Traitement des CBNPC de stade IV Analyse de la littérature. Armelle Lavolé Hôpital Tenon DES 2010

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Traitement des CBNPC de stade IV Analyse de la littérature. Armelle Lavolé Hôpital Tenon DES 2010"

Transcription

1 Traitement des CBNPC de stade IV Analyse de la littérature Armelle Lavolé Hôpital Tenon DES

2 Chimiothérapie de première ligne Bénéfice / BSC? A base de platine? Carboplatine ou cisplatine? Quelle association? Chimiothérapie de deuxième ligne Chimiothérapie et restriction histologique Chimiothérapie de maintenance Chimiothérapie et anti angiogéniques TKI Chimiothérapie dans des populations particulières: - Sujets âgés

3 La plupart des essais de phase III: patients sélectionnés= <70 ans, PS: 0 ou 1 3

4 Méta-analyse NSCLC collaborative group de 16 études randomisées BSC + CT / BSC seul, n=2714 patients (JCO 2008) 4

5 Méta-analyse, n=6504, D addario, JCO 2005; OR=1.21 ( ) p= en faveur du platine 5

6 Carboplatine ou cisplatine? Méta-analyse n=2968, Ardizzoni, JNCI 2007; Effet sur la réponse carboplatine cisplatine

7 Méta-analyse n=2968, Ardizzoni, JNCI 2007; Effet sur la survie carboplatine cisplatine 7

8 médiane % 1 an cispl 9,1 37 carbo 8,4 34 Ardizzoni, JNCI

9 Quelle association? N RO Médiane survie Survie 1 an SWOG 9509 Cisplatine-vinorelbine % 8 mois 36% Carboplatine-paclitaxel % 8 mois 38% ECOG 1594 Cisplatine-paclitaxel % 7,8 mois 31% Cisplatine-gemcitabine % 8,1 mois 36% Cisplatine-docétaxel % 7,4 mois 31% Carboplatine-paclitaxel % 8,1 mois 34% ILCP Cisplatine-vinorelbine % 9,5 mois 37% Cisplatine-gemcitabine % 9,8 mois 37% Carboplatine-paclitaxel % 9,9 mois 43% N RO (%) médiane Survie à 1 an Fossella JCO 2003 Cisplatine -docetaxel Carboplatine -paclitaxel Cisplatine -vinorelbine ,3 9,4 10,1 46% 38% 41% p= Kelly, JCO 2001; Schiller NEJM 2002; Scagliotti JCO 2002

10 Chimiothérapie de seconde ligne Docétaxel vs soins de confort 204 CBNPC, en progression après au moins 1 ligne à base de platine Randomisation docétaxel vs BSC RO médiane p Docétaxel 6% 9 < 0.05 BSC 4,6 Shepherd Lung Cancer 2004

11 Docétaxel vs Pémétrexed N RO médiane % 1 an Docétaxel 288 8,8 8,8 30 Pémétrexed 283 9,1 9,1 30 Alopécie Neutropénie 3-4 Neutropénie fébrile Docétaxel 38% 40% 13% Pémétrexed 6% 5% 2% Hanna, JCO 2004 Efficacité identique mais toxicité à la faveur du pémétrexed 11

12 Chimiothérapie et restriction histologique: 2008 Phase III n=1725 pts 1 ère ligne Stratifiés: Stade PS Sexe Histologie Métastase cérébrale Cisplatine 75 mg/m2 + pemetrexed 500 mg/m2 Cisplatine 75 mg/m2 + gemcitabine 1250 mg/m2 Objectif principal: survie globale Etude de non infériorité de la SG Analyse de sous groupe prévue Scagliotti G et al., J Clin Oncol 26: ,

13 Probabilité de survie sans événement Probabilité de survie sans événement 1,0 0,8 0,6 0,4 0,2 0,0 0 Survie globale Médiane (IC 95 ) 10,3 (9,8-11,2) 10,3 (9,6-10,9) Hazard-ratio (HR) ajusté (IC 95 ) 0,94 (0,84-1,05) Temps de survie (mois) Patients à risque Cis/Pem : Cis/Gem : Cis/Pem Cis/Gem Cis/Pem versus Cis/Gem Survie globale pour des patients avec adénocarcinome ou carcinomes à grandes cellules 1,0 0,8 0,6 0,4 0,2 0,0 0 Médiane (IC 95 ) 11,8 (10,4-13,2) 10,4 (9,6-11,2) Hazard-ratio (HR) ajusté (IC 95 ) 0,81 (0,70-0,94) Temps de survie (mois) pour patients avec tumeur non épidermoïde Patients à risque Cis/Pem : Cis/Gem : ADENOCARCINOME Alimta-Cisplatine Gemzar-Cisplatine GRANDES CELLULES Alimta-Cisplatine Gemzar-Cisplatine EPIDERMOIDE Alimta-Cisplatine Gemzar-Cisplatine n survie

14 Probabilité de survie sans événement Probabilité de survie sans événement 1,0 0,8 0,6 0,4 0,2 Survie globale Médiane (IC 95 ) 10,3 (9,8-11,2) 10,3 (9,6-10,9) Hazard-ratio (HR) ajusté (IC 95 ) 0,94 (0,84-1,05) 0, Temps de survie (mois) PEMETREXED: Patients à risque Cis/Pem : Cis/Gem : Cis/Pem Cis/Gem Cis/Pem versus Cis/Gem Survie globale pour des patients avec adénocarcinome ou carcinomes à grandes cellules 1,0 0,8 0,6 0,4 0,2 0,0 0 Médiane (IC 95 ) 11,8 (10,4-13,2) 10,4 (9,6-11,2) Hazard-ratio (HR) ajusté (IC 95 ) 0,81 (0,70-0,94) Temps de survie (mois) pour patients avec tumeur non épidermoïde Patients à risque Cis/Pem : Cis/Gem : AMM restrictive aux carcinomes à composante n survie NON «EPIDERMOIDE majoritaire» ADENOCARCINOME Alimta-Cisplatine Gemzar-Cisplatine En première ligne associé au platine GRANDES CELLULES Alimta-Cisplatine Gemzar-Cisplatine EPIDERMOIDE Alimta-Cisplatine Gemzar-Cisplatine

15 Nouvelle stratégie de CT: «Maintenance» Platine Produit X 4 à 6 cures Survie sans progression Survie globale P R O G R E S S I O N Produit Y Platine Produit X Produit Y Produit X Principe de la «maintenance»? P R O G R E S S I O N 15

16 Chimiothérapie de MAINTENANCE AVANT 2009 Brodowicz, Lung cancer 2006 Weestel, JNCI 2005 Fidias, JCO ère ligne (4 cycles) Cispl-Gemcitabine MIP Carbo-Gemcitabine Randomisation RP + S RP RP + S Maintenance Gemcitabine Vinorelbine Docétaxel immédiat Groupe contrôle Placébo Placébo Docétaxel à la P Critère principal Survie sans progression Survie globale Survie globale Survie sans progression (ms) 3,6 vs 2, p=0,001 5 vs 3, p=ns 5,7 vs 2,7, p=0,001 Survie globale (ms) 13 vs 11, p=ns 12.3 vs 12.3, p=ns 12,3 vs 9,7, p=0,08 16

17 ETUDE JMEN, Belani ASCO 2009 CBNPC IIIB-IV PS 0-1 1ère ligne à base de sels de platine (sans pemetrexed) RP ou S à 4 cycles R 2 1 Pemetrexed jusqu à P (n=441) Placebo (n=222) Stratification Sexe PS Réponse 1ère ligne Métastase cérébrale Critère principal de jugement Survie sans progression 17

