O.H.S.A. 86, bis quai Blanqui ALFORTVILLE CEDEX. Construction de logements collectifs ATHIS-MONS (91) ETUDE DE POLLUTION DU SOUS-SOL

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "O.H.S.A. 86, bis quai Blanqui 94146 ALFORTVILLE CEDEX. Construction de logements collectifs ATHIS-MONS (91) ETUDE DE POLLUTION DU SOUS-SOL"

Transcription

1

2 O.H.S.A. 86, bis quai Blanqui ALFORTVILLE CEDEX Construction de logements collectifs ATHIS-MONS (91) ETUDE DE POLLUTION DU SOUS-SOL Siège Social : 565 rue des Vœux Saint Georges VILLENEUVE LE ROI Tél Fax : S.A.R.L. au capital de SIREN SIRET APE 7112 B Agence de Caen : Unicité Bât. D - 4 rue Alfred Kastler CAEN Tél Fax : Agence de Lille : Centre Gutenberg 72 rue Gutenberg LILLE Tél Fax :

3 SOMMAIRE 1- Contexte et objectifs Méthodologie générale Etude historique CONSULTATION DES PHOTOGRAPHIES AERIENNES DE L IGN CONSULTATION DES BASES DE DONNEES BASOL ET BASIAS Base de données BASOL Base de données BASIAS CONSULTATION DU SERVICE DES INSTALLATIONS CLASSEES (ICPE) SYNTHESE DE L HISTORIQUE Etude de vulnérabilité CONTEXTE GEOLOGIQUE CONTEXTE HYDROLOGIQUE ET HYDROGEOLOGIQUE VOIES POTENTIELLES DE MIGRATION DES POLLUANTS EN DEHORS DU SITE CARACTERISATION DES CIBLES POTENTIELLES Captages pour l alimentation en eau potable Captages pour l alimentation en eau industrielle SYNTHESE DE L ETUDE DOCUMENTAIRE Investigations sur site LES SOLS Prélèvement et analyses d échantillons de sol Limites de la méthode d'investigation Observations organoleptiques LES EAUX SOUTERRAINES RESULTATS DES ANALYSES INTERPRETATION Les sols Les eaux souterraines Conclusions Recommandations RISQUES SANITAIRES GESTION DES TERRES POLLUEES ANNEXES Annexe 1 : Plan de situation (1 page) ; Annexe 2 : Courrier de la DDASS (1 page) ; Annexe 3 : Plan de localisation des sondages (1 page) ; Annexe 4 : Coupes lithologiques (4 pages) ; Annexe 5 : Carte de localisation des zones polluées (1 page) ; Annexe 6 : Schéma conceptuel (1 page) ; Annexe 7 : Bulletins analytiques du laboratoire (16 pages). i

4 1- Contexte et objectifs Dans le cadre de la construction de logements collectifs sur un terrain situé au rue d Orléans/139 avenue Jean Jaurès à Athis-Mons (91), l Office de l Habitat Social d Alfortville (OHSA) a demandé à SEMOFI la réalisation d une étude de pollution du sous-sol. Un plan de localisation du site est présenté en Annexe 1. Sur une superficie d environ 1500m², le projet prévoit la construction de deux bâtiments avec un niveau de sous-sol semi-enterré jusqu à 2m de profondeur nécessitant des travaux de terrassement, la réalisation d un bassin de rétention enterré ainsi que l aménagement d espaces verts. Dans un premier temps, la réalisation d une étude historique de l occupation passée du site permet d identifier et de localiser la présence d éléments polluants, susceptibles d avoir été produits ou utilisés sur le site, au cours de son exploitation ancienne et actuelle. Une étude documentaire, dont l objectif est d évaluer la vulnérabilité du site et de ses environs par rapport à son environnement, est également réalisée. A l issue de ces études, des investigations sur site ont été effectuées afin de constater l absence ou la présence d une pollution du sous-sol. Cette étude de pollution du sous-sol a pour objectifs de : o Maîtriser les aspects techniques et réglementaires associés à la présence d une éventuelle pollution ; o Définir les dispositions relatives à la gestion et l élimination des éventuelles terres polluées à mettre en œuvre dans le cadre du projet d aménagement ; o Déterminer les travaux complémentaires éventuellement à prévoir pour dimensionner et qualifier une source suspectée de pollution, et s assurer de l absence de risques sanitaires inacceptables pouvant porter atteinte à la santé des futurs usagers du site. Les enjeux liés à cette mission sont à la fois : o Sanitaires : Les aménagements réalisés devront être effectués en garantissant l absence de risques sanitaires inacceptables, tant pour les travailleurs lors du chantier que pour les futurs usagers du site ; o Economiques : En cas d éventuels travaux de dépollution, le coût de l évacuation de terres polluées en filières agréées engendre des surcoûts importants dans le cadre d un projet d aménagement, le coût de prise en charge étant 10 à 20 fois supérieur à celui d une décharge de déchets inertes ; o Réglementaires : Les études et travaux réalisés devront être conformes à la législation/méthodologie du Ministère de l Ecologie, de l Energie, du Développement Durable et de l Aménagement du Territoire (MEEDDAT), et devront garantir une traçabilité dans le temps (confinement, servitudes,..). 2- Méthodologie générale Pour répondre à vos enjeux, notre méthodologie de travail est établie sur les exigences : o De la norme NF X «Prestations de services relatives aux sites et sols pollués» ; o Des Guides méthodologiques : «Gestion des sites (potentiellement) pollués» et «Gestion des sites pollués» BRGM Editions ; o Des recommandations du Ministère de l Ecologie, de l Energie, du Développement Durable et de l Aménagement du Territoire (MEEDDAT) relatives à la nouvelle politique de gestion des sites et sols pollués de février 2007 (Note ministérielle Sites et Sols pollués Modalité de gestion et de réaménagement des sites pollués du 8 février 2007). 1

5 Les prestations proposées pour satisfaire aux objectifs de la présente étude sont les suivantes : Etape 1 : Première visite du site (Prestation A101 selon la norme NF X ). Cette visite a pour objectif de procéder à des constatations visuelles sur site concernant les pollutions évidentes et la vulnérabilité du site et de ses environs. Etape 2 : Etude historique (Prestation A102 selon la norme NF X ). Cette étape a pour objet de recenser les activités ou installations potentiellement polluantes, actuelles ou passées, présentes sur site, ainsi que tout fait marquant pouvant être à l origine d une éventuelle pollution. Cette prestation permet également de localiser les zones potentiellement impactées par l utilisation de certains produits, et de mettre ainsi en évidence les polluants à rechercher dans le cadre des investigations. Etape 3 : Etude documentaire (Prestation A103 selon la norme NF X ). L objectif de cette étape est d évaluer la vulnérabilité du site et de ses environs par rapport à son environnement (usage actuel et futur du site, cibles concernées, eaux superficielles, captages et périmètres de protection, géologie et possibilités de migration des éventuels polluants, hydrogéologie et vulnérabilité des aquifères). Etape 4 : Investigations sur site (Prestation A200 selon la norme NF X ). Pour déterminer l absence ou la présence de pollution du sous-sol au droit du site, des investigations sur site, avec réalisation de sondages et prélèvements d échantillons de sol, est indispensable. Ces investigations permettent de vérifier l état du sous-sol au droit des zones potentiellement polluées identifiées lors de l étude historique du site. 3- Etude historique La collecte des informations a été réalisée au moyen de la consultation : o Des photographies aériennes de l IGN ; o Des bases de données BASOL et BASIAS du Ministère de l Ecologie, de l Energie, du Développement Durable et de l Aménagement du Territoire (MEEDDAT) ; o Du Service des Installations Classées pour la Protection de l Environnement (ICPE) de la Préfecture de l Essonne (91) Consultation des photographies aériennes de l IGN Dans le cadre de cette étude, les photographies aériennes suivantes ont été consultée à l IGN : 1999, 1994, 1992, 1987, 1982, 1973, 1967, 1958, 1944 et Actuellement, le site se compose d un ensemble de logements collectifs de type R+2 partiellement désaffectés et d un parking. La consultation de ces photographies a permis de constater les éléments suivants : ANNEE COMMENTAIRE De 1999 à Le site présente la même configuration qu actuellement Les logements collectifs existent toujours, mais de petits bâtiments se trouvent au niveau de l actuel parking. S agit-il de zones de stockage? Le site et ses environs ont été bombardés Le terrain d étude dans sa configuration actuelle n existe pas, autrefois se trouvait à son emplacement de petits pavillons avec jardins en bordure des voies ferrées. 2

6 Photographie de 1933 Source : IGN Photographie de 1958 Source : IGN 3.2- Consultation des bases de données BASOL et BASIAS Il s agit des bases de données du Ministère de l Ecologie, de l Energie, du Développement Durable et de l Aménagement du Territoire (MEEDDAT) : o BASOL : Base de donnée présentant les sites et sols pollués (ou potentiellement pollués) appelant une action des pouvoirs publics à titre curatif ou préventif ; o BASIAS : Inventaire des Anciens Sites Industriels et Activités de Service présentant tous les sites industriels, abandonnés ou non, susceptibles d engendrer une pollution de l environnement Base de données BASOL D après les informations fournies par la base de données BASOL du Ministère de l Ecologie, de l Energie, du Développement Durable et de l Aménagement du Territoire (MEEDDAT), 3 sites sont répertoriés sur la commune d Athis-Mons, dont un à proximité du terrain d étude au niveau de la zone industrielle située le long de la Seine : Ancien dépôt SHELL, 21/27 quai de l Industrie à Athis-Mons. Le site a accueilli plusieurs dépôts pétroliers depuis 1890 jusqu à sa fermeture en Des études de pollution du sous-sol ont été réalisées, révélant une contamination des sols et des eaux souterraines par des hydrocarbures. La base de données BASOL précise que la qualité des eaux souterraines est toujours surveillée Base de données BASIAS D après les informations fournies par la base de données BASIAS du Ministère de l Ecologie, de l Energie, du Développement Durable et de l Aménagement du Territoire (MEEDDAT), 3 sites répertoriés dans BASIAS sont localisés à proximité du site : IDENTIFIANT RAISON SOCIALE ADRESSE / LOCALISATION ACTIVITE IDF HLM La Sablière 104, avenue du 18 avril Dépôts de liquides inflammables IDF Immobilière du Moulin vert 125, avenue du 18 avril Dépôts de liquides inflammables IDF Garage du Val d Athis 10, rue Carnot Station service, Garage ÉTAT D OCCUPATION DU SITE Occupation du site : NR Première activité : 22/08/1972 En activité Première activité : 01/01/1994 En activité Première activité : 29/12/1955 3

