Retour sur investissement d un PACS: l expérience de l Institut Curie Journées Françaises de Radiologie Octobre 2008

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Retour sur investissement d un PACS: l expérience de l Institut Curie Journées Françaises de Radiologie Octobre 2008"

Transcription

1 Retour sur investissement d un PACS: l expérience de l Institut Curie Journées Françaises de Radiologie Octobre

2 Introduction (1) Institut Curie Centre de Lutte Contre le Cancer 177 lits d hospitalisation traditionnelle et 43 places en hôpital de jour Prise en charge des tumeurs malignes (sein essentiellement, appareil génital masculin et féminin, œil, pédiatrie ) Budget d exploitation de l hôpital : 120 millions d en 2007 Budget d investissement de l hôpital : 32 millions d en ETP (équivalents temps plein) personnel, dont ETP médecins et internes, ETP soignants consultations externes admissions pour hospitalisation classique (prés de journées) en

3 Introduction (2) Inflation du volume d images Augmentation du nbre d examens par patient et nbre d images par examen Intégration croissante des examens réalisés à l extérieur Evolutions technologiques (ex. mammographie analogique puis numérique) Nécessité d informatiser et d organiser ce flux d information (workflow management) Dossier patient (historique, données cliniques, images produites) exhaustif et facilement disponible 3- -

4 Objectifs Calcul du retour sur investissement d un PACS à l hôpital Evaluation comparative du bilan financier de deux stratégies sur plusieurs années Stratégie PACS: implantation d un réseau d images à l hôpital évaluation du capital investi observations des ressources engagées Stratégie FILMS: gestion traditionnelle des images, sans réseau évaluation des économies réalisées ou des bénéfices nets modélisation des ressources engagées 4- -

5 Matériels et méthodes : PACS (1) Picture Archiving and Communication System Mis en place en juin 2002 à l hôpital Gestion sans film depuis 2007 (hors mammographie) Capacité importante du PACS (upgrade en 2008): 7 To Archivage actuel examens portant sur patients (+ 20 millions d images) Principaux producteurs d images à l hôpital Radiodiagnostic et Médecine nucléaire Radiothérapie Chirurgie Nombreux utilisateurs du PACS à l hôpital Radiologues, médecins de médecine nucléaires, manipulateurs Tous les cliniciens sans restriction nouveaux dossiers patients par an examens par an (radiodiagnostic, médecine nucléaire, radiothérapie) soit plus de 220 examens par jour (stockés par jour dans PACS) postes utilisateurs (PC, 2000 Server, Explorer) et 80 serveurs 20 utilisateurs connectés en même temps en moyenne par jour 5- -

6 Matériels et méthodes : PACS (2) Connexion progressive des modalités d images numériques de l hôpital: TDM (radiologie, radiothérapie) en 2002 IRM en 2002 Échographie, Angiographie, radiologie conventionnelle en 2002 Médecine nucléaire conventionnelle en 2002 TEP-TDM, mammographie numérique en 2005 Radiologie numérique (ERLM) radiothérapie en 2002 Radiologie conventionnelle numérisée (ERLM) radiologie en 2002 Archivage (dés leur production) Redistribution aux acteurs Phase pilote auprès des réanimateurs-anesthésiste et pédiatres (sept. Oct 2002) Phase de formation des cliniciens service par service (en groupe et individuelle selon demande) en 2003 Articulation de l ensemble des systèmes d information de l hôpital SIH, SIR, dossiers médicaux patients et PACS 6- -

7 Matériels et méthodes Construction des modèles de coûts : ensemble des ressources consommées pour chaque stratégie (PACS ou Films) sur 8 ans Modèle coûts PACS : données observées à l hôpital à partir de 2002 Annuités d équipements et frais financiers (matériels et logiciels PACS) Contrat de maintenance Personnels pour maîtrise d ouvrage et support local Formation Equipements annexes Personnels PACseurs Activité (intégration des examens extérieurs) Modèle coûts films : données de 2001 et construction d un modèle Annuités d équipements et frais financiers (Matériels films et développement) Consommation films, CD, produits chimiques Maintenance Stockage 7- -

8 Multiplicité des acteurs pour le recueil des données Direction informatique Service des archives Service de radiodiagnostic (voir autres services cliniques) Service technique et biomédical Service économique Service d Information Médicale Direction des finances Matériel PACS, évolutivité X X X Personnel en radiologie X Maintenance X X Modalités de financement des équipements X X Dépenses personnels PACS X Local archive et stockage X X Formation X X X Consommation films/chimie/cd X Support aux utilisateurs X Activité PACS X Parc négatoscopes, machines à développer, lasers X 8- -

9 Activité PACS Intégration des examens provenant de l extérieur Activité croissante de 2003 à 2007 (puis effet seuil du fait capacité patient limitée) Années observées Provenance des examens à intégrer dans le PACS CD-rom Films PACS (pour duplicata ou gravage de CD-rom) Total examens (croissance t1-t0) (+200%) (+100%) (+70%) (+10%) 9- -

10 Hypothèses et paramètres économiques observés à l hôpital Hypothèses économiques retenues Horizon temporel de 8 ans Durée d amortissement entre 5 et 10 ans selon les matériels Année de référence: 2002 Taux d actualisation fixé à 4% (Commissariat Générale au Plan) Maintenance, upgrade et mise à jour : 8% la deuxième année d achat Paramètres économiques de l hôpital Modalités de financement (taux d intérêt, taux d emprunt de 30%, part d autofinancement) Année de passage au sans-film Nbre et type de personnels dédiés à chaque stratégie (PACS ou film) Prix de marché TTC, mise à disposition de matériels dans le cadre du marché de films Hôpital propriétaire des locaux Année d achat des matériels Matériel d archivage Surface des locaux nécessaires à l archivage hôpital et stockage externe Formation (formateurs, utilisateurs) Consommations de films, CD, produits chimiques Activité PACS et FILMS

11 Résultats: modèle coût PACS Matériels PACS et évolutivité Matériels associés (PC, ERLM ) Maintenance PACS et évolutivité Maintenance des matériels associés et matériels en cas de panne PACS Installation, configuration, conduite de projet PACS Maîtrise d'ouvrage et formation Personnels PACS Films et produits chimiques Coût annuel Valeur Nette Actualisée du modèle PACS (somme des coûts actualisés sur 8 ans): K

12 Répartition des différents postes de dépenses dans le modèle PACS 100% 80% 60% 40% 20% 0% Films et produits chimiques Personnels PACseurs Maîtrise d ouvrage et formation Matériels et maintenance