18 1- Population ETUDE JMEN, résultats Pemetrexed Placebo N Age médian Homme 73% 73% Caucasien/asiatique (%) 63 / /30 Fumeur/non fumeur (%) 74 /26 71 /28 Stade IV (%) PS 0/1 (%) 40 / / 62 Non EPI /EPI (%) 74 / / 30 18

19 2- Traitements ETUDE JMEN, résultats Pemetrexed Placebo N Patients traités (n) N médian de cures 5 (1-34) 3.5 (1-30) Arrêt par toxicités 5% 1% > 6 cycles 48% 28% >10 cycles 23% 9% 19

20 ETUDE JMEN, résultats Objectif principal: survie sans progression Objectif secondaire: survie globale HR : 0,599 (0,49-0,73) p < 0,00001 HR: 0.79 ( ) p=0,012 20

21 Survie globale Survie globale p< ,8 0,6 NON EPIDERMOIDE (n = 481) HR = 0,70 (IC 95 : 0,56-0,88) p = 0, ,8 0,6 EPIDERMOIDE (n = 182) HR = 1,07 (IC 95 : 0,49-0,73) p = 0,678 0,4 15,5 mois 0,4 9,9 mois 0,2 10,3 mois 0,2 10,8 mois Mois Mois

22 ETUDE JMEN, résultats Pemetrexed (%) Placébo (%) Tt «2ème ligne» carboplatine 7 10 cisplatine 5 6 docetaxel erlotinib gefitinib gemcitabine 9 14 paclitaxel 4 6 pemetrexed 1 19 vinorelbine

23 ETUDE JMEN, résultats Pemetrexed (%) Placébo (%) Tt «2ème ligne» carboplatine 7 10 cisplatine 5 6 docetaxel erlotinib gefitinib gemcitabine 9 14 paclitaxel 4 6 pemetrexed 1 19 vinorelbine

24 Chimiothérapie de MAINTENANCE en 2009 Voici le libellé de l'amm en Europe: ALIMTA est indiqué en monothérapie dans le traitement de maintenance du CBNPC, localement avancé ou métastatique immédiatement à la suite d une chimiothérapie à base de sel de platine, dès lors que l histologie n est pas à prédominance épidermoïde chez les patients dont la maladie n a pas progressé. Le traitement en 1ère ligne doit être un doublet de platine avec la gemcitabine, le paclitaxel ou le docétaxel. donc sans pemetrexed 24

25 En première ligne CBNPC IIIb IV les anti-angiogeniques Diapositives empruntées à Marie Wislez

26 Les anti-angiogéniques : Anticorps anti-vegf Bevacizumab (AVASTIN ) Anticorps monoclonal IgG1 Se fixe au VEGF A bloque la fixation du VEGF sur son récepteur AMM européenne : Colo-rectal, rein, sein poumon

27 Phases III Bevacizumab : Schémas des études ECOG AVAIL R A N D O M I Z E 1 1 Bev 15 mg/kg + PC PC R A N D O M I Z E Bev 7.5 mg/kg + Cis-Gem Placebo Cis-Gem Placebo 15 + Cis-Gem Bev 15 mg/kg + Cis-Gem CBNPC stade IIIB/IV, non épidermoide, chimio-naïfs, PS 0 1 Exlusion : hémoptysie, CNS, risque hémorragique

28 Phases III Bevacizumab : Objectifs principal et ECOG secondaires AVAIL Survie globale Survie sans progression après amendement Réponse Survie sans progression Toxicité Survie globale Réponse Durée de la réponse Toxicité Sandler A, N Engl J Med 2006 Manegold C, ASCO 2007

29 Survie globale Survie sans progression Phases III Bevacizumab : Objectif principal ECOG AVAIL HR 0,79 (0,67-0,92) CG HR 0,75 (0,62-0,91) B 7,5 CG+B PC+B PC HR 0,82 (0,68-0,981) B 15 CG CG+B Sandler A, N Engl J Med 2006 Manegold C, ASCO 2007

30 Survie sans progression Survie globale Phases III Bevacizumab : Objectifs secondaires ECOG AVAIL HR 0,79 (0,67-0,92) dimanche, avr. 20, 2008 PC PC+B The study did not demonstrate a statistically significant prolongation of overall survival, a secondary endpoint, for either dose in combination with gemcitabine and cisplatin chemotherapy compared to chemotherapy alone Sandler A, N Engl J Med 2006 Manegold C, ASCO 2007

31 Bevacizumab : Enregistrement FDA Première ligne 15 mg/kg Combinaison CP AMM Europe Première ligne 7,5 ou 15 mg/kg Doublet à base de P Critères de l ECOG non épidermoide Critères AVAIL non à prédominance épidermoide

32 Population particulière: sujet âgé Age Espérance de vie Age de décès

33 Né en 1932, 78 ans Né en 1933, 77 ans Né en 1937, 73 ans Né en 1930, 80 ans Né en 1930, 80 ans! Née en 1937, 73 ans Né en 1925, ans

34 34

35 Vinorelbine > BSC phase III ELVIS: Elderly Lung Cancer Vinorelbine Italian study 74 ans (70-86) IIIB/IV: 28%/72% PS 0/1: 75% Neutropénie grade 3-4: 10% Vomissements grade 2-3: 9% Constipation grade 2-4: 18% Alopécie grade 3: 4% Survie à 1 an: 14% vs 32% Amélioration des symptômes Gridelli C et al The Oncologist 2001;6 (suppl 1) :

36 N= 700 pts 74 ans Gemcitabine vs vinorelbine vs doublet sans platine? Etude de phase III MILES: Multicenter Italian Lung Cancer in the Elderly Study Vinorelbine 30 mg/m 2 J Gemcitabine 1200 mg/m2 J Vino + Gem % à 1 an ns p Neutropénie 3/ <0.05 Anémie 1/ <0.05 Thrombopénie 1/ <0.05 Nausées 1/ <0.05 Profil de toxicité au détriment du doublet 36 Gridelli et al; J Nat Cancer Instit 2003; 95 :

37 Docétaxel vs vinorelbine Etude phase III WJTOG 9904 Docétaxel (n=88) (60 mg/m2 J1-22) Vinorelbine (n=91) (25 mg/m2 J1-8) Valeur p RO (%) SSP (mois) <0.001 médiane NS % 1 an 59% 37% NS Neutropénie 3/4 26/57 (83%) 31/38 (69%) 0.03 Neutro fébrile ns Alopécie 1/2 45/28 31/ Neuro péri 1/2 12.5/1 7.7/0 <0.001 Kuddoh et al, J Clin Oncol 2006;24 :

38 38 Protocole IFCT 0501: phase III Critères d inclusion 70 à 89 ans PS 0-2 IIIB-IV N=456 pts R A N D O M I S A T I O N 4 cycles bithérapie CarboTaxol hebdomadaire 5 cycles monochimiothérapie Gemcitabine ou Vinorelbine P R O G R E S S I O N Erlotinib 38

39 Single agent (n= 226) G (n = 164) V (n = 62) All Doublet (n= 225) Gender Male 129 (78.7%) 43 (69.4%) 172 (76.1%) 161 (71.6%) p 0.27 Median age Range PS (70.1%) 49 (29.9%) 50 (80.6%) 12 (19.4%) 165 (73%) 61 (27%) 164 (72.9%) 61 (27.1%) 0.98 Stage IIIA-B IV 35 (21.3%) 129 (78.7%) 7 (11.3%) 55 (88.7%) 42 (18.6%) 184 (81.4%) 46 (20.4%) 179 (79.6%) 0.62 Histology Squamous Adeno Other 54 (32.9%) 85 (51.8%) 25 (15.2%) 20 (32.3%) 30 (48.4%) 12 (19.4%) 74 (32.7%) 115 (50.9%) 37 (16.4%) 77 (34.2%) 114 (50.7%) 34 (15.1%) 0.91 Never smokers 33 (20.2%) 17 (27.4%) 50 (22.2%) 44 (19.6%) 0.49 Diapositive E.Quoix, ASCO 2010