7 Localisation du site Carte de localisation des sites BASIAS 3.3- Consultation du service des Installations Classées (ICPE) D après le Bureau des Installations Classées et de l Environnement de la Préfecture de l Essonne, aucune activité ou installation, située au droit du terrain d étude, n a été soumise à autorisation ou déclaration au titre de la loi n du 19 juillet 1976 modifiée, relative aux Installations Classées pour la Protection de l Environnement (ICPE) Synthèse de l historique La consultation des photographies aériennes indique que le site est depuis 1933 une zone d habitation, entièrement reconstruite après les bombardements de la Seconde Guerre Mondiale. Ainsi, le terrain d étude dans sa configuration actuelle a été construit entre 1944 et Au niveau de l actuel parking, la photographie de 1958 met en évidence la présence de petits bâtiments (anciennes zones de stockage?). La consultation des bases de données BASOL et BASIAS met en évidence la présence d activités potentiellement polluantes à proximité du terrain d étude, susceptibles d être à l origine d une pollution des sols voire des eaux souterraines. Enfin, aucune Installation Classée pour la Protection de l Environnement (ICPE), potentiellement polluante, n a été recensée au droit du site. 4

8 4- Etude de vulnérabilité 4.1- Contexte géologique D après la carte géologique de Paris au 1/ e (éditions BRGM), des coupes de sondage archivées à proximité du secteur sur la Base de données du Sous Sol (BSS) du BRGM et de notre connaissance du site, la succession lithologique au droit de la zone d étude est la suivante : UNITE STRATIGRAPHIQUE FORMATION LITHOLOGIE PUISSANCE DE LA FORMATION QUATERNAIRE Remblais - Environ 6m QUATERNAIRE Alluvions anciennes Sables et graviers 9 à 10m d épaisseur LUTETIEN Calcaire grossier Bancs de calcaire >10m La formation des Alluvions constitue un horizon très perméable Contexte hydrologique et hydrogéologique D après les points d eau avec suivi piézométrique de la Base de données du Sous-Sol (BSS) du BRGM situés à proximité du secteur, la première nappe rencontrée au droit du site se situe au sein des Alluvions, vers 3 à 4m de profondeur. Compte-tenu de la faible profondeur de la nappe et de la perméabilité des Alluvions, les eaux souterraines sont relativement vulnérables face à une éventuelle pollution des sols. La Seine s écoule au nord du site à environ 500m Voies potentielles de migration des polluants en dehors du site En dehors du site, les voies potentielles de migration d éventuels polluants contenus dans les sols sont le transfert de ces éléments polluants vers les eaux souterraines de la nappe des Alluvions Caractérisation des cibles potentielles Les caractéristiques des cibles potentielles directes ou secondaires pour l usage eaux souterraines sont décrites ci après : Captages pour l alimentation en eau potable D après les informations fournies par la DDASS de l Essonne, aucun captage pour l alimentation en eau potable n est recensé à proximité du site. Le courrier de la DDASS de l Essonne est présenté en Annexe Captages pour l alimentation en eau industrielle D après les informations fournies par l Agence de l Eau Seine-Normandie, aucun captage d eaux souterraines à usage industriel n est recensé sur la commune d Athis-Mons Synthèse de l étude documentaire L étude documentaire du site a mis en évidence : o La vulnérabilité de la nappe phréatique contenue dans les Alluvions de la Seine, en raison de sa faible profondeur et de la perméabilité des Alluvions ; o Des cibles potentielles restreintes en l absence de captages à des fins alimentaires et industrielles. 5

9 5- Investigations sur site 5.1- Les sols Prélèvement et analyses d échantillons de sol Au total, 7 sondages à la tarière mécanique jusqu à 4.5 à 6m de profondeur, avec prélèvement d échantillons de sol pour analyses chimiques en laboratoire, ont été réalisés sur site. Un plan de localisation des sondages réalisés sur l ensemble du site est présenté en Annexe 3. La réalisation des sondages a permis l observation organoleptique (couleur, aspect, odeur) des terrains rencontrés, ainsi que le prélèvement, en fonction de nos observations, des échantillons de sol pour analyses chimiques en laboratoire. Le personnel spécialisé de SEMOFI, présent constamment lors des investigations, a dirigé les sondages, noté la coupe des terrains traversés, les observations organoleptiques (odeur, couleur, aspect) sur site, et prélevé les échantillons nécessaires à la caractérisation analytique des sols traversés. Durant les investigations, des mesures semi-quantitatives des gaz du sol ont été effectuées à l aide d un photoioniseur (PID) ; ces mesures ont été réalisées sur des échantillons de sol prélevés dans des sacs plastiques hermétiques, lorsque des sols présentaient des indices organoleptiques de pollution (odeur, aspect). Les échantillons de sols ont été conditionnés dans des flacons neufs en verre étanche de qualité laboratoire, soigneusement étiquetés dès leur conditionnement, et conservés dans une glacière jusqu au laboratoire. Les échantillons de sols ont été analysés par le laboratoire WESSLING à Massy (91), accrédité COFRAC. Les échantillons de sol ont été analysés pour tous les paramètres susceptibles d être rencontrés dans des terrains pouvant présenter des pollutions d origine industrielle : o La teneur en Métaux lourds sur matière sèche (As, Cd, Cu, Cr, Hg, Pb, Ni, Zn) ; o La teneur en Indice Hydrocarbures C10-C40 ; o La teneur en Composés Aromatiques Volatils (CAV, dont Benzène, Toluène, Ethylbenzène, Xylènes- BTEX) ; o La teneur en Composés Organo Halogénés Volatils (COHV) ; o La teneur en Hydrocarbures Aromatiques Polycycliques (HAP) Limites de la méthode d'investigation Les sondages ponctuels ne peuvent offrir une vision continue de l'état des terrains du site. Leur implantation et leur densité permettent d'avoir une vision représentative de l'état du sous-sol, sans que l'on puisse exclure l'existence d'une anomalie d'extension limitée entre deux sondages et/ou à plus grande profondeur, qui aurait échappé à nos investigations Observations organoleptiques Les observations de terrain ont pour objectif de déceler les anomalies en se basant sur des observations visuelles et organoleptiques et permettent de sélectionner les échantillons à envoyer en laboratoire pour analyses. Lors de la réalisation des sondages, des remblais limono-sableux ont été rencontrés en surface audessus de terrains marneux. Les sondages S2, S4, S5 et S6 ont mis en évidence des terres de couleur noire à partir de 2 à 3m de profondeur environ ; des odeurs d hydrocarbures ont été observées au droit de ces sondages, au niveau des terres noires. Les coupes lithologiques des sondages sont présentées en Annexe 4. 6

10 5.2- Les eaux souterraines Compte-tenu de la proximité d une zone industrielle, et plus particulièrement d un ancien dépôt SHELL ayant contaminé les eaux souterraines, un piézomètre-noté PZ1- a été installé sur site jusqu à 8m de profondeur ; les eaux s écoulent vers 3.2m de profondeur. L implantation du piézomètre PZ1 est indiquée sur le plan de localisation des sondages, en Annexe 3. L objectif est d évaluer la qualité des eaux souterraines qui s écoulent au droit du site, afin de déterminer si celles-ci, en cas de pollution, peuvent être à l origine de risques sanitaires inacceptables pour la santé des futurs usagers du site par inhalation de vapeurs toxiques. Le piézomètre a été installé selon la norme FD X d octobre 1999 afin de permettre l'obtention de résultats fiables quant aux analyses environnementales : o Foration au tricône (diamètre 150mm) avec injection d eau, puis équipé de tubes PVC avec crépine (diamètre 52/60mm - fentes de 1mm) sur toute la hauteur de la zone saturée et environ 50cm de la zone non saturée, afin de détecter une éventuelle phase flottante, puis de tubes PVC «plein» jusqu au sommet ; o L espace annulaire (entre le diamètre du forage et le tube PVC) a été comblé par des graviers siliceux calibrés, constituant le massif filtrant, sur toute la hauteur de la «crépine» ; o Au-dessus du massif filtrant, un bouchon d argile gonflante est positionné jusqu au sommet du piézomètre. Le piézomètre est protégé par un bouchon PVC vissé et équipé d une bouche métallique hors-sol cadenassée. Le développement du piézomètre a été réalisé par pompage d au moins 5 fois le volume de la colonne d eau. Les échantillons d eaux souterraines ont été prélevés selon la norme FD X de décembre 2009, 3 à 5 jours après la pose du piézomètre pour l équilibrage de la colonne d eau. Coupe du piézomètre 7

11 Les échantillons d eaux souterraines ont été analysés pour les paramètres susceptibles d être rencontrés en cas de pollution d origine industrielle : o La teneur en Hydrocarbures totaux (indices C5-C10 et C10-C40) ; o La teneur en Hydrocarbures Aromatiques Polycycliques (HAP) ; o La teneur en Composés Aromatiques Volatils (CAV) dont Benzène, Toluène, Ethylbenzène et Xylènes-BTEX ; o La teneur en Composés Organo Halogénés Volatils (COHV). Lors du prélèvement des échantillons d eaux souterraines, des odeurs d hydrocarbures ont été observées Résultats des analyses Concernant les sols, les résultats d analyses ont été comparés aux valeurs de référence suivantes : o Valeurs de l arrêté du 15 mars 2006, fixant la liste des types de déchets inertes admissibles dans des installations de stockage de déchets inertes (ISDI) et les conditions d exploitation de ces installations ; o Pour les métaux : comparaison aux teneurs mises en évidence dans les sols ordinaires, sans anomalie géochimique, par l INRA 1 (Source : ASPITET, 2004) ; o Pour les HAP : comparaison aux valeurs de références extraites de l ATSDR (Toxicological profil for PAHs, 1995 et les fiches toxicologique de l INERIS 2. S agissant des eaux souterraines, les résultats d analyses ont été comparés aux limites de qualité des eaux destinées à la consommation humaine, à l exclusion des eaux conditionnées décrites à l annexe I de l arrêté du 11 janvier 2007 relatif aux limites et références de qualité des eaux brutes et des eaux destinées à la consommation humaine mentionnées aux articles R1321-2, R1321-3, R1321-7, R du Code de la Santé Publique ; cet arrêté est présenté en Annexe 3 de la présente étude. Les résultats d analyses ainsi que les valeurs de référence ont été reportées dans les tableaux ciaprès : 1 Institut National de la Recherche Agronomique 2 Institut National de l Environnement Industriel et des Risques 8

