Chapitre 1 : La photosynthèse

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Chapitre 1 : La photosynthèse"

Transcription

1 1 Thème 1 : Energie et cellule vivante Chapitre 1 : La photosynthèse Enseignement de spécialité SVT Terminale S 2017/2018 M.IMBERT

2 2 La lumière permet, dans les parties chlorophylliennes des végétaux verts, la synthèse de matière organique à partir d eau, de sels minéraux et de dioxyde de carbone. Les végétaux chlorophylliens convertissent donc l énergie lumineuse en énergie chimique permettent de nombreuses réactions. ð Comment certaines cellules peuvent-elles produire de la matière organique à partir de matière minérale et de lumière?

3 3 Organisation fonctionnelle d une plante

4 4

5 5

6 Coupe transversale de feuille 6

7 La cellule chlorophyllienne 7

8 8 Les conditions de la photosynthèse

9 La mise en évidence de l activité photosynthétique 9 La lumière permet la synthèse de matière organique dans les parties chlorophylliennes des végétaux. Comment mettre en évidence et mesurer l activité photosynthétique des cellules chlorophylliennes? Lors de la photosynthèse, les cellules chlorophylliennes des végétaux verts produisent des molécules organiques à partir de matière uniquement minérales (eau et dioxyde de carbone), en utilisant la lumière comme source d énergie.

10 La mise en évidence de l activité photosynthétique 10

11 11

12 12

13 La production de molécules organiques 13 Ce protocole permet de localiser cellulairement la photosynthèse en repérant les lieux de stockage des molécules organiques sous forme d amidon en décolorant les feuilles puis en les colorant à l eau iodée. La coloration bleue-nuit qui révèle la présence d amidon n apparaît que dans les zones éclairées et dans les zones où la chlorophylle (qui donne la couleur verte) est présente La photosynthèse qui produit l amidon nécessite donc de l énergie lumineuse et la présence de chlorophylle contenue dans les chloroplastes. En effet l observation microscopique des feuilles d élodées éclairées montre que cette synthèse d amidon a lieu dans les chloroplastes, organites sièges de la photosynthèse.

14 14

15 15

16 16

17 Un phénomène impliquant des échanges gazeux 17

18 Un phénomène impliquant des échanges gazeux 18 L analyse des échanges gazeux par le dispositif EXAO permet de constater qu à l obscurité, les algues consomment du dioxygène et rejettent du dioxyde de carbone : c est la respiration. On peut ainsi affirmer que la photosynthèse permet la consommationde CO2 et la production d O2 A la lumière les algues consomment du dioxyde de carbone et rejettent du dioxygène : les algues respirent mais les échanges liés à ce phénomène sont masqués par un nouveau processus cellulaire : la photosynthèse.

19 19

20 20

21 Conclusion : La photosynthèse 21 Les cellules chlorophylliennes contiennent des organites de couleur verte, les chloroplastes, qui synthétisentde l amidon en présence de lumière. Cette synthèse s accompagne d une consommation de CO2 et un rejet de dioxygène. Ainsi l équation bilan de la photosynthèse est :

22 22 Le chloroplaste, organite clé de la photosynthèse

23 Le chloroplaste, un organite compartimenté 23

24 24

25 Le chloroplaste 25 u Présents en grands nombre dans les cellules végétales u 2 à 10 µm u Accomplie la photosynthèse u Double membrane et ADN (comme la mitochondrie)

26 Structure interne du chloroplaste 26

27 Micrographie de la structure interne du chloroplaste 27

28 28

29 Les thylakoides 29 u Ils contiennentdes photosystèmes nécessaire à la phase photodépendante ; u u La très grande surface des thylakoïdes permet beaucoup d'absorption de lumière et plusieurs réactions simultanées Leur petite cavité permet l'entreposage de proton (H + ) et par chimiosmose la formation d'atp, molécule fortement énergétique.

30 30 Les pigments photosynthétiques

31 La diversité des pigments chlorophylliens 31

32 La chlorophylle 32 u absorbe principalement les longueurs d'ondes bleues et rouges u énergie lumineuse excite un électron de la double liaison et l'arrache de son orbite électron de l'eau viennent remplacer ceux perdus par la chlorophylle

33 33

34 Bilan 34 u La photosynthèse se déroule dans les chloroplastes, organites qui doivent leur couleur verte à la chlorophylle qu ils renferment. u Le stroma du chloroplaste est un gel contenant les enzymes nécessaires à la production de molécules organiques. On peut en effet observer des grains d amidon. u Le chloroplaste renferme un important réseau de membranes internes formant des sacs clos aplatis, les thylakoïdes. u C est dans la membrane des thylakoïdes que sont situés les pigments chlorophylliens.

35 35 Le déroulement de la photosynthèse

36 Un mécanisme en deux étapes 36 Différentes expériences ont permis de déterminer que la photosynthèse se déroule en deux phases principales : u u La phase photochimique se déroule dans les thylakoïdes. Exposés à la lumière, ceux-ci produisent des composés hydrogénés, que l on note par simplification RH2 et de l ATP, une molécule fournissant l énergie nécessaire aux réactions de biosynthèse. La phase chimique se déroule dans le stroma. Elle consiste en une réduction chimique du dioxyde de carbone en molécule organique. Ces réactions nécessitent les composés hydrogénés RH2, qui apportent l hydrogène nécessaire, et de l ATP, qui fournit l énergie.

37 La molécule d ATP 37

38 38

39 Dégradation de l ATP et formation d énergie 39 Adénine Adénine P P P Ribose P P Ribose + P ATP ADP + Pi Energie Liaisons énergétiques

40 40

41 Les composés réduits R H 2 41 Les réactions d oxydoréduction impliquent des échanges d électrons entre une espèce chimique capable de capter un ou plusieurs électrons appelé oxydant et une espèce chimique capable de céder un ou plusieurs électrons appelé réducteur.

42 42

43 43 La phase photochimique de la photosynthèse

44 La phase photochimique 44 La phase photochimique dépend directement de la lumière (on l appelle aussi phase photodépendante) Elle a lieu dans la membrane des thylakoïdes. Il y a une bonne correspondance entre le spectre d absorption des pigments foliaires et le spectre d action photosynthétique : les longueurs d ondes absorbées sont utilisées par la photosynthèse. La phase photochimique de la photosynthèse assure la conversion de l énergie lumineuse en énergie chimique notamment sous la forme de composés réduits qui serviront lors de la phase chimique. Cette étape repose donc sur des réactions d oxydo-réduction.