40 Hematological toxicity (418* evaluable pts) Grade 3-4 Arm A Single agent Gem VNR All n=149 n=61 n=210 Neutropenia 7 (4.7%) 23 (37.7%) Febrile neutropenia 0 (0%) Anemia 3 (2.01%) Thrombocytopenia 2 (1.34%) 6 (9.84%) 6 (9.84%) 0 (0%) 30 (14.3%) 6 (2.9%) 9 (4.3%) 2 (1%) Arm B Doublet n= (54.3%) 20 (9.6%) 16 (7.7%) 13 (6.3%) p < *3 patients did not receive any dose of CT

41 Grade 3-4 Non hematological toxicity (418 evaluable patients) Arm A Single agent Gem VNR All n =149 n=61 n=210 Arm B Doublet n=208 Neuropathy 0 (0%) 0 (0%) 0 (0%) 6 (2.9%) Asthenia 9 (6.04%) 4 (6.56%) 13 (6.2%) 20 (9.6%) 0.19 Anorexia 2 (1.34%) 0 (0%) 2 (1%) 8 (3.8%) Nausea/vomiting 1 (0.67%) 1 (1.64%) 2 (1%) 6 (2.9%) 0.17 Diarrhea 1 (0.67%) 0 (0%) 1 (0.5%) 6 (2.9%) Pneumonia 3 (2.01%) 1 (1.64%) 4 (2%) 3 (1.4%) 1.0 Reduced general condition 1 (0.67%) 2 (3.28%) 3 (1.5%) 3 (1.4%) 1.0 p

42 Overall survival (ITT) s u r v i v a l p r o b a b i l i t y Single MST = 10.3 months (95% CI Doublet 1-year survival 45.1% (95% CI ) Doublet Single agent MST = 6.2 months (95% CI ) 1-year survival 26.9% (95% CI ) p= Months Single Doublet

43 Conclusion chimiothérapie stade IV 1ère ligne, PS 0-1 EPIDERMOIDE: doublet à base de platine SANS pemetrexed, SANS bevacizumab NON EPIDERMOIDE Pas de CI bevacizumab: doublet à base de platine + beva CI bevacizumab: doublet à base de platine sans pemetrexed puis pemetrexed en maintenance, doublet à base de platine avec pemetrexe (TKI cf Pr Cadranel) 2è ligne EPIDERMOIDE: docetaxel ou vinorelbine NON EPIDERMOIDE: pemetrexed ou docetaxel (TKI cf Pr Cadranel) Sujet Agé (PS=0-2): carboplatine et paclitaxel hebdomadaire INCLUSION ESSAI THERAPEUTIQUE 43

Remise en perspective : du mieux

Remise en perspective : du mieux Remise en perspective : du mieux BSC 1 ère G 2 ème G 3 ème G Médiane de survie 4,5 mois 6 mois 8 mois 8 à 10 mois Survie à 1 an 5 % 15 % 25 % 35 à 46 % Survie à 2 ans 8 à 24 % Survie à 3 ans 6 à 13 % Chimiothérapie

Plus en détail

Comment je traite une personne âgée ayant un CBNPC métastatique. Elisabeth Quoix

Comment je traite une personne âgée ayant un CBNPC métastatique. Elisabeth Quoix Comment je traite une personne âgée ayant un CBNPC métastatique Elisabeth Quoix PLAN Généralités sur les personnes âgées Peut on transposer les avancées faites chez les patients d âge inférieur à70 ans

Plus en détail

Carcinomes bronchiques non à petites cellules: Quelle chimiothérapie de rattrapage?

Carcinomes bronchiques non à petites cellules: Quelle chimiothérapie de rattrapage? Carcinomes bronchiques non à petites cellules: Quelle chimiothérapie de rattrapage? Dr Michaël Duruisseaux Unité d Oncologie Thoracique Clinique de Pneumologie Hôpital Michallon, CHU de Grenoble Conflits

Plus en détail

Nouvelles options en 1 ère ligne dans le CBNPC avancé

Nouvelles options en 1 ère ligne dans le CBNPC avancé Nouvelles options en 1 ère ligne dans le CBNPC avancé Maurice Pérol Hôpital de la Croix-Rousse Hospices Civils de Lyon Cadre de l'exposé CBNPC stade IV PS 0-1 Traitement de première ligne : 1 ère ligne

Plus en détail

Stratégies de maintenance dans le CBNPC en 2013. Laurence Bigay-Gamé Unité d oncologie thoracique Hôpital Larrey, Toulouse

Stratégies de maintenance dans le CBNPC en 2013. Laurence Bigay-Gamé Unité d oncologie thoracique Hôpital Larrey, Toulouse Stratégies de maintenance dans le CBNPC en 2013 Laurence Bigay-Gamé Unité d oncologie thoracique Hôpital Larrey, Toulouse 6 décembre 2013 Traitement du CBNPC Evolution du traitement des CBNPC métastatiques

Plus en détail

CBNPC métastatiques Quelle chimiothérapie de 1 ère ligne?

CBNPC métastatiques Quelle chimiothérapie de 1 ère ligne? CBNPC métastatiques Quelle chimiothérapie de 1 ère ligne? Alexis Cortot, MD, PhD Service de Pneumologie et Oncologie Thoracique Hôpital Calmette, CHRU de Lille Lille, France Liens d intérêt Honoraires

Plus en détail

ACTUALITES DANS LE CANCER DU POUMON. Dr Claire POULET Pneumologie CHU AMIENS

ACTUALITES DANS LE CANCER DU POUMON. Dr Claire POULET Pneumologie CHU AMIENS ACTUALITES DANS LE CANCER DU POUMON Dr Claire POULET Pneumologie CHU AMIENS 15-06-17 Epidémiologie Le cancer du poumon est aujourd'hui la première cause de décès par cancer en France et dans le monde:

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 22 juin 2011

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 22 juin 2011 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 22 juin 2011 TARCEVA 25 mg, comprimé pelliculé B/30 (CIP 3692323) TARCEVA 100 mg, comprimé pelliculé B/30 (CIP 3692346) TARCEVA 150 mg, comprimé pelliculé B/30 (CIP 3692352)

Plus en détail

Cancer du poumon: LES THERAPIES CIBLEES

Cancer du poumon: LES THERAPIES CIBLEES LES INCONTOURNABLES EN CANCEROLOGIE Cancer du poumon: LES THERAPIES CIBLEES Dr Michaël Duruisseaux, Pr Denis Moro Sibilot Unité d Oncologie Thoracique Clinique de Pneumologie Hôpital Michallon, CHU de

Plus en détail

POPULATIONS SPÉCIALES : LE TRAITEMENT SYSTÉMIQUE CHEZ LES SUJETS ÂGÉS AYANT UN CBNPC

POPULATIONS SPÉCIALES : LE TRAITEMENT SYSTÉMIQUE CHEZ LES SUJETS ÂGÉS AYANT UN CBNPC POPULATIONS SPÉCIALES : LE TRAITEMENT SYSTÉMIQUE CHEZ LES SUJETS ÂGÉS AYANT UN CBNPC Les Hôpitaux Universitaires de STRASBOURG Elisabeth Quoix GOLF Lyon Septembre 2016 Liens d intérêt Invitations à des

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 29 avril 2009

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 29 avril 2009 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 29 avril 2009 NAVELBINE 20 mg, capsule molle plaquette(s) thermoformée(s) PVC-aluminium PVDC de 1 capsule(s) : 365 948-4 NAVELBINE 30 mg, capsule molle plaquette(s) thermoformée(s)

