Annexes Unité de recherche Vague E : campagne d évaluation

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Annexes Unité de recherche Vague E : campagne d évaluation 2013-2014"

Transcription

1 Annexes Unité de recherche Vague E : campagne d évaluation Septembre 2013

2 SOMMAIRE Annexe 1 Présentation synthétique 2 Equipe 1 Outils fondamentaux 3 Equipe 2 Modélisation et santé 5 Equipe 3 Terre, mer, ressources et environnement 7 Equipe 4 Dynamique des sociétés et des entreprises 9 Equipe 5 Risques 11 Annexe 2 Lettre de mission contractuelle 13 Annexe 3- Equipements lourds 15 I. Infrastructure de serveurs et de stockage pour la recherche et l innovation 16 II. L appareil à numériser 20 III. Le traceur 20 IV. Tablette tactile 21 V. Les autres équipements informatiques 21 Annexe 4 Organigramme fonctionnel du CEREGMIA 22 Annexe 5 Règlement intérieur/statuts 24 Annexe 6 Réalisations 34 I. La production scientifique 35 II. Contrats institutionnels 97 III. Brevets, contrats industriels, contrats sur financement privé 99 IV. Les Presses Universitaires des Antilles et de la Guyane (PUAG) 99 Annexe 7 Liste des thèses 101 I. Thèses soutenues 102 II. Thèses en cours 103 III. Le Comité doctoral du CEREGMIA et le Comité de suivi de thèse 107 Annexe 8 Document unique d évaluation des risques 112 Annexe 9 Liste des personnels 114 1

3 Annexe 1 Présentation synthétique Equipe 1 Outils fondamentaux 3 Equipe 2 Modélisation et santé 5 Equipe 3 Terre, mer, ressources et environnement 7 Equipe 4 Dynamique des sociétés et des entreprises 9 Equipe 5 Risques 11 2

4 Section des unités de recherche Présentation synthétique de l'entité (dans le cas d'unités subdivisées en équipes internes, on donnera une présentation synthétique par équipe) Unité de recherche Vague E : campagne d évaluation (la présentation ne devra pas dépasser un recto-verso) CEREGMIA Intitulé de l unité : Centre d Etude et de Recherche en Economie, Gestion et Informatique Appliquée (CEREGMIA) Nom du directeur de l unité : Fred Célimène, Professeur Nom du responsable de l équipe (le cas échéant) : Jean Vélin, Maître de Conférences HDR Effectifs de l entité (au début du contrat en cours ; préciser si l entité a été créée au cours de la période d évaluation). 12 enseignants-chercheurs ; chercheurs ; techniciens, ingénieurs et autres personnels ; 49 post-docs et doctorants. Personnels ayant quitté l entité pendant le contrat en cours (et nombre de mois cumulés passés dans l entité au cours de cette période). statutaires (x mois) ; 01 doctorants (x mois) ; post-docs (x mois). Production scientifique au cours de la période écoulée (1 er janvier juin 2013) : Indiquer les résultats majeurs obtenus par l entité (une à trois lignes par résultat, au maximum 5 résultats majeurs). Ces résultats peuvent correspondre à tout type de production scientifique ou technique (publications, brevets, licences, logiciels ). 1) Optimisation: Résultats significatifs obtenus: - Généralisation des résultats de Browder, Halpern et Reich. - Elaboration et proposition des méthodes d'approximation pour de nouveaux problèmes de points fixes (hiérarchiques) et de nouvelles méthodes de construction de solutions pour les problèmes d'équilibre. - Etude de problèmes d'admissibilité pour les applications de type non-expansif et généralisation des résultats obtenus par Ch. Byrne, Y. Censor, S. Reich et H.-K. Xu. - Contribution à la résolution de problèmes variationnels avec des applications en traitement d'images et aux méthodes de pénalités pour les inéquations variationnelles. 2) Contrôle Optimal: Résultats significatifs obtenus: Grâce à une technique de régularisation, ensuite de l'étude du comportement «singulier» de la suite des régularisés, on obtient: -une méthode de développement asymptotique pour le contrôle du problème de Cauchy elliptique, -une méthode de «correcteurs» pour le contrôle l équation de la chaleur mal posée, -dans le cas des problèmes à données manquantes, on propose enfin une interprétation en termes de jeux (coopératifs et non coopératifs). 3) Contrôlabilité, notion de sentinelles: Résultats significatifs obtenus: L'outil essentiel pour résoudre les problèmes considérés est une inégalité de Carleman adaptée aux contraintes: -Résolution dans le cas de contraintes linéaires en nombre fini. 4) Existence et unicité pour des équations d'évolution abstraites Résultats significatifs obtenus: - L'existence et l'unicité d'un problème de diffusion de type Dirichlet non homogène avec une dérivée fractionnaire de Riemann- Liouville par rapport au temps ont été traitées en relation avec un problème de contrôlabilité. 3

5 - Quelques résultats nouveaux sur les fonctions antipériodiques et on a introduit le concept nouveau de fonctions asymptotiquement antipériodiques. - Un nouveau théorème de composition pour les fonctions asymptotiquement antipériodiques ou pseudo antipériodiques. Cela a permis de prouver l'existence et l'unicité de «mild solutions» asymptotiquement antipériodiques de quelques équations intégrodifférentielles fractionnaires dans un espace de Banach. Ces résultats et concepts sont ensuite appliqués à l'existence et unicité de solutions antipériodiques d'équations semilinéaires intégrodifférentielles dans un espace de Banach. 5) Théorie des graphes et préférences Résultats significatifs obtenus: -Généralisation du concept de top-cycle pour un choix individuel à un environnement où les préférences sont incomplètes et non transitives, -Extension à un processus d élicitation des préférences. -Utilisation de la théorie des graphes pour un problème de préférences dans le cadre combinatoire des arbres couvrants. -Application des résultats auprès de professionnels du transport et de la logistique, auprès de chercheurs et professionnels des TIC et au niveau national dans un dictionnaire spécialisé des sciences de l environnement. Bilan quantitatif des publications de l entité. 124 articles ont été publiés dans des revues à comité de lecture. Indiquer les 5 publications majeures de l entité (avec leur titre et en soulignant, dans le cas de publications communes, le nom du ou des membre(s) de l entité). 1/ A. Moudafi, Proximal methods for a class of bilevel monotone equilibrium Problems, Global optimization 47 (2010) Issue 2, p O. Nakoulima, A revision of J.-L. Lions' notion of sentinels. Port. Math. 65, 2008, no. 1, pp / 3/ G. Mophou, G. N'Guérékata, V. Valmorin Pseudo almost automorphic solutions of a neutral functional fractional differential equations. Int. J. Evol. Equ. 4 (2010), no. 2, / G. Mophou, J. Vélin, Null controllability problem with constraints on the control deriving from boundary discriminating sentinels, Nonlinear Analysis Serie A Theory Methods and Applications, 71 (2009) pp / R.-R. Joseph, Making choices with a binary relation: Relative choice axioms and transitive closures, European Journal of Operational Research 207(2) (2010) pp Indiquer au maximum 5 documents majeurs (autres que publications) produits par l entité (par exemple : rapport d expertise, logiciel, corpus, protocole, brevet en licence d exploitation ). Indiquer au maximum 5 faits illustrant le rayonnement ou l attractivité académiques de l entité (par exemple : invitations à donner des conférences, organisation de colloques nationaux ou internationaux, réseaux collaboratifs, cofinancements, prix et distinctions ). 1/Intégration des membres du groupe Analyse du CEREGMIA à IAGF (International Association for Generalized Functions, statuts déposés à Vienne) et au sous groupe Special Interest Group in Generalized Functions de ISAAC (International Society for Analysis, its Application and Computation, 2/La Région Martinique a lancé un appel d offre pour réaliser un «Etat des lieux du transport et de la logistique à la Martinique». Il a été remporté par la société parisienne Samarcande, en partenariat avec la société martiniquaise Caumartin Consulting, et les 3 membres du CEREGMIA, dont un de l'équipe 1. 3/ Organisation d'une Ecole CIMPA «Population dynamics, Control and Applications» Décembre 2009, Pointe-à- Pitre, Guadeloupe. Indiquer au maximum 5 faits illustrant les interactions de l entité avec son environnement socio-économique ou culturel (par exemple : contrat industriel, collaboration à une exposition majeure, émission audiovisuelle, partenariats avec des institutions culturelles ). Indiquer les principales contributions de l entité à des actions de formation (par exemple : conception et coordination de modules de formation en master et en doctorat, accueil et suivi des doctorants, conception d outils à vocation pédagogique, action de formation continue ). Le directeur d unité/le responsable de l'équipe peut indiquer ici brièvement 3 points précis sur lesquels il souhaite obtenir l'expertise du comité. 4

