Les stars, ce seront vous! Anomalies d accord dans les constructions ce + être + SN PL

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les stars, ce seront vous! Anomalies d accord dans les constructions ce + être + SN PL"

Transcription

1 Les stars, ce seront vous! Anomalies d accord dans les constructions ce + être + SN PL Colloque Les relations d accord en français Fribourg, le 25 septembre 2014 Frédéric Gachet Université de Fribourg 1

2 1. La norme 2

3 C est un souvenir affreux. [Virginie Linhart, La vie après, 2012] C est des souvenirs affreux. Ce sont des souvenirs affreux. En principe, le singulier c est est suivi d un groupe nominal au singulier ou d une structure propositionnelle équivalente ; le pluriel ce sont est suivi d un groupe nominal au pluriel [ ] Dans l usage courant, à l oral surtout, c est tend à remplacer ce sont, par souci d invariabilité. [Riegel et al. 2009] 3

4 Sondage dans Frantext (1950 à 2014) c est les / des 973 ce sont les / des 5460 c était les /des 469 c étaient les / des 1387 ce fut les /des 9 ce furent les /des 168 4

5 Vaugelas Ce a encore vn vsage en nostre langue, qui est fort beau, & tout à fait François. C est de le mettre avec le pluriel du verbe substantif, par exemple les plus grands Capitaines de l antiquité, ce furent Alexandre, Cesar, Hannibal, etc. et non pas les plus grands Capitaines de l antiquité furent, ni ce fut. Je crois neantmoins que furent, sans ce, ne seroit pas mauvais, mais avec ce, il est incomparablement meilleur. Pour ce fut, je doute fort qu il soit bon ou s il l est, c est sans doute le moins bon de tous. Cette petite particule a une merveilleuse grace en cet endroit, quoy qu elle semble choquer la Grammaire en l un de ses premiers préceptes, qui est que le nominatif singulier régit le singulier du verbe, & non pas le pluriel, & neantmoins icy on luy fait régir le pluriel en disant ce furent Alexandre, Cesar &c. Sur quoy il est à remarquer, que toutes les façons de parler, que l Usage a establies contre les reigles de la Grammaire, tant s en faut quelles soient vicieuses, ni qu il les faille éviter, qu au contraire on en doit estre curieux comme d un ornement de langage, qui se trouve en toutes les plus belles langues mortes & vivantes. [Vaugelas, Remarques sur la langue française, p. 305] 5

6 Rappel diachronique Ancien français Français contemporain ce suis je c es tu c est moi c est toi c est il/elle / c est SN sing c est lui/elle / c est SN sing ce sommes nous c est nous c estes vous c est vous ce sont ils/elles /ce sont SN pl c est eux/elles / c est SN pl ce sont eux/elles / ce sont SN pl 6

7 Rappel diachronique Qu est ce que j oy? - Ce suis je. - Qui? - Ton cueur, Qui ne tient mais qu a ung petit filet. [François Villon, Les Poèmes variés, c , dmf] Sire, dist le Blanc Chevalier, dont convient il que moy ou vous faisons compagnie aux autres.ii. Or vous gardez de moy, car ce serez vous, se je puis!» [Perceforest, vers 1340 <google livres] 7

8 Rappel à propos de ce Ce : clitique sujet employé exclusivement avec le verbe être (éventuellement modalisé), et dans ce (me) semble. Et puis ce peut être son jeune boy, pour des raisons personnelles. [Alexis Jenni, L Art français de la guerre, 2011] Très peu de gens, ce me semble, savent ce qu est la faim. [Lydie Salvayre, La Puissance des mouches, 1995] - Avec les autres verbes (mais aussi parfois avec être) : ça Ça prouve que ça marche, quoi. [Romain Gary, Gros-Câlin, 1974] Alors pour moi, ça sera un pavé de Beaujolais. [Raymond Queneau, Journaux ] Ça : aussi pronom disjoint. Je n'ai pas le cerveau fait pour ça ni le coeur. [Christine Angot, Rendez-vous, 2006] *Je n'ai pas le cerveau fait pour ce. Ça, c est dommage! Ça, ça me fend le cœur! [Sartre] 8

9 Ce vs d autres clitiques sujets C est beau *C est belle *Ce sont beaux *C est beaux Ça sera beau *Ça sera belle *Ça seront beaux Je suis beau Je suis belle Il est beau *Il est belle *Il sont beaux Elle est belle *Elle est beau On est beau On est belle On est beaux *On sont beaux 9

10 Tous ces morts, c est affreux. [Albert Cohen, Mangeclous, 1938] La cravate, c est obligatoire. [<Carlier 2005] Les enfants, c est instructif. Les profs, c est des humains comme les autres. [w]??les profs, ils sont des humains comme les autres. [w] 10

11 Ce sont : une anomalie grammaticale? C est moi C est toi C est lui C est nous C est vous C est eux / Ce sont eux 11

12 Ce sont SN pl le SN est le sujet et ce l attribut? Ce est strictement un clitique sujet. Exceptions : vestiges figés de la langue ancienne pour ce faire ; ce faisant ; ce disant vs *je ce fais ; *vous ce dites Dans nos constructions : ce est en position sujet. Est-ce bien Samuel? Est-ce lui? [Yves Navarre, Biographie, 1981, f] De longues algues brunes - ou bien étaient-ce des lianes? - coulaient en traînées visqueuses le long du socle de céramique. [Pascaline Mourier-Casile, La Fente d eau, 2011, f] Sont-ce là ces Parisiens jadis si communicatifs, si rouspéteurs, si blagueurs? [Berthe Auroy, Jours de guerre : Ma vie sous l Occupation, 2008, f] sont-ils ; est-il, etc. *sont-le; *est-le, etc. 12

13 Ce sont SN pl le verbe s accorde en nombre avec le SN attribut? C est moi C est toi C est lui Ce sont nous Ce sont vous Ce sont eux 13

14 Ce sont SN pl le verbe s accorde en nombre avec le SN attribut? le pluriel ce sont est suivi d un groupe nominal au pluriel [ ] Mais ce sont est exclu devant les pronoms personnels nous et vous. [Riegel et al : 761] 14

15 Ce sont : une anomalie grammaticale Ce sont des souvenirs affreux Triple constat usage normatif, variante prestigieuse. infraction aux règles d accord. défaut de cohérence. 15

16 Hypothèses d analyse (Carlier 2004, 2005) 1. C est le SN placé après le verbe qui est le sujet Mais v. supra. 2. Il n y a plus vraiment de verbe dans ce sont. Il s agit d une «locution invariable». Mais c est, ce sont, c étaient, ce seraient, ce seront, ce furent, ce fussent, ce doivent être, etc. 3. Dans ce sont N pl, ce est pluriel. 16