Plus en détail

Traitement du cancer du poumon avancé

Traitement du cancer du poumon avancé Traitement du cancer du poumon avancé Joffre C. Allard, M.D., Rimouski Octobre 2008 Plan Classification TNM : qu est-ce qu un stade IV? Cancer du poumon non à petites cellules Chimiothérapie palliative

Plus en détail

Traitement au-delà de la 1 ère ligne Adénocarcinome oesogastrique

Traitement au-delà de la 1 ère ligne Adénocarcinome oesogastrique Traitement au-delà de la 1 ère ligne Adénocarcinome oesogastrique Thomas APARICIO Gastroentérologie & Oncologie digestive Hôpital Saint Louis thomas.aparicio@aphp.fr Multiples protocoles en 1 ère ligne

Plus en détail

LG- MMP / 07_01_09 CANCERS BRONCHIQUES NON A PETITES CELLULES (CBNPC)

LG- MMP / 07_01_09 CANCERS BRONCHIQUES NON A PETITES CELLULES (CBNPC) RESEAUX DE CANCEROLOGIE RHONE-ALPES ET AUVERGNE ONCORA - CONCORDE - ONCOLOIRE - ARC ALPIN - ONCAUVERGNE GROUPE DE TRAVAIL REFERENTIELS COMMUNS DE PROTOCOLES DE CHIMIOTHERAPIE REFERENTIEL DE BON USAGE -

Plus en détail

Cancer bronchique et immunothérapie. Sylvie Friard 7 avril 2016

Cancer bronchique et immunothérapie. Sylvie Friard 7 avril 2016 1 Cancer bronchique et immunothérapie Sylvie Friard 7 avril 2016 Cycle cancer et immunité Chen and Mellman, Cell 2012 Cycle cancer et immunité Chen and Mellman, Cell 2012 Inhibiteurs des points de contrôle

Plus en détail

Efficacité et tolérance de l Immunothérapie chez le sujet âgé. Exemple du NIVOLUMAB dans le traitement des Cancers bronchiques non à petites cellules.

Efficacité et tolérance de l Immunothérapie chez le sujet âgé. Exemple du NIVOLUMAB dans le traitement des Cancers bronchiques non à petites cellules. Efficacité et tolérance de l Immunothérapie chez le sujet âgé. Exemple du NIVOLUMAB dans le traitement des Cancers bronchiques non à petites cellules. Emanuel NICOLAS Dr. Frédérique ROUSSEAU Dr. Renaud

Plus en détail

Evarts A. Graham

Evarts A. Graham Concepts thérapeutiques du cancer du poumon - quoi de neuf? Prof. Daniel Betticher, MHA HFR Hôpital Cantonal Fribourg Chirurgie http://magazine.wustl.edu/fall03/evartsgraham.html Evarts A. Graham 1883-1957

Plus en détail

V.Labb Séminaire de DES 11/2007

V.Labb Séminaire de DES 11/2007 V.Labb Labbé / H. Le Floch Séminaire de DES 11/2007 Introduction TTT des CBNPC: résection r complète TTT adjuvant: efficacité non démontrd montrée Méta-analyse analyse (Non-small( Cell Lung Cancer Collaborative

Plus en détail

Maintien des antiangiogéniques dans le traitement du cancer colorectal métastatique

Maintien des antiangiogéniques dans le traitement du cancer colorectal métastatique Maintien des antiangiogéniques dans le traitement du cancer colorectal métastatique Dr Denis SMITH Oncologie Digestive CHU Bordeaux denis.smith@chu-bordaux.fr Des progrès considérables depuis 20 ans dans

Plus en détail

Thérapies ciblées en cancérologie digestive chez le sujet âgé. Laetitia Dahan CHU Timone Marseille

Thérapies ciblées en cancérologie digestive chez le sujet âgé. Laetitia Dahan CHU Timone Marseille Thérapies ciblées en cancérologie digestive chez le sujet âgé Laetitia Dahan CHU Timone Marseille Principe de prise en charge: Questions non résolues 1 ère étape: faut-il traiter le cancer? - ATCD, comorbidités

Plus en détail

Thérapies ciblées dans les CNPC étendus. Pr Ag Nabil TOUMI Service carcinologie médicale CHU Habib Bourguiba Sfax

Thérapies ciblées dans les CNPC étendus. Pr Ag Nabil TOUMI Service carcinologie médicale CHU Habib Bourguiba Sfax Thérapies ciblées dans les CNPC étendus Pr Ag Nabil TOUMI Service carcinologie médicale CHU Habib Bourguiba Sfax Introduction CNPC: 80% des KBP Présentation clinique: * stades localises (I-IIIA): 20-25%

Plus en détail

Actualités sur la prise en charge des. non à petites cellules. P.Fournel Institut de Cancérologie de la Loire

Actualités sur la prise en charge des. non à petites cellules. P.Fournel Institut de Cancérologie de la Loire Actualités sur la prise en charge des cancers bronchiques non à petites cellules (CBNPC) localement avancés P.Fournel Institut de Cancérologie de la Loire Introduction: 30% des cas de CBNPC sont localement

Plus en détail

Prescriptions chimiothérapies hors AMM : cadre juridique

Prescriptions chimiothérapies hors AMM : cadre juridique ONCO Nord Pas-de-Calais Prescriptions chimiothérapies hors AMM : cadre juridique Jurisprudence : prescription hors AMM n'est pas considérée comme une infraction pénale Cadre réglementaire de prescription

Plus en détail

Association bévacizumab paclitaxel dans le traitement du cancer du sein HER2 négatif en première ligne métastatique : les données de la vraie vie

Association bévacizumab paclitaxel dans le traitement du cancer du sein HER2 négatif en première ligne métastatique : les données de la vraie vie Lu pour vous Association bévacizumab paclitaxel dans le traitement du cancer du sein HER2 négatif en première ligne métastatique : les données de la vraie vie doi:10.1684/veg.2016.0059 Sakina Sekkate Département

Plus en détail

Traitement de maintenance dans les CBNPC avancés. Maurice Pérol Centre Léon Bérard Lyon

Traitement de maintenance dans les CBNPC avancés. Maurice Pérol Centre Léon Bérard Lyon Traitement de maintenance dans les CBNPC avancés Maurice Pérol Centre Léon Bérard Lyon Conflits d'intérêts Symposiums, advisory boards : Lilly, Roche, Boehringer- Ingelheim, Astra-Zeneca, GSK, Pfizer Crédits

Plus en détail

Discussion et validation du référentiel CBNPC stade IV. Dr Aurélie GROUET Hôpital Privé Sainte Marie Chalon-sur-Saône

Discussion et validation du référentiel CBNPC stade IV. Dr Aurélie GROUET Hôpital Privé Sainte Marie Chalon-sur-Saône Discussion et validation du référentiel CBNPC stade IV Dr Aurélie GROUET Hôpital Privé Sainte Marie Chalon-sur-Saône PLAN Introduction Exigences de qualité dans la prise en charge des cancers bronchiques

Plus en détail

Réunion Régionale Thorax 08 Octobre 2010

Réunion Régionale Thorax 08 Octobre 2010 Réunion Régionale Thorax 08 Octobre 2010 Actualités en oncologie thoraciques et nouvelles perspectives Post ASCO 2010, Chicago Pascal DEBOVE Clinique des Cèdres, Cornebarrieu 1 ASCO 2010, que retenir?

