Article PanaMaths Le théorème de Céva

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Article PanaMaths Le théorème de Céva"

Transcription

1 rticle PanaMaths Le théorème de éva Introduction Le théorème de éva qu il publie en 1678, est un beau théorème, très pratique pour établir de nombreux résultat de concours dans le triangle. Giovanni éva (Milan 1647 Mantoue 1734) était un mathématicien et scientifique italien qui s est principalement intéressé à la géométrie mais qui a également effectué des travaux en hydraulique et dans le domaine des mathématique appliquées à l économie. près avoir brièvement enseigné à Pise, il obtient en 1686 un poste de professeur de Mathématiques à l université de Mantoue où il demeurera jusqu à sa mort. Les notions abordées dans ce document sont des notions de géométrie vues dans les classes du secondaire : théorème de Thalès, cercle circonscrit, cercle inscrit et barycentre. Seule la notion de «mesure algébrique» sera peut-être nouvelle pour certains élèves. Le théorème de éva Soit B un triangle. Soit ', B' et ' trois points appartenant respectivement aux droites ( B ), ( ) et ( B ) et différents des sommets du triangle. On a : ( '), ( BB' ) et ( ' ) parallèles ou concourantes B' B ' ' = 1 ' B ' B' Remarque : l égalité B' B' ' = 1 peut également être mémorisée sous la forme ' B ' B' équivalente suivante : ' B' B' = 1. ' B ' B' PanaMaths [1-10] Mai 2011

2 Démonstration Nous commençons par traiter le cas où les droites ( '), ( BB' ) et ( ' ) sont parallèles (voir figure ci-dessous). ' ' B B' Le parallélisme nous permet d utiliser le théorème de Thalès. On obtient immédiatement en considérant : Le point et les droites ( B ) et ( B' ) : 'B B' B' B' = soit : =. ' ' Le point et les droites ( B ) et ( B' ) : 'B B' ' =, soit : =. ' B ' B' En multipliant membre à membre ces deux égalités, il vient : B' ' B' B' = = ' B ' B' B' PanaMaths [2-10] oût 2011

3 On en déduit alors : B' ' B' = 1. On a bien obtenu l égalité cherchée. ' B ' B' Nous nous intéressons maintenant au cas où les droites ( '), ( BB' ) et ( ) concourantes et nous notons I leur point d intersection (voir figure ci-dessous). ' sont I ' ' B B' Dans un premier temps, établissons que le point I ne peut appartenir à aucune des droites. ( B ), ( B ) et ( ) Supposons, par exemple, que le point I appartienne à la droite ( B ). Dans ce cas, les droites ( B ) et ( ') seraient confondues. Mais comme le point ' est un point de la droite ( B ), on en déduiraient finalement que le point serait le point d intersection des droites ( B ) et ( ) ' et B seraient confondus, ce qui, par hypothèse, n est pas le cas. Le point I n appartient donc pas à la droite ( B ). B. En d autres termes, les points PanaMaths [3-10] oût 2011

4 En raisonnant de façon similaire, on établit que le point I n appartient pas aux droites ( B ) et ( ). Finalement, le point I n appartient à aucune des droites ( B ), ( B ) et ( ). Les points, B et n étant pas alignés, le point I peut être considéré comme barycentre de ces trois points : avec : α + β + γ 0. B I= bar α β γ On peut être plus précis. Si α était nul, le point I appartiendrait à la droite ( B ), ce qui n est pas le cas. On a donc α 0. De façon similaire, on montre que l on a : β 0 et γ 0. On a également β + γ 0. En effet, supposons que l on ait β + γ = 0. On aurait alors : insi, les droites ( I ) et ( ) B B I= bar bar α β γ = α β β αi + β IB β I = 0 αi + βb = 0 B seraient parallèles, ce qui est absurde puisqu elles se coupent en '. On a donc : β + γ 0. L associativité du barycentre nous permet alors de considérer : alors : '' I= bar α β + γ B '' = bar. Il vient β γ Le point '' étant donc un point de la droite ( B ). insi, le point '' est le point d intersection de la droite ( I ) et de la droite ( ) B. Or, ces deux droites se coupent en '. On en déduit immédiatement que les points '' et ' sont confondus. On a donc : B ' = bar β γ PanaMaths [4-10] oût 2011

5 ' β D où : β 'B+ γ '= 0 et enfin, les coefficients étant non nuls : =. B ' γ On démontre de façon similaire à ce qui vient d être fait que l on a : α + β 0 et α + γ 0. B On considère alors les barycentres '' = bar α β et B'' = bar α γ et on démontre qu ils sont respectivement confondus avec les points ' et B'. On a donc : B B' = bar α γ et ' = bar α β On en tire alors respectivement : B' γ = et B' α =. B' α ' β En multipliant enfin membre à membre les trois égalités obtenues, il vient : On obtient bien l égalité cherchée. On a ainsi établi : ' B' B' β γ α = = 1 B ' B' ' γ α β ( '), ( BB' ) et ( ' ) parallèles ou concourantes Il convient désormais d établir la réciproque de ce résultat. B' B ' ' = 1 ' B ' B' Nous supposons ici que l on a : B' B ' ' = 1. ' B ' B' onsidérons alors les droites ( ') et ( BB' ). Deux situations sont envisageables : soit ces droites sont parallèles, soit elles sont sécantes. Nous allons envisager ces deux situations successivement. ( ') et ( BB' ) sont parallèles. On a donc deux droites parallèles, ( ') et ( BB' ), et deux droites sécantes en, ( ) et B. Le théorème de Thalès nous donne alors : ' =. D où : ' B' =. 'B B' B ' ( ) PanaMaths [5-10] oût 2011

6 On a alors : B' B' ' = 1 ' B ' B' ' B' B' = 1 B ' ' B' B' = 1 ' B' B' B' = ' La réciproque du théorème de Thalès nous permet alors d en déduire que les droites ( BB' ) et ( ' ) sont parallèles. En définitive, les droites ( '), ( BB' ) et ( ' ) sont parallèles. ( ') et ( BB' ) sont sécantes. Nous notons I leur point d intersection. Pour se ramener à la situation «favorable» (trois droites sécantes), nous introduisons le point B. J, intersection des droites ( I ) et ( ) D après la première implication démontrée, on a : B' BJ ' = 1. J B ' B' Mais, par hypothèse, on a aussi : B' B ' ' = 1. ' B ' B' Des deux égalités, on tire immédiatement : BJ = B '. J ' Les points, B, J et ' étant alignés, l égalité ci-dessus nous permet de conclure que les points J et ' sont confondus. En d autres termes, le point ' est le point d intersection des BB' et droites ( I ) et ( B ). insi, le point I est le point d intersection des droites ( '), ( ) ( ' ). Elles sont bien concourantes. La réciproque est ainsi démontrée. PanaMaths [6-10] oût 2011