6 Section des unités de recherche Présentation synthétique de l'entité (dans le cas d'unités subdivisées en équipes internes, on donnera une présentation synthétique par équipe) Unité de recherche Vague E : campagne d évaluation (la présentation ne devra pas dépasser un recto-verso) CEREGMIA Intitulé de l unité : Centre d Etude et de Recherche en Economie, Gestion et Informatique Appliquée (CEREGMIA) Nom du directeur de l unité : Fred Célimène, Professeur Nom du responsable de l équipe (le cas échéant) : Richard Nock, Professeur / Equipe 2 Effectifs de l entité (au début du contrat en cours ; préciser si l entité a été créée au cours de la période d évaluation). Principalement 3 enseignants-chercheurs (pouvant aussi participer aux travaux d autres équipes) ; 3 doctorants. Personnels ayant quitté l entité pendant le contrat en cours (et nombre de mois cumulés passés dans l entité au cours de cette période). 1 statutaire (36 mois) ; Nombre de recrutements réalisés au cours de la période considérée et origine des personnels Zéro Production scientifique au cours de la période écoulée (1 er janvier juin 2013) : Indiquer les résultats majeurs obtenus par l entité (une à trois lignes par résultat, au maximum 5 résultats majeurs). Ces résultats peuvent correspondre à tout type de production scientifique ou technique (publications, brevets, licences, logiciels ). 1) Travaux dans la modélisation de la croissance de végétaux 2) Travaux dans la modélisation du comportement cellulaire 3) Travaux dans l analyse de flots de données médicaux 4) Travaux dans l analyse de dynamique de flux migratoires 5) Brevet international (Europe, USA, Chine,...) en collaboration avec Sony sur 2) Bilan quantitatif des publications de l entité. 5

7 Indiquer les 5 publications majeures de l entité (avec leur titre et en soulignant, dans le cas de publications communes, le nom du ou des membre(s) de l entité). On the Efficient Minimization of Classification-Calibrated Surrogates NIPS*21 spotlight paper (R. Nock) Bregman Divergences and Surrogates for Learning IEEE Transactions on Pattern Analysis and Machine Intelligence (R. Nock) Income Distributions and Decomposable Divergence Measures Journal of Economic Theory (R. Nock) Optimal Control for population dynamics with incomplete data: The no-regret control (A. Omrane) Effets d'anticipation pour un problème de flux migratoire avec probabilité endogène, Revue Economique Régionale et Urbaine (A. Omrane) Indiquer au maximum 5 documents majeurs (autres que publications) produits par l entité (par exemple : rapport d expertise, logiciel, corpus, protocole, brevet en licence d exploitation ). Indiquer au maximum 5 faits illustrant le rayonnement ou l attractivité académiques de l entité (par exemple : invitations à donner des conférences, organisation de colloques nationaux ou internationaux, réseaux collaboratifs, cofinancements, prix et distinctions ). 1) Grand prix ANR du numérique 2013 pour le projet GAIA du CEREGMIA créé / défendu puis dirigé par R. Nock 2) Top 25 papers Journal of Economic Theory pour 2011 (R. Nock, B. Magdalou) Indiquer au maximum 5 faits illustrant les interactions de l entité avec son environnement socio-économique ou culturel (par exemple : contrat industriel, collaboration à une exposition majeure, émission audiovisuelle, partenariats avec des institutions culturelles ). Indiquer les principales contributions de l entité à des actions de formation (par exemple : conception et coordination de modules de formation en master et en doctorat, accueil et suivi des doctorants, conception d outils à vocation pédagogique, action de formation continue ). Le directeur d unité/le responsable de l'équipe peut indiquer ici brièvement 3 points précis sur lesquels il souhaite obtenir l'expertise du comité. 6

8 Section des unités de recherche Présentation synthétique de l'entité (dans le cas d'unités subdivisées en équipes internes, on donnera une présentation synthétique par équipe) Unité de recherche Vague E : campagne d évaluation (la présentation ne devra pas dépasser un recto-verso) CEREGMIA Intitulé de l unité : Centre d Etude et de Recherche en Economie, Gestion et Informatique Appliquée (CEREGMIA) Nom du directeur de l unité : Fred Célimène, Professeur Nom du responsable de l équipe (le cas échéant) : Olivier Dehoorne, MCF Effectifs de l entité (au début du contrat en cours ; préciser si l entité a été créée au cours de la période d évaluation). enseignants-chercheurs ; chercheurs ; techniciens, ingénieurs et autres personnels ; 49 post-docs et doctorants. Personnels ayant quitté l entité pendant le contrat en cours (et nombre de mois cumulés passés dans l entité au cours de cette période). statutaires (x mois) ; doctorants (x mois) ; post-docs (x mois). Nombre de recrutements réalisés au cours de la période considérée et origine des personnels (Préciser l affiliation et le statut précédent). Production scientifique au cours de la période écoulée (1 er janvier juin 2013) : indiquer les résultats majeurs obtenus par l entité (une à trois lignes par résultat, au maximum 5 résultats majeurs). Ces résultats peuvent correspondre à tout type de production scientifique ou technique (publications, brevets, licences, logiciels ). 1) Olivier Dehoorne et al., «Le tourisme international dans le monde : logiques des flux et confins de la touristicité», Études caribéennes [En ligne]9-10/2008. >> Nombre de consultations et téléchargements : ) Direction scientifique de la revue internationale Etudes caribéennes depuis 2008 (directeur de publication, secrétariat de rédaction, une partie de comité d édition). La revue a totalisée, en 2012, visites sur son site. 3) N. Petit-Charles et B. Marques, Determining factors for distribution of cruise tourism across the Caribbean, Tourism Economics, 18(5) : ) Olivier Dehoorne et Abdou Khadre Diagne, «Tourisme, développement et enjeux politiques : l exemple de la Petite Côte (Sénégal)», Études caribéennes, 9-10/ >>Nombre de consultations et téléchargements : ) Dominique Augier, «Les écosystèmes marins de la Caraïbe : identification, diffusion et modes de gestion», Études caribéennes [En ligne], ; >>Nombre de consultations et téléchargements : Bilan quantitatif des publications de l entité. 7

9 Articles, revues internationales avec comité de lecture : 5 ; Articles, revues nationales avec comité de lecture : 9 ; Autres articles, revues non reconnues par AERES : 41 ; Ouvrages scientifiques (ou chapitres) : 18 ; Ouvrages de vulgarisation (ou chapitres) : 2 ; Direction d ouvrages : 8 Indiquer les 5 publications majeures de l entité (avec leur titre et en soulignant, dans le cas de publications communes, le nom du ou des membre(s) de l entité). 1. N. Petit-Charles et B. Marques (2011). Determining factors for distribution of cruise tourism across the Caribbean, Tourism Economics, 18(5) : V. Angeon et A. Caron (2011). «Quel rôle joue la proximité dans l émergence et la pérennité de modes de gestion durable des ressources naturelles?», Natures Sciences Sociétés, 17 : O. Dehoorne et Lee Jollifee «Dark tourism and place identity in French Guiana», in L. White & E. Frew, Dark tourism and place identity. Managing and interpreting dark places, New York, Routledge: R. Cruse (2012). Politiques de la fragmentation urbaine et violence, l exemple de Kingston, CyberGéo, 5. O. Dehoorne (2013). «Une histoire du tourisme international : de la déambulation exotique à la bulle sécurisée», Revue International et Stratégique, n 90 : Indiquer au maximum 5 documents majeurs (autres que publications) produits par l entité (par exemple : rapport d expertise, logiciel, corpus, protocole, brevet en licence d exploitation ). 1/ Rapport final des Premières Assises du tourisme de Saint-Barthélemy (2012). Indiquer au maximum 5 faits illustrant le rayonnement ou l attractivité académiques de l entité (par exemple : invitations à donner des conférences, organisation de colloques nationaux ou internationaux, réseaux collaboratifs, cofinancements, prix et distinctions ). 1/ Coordination du numéro d Etudes Caribéennes 2009 «le tourisme en Amérique Latine» en relation les universités West Florida Pensacola (USA), Mar del Plata et Buenos Aires (Argentine), U.A.Mexico (Mexique), Caxias du Sul (Brésil) ; 2/ Organisation avec l Université Simon Bolivar (Venezuela) de la II Semana LatinoAmericana y Caribeña en La Simón, «Turismo y desarrollo sustentable en la cuenca del Caribe: Compartiendo experiencias», Caraca, oct / Organisation avec la Northern Arizona University (Etats-Unis) et l U.G.I. (commission tourisme) du International congress The Changing World of Coastal, Island and Tropical Tourism», à Schœlcher, janvier / Organisation avec l University of West Indies (Trinidad et Jamaïque) de First International Workshop The Making of the Caribbean Region, à l Université des Antilles et de la Guyane, Schœlcher, avril / Organisation avec l Université d Ottawa (Canada) et la Haïnan Normal University (Chine) du International Seminar Island Tourism Sustainable Perspectives, (Schœlcher, Déc. 2012) Indiquer au maximum 5 faits illustrant les interactions de l entité avec son environnement socio-économique ou culturel (par exemple : contrat industriel, collaboration à une exposition majeure, émission audiovisuelle, partenariats avec des institutions culturelles ). 1.Conférence «Le tourisme international : conjonctures économique et politique ; positionnement des destinations», Collectivité de Saint-Barthélemy, Gustavia (Saint-Barthélemy), 10 mai Conférence «Le marché du tourisme de luxe : état des lieux et prospectives», Assises du tourisme de Saint- Barthélemy, Gustavia (Saint-Barthélemy), décembre Interventions dans le cadre du C.C.D.D.S. (Martinique) sur les programmes du développement touristique sur le littoral sud de la Martinique (Agenda 21, classement Grand Site, Atlas de la Biodiversité ; période ). 4. Archipel des îles du nord Animation de réunion dans le cadre du projet de coopération régionale dans «l Archipel des Îles du Nord» (Anguilla, Saba, Saint-Martin, Sint-Maarten, Saint-Barthélemy, Saint-Eustache ; ) 5. Programme expérimental «Tourisme et pauvreté dans la communauté de Chuspa (Venezuela)», ( ). Indiquer les principales contributions de l entité à des actions de formation (par exemple : conception et coordination de modules de formation en master et en doctorat, accueil et suivi des doctorants, conception d outils à vocation pédagogique, action de formation continue ). 1/ Modules de formation «Ville Durable» dans le programme Canada-Europe International Cooperation Project on Sustainable Cities: Converting Brownfields into Community Assets from an International Perspective (Human Resources and Skills Development Canada-HRSDC, European Union, ) 2/ Recherche appliquée et de modules de formation Early Warning Information Platform/Module based on Ecotourism Assessment and Management (EAM) --- (Hainan International Tourism Island of China -Ministry of Science and Technology of the government of China MOST, ) Le directeur d unité/le responsable de l'équipe peut indiquer ici brièvement 3 points précis sur lesquels il souhaite obtenir l'expertise du comité. 8

