Aires d associations : champs

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Aires d associations : champs"

Transcription

1 EXERCICE, sem. 3 et revu sem. 6 - ESSC site de Morges I. Hediger, Proposition de réponse pour la liste des termes donnés / IH, en vert l essentiel à comprendre Tout n y est pas!! A vous de compléter avec votre cahier d anatomie physiologie, dont quelques pages vous sont indiquées. SYSTÈME NERVEUX Ensemble d organes qui nous permettent de réagir aux changements dans notre environnement et contrôler certains processus dans notre corps. Il analyse les informations en provenance des organes sensoriels, les enregistre et met en route les réactions du corps. Il est aussi le siège de fonctions telles que les émotions, la pensée, la mémoire et il dirige, avec le système hormonal, le fonctionnement des autres systèmes de notre organisme. (anat/phys p. 148) Est le centre de régulation et de communication de notre organisme. ; nos pensées, nos actions et nos émotions sont les manifestations de son travail. Avec le système endocrinien il nous permet de maintenir l homéostasie. Il comprend l encéphale (communément nommé cerveau), la moelle épinière et les nerfs. Il nous permet de recevoir les informations du monde extérieur et de les interpréter pour réagir et agir via les muscles et les glandes. Ensemble d organes qui réalisent les 3 fonctions suivantes : réception de l information, intégration de l information, réponse motrice qui active muscles et/ou glandes. SYSTÈME NERVEUX CENTRAL Ensemble d organes situés à l intérieur de la boîte crânienne et de la colonne vertébrale qui forment les centres de régulation et d intégration du système nerveux. Il comprend l encéphale et la moelle épinière. L encéphale se compose de : télencéphale (les 2 hémisphères cérébraux), le diencéphale (hypothalamus, thalamus, hypophyse), le tronc cérébral (mésencéphale, pont et bulbe), le cervelet. OU cerveau, tronc cérébral et cervelet. Le SNC se compose du cerveau et de la moelle épinière, cerveau = encéphale dans le cahier anatomie/physiologie, p. 151 & 152. C est une appellation commune!! Dans le même cahier p. 152 le cerveau ne contient plus que les 2 hémisphères = télencéphale. SYSTÈME NERVEUX PÉRIPHÈRIQUE Constitué par les nerfs qui relient le SNC aux organes. P. 151 C est la partie du système nerveux située à l extérieur du système nerveux central. Il est formé par les nerfs issus de l encéphale et de la moelle épinière. Il se compose du système nerveux Page 1

2 somatique : axones des neurones sensoriels afférents et des neurones moteurs efférents réunit dans les nerfs rachidiens ou crâniens et du système nerveux autonome : parasympathique & sympathique. Aires d associations : Ou champs d association ou centres du cortex cérébral qui ont pour fonction des processus complexes de traitement de l information, Les nouvelles informations entrantes sont comparées à celles qui sont déjà connues. P. 153 Champs ou surfaces des hémisphères cérébraux qui permettent d intégrer de nouvelles informations, de comparer les informations et de décider de l action ou de la pensée, ou encore de créer. Aires gustatives : Champs ou surfaces situées dans les lobes temporaux qui permettent d interpréter les informations en provenance des récepteurs du goût sur la langue. Elle est située au creux du lobe pariétal près du lobe temporal. Aires motrices : Ou champs moteurs sont des régions du cortex cérébral des lobes frontaux qui contrôlent les mouvements volontaires de la musculature squelettique. A chaque muscle et à chaque région du corps est attribué un champ moteur défini. P. 153 Situées dans les lobes frontaux régissent les mouvements volontaires des muscles squelettiques. Aires olfactives : Au creux du lobe temporal, sur la face interne du lobe dans la région de l uncus = gyrus parahippocampal et dans la région située immédiatement devant. Réception des influx olfactifs des récepteurs situés dans la lame criblée de l éthmoïde (cf. nez). Aires sensitives : Ou champs sensoriels sont des régions du cortex cérébral pariétal, temporal, occipital dans lesquelles arrivent et sont traitées les informations en provenance des organes sensoriels. A chaque organe sensoriel et à chaque région cutanée est attribué un champ sensoriel défini. P. 153 Régions du cortex reliées à la conscience des sensations situées dans les lobes pariétaux, temporaux et occipital. Lobes pariétaux reçoivent et traitent les informations en provenance des récepteurs cutanés et des propriocepteurs des muscles squelettiques discrimination spatiale. Aires visuelles : Situées dans les lobes occipitaux. Permet de recevoir les informations des rétines. Page 2

3 Axone : Long prolongement du corps du neurone qui véhicule l influx nerveux. Il véhicule l influx nerveux, qui se termine par la libération d un ou plusieurs neurotransmetteurs par ses boutons terminaux, dans les synapses. Bulbe rachidien : Partie inférieure du tronc cérébral, qui se poursuit par la moelle épinière. Contient des centres vitaux : Centre de la toux, Centres cardio-vasculaires, Centres de la respiration. Centres nerveux : groupe de neurones qui assure une fonction particulière. Cervelet : Relié au SNC par le tronc cérébral. Est un élément autonome du SNC qui soutient les fonctions motrices : équilibre, motricité fine, coordination et processus des mouvements complexes. P. 155 Circonvolutions cérébrales : Replis arrondis et saillants situés à la surface du cerveau proprement dit. Gyrus : saillies de tissu à la surface du cortex cérébral. Circonvolutions frontales ascendantes : compose la partie postérieur des lobes frontaux - motricité Circonvolutions pariétales ascendantes : compose la partie antérieure des lobes pariétaux - sensibilité Corps calleux : Relie les 2 hémisphères. Il est composé de neurofibres regroupées en faisceaux = axones myélinisés. Est au-dessus des ventricules latéraux. Permet la coordination des aires homologues des hémisphères car il les relie. Substance blanche. Cortex cérébral : Constitue la partie superficielle des deux hémisphères cérébraux (2 à 4 mm d épaisseur) et c est le centre de la conscience et des comportements volontaires. C est aussi le centre d enregistrement et de traitement des perceptions qui aboutit à des ordres donnés pour de multiples fonctions. P. 152 Sommet hiérarchique du système nerveux. Il est le siège de nos capacités de perception, communication, mémorisation, compréhension, jugement et accomplissement des mouvements volontaires. C est le lieu de nos comportements conscients. Il est composé essentiellement des corps cellulaires de neurones et de neurofibres amyélinisées. Epaisseur = 2 à 4 mm. Il est formé par les nombreux gyrus et sillons qui permettent de tripler sa surface. Il représente environ 40% de la masse de l encéphale. Page 3