7 utour du théorème de éva Un théorème Soit B un triangle et soit I le centre de son cercle inscrit. On note I, I et B I les projetés respectifs du point I sur les droites ( B ), ( ) et ( B ). Les droites ( I ), ( BI B ) et ( I ) sont concourantes en un point (Ge sur la figure cidessous) appelé «point de Gergonne» du triangle B. I B Ge I I I B Joseph Gergonne Joseph Gergonne (Nacy 1771 Montpellier 1859) est officier d artillerie (il participa à la bataille de Valmy en 1792) puis professeur de Mathématiques (à partir de 1795) à l Ecole centrale de Nîmes où il occupa la chaire de géométrie transcendante. partir de 1816, il occupe la chaire d astronomie de l université de Montpellier. De 1810 à 1832, il fonde, édite et participe à la rédaction des nnales de Mathématiques pures et appliquées (ou nnales de Gergonne), considérées comme la première revue professionnelles de Mathématiques. PanaMaths [7-10] oût 2011

8 Démonstration Le point I appartenant à la bissectrice de l angle B, on a : IB I ( 1) De façon similaire, on a : BI = BI ( 2) et I = I ( 3). B =. Ici, les points I, I et B I jouent les rôles respectifs des points ', B' et ' dans le théorème de éva. On a, en tenant compte des égalités ( 1 ), ( 2 ) et ( 3 ) : Par ailleurs, les points I, I et B IB BI I IB BI I I BI I = I BI I = = B B I appartiennent respectivement aux segments [ B ], [ ] I IB I et [ B ]. On a donc : < 0, < 0 et < 0. BI IB BI IB BI I I IB I On en déduit : = < 0. I BI IB BI IB BI IB BI I Finalement, le produit est strictement négatif de valeur absolue égale à 1. Il I BI IB est donc égal à 1. D après le théorème de éva, on peut donc affirmer que les droites ( I ), ( BI B ) et ( I ) sont concourantes ou parallèles. Or, ces droites ne sont pas parallèles (démonstration classique par l absurde), elles sont donc concourantes. Le résultat est ainsi établi. On peut donner une autre situation qui se ramène à celle que nous venons de traiter. Soit B un triangle non rectangle et soit Ω le centre de son cercle circonscrit. On note ' le point d intersection des tangentes à en B et en. On note B' le point d intersection des tangentes à en et en. On note ' le point d intersection des tangentes à en et en B. ' sont concourantes. Les droites ( '), ( BB' ) et ( ) Les droites ( 'B' ), ( B'' ) et ( ) '' étant tangentes à (en, et B respectivement), on en déduit que le cercle est le cercle inscrit dans le triangle 'B''. On en est ainsi ramené à la situation précédente et on peut conclure. PanaMaths [8-10] oût 2011

9 ' B I ' Ω B' Le théorème de Gergonne Joseph Gergonne est également connu pour le théorème suivant qui vient compléter le résultat relatif au point de Gergonne : Soit B un triangle. Soit ', B' et ' trois points appartenant respectivement aux droites ( B ), ( ) et ( B ). Si les droites ( '), ( BB' ) et ( ' ) sont concourantes en I alors on a : 'I B'I 'I + + = 1 ' B'B ' Dans la démonstration ci-dessous, nous supposons que les points ', B' et ' sont différents des points, B et (pour traiter ce cas particulier, on pourra, par exemple, supposer que les points B et ' sont confondus). PanaMaths [9-10] oût 2011

10 ' sont concourantes, nous pouvons utiliser le résultat suivant obtenu dans la première partie de la démonstration du ' théorème de éva : I= bar. α β + γ On a donc : αi + ( β + γ) I ' = 0, d où : ( α + β + γ) 'I= α'. Enfin : 'I α = ' α + β + γ. De façon similaire, on établit : B'I β = et 'I γ = B'B α + β + γ ' α + β + γ. On en déduit immédiatement le résultat cherché. omme nous supposons que les droites ( '), ( BB' ) et ( ) PanaMaths [10-10] oût 2011

Exercices sur la chasse aux angles

Exercices sur la chasse aux angles OMIN : Géométrie UTUR : Igor KORTHMSKI NIVU : ébutants STG : Montpellier 2013 ONTNU : xercices xercices sur la chasse aux angles - Énoncés- xercice 1 Soient Γ 1 et Γ 2 deux cercles s intersectant en P

Plus en détail

Théorème de Thalès. Applications à la géométrie du plan et de l espace

Théorème de Thalès. Applications à la géométrie du plan et de l espace Théorème de Thalès. Applications à la géométrie du plan et de l espace Le théorème de Thalès fait partie des théorèmes que l on rencontre pour la première fois au Collège. Tout d abord sous la forme du

Plus en détail

Exercices sur la chasse aux angles

Exercices sur la chasse aux angles OMIN : Géométrie UTUR : Igor KORTHMSKI NIVU : ébutants STG : Montpellier 2012 ONTNU : xercices xercices sur la chasse aux angles - Énoncés- xercice 1 Soit un triangle. Montrer que l intersection de la

Plus en détail

Dans cette partie, ABCD est un tétraèdre régulier, c'est-à-dire un solide dont les quatre faces sont des triangles équilatéraux.

Dans cette partie, ABCD est un tétraèdre régulier, c'est-à-dire un solide dont les quatre faces sont des triangles équilatéraux. Pondichery Avril 2011 Série S Exercice Partie I Dans cette partie, ABCD est un tétraèdre régulier, c'est-à-dire un solide dont les quatre faces sont des triangles équilatéraux. A D B A C A' est le centre

Plus en détail

Sylvain ETIENNE 2003/2004 PLC 1 Exposé 27

Sylvain ETIENNE 2003/2004 PLC 1 Exposé 27 HOMOTHETIES ET TRANSLATIONS ; TRANSFORMATION VECTORIELLE ASSOCIEE. INVARIANTS ELEMENTAIRES : EFFET SUR LES DIRECTIONS, L ALIGNEMENT, LES DISTANCES APPLICATIONS A L ACTION SUR LES CONFIGURATIONS USUELLES.