12 TABLEAU DE SYNTHESE DES ANALYSES «SOLS» Valeurs dans les sols ordinaires Paramètre Unité Matrice Valeurs guides ATSDR Arrêté du 15/03/2006 S1 / 0-1,5 S2 / 3-3,5 S4 / 3,2-3,6 S5 / 2,3-3 S6 / 2,6-3 S7 / 1,5-3 (INRA, 2004) Matière sèche Gew% MB 86,1 80, ,4 60,5 75,2 Indice hydrocarbure (HCT) C10-C40 mg/kg MS < Hydrocarbures > C10-C12 mg/kg MS 37,4 <20 <20 <40 Hydrocarbures > C12-C16 mg/kg MS 125 <20 <20 <40 Hydrocarbures > C16-C21 mg/kg MS 137 <20 82,6 126 Hydrocarbures > C21-C35 mg/kg MS 41,1 < Hydrocarbures > C35-C40 mg/kg MS <10 <20 <20 <40 Métaux sur matière sèche Chrome (Cr) total mg/kg MS 10 à Nickel (Ni) mg/kg MS 2 à Cuivre (Cu) mg/kg MS 2 à Zinc (Zn) mg/kg MS 10 à Arsenic (As) mg/kg MS 1 à Cadmium (Cd) mg/kg MS 0.05 à ,1 0,8 Mercure (Hg) mg/kg MB 0.02 à 0.1 0,2 0,3 Plomb (Pb) mg/kg MB 9 à HAP Naphtalène mg/kg MS < ,486 <0,5 Acénaphthylène mg/kg MS 0,414 1,16 Acénaphthène mg/kg MS <0.01 0,143 <0,5 Fluorène mg/kg MS <0.01 0,5 <0,5 Phénanthrène mg/kg MS <0.01 2,71 7,44 Anthracène mg/kg MS 0,01 0,871 2,31 Fluoranthène (*) mg/kg MS <0.04 3,71 24,8 Pyrène mg/kg MS <0.02 2,71 19,8 Benzo(a)anthracène mg/kg MS 1,57 12,1 Chrysène mg/kg MS à ,37 12,7 Benzo(b)fluoranthène (*) mg/kg MS <0.1 1,86 18,2 Benzo(k)fluoranthène (*) mg/kg MS <0.05 0,814 8,26 Benzo(a)pyrène (*) mg/kg MS 0,002 <1,7 <1,4 Dibenzo(ah)anthracène mg/kg MS <0.01 0,157 1,6 Benzo(ghi)pérylène (*) mg/kg MS à ,786 9,09 Indéno(123-cd)pyrène (*) mg/kg MS 0.1 à ,914 10,4 Somme des HAP mg/kg MS COHV Chlorure de vinyle mg/kg MS <0,1 <0,1 1,1-Dichloroéthylène mg/kg MS <0,1 <0,1 Dichlorométhane mg/kg MS <0,1 <0,1 trans-1.2-dichloroéthylène mg/kg MS <0,1 <0,1 1,1-Dichloroéthane mg/kg MS <0,1 <0,1 cis-1.2-dichloroéthylène mg/kg MS <0,1 <0,1 Trichlorométhane mg/kg MS <0,1 <0,1 1,1,1-Trichloroéthane mg/kg MS <0,1 <0,1 Tétrachlorométhane mg/kg MS <0,1 <0,1 Trichloroéthylène mg/kg MS <0,1 <0,1 Tétrachloroéthylène mg/kg MS <0,1 <0,1 Somme des COHV mg/kg MS -/- -/- CAV Benzène mg/kg MS <0,1 <0,1 Mésitylène mg/kg MS <0,1 <0,1 o-xylène mg/kg MS <0,1 <0,1 o-ethyltoluène mg/kg MS <0,1 <0,1 m-, p-xylène mg/kg MS <0,1 <0,1 m-, p-ethyltoluène mg/kg MS <0,1 <0,1 Toluène mg/kg MS <0,1 <0,1 Ethylbenzène mg/kg MS <0,1 <0,1 Cumène mg/kg MS <0,1 <0,1 Pseudocumène mg/kg MS <0,1 <0,1 Somme des CAV mg/kg MS 6 -/- -/- 9

13 TABLEAU DE SYNTHESE DES ANALYSES «EAUX SOUTERRAINES» Paramètre Unité Matrice Limites de qualité des eaux PZ1 HAP Naphtalène µg/l E/L <0,10 Acénaphthylène µg/l E/L <0,03 Acénaphthène µg/l E/L 0,19 Fluorène µg/l E/L 0,32 Phénanthrène µg/l E/L 0,27 Anthracène µg/l E/L <0,05 Fluoranthène (*) µg/l E/L 0,13 Pyrène µg/l E/L 0,09 Benzo(a)anthracène µg/l E/L 0,01 <0,02 Chrysène µg/l E/L <0,02 Benzo(b)fluoranthène (*) µg/l E/L <0,02 Benzo(k)fluoranthène (*) µg/l E/L 0,10 <0,02 Indéno(123-cd)pyrène (*) µg/l E/L (Somme des paramètres) <0,02 Benzo(ghi)pérylène (*) µg/l E/L <0,02 Benzo(a)pyrène (*) µg/l E/L <0,02 Dibenzo(ah)anthracène µg/l E/L <0,02 Somme des HAP µg/l E/L 1 Somme des 4 HAP µg/l E/L -/- Somme des 6 HAP (*) µg/l E/L 0,13 CAV Benzène µg/l E/L <0,5 Toluène µg/l E/L <0,5 Ethylbenzène µg/l E/L <0,5 m-, p-xylène µg/l E/L <0,5 o-xylène µg/l E/L <0,5 Cumène µg/l E/L <0,5 m-, p-ethyltoluène µg/l E/L <0,5 Mésitylène µg/l E/L <0,5 o-ethyltoluène µg/l E/L <0,5 Pseudocumène µg/l E/L <0,5 Somme des CAV µg/l E/L -/- HYDROCARBURES Indice hydrocarbure C5 µg/l E/L <8 Indice hydrocarbure C6 µg/l E/L <8 Indice hydrocarbure C7 µg/l E/L <8 Indice hydrocarbure C8 µg/l E/L <8 Indice hydrocarbure C9 µg/l E/L <8 Indice hydrocarbure C10 µg/l E/L <8 Indice hydrocarbure (C5-C10) µg/l E/L <50 Indice hydrocarbure C10-C12 mg/l E/L 0,07 Indice hydrocarbure C12-C16 mg/l E/L 0,1 Indice hydrocarbure C16-C21 mg/l E/L 0,05 Indice hydrocarbure C21-C35 mg/l E/L <0,05 Indice hydrocarbure C35-C40 mg/l E/L <0,05 Indice hydrocarbure (C10-C40) mg/l E/L 0,28 COHV Chlorure de vinyle µg/l E/L 0,5 <0,5 Dichlorométhane µg/l E/L <0,5 cis-1.2-dichloroéthylène µg/l E/L <0,5 trans-1.2-dichloroéthylène µg/l E/L <0,5 Trichlorométhane µg/l E/L <0,5 1,1,1-Trichloroéthane µg/l E/L <0,5 Tétrachlorométhane µg/l E/L <0,5 Trichloroéthylène µg/l E/L 10 <0,5 Tétrachloroéthylène µg/l E/L (Somme des paramètres) <0,5 1,1-Dichloroéthane µg/l E/L 3 <0,5 1,1-Dichloroéthylène µg/l E/L <0,5 Somme des COHV µg/l E/L -/- 10

14 5.3- Interprétation Les sols Au total, 7 sondages à la tarière mécanique, avec prélèvement d échantillons de sol pour analyses chimiques en laboratoire, ont été réalisés jusqu à 4.5 à 6m de profondeur dans le cadre de cette étude. Les résultats analytiques mettent en évidence : Des concentrations significatives en Hydrocarbures totaux (indice C10-C40) pour les sondages suivants : Sondage S2/3-3,5m avec 360mg/kg MS ; Sondage S5/2,3-3m avec 290mg/kg MS ; Sondage S6/2,6-3m avec 780mg/kg MS. Cette concentration est supérieure à la valeur seuil de l arrêté du 15 mars 2006 (500 mg/kg MS). Des anomalies en Hydrocarbure Aromatiques Polycycliques (HAP) pour les sondages suivants : Sondage S4/3,2-3,6m avec une concentration peu significative en HAP totaux (19 mg/kg MS) ; Sondage S6/2,6-3m avec une concentration significative en HAP totaux (128 mg/kg MS) et supérieure à la valeur seuil de l arrêté du 15 mars 2006 (50 mg/kg MS). Des anomalies en métaux lourds pour les sondages suivants : Sondage S1/0-1,5m avec des concentrations significatives en : Cuivre (120mg/Kg MS), Zinc (260mg/kg MS), Plomb (170mg/kg MS), Cadmium (2.1mg/kg MS) ; Sondage S7/1.5-3m avec des concentrations significatives en : Cuivre (76mg/Kg MS), Plomb (66mg/kg MS). Tous les autres paramètres analysés (CAV et COHV) ont mis en évidence des concentrations toutes inférieures aux limites de quantifications du laboratoire. Une carte de localisation des zones polluées est présentée en Annexe 5 ; un schéma conceptuel présentant les sources de pollution, les voies de transfert et les cibles en Annexe 6 ; les bulletins analytiques du laboratoire en Annexe Les eaux souterraines Les résultats analytiques ne mettent en évidence aucune concentration significative pour les paramètres analysés (COHV, CAV, Hydrocarbures C10-C40, HAP) avec des concentrations toutes inférieures aux limites de quantification du laboratoire et des valeurs de référence. 11

15 6- Conclusions Dans le cadre de la construction de logements collectifs sur un terrain situé au rue d Orléans/139 avenue Jean Jaurès à Athis-Mons (91), l Office de l Habitat Social d Alfortville (OHSA) a demandé à SEMOFI la réalisation d une étude de pollution du sous-sol. Sur une superficie d environ 1500m², le projet prévoit la construction de deux bâtiments avec un niveau de sous-sol semi-enterré jusqu à 2m de profondeur nécessitant des travaux de terrassement, la réalisation d un bassin de rétention enterré ainsi que l aménagement d espaces verts. L objectif de cette étude est de vérifier l adéquation entre votre projet d aménagement et l état de contamination du sous-sol, dans le but de garantir l absence de risques sanitaires inacceptables pouvant porter atteinte à la santé des futurs usagers du site. Dans cette perspective, une étude historique, une étude de vulnérabilité et des investigations environnementales ont été réalisées dans le cadre de cette étude. L étude historique a permis de vérifier que le site n a jamais accueilli par le passé d activités industrielles susceptibles d être à l origine d une pollution du sous-sol. Toutefois, de petits bâtiments étaient autrefois présents à l emplacement de l actuel parking, ayant pu servir de zone de stockage de produits potentiellement polluants (cuve de fuel?). L étude documentaire a mis en évidence la vulnérabilité de la nappe phréatique contenue dans les Alluvions de la Seine face à une éventuelle pollution des sols, en raison de sa faible profondeur (3.2m de profondeur) et de l absence d horizon géologique imperméable protégeant l aquifère. A l issue de l historique du site et de l étude de vulnérabilité, des investigations ont été effectuées au droit des bâtiments projetés ainsi qu au niveau des futurs espaces verts. Au total, 7 sondages à la tarière mécanique, avec prélèvement d échantillons de sol pour analyses chimiques en laboratoire, ont été réalisés jusqu à 4.5 à 6m de profondeur ; un piézomètre visant à déterminer la qualité des eaux souterraines a également été installé sur site jusqu à 8m de profondeur, de manière à prélever des échantillons d eaux souterraines pour analyses chimiques en laboratoire. Concernant la reconnaissance des sols, les résultats analytiques ont mis en évidence les éléments suivants : o Des terres impactées par des métaux sur matière sèche, liés à la présence de remblais superficiels d origine inconnue ; o Des terres polluées par des hydrocarbures à partir de 2 à 3m de profondeur jusqu à la base des sondages arrêtés vers 4.5 à 6m de profondeur. S agissant de la qualité des eaux souterraines, les résultats analytiques ne mettent en évidence aucune pollution significative pour les paramètres analysés. Ce diagnostic initial de pollution du sous-sol a donc permis (cf. schéma conceptuel, Annexe 6) : Sur site, de révéler la présence d une pollution organique vers 2 à 3m de profondeur, pouvant être à l origine d éventuels risques sanitaires pour les futurs usagers du site ; Hors site, d évaluer l impact éventuel de cette pollution, relativement restreint dans la mesure où : D après les résultats analytiques, les eaux souterraines ne sont pas contaminées de manière significative par les sols, ne pouvant être ainsi à l origine d émanations de vapeurs toxiques pour les populations environnantes, Aucun captage des eaux souterraines à des fins alimentaires ou industrielles n est répertorié dans les environs du site. 12