Plus en détail

Radiothérapie du cancer bronchique : particularités du sujet âgé

Radiothérapie du cancer bronchique : particularités du sujet âgé 4 ème Rencontres Oncogériatrie Bourgogne / Franche-Comté Radiothérapie du cancer bronchique : particularités du sujet âgé Dr Etienne MARTIN Département de radiothérapie Centre Georges-François Leclerc,

Plus en détail

Interne: A. Pham Tuteur : Dr Peugniez

Interne: A. Pham Tuteur : Dr Peugniez Interne: A. Pham Tuteur : Dr Peugniez Généralités Epidémiologie Incidence 7800 nouveaux cas par an (1) 70-80 ans Prédominance masculine Bilan pré thérapeutique TDM TAP Echoendoscopie + biopsie si réalisable

Plus en détail

Cancer de l œsophage et de l estomac : Top 5 des articles publiés en 2014

Cancer de l œsophage et de l estomac : Top 5 des articles publiés en 2014 Cancer de l œsophage et de l estomac : Top 5 des articles publiés en 2014 J Desramé Hôpital privé Jean Mermoz Lyon Sélection : FOLFIRI/ECX vs ECX/FOLFIRI Guimbaud R, J Clin Oncol 2014 ; 32 : 3520-6 RAMUCIRUMAB

Plus en détail

Traitements Hors AMM - PNEUMOLOGIE CBNPC/Alimta Mésothéliome pleural/alimta Avastin Carboplatine Gemzar Tarceva Thérapies ciblées

Traitements Hors AMM - PNEUMOLOGIE CBNPC/Alimta Mésothéliome pleural/alimta Avastin Carboplatine Gemzar Tarceva Thérapies ciblées Traitements Hors AMM - PNEUMOLOGIE CBNPC/Alimta Mésothéliome pleural/alimta Avastin Carboplatine Gemzar Tarceva Thérapies ciblées CE DOCUMENT PROPOSÉ PAR LE GROUPE DE TRAVAIL RÉGIONAL ONCO NPDC N A PAS

Plus en détail

Cancer colorectal Synthèse des avancées thérapeutiques depuis 1 an

Cancer colorectal Synthèse des avancées thérapeutiques depuis 1 an Cancer colorectal Synthèse des avancées thérapeutiques depuis 1 an Astrid Lièvre Département d Oncologie Médicale Institut Curie Hôpital René Huguenin (Saint-Cloud) Université Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines

Plus en détail

Dans un congrès largement

Dans un congrès largement Anti-angiogéniques en oncologie thoracique Éric Dansin Département de cancérologie générale, Centre Oscar Lambret, Lille, France Dans un congrès largement dominé, en ce qui concerne

Plus en détail

CBNPC sans addic,on oncogénique 2 ème ligne et plus

CBNPC sans addic,on oncogénique 2 ème ligne et plus CBNPC sans addic,on oncogénique 2 ème ligne et plus Clément Gauvain, Alexis Cortot Service de Pneumologie et Oncologie Thoracique, CHRU Lille Ins,tut de Biologie de Lille Cours du G.O.L.F. Limoges, 19

Plus en détail

Places et modalités de la chimiothérapie

Places et modalités de la chimiothérapie Cancer du col utérin Places et modalités de la chimiothérapie Dr C. Lhommé DU, Nov 2014 Places du traitement médical? En situation métastatique/ récidives En néo adjuvant En association avec la radiothérapie

Plus en détail

M. Deslandres CHU/Oncopôle

M. Deslandres CHU/Oncopôle Recommandations Saint Paul de Vence 2016: ce qui change M. Deslandres CHU/Oncopôle Depuis 2012 Mise à jour des classifications anatomo-cliniques Évolution des critères de qualité recommandés pour la chirurgie

Plus en détail

Quelques nouveautés ou nouvelles AMM

Quelques nouveautés ou nouvelles AMM Quelques nouveautés ou nouvelles AMM V. Noirez Réunion groupe qualité 04 mars 2008 NEXAVAR: Sorafénib comprimés 200 mg Traitement du carcinome hépatocellulaire 800 mg/jour Survie globale: 46,3 semaines

Plus en détail

Chimiothérapie des cholangiocarcinomes localement avancés ou métastatiques

Chimiothérapie des cholangiocarcinomes localement avancés ou métastatiques Chimiothérapie des cholangiocarcinomes localement avancés ou métastatiques Meher BEN ABDELGHANI Oncologie Médicale Centre Paul Strauss- Strasbourg mbenabdelghani@strasbourg.unicancer.fr Généralités Tumeur

Plus en détail

Thérapies ciblées. J. Alexandre, F. Joly, C. Lhommé, F. Selle, E. Pujade Lauraine, H. Curé

Thérapies ciblées. J. Alexandre, F. Joly, C. Lhommé, F. Selle, E. Pujade Lauraine, H. Curé Thérapies ciblées J. Alexandre, F. Joly, C. Lhommé, F. Selle, E. Pujade Lauraine, H. Curé Bevacizumab en traitement initial: pour quelles patientes? Accord professionnel A- Situations où le bevacizumab

Plus en détail

Pemetrexed, pionnier de la chimiothérapie histoguidée. Dr Olivier CASTELNAU Institut Arnault TZANCK ST Laurent du Var

Pemetrexed, pionnier de la chimiothérapie histoguidée. Dr Olivier CASTELNAU Institut Arnault TZANCK ST Laurent du Var Pemetrexed, pionnier de la chimiothérapie histoguidée Dr Olivier CASTELNAU Institut Arnault TZANCK ST Laurent du Var SFPO Octobre 2009 EPIDEMIOLOGIE Incidence : 1.35 M par an dans le monde (12,4%) 28 000

Plus en détail

ALK et cancers broncho-pulmonaires. Laurence Bigay-Gamé Unité d oncologie thoracique Hôpital Larrey, Toulouse

ALK et cancers broncho-pulmonaires. Laurence Bigay-Gamé Unité d oncologie thoracique Hôpital Larrey, Toulouse ALK et cancers broncho-pulmonaires Laurence Bigay-Gamé Unité d oncologie thoracique Hôpital Larrey, Toulouse Toulouse, le 19 Février 2013 Adénocarcinomes : Lung Cancer Mutation Consortium Identification

Plus en détail

Traitements systémiques des cancers de la tête et du cou. Cours de DES 9/12/16 Mony Chenda Ly- tuteur: Pr Chauffert

Traitements systémiques des cancers de la tête et du cou. Cours de DES 9/12/16 Mony Chenda Ly- tuteur: Pr Chauffert Traitements systémiques des cancers de la tête et du cou Cours de DES 9/12/16 Mony Chenda Ly- tuteur: Pr Chauffert 1 Stratégies: grandes lignes tumeurs de l hypopharynx et du larynx résécables tumeurs

Plus en détail

CANCER PULMONAIRE METASTATIQUE - CAS CLINIQUE. Déborah Assouan Tuteur : Docteur Camille Garoute CHU Amiens DES 3 février 2017

CANCER PULMONAIRE METASTATIQUE - CAS CLINIQUE. Déborah Assouan Tuteur : Docteur Camille Garoute CHU Amiens DES 3 février 2017 CANCER PULMONAIRE METASTATIQUE - CAS CLINIQUE Déborah Assouan Tuteur : Docteur Camille Garoute CHU Amiens DES 3 février 2017 CAS Mr G, 64 ans Homme de 64 ans sans antécédents notables, tabagisme actif

Plus en détail

Cancer bronchique non à petites cellules. Première ligne, et après? Combien de lignes?

Cancer bronchique non à petites cellules. Première ligne, et après? Combien de lignes? Cancer bronchique non à petites cellules Première ligne, et après? Combien de lignes? Christos Chouaid ( Créteil) Liens d intérets Au cours de ces 5 dernières années, j ai perçu des honoraires ou des financements

Plus en détail

UNIVERSITE DE NANTES FACULTE DE MEDECINE THESE. pour le DIPLOME D ETAT DE DOCTEUR EN MEDECINE ONCOLOGIE MEDICALE. Par.