45 45 Cette équation est une oxydoréduction. Couple 1 : CO 2 / C 6 H 12 O 6 Couple 2 : H 2 O / O 2 oxydant réducteur réducteur oxydant Oxydant + e - réducteur réduction oxydation

46 Les pigments photosynthétiques sont localisés dans la membrane des thylakoïdes. Ils sont associés à des protéines, pour former des unités fonctionnelles : les photosystèmes. 46 Chaque photosystème comporte des antennescollectrices et un centre réactionnel. Les antennes collectrices absorbent le rayonnement lumineux. L énergie de ce rayonnement est transmise jusqu à une molécule de chlorophylle a du centre réactionnel, qui est qualifiéede chlorophylle piège. La chlorophylle piège, excitée par l énergie du rayonnement lumineux, perd un électron au profit d une chaîne d oxydoréduction localisée dans la membrane des thylakoïdes : la chaîne photosynthétique

47 L accepteur final d électrons est un oxydant soluble, noté R qui est réduit enrh2. 47 R + 2H + + 2e - à RH 2 La chlorophylle ionisée retrouve son état initial grâce à l oxydation de l eau, qui produit du dioxygène : c est la photolyse de l eau H 2 0 à 2H + + 2e - + ½ O 2 Ce qui donne le bilan suivant : 2R + 2H 2 O à 2RH 2 + O 2

48 La fabrication d ATP 48 Le flux d électrons dans la chaîne photosynthétique permet, en plus de la synthèse de composés réduits RH2, la translocation de protonsdu stromavers le lumen. L éclairement s accompagne donc d une diminution du ph du lumen. Le gradient de PH entre le lumen et le stroma est une forme de stockage énergétique. Les ATP synthétases, enzymes de la membrane des thylakoïdes, canalisent le retour des protons vers le stroma. Ce flux de protons est couplé à une synthèse d ATP d ATP à partir d ADP et de Pi : ADP + Pi à ATP

49 49

50 BILAN : La phase photochimique 50 La phase photochimique (ou phase claire) correspond à une oxydoréduction entre l eau et les composés R : 2H 2 O + 2R à 2RH Cette réaction est réalisée au niveau des thylakoïdes et nécessite de l énergie chimique. C est la chlorophylle a qui rend possible cette réaction, en convertissant l énergie lumineuse absorbée par les pigments chlorophylliens en énergie chimique (sous forme d ATP). Le bilan de cette phase est donc : 2H nadp + npi + 2R à 2RH 2 + natp + O 2

51 BILAN : La phase photochimique 51

52 Energie lumineuse photons Schéma bilan de la phase ou photochimique (ou claire) de la photosynthèse 52 2e - R RH 2 ADP + Pi Energie chimique ATP Stroma (du chloroplaste) Pigments photosynthétiques et protéines H 2 O ½ O 2 + 2H + Membrane du thylakoïde Lumen (du chloroplaste)

53 53 La phase chimique de la photosynthèse

54 La phase chimique 54 La phase chimique de la photosynthèse permet l incorporation du dioxyde de carbone dans des molécules organiques, notamment des glucides. Elle se déroule dans le stroma et correspond à des réactions organisées en un cycle : le cycle de Calvin.

55 Au cours de ce cycle l enzyme Rubisco catalyse la fixation du CO2 sur un glucide à 5 atomes de carbone, le 1, 5bisphosphate (RuBP). Le composé organique produit se scinde en deux molécules de 3 phosphoglycérate (APG) à 3 atomes de carbone chacune. 55 L APG s engage dans une succession de réactions qui assurent d une part la régénération du RuBP et d autre part la production d une molécule phosphorylée à 3 atomes de carbone, le glycéraldéhyde 3 phosphate (G3P). Trois molécules de CO 2, donc trois tours de cycle sont nécessaires pour obtenir une molécule de G3P. Le G3P est ensuite rapidement converti en une diversité de molécules organiques principalement des glucides.

56 56

57 Bilan du cycle de Calvin 57 Cette réaction ne dépend pas directement de la lumière puisqu elle se poursuit temporairement dans des celluleschlorophylliennes placées à l obscurité après avoir été fortement éclairées. Elle nécessite cependant des transporteurs RH 2 ainsi que de l ATP. RH 2 est une source de protons et d électrons qui permet une réduction du dioxyde de carbone en matière organique, tandis que l hydrolyse de l ATP en ADP et Pi fournit l énergie nécessaire à cette réaction. Le bilan de cette phase chimique est : 6CO 2 + 6RH 2 + natp à C 6 H R + nadp + npi

58 BILAN : La phase chimique 58 Au cours de réactions constituant le cycle de Calvin, du glucose est produit par incorporation du CO 2 en utilisant les produits (RH 2 et ATP) de la phase photochimique. Le CO 2 est d abord fixé sur un accepteur à cinq atomes de carbone qui est régénéré en permanence

59 59 Le couplage des deux phases de la photosynthèse

60 Couple d oxydoréduction Bilan des deux phases de la photosynthèse. Phase photochimique Phase non photochimique H 2 O / O 2 CO 2 / C 6 H 12 O 6 60 Localisation de la réaction thylakoïdes stroma Réactifs de la réaction Energie utilisée H 2 O + oxydant (R) + ADP+Pi Énergie lumineuse CO 2, RH 2 + ATP ATP (énergie chimique) Produits de la réaction O 2, réducteur (RH 2 ), et ATP C 6 H 12 O 6, R et ADP+Pi Indépendantes Expliquer pourquoi ces phases sont à la fois indépendantes et dépendantes. Séparées dans l espace et peuvent être séparées dans le temps. Dépendantes Une partie des produits de chaque réaction sert de réactif à l autre.

61 Un couplage des deux phases 61

62 62 ATP et RH2 sont des molécules régénérées dans les chloroplastes lors de la phase photochimique Il y a ainsi une complémentarité entre les phases photochimique et chimique. L ATP formé, ainsi que la réduction des composés R en RH2 lors de la phase photochimique par les thylakoïdes permettent la réduction du dioxyde de carbone en glucides, comme le glucose, lors de la phase chimique dans le stroma.

63 63

64 LES DEUX PHASES DE LA PHOTOSYNTHESE 64 Thylakoïdes Pigments photosynthétiques Stroma

65 H 2 O Lumière (photons) O 2 65

66 H 2 O Lumière (photons) O 2 66 R+ RH 2

67 H 2 O Lumière (photons) O 2 67 ADP+ Pi R+ RH 2 ATP

68 H 2 O Lumière (photons) O 2 68 ADP+ Pi R+ RH 2 ATP

69 H 2 O Lumière (photons) O 2 69 ADP+ Pi R+ RH 2 ATP 2 APG C 5 P 2 Cycle de Calvin 2 C 3 P

70 H 2 O Lumière (photons) O 2 70 ADP+ Pi R+ RH 2 ATP CO 2 2 APG C 5 P 2 Cycle de Calvin 2 C 3 P

71 H 2 O Lumière (photons) O 2 71 ADP+ Pi R+ RH 2 ATP CO 2 2 APG C 5 P 2 Cycle de Calvin 2 C 3 P Glucide s

72 H 2 O Lumière (photons) O 2 72 ADP+ Pi R+ RH 2 ATP CO 2 2 APG C 5 P 2 Cycle de Calvin 2 C 3 P Stockage temporaire:amidon Glucide s Exportation: synthèse de saccharose, autres glucides,lipides,protides et acides nucléiques

