c n r fé é r d r d a C La programmation Qu lls a ct ivit l c ycl és po ur 3? Sitographi 2

3 Pourquoi nsignr la programmation à l écol? Tout nsignmnt doit prmttr aux nfants, adolscnts (t adults!) d comprndr l mond dans lqul ils vivnt t d ls préparr à y jour un rôl actif. Ls récnts mutations d nos mods d communication, loisirs, intractions socials, outils d production sont intimmnt liés aux progrès d l informatiqu, à tl point qu l on parl aujourd hui d un «mond numériqu». C nouvau mond port n lui d nombrux spoirs d progrès tchnologiqu, d création d mploi mais aussi d craints, n particulir dans l champ d l éthiqu t du rspct d la vi privé. Qu il s agiss d préparr ls nfants aux métirs d dmain, d ls aidr à comprndr ls objts t résaux qui ls ntournt afin d n pas ls subir passivmnt mais d êtr n msur d agir sur ux d ls snsibilisr aux njux d citoynnté, ou ncor d favorisr la coopération ou dévloppr lur créativité l informatiqu doit êtr nsigné à tous, dès l plus jun âg. 3

4 Qulqus définitions Un programm : c st c qui prmt d dotr un ordinatur d un crtain fonctionnalité, d lui fair xécutr ds actions. ll faut alors pouvoir «communiqur» avc l ordinatur dans l but d l programmr. Malhurusmnt, l sul langag qu un ordinatur comprnn st l langag binair, un suit d 0 t d 1. Et écrir ds ordrs à son ordinatur n utilisant d longus séris d 0 t d 1 s avèr vit fastidiux... On put alors utilisr un langag d programmation (l C, l Java, l HTML t, dans l mond d l éducation, l LOGO,...), sort d intrprèt compréhnsibl à la fois par nous, êtrs humains, t par l ordinatur. 4

5 Codr t programmr? La différnc ntr «codr» t «programmr» st d ordr lxical. Pour ls spécialists,«codr» désign l fait d mttr n plac un programm dans un langag d programmation précis, tandis qu «programmr» rnvoi à l activité d concption, n amont du cod. Dans l vocabulair courant, «codr» st synonym d «programmr». 5

6 Qu st-c qu un algoritm? Un algorithm, c st un séqunc d actions réalisant un traitmnt. L algorithmiqu st ainsi la disciplin qui consist à analysr ds problèms, à ls décomposr pour ls résoudr. Par xmpl, si l problèm posé st «commnt sortir un voitur du garag?», un algorithm put êtr : 1. ouvrir la port du garag 2. prndr la clf d la voitur 3. ouvrir la port avant-gauch d la voitur 4. ntrr dans la voitur 5. vérifir qu la voitur st au point mort 6. mttr l contact 6

7 L cadr d référnc 7

8 L Cadr d référnc ds compétncs numériqus 5 domains Information t Donnés Communication t Collaboration Création d contnu Protction t sécurité Environnmnt numériqu 8

9 Cadr d référnc ds compétncs numériqus Domain 3 : Création d contnu 3.4 : Programmr D quoi s agit-il? Écrir ds programms t ds algorithms pour répondr à un bsoin (automatisr un tâch répétitiv, accomplir ds tâchs complxs ou chronophags, résoudr un problèm logiqu, tc.) t pour dévloppr un contnu rich (ju, sit wb, tc.) avc ds nvironnmnts d dévloppmnt informatiqu simpls, ds logicils d planification d tâchs, tc Référnc au socl commun : - Savoir qu ds langags informatiqus sont utilisés pour programmr ds outils numériqus t réalisr ds traitmnts automatiqus d donnés (Domain 1) ; - Connaîtr ls princips d bas d l'algorithmiqu t d la concption ds programms informatiqus (Domain 1) ; - Mttr n œuvr ls princips d bas d l'algorithmiqu pour crér ds applications simpls. (Domain 1) 9

10 Cadr d référnc ds compétncs numériqus : Programmr Nivau 1 Lir t construir un algorithm qui comprnd ds instructions simpls. Nivau 2 Réalisr un programm simpl. Nivau 3 Dévloppr un programm pour répondr à un problèm à partir d instructions simpls d un langag d programmation ; Modifir un algorithm simpl n faisant évolur ss élémnts d programmation ; Mttr au point t xécutr un programm simpl commandant un systèm rél ou un systèm numériqu. Nivau 4 (n cours) Écrir un algorithm t dévloppr un programm complx pour répondr à un problèm n utilisant un langag d programmation adapté ; Inscrir l écritur t l dévloppmnt ds programms dans un travail collaboratif ; Modélisr t simulr ds phénomèns physiqus, économiqus t sociaux. 10

11 Programms 2016 Dans Mathématiqus (Espac t géométri) Au cycl 2 : Codr t décodr pour prévoir, rprésntr t réalisr ds déplacmnts dans ds spacs familirs, sur un quadrillag, sur un écran. Programmr ls déplacmnts d un robot ou cux d un prsonnag sur un écran (Colonn 2 au cycl 2). Au cycl 3 : Accomplir, décrir, codr ds déplacmnts dans ds spacs familirs. Programmr ls déplacmnts d un robot ou cux d un prsonnag sur un écran (colonn 1 au cycl 3). 11

12 Qulqus activités à réalisr au cycl 3. 12

13 Ls prmièrs activités, qu l on soit n C2 ou C3, sont clls qui mttnt n ouvr l codag d déplacmnt, qui prmttra d amorcr égalmnt la notion d algorithm t d débouchr sur ds constructions d figurs géométriqus. Ls pré rquis Un bonn maîtris t un bonn compréhnsion du rpérag t du déplacmnt sur un quadrillag st nécssair. (activités déjà mis n plac au cycl 1) 13

14 On put distingur dux typs d activités Ls activités débranchés Ex : Ls goblts, la fusé,. Ls activités sur ordinatur, tabltt, Activités n lign ( Cod.org par xmpl) ou sur logicil ( Scratch, Géotortu,...) 14

