ANNEXE TECHNIQUE N 8 AU REFERENTIEL DE CERTIFICATION

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ANNEXE TECHNIQUE N 8 AU REFERENTIEL DE CERTIFICATION"

Transcription

1 MARQUE NF EQUIPEMENTS DE LA ROUTE NF 058 ANNEXE TECHNIQUE N 8 AU REFERENTIEL DE CERTIFICATION Famille de produits Raccordements des dispositifs de retenue Révision n 1 Approuvée le 21/07/2014 par la Directrice Générale d AFNOR Certification Applicable le 01/08/2014 Organisme Certificateur ASsociation pour la Certification et la QUalification des Equipements de la Route ASCQUER 58 Rue de l Arcade PARIS CEDEX 08 - (33) Mandaté par AFNOR Certification - 11 rue Francis de Pressensé LA PLAINE SAINT DENIS Cedex (33) Fax : (33)

2 AU LECTEUR Suivi des modifications N de Révision 0 5 juillet juillet 2014 Date Parties modifiées Modifications effectuées Création du référentiel (document non diffusé et non utilisé) Architecture du document Classes de raccordements Editorial

3 PARTIE 1 PRESENTATION ET CHAMP D APPLICATION PARTIE 2 LES EXIGENCES DU REFERENTIEL PARTIE 3 OBTENIR LA CERTIFICATION PARTIE 4 FAIRE VIVRE LA CERTIFICATION ANNEXE : COURRIERS TYPES A qui s adresser? ASCQUER Association pour la Certification et la Qualification des Equipements de la Route Tel : Fax : Site :

4 AVERTISSEMENT AU LECTEUR Le référentiel de la marque NF Equipements de la route est constitué des Règles Générales de la marque NF, du référentiel de certification NF Equipements de la route, des annexes techniques, ainsi que des normes qui y sont référencées. L ensemble de ces documents constitue le référentiel de certification au sens du Code de la Consommation. Cette annexe au référentiel de certification s applique en complément de la partie commune intitulée «Référentiel de certification - Marque NF équipements de la route». En l absence de norme harmonisée permettant d aboutir à un marquage CE des raccordements dans le cadre de la norme EN , cette annexe de certification permettra la certification NF des raccordements entre sections courantes. La présente annexe technique annule et remplace l annexe technique Raccordements des dispositifs de retenue Révision 0.

5 SOMMAIRE I. PRESENTATION ET CHAMP D APPLICATION 1 I.1. DEFINITIONS 2 I.2. CHAMP D APPLICATION ET CARACTERISTIQUES CERTIFIEES Champ d application Caractéristiques techniques certifiées 3 II. LES EXIGENCES DU REFERENTIEL 1 II LES EXIGENCES DU REFERENTIEL 2 II.1. NORMES APPLICABLES : 2 II.2. REGLEMENTATION : 2 III. OBTENIR LA CERTIFICATION 1 III.1. Procédures d admission et d extension 2 III.2. COMPOSITION DES DOSSIERS DE DEMANDES Généralités Demande d admission initiale ou complémentaire Demande de modification du produit Demande de renouvellement Demande de maintien 5 III.3. AUDIT INITIAL 5 III.4. ESSAIS INITIAUX POUR UNE DEMANDE D ADMISSION Définition des classes de raccordement Evaluation intiale 7 III.5. MODALITES DE MARQUAGE 8 III.6. Notification du droit d usage et fiche technique associée 9 IV. FAIRE VIVRE LA CERTIFICATION 1 IV.1. GENERALITES 2 IV.2. CONTROLE DE PRODUCTION en USINE PAR LE FABRICANT (CPU) Exigences relatives aux contrôles périodiques Exigences relatives au système de contrôle 3 IV.3. SURVEILLANCE EXERCEE PAR L ASCQUER Audit de surveillance Contrôles périodiques dans le cadre de la surveillance 4

6 NF-EQUIPEMENTS DE LA ROUTE Raccordements - Révision n 1 - PARTIE 1 - p. 1/3 Famille de produits Raccordements des dispositifs de retenue PARTIE 1 I. PRESENTATION ET CHAMP D APPLICATION

7 NF-EQUIPEMENTS DE LA ROUTE Raccordements - Révision n 1 - PARTIE 1 - p. 2/3 I.1. DEFINITIONS Demandeur/Titulaire : personne morale qui maîtrise et assume la responsabilité du respect de l ensemble des exigences définies dans le référentiel de certification de la marque NF comprenant les étapes suivantes : - la conception, - le management du système qualité, - la fabrication, - le contrôle de conformité, - le conditionnement, - l étiquetage - la mise sur le marché. Certaines étapes peuvent être sous traitées à l exception du management du système qualité et de la mise sur le marché. Sous traitant : personne morale liée par un contrat de sous traitance cosigné avec le demandeur/titulaire définissant les droits et les devoirs de chacune des 2 parties. Mandataire : personne morale implantée dans l Espace Economique Européen (E.E.E) qui a une fonction de représentation du demandeur/titulaire hors E.E.E et dispose d un mandat écrit en français. Le mandataire sera l interlocuteur de l ASCQUER pour le suivi de la certification et son mandat pourra couvrir : - Les missions et responsabilités associées, - Les aspects financiers, - Les réclamations. Distributeur : Professionnel de la filière qui n intervient pas techniquement sur le produit pour modifier la conformité aux exigences de la marque NF et qui distribue le produit sous la marque commerciale du titulaire. Admission : décision notifiée par l'ascquer par laquelle le demandeur/titulaire obtient le droit d'usage unique de la marque NF par produit défini par un numéro de certification. Demande d admission initiale : lettre par laquelle un demandeur sollicite le droit d usage de la marque NF Equipements de la route, déclare connaître et s engage à respecter les règles générales ainsi que le référentiel de certification. Demande d admission complémentaire : une demande d admission complémentaire concerne un nouveau produit ou une nouvelle unité de fabrication qui émane d un demandeur/titulaire ayant le droit d usage de la marque NF Equipements de la Route. Maintien du droit d usage : décision notifiée par l'ascquer par laquelle seule la dénomination commerciale figurant sur le droit d'usage de la marque NF et la fiche technique est modifiée sans changement des caractéristiques certifiées. Demande de maintien : lettre par laquelle un demandeur/titulaire sollicite le maintien du droit d usage pour un produit certifié NF sous une autre dénomination commerciale sans changement des caractéristiques techniques certifiées. Renouvellement : décision notifiée par l'ascquer par laquelle le titulaire obtient la reconduction du droit d'usage de la marque NF. Demande de renouvellement : lettre par laquelle un titulaire sollicite le renouvellement du droit d usage pour un produit certifié NF avant la date d expiration (périodicité annuelle).

8 NF-EQUIPEMENTS DE LA ROUTE Raccordements - Révision n 1 - PARTIE 1 - p. 3/3 Entité de fabrication : Site sur lequel est fabriqué le produit certifié Section courante : dispositif de retenue pour choc latéral RACC: Raccordement. Dispositif de transition situé entre deux barrières de sécurité pour assurer la continuité de la retenue. Ces barrières peuvent présenter les caractéristiques suivantes : - des niveaux de performance différents - des déflexions dynamiques différentes pour le même niveau de retenue - des conceptions différentes. Une barrière amovible de longueur inférieure ou égale à 40 mètres sera considérée comme un raccordement simple. I.2. CHAMP D APPLICATION ET CARACTERISTIQUES CERTIFIEES 2.1. Champ d application La présente annexe technique couvre tous les dispositifs de raccordements entre deux sections courantes de dispositifs de retenue définies, y-compris : - les barrières amovibles de longueur inférieure ou égale à 40 mètres, - les jonctions simples entre deux dispositifs ne consistant pas en une pièce de raccordement spécifique. Les sections courantes associées aux produits ci-dessus peuvent être marquées CE ou avoir fait l objet d une autorisation d emploi en France Caractéristiques techniques certifiées Les caractéristiques techniques certifiées pour les raccordements sont les suivantes : - Niveau de retenue - Largeur de fonctionnement - Déflexion dynamique - Sévérité - Intrusion véhicule Les critères d acceptation applicables aux raccordements sont repris dans la partie 4 de l EN1317-2

9 NF-EQUIPEMENTS DE LA ROUTE Raccordements - Révision n 1 - PARTIE 3 - p. 1/9 Famille de produits Raccordements des dispositifs de retenue PARTIE 2 II. LES EXIGENCES DU REFERENTIEL

10 NF-EQUIPEMENTS DE LA ROUTE Raccordements - Révision n 1 - PARTIE 3 - p. 2/9 II LES EXIGENCES DU REFERENTIEL II.1. NORMES APPLICABLES : Normes produits NF EN NF EN XP ENV Titres Barrières de sécurité routière Terminologie et dispositions générales pour les méthodes d essais. Barrières de sécurité routière Classes de performance, critères d acceptation des essais de choc et méthodes d essais pour les barrières de sécurité. Barrières de sécurité routière Classes de performance, critères d acceptation des essais de choc et méthodes d essais des raccordements de glissières de sécurité. NF EN Dispositifs de retenue routiers Exigences relatives aux produits et évaluation de la conformité pour les dispositifs de retenue pour véhicules NF EN ISO 1461 Revêtements par galvanisation à chaud sur produits finis en fonte et en acier - Spécifications et méthodes d'essai NF EN Produits laminés à chaud en aciers de construction - Partie 1 : conditions techniques générales de livraison NF EN ISO Caractéristiques mécaniques des éléments de fixation en acier au carbone et en acier allié - Partie 1 : vis, goujons et tiges filetées de classes de qualité spécifiées - Filetages à pas gros et filetages à pas fin II.2. REGLEMENTATION : A la date de publication de ce référentiel, un projet d arrêté RNER modificatif concernant les raccordements de dispositifs de retenue est en attente de publication; cet arrêté précisera les exigences auxquelles devront être conformes les raccordements de dispositifs de retenue mis sur le marché.

11 NF-EQUIPEMENTS DE LA ROUTE Raccordements - Révision n 1 - PARTIE 3 - p. 1/9 Famille de produits Raccordements des dispositifs de retenue PARTIE 3 III. OBTENIR LA CERTIFICATION

12 NF-EQUIPEMENTS DE LA ROUTE Raccordements - Révision n 1 - PARTIE 3 - p. 2/9 III.1. PROCEDURES D ADMISSION ET D EXTENSION Les modalités pratiques de mise en œuvre de la procédure de certification des dispositifs de retenue sont résumées dans le diagramme et le tableau ci-dessous : Etape 1 : Demande d admission initiale, complémentaire ou d extension Etape 2 : Recevabilité du dossier Etape 3 : Essais en laboratoire (rapport d essais le cas échéant) Admission initiale Admission complémentaire ou extension Etape 4 : Audit initial en parallèle des essais Etape 4 : Audit initial en parallèle des essais si nécessaire Etape 5 : Etablissement des fiches techniques Etape 6 : Notification du droit d usage Etape 7 : Présentation annuelle des résultats au comité «Dispositifs de Retenue»