17 Hypothèses d analyse Hypothèse 3a Ce tire le trait pluriel d une expression antécédente (ou d un référent implicite). (voir p. ex. Le Goffic) Avec son crayon vert, il trace de petits traits verticaux plantés dans l'horizon. [ ] Certains ont des barbes, et ce sont des sapins. [J.-M. G. Le Clézio, Le Procès-verbal, 1963] Ces gens-là, ce sont des Anglais. [<Le Goffic] Mais La seule preuve d un homme, ce sont ses actes. [Emmanuel Mounier, Traité du caractère, 1946] Le square, ce sont de très vieux souvenirs. [Marie Sizun, Éclats d enfance, 2009] 17

18 Hypothèses d analyse Hypothèse 3b Ce tire le trait pluriel de l attribut nominal. (hypothèse défendue par Carlier 2005). Ce sont des Anglais. 18

19 Hypothèse du ce pluriel Les pronoms ce et ça n ont [ ] pas intrinsèquement l aptitude d asseoir une référence à une entité catégorisable, mais le contexte prédicatif, dans la mesure où il contient un attribut constitué d un syntagme nominal, peut leur conférer cette aptitude. [Carlier 2005 : 11] *Mon père, c est intelligent. Mon père, il est intelligent. Mon père, c est un génie. 19

20 Hypothèse du ce pluriel S il est vrai que dans la structure «ce + être + SN», l attribut nominal transmet à ce l aptitude de désigner des entités pouvant être nommées, il est plausible d admettre qu il puisse lui communiquer aussi le trait du nombre. Ce peut donc hériter du trait pluriel non pas à partir du SN disloqué [ ] mais à partir de l attribut. [Carlier 2005 : 12] Ce beau regard profond, ce sont des yeux d ivrogne. [Anouilh, La répétition ou l amour <Carlier] Ce beau regard profond, ce sont des yeux d ivrogne. [Anouilh, La répétition ou l amour <Carlier] 20

21 L hypothèse «Carlier» et la question des personnes 4 et 5. *ce sont nous vs c est nous *ce sont vous vs c est vous Nous, à la différence de eux, n évoque pas une pluralité d êtres de même nature, mais plutôt un «je» étendu au «non-je» [ ] De même, vous, tout en pouvant évoquer plusieurs «tu», sert souvent à évoquer «toi et d autres personnes», d où également la forme verbale au singulier dans c est vous [Carlier 2005 : 13] MAIS Mes chiens, ce sont Sam, Flipper et Lisa. [<Carlier 2005] - Mais non je n irai pas sans toi! C est nous deux qu il veut voir. [Violette Leduc, La Bâtarde, 1964] 21

22 L hypothèse «Carlier» Ce beau regard profond, ce sont des yeux d ivrogne. [Anouilh, La répétition ou l amour <Carlier] L hypothèse «Carlier» ne résout pas vraiment la question. Avec cette hypothèse, c est l attribut nominal qui induit le pluriel du verbe, même si c est par l intermédiaire du ce sujet. 22

23 C est moi C est toi C est lui/sn sing C est nous C est vous C est eux/sn pl Ce sont eux/sn pl 23

24 Singulier = pluriel 24

25 Une action est les prémisses d un raisonnement qui ne s achève pas en ce monde, les prémisses d un syllogisme que M. Godeau était lui-même et qui enveloppait l éternité. [Marcel Jouhandeau, Monsieur Godeau intime, 1926] La plus grande richesse de la République d Afrique du Sud est les diamants. La nôtre est les rats. [Réjean Ducharme, L avalée des avalés, 1966] 25

26 1.5. S amuse avec des chapelets l ung petit l autre plus grand. Le petit sont les cadets qu il faict marcher et entrer en garde avec le petit tambour prlaprla toun, l autre sont leurs peres avec le gros tambour patata patoun. [Jean Héroard, Histoire particulière de Louis XIII, ] Le carrousel qu on prépare pour le mois de mai fut réglé ; il n y aura que deux quadrilles de quatre-vingts chevaliers, c est-à-dire quarante chacune ; le sujet sont les guerres de Grenade. [Philippe de Dangeau, Journal, 1686] La premiere de ces loix est celle qui remet à la chambre des communes le pouvoir de fixer les subsides. [ ] La troisieme sont les jugemens rendus par jurés. [Claude-Adrien Helvétius, De l Homme, de ses facultés intellectuelles et de son éducation, 1771] Mon public sont des gens intelligents. [<Cappeau & Benzitoun, ici-même] 26

27 Une action est les prémisses d un raisonnement qui ne s achève pas en ce monde, les prémisses d un syllogisme que M. Godeau était lui-même et qui enveloppait l éternité. [Marcel Jouhandeau, Monsieur Godeau intime, 1926] *Une action sont les prémisses d un raisonnement. Une action, c est les prémisses d un raisonnement. Une action, ce sont les prémisses d un raisonnement. Le lit, ce sont des copeaux ; les draps, c est un vieux tapis... [Edmond et Jules de Goncourt, Journal, 1863] 27

28 2. Faits attestés 28

29 La question des personnes 4 et 5 29

30 C est moi C est toi C est lui C est nous Ce sont nous C est vous Ce sont vous Ce sont eux 30

31 Question de X sur un forum internet : Doit on dire: "C est nous qui passerons la nuit chez Arthur et Alice.» Ou: "Ce sont nous qui passerons la nuit chez Arthur et Alice."??? Réponse de Y : Petit rappel (français contemporain): -C est moi qui... -c est toi qui... -C est lui qui... -C est elle qui... -Ce sont elles qui... Je reconnais que c est un peu bancal avec "nous" et "vous", mais c est ainsi que cela se dit communément.. Réplique de X : -C est nous qui... -C est vous qui... -Ce sont eux qui... Mais que dire à mon enfant si son institutrice dit : "Un jour ce sont nous qui sommes arrivés trop tard." Merci de vos réponses. 31

32 Annonce sur le site de la télévision suisse Or, les personnages principaux ne seront pas des comédiens Les «stars», ce seront VOUS! [http://www.rtsentreprise.ch/article_blog/vivre-et-travailler-comme-il-ya-100-ans/] Article sur le site du Monde Les avions, les centrales nucléaires et les équipements télécoms vendus ne pourront être fabriqués sans l'apport de fournisseurs chinois. Et là, ce seront nous les clients. [http://www.lemonde.fr/idees/article/2010/11/29/combien-vaut-unetonne-de-droits-de-l-homme_ _3232.html ; article signé Sylvain Guyoton, vice-président EcoVadis] 32

33 Titre d une interview sur le site d Europe 1 : STEEVE BRIOIS DU FN: «CE SONT NOUS LES VRAIS RÉPUBLICAINS» Les paroles réellement prononcées : donc nous nous intégrons dans le cadre républicain et c est peut-être nous les vrais républicains voyez-vous 33