15 La fusé, xmpl d déplacmnt absolu 15

16 L ju du robot Programmr un déplacmnt Lir un programm Corrigr un rrur dans un programm : débogur 16

17 Déplacmnt rlatif t déplacmnt absolu Il faut distingur dux typs d déplacmnts : l déplacmnt rlatif t l déplacmnt absolu. Sans un bonn compréhnsion ds déplacmnts sur un quadrillag t du rpérag spatial, l déplacmnt rlatif put dvnir un réll difficulté pour l élèv. On parl d déplacmnt absolu, lorsqu l fft ds instructions n dépnd pas d l orintation initial du «mobil» qui ls rçoit. Par xmpl : «tourn-toi vrs l tablau», «avanc d dux pas vrs la fnêtr», «avanc d trois pas vrs l st» Ex : La fusé On parl d déplacmnt rlatif lorsqu l fft ds instructions dépnd d l orintation initial du «mobil» qui ls rçoit. Par xmpl : «ffctu un quart d tour vrs la droit», «avanc d trois pas». Ex : Lightbot ou l ju d l abill. Initiation à la programmation aux cycls 2 t 3 duscol.ducation.fr/rssourcs

18 Lightbot, xmpl d déplacmnt rlatif Lightbot st disponibl sous Android t IOS. 18

19 Ju d l abill sur Cod.org, un autr xmpl d déplacmnt rlatif 19

20 Ls goblts : un activité débranché 20

Plan d études: Mathématiques 2e année

Plan d études: Mathématiques 2e année Modul 1 : J class t j fais ds suits Plan d étuds: Mathématiqus 2 anné E3 classr ds figurs à dux t à trois dimnsions, t érigr ds constructions t construir ds suits avc clls-ci C2 montrr qu il comprnd qu

Plus en détail

Loi exponentielle. Rappels sur le chapitre précédent :

Loi exponentielle. Rappels sur le chapitre précédent : TS Loi ponntill Rappls sur l chapitr précédnt : On st parti d la loi uniform sur l intrvall [ ; ] puis sur un intrvall [a ; b] qulconqu (formul donnant la probabilité d un intrvall [ ; ] inclus dans [a

Plus en détail

Baccalauréat S Antilles-Guyane 22 juin 2015 Corrigé

Baccalauréat S Antilles-Guyane 22 juin 2015 Corrigé Baccalauréat S Antills-Guyan juin 05 Corrigé A. P. M. E. P. EXERCICE Commun à tous ls candidats 6 POINTS. On put calculr par xmpl ls ordonnés ds points d absciss d cs différnts courbs : f ()=ln =0< g 0,05

Plus en détail

VII. La méthode ESPRIT

VII. La méthode ESPRIT Patrick VAUDON Introduction à la détction ds angls d arrivés d un ond élctromagnétiqu. Mastr Rchrch Tchniqus hyprfréquncs élctroniqus t optiqus 4 VII La méthod ESPRIT ESPRIT st un acronym formé à partir

Plus en détail

Progression de la maîtrise des compétences au cycle 4

Progression de la maîtrise des compétences au cycle 4 Progrssion d la maîtris ds compétncs au cycl S rpérr dans l tmps attndus d fin d attndus d fin d attndus d fin d cycl Situr un fait dans un époqu ou un périod donné associr un dat t un événmnt xpliqur

Plus en détail

u n cé e i sp e n Une éd s r r é e d V e

u n cé e i sp e n Une éd s r r é e d V e u q i r é m u n é L'idntit cé ly u a ir a im col pr é l' d l b a s i sp n d in n o i t a c u Un éd aills s r V d i m Acadé MDE78 la d is d r a m ls 6 mai 2014 L'idntité numériqu Un éducation indispnsabl

Plus en détail

CHAPITRE IV EQUATIONS DIFFERENTIELLES

CHAPITRE IV EQUATIONS DIFFERENTIELLES CHAPITRE IV EQUATIONS DIFFERENTIELLES Objctifs Un équation différntill st un équation dans laqull l inconnu st un fonction f. D plus, ctt équation fait intrvnir la fonction f ainsi qu ss dérivés, d où

Plus en détail

Boubacar MANÉ. Série d exercices de Mathématiques : L Oasis Des Mathématiques. Étude de fonctions à variable réelle dansr : Énoncé des exercices

Boubacar MANÉ. Série d exercices de Mathématiques : L Oasis Des Mathématiques. Étude de fonctions à variable réelle dansr : Énoncé des exercices Séri d rcics d Mathématiqus : Étud d fonctions à variabl réll dansr : Énoncé ds rcics Ercic Soit la fonction numériqu f défini par : f )= 3+ 5 +. a) Détrminr l nsmbl d définition D f t ls its au borns.

Plus en détail

TS Exercices sur la fonction exponentielle (1)

TS Exercices sur la fonction exponentielle (1) TS Ercics sur la fonction ponntill () 4 a. 4 4 b. Simplifir ls prssions suivants : p( ) a. A = p () p () b. B = p () p ( ) c. C p( ) d. D p( ) 4 5 6 (on pourra posr X ) 4 Simplifir ls prssions suivants,

Plus en détail

ATR : le cahier des charges

ATR : le cahier des charges ATR : l cahir ds chargs On ntnd par Tourism Rsponsabl, un tourism visant à : Encouragr l dévloppmnt d un tourism qualitatif pour un découvrt authntiqu ds régions d accuil t d lur cultur ; Villr à c qu

Plus en détail

Polynésie 2012 BAC S Correction

Polynésie 2012 BAC S Correction Polynési 1 BAC S Corrction 1 / 6 Exrcic 1 1. a. L point B appartint à la courb Γ donc f() c'st-à-dir a + b Par conséqunt a + b 1 t donc a + b L point C appartint à la courb Γ donc f(5) 5 c st-à-dir 5 +

Plus en détail

Traitement du Signal - Travaux Dirigés - Sujet n 3 : "Echantillonnage, Transformée de Fourier d un signal échantillonné"

Traitement du Signal - Travaux Dirigés - Sujet n 3 : Echantillonnage, Transformée de Fourier d un signal échantillonné raitmnt du Signal - ravaux Dirigés - Sujt n 3 : "Echantillonnag, ransormé d Fourir d un signal échantillonné" Exrcic : Sur-échantillonnag L objcti d ct xrcic st d mttr n évidnc l intérêt qu il put y avoir

Plus en détail

Dans le fer à souder se trouve un...qui compare à chaque instant t f et t c

Dans le fer à souder se trouve un...qui compare à chaque instant t f et t c UTOMTIQUE Lçon : 4 Objctifs : Décrir un systèm assrvi n fonctionnmnt. Modélisr un systèm assrvi par un schéma fonctionnl. Détrminr la fonction d transfrt d un systèm assrvi Mttr n œuvr un systèm assrvi