13 NF-EQUIPEMENTS DE LA ROUTE Raccordements - Révision n 1 - PARTIE 3 - p. 3/9 Etapes de certification 1/ Demande d admission initiale, complémentaire ou d extension 2/ Etude de la recevabilité 3/ Essais en laboratoire a) Réalisation des essais b) Transmission des résultats des essais à l ASCQUER 4/ Audit initial en parallèle des essais a) Commande d audit initial b) Réalisation de l audit c) Réalisation des contrôles de production en présence de l auditeur d) Transmission du rapport d audit 5/ Etablissement des fiches techniques 6/ Notification de la décision de certification, délivrance du droit d usage de la marque NF et des fiches techniques 7/ Présentation annuelle des résultats au comité «Dispositifs de Retenue» Acteur Demandeur /titulaire ASCQUER Organisme d essais Organisme d essais Demandeur/titul aire Organisme d audit ASCQUER Organisme d audit Demandeur/ Titulaire et Organisme d audit Organisme d audit Organisme d essais Chapitres du référentiel de certification PARTIE 4 1 PARTIE 4 2 PARTIE 4 1 PARTIE 4 2 / PARTIE 1 3 PARTIE 6 2 PARTIE 7 PARTIE 5 Référentiel de certification Référentiel de certification PARTIE 6 Référentiel de certification PARTIE 7 ASCQUER PARTIE 7 ASCQUER comité «Dispositifs de Retenue» / / Actions Dossier envoyé à l ASCQUER en français ou en anglais Vérification de la recevabilité par rapport au référentiel de certification Validation de la classe du raccordement (et le cas échéant, du plan d expérience à suivre pour les étapes de simulation) Facturation de l instruction des dossiers Dans le cas d essais préalablement réalisés, l analyse des rapports rentrera dans le cadre de la recevabilité. Echantillon à envoyer par le laboratoire en charge des crash-tests Résultats transmis à l ASCQUER Vérifications sur site du raccordement Commande d audit pour toute demande d admission Organisation de l audit sous la responsabilité de l auditeur Organisation des essais au laboratoire interne du demandeur/titulaire, en présence de l auditeur. Visa du demandeur/titulaire 1 exemplaire au demandeur/titulaire, 1 exemplaire au LCPC et 1 exemplaire à l ASCQUER Facturation de l audit Transmission des numéros de certification par l ASCQUER à l organisme d essais Etablissement de la fiche technique Envoi des droits d usage signés et des fiches techniques aux demandeur/titulaires Facturation des fiches techniques et des droits d usage de la marque NF. L ASCQUER présente au comité «Dispositifs de Retenue» un bilan global des résultats de certification

14 NF-EQUIPEMENTS DE LA ROUTE Raccordements - Révision n 1 - PARTIE 3 - p. 4/9 III.2. COMPOSITION DES DOSSIERS DE DEMANDES 2.1. Généralités Les dossiers d'admission/extension sont adressés par le demandeur/titulaire, en deux exemplaires, au Secrétariat de l'ascquer. Les dossiers sont instruits par le Secrétariat de l ASCQUER. Points particuliers : Toute étape non effectuée par le demandeur/titulaire doit faire l objet d un contrat/cahier des charges définissant les responsabilités respectives avec le sous-traitant. Ce document doit être cosigné. La liste des exigences minimales à faire apparaître dans un contrat est précisée dans la fiche FT 05. Le demandeur/titulaire doit décrire les dispositions prises pour maîtriser son sous- traitant. Le demandeur/titulaire reste responsable de l ensemble des opérations et de leur cohérence, En cas de représentation du demandeur/titulaire, celle-ci doit être formalisée par un contrat définissant les responsabilités du mandataire. La liste des exigences minimales à faire apparaître dans le contrat est reprise dans la fiche FT 06, Pour un demandeur/titulaire non établi dans l Espace Economique Européen (E.E.E), toute demande n'est admise que si le demandeur/titulaire peut faire la preuve qu'il dispose d'un mandataire légal établi dans un Etat membre de l E.E.E. Dans ce cas, la demande d'admission initiale, complémentaire ou d extension doit être cosignée par ce mandataire. Pour un demandeur/titulaire établi dans l E.E.E, celui ci peut, s il le désire, désigner un mandataire légal dans un état membre de l E.E.E. Si au cours de l instruction, des modifications sont apportées au dossier ou au produit, une demande écrite devra être déposée auprès de l ASCQUER qui, après un avis technique de l organisme d essai en charge du dossier, validera ou non par écrit cette demande Demande d admission initiale ou complémentaire Pour une demande d admission initiale ou complémentaire, le dossier doit comporter : a) une demande selon le modèle joint (LT01), b) une fiche de renseignements généraux concernant le demandeur/titulaire (FT03), c) une notice de pose du système avec la ou les sections courantes associé(es) comprenant les informations suivantes : Une description du montage ; Les préconisations d entretien ; Les moyens d inspection ; La prise en compte éventuelle du sol. d) un plan technique de chaque pièce du système avec côtes, tolérances, traitement de surface appliqué, et emplacement du logo du demandeur/titulaire et numéro de lot de fabrication pour la ou les pièces principales e) une fiche de synthèse : plan d ensemble éclaté +nomenclature (reprenant le matériau utilisé et le poids des pièces) f) un plan qualité ou une procédure spécifique reprenant les exigences de la marque NF, le plan de contrôle, g) en cas de sous traitance, une fiche FT 05 comportant les exigences minimales, ainsi que le plan qualité du sous-traitant (y-compris le plan de contrôle)

15 NF-EQUIPEMENTS DE LA ROUTE Raccordements - Révision n 1 - PARTIE 3 - p. 5/9 h) en cas de représentation, une fiche FT 06 comportant les exigences minimales. i) les rapports d essai de choc pour le raccordement (le cas échéant) j) les rapports de simulation (le cas échéant) k) pour les dispositifs raccordés : - les rapports d essais et plans techniques - le certificat CE des dispositifs si le certificat n a pas été délivré par l ASCQUER (hors dispositifs génériques). Dans le cas d un système CE d un autre titulaire, fournir une autorisation d utilisation des résultats d essai de choc l) une déclaration de non modification ou de modification le cas échéant pour chaque raccordement ayant subi les essais de chocs ainsi que pour les sections raccordées Dans le cas d une demande d admission complémentaire, la teneur du dossier demandée pourra être réduite à l initiative de l ASCQUER (ex : document inchangés ou vus lors des audits de surveillance) Demande de modification du produit Pour une demande de modification, le dossier doit comporter : a) une demande selon le modèle joint (LT02), b) une justification technique ou les rapports d essais/de simulation le cas échéant 2.4. Demande de renouvellement Pour une demande de renouvellement, le dossier doit comporter : a) une demande selon le modèle joint (LT03) b) les statistiques de fabrication relatives au(x) produit(s) titulaires d'un droit d'usage pour l'année écoulée 2.5. Demande de maintien Pour une demande de maintien, le dossier doit comporter : une demande selon le modèle joint (LT04), III.3. AUDIT INITIAL L audit initial a pour but de déterminer si les ressources en termes de personnel et de matériel, conjointement avec les procédures de contrôle des processus selon le plan de Contrôle de Production en Usine proposé, sont en place pour assurer la conformité du produit aux spécifications techniques. Le fabricant doit établir des procédures pour garantir que les tolérances de production permettent aux performances des dispositifs de retenue routiers d être conformes aux valeurs déclarées, issues de l essai de type initial. Options d audits : L audit est réalisé selon deux options : - l option A concerne les demandeurs/titulaires non certifiés selon la norme NF EN ISO 9001 version 2008, - l option B concerne les demandeurs/titulaires certifiés selon la norme NF EN ISO 9001 version 2008.

16 NF-EQUIPEMENTS DE LA ROUTE Raccordements - Révision n 1 - PARTIE 3 - p. 6/9 Le demandeur/titulaire disposant à la date de l audit d un certificat valide ISO 9001 version 2008 : - comprenant dans son périmètre et dans son champ les sites et les activités concernées par les dispositifs de retenue. - émis par un organisme certificateur accrédité par le COFRAC ou par un organisme membre de l EA (European Cooperation for Accreditation). est audité selon l option B. Pour que cette option soit retenue, l'auditeur doit s'assurer de la validité du certificat selon les critères mentionnés ci-dessus. Durée d audit : La durée d audit est au minimum d une journée mais peut varier en fonction de la nature des systèmes, de l organisation des entités de fabrication, de la sous traitance éventuelle ou des prélèvements à effectuer. III.4. ESSAIS INITIAUX POUR UNE DEMANDE D ADMISSION 4.1. Définition des classes de raccordement Pour le besoin de l évaluation des produits, les raccordements sont divisés en différentes catégories auxquelles sont associées trois types d évaluations distinctes. Le tableau suivant donne les différentes classes d évaluation par type de raccordement. Famille de produit 1 Niveau de retenue Δ D Identique Identique 50 cm Pièce de raccordement spécifique 2 Non Classes d'évaluation Pas d'évaluation particulière > 50 cm Non Simulations numériques B A Identique Différent (sauf niveau L) X Oui / Non Simulations numériques B 50cm Non Pas d évaluation particulière A Oui Simulations numériques B Différente Identique > 50cm Non Simulations numériques B Oui Différente Différent X Oui / Non 1 Crash-test selon ENV Simulations numériques 1 Crash-test selon ENV Simulations numériques C C Δ D : Différence absolue entre la déflexion dynamique des deux dispositifs raccordés

17 NF-EQUIPEMENTS DE LA ROUTE Raccordements - Révision n 1 - PARTIE 3 - p. 7/9 1 Notion de famille selon le 4.7 de l'en pour les critères suivants : Le regroupement des barrières par familles ne doit être pertinent que dans les trois cas suivants : a) Pour les barrières ayant un ou plusieurs éléments longitudinaux de coupe transversale identique, avec un espacement différent des supports ou des fixations intermédiaires dans le sol ; b) Pour les barrières posées librement différant seulement par leur longueur unitaire ; c) Pour les barrières comportant une hauteur supplémentaire et des parties supplémentaires, dont les parties en contact avec le véhicule durant l essai TB 11 ne changent pas. La famille de barrières est composée de barrières qui : d) sont assemblées à partir des mêmes composants, hormis les parties supplémentaires ; f) ont le même mécanisme de fonctionnement pour le dispositif et pour les composants. 2 Pièce de raccordement spécifique : pièce particulière n'appartenant à aucun des deux dispositifs, et destinée à assurer la continuité physique et mécanique du raccordement 4.2. Evaluation intiale CLASSE A : Les dispositifs sont considérés compatibles. Il n est pas réalisé d évaluation particulière du raccordement. Seul un essai de montage est à effectuer lors de l audit initial CLASSE B : La réussite aux essais définis dans la norme ENV est évaluée par la simulation numérique. Le raccordement et le véhicule doivent être modélisés conformément au TR Pour les barrières raccordées, la corrélation au sens de l EN n est pas exigée. Cependant, des simulations permettant d illustrer le comportement et les performances des barrières dans les conditions des essais de référence devront être fournies (en particulier afin de valider les modes de ruine). Afin d évaluer la variation des performances selon le point d impact choisi, une étude paramétrique est à effectuer pour les deux essais de chocs. Le plan d expérience (nombre et localisation des points d impact) devra être soumis au préalable à l ASCQUER pour validation CLASSE C : La réussite à l essai lourd défini par l ENV est évaluée par un essai réel conformément aux normes EN , EN et ENV La réussite à l essai léger est ensuite évaluée par simulation numérique à partir d un modèle numérique corrélé au sens de l EN avec l essai réel réalisé précédemment. Le raccordement et le véhicule doivent être modélisés conformément au TR16303 Afin d évaluer la variation des performances selon le point d impact choisi, une étude paramétrique est à effectuer pour les deux essais de chocs (essai léger et essai lourd). Le plan d expérience (nombre et localisation des points d impact) devra être soumis au préalable à l ASCQUER pour validation.