10 Section des unités de recherche Présentation synthétique de l'entité (dans le cas d'unités subdivisées en équipes internes, on donnera une présentation synthétique par équipe) Unité de recherche Vague E : campagne d évaluation (la présentation ne devra pas dépasser un recto-verso) CEREGMIA Intitulé de l unité : Centre d Etude et de Recherche en Economie, Gestion et Informatique Appliquée (CEREGMIA) Nom du directeur de l unité : Fred Célimène, Professeur Nom du responsable de l équipe (le cas échéant) : Kinvi Logossah, Professeur Effectifs de l entité (au début du contrat en cours ; préciser si l entité a été créée au cours de la période d évaluation). 8 enseignants-chercheurs ; 1 chercheurs ; techniciens, ingénieurs et autres personnels ; 49 post-docs et doctorants. Personnels ayant quitté l entité pendant le contrat en cours (et nombre de mois cumulés passés dans l entité au cours de cette période). 1 statutaire (36 mois) ; doctorants (x mois) ; post-docs (x mois). Nombre de recrutements réalisés au cours de la période considérée et origine des personnels 4 (Préciser l affiliation et le statut précédent). 2 MCF, UAG, anciennes ATER 1MCF, UAG, ancienne MCF AgroParitech 1professeur associé, cadre de la Région Martinique Production scientifique au cours de la période écoulée (1 er janvier juin 2013) : Indiquer les résultats majeurs obtenus par l entité (une à trois lignes par résultat, au maximum 5 résultats majeurs). Ces résultats peuvent correspondre à tout type de production scientifique ou technique (publications, brevets, licences, logiciels ). 1) A. Lawson-Body, L. Willoughby, L. Mukankusi, K. Logossah, 2011, The critical success factors for public sector CRM implementation, Journal of Computer Information Systems, vol. 52, n 2, ) V. Angeon, S. Bates, J-L. Diman, A. Fanchone, P. Saint-Pierre, 2010, Systemic Vulnerability vs. Resilience in Small Island Territories: Keys for a Viable Adaptation of the Agricultural Sector, Advances in Animal Biosciences, Cambridge University Press, Volume 1, Issue 02, November 2010, pp ) A. Lawson-Body, L. Willoughby, K. Logossah, 2010 : Developing an instrument for measuring e-commerce dimensions, Journal of Computer Information Systems, Winter 2010, ) V. Angeon, S. Bates, J-L. Diman, A. Fanchone, P. Saint-Pierre, 2010, Systemic Vulnerability vs. Resilience in Small Island Territories: Keys for a Viable Adaptation of the Agricultural Sector, Advances in Animal Biosciences, Cambridge University Press, Volume 1, Issue 02, November 2010, pp ) G. Bresson, K. Logossah, 2011 : «Crowding-out effects of cruise tourism on stay-over tourism in the Caribbean: non-parametric panel data evidence», Tourism Economics, 2011, 17 (1), Bilan quantitatif des publications de l entité. 16 publications ACL ; 50 SLC ; 23 COM ; 7 ACT ; 14 OS - Dont publications de rang A : 2 9

11 - Publication de rand B : 2 - Publications de rang c : 2 Indiquer les 5 publications majeures de l entité (avec leur titre et en soulignant, dans le cas de publications communes, le nom du ou des membre(s) de l entité). 1) A. Lawson-Body, L. Willoughby, L. Mukankusi, K. Logossah, 2011, The critical success factors for public sector CRM implementation, Journal of Computer Information Systems, vol. 52, n 2, ) V. Angeon, S. Bates, J-L. Diman, A. Fanchone, P. Saint-Pierre, 2010, Systemic Vulnerability vs. Resilience in Small Island Territories: Keys for a Viable Adaptation of the Agricultural Sector, Advances in Animal Biosciences, Cambridge University Press, Volume 1, Issue 02, November 2010, pp ) A. Lawson-Body, L. Willoughby, K. Logossah, 2010 : Developing an instrument for measuring e-commerce dimensions, Journal of Computer Information Systems, Winter 2010, ) V. Angeon, S. Bates, J-L. Diman, A. Fanchone, P. Saint-Pierre, 2010, Systemic Vulnerability vs. Resilience in Small Island Territories: Keys for a Viable Adaptation of the Agricultural Sector, Advances in Animal Biosciences, Cambridge University Press, Volume 1, Issue 02, November 2010, pp ) G. Bresson, K. Logossah, 2011 : «Crowding-out effects of cruise tourism on stay-over tourism in the Caribbean: non-parametric panel data evidence», Tourism Economics, 2011, 17 (1), Indiquer au maximum 5 documents majeurs (autres que publications) produits par l entité (par exemple : rapport d expertise, logiciel, corpus, protocole, brevet en licence d exploitation ). Indiquer au maximum 5 faits illustrant le rayonnement ou l attractivité académiques de l entité (par exemple : invitations à donner des conférences, organisation de colloques nationaux ou internationaux, réseaux collaboratifs, cofinancements, prix et distinctions ). 1) Organisation d un colloque international RSE, Agadir (Maroc) ) Organisation d un colloque international RSE, Agadir (Maroc) ) Organisation du 48eme Colloque international ASRDLF, Martinique ) 2 invitations à donner des conférences : 2011, 2012 Indiquer au maximum 5 faits illustrant les interactions de l entité avec son environnement socio-économique ou culturel (par exemple : contrat industriel, collaboration à une exposition majeure, émission audiovisuelle, partenariats avec des institutions culturelles ). 1) Mise en œuvre effective de la trame verte et bleue (mesure issue du Grenelle de l environnement - continuités écologiques) en Guadeloupe et en Auvergne. 2) Participation à l élaboration participative et concertée du schéma régional de cohérence écologique. Partenaires principaux : Parc Naturel Régional des Volcans d Auvergne, Région Guadeloupe, Direction de l Environnement, de l Aménagement et du Logement (DEAL) Guadeloupe. 3) Conception et rédaction d un journal bi-mensuel destiné à la vulgarisation scientifique : Le Ruminant (depuis janvier 2012). Acteurs ciblés : profession agricole (filières d élevage) Indiquer les principales contributions de l entité à des actions de formation (par exemple : conception et coordination de modules de formation en master et en doctorat, accueil et suivi des doctorants, conception d outils à vocation pédagogique, action de formation continue ). 1) Conception de parcours de master 2) Accueil et suivi de plus 30 doctorants : 6 thèses soutenues 3) Elaboration d un projet de formation continue Le directeur d unité/le responsable de l'équipe peut indiquer ici brièvement 3 points précis sur lesquels il souhaite obtenir l'expertise du comité. 10