UNIVERSITE DE NANTES FACULTE DE MEDECINE THESE. pour le DIPLOME D ETAT DE DOCTEUR EN MEDECINE ONCOLOGIE MEDICALE. Par. UNIVERSITE DE NANTES FACULTE DE MEDECINE Année 2012 N 163 THESE pour le DIPLOME D ETAT DE DOCTEUR EN MEDECINE ONCOLOGIE MEDICALE Par Carole GOURMELON née le 26 juin 1982 à Brest Présentée et soutenue publiquement

Plus en détail

Cancers Coliques Métastatiques Quand il faut frapper fort. E FRANCOIS Nice

Cancers Coliques Métastatiques Quand il faut frapper fort. E FRANCOIS Nice Cancers Coliques Métastatiques Quand il faut frapper fort E FRANCOIS Nice Cas clinique Homme né en 1952 ATCD : asthme, diabète Douleurs abdominales depuis plusieurs mois 62 kg (PDF 68kg) 1,70m Examen clinique

Plus en détail

Cancers du poumon et infection VIH/SIDA. Chouaid C. Hôpital Saint Antoine, Paris

Cancers du poumon et infection VIH/SIDA. Chouaid C. Hôpital Saint Antoine, Paris Cancers du poumon et infection VIH/SIDA Chouaid C. Hôpital Saint Antoine, Paris Plan Cancers du poumon population générale Caractéristiques chez patients VIH/SIDA Questions non résolues Population générale

Plus en détail

Vers un traitement personnalisé des patients ayant un CBNPC métastatique

Vers un traitement personnalisé des patients ayant un CBNPC métastatique Vers un traitement personnalisé des patients ayant un CBNPC métastatique Elisabeth Quoix Chloé Line Jeandidier Les Hôpitaux Universitaires de STRASBOURG L antiquité ( ) Années 1970-2000 Traitement des

Plus en détail

La prise en charge actuelle des cancers bronchiques

La prise en charge actuelle des cancers bronchiques Prise en charge actuelle des cancers bronchiques non à petites cellules avancés en première ligne Actual first-line management of advanced non-small-cell lung cancer P. Tomasini*, L. Greillier*, F. Barlesi*

Plus en détail

Traitement systémique de la récidive du cancer du col utérin

Traitement systémique de la récidive du cancer du col utérin Traitement systémique de la récidive du cancer du col utérin Dr Laurence GLADIEFF Département d oncologie médicale Institut Claudius Regaud Conflits d intérêt : Astra-Zeneca ; Pharmamar ; Roche Définition

Plus en détail

Immunothérapie et Cancer Bronchique. Données récentes

Immunothérapie et Cancer Bronchique. Données récentes Immunothérapie et Cancer Bronchique Données récentes Classifications NAPC NAPC: algorithme de traitement 2014 Efficacité des chimiothérapies de seconde ligne pour les NAPC Erlotinib (150 mg /j) Docetaxel

Plus en détail

Traitement du cancer gastrique métastatique. P. Michel Service d Hépato-Gastroentérologie et Nutrition, CHU de Rouen

Traitement du cancer gastrique métastatique. P. Michel Service d Hépato-Gastroentérologie et Nutrition, CHU de Rouen Traitement du cancer gastrique métastatique P. Michel Service d Hépato-Gastroentérologie et Nutrition, CHU de Rouen XXe siècle Meta analyse Cochrane Library 35 essais 5726 patients Chimio vs Soins Palliatifs

Plus en détail

Cancer bronchique : la première ligne. Pr Jean Trédaniel, Dr Sergio Salmeron Service de Pneumologie Groupe Hospitalier Saint-Joseph

Cancer bronchique : la première ligne. Pr Jean Trédaniel, Dr Sergio Salmeron Service de Pneumologie Groupe Hospitalier Saint-Joseph Cancer bronchique : la première ligne Pr Jean Trédaniel, Dr Sergio Salmeron Service de Pneumologie Groupe Hospitalier Saint-Joseph Données projetées de l incidence des cancers en France, 2011 Prostate:

Plus en détail

Référentiel cancers du sein localement avancé et métastatique - Septembre 2015

Référentiel cancers du sein localement avancé et métastatique - Septembre 2015 Référentiel cancers du sein localement avancé et métastatique - Septembre 2015 Introduction Les grandes lignes des recommandations ABC 2, ASCO, ESMO et NCCN, serviront de cadre général aux recommandations

Plus en détail

Les essais cliniques appliqués aux nouveautés biologiques du cancer bronchique

Les essais cliniques appliqués aux nouveautés biologiques du cancer bronchique Les essais cliniques appliqués aux nouveautés biologiques du cancer bronchique Julien Mazières, Unité d Oncologie Cervico-Thoracique Service de Pneumologie, Hôpital Larrey, CHU Toulouse Base des traitements

Plus en détail

Quelle chimiothérapie pour les formes N+ des cancers du sein? M. Espié Centre des maladies du sein Hôpital Saint Louis

Quelle chimiothérapie pour les formes N+ des cancers du sein? M. Espié Centre des maladies du sein Hôpital Saint Louis Quelle chimiothérapie pour les formes N+ des cancers du sein? M. Espié Centre des maladies du sein Hôpital Saint Louis Historique Années 1970: CMF, CMFVP Années 1980: Anthracyclines En association: AC,

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 25 mai 2016 Le projet d avis adopté par la Commission de la transparence le 2 mars 2016 a fait l objet d une audition le 25 mai 2016 bevacizumab AVASTIN 25 mg/ml, solution

Plus en détail

Cancer du sein métastatique HER2+: stratégie thérapeutique

Cancer du sein métastatique HER2+: stratégie thérapeutique Cancer du sein métastatique HER2+: stratégie thérapeutique Christelle LEVY 2000-2010 Taxane seul 4 à 6 mois trastuzumab + taxane amélioration de la survie sans progression Taxane + Trastuzumab 1 an 13,7

Plus en détail

Impact medico-économique du bilan et du traitement des cancers bronchiques

Impact medico-économique du bilan et du traitement des cancers bronchiques Impact medico-économique du bilan et du traitement des cancers bronchiques Christos Chouaïd Hôpital Saint Antoine, Paris 1 Les enjeux USA : 4,7% dépenses d médicales, m KBP :10 milliards US$ France : 1

Plus en détail

Place de la chimiothérapie aux stades précoces du cancer de prostate métastatique. Gwenaelle Gravis Institut Paoli-Calmettes MARSEILLE

Place de la chimiothérapie aux stades précoces du cancer de prostate métastatique. Gwenaelle Gravis Institut Paoli-Calmettes MARSEILLE Place de la chimiothérapie aux stades précoces du cancer de prostate métastatique Gwenaelle Gravis Institut Paoli-Calmettes MARSEILLE Pourquoi? La castration : une efficacité limitée Un rationnel biologique

Plus en détail

Chronochimiothérapiedes cancers colorectaux métastatiques

Chronochimiothérapiedes cancers colorectaux métastatiques Chronochimiothérapiedes cancers colorectaux métastatiques Méta-analyse de trois essais randomisés internationaux S. Giacchetti, Hôpital Paul Brousse, Villejuif (France) Histoire des essais de phase III

Plus en détail

Place de la Chimiothérapie dans les cancers du cardia et de l estomac

Place de la Chimiothérapie dans les cancers du cardia et de l estomac Place de la Chimiothérapie dans les cancers du cardia et de l estomac H.Mahfouf, M.Oukkal, S.Belhadef, B.Benzidane,L. Haddouche K.Bouzid Service Oncologie Médicale E.H.S Centre Pierre & Marie CURIE Atteinte