18 NF-EQUIPEMENTS DE LA ROUTE Raccordements - Révision n 1 - PARTIE 3 - p. 8/ CRASH-TESTS, SIMULATIONS NUMERIQUES : L ASCQUER accepte les résultats des essais réels sous réserve que le laboratoire soit accrédité selon la norme EN/ISO CEI Le rapport d essai de chocs de type initial doit contenir les informations suivantes au minimum : - description technique du dispositif de retenue routier et de la (les) section(s) courante(s) auquel (s) il est rattaché, - rapport d évaluation du dispositif de retenue. Le rapport d évaluation doit comprendre les informations suivantes : - vérification des matériaux testés, - plans de l ensemble des éléments soumis à l essai, L ASCQUER se réserve le droit de consulter son expert, le LIER, pour l étude des résultats des essais de choc présentés dans le dossier. Les simulations numériques doivent être réalisées conformément à la série des TR Dans le cas où les simulations numériques seraient réalisées par un laboratoire autre que celui défini dans le document Référentiel de certification au paragraphe 5.2, une validation de la simulation numérique réalisée sera effectuée par le LIER. Spécifications sur l utilisation des rapports d essais de choc existants : Dans le but de faciliter l utilisation de dispositifs de retenue routiers existants qui ont été testés conformément à la norme EN avant la disponibilité des Normes Européennes actuelles et pour éviter la duplication inutile de coût et des retards éventuels, qui pourraient conduire à un niveau de sécurité inférieur pour les usagers, les dispositifs existants peuvent être acceptés comme remplissant les exigences réglementaires sans nouveaux essais de choc, par l utilisation de données historiques sous réserve des conditions fixées par la norme EN Partage des résultats d essai de type initial : Un demandeur individuel peut utiliser les résultats d un essai de type initial par une autre partie sur un dispositif de retenue qu il considère être le même sous réserve des conditions fixées par la norme EN et de l accord écrit cosigné des 2 parties. III.5. MODALITES DE MARQUAGE Outre les indications figurant au sein du référentiel de certification, sur le logo NF, (à l'exception des mentions "CERTIFIE PAR ASCQUER" et «Equipements de la route» qui ne sont pas exigées en cas d impossibilité technique à les faire figurer), les systèmes doivent comporter les mentions suivantes : le sigle propre à chaque titulaire Le marquage est obtenu par percement, emboutissage ou gravure restant visible sur chaque composant (Sauf impossibilité technique, ex : boulonnerie et plaquette) après galvanisation et montage le numéro de lot de fabrication Le demandeur/titulaire apposera un numéro de lot de fabrication de son choix sur la ou les pièces principales de raccordement. Les sections courantes font l objet de leur propre identification. Le logo NF apparaitra également sur cette même pièce.

19 NF-EQUIPEMENTS DE LA ROUTE Raccordements - Révision n 1 - PARTIE 3 - p. 9/9 Le marquage sera intégré dans la fiche technique de chaque système certifié. (Plan d ensemble éclaté et liste des composants avec détails) Chaque système certifié est identifié par un numéro d admission inscrit sur un certificat et une fiche technique. Numéro d'admission du produit RACC : RACC RACC (nature du produit) Numéro d ordre (identification du titulaire) Numéro du produit certifié La fiche technique n est renouvelée qu en cas de changement technique ou administratif. Le logo NF applicable est le suivant : III.6. NOTIFICATION DU DROIT D USAGE ET FICHE TECHNIQUE ASSOCIEE Après rédaction de la fiche technique et la réalisation de l audit initial, un certificat de droit d usage est délivré. La validité de ce certificat est conditionnée par la conformité des résultats des audits et contrôles de surveillance

20 NF-EQUIPEMENTS DE LA ROUTE Raccordements - Révision n 1 - PARTIE 4 - p. 1/4 Famille de produits Raccordements des dispositifs de retenue PARTIE 4 IV. FAIRE VIVRE LA CERTIFICATION

21 NF-EQUIPEMENTS DE LA ROUTE Raccordements - Révision n 1 - PARTIE 4 - p. 2/4 IV.1. GENERALITES Le fabricant doit établir, documenter et maintenir un système de CPU (Contrôle de production en usine) pour garantir que les produits mis sur le marché sont conformes aux caractéristiques de performance déclarées. Le système de CPU doit consister en des procédures écrites (modes opératoires), des inspections régulières et des essais et/ou des évaluations et en l utilisation des résultats pour contrôler les matières premières et autres matériaux entrants ou composants, le matériel, le processus de production et le produit. Les enregistrements doivent rester lisibles, facilement identifiables et récupérables. Les résultats des inspections, des essais ou évaluations nécessitant une action, tout comme chaque action menée, doivent être enregistrés. L action à mener lorsque les valeurs de contrôle ou les critères ne sont pas remplis doit être enregistrée et conservée durant la période spécifiée dans les procédures de CPU du fabricant. Le fabricant peut déléguer à un représentant de la Direction la responsabilité et l autorité pour : a) l identification efficace des non-conformités, et la mise en place de leur traitement ; b) la révision du système de Contrôle de Production en Usine pour corriger les causes identifiées de non-conformité, si besoin est ; c) la mise en place efficace d une méthode de traçabilité telle que définie dans ce document. IV.2. CONTROLE DE PRODUCTION EN USINE PAR LE FABRICANT (CPU) 2.1. Exigences relatives aux contrôles périodiques Le demandeur/titulaire doit répondre aux exigences du paragraphe 6.3 de la norme EN Les contrôles minimum à exécuter ainsi que leurs fréquences sont détaillés ci-après: ASPECT ET CARACTERISTIQUES DU MATERIAU DE BASE AVANT TRANSFORMATION Nature du contrôle conformité de la livraison aspect de surface épaisseur et dimensions caractéristiques mécaniques (si non fournie par le sidérurgiste par certif 3.1) composition chimique (si non fournie par le sidérurgiste par certif 3.1) Caractéristiques géométriques du produit transformé Nature du contrôle contrôle visuel des rives contrôle visuel de la rectitude des éléments droits dimension et position des percements contrôle des dimensions des éléments droits contrôle : des rayons de courbure, de la longueur utile des éléments courbes, des supports, entretoises, dispositifs d'écartement Fréquence mini à réception de chaque livraison en continu 1% des pièces 1 sondage par 60 Tonnes 1 par coulée Fréquence mini en continu 1% des pièces 1% des pièces 1% des pièces 1% des pièces.

22 NF-EQUIPEMENTS DE LA ROUTE Raccordements - Révision n 1 - PARTIE 4 - p. 3/ SOUDURE Nature du contrôle vérification des soudures longueur des soudures Fréquence mini 1% des pièces 1% des pièces QUALITE DU REVETEMENT (GALVANISATION OU AUTRE) Nature du contrôle contrôle d'aspect contrôle non destructif de l'épaisseur Si nécessaire : Fréquence mini en continu 2% des pièces Le fabricant doit enregistrer les résultats. Ces enregistrements doivent, au moins, comprendre les informations suivantes : a) identification des dispositifs de retenue testés ; b) date d échantillonnage et d essai ; c) méthodes d essai utilisées ; d) résultats d essai. e) Pour les produits spécifiques (par exemple ceux dont la conception utilise les Eurocodes) des dispositions spécifiques peuvent s appliquer 2.2. Exigences relatives au système de contrôle PERSONNEL La responsabilité, l autorité et la relation entre le personnel qui dirige, exécute ou vérifie le travail ayant une incidence sur la conformité doivent être définies. Ceci s applique en particulier au personnel qui a besoin d initier les actions prévenant l apparition de non-conformités du produit, les actions en cas de non-conformités, et d identifier et d enregistrer les problèmes de conformité du produit. Le personnel qui accomplit des tâches ayant une incidence sur la conformité du produit doit être compétent sur la base d un enseignement approprié, d une formation, de qualités professionnelles, d une expérience pour lesquels des enregistrements doivent être maintenus MATIERES PREMIERES ET COMPOSANTS Les spécifications de toutes les matières premières entrantes et composants doivent être documentées, ainsi que le dispositif d inspection, pour assurer leur conformité. La vérification de la conformité des matières premières aux spécifications doit être conforme à la norme EN ISO 9001:2008, article Dans le cas où des composants approvisionnés sont utilisés, il convient que le niveau d attestation de conformité coïncide au moins avec celui du dispositif de retenue routier. Si ce n est pas le cas, il convient que le dispositif d inspection soit augmenté pour obtenir ce niveau. Le fabricant doit prévoir et réaliser la fabrication dans des conditions contrôlées TRAÇABILITE ET MARQUAGE Chaque élément du raccordement doit être identifiable et traçable en ce qui concerne son origine de production. Le fabricant doit avoir des procédures assurant que les modes d apposition des codes de traçabilité et/ou de marquages sont régulièrement inspectés. Les enregistrements documentés de la traçabilité doivent être disponibles pour une période d au moins 5 ans à partir de la date de fabrication.

23 NF-EQUIPEMENTS DE LA ROUTE Raccordements - Révision n 1 - PARTIE 4 - p. 4/4 IV.3. SURVEILLANCE EXERCEE PAR L ASCQUER 3.1. Audit de surveillance Une fois la certification obtenue, l organisme d audit effectue périodiquement la visite d audit de surveillance. Au cours de cette inspection sont effectués les contrôles et les essais définis au paragraphe 3.2.L ASCQUER établit annuellement le programme de la surveillance en fonction des résultats de la surveillance précédente (non-conformité majeure produit, site de fabrication). La durée d audit est au minimum d une journée mais peut varier en fonction de la nature des produits, de l organisation des entités de fabrication, de la sous-traitance éventuelle. En cas de non conformité constatée, l organisme d essais référencé dans le document intitulé «Référentiel de certification» pourra être amené à prélever la ou les pièce(s) incriminées. De manière générale, pour toute non-conformité critique, l ASCQUER se réserve le droit de réaliser un audit complémentaire sur le/les site(s) concerné(s). Contenu de l audit de surveillance : Au cours de l audit de surveillance, l auditeur procédera : - à la mise à jour du dossier relatif à l entité de fabrication - au respect des dispositions mises en place conformément au présent référentiel - à la vérification de l organisation et des registres d autocontrôles - au contrôle dimensionnel et mécanique du produit, par sondage (essais dans le laboratoire du titulaire) 3.2. Contrôles périodiques dans le cadre de la surveillance Les produits fabriqués pourront faire l objet de contrôles terrain. Les différents éléments pourront être prélevés au sein des entités de fabrication ou chez un revendeur, un client, sur chantier et, le cas échéant, chez l'importateur, le distributeur. Le titulaire de la marque NF est informé des prélèvements ainsi que des résultats des essais. Les contrôles suivants pourront être réalisés : Contrôles dimensionnels Les pièces constitutives du produit feront l objet d un contrôle dimensionnel sur la base des plans de fabrication. Contrôle du revêtement de protection Sur ces mêmes pièces l auditeur contrôlera la qualité du revêtement de protection (Galvanisation etc ) Caractérisation des matériaux Un certificat matière de type 3.1 (fourni par le sidérurgiste) doit être présenté pour les commandes d acier réalisées. Dans le cas contraire, un essai mécanique et une analyse chimique pourront être réalisés à la demande de l ASCQUER. Essai de montage Des contrôles auront lieu aléatoirement sur des chantiers. Le laboratoire vérifiera le respect du montage du dispositif vis à vis du dossier initial

24 NF-EQUIPEMENTS DE LA ROUTE Raccordements -Révision n 1 - ANNEXE - p. 1/10 ANNEXES LT01 FORMULE DE DEMANDE D ADMISSION INITIALE DE DROIT D USAGE DE LA MARQUE NF OU D ADMISSION COMPLEMENTAIRE DE CE DROIT POUR UN NOUVEAU PRODUIT LT02 DEMANDE DE MODIFICATION DE PRODUIT LT03 FORMULE DE DEMANDE DE RENOUVELLEMENT DU DROIT D USAGE DE LA MARQUE NF LT04 FORMULE DE DEMANDE DE MAINTIEN DU DROIT D USAGE DE LA MARQUE NF FT03 FICHE DE RENSEIGNEMENTS GENERAUX CONCERNANT LE DEMANDEUR/TITULAIRE FT05 FICHE CONTRAT DE SOUS TRAITANCE FT06 FICHE D IDENTIFICATION DES RESPONSABILITES DU MANDATAIRE