12 Section des unités de recherche Présentation synthétique de l'entité (dans le cas d'unités subdivisées en équipes internes, on donnera une présentation synthétique par équipe) Unité de recherche Vague E : campagne d évaluation (la présentation ne devra pas dépasser un recto-verso) CEREGMIA Intitulé de l unité : Centre d Etude et de Recherche en Economie, Gestion et Informatique Appliquée (CEREGMIA) Nom du directeur de l unité : Fred Célimène, Professeur Nom du responsable de l équipe (le cas échéant) : Nicolas Sanz, MCF Effectifs de l entité (au début du contrat en cours ; préciser si l entité a été créée au cours de la période d évaluation). 3 enseignants-chercheurs Personnels ayant quitté l entité pendant le contrat en cours (et nombre de mois cumulés passés dans l entité au cours de cette période). 0 Nombre de recrutements réalisés au cours de la période considérée et origine des personnels 1 MCF en gestion Production scientifique au cours de la période écoulée (1 er janvier juin 2013) : Indiquer les résultats majeurs obtenus par l entité (une à trois lignes par résultat, au maximum 5 résultats majeurs). Ces résultats peuvent correspondre à tout type de production scientifique ou technique (publications, brevets, licences, logiciels ). Publications dans des revues scientifiques internationales avec comité de lecture référencées dans le classement de l AERES. Bilan quantitatif des publications de l entité. Indiquer les 5 publications majeures de l entité (avec leur titre et en soulignant, dans le cas de publications communes, le nom du ou des membre(s) de l entité). 1) N. Taratynava, P. Burlat et X. Boucher, Analyse des échanges de prévisions dans une chaîne logistique MTS/MTO, Journal Européen des Systèmes Automatisés, vol. 10, p

13 2) H. Bourguinat et E. Briys, L arrogance de la finance, La Découverte (eds.). 3) B. Pérez-Gladish, P. Méndez, B. M Zali et P. Lang. Mutual Funds Efficiency Measurement taking into account Financial and Socially Responsible Criteria, Journal of Multicriteria Decision Analysis, MCDM , à paraître. 4) B. Pérez-Gladish, P. Méndez et B. M Zali. A decision support tool for environmentally conscious investors, Journal of Financial Decision Making, à paraître. 5) B. Pérez-Gladish, P. Méndez et B. M Zali. Ranking socially responsible mutual funds, International Journal of Energy Optimization and Engineering, à paraître. Indiquer au maximum 5 documents majeurs (autres que publications) produits par l entité (par exemple : rapport d expertise, logiciel, corpus, protocole, brevet en licence d exploitation ). Indiquer au maximum 5 faits illustrant le rayonnement ou l attractivité académiques de l entité (par exemple : invitations à donner des conférences, organisation de colloques nationaux ou internationaux, réseaux collaboratifs, cofinancements, prix et distinctions ). M Zali, B., El papel de los mercados financieros en el desarrollo sostenible: integracion de criterios de responsabilidad social, éticos y medioambientales en las decisiones de inversion (INVERSORe), Ministerio de Ciencia e Innovación (Plan Nacional de I+D+I , Subprograma de Proyectos de Investigación Fundamental), B. Gladish- Perez (coord.), P. Vicente, B. Mzali et K. Benson. M Zali, B., Subvention obtenue pour la co-organisation de la conférence sur la RSE en collaboration avec la Chaire de Responsabilité Sociale et de Développement Durable et le CEREGMIA, Fondation Robert Sheitoyan. M Zali, B., Mesures de la performance sociale des entreprises et sa relation avec la performance financière, Fondation Robert Sheitoyan, $, 1 an, B. M Zali (coord.), M.-F. Turcotte, H. Gendron, M. Merrigan, H. Schalchian, K. El Badraoui et J.-J. Lilti. Indiquer au maximum 5 faits illustrant les interactions de l entité avec son environnement socio-économique ou culturel (par exemple : contrat industriel, collaboration à une exposition majeure, émission audiovisuelle, partenariats avec des institutions culturelles ). Indiquer les principales contributions de l entité à des actions de formation (par exemple : conception et coordination de modules de formation en master et en doctorat, accueil et suivi des doctorants, conception d outils à vocation pédagogique, action de formation continue ). Le directeur d unité/le responsable de l'équipe peut indiquer ici brièvement 3 points précis sur lesquels il souhaite obtenir l'expertise du comité. 12

Faculté de Droit et d Economie de la Martinique STATUTS DU CEREGMIA

Faculté de Droit et d Economie de la Martinique STATUTS DU CEREGMIA Faculté de Droit et d Economie de la Martinique STATUTS DU CEREGMIA Adoptés le 20 Décembre 2013 L Assemblée Générale du Centre d Etude et de Recherche en Economie, Gestion, Modélisation et Informatique

Plus en détail

Comparer les produits

Comparer les produits Comparer les produits Pour plus d informations, contactez o2i au 01 41 47 70 00 Epson Stylus Pro 4900 GESTION AUTOMATIQUE DES COULEURS PRIX TARIF INDICATIF EPSON TTC : Epson Stylus Pro 4450 IMPRIMANTE

Plus en détail

FILIÈRE DE FORMATION INTÉGRÉE BI-NATIONALE «PROGRAMME FRANCO-ANTILLAIS»

FILIÈRE DE FORMATION INTÉGRÉE BI-NATIONALE «PROGRAMME FRANCO-ANTILLAIS» FILIÈRE DE FORMATION INTÉGRÉE BI-NATIONALE «PROGRAMME FRANCO-ANTILLAIS» MASTER POLITICAL STUDIES AND INTERNATIONAL COOPERATION ETUDES POLITIQUES ET COOPERATION INTERNATIONALE entre : L Université des West

Plus en détail

Cinq raisons d aller encore plus loin avec votre environnement de virtualisation

Cinq raisons d aller encore plus loin avec votre environnement de virtualisation Cinq raisons d aller encore plus loin avec votre environnement de virtualisation Selon une étude, l ajout de puissantes fonctions de gestion améliorerait de 20 à 40 % les mesures de performances clés.

Plus en détail

L IMPRIMANTE PHOTO 6 COULEURS HAUTE QUALITÉ

L IMPRIMANTE PHOTO 6 COULEURS HAUTE QUALITÉ 98 EPSON STYLUS PHOTO P50 L IMPRIMANTE PHOTO 6 COULEURS HAUTE QUALITÉ FONCTION IMPRESSION Imprimante Jet d encre 6 couleurs Epson MicroPiezo Encre Epson Claria (colorants) 90 buses par couleur (N.C.M.J.CC.MC.)

Plus en détail

Offre de services spéciale bureaux d études

Offre de services spéciale bureaux d études Offre de services spéciale bureaux d études Analyses et diagnostics multirisques Gestion de crise Cartographie SIG Outils de communication Information préventive Réseau de spécialistes pluridisciplinaires

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION 2015 USAGES NUMERIQUES

APPEL A PROPOSITION 2015 USAGES NUMERIQUES APPEL A PROPOSITION 2015 USAGES NUMERIQUES Dispositif : USAGES NUMERIQUES (7.2.C) Fonds européen concerné : FEDER Objectif spécifique : Augmenter l usage des services numériques. 1. Actions éligibles :

Plus en détail

Contact. entreprise. Appsfinity Gmbh Neuhofstrasse 3a CH 6340 Baar (ZG)

Contact. entreprise. Appsfinity Gmbh Neuhofstrasse 3a CH 6340 Baar (ZG) Contact entreprise. Appsfinity Gmbh Neuhofstrasse 3a CH 6340 Baar (ZG) Tel: +41 415 520 504 Email: sales@onlogis.com Visibilité et controle sur vos opérations, n importe où et à tout moment... Onlogis

Plus en détail

Prérequis techniques. Yourcegid FISCALITE On Demand. Prérequis techniques Yourcegid Fiscalité On Demand Page 1 / 9

Prérequis techniques. Yourcegid FISCALITE On Demand. Prérequis techniques Yourcegid Fiscalité On Demand Page 1 / 9 Yourcegid FISCALITE On Demand Prérequis techniques Yourcegid Fiscalité On Demand Page 1 / 9 PR-YC Fiscalité - OD-03/2014 Prérequis Sommaire 1. PREAMBULE... 3 2. PREREQUIS RESEAU... 4 Généralités... 4 Accès

Plus en détail

& collaborative workspace. the new multitouch CONNECT & SHARE COLLABORATE BETTER & DECIDE FASTER CREATE & INNOVATE SAVE & TAKE THE DATA WITH YOU