16 7- Recommandations Dans la mesure où des terres polluées ont été observées au droit des bâtiments projetés et des futurs espaces verts, deux problématiques se posent dans le cadre de la réalisation du projet d aménagement: o Les éventuels risques sanitaires liés à la présence de terres polluées par des hydrocarbures, susceptibles d être à l origine d émanations de vapeurs toxiques pouvant porter atteinte à la santé des futurs usagers du site ; o La gestion et l élimination des terres contaminées par des métaux et/ou des hydrocarbures qui seront excavées dans le cadre du projet d aménagement Risques sanitaires S agissant des éventuels risques sanitaires liés à la présence de terres polluées qui seraient laissées en place sous les futurs bâtiments, nous recommandons la réalisation de mesures de gaz du sol, afin de déterminer si les terres polluées les plus impactées par des hydrocarbures qui seront laissées en place sous les bâtiments projetés peuvent être à l origine de vapeurs toxiques. Dans l éventualité où des concentrations significatives en polluants volatils seraient mises en évidence par les analyses des échantillons de gaz du sol, alors une Evaluation Quantitative des Risques Sanitaires (EQRS) sera recommandé à la Maîtrise d ouvrage afin de s assurer de l absence de risques sanitaires inacceptables pour la santé des futurs usagers du site ; le cas échéant, la réalisation d un Plan de gestion consistant en la mise en œuvre de dispositions constructives simples, visant à supprimer les éventuels risques sanitaires sera proposée à la Maîtrise d ouvrage Gestion des terres polluées Des sondages à la tarière mécanique devront être réalisés, dans le cadre d investigations complémentaires, au droit des bâtiments projetés et des futurs espaces verts, de manière à dimensionner les volumes de terres polluées par des hydrocarbures et/ou des métaux qui seront terrassés et qui devront être évacués en filières agréées. Par ailleurs, dans la mesure où les remblais superficiels sont impactés par des métaux sur matière sèche, nous recommandons le recouvrement des terres laissées en place, qui ne seraient pas confinées sous les futurs bâtiments, d au minimum 0.3m d épaisseur de terre saine. Ces dispositions constructives permettront ainsi de supprimer les éventuels risques sanitaires liés à la présence de métaux dans les sols et résultant d un contact direct (ingestion, contact cutané, inhalation de poussières). Enfin, les terres polluées par des hydrocarbures qui seront excavées lors de la réalisation du niveau de sous-sol des bâtiments projetés pourront éventuellement être stockées sous la forme d un biotertre 3 au niveau de la future friche, permettant ainsi de réduire au minimum les coûts associés à l évacuation et au stockage en filières agrées des terres excavées. Toutefois, la mise en œuvre de cette mesure de gestion n est pas envisageable à ce stade du projet, dans la mesure où les volumes de terres polluées par des hydrocarbures qui devront être excavées ne sont pas connus ; cette solution sera donc étudiée à l issue des investigations complémentaires. 3 Traitement biologique des sols excavés et pollués par des hydrocarbures à l aide de la réalisation, sur site, de tas permettant la dégradation des molécules polluantes par des bactéries ou des champignons. 13

17 ANNEXES Annexe 1 : Plan de situation (1 page) ; Annexe 2 : Courrier de la DDASS (1 page) ; Annexe 3 : Plan de localisation des sondages (1 page) ; Annexe 4 : Coupes lithologiques (4 pages) ; Annexe 5 : Carte de localisation des zones polluées (1 page) ; Annexe 6 : Schéma conceptuel (1 page) ; Annexe 7 : Bulletins analytiques du laboratoire (16 pages).

18 ANNEXE 1 Plan de situation (1 page)

19 ANNEXE 2 Courrier de la DDASS (1 page)

20 ANNEXE 3 Plan de localisation des sondages (1 page)

21 ANNEXE 4 Coupes lithologiques (4 pages)

22 Sondage S1 Profondeur Description Observations Echantillon (m) organoleptiques 0 3,6 m Remblai limono-sableux RAS S1 / 0 1,5 m 3,6 4,5 m Marne sableuse humide RAS S1 / 3,6 4,5 m Sondage S1/3,6-4,5 m Sondage S2 Profondeur Description Observations Echantillon (m) organoleptiques 0 1,5 m Remblai limono-sableux RAS S2 / 0 1,5 m 1,5 2,90 m Remblai limono-sableux RAS 2,90 3,5 m Terrain noire Forte odeur de HCT S2 / 3 3,5 m 3,5 4 m Terrain naturel / marne sableuse humide RAS S2 / 3,6 4 m Sondage S2/3-3,5

23 Sondage S3 Profondeur (m) Description Observations organoleptiques 0 1,5 m Remblai limono-sableux RAS 1,5 2,6 m Remblai limono-sableux RAS 2,6 3 m Terre naturel/ marne RAS sableuse humide Echantillon Sondage S3/0-1,5 m Sondage S4 Profondeur Description Observations Echantillon (m) organoleptiques 0 1,5 m Remblai sablo-argileux RAS 1,5 3 m Remblai sablo-argileux Odeur HCT S4/ 1,5 3 m 3,2 4 m Terre noire/ Odeur HCT S4/ 3,2 3,6 m 4 6 m Limon gris humide Odeur HCT Sondage S4/3,2-3,6 m Sondage S4/4,5-6 m (humide)

24 Sondage S5 Profondeur Description Observations Echantillon (m) organoleptiques 0 1,5 m Remblai sableux RAS S5/ 0 1,5 m 1,5 2,3 m Remblai sableux RAS 2,3 3 m Terre noire Odeur HCT S5/2,3 3 m 3 4,5 m Terre noire humide Odeur HCT Sondage S5/0-1,5 m Sondage S6 Profondeur Description Observations Echantillon (m) organoleptiques 0 1,5 m Remblai sableux RAS 1,5 2,6 m Remblai sableux RAS 2,6 3 m Terre noire Odeur HCT S6/2,6 3 m 3 6 m Terre noire Odeur HCT Sondage S6/2,6-3m Sondage S6/4,5 m

25 Sondage S7 Profondeur Description Observations Echantillon (m) organoleptiques 0 1,5 m Remblai sableux RAS S5/ 0 1,5 m 1,5 3 m Remblai sableux RAS S4/ 1,5 3 m Sondage S7/1,5-3 m

26 ANNEXE 5 Carte de localisation des zones polluées (1 page)

27 ANNEXE 6 Schéma conceptuel (1 page)

28 ANNEXE 7 Bulletins analytiques du laboratoire (16 pages)

DIAGNOSTIC DE POLLUTION SUR DES TAS DE TERRES ISSUS D UN DEPOT SAUVAGE SITE D AULNAY SOUS BOIS (93)

DIAGNOSTIC DE POLLUTION SUR DES TAS DE TERRES ISSUS D UN DEPOT SAUVAGE SITE D AULNAY SOUS BOIS (93) DIAGNOSTIC DE POLLUTION SUR DES TAS DE TERRES ISSUS D UN DEPOT SAUVAGE LISTE DE DIFFUSION : GERARD FILIS FRANÇOIS DUPERRIER DELTAVILLE SERVICE LABORATOIRE - JL MARTRES - 20 MAI 2013 TABLE DES MATIERES

Plus en détail

Etude de cas typique avec différentes phases : Diagnostic / Dépollution / Analyse des risques résiduels. France, 2012 (données annonymées)

Etude de cas typique avec différentes phases : Diagnostic / Dépollution / Analyse des risques résiduels. France, 2012 (données annonymées) Etude de cas typique avec différentes phases : Diagnostic / Dépollution / Analyse des risques résiduels. Projet immobilier au droit d un ancien garage automobile où se trouve toujours une cuve qui était

Plus en détail

Outils et et méthodologie

Outils et et méthodologie Reconnaissance des des sites et et sols pollués Outils et et méthodologie m CNAM CNAM :22 :22 janvier 2008 2008 Valorisation des sites industriels : activités d ANTEA N 1 1. Exemples de sites soumis à

Plus en détail

EXCAVATION PUIS TRAITEMENT PAR VENTING ET OXYDATION CHIMIQUE IN-SITU

EXCAVATION PUIS TRAITEMENT PAR VENTING ET OXYDATION CHIMIQUE IN-SITU USINE DE FABRICATION D EMULSION A SAULGE (86) CONTEXTE Origine des travaux : Enjeux Le site a accueilli une société de fabrication d émulsion bitume. Une pollution des sols et des eaux souterraines au

Plus en détail

L approche française en matière de gestion de sites et sols pollués : entre estimation du risque et pragmatisme

L approche française en matière de gestion de sites et sols pollués : entre estimation du risque et pragmatisme Intersol 2007-6e Congrès Exposition International sur les sols, sédiments et l'eau L approche française en matière de gestion de sites et sols pollués : entre estimation du risque et pragmatisme Thierry

Plus en détail

Projet de réhabilitation du site SCPA Agronutrition. Projet d aménagement de la future clinique du Sport

Projet de réhabilitation du site SCPA Agronutrition. Projet d aménagement de la future clinique du Sport Projet de réhabilitation du site SCPA Agronutrition Projet d aménagement de la future clinique du Sport Localisation du site Secteur de Langlade Commune de Toulouse Projet d aménagement du site : Usage

Plus en détail

MAIRIE DE ROSNY-SOUS-BOIS

MAIRIE DE ROSNY-SOUS-BOIS MAIRIE DE ROSNY-SOUS-BOIS Friche Lafarge Plateau d Avron Rosny-sous-Bois (93) Etude historique et documentaire - diagnostic environnemental du milieu souterrain Rapport RSSPIF03095 /09/03 MAIRIE DE ROSNY-SOUS-BOIS

Plus en détail

Figure 1 : Plan de localisation du jardin partagé du Vieux Lyon (source : Géolyon).