13 Résultats modèle coût FILMS Matériel film et développement Maintenance du matériel développements Consommations films, CD et développements Archivage hôpital et extérieur (support, référencement, entreposage, transport) Personnels archivistes Coût annuel Valeur Nette Actualisée du modèle FILMS (somme des coûts actualisés sur 8 ans): K (sur 8 ans)

14 Répartition des différents postes de dépenses dans le modèle FILMS 100% 90% 80% 70% 60% 50% 40% 30% 20% 10% 0% Matériels et maintenance Films et produits chimiques Archivage Personnels

15 Résultats comparatifs Budget total d investissement (actualisation en 2008) K pour PACS vs. 570 K pour FILMS PACS = FILMS x 3.5 Somme des Valeurs Nettes Actualisées (sur 8 ans) : Valeur Nette Actualisée PACS = 5 753K Valeur Nette Actualisée FILMS = K Différentiel des Coûts annuels actualisés sur 8 ans= K L écart entre les deux modèles peut être réduit en prenant en compte: - Taux d actualisation + faible, - Coûts de gestion des effluents chimiques - Horizon temporel plus important

16 Coûts de fonctionnements des stratégies coûts ( TTC) années Passage au sans films Matériels amortis Coût de fonctionnement PACS Coût de fonctionnement FILMS

17 Valeurs Cumulées Actualisées du modèle PACS

18 Résultats : Indicateurs qualitatifs PACS Amélioration de la qualité de prise en charge des patients Disponibilité de l information complète et centralisée, Rapidité d accès à l information, Augmentation du volume d information Modifications des pratiques avec demandes plus exhaustives Discussion pluridisciplinaire de la prise en charge des patients Multiplication des demandes d avis entre médecins Réduction du nombre d examens complémentaires à réaliser Augmentation des demandes de relecture d examens Participe à l amélioration du CR Impact organisationnel

19 Conclusion Notre expérience montre que: Sur les 8 premières années d analyse, le modèle PACS est d un point de vue financier plus coûteux que le modèle FILMS Depuis 2007, connexion des modalités numériques au PACS, le coût annuel du modèle PACS est inférieur au coût annuel du modèle FILMS Une simulation du modèle sur les 5 prochaines années montre un retour sur investissement en faveur du PACS Des indicateurs qualitatifs du PACS concourent à l amélioration de la qualité de prise en charge des patients

Mai 2013. Région sans Film CENTRE HOSPITALIER DES QUATRE VILLES. Retour d expérience. Présentation Dr RAUST Chef de Service Dr PLESKOF

Mai 2013. Région sans Film CENTRE HOSPITALIER DES QUATRE VILLES. Retour d expérience. Présentation Dr RAUST Chef de Service Dr PLESKOF Mai 2013 Région sans Film CENTRE HOSPITALIER DES QUATRE VILLES Retour d expérience Présentation Dr RAUST Chef de Service Dr PLESKOF Le PACS Picture Archiving and Communication System Un outil informatique

Plus en détail

solution informatisée de gestion de l imagerie l partenariat entre : Mutualisation d une d

solution informatisée de gestion de l imagerie l partenariat entre : Mutualisation d une d Le projet PACSTIM, audomarois et calaisien d une d solution territoriale d imagerie médicale Eric COUVELARD, Directeur, SIMLL 1 Mutualisation d une d solution informatisée de gestion de l imagerie l médicale

Plus en détail

La numérisation des systèmes d information médicale

La numérisation des systèmes d information médicale La numérisation des systèmes d information médicale Conférence de presse 24 janvier 2011 Programme 1. Message d accueil Anne-Claude Demierre, présidente du conseil d administration 2. L importance des

Plus en détail

MISE EN ŒUVRE D INDICATEURS DE SUIVI D UN RESEAU D IMAGES

MISE EN ŒUVRE D INDICATEURS DE SUIVI D UN RESEAU D IMAGES MISE EN ŒUVRE D INDICATEURS DE SUIVI D UN RESEAU D IMAGES Guy FRIJA, François MENET, Cendrine LABORDE, Liliane PALMENTIER, Christelle LARGENTON, Philippe HALIMI INTRODUCTION L utilisation d un PACS modifie

Plus en détail

Un exemple d échange d images régional

Un exemple d échange d images régional Un exemple d échange d images régional Jeudi 13 octobre 2011 Vincent Guillerme Directeur des ventes Imagerie Médicale France vincent.guillerme@mckesson.fr Agenda L activité imagerie de McKesson PACS Territoire

Plus en détail

LE DACS RADIATION DOSE MONITOR. Le bon réflexe pour une optimisation de la dose

LE DACS RADIATION DOSE MONITOR. Le bon réflexe pour une optimisation de la dose LE DACS RADIATION DOSE MONITOR Le bon réflexe pour une optimisation de la dose Radiation Dose Monitor / QU EST-CE QU UN DACS? / Le DACS (Dose Archiving and Communication System) est à la dose ce que le

Plus en détail

Intérêt de la numérisation des demandes d examen et de son intégration dans le RIS/PACS

Intérêt de la numérisation des demandes d examen et de son intégration dans le RIS/PACS Intérêt de la numérisation des demandes d examen et de son intégration dans le RIS/PACS N.LABONNE (1), B.TAINE (1), C.DOUCHIN (2), A.BLUM (1) Service d Imagerie Guilloz C.H.U. Nancy (1) Direction Informatique

Plus en détail

Conditions préalables pour élaborer un DPI. L. Hendaoui, A. Askri, L. Ben Farhat, N. Dali, W. Saïd, A. Manamani et l Equipe du SIMMS

Conditions préalables pour élaborer un DPI. L. Hendaoui, A. Askri, L. Ben Farhat, N. Dali, W. Saïd, A. Manamani et l Equipe du SIMMS Conditions préalables pour élaborer un DPI L. Hendaoui, A. Askri, L. Ben Farhat, N. Dali, W. Saïd, A. Manamani et l Equipe du SIMMS Définitions Dossier Médical Informatisé (DMI) Dossier Médical Personnel

Plus en détail

La suite logicielle adaptable, évolutive et 100% WEB. Solution informatique SOLUTION COMMUNICANTE, OPTIMISÉE POUR UN ENVIRONNEMENT MULTISITE