Plus en détail

EXERCICES DE GEOMETRIE BASES

EXERCICES DE GEOMETRIE BASES EXERES E GEETRE SES Exercice n 1 p. 222 Puisque et sont de même mesure, il en est de même pour les angles L et N. Notons x cet angle. Par suite, NL = N = 180 (90 + x) = 90 x. e même, NL = L = 180 (90 +

Plus en détail

Barycentres, géométrie affine

Barycentres, géométrie affine DOMINE : Géométrie UTEUR : Pierre ERTIN NIVEU : Intermédiaire STGE : Montpellier 013 ONTENU : ours et exercices arycentres, géométrie affine - arycentres - Soient un triangle et (α, β, ) un triplet de

Plus en détail

MESURES ALGÉBRIQUES ET BARYCENTRES. I Mesures algébriques 2. 1 Définition 2. 2 Propriétés 2. II Barycentres 3

MESURES ALGÉBRIQUES ET BARYCENTRES. I Mesures algébriques 2. 1 Définition 2. 2 Propriétés 2. II Barycentres 3 MESURES ALGÉBRIQUES ET BARYCENTRES Table des matières I Mesures algébriques 2 1 Définition 2 2 Propriétés 2 II Barycentres 3 1 Barycentre d un système de deux points pondérés 3 1.1 Définitions.......................................................

Plus en détail

Géométrie, L2 Mathématiques. Rachid Regbaoui

Géométrie, L2 Mathématiques. Rachid Regbaoui Géométrie, L2 Mathématiques Rachid Regbaoui 2 hapitre 1 Géométrie affine plane 1.1 Plan affine L ensemble R 2 sera muni de sa structure naturelle d espace vectoriel réel, i.e pour tout (x 1, x 2 ), (y

Plus en détail

Exercices de géométrie

Exercices de géométrie OMIN : Géométrie UTUR : Igor KORTHMSKI NIVU : ébutants STG : Grésillon 2011 ONTNU : xercices xercices de géométrie xercice 1 Soit un triangle. Montrer que l intersection de la bissectrice issue de et de

Plus en détail

CHAPITRE IV : GÉOMÉTRIE ANALYTIQUE ET DROITES

CHAPITRE IV : GÉOMÉTRIE ANALYTIQUE ET DROITES CHAPITRE IV : GÉOMÉTRIE ANALYTIQUE ET DROITES Configurations du plan Le théorème de Pythagore s applique à un triangle rectangle ; le théorème de Thalès, à une figure qui comprend des droites parallèles

Plus en détail

LEÇON N 25 : Définition et propriétés du barycentre de n points pondérés. Application à l étude de configurations du plan, de l espace.

LEÇON N 25 : Définition et propriétés du barycentre de n points pondérés. Application à l étude de configurations du plan, de l espace. LEÇON N 25 : Définition et propriétés du barycentre de n points pondérés. pplication à l étude de configurations du plan, de l espace. Pré-requis : Géométrie dans le plan et dans l espace ; Propriétés

Plus en détail

1 Triangles égaux. 2 Axiomes de la géométrie

1 Triangles égaux. 2 Axiomes de la géométrie Razvan arbulescu 17 février 2015, stage de achan 1 Triangles égaux GÉOMÉTRIE Problème 1 (Pythagore 1ère méthode). Soit un triangle rectangle en et posons = c, = a et = b. Sur chaque segment du carré MNP

Plus en détail

Définir précisément (tout énoncé inexact ou incomplet sera compté comme faux) ce qu est une homothétie (dans un plan euclidien).

Définir précisément (tout énoncé inexact ou incomplet sera compté comme faux) ce qu est une homothétie (dans un plan euclidien). L1 2016-2017 Géométrie en petite dimension orrigé du contrôle continu 2 Exercice 1 Énoncer précisément (tout énoncé inexact ou incomplet sera compté comme faux) les trois cas d égalité des triangles. Toutes

Plus en détail

Géométrie. DOMAINE : Géométrie. NIVEAU : Débutants STAGE : Montpellier 2013 CONTENU : Exercices

Géométrie. DOMAINE : Géométrie. NIVEAU : Débutants STAGE : Montpellier 2013 CONTENU : Exercices DOMAINE : Géométrie AUTEUR : Louis NEOUT NIVEAU : Débutants STAGE : Montpellier 2013 ONTENU : Exercices Géométrie Théorème 1. Tout triangle est isocèle. Démonstration. Soit A un triangle, supposons par

Plus en détail

Olympiades Françaises de Mathématiques Envoi Numéro 3

Olympiades Françaises de Mathématiques Envoi Numéro 3 Olympiades Françaises de Mathématiques 2016-2017 Olympiades OFM Françaises Mathématiques Envoi Numéro 3 À renvoyer au plus tard le 15 Janvier Les consignes suivantes sont à lire attentivement: Le groupe

Plus en détail

Les définitions et les opérations sur les vecteurs du plan se généralisent dans l espace.

Les définitions et les opérations sur les vecteurs du plan se généralisent dans l espace. S alcul vectoriel et barycentres I Vecteurs de l espace Les définitions et les opérations sur les vecteurs du plan se généralisent dans l espace Rappel Un vecteur de l espace est défini par une direction,

Plus en détail

DROITES REMARQUABLES DANS UN TRIANGLE

DROITES REMARQUABLES DANS UN TRIANGLE THEME : DROITES REMARQUABLES DANS UN TRIANGLE Médiatrice d un segment ( Rappels ) Définition : La médiatrice d un segment est la droite perpendiculaire à ce segment qui passe par le milieu du segment.

Plus en détail

REFLEXION DU PLAN ECHANGEANT DEUX DROITES SECANTES DONNEES, BISSECTRICES. APPLICATIONS AU TRIANGLE ET AU CERCLE (CERCLE CIRCONSCRIT, ANGLE INSCRIT )

REFLEXION DU PLAN ECHANGEANT DEUX DROITES SECANTES DONNEES, BISSECTRICES. APPLICATIONS AU TRIANGLE ET AU CERCLE (CERCLE CIRCONSCRIT, ANGLE INSCRIT ) Sylvain ETIENNE 003/004 PLC Exposé 9 REFLEXION DU PLN ECHNGENT DEUX DROITES SECNTES DONNEES, BISSECTRICES. PPLICTIONS U TRINGLE ET U CERCLE (CERCLE CIRCONSCRIT, NGLE INSCRIT Niveau : Complémentaire. Pré-requis

Plus en détail

Exercices supplémentaires Géométrie plane

Exercices supplémentaires Géométrie plane Exercices supplémentaires Géométrie plane Partie A : Coordonnées de vecteurs, colinéarité Exercice 1 Dans un repère, on considère 6; 1, ; 1, 15; 4 et ; 2. 1) Les points, et sont-ils alignés? Justifier.