Figure 1 : Plan de localisation du jardin partagé du Vieux Lyon (source : Géolyon). COMPTE-RENDU D ANALYSES DE SOLS INTERPRETATION DE L ETAT DES MILIEU (IEM) Jardin «Les Terrasses», 27 Montée du Chemin Neuf, Lyon 5 ème 1. Introduction Contexte : Actuellement, la Ville de Lyon met à la

Plus en détail

SEDIBEX - VEOLIA PROPRETE

SEDIBEX - VEOLIA PROPRETE Sites et sols pollués SEDIBEX - VEOLIA PROPRETE Diagnostic des sols Route Industrielle Portuaire du Havre Sandouville (76) Version 2 du 21 décembre 2007 Affaire 07T184 suivie par : Sandrine GIRARD / Cyril

Plus en détail

For the benefit of business and people. 1 - Présentation du projet de la ZAC. 7 - Suivi environnemental et programme d intervention

For the benefit of business and people. 1 - Présentation du projet de la ZAC. 7 - Suivi environnemental et programme d intervention Ancien site des Ferronneries du Midi Future ZAC Ponts Jumeaux Projet de dépollution 15 décembre 2004 For the benefit of business and people 1 - Présentation du projet de la ZAC 2 - Rappel de l historique

Plus en détail

1. Politique nationale de gestion des sites et sols pollués. 2. Imperméabilisation des sols

1. Politique nationale de gestion des sites et sols pollués. 2. Imperméabilisation des sols DEVELOPPEMENT DURABLE ET QUALITE ENVIRONNEMENTALE en Aménagement du Territoire, Urbanisme, Architecture et Construction 1. Politique nationale de gestion des sites et sols pollués Nouvelle méthodologie

Plus en détail

STATION SERVICE SUR RESEAU AUTOROUTIER DIAGNOSTIC ENVIRONNEMENTAL INITIAL DU SOUS-SOL CAHIER DES CHARGES TECHNIQUES

STATION SERVICE SUR RESEAU AUTOROUTIER DIAGNOSTIC ENVIRONNEMENTAL INITIAL DU SOUS-SOL CAHIER DES CHARGES TECHNIQUES STATION SERVICE SUR RESEAU AUTOROUTIER DIAGNOSTIC ENVIRONNEMENTAL INITIAL DU SOUS-SOL CAHIER DES CHARGES TECHNIQUES REDACTION ANTEA Agence Paris Ile de France ZI du Bois Chaland 63, rue du Bois Chaland

Plus en détail

Ville de Châtillon Direction des Services Techniques 40/42 boulevard Félix Faure 92230 CHATILLON

Ville de Châtillon Direction des Services Techniques 40/42 boulevard Félix Faure 92230 CHATILLON Ville de Châtillon Direction des Services Techniques 40/42 boulevard Félix Faure 92230 CHATILLON Contruction d une école élémentaire Angle des rues Gay Lussac et Jean Jaurès CHATILLON (92) - - DOSSIER

Plus en détail

CPCU Vaugirard. Diagnostic initial

CPCU Vaugirard. Diagnostic initial CPCU Vaugirard Diagnostic initial 11 octobre 2012 CPCU Vaugirard Diagnostic initial 11 octobre 2012 CPCU Vaugirard / Chaufferie Vaugirard - 25, Rue Georges Pitard 75015 Paris/ Diagnostic initial Table

Plus en détail

Présentation des études et du projet de dépollution du CIT Montaudran AIR FRANCE

Présentation des études et du projet de dépollution du CIT Montaudran AIR FRANCE Présentation des études et du projet de dépollution du CIT Montaudran AIR FRANCE 14 Février 2006 Plan de la présentation 1 Etudes réalisées 2 Diagnostic approfondi - Investigations réalisées 3 Résultats

Plus en détail

SURVEILLANCE DES EAUX SOUTERRAINES : LES

SURVEILLANCE DES EAUX SOUTERRAINES : LES 17 octobre 2014 Gestion des sites et sols pollués Caractérisation et surveillance des milieux (eaux, sols, gaz du sol et air intérieur), exposition et évaluation des risques sanitaires (bioaccessibilité...)

Plus en détail

GUIDE-FORMULAIRE pour la création de sondages, de forages, de puits, d ouvrages souterrains et le prélèvement d eaux souterraines dans une I.C.P.E.

GUIDE-FORMULAIRE pour la création de sondages, de forages, de puits, d ouvrages souterrains et le prélèvement d eaux souterraines dans une I.C.P.E. Direction de la cohésion sociale et du développement durable ------- Bureau de l environnement et du développement durable ------- GUIDE-FORMULAIRE pour la création de sondages, de forages, de puits, d

Plus en détail

Etat des lieux des sols pollués en France

Etat des lieux des sols pollués en France Etat des lieux SSP Etat des lieux des sols pollués en France Historique rapide Quelques grands évènements en France et à l'étranger La longue marche vers la reconnaissance Définir l'état d'un sol pollué

Plus en détail

PLAN DE LA PRESENTATION

PLAN DE LA PRESENTATION Société de Participation CarnaudMetalbox Ancien Etablissement Chouvel à Toulouse GRS Valtech PLAN DE LA PRESENTATION Introduction Contexte du site Objectif des travaux de réhabilitation Approche retenue

Plus en détail

DECLARATION SIMPLIFIEE valant dossier d incidence au titre de l article R.214-32 du Code de l Environnement. Rubrique 1110

DECLARATION SIMPLIFIEE valant dossier d incidence au titre de l article R.214-32 du Code de l Environnement. Rubrique 1110 Novembre 2014 Direction Départementale des Territoires de l Isère Service Environnement DECLARATION SIMPLIFIEE valant dossier d incidence au titre de l article R.214-32 du Code de l Environnement Rubrique

Plus en détail

12 rue Marie Curie - BP 175 78 313 MAUREPAS CEDEX www.ati-services.com

12 rue Marie Curie - BP 175 78 313 MAUREPAS CEDEX www.ati-services.com 12 rue Marie Curie - BP 175 78 313 MAUREPAS CEDEX www.ati-services.com Maurepas, le 08 mars 2012 A l'attention de...: INTERMARCHE 12 Rue Jean Lurcat Affaire suivie par...: M. BRIAIS cbriais@orange.fr Téléphone...:

Plus en détail

CREATION DE FORAGE, PUITS, SONDAGE OU OUVRAGE SOUTERRAIN

CREATION DE FORAGE, PUITS, SONDAGE OU OUVRAGE SOUTERRAIN REPUBLIQUE FRANCAISE - PREFECTURE DE LA DROME A retourner à : DDT/Service Eau Forêt Espaces Naturels 4 place Laënnec BP 1013 26015 VALENCE CEDEX 04.81.66.81.90 CREATION DE FORAGE, PUITS, SONDAGE OU OUVRAGE

Plus en détail

Parc paysager et récréatif à Carrières-sous-Poissy (78)

Parc paysager et récréatif à Carrières-sous-Poissy (78) Parc paysager et récréatif à Carrières-sous-Poissy (78) SOMMAIRE 1. Introduction 6 2. Etude documentaire 7 2.1 Sources consultées 7 2.2 Localisation et environnement du site 7 2.3 Contexte environnemental

Plus en détail

Parcours Hydrologie-Hydrogéologie. Etudes environnementales : Diagnostic de pollution et étude hydrogéologique appliquée au génie civil

Parcours Hydrologie-Hydrogéologie. Etudes environnementales : Diagnostic de pollution et étude hydrogéologique appliquée au génie civil Université Pierre et Marie Curie, École des Mines de Paris & École Nationale du Génie Rural des Eaux et des Forêts Master 2 Sciences de l Univers, Environnement, Ecologie Parcours Hydrologie-Hydrogéologie

Plus en détail

Ordonnance sur l assainissement des sites pollués

Ordonnance sur l assainissement des sites pollués Ordonnance sur l assainissement des sites pollués (Ordonnance sur les sites contaminés, OSites 1 ) 814.680 du 26 août 1998 (Etat le 1 er mars 2015) Le Conseil fédéral suisse, vu les art. 32c, al. 1, deuxième

Plus en détail

APTITUDE A L INFILTRATION SUR LE TERRITOIRE DE LA COMMUNAUTE URBAINE DE BORDEAUX

APTITUDE A L INFILTRATION SUR LE TERRITOIRE DE LA COMMUNAUTE URBAINE DE BORDEAUX Communauté urbaine de Bordeaux APTITUDE A L INFILTRATION SUR LE TERRITOIRE DE LA COMMUNAUTE URBAINE DE BORDEAUX CAHIER DES CHARGES DES RECONNAISSANCES ET ETUDES DE SOL A REALISER SEPIA CONSEILS - 53, rue

Plus en détail

SITA REMEDIATION. La terre au sens propre. Opérations de dépollution de l ancien CIT AIR FRANCE DE MONTAUDRAN

SITA REMEDIATION. La terre au sens propre. Opérations de dépollution de l ancien CIT AIR FRANCE DE MONTAUDRAN SITA REMEDIATION La terre au sens propre Opérations de dépollution de l ancien CIT AIR FRANCE DE MONTAUDRAN Présentation SPPPI / ORDIMIP février 2007 G.GARCIA 2-SITA Remediation ANCIEN CIT AIR France de

Plus en détail

STRASBOURG ECO QUARTIER DANUBE. Présentation au SPPPI du 14 octobre 2013

STRASBOURG ECO QUARTIER DANUBE. Présentation au SPPPI du 14 octobre 2013 STRASBOURG ECO QUARTIER DANUBE Présentation au SPPPI du 14 octobre 2013 Sommaire 1. Projet Deux Rives- Identification de la ZAC Danube 2. Présentation de l Eco quartier DANUBE 3. Etudes précédentes et

Plus en détail

Modalités s de gestion et de réhabilitation des sites pollués

Modalités s de gestion et de réhabilitation des sites pollués Modalités s de gestion et de réhabilitation r des sites pollués SOURCE VECTEUR CIBLE Décharge Stockage de produits dangereux Fuite Sol / Eau contaminée Météo : pluie / vent Eaux superficielles Eaux souterraines

Plus en détail

Démolition de l ancienne station d épuration situé Les Prés Couris. Note technique et règlement de la consultation