34 Ces jeunes sous-officiers que N m a tant recommandé de surveiller, alors c étaient nous-mêmes!... [Stendhal, Lucien Leuwen, 1835] Mais tout de même, au fond, c étaient vous tous, aussi bien vous qu Olga ou Tania ou même les Gérassi, toutes ces consciences dont j étais jaloux. [Jean-Paul Sartre, Lettres au castor et à quelques autres, 1983] Nous l entendions, ce cri, parce que c étaient nous qui le poussions. [Jean d Ormesson, Au plaisir de Dieu, 1974] Il fallait qu il y eût des dindons de la farce. Nous étions certains, dans notre naïveté, que ce seraient eux... Et si c étaient nous? [Claude Mauriac, Et comme l espérance est violente, 1976] 34

35 c est moi c est toi c est lui / SN sing c est nous c est vous c est eux / SN plur ce sont nous ce sont vous ce sont eux / SN plur Grammaire normative vs tendance analogique 35

36 «Si je continue ici, les critiques ne me dérangeront pas, ce seront un défi.» [http://www.fcbarcelonaclan.com/actu/motta-critique-la-politique-du-clubau-sujet-des-r/6179.html] Ces mémoires décrivent les persécutions auxquelles il est en butte et ce sont un décalque de celles que subissaient son père. [Raymond Queneau, Les enfants du limon, 1938] Ces conditions matérielles, ce sont un certain état des forces productives et des rapports de production. [http://www.maphilo.net/matiere-esprit-cours.html] Les cotisations sociales, ce sont un pourcentage que l on retire du salaire. [http://www.jobetudiant.be/index.php?page=64] Les livres, ce sont mon échappatoire. [http://welovewords.com/blog/portrait-dauteur-number-5-decouvrez-un-denos-auteurs-de-la-semaine] 36

37 Les jeux que je préfère, ceux auxquels je joue le plus, ce sont des jeux sur le langage. [Georges Perec, Entretiens et conférences II, 2003] Les racines, les souches, ce sont des imbécillités. [Alexis Jenni, L Art français de la guerre, 2011] Les mots à la mode, ce sont : compromis, paix honorable, sécurité du corps expéditionnaire. [Gérald Tenenbaum, L Ordre des jours, 2008] Les Algériens, ce sont les Français d ici. [Alexis Jenni, L Art français de la guerre, 2011] Les livres, ce sont mon échappatoire. [http://welovewords.com/blog/portrait-dauteur-number-5-decouvrez-un-denos-auteurs-de-la-semaine] 37

38 Grammaire I : le verbe s accorde avec le SN qui suit. Le tangram, ce sont sept petites pièces de bois ou de métal Les Algériens, ce sont les Français d ici. Les livres, ce sont mon échappatoire. Grammaire II : le verbe s accorde avec ce sujet pluriel. 38

39 Grammaire 0 «régulière» Grammaire I normative Grammaire II (émergente?) 1. Le cinéma, c est des conneries. 2. Mais les roses, c est des fleurs! 3. Les projets, c est un luxe de riche. 4. Le tangram, ce sont sept petites pièces de bois ou de métal 5. Les Algériens, ce sont les Français d ici. 6. Les livres, ce sont mon échappatoire. 39

CE SONT DES ANGLAIS : UN ACCORD AVEC L ATTRIBUT?* Seconde partie

CE SONT DES ANGLAIS : UN ACCORD AVEC L ATTRIBUT?* Seconde partie CE SONT DES ANGLAIS : UN ACCORD AVEC L ATTRIBUT?* Seconde partie Anne CARLIER La tournure Ce sont des Anglais viole-t-elle la règle selon laquelle le verbe s accorde en nombre avec le sujet? Afin de répondre

Plus en détail

Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur

Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur Des souhaits pour une vie des plus prospères et tous les voeux nécessaires pour des saisons extraordinaires! Meilleurs

Plus en détail

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce?

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce? 1 LA FAMILLE 1.1 Lecture premier texte Nadja va passer quatre mois de la prochaine année scolaire en France. Aujourd hui, elle a reçu cette lettre de sa famille d accueil. Chère Nadja, Je m appelle Martine

Plus en détail

fiche D AUTOCORRECTION Frimousse, une petite chienne qu'on a adoptée le mois dernier, est intelligente et docile.

fiche D AUTOCORRECTION Frimousse, une petite chienne qu'on a adoptée le mois dernier, est intelligente et docile. fiche D AUTOCORRECTION 3.4 Les accords sont corrects dans chaque groupe du nom. On met souvent sur le dos de l inattention les erreurs d orthographe grammaticale. Bien accorder les mots exige de l observation

Plus en détail

Voici Léa : elle est blonde et elle a les yeux bleus. Elle a douze ans. Elle porte un t-shirt blanc. a. b. c.

Voici Léa : elle est blonde et elle a les yeux bleus. Elle a douze ans. Elle porte un t-shirt blanc. a. b. c. et MODULE CONTRAT D APPRENTISSAGE Dans ce module, tu vas apprendre à demander et dire ton âge décrire des personnes décrire des vêtements parler des ressemblances et des différences Pour écrire une annonce

Plus en détail

quelque quelque(s) quel(s) que/quelle(s) que quel(s) / quelle(s) qu elle(s)

quelque quelque(s) quel(s) que/quelle(s) que quel(s) / quelle(s) qu elle(s) GRAMMATICAUX DE CATÉGORIES DIFFÉRENTES QUELQUE HOMOPHONES QUELQUE(S) QUEL(S) QUE/QUELLE(S) QUE QUEL(S)/QUELLE(S) QU ELLE(S) 1 Homophones grammaticaux de catégories différentes quelque quelque(s) quel(s)

Plus en détail

contes licencieux des provinces de france

contes licencieux des provinces de france Jean Quatorze-Coups Tout près d ici, vivait il y a déjà longtemps une veuve dont le fils était chasse-marée, autrement dit, domestique dans un moulin. Jean c était le nom du jeune homme avait vingt-quatre

Plus en détail

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

Homophones grammaticaux de catégories différentes. près prêt

Homophones grammaticaux de catégories différentes. près prêt GRAMMATICAUX DE CATÉGORIES DIFFÉRENTES PRÈS HOMOPHONES PRÊT 1 Homophones grammaticaux de catégories différentes près prêt près : adverbe. Il indique la proximité dans l espace ou dans le temps. Il a le

Plus en détail

Le conditionnel présent

Le conditionnel présent Le conditionnel présent EMPLOIS On emploie généralement le conditionnel présent pour exprimer: une supposition, une hypothèse, une possibilité, une probabilité ( certitude); Ça m'étonnerait! J'ai entendu

Plus en détail

Souvenir de la nuit du 4 1

Souvenir de la nuit du 4 1 SUJET COMPLET NOUVEAU BREVET 2 : SOUVENIR DE LA NUIT DU 4 1 / 5 Souvenir de la nuit du 4 1 Conforme aux nouvelles dispositions de l épreuve du nouveau brevet des collèges [...] Est-ce que ce n est pas