4 En 1906 Brodman cartographie 52 aires corticales. Effectivement certaines fonctions motrices et sensitives sont reliées à des aires corticales spécifiques mais plusieurs fonctions mentales résultent du fonctionnement simultané et coordonné de plusieurs aires corticales. Il contient 3 types d aires fonctionnelles : sensitives, motrice et d association. Chaque hémisphère reçoit les informations sensorielles et régule la motricité du côté opposé du corps. La structure de chaque hémisphère est presque identique mais ils ne fonctionnent pas de la même manière. Il y a spécialisation du cortex de chaque hémisphère par rapport à certaines fonctions : créativité pour l hémisphère droit, organisation et stabilité pour le gauche. Aucune région du cortex n agit seule. Dendrites : Prolongements du corps cellulaire du neurone. Elles reçoivent les neurotransmetteurs de milliers de neurones voisins. Diencéphale : Il relie le cerveau proprement dit (télencéphale) et le tronc cérébral. Il est composé du thalamus et de l hypothalamus et l hypophyse. P. 155 Composé du thalamus, de l hypothalamus (hypophyse) et de l épithalamus situés de chaque côté du 3 e ventricule. Il fait partie des hémisphères cérébraux et avec eux forme le cerveau. Hémisphères cérébraux : Ils composent la partie supérieure de l encéphale et forment 83% de sa masse. Ils couvrent le diencéphale et une partie du tronc cérébral, comme le chapeau d un champignon couvre son pied. Le cortex constitue la partie superficielle des 2 hémisphères cérébraux (2-4 mm d épaisseur). Ils sont formés de circonvolutions (gyrus) séparées par des sillons (rainures superficielles). Ils sont séparés en deux hémisphères gauche et droit par le sillon longitudinal. Les sillons moins superficiels séparent chaque hémisphère en 4 lobes et un 5 e lobe est le lobe insulaire profondément enfoui sous le sillon latéral sous le lobe temporal, pariétal et frontal. Hypophyse : Principale glande endocrine qui produit des hormones et qui commande la plupart des autres organes endocriniens. P. 163 Hypothalamus : Centre de contrôle important pour le système nerveux autonome et endocrinien (hormonal) dans le diencéphale, (température, équilibre hydrique, faim, soif, réactions de stress, ) P. 155 Lobes cérébraux : 4 par hémisphère. Formés d aires sensitives, motrices et d associations réparties différemment selon le lobe. Fonctions sensitives, motrices, intellectuelles. Page 4

5 Mésencéphale : Partie supérieure du tronc cérébral qui contient la substance noire = noyau (dopamine) et le noyau rouge. Moelle épinière : à la suite du tronc cérébral dans le canal rachidien fonction de conduction, passage des voies nerveuses ascendantes et descendantes & fonction réflexe réactions automatiques. Nerfs crâniens : sensitif ou mixte, de la boîte crânienne Nerfs moteurs : transmissions des influx nerveux sur les muscles ou les glandes = efférents Nerfs rachidiens : mixtes = moteurs et sensitifs, de la colonne vertébrale Nerfs sensitifs : transmission des influx sensitif = afférents Neurone : Cellule nerveuse responsable de la formation et de la transmission d impulsions électriques, de la formation des synapses et de la sécrétion de neurotransmetteurs. Cellule nerveuse composée d un corps cellulaire qui contient le noyau, d un axone et des dendrites. Il sécrète un ou plusieurs neurotransmetteurs libérés dans les synapses par les boutons terminaux de l axone. Ils sont de formes différentes. Il véhicule l influx nerveux moteur et sensitif. Il peut être d association quand il véhicule l influx nerveux entre deux neurones. L nflux nerveux ne circule que dans un sens. L influx nerveux est un message qui voyage dans les neurones a une vitesse variable de 1,25 (sans gaine de myéline) à 360 km/h (avec gaine de myéline). Orteil cerveau = 1/50 seconde. Le processus est électrochimique : décharges électriques qui se déplacent dans tout le neurone et libération de neurotransmetteurs Neurotransmetteurs : Molécule chimique élaborée par le neurone. Il est libéré dans les synapses par les boutons terminaux de l axone. L acétylcholine est le plus répandu, a une fonction excitatrice sur les muscles. La dopamine (mouvement volontaire, mémoire, plaisir, apprentissage), la noradrénaline (excitant, système nerveux sympathique), la sérotonine (éta émotionnel, sommeil), les endorphines (inhibiteur sur le SNC, bien-être), le GABA (acide gammaaminobutyrique) sont d autre exemples. Pont : Partie médiane du tronc cérébral. Lieu principal de communication avec le cervelet. Récepteurs périphériques Structures sensible de l axone afférent qui perçoit les modifications de l extérieur de l organisme (oeil, oreille, odorat, température, position, pression, ) Noyau : En anatomie du SNC, amas de substance grise. Groupe de corps cellulaires neurones. Page 5

6 Sillons cérébraux : Fente, séparation, tranchée entre les différentes parties des hémisphères cérébraux. Substance blanche : Formée par les axones myélinisé (lipides). Faisceaux de fibres nerveuses dans le système nerveux central, Le corps calleux fait partie de la substance blanche. Substance grise : Composée principalement des corps des neurones et de leur axone non myélinisé court. Cortex des hémisphères cérébraux et cérébelleux, au milieu dans la moelle épinière. Système limbique : groupes de neurones qui entourent le sommet du tronc cérébral, situés dans le diencéphale et sur la face médiale des hémisphères cérébraux. C est notre cerveau émotif. Il est aussi important pour notre mémoire. Il a de multiples connexions avec les hémisphères cérébraux et les structures du diencéphale. Télencéphale = cerveau proprement dit, comprend les 2 hémisphères cérébraux. Thalamus : Contient des voies nerveuses ascendantes et descendantes, centres importants de traitement et de relais des voies sensitives. Il fait une première analyse des différentes sensations en les ordonnant en fonction de leur nature (ex. visuelle, auditive) avant de les redistribuer dans les différents champs. La quasi totalité des influx nerveux envoyés au cortex passe par le thalamus. Il contribue à la fonction sensitive, motrice, de mémorisation, émotive. P. 155 Ensemble de noyaux (neurones regroupés fonctionnellement) dans le diencéphale qui sont les relais principaux des informations sensorielles. Il est situé en dessus de l hypothalamus. Tronc cérébral : Composé par le mésencéphale, le pont et le bulbe rachidien. Il assume, entre autres, les fonctions suivantes : passage et commande pour les voies nerveuses ascendantes et descendantes, siège de centres importants : centre respiratoire, centre de régulation de la fréquence cardiaque, centre pour le contrôle de certains réflexes : toux, éternuement, vomissement, déglutition. P. 155 Structure qui permet la communication entre le diencéphale et la moelle épinière et qui est le relais de communication avec le cervelet. Il est composé de haut en bas, du : mésencéphale, du pont et du bulbe rachidien. Il contient les centres vitaux : cardio-vasculaire, respiratoire, toux, éternuement, vomissement. N oubliez pas le système nerveux végétatif, la douleur et le reste Page 6