73 H 2 O Lumière (photons) O 2 73 Phase photochimique: système d oxydoréduction ADP+ Pi R+ RH 2 ATP CO 2 2 APG C 5 P 2 Cycle de Calvin 2 C 3 P Stockage temporaire:amidon Glucide s Exportation: synthèse de saccharose, autres glucides,lipides,protides et acides nucléiques

74 H 2 O Lumière (photons) O 2 74 Phase photochimique: système d oxydoréduction ADP+ Pi R+ RH 2 ATP CO 2 Phase chimique: réduction du CO2 incorporé 2 APG C 5 P 2 Cycle de Calvin 2 C 3 P Stockage temporaire:amidon Glucide s Exportation: synthèse de saccharose, autres glucides,lipides,protides et acides nucléiques

75 75

76 76

77

LA PHOTOSYNTHÈSE : un mécanisme de photophosphorylation

LA PHOTOSYNTHÈSE : un mécanisme de photophosphorylation LA PHOTOSYNTHÈSE : un mécanisme de photophosphorylation Les végétaux photosynthétiques captent et transforment l'énergie solaire sous forme d'atp et de NADPH. Ces molécules sont alors utilisées pour la

Plus en détail

L ACTE PHOTOCHIMIQUE DE LA PHOTOSYNTHESE

L ACTE PHOTOCHIMIQUE DE LA PHOTOSYNTHESE L ACTE PHOTOCHIMIQUE DE LA PHOTOSYNTHESE Acte photochimique Réactions chimiques L ACTE PHOTOCHIMIQUE DE LA PHOTOSYNTHESE I- La lumière et son énergie. A- Les radiations lumineuses Rappel : E = hν; h constante

Plus en détail

CHAPITRE I /ENERGIE ET CELLULE VIVANTE/ La PHOTOSYNTHESE :

CHAPITRE I /ENERGIE ET CELLULE VIVANTE/ La PHOTOSYNTHESE : CHAPITRE I /ENERGIE ET CELLULE VIVANTE/ La PHOTOSYNTHESE : PREAMBULE: Structure tridimensionnelle d une feuille : Rappel : anatomie d une plante verte : -> Schéma d interprétation 3D : (à légender) TP

Plus en détail

Biologie et Physiologie Végétales

Biologie et Physiologie Végétales Ministère de l Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de la Technologie Université Virtuelle de Tunis Biologie et Physiologie Végétales Autotrophie des organismes végétaux LA PHOTOSYNTHESE

Plus en détail

2. La lumière, source d énergie de la photosynthèse est captée par la chlorophylle.

2. La lumière, source d énergie de la photosynthèse est captée par la chlorophylle. Hyp : la chlorophylle absorbe les photons de la lumière et convertit l énergie lumineuse pour permettre la photolyse de l eau et les oxydoréductions mises en évidence précédemment. 2. La lumière, source

Plus en détail

Séquence 2. Énergie et cellule vivante. Sommaire

Séquence 2. Énergie et cellule vivante. Sommaire Séquence 2 Énergie et cellule vivante Sommaire 1. Prérequis 2. La photosynthèse : conversion de l énergie lumineuse en énergie chimique 3. Respiration et fermentation cellulaire 4. Utilisation de l ATP

Plus en détail

Chapitre II Respiration et fermentations cellulaires. -I -Les cellules respirent

Chapitre II Respiration et fermentations cellulaires. -I -Les cellules respirent Chapitre II Respiration et fermentations cellulaires -I -Les cellules respirent 1 2 3 Les échanges gazeux entre les cellules chlorophylliennes et leur milieu 4 - II - Les mitochondries, organites de la

Plus en détail

La chaîne respiratoire mitochondriale est associée aux crêtes de la membrane interne des mitochondries (Figure 2-6).

La chaîne respiratoire mitochondriale est associée aux crêtes de la membrane interne des mitochondries (Figure 2-6). II.2.4.3 LA CHAINE RESPIRATOIRE MITOCHONDRIALE La chaîne respiratoire mitochondriale est associée aux crêtes de la membrane interne des mitochondries (Figure 2-6). Figure 2-6 Résumé du métabolisme énergétique

Plus en détail

Les plantes et la lumière

Les plantes et la lumière Les plantes et la lumière Première partie : la lumière comme source d énergie Pierre.carol@upmc.fr http://www.snv.jussieu.fr/bmedia/photosynthese-cours/index.htm 1. Introduction La lumière est la source

Plus en détail

N Etudiant:: Place : Filière :

N Etudiant:: Place : Filière : UNIVERSITE DE BOURGOGNE UFR SCIENCES DE LA VIE, DE LA TERRE ET DE L ENVIRONNEMENT L2, PHYSIOLOGIE VEGETALE : Examen du 08 janvier 2013 (A) Professeur D. REDECKER, Professeur D. WIPF N Etudiant:: Place

Plus en détail

COURS DE METABOLISME CYCLE DE CALVIN ET PHOTORESPIRATION

COURS DE METABOLISME CYCLE DE CALVIN ET PHOTORESPIRATION 1 COURS DE METABOLISME Chapitre 13 Pr C. ZINSOU CYCLE DE CALVIN ET PHOTORESPIRATION 1 INTRODUCTION 2 - LES VOIES DE CARBOXYLATIONS PHOTOSYNTHETIQUES 2.1 - Carboxylation chez les espèces de type C3 2.2

Plus en détail

Thème : Energie et cellule vivante

Thème : Energie et cellule vivante Thème : Energie et cellule vivante Chapitre 1 : L ATP, molécule indispensable aux activités cellulaires 1. Structure de l ATP L ATP, adénosine tri-phosphate, est la molécule universelle qui permet les

Plus en détail

FORFOR 2010 LA MISE EN ŒUVRE EXPERIMENTALE DE LA NUTRITION CHEZ LES AUTOTROPHES

FORFOR 2010 LA MISE EN ŒUVRE EXPERIMENTALE DE LA NUTRITION CHEZ LES AUTOTROPHES FORFOR 2010 LA MISE EN ŒUVRE EXPERIMENTALE DE LA NUTRITION CHEZ LES AUTOTROPHES Formatrices : Anne Bauwens et Sandrine Kivits Lecture : Michel Edmond Ghanem www.uclouvain.be/scienceinfuse Scienceinfuse

Plus en détail

nergétique La thermodynamique est l ensemble des principes décrivant les flux et les échanges dans les systèmes considérés.

nergétique La thermodynamique est l ensemble des principes décrivant les flux et les échanges dans les systèmes considérés. Bioénerg nergétique des réactions r biochimiques Définitions La thermodynamique est l ensemble des principes décrivant les flux et les échanges dans les systèmes considérés. Un système est une partie de

Plus en détail

Au menu aujourd hui. Les éléments chimiques et l eau. http://eau.tourdumonde.free.fr/image%20partie%20pedagogique/molecule%20etat%20de%20l'eau2.