La suite logicielle adaptable, évolutive et 100% WEB. Solution informatique SOLUTION COMMUNICANTE, OPTIMISÉE POUR UN ENVIRONNEMENT MULTISITE Solution informatique GAMME SYNAPSE SOLUTION COMMUNICANTE, OPTIMISÉE POUR UN ENVIRONNEMENT MULTISITE PRODUCTION COLLABORATION PACS CONSULTATIONS SITE SECONDAIRE ÉCHANGES Système d imagerie et d information

Plus en détail

INTELLIGENT CONNECTIVITY

INTELLIGENT CONNECTIVITY INTELLIGENT PACS Leader mondial dans le domaine de l'imagerie, FUJIFILM décide en 1999 d'étendre son offre aux réseaux de stockage et de diffusion d'images. Avec SYNAPSE, FUJIFILM réinvente le PACS en

Plus en détail

Gestion de documents. Découvrez HYDMedia. Système de gestion électronique de documents médicaux

Gestion de documents. Découvrez HYDMedia. Système de gestion électronique de documents médicaux Gestion de documents Découvrez HYDMedia Système de gestion électronique de documents médicaux Découvrez HYDMedia HYDMedia d Agfa HealthCare permet aux hôpitaux et aux établissements de soins de toute taille

Plus en détail

MODULE D EXERCICE PROFESSIONNEL NOTION MÉDICO-ÉCONOMIQUE DES DE RADIOLOGIE ET IMAGERIE MÉDICALE. Dr F Lefèvre (1-2), Pr M Claudon (2)

MODULE D EXERCICE PROFESSIONNEL NOTION MÉDICO-ÉCONOMIQUE DES DE RADIOLOGIE ET IMAGERIE MÉDICALE. Dr F Lefèvre (1-2), Pr M Claudon (2) MODULE D EXERCICE PROFESSIONNEL NOTION MÉDICO-ÉCONOMIQUE DES DE RADIOLOGIE ET IMAGERIE MÉDICALE Dr F Lefèvre (1-2), Pr M Claudon (2) 1 - SCP Radiolor 2 - CHU de Nancy MODE D EXERCICE DU PRATICIEN Choix

Plus en détail

Analyse financière détaillée

Analyse financière détaillée Analyse financière détaillée L analyse financière détaillée réintègre le cadre comptable de la comptabilité générale. En particulier les hypothèses introduites dans l analyse sommaire sont levées. Cela

Plus en détail

RECRUTE. UN(E) MANIPULATEUR(TRICE) en IMAGERIE MEDICALE. Pôle Médico-Technique. Poste CDD 90% Ci-joint la fiche de poste. Renseignements à :

RECRUTE. UN(E) MANIPULATEUR(TRICE) en IMAGERIE MEDICALE. Pôle Médico-Technique. Poste CDD 90% Ci-joint la fiche de poste. Renseignements à : RECRUTE UN(E) MANIPULATEUR(TRICE) en IMAGERIE MEDICALE Pôle Médico-Technique Poste CDD 90% Ci-joint la fiche de poste Renseignements à : Monsieur Christian RULL Cadre de Santé Imagerie Médicale Pôle Médico-Technique

Plus en détail

HIMSS- WoHIT le : 3 avril 2014 Olivier Zmirou

HIMSS- WoHIT le : 3 avril 2014 Olivier Zmirou 1 HIMSS- WoHIT le : 3 avril 2014 Olivier Zmirou Alsace e-santé Le GCS Alsace e-santé développe une expertise reconnue dans les technologies de l information et de la communication appliquées à la santé.

Plus en détail

COMMUNE DE PAYERNE MUNICIPALITE. Préavis n 18/2011 AU CONSEIL COMMUNAL

COMMUNE DE PAYERNE MUNICIPALITE. Préavis n 18/2011 AU CONSEIL COMMUNAL COMMUNE DE PAYERNE MUNICIPALITE Préavis n 18/2011 AU CONSEIL COMMUNAL Objet : Renouvellement de l infrastructure serveurs et stockage de données informatiques. Municipalité de Payerne / Préavis n 18/2011

Plus en détail

Profils IHE. Retour d expérience CHU BESANCON

Profils IHE. Retour d expérience CHU BESANCON Profils IHE Retour d expérience CHU BESANCON Contexte Centre Hospitalier Universitaire de BESANCON 4800 agents 1200 lits sur deux sites Parc applicatif composite nécessitant des interfaces multiples :

Plus en détail

Champs référentiel couvert 111/31/32/33/36 SIH. Dr Marc CUGGIA Faculté de Médecine Université de Rennes 1

Champs référentiel couvert 111/31/32/33/36 SIH. Dr Marc CUGGIA Faculté de Médecine Université de Rennes 1 Champs référentiel couvert 111/31/32/33/36 SIH Dr Marc CUGGIA Faculté de Médecine Université de Rennes 1 Définitions Objectifs d un SIH Description : architecture structurelle fonctionnelle Technique Enjeux

Plus en détail

annexe III supports en unités de compte

annexe III supports en unités de compte annexe III supports en unités de compte * La performance de l unité de compte sélectionnée est nette de ces frais de gestion. La somme maximum des frais est égale, d une part, au cumul des frais de gestion

Plus en détail

METHODE ET INTERET DE L'INSTALLATION D'UN ARCHIVAGE NEUTRE Exemple du CHU et du CRLCC - NANCY

METHODE ET INTERET DE L'INSTALLATION D'UN ARCHIVAGE NEUTRE Exemple du CHU et du CRLCC - NANCY METHODE ET INTERET DE L'INSTALLATION D'UN ARCHIVAGE NEUTRE Exemple du CHU et du CRLCC - NANCY C. Lefondeur (1), N. Labonne (2), F. Lefevre (1) (1) Direction du Système d Information (2) Service d Imagerie

Plus en détail

AUTOMATISATION DE LA DISPENSATION NOMINATIVE DANS LES EHPAD. Frank Girard

AUTOMATISATION DE LA DISPENSATION NOMINATIVE DANS LES EHPAD. Frank Girard AUTOMATISATION DE LA DISPENSATION NOMINATIVE DANS LES EHPAD Frank Girard 33 emes journées ACPPHOS Saint Jean d Angely le 14 Novembre 2013 Contexte Prérequis Objectifs Choix de l automate Bilan Contexte

Plus en détail

Formation en application VisionRIS

Formation en application VisionRIS Formation en application VisionRIS Binarios SARL Document confidentiel SOMMAIRE Généralités(circuit,acteur) VISIONRIS en général Principales fonctionnalités Généralités Personnes impliqués dans le circuit