25 NF-EQUIPEMENTS DE LA ROUTE Raccordements -Révision n 1 - ANNEXE - p. 2/10 LT01 MARQUE NF - «ÉQUIPEMENTS de la ROUTE» FORMULE DE DEMANDE D ADMISSION INITIALE DE DROIT D USAGE DE LA MARQUE NF OU D ADMISSION COMPLEMENTAIRE DE CE DROIT POUR UN NOUVEAU PRODUIT (à établir en deux exemplaires sur papier à en-tête du demandeur/titulaire) Monsieur le Délégué Général de l'ascquer 58 Rue de l Arcade PARIS Cedex 08 Objet : MARQUE NF - «ÉQUIPEMENTS DE LA ROUTE» Demande d admission initiale de droit d'usage de la marque NF ou d admission complémentaire de ce droit pour un nouveau produit Monsieur le Délégué Général, J'ai l'honneur de demander le droit d usage de la marque NF - «Équipements de la Route» pour le(s) système(s) suivant(s) (désignation du produit) : fabriqué(s) dans la ou les entités de fabrication suivante :(dénomination sociale, adresse) Associé(s) aux sections courantes suivantes A cet effet, je déclare connaître et accepter les Règles Générales de la marque NF, le référentiel de certification de la marque NF Equipements de la Route ainsi que son annexe et m engage à les respecter pendant toute la durée d usage de la marque NF. <OPTION>* (1) : J'habilite par ailleurs la société (dénomination sociale), (statut de la société), (siège social) représentée par Mr/Mme/Melle (nom du représentant légal) en qualité de mandataire à me représenter sur le territoire français pour toutes questions relatives à l usage de la marque NF Equipements de la Route. Je m engage à signaler immédiatement à l ASCQUER toute nouvelle désignation du mandataire ci-dessus désigné. * : Cette option est obligatoire en ce qui concerne les demandeur/titulaires hors E.E.E. Le représentant légal ainsi désigné est celui qui représente le demandeur/titulaire.

26 NF-EQUIPEMENTS DE LA ROUTE Raccordements -Révision n 1 - ANNEXE - p. 3/10 Je demande à ce propos que les frais qui sont à ma charge lui soient facturés directement. Elle en assurera le règlement pour mon compte et en mon nom dès réception des factures comme elle s'engage en acceptant la représentation. Je vous prie de bien vouloir agréer, Monsieur le Délégué Général, l'expression de ma considération distinguée. date et signature du représentant légal du demandeur <OPTION> (1) : Date et signature du représentant légal du demandeur/titulaire précédées de la mention manuscrite «Bon pour représentation». <OPTION> (1) : Date et signature du mandataire dans l EEE précédées de la mention manuscrite «Bon pour acceptation de la représentation»

27 NF-EQUIPEMENTS DE LA ROUTE Raccordements -Révision n 1 - ANNEXE - p. 4/10 LT02 MARQUE NF - «ÉQUIPEMENTS de la ROUTE» DEMANDE DE MODIFICATION DU PRODUIT (à établir en deux exemplaires sur papier à en-tête du demandeur/titulaire) Monsieur le Délégué Général de l'ascquer 58, Rue de l Arcade PARIS Cedex 08 Objet : MARQUE NF - «ÉQUIPEMENTS DE LA ROUTE» Demande de modification de produit objet d un droit d'usage de la marque NF Monsieur le Délégué Général, En tant que titulaire d'un droit d'usage de la marque NF - «Equipements de la route» pour le système de ma fabrication sous les références suivantes : - désignation du (des) systèmes - entité de fabrication (dénomination sociale, adresse) :. - droit d usage accordé le (date) et portant le numéro : J'ai l'honneur de demander le droit d usage de la marque NF pour du (des) système(s) de ma fabrication dérivant du (des) système(s) certifiés NF par les modifications suivantes : (exposé des modifications). Ce (ces) système(s) remplace le(s) système(s) certifiés NF : NON (1) OUI (1) Je déclare que le système faisant l'objet de la présente demande est, pour les autres caractéristiques, strictement conforme au système certifié NF et fabriqué dans les mêmes conditions. Je vous prie d'agréer, Monsieur le Délégué Général, l'expression de mes sentiments distingués. Date et signature du représentant légal du demandeur/titulaire Date et signature du mandataire dans l EEE (1) : rayer la mention inutile (2) Ne concerne que les demandeurs/ titulaires situés hors l E.E.E

28 NF-EQUIPEMENTS DE LA ROUTE Raccordements -Révision n 1 - ANNEXE - p. 5/10 LT03 MARQUE NF - «ÉQUIPEMENTS de la ROUTE» FORMULE DE DEMANDE DE RENOUVELLEMENT DU DROIT D USAGE DE LA MARQUE NF (à établir sur papier à en-tête du demandeur/titulaire) Monsieur le Délégué Général de l'ascquer 58, Rue de l Arcade PARIS Cedex 08 Objet : MARQUE NF - «ÉQUIPEMENTS DE LA ROUTE» *** Demande de renouvellement du droit d usage de la marque NF Monsieur le Délégué Général, J'ai l'honneur de vous demander de bien vouloir m'adresser l'attestation de droit d'usage de la marque NF - «Équipements de la Route» pour l'année concernant les système(s) de ma fabrication du (des) système(s) déjà identifié(s) de la manière suivante lors de ma demande d'admission : DESIGNATION DU (DES) SYSTÈME(S) : DROIT(S) D'USAGE DE LA MARQUE NF POUR CE(S) SYSTÈME(S) ACCORDE(S) LE : ET PORTANT LE(S) NUMERO(S) ENTITE(S) DE FABRICATION Je vous prie d'agréer, Monsieur le Délégué Général, l'expression de mes sentiments distingués. Date et signature du représentant légal du demandeur/titulaire Date et signature du mandataire dans l EEE *** La suite apportée à la présente demande est obligatoirement subordonnée aux résultats des audits et essais périodiques (Cf annexe 6 du présent document "Surveillance exercée par tierce partie")

29 NF-EQUIPEMENTS DE LA ROUTE Raccordements -Révision n 1 - ANNEXE - p. 6/10 LT04 MARQUE NF - «ÉQUIPEMENTS de la ROUTE» FORMULE DE DEMANDE DE MAINTIEN DU DROIT D USAGE DE LA MARQUE NF (à établir sur papier à en-tête du demandeur/titulaire) Monsieur le Délégué Général de l'ascquer 58 rue de l Arcade PARIS Cedex 08 Objet : MARQUE NF - «ÉQUIPEMENTS DE LA ROUTE» Demande de maintien du droit d'usage de la marque Monsieur le Délégué Général, J'ai l'honneur de demander le maintien du droit d usage de la marque NF du produit certifié sous le numéro XXX dont les caractéristiques certifiées restent inchangées et seule la dénomination commerciale est modifiée. Numéro(s) d'identification du (des) produit(s) admis : Droit(s) d'usage de la marque NF pour ce(s) produit(s) accordé(s) le : et portant le(s) numéro(s) Date, signature du représentant légal du titulaire, demandeur du maintien

30 NF-EQUIPEMENTS DE LA ROUTE Raccordements -Révision n 1 - ANNEXE - p. 7/10 FT03 MARQUE NF - «ÉQUIPEMENTS de la ROUTE» FICHE de RENSEIGNEMENTS GENERAUX CONCERNANT LE DEMANDEUR/TITULAIRE DEMANDEUR/TITULAIRE Raison sociale : Adresse : Pays : Téléphone : Télécopie : SIRET (1) : Code NAF (1) : Nom du représentant légal (2) : Nom et qualité du correspondant (si différent) : Adresse électronique : Système qualité certifié ISO 9001 version 2008 (3) : oui non ENTITE DE FABRICATION (si différent du demandeur/titulaire) Raison sociale : Adresse : Pays : Téléphone : Télécopie : SIRET (1) : Code NAF (1) : Nom du représentant légal (2) : Nom et qualité du correspondant (si différent) : Adresse électronique : Système qualité certifié ISO 9001 version 2008 (3) : oui non MANDATAIRE (si demandé) Raison sociale : Adresse : Pays : Téléphone : Télécopie : SIRET (1) : Code NAF (1) : Nom du représentant légal (2) : Nom et qualité du correspondant (si différent) : Adresse électronique : SOUS-TRAITANT(S)

31 NF-EQUIPEMENTS DE LA ROUTE Raccordements -Révision n 1 - ANNEXE - p. 8/10 Raison sociale : Adresse : Pays : Téléphone : Télécopie : SIRET (1) : Code NAF (1) : Nom du représentant légal (2) : Nom et qualité du correspondant (si différent) : Adresse électronique : Nature de la sous traitance : Système qualité certifié ISO 9001 version 2008 (3) : oui non FABRICANT(S) DE LA (OU DES) SECTION(S) COURANTE(S) Raison sociale : Adresse : Pays : Téléphone : Télécopie : SIRET (1) : Code NAF (1) : Nom du représentant légal (2) : Nom et qualité du correspondant (si différent) : Adresse électronique : Nature de la sous traitance : Système qualité certifié ISO 9001 version 2008 (3) : oui : non (1) Uniquement pour les entreprises françaises (2) Le représentant légal est la personne juridiquement responsable du demandeur/titulaire (3) joindre un certificat valide.

32 NF-EQUIPEMENTS DE LA ROUTE Raccordements -Révision n 1 - ANNEXE - p. 9/10 FT05 NF - «ÉQUIPEMENTS de la ROUTE» FICHE DE CONTRAT DE SOUS TRAITANCE Une fiche doit être établie pour chaque sous traitant et pour chacune (des) étape(s) citées dans les définitions. Une fiche doit être établie pour chaque prestataire et pour Demandeur/titulaire chacun des : aspects définis au paragraphe 1. Sous traitant : Cette fiche est prévue pour définir les liens contractuels qui existent entre le demandeur/titulaire et les différents sous traitants auxquels il sous traite une (des) étape(s) citée(s) dans les définitions. La fiche doit être actualisée lors de toute évolution des contrats et changement de sous traitant et transmise à l ASCQUER. Identification de la prestation : Fabrication (entière ou partielle) Contrôle qualité Marquage Conditionnement Exigences minimales devant apparaître dans le contrat : - l engagement du sous traitant à respecter les exigences du référentiel de certification de l application NF Equipements de la Route, - les modalités de gestion des réclamations, - les modalités d information au demandeur/titulaire relative à toute modification de l objet de la sous traitance, - la définition des rôles exacts de chaque partie, - l engagement du sous traitant à informer le demandeur/titulaire de toute évolution de son système de management de la qualité et notamment de l informer des non conformités lors des contrôles internes ou audits externes, - les dispositions prises par le demandeur/titulaire pour assurer la maîtrise de son sous traitant, - l engagement du demandeur/titulaire à être représenté lors des audits d admission ou de suivi de la certification NF. Numéro de contrat : Documents devant être fournis : - une copie du contrat en langue française Date de l élaboration de cette fiche : Visa : Date et signature du représentant légal du demandeur/titulaire Date et signature du sous traitant