Au menu aujourd hui. Les éléments chimiques et l eau. http://eau.tourdumonde.free.fr/image%20partie%20pedagogique/molecule%20etat%20de%20l'eau2. La chimie de la vie Au menu aujourd hui Les éléments chimiques et l eau http://eau.tourdumonde.free.fr/image%20partie%20pedagogique/molecule%20etat%20de%20l'eau2.jpg Au menu aujourd hui Les éléments chimiques

Plus en détail

BESOINS ENERGETIQUES DE L'EFFORT

BESOINS ENERGETIQUES DE L'EFFORT BESOINS ENERGETIQUES DE L'EFFORT Sommaire Introduction A. La molécule d ATP 1. L ATP comme source d énergie 2. Les besoins en ATP lors de l effort B. Les filières de resynthèse de l ATP 1. La filière anaérobie

Plus en détail

CHAPITRE IV : ENERGETIQUE CELLULAIRE : ATP IV 1 QUELQUES DEFINITIONS IV 2 L ATP OU ADENOSINE TRIPHOSPHATE

CHAPITRE IV : ENERGETIQUE CELLULAIRE : ATP IV 1 QUELQUES DEFINITIONS IV 2 L ATP OU ADENOSINE TRIPHOSPHATE CHAPITRE IV : ENERGETIQUE CELLULAIRE : ATP IV 1 QUELQUES DEFINITIONS IV 2 L ATP OU ADENOSINE TRIPHOSPHATE IV 2.1 STRUCTURE DE L ATP IV 2.2 ROLE DE L ATP IV 2.3 SYNTHESE DE L ATP IV 2.3.1 CATABOLISME DU

Plus en détail

EXPLORATION DE LA CELLULE ET MÉTABOLISME ÉNERGÉTIQUE. Gilles Bourbonnais / Cégep de Sainte-Foy

EXPLORATION DE LA CELLULE ET MÉTABOLISME ÉNERGÉTIQUE. Gilles Bourbonnais / Cégep de Sainte-Foy EXPLORATION DE LA CELLULE ET MÉTABOLISME ÉNERGÉTIQUE Gilles Bourbonnais / Cégep de Sainte-Foy Taille des cellules (104) Si une cellule animale avait la taille d'un immeuble de six logements 1 µm = 1/1000

Plus en détail

G' 0 = - 30,9 kj.mol -1. ATP + H 2 O ADP + Pi

G' 0 = - 30,9 kj.mol -1. ATP + H 2 O ADP + Pi Énergie et métabolisme Les animaux trouvent la plupart de leur énergie dans l'oxydation des nutriments. La quantité d'oxygène absorbée peut permettre des mesures du métabolisme. Certains organismes peuvent

Plus en détail

Chapitre 2 Thermodynamique du vivant Professeur Bertrand TOUSSAINT

Chapitre 2 Thermodynamique du vivant Professeur Bertrand TOUSSAINT UE1 : Biochimie Chapitre 2 Thermodynamique du vivant Professeur Bertrand TOUSSAINT Année universitaire 2011/2012 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits réservés. PLAN Définitions et rappels

Plus en détail

THEME N 2 ENJEUX PLANETAIRES CONTEMPORAINS : ENERGIE, SOL Sous thème A : De la lumière solaire aux combustibles fossiles

THEME N 2 ENJEUX PLANETAIRES CONTEMPORAINS : ENERGIE, SOL Sous thème A : De la lumière solaire aux combustibles fossiles THEME N 2 ENJEUX PLANETAIRES CONTEMPORAINS : ENERGIE, SOL Sous thème A : De la lumière solaire aux combustibles fossiles Chap 1 - De la lumière solaire à la matière organique : la photosynthèse L énergie

Plus en détail

Chapitre 9: Respiration cellulaire

Chapitre 9: Respiration cellulaire Chapitre 9: Respiration cellulaire Concept de base respiration cellulaire Processus de la respiration aérobie ATP et travail cellulaire Réactions d oxydoréduction Respiration et fermentation Caractéristiques

Plus en détail

Biologie cellulaire. Introduction. 1 Origine et évolution des cellules

Biologie cellulaire. Introduction. 1 Origine et évolution des cellules Biologie cellulaire Introduction 1 Origine et évolution des cellules - On estime l apparition de la vie à 3,5-3,8 Ga soit environ 1Ga après la formation de la Terre. - Cette vie aurait commencé avec LUCA

Plus en détail

COURS DE METABOLISME PHOSPHORYLATIONS CELLULAIRES

COURS DE METABOLISME PHOSPHORYLATIONS CELLULAIRES 1 COURS DE METABOLISME Chapitre 4 Pr C. ZINSOU 1 - INTRODUCTION - DEFINITION PHOSPHORYLATIONS CELLULAIRES 2 - FORMATION DE L ATP PAR TRANSFERT D ENERGIE ET DE GROUPEMENT PHOSPHATE D UN PHOSPHODERIVE RICHE

Plus en détail

Les molécules organiques. Notez que plusieurs diapositives proviennent de Bourbonnais, CEGEP Ste-Foy

Les molécules organiques. Notez que plusieurs diapositives proviennent de Bourbonnais, CEGEP Ste-Foy Les molécules organiques Notez que plusieurs diapositives proviennent de Bourbonnais, CEGEP Ste-Foy Les composés organiques Objectif 3.2.1 Distinguer les composés organiques et les composés inorganiques.

Plus en détail

Bioénergétique, thermodynamique ATP Notion de couplage

Bioénergétique, thermodynamique ATP Notion de couplage Bioénergétique, thermodynamique ATP Notion de couplage Concept d énergie Énergies et travaux cellulaires Forme d énergies Thermodynamique chimique Conversions et couplages énergétiques Différents types

Plus en détail

Macromolécules et la Cellule

Macromolécules et la Cellule Macromolécules et la Cellule Macromolécules Campbell chapitre 5 Macromolécules Définition: Molécule géante formée par l assemblage de plusieurs petites molécules organiques Macromolécules Définition:

Plus en détail

Professeur Bertrand TOUSSAINT

Professeur Bertrand TOUSSAINT UE1 : Biochimie Chapitre 4 : Bioénergétique, introduction au métabolisme Professeur Bertrand TOUSSAINT Année universitaire 2011/2012 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits réservés. Echange

Plus en détail

PROGRAMME DE REVISIONS - TERM S /2016

PROGRAMME DE REVISIONS - TERM S /2016 PROGRAMME DE REVISIONS - TERM S /2016 ENSEIGNEMENT DE SPECIALITE THEMES 1 2 et 3 ENTRAINEMENT THEME 1 - LA TERRE DANS L UNIVERS LA VIE L EVOLUTION DE LA VIE ENERGIE ET CELLULE VIVANTE I / FLUX D ENERGIE

Plus en détail

Bac S - Sujet de SVT - Session 2014 - Emirats Arabes Unis. http://artic.ac-besancon.fr/ GÉNÉTIQUE ET ÉVOLUTION

Bac S - Sujet de SVT - Session 2014 - Emirats Arabes Unis. http://artic.ac-besancon.fr/ GÉNÉTIQUE ET ÉVOLUTION Bac S - Sujet de SVT - Session 2014 - Emirats Arabes Unis http://artic.ac-besancon.fr/ 1ère PARTIE : Mobilisation des connaissances (8 points). GÉNÉTIQUE ET ÉVOLUTION Diversification génétique et diversification

Plus en détail

PHYSIOLOGIE APPLIQUEE A L EFFORT PHYSIQUE : INTRODUCTION

PHYSIOLOGIE APPLIQUEE A L EFFORT PHYSIQUE : INTRODUCTION PHYSIOLOGIE APPLIQUEE A L EFFORT PHYSIQUE : INTRODUCTION Un effort, quelque soit sa nature, a besoin d ENERGIE Flux biologique de l ÉNERGIE Schématisons ce flux Plantes vertes CO 2 H 2 O Aliments O 2 Humains+

Plus en détail

La gluconéogenèse c est la synthèse de glucose à partir de pyruvate.