Plus en détail

6 ème Congrès 18 19 octobre 2007 St Denis

6 ème Congrès 18 19 octobre 2007 St Denis 1 Le Dossier Patient : Définitions Définition du «dossier» / dictionnaire Ensemble de documents relatifs à une même affaire, à une même personne, et classés dans une chemise de carton au dos de laquelle

Plus en détail

Chapitre 5. Les taux d intérêt. J. Berk & P. DeMarzo G. Capelle-Blancard, N. Couderc & N. Nalpas 2008 Pearson Education France

Chapitre 5. Les taux d intérêt. J. Berk & P. DeMarzo G. Capelle-Blancard, N. Couderc & N. Nalpas 2008 Pearson Education France Chapitre 5 Les taux d intérêt 5.1. La cotation des taux d intérêt Taux annuel effectif (TAE) : indique le montant total des intérêts à percevoir dans un an 100 000 (1 + r) = 100 000 1,05 = 105000 100 000

Plus en détail

GESTION D UN SCANNER

GESTION D UN SCANNER MODULE D EXERCICE PROFESSIONNEL NOTION MÉDICO-ÉCONOMIQUE GESTION D UN SCANNER DES DE RADIOLOGIE ET IMAGERIE MÉDICALE Dr F Lefèvre (1-2-3), Pr M Claudon (2-3) 1 - Radiolor 2 - CHU de Nancy 3 GCS Bois le

Plus en détail

Monster Garage Engineering

Monster Garage Engineering Monster Garage Engineering fgffg ENGINEERING 1 Marc Berger-Grimaud 3A2A1 Sens Achats simplifiés Toutes pièces en stock tous les types de voitures Pièces de qualité Nouveau concept en France Créer un supermarché

Plus en détail

Retour d expérience du PACS à l HEGP

Retour d expérience du PACS à l HEGP Retour d expérience du PACS à l HEGP Rencontre de l APRAMEN du 15 MAI 2007 F Hugonnet¹, D Ledu², B Paulmier¹, M A Collignon¹, M Faraggi¹ ¹ Service de physiologie et radio-isotopes ² Service de radiothérapie

Plus en détail

L expertise médicale : une ressource de gestion à connaître. Jean Mireault, M.D., M.Sc.

L expertise médicale : une ressource de gestion à connaître. Jean Mireault, M.D., M.Sc. L expertise médicale : une ressource de gestion à connaître Jean Mireault, M.D., M.Sc. Objectifs de la présentation Démontrer l importance de l utilisation des données dans l engagement médical Présenter

Plus en détail

Solution Intelligente d Archivage et de Visualisation d Images

Solution Intelligente d Archivage et de Visualisation d Images Solution Intelligente d Archivage et de Visualisation d Images INFINITT PACS est un logiciel full Web intégrant des modules RIS, PACS Cardio, PACS Mammo, des outils de visualisation et de traitements avancés,

Plus en détail

CliniPACS : distribution sécurisée d'images DICOM en réseau local hospitalier

CliniPACS : distribution sécurisée d'images DICOM en réseau local hospitalier CliniPACS : distribution sécurisée d'images DICOM en réseau local hospitalier P. PUECH, JF. LAHAYE, JC. FANTONI [2], L. LEMAITRE CHRU de Lille [1] Plateau commun d Imagerie médicale - Hôpital Claude Huriez

Plus en détail

Offre de service. PONYA Système informatique de Gestion pour Hôpital, clinique, polyclinique

Offre de service. PONYA Système informatique de Gestion pour Hôpital, clinique, polyclinique Offre de service PONYA Système informatique de Gestion pour Hôpital, clinique, polyclinique Les besoins propres aux établissements de sante Enregistrer toutes les activités de soins et service pour une

Plus en détail

Frédéric LEFEVRE Radiologue SFR4i CHU de NANCY SCP RADIOLOR L environnement médico-économique Complexité des prises en charge patients suivi long terme, spécialisation, contraintes environnementales Développement

Plus en détail

GESTION COMPTABLE ET FINANCIÈRE DES ENTREPRISES

GESTION COMPTABLE ET FINANCIÈRE DES ENTREPRISES CONCOURS OUVERTS LES 26, 27, 28 et 29 MAI 2015 POUR L ADMISSION AU CYCLE DE FORMATION DES ÉLÈVES DIRECTEURS D HÔPITAL CONCOURS EXTERNE, CONCOURS INTERNE ET TROSIEME CONCOURS VENDREDI 29 MAI 2015 4 ème

Plus en détail

Itransport au CHR Metz-Thionville

Itransport au CHR Metz-Thionville 23 mai 2012 Metz 29 e Journées nationales d étude et de perfectionnement de l Unaibode Itransport au CHR Metz-Thionville Frédérique LESAGE Cadre de santé, masseur-kinésithérapeute CHR Metz-Thionville Quelques

Plus en détail

Présentation aux utilisateurs

Présentation aux utilisateurs Présentation aux utilisateurs DSM Le 13 février 2012 Contexte Besoin sans cesse grandissant de disposer en temps réel d une information à jour et à valeur ajoutée, afin de soutenir la prestation de services

Plus en détail

Centre Hospitalier. Pontoise. Chiffres. Clés

Centre Hospitalier. Pontoise. Chiffres. Clés Centre Hospitalier Pontoise Chiffres Clés 2013 Capacité d accueil 961 lits 40 SSR 10 psychiatrie infanto-juvénile/ adolescents 201 EHPAD psychiatrie 106 adultes 76 obstétrique 137 chirurgie 391 médecine

Plus en détail

Forum International de l Assurance

Forum International de l Assurance Forum International de l Assurance La dématérialisation des échanges en assurance santé Enjeux Retours d expériences Perspectives Antoine AIZPURU Président Cegedim Assurances 19 Avril 2013 Introduction

Plus en détail

Ateliers «Retours d expériences» REGULATIONDESFLUXDEPATIENTS: la création d un salon de sortie au Centre Hospitalier de MARTIGUES N.

Ateliers «Retours d expériences» REGULATIONDESFLUXDEPATIENTS: la création d un salon de sortie au Centre Hospitalier de MARTIGUES N. Ateliers «Retours d expériences» REGULATIONDESFLUXDEPATIENTS: au Centre Hospitalier de MARTIGUES N.BOURBON N.ESTIENNE S.LUIGI M.ROBIN Le contexte au Centre Hospitalier de Martigues: Augmentation continue

Plus en détail

de la gestion des lits à l ordonnancement

de la gestion des lits à l ordonnancement de la gestion des lits à l ordonnancement Mardi 24 janvier 2012 Dr. Yvon Goarin membre du Directoire Mme Nadia Antignac responsable de l ordonnancement Agenda Présentation de l établissement Les enjeux

Plus en détail

- 02 - GESTION DES INVESTISSEMENTS RENTABILITE FINANCIERE. Connaissance des caractéristiques des moyens de financement des investissements.