33 NF-EQUIPEMENTS DE LA ROUTE Raccordements -Révision n 1 - ANNEXE - p. 10/10 FT06 APPLICATION NF - «ÉQUIPEMENTS de la ROUTE» FICHE D IDENTIFICATION DES RESPONSABILITES DU MANDATAIRE Une fiche est prévue pour définir les liens contractuels qui existent entre le demandeur/titulaire et le mandataire. La fiche doit être actualisée lors de toute évolution des contrats et changement de mandataire et transmise à l ASCQUER Une fiche doit être établie pour le mandataire Demandeur/titulaire : Mandataire : Identification de la prestation : Interlocuteur de l ASCQUER Aspects financiers Réclamations Autres (à préciser) Exigences minimales devant apparaître dans le contrat : - l engagement du mandataire à respecter les exigences du référentiel de certification de l application NF Equipements de la Route, - les modalités de gestion des réclamations, - la formalisation dans le manuel qualité du demandeur/titulaire, - assurer au demandeur/titulaire la traçabilité des systèmes marqués NF de la réception à la commercialisation. Numéro de contrat : Documents devant être fournis : - une copie du contrat en langue française Date de l élaboration de cette fiche : Visa : Date des modifications 1 : objets de la modification : 2 : 3 : Date et signature du représentant légal Date et signature du demandeur/titulaire du mandataire dans l EEE

ANNEXE TECHNIQUE N 8 AU REFERENTIEL DE CERTIFICATION

ANNEXE TECHNIQUE N 8 AU REFERENTIEL DE CERTIFICATION MARQUE NF EQUIPEMENTS DE LA ROUTE NF 058 ANNEXE TECHNIQUE N 8 AU REFERENTIEL DE CERTIFICATION Famille de produits Raccordements et extrémités de files performantes des dispositifs de retenue Révision n

Plus en détail

Règles de certification de la marque

Règles de certification de la marque N d identification : NF102 N de révision : 10 Date d approbation : 15/06/2012 Date d édition : 29/08/2012 Règles de certification de la marque Validation des méthodes alternatives d analyse Application

Plus en détail

REGLES DE CERTIFICATION MARQUE NF REACTION AU FEU MANCHONS ET PLAQUES D ISOLATION THERMIQUE EN ELASTOMERE EXPANSE PARTIE 4

REGLES DE CERTIFICATION MARQUE NF REACTION AU FEU MANCHONS ET PLAQUES D ISOLATION THERMIQUE EN ELASTOMERE EXPANSE PARTIE 4 REGLES DE CERTIFICATION MARQUE MANCHONS ET PLAQUES D ISOLATION THERMIQUE EN ELASTOMERE EXPANSE PARTIE 4 PROCESSUS DE SURVEILLANCE DES PRODUITS CERTIFIES MODIFICATIONS ET EVOLUTION SOMMAIRE 4.1. Processus

Plus en détail

Addendum au référentiel de certification de la marque Dalles de voirie & Toiture en béton

Addendum au référentiel de certification de la marque Dalles de voirie & Toiture en béton Organisme certificateur mandaté par AFNOR Certification N d identification : NF 187 N de révision : 1 +A2 Date de mise en application de la révision : Mars 2006 Date de mise en application de l addendum

Plus en détail

PARTIE 3 OBTENTION DE LA CERTIFICATION

PARTIE 3 OBTENTION DE LA CERTIFICATION REGLES DE CERTIFICATION MARQUE NF ALUMINIUM MENAGER PARTIE 3 OBTENTION DE LA CERTIFICATION SOMMAIRE 3.1. Constitution du dossier de demande 3.2. Processus d'évaluation initiale Rev. 1 Mars 2015 PROCESSUS

Plus en détail

PARTIE 4 PROCESSUS DE SURVEILLANCE DES PRODUITS CERTIFIES MODIFICATIONS ET EVOLUTION

PARTIE 4 PROCESSUS DE SURVEILLANCE DES PRODUITS CERTIFIES MODIFICATIONS ET EVOLUTION REGLES DE CERTIFICATION MARQUE NF ALUMINIUM MENAGER PARTIE 4 PROCESSUS DE SURVEILLANCE DES PRODUITS CERTIFIES MODIFICATIONS ET EVOLUTION SOMMAIRE 4.1. Processus de surveillance des produits certifiés 4.2.

Plus en détail

Organisme Notifié N 1826 REFERENTIEL POUR LA CERTIFICATION DE CONFORMITE CE DES PLOTS RETROREFLECHISSANTS

Organisme Notifié N 1826 REFERENTIEL POUR LA CERTIFICATION DE CONFORMITE CE DES PLOTS RETROREFLECHISSANTS ASCQUER Référentiel pour la certification de conformité CE Organisme Notifié N 1826 REFERENTIEL POUR LA CERTIFICATION DE CONFORMITE CE DES PLOTS RETROREFLECHISSANTS EN 1463 partie 1 & 2 Révision n 2 Edition

Plus en détail

QUESTIONNAIRE D INFORMATION

QUESTIONNAIRE D INFORMATION QUESTIONNAIRE D INFORMATION APPROBATION DE SYSTEME QUALITE DES FABRICANTS, REPARATEURS ET INSTALLATEURS D INSTRUMENTS DE MESURE REGLEMENTES Ce questionnaire concerne les entreprises souhaitant l approbation

Plus en détail

PROCESSUS DE SURVEILLANCE DES PRODUITS CERTIFIES MODIFICATIONS ET EVOLUTION

PROCESSUS DE SURVEILLANCE DES PRODUITS CERTIFIES MODIFICATIONS ET EVOLUTION REGLES DE CERTIFICATION MARQUE NF REACTION AU FEU DES MATERIAUX DESTINES AU BATIMENT TUBES ET RACCORDS PVC FILMS PVC SUPPORTS TEXTILES REVETUS PLAFONDS PARTIE 4 PROCESSUS DE SURVEILLANCE DES PRODUITS CERTIFIES

Plus en détail

RAPPORT D'ESSAIS N FH 13 00 04

RAPPORT D'ESSAIS N FH 13 00 04 Pôle européen de sécurité CNPP-Vernon DPMES - Laboratoire Electronique Incendie Route de la Chapelle Réanville CD 64 CS 22265 F 27950 SAINT MARCEL Téléphone 33 (0)2325364 49 Télécopie 33 (0)232536496 RAPPORT

Plus en détail

DOCUMENT A. Modèle de demande du producteur concernant la majoration tarifaire

DOCUMENT A. Modèle de demande du producteur concernant la majoration tarifaire DOCUMENT A Modèle de demande du producteur concernant la majoration tarifaire A renvoyer impérativement avant la mise en service à : Votre demande doit être accompagnée du certificat dont le modèle est

Plus en détail

PARTIE 4 PROCESSUS DE SURVEILLANCE DES PRODUITS CERTIFIES MODIFICATIONS ET EVOLUTION

PARTIE 4 PROCESSUS DE SURVEILLANCE DES PRODUITS CERTIFIES MODIFICATIONS ET EVOLUTION REGLES DE CERTIFICATION MARQUE NF SECURITE FEU TUBES ET RACCORDS PVC PARTIE 4 PROCESSUS DE SURVEILLANCE DES PRODUITS CERTIFIES MODIFICATIONS ET EVOLUTION SOMMAIRE 4.1. Processus de surveillance des produits

Plus en détail

PARTIE 2 EXIGENCES QUALITE A RESPECTER PAR LE FABRICANT

PARTIE 2 EXIGENCES QUALITE A RESPECTER PAR LE FABRICANT REGLES DE CERTIFICATION MARQUE NF DENTAIRE PARTIE 2 EXIGENCES QUALITE A RESPECTER PAR LE FABRICANT SOMMAIRE 2.1. Exigences concernant les produits 2.2. Exigences concernant le système de management de

Plus en détail

2. REFERENCES NORMATIVES ET REGLEMENTAIRES

2. REFERENCES NORMATIVES ET REGLEMENTAIRES Transports INSTRUCTION TECHNIQUE A 1/12 SOMMAIRE 1. OBJET ET DOMAINE D APPLICATION... 1 2. REFERENCES NORMATIVES ET REGLEMENTAIRES... 1 3. DEFINITIONS ET ABREVIATIONS... 2 4. DOCUMENTS A PRESENTER... 2

Plus en détail

REFERENTIEL DE CERTIFICATION DE CONFORMITE CE DES DISPOSITIFS DE RETENUE

REFERENTIEL DE CERTIFICATION DE CONFORMITE CE DES DISPOSITIFS DE RETENUE REFERENTIEL DE CERTIFICATION DE CONFORMITE CE DES DISPOSITIFS DE RETENUE Approuvé par le Directeur Général du LIER le 01 octobre 2010 Applicable le 01 octobre 2010 www.lier.fr Organisme Certificateur Notifié

Plus en détail

LA VERSION ELECTRONIQUE FAIT FOI

LA VERSION ELECTRONIQUE FAIT FOI CONDITIONS D ACCREDITATION D ORGANISMES MULTISITES OU ORGANISES EN RESEAU OU METTANT EN COMMUN DES MOYENS GEN PROC 10 Révision 03 CONDITIONS D ACCREDITATION D ORGANISMES MULTISITES OU ORGANISES EN RESEAU

Plus en détail

REGLES DE CERTIFICATION LUMINAIRES

REGLES DE CERTIFICATION LUMINAIRES REGLES DE CERTIFICATION LUMINAIRES N d identification : NM013 Version 01 Date d approbation : 30 octobre 2014 1. OBJET ET CHAMP D'APPLICATION Le présent référentiel ainsi que ses annexes précisent les

Plus en détail

Pour le Développement d une Relation Durable avec nos Clients

Pour le Développement d une Relation Durable avec nos Clients Pour le Développement d une Relation Durable avec nos Clients Prestation de Certification CERTIFICATION-D D-Indice 7 Applicable le 09//009 CERTIFICATION D Indice 7 Page /7 GLOBAL sas 8, rue du séminaire

Plus en détail

PROCESSUS DE CONTROLE REFERENTIEL INTRANTS UTILISABLES EN AB PROCESSUS DE CONTRÔLE. Contrôle d intrants utilisables en Agriculture Biologique

PROCESSUS DE CONTROLE REFERENTIEL INTRANTS UTILISABLES EN AB PROCESSUS DE CONTRÔLE. Contrôle d intrants utilisables en Agriculture Biologique Page: 1/6 PROCESSUS DE CONTRÔLE Contrôle d intrants utilisables en Agriculture Biologique 1. LES ETAPES DU CONTROLE 2. LEXIQUE 3. MODE DE TRAITEMENT DES ECARTS Page: 2/6 1/ LES ETAPES DU CONTRÔLE 1 - DEMANDE

Plus en détail

CERTIFICATION CSTBat

CERTIFICATION CSTBat CERTIFICATION CSTBat PROCÉDÉS SOLAIRES Barème 2015 (montants HT) en application du référentiel de certification CSTBat 14 (Les tarifs indiqués s entendent hors taxes et sont à majorer du taux de TVA en

Plus en détail

REFERENTIEL DE CERTIFICATION

REFERENTIEL DE CERTIFICATION 39/41, rue Louis Blanc 92400 COURBEVOIE Tél. : 01 47 17 64 85 www.certita.fr Organisme certificateur mandaté par AFNOR Certification 11, rue Francis de Préssencé 93571 LA PLAINE ST DENIS Cedex Tél :01

Plus en détail

REFERENTIEL D AGREMENT DES CENTRES DE FORMATION

REFERENTIEL D AGREMENT DES CENTRES DE FORMATION REFERENTIEL D AGREMENT DES CENTRES DE FORMATION DPMC- ADM- SPO Page - 1-16/07/2009 Généralités Le DPMC est l organisme désigné par la CPNE, en charge du contrôle des compétences pour la délivrance du CQP

Plus en détail

NOTES DE DOCTRINE. Manuel* réf. : PAGE PI CERTIF* réf. : 1 PE CERTIF* réf. : 02

NOTES DE DOCTRINE. Manuel* réf. : PAGE PI CERTIF* réf. : 1 PE CERTIF* réf. : 02 Manuel* réf. : PI CERTIF* réf. : 1 PE CERTIF* réf. : 02 RDT-ISC-0002-2014-Rév 0 3 NOTES DE DOCTRINE *Manuel = Manuel Qualité - PI = Procédure Interne - PE = Procédure Externe RÉDACTION VÉRIFICATION APPROBATION

Plus en détail

PROCEDURE DE GESTION DES DOCUMENTS DU SYSTEME DE MANAGEMENT DE BELAC

PROCEDURE DE GESTION DES DOCUMENTS DU SYSTEME DE MANAGEMENT DE BELAC BELAC 3-01 Rev 4 2011 PROCEDURE DE GESTION DES DOCUMENTS DU SYSTEME DE MANAGEMENT DE BELAC Les versions des documents du système de management de BELAC telles que disponibles sur le site internet de BELAC

Plus en détail

EXIGENCES ASSURANCE QUALITÉ SOUS-TRAITANT & FOURNISSEUR SOMMAIRE :

EXIGENCES ASSURANCE QUALITÉ SOUS-TRAITANT & FOURNISSEUR SOMMAIRE : Page 1/7 Indice Date Objet Rédigé par Visa Vérifié par Visa Approuvé par Visa B 19/01/2006 Changement de logo S. LE NAGUARD J. ROBERT Ph. EVENAT C 27/10/2006 Distinction fournisseur / sous-traitant. A.