& collaborative workspace. the new multitouch CONNECT & SHARE COLLABORATE BETTER & DECIDE FASTER CREATE & INNOVATE SAVE & TAKE THE DATA WITH YOU CONNECT & SHARE COLLABORATE BETTER & DECIDE FASTER SAVE & TAKE THE DATA WITH YOU CREATE & INNOVATE the new multitouch & collaborative workspace O1 Connect & Share O2 Create & Innovate O3 Collaborate better

Plus en détail

Technique et architecture de l offre Suite infrastructure cloud. SFR Business Team - Présentation

Technique et architecture de l offre Suite infrastructure cloud. SFR Business Team - Présentation Technique et architecture de l offre Suite infrastructure cloud Les partenaires de l offre Cloud Computing SFR Le focus HP Les principes de mise en œuvre réseau Les principes de fonctionnement de la solution

Plus en détail

Serveurs dédiés. Trafic et performances

Serveurs dédiés. Trafic et performances Serveurs dédiés Trafic et performances Nos services sont destinés aux entreprises et particuliers exigeants en terme de fiabilité, de sécurité et de disponibilité. Nous sommes également à même de fournir

Plus en détail

POINT SUR LES ACTIVITES DU PROJET PADTICE (593 RAF 600) DEPUIS SON TRANSFERT A DAKAR (MARS 2013)

POINT SUR LES ACTIVITES DU PROJET PADTICE (593 RAF 600) DEPUIS SON TRANSFERT A DAKAR (MARS 2013) POINT SUR LES ACTIVITES DU PROJET PADTICE (593 RAF 600) DEPUIS SON TRANSFERT A DAKAR (MARS 2013) FICHE TECHNIQUE DU PROJET Numéro du projet : 593 RAF 6000 Nom du projet «Projet d appui au développement

Plus en détail

Pré-requis techniques. Yourcegid Secteur Public On Demand Channel

Pré-requis techniques. Yourcegid Secteur Public On Demand Channel Yourcegid Secteur Public On Demand Channel Sommaire 1. PREAMBULE...3 2. PRE-REQUIS RESEAU...3 Généralités... 3 Accès Télécom supportés... 4 Dimensionnement de vos accès... 5 Nomadisme et mobilité... 6

Plus en détail

Usages du numérique : analyse et plan d action à l échelle de la ComUE Université Paris-Saclay

Usages du numérique : analyse et plan d action à l échelle de la ComUE Université Paris-Saclay RENCONTRES DU CFQCU 2015 Usages du numérique : analyse et plan d action à l échelle de la ComUE Université Paris-Saclay 26 mai 2015 Paris-Saclay : un territoire au cœur du grand Paris La Plaine Saint-Denis

Plus en détail

Version de novembre 2012, valable jusqu en avril 2013

Version de novembre 2012, valable jusqu en avril 2013 Pré requis techniques pour l installation du logiciel complet de gestion commerciale WIN GSM en version hyper File en configuration Windows Terminal Serveur Version de novembre 2012, valable jusqu en avril

Plus en détail

Réplication de données de classe entreprise pour environnements distribués et reprise sur sinistre

Réplication de données de classe entreprise pour environnements distribués et reprise sur sinistre Réplication de données de classe entreprise pour environnements distribués et reprise sur sinistre La tendance actuelle vers une conception distribuée de l entreprise, avec des agences, des centres de

Plus en détail

PROGRAMME DE CRÉATION ET INNOVATION TECHNOLOGIQUES EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Enseignement d exploration

PROGRAMME DE CRÉATION ET INNOVATION TECHNOLOGIQUES EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Enseignement d exploration PROGRAMME DE CRÉATION ET INNOVATION TECHNOLOGIQUES EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Enseignement d exploration Préambule La société doit faire face à de nouveaux défis pour satisfaire les

Plus en détail

Etude d architecture de consolidation et virtualisation

Etude d architecture de consolidation et virtualisation BOUILLAUD Martin Stagiaire BTS Services Informatiques aux Organisations Janvier 2015 Etude d architecture de consolidation et virtualisation Projet : DDPP Table des matières 1. Objet du projet... 3 2.

Plus en détail

PVP. «Préparation à la vie professionnelle» Faculté des sciences Université de Poitiers

PVP. «Préparation à la vie professionnelle» Faculté des sciences Université de Poitiers PVP «Préparation à la vie professionnelle» Faculté des sciences Université de Poitiers Frédéric BADAWI Professeur des Universités Directeur du CIES Centre Chargé de mission 1 Projet Mise en place d un

Plus en détail

La Valorisation des Acquis de l Expérience (VAE) en Communauté française.

La Valorisation des Acquis de l Expérience (VAE) en Communauté française. La Valorisation des Acquis de l Expérience (VAE) en Communauté française. Dossier de presse rédigé par : Françoise de Viron, Présidente de la Commission Education tout au Long de la Vie (ETALV) du CIUF,

Plus en détail

Mise à jour Apsynet DataCenter

Mise à jour Apsynet DataCenter Mise à jour Apsynet DataCenter Dans le cadre de sa stratégie d évolution produit, Apsynet propose à ses clients sous contrat de maintenance une mise à jour majeure annuelle. Celle-ci peut être complétée

Plus en détail

L innovation dans l entreprise numérique

L innovation dans l entreprise numérique L innovation dans l entreprise numérique Toutes les entreprises ne sont pas à l aise avec les nouvelles configurations en matière d innovation, notamment avec le concept d innovation ouverte. L idée de

Plus en détail

Ecoles doctorales. Histoire et situation actuelle. Ecoles doctorales 1

Ecoles doctorales. Histoire et situation actuelle. Ecoles doctorales 1 Ecoles doctorales Histoire et situation actuelle Ecoles doctorales 1 Historique de la formation doctorale en France 1997 : Ecoles doctorales généralisées, en charge des DEA, ~320 Ecoles Doctorales. 2002

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP)

MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) Maître de l ouvrage AMIENS METROPOLE Objet de la consultation Fourniture de micro-ordinateurs fixes, d ordinateurs portables,

Plus en détail

STATUTS de la Direction de l Informatique et des Systèmes d Information (DISI)

STATUTS de la Direction de l Informatique et des Systèmes d Information (DISI) STATUTS de la Direction de l Informatique et des Systèmes d Information (DISI) Article 1 : Préambule. La Direction de l Informatique et des Systèmes d Information est un service général de l Université

Plus en détail

GLOBAL SAAS HR SOLUTION INTÉGRÉE DE GESTION DES TALENTS

GLOBAL SAAS HR SOLUTION INTÉGRÉE DE GESTION DES TALENTS GLOBAL SAAS HR SOLUTION INTÉGRÉE DE GESTION DES TALENTS GLOBALISATION ET TRANSFORMATION RH UNE RÉPONSE FACE À L EXIGENCE DE PERFORMANCE ET DE COMPÉTITIVITÉ La globalisation des entreprises, accélérée par

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Informatique de l Université Paris 13 Paris-Nord Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Le catalogue TIC. Solutions. pour les. Professionnels

Le catalogue TIC. Solutions. pour les. Professionnels Le catalogue TIC Solutions pour les Professionnels L@GOON ENTREPRISES PRéSENTaTION Des offres adaptées aux besoins des professionnels de la PME aux Grands Comptes. Des solutions pérennes et évolutives,

Plus en détail

www.konicaminolta.fr DocMaster La parfaite maîtrise du cycle de production documentaire * L essentiel de l image

www.konicaminolta.fr DocMaster La parfaite maîtrise du cycle de production documentaire * L essentiel de l image www.konicaminolta.fr DocMaster La parfaite maîtrise du cycle de production documentaire * L essentiel de l image * Solution de gestion documentaire DocMaster Avec DocMaster... maîtrisez votre cycle de

Plus en détail

Yourcegid Ressources Humaines Pack On Demand. Prérequis Techniques Yourcegid Ressources Humaines Pack On Demand

Yourcegid Ressources Humaines Pack On Demand. Prérequis Techniques Yourcegid Ressources Humaines Pack On Demand Yourcegid Ressources Humaines Pack On Demand Prérequis Techniques Yourcegid Ressources Humaines Pack On Demand Prérequis Sommaire 1. PREAMBULE... 3 2. PREREQUIS RESEAU... 4 Généralités... 4 Accès Télécom

Plus en détail

Licence Economie et Société

Licence Economie et Société Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Economie et Société Université Toulouse 1 Capitole - UT1 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin,

Plus en détail

Les applications embarquées Lexmark

Les applications embarquées Lexmark Les applications embarquées Lexmark Exploitez tout le potentiel de vos équipements avec les solutions Lexmark Les applications Lexmark ont été conçues pour permettre aux entreprises d enregistrer les,

Plus en détail

Enseignement supérieur - Recherche

Enseignement supérieur - Recherche 254 Enseignement supérieur - Recherche Le domaine fonctionnel Enseignement supérieur Recherche regroupe les emplois qui concourent à l enseignement supérieur et à la recherche. 255 CADRE DE DIRECTION EN

Plus en détail

Accélérez votre transition vers l impression couleur.