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DES RECIDIVES PELVIENNES ET PERINEALES

PRISE EN CHARGE DES RECIDIVES PELVIENNES ET PERINEALES PRISE EN CHARGE DES RECIDIVES PELVIENNES ET PERINEALES Quelle précaution prendre avant un traitement anti-angiogénique? Dr Anne Floquet INTRODUCTION AA utilisés dans multiples cancers Seul ou en combinaison

Plus en détail

Cancer de l estomac traitements péri-opéraroire. Service d Hépato-Gastroentérologie Hôpital Charles Nicolle CHU de Rouen

Cancer de l estomac traitements péri-opéraroire. Service d Hépato-Gastroentérologie Hôpital Charles Nicolle CHU de Rouen Cancer de l estomac traitements péri-opéraroire P. Michel Service d Hépato-Gastroentérologie Hôpital Charles Nicolle CHU de Rouen Survie après chirurgie TNM Stade UICC 1997 Cancer 2000 USA Survie 5 ans

Plus en détail

Cancer du poumon métastatique

Cancer du poumon métastatique Cancer du poumon métastatique Gabrielle Gagnon Plan Un peu d épidémiologie Histologie Traitements : du «one size fits all» aux traitements plus personnalisés Chimiothérapie TKI Immunothérapie en cancer

Plus en détail

FICHE DE BON USAGE D UN MEDICAMENT FACTURABLE EN SUS DE LA T2A DENOMINATION DU MEDICAMENT AVASTIN CARACTERISTIQUES HISTORIQUE DES MODIFICATIONS

FICHE DE BON USAGE D UN MEDICAMENT FACTURABLE EN SUS DE LA T2A DENOMINATION DU MEDICAMENT AVASTIN CARACTERISTIQUES HISTORIQUE DES MODIFICATIONS DENOMINATION DU MEDICAMENT AVASTIN CARACTERISTIQUES Dénomination commune : Bevacizumab Composition qualitative et quantitative : AVASTIN 100 mg Flacon 25 mg/ml AVASTIN 500 mg Flacon 25 mg/ml Statut : A.M.M.

Plus en détail

AVIS DE LA COMMISSION. 21 juillet 2004

AVIS DE LA COMMISSION. 21 juillet 2004 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE REPUBLIQUE FRANÇAISE AVIS DE LA COMMISSION 21 juillet 2004 TAXOTERE 20mg, solution à diluer et solvant pour perfusion Boîte de 1 flacon de poudre et de 1 flacon solvant TAXOTERE

Plus en détail

CHIMIOTHÉRAPIE ORALE MÉTRONOMIQUE PERSPECTIVES

CHIMIOTHÉRAPIE ORALE MÉTRONOMIQUE PERSPECTIVES CHIMIOTHÉRAPIE ORALE MÉTRONOMIQUE PERSPECTIVES EC ANTOINE ISHH, PARIS MONACO VENDREDI 5 FÉVRIER 2016 Metronomic chemotherapy is an reasonable treatment option, for patients not requiring rapid tumor response.

Plus en détail

Le cancer gastrique avancé à l heure de la stratégie multi-lignes

Le cancer gastrique avancé à l heure de la stratégie multi-lignes Le cancer gastrique avancé à l heure de la stratégie multi-lignes En 2015 : quelle stratégie pour quel patient? Dr Christelle de la Fouchardière Centre Léon Bérard, Lyon France Michel P, Carrère N, Lefort

Plus en détail

Con Seq p RR 84% 66%,0002. MS 16,5 m 13,3 m,04. 2-yrS 34,6% 23,4% 5-yrS 15,8% 8,9% Toxicité oesophagienne: p=,96

Con Seq p RR 84% 66%,0002. MS 16,5 m 13,3 m,04. 2-yrS 34,6% 23,4% 5-yrS 15,8% 8,9% Toxicité oesophagienne: p=,96 Protocole IFCT-0803 Etude de phase II évaluant l association de cétuximab à une radiothérapie et chimiothérapie concomitante par cisplatine et pemetrexed dans le traitement des cancers bronchiques non

Plus en détail

ALIMTA MC Cancer du poumon non à petites cellules

ALIMTA MC Cancer du poumon non à petites cellules ALIMTA MC Cancer du poumon non à petites cellules FÉVRIER 2014 Marque de commerce : Alimta Dénomination commune : Pemetrexed disodique Fabricant : Lilly Forme : Poudre pour perfusion intraveineuse Teneurs

Plus en détail

Cancer Colo-Rectal Métastatique 2e ligne : je switche ma chimiothérapie... et ma thérapie ciblée?

Cancer Colo-Rectal Métastatique 2e ligne : je switche ma chimiothérapie... et ma thérapie ciblée? Paris, 09 10 décembre 2016 Cancer Colo-Rectal Métastatique 2e ligne : je switche ma chimiothérapie... et ma thérapie ciblée? Pr Jaafar BENNOUNA Université de Nantes - France Institut de Cancérologie de

Plus en détail

Faut-il prescrire une CT adjuvante dans le cancer colique > 70 ans? Laurent Bedenne Symposium de cancérologie digestive SAHGE - FFCD ALGER

Faut-il prescrire une CT adjuvante dans le cancer colique > 70 ans? Laurent Bedenne Symposium de cancérologie digestive SAHGE - FFCD ALGER Faut-il prescrire une CT adjuvante dans le cancer colique > 70 ans? Laurent Bedenne Symposium de cancérologie digestive SAHGE - FFCD ALGER 12-12-2010 Les cancers digestifs du sujet âgé : un problème sanitaire

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 19 mars 2008

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 19 mars 2008 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 19 mars 2008 TARCEVA 25 mg, comprimé pelliculé (369 232-3) TARCEVA 100mg, comprimé pelliculé (369 234-6) TARCEVA 150 mg, comprimé pelliculé (369 235-2) B/ 30 Laboratoire

Plus en détail

Cancer du poumon/ traitement par chimiothérapie

Cancer du poumon/ traitement par chimiothérapie Cancer du poumon/ traitement par chimiothérapie (Notions d importance pour le médecin traitant/non hémato-oncologue ) Par André Blais Hémato-oncologue Journée e scientifique en oncologie Rimouski 26 octobre

Plus en détail

Customized treatment in advanced lung cancer: impact of histology and molecular biology

Customized treatment in advanced lung cancer: impact of histology and molecular biology Éléments de la personnalisation thérapeutique dans le cancer broncho-pulmonaire avancé : de l histologie à la biologie moléculaire Customized treatment in advanced lung cancer: impact of histology and

Plus en détail

Cancers digestifs à l ASCO 2014

Cancers digestifs à l ASCO 2014 Cancers digestifs à l ASCO 2014 R. AMAROUCHE; M. OUKKAL Clinique Zirout Amine, Alger COLORECTAL Métastatique: CALGB TRIBE CRYSTAL Maintenance: CAIRO3 FOIE Adjuvant: STROM ESTOMAC Métastatique: RAINBOW

Plus en détail

Cancers digestifs non colorectaux Actualisation ASCO

Cancers digestifs non colorectaux Actualisation ASCO Cancers digestifs non colorectaux Actualisation ASCO 2005 1 F. Cvitkovic Cancer de l estomac Encore des progrès à faire dans les bonnes pratiques chirurgicales et anatomopathologiques d après une étude

Plus en détail

BRCA : du test prédictif au test thérapeutique

BRCA : du test prédictif au test thérapeutique Réunion régionale Oncomip oncogénétique, 27/01/2016 BRCA : du test prédictif au test thérapeutique Dr Laurence GLADIEFF Institut Claudius Regaud Amylee BRCA : test prédictif 1 DCD 61 ans 2?? DCD 52 ans