Plus en détail

Formulaire de demande

Formulaire de demande FORM01FRPUR Valable à partir du 2011-05-09 Formulaire de demande Données administratives du demandeur (voir Article 2) Le soussigné : En son nom propre Au nom de l entreprise : Entreprise à mentionner

Plus en détail

Référentiel certification de service SSP demi-journée d information : passage révision 0 à 1

Référentiel certification de service SSP demi-journée d information : passage révision 0 à 1 Prestations de services relatives aux sites et sols pollués 1 Référentiel certification de service SSP demi-journée d information : passage révision 0 à 1 Pour les titulaires et les demandeurs de la certification

Plus en détail

Certification de groupe au titre de PEFC Système français de certification de la gestion forestière durable GUIDE D INTERPRETATION

Certification de groupe au titre de PEFC Système français de certification de la gestion forestière durable GUIDE D INTERPRETATION TM PEFC/10-1-1 Certification de groupe au titre de PEFC Système français de certification de la gestion forestière durable GUIDE D INTERPRETATION Document validé en Assemblée Générale de PEFC-France le

Plus en détail

REGLES DE CERTIFICATION MARQUE NF DENTAIRE PARTIE 3 OBTENTION DE LA CERTIFICATION

REGLES DE CERTIFICATION MARQUE NF DENTAIRE PARTIE 3 OBTENTION DE LA CERTIFICATION REGLES DE CERTIFICATION MARQUE NF DENTAIRE PARTIE 3 OBTENTION DE LA CERTIFICATION SOMMAIRE 3.1. Constitution du dossier de demande 3.2. Processus d'évaluation initiale Rev. 9 mai 2012 PROCESSUS D'OBTENTION

Plus en détail

Évolutions de la norme NF EN ISO/CEI 17020. De la version 2005 à la version 2012

Évolutions de la norme NF EN ISO/CEI 17020. De la version 2005 à la version 2012 Évolutions de la norme NF EN ISO/CEI 17020 De la version 2005 à la version 2012 Plan de la présentation L intervention sera structurée suivant les 8 chapitres de la norme. Publiée le 1 er mars 2012, homologuée

Plus en détail

Conditions particulières d intervention du CSTB pour la délivrance des certificats de conformité du contrôle de la production en usine (système 2+)

Conditions particulières d intervention du CSTB pour la délivrance des certificats de conformité du contrôle de la production en usine (système 2+) 84 avenue Jean Jaurès Champs sur marne F 77447 Marne la Vallée cedex 2 organisme notifié n 0679 Affaire suivie par : Brice TUAYIZIDI NASI Tél : +33(0) 1 64 68 82 74 Fax : +33(0) 1 64 68 85 34 e-mail :

Plus en détail

S Y N D I C AT D E L E M B AL L AG E I N D U S T R I E L E T D E L A L O G I S T I Q U E AS S O C I E E (S E I L A)

S Y N D I C AT D E L E M B AL L AG E I N D U S T R I E L E T D E L A L O G I S T I Q U E AS S O C I E E (S E I L A) SYNDICAT DE L EMBALLAGE INDUSTRIEL ET DE LA LOGISTIQUE ASSOCIEE (S E I L A) 6 2, r u e d e T u r b i g o 7 5 0 0 3 P A R I S Tél. : 01 44 78 00 50 Fax : 01 44 78 00 55 Internet : www.seila.fr - E.Mail

Plus en détail

Instruction. relative à la procédure d habilitation des organismes qui procèdent à la qualification des prestataires de services de confiance

Instruction. relative à la procédure d habilitation des organismes qui procèdent à la qualification des prestataires de services de confiance PREMIER MINISTRE Secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale Agence nationale de la sécurité des systèmes d information Paris, le 8 avril 2011 N 1001/ANSSI/SR NOR : PRM D 1 2 0 1 2 9

Plus en détail

RÈGLEMENT DE CERTIFICATION

RÈGLEMENT DE CERTIFICATION QSE_DOC_015 V4.0 RÈGLEMENT DE CERTIFICATION Systèmes de management Tél. : 01 41 98 09 49 - Fax : 01 41 98 09 48 certification@socotec.com Sommaire Introduction 1. Déroulé d une prestation de certification

Plus en détail

DDC (Déclarant en Douane et Conseil) par la VAE

DDC (Déclarant en Douane et Conseil) par la VAE DDC (Déclarant en Douane et Conseil) par la VAE Libellé de la certification : DECLARANT EN DOUANE ET CONSEIL Niveau : II Code(s) NSF : 311N Autorité(s) délivrant la certification : AFTRAL Publication au

Plus en détail

INSTITUT INTERNATIONAL DE GESTION DU CYANURE

INSTITUT INTERNATIONAL DE GESTION DU CYANURE INSTITUT INTERNATIONAL DE GESTION DU CYANURE Rapport sommaire de l audit pour les sociétés de transport de cyanure Pour le Code international de gestion du cyanure www.cyanidecode.org Juin 2012 Le Code

Plus en détail

Récépissé de depôt d une déclaration préalable

Récépissé de depôt d une déclaration préalable Récépissé de depôt d une déclaration préalable MINISTÈRE CHARGÉ Madame, Monsieur, Vous avez déposé une déclaration préalable à des travaux ou aménagements non soumis à permis. Le délai d instruction de

Plus en détail

System de Gestion de la Qualité GE Oil & Gas Sourcing Directives pour les inspections FPQ/PLQ ARSB-O&G-004 Rév. : 2.0

System de Gestion de la Qualité GE Oil & Gas Sourcing Directives pour les inspections FPQ/PLQ ARSB-O&G-004 Rév. : 2.0 Validé par : Nom en lettres d imprimerie ou signature manuscrite Giovanni Cecchi TMS Quality Leader Livio Loschiavo Global Supply Chain & Global Operations QMS Leader Michele Serpi TMS Leader (Facultatif

Plus en détail

OPTIONS CHOISIES : ENTRE :

OPTIONS CHOISIES : ENTRE : LICENCE DE REUTILISATION D'INFORMATIONS PUBLIQUES DETENUES PAR LES ARCHIVES DEPARTEMENTALES DE LA LOIRE AVEC DIFFUSION D'IMAGES AU PUBLIC OU A DES TIERS OPTIONS CHOISIES : NON COMMERCIALE COMMERCIALE AVEC

Plus en détail

Certificat d urbanisme

Certificat d urbanisme MINISTÈRE CHARGÉ Demande de Certificat d urbanisme N 13410*02 1/4 Vous pouvez utiliser ce formulaire pour : Connaître le droit de l urbanisme applicable sur un terrain Savoir si l opération que vous projetez

Plus en détail

Révision des descriptions génériques Comment monter un dossier?

Révision des descriptions génériques Comment monter un dossier? DISPOSITIFS MEDICAUX Révision des descriptions génériques Comment monter un dossier? Guide pour le dossier déposé par les fabricants/distributeurs Adopté en séance de la CEPP* le 13 juillet 2005 *CEPP

Plus en détail

Les certifications QMF : 4452-4453 Qualibat Métallerie Feu

Les certifications QMF : 4452-4453 Qualibat Métallerie Feu Les certifications QMF : 4452-4453 Qualibat Métallerie Feu Daniel JACQUEMOT Le 09 décembre 2013 La définition de la 4453 445 METALLERIE RESISTANT AU FEU 4453 Fabrication et mise en œuvre d'ouvrages de

Plus en détail

Référentiel Qualité INRA ALIMENTATION AGRICULTURE ENVIRONNEMENT

Référentiel Qualité INRA ALIMENTATION AGRICULTURE ENVIRONNEMENT Référentiel Qualité INRA ALIMENTATION AGRICULTURE ENVIRONNEMENT Sommaire 1 Domaine d application... 1 1.1 Généralités... 1 1.2 Périmètre d application... 1 2 Management de la Qualité et responsabilité

Plus en détail

Guidance pour le développement du rapport de crédit

Guidance pour le développement du rapport de crédit Direction générale Transport Aérien Direction Licences Licences de vol et immatriculations CCN Rue du Progrès 80, Bte 5 local 1030 Bruxelles Tél. 02 277 43 11 - Fax 02 277 42 59 Votre contact Laurent Vandescuren

Plus en détail

CERTIFICATION CSTBat 11

CERTIFICATION CSTBat 11 CERTIFICATION CSTBat 11 CONDUITS Barème 2015 (montants HT) en application du référentiel de certification NF 052 (Les tarifs indiqués s entendent hors taxes et sont à majorer du taux de TVA en vigueur)

Plus en détail

Le rapport d audit Modifications apportées par la version révisée de la norme ISA 700 applicable à partir du 31/12/2006

Le rapport d audit Modifications apportées par la version révisée de la norme ISA 700 applicable à partir du 31/12/2006 Le rapport d audit Modifications apportées par la version révisée de la norme ISA 700 applicable à partir du 31/12/2006 Introduction : Dans le but d accroître la transparence et la comparabilité des rapports

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES AUDIT QUALITÉ

CAHIER DES CHARGES AUDIT QUALITÉ CAHIER DES CHARGES AUDIT QUALITÉ DU FABRICANT NOM : ADRESSE : DIRECTION REGIONALE DES DOUANES ET DROITS INDIRECTS DE : EN VUE DE L OBTENTION DE LA DELEGATION DE POINCON DE GARANTIE 1 PREAMBULE L attention

Plus en détail

JORF n 0103 du 4 mai 2010. Texte n 18

JORF n 0103 du 4 mai 2010. Texte n 18 Le 26 septembre 2011 JORF n 0103 du 4 mai 2010 Texte n 18 ARRETE Arrêté du 29 avril 2010 fixant les conditions de certification des installateurs de systèmes de vidéosurveillance NOR: IOCD0928681A Le ministre

Plus en détail

SPECIFICATION TECHNIQUE

SPECIFICATION TECHNIQUE SOCIETE NATIONALE DES CHEMINS DE FER BELGES SPECIFICATION TECHNIQUE QA SURVEILLANCE DES FOURNISSEURS DISPOSANT D'UN SYSTEME DE MANAGEMENT DE LA QUALITE EDITION: 02/2003 Index 1. OBJET...3 2. DOMAINE D

Plus en détail

Addendum au Référentiel de certification pour la marque

Addendum au Référentiel de certification pour la marque Organisme certificateur Centre d Études et de Recherches de l Industrie du Béton 1 rue des Longs Réages CS 10010 28233 ÉPERNON CEDEX France tél. 02 37 18 48 00 fax 02 37 32 63 46 N d identification : QualiF-IB

Plus en détail

Habilitation des organismes évaluateurs pour le référencement selon l ordonnance n 2005-1516. Procédure d habilitation