Plus en détail

SOMMAIRE. Fiche 2 : Démontrer que deux droites sont perpendiculaires. Fiche 6 : Démontrer qu un quadrilatère est un parallélogramme

SOMMAIRE. Fiche 2 : Démontrer que deux droites sont perpendiculaires. Fiche 6 : Démontrer qu un quadrilatère est un parallélogramme SOMMAIRE Fiche 1 : Démontrer que deux droites sont parallèles Fiche 2 : Démontrer que deux droites sont perpendiculaires Fiche 3 : Démontrer qu un triangle est équilatéral Fiche 4 : Démontrer qu un triangle

Plus en détail

Mathématiques Niveau 1 et 2 Troisième partie Fonctions

Mathématiques Niveau 1 et 2 Troisième partie Fonctions HITRE 3 : DROITES RERQULES DU TRINGLE 3.1 Les médiatrices Définition La médiatrice d'un segment de droite est l'ensemble des points situés à égale distance des extrémités de ce segment. ela signifie que

Plus en détail

I Rappels sur les symétries :

I Rappels sur les symétries : I Rappels sur les symétries : I. 1 Symétrie axiale : On note I le milieu de [ AB ]. On appelle médiatrice du segment [ AB ] la droite perpendiculaire en I à ( AB ). Propriétés : La médiatrice de [ AB ]

Plus en détail

Chapitre 1 - Repérage et configurations du plan

Chapitre 1 - Repérage et configurations du plan nde hapitre 1 - Repérage et configurations du plan 01-013 hapitre 1 - Repérage et configurations du plan ctivités d approche 1. (a) Deux points et ont pour abscisses 7 3 et. alculer la distance. et sur

Plus en détail

P R O D U I T S C A L A I R E.

P R O D U I T S C A L A I R E. ère S 00/005 Produit scalaire J TAUZIEDE P R O D U I T S C A L A I R E I- DEFINITION ET PREMIERES PROPRIETES ) Produit scalaire de deux vecteurs colinéaires Définition Soit u et v deux vecteurs colinéaires

Plus en détail

Droites remarquables d un triangle

Droites remarquables d un triangle Chapitre 12 Droites remarquables d un triangle Dans ce chapitre, désigne un triangle non aplati et l on pose =, = et =. On note aussi 0, 0, 0 les milieux des segments [ ], [ ] et [ ]. Les mesures dans

Plus en détail

Lemmes utiles en géométrie

Lemmes utiles en géométrie Lemmes utiles en géométrie Thomas Budzinski Avant-propos La géométrie est un domaine où une bonne culture peut s avérer très utile pour résoudre des exercices. Ce document est une liste (non exhaustive!)

Plus en détail

UNIVERSITE DE LIEGE EXAMEN D ADMISSION AUX ETUDES D INGENIEUR CIVIL. Enoncés et solutions de l examen de première session 2012

UNIVERSITE DE LIEGE EXAMEN D ADMISSION AUX ETUDES D INGENIEUR CIVIL. Enoncés et solutions de l examen de première session 2012 UNIVERSITE DE LIEGE EXAMEN D ADMISSION AUX ETUDES D INGENIEUR CIVIL Géométrie et géométrie analytique Enoncés et solutions de l examen de première session 01 Enoncés On demandait de résoudre trois questions

Plus en détail

Cours de Mr Jules v1.1 Classe de Sixième Contrat 2 page 1 LES DROITES.

Cours de Mr Jules v1.1 Classe de Sixième Contrat 2 page 1 LES DROITES. Cours de Mr Jules v1.1 Classe de Sixième Contrat 2 page 1 LES DROITES. I. Positions relatives de deux droites : 2. 1 er cas : droites sécantes ou concourantes : 2. 2 ème cas : droites parallèles : 3 C.

Plus en détail

Ch 4 Barycentres 1 ère S 1

Ch 4 Barycentres 1 ère S 1 Ch 4 Barycentres 1 ère S 1 Introduction: Un peu de physique: Point d'équilibre d'une balance Exercice 1. Le schéma ci-contre représente une balance que l'on équilibre en déplaçant le point G sur le segment

Plus en détail

LEÇON N 32 : Relations métriques dans le triangle rectangle. Trigonométrie. Applications.

LEÇON N 32 : Relations métriques dans le triangle rectangle. Trigonométrie. Applications. LEÇON N 3 : Relations métriques dans le triangle rectangle. Trigonométrie. pplications. Pré-requis : Géométrie plane, angle géométrique, mesures algébriques ; Transformations du plan (construction d images,

Plus en détail

GEOMETRIE ANALYTIQUE DANS LE PLAN

GEOMETRIE ANALYTIQUE DANS LE PLAN WORKBOOK PCD -GEOMETRIE ANALYTIQUE DU PLAN 016 GEOMETRIE ANALYTIQUE DANS LE PLAN 1 Déterminer l'équation du cercle centré en C et de rayon r si : a) C (0; 0) et r = 1; b) C = (1; ) et r c) C (3; -4) et

Plus en détail

LEÇON N 39 : 39.1 Réflexions et bissectrices Bissectrices de deux droites

LEÇON N 39 : 39.1 Réflexions et bissectrices Bissectrices de deux droites LEÇON N 39 : Réflexions du plan échangeant deux droites sécantes données, bissectrices pplications au triangle et au cercle (cercle inscrit, tangente à un cercle, Pré-requis : Géométrie affine et vectorielle

Plus en détail

Propriété Les 3 hauteurs d un triangle sont concourantes. Le point de concours s appelle l orthocentre du triangle.

Propriété Les 3 hauteurs d un triangle sont concourantes. Le point de concours s appelle l orthocentre du triangle. Géométrie Espace 2 nde 1 Géométrie dans l espace I. Rappels de collège A. Formumaire 1. Hauteurs Une hauteur est une droite passant par un sommet et perpendiculaire au côté opposé. Il y a donc 3 hauteurs

Plus en détail

LEÇON N 22 : Équation cartésienne d une droite du plan. Problèmes d intersection, parallélisme. Condition pour que trois droites soient concourantes.