La gluconéogenèse c est la synthèse de glucose à partir de pyruvate. IV Gluconéogenèse La gluconéogenèse c est la synthèse de glucose à partir de pyruvate. La gluconéogenèses est essentiellement réalisée dans les cellules du foie (90 %). Mais elle peut également survenir,

Plus en détail

Chapitre 2 : Organisation de la cellule

Chapitre 2 : Organisation de la cellule Partie 1 : notions de biologie cellulaire DAEU- Cours Sciences de la Nature & de la Vie- Marc Cantaloube Chapitre 2 : Organisation de la cellule La cellule est l unité de base des êtres vivants. Il existe

Plus en détail

CHAP A : évolution climatique et atmosphérique récentes... 4. 1. Analyse des glaces polaires : le delta 18O des glaces... 4

CHAP A : évolution climatique et atmosphérique récentes... 4. 1. Analyse des glaces polaires : le delta 18O des glaces... 4 CHAP A : évolution climatique et atmosphérique récentes... 4 1. Analyse des glaces polaires : le delta 18O des glaces... 4 1.1. Un delta 18 oxygène des glaces faible est synonyme de glaciation... 4 1.2.

Plus en détail

Cellules procaryotes (toujours unicellulaire) Cellules eucaryotes (unicellulaire ou pluricellulaire)

Cellules procaryotes (toujours unicellulaire) Cellules eucaryotes (unicellulaire ou pluricellulaire) 4- Organisation structurale et fonctionnelle des cellules Organismes unicellulaires Organismes pluricellulaires cellule Cellules procaryotes (toujours unicellulaire) Cellules eucaryotes (unicellulaire

Plus en détail

Chapitre 14: La génétique

Chapitre 14: La génétique Chapitre 14: La génétique A) Les gènes et les protéines, ça te gêne? 1) a) Quel est l élément de base des vivants? Les cellules b) Qu a-t-elle en son centre? Un noyau c) Qu y retrouve-t-on sous forme de

Plus en détail

TERMINALE S - BAC BLANC - AVRIL 2015

TERMINALE S - BAC BLANC - AVRIL 2015 TERMINALE S - BAC BLANC - AVRIL 2015 CORRECTION 1 ère PARTIE : Évaluation des connaissances (8 points) GÉNÉTIQUE ET ÉVOLUTION : LA VIE FIXÉE CHEZ LES PLANTES Mode de vie et organisation fonctionnelle des

Plus en détail

COURS DE METABOLISME

COURS DE METABOLISME 1 COURS DE METABOLISME Chapitre 7 (Pr C. ZINSOU) LE CYCLE TRICARBOXYLIQUE (CYCLE DE KREBS OU CYCLE DU CITRATE) 1 - INTRODUCTION 2 - ENTREE DU PYRUVATE DANS LE CYCLE DE L'ACIDE CITRIQUE 3 - DIFFERENTES

Plus en détail

COURS DE METABOLISME LA NEOGLUCOGENESE BIOSYNTHESE DU GLUCOSE A PARTIR DU PYRUVATE

COURS DE METABOLISME LA NEOGLUCOGENESE BIOSYNTHESE DU GLUCOSE A PARTIR DU PYRUVATE 1 COURS DE METABOLISME Chapitre 8 Pr C. ZINSOU LA NEOGLUCOGENESE BIOSYNTHESE DU GLUCOSE A PARTIR DU PYRUVATE 1 - INTRODUCTION 2 - ETAPES ENZYMATIQUES 2.1 - TRANSFORMATION DU PYRUVATE EN PHOSPHOENOLPYRUVATE

Plus en détail

LA REACTION DE HILL. DVD scientifique et pédagogique de 13 minutes

LA REACTION DE HILL. DVD scientifique et pédagogique de 13 minutes LA REACTION DE HILL DVD scientifique et pédagogique de 13 minutes Ce film a été conçu pour s intégrer dans la partie de programme de première scientifique suivante: Flux d énergie et cycle de la matière

Plus en détail

LA A RESPIRATION CELLULAIRE

LA A RESPIRATION CELLULAIRE Instructions aux professeurs Domaine : 1.1 Le transport de substances, réaction chimique de la respiration cellulaire, p. 6 Travail à réaliser : Les élèves répondent aux questions. Matériel : Feuilles

Plus en détail

Bioénergétique de l exercice musculaire

Bioénergétique de l exercice musculaire Bioénergétique de l exercice musculaire 1 Afin de se maintenir en vie, une cellule doit continuellement "travailler". Donc, elle a besoin d'énergie (énergie = capacité à produire du travail). Travail mécanique

Plus en détail

Pour se multiplier les cellules ont besoin de produire de la matière, grâce à une production d énergie.

Pour se multiplier les cellules ont besoin de produire de la matière, grâce à une production d énergie. b) Un fonctionnement cellulaire commun. Les cellules «travaillent», elles remplissent des fonctions : - Le métabolisme est l ensemble des réactions chimiques se déroulant dans une cellule : - Les réactions

Plus en détail

Sciences de la vie et de la terre

Sciences de la vie et de la terre Sciences de la vie et de la terre Terminale Enseignement de spécialité Corrigé des exercices et des activités Rédaction : Isabelle Maléjac Mickaël Lebreton Coordination : Yannick Gaudin Ce cours est la

Plus en détail

Adaptation (et acclimatation) des plantes à l environnement. Master MBVB - 2012/2013

Adaptation (et acclimatation) des plantes à l environnement. Master MBVB - 2012/2013 Adaptation (et acclimatation) des plantes à l environnement Master MBVB - 2012/2013 Différents types de stress environnementaux Abiotic stress: non-living environmental factors that can have harmful effects

Plus en détail

REACTIONS CATALYSEES PAR L ATP SYNTHASE

REACTIONS CATALYSEES PAR L ATP SYNTHASE REACTIONS CATALYSEES PAR L ATP SYNTHASE SYNTHESE DE L ATP HYDROLYSE DE L ATP ADP + Pi + H + ATP + H 2 O ATP + H 2 O ADP + Pi + H + G o = + 30,5 kj/mol (Réaction endergonique) G o = - 30,5 kj/mol (Réaction

Plus en détail

Cours de Biologie Cellulaire L1 2006/2007

Cours de Biologie Cellulaire L1 2006/2007 Cours de Biologie Cellulaire L1 2006/2007 Qu est ce que la biologie cellulaire? La biologie cellulaire étudie les cellules et leurs organites, les processus vitaux qui s'y déroulent ainsi que les mécanismes