Plus en détail

Chapitre II : Atomes polyélectroniques et Classification Périodique

Chapitre II : Atomes polyélectroniques et Classification Périodique Chapitr II : Atoms polyélctroniqus t Classification Périodiqu Plan : ********************** IV- EVOLUTION DES PROPRIETES PHYSIQUES DES ELEMENTS DANS LA CLASSIFICATION PERIODIQUE... 3 - Enrgi d... 3 a-

Plus en détail

, x étant strictement positif. 5ln( x ) + 1

, x étant strictement positif. 5ln( x ) + 1 Lycé Dnis-d-Rougmont Eamn d Maturité Nuchâtl t Flurir Sssion 008 Mathématiqus nivau Problèm (poids 3) 5 a) Résoudr l équation différntill y' + y =, étant strictmnt positif 5ln( ) + On considèr la fonction

Plus en détail

11. Automates finis. Langages réguliers. Automates finis. Automate fini. Un automate fini A est la donnée d un quintuplet (S, Q, d, q 0, F) tel que :

11. Automates finis. Langages réguliers. Automates finis. Automate fini. Un automate fini A est la donnée d un quintuplet (S, Q, d, q 0, F) tel que : Langags régulirs Ls langags régulirs sont ls langags ls plus simpls. Ils sont néanmoins très utilisés n informatiqu.. utomats finis Ils sont obtnus à partir ds langags finis n ffctuant la frmtur par ls

Plus en détail

salon l entreprise SALON du NUMÉRIQUE Tous connectés! DOSSIER > PRESSE 1 date, 1 lieu, 2 événements économiques incontournables!

salon l entreprise SALON du NUMÉRIQUE Tous connectés! DOSSIER > PRESSE 1 date, 1 lieu, 2 événements économiques incontournables! Charnt-Maritim Charnt-Maritim DOSSIER > PRESSE d l ntrpris 11-12 octobr 2016 La Rochll Espac Encan FRANCHISE ENTRÉE GRATUITE FORMATION EMPLOI Nouvau! Espac spécial Tourism Plus d infos sur www.-ntrpris.fr

Plus en détail

Numérisation. Capteurs avec conditionnement. Actionneurs avec conditionnement. Fig : Principe d un système numérique de contrôle-commande.

Numérisation. Capteurs avec conditionnement. Actionneurs avec conditionnement. Fig : Principe d un système numérique de contrôle-commande. Numérisation A. Définition La figur suivant illustr l princip d un systèm numériu d contrôl-command. Cluici, à gauch, st chargé d contrôlr crtains comportmnts, par xmpl la tmpératur, d un systèm physiu.

Plus en détail

IMPÉDANCES D ENTRÉE ET DE SORTIE

IMPÉDANCES D ENTRÉE ET DE SORTIE MPÉDNCE D ENTÉE ET DE OTE. DÉFNTON On s plac n régim sinusoïdal forcé. oit Q un quadripôl. Nous allons modélisr c quadripôl n utilisant ls impédancs d ntré t d sorti. quadripôl Q V V. Point d vu du génératur

Plus en détail

Avant-propos. Remerciements. Programme de français en immersion 2 année

Avant-propos. Remerciements. Programme de français en immersion 2 année Avant-propos Rmrcimnts C programm d étuds s adrss aux nsignants d la 2 anné du Français n immrsion t précis ls apprntissags du Français n immrsion pour ls élèvs à c nivau. Il fournit l information d bas

Plus en détail

dq dt Chapitre 7 : les courants électriques 7.1 Intensité et densité de courant

dq dt Chapitre 7 : les courants électriques 7.1 Intensité et densité de courant Chapitr 7 : ls courants élctriqus 7.1 Intnsité t dnsité d courant Ls courants élctriqus sont produits par l déplacmnt ds porturs d chargs. L courant élctriqu dans un fil st un msur d la quantité d charg

Plus en détail

TP HF Manipulation 6 CARACTERISATION D UN AMPLIFICATEUR MICRO ONDE

TP HF Manipulation 6 CARACTERISATION D UN AMPLIFICATEUR MICRO ONDE TP HF Manipulation 6 CARACTERIATION D UN AMPLIFICATEUR MICRO ONDE I. Introduction Ls amplificaturs micro onds sont aujourd hui utilisés dans ls chaîns d transmission ds systèms d télécommunications. Il

Plus en détail

Baccalauréat S Polynésie juin 2012

Baccalauréat S Polynésie juin 2012 Baccalauréat S Polynési juin 1 EXERCICE 1 L plan st rapporté à un rpèr orthonormal On considèr ls points B 1 ; 1 t C 5 ; O ; i ; j. 5 t la droit D d équation y = x. On not f la fonction défini sur R dont

Plus en détail

Correction feuille TD 3 : probabilités conditionnelles, indépendance

Correction feuille TD 3 : probabilités conditionnelles, indépendance Univrsité d Nic-Sophia Antipolis -L2 MASS - Probabilités Corrction fuill TD 3 : probabilités conditionnlls, indépndanc Exrcic Dans ct xrcic, nous supposons pour simplir qu ls yux d'un êtr humain sont soit

Plus en détail

LOI EXPONENTIELLE EXERCICES. La durée T, en minutes, d une conversation téléphonique suit une loi exponentielle de moyenne 4 minutes.

LOI EXPONENTIELLE EXERCICES. La durée T, en minutes, d une conversation téléphonique suit une loi exponentielle de moyenne 4 minutes. EXERIES 3 La duré T, n minuts, d un convrsation téléphoniqu suit un loi xponntill d moynn 4 minuts. ) alculr P(T>5) ) alculr P( < T < 8). Pour un variabl T, xprimé n minuts, qui rprésnt un duré d vi t

Plus en détail

Une extension pleine de tendresse par Antoine Bauza & Corentin Lebrat

Une extension pleine de tendresse par Antoine Bauza & Corentin Lebrat Un xtnsion plin d tndrss par Antoin Bauza & Corntin Lbrat CHIBIS_rgls_09032015.indd 1 13/03/2015 15:44:50 P L t M REPRODUCTION DES PANDAS La saison ds accouplmnts ds pandas s étal d mars à mai. En captivité

Plus en détail

Contrôle du mardi 7 mars 2017 (50 minutes) 1 ère S1. III. (7 points : 1 ) 4 points ; 2 ) 3 points)