LEÇON N 22 : Équation cartésienne d une droite du plan. Problèmes d intersection, parallélisme. Condition pour que trois droites soient concourantes. LEÇON N 22 : Équation cartésienne d une droite du plan. Problèmes d intersection, parallélisme. Condition pour que trois droites soient concourantes. Pré-requis : Déterminants ; Définition vectorielle

Plus en détail

La géométrie du cercle

La géométrie du cercle La géométrie du cercle Cercles orthogonaux, axe radical et faisceau de cercles. Sommaire 1. Puissance d'un point par rapport à un cercle 2. Cercles orthogonaux 3. Axe radical de deux cercles 4. Centre

Plus en détail

Chapitre IX : Géométrie dans l espace

Chapitre IX : Géométrie dans l espace 5. Exercices A. Les points M, N et P sont situés sur les arêtes SA, SB et SC de la pyramide SABC. On désigne par I l intersection de MN et AB, par J celle de NP et BC et K celle de MP et AC. Complète la

Plus en détail

Notations et présentation du sujet. Partie A : une majoration des modules des racines d un polynôme

Notations et présentation du sujet. Partie A : une majoration des modules des racines d un polynôme Notations et présentation du sujet Dans tout le problème n désigne un entier naturel non nul. Si a et b sont deux entiers naturels tels que a < b on note [a, b] l ensemble des entiers naturels k tels que

Plus en détail

G - DIVISION HARMONIQUE

G - DIVISION HARMONIQUE G - DIVISION HARONIQUE Théorème 1 Etant donnés une droite D, deux points A et B distincts de D, et un réel k 1, il existe un point de D et un seul tel que A B = k. En effet si l on note a, b, x les abscisses

Plus en détail

Construction de cercles donnés par trois conditions

Construction de cercles donnés par trois conditions Construction de cercles donnés par trois conditions Daniel Perrin 1 Introduction Le but de ce texte est d examiner la construction de cercles du plan euclidien P donnés par trois conditions. Cet objectif

Plus en détail

Droites, cercles et quadrilatères

Droites, cercles et quadrilatères Droites, cercles et quadrilatères «Des outils pour les démonstrations» I Droites et segments 1) Droites Propriété 1 : Par deux points distincts A et B, il passe une seule droite ; on peut la noter (AB).

Plus en détail

Comment démontrer que deux droites sont parallèles

Comment démontrer que deux droites sont parallèles F1 Comment démontrer que deux droites sont parallèles P : Si deux droites sont parallèles, alors toute parallèle à l une est parallèle à l autre. P : Si deux droites sont perpendiculaires à une même troisième,

Plus en détail

I. Propriétés de géométrie analytique.

I. Propriétés de géométrie analytique. I. Propriétés de géométrie analytique. Activité 1 Dans un repère orthonormé (O ; I ; J), a. Distance entre deux points. Dans un repère orthonormée (O ; I ; J) on considère deux point A(2 ; 1) et B(5 ;

Plus en détail

CAPES Les deux problèmes de géométrie.

CAPES Les deux problèmes de géométrie. Ecrit CAPES 014. Les deux problèmes de géométrie. 1. Epreuve 1, problème 1 : le sujet Cette épreuve s intéresse aux applications bijectives du plan qui transforment une droite en une droite. Cette propriété

Plus en détail

1 Théorème de l angle inscrit

1 Théorème de l angle inscrit Université Claude ernard Lon I CPES de Mathématiques : Oral nnée 2006 2007 Théorème de l angle inscrit, etc. 0 Prérequis On se place dans un plan affine orienté P. angles de vecteurs, de droites ; relation

Plus en détail

Pondichéry Avril 2010 Série S Exercice L espace est muni d un repère orthonormal Oi ;,, jk

Pondichéry Avril 2010 Série S Exercice L espace est muni d un repère orthonormal Oi ;,, jk Pondichéry Avril 21 Série S Exercice L espace est muni d un repère orthonormal Oi ;,, jk Pour chacune des propositions suivantes, indiquer si elle est vraie ou fausse et donner une démonstration de la

Plus en détail

Leçon 29. Droites remarquables du triangle

Leçon 29. Droites remarquables du triangle Tout ce qui est en bleu sera dit à l'oral ou nous sera éventuellement utile pour les questions venant du jury; le reste sera projeté. Leçon 29. Droites remarquables du triangle Introduction (à l'oral):

Plus en détail

i, j, k ) un repère orthonormal direct de l'espace.

i, j, k ) un repère orthonormal direct de l'espace. EXERCICES DE CLCUL VECTORIEL DNS LE PLN ET L'ESPCE EUCLIDIEN Exercice 1 On considère, dans l'espace, les points (0 ; 1 ; 1), B(6 ; 1 ; 9) et C(1 ; 0 ; 0) 1. Déterminer une équation cartésienne du plan

Plus en détail

UNIVERSITE DE LIEGE EXAMEN D ADMISSION AUX ETUDES D INGENIEUR CIVIL. Enoncés et solutions de l examen de première session 2010

UNIVERSITE DE LIEGE EXAMEN D ADMISSION AUX ETUDES D INGENIEUR CIVIL. Enoncés et solutions de l examen de première session 2010 UNIVERSITE DE LIEGE EXAMEN D ADMISSION AUX ETUDES D INGENIEUR CIVIL Géométrie et géométrie analytique Enoncés et solutions de l examen de première session 010 Enoncés On demandait de résoudre trois questions

Plus en détail

La géométrie du compas Constructions au compas - Théorème de Mohr-Mascheroni

La géométrie du compas Constructions au compas - Théorème de Mohr-Mascheroni La géométrie du compas onstructions au compas - Théorème de Mohr-Mascheroni aptiste GRN ans les treize livres des Éléments, les constructions géométriques étudiées par Euclide s effectuent à la règle et

Plus en détail

LEÇON N 21 : 21.1 Caractérisations vectorielles d une droite

LEÇON N 21 : 21.1 Caractérisations vectorielles d une droite LEÇON N 21 : Définition vectorielle d une droite du plan, d une droite ou d un plan de l espace. Représentations paramétriques. Génération des demi-droites, des segments. Parallélisme. Pré-requis : Propriétés

Plus en détail

Impossibilité de la duplication du cube, de la quadrature du disque et de la trisection de l angle.

Impossibilité de la duplication du cube, de la quadrature du disque et de la trisection de l angle. Impossibilité de la duplication du cube, de la quadrature du disque et de la trisection de l angle. L étude de ces trois célèbres problèmes de contructions géométriques à la règle et au compas nécessite

Plus en détail

TS Exercices sur droites et plans de l espace Faire une figure dans chaque cas.