Plus en détail

ne définition de l arbre.

ne définition de l arbre. LA PHYSIOLOGIE DES ARBRES. U ne définition de l arbre. L es arbres sont des êtres vivants qui occupent une place à part dans le monde végétal. Ils sont indispensables à la vie sur terre et ils ont largement

Plus en détail

Notes TD1. + 2 H+ + 2 e NADH + H+. - des synthèses d'atp par phosphorylation d'adp (formation nette de deux molécules d'atp) : 2 ADP + 2 Pi

Notes TD1. + 2 H+ + 2 e NADH + H+. - des synthèses d'atp par phosphorylation d'adp (formation nette de deux molécules d'atp) : 2 ADP + 2 Pi Notes TD1 La glycolyse (2ATP) La glycolyse est une voie métabolique d'assimilation du glucose et de production d'énergie. Elle se déroule dans le cytoplasme de la cellule. Comme son nom l'indique elle

Plus en détail

Le soleil, source d énergie pour la biosphère

Le soleil, source d énergie pour la biosphère 3. ENTREE DE L ENERGIE DANS LE MONDE VIVANT. Le soleil, source d énergie pour la biosphère Activités pratiques Ex.A.O. De la lumière solaire à la matière organique Connaissances La lumière solaire permet,

Plus en détail

L origine de la vie et les métalloenzymes à fer-soufre

L origine de la vie et les métalloenzymes à fer-soufre L origine de la vie et les métalloenzymes à fer-soufre Juan C. FONTECILLA-CAMPS Institut de Biologie Structurale Laboratoire de Cristallographie et Cristallogenèse de Protéines, CEA, CNRS, Université J.

Plus en détail

Végétaux Exemples d individus

Végétaux Exemples d individus Végétaux Formation Biologie 2011 2012 Végétaux Exemples d individus Végétaux Embranchement Classification Description Reproduction Mode de vie Exemples d individu Végétaux Règne > Etymologie «Végetaux»

Plus en détail

I) CLASSIFICATION DES GLUCIDES.

I) CLASSIFICATION DES GLUCIDES. LES G LUCIDES. Introduction : Source de glucides? Plusieurs aliments d origine différente contiennent des glucides : Sucre, fruits, lait, pain, pâte, riz, légumes secs Rôle? Leur rôle est d apporter de

Plus en détail

Les glucides dans la biologie des cellules.

Les glucides dans la biologie des cellules. Les glucides dans la biologie des cellules. Les glucides sont des constituants organiques abondants chez les êtres vivants, et notamment chez les végétaux. Ils comprennent par exemple la cellulose, qui

Plus en détail

LES CONSTITUANTS MOLÉCULAIRES DU VIVANT

LES CONSTITUANTS MOLÉCULAIRES DU VIVANT Préparation à l Agrégation Interne Paris VI 2009-2010 Séances des 19 et 23 septembre LES CONSTITUANTS MOLÉCULAIRES DU VIVANT Les mots clés : Lipide, glucide, protide, acide nucléique, monomère, polymère,

Plus en détail

ÉNERGIE ET CELLULE VIVANTE

ÉNERGIE ET CELLULE VIVANTE 2ème PARTIE - Exercice 2 - Pratique d'une démarche scientifique ancrée dans des connaissances (Enseignement de spécialité). 5 points. ÉNERGIE ET CELLULE VIVANTE L adaptation à l aridité des plantes à métabolisme

Plus en détail

de l organisme 1. La diversité des constituants Chapitre Questions

de l organisme 1. La diversité des constituants Chapitre Questions Chapitre Les constituants de l organisme L organisme est constitué d eau, d éléments minéraux et de matière organique. Différentes molécules permettent la construction et le renouvellement des cellules.

Plus en détail

Fiche n 9 : Le brunissement des pommes Niveau : 1 ère S SVT

Fiche n 9 : Le brunissement des pommes Niveau : 1 ère S SVT FICHE RÉCAPITULATIVE Lorsque nous croquons une pomme, la chair de celle-ci est blanche. Nous avons tous pu remarquer, après avoir oublié cette même pomme croquée sur une table pendant plusieurs minutes,

Plus en détail

SOMMAIRE. Unité1 : Science de l environnement (Ecologie)... 2 Unité2 : La reproduction chez les plantes.. 3

SOMMAIRE. Unité1 : Science de l environnement (Ecologie)... 2 Unité2 : La reproduction chez les plantes.. 3 SOMMAIRE Tronc commun scientifique Unité1 : Science de l environnement (Ecologie)....... 2 Unité2 : La reproduction chez les plantes.. 3 Tronc Commun des Lettres et Sciences humaines Unité1 : L eau : Source

Plus en détail

Plan. nergétique. Vue d ensemble d

Plan. nergétique. Vue d ensemble d Bioénerg nergétique * Vue d ensemble d du métabolismem PACES 2011-2012 Dr. A. Boullier Plan Introduction Bioénergétique Cycle de Krebs Chaîne respiratoire Métabolisme des glucides Métabolisme des lipides

Plus en détail

Séquence pédagogique

Séquence pédagogique Séquence pédagogique Les matériaux de l espace L ensemble des questions concerne à la fois les sciences de la vie et de la Terre et la physique-chimie, dans le cadre des thèmes de convergence que sont

Plus en détail

Structure des molécules

Structure des molécules Niveau : Première S Structure des molécules Activité expérimentale (prof) A. Structure électronique de l'atome 1. Liaisons dans les molécules (rappels de cours) Un atome est caractérisé par son numéro

Plus en détail

Biotechnologies et production du cidre : vocabulaire et définitions

Biotechnologies et production du cidre : vocabulaire et définitions BIOTECHNOLOGIES ET PRODUCTION DU CIDRE : DEFINITIONS (DOCUMENT PROFESSEUR) I Place des biotechnologies dans le domaine des sciences : Biotechnologies : comme leur nom l indique, elles résultent d un mariage

Plus en détail

Fédération Tunisienne de judo. Cours physiologie: Entraîneurs 1 er degré. Les filières. énergétiques. Hamdi Chtourou. h_chtourou@yahoo.