Module 2 L état clinique d une personne

Module 2 L état clinique d une personne Hospices Civils de Beaune Module 2 L état clinique d une personne Institut de formation d aides-soignants Promotion 2015-2016 Date : 30/10/15 Durée : 3h30 Anatomie-Physiologie Le système nerveux Les organes

Plus en détail

C.A.P. Petite Enfance

C.A.P. Petite Enfance C.A.P. Petite Enfance Biologie Date :.. /.. /.... Cours n 6: LE SYSTEME NERVEUX ET L' ACTIVITE SENSORIELLE objectifs: définir le système nerveux- citer à partir d'un schéma le système nerveux cérébro-spinal-définir

Plus en détail

Cours formation théorique

Cours formation théorique Programme du cours de premier cycle Cours formation théorique Anatomie, physiologie, biologie, pathologie Bases de la biologie 1. Qu est-ce que la vie 2. Organisation d un être humain 3. Plans du corps

Plus en détail

Le mésencéphale (pédoncules cérébraux et colliculus), le pont et le bulbe rachidien.

Le mésencéphale (pédoncules cérébraux et colliculus), le pont et le bulbe rachidien. BIOLOGIE 101-A82-SF ANATOMIE ET PHYSIOLOGIE 2 EXERCICES : LE SYSTÈME NERVEUX 2 1. Quelle est la différence entre l encéphale et le cerveau? L encéphale est constitué de tout le contenu de la boîte crânienne.

Plus en détail

BASES BIOLOGIQUES DU COMPORTEMENT. Sommaire. Psychologie Générale

BASES BIOLOGIQUES DU COMPORTEMENT. Sommaire. Psychologie Générale Psychologie Générale Jean Paschoud BASES BIOLOGIQUES DU COMPORTEMENT Sommaire Communication hormonale Communication neuronale Neurones Synapse Neurotransmetteurs Modificateurs de la transmission Organisation

Plus en détail

Organisation du système nerveux. porcher@inmed.univ-mrs.fr

Organisation du système nerveux. porcher@inmed.univ-mrs.fr Organisation du système nerveux porcher@inmed.univ-mrs.fr Plan du cours A. GENERALITES B. VOIES AFFERENTES OU DE LA SENSIBILITE VEGETATIVE C. CENTRES VEGETATIFS D. VOIES EFFERENTES E. PARTICULARITES DU

Plus en détail

LE SYSTÈME NERVEUX AUTONOME ET LES FONCTIONS VITALES. Dr. Walter S. Marcantoni

LE SYSTÈME NERVEUX AUTONOME ET LES FONCTIONS VITALES. Dr. Walter S. Marcantoni LE SYSTÈME NERVEUX AUTONOME ET LES FONCTIONS VITALES Dr. Walter S. Marcantoni OBJECTIFS Définir l homéostasie Expliquer comment l hypothalamus assure le contrôle homéostatique Décrire la fonction du système

Plus en détail

CHAPITRE 9 COMMUNICATION NERVEUSE. Le système nerveux forme dans l organisme un réseau de communication qui permet à la fois :

CHAPITRE 9 COMMUNICATION NERVEUSE. Le système nerveux forme dans l organisme un réseau de communication qui permet à la fois : CHAPITRE 9 COMMUNICATION NERVEUSE Le système nerveux forme dans l organisme un réseau de communication qui permet à la fois : De recueillir des informations en provenance de l environnement et des structures

Plus en détail

TISSU NERVEUX. Sommaire : CELLULES - Histologie. CELLULES NERVEUSES - Anatomie - Physiologie. CELLULES GLIALES - Anatomie - Physiologie

TISSU NERVEUX. Sommaire : CELLULES - Histologie. CELLULES NERVEUSES - Anatomie - Physiologie. CELLULES GLIALES - Anatomie - Physiologie TISSU NERVEUX Sommaire : CELLULES - Histologie CELLULES NERVEUSES - Anatomie - Physiologie CELLULES GLIALES - Anatomie - Physiologie SUBSTANCE GRISE et BLANCHE - Anatomie - Physiologie NEURONES et NERFS

Plus en détail

L ACTION DES DROGUES SUR

L ACTION DES DROGUES SUR L ACTION DES DROGUES SUR 16 Système de recapture de la dopamine Neuromédiateur (dopamine) Récepteur spécifique à dopamine >>LA DOPAMINE ET LE «CIRCUIT DE LA RÉCOMPENSE» Les drogues qui agissent le plus

Plus en détail

Morphologie et Physiologie du Système Nerveux Central. L2 UEC 44 EC1 M. SOULIMANI université de Metz

Morphologie et Physiologie du Système Nerveux Central. L2 UEC 44 EC1 M. SOULIMANI université de Metz Morphologie et Physiologie du Système Nerveux Central L2 UEC 44 EC1 M. SOULIMANI université de Metz Plan du cours MORPHOLOGIE ET PHYSIOLOGIE DU SYSTEME NERVEUX I) Etude de l anatomie du cerveau I-1) Les

Plus en détail

CAP Petite enfance / Biologie / Le système nerveux

CAP Petite enfance / Biologie / Le système nerveux L'OPEN CLASS REVISION GRATUIT EN LIGNE Informations Auteur : Philippe OLIVE Mis en ligne le 15 décembre 2014 Modifié le 15 décembre 2014 Catégorie : CAP Petite enfance CAP Petite enfance / Biologie / Le

Plus en détail

LES NEURONES : APPROCHES

LES NEURONES : APPROCHES LES NEURONES : APPROCHES STRUCTURELLE ET FONCTIONNELLE I Généralités Un neurone est une cellule dite «excitable» qui est la brique élémentaire du systèm nerveux. Ces cellules possèdent deux propriétés

Plus en détail

LA SOMESTHESIE : SENSIBILITES TACTILE, THERMIQUE ET DOULOUREUSE. Plan du cours. B/ Sensibilité différentielle de la surface du corps

LA SOMESTHESIE : SENSIBILITES TACTILE, THERMIQUE ET DOULOUREUSE. Plan du cours. B/ Sensibilité différentielle de la surface du corps LA SOMESTHESIE : SENSIBILITES TACTILE, THERMIQUE ET DOULOUREUSE Plan du cours I LA SENSIBILITE TACTILE A/ Les mécanorécepteurs B/ Sensibilité différentielle de la surface du corps C/ Les voies somesthésiques

Plus en détail

Le système nerveux et ses atteintes. Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados

Le système nerveux et ses atteintes. Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados Le système nerveux et ses atteintes Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados Objectifs : A la fin de la séquence, vous serez capable de : décrire le système nerveux d expliquer son fonctionnement