- 02 - GESTION DES INVESTISSEMENTS RENTABILITE FINANCIERE. Connaissance des caractéristiques des moyens de financement des investissements. - 02 - GESTION DES INVESTISSEMENTS RENTABILITE FINANCIERE Objectif(s) : o Choix du financement des investissements ; o Coût du financement. Pré-requis : o Modalités : Connaissance des caractéristiques

Plus en détail

Programme esanté Luxembourgeois Présentation générale. 1 Programme esanté

Programme esanté Luxembourgeois Présentation générale. 1 Programme esanté Luxembourgeois Présentation générale Agenda. esanté c est quoi? 2. Les piliers du programme esanté Contenu du programme esanté Démarche: une vision de long terme couplée à une approche pragmatique et progressive

Plus en détail

BIG DATA PARIS Révolutionnez votre gestion des Données Patients!

BIG DATA PARIS Révolutionnez votre gestion des Données Patients! BIG DATA PARIS Révolutionnez votre gestion des Données Patients! 20-21 mars 2012 Cité Internationale universitaire Paris Présentation d un projet opérationnel : Région sans Film Imagerie Médicale Partagée

Plus en détail

Table des matières. Avant-propos. Chapitre 2 L actualisation... 21. Chapitre 1 L intérêt... 1. Chapitre 3 Les annuités... 33 III. Entraînement...

Table des matières. Avant-propos. Chapitre 2 L actualisation... 21. Chapitre 1 L intérêt... 1. Chapitre 3 Les annuités... 33 III. Entraînement... III Table des matières Avant-propos Remerciements................................. Les auteurs..................................... Chapitre 1 L intérêt............................. 1 1. Mise en situation...........................

Plus en détail

Procédures d achat en milieu public et privé

Procédures d achat en milieu public et privé Procédures d achat en milieu public et privé Introduction et généralités La pratique en milieu libéral La pratique en milieu hospitalier D Sirinelli JL Dehaene L objectif de «l achat» Disposer d un outil

Plus en détail

Accompagnement à la mise en œuvre d une démarche de benchmark des consultations externes en établissements de santé MCO

Accompagnement à la mise en œuvre d une démarche de benchmark des consultations externes en établissements de santé MCO Conseil et accompagnement des établissements de santé Accompagnement à la mise en œuvre d une démarche de benchmark des consultations externes en établissements de santé MCO 02/04/2013 ANNEXE 3 : Présentation

Plus en détail

Edition et intégration de logiciels médicaux. Service commercial 22 rue de Chantepie 37300 JOUE LES TOURS. Tél : 02 47 67 81.81 Fax : 02 47 67 42 25

Edition et intégration de logiciels médicaux. Service commercial 22 rue de Chantepie 37300 JOUE LES TOURS. Tél : 02 47 67 81.81 Fax : 02 47 67 42 25 Edition et intégration de logiciels médicaux Service commercial 22 rue de Chantepie 37300 JOUE LES TOURS Tél : 02 47 67 81.81 Fax : 02 47 67 42 25 LOGICIEL AXILA Le dossier médical informatisé pour les

Plus en détail

4 Choix d investissement

4 Choix d investissement cterrier 1/8 26/01/2011 Cours Mathématiques financières Auteur : C. Terrier ; mailto:webmaster@cterrier.com ; http://www.cterrier.com Utilisation : Reproduction libre pour des formateurs dans un cadre

Plus en détail

L hôpital de jour ( HDJ ) en Hôpital général Intérêt d une structure polyvalente? Dr O.Ille Centre hospitalier Mantes la Jolie, Yvelines

L hôpital de jour ( HDJ ) en Hôpital général Intérêt d une structure polyvalente? Dr O.Ille Centre hospitalier Mantes la Jolie, Yvelines L hôpital de jour ( HDJ ) en Hôpital général Intérêt d une structure polyvalente? Dr O.Ille Centre hospitalier Mantes la Jolie, Yvelines Hôpital de jour (HDJ) Permet des soins ou examens nécessitant plateau

Plus en détail

L environnement numérique intégral en urologie Le PACS

L environnement numérique intégral en urologie Le PACS Progrès en Urologie (2003), 13, 1171-1176 L environnement numérique intégral en urologie Le PACS F. Lefevre, J. Hubert, J.L. Descotes Les technologies de l information et l informatique évoluent vite,

Plus en détail

M. GAMBIER Vice-Président à la région chargé des politiques économierecherche et de la gestion des fonds européens

M. GAMBIER Vice-Président à la région chargé des politiques économierecherche et de la gestion des fonds européens M. GAMBIER Vice-Président à la région chargé des politiques économierecherche et de la gestion des fonds européens M. BRAND Directeur Général Adjoint de l ARS HN M. COUTURIER Administrateur du GCS Télésanté

Plus en détail

CONSTRUCTION du NOUVEL HOPITAL d AMIENS ASPECT MEDICAL. Jean-Pierre CANARELLI Président de la CME

CONSTRUCTION du NOUVEL HOPITAL d AMIENS ASPECT MEDICAL. Jean-Pierre CANARELLI Président de la CME CONSTRUCTION du NOUVEL HOPITAL d AMIENS ASPECT MEDICAL Jean-Pierre CANARELLI Président de la CME LES MISSIONS DES CHU FONCTIONS DE SOINS (1) Proximité,Territoire,Région Corps médical avec l ensemble des

Plus en détail

PROCEDURE DE MAITRISE DOCUMENTAIRE

PROCEDURE DE MAITRISE DOCUMENTAIRE Page 1 sur 6 ANNULE ET REMPLACE LES DOCUMENTS SUIVANTS référence /V01 /V02 /V03 /V04 /V05 /V06 /V07 /V08 /V09 07/PR/001/01/V10 Titre et objet de la révision PROCEDURE DE MAITRISE DU MANUEL QUALITE - Réactualisation

Plus en détail

R.O.I : retour d expérience et. Hôpitaux Universitaires de Genève. Directeur des systèmes d information

R.O.I : retour d expérience et. Hôpitaux Universitaires de Genève. Directeur des systèmes d information WELCOME R.O.I : retour d expérience et réflexions actuellement menées aux Hôpitaux Universitaires de Genève Dr Benoît Debande Dr. Benoît Debande Directeur des systèmes d information Le ROI des WELCOME

Plus en détail

GESTION DES LITS APPEL À CANDIDATURES

GESTION DES LITS APPEL À CANDIDATURES GESTION DES LITS APPEL À CANDIDATURES Établissements de santé MCO publics, ESPIC ou privés, vous souhaitez mener un projet d amélioration de la gestion des lits au service des patients et de vos équipes.