Fédération Tunisienne de judo. Cours physiologie: Entraîneurs 1 er degré. Les filières. énergétiques. Hamdi Chtourou. h_chtourou@yahoo. Fédération Tunisienne de judo Cours physiologie: Entraîneurs 1 er degré Les filières énergétiques Hamdi Chtourou h_chtourou@yahoo.fr 21/12/2012 La contraction musculaire La contraction musculaire L unité

Plus en détail

DE DE L EVOLUTION CHIMIQUE A L ORIGINE DE DE LA LA VIE VIE

DE DE L EVOLUTION CHIMIQUE A L ORIGINE DE DE LA LA VIE VIE DE DE L EVOLUTION CHIMIQUE A L ORIGINE DE DE LA LA VIE VIE Jean-Luc Décout, Université Joseph Fourier/Grenoble Mission Apollo 8 Photo NASA Le début de l histoire Big Bang : explosion de matière étoiles

Plus en détail

Quelques termes-clef de biologie moléculaire et leur définition

Quelques termes-clef de biologie moléculaire et leur définition Acide aminé (AA) Quelques termes-clef de biologie moléculaire et leur définition Isabelle Quinkal INRIA Rhône-Alpes Septembre 2003 Petite molécule dont l enchaînement compose les protéines - on dit qu

Plus en détail

BIOLOGIE. Réponses proposées et grille de correction

BIOLOGIE. Réponses proposées et grille de correction BACCALAURÉAT EUROPÉEN 2010 BIOLOGIE et grille de correction Les réponses proposées servent à uniformiser les corrections. Elles sont du niveau d un(e) bon(ne) bachelier(ière) et non d un(e) étudiant(e)

Plus en détail

FICHE SEMESTRE. SPECIALITE / OPTION : Chimie Analytique PARCOURS TYPE : Bac + 3. UECA5 TP de chimie analytique 5 manip 3h/semaine 2

FICHE SEMESTRE. SPECIALITE / OPTION : Chimie Analytique PARCOURS TYPE : Bac + 3. UECA5 TP de chimie analytique 5 manip 3h/semaine 2 Programme 3 ère année, licence de chimie (L3) FICHE SEMESTRE MENTION : Sciences Exactes SPECIALITE / OPTION : Chimie Analytique PARCOURS TYPE : Bac + 3 SEMESTRE : Intitulé de l'unité d'enseignement (UE)

Plus en détail

LES ACIDES NUCLEIQUES

LES ACIDES NUCLEIQUES LES ACIDES NUCLEIQUES INTRODUCTION Les acides nucléiques sont des macromolécules présentes dans toutes les cellules vivantes et également chez les virus. Ils constituent le support de l'information génétique

Plus en détail

L énergie du sportif

L énergie du sportif L énergie du sportif 1 Le corps : une usine à «brûler» les aliments Pour vivre, marcher, penser, notre corps a besoin d énergie. Celle-ci est apportée par la transformation de certains nutriments, en particulier

Plus en détail

S.O.S! Boulanger dans le pétrin!

S.O.S! Boulanger dans le pétrin! Didactique Spéciale en Biologie et Chimie Festival des Sciences du 19 au 23 mars 2006 S.O.S! Boulanger dans le pétrin! Groupe 4 : Delphine PIGOZZI Nathalie BLONDEEL Nathalie MARQUES UCL-Printemps des Sciences

Plus en détail

THEME 1 A EXPRESSION, STABILITE ET VARIATION DU PATRIMOINE GENETIQUE

THEME 1 A EXPRESSION, STABILITE ET VARIATION DU PATRIMOINE GENETIQUE THEME 1 A EXPRESSION, STABILITE ET VARIATION DU PATRIMOINE GENETIQUE CHAPITRE 3 L EXPRESSION DU PATRIMOINE GENETIQUE I. LA RELATION GENES-PROTEINES Les protéines interviennent dans le fonctionnement d

Plus en détail

LES SUCRES. Exemple : Représentation du glycéraldéhyde (2, 3 dihydroxypropanal)

LES SUCRES. Exemple : Représentation du glycéraldéhyde (2, 3 dihydroxypropanal) LES SUCRES I ) Compléments de Stéréochimie 1) Représentation de Fischer Pour les sucres et les acides aminés, on utilise une autre représentation des molécules dans l'espace : la représentation de Fischer.

Plus en détail

CHAPITRE 1: ROLE DES ENZYMES DANS L'APPORT DU GLUCOSE SANGUIN

CHAPITRE 1: ROLE DES ENZYMES DANS L'APPORT DU GLUCOSE SANGUIN CHAPITRE 1: ROLE DES ENZYMES DANS L'APPORT DU GLUCOSE SANGUIN Les enzymes sont une catégorie particulière de protéines qui interviennent dans la plupart des réaction chimique qui se déroulent à l'intérieur

Plus en détail

VARIATIONS PHOTO-INDUITES DE LA FLUORESCENCE DU NADPH CHLOROPLASTIQUE

VARIATIONS PHOTO-INDUITES DE LA FLUORESCENCE DU NADPH CHLOROPLASTIQUE THESE de DOCTORAT de l'universite PIERRE et MARIE CURIE (PARIS VI) Spécialité : Biophysique Moléculaire présentée par Gwendal LATOUCHE pour obtenir le grade de DOCTEUR de l'universite PIERRE et MARIE CURIE

Plus en détail

VALORISATION DE LA BIOMASSE COMPOST OU ÉNERGIE?

VALORISATION DE LA BIOMASSE COMPOST OU ÉNERGIE? Service de l environnement VALORISATION DE LA BIOMASSE COMPOST OU ÉNERGIE? Conseil Canadien du Compostage 1001 jours avant la fin 2008 Québec, 6 avril 2006 La vie, ses origines Événement Big Bang Système

Plus en détail

L approche bioénergétique

L approche bioénergétique L approche bioénergétique Appréhender l homme par la bioénergétique est une manière de comprendre et d analyser ses performances motrices. Ce champs d étude resté l apanage des scientifiques entre les

Plus en détail

29- Les chaines alimentaires commence toujours par un. et se termine par un

29- Les chaines alimentaires commence toujours par un. et se termine par un Fiche de révision fin d'année 4 eme primaire Complète les phrases suivantes: 1- L'absorption des aliments digère à lieu à travers. 2- Les amidons sont digères par 3- La.. est la transformation des aliments.

Plus en détail

Réactions d oxydo-réduction

Réactions d oxydo-réduction Réactions d oxydo-réduction Définition Les réactions d oxydo-réduction sont des réactions pendant lesquelles les entourages électroniques des atomes (donc les structures des ions et molécules) changent

Plus en détail

LA DIGESTION I. L APPAREIL DIGESTIF.

LA DIGESTION I. L APPAREIL DIGESTIF. LA DIGESTION Les aliments ingérés ne peuvent être utilisés tels quels par l organisme. Ils doivent être simplifiés par l appareil digestif en nutriments assimilables, et ce au cours de la digestion. Digestion

Plus en détail

L arbre près de chez moi

L arbre près de chez moi L arbre près de chez moi Module 3 Les arbres et le stress Résumé du module 3 Les élèves découvrent l influence de l environnement sur le développement de l arbre et les maladies qui peuvent l affecter.

Plus en détail

Corps humain et santé : l exercice physique. Partie 1 : l adaptation physiologique lors d un effort physique.