Accélérez votre transition vers l impression couleur. Courrier et Expédition Impression La solution d impression et de finition AcceleJet de Pitney Bowes Rapide. Intelligente. Précise. Accélérez votre transition vers l impression couleur. Une approche complète

Plus en détail

TerrOïko : JEU en collaboration avec la SEEM

TerrOïko : JEU en collaboration avec la SEEM TerrOïko : JEU en collaboration avec la SEEM Journée EcoInnovation et Biodiversité 21 mai 2014 - Contact: Catherine de Roincé, catherine.deroince@terroiko.fr Historique d une start-up issue de la recherche

Plus en détail

FICHE DE POSTE INTITULE DU POSTE: COORDONNATEUR REGIONAL DE PROJETS ANTILLES. LIEN HIERARCHIQUE : Chef de délégation régionale Amérique Caraïbes (N+1)

FICHE DE POSTE INTITULE DU POSTE: COORDONNATEUR REGIONAL DE PROJETS ANTILLES. LIEN HIERARCHIQUE : Chef de délégation régionale Amérique Caraïbes (N+1) FICHE DE POSTE INTITULE DU POSTE: COORDONNATEUR REGIONAL DE PROJETS ANTILLES LIEN HIERARCHIQUE : Chef de délégation régionale Amérique Caraïbes (N+1) LIENS FONCTIONNELS : - Direction Outremer (DIROM) -

Plus en détail

L IDEX DE TOULOUSE EN BREF

L IDEX DE TOULOUSE EN BREF L IDEX DE TOULOUSE EN BREF Pourquoi des Initiatives D EXcellence (IDEX)? Depuis 18 mois, les universités, les grandes écoles et les organismes de recherche ont travaillé ensemble pour répondre à l appel

Plus en détail

Fiche produit Fujitsu ETERNUS DX60 S2

Fiche produit Fujitsu ETERNUS DX60 S2 Fiche produit Fujitsu ETERNUS DX60 S2 Stockage économique SYSTEMES DE STOCKAGE SUR DISQUE ETERNUS DX ETERNUS DX60 S2 S2 Grâce à son fonctionnement fiable et à son Les systèmes de stockage sur disques de

Plus en détail

Fiche d identité produit

Fiche d identité produit Fiche d identité produit Référence DCS-3420 Désignation Caméra Internet sans fil à vision diurne et nocturne Clientèle cible Entreprises Secteur public Secteur de la surveillance Accroche marketing En

Plus en détail

L essentiel. Coopérative, flexible, très performante : la plateforme Engineering Base. web aucotec.com

L essentiel. Coopérative, flexible, très performante : la plateforme Engineering Base. web aucotec.com L essentiel Coopérative, flexible, très performante : la plateforme Engineering Base web aucotec.com Les défis La globalisation des structures d ingénierie avec le travail en réseau sur des sites dispersés

Plus en détail

Date : 29/10/2015 Version : v 0.4 IDENTIFICATION DU POSTE. Intégrateur d applications Administrateur d outils A ou contractuel de droit public

Date : 29/10/2015 Version : v 0.4 IDENTIFICATION DU POSTE. Intégrateur d applications Administrateur d outils A ou contractuel de droit public FICHE DE DESCRIPTION DE POSTE DIRECTION DE L INFORMATION LEGALE ET ADMINISTRATIVE TITULAIRE DU POSTE Nom : Prénom : RESPONSABLE HIERARCHIQUE DIRECT Nom : Aziz Prénom : Bénédicte Visa : Visa : Date : 29/10/2015

Plus en détail

Le GRAND CONSEIL de la République et canton de Genève décrète ce qui suit :

Le GRAND CONSEIL de la République et canton de Genève décrète ce qui suit : Secrétariat du Grand Conseil PL 11673 Projet présenté par le Conseil d Etat Date de dépôt : 20 mai 2015 Projet de loi de bouclement de la loi n 10515 ouvrant un crédit au titre d indemnité d'investissement

Plus en détail

Impression grand format haute production

Impression grand format haute production Impression grand format haute production Si vous êtes à la recherche d une imprimante professionnelle de production, ne cherchez pas plus loin. Nous avons combiné notre technologie d encre avancée Epson

Plus en détail

MOTION CONSULAIRE RÉGIONALE TRÈS HAUT DÉBIT

MOTION CONSULAIRE RÉGIONALE TRÈS HAUT DÉBIT CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE BOURGOGNE Place des Nations Unies - B.P. 87009-21070 DIJON CEDEX Téléphone : 03 80 60 40 20 - Fax : 03 80 60 40 21 MOTION CONSULAIRE RÉGIONALE TRÈS HAUT DÉBIT Préambule

Plus en détail

Cisco Secure Access Control Server Solution Engine. Introduction. Fiche Technique

Cisco Secure Access Control Server Solution Engine. Introduction. Fiche Technique Fiche Technique Cisco Secure Access Control Server Solution Engine Cisco Secure Access Control Server (ACS) est une solution réseau d identification complète qui offre à l utilisateur une expérience sécurisée

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. www.dauphine.fr. Mercredi 4 juin 2013 Direction de la communication de l Université Paris-Dauphine

DOSSIER DE PRESSE. www.dauphine.fr. Mercredi 4 juin 2013 Direction de la communication de l Université Paris-Dauphine DOSSIER DE PRESSE www.dauphine.fr 1 Présentation de l Université Paris-Dauphine L Université Paris-Dauphine est un grand établissement d enseignement supérieur exerçant des activités de formation (initiale

Plus en détail

Votre infrastructure informatique toujours sous contrôle

Votre infrastructure informatique toujours sous contrôle Votre infrastructure informatique toujours sous contrôle Au fidèle tableau noir, de plus en plus d écoles ajoutent aujourd hui les services de l informatique. Place aux TICE, Technologies de l Information

Plus en détail

Présentation de l existant

Présentation de l existant Le présent marché à pour objet, la fourniture d équipements informatiques : microordinateurs de bureau équipés de systèmes d exploitation et de logiciels bureautiques pour remplacer le parc obsolète, d

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE

APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE Dispositif : RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE (1.1.B) Fonds européen concerné : FEDER Objectif spécifique : Augmenter

Plus en détail

Alternance d excellence

Alternance d excellence Recrutez un(e) futur(e) Ingénieur(e) en Systèmes, Réseaux et Télécommunications Formation ingénieur en alternance Alternance d excellence 4 jours / semaine en entreprise Université de technologie de Troyes

Plus en détail

Refonte des infrastructures du Système d Information Cahier des Charges pour l évolution du réseau d interconnexion du Centre Hélène Borel

Refonte des infrastructures du Système d Information Cahier des Charges pour l évolution du réseau d interconnexion du Centre Hélène Borel Refonte des infrastructures du Système d Information Cahier des Charges pour l évolution du réseau d interconnexion du Centre Hélène Borel 1 Sommaire 1) Présentation du contexte technique...3 1.1) Des

Plus en détail

Plateforme TEIB. Plateforme TEIB. Transition Energétique. Projet de Plateforme

Plateforme TEIB. Plateforme TEIB. Transition Energétique. Projet de Plateforme Projet de Plateforme Technologique pour l Innovation Bâtiment Durable en Bretagne Projet de Plateforme Projet Technologique de Plateforme pour l Innovation Technologique Bâtiment Durable pour en l Innovation

Plus en détail

Le lycée pilote innovant de Poitiers

Le lycée pilote innovant de Poitiers Merci d'utiliser le titre suivant lorsque vous citez ce document : OCDE (1998), «Le lycée pilote innovant de Poitiers : Futuroscope - 10 ans déjà», PEB Échanges, Programme pour la construction et l'équipement

Plus en détail

UFR d Informatique. FORMATION MASTER Domaine SCIENCES, TECHNOLOGIE, SANTE Mention INFORMATIQUE 2014-2018

UFR d Informatique. FORMATION MASTER Domaine SCIENCES, TECHNOLOGIE, SANTE Mention INFORMATIQUE 2014-2018 UFR d Informatique FORMATION MASTER Domaine SCIENCES, TECHNOLOGIE, SANTE Mention INFORMATIQUE 2014-2018 Objectif L UFR d informatique propose au niveau du master, deux spécialités sous la mention informatique

Plus en détail

MASTER M1/M2 BAC + 1 2 3 4 5

MASTER M1/M2 BAC + 1 2 3 4 5 MASTER M1/M2 2013-2014 Mention Musique et Arts du Spectacle Spécialités Administration de la Musique et du Spectacle Vivant - Ingénierie Artistique 1. Editorial du responsable Le Master «Musique et Arts