Plus en détail

Chapitre 2 L actualisation... 21

Chapitre 2 L actualisation... 21 III Table des matières Avant-propos Remerciements.... Les auteurs... XI XII Chapitre 1 L intérêt.... 1 1. Mise en situation.... 1 2. Concept d intérêt... 1 2.1. L unité de temps... 2 2.2. Le taux d intérêt...

Plus en détail

Contrats Frais de santé. Bilan 2013

Contrats Frais de santé. Bilan 2013 Contrats Frais de santé Bilan 2013 1 Effectifs assurés au 31/12/2013 Structure de la Démographie Assurés Conjoints Enfants Total Bénéficiaires Coef. Bénéficiaires 2 376 1 230 2 221 5 827 2,45 Assurés Age

Plus en détail

Analyse des Investissements et Création de Valeur

Analyse des Investissements et Création de Valeur Analyse des Investissements et Création de Valeur Les 4 prochains modules Le Coût de Capital Evaluer la performance financière d une activité Analyse des investissements et création de valeur Evaluation

Plus en détail

Le financement adossé de l immobilier en gestion de patrimoine : une modélisation simple

Le financement adossé de l immobilier en gestion de patrimoine : une modélisation simple Le financement adossé de l immobilier en gestion de patrimoine : une modélisation simple Laurent Batsch ahier de recherche n 2005-01 Le financement adossé est une des modalités de financement de l investissement

Plus en détail

Comprendre le DICOM. Décembre 2005 Eric PICEL 1

Comprendre le DICOM. Décembre 2005 Eric PICEL 1 Comprendre le DICOM Décembre 2005 Eric PICEL 1 DICOM DICOM = Digital Imaging COmmunication in Medicine Décembre 2005 Eric PICEL 2 Plan Présentation Les modalités Les images DICOM Les services DICOM Les

Plus en détail

Health Innovation Forum Thursday 17 September 2009. Haute disponibilité & DRP en milieu hospitalier

Health Innovation Forum Thursday 17 September 2009. Haute disponibilité & DRP en milieu hospitalier Health Innovation Forum Thursday 17 September 2009 Haute disponibilité & DRP en milieu Groupe privé de 3 hôpitaux et 2 polycliniques Propriété des Mutualités Socialistes De 20 à 250 lits par site Distances:

Plus en détail

Pour un flux de tâches illimité. Le module DICOM de Carl Zeiss.

Pour un flux de tâches illimité. Le module DICOM de Carl Zeiss. Pour un flux de tâches illimité. Le module DICOM de Carl Zeiss. We make it visible. 2 De nouveaux horizons explorés. Avec DICOM Visible Light. Dans tous les hôpitaux modernes, le réseau informatique joue

Plus en détail

FIL CONDUCTEUR (Session principale 2006)

FIL CONDUCTEUR (Session principale 2006) FIL CONDUCTEUR (Session principale 2006) PREMIERE PARTIE Etude de rentabilité des produits P1 et P2 «Méthode des coûts partiels» Constatation de la non rentabilité du produit P2 Décision d investissement

Plus en détail

Combien coûte la santé? Tableaux et graphiques empruntés à D. Polton (Credes 2002)

Combien coûte la santé? Tableaux et graphiques empruntés à D. Polton (Credes 2002) Combien coûte la santé? Tableaux et graphiques empruntés à D. Polton (Credes 2002) V. Halley des Fontaines Psychomotricité oct 2006 Plus un pays est riche, plus il dépense pour la santé de la population

Plus en détail

Présentation ARM Référent SAMU - Centre 15 des Hauts de Seine.

Présentation ARM Référent SAMU - Centre 15 des Hauts de Seine. Présentation ARM Référent SAMU - Centre 15 des Hauts de Seine. Congrès UNARM RENNES 16 MAI 2014 1 Présentation du SAMU 92 Le Centre de Réception et de Régulation des Appels (CRRA) se situe au sein de l

Plus en détail

Déploiement des TIM dans les pôles aux HUS

Déploiement des TIM dans les pôles aux HUS Déploiement des TIM dans les pôles aux HUS Journée «DIM d Alsace 2014» 4 novembre 2014 Service de santé publique HUS F.Binder-Foucard, H.Lefèvre, P.Tran Ba Loc, C.Weidmann, G. Nisand Plan Contexte Objectifs

Plus en détail

PGSSI-S Guide pratique d une démarche sécurité SI en ES. Direction générale de l offre de soins - DGOS

PGSSI-S Guide pratique d une démarche sécurité SI en ES. Direction générale de l offre de soins - DGOS PGSSI-S Guide pratique d une démarche sécurité SI en ES Guide pratique d une démarche sécurité SI en ES pour sensibiliser les directions Cible : les directions des ES les établissements de taille moyenne,

Plus en détail

Introduction. pour ANTICIPER > Développement d un logiciel de gestion des actions de prévention pour les professionnels préventionnistes.

Introduction. pour ANTICIPER > Développement d un logiciel de gestion des actions de prévention pour les professionnels préventionnistes. Pour un meilleur accompagnement de votre parcours à domicile Introduction Mutualité Française Puy-de-Dôme a développé un nouveau système d information santé favorisant la coordination des acteurs de santé

Plus en détail

INTEGRATION DE DONNEES EXTRA-RADIOLOGIQUES DANS LE PACS EN ROUTINE

INTEGRATION DE DONNEES EXTRA-RADIOLOGIQUES DANS LE PACS EN ROUTINE INTEGRATION DE DONNEES EXTRA-RADIOLOGIQUES DANS LE PACS EN ROUTINE N.LABONNE(1) - C.LEFONDEUR(2) - A.BLUM(1) (1) Service d Imagerie Guilloz CHU NANCY (2) Direction du Système d Information CHU NANCY www.imagerieguilloz.com

Plus en détail

Pérennisation des Informations Numériques

Pérennisation des Informations Numériques Pérennisation des Informations Numériques Besoins, Enjeux, Solutions. Ronald Moulanier Hubert Lalanne 28 juin 2005 Besoins et enjeux d une solution pérenne Contraintes légales Intégration des contraintes