Démolition de l ancienne station d épuration situé Les Prés Couris. Note technique et règlement de la consultation Démolition de l ancienne station d épuration situé Les Prés Couris Note technique et règlement de la consultation 1. Présentation 1.1) Localisation Le site étudié est localisé dans le secteur sud-ouest

Plus en détail

GEOTERRE Le Chatelet en Brie (77) Diagnostic de la qualité des sols Rapport d intervention R/ V01

GEOTERRE Le Chatelet en Brie (77) Diagnostic de la qualité des sols Rapport d intervention R/ V01 GEOTERRE Le Chatelet en Brie (77) Diagnostic de la qualité des sols Rapport d intervention R/ 6053230-V01 GEOTERRE Le Chatelet en Brie (77) Diagnostic de la qualité des sols Rapport d intervention R/ 6053230-V01

Plus en détail

Conception d un Programme d Investigations ou de Surveillance d un site industriel

Conception d un Programme d Investigations ou de Surveillance d un site industriel AVERTISSEMENT Ce document est le fruit d'un long travail approuvé par le jury de soutenance et mis à disposition de l'ensemble de la communauté universitaire élargie. Il est soumis à la propriété intellectuelle

Plus en détail

ANNEXE B1 CODE WALLON DE BONNES PRATIQUES-V02 GUIDE DE REFERENCE POUR L ETUDE DE RISQUES

ANNEXE B1 CODE WALLON DE BONNES PRATIQUES-V02 GUIDE DE REFERENCE POUR L ETUDE DE RISQUES : LISTE DES VALEURS LIMITES DE PREMIER NIVEAU (VS H, VS nappe, VS nappe [volatilisation] ) ET DE DEUXIEME NIVEAU (VI H, VI nappe ) RELATIVES A LA PROTECTION DE LA SANTE HUMAINE A UTILISER AU STADE DE L

Plus en détail

CRITERES DE CHOIX DE LA TECHNIQUE N 1

CRITERES DE CHOIX DE LA TECHNIQUE N 1 CHANTIER DE REFERENCE Traitement des sols par bioventing associé à une biostimulation et traitement des eaux de la nappe après pompage et écrémage avec réinjection sur site Site de : Balaruc-les-Bains

Plus en détail

Sites et sols pollués en CHINE. Mercredi 7 octobre 2015 - Auditorium de la Maison du Barreau

Sites et sols pollués en CHINE. Mercredi 7 octobre 2015 - Auditorium de la Maison du Barreau Sites et sols pollués en CHINE Mercredi 7 octobre 2015 - Auditorium de la Maison du Barreau P2 Les Guides relatifs à la gestion des sites et sols pollués P3 Le gouvernement chinois (Ministère de l Environnement)

Plus en détail

Etude de diagnostic hydrogéologique du sous sol de Clamart Quartiers Schneider et Centre ville MAI 2013

Etude de diagnostic hydrogéologique du sous sol de Clamart Quartiers Schneider et Centre ville MAI 2013 Etude de diagnostic hydrogéologique du sous sol de Clamart Quartiers Schneider et Centre ville MAI 2013 Zones d étude et problématiques Quartiers concernés par l étude 1. Centre ville 2. Schneider Quartier

Plus en détail

PRINCIPES ET METHODOLOGIE DE CONCEPTION DU RESEAU DE SURVEILLANCE DE L ETAT CHIMIQUE

PRINCIPES ET METHODOLOGIE DE CONCEPTION DU RESEAU DE SURVEILLANCE DE L ETAT CHIMIQUE DIRECTION GENERALE DES RESSOURCES NATURELLES ET DE L ENVIRONNEMENT DIVISION DE L EAU Direction des Eaux souterraines Directive-Cadre de l eau PRINCIPES ET METHODOLOGIE DE CONCEPTION DU RESEAU DE SURVEILLANCE

Plus en détail

L ÉPURATION DES EAUX USÉES RÉSIDENTIELLES :

L ÉPURATION DES EAUX USÉES RÉSIDENTIELLES : L ÉPURATION DES EAUX USÉES RÉSIDENTIELLES : L inspection, le diagnostic et la classification d une installation septique dans le cadre d un relevé sanitaire (no 4) Agenda de présentation 1. Base de données

Plus en détail

Foyer de saturnisme infantile dans un bidonville du Port Ile de la Réunion

Foyer de saturnisme infantile dans un bidonville du Port Ile de la Réunion Foyer de saturnisme infantile dans un bidonville du Port Ile de la Réunion Journée scientifique du réseau SEGA Antananarivo, 25 janvier 2012 Solet JL, Renault P, Denys JC, Teulé G, Dennemont RM, Garnier

Plus en détail

Ilots Prairie au Duc Ile de Nantes (Loire-Atlantique) Diagnostic de pollution des sols

Ilots Prairie au Duc Ile de Nantes (Loire-Atlantique) Diagnostic de pollution des sols Ilots Prairie au Duc Ile de Nantes (LoireAtlantique) Diagnostic de pollution des sols Mai 200 A57685/B 2 ter, quai François Mitterrand B.P. 363 44263 NANTES Cedex 2 AGENCE OUEST SUDOUEST 6 rue Arago 44240

Plus en détail

Documents de référence sur les mesures d assainissement restreintes pour les professionnels affectés au lieu

Documents de référence sur les mesures d assainissement restreintes pour les professionnels affectés au lieu Documents de référence sur les mesures d assainissement restreintes pour les professionnels affectés au lieu Version 1.2 - mai 2011 Ministère de l environnement du Nouveau-Brunswick TABLE DES MATIÈRES

Plus en détail

ILOT C1 DU PLAN D AMENAGEMENT D ENSEMBLE DES BASSINS A FLOT DE BORDEAUX Ilot DURAND Ilot FAURE Ilot BACALAN BORIE MANOUX Ilot BACALAN PORT ILOT BACALAN Cet îlot se compose deux sous-îlots (Bacalan Port

Plus en détail

SERVICE PUBLIC DE L ASSAINISSEMENT NON-COLLECTIF

SERVICE PUBLIC DE L ASSAINISSEMENT NON-COLLECTIF SERVICE PUBLIC DE L ASSAINISSEMENT NON-COLLECTIF Dossier de Déclaration et de Mise en Place d un Assainissement Non Collectif De Type : Fosse Toutes Eaux avec Epandage souterrain en sol naturel A ETABLIR

Plus en détail

Sols pollués urbanisme

Sols pollués urbanisme Sols pollués urbanisme en Aquitaine Prévenir et agir la réglementation en vigueur les responsabilités de chacun les risques sanitaires les leviers d action les solutions concrètes face aux problèmes qui

Plus en détail

1/ Traitement des terres et bétons pollués par HCT, HAP :

1/ Traitement des terres et bétons pollués par HCT, HAP : Réhabilitation du Site Grande Paroisse Toulouse Traitements mis en œuvre par Lot 1/ Traitement des terres et bétons pollués par HCT, HAP : Par désorption thermique : 50 000 tonnes environ Par traitement

Plus en détail

CONCEPTION, REALISATION ET EXPLOITATION D UN CENTRE DE TRI DE COLLECTES SELECTIVES A PARIS 17 Procédure de dialogue compétitif

CONCEPTION, REALISATION ET EXPLOITATION D UN CENTRE DE TRI DE COLLECTES SELECTIVES A PARIS 17 Procédure de dialogue compétitif ANNEXE 6 : POLLUTION DES SOLS 6.3) Diagnostic de sol ATI Zone 2 CONCEPTION, REALISATION ET EXPLOITATION D UN CENTRE DE TRI DE COLLECTES SELECTIVES A PARIS 17 Procédure de dialogue compétitif Maitre d ouvrage

Plus en détail

SCI FP APPERT 37 avenue Pierre 1 er de Serbie PARIS

SCI FP APPERT 37 avenue Pierre 1 er de Serbie PARIS RAPPORT D ETUDE DIAGNOSTIC POLLUTION Phase 1 Parc Nicolas Appert CASTENAUDARY (11) Pour SCI FP APPERT 37 avenue Pierre 1 er de Serbie 75008 PARIS Fichier : 2013-08-60 JS 002 C B A O 18/12/2013 J. SANCHEZ

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SOLIDARITÉS Arrêté du 11 janvier 2007 relatif aux limites et références de qualité des eaux brutes et des eaux destinées à la

Plus en détail

Sites et sols pollués : impacts sur la santé, localisation, responsabilités et gestion des risques. Colloque LQE DREAL Lorraine 09/10/2015

Sites et sols pollués : impacts sur la santé, localisation, responsabilités et gestion des risques. Colloque LQE DREAL Lorraine 09/10/2015 Sites et sols pollués : impacts sur la santé, localisation, responsabilités et gestion des risques Colloque LQE DREAL Lorraine 09/10/2015 www.developpement-durable.gouv.fr I. Sites pollués : enjeux et

Plus en détail

Bio-lavage in-situ pour le traitement de 75 000 m 3 de sol contaminé par des huiles entières et solubles

Bio-lavage in-situ pour le traitement de 75 000 m 3 de sol contaminé par des huiles entières et solubles Bio-lavage in-situ pour le traitement de 75 000 m 3 de sol contaminé par des huiles entières et solubles Dimensionnement, mise en œuvre et retour d expérience 30/11/12 Présentation du site Industriel situé

Plus en détail

2. Conclusions des investigations complémentaires.

2. Conclusions des investigations complémentaires. - cas n 3, la protection des personnes peut être obtenue par la réalisation de travaux nécessitant au préalable un diagnostic «sommaire» par un bureau d études «structures» généralistes ; - cas n 4, la

Plus en détail

OBJET DE L ETUDE ET NIVEAU DE PRESTATION

OBJET DE L ETUDE ET NIVEAU DE PRESTATION CE CAHIER DES CHARGES TYPE A POUR OBJECTIF DE DEFINIR LE CONTENU TECHNIQUE MINIMUM DU RAPPORT REMIS EN FIN D ETUDE AU PARTICULIER DEMANDEUR. OBJET DE L ETUDE ET NIVEAU DE PRESTATION L objet de l étude

Plus en détail

GEOTHERMIE DE MINIME IMPORTANCE : cartographies des zonages réglementaires

GEOTHERMIE DE MINIME IMPORTANCE : cartographies des zonages réglementaires GEOTHERMIE DE MINIME IMPORTANCE : cartographies des zonages réglementaires Margaret Herbaux responsable thématique «Risques mouvement de terrain» Session 21 mai 2015 1/28 Plan 1) Rappel du contexte réglementaire

Plus en détail

M. GUILLAUME ^ Alimentation en eau potable /} ( de la Ville de Metz Implantation de nouvelles stations de pompage dans la région de La Maxe-Thur;y

M. GUILLAUME ^ Alimentation en eau potable /} ( de la Ville de Metz Implantation de nouvelles stations de pompage dans la région de La Maxe-Thur;y M. GUILLAUME ^ Alimentation en eau potable /} ( de la Ville de Metz Implantation de nouvelles stations de pompage dans la région de La Maxe-Thur;y 15 Octobre 1954 BUREAU DE RECHERCHES GEOLOGIQUES GEOPHYSIQUES