Plus en détail

DISCOURS DIRECT ET INDIRECT

DISCOURS DIRECT ET INDIRECT DISCOURS DIRECT ET INDIRECT Si vous voulez rapporter les paroles de quelqu un, vous pouvez utiliser le discours direct ou le discours indirect (nous n aborderons pas ici le style indirect libre, qui relève

Plus en détail

Club langue française Quiz. Par Julien COUDERC et Maxence CORDIEZ

Club langue française Quiz. Par Julien COUDERC et Maxence CORDIEZ Club langue française Quiz Par Julien COUDERC et Maxence CORDIEZ Question 1 Quelle est l'orthographe correcte? 1. J'ai vécu des amours passionnés. 2. J'ai vécu des amoures passionés. 3. J'ai vécu des amours

Plus en détail

Le Cauchemar révélateur

Le Cauchemar révélateur Le Cauchemar révélateur Hier c était le départ de ma mère. On l emmena à l aéroport. Elle devait partir pour son travail. Quand l avion dans lequel elle était décolla, il passa au-dessus de nos têtes.

Plus en détail

Pour travailler avec le film en classe Niveau b1...7. Avant la séance...4 L affiche...4 La bande-annonce...4 Après la séance... 5

Pour travailler avec le film en classe Niveau b1...7. Avant la séance...4 L affiche...4 La bande-annonce...4 Après la séance... 5 Festival Study guide Dossier pédagogique destiné aux adolescents 2014 (Homeland) présente Alliance Française FRENCH FILM FESTIVAL Table des matières Pour travailler avec le film en classe Niveau A2...4

Plus en détail

Et avant, c était comment?

Et avant, c était comment? 3 Et avant, c était comment? Objectifs de l unité Tâche La première partie de l évaluation comprend une tâche, QUELS CHANGEMENTS!, divisée en quatre phases. Dans la première phase, il s agit d écouter

Plus en détail

programme connect Mars 2015 ICF-Léman

programme connect Mars 2015 ICF-Léman programme connect Mars 2015 ICF-Léman Déroulement des soirées 19:00-19:30 Accueil 19:30-20:00 Repas 20:00-20:05 Fin de repas / nettoyages 20:05-20:15 Annonces / infos 20:15-20:45 Programme vidéo ou étude

Plus en détail

«Longtemps, j ai pris ma plume pour une épée : à présent, je connais notre impuissance.»

«Longtemps, j ai pris ma plume pour une épée : à présent, je connais notre impuissance.» Métonymie : image désuète de l instrument servant à écrire. Représentation traditionnelle et glorieuse du travail de l écrivain. Allusion à une époque révolue. Idée de durée, de permanence. edoublée dans

Plus en détail

OLIVER L ENFANT QUI ENTENDAIT MAL

OLIVER L ENFANT QUI ENTENDAIT MAL OLIVER L ENFANT QUI ENTENDAIT MAL «Oliver l enfant qui entendait mal» est dédié à mon frère, Patrick, qui est malentendant, à la famille, aux amis, et aux professionnels, qui s impliquèrent pour l aider.

Plus en détail

PRÉPARATION AU TEST! CULTURE INTERNATIONAL CLUB

PRÉPARATION AU TEST! CULTURE INTERNATIONAL CLUB Niveau 2 - Mots treize quatorze quinze seize dix-sept dix-huit dix-neuf vingt vingt-et-un vingt-deux vingt-trois vingt-quatre vingt-cinq vingt-six vingt-sept vingt-huit vingt-neuf trente quarante cinquante

Plus en détail

Christina 1994 - Quelqu'un m'attendait quelque part...

Christina 1994 - Quelqu'un m'attendait quelque part... Christina 1994 - Quelqu'un m'attendait quelque part... - Collection Littérature humoristique - Retrouvez cette oeuvre et beaucoup d'autres sur http://www.atramenta.net 1994 - Quelqu'un m'attendait quelque

Plus en détail

Séance 1 - Classe de 1 ère. Cours - Application Introduction à la typologie et à l analyse des figures de style

Séance 1 - Classe de 1 ère. Cours - Application Introduction à la typologie et à l analyse des figures de style Séance 1 - Classe de 1 ère Cours - Application Introduction à la typologie et à l analyse des figures de style I) Rappel définition d une figure de style A) Définition d une figure de style. - Le langage

Plus en détail

Homophones grammaticaux de catégories différentes. s y si ci

Homophones grammaticaux de catégories différentes. s y si ci GRAMMATICAUX DE CATÉGORIES DIFFÉRENTES S Y HOMOPHONES SI CI 1 Homophones grammaticaux de catégories différentes s y si ci s y : pronom personnel se (e élidé devant une voyelle) à la troisième personne

Plus en détail

Utilisation des auxiliaires avoir et être

Utilisation des auxiliaires avoir et être AVOIR MATÉRIEL ET ÊTRE POUR ALLOPHONES 1 Groupe verbal Utilisation des auxiliaires avoir et être 1 DIFFÉRENTS CONTEXTES D EMPLOI DU VERBE AVOIR Être dans un certain état physique, moral ou intellectuel.

Plus en détail

LES CONJONCTIONS ET LES PRÉPOSITIONS

LES CONJONCTIONS ET LES PRÉPOSITIONS LES CONJONCTIONS ET LES PRÉPOSITIONS En bref Les conjonctions de coordination relient des unités qui ont la même fonction. Les conjonctions de subordination relient une proposition subordonnée à une proposition

Plus en détail

Examen de français Université de Technologie chimique et de Métallurgie TEST DE GRAMMAIRE ET DE LEXIQUE

Examen de français Université de Technologie chimique et de Métallurgie TEST DE GRAMMAIRE ET DE LEXIQUE Examen de français Université de Technologie chimique et de Métallurgie TEST DE GRAMMAIRE ET DE LEXIQUE PARTIE 1 Complétez les pointillés par une des réponses ci-dessus de manière que les phrases obtenues

Plus en détail

Chante le matin. Chansonnier p. 33

Chante le matin. Chansonnier p. 33 de Yves Duteil Chante le matin Chante le matin qui vient te réveiller, Chante le soleil qui vient te réchauffer, Chante le ruisseau dans le creux du rocher, Le cri de l oiseau dans le ciel l été. La, la,

Plus en détail

Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique)

Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique) 1 Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique) La programmation neurolinguistique (PNL) fournit des outils de développement personnel et d amélioration de l efficacité relationnelle dans

Plus en détail

Pronom de reprise : confusion entre nous et se

Pronom de reprise : confusion entre nous et se CONFUSION COHÉRENCE ENTRE NOUS TEXTUELLE ET SE 1 Reprise de l information Pronom de reprise : confusion entre nous et se Théorie Lorsqu un pronom reprend entièrement l antécédent, les deux éléments doivent