Contrôle du mardi 7 mars 2017 (50 minutes) 1 ère S1. III. (7 points : 1 ) 4 points ; 2 ) 3 points) 1 èr S1 ontrôl du mardi 7 mars 017 (50 minuts) Prénom t nom :... Not :.. / 0 III. (7 points : 1 ) 4 points ; ) points) On considèr un résau pointé dont la maill élémntair st un triangl équilatéral d côté

Plus en détail

Préposée ou préposé aux renseignements

Préposée ou préposé aux renseignements Pag 1 sur 5 Préposé ou préposé aux rnsignmnts Numéro 24910RS93470001 Ministèr ou organism Fonction publiqu du Québc Région Touts ls régions Corps-class d'mplois 249.10 - Préposé aux rnsignmnts Catégori

Plus en détail

PROGRAMMES CYCLE

PROGRAMMES CYCLE PROGRAMMES CYCLE 3 2016 Focus sur les mathématiques Loïc ROUY, IEN HV4 Emmanuel BLANCHER, CPC HV4 Les programmes 2016 Mathématiques C3 Initiation à la programmation Pourquoi le codage à l école? Introduction

Plus en détail

LES ERREURS DE MESURE

LES ERREURS DE MESURE Chapitr 2 LES ERREURS DE MESURE OBJECTIFS Général Fair acquérir à l apprnant ls notions d rrur t d incrtitud. Spécifiqus Connaîtr ls différnts typs d rrurs t d incrtituds, ainsi qu lurs méthods d calcul.

Plus en détail

2.a)Une représentation paramétrique de la droite (d) passant par O et dirigée par n est : y = -t avec t réel z = -t 1 ; 3 1 ) BH = t BC

2.a)Une représentation paramétrique de la droite (d) passant par O et dirigée par n est : y = -t avec t réel z = -t 1 ; 3 1 ) BH = t BC Corrigé baccalauréat S Amériqu du Nord 010 (raiatabac.blogspot.com) Exrcic 1 : On donn A(1 ; - ; ) t B( - ; -6 ; 5) t C(- ; 0 ; -3) 1.a) Ls vcturs AB ( -3 ; - ; 1) t AC ( -5 ; ; -) n sont clairmnt pas

Plus en détail

7.B ANNEXE: RÉGULATEURS ANALOGIQUES

7.B ANNEXE: RÉGULATEURS ANALOGIQUES 7.B ANNEXE: ÉGULATEUS ANALOGIQUES 7.B. Généralités Pour réalisr un régulatur analogiqu, on adoptra un montag à amplificatur qui prmt d réalisr la fonction d transfrt souhaité dans un larg gamm d'utilisation.

Plus en détail

Cha h p a i p tr t e r e 2 Rep e r p é r s é en e t n a t t a i t on o n d e d s e f o f n o c n ti t on o s n log o i g qu q e u s e

Cha h p a i p tr t e r e 2 Rep e r p é r s é en e t n a t t a i t on o n d e d s e f o f n o c n ti t on o s n log o i g qu q e u s e Chapitr 2 Rprésntation ds fonctions logiqus 26..9 Ch 2 : Rprésntation ds fonctions logiqus Réalisation avc ds intrrupturs : a b +5 V Intrruptur a ouvrt (inactif) : a Intrruptur b frmé (actif) : b a Intrruptur

Plus en détail

Blagnac, CCI- MP, le 12 juin 2013

Blagnac, CCI- MP, le 12 juin 2013 Blagnac, CCI- MP, l 12 juin 2013 v i au d é t i l a u q la Contribur à a l r a p s r i o t trri s l r u s l i a v tra is o l p m s d nll n o i s i v é r p n o gsti s c n t é p m o c t ds 2 Contribur à

Plus en détail

L Orange et moi illustré

L Orange et moi illustré L i Commission Cntral d Arbitrag Crédit photo : Patric AÏM - Bénétau Cup 2006 L Orang t moi illustré Alain Jérôm BARTIER - Comité d Cours National Eric Stéphan COÏDAN - Jug National Christoph GAUMONT -

Plus en détail

Plan de cours Français 3 e secondaire

Plan de cours Français 3 e secondaire Plan d cours Français 3 scondair Étap 1 Lctur 40% Lctur d un roman t évaluation Analys d publicités s sur un txt (publicité) Écritur 40 % Création d un publicité sociétal Tsts d grammair t dicté l jour

Plus en détail

Témoignage d entreprise

Témoignage d entreprise 5 Témoignag d ntrpris Danil Ouaknin / APR2 APR2, ntrpris adapté* t spécialisé dans la gstion d fin d vi ds DEEE profssionnls, conjugu avc succès ls différnts factts du dévloppmnt durabl. Présntation d

Plus en détail

Pionnier de l éco-efficacité

Pionnier de l éco-efficacité SOLUTIONS, SERVICES ET OPERATIONS KONE ECO-EFFICIENT Pionnir d l éco-fficacité Pionnir d l éco-fficacité Fac à l xpansion ds zons urbains, l accroissmnt ds préoccupations nvironnmntals t la hauss ds coûts

Plus en détail

CONCOURS NUMÉRIQUE POUR LES JEUNES DU POUR-CENT CULTUREL MIGROS

CONCOURS NUMÉRIQUE POUR LES JEUNES DU POUR-CENT CULTUREL MIGROS Quls résultats a-t-on obtnus jusqu à présnt? Qui st l organisatur? Qui st l initiatur du projt? Concption t réalisation: Pour-cnt culturl Migros. L Pour-cnt culturl Migros st un n- 1331 612 gagmnt volontair

Plus en détail

Arbres couvrants : gloutonnons

Arbres couvrants : gloutonnons Arbrs couvrants : gloutonnons G. Aldon - J. Grmoni - J.-M. Mény mars 2012 IREM d LYON () Algorithmiqu mars 2012 1 / 6 Arbr couvrant d un graph Un arbr st un graph connx sans cycl. Un arbr couvrant d un

Plus en détail

Contrôle du mardi 17 mai 2016 (50 min) TS1. Partie 1 (5 points : 1 ) 1 point ; 2 ) 4 points)