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Métiers de la formation de l Université de Valenciennes et du Hainaut- Cambrésis - UVHC Vague E 2015-2019 Campagne

Plus en détail

PROJET DE VIRTUALISATION DES SERVEURS METIERS

PROJET DE VIRTUALISATION DES SERVEURS METIERS PROJET DE VIRTUALISATION DES SERVEURS METIERS MAIRIE DE DOUAI - D.I.T.C Christophe TOGNELLI ctognelli@ville-douai.fr Hôtel de Ville BP 80386 59508 DOUAI CEDEX Tel. : 03 27 93 58 50 Fax : 03 27 93 58 13

Plus en détail

Etude de cas sur Le réseau universitaire en Tunisie

Etude de cas sur Le réseau universitaire en Tunisie recherche et d éducation en Afrique (AFUNET), Genève, 25-27 septembre 2005. Etude de cas sur Le réseau universitaire en Tunisie Septembre 2005 Préparé par ELEUCHI Nawfel webmaster@univ7nc.rnu.tn Université

Plus en détail

OBJECTIFS DE LA FORMATION

OBJECTIFS DE LA FORMATION Intitulé de la filière : Génie Electrique & Télécommunication (GET) Options : Génie Electrique & Contrôle Industriel Génie Electronique & Télécommunication OBJECTIFS DE LA FORMATION Les objectifs de la

Plus en détail

CHAMBRE DE METIERS ET DE L'ARTISANAT DU VAL D'OISE Avis de publicité procédure adaptée (articles 28 et 40 du code des marchés publics)

CHAMBRE DE METIERS ET DE L'ARTISANAT DU VAL D'OISE Avis de publicité procédure adaptée (articles 28 et 40 du code des marchés publics) CHAMBRE DE METIERS ET DE L'ARTISANAT DU VAL D'OISE Avis de publicité procédure adaptée (articles 28 et 40 du code des marchés publics) Date de l'annonce : 03/11/2008 Référence : 36/2008 Autres publications

Plus en détail

CARACTÉRISTIQUES PRINCIPALES. Interfaces. USB - compatible USB 2.0

CARACTÉRISTIQUES PRINCIPALES. Interfaces. USB - compatible USB 2.0 72 NOUVEAU EPSON STYLUS S22 L IMPRIMANTE MONOFONCTION COMPACTE AVEC CARTOUCHES D ENCRE SÉPARÉES FONCTION IMPRESSION Imprimante Jet d encre 4 couleurs Epson MicroPiezo Encre Epson DURABrite Ultra (pigments)

Plus en détail

Fiche Produit. Mini-serveur de sauvegarde dédié Kiwi Box

Fiche Produit. Mini-serveur de sauvegarde dédié Kiwi Box KiwiBox Révision d avril 2012 Fiche Produit Mini-serveur de sauvegarde dédié Kiwi Box La solution Kiwi Box a été spécialement conçue pour répondre aux besoins les plus exigeants en termes de fiabilité

Plus en détail

S T E DELTA-C FORMATION UNIVERSITAIRE. Centre de Formation et d Appui Conseil pour le Développement Local

S T E DELTA-C FORMATION UNIVERSITAIRE. Centre de Formation et d Appui Conseil pour le Développement Local DELTA-C Centre de Formation et d Appui Conseil pour le Développement Local FORMATION UNIVERSITAIRE ETABLI EN 2009 PROGRAMMES DE LMD (LICENCES-MASTERS-DOCTORATS) Fiche Scientifique et Pédagogique DOMAINE

Plus en détail

KYOcontrol Business Edition 1.1

KYOcontrol Business Edition 1.1 KYOcontrol Business Edition 1.1 UNE SOLUTION DE SÉCURITÉ PRÊTE À L EMPLOI UNE SÉCURITÉ DOCUMENTAIRE DE HAUT NIVEAU DANS UNE PETITE BOITE. UNE SOLUTION DE SÉCURITÉ FACILE À UTILISER ET GÉNÉRATRICE D ECONOMIES.

Plus en détail

La réponse aux enjeux des RH du 21 ème siècle

La réponse aux enjeux des RH du 21 ème siècle La réponse aux enjeux des RH du 21 ème siècle Comment répondre aux nouveaux enjeux des DRH du 21 ème siècle? Besoin n 1 : innover et développer de nouveaux usages métier en décloisonnant les différents

Plus en détail

LES DISPOSITIFS DE MOBILITE INTERNE ET DE REDEPLOIEMENT DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Les dispositifs statutaires de mobilité interne

LES DISPOSITIFS DE MOBILITE INTERNE ET DE REDEPLOIEMENT DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Les dispositifs statutaires de mobilité interne LES DISPOSITIFS DE MOBILITE INTERNE ET DE REDEPLOIEMENT DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE La loi n 2009-972 du 3 août 2009 relative à la mobilité et aux parcours professionnels dans la fonction publique

Plus en détail

BTS Assistant de manager(s) LES FINALITES PROFESSIONNELLES

BTS Assistant de manager(s) LES FINALITES PROFESSIONNELLES BTS Assistant de manager(s) LES FINALITES PROFESSIONNELLES 1 FINALITÉ 1 Soutien à la communication et aux relations internes et externes L assistant facilite la communication à tous les niveaux (interpersonnel,

Plus en détail

PRÉSENTE SES SERVEURS L ESPACE LE PLUS INNOVANT POUR FAIRE TRAVAILLER VOS DONNÉES EN TEMPS RÉEL

PRÉSENTE SES SERVEURS L ESPACE LE PLUS INNOVANT POUR FAIRE TRAVAILLER VOS DONNÉES EN TEMPS RÉEL PRÉSENTE SES SERVEURS L ESPACE LE PLUS INNOVANT POUR FAIRE TRAVAILLER VOS DONNÉES EN TEMPS RÉEL La solution simple et efficace aux 3 défis majeurs de la direction informatique. Des bénéfices concrets,

Plus en détail

Licence professionnelle Commercialisation des produits touristiques

Licence professionnelle Commercialisation des produits touristiques Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Commercialisation des produits touristiques Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour

Plus en détail

Catalogue général 2013. Catalogue général- version 2.0 - Avril 2013

Catalogue général 2013. Catalogue général- version 2.0 - Avril 2013 Catalogue général 2013 Catalogue général- version 2.0 - Avril 2013 Sommaire Catalogue classe numérique & collectivités naocart Gamme de meubles de stockage pour ordinateurs portables et tablettes naocase

Plus en détail

Fiche produit. Septembre 2010. Kiwi Pro en quelques mots

Fiche produit. Septembre 2010. Kiwi Pro en quelques mots Septembre 2010 Fiche produit La solution Kiwi Pro a été spécialement conçue pour répondre aux besoins les plus exigeants en terme de fiabilité et de performance, avec une capacité de traitement optimale

Plus en détail

Marché Public en procédure adaptée : Infrastructure Informatique régionale hébergée CAHIER DES CHARGES ET DES CLAUSES TECHNIQUES

Marché Public en procédure adaptée : Infrastructure Informatique régionale hébergée CAHIER DES CHARGES ET DES CLAUSES TECHNIQUES GROUPEMENT DE COMMANDES CA54, CA55, CA57, CA88, CRAL Marché Public en procédure adaptée : Infrastructure Informatique régionale hébergée CAHIER DES CHARGES ET DES CLAUSES TECHNIQUES Etabli en application

Plus en détail

SOeMAN SIRH Solution collaborative

SOeMAN SIRH Solution collaborative SOeMAN SIRH Solution collaborative La solution collaborative d aide à l organisation et au pilotage stratégique Reflex Training, entreprise d excellence OSEO 4 rue André Moinier 63000 Clermont Ferrand

Plus en détail

Master Mécanique et ingénieries

Master Mécanique et ingénieries Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Mécanique et ingénieries Université de Bordeaux (déposant) Arts et Métiers Paris Tech Ecole Nationale Supérieure d Architecture et de Paysage de Bordeaux

Plus en détail

Communiqué de Presse. Canon élargit sa gamme de produits A4

Communiqué de Presse. Canon élargit sa gamme de produits A4 Communiqué de Presse Canon élargit sa gamme de produits A4 Avec les nouvelles séries de périphériques imagerunner et i-sensys, Canon renforce son offre d impression Laser A4 en apportant une réponse pertinente

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Economie - Gestion de l Université de Perpignan Via Domitia Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations

Plus en détail

Cisco Unified Business Attendant Console

Cisco Unified Business Attendant Console Cisco Unified Business Attendant Console Cisco Unified Communications est un système étendu de communications IP, d applications et de produits voix, vidéo, données et mobilité. Il rend les communications