Plus en détail

CHAPITRE 16 LE CORTEX SENSORIEL ET LA PLASTICITÉ DU SYSTÈME NERVEUX CENTRAL

CHAPITRE 16 LE CORTEX SENSORIEL ET LA PLASTICITÉ DU SYSTÈME NERVEUX CENTRAL CHAPITRE 16 LE CORTEX SENSORIEL ET LA PLASTICITÉ DU SYSTÈME NERVEUX CENTRAL Malgré la mise en place d un plan d organisation du système nerveux commun à tous les vertébrés (2 nd ) et le contrôle génétique

Plus en détail

Synapses non obligatoires :

Synapses non obligatoires : Synapses non obligatoires : Un seul PA arrivant en zone présynaptique ne peut déclencher un PA en zone post- synaptique - Un PA génère un potentiel post synaptique excitateur (PPSE) dure 15 msec; Si un

Plus en détail

Aide aux devoirs Les AVC

Aide aux devoirs Les AVC Le cerveau et les AVC Le cerveau est l organe le plus complexe de votre corps. Il commande tout ce que vous faites, pensez, ressentez et dites! Il possède plus de 100 milliards de cellules nerveuses spéciales

Plus en détail

Application pratique de l anatomie humaine

Application pratique de l anatomie humaine Ahmed Mellal Application pratique de l anatomie humaine Tome 2 - Appareils de relation Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié

Plus en détail

Chapitre 10. REGULATION DE LA PRESSION ARTERIELLE Objectifs spécifiques :

Chapitre 10. REGULATION DE LA PRESSION ARTERIELLE Objectifs spécifiques : Chapitre 10 REGULATION DE LA PRESSION ARTERIELLE Objectifs spécifiques : Expliquer les réflexes régulateurs d une hypertension et d une hypotension Expliquer la régulation hormonale de la pression artérielle

Plus en détail

Dr BOGGIO Le système nerveux 2.2 Cycles de la vie et grandes fonctions IFSI Dijon - Promotion COLLIERE 2014-2015

Dr BOGGIO Le système nerveux 2.2 Cycles de la vie et grandes fonctions IFSI Dijon - Promotion COLLIERE 2014-2015 Dr BOGGIO Le système nerveux - 1-11 2.2 Cycles de la vie et grandes fonctions IFSI Dijon - Promotion COLLIERE 2014-2015 5 Système de régulation et de communication de l organisme Système rapide (par comparaison

Plus en détail

Chapitre 2 : De la rétine au cerveau

Chapitre 2 : De la rétine au cerveau Chapitre 2 : De la rétine au cerveau Document illusions d optique Les illusions d'optique nous montrent que l'image que nous percevons ne correspond pas toujours à la réalité. En fait, l'œil reçoit les

Plus en détail

TRAITEMENT DE L INFORMATION SENSORIELLE : PRINCIPES GENERAUX. Plan du cours I ORGANISATION GENERALE DU SYSTEME NERVEUX CENTRAL

TRAITEMENT DE L INFORMATION SENSORIELLE : PRINCIPES GENERAUX. Plan du cours I ORGANISATION GENERALE DU SYSTEME NERVEUX CENTRAL TRAITEMENT DE L INFORMATION SENSORIELLE : PRINCIPES GENERAUX Plan du cours I ORGANISATION GENERALE DU SYSTEME NERVEUX CENTRAL 1. Principe général du fonctionnement cérébral 2. Notions de base en physiologie

Plus en détail

OPTION Neurobiologie. Les Emotions

OPTION Neurobiologie. Les Emotions OPTION Neurobiologie Les Emotions 1. Situation du Problème a. Qu est-ce qu une émotion? C est une sensation plus ou moins nette de plaisir ou de déplaisir que l on peut reconnaître en soi ou prêter aux

Plus en détail

Perception. Bases neurophysiologiques de la vision

Perception. Bases neurophysiologiques de la vision Perception Bases neurophysiologiques de la vision Anatomie de l œil Vaisseaux sanguins rétinaux Paupière Cornée Nerf optique Muscles extraocculaires Rétine Anatomie de l œil cornée Pupille Liquide aqueux

Plus en détail

Thème: La représentation visuelle

Thème: La représentation visuelle Thème: La représentation visuelle Chapitre 3: Les voies visuelles : des photorécepteurs au cortex visuel I- Structure de l œil Œil = organe des sens spécialisé dans la perception des stimuli visuels. On

Plus en détail

ANATOMIE (30 points) Toute légende est à reporter dans l ordre numérique.

ANATOMIE (30 points) Toute légende est à reporter dans l ordre numérique. SESSION 2002 ANATOMIE ET PHYSIOLOGIE HUMAINES Durée : 4 heures Coefficient : 3 (Anatomie : 1.5 et physiologie : 1.5) 1- La région abdominale (15 points) L usage de la calculatrice est interdite ANATOMIE

Plus en détail

LEXIQUE DU COURS DE 1ERE L SVT. THEME : La représentation visuelle du monde

LEXIQUE DU COURS DE 1ERE L SVT. THEME : La représentation visuelle du monde LEXIQUE DU COURS DE 1ERE L SVT THEME : La représentation visuelle du monde Remarque préliminaire : ce lexique n'a pas la prétention ni l'objectif d'être encyclopédique ou exhaustif sur le thème. Il est

Plus en détail

Le maintien de l équilibre dynamique. Module 1

Le maintien de l équilibre dynamique. Module 1 Le maintien de l équilibre dynamique Module 1 Module 1 les types de neurones et leur fonction Les neurones, la transmission et la synapse Leçon 1 Introduction aux neurones Le corps humain est composé

Plus en détail

Lexique du cours de 1ère La représentation visuelle du monde

Lexique du cours de 1ère La représentation visuelle du monde Lexique du cours de 1ère La représentation visuelle du monde Accommodation : déformation réflexe du cristallin grâce à la contraction des muscles ciliaires et permettant une vision nette pour les objets

Plus en détail

gamme complète en modèles anatomiques humains, botaniques et zoologie

gamme complète en modèles anatomiques humains, botaniques et zoologie Votre Distributeur : 10 rue Lavoisier - Parc d activités de Ragon - 44119 TREILLLIERES Appelez le 02 51 12 70 01 dès maintenant! Fax : 02 51 12 72 27 contact@batailler-labo.fr www.batailler-labo.fr gamme

Plus en détail

PHU XUAN. 8, rue Monsieur Le Prince, 75006 PARIS Tél. : 01 43 25 08 27 Fax : 01 46 33 90 11 CATALOGUE DE MODÈLES

PHU XUAN. 8, rue Monsieur Le Prince, 75006 PARIS Tél. : 01 43 25 08 27 Fax : 01 46 33 90 11 CATALOGUE DE MODÈLES PHU XUAN 8, rue Monsieur Le Prince, 75006 PARIS Tél. : 01 43 25 08 27 Fax : 01 46 33 90 11 Horaires d ouverture : de 10h00 à 19h15, du mardi au samedi Site internet : www.phuxuan.com Email : phuxuan@wanadoo.fr