TS Exercices sur droites et plans de l espace Faire une figure dans chaque cas. T xercices sur droites et plans de l espace aire une figure dans chaque cas. 1 oit un cube. On note,,, L les milieux respectifs de [], [], [], []. Recopier et compléter sans justifier par ou : () () ()

Plus en détail

Sujets de bac : Exponentielle

Sujets de bac : Exponentielle Sujets de bac : Exponentielle Sujet : Polynésie septembre 2002 On considère la fonction définie sur par ) Etudier la parité de. 2) Montrer que pour tout,. 3) Déterminer les ites de en et en. Donner l interprétation

Plus en détail

DES EXERCICES DE GÉOMÉTRIE

DES EXERCICES DE GÉOMÉTRIE DES EXERCICES DE GÉOMÉTRIE A.LES ÉNONCÉS Exercice I On considère deux réels a et b ainsi que les parties de l espace donnés par leurs équations dans un repère cartésien : { { x z a = 0 D : et D x + 2y

Plus en détail

EXERCICEE - "LONGUEURS" DES HAUTEURS, MEDIANES, BISSECTRICES ET MEDIATRICES DANS UN TRIANGLE RECTANGLE. BC = 10 ( cm )

EXERCICEE - LONGUEURS DES HAUTEURS, MEDIANES, BISSECTRICES ET MEDIATRICES DANS UN TRIANGLE RECTANGLE. BC = 10 ( cm ) THEMEE : Correction EXERCICEE - "LONGUEURS" DES HAUTEURS, MEDIANES, BISSECTRICES ET MEDIATRICES DANS UN TRIANGLE RECTANGLE La construction est laissée au soin du lecteur!!!! b) Calcul de BC : Dans le triangle

Plus en détail

Géométrie du plan. Barycentre. Notions communes. Mesures algébriques. Produits scalaires et mixtes

Géométrie du plan. Barycentre. Notions communes. Mesures algébriques. Produits scalaires et mixtes [http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 4 septembre 016 Enoncés 1 Géométrie du plan Notions communes Exercice 1 [ 01903 ] [Correction] Montrer que deux droites parallèles sont disjointes ou confondues.

Plus en détail

Exercices de géométrie

Exercices de géométrie OMNE : Géométrie UTEUR : mbroise MRGOT NVEU : ébutants STGE : Grésillon 2011 ONTENU : Exercices Exercices de géométrie Exercice 1 Soient Γ et Γ deux cercles de même rayon, sécants en et. Une tangente commune

Plus en détail

Première S 2 mai 2011

Première S 2 mai 2011 Première S mai 011 Exercices 11 1 Homothétie 1 Mathématiques Soit ABC un triangle, ( Γ ) son cercle circonscrit et O le centre de ( Γ ) Soit H le milieu de [BC] et D le point de ( Γ ) diamétralement opposé

Plus en détail

Configuration de Thalès

Configuration de Thalès onfiguration de Thalès H P I T R E 4 Énigme du chapitre. Tracer un segment [] de 5 cm. En utilisant le théorème de Thalès, construire le point appartenant au segment [] et tel que = 5. 7 Une construction

Plus en détail

( ) ( ) Terminale S Chapitre 10 «Nombres complexes 2 ème partie» Page 1 sur 9. I) Forme exponentielle. 1) Argument du produit

( ) ( ) Terminale S Chapitre 10 «Nombres complexes 2 ème partie» Page 1 sur 9. I) Forme exponentielle. 1) Argument du produit Terminale S Chapitre 0 «Nombres complexes ème partie» Page sur 9 I) Forme exponentielle ) Argument du produit Propriété : Soient deux nombres complexes et d'arguments respectifs θ et θ. A B A B Alors un

Plus en détail

Identités remarquables Equations Calculs-Racines carrées Trigonométrie Thalès et Pythagore Geométrie dans l'espace. Le / 02 / 2008 classe : 3

Identités remarquables Equations Calculs-Racines carrées Trigonométrie Thalès et Pythagore Geométrie dans l'espace. Le / 02 / 2008 classe : 3 ompétences: Identités remarquables Equations alculs-racines carrées Trigonométrie Thalès et Pythagore Geométrie dans l'espace Le / 02 / 2008 classe : Devoir de mathématiques n 6. (sujet ) Durée 2h calculatrice

Plus en détail

Corrigé du Baccalauréat S Antilles-Guyane 23 juin 2009

Corrigé du Baccalauréat S Antilles-Guyane 23 juin 2009 Corrigé du Baccalauréat S Antilles-Guyane 3 juin EXERCICE 4 points. On peut dénombrer les cas possibles à l aide d un tableau : Dé Dé A B C D A AA AB AC AD B BA BB BC BD C CA CB CC CD D DA DB DC DD Les

Plus en détail

Conséquence. Si deux triangles sont isométriques, alors ils ont leurs trois côtés égaux deux à deux. AB = MN BC = NP CA = PM A = M AB = MN AC = MP

Conséquence. Si deux triangles sont isométriques, alors ils ont leurs trois côtés égaux deux à deux. AB = MN BC = NP CA = PM A = M AB = MN AC = MP Seconde Triangles isométriques, triangles semblables I. Triangles isométriques. Définition. Deux triangles sont isométriques ou superposables, si l un est l image de l autre par une isométrie ou la composée

Plus en détail

THEOREME DE THALES. 3 e. Trois situations possibles où le théorème de Thalès peut s'appliquer : N [AC] et M [AC]

THEOREME DE THALES. 3 e. Trois situations possibles où le théorème de Thalès peut s'appliquer : N [AC] et M [AC] THEOREME DE THALES 3 e Hypothèses de départ Dans ce chapitre nous travaillerons avec les hypothèses suivantes : - (d1) et (d2) sont deux droites sécantes en un point A. - B et M sont deux points appartenant

Plus en détail

Terminale S Chapitre «Géométrie dans l espace» Page 1 sur 17

Terminale S Chapitre «Géométrie dans l espace» Page 1 sur 17 Terminale S Chapitre «Géométrie dans l espace» Page sur 7 Terminale S Chapitre «Géométrie dans l espace» Page sur 7 I) Produit scalaire Dans tout ce paragraphe, on travaillera dans un repère orthonormé

Plus en détail

Feuille de TD n o 13. Géométrie

Feuille de TD n o 13. Géométrie Mathématiques BCPST1 Lycée Roland Garros 2016-2017 πππππππππππππππππππππππππππππππππππππππππππππππππππππππππππ Feuille de TD n o 13. Géométrie πππππππππππππππππππππππππππππππππππππππππππππππππππππππππππ

Plus en détail

Correction des Exercices

Correction des Exercices DAEU-B Maths UGA 016-017 Correction des Exercices Géométrie plane : la méthode des coordonnées. Exercice n o 1 Soit (D) la droite d équation y = x 1. a. Les points A(1, 3) et B(4, 9) appartiennent-ils

Plus en détail

Terminale S Géométrie dans l espace

Terminale S Géométrie dans l espace Terminale S Géométrie dans l espace 1 Positions relatives de droites et de plans 1.1 Positions relatives de deux droites Deux droites de l espace sont : soit..................... elles sont alors soit...............