Plus en détail

Colloque international francophone Nancy 9 février 2015 Formation à distance : Défis et opportunités de l assurance qualité interne et externe

Colloque international francophone Nancy 9 février 2015 Formation à distance : Défis et opportunités de l assurance qualité interne et externe Colloque international francophone Nancy 9 février 2015 Formation à distance : Défis et opportunités de l assurance qualité interne et externe Février 2015 L expérience de 2iE : 2007 à 2015 10.02.15 2

Plus en détail

La chaire de Finance et Développement Durable. Approches quantitatives et financières au service du Développement Durable

La chaire de Finance et Développement Durable. Approches quantitatives et financières au service du Développement Durable La chaire de Finance et Développement Durable Approches quantitatives et financières au service du Développement Durable 1 Vers des mécanismes de gestion collective du Développement Durable par une approche

Plus en détail

Le contrat SID-Hébergement

Le contrat SID-Hébergement Version : 2.5 Revu le : 22/07/2010 Auteur : Jérôme PREVOT Le contrat SID-Hébergement Hébergement Applicatif En quoi cela consiste? Objectif : Fournir au client une solution hébergée de son système d information

Plus en détail

3 ème Concours de technicien de classe normale des systèmes d information et de communication. «Session 2009»

3 ème Concours de technicien de classe normale des systèmes d information et de communication. «Session 2009» 3 ème Concours de technicien de classe normale des systèmes d information et de communication «Session 2009» Meilleure copie "Etude de cas" Note : 11/20 Thème : réseaux de télécommunication et équipements

Plus en détail

«Il n y a de vent favorable que pour celui qui sait où il va.» Démarche GPEC

«Il n y a de vent favorable que pour celui qui sait où il va.» Démarche GPEC «Il n y a de vent favorable que pour celui qui sait où il va.» «La sécurité, c est la capacité de réagir à toute éventualité» Horemis Paris : 19 rue du Général Foy 75008 Paris - Tel: 33 (1) 55 06 01 51

Plus en détail

Catalogue des cours en BTS Assistant de Manager

Catalogue des cours en BTS Assistant de Manager Catalogue des cours en BTS Assistant de Manager MATIÈRES 1 ère année de formation 2 ème année de formation Horaire ECTS Horaire ECTS Culture générale et expression 60 h 4 60 h 4 Langue vivante A : Anglais

Plus en détail

Perfect Binder : Votre solution d impression et de reliure à grande vitesse

Perfect Binder : Votre solution d impression et de reliure à grande vitesse Perfect Binder : Votre solution d impression et de reliure à grande vitesse 150 pages par minute, en noir et en couleur Une technologie jet d encre unique qui vous permet de concilier vitesse et qualité,

Plus en détail

Licence professionnelle Éditeur

Licence professionnelle Éditeur Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Éditeur Université Bordeaux Montaigne Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin,

Plus en détail

KIP 3000 IMPRIMANTE - IMPRIMANTE RÉSEAU - SYSTÈME SCANNER SIMPLE ET MULTI-FONCTIONNEL

KIP 3000 IMPRIMANTE - IMPRIMANTE RÉSEAU - SYSTÈME SCANNER SIMPLE ET MULTI-FONCTIONNEL KIP 3000 IMPRIMANTE - IMPRIMANTE RÉSEAU - SYSTÈME SCANNER SIMPLE ET MULTI-FONCTIONNEL KIP 3000 - IMPRIMANTE Caratéristiques principales - Imprimante standalone - Système intégré 1 ou 2 bobines - Ecran

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Scénarisation multimédia de contenus de formation en ligne de l Université Paris 13 - Paris-Nord Vague D 2014-2018

Plus en détail

Développeur de talents. École Universitaire de Management. Cultivez votre. différence!]

Développeur de talents. École Universitaire de Management. Cultivez votre. différence!] Développeur de talents École Universitaire de Management Cultivez votre différence! L I.A.E de www.iae-grenoble.fr Depuis plus de cinquante ans, l IAE de forme à la fois des managers «double compétence»

Plus en détail

«écosystème» TIC en EPLE

«écosystème» TIC en EPLE «écosystème» TIC en EPLE Séminaire DUNE «Numérique responsable» Académie de Créteil Février 2013 Document publié sous licence D un point de vue C2i2e Domaine A1 «Maîtrise de l'environnement numérique professionnel»

Plus en détail

Formation Informations pédagogiques Modalités diverses Objectifs

Formation Informations pédagogiques Modalités diverses Objectifs Formation Informations pédagogiques Modalités diverses Objectifs Inscrit dans le champ scientifique des SIC- 71e section, le Master mention Information Communication est une formation interdisciplinaire

Plus en détail

UVSQ SQY URBAN LIVINGLAB ECO-CAMPUS Marie-Françoise Guyonnaud

UVSQ SQY URBAN LIVINGLAB ECO-CAMPUS Marie-Françoise Guyonnaud Séminaire de la Fondation des Territoires de Demain UNIVERSITE DE GAND - 13 décembre 2010 UVSQ SQY URBAN LIVINGLAB ECO-CAMPUS Marie-Françoise Guyonnaud 1 Situé dans la région Parisienne 2 Inscription dans

Plus en détail

CCI YONNE ATELIER ENP 14 NOVEMBRE 2011. Je veux mieux gérer mon entreprise grâce au numérique (nomadisme, SaaS, etc.)

CCI YONNE ATELIER ENP 14 NOVEMBRE 2011. Je veux mieux gérer mon entreprise grâce au numérique (nomadisme, SaaS, etc.) CCI YONNE ATELIER ENP 14 NOVEMBRE 2011 Je veux mieux gérer mon entreprise grâce au numérique (nomadisme, SaaS, etc.) Les ateliers ENP L Espace Numérique Professionnel vous propose 11 ateliers pour répondre

Plus en détail

Les applications Lexmark

Les applications Lexmark Les applications Lexmark Aidez vos clients à exploiter tout le potentiel de leurs équipements avec les solutions Lexmark Les applications Lexmark ont été conçues pour permettre aux entreprises d enregistrer

Plus en détail

Windows 2008 server -Introduction-

Windows 2008 server -Introduction- Windows 2008 server -Introduction- Rappel sur les systèmes d exploitation Un système d exploitation (Operating System) est un ensemble de programmes responsables de la liaison entre les ressources matérielles

Plus en détail

Charte des ressources humaines

Charte des ressources humaines Charte des ressources humaines ANTICIPER Pour être acteurs stratégiques du changement ACCUEILLIR Savoir identifier, attirer, choisir et fidéliser les collaborateurs RECONNAÎTRE Apprécier les compétences

Plus en détail

Imprimantes d adresses et de personnalisation. Une gamme complète pour la gestion de vos envois

Imprimantes d adresses et de personnalisation. Une gamme complète pour la gestion de vos envois Imprimantes d adresses et de personnalisation Une gamme complète pour la gestion de vos envois La première impression est toujours la meilleure Le courrier est un lien majeur entre vous, vos collaborateurs,

Plus en détail

Service des ressources informatiques. Cybersavoir 2.0. Éthique et TIC : Réflexion sur la sécurité dans le Cyberespace

Service des ressources informatiques. Cybersavoir 2.0. Éthique et TIC : Réflexion sur la sécurité dans le Cyberespace Service des ressources informatiques Cybersavoir 2.0 Éthique et TIC : Réflexion sur la sécurité dans le Cyberespace Dernière révision : 23 juin 2010 Responsabilité du Projet Cybersavoir2.0 : Robert Gendron,

Plus en détail

VALIDATION DES FORMATIONS DOCTORALES FICHE DE SUIVI. Année universitaire 2013-2014

VALIDATION DES FORMATIONS DOCTORALES FICHE DE SUIVI. Année universitaire 2013-2014 VALIDATION DES FORMATIONS DOCTORALES FICHE DE SUIVI Année universitaire 2013-2014 DATE LIMITE DE RETOUR : 19 décembre 2014 Nom :... Prénoms :... E-mail :... Laboratoire de recherche :... La présente fiche

Plus en détail

APPEL D OFFRES À LA CONCURENCE SYSTÈME DE VISIOCONFÉRENCE Cahier des charges

APPEL D OFFRES À LA CONCURENCE SYSTÈME DE VISIOCONFÉRENCE Cahier des charges APPEL D OFFRES À LA CONCURENCE SYSTÈME DE VISIOCONFÉRENCE Cahier des charges MINISTÈRE DE L'ÉDUCATION NATIONALE - ACADÉMIE DE LILLE LYCÉE DES SCIENCES DE L INGÉNIEUR ET DU DÉVELOPPEMENT DURABLE CITÉ SCOLAIRE

Plus en détail