Plus en détail

non collectif non collectif Guide pour la réalisation d une installation d assainissement

non collectif non collectif Guide pour la réalisation d une installation d assainissement Conjuguer croissance et environnement www.sicoval.fr Sicoval Assainissement non collectif Guide pour la réalisation d une installation d assainissement non collectif Guide pour la réalisation d une installation

Plus en détail

CREATION DE FORAGE, PUITS, SONDAGE OU OUVRAGE SOUTERRAIN ET PRELEVEMENT D EAU SOUTERRAINE

CREATION DE FORAGE, PUITS, SONDAGE OU OUVRAGE SOUTERRAIN ET PRELEVEMENT D EAU SOUTERRAINE REPUBLIQUE FRANCAISE - PREFECTURE DE LA DROME A retourner à : DDT/Service Eau Forêt Espaces Naturels 4 place Laënnec BP 1013 26015 VALENCE CEDEX 04.81.66.81.90 CREATION DE FORAGE, PUITS, SONDAGE OU OUVRAGE

Plus en détail

Rapport d expertise :

Rapport d expertise : Rapport d expertise : Saint-Ferjeux (25) Découverte d une cavité karstique sur un site RTE BRGM/RP-61330-FR janvier 2011 Cadre de l expertise : Appuis aux administrations Appuis à la police de l eau Date

Plus en détail

RAPPORT DIAGNOSTIC DE L INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF EXISTANTE

RAPPORT DIAGNOSTIC DE L INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF EXISTANTE RAPPORT DIAGNOSTIC DE L INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF EXISTANTE Diagnostic réalisé sur la commune de : SECHILIENNE Contrôle pour transaction N de dossier : 38478 E031501 Date de la visite

Plus en détail

LA GARELIERE IMMOBILIERE. Création d un lotissement, Lieu-dit «Les Singles», 17 750 ETAULES - Sondages et essais d infiltration

LA GARELIERE IMMOBILIERE. Création d un lotissement, Lieu-dit «Les Singles», 17 750 ETAULES - Sondages et essais d infiltration LA GARELIERE IMMOBILIERE Création d un lotissement, Lieu-dit «Les Singles», 17 750 ETAULES - Sondages et essais d infiltration COMPTE RENDU DES RESULTATS Dossier n Indice Date 0 10/07/2013 Etabli par Vérifié

Plus en détail

Présentation ORDIMIP 16 nov 2005. Projet d un d. res sur l Echezl. biocentre à Bordères

Présentation ORDIMIP 16 nov 2005. Projet d un d. res sur l Echezl. biocentre à Bordères Présentation ORDIMIP 16 nov 2005 Projet d un d biocentre à Bordères res sur l Echezl SOMMAIRE 1. GRS VALTECH en quelques mots 2. Le projet de Bordères res sur l Echezl : choix du site 3. Description du

Plus en détail

ETUDE DE DEFINITION DE LA FILIERE D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF CAHIER DES CHARGES

ETUDE DE DEFINITION DE LA FILIERE D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF CAHIER DES CHARGES Service : Contact Courriel: Objet Assainissement Non Collectif Sophie Ramette Vincent Brébant Cahier des charges étude de définition (D3) ETUDE DE DEFINITION DE LA FILIERE D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

Plus en détail

Puits et forages privés

Puits et forages privés Puits et forages privés à usage domestique Vous souhaitez remettre en service un ancien puits ou créer un forage privé dans votre jardin et éventuellement consommer l eau ainsi prélevée? règles simples

Plus en détail

DIAGNOSTIC INITIAL DE LA QUALITE DES SOLS MISSION A200

DIAGNOSTIC INITIAL DE LA QUALITE DES SOLS MISSION A200 Affaire : Construction de 44 logements, CHATEAU DU LOIR (72) Décembre 2015 RAPPORT DE SYNTHESE Dossier : BGEPF0033 DIAGNOSTIC INITIAL DE LA QUALITE DES SOLS MISSION A200 Construction de logements Rue de

Plus en détail

24 février 2014. ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Réunion de Préparation Aux diagnostics de l existant MAVILLY MANDELOT / NANTOUX / MELOISEY

24 février 2014. ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Réunion de Préparation Aux diagnostics de l existant MAVILLY MANDELOT / NANTOUX / MELOISEY 24 février 2014 ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Réunion de Préparation Aux diagnostics de l existant MAVILLY MANDELOT / NANTOUX / MELOISEY Présentation du SPANC Présentation du contrôle : JDBE Questions diverses

Plus en détail

Cahier des charges du recyclage agricole des boues d épuration d origine urbaine ou industrielle

Cahier des charges du recyclage agricole des boues d épuration d origine urbaine ou industrielle Organisme Indépendant des producteurs de boues de Lorraine Version du 18 juillet 2014 Cahier des charges du recyclage agricole des boues d épuration d origine urbaine ou industrielle Le cahier des charges

Plus en détail

ANNEXE B6 : OUTILS POUR LE CALCUL DE L INDICE DE RISQUE GLOBAL POUR UN ORGANE-CIBLE (IRG organe-cible ) EFFETS SYNERGIQUES

ANNEXE B6 : OUTILS POUR LE CALCUL DE L INDICE DE RISQUE GLOBAL POUR UN ORGANE-CIBLE (IRG organe-cible ) EFFETS SYNERGIQUES CODE WALLON DE BONNES PRATIQUESV02 : OUTILS POUR LE CALCUL DE L INDICE DE RISQUE GLOBAL POUR UN ORGANECIBLE (G organecible ) EFFETS SYNERGIQUES DECTION GENERALE OPERATIONNELLE (DGO3) 315 CODE WALLON DE

Plus en détail

Service Public d Assainissement Non Collectif

Service Public d Assainissement Non Collectif Service Public d Assainissement Non Collectif SIVO - Syndicat Intercommunal de la Vallée de l Ondaine 44, rue de la Tour de Varan - 42700 FIRMINY Le contexte réglementaire La loi sur l eau du 3 janvier

Plus en détail

ANNEXE 4-4 CRITÈRES DE CONCEPTION DIMENSIONNEMENT DES SYSTÈMES D ÉPURATION DES EAUX USÉES PAR FOSSES SEPTIQUES ET CHAMPS D ÉPURATION (BBA)

ANNEXE 4-4 CRITÈRES DE CONCEPTION DIMENSIONNEMENT DES SYSTÈMES D ÉPURATION DES EAUX USÉES PAR FOSSES SEPTIQUES ET CHAMPS D ÉPURATION (BBA) ANNEXE 4-4 CRITÈRES DE CONCEPTION DIMENSIONNEMENT DES SYSTÈMES D ÉPURATION DES EAUX USÉES PAR FOSSES SEPTIQUES ET CHAMPS D ÉPURATION (BBA) Étude des impacts sur l environnement et le milieu social 28 mars

Plus en détail

LE LAVAGE DES SOLS ET SEDIMENTS POLLUES

LE LAVAGE DES SOLS ET SEDIMENTS POLLUES LE LAVAGE DES SOLS ET SEDIMENTS POLLUES Une alternative de gestion pour optimiser les chantiers Solutions environnementales clé en main pour une valorisation active de sites VALGO - Copyright 2009 SOMMAIRE

Plus en détail

PREFECTURE DE L'OISE

PREFECTURE DE L'OISE PREFECTURE DE L'OISE RÈGLEMENT DU PLAN DE PREVENTION DES RISQUES NATURELS MOUVEMENT DE TERRAIN SUR LES COMMUNES DE BEAULIEU-LES-FONTAINES, CANDOR, ECUVILLY ET MARGNY-AUX-CERISES (OISE) FEVRIER 2009 TITRE

Plus en détail

Incendie dans un entrepôt de stockage de pneumatiques équipé d une installation sprinkler

Incendie dans un entrepôt de stockage de pneumatiques équipé d une installation sprinkler Protection, prévention et impact environnemental des incendies de stockages de pneumatiques Dossier de retour d expérience du SNCP Incendie dans un entrepôt de stockage de pneumatiques équipé d une installation

Plus en détail

et sols pollués ENVIRONNEMENTS ET MILIEUX Quel type de pollution rencontre-t-on?

et sols pollués ENVIRONNEMENTS ET MILIEUX Quel type de pollution rencontre-t-on? ENVIRONNEMENTS ET MILIEUX Sites et sols pollués Quel type de pollution rencontre-t-on? Un site pollué est un site qui, du fait d anciens dépôts de déchets ou d infiltrations de substances polluantes, présente

Plus en détail

SITE AGACHE - PERENCHIES (59)

SITE AGACHE - PERENCHIES (59) Emetteur Phase / cat Num Type Indice Statut AFR ETU 00001 RPT A02 Réf Aff. Arcadis / 215-09-0673 215-09-0673-ETU-00001-RPT-A02.doc Table des Matières 1 Introduction...8 2 Méthodologie...9 3 Rappel des

Plus en détail

ARCACHON RUE DES MARINS ET BOULEVARD DE LA PLAGE DIAGNOSTIC DE POLLUTION DES SOLS AU REGARD DES ACTIVITES EXERCEES

ARCACHON RUE DES MARINS ET BOULEVARD DE LA PLAGE DIAGNOSTIC DE POLLUTION DES SOLS AU REGARD DES ACTIVITES EXERCEES ARCACHON RUE DES MARINS ET BOULEVARD DE LA PLAGE DIAGNOSTIC DE POLLUTION DES SOLS AU REGARD DES ACTIVITES EXERCEES Proposé dans le cadre de : Du projet de construction du pôle océanographique Préparé pour

Plus en détail

RAPPORT SERPOL N 7187 18

RAPPORT SERPOL N 7187 18 DEPOLLUTION DES SOLS ET DES EAUX DECONTAMINATION DESAMIANTAGE COLLECTE, REGROUPEMENT DE DECHETS DANGEREUX EXPLOITATION ET REHABILITATION D INSTALLATIONS DE STOCKAGE DE DECHETS ESSO SAF 213 cours Victor

Plus en détail

Etude de sol & définition d une filière d assainissement non collectif Cahier des charges type

Etude de sol & définition d une filière d assainissement non collectif Cahier des charges type Etude de sol & définition d une filière d assainissement non collectif Cahier des charges type Ce document et proposé aux particuliers par le Conseil Général de la Manche afin de les guider dans la réalisation

Plus en détail

206 DM14. Haiut-Saint-Maurice 6211-03-038

206 DM14. Haiut-Saint-Maurice 6211-03-038 206 DM14 Projet d aménagements hydroélectriques de la Chute-Allard et des Rapides-des-Cœurs Haiut-Saint-Maurice 6211-03-038 Impact potentiel du projet d aménagements hydroélectriques de la Chute-Allard