Plus en détail

Chapitre 14. Produit scalaire dans l espace. Orthogonalité

Chapitre 14. Produit scalaire dans l espace. Orthogonalité Chapitre 14. Produit scalaire dans l espace. Orthogonalité I. Produit scalaire dans le plan. Rappels de 1ère S 1) Les différentes expressions du produit scalaire dans le plan On rappelle ici sans démonstrations

Plus en détail

CHAPITRE II GEOMETRIE DANS L ESPACE

CHAPITRE II GEOMETRIE DANS L ESPACE CHAPITRE II GEOMETRIE DANS L ESPACE COURS 1) Définitions, notations et premières propriétés Les points dans l espace sont notés, comme ceux du plan, par des lettres majuscules : A, B, C,. Les droites dans

Plus en détail

BAC BLANC DE MATHEMATIQUES Durée : 4 heures

BAC BLANC DE MATHEMATIQUES Durée : 4 heures Terminale S Jeudi 1 avril 2010 BAC BLANC DE MATHEMATIQUES Durée : 4 heures L usage de la calculatrice est autorisé. Le sujet comporte pages. Exercice 1 (6 points) : Pour les candidats n ayant pas suivi

Plus en détail

Exercices supplémentaires : Produit scalaire dans l espace

Exercices supplémentaires : Produit scalaire dans l espace Exercices supplémentaires : Produit scalaire dans l espace Dans tous les exercices, sauf quand cela est précisé, on considère un repère orthonormal de l espace ; ; ;. Partie A : Repère et vecteurs coplanaires

Plus en détail

Exercice de géométrie

Exercice de géométrie DOMAINE : Géométrie NIVEAU : Débutants CONTENU : Exercices AUTEUR : Igor KORTCHEMSKI STAGE : Cachan 2011 (junior) Exercice de géométrie 1 Énoncés Exercice 1 Soit ABC un triangle. Montrer que l intersection

Plus en détail

Chapitre 4: Géométrie analytique dans l'espace

Chapitre 4: Géométrie analytique dans l'espace GEOMETRIE ANALYTIQUE DANS L'ESPACE 35 Chapitre 4: Géométrie analytique dans l'espace Prérequis: Géom. vectorielle dans V 3, géom. analytique dans le plan Requis pour: Algèbre linéaire, examen de maturité.

Plus en détail

Chapitre Bissectrice Cercle inscrit Distance d un point à une droite Tangente

Chapitre Bissectrice Cercle inscrit Distance d un point à une droite Tangente Chapitre issectrice Cercle inscrit Distance d un point à une droite Tangente Connaître et utiliser la définition de la bissectrice. Utiliser différentes méthodes pour tracer : La médiatrice d un segment.

Plus en détail

Leçon 24 Théorème de Thalès. Applications à la géométrie du plan et de l espace.

Leçon 24 Théorème de Thalès. Applications à la géométrie du plan et de l espace. Leçon 24 Théorème de Thalès. Applications à la géométrie du plan et de l espace. Pré-requis : - Calcul vectoriel (en particulier la relation de Chasles) Pré-requis : - Définition et propriété d un parallélogramme

Plus en détail

ISOMETRIES DANS LE PLAN

ISOMETRIES DANS LE PLAN Année Scolaire Isométrie 2011-2012 Terminale Association des Professeurs de Mathématiques de la Région de Sikasso et Sympathisants ISOMETRIES DANS LE PLAN 7 ème ASSEMBLEE GENERALE Koutiala Du 28 au 30

Plus en détail

2 nde S CALCULS VECTORIELS ET BARYCENTRE. Boubacar MANÉ boubacarmane.jimdo.com 14 janvier 2013

2 nde S CALCULS VECTORIELS ET BARYCENTRE. Boubacar MANÉ boubacarmane.jimdo.com 14 janvier 2013 2 nde S CALCULS VECTORIELS ET BARYCENTRE Boubacar MANÉ boubacarmane.jimdo.com boubacarmane2@gmail.com 14 janvier 201 Table des matières 1 Calculs vectoriels........................................ 2 1.1

Plus en détail

GEOMETRIE AFFINE Document de travail pour la préparation au CAPES Troisième partie : CONVEXITÉ

GEOMETRIE AFFINE Document de travail pour la préparation au CAPES Troisième partie : CONVEXITÉ GEOMETRIE AFFINE Document de travail pour la préparation au CAPES Troisième partie : CONVEXITÉ Marie-Claude DAVID, Frédéric HAGLUND, Daniel PERRIN Marie-Claude.David@math.u-psud.fr 8 décembre 2003 Page

Plus en détail

LEÇON N 34 : Droites remarquables du triangle : bissectrices, hauteurs, médianes, médiatrices... (dans l ordre que l on voudra)

LEÇON N 34 : Droites remarquables du triangle : bissectrices, hauteurs, médianes, médiatrices... (dans l ordre que l on voudra) LEÇON N 34 : Droites remarquables du triangle : bissectrices, hauteurs, médianes, médiatrices... (dans l ordre que l on voudra) Pré-requis : Théorème des milieux, barycentre, coordonnées barycentriques

Plus en détail

Géométrie analytique dans l espace

Géométrie analytique dans l espace Généralités Points coplanaires Quatre points de l espace sont dits coplanaires s ils appartiennent à un même plan (rappel : 3 points d un plan sont dits alignés s ils appartiennent à une même droite) Vecteurs

Plus en détail

Exercice. [ points ] Pour chaque question, écrire sur la copie la lettre ( A, B ou C ) correspondant à la bonne réponse. Aucune justification n est de

Exercice. [ points ] Pour chaque question, écrire sur la copie la lettre ( A, B ou C ) correspondant à la bonne réponse. Aucune justification n est de Mathématiques BREVET BLANC Classes de 01//// Mardi 1 Janvier 01 Durée h Calculatrice autorisée Total sur 0 points dont points réservés à la rédaction. Vous pouvez traiter les exercices dans le désordre.

Plus en détail

I. Calculer avec les fractions et les racines

I. Calculer avec les fractions et les racines I. Calculer avec les fractions et les racines 1. Calcul avec les fractions Soient a, b, c et d des entiers relatifs, avec b et d non nuls. 2. Calcul avec les racines carrées Soient a et b deux réels positifs.