Plus en détail

LE SYSTÈME NERVEUX : VUE D ENSEMBLE

LE SYSTÈME NERVEUX : VUE D ENSEMBLE LE SYSTÈME NERVEUX : VUE D ENSEMBLE Énumérer les structures du système nerveux et décrire ses principales fonctions. Décrire l organisation du système nerveux. LES STRUCTURES DU SYSTÈME NERVEUX Pesant

Plus en détail

Thème 3C de l œil au cerveau: quelques aspects de la vision. Chapitre 2 : cerveau et vision: aires cérébrales et plasticité

Thème 3C de l œil au cerveau: quelques aspects de la vision. Chapitre 2 : cerveau et vision: aires cérébrales et plasticité Thème 3C de l œil au cerveau: quelques aspects de la vision Chapitre 2 : cerveau et vision: aires cérébrales et plasticité Le message nerveux généré au niveau de la rétine est conduit jusqu'au cerveau.

Plus en détail

II) Pourquoi l ostéopathie dans la prise en charge de l autisme?

II) Pourquoi l ostéopathie dans la prise en charge de l autisme? I) Qu est que l ostéopathie? L ostéopathie est une méthode de soins qui s emploie à rechercher et à traiter les restrictions de mobilité qui peuvent affecter l ensemble des structures composant le corps

Plus en détail

Manuel simplifié de neurologie

Manuel simplifié de neurologie 1 Manuel simplifié de neurologie Docteur E. de Pradier I Le neurone Le système nerveux est composé de cellules nerveuses ou neurones et de cellules de soutien ou cellules gliales. Les neurones accomplissent

Plus en détail

Etude d un réflexe à point de départ cutanée Objectifs spécifiques

Etude d un réflexe à point de départ cutanée Objectifs spécifiques Etude d un réflexe à point de départ cutanée Objectifs spécifiques Identification des éléments mis en jeu dans l acte réflexe Définir les potentiels de repos et d action Préciser l origine ionique de ces

Plus en détail

II/ Exemple de cellules différenciées : les cellules nerveuses 1) Structure du tissu nerveux

II/ Exemple de cellules différenciées : les cellules nerveuses 1) Structure du tissu nerveux II/ Exemple de cellules différenciées : les cellules nerveuses 1) Structure du tissu nerveux Neurones et cellules gliales 2) neurone Schéma d un motoneurone Les nombreux prolongements cytoplasmiques (dendrites

Plus en détail

RELATION A L ENVIRONNEMENT ET ACTIVITE NERVEUSE DUREE : 7 HEURES.

RELATION A L ENVIRONNEMENT ET ACTIVITE NERVEUSE DUREE : 7 HEURES. RELATION A L ENVIRONNEMENT ET ACTIVITE NERVEUSE DUREE : 7 HEURES. Comment l organisme réagit-il aux stimulations de son environnement? Séquence 1 Activité 1 : Réinvestir ses connaissances pour compléter

Plus en détail

LES veines du cerveau.

LES veines du cerveau. LES veines du cerveau. DR AMR ANE CHAFIKA YASMINA Cours destiné aux étudiants de deuxième année de médecine ANNEE UNIVERSITAIRE 2013-2014 I- Introduction Le drainage veineux du cerveau converge dans la

Plus en détail

SNP Bases neurophysiologiques des sens chimiques

SNP Bases neurophysiologiques des sens chimiques 17/10/2014 SCOTTO DI CARLO Kristel L3 CR: MARIE Claire SNP Dr BARTOLOMEI F. 6 pages SNP Bases neurophysiologiques des sens chimiques Bases neurophysiologiques des sens chimiques Plan A. Sens du goût I.

Plus en détail

UE 2.2.S1 - COURS MAGISTRAL N 8 : LES VAISSEAUX SANGUINS.

UE 2.2.S1 - COURS MAGISTRAL N 8 : LES VAISSEAUX SANGUINS. UE 2.2.S1 - COURS MAGISTRAL N 8 : LES VAISSEAUX SANGUINS. 1) LA PAROI VASCULAIRE. Les capillaires qui sont les vaisseaux les plus petits présentent une paroi simple qui est appelée endothélium. La paroi

Plus en détail

Neurophysiologie. Dr P Sauleau. I. Somesthésie et nociception. II. Système nerveux périphérique. III. Réflexes médullaires

Neurophysiologie. Dr P Sauleau. I. Somesthésie et nociception. II. Système nerveux périphérique. III. Réflexes médullaires Neurophysiologie Dr P Sauleau I. Somesthésie et nociception II. Système nerveux périphérique III. Réflexes médullaires IV. Cortex moteur et voies motrices V. Noyaux gris centraux et cervelet VI. Audition

Plus en détail

Vision. Plan du cours

Vision. Plan du cours Plan du cours La rétine...2 La rétine : un véritable tissu nerveux... 2 Les deux types de récepteurs et leurs rôles : rétines centrale et périphérique... 3 Rappel sur le mécanisme de phototransduction...

Plus en détail

Neurophysiologie Somesthésie et nociception II. Système nerveux périphérique III. Réflexes médullaires IV. Cortex moteur et voies motrices

Neurophysiologie Somesthésie et nociception II. Système nerveux périphérique III. Réflexes médullaires IV. Cortex moteur et voies motrices Neurophysiologie Dr P Sauleau I. Somesthésie et nociception II. III. IV. Système nerveux périphérique Réflexes médullaires Cortex moteur et voies motrices V. Noyaux gris centraux et cervelet VI. Audition

Plus en détail

Trouble du traitement de l information sensorielle (SPD) Définition générale

Trouble du traitement de l information sensorielle (SPD) Définition générale Trouble du traitement de l information sensorielle (SPD) Définition générale Le traitement de l information sensorielle, parfois nommé intégration sensorielle, réfère au processus par lequel le cerveau

Plus en détail

On appelle organes des sens : les yeux, les oreilles, les fosses nasales, la langue, la peau.

On appelle organes des sens : les yeux, les oreilles, les fosses nasales, la langue, la peau. Vue, ouïe, odorat, toucher et goût sont les 5 sens qui renseignent le cerveau sur ce qui se passe à l extérieur du corps. Les organes sensoriels renferment une multitude de cellules nerveuses motrices.