Contrôle du mardi 17 mai 2016 (50 min) TS1. Partie 1 (5 points : 1 ) 1 point ; 2 ) 4 points) TS Contrôl du mardi 7 mai 206 (50 min) rénom : Nom : Not :. / 20 arti (5 points : ) point ; 2 ) 4 points) L tmps d incubation, xprimé n hurs, du irus put êtr modélisé par un ariabl aléatoir X suiant un

Plus en détail

Correction du devoir sur les situations de conjectures

Correction du devoir sur les situations de conjectures Corrction du dvoir sur ls situations d conjcturs no 1. n étant un nombr ntir... a. n + 1 b. n - 1 c. n d. n + 1. (n + 1) f. 5n + (5n + 5) g. 4 possibilités : i. n + 1 t n + 11 ii. n - 1 t n + 9 iii. n

Plus en détail

Les langages informatiques dans les nouveaux programmes

Les langages informatiques dans les nouveaux programmes Les langages informatiques dans les nouveaux programmes Les langages informatiques dans les nouveaux programmes Dans le socle commun de connaissances, de compétences et de culture. Les langages informatiques

Plus en détail

Physique - électricité : TC1

Physique - électricité : TC1 Ministèr d l Ensignmnt Supériur, d la chrch Scintifiqu t d la Tchnologi Univrsité Virtull d Tunis Physiqu - élctricité : T Ls condnsaturs oncptur du cours: Jilani Lamloumi t Monjia Bn Braik Attntion! produit

Plus en détail

dans un tableur multiplication, divisi - Dupliquer les calc connecter sous Linu - Checkpoint 1 : Se - Checkpoint 3 :

dans un tableur multiplication, divisi - Dupliquer les calc connecter sous Linu - Checkpoint 1 : Se - Checkpoint 3 : ls u lc a c s d r tu c ff : n io s is m Votr dans un tablur ISSION : BUTS DE LA M pnoffic Calc traction, - Crér un fichir O iqus (addition, sous at m hé at m ns io at - Insérr ds opér on) multiplication,

Plus en détail

Grille-horaire de l enseignement primaire ordinaire organisé par la Communauté française.

Grille-horaire de l enseignement primaire ordinaire organisé par la Communauté française. CIRCULAIRE n 3646 DU 01/07/2011 OBJET : Grill-horair d l nsignmnt primair ordinair organisé par la Communauté français. Résaux : Communauté français Nivaux t srvics : Fondamntal (primair ordinair) Périod

Plus en détail

Provence-Alpes-Côte d Azur est la troisième région la plus touchée par la pauvreté

Provence-Alpes-Côte d Azur est la troisième région la plus touchée par la pauvreté Précarité, inégalités t cohésion social Provnc-Alps-Côt d Azur st la troisièm région la plus touché par la pauvrté E n 2012, 16,9 % ds habitants d Provnc-Alps-Côt d Azur vivnt sous l suil d pauvrté. La

Plus en détail

U.C.P. S.T.P. le 100 % Technicien

U.C.P. S.T.P. le 100 % Technicien U.C.P. S.T.P. l 100 % Tchnicin Etud comparativ ntr ls catégoris B Tchniqu t Ouvrièr au sin d la Vill d Paris Documnt rmis l 9 Juin 2004 à Monsiur François DAGNAUD adjoint au Mair d Paris chargé d l'administration

Plus en détail

web:www.nanotechnologie.new.fr Adresse: Arboretum

web:www.nanotechnologie.new.fr Adresse: Arboretum wb:www.nanotchnologi.nw.fr mail:nanocotc@yahoo.fr Adrss: Arbortum Société Tunisinn d la Nanotchnologi pour L nvironnmnt -Émrgnc d la Nanotchnologi comm ax national pour aboutir à ds solutions fficints

Plus en détail

L entreprise est pour moi la suite logique de mes études. Nous accumulons des connaissances, nous

L entreprise est pour moi la suite logique de mes études. Nous accumulons des connaissances, nous JEU Témoignag L ntrpris st pour moi la suit logiqu d ms étuds. Nous accumulons ds connaissancs, nous apprnons un métir qui trouv nfin son application concrèt. L ntrpris, c st l ntré dans la vi activ, la

Plus en détail

Contrôle de TP Dictionnaire & Arbres Binaires mercredi 20 mars 2013 durée : 3h 6 pages

Contrôle de TP Dictionnaire & Arbres Binaires mercredi 20 mars 2013 durée : 3h 6 pages IUT ds Pays d l Adour - RT2 Informatiqu - Modul IC2 - Algorithmiqu Avancé Contrôl d TP Dictionnair & Arbrs Binairs mrcrdi 20 mars 2013 duré : 3h 6 pags Ls programms d corrction orthographiqu ont bsoin

Plus en détail

Corrigé - Baccalauréat blanc TS

Corrigé - Baccalauréat blanc TS Corrigé - Baccalauréat blanc TS - 00 EXERCICE 5 points Commun à tous ls candidats Parti A : Étud d un fonction On considèr la fonction f défini sur ]0 ; + [ par f = + ln On not C la courb rprésntativ d

Plus en détail

Lycée Municipal d Adultes de la ville de Paris Mardi 25 février 2014 BACCALAURÉAT BLANC DE MATHÉMATIQUES. correction SÉRIE S

Lycée Municipal d Adultes de la ville de Paris Mardi 25 février 2014 BACCALAURÉAT BLANC DE MATHÉMATIQUES. correction SÉRIE S Lycé Municipal d Adults d la vill d Paris Mardi 5 févrir 04 BACCALAURÉAT BLANC DE MATHÉMATIQUES SÉRIE S Duré d l épruv : 4 HEURES Ls calculatrics sont AUTORISÉES corrction obligatoir t spé L candidat doit

Plus en détail

Électronique Numérique. Licence Physique et Applications. Applications de l électronique. combinatoire

Électronique Numérique. Licence Physique et Applications. Applications de l électronique. combinatoire Élctroniqu Numériqu Licnc Physiqu t Application Élctroniqu Numériqu Licnc Physiqu t Applications Applications d l élctroniqu combinatoir Fabric AIGNET LAAS - NRS fcaignt@laas.fr http://www.laas.fr/~fcaignt

Plus en détail

CI 3 CIN : ÉTUDE DU COMPORTEMENT CINÉMATIQUE DES

CI 3 CIN : ÉTUDE DU COMPORTEMENT CINÉMATIQUE DES CI 3 CIN : ÉTUDE DU COMPORTEMENT CINÉMATIQUE DES SYSTÈMES CHAPITRE 4 ÉTUDE DES CHAÎNES FERMÉES : DÉTERMINATION DES LOIS ENTRÉE SORTIE Trainr Solo Sport [1] Modèl CAO d un motur d modélism [2] Modélisation