Plus en détail

LE FINANCEMENT DES HOPITAUX EN BELGIQUE. Prof. G. DURANT

LE FINANCEMENT DES HOPITAUX EN BELGIQUE. Prof. G. DURANT LE FINANCEMENT DES HOPITAUX EN BELGIQUE Prof. G. DURANT La Belgique (11 millions d habitants) est un pays fédéral. Le financement est organisé au niveau national sauf le financement des infrastructures

Plus en détail

MINISTERE DE L HABITAT, DE L URBANISME ET DE LA POLITIQUE DE LA VILLE

MINISTERE DE L HABITAT, DE L URBANISME ET DE LA POLITIQUE DE LA VILLE MINISTERE DE L HABITAT, DE L URBANISME ET DE LA POLITIQUE DE LA VILLE JOURNEE PORTES OUVETRES Jeudi 27 septembre 2012 DEMATERIALISATION DES ARCHIVES Pour un meilleur accès à l information 1 PLAN Archivage

Plus en détail

Télé-formation et films pédagogiques. numériques sur les technologies médicales

Télé-formation et films pédagogiques. numériques sur les technologies médicales Télé-formation et films pédagogiques numériques sur les technologies médicales Alain Donadey, Claire Imbaud, François Langevin Université de Technologie de Compiègne - France alain.donadey@utc.fr Journées

Plus en détail

La virtualisation du poste de travail

La virtualisation du poste de travail Chapitre 1 - COMPRENDRE LE MARCHÉ La virtualisation du poste de travail Copyright 2010 CXP. 1 All rights reserved. Reproduction or distribution of this document, in any form, is expressly prohibited without

Plus en détail

Haïti, Projet d appui technique en Haïti (PATH) Houcine AKHNIF & Lucien ALBERT Avril 2015

Haïti, Projet d appui technique en Haïti (PATH) Houcine AKHNIF & Lucien ALBERT Avril 2015 ETUDE DES COÛTS DES ACTES MEDICAUX EN HAÏTI: Résultats préliminaires et perspectives d utilisation dans la prise de décision Haïti, Projet d appui technique en Haïti (PATH) Houcine AKHNIF & Lucien ALBERT

Plus en détail

DES DMS Exemple du CHU de Nîmes

DES DMS Exemple du CHU de Nîmes PLATEFORME LOGISTIQUE ET CIRCUIT DES DMS Exemple du CHU de Nîmes L ensemble des illustrations a été supprimé en raison de la taille du fichier incompatible avec la diffusion sur le site euro-pharmat.com.

Plus en détail

Leadership, innovation, réussite L A N O U V E L L E R É F É R E N C E E N M AT I È R E D E T E C H N O L O G I E D E L A S A N T É.

Leadership, innovation, réussite L A N O U V E L L E R É F É R E N C E E N M AT I È R E D E T E C H N O L O G I E D E L A S A N T É. Leadership, innovation, réussite L A N O U V E L L E R É F É R E N C E E N M AT I È R E D E T E C H N O L O G I E D E L A S A N T É. Radiologie Cardiologie Worflow Archivage neutre Cloud computing Vue

Plus en détail

Campagne de Dépistage Gratuit du Cancer Du Sein

Campagne de Dépistage Gratuit du Cancer Du Sein Campagne de Dépistage Gratuit du Cancer Du Sein Campagne du gouvernement de la Nouvelle-Calédonie Dossier de presse - 10 août 2009 Le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie lance à compter du 10 août 2009

Plus en détail

LE PACS «TOUT EN UN»

LE PACS «TOUT EN UN» LE PACS «TOUT EN UN» V. Le Pennec (1), C. Dalibard (2), Y. Osmont (2), E. Bergot (3), JP Pelage (1), P. Lacombe (4) (1) Service de Radiologie (2) Direction des services d information (3) Service de Pneumologie

Plus en détail

opitaux privés de Metz TMM Software

opitaux privés de Metz TMM Software H opitaux privés de Metz TMM Software Formatic Santé 2011 TMM Software 2011 - confidentiel 1 Sommaire 1. Présentation HPM 2. Pourquoi un projet de terminaux multimédia? 3. Rentabilité des projets 4. Points

Plus en détail

ENTREPRISE CONTENT MANAGEMENT & RECORDS MANAGEMENT ECM & RM

ENTREPRISE CONTENT MANAGEMENT & RECORDS MANAGEMENT ECM & RM ENTREPRISE CONTENT MANAGEMENT & RECORDS MANAGEMENT PLAN Introduction Partie I : le records management Qu est ce que le RM? Les principes du RM Les objectifs du RM Les enjeux du RM Les étapes de la mise

Plus en détail

IHE et le workflow d'un service d'imagerie

IHE et le workflow d'un service d'imagerie IHE et le workflow d'un service d'imagerie C. Bertini (1), E. Cordonnier (2) Présentation préparée avec l aide précieuse de : JF Lahaye (3) (1) CHU Bordeaux, (2) ETIAM, (3) CHU Lille 13/04/2010 1 Problèmes

Plus en détail

Radars photographiques et surveillance aux feux rouges

Radars photographiques et surveillance aux feux rouges ASSOCIATION DES TRANSPORTS DU CANADA Radars photographiques et surveillance aux feux rouges CATÉGORIE : INGÉNIERIE EN SÉCURITÉ ROUTIÈRE Au début des années 2000, le gouvernement du Québec avait envisagé

Plus en détail

Centre hospitalier de Dieppe CHIFFRES CLÉS 2014. Juillet 2015

Centre hospitalier de Dieppe CHIFFRES CLÉS 2014. Juillet 2015 CHIFFRES CLÉS 2014 Juillet 2015 Le Centre hospitalier de Dieppe, un établissement de référence Le Centre hospitalier de Dieppe est l hôpital de référence du territoire de santé de Dieppe qui couvre une

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ ANNEXE VI DIPLÔME D ÉTAT DE MANIPULATEUR D ÉLECTRORADIOLOGIE MÉDICALE

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ ANNEXE VI DIPLÔME D ÉTAT DE MANIPULATEUR D ÉLECTRORADIOLOGIE MÉDICALE ANNEXE VI DIPLÔME D ÉTAT DE MANIPULATEUR D ÉLECTRORADIOLOGIE MÉDICALE MINISTÈRE CHARGÉ DE LA SANTÉ DIPLÔME D ÉTAT DE MANIPULATEUR D ÉLECTRORADIOLOGIE MÉDICALE PORTFOLIO DE L ÉTUDIANT (document à tenir