Plus en détail

Capteurs Passifs et Outils de Monitoring des Sédiments

Capteurs Passifs et Outils de Monitoring des Sédiments .Un préalable indispensable : Caractérisation des sédiments / Connaissance de l impact environnemental Projet CaPMoS : Capteurs Passifs et Outils de Monitoring des Sédiments Claire Alary (Mines Douai)

Plus en détail

MAIRIE DE CHATELAILLON-PLAGE. Création du lotissement communal des Sulkys, Avenue de l Hippodrome, 17 340 Châtelaillon-Plage

MAIRIE DE CHATELAILLON-PLAGE. Création du lotissement communal des Sulkys, Avenue de l Hippodrome, 17 340 Châtelaillon-Plage MAIRIE DE CHATELAILLON-PLAGE Création du lotissement communal des Sulkys, Avenue de l Hippodrome, 17 340 Châtelaillon-Plage ETUDE GÉOTECHNIQUE PRELIMINAIRE DE SITE Dossier n Etabli par Vérifié par Indice

Plus en détail

ANNEXE RISQUES TECHNOLOGIQUES ET DE POLLUTION DES SOLS. Elaboration du PLAN LOCAL D URBANISME. Département de l Eure

ANNEXE RISQUES TECHNOLOGIQUES ET DE POLLUTION DES SOLS. Elaboration du PLAN LOCAL D URBANISME. Département de l Eure Département de l Eure Elaboration du PLAN LOCAL D URBANISME ANNEXE RISQUES TECHNOLOGIQUES ET DE POLLUTION DES SOLS Approbation Vu pour être annexé à la délibération du Conseil Municipal en date du : Extra-Muros

Plus en détail

CRÉATION D ÉTANGS ET DE PLANS D EAU

CRÉATION D ÉTANGS ET DE PLANS D EAU Seine-Maritime CRÉATION D ÉTANGS ET DE PLANS D EAU REGLEMENTATION APPLICABLE au titre du Code de l Environnement Articles R 214-1 à R 214-6 du code de l environnement relatifs à la nomenclature des opérations

Plus en détail

5.04 PROTECTION DES EAUX SOUTERRAINES PROBLÉMATIQUE ET ENJEUX. INSTANCE RESPONSABLE Office de l environnement

5.04 PROTECTION DES EAUX SOUTERRAINES PROBLÉMATIQUE ET ENJEUX. INSTANCE RESPONSABLE Office de l environnement INSTANCE RESPONSABLE Office de l environnement INSTANCE DE COORDINATION Office de l environnement AUTRES INSTANCES CONCERNÉES Service de la santé publique Service de l aménagement du territoire Service

Plus en détail

1. Contexte d étude. Thème : PDMI «protection de la ressource en eau» Localisation : Sillon Lorrain Objectifs du projet assainissement

1. Contexte d étude. Thème : PDMI «protection de la ressource en eau» Localisation : Sillon Lorrain Objectifs du projet assainissement 1. Contexte d étude Thème : PDMI «protection de la ressource en eau» Localisation : Sillon Lorrain Objectifs du projet assainissement définir et réaliser des travaux de mise à niveau de l assainissement

Plus en détail

Commune d'annet-sur-marne

Commune d'annet-sur-marne PREFECTURE DE SEINE ET MARNE DIRECTION DEPARTEMENTALE DE L'EQUIPEMENT PROJET SERVICE ETUDES ET PROSPECTIVE Commune d'annet-sur-marne ------------- Plan de Prévention des Risques Naturels prévisibles (PPR)

Plus en détail

N 19671 (référence à rappeler) Le Préfet d Indre-et-Loire, Chevalier de la Légion d Honneur, Officier de l Ordre National du Mérite ;

N 19671 (référence à rappeler) Le Préfet d Indre-et-Loire, Chevalier de la Légion d Honneur, Officier de l Ordre National du Mérite ; PRÉFECTURE DIRECTION DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES ET DE L'AMÉNAGEMENT Bureau de l'aménagement du Territoire et des Installations Classées Affaire suivie par : Pascale SASSANO : 02.47.33.12.43 Fax direction

Plus en détail

Assainissement Non Collectif

Assainissement Non Collectif AMÉNAGEMENT Assainissement Non Collectif Étude de définition de filière DIRECTION DE L ENVIRONNEMENT SERVICE EAU ET ASSAINISSEMENT 2 3 B IDENTIFICATION DE LA PARCELLE. ÉTUDE DE DEFINITION DE FILIERE D

Plus en détail

CRITERES D ADMISSION, ORGANES DE CONTRÔLE DE LA QUALITE DES MATERIAUX ET TRACABILITE DES DECHETS INERTES ADMIS SUR LES INSTALLATIONS DU GROUPE ECT

CRITERES D ADMISSION, ORGANES DE CONTRÔLE DE LA QUALITE DES MATERIAUX ET TRACABILITE DES DECHETS INERTES ADMIS SUR LES INSTALLATIONS DU GROUPE ECT CRITERES D ADMISSION, ORGANES DE CONTRÔLE DE LA QUALITE DES MATERIAUX ET TRACABILITE DES DECHETS INERTES ADMIS SUR LES INSTALLATIONS DU GROUPE ECT I- MESURES PREALABLES A L ACCEPTATION SUR SITE Au préalable

Plus en détail

Étude de définition de filière

Étude de définition de filière AMÉNAGEMENT CÔTES D ARMOR A Assainissement non collectif Étude de définition de filière Cahier des charges pour l habitat individuel ( 20 eh) DIRECTION ENVIRONNEMENT Votre Conseil général l aménagement,

Plus en détail

Les techniques alternatives dans la gestion des eaux pluviales. Jean Yves VIAU Directeur Opérationnel

Les techniques alternatives dans la gestion des eaux pluviales. Jean Yves VIAU Directeur Opérationnel Les techniques alternatives dans la gestion des eaux pluviales Jean Yves VIAU Directeur Opérationnel Plan de présentation Présentation Saint Dizier environnement Les techniques alternatives La maîtrise

Plus en détail

PRÉFET DE LA LOIRE. ARRETÉ N 118-DDPP-15 portant prescriptions complémentaires

PRÉFET DE LA LOIRE. ARRETÉ N 118-DDPP-15 portant prescriptions complémentaires PRÉFET DE LA LOIRE ARRETÉ N 118-DDPP-15 portant prescriptions complémentaires VU l article L.511-1 du Code de l Environnement ; VU l article L.512-17 du Code de l Environnement ; VU les articles R.512-74

Plus en détail

CONCEVOIR UNE INSTALLATION NEUVE D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

CONCEVOIR UNE INSTALLATION NEUVE D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF 1 Service Assainissement CONCEVOIR UNE INSTALLATION NEUVE D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF 1 - DEFINITION L assainissement non collectif ou autonome ou individuel est un système de collecte, de prétraitement

Plus en détail

Affaire n : ET00239 Document n ET00239/ GE IND 0. INDICE Date établi vérifié modification NB pages

Affaire n : ET00239 Document n ET00239/ GE IND 0. INDICE Date établi vérifié modification NB pages FRANCE MAISON PASSIVE LOT N 5 LIEU-DIT «PETARD» CINTEGABELLE (31) ETUDE GEOTECHNIQUE DE CONCEPTION MISSION G2 PHASE AVP DOSSIER N ET00239 Affaire n : ET00239 Document n ET00239/ GE IND 0 INDICE Date établi

Plus en détail

Fiche méthodologique pour l étude des PLU. La prise en compte des canalisations de transport de matières dangereuses

Fiche méthodologique pour l étude des PLU. La prise en compte des canalisations de transport de matières dangereuses Fiche méthodologique pour l étude des PLU Dans le cadre de l évolution de l action de l État en Isère, une démarche a été entreprise en vue d élaborer des positions partagées en matière d urbanisme. Elle

Plus en détail

PREFECTURE DU LOIRET. DIRECTION DEPARTEMENTALE DES TERRITOIRES Service eau, environnement et forêt Mission Inter Services de l'eau M.I.S.E.

PREFECTURE DU LOIRET. DIRECTION DEPARTEMENTALE DES TERRITOIRES Service eau, environnement et forêt Mission Inter Services de l'eau M.I.S.E. PREFECTURE DU LOIRET DIRECTION DEPARTEMENTALE DES TERRITOIRES Service eau, environnement et forêt Mission Inter Services de l'eau M.I.S.E. du Loiret CREATION DE SONDAGES, FORAGES, PUITS ET OUVRAGES SOUTERRAINS

Plus en détail

COMITÉ 2 : La gestion des sols faiblement contaminés excavés

COMITÉ 2 : La gestion des sols faiblement contaminés excavés COMITÉ 2 : La gestion des sols faiblement contaminés excavés La situation actuelle La grille de gestion des sols contaminés excavés intérimaire Les critères validés pour la protection des écosystèmes Les

Plus en détail

DEMANDE DE CONTROLE DE BONNE EXECUTION D UN DISPOSITIF D'ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

DEMANDE DE CONTROLE DE BONNE EXECUTION D UN DISPOSITIF D'ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF (SPANC) ZAC des Terrasses de la Sarre 3, Terrasse Normandie BP 50157 57403 SARREBOURG CEDEX Téléphone 03 87 03 05 16 Télécopie 03 87 03 83 49 DEMANDE DE CONTROLE

Plus en détail

BRGM L'tNTIEMMSE AU SEIVICE DE LA TEME

BRGM L'tNTIEMMSE AU SEIVICE DE LA TEME BRGM L'tNTIEMMSE AU SEIVICE DE LA TEME SOCIETE S I C N ANNECY (Hte Savoie) CONTROLE DE LA QUALITE DES EAUX SOUTERRAINES. REALISATION DU PIEZOMETRE P 1. R 33122 RHA 4S/91 juillet 1991 Par Ph. DUBOEUF BRGM

Plus en détail

LA RÉGLEMENTATION. Code des Collectivités Territoriales (articles L2224-8 et suivants)

LA RÉGLEMENTATION. Code des Collectivités Territoriales (articles L2224-8 et suivants) Conseils et gestes éco citoyens à appliquer Une installation défectueuse ou mal entretenue peut présenter un risque pour la santé et l environnement. LA RÉGLEMENTATION Code de la Santé Publique (articles

Plus en détail

Seul l arrêté fait foi pour fixer le contenu des prescriptions à justifier. Justifications à apporter dans le dossier de demande d enregistrement.

Seul l arrêté fait foi pour fixer le contenu des prescriptions à justifier. Justifications à apporter dans le dossier de demande d enregistrement. Guide de justification rubrique 2515 (broyage, concassage, criblage ) Arrêté ministériel de prescriptions générales pour les installations soumises à enregistrement Comme indiqué à l article 3 de l arrêté

Plus en détail