Plus en détail

TD d électrocinétique n o 4 Circuits linéaires en régime sinusoïdal forcé

TD d électrocinétique n o 4 Circuits linéaires en régime sinusoïdal forcé ycé François Arago Prpignan M.P.S.I. 2012-2013 TD d élctrocinétiqu n o 4 ircuits linéairs n régim sinusoïdal forcé Exrcic 1 - Détrmination ds modèls d Thévnin t d Norton. A Détrminr l modèl d Thévnin t

Plus en détail

La formation personnelle et sociale

La formation personnelle et sociale Programm d étuds 8 anné La formation prsonnll t social Ministèr d l'éducation t du Dévloppmnt d la ptit nfanc 2010 Avant-propos C programm d étuds s adrss aux nsignants du cours d Formation prsonnll t

Plus en détail

FICHES PHOTOCOPIABLES

FICHES PHOTOCOPIABLES FICHES PHTCPIABLES Écrir ds txts au CP Rèf. 2663 Christll Joëll Jacki Rgals Pirr Stinvill Illustrations : Christoph Piron C fichir st légalmnt photocopiabl dans l cadr d un usag pour un sul class Sommair

Plus en détail

Correction du devoir de vacances Les suites dans plusieurs situations

Correction du devoir de vacances Les suites dans plusieurs situations L.E.G.T.A. L Chsnoy TB2 21-211 D. Blottièr Mathématiqus Corrction du dvoir d vacancs Ls suits dans plusiurs situations Exrcic 1 : Un pas vrs ls fractals On considèr un carré F 1 d côté d longuur 1. Au

Plus en détail

Fonctions Numériques, fonctions usuelles.

Fonctions Numériques, fonctions usuelles. Fonctions Numériqus, fonctions usulls.. Fonction constant : Soit b un rél fié. Définition : La fonction constant st la fonction qui à tout rél associ l rél b. la fonction constant st donc la fonction f

Plus en détail

CIRCULAIRE N 3414 DU 14/01/2011

CIRCULAIRE N 3414 DU 14/01/2011 CIRCULAIRE N 3414 DU 14/01/2011 OBJET : Modalités d organisation d l nsignmnt scondair spécialisé n altrnanc. La collaboration t la coopération avc un CEFA Résaux : CF Nivaux t srvics : Scondair (Spéc)

Plus en détail

notice ET DES HABITATS

notice ET DES HABITATS RNVO RÉFÉRENTIEL DES NOMS DE LA VÉGÉTATION notic ET DES HABITATS d utilisation c n a r F la d t s d l'ou Vous trouvrz dans ctt notic ls élémnts sur la nouvll intrfac d consultation t ls nouvlls fonctionnalités

Plus en détail

La Filosette. Pour nous trouver : La Filosette SAINT-VICTORET (13) > 80 lits > Séjours résidentiel > Unité Alzheimer (14 places)

La Filosette. Pour nous trouver : La Filosette SAINT-VICTORET (13) > 80 lits > Séjours résidentiel > Unité Alzheimer (14 places) La résidnc «La Filostt» st un liu d vi accuilnt, sécurisant t raffiné. Résidnc pour Prsonns Agés Un équip d soignants attntifs t disponibls accompagn ls résidants. Un cuisin soigné t équilibré ravit l

Plus en détail

Conception et validation d un capteur de mesurage de la température extérieure équivalente d une paroi opaque d un bâtiment

Conception et validation d un capteur de mesurage de la température extérieure équivalente d une paroi opaque d un bâtiment Conférnc IBPSA Franc-Arras-2014 Concption t validation d un captur d msurag d la tmpératur xtériur équivalnt d un paroi opaqu d un bâtimnt Rémi Bouchié* 1, Stéphani Drouinau 1, Charlott Abl 1, Jan-Robrt

Plus en détail

Transferts thermiques

Transferts thermiques IUT d St Dnis Départmnt Géni Industril t Maintnanc Modul THERMb (S2) Transfrts thrmiqus corrction ds xrcics Exrcic 1 01 01 01 01 01 01 01 01 01 01 01 isolant Flux thrmiqu00 11 Flux thrmiqu Rsistanc lctriqu

Plus en détail

Terminale ES Exercices sur les fonctions exponentielles Fiche 1 - Corrigés

Terminale ES Exercices sur les fonctions exponentielles Fiche 1 - Corrigés Trminal ES Exrcics sur ls fonctions xponntills Fich - Corrigés Exrcic : x+ x+ x = x+ ( x+)+ x = x+ x +x = x+ Exrcic : ) Résolvons l'inéuation x+ < x+. On sait u >, donc la fonction xponntill d bas st strictmnt

Plus en détail

Daniel Abécassis. Année universitaire 2010/2011

Daniel Abécassis. Année universitaire 2010/2011 Danil bécassis. nné univrsitair 00/0 COURS L UE Chimi Physiqu. Chapitr VII : Chimi analytiqu. Calcul du ph VII.. Transormations associés à ds réactions acido-basiqus. Dans c paragraph, nous allons étudir

Plus en détail

Microprogramme en bioéthique

Microprogramme en bioéthique SERVICE DE L'ADMISSION ET DU RECRUTEMENT Microprogramm n bioéthiqu ÉCOLE DE SANTÉ PUBLIQUE DÉPARTEMENT DE MÉDECINE SOCIALE ET PRÉVENTIVE Sommair t particularités NUMÉRO 2-495-6-0 Admission à l'automn Chminmnt

Plus en détail

Jeu des 6 familles Les différentes graphies du son [AI] instit90 jeu de cartes

Jeu des 6 familles Les différentes graphies du son [AI] instit90 jeu de cartes Ju ds 6 famills Ls différnts graphis du son [AI] instit90 ju d carts Avrtissmnt : J n souht pas rtrouvr ms fichs sur ds sits commrciaux ou sur ds sits d collgus chrchant un financmnt d lur activité. L