Plus en détail

Kerberos mis en scène

Kerberos mis en scène Sébastien Gambs Autour de l authentification : cours 5 1 Kerberos mis en scène Sébastien Gambs (d après un cours de Frédéric Tronel) sgambs@irisa.fr 12 janvier 2015 Sébastien Gambs Autour de l authentification

Plus en détail

Au pays du non voyant

Au pays du non voyant Olivier Guiryanan Au pays du non voyant Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé par les

Plus en détail

Epreuve cantonale orale de français Mai 2007. (document élève) JEU DE RÔLE

Epreuve cantonale orale de français Mai 2007. (document élève) JEU DE RÔLE 1. On t a volé ton vélo. Tu vas au commissariat de police pour déclarer le vol: Tu dois donner à l agent - toutes les informations nécessaires sur le vol : - quoi (description de l objet volé) - quand

Plus en détail

En voiture (*) de Sylvain BRISON

En voiture (*) de Sylvain BRISON En voiture (*) de Sylvain BRISON Pour demander l'autorisation à l'auteur : sylvain@kava.fr Durée approximative : 8 minutes Personnages - A, homme ou femme - B, homme ou femme Synopsis Un voyage pour Issoudun

Plus en détail

Indications pédagogiques C3-15

Indications pédagogiques C3-15 à la Communication Objectif général Indications pédagogiques C3-15 C : comprendre un message Degré de difficulté 3 Objectif intermédiaire 1 : Analyser un message Objectif opérationnel 5 : Reconnaître les

Plus en détail

Unité 4 : En forme? Comment est ton visage?

Unité 4 : En forme? Comment est ton visage? Unité 4 : En forme? Leçon 1 Comment est ton visage? 53 Écoute, relie et colorie. 1. un œil vert 2. un nez rouge 3. des cheveux noirs 4. des yeux bleus 5. des oreilles roses 6. une bouche violette Lis et

Plus en détail

Absence ou présence erronée d un mot ou d un groupe syntaxique

Absence ou présence erronée d un mot ou d un groupe syntaxique D UN SYNTAXE MOT OU D UN GROUPE SYNTAXIQUE 1 Problèmes fréquents Absence ou présence erronée d un mot ou d un groupe syntaxique Les erreurs d ordre syntaxique contenues dans cet exercice sont multiples

Plus en détail

EXERCICE 2. Pourquoi :

EXERCICE 2. Pourquoi : EXERCICE 2 1. cours : Verbe C est une action. On peut le conjuguer verbe courir (Tu cours pour aller à mon cours, Il court, Je courais, etc.) On peut le remplacer par d autres verbes tels que : Je marche

Plus en détail

Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant. Texte de la comédie musicale. Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques

Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant. Texte de la comédie musicale. Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant Texte de la comédie musicale Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques Les Serruriers Magiques 2013 2 Sommaire Intentions, adaptations, Droits

Plus en détail

JE CHLOÉ COLÈRE. PAS_GRAVE_INT4.indd 7 27/11/13 12:22

JE CHLOÉ COLÈRE. PAS_GRAVE_INT4.indd 7 27/11/13 12:22 JE CHLOÉ COLÈRE PAS_GRAVE_INT4.indd 7 27/11/13 12:22 Non, je ne l ouvrirai pas, cette porte! Je m en fiche de rater le bus. Je m en fiche du collège, des cours, de ma moyenne, des contrôles, de mon avenir!

Plus en détail

Correction des accords des verbes

Correction des accords des verbes DES ACCORDS VERBES 1 Accord du verbe Correction des accords des verbes En cliquant sur le bouton «Rubrique grammaticale» dans notre site, vous pourrez, au besoin, consulter les notions théoriques suivantes

Plus en détail

mes m est mets/met mais mets

mes m est mets/met mais mets GRAMMATICAUX DE CATÉGORIES DIFFÉRENTES MES HOMOPHONES M EST METS/MET MAIS METS 1 Homophones grammaticaux de catégories différentes mes m est mets/met mais mets mes : déterminant possessif pluriel, féminin

Plus en détail

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie Décembre 2012 Biographie Sylvie Louis Sylvie Louis a toujours ADORÉ les livres, surtout ceux que ses parents lui racontaient, le soir, quand elle était toute petite. Ensuite, apprendre à lire a constitué

Plus en détail

ces ses c est s est sais / sait

ces ses c est s est sais / sait GRAMMATICAUX DE CATÉGORIES DIFFÉRENTES CES HOMOPHONES SES C EST S EST SAIS / SAIT 1 Homophones grammaticaux de catégories différentes ces ses c est s est sais / sait ces : déterminant démonstratif pluriel

Plus en détail

EXERCICIOS AUTOAVALIABLES

EXERCICIOS AUTOAVALIABLES EXERCICIOS AUTOAVALIABLES 1.- Transforme les phrases au passé récent a) Il a changé de travail b) Nous avons pris une décision importante c) Elle a téléphoné à Jean d) J ai envoyé un SMS à ma collègue

Plus en détail

ISBN 979-10-91524-03-2

ISBN 979-10-91524-03-2 ISBN 979-10-91524-03-2 Quelques mots de l'auteur Gourmand le petit ours est une petite pièce de théâtre pour enfants. *** Gourmand le petit ours ne veut pas aller à l'école. Mais lorsque Poilmou veut le

Plus en détail

Handelsmittelschulen Bern Biel Thun. Aufnahmeprüfungen 2010. Datum: Montag, 22. März 2010. Lösungen. 13.30-14.30 (60 Minuten) Gesamtpunktzahl : / 87

Handelsmittelschulen Bern Biel Thun. Aufnahmeprüfungen 2010. Datum: Montag, 22. März 2010. Lösungen. 13.30-14.30 (60 Minuten) Gesamtpunktzahl : / 87 Handelsmittelschulen Bern Biel Thun Aufnahmeprüfungen 2010 Datum: Montag, 22. März 2010 Fach: Französisch Lösungen Zeit: 13.30-14.30 (60 Minuten) Gesamtpunktzahl : / 87 NOTE : 1 Lisez ce texte: Logicielle

Plus en détail

Section des Unités de recherche. Rapport d évaluation. Unité de recherche : Institut d histoire du temps présent (IHTP) du CNRS

Section des Unités de recherche. Rapport d évaluation. Unité de recherche : Institut d histoire du temps présent (IHTP) du CNRS Section des Unités de recherche Rapport d évaluation Unité de recherche : Institut d histoire du temps présent (IHTP) du CNRS Mars 2009 Section des Unités de recherche Rapport d'évaluation Unité de recherche

Plus en détail

1. Coordonnées de l expéditeur. Vous avez réalisé, dans nos locaux, des travaux d aménagement, le jeudi 22 décembre dernier.