Habilitation des organismes évaluateurs pour le référencement selon l ordonnance n 2005-1516. Procédure d habilitation Procédure d habilitation Version 1.1 Page 1/12 Historique des versions Date Version Évolutions du document 17/12/2010 1.0 Première version. 29/02/2012 1.1 Prise en compte de la date de la publication de

Plus en détail

CHARTE QUALITÉ FOURNISSEURS

CHARTE QUALITÉ FOURNISSEURS 20/05/2005 CHARTE QUALITÉ FOURNISSEURS INSTRUCTIONS REF. ISP.10.IN.06 B Etabli par : Vérifié par : Approuvé par : Marie GREGOIRE Marie GREGOIRE Franck SAUVAGEOT Marie GREGOIRE En Rédaction Marie GREGOIRE

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS DE LA PREFECTURE DE LA MEUSE

REPUBLIQUE FRANCAISE RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS DE LA PREFECTURE DE LA MEUSE REPUBLIQUE FRANCAISE RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS DE LA PREFECTURE DE LA MEUSE Recueil N 41 spécial 07 décembre 2015 SOMMAIRE PREFECTURE DE LA MEUSE DIRECTION DEPARTEMENTALE DE LA COHESION SOCIALE

Plus en détail

Assurance qualité appliquée aux OMCLs, Rabat, 27&28 Novembre 2007. L. Lempereur, Coordinateur Qualité DLC

Assurance qualité appliquée aux OMCLs, Rabat, 27&28 Novembre 2007. L. Lempereur, Coordinateur Qualité DLC Rabat, 27&28 Novembre 2007 L. Lempereur, Coordinateur Qualité DLC Exigences ISO 17025 relatives au personnel résumées dans 2 chapitres : 4.1 Organisation Points généraux liés au management 5.2 Personnel

Plus en détail

PROCEDURE RECLAMATION CLIENT Page : 1/6

PROCEDURE RECLAMATION CLIENT Page : 1/6 GTG 2007 - GT1 V1 du 4 octobre 2006 PROCEDURE RECLAMATION CLIENT Page : 1/6 A- OBJET Cette procédure décrit les modalités de traitement, par le fournisseur et/ou le GRD, d une réclamation client adressée

Plus en détail

DEMANDE D'ACCREDITATION DES LABRATOIRES D ESSAIS ET D ETALONNAGES

DEMANDE D'ACCREDITATION DES LABRATOIRES D ESSAIS ET D ETALONNAGES DEMANDE D'ACCREDITATION DES LABRATOIRES D ESSAIS ET D ETALONNAGES 1 CARACTERISTIQUES ET PRESENTATION GENERALES DE L'ORGANISME 1-1 - Caractéristiques Générales 1.1.1 -Dénomination :. 1.1.2 - Sigle :.. 1.1.3

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT Arrêté du 21 novembre 2006 définissant les critères de certification des compétences des personnes

Plus en détail

Direction générale de la modernisation de l Etat

Direction générale de la modernisation de l Etat Direction générale de la modernisation de l Etat Service projets de simplification AVIS Habilitation des organismes certificateurs Label Marianne * * * Sommaire Version 8 du 4 novembre 2009 1 Les conditions

Plus en détail

MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET DE SERVICES COMMUNE DE SAINT GEORGES SUR BAULCHE 37 GRANDE RUE 89000 SAINT GEORGES SUR BAULCHE

MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET DE SERVICES COMMUNE DE SAINT GEORGES SUR BAULCHE 37 GRANDE RUE 89000 SAINT GEORGES SUR BAULCHE MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET DE SERVICES Fourniture et acheminement de gaz naturel et de services associés Date et heure limites de réception des offres : 13 avril 2015 à 12 heures REGLEMENT

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DU LOGEMENT, DE L ÉGALITÉ DES TERRITOIRES ET DE LA RURALITÉ Arrêté du 19 décembre 2014 modifiant les modalités de validation d une démarche qualité

Plus en détail

Document confidentiel Propriété exclusive d ARTE France

Document confidentiel Propriété exclusive d ARTE France Prestation d accueil physique et téléphonique Avis de marché n 2010-122790 Acte d engagement Lot 2 Prestation accueil physique et téléphonique ARTE France Développement SOMMAIRE 1. IDENTIFIANTS... 3 2.

Plus en détail

Règlement de Consultation

Règlement de Consultation Règlement de Consultation Maître de l'ouvrage Mairie de STAFFELFELDEN Espace Générations 68850 STAFFELFELDEN Tel : 03.89.55.08.21 Fax : 03.89.55.57.77 Objet Marché de fournitures courantes et de services

Plus en détail

EXIGENCES COMPLÉMENTAIRES POUR L ATTRIBUTION ET LE SUIVI D UNE QUALIFICATION PROFESSIONNELLE D'ENTREPRISE DANS L ACTIVITÉ :

EXIGENCES COMPLÉMENTAIRES POUR L ATTRIBUTION ET LE SUIVI D UNE QUALIFICATION PROFESSIONNELLE D'ENTREPRISE DANS L ACTIVITÉ : 1/8 EXIGENCES COMPLÉMENTAIRES POUR L ATTRIBUTION ET LE SUIVI D UNE QUALIFICATION PROFESSIONNELLE D'ENTREPRISE DANS L ACTIVITÉ : ISOLATION THERMIQUE ACOUSTIQUE Date d application : 01 juillet 2015 2/8 SOMMAIRE

Plus en détail

Annexe de gestion administrative de la certification CSTBat

Annexe de gestion administrative de la certification CSTBat Annexe de gestion administrative de la certification CSTBat Treillis en fibres de verre pour enduits de façade N d'identification : CSTBat 24 Date de mise en application : 17 avril 2015 CSTB 84 avenue

Plus en détail

3 - Sélection des fournisseurs... 4. 4 Marche courante... 5. 4.1 Conditionnement Transport... 5. 4.2 Livraison... 5

3 - Sélection des fournisseurs... 4. 4 Marche courante... 5. 4.1 Conditionnement Transport... 5. 4.2 Livraison... 5 1 SOMMAIRE 1 Introduction... 3 2 Principes... 3 3 - Sélection des fournisseurs... 4 4 Marche courante... 5 4.1 Conditionnement Transport... 5 4.2 Livraison... 5 4.3 - Garantie qualité / Conformité... 5

Plus en détail

6, Rue Grolée 69289 LYON Cédex 02 Téléphone : 04-72-32-56-00 Télécopie : 04-78-38-37-85. Ind Etabli par Approuvé par Date Objet de la révision

6, Rue Grolée 69289 LYON Cédex 02 Téléphone : 04-72-32-56-00 Télécopie : 04-78-38-37-85. Ind Etabli par Approuvé par Date Objet de la révision Département de l'indre et Loire COMMUNAUTE DE COMMUNES GATINE-ET-CHOISILLES ZAC POLAXIS STATION DE TRAITEMENT DES EAUX USEES PIECE 1.8 CADRE DU SCHEMA D ORGANISATION DU PLAN D ASSURANCE QUALITE (SOPAQ)

Plus en détail

Marquage CE des Granulats

Marquage CE des Granulats REFERENTIEL SECTORIEL POUR LA Page 1 sur 11 MAÎTRISE DE LA PRODUCTION DES GRANULATS (Système d'attestation de conformité 2+) SOMMAIRE : Article 1 Objet et domaine d application Article 2 Intervenants dans

Plus en détail

Tremplins de la Qualité. Tome 2

Tremplins de la Qualité. Tome 2 Tome 2 CET OUVRAGE EST UN GUIDE D INTERPRETATION DE LA NORME NF EN ISO 9001 VERSION 2000 AVANTPROPOS Ce guide d aide à la rédaction du Manuel de Management de la Qualité a été rédigé par la Fédération

Plus en détail

«LABEL EGALITE PROFESSIONNELLE» PARTIE 2. Gestion de votre candidature et de son instruction

«LABEL EGALITE PROFESSIONNELLE» PARTIE 2. Gestion de votre candidature et de son instruction «LABEL EGALITE PROFESSIONNELLE» PARTIE 2 Gestion de votre candidature et de son instruction 11 rue Francis de Pressensé - 93751 La Plaine Saint-Denis Cedex - France -T. +33 (0)1 41 62 80 11 - F : +33 (0)1

Plus en détail

MINISTERE DE L ECONOMIE, DE L INDUSTRIE ET DE L EMPLOI Direction des Affaires Juridiques MARCHES PUBLICS ET ACCORDS-CADRES ACTE D ENGAGEMENT

MINISTERE DE L ECONOMIE, DE L INDUSTRIE ET DE L EMPLOI Direction des Affaires Juridiques MARCHES PUBLICS ET ACCORDS-CADRES ACTE D ENGAGEMENT MINISTERE DE L ECONOMIE, DE L INDUSTRIE ET DE L EMPLOI Direction des Affaires Juridiques MARCHES PUBLICS ET ACCORDS-CADRES ACTE D ENGAGEMENT NOTICE EXPLICATIVE DC3 NOTICE Le formulaire DC3 peut être utilisé

Plus en détail

Processus de décision interne : Quoi? Qui? Quand? Comment?

Processus de décision interne : Quoi? Qui? Quand? Comment? REGLEMENT INTERIEUR de la Fédération Nationale des Organismes de Formation Professionnelle à l Éco construction ECOCONSTRUIRE Mise à jour le 02/07/2014 A GOUVERNANCE 1 Président et vice présidents a. Le

Plus en détail

Les points suivants seront/pourront être vérifiés et les documents correspondants sont donc à préparer pour la venue de l auditeur.

Les points suivants seront/pourront être vérifiés et les documents correspondants sont donc à préparer pour la venue de l auditeur. Guide pour la préparation de l audit ECOCERT Référentiels Cosmétiques ECOCERT et/ou COSMOS Les modifications apportées à ce document sont identifiées par un trait vertical dans la marge TS017(GC-COS)v03

Plus en détail

Habilitation des organismes évaluateurs pour le référencement selon l ordonnance n 2005-1516. Recueil d exigences

Habilitation des organismes évaluateurs pour le référencement selon l ordonnance n 2005-1516. Recueil d exigences Recueil d exigences Version 1.1 Page 1/13 Historique des versions Date Version Évolutions du document 17/12/2010 1.01 Première version. 29/02/2012 1.1 Prise en compte de la date de la publication de l

Plus en détail

Cahier des clauses particulières (CCP)

Cahier des clauses particulières (CCP) Cahier des clauses particulières (CCP) Objet : Mise en place de la méthode HACCP Marché adapté Passé en application de l article 26 II 2 du code des Marchés Publics Direction des affaires éducatives Version

Plus en détail

QUALIPOL. La qualité de membre de l U.P.D.S. n est pas exigée pour l attribution du label «QUALIPOL».