Plus en détail

Exemple de Plan d Assurance Qualité Projet PAQP simplifié

Exemple de Plan d Assurance Qualité Projet PAQP simplifié Exmpl d Plan d Assuranc Qualité Projt PAQP simplifié Vrsion : 1.0 Etat : Prmièr vrsion Rédigé par : Rsponsabl Qualité (RQ) Dat d drnièr mis à jour : 14 mars 2003 Diffusion : Equip Tchniqu, maîtris d œuvr,

Plus en détail

Utiliser les TICE au service des apprentissages espace et géométrie, initiation à la programmation

Utiliser les TICE au service des apprentissages espace et géométrie, initiation à la programmation Utiliser les TICE au service des apprentissages espace et géométrie, initiation à la programmation Circonscription de PONT SAINTE MAXENCE Animation pédagogique 2016/2017 à destination des enseignants des

Plus en détail

CYCLES 3 et 4 : L'invention, la fabrication, le détournement et la mise en scène de l'objet

CYCLES 3 et 4 : L'invention, la fabrication, le détournement et la mise en scène de l'objet YLES 3 t 4 : L'invntion, la fabrication, l détournmnt t la mis n scèn d l'objt YLES 3 t 4 : L'invntion, la fabrication, l détournmnt t la mis n scèn d l'objt Y L E 3 Y L E 4 hoisir, organisr t mobilisr

Plus en détail

Bibliothèque Mazarine

Bibliothèque Mazarine Bibliothèqu Mazarin Collctions Histoir Srvics Histoir Ls origins d la Bibliothèqu Mazarin sont liés aux collctions prsonnlls du cardinal Juls Mazarin, principal ministr du roi d Franc d 1643 à 1661. Rassmblés

Plus en détail

Exercice 1.sur 10 points Commun à tous les candidats

Exercice 1.sur 10 points Commun à tous les candidats Trminal S Bac Blanc d mathématiqus : duré 4 h Mardi 3 mars 205 Ls calculatrics sont autorisés (mais aucun formulair prsonnl). La qualité d la rédaction, la clarté d la copi,la précision ds raisonnmnts

Plus en détail

Une intervention en 2 parties, 4 étapes

Une intervention en 2 parties, 4 étapes Un intrvntion n 2 partis, 4 étaps ÉTAPE 1 Êtr capabl d construir t d maintnir mon idntité n lign Un présntation du wb social t ds conséquncs n trm d idntité numériqu ÉTAPE 2 Êtr capabl d utilisr Googl

Plus en détail

6. Echanges et taux de change

6. Echanges et taux de change 6. Echangs t taux d chang Réalisation : Natacha Gilson! Mankiw, chapitr 29 6.1. Flux d bins t srvics 6.1.1.Facturs influnçant ls XN préférncs ds consommaturs pour ls bins intériurs ou étrangrs prix ds

Plus en détail

Facilité de prise en main, ergonomie. Oui Professionnels Gratuit. Oui Professionnels Gratuit Oui Oui

Facilité de prise en main, ergonomie. Oui Professionnels Gratuit. Oui Professionnels Gratuit Oui Oui Fdly Googl Radr fdly. com/ www. googl.fr/r adr/ à ds flux, d ls thématiqus. Ls flux d'information, disparaissnt au fur t à msur d la lctur mais il st possibl d marqur un élémnt comm l consrvr sauvgard,

Plus en détail

TP Filtrage numérique

TP Filtrage numérique TP Filtrag On chrch à réalisr un filtrag pass-bas puis pass-band d un signal périodiqu t à mttr n évidnc la limitation introduit par l échantillonnag. I. Introduction I.1. Du filtrag au filtrag Jusqu à

Plus en détail

BAC S Liban 2014 EXERCICE II : LES DÉBUTS DE L ELECTRON EN PHYSIQUE (9 points)

BAC S Liban 2014 EXERCICE II : LES DÉBUTS DE L ELECTRON EN PHYSIQUE (9 points) BAC S Liban 014 EXERCICE II : LES DÉBUTS DE L ELECTRON EN PHYSIQUE (9 points) L problèm posé par la natur ds «rayons cathodiqus» à la fin du XIX èm siècl fut résolu n 1897 par l'anglais JJ Thomson : il

Plus en détail

Les chèques vacances ne sont valables que dans les établissements agréés chèques vacances.

Les chèques vacances ne sont valables que dans les établissements agréés chèques vacances. B60 MAJ.06-2015 path%/1/0 path%/1/1/0 path%/1/2/3 path%/1/2/4 path%/1/3/4 path%/1/1/1 path%/1/1/2 path%/1/1/3 path%/1/1/4 path%/1/2/1 path%/1/2/2 path%/1/3/1 path%/1/3/2 path%/1/3/3 path%/1/3/5 path%/1/3/6

Plus en détail

RÉFORME 2016 DU COLLÈGE Pourquoi, c'est non!

RÉFORME 2016 DU COLLÈGE Pourquoi, c'est non! Réunion Publiqu à Grnobl 29 sptmbr 2015 RÉFORME 2016 DU COLLÈGE Pourquoi, c'st non! avc Roland Hubrt, scrétair général du SNES 1/24 1. Introduction : Ls grands princips d la réform 2. Ctt réform n'améliorra

Plus en détail

Certification Cahier des charges Rénovation des CQP de la branche. OPCA Commerce & Distribution -----

Certification Cahier des charges Rénovation des CQP de la branche. OPCA Commerce & Distribution ----- Crtification 2014 Cahir ds chargs Rénovation ds CQP d la branch OPCA Commrc & Distribution ----- Branch profssionnll Commrc d détail d l horlogri-bijoutri Appl à propositions du 26 novmbr 2014-1 - 1. PRÉSENTATION

Plus en détail

IDENTIFIANTS Code établissement, finess juridique, finess géographique, codes services

IDENTIFIANTS Code établissement, finess juridique, finess géographique, codes services MISSIN DE DEPLIEMENT DE L DEMTEILISTIN Mis à jour éférnc : T5 Domain : Transvrs Titr : Idntifiants cod établissmnt, INESS Juridiqu, INESS Géographiqu, cods srvics nnxs : N/ IDENTIINTS Cod établissmnt,

Plus en détail

PROGRAMME DES ÉCOLES PUBLIQUES

PROGRAMME DES ÉCOLES PUBLIQUES 2003-2004 PROGRAMME DES ÉCOLES PUBLIQUES # Buts t politiqus # Dscription ds programms d étuds t ds cours # Srvics, procédurs t publications TABLE DES MATIÈRES AVANT-PROPOS LES BUTS DE L ÉCOLE PUBLIQUE