1. Coordonnées de l expéditeur. Vous avez réalisé, dans nos locaux, des travaux d aménagement, le jeudi 22 décembre dernier. 3. Références Marie Durand Institut des Langues 145 rue Xavier Cigalon 30000 NICE Tel: 0402030405 Courriel : durand@aol.fr 1. Coordonnées de l expéditeur M. Michel Fabre Directeur Fabre associés 24 avenue

Plus en détail

Réussir sa vie ce n est pas toujours réussir dans la vie.

Réussir sa vie ce n est pas toujours réussir dans la vie. Réussir sa vie 1. Réussir sa vie ce n est pas toujours réussir dans la vie. 2. Pour certaines personnes avoir une fonction importante, un poste à responsabilités, c est le signe de la réussite. 3. Pour

Plus en détail

Déterminants possessifs

Déterminants possessifs POSSESSIFS MATÉRIEL POUR ALLOPHONES 1 Déterminants Déterminants référents Déterminants possessifs Le déterminant possessif indique une relation d appartenance, de possession, de parenté, d origine, etc.,

Plus en détail

Tu rencontres Julie. Tu découvres des sons inconnus. Tu comprends des petits dialogues sur cassette. Tu identifies et tu décris

Tu rencontres Julie. Tu découvres des sons inconnus. Tu comprends des petits dialogues sur cassette. Tu identifies et tu décris Tu rencontres Julie. Tu découvres des sons inconnus. Tu comprends des petits dialogues sur cassette. Tu identifies et tu décris Tu parles de toi, de tes goûts. Tu lis BD. Tu fabriques un poster pour te

Plus en détail

Les Jardins Butchart Promenade et Découvertes (6-7e Annee)

Les Jardins Butchart Promenade et Découvertes (6-7e Annee) Les Jardins Butchart Promenade et Découvertes (6-7e Annee) Cherche la pancarte qui dit Start Here (=Commencez ici) et continue de marcher jusqu à ce que ce que tu vois la pancarte Upsteps to Sunken Garden

Plus en détail

Le carnaval des oiseaux

Le carnaval des oiseaux Le carnaval des oiseaux Marie-Jane Pinettes et Jacques Laban Juillet 2001 1 Le carnaval des oiseaux A Camille, Margot et Théo 2 LE CARNAVAL DES OISEAUX Il y a longtemps, mais très, très longtemps, tous

Plus en détail

Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences

Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences Cette révélation est donnée en français à Sulema, une femme née en 1954 au Salvador. Depuis plus de 30 ans, elle vit au Canada avec

Plus en détail

Paye Bah. Ibrahim Touré

Paye Bah. Ibrahim Touré Mon pays est immense comme un continent A cause de la guerre, les gens sont mécontents. La guerre a tout détruit au nord Personne n ose sortir dehors Même les ampoules la nuit ne s allument plus Le jour

Plus en détail

Ne vas pas en enfer!

Ne vas pas en enfer! Ne vas pas en enfer! Une artiste de Corée du Sud emmenée en enfer www.divinerevelations.info/pit En 2009, une jeune artiste de Corée du Sud qui participait à une nuit de prière a été visitée par JésusChrist.

Plus en détail

«LIRE», février 2015, classe de CP-CE1 de Mme Mardon, école Moselly à TOUL (54)

«LIRE», février 2015, classe de CP-CE1 de Mme Mardon, école Moselly à TOUL (54) «LIRE», février 2015, classe de CP-CE1 de Mme Mardon, école Moselly à TOUL (54) Remarque : Bien que le verbe «lire» soit situé au CE2 dans la progression Vocanet, il nous a semblé important de traiter

Plus en détail

R : Oui, j ai un peu d expérience. Y : Et pourquoi vous faites des MOOCs, c est pour quel intérêt?

R : Oui, j ai un peu d expérience. Y : Et pourquoi vous faites des MOOCs, c est pour quel intérêt? Y : Cette année, je suis le cours ETIC de sujet MOOC, donc mon prof m a recommandé de vous contacter pour une interview, parce que vous avez fait beaucoup de MOOCs. R : Oui, j ai un peu d expérience. Y

Plus en détail

L enfant sensible. Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et. d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est

L enfant sensible. Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et. d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est L enfant sensible Qu est-ce que la sensibilité? Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est de le surprotéger car il se

Plus en détail

Employer des phrases avec subordonnées relatives et marqueurs emphatiques (c est qui, c est que)

Employer des phrases avec subordonnées relatives et marqueurs emphatiques (c est qui, c est que) ET SYNTAXE MARQUEURS EMPHATIQUES (C EST QUI, C EST QUE) 1 Phrases subordonnées Employer des phrases avec subordonnées relatives et marqueurs emphatiques (c est qui, c est que) En cliquant sur le bouton

Plus en détail

GRAMMATICAUX DE CATÉGORIES DIFFÉRENTES QUANT QUAND 1 Homophones grammaticaux de catégories différentes

GRAMMATICAUX DE CATÉGORIES DIFFÉRENTES QUANT QUAND 1 Homophones grammaticaux de catégories différentes GRAMMATICAUX DE CATÉGORIES DIFFÉRENTES QU EN HOMOPHONES QUANT QUAND 1 Homophones grammaticaux de catégories différentes qu en quant quand qu en : que (e élidé devant une voyelle) suivie de en, pronom qui

Plus en détail

Extrait de la publication

Extrait de la publication LES OUBLIÉS DU MÊME AUTEUR DIT-IL, 1987 K. 622, 1989 L AIR, 1991 DRING, 1992 LES FLEURS, 1993 BE-BOP, 1995 ( double, n o 18) L INCIDENT, 1996 LES ÉVADÉS, 1997 LA PASSION DE MARTIN FISSEL-BRANDT, 1998 NUAGE

Plus en détail

Indications pédagogiques D2 / 13

Indications pédagogiques D2 / 13 à la Communication Objectif général Indications pédagogiques D2 / 13 D : Réaliser un message à l écrit Degré de difficulté 2 Objectif intermédiaire Objectif opérationnel Pré-requis 1 Produire un message

Plus en détail

Prénom : J explore l orientation et l organisation spatiale. Date de retour :

Prénom : J explore l orientation et l organisation spatiale. Date de retour : Prénom : J explore l orientation et l organisation spatiale Date de retour : Message aux parents Les fascicules «Mes défis au préscolaire» suggèrent des activités à réaliser avec votre enfant. Le choix

Plus en détail

TRYO, Toi et moi (3 30)

TRYO, Toi et moi (3 30) (3 30) PAROLES Ce matin, 3 000 licenciés 1, grève des sapeurs pompiers, Embouteillage et pollution pour Paris agglomération. Ce matin, l'abbé Pierre* est mort, on l'enterre sur TF1*, 2 clochards retrouvés