Plus en détail

Chapitre 1 : Le système somesthésique

Chapitre 1 : Le système somesthésique Neurophysiologie Chapitre 1 : Le système somesthésique Docteur Colin DERANSART MED@TICE PCEM1 - Année 2006/2007 Faculté de Médecine de Grenoble - Tous droits réservés. Le système somesthésique 1. Généralités

Plus en détail

TD 3 Régulation de l activité cardiaque

TD 3 Régulation de l activité cardiaque Régulation de l activité cardiaque OBJECTIFS Connaître l anatomie de l innervation cardiaque et le fonctionnement de l arc réflexe cardiaque. Expliquer la réponse de l organisme à une augmentation de la

Plus en détail

L'apprentissage. La majeure partie des conduites sociales n est pas innée mais acquise par apprentissage.

L'apprentissage. La majeure partie des conduites sociales n est pas innée mais acquise par apprentissage. L'apprentissage 1 Définitions a. Approche globale La majeure partie des conduites sociales n est pas innée mais acquise par apprentissage. Un apprentissage est l acquisition d un nouveau savoir. Dans la

Plus en détail

Chapitre 10 : la vision : de l œil au cerveau

Chapitre 10 : la vision : de l œil au cerveau Chapitre 10 : la vision : de l œil au cerveau A projeter : œil dans le règne animal L œil est un organe sensoriel spécialisé dans la perception visuelle. C est un organe des sens essentiel dans la mise

Plus en détail

Les Voies et Centres Visuels

Les Voies et Centres Visuels Les Voies et Centres Visuels La rétine projette vers des régions sous corticales du cerveau Les axones des neurones ganglionnaires rétiniens convergent vers les disques optiques où ils se myélinisent et

Plus en détail

Histologie du système nerveux central (2)

Histologie du système nerveux central (2) Histologie Système Nerveux Central Histologie du système nerveux central (2) Deuxième partie 1) Rappel embryologie premier mois: Induction plaque neurale fermeture tube neural 2) Histogenèse: 4 à 20 SA:

Plus en détail

Bases neurophysiologiques des états de veille et de sommeil

Bases neurophysiologiques des états de veille et de sommeil Bases neurophysiologiques des états de veille et de sommeil Yves DAUVILLIERS Département de Physiologie Neurologie CHU Montpellier Objectifs du cours Décrire l organisation normale du sommeil sur les 24

Plus en détail

Le cortex cérébral et la plasticité du SNC

Le cortex cérébral et la plasticité du SNC 1 CHAPITRE D Le cortex cérébral et la plasticité du SNC 2 Les précédents chapitres nous ont permis de constater que le SN est organisé comme un réseau très complexe de neurones, au sein duquel circulent

Plus en détail

Audition. Plan du cours

Audition. Plan du cours Plan du cours Cochlée :...2 rappel anatomo-fonctionnel... 2 Rôle des cellules ciliées internes (CCI) : les "vraies" cellules sensorielles... 4 Rôle des cellules ciliées externes (CCE)... 5 Synthèse du

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT PÉDAGOGIQUE ADDICTIONS : LSD & CANNABIS

ACCOMPAGNEMENT PÉDAGOGIQUE ADDICTIONS : LSD & CANNABIS Prévention ACCOMPAGNEMENT des conduites addictives PÉDAGOGIQUE collège - lycée : physique, chimie, SVT Programme Au collège : en troisième, le programme donne l occasion d investir le thème de convergence

Plus en détail

2.1. Le trajet des messages nerveux visuels

2.1. Le trajet des messages nerveux visuels . (cf. 1..1.) .1. Le trajet des messages nerveux visuels Activités à 6 pages 0 et 1 Avant Hémisphère gauche Arrière Exemple de technique d imagerie médicale fonctionnelle (ex : scintigraphie) : on «voit»

Plus en détail

Le sens du goût. Une infinité de saveurs.

Le sens du goût. Une infinité de saveurs. Le sens du goût. Que serait le goût sans la vue, la mémoire, la senteur, le plaisir? Lorsqu on parle du goût, on ne pense pas toujours à l ensemble des sensations qui permettent d identifier ce que l on

Plus en détail

Les nerfs du bassin. Nerfs du système nerveux cérébrospinal. Ce sont tous des branches ventrales des nerfs spinaux.

Les nerfs du bassin. Nerfs du système nerveux cérébrospinal. Ce sont tous des branches ventrales des nerfs spinaux. Les nerfs du bassin Dans le bassin, contre les parois musculaires, transitent d une part des nerfs mixtes du système cérébrospinal venant de trois plexus du membre inférieur, et d autre part des nerfs

Plus en détail

A-L'organisation de la circulation entre les poumons et les muscles

A-L'organisation de la circulation entre les poumons et les muscles Problème:Comment est organisé l'appareil circulatoire pour apporter davantage de dioxygène et nutriments aux muscles lors d'un effort? III- L organisation de la circulation permet d approvisionne efficacement

Plus en détail

Thermorégulation et exercice physique

Thermorégulation et exercice physique Thermorégulation et exercice physique Généralités L activité physique en ambiance chaude ou froide augmente les charges pour l organisme Dans des conditions extrêmes, l organisme doit s adapter Mécanismes

Plus en détail

THEME 1 : REPRESENTATION VISUELLE. Chapitre 1 : De l oeil au cerveau

THEME 1 : REPRESENTATION VISUELLE. Chapitre 1 : De l oeil au cerveau THEME 1 : REPRESENTATION VISUELLE Chapitre 1 : De l oeil au cerveau Introduction. I- L ORGANISATION DE L OEIL HUMAIN( TP1) 1) les milieux transparents de l oeil traversés par la lumière : Cornée Humeur

Plus en détail

la Quadranopsie: Le trajet du message nerveux de la rétine au cortex occipital

la Quadranopsie: Le trajet du message nerveux de la rétine au cortex occipital CORRECTION du TP3: Exemples de troubles de la vision Méthodologie pour ce travail : Faire le lien entre la modification du champ visuel et la lésion constatée. Conclure sur le traitement de l information

Plus en détail

Régulation physiologique de l'axe gonadotrope chez l'homme. Coupe de testicule de rat observée au microscope, grossissement x 400

Régulation physiologique de l'axe gonadotrope chez l'homme. Coupe de testicule de rat observée au microscope, grossissement x 400 Régulation physiologique de l'axe gonadotrope chez l'homme Coupe de testicule de rat observée au microscope, grossissement x 400 Cortex cérébral Hypothalamus ige pituitaire Hypophyse antérieure Bulbe rachidien

Plus en détail

MILIEU INTERIEUR ET SYSTEME NEUROVEGETATIF

MILIEU INTERIEUR ET SYSTEME NEUROVEGETATIF MILIEU INTERIEUR ET SYSTEME NEUROVEGETATIF CHAPITRE I. CHAPITRE II. CHAPITRE III. CHAPITRE IV. CHAPITRE V. CHAPITRE VI. Sommaire HOMEOSTASIE DU MILIEU INTERIEUR SYSTEMES NERVEUX SOMATIQUE ET AUTONOMES

Plus en détail

Biologie 12 Examen de référence D Guide de notation

Biologie 12 Examen de référence D Guide de notation Biologie 12 Examen de référence D Guide de notation Utilise le schéma ci-dessous pour répondre à la question 1. Organite 1 Organite 2 1. Identifie les organites 1 et 2 et compare leurs fonctions d au moins

Plus en détail

C EST QUOI LE STRESS?