Corps humain et santé : l exercice physique. Partie 1 : l adaptation physiologique lors d un effort physique. Corps humain et santé : l exercice physique. Partie 1 : l adaptation physiologique lors d un effort physique. Au cours de l activité physique, les muscles ont des besoins accrus. La couverture de ces besoins

Plus en détail

Respiration Mitochondriale

Respiration Mitochondriale Université Pierre et Marie Curie Respiration Mitochondriale Objectifs au cours de Révisions Biochimie PCEM2 Révisions Biochimie Métabolique 2004-2005 Pr. A. Raisonnier (alain.raisonnier@upmc.fr) Mise à

Plus en détail

Anatomie et fonctions des plantes III La racine (section 13.3) SBI3U

Anatomie et fonctions des plantes III La racine (section 13.3) SBI3U Anatomie et fonctions des plantes III La racine (section 13.3) SBI3U Les rôles de la racine Pour la plante: la racine sert à encrer la plante dans le sol et maintenir la tige en place. Pour les humains:

Plus en détail

Introduction à la biochimie SBI4U

Introduction à la biochimie SBI4U Résultat d apprentissage pour le test : Je décris les innovations technologiques et les besoins de la société à l aide de la structure et la fonction des macromolécules, les réactions biochimiques et des

Plus en détail

Dr BOGGIO Les nutriments et le métabolisme 2.1 S1 Biologie fondamentale IFSI Dijon - Promotion COLLIERE 2014-2015

Dr BOGGIO Les nutriments et le métabolisme 2.1 S1 Biologie fondamentale IFSI Dijon - Promotion COLLIERE 2014-2015 Dr BOGGIO Les nutriments et le métabolisme 2.1 S1 Biologie fondamentale IFSI Dijon - Promotion COLLIERE 2014-2015 11 Nutrition et métabolisme Fonction physiologique de l alimentation (l'alimentation a

Plus en détail

Cours réalisé par Benjamin Putois (2006). benjamin.putois@univ-lyon2.fr 16

Cours réalisé par Benjamin Putois (2006). benjamin.putois@univ-lyon2.fr 16 Transduction Potentiel d action Inhibition Excitation Antagonisme fonctionnel Inhibition latérale Condensation - compression Modélisation I.A. Intégration - calcul (2006). benjamin.putois@univ-lyon2.fr

Plus en détail

CONSIGNES de réalisation du TP. OBSERVATIONS FARINE + EAU Sans levures. FARINE + EAU Avec levures. Avant. Après 2heures CONCLUSION

CONSIGNES de réalisation du TP. OBSERVATIONS FARINE + EAU Sans levures. FARINE + EAU Avec levures. Avant. Après 2heures CONCLUSION T.P. Microbiologie appliquée Objectifs Pré-requis «Action des levures sur la farine» être capable de justifier la composition des aliments en tant que milieu nutritif Mme ROIG être capable de mettre en

Plus en détail

Corrélation : dépendance réciproque de deux phénomènes qui varient simultanément, qui sont fonction l un de l autre.

Corrélation : dépendance réciproque de deux phénomènes qui varient simultanément, qui sont fonction l un de l autre. Les corrélations trophiques Chez les Angiospermes Préparation à l agrégation interne Novembre Décembre 2010 Corrélation : dépendance réciproque de deux phénomènes qui varient simultanément, qui sont fonction

Plus en détail

1 But de la manipulation

1 But de la manipulation LA DIGESTION ENZYMATIQUE La digestion consiste essentiellement en une transformation chimique que subissent les aliments ingérés sous l'action d'enzymes sécrétés par les glandes digestives. Ces phénomènes

Plus en détail

Olympiades de physique 2012/2013

Olympiades de physique 2012/2013 Olympiades de physique 2012/2013 Le projet des Argonautes -1- Sujet : Etude de la pollution d une eau Problématique : La station d épuration rejette-t-elle de l eau polluée dans la rivière d Etampes? Résumé

Plus en détail

Les Sacs Biodégradables

Les Sacs Biodégradables Les Sacs Biodégradables Introduction: De nos jours, l utilisation des sacs plastiques est très fréquente, notamment dans le commerce ou encore pour l usage personnel (sacs poubelles ) mais cela n est pas

Plus en détail

Méthodes et Pratiques Scientifiques «Science et investigation policière»

Méthodes et Pratiques Scientifiques «Science et investigation policière» Méthodes et Pratiques Scientifiques «Science et investigation policière» Manipulations envisageables Patrice Lansiaux 2 Gel des lieux TRACES ET INDICES CADAVRE Traces poussiéreuses: identification TEMOIN(S)

Plus en détail

ÉNERGIES RENOUVELABLES

ÉNERGIES RENOUVELABLES ÉNERGIE HYDRAULIQUE ÉNERGIE ÉOLIENNE ÉNERGIE SOLAIRE LA BIOMASSE LA GÉOTHERMIE ÉNERGIES MARINES ÉNERGIE HYDRAULIQUE L énergie hydraulique provient de la force de l eau en mouvement, c est-à-dire l énergie

Plus en détail

Partie 2, chapitre 3, TP 4 : ETUDE DES CARACTERISTIQUES DE L ACTIVITE D UNE ENZYME

Partie 2, chapitre 3, TP 4 : ETUDE DES CARACTERISTIQUES DE L ACTIVITE D UNE ENZYME Partie 2, chapitre 3, TP 4 : ETUDE DES CARACTERISTIQUES DE L ACTIVITE D UNE ENZYME Doc PP Hatier HCl : réaction avec le magnésium [magnésium (réactif 1) + HCl (réactif 2) dihydrogène + chlorure de Mg (produits

Plus en détail

Les liaisons riches en énergie

Les liaisons riches en énergie Les liaisons riches en énergie Définition: liaison dont la rupture libère beaucoup d énergie (dont la synthèse consomme beaucoup d énergie). I. Liaison anhydride phosphorique Elle résulte d une élimination

Plus en détail

Respiration Mitochondriale

Respiration Mitochondriale Université Paris-VI Respiration Mitochondriale Objectifs au cours de Révisions Biochimie PCEM2 Révisions Biochimie Métabolique 2004-2005 Pr. A. Raisonnier (raisonni@ccr.jussieu.fr) Mise à jour : 25 novembre

Plus en détail

Comparaison de la structure d un chloroplaste avec une cyanobactérie. Source : Wikipedia, CC BY SA

Comparaison de la structure d un chloroplaste avec une cyanobactérie. Source : Wikipedia, CC BY SA 21 : Les pigments De nombreux organismes vivants tels que les cyanobactéries, les algues unicellulaires et les plantes supérieures sont dénommés des organismes autotrophes, capables de produire eux mêmes

Plus en détail

RECUEIL INTERNATIONAL DES METHODES D ANALYSES OIV Glucose et fructose. Glucose et fructose

RECUEIL INTERNATIONAL DES METHODES D ANALYSES OIV Glucose et fructose. Glucose et fructose Méthode OIV-MA-AS311-02 Méthode Type II 1. Définition Le glucose et le fructose peuvent être dosés individuellement par une méthode enzymatique, en vue seulement du calcul du rapport glucose/fructose.

Plus en détail

Indicateur d'unité Voyant Marche/Arrêt

Indicateur d'unité Voyant Marche/Arrêt Notice MESURACOLOR Colorimètre à DEL Réf. 22020 Indicateur d'unité Voyant Marche/Arrêt Indicateur Etalonnage Bouton Marche/Arrêt Indicateur de sélection de la longueur d'onde Indicateur de mode chronomètre

Plus en détail