Plus en détail

FICHES DE REVISIONS LITTERATURE

FICHES DE REVISIONS LITTERATURE Fiche n 1 : Les 4 types de texte Fiche n 2 : La situation d énonciation 1- Le texte narratif qui sert à raconter 2- Le texte descriptif qui sert à faire voir 3- Le texte explicatif qui sert à faire comprendre

Plus en détail

AN-ANG, EN-ENG, IN-ING, ONG

AN-ANG, EN-ENG, IN-ING, ONG Séance 1 LES SONS ET LES TONS DU CHINOIS Je vais travailler sur les finales AN-ANG, EN-ENG, IN-ING et ONG. Si tu as déjà travaillé le cours de niveau 1, cette révision te sera utile et importante. AN-ANG,

Plus en détail

Stratégies favorisant ma réussite au cégep

Stratégies favorisant ma réussite au cégep Source de l image :daphneestmagnifique.blogspot.ca Stratégies favorisant ma réussite au cégep par Services adaptés du Cégep de Sainte-Foy Table des matières UN GUIDE POUR TOI!... 2 STRATÉGIES DE GESTION

Plus en détail

Titre : «Ce n est pas parce que je suis un vieux pommier que je donne des vieilles pommes» (Félix Leclerc)

Titre : «Ce n est pas parce que je suis un vieux pommier que je donne des vieilles pommes» (Félix Leclerc) Pâques 5 (B) : 6 mai 2012 Cinquième Dimanche de Pâques : 6 mai 2012 Titre : «Ce n est pas parce que je suis un vieux pommier que je donne des vieilles pommes» (Félix Leclerc) Référence Biblique : 1 ère

Plus en détail

AGNÈS BIHL, Elle et lui (2 14)

AGNÈS BIHL, Elle et lui (2 14) (2 14) PAROLES {Refrain :} Elle et lui, c est le jour et la nuit C est le sucre et le sel, lui et elle Il est fromage elle est dessert 1 Il est sauvage elle est solaire Il est poker elle est tarot Il est

Plus en détail

VI- Exemples de fiches pédagogiques en 3 ème année primaires

VI- Exemples de fiches pédagogiques en 3 ème année primaires 21 VI- Exemples de fiches pédagogiques en 3 ème année primaires 22 PROJET I : Séquence 3 ORAL (Réception) Compréhension orale : Activité d écoute : 1 ère fiche pédagogique L objectif de cette séance est

Plus en détail

Mais revenons à ces deux textes du sermon sur la montagne dans l évangile de Matthieu.

Mais revenons à ces deux textes du sermon sur la montagne dans l évangile de Matthieu. «AIMER SES ENNEMIS» «Qui veut prendre ta tunique, laisse lui aussi ton manteau». Si quelqu un te force à faire mille pas, fais-en deux mille avec lui». «Aimez vos ennemis et priez pour ceux qui vous persécutent»

Plus en détail

LE CADRE COMMUN DE REFERENCE LA CONVERGENCE DES DROITS 3 e forum franco-allemand

LE CADRE COMMUN DE REFERENCE LA CONVERGENCE DES DROITS 3 e forum franco-allemand LE CADRE COMMUN DE REFERENCE LA CONVERGENCE DES DROITS 3 e forum franco-allemand Guillaume Wicker Professeur à l Université Montesquieu - Bordeaux IV 1 Je commencerais par cette interrogation : est-il

Plus en détail

Ouvrages de références et objectifs

Ouvrages de références et objectifs Valise pédagogique Ouvrages de références et objectifs MESSAGE IMPORTANT: Prendre le temps de bien lire les histoires et d explorer la valise, ses activités et ce guide. Ouvrages de références Activités

Plus en détail

ORIENTATIONS : Nos sens : Quels sont-ils? A QUOI SERVENT-ILS? Qu en faisons-nous?

ORIENTATIONS : Nos sens : Quels sont-ils? A QUOI SERVENT-ILS? Qu en faisons-nous? De l entrée en Printemps à la fin d année ORIENTATIONS : Nos sens : Quels sont-ils? A QUOI SERVENT-ILS? Qu en faisons-nous? Nos sens nous font découvrir la création et nous ouvrent le cœur à l Amour de

Plus en détail

Analyse Appliquée du Comportement. Christine PHILIP, Maître de conférences, INS HEA

Analyse Appliquée du Comportement. Christine PHILIP, Maître de conférences, INS HEA Analyse Appliquée du Comportement Christine PHILIP, Maître de conférences, INS HEA Qu est-ce que l ABA? «Applied Behavior Analysis» (Analyse appliquée du comportement) C est une méthode inspirée de Skinner

Plus en détail

Joe Dassin : L été indien

Joe Dassin : L été indien Joe Dassin : L été indien Paroles et musique : Vito Pallavicini / Toto Cutugno Stratégique Marketing / Sony Music Thèmes L amour, les souvenirs. Objectifs Objectifs communicatifs : Donner son avis sur

Plus en détail

Vers toi Tim Project 2007

Vers toi Tim Project 2007 Vers toi Tu me sondes et me connaît, Tu sais tout de moi, non rien ne t est caché Chaque jour tu éclaires ma vie Tu gardes mes pas, tu me conduis Je veux te louer C est vers toi que je me tourne, Tu m

Plus en détail

Quand j étais petit/petite

Quand j étais petit/petite Quand j étais petit/petite La nostalgie, tu connais? Voici une photo du professeur quand elle était enfant... Observe cette photo Et écoute le professeur, il va te raconter quelques souvenirs d enfance.

Plus en détail

Black M. Chanson. Sur ma route

Black M. Chanson. Sur ma route Chanson Black M Sur ma route Refrain : Sur ma route 1, oui Il y a eu du move 2, oui De l aventure dans l movie 3 Une vie de roots 4 Sur ma route, oui Je n compte plus les soucis 5 De quoi 6 devenir fou,

Plus en détail

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Jalousie Du même auteur Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Dominique R. Michaud Jalousie Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com

Plus en détail

Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique

Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique BUT : Découvrir ton profil préférentiel «Visuel / Auditif / Kinesthésique» et tu trouveras des trucs

Plus en détail

L homme versus machine

L homme versus machine L homme versus machine 15. Juin 2015, Cedres réflexions Espaces des Terreaux Défense de l homme, par Wulfram Gerstner (EPFL) Je pense donc je suis! Cela me plait de commencer ma défense de l homme avec

Plus en détail

leur(s) leur LES EXERCICES DE FRANÇAIS DU CCDMD www.ccdmd.qc.ca Homophones grammaticaux de catégories différentes

leur(s) leur LES EXERCICES DE FRANÇAIS DU CCDMD www.ccdmd.qc.ca Homophones grammaticaux de catégories différentes GRAMMATICAUX DE CATÉGORIES DIFFÉRENTES LEUR(S) HOMOPHONES LEUR 1 Homophones grammaticaux de catégories différentes leur(s) leur leur(s) : déterminant possessif. Il fait partie d un GN dont le noyau est

Plus en détail

Distinction des questions et des consignes

Distinction des questions et des consignes ET ŒIL DES CONSIGNES (OUTILS D EXPLORATION ET D INTÉGRATION DE LA LECTURE) 1 Questions et consignes Distinction des questions et des consignes Théorie Comment différencier les questions et les consignes

Plus en détail

Alex Beaupain. Chanson. Plus de peur que de mal

Alex Beaupain. Chanson. Plus de peur que de mal Chanson Alex Beaupain Plus de peur que de mal Au premier toboggan 1 Déjà tu savais bien Les risques que l on prend Les paris 2 que l on tient Voler chez le marchand À vélo sans les mains Tirer 3 sur cette

Plus en détail

7. Est-ce que vous êtes (tu es) paresseux (paresseuse) ou travailleur (travailleuse)?

7. Est-ce que vous êtes (tu es) paresseux (paresseuse) ou travailleur (travailleuse)? Leçon 1 1. Comment ça va? 2. Vous êtes (Tu es) d'où?' 3. Vous aimez (Tu aimes) l'automne? 4. Vous aimez (Tu aimes) les chats? 5. Comment vous appelez-vous (t'appelles-tu)? 6. Quelle est la date aujourd'hui?

Plus en détail

Funérailles Robert Massé, c.s.v. 13 avril 2013 Ap 21: 1-5a.6b-7 - Mt 11:25-28

Funérailles Robert Massé, c.s.v. 13 avril 2013 Ap 21: 1-5a.6b-7 - Mt 11:25-28 Funérailles Robert Massé, c.s.v. 13 avril 2013 Ap 21: 1-5a.6b-7 - Mt 11:25-28 Venez à moi vous qui peinez..., je vous procurerai le repos. Dimanche dernier, dimanche des «Pâques closes», Robert nous a

Plus en détail

Maisons de Victor Hugo. Paris / Guernesey

Maisons de Victor Hugo. Paris / Guernesey Dans l intimité d un écrivain, place des Vosges Ouvrant sur l un des plus beaux sites parisiens, la Place des Vosges, le Maison de Victor Hugo a pour mission de maintenir vivante la mémoire de ce génie,

Plus en détail

L IDEOLOGIE DU DON EDITION CREAXION

L IDEOLOGIE DU DON EDITION CREAXION Pr. Albert JACQUARD Directeur de Recherche de l Institut National d Études Démographiques - Génétique des Populations Je voudrais insister ce matin devant vous, sur le danger d utiliser certains mots.

Plus en détail

P.M. Si on commençait cette rencontre par des souvenirs plus anciens que les souvenirs professionnels?

P.M. Si on commençait cette rencontre par des souvenirs plus anciens que les souvenirs professionnels? , vol. 26, no. 1, 2005 RENCONTRE AVEC Guy FOURNIER (1925-2005) Guy Fournier raconte d abord sa «rencontre» avec la psychologie en la personne du père Mailloux. Ses souvenirs portent ensuite sur son travail

Plus en détail

GRAMMATICAUX DE MÊME CATÉGORIE AUSSI TÔT / BIENTÔT BIEN TÔT / PLUTÔT PLUS TÔT / SITÔT SI TÔT 1 Homophones grammaticaux de même catégorie

GRAMMATICAUX DE MÊME CATÉGORIE AUSSI TÔT / BIENTÔT BIEN TÔT / PLUTÔT PLUS TÔT / SITÔT SI TÔT 1 Homophones grammaticaux de même catégorie GRAMMATICAUX DE MÊME CATÉGORIE AUSSITÔT HOMOPHONES AUSSI TÔT / BIENTÔT BIEN TÔT / PLUTÔT PLUS TÔT / SITÔT SI TÔT 1 Homophones grammaticaux de même catégorie aussitôt aussi tôt aussitôt : Il signifie au

Plus en détail

ACTIVITE ANNUELLE GESTION RISQUE 2010

ACTIVITE ANNUELLE GESTION RISQUE 2010 ACTIVITE ANNUELLE GESTION RISQUE 2010 Cette documentation est réservée à l usage du personnel et des médecins du Centre de santé et de services sociaux de Port-Cartier. Les autres lecteurs doivent évaluer

Plus en détail

Rappels. Prenons par exemple cet extrait : Récit / roman

Rappels. Prenons par exemple cet extrait : Récit / roman Les genres littéraires d un texte (1) Rappels Les genres littéraires sont une classifi cation qui permet de distinguer les textes en fonction de certaines caractéristiques d écriture. Voici les principaux

Plus en détail

Learning by Ear Le savoir au quotidien Les SMS, comment ça marche?

Learning by Ear Le savoir au quotidien Les SMS, comment ça marche? Learning by Ear Le savoir au quotidien Les SMS, comment ça marche? Texte : Lydia Heller Rédaction : Maja Dreyer Adaptation : Julien Méchaussie Introduction Bonjour et bienvenue dans notre série d émissions

Plus en détail

La Chronique des matières premières

La Chronique des matières premières La Chronique des matières premières Céréales, minerais ou pétrole, les ressources naturelles sont au cœur de l économie. Chaque jour de la semaine, Dominique Baillard informe du cours des matières premières

Plus en détail

V3 - LE PASSE COMPOSE

V3 - LE PASSE COMPOSE CM1 V.3 LE PASSE COMPOSE DE L INDICATIF Il s agit de mettre en évidence la conjugaison des verbes en «er», en «ir-iss» des verbes être, avoir, faire, prendre, aller, pouvoir. On mettra en évidence le fait

Plus en détail

6Des lunettes pour ceux qui en ont besoin

6Des lunettes pour ceux qui en ont besoin 6Des lunettes pour ceux qui en ont besoin Des lunettes pour ceux qui en ont besoin De nombreuses personnes dans le monde sont atteintes d erreurs de réfraction. Cela signifie que leurs yeux ne voient pas

Plus en détail

UNITÉ 5. Écris les noms des parties du corps indiquées dans les dessins. Bon Courage! Vol. 2

UNITÉ 5. Écris les noms des parties du corps indiquées dans les dessins. Bon Courage! Vol. 2 Écris les noms des parties du corps indiquées dans les dessins. Dans le bureau du docteur Lanquette Secrétaire: Secrétaire: Je voudrais un rendez-vous pour voir le docteur, s il vous plait. Vous avez une

Plus en détail

LE DISCOURS RAPPORTÉ

LE DISCOURS RAPPORTÉ LE DISCOURS RAPPORTÉ Le discours rapporté Le discours rapporté direct et indirect On parle de discours rapporté quand une personne rapporte les paroles d une autre personne ou bien ses propres paroles.

Plus en détail