C EST QUOI LE STRESS? C EST QUOI LE STRESS? Une réaction d adaptation «Le stress est la réponse non spécifique de l organisme à toute demande d adaptation qui lui est faite». Hans Selye Une réaction d adaptation Par exemple,

Plus en détail

PHYSIOPATHOLOGIE DE LA DOULEUR

PHYSIOPATHOLOGIE DE LA DOULEUR PHYSIOPATHOLOGIE DE LA DOULEUR Comprendre «comment ça a marche» Distinguer les différents types de douleur par excès s de nociception par désaffd safférentation = neurogènes nes ou mixtes +++ Pour bien

Plus en détail

Le Système Vasculaire

Le Système Vasculaire Le Système Vasculaire II/ Les différentes portions du système vasculaire 1. Les artères 2. Les capillaires 3. Les veines 4. Les lymphatiques : un système à part. LES ARTERES I. Anatomie des artères II.

Plus en détail

Douleur = perception pénible d une stimulation sensitive. Nociception = processus sensoriel à l'origine du message nerveux qui provoque la douleur

Douleur = perception pénible d une stimulation sensitive. Nociception = processus sensoriel à l'origine du message nerveux qui provoque la douleur Page1 Dr CAILLOCE Prépa IADE 2009 Les voies de la douleur La douleur est une impression anormale et pénible reçue par une partie vivante et perçue par le cerveau. C'est une expérience sensorielle et émotionnelle

Plus en détail

BIO 5068-2 Guide d apprentissage

BIO 5068-2 Guide d apprentissage BIO 5068-2 Guide d apprentissage Septembre 2006 Le cours Le système nerveux chez l humain fait partie du programme d études de Biologie 5 e secondaire de la formation générale des adultes (FGA). Le programme

Plus en détail

LE PARCOURS DE FORMATIONS ALTEARAH BIO

LE PARCOURS DE FORMATIONS ALTEARAH BIO LE PARCOURS DE FORMATIONS ALTEARAH BIO MODULE 1 Objectif : Découvrir le concept couleur Altearah Bio. Stage d initiation : 1 journée théorique (100 déductible pour les revendeurs apd 500 ) 5x 1 journée

Plus en détail

Le système nerveux entérique ou deuxième cerveau - LE VENTRE -

Le système nerveux entérique ou deuxième cerveau - LE VENTRE - 1 Le système nerveux entérique ou deuxième cerveau - LE VENTRE - Par Isabelle Simonetto, Dr en Neurosciences Introduction Le yoga considère depuis toujours le ventre, et plus particulièrement l estomac

Plus en détail

L appareil locomoteur :

L appareil locomoteur : L appareil locomoteur : Constitué du squelette (les os), des muscles squelettiques permettant la locomotion et tous les mouvements La fonction locomotrice : - Intervient dans le maintien de la posture

Plus en détail

Dossier didactique. Muséum des Sciences naturelles Rue Vautier 29 1000 Bruxelles info@sciencesnaturelles.be

Dossier didactique. Muséum des Sciences naturelles Rue Vautier 29 1000 Bruxelles info@sciencesnaturelles.be E.R. Camille Pisani - rue Vautier 29 1000 Bruxelles Dossier didactique Muséum des Sciences naturelles Rue Vautier 29 1000 Bruxelles info@sciencesnaturelles.be Table des matières 1. Pour une visite réussie

Plus en détail

Une origine évolutive ancienne UNE ORIGINE ÉVOLUTIVE ANCIENNE 01/10/2014 LES SCHÉMAS NEUROBIOLOGIQUES DU CIRCUIT DE LA RÉCOMPENSE

Une origine évolutive ancienne UNE ORIGINE ÉVOLUTIVE ANCIENNE 01/10/2014 LES SCHÉMAS NEUROBIOLOGIQUES DU CIRCUIT DE LA RÉCOMPENSE 01/10/2014 Journées d études de l Institut des Actuaires et du SACEI LES SCHEMAS NEUROBIOLOGIQUES DE LA PRISE DE RISQUE Marion Noulhiane, PhD Neurosciences. Journées d études de l Institut des Actuaires

Plus en détail

BASES PHYSIOPATHOLOGIQUES DE LA DOULEUR

BASES PHYSIOPATHOLOGIQUES DE LA DOULEUR 1 BASES PHYSIOPATHOLOGIQUES DE LA DOULEUR Dr. Jean Claude de MAUROY DEFINITION La douleur est une expérience sensorielle et émotionnelle désagréable liée à une lésion tissulaire existante ou potentielle

Plus en détail

Chapitre 2 La rétine : les photorécepteurs rétiniens génèrent des messages sensoriels

Chapitre 2 La rétine : les photorécepteurs rétiniens génèrent des messages sensoriels Chapitre 2 La rétine : les photorécepteurs rétiniens génèrent des messages sensoriels La rétine constitue l organe sensitif de l œil : c est elle qui capte les signaux lumineux et les transmet au cerveau

Plus en détail

Séquence 9. Neurone et fibre musculaire : la communication nerveuse

Séquence 9. Neurone et fibre musculaire : la communication nerveuse Séquence 9 Neurone et fibre musculaire : la communication nerveuse Sommaire Chapitre 1. Pré-requis Chapitre 2. Le réflexe myotatique, un exemple de commande réflexe du muscle Chapitre 3. Motricité et plasticité

Plus en détail

DEFINITIONS DES MOUVEMENTS

DEFINITIONS DES MOUVEMENTS DEFINITIONS DES MOUVEMENTS L ostéopathe, qui se veut être un spécialiste du mouvement en restituant la mobilité des structures qu il traite quotidiennement, se doit de posséder la terminologie adéquate.

Plus en détail

L iste des techniques de soins

L iste des techniques de soins L iste des techniques de soins Aider le patient à comprendre et à être compris...57 Angiographie cérébrale ou artériographie...106 Conduite à tenir face à une crise d épilepsie...48 Électroencéphalographie

Plus en détail

Devoir de contrôle N 3

Devoir de contrôle N 3 Devoir de contrôle N 3 M : Hakim 4 ème sciences expérimentales 2009-2010 Première partie : restitution des connaissances (12 points) A // QCM (4 points) Pour chacune des questions suivantes il peut y avoir

Plus en détail

Développement physique du trottineur

Développement physique du trottineur 4.1 Formatif 1- Lecture et faire un résumé d UN sujet : o Ouïe et vision p.105 et 106 o o Réflexes p.110-111 p.111-113 2- SANS les notes de cours, échanger l information comprise avec un autre élève de

Plus en détail

Thème 2 : Corps humain, sport et santé. Chapitre 6 : La régulation nerveuse de la pression artérielle.