Plus en détail

LANCEMENT DU PACS MIDI-PYRENEES

LANCEMENT DU PACS MIDI-PYRENEES Mercredi 14 Novembre 2012 LANCEMENT DU PACS MIDI-PYRENEES Amphithéâtre Pavillon de Télémédecine, Institut Européen de Télémédecine Le projet de PACS mutualisé, RIS et support à la Téléradiologie en région

Plus en détail

L Imagerie Radiologique et le Cancer. Philippe Devred Laetitia Aycard

L Imagerie Radiologique et le Cancer. Philippe Devred Laetitia Aycard L Imagerie Radiologique et le Cancer Philippe Devred Laetitia Aycard Préoccupations médicales / Techniques variées Technique instrument pour essayer de répondre à certaines questions Radiologie «conventionnelle»

Plus en détail

STERILISATION CENTRALE DU CHU DE ROUEN

STERILISATION CENTRALE DU CHU DE ROUEN CHU_ Hôpitaux de Rouen - page 1 SOMMAIRE 1. PRESENTATION A. Le cadre de santé B. Le CHU de Rouen C. La stérilisation Centrale du CHU 2. HISTORIQUE A. Pourquoi l acquisition du AMSCO V PRO 1 Plus B. Qu

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Voyage au cœur des réseaux d imagerie médicale

DOSSIER DE PRESSE. Voyage au cœur des réseaux d imagerie médicale DOSSIER DE PRESSE Voyage au cœur des réseaux d imagerie médicale Service de presse et de communication : MHC Communication Marie-Hélène Coste / Véronique Simon 38 avenue Jean Jaurès - 94110 Arcueil Tél.

Plus en détail

- 01 - GESTION DES INVESTISSEMENTS RENTABILITE ECONOMIQUE

- 01 - GESTION DES INVESTISSEMENTS RENTABILITE ECONOMIQUE - 01 - GESTION DES INVESTISSEMENTS RENTABILITE ECONOMIQUE Objectif(s) : o Choix des investissements et rentabilité économique : Capacité d'autofinancement prévisionnelle ; Flux nets de trésorerie ; Evaluations.

Plus en détail

Exercices de Gestion en vidéo - BTS MUC & BTS NRC. Liste des tableaux. (Consultez également «Liste des formules»)

Exercices de Gestion en vidéo - BTS MUC & BTS NRC. Liste des tableaux. (Consultez également «Liste des formules») Liste des tableaux (Consultez également «Liste des formules») Table des matières Le bilan comptable... 2 Le bilan fonctionnel... 3 Le compte de résultat... 4 Les soldes intermédiaires de gestion (SIG)...

Plus en détail

Construction du Nouveau CHU d Amiens

Construction du Nouveau CHU d Amiens Construction du Nouveau CHU d Amiens Historique et particularités du projet Thierry VELEINE ingénieur général - coordinateur du Pôle Investissements et Logistique Hopitech Amiens - 05 octobre 2012 - historique

Plus en détail

Orange Healthcare tic & santé. Orange Healthcare -2013

Orange Healthcare tic & santé. Orange Healthcare -2013 Orange Healthcare tic & santé Orange Healthcare -2013 2 Orange Healthcare les enjeux de l hôpital et des systèmes de santé d aujourd hui être plus efficace intégrer l innovation médicale plus rapidement

Plus en détail

Inauguration d un accélérateur de particules de dernière génération

Inauguration d un accélérateur de particules de dernière génération PLAN CANCER 2003-2007 Inauguration d un accélérateur de particules de dernière génération consolidant le plateau technique du Centre Hospitalier Sud Francilien dédié à la cancérologie Mercredi 19 décembre

Plus en détail

au c œur des 1er Symposium International sur les NTIC et le Management Hospitalier ALGER 15-16 Mai 2004 Jacques E.ANDRE - Consultant, Hoptimis

au c œur des 1er Symposium International sur les NTIC et le Management Hospitalier ALGER 15-16 Mai 2004 Jacques E.ANDRE - Consultant, Hoptimis Le DOSSIER MEDICAL PARTAGE au c œur des SYSTEMES d INFORMATION et des RESEAUX de SANTE: MYTHE ou REALITE 1er Symposium International sur les NTIC et le Management Hospitalier ALGER 15-16 Mai 2004 INTRODUCTION

Plus en détail

C.I.O. Médico-Économiques

C.I.O. Médico-Économiques Les sept clefs pour réussir le changement e associé à la mise en place d'un dossier électronique patient (DEP) Pr. Ph. Kolh C.I.O. Chef du Service des Informations Médico-Économiques 2011-10-20 Table des

Plus en détail

E X E R C I C E S P6C11 Le choix de financement

E X E R C I C E S P6C11 Le choix de financement E X E R C I C E S P6C11 Le choix de financement Exercice 1 : VAN de financement - simple La société INVESTRO envisage d acquérir une nouvelle machine au prix de 25 000. Elle utilise un taux d actualisation

Plus en détail

Sources: CNAMTS (Point de repère n 26, page 4 -donn ées 2008)

Sources: CNAMTS (Point de repère n 26, page 4 -donn ées 2008) Scanner RX Bases médico-économiques économiques Michel Claudon, Nancy DES de Radiologie et Imagerie Médicale Paris / Janvier 2010 Le coût annuel de l imagerie en France secteur public- secteur libéral

Plus en détail

Atelier de Prospective n 7. Jusqu où le dossier informatisé peut il favoriser la coordination des acteurs de santé?

Atelier de Prospective n 7. Jusqu où le dossier informatisé peut il favoriser la coordination des acteurs de santé? Atelier de Prospective n 7 Jusqu où le dossier informatisé peut il favoriser la coordination des acteurs de santé? Aujourd hui et demain Aujourd hui : Déploiement : Les DPI sont en cours de généralisation

Plus en détail

La Révolution Numérique Au Service De l'hôpital de demain. 18-19 JUIN 2013 Strasbourg, FRANCE

La Révolution Numérique Au Service De l'hôpital de demain. 18-19 JUIN 2013 Strasbourg, FRANCE La Révolution Numérique Au Service De l'hôpital de demain 18-19 JUIN 2013 Strasbourg, FRANCE Valérie Boismartel Directrice du Système d Information Thomas Petit Responsable du Système d Information Intervenants

Plus en détail

Une avancée technologique

Une avancée technologique ICOS CARDIO est un Système d Information Cardiologique (CIS) de nouvelle génération : Il gère tous vos sites à distance, vos accueils, agendas, prises de R.D.V, historiques patient, dictées, frappes, comptes

Plus en détail