Plus en détail

p e i s r e r i u d e l b

p e i s r e r i u d e l b s i cin p d l b i s r m b u s La couvrtur onform c t i u Prod AFNO m r o à la n 90-308 NFP. nt LNE m é r Ag /2 /CQPE 5 6 6 2 F01 FIABILITÉ Poolovr prmt d découvrir ou couvrir l bassin qulls qu soint ls

Plus en détail

UV Traitement du signal. Cours 6. Du signal continu au signal numérique ASI 3

UV Traitement du signal. Cours 6. Du signal continu au signal numérique ASI 3 UV Traitmnt du signal Cours 6 Du signal continu au signal numériqu Échantillonnag, rconstruction t quantification ASI 3 Contnu du cours Introduction Pourquoi numérisr? Chaîn d numérisation Echantillonnag

Plus en détail

Ecole de la nature Programme des mercredis septembre octobre 2014

Ecole de la nature Programme des mercredis septembre octobre 2014 Ecol d la natur is d r c r m s d m m a r Prog 14 0 2 r b o t c o r b m t sp SOMMAIRE Présntation P3 Programms Pour ls 3/4 ans P4-5 Pour ls 5/6 ans P6-7 Pour ls 6/8 ans P8-9 Pour ls 9/12 ans P10-11 Contacts

Plus en détail

Plan d'études des Licences Appliquées : Technologies de l'informatique L1 (S1 et S2) Tronc Commun

Plan d'études des Licences Appliquées : Technologies de l'informatique L1 (S1 et S2) Tronc Commun Plan d'étuds ds Licncs Appliqués : Tchnologis d l'informatiqu L1 (S1 t S) Tronc Commun Univrsité Établissmnt Licnc Appliqué X D.G.E.T. Résau ds ISETs Mntio Domain formation Scincs t Tchnologi n Tchnologis

Plus en détail

Où la France. se situe-t-elle par rapport aux autres pays de l Union européenne et de l OCDE?

Où la France. se situe-t-elle par rapport aux autres pays de l Union européenne et de l OCDE? Ls NEET Où la Franc s situ-t-ll par rapport aux autrs pays d l Union uropénn t d l OCDE? En 2013, la Franc métropolitain compt 13,8 % d NEET parmi ls juns âgés d 15 à 29 ans, alors qu la part d NEET d

Plus en détail

PROGRAMME PARTICULIER D URBANISME Secteur de la station de métro Cartier. Codification administrative

PROGRAMME PARTICULIER D URBANISME Secteur de la station de métro Cartier. Codification administrative 1 Ta b l d s m a t i è r s 1.0 INTRODUCTION................................ 3 1.1 L trritoir d application 3 2.0 PROBLÉMATIQUE D AMÉNAGEMENT.............. 4 2.1 Fonction résidntill 4 2.2 Fonction commrcial

Plus en détail

Physique Générale IV, solution série 3

Physique Générale IV, solution série 3 Phsiqu Général IV, solution séri 3 Ercic Du virations d mêm fréqunc, slon du as t prpndiculairs, avc un différnc d phas / : (t) = a sin (ωt) M(t) (t) = sin (ωt + /) = cos (ωt) où a t sont ls amplituds

Plus en détail

Fonction exponentielle

Fonction exponentielle Fonction ponntill A) Fonctions ponntills d bas q Fonction () = q, avc q > 0 Déinition : Soit q un nombr strictmnt positi donné La suit déini, pour tout ntir naturl n, par : n u n = q st un suit géométriqu

Plus en détail

Mesure de la vitesse orbitale de la Terre

Mesure de la vitesse orbitale de la Terre Msur d la vitss orital d la rr I - Démarch concptull d la msur. Du fait d son mouvmnt autour du olil, la rr s approch d un étoil pndant six mois d l anné puis s n éloign pndant ls six autrs mois. Pour

Plus en détail

L INDICE DE RÉFRACTION PAR ÉLEVATION APPARENTE; LA MÉTHODE DE CHAULNES

L INDICE DE RÉFRACTION PAR ÉLEVATION APPARENTE; LA MÉTHODE DE CHAULNES L INDICE DE RÉFRACTION PAR ÉLEVATION APPARENTE; LA MÉTHODE DE CHAULNES ) L but du travail Détrminr l indic d réfraction du vrr, du plastiqu t ds différnts liquids par élévation ) Rappls théoriqus : L indic

Plus en détail

L image et le relief Reconstituer le relief

L image et le relief Reconstituer le relief L imag t l rlif Rconstitur l rlif Quand un individu pourvu d du yu n bon état rgard un paysag, il st capabl d évalur ls distancs qui l séparnt ds différnts élémnts d c paysag. On amin nsuit un photographi

Plus en détail

Un cadre légal et réglementaire pour toutes les entreprises

Un cadre légal et réglementaire pour toutes les entreprises u q i t u a Filièr n ion t n v é r p d h c r a m dé ls n n n o u i r s i s s s f o r Réu p s u q s i ds r La Brtagn st un région privilégié pour ls activités nautiqus : 2 700 km d côts, 600 ports t zons

Plus en détail

I t ( x 1, y 1, t) I t ( x 36, y 36, t)

I t ( x 1, y 1, t) I t ( x 36, y 36, t) POURSUITE DE CIBLE PAR FLOT OPTIQUE. 1 QU EST-CE QUE LA POURSUITE DE CIBLE? Lorsqu un objt boug dvant un caméra ou lorsqu la caméra boug, il s produit un variation d l illumination du captur d imag (rétin)

Plus en détail

L économie, pourquoi?

L économie, pourquoi? L économi, c st quoi? Satisfair ds bsoins illimités Sous contrain d rssourcs limités Assurr l pouvoir d achat ds ménags n présrvant la compétitivité d l économi Acquérir ds bins t srvics Sous la contrain

Plus en détail

Nom : Date : Trouve ces pièces et dessine-les ici! Ici, la nature est présente partout, même sur la monnaie!

Nom : Date : Trouve ces pièces et dessine-les ici! Ici, la nature est présente partout, même sur la monnaie! Nous avons conçu c carnt d activités spécialmnt pour ls grands avnturirs à la rchrch d défis t d découvrts. Ici, la natur st présnt partout, mêm sur la monnai! Alors, qu attnds-tu? Idntifi ton livrt t

Plus en détail