Thème 2 : Corps humain, sport et santé. Chapitre 6 : La régulation nerveuse de la pression artérielle. Thème : Corps humain, sport et santé Chapitre : La régulation nerveuse de la pression artérielle. - La notion de pression artérielle : La pression artérielle (ou tension artérielle) correspond à la force

Plus en détail

LE VIEILLISSEMENT CELLULAIRE. LE VIEILLISSEMENT DES ORGANES ET FONCTIONS.

LE VIEILLISSEMENT CELLULAIRE. LE VIEILLISSEMENT DES ORGANES ET FONCTIONS. LE VIEILLISSEMENT CELLULAIRE. LE VIEILLISSEMENT DES ORGANES ET FONCTIONS. Philippe CAILLET Département de Médecine Interne et Gériatrie. Hôpital Albert Chenevier Créteil Le vieillissement.! Détérioration

Plus en détail

Bilan n 5 Le corps humain et santé : l exercice physique.

Bilan n 5 Le corps humain et santé : l exercice physique. Bilan n 5 Le corps humain et santé : l exercice physique. Objectifs de cette partie du programme : - (TP n 21) découvrir les modifications physiologiques du système cardiorespiratoire lors d un effort.

Plus en détail

Le barostat. Régulation de la pression artérielle

Le barostat. Régulation de la pression artérielle Le barostat Régulation de la pression artérielle Le barostat est l homéostat qui assure la régulation de la pression artérielle moyenne à court terme et dans des conditions physiologiques normales. système

Plus en détail

Contrôle moteur et planification SÉANCE 2. Emmanuel Guigon (guigon@ccr.jussieu.fr)

Contrôle moteur et planification SÉANCE 2. Emmanuel Guigon (guigon@ccr.jussieu.fr) Contrôle moteur et planification Organisation anatomophysiologique du contrôle moteur SÉANCE 2 Emmanuel Guigon (guigon@ccr.jussieu.fr) Le muscle Muscle = ensemble de fibres musculaires Fibre musculaire

Plus en détail

Physiologie de l axe hypothalamohypophysaire. Téléchargement: 1) http://demo.claroline.net 2) Rubrique : Sciences 3) Titre: PHYSIO13.

Physiologie de l axe hypothalamohypophysaire. Téléchargement: 1) http://demo.claroline.net 2) Rubrique : Sciences 3) Titre: PHYSIO13. Physiologie de l axe hypothalamohypophysaire Téléchargement: 1) http://demo.claroline.net 2) Rubrique : Sciences 3) Titre: PHYSIO13 I. Hypothalamus Plan 1. Données morphologiques 2. Les hormones hypothalamiques

Plus en détail

NEURO-PHYSIOLOGIE DE LA DOULEUR. La Transmission du Message Douloureux

NEURO-PHYSIOLOGIE DE LA DOULEUR. La Transmission du Message Douloureux NEURO-PHYSIOLOGIE DE LA DOULEUR Claude MANN, Centre anti-douleur CHU de Montpellier La Transmission du Message Douloureux Le message nociceptif part de la périphérie au niveau de nocicepteurs, chemine

Plus en détail

Prise de décision d Et sujet âgé : support neurobiologique

Prise de décision d Et sujet âgé : support neurobiologique Prise de décision d Et sujet âgé : support neurobiologique Pr C. Hommet Centre Mémoire M Ressources Recherche (CMRR) Médecine Interne GériatriqueG Inserm U 930 CHU Tours Angers 20 novembre 2008 Vieillissement

Plus en détail

NEUROLOGIE GUIDE DE SURVIE DE L EXTERNE. SOS pratique pour l hôpital. Renaud DESBARBIEUX Robert FAHED. Collection dirigée par L.

NEUROLOGIE GUIDE DE SURVIE DE L EXTERNE. SOS pratique pour l hôpital. Renaud DESBARBIEUX Robert FAHED. Collection dirigée par L. GUIDE DE SURVIE DE L EXTERNE SOS pratique pour l hôpital Collection dirigée par L. LE NEUROLOGIE Renaud DESBARBIEUX Robert FAHED 99 bd de l Hôpital Editions Vernazobres-Grego 75013 Paris - Tél. : 01 44

Plus en détail

L'enveloppe ostéo-durale

L'enveloppe ostéo-durale L'enveloppe ostéo-durale L'ensemble du système nerveux central est en entier contenu dans une enveloppe osseuse et fibreuse protectrice qui comprend le crâne ou boîte crânienne contenant l'encéphale (cerveau,

Plus en détail

Le contrôle moteur: mieux comprendre les contributions musculosquelettique et neurologique pour améliorer nos programmes de rééducation motrice.

Le contrôle moteur: mieux comprendre les contributions musculosquelettique et neurologique pour améliorer nos programmes de rééducation motrice. Le contrôle moteur: mieux comprendre les contributions musculosquelettique et neurologique pour améliorer nos programmes de rééducation motrice. Laurent Bouyer, Ph.D. Professeur agrégé département de réadaptation

Plus en détail

Syndrome de Déficience Posturale. Docteurs Jean BALAGUIER et Francis MIR Ophtalmologistes

Syndrome de Déficience Posturale. Docteurs Jean BALAGUIER et Francis MIR Ophtalmologistes Syndrome de Déficience Posturale Docteurs Jean BALAGUIER et Francis MIR Ophtalmologistes Définitions : Posture : position particulière du corps et son maintien (se tenir debout par exemple). Proprioception

Plus en détail

Energie Wei et Système. Nerveux Autonome

Energie Wei et Système. Nerveux Autonome Energie Wei et Système Nerveux Autonome DEFINITION DE L ENERGIE DEFENSIVE Classiquement : système immunitaire, spécifique et non spécifique En réalité, toutes les structures qui contribuent à la survie

Plus en détail

Une glande engendre le système, elle est à l origine du système qu elle crée (pas à l aboutissement).

Une glande engendre le système, elle est à l origine du système qu elle crée (pas à l aboutissement). SYSTÈME HORMONAL HORMONES Sommaire : AXE HYPOTHALAMO-HYPOPHYSAIRE GLANDES et HORMONES FONCTION des HORMONES HORMONES / NEURO-HORMONES / NEURO-TRANSMETTEURS GLANDES : Gonades Surrénales Hypothalamus Hypophyse

Plus en détail

La pression artérielle rielle n est n grandeur strictement régulr

La pression artérielle rielle n est n grandeur strictement régulr La pression artérielle rielle n est n pas une grandeur strictement régulr gulée. Elle doit être à tout moment suffisante pour que le débit d local de chaque organe soit ajusté à ses besoins métaboliques.

Plus en détail