QUALIPOL. La qualité de membre de l U.P.D.S. n est pas exigée pour l attribution du label «QUALIPOL». QUALIPOL PRESENTATION La labellisation «QUALIPOL» a pour but de distinguer les prestataires de services en dépollution des sols et de la ressource en eau par l assurance qu ils possèdent les éléments d

Plus en détail

LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE. Sur rapport du Ministre des Infrastructures Economiques ;

LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE. Sur rapport du Ministre des Infrastructures Economiques ; DECRET N 98-261 DU 03 JUIN 1998 Relatif à l homologation des équipements Terminaux de télécommunication, à leurs Conditions de raccordement et à l agrément des installateurs. LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE

Plus en détail

Halfen GmbH & Co. KG Liebigstrasse 14 40764 Langenfeld. HALFEN Stud Connector HSC

Halfen GmbH & Co. KG Liebigstrasse 14 40764 Langenfeld. HALFEN Stud Connector HSC !!" #$!!" %& ' (")"*+*",+ Numéro d agrément : Z-15.6-204 Demandeur : Objet de l agrément : Halfen GmbH & Co. KG Liebigstrasse 14 40764 Langenfeld HALFEN Stud Connector HSC Durée de validité : 31 décembre

Plus en détail

I OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM

I OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L'EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualification : 2012 07 31 0297 Catégorie : C* Dernière modification : 31/07/2012 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Gestionnaire de configuration

Plus en détail

Ministère de l Industrie et des Mines. Cahier des charges

Ministère de l Industrie et des Mines. Cahier des charges Ministère de l Industrie et des Mines. Cahier des charges Relatif à la sélection des entreprises et organismes au programme d aide de l Etat à l accompagnement pour la certification des systèmes de management

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE D HABILITATION pour la réalisation de contrôles techniques des éléments de l assiette des redevances des agences de l eau

DOSSIER DE DEMANDE D HABILITATION pour la réalisation de contrôles techniques des éléments de l assiette des redevances des agences de l eau DOSSIER DE DEMANDE D HABILITATION pour la réalisation de contrôles techniques des éléments de l assiette des redevances des agences de l eau Bassin : Domaine de contrôle : Etablissement : Cadre réservé

Plus en détail

CHAUDIÈRE INDIVIDUELLE DE TYPE CONDENSATION OU CHAUDIÈRE INDIVIDUELLE À HAUTE PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE

CHAUDIÈRE INDIVIDUELLE DE TYPE CONDENSATION OU CHAUDIÈRE INDIVIDUELLE À HAUTE PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE CHAUDIÈRE INDIVIDUELLE DE TYPE CONDENSATION OU CHAUDIÈRE INDIVIDUELLE À HAUTE PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE Critères d éligibilité & pièces justificatives Sommaire Travaux avec date d engagement en 2014 page

Plus en détail

PARTIE 3 OBTENTION DE LA CERTIFICATION

PARTIE 3 OBTENTION DE LA CERTIFICATION REGLES DE CERTIFICATION MARQUE NF PESE-PERSONNES IMPEDANCEMETRES POUR EVALUATION DE LA PARTIE 3 OBTENTION DE LA CERTIFICATION SOMMAIRE 3.1. Constitution du dossier de demande 3.2. Processus d'évaluation

Plus en détail

REGLEMENT DE LA CONSULTATION MAPA 2008-3. Vérification des installations électriques du lycée Jean Rostand, du Lycée la Forêt et du gymnase.

REGLEMENT DE LA CONSULTATION MAPA 2008-3. Vérification des installations électriques du lycée Jean Rostand, du Lycée la Forêt et du gymnase. REGLEMENT DE LA CONSULTATION MAPA 2008-3 Vérification des installations électriques du lycée Jean Rostand, du Lycée la Forêt et du gymnase. 1. - Nom et adresse officiels de l'acheteur public Madame le

Plus en détail

ANNEXE TECHNIQUE B POUR LES LEVE-PERSONNES MARQUE NF MEDICAL LITS MEDICAUX, LEVE-PERSONNES ET MATELAS A USAGE MEDICAL

ANNEXE TECHNIQUE B POUR LES LEVE-PERSONNES MARQUE NF MEDICAL LITS MEDICAUX, LEVE-PERSONNES ET MATELAS A USAGE MEDICAL ANNEXE TECHNIQUE B POUR LES LEVE-PERSONNES MARQUE NF MEDICAL LITS MEDICAUX, LEVE-PERSONNES ET MATELAS A USAGE MEDICAL SOMMAIRE B.1. Exigences concernant les lève-personnes B.1.1. Normes d essais applicables

Plus en détail

R.C (Règlement de Consultation)

R.C (Règlement de Consultation) MAITRE D OUVRAGE ENSASE (École Nationale Supérieure d'architecture de Saint-Étienne) Service Moyens généraux 1 Rue Buisson - BP 94 42003 ST-ETIENNE CEDEX 01 Tél : 04 77 42 35 42 NETTOYAGE DES LOCAUX DE

Plus en détail

> Gérard DECHAUMET ASCQUER CERTIFICATION CE ET NF DES DISPOSITIFS DE RETENUE ROUTIERS

> Gérard DECHAUMET ASCQUER CERTIFICATION CE ET NF DES DISPOSITIFS DE RETENUE ROUTIERS > Gérard DECHAUMET ASCQUER CERTIFICATION CE ET NF DES DISPOSITIFS DE RETENUE ROUTIERS L'ASCQUER Présenta(on de l'ascquer AssociaIon loi 1901, indépendante, un Président, un Bureau et des administrateurs

Plus en détail

REFERENTIEL DE CERTIFICATION DE LA MARQUE

REFERENTIEL DE CERTIFICATION DE LA MARQUE Eurovent CERTITA Certification 48-50, Rue de la Victoire F-75009 Paris Tél. : 33 (0)1-75-44-71-71 http://www.certita.fr E-mail : certita@certita.fr REFERENTIEL DE CERTIFICATION DE LA MARQUE N d identification

Plus en détail

NOR: EQUT0501281A. Le ministre des transports, de l équipement, du tourisme et de la mer et le ministre délégué à l industrie,

NOR: EQUT0501281A. Le ministre des transports, de l équipement, du tourisme et de la mer et le ministre délégué à l industrie, Arrêté du 14 octobre 2005 relatif aux organismes habilités à mettre en œuvre les procédures de vérification «CE» des sous-systèmes et d évaluation de la conformité ou de l aptitude à l emploi des constituants

Plus en détail

Manuel Qualité des Fournisseurs de Salzgitter Mannesmann Précision Etirage

Manuel Qualité des Fournisseurs de Salzgitter Mannesmann Précision Etirage Manuel Qualité des Fournisseurs de Salzgitter Mannesmann Précision Etirage Manuel Qualité Rédacteur des Fournisseurs : C. Chevrel de Salzgitter Mannesmann Date : 21/02/2011 Précision Etirage Page Page

Plus en détail

ANNEXE 6 LICENCE DE RÉUTILISATION D'INFORMATIONS PUBLIQUES DÉTENUES PAR LES ARCHIVES DÉPARTEMENTALES DU PAS-DE-CALAIS

ANNEXE 6 LICENCE DE RÉUTILISATION D'INFORMATIONS PUBLIQUES DÉTENUES PAR LES ARCHIVES DÉPARTEMENTALES DU PAS-DE-CALAIS ANNEXE 6 LICENCE DE RÉUTILISATION D'INFORMATIONS PUBLIQUES DÉTENUES PAR LES ARCHIVES DÉPARTEMENTALES DU PAS-DE-CALAIS LICENCE DE RÉUTILISATION NON COMMERCIALE D'INFORMATIONS PUBLIQUES AVEC DIFFUSION PUBLIQUE

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE CERTIFICATION par une démarche progressive

DOSSIER DE DEMANDE DE CERTIFICATION par une démarche progressive DOSSIER DE DEMANDE DE CERTIFICATION par une démarche progressive RAISON SOCIALE : CORRESPONDANT NOM : FONCTION : TEL : FAX : MOBILE : EMAIL : La démarche progressive de certification NF Maison Rénovée

Plus en détail

DEMANDE D AUTORISATION DE DÉTENIR / UTILISER DES APPAREILS DE DÉTECTION DE PLOMB DANS LES PEINTURES CONTENANT DES SOURCES RADIOACTIVES

DEMANDE D AUTORISATION DE DÉTENIR / UTILISER DES APPAREILS DE DÉTECTION DE PLOMB DANS LES PEINTURES CONTENANT DES SOURCES RADIOACTIVES AUTO/IND/PLOMB DEMANDE D AUTORISATION DE DÉTENIR / UTILISER DES APPAREILS DE DÉTECTION DE PLOMB DANS LES PEINTURES CONTENANT DES SOURCES RADIOACTIVES Ce formulaire de demande concerne les demandes d autorisation

Plus en détail

POITIERS le 28 Mars 2013. Règlement Produit Construction Le rôle des différents acteurs. Pascal BAR

POITIERS le 28 Mars 2013. Règlement Produit Construction Le rôle des différents acteurs. Pascal BAR POITIERS le 28 Mars 2013 Règlement Produit Construction Le rôle des différents acteurs Pascal BAR 1 Obligations pour les fabricants 1. Détermination du «produit-type» Déclarer l usage attendu du produit

Plus en détail

REFERENTIEL DE CERTIFICATION MARQUE NF EQUIPEMENTS DE LA ROUTE

REFERENTIEL DE CERTIFICATION MARQUE NF EQUIPEMENTS DE LA ROUTE Organisme Certificateur Association pour la Certification et la Qualification des Equipements de la Route 58, Rue de l arcade 75384 Paris CEDEX 08 www.ascquer.fr Mandaté par : AFNOR Certification 11, rue

Plus en détail

ORGANISATION D UN PROGRAMME DE RENDEZ-VOUS B TO B OPERATION PROVENCE PRESTIGE A BRUXELLES

ORGANISATION D UN PROGRAMME DE RENDEZ-VOUS B TO B OPERATION PROVENCE PRESTIGE A BRUXELLES ORGANISATION D UN PROGRAMME DE RENDEZ-VOUS B TO B OPERATION PROVENCE PRESTIGE A BRUXELLES CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES VALANT ACTE D ENGAGEMENT Marché passé selon une procédure adaptée (articles 28

Plus en détail

E 5497 TREIZIÈME LÉGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 2009-2010. le 16 juillet 2010 le 16 juillet 2010

E 5497 TREIZIÈME LÉGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 2009-2010. le 16 juillet 2010 le 16 juillet 2010 E 5497 ASSEMBLÉE NATIONALE S É N A T TREIZIÈME LÉGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 2009-2010 Reçu à la Présidence de l'assemblée nationale Enregistré à la Présidence du Sénat le 16 juillet 2010 le 16 juillet

Plus en détail

Manuel Qualité. Toutes les activités de l ICEDD sont dans le domaine d application du référentiel ISO 9001 :2000.

Manuel Qualité. Toutes les activités de l ICEDD sont dans le domaine d application du référentiel ISO 9001 :2000. Manuel 1 Objectif Décrire brièvement l organisation du système mis en place à l ICEDD afin de démontrer le respect des exigences de la norme ISO 9001 : 2000. Accessoirement, cela peut faciliter la recherche

Plus en détail

CQP-ih Chef de cuisine en collectivité I - IDENTIFICATION DU DEMANDEUR. Nom :... Prénom :. Adresse :... Code Postal :.. Ville :...

CQP-ih Chef de cuisine en collectivité I - IDENTIFICATION DU DEMANDEUR. Nom :... Prénom :. Adresse :... Code Postal :.. Ville :... CQP-ih Chef de cuisine en collectivité I - IDENTIFICATION DU DEMANDEUR DOSSIER D EVALUATION pour la professionnalisation des salariés (hors contrat de professionnalisation) Nom :... Prénom : Adresse :......

Plus en détail

PARTIE 1 CHAMP D'APPLICATION MARQUAGE NF

PARTIE 1 CHAMP D'APPLICATION MARQUAGE NF REGLES DE CERTIFICATION MARQUE NF Tubes en polyéthylène pour réseaux de distribution de gaz combustibles, réseaux de distribution d'eau potable, irrigation et applications industrie, eau non potable et

Plus en détail

Protocole de vérification de conformité de la norme Afnor NF V 25-112 MAJ : 08/09/10

Protocole de vérification de conformité de la norme Afnor NF V 25-112 MAJ : 08/09/10 Protocole de vérification de conformité Norme Afnor NF V 25-112 - Bonnes pratiques d'évaluation des caractéristiques d'un lot de pommes de terre destiné au marché du frais Sommaire Page 1 DOMAINE D'APPLICATION...5

Plus en détail