Plus en détail

Prise en charges des pa.ents avec CBNPC EGFR mutés

Prise en charges des pa.ents avec CBNPC EGFR mutés Prise en charges des pa.ents avec CBNPC EGFR mutés Cours du GOLF Limoges, 19 Septembre 2017 Radj Gervais Catherine Dubos Pascal Dô Delphine Lerouge Serge Danhier Pierre Rousselot Marie-Aude Thenint Comité

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 25 mai 2016 Date d examen par la Commission : 11 mai 2016 afatinib GIOTRIF 50 mg, comprimés pelliculés Boîte de 28 (CIP : 34009 275 659 3 9) GIOTRIF 40 mg, comprimés

Plus en détail

NAVELBINE voie orale

NAVELBINE voie orale DENOMINATION DU MEDICAMENT & FORME PHARMACEUTIQUE NAVELBINE voie orale CARACTERISTIQUES Dénomination commune : vinorelbine Composition qualitative et quantitative : Statut : A.M.M. A.T.U. Classe ATC :

Plus en détail

Carcinome neuroendocrine à grandes cellules

Carcinome neuroendocrine à grandes cellules Carcinome neuroendocrine à grandes cellules C. Clément-Duchêne Institut de Cancérologie de Lorraine Introduction Groupe hétérogène de tumeurs (histologie, immunohistochimie, moléculaire, pronostic et thérapeutique)

Plus en détail

Nouveautés en Cancérologie. P. Michel Service d Hépato-Gastroentérologie et Nutrition CHU de Rouen

Nouveautés en Cancérologie. P. Michel Service d Hépato-Gastroentérologie et Nutrition CHU de Rouen Nouveautés en Cancérologie P. Michel Service d Hépato-Gastroentérologie et Nutrition CHU de Rouen Survival distribution function Etude CORRECT: Question : Regorafenib en n ligne SG 1.00 0.75 Regorafenib

Plus en détail

2 ème JOURNEE d ONCOLOGIE THORACIQUE MIDI-PYRENEES. TOULOUSE - Vendredi 08 Octobre Cas clinique. Sophie Laroumagne

2 ème JOURNEE d ONCOLOGIE THORACIQUE MIDI-PYRENEES. TOULOUSE - Vendredi 08 Octobre Cas clinique. Sophie Laroumagne 2 ème JOURNEE d ONCOLOGIE THORACIQUE MIDI-PYRENEES TOULOUSE - Vendredi 08 Octobre 2010 Cas clinique Sophie Laroumagne Me L. née le 16/02/1946 ( 64 ans) Poids 53 kg Taille: 170cm OMS: 1-2 Profession: pharmacienne

Plus en détail

G LLEDO. Evolution des standards du traitement adjuvant du cancer colo-rectal

G LLEDO. Evolution des standards du traitement adjuvant du cancer colo-rectal G LLEDO Evolution des standards du traitement adjuvant du cancer colo-rectal Connaître les indications et les modalités actuelles des chimiothérapies adjuvantes Connaître les nouveaux protocoles et les

Plus en détail

Cancers bronchiques des patients "âgés" F. CHOMY

Cancers bronchiques des patients âgés F. CHOMY Cancers bronchiques des patients "âgés" F. CHOMY Cancer bronchique : Epidémiologie descriptive Incidence en 2000 : 23152 cas diagnostiqués chez l homme 4591 cas diagnostiqués chez la femme 3 ème localisation

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 3 septembre 2008

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 3 septembre 2008 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 3 septembre 2008 HYCAMTIN 0,25 mg, gélules (CIP 384 876-5) HYCAMTIN 1 mg, gélules (CIP 384 877-1) B/10 Laboratoire GLAXOSMITHKLINE topotécan liste I Date de l'amm (centralisée)

Plus en détail

Radiothérapie des tumeurs cérébrales après 75 ans. Jean-Jacques MAZERON

Radiothérapie des tumeurs cérébrales après 75 ans. Jean-Jacques MAZERON Radiothérapie des tumeurs cérébrales après 75 ans Jean-Jacques MAZERON Service de radiothérapie oncologique Groupe Hospitalier Pitie-Salpêtrière, Paris Les irradiations les plus fréquentes 1. Les irradiations

Plus en détail

ESSAIS CLINIQUES au 1 er juin 2010

ESSAIS CLINIQUES au 1 er juin 2010 ESSAIS CLINIQUES au 1 er juin 2010 44 Prévisionnel fin 2010 60 55 50 45 40 35 30 25 20 15 10 5 0 19 2006 45 2007 54 2008 40 2009 44 2010 Jusqu au 1 er juin 2010 SEIN OVAIRE DIGESTIF PROSTATE POUMON REIN

Plus en détail

CANCERS DU POUMON DES SUJETS AGES

CANCERS DU POUMON DES SUJETS AGES Incidence des Cancers du poumon dans le monde GLOBOCAN 212 CANCERS DU POUMON DES SUJETS AGES Christine le Maignan Hôpital Saint Louis 2 Cancers du poumon en Europe GLOBOCAN 212 Incidence Mortalité Cancers

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 3 mai 2017

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 3 mai 2017 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 3 mai 2017 Date d examen par la Commission : 25 janvier 2017 L avis de la commission de la Transparence adopté le 8 février 2017 a fait l objet d une audition le 5 avril

Plus en détail

Chimiothérapie des cancers ORL

Chimiothérapie des cancers ORL Société Française de Pharmacie Oncologique Chimiothérapie des cancers ORL Sophie Chapet Y. Pointreau- G.Calais- J.F Tournamille Centre H.S Kaplan, CHRU de Tours Introduction (1) Epidémiologie Incidence

Plus en détail

Chimiothérapie des cancers bronchiques non à petites cellules. Dr Aloulou Samir Médenine le 13 Juin 2015

Chimiothérapie des cancers bronchiques non à petites cellules. Dr Aloulou Samir Médenine le 13 Juin 2015 Chimiothérapie des cancers bronchiques non à petites cellules Dr Aloulou Samir Médenine le 13 Juin 2015 Cas clinique Mr A.S agé de 55 ans grand tabagique consulte aux urgences pour céphalées évoluant depuis

Plus en détail

Diagnostic et traitement des cancer du poumon. Dr Fiteni Frédéric

Diagnostic et traitement des cancer du poumon. Dr Fiteni Frédéric Diagnostic et traitement des cancer du poumon Dr Fiteni Frédéric Données essentielles en France métropolitaine Nombre de nouveaux cas estimés de cancer du poumon en 2012 = 39 495 (28 211 hommes et 11 284

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 5 avril 2017 Date d examen par la Commission : 22 mars 2017 crizotinib XALKORI 200 mg, gélule Boîte de 60 gélules (CIP : 34009 267 625 6 8) Flacon de 60 gélules (CIP

Plus en détail

Cancer de l estomac traitements périopératoire

Cancer de l estomac traitements périopératoire Cancer de l estomac traitements périopératoire P. Michel Unité d oncologie Digestive Service d Hépato-gastroentérologie CHU de Rouen 1. Survie après chirurgie TNM Stade UICC 1997 Cancer 2000 USA Survie

Plus en détail

Quel traitement en 2016 pour les cancers de l œsophage et du cardia non résécables? Cours intensif Orléans 17 novembre 2016 L Bedenne

Quel traitement en 2016 pour les cancers de l œsophage et du cardia non résécables? Cours intensif Orléans 17 novembre 2016 L Bedenne Quel traitement en 2016 pour les cancers de l œsophage et du cardia non résécables? Cours intensif Orléans 17 novembre 2016 L Bedenne Œsophage non résécable (TNCD 2016)? Critères de non-résécabilité Tumeur

Plus en détail