Plus en détail

Théorème de Thalès Corrigés d exercices / Version de décembre 2012

Théorème de Thalès Corrigés d exercices / Version de décembre 2012 Corrigés d exercices / Version de décembre 0 Les exercices du livre corrigés dans ce document sont les suivants : Page 06 : N, 4, 7, 8 Page 07 : N 0, 4 Page : N 5 Page : N 53 N page 06 Le segment [ AB

Plus en détail

Exercice 1 sur 5 points Cet exercice est commun à tous les candidats

Exercice 1 sur 5 points Cet exercice est commun à tous les candidats Eercice sur 5 points Cet eercice est commun à tous les candidats Soit f une fonction définie sur ]0 ; + [. On note C f sa courbe représentative dans un repère orthonormal représentée en annee. - La courbe

Plus en détail

1 Équations cartésiennes, équations polaires d un ensemble de points

1 Équations cartésiennes, équations polaires d un ensemble de points Plans, cercles, droites et sphères Ce chapitre aborde les objets fondamentaux utilisés en géométrie : droites et cercles dans le plan, plans, droites et sphères dans l espace. Les objectifs du chapitre

Plus en détail

Seconde chap1 Géométrie plane 1/6 GEOMETRIE PLANE.

Seconde chap1 Géométrie plane 1/6 GEOMETRIE PLANE. Seconde chap Géométrie plane /6 GEOMETRIE PLNE. I. Repère et coordonnées. oordonnées. Si O, I et J sont trois points non alignés du plan, alors (O I J) est un repère du plan d origine O. Si (OI) et (OJ)

Plus en détail

COURS DE MATHÉMATIQUES PREMIÈRE S LE BARYCENTRE DANS LE PLAN. Frédéric Demoulin 1. Document diffusé via le site Bac à maths de Gilles Costantini 2

COURS DE MATHÉMATIQUES PREMIÈRE S LE BARYCENTRE DANS LE PLAN. Frédéric Demoulin 1. Document diffusé via le site Bac à maths de Gilles Costantini 2 COURS DE MTHÉMTIQUES PREMIÈRE S LE RYCENTRE DNS LE PLN Frédéric Demoulin 1 Dernière révision : 21 octobre 2006 Document diffusé via le site ac à maths de Gilles Costantini 2 1 frederic.demoulin@voila.fr

Plus en détail

ANGLES ORIENTÉS - TRIGONOMETRIE

ANGLES ORIENTÉS - TRIGONOMETRIE hapitre 04 Angles orientés - Trigonométrie ANGLES RIENTÉS - TRIGNETRIE I- esure d un angle en radians Soit, A, B trois points du plan distincts deux à deux. n considère le cercle de centre et de rayon

Plus en détail

DST n 4 - Corrigé. Centre étranger Juin 2007 (6 point) Le but de l'exercice est de démontrer que l'équation :, admet une unique solution dans

DST n 4 - Corrigé. Centre étranger Juin 2007 (6 point) Le but de l'exercice est de démontrer que l'équation :, admet une unique solution dans DST n 4 - Corrigé Centre étranger Juin 2007 (6 point) Le but de l'exercice est de démontrer que l'équation :, admet une unique solution dans l'ensemble des nombres réels, et de construire une suite qui

Plus en détail

Exercice 8 [ ] [Correction] Soit (ABC) un vrai triangle du plan. Pour un point M du plan, on pose

Exercice 8 [ ] [Correction] Soit (ABC) un vrai triangle du plan. Pour un point M du plan, on pose [http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le décembre 06 Enoncés Extremum sur compact Exercice [ 0059 ] [Correction] Déterminer le maximum de la fonction f définie sur le compact K = [0 ; ] donnée par f (x,

Plus en détail

Construire et de crire une figure ge ome trique De monstrations en ge ome trie plane

Construire et de crire une figure ge ome trique De monstrations en ge ome trie plane Analyse de la figure Notes Géométrie 2016 Construire et de crire une figure ge ome trique De monstrations en ge ome trie plane Construire et décrire une figure géométrique Un programme de tracé est une

Plus en détail

Produit scalaire. A) Définitions et propriétés.

Produit scalaire. A) Définitions et propriétés. Produit scalaire A) Définitions et propriétés Soient u et v sont deux vecteurs non nuls Les quatre définitions suivantes sont équivalentes, on pourrait donc choisir comme point de départ chacune d elle

Plus en détail

THEOREMES DE GEOMETRIE

THEOREMES DE GEOMETRIE THEOREMES DE GEOMETRIE DROITES REMARQUABLES D'UN TRIANGLE Hauteurs : On appelle hauteur d'un triangle une droite qui passe par un sommet du triangle et qui est perpendiculaire au coté opposé à ce sommet.

Plus en détail

Théorème de l angle inscrit. Cocyclicité. Applications

Théorème de l angle inscrit. Cocyclicité. Applications Théorème de l angle inscrit. Cocyclicité. Applications Introduction : On se place dans plan affine euclidien orienté. On suppose connu : - Angles orientés de vecteurs, relation de Chasles - Pour un triangle

Plus en détail

Les aires comme outil géométrique

Les aires comme outil géométrique Les aires comme outil géométrique par Jean-arie USSSE PRÉLIINIRE Les aires ne jouissent pas dans l enseignement actuel des mathématiques du statut d outil, en ce sens qu elles sont peu utilisées pour démontrer

Plus en détail

GÉOMÉTRIE PLANE. On écrit : AB = 4cm et pas [AB] = 4cm On écrit : (AB) l (CD) et pas [AB] l [CD].

GÉOMÉTRIE PLANE. On écrit : AB = 4cm et pas [AB] = 4cm On écrit : (AB) l (CD) et pas [AB] l [CD]. GÉOMÉTRIE PLANE Langage géométrique : notations et vocabulaire. [ ] = segment [AB] = segment d extrémités A et B. AB = longueur du segment AB (ou parfois la distance de A à B). ( ) = droite (AB) = droite

Plus en détail

Distance d un point à une droite

Distance d un point à une droite istance d un point à une droite I. éfinition Soit A un point et une droite. n note H le projeté orthogonal de A sur la droite (H est le point d intersection de la droite et de la droite passant par A et

Plus en détail

Exercice 4 [ 6 pts ] Léa pense qu en multipliant deux nombres impairs consécutifs (c est-à-dire qui se suivent) et en ajoutant 1, le résultat obtenu e

Exercice 4 [ 6 pts ] Léa pense qu en multipliant deux nombres impairs consécutifs (c est-à-dire qui se suivent) et en ajoutant 1, le résultat obtenu e 01 02 0 04 0 BREVET BLANC DE MATHEMATIQUES Janvier 201 Nom : Prénom : Classe :. CONSIGNES GENERALES A faire sur une copie double sur laquelle vous aurez réalisé un bandeau de présentation. Rendre le sujet

Plus en détail