Les stars, ce seront vous! Anomalies d accord dans les constructions ce + être + SN PL

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les stars, ce seront vous! Anomalies d accord dans les constructions ce + être + SN PL"

Transcription

1 Les stars, ce seront vous! Anomalies d accord dans les constructions ce + être + SN PL Colloque Les relations d accord en français Fribourg, le 25 septembre 2014 Frédéric Gachet Université de Fribourg 1

2 1. La norme 2

3 C est un souvenir affreux. [Virginie Linhart, La vie après, 2012] C est des souvenirs affreux. Ce sont des souvenirs affreux. En principe, le singulier c est est suivi d un groupe nominal au singulier ou d une structure propositionnelle équivalente ; le pluriel ce sont est suivi d un groupe nominal au pluriel [ ] Dans l usage courant, à l oral surtout, c est tend à remplacer ce sont, par souci d invariabilité. [Riegel et al. 2009] 3

4 Sondage dans Frantext (1950 à 2014) c est les / des 973 ce sont les / des 5460 c était les /des 469 c étaient les / des 1387 ce fut les /des 9 ce furent les /des 168 4

5 Vaugelas Ce a encore vn vsage en nostre langue, qui est fort beau, & tout à fait François. C est de le mettre avec le pluriel du verbe substantif, par exemple les plus grands Capitaines de l antiquité, ce furent Alexandre, Cesar, Hannibal, etc. et non pas les plus grands Capitaines de l antiquité furent, ni ce fut. Je crois neantmoins que furent, sans ce, ne seroit pas mauvais, mais avec ce, il est incomparablement meilleur. Pour ce fut, je doute fort qu il soit bon ou s il l est, c est sans doute le moins bon de tous. Cette petite particule a une merveilleuse grace en cet endroit, quoy qu elle semble choquer la Grammaire en l un de ses premiers préceptes, qui est que le nominatif singulier régit le singulier du verbe, & non pas le pluriel, & neantmoins icy on luy fait régir le pluriel en disant ce furent Alexandre, Cesar &c. Sur quoy il est à remarquer, que toutes les façons de parler, que l Usage a establies contre les reigles de la Grammaire, tant s en faut quelles soient vicieuses, ni qu il les faille éviter, qu au contraire on en doit estre curieux comme d un ornement de langage, qui se trouve en toutes les plus belles langues mortes & vivantes. [Vaugelas, Remarques sur la langue française, p. 305] 5

6 Rappel diachronique Ancien français Français contemporain ce suis je c es tu c est moi c est toi c est il/elle / c est SN sing c est lui/elle / c est SN sing ce sommes nous c est nous c estes vous c est vous ce sont ils/elles /ce sont SN pl c est eux/elles / c est SN pl ce sont eux/elles / ce sont SN pl 6

7 Rappel diachronique Qu est ce que j oy? - Ce suis je. - Qui? - Ton cueur, Qui ne tient mais qu a ung petit filet. [François Villon, Les Poèmes variés, c , dmf] Sire, dist le Blanc Chevalier, dont convient il que moy ou vous faisons compagnie aux autres.ii. Or vous gardez de moy, car ce serez vous, se je puis!» [Perceforest, vers 1340 <google livres] 7

8 Rappel à propos de ce Ce : clitique sujet employé exclusivement avec le verbe être (éventuellement modalisé), et dans ce (me) semble. Et puis ce peut être son jeune boy, pour des raisons personnelles. [Alexis Jenni, L Art français de la guerre, 2011] Très peu de gens, ce me semble, savent ce qu est la faim. [Lydie Salvayre, La Puissance des mouches, 1995] - Avec les autres verbes (mais aussi parfois avec être) : ça Ça prouve que ça marche, quoi. [Romain Gary, Gros-Câlin, 1974] Alors pour moi, ça sera un pavé de Beaujolais. [Raymond Queneau, Journaux ] Ça : aussi pronom disjoint. Je n'ai pas le cerveau fait pour ça ni le coeur. [Christine Angot, Rendez-vous, 2006] *Je n'ai pas le cerveau fait pour ce. Ça, c est dommage! Ça, ça me fend le cœur! [Sartre] 8

9 Ce vs d autres clitiques sujets C est beau *C est belle *Ce sont beaux *C est beaux Ça sera beau *Ça sera belle *Ça seront beaux Je suis beau Je suis belle Il est beau *Il est belle *Il sont beaux Elle est belle *Elle est beau On est beau On est belle On est beaux *On sont beaux 9

10 Tous ces morts, c est affreux. [Albert Cohen, Mangeclous, 1938] La cravate, c est obligatoire. [<Carlier 2005] Les enfants, c est instructif. Les profs, c est des humains comme les autres. [w]??les profs, ils sont des humains comme les autres. [w] 10

11 Ce sont : une anomalie grammaticale? C est moi C est toi C est lui C est nous C est vous C est eux / Ce sont eux 11

12 Ce sont SN pl le SN est le sujet et ce l attribut? Ce est strictement un clitique sujet. Exceptions : vestiges figés de la langue ancienne pour ce faire ; ce faisant ; ce disant vs *je ce fais ; *vous ce dites Dans nos constructions : ce est en position sujet. Est-ce bien Samuel? Est-ce lui? [Yves Navarre, Biographie, 1981, f] De longues algues brunes - ou bien étaient-ce des lianes? - coulaient en traînées visqueuses le long du socle de céramique. [Pascaline Mourier-Casile, La Fente d eau, 2011, f] Sont-ce là ces Parisiens jadis si communicatifs, si rouspéteurs, si blagueurs? [Berthe Auroy, Jours de guerre : Ma vie sous l Occupation, 2008, f] sont-ils ; est-il, etc. *sont-le; *est-le, etc. 12

13 Ce sont SN pl le verbe s accorde en nombre avec le SN attribut? C est moi C est toi C est lui Ce sont nous Ce sont vous Ce sont eux 13

14 Ce sont SN pl le verbe s accorde en nombre avec le SN attribut? le pluriel ce sont est suivi d un groupe nominal au pluriel [ ] Mais ce sont est exclu devant les pronoms personnels nous et vous. [Riegel et al : 761] 14

15 Ce sont : une anomalie grammaticale Ce sont des souvenirs affreux Triple constat usage normatif, variante prestigieuse. infraction aux règles d accord. défaut de cohérence. 15

16 Hypothèses d analyse (Carlier 2004, 2005) 1. C est le SN placé après le verbe qui est le sujet Mais v. supra. 2. Il n y a plus vraiment de verbe dans ce sont. Il s agit d une «locution invariable». Mais c est, ce sont, c étaient, ce seraient, ce seront, ce furent, ce fussent, ce doivent être, etc. 3. Dans ce sont N pl, ce est pluriel. 16

17 Hypothèses d analyse Hypothèse 3a Ce tire le trait pluriel d une expression antécédente (ou d un référent implicite). (voir p. ex. Le Goffic) Avec son crayon vert, il trace de petits traits verticaux plantés dans l'horizon. [ ] Certains ont des barbes, et ce sont des sapins. [J.-M. G. Le Clézio, Le Procès-verbal, 1963] Ces gens-là, ce sont des Anglais. [<Le Goffic] Mais La seule preuve d un homme, ce sont ses actes. [Emmanuel Mounier, Traité du caractère, 1946] Le square, ce sont de très vieux souvenirs. [Marie Sizun, Éclats d enfance, 2009] 17

18 Hypothèses d analyse Hypothèse 3b Ce tire le trait pluriel de l attribut nominal. (hypothèse défendue par Carlier 2005). Ce sont des Anglais. 18

19 Hypothèse du ce pluriel Les pronoms ce et ça n ont [ ] pas intrinsèquement l aptitude d asseoir une référence à une entité catégorisable, mais le contexte prédicatif, dans la mesure où il contient un attribut constitué d un syntagme nominal, peut leur conférer cette aptitude. [Carlier 2005 : 11] *Mon père, c est intelligent. Mon père, il est intelligent. Mon père, c est un génie. 19

20 Hypothèse du ce pluriel S il est vrai que dans la structure «ce + être + SN», l attribut nominal transmet à ce l aptitude de désigner des entités pouvant être nommées, il est plausible d admettre qu il puisse lui communiquer aussi le trait du nombre. Ce peut donc hériter du trait pluriel non pas à partir du SN disloqué [ ] mais à partir de l attribut. [Carlier 2005 : 12] Ce beau regard profond, ce sont des yeux d ivrogne. [Anouilh, La répétition ou l amour <Carlier] Ce beau regard profond, ce sont des yeux d ivrogne. [Anouilh, La répétition ou l amour <Carlier] 20

21 L hypothèse «Carlier» et la question des personnes 4 et 5. *ce sont nous vs c est nous *ce sont vous vs c est vous Nous, à la différence de eux, n évoque pas une pluralité d êtres de même nature, mais plutôt un «je» étendu au «non-je» [ ] De même, vous, tout en pouvant évoquer plusieurs «tu», sert souvent à évoquer «toi et d autres personnes», d où également la forme verbale au singulier dans c est vous [Carlier 2005 : 13] MAIS Mes chiens, ce sont Sam, Flipper et Lisa. [<Carlier 2005] - Mais non je n irai pas sans toi! C est nous deux qu il veut voir. [Violette Leduc, La Bâtarde, 1964] 21

22 L hypothèse «Carlier» Ce beau regard profond, ce sont des yeux d ivrogne. [Anouilh, La répétition ou l amour <Carlier] L hypothèse «Carlier» ne résout pas vraiment la question. Avec cette hypothèse, c est l attribut nominal qui induit le pluriel du verbe, même si c est par l intermédiaire du ce sujet. 22

23 C est moi C est toi C est lui/sn sing C est nous C est vous C est eux/sn pl Ce sont eux/sn pl 23

24 Singulier = pluriel 24

25 Une action est les prémisses d un raisonnement qui ne s achève pas en ce monde, les prémisses d un syllogisme que M. Godeau était lui-même et qui enveloppait l éternité. [Marcel Jouhandeau, Monsieur Godeau intime, 1926] La plus grande richesse de la République d Afrique du Sud est les diamants. La nôtre est les rats. [Réjean Ducharme, L avalée des avalés, 1966] 25

26 1.5. S amuse avec des chapelets l ung petit l autre plus grand. Le petit sont les cadets qu il faict marcher et entrer en garde avec le petit tambour prlaprla toun, l autre sont leurs peres avec le gros tambour patata patoun. [Jean Héroard, Histoire particulière de Louis XIII, ] Le carrousel qu on prépare pour le mois de mai fut réglé ; il n y aura que deux quadrilles de quatre-vingts chevaliers, c est-à-dire quarante chacune ; le sujet sont les guerres de Grenade. [Philippe de Dangeau, Journal, 1686] La premiere de ces loix est celle qui remet à la chambre des communes le pouvoir de fixer les subsides. [ ] La troisieme sont les jugemens rendus par jurés. [Claude-Adrien Helvétius, De l Homme, de ses facultés intellectuelles et de son éducation, 1771] Mon public sont des gens intelligents. [<Cappeau & Benzitoun, ici-même] 26

27 Une action est les prémisses d un raisonnement qui ne s achève pas en ce monde, les prémisses d un syllogisme que M. Godeau était lui-même et qui enveloppait l éternité. [Marcel Jouhandeau, Monsieur Godeau intime, 1926] *Une action sont les prémisses d un raisonnement. Une action, c est les prémisses d un raisonnement. Une action, ce sont les prémisses d un raisonnement. Le lit, ce sont des copeaux ; les draps, c est un vieux tapis... [Edmond et Jules de Goncourt, Journal, 1863] 27

28 2. Faits attestés 28

29 La question des personnes 4 et 5 29

30 C est moi C est toi C est lui C est nous Ce sont nous C est vous Ce sont vous Ce sont eux 30

31 Question de X sur un forum internet : Doit on dire: "C est nous qui passerons la nuit chez Arthur et Alice.» Ou: "Ce sont nous qui passerons la nuit chez Arthur et Alice."??? Réponse de Y : Petit rappel (français contemporain): -C est moi qui... -c est toi qui... -C est lui qui... -C est elle qui... -Ce sont elles qui... Je reconnais que c est un peu bancal avec "nous" et "vous", mais c est ainsi que cela se dit communément.. Réplique de X : -C est nous qui... -C est vous qui... -Ce sont eux qui... Mais que dire à mon enfant si son institutrice dit : "Un jour ce sont nous qui sommes arrivés trop tard." Merci de vos réponses. 31

32 Annonce sur le site de la télévision suisse Or, les personnages principaux ne seront pas des comédiens Les «stars», ce seront VOUS! [http://www.rtsentreprise.ch/article_blog/vivre-et-travailler-comme-il-ya-100-ans/] Article sur le site du Monde Les avions, les centrales nucléaires et les équipements télécoms vendus ne pourront être fabriqués sans l'apport de fournisseurs chinois. Et là, ce seront nous les clients. [http://www.lemonde.fr/idees/article/2010/11/29/combien-vaut-unetonne-de-droits-de-l-homme_ _3232.html ; article signé Sylvain Guyoton, vice-président EcoVadis] 32

33 Titre d une interview sur le site d Europe 1 : STEEVE BRIOIS DU FN: «CE SONT NOUS LES VRAIS RÉPUBLICAINS» Les paroles réellement prononcées : donc nous nous intégrons dans le cadre républicain et c est peut-être nous les vrais républicains voyez-vous 33

34 Ces jeunes sous-officiers que N m a tant recommandé de surveiller, alors c étaient nous-mêmes!... [Stendhal, Lucien Leuwen, 1835] Mais tout de même, au fond, c étaient vous tous, aussi bien vous qu Olga ou Tania ou même les Gérassi, toutes ces consciences dont j étais jaloux. [Jean-Paul Sartre, Lettres au castor et à quelques autres, 1983] Nous l entendions, ce cri, parce que c étaient nous qui le poussions. [Jean d Ormesson, Au plaisir de Dieu, 1974] Il fallait qu il y eût des dindons de la farce. Nous étions certains, dans notre naïveté, que ce seraient eux... Et si c étaient nous? [Claude Mauriac, Et comme l espérance est violente, 1976] 34

35 c est moi c est toi c est lui / SN sing c est nous c est vous c est eux / SN plur ce sont nous ce sont vous ce sont eux / SN plur Grammaire normative vs tendance analogique 35

36 «Si je continue ici, les critiques ne me dérangeront pas, ce seront un défi.» [http://www.fcbarcelonaclan.com/actu/motta-critique-la-politique-du-clubau-sujet-des-r/6179.html] Ces mémoires décrivent les persécutions auxquelles il est en butte et ce sont un décalque de celles que subissaient son père. [Raymond Queneau, Les enfants du limon, 1938] Ces conditions matérielles, ce sont un certain état des forces productives et des rapports de production. [http://www.maphilo.net/matiere-esprit-cours.html] Les cotisations sociales, ce sont un pourcentage que l on retire du salaire. [http://www.jobetudiant.be/index.php?page=64] Les livres, ce sont mon échappatoire. [http://welovewords.com/blog/portrait-dauteur-number-5-decouvrez-un-denos-auteurs-de-la-semaine] 36

37 Les jeux que je préfère, ceux auxquels je joue le plus, ce sont des jeux sur le langage. [Georges Perec, Entretiens et conférences II, 2003] Les racines, les souches, ce sont des imbécillités. [Alexis Jenni, L Art français de la guerre, 2011] Les mots à la mode, ce sont : compromis, paix honorable, sécurité du corps expéditionnaire. [Gérald Tenenbaum, L Ordre des jours, 2008] Les Algériens, ce sont les Français d ici. [Alexis Jenni, L Art français de la guerre, 2011] Les livres, ce sont mon échappatoire. [http://welovewords.com/blog/portrait-dauteur-number-5-decouvrez-un-denos-auteurs-de-la-semaine] 37

38 Grammaire I : le verbe s accorde avec le SN qui suit. Le tangram, ce sont sept petites pièces de bois ou de métal Les Algériens, ce sont les Français d ici. Les livres, ce sont mon échappatoire. Grammaire II : le verbe s accorde avec ce sujet pluriel. 38

39 Grammaire 0 «régulière» Grammaire I normative Grammaire II (émergente?) 1. Le cinéma, c est des conneries. 2. Mais les roses, c est des fleurs! 3. Les projets, c est un luxe de riche. 4. Le tangram, ce sont sept petites pièces de bois ou de métal 5. Les Algériens, ce sont les Français d ici. 6. Les livres, ce sont mon échappatoire. 39

L ORTHOGRAPHE GRAMMATICALE

L ORTHOGRAPHE GRAMMATICALE L ORTHOGRAPHE GRAMMATICALE L orthographe est l une des plus grandes difficultés de la langue française. Voici un petit mémo de tous les accords principaux à savoir et à appliquer. I. ACCORD DE L ATTRIBUT

Plus en détail

DISCOURS DIRECT ET INDIRECT

DISCOURS DIRECT ET INDIRECT DISCOURS DIRECT ET INDIRECT Si vous voulez rapporter les paroles de quelqu un, vous pouvez utiliser le discours direct ou le discours indirect (nous n aborderons pas ici le style indirect libre, qui relève

Plus en détail

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque!

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! 4 Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! Objectifs : En cette 4 ème catéchèse, nous voulons faire découvrir que, par le baptême, Jésus nous a rassemblé e s dans la communauté

Plus en détail

Le verbe est constitué de 2 parties : le radical et la terminaison. En analysant ces deux parties, on obtient plusieurs informations.

Le verbe est constitué de 2 parties : le radical et la terminaison. En analysant ces deux parties, on obtient plusieurs informations. Voici, en résumé, quelques notions qui t aideront à mieux comprendre la conjugaison des verbes. Au cours de l année, nous étudierons de façon plus systématique chacun des temps de verbes. Le verbe est

Plus en détail

Ce livret parle de la plus grande des promesses jamais faites, et de ce que Dieu a fait pour la tenir.

Ce livret parle de la plus grande des promesses jamais faites, et de ce que Dieu a fait pour la tenir. Ce livret parle de la plus grande des promesses jamais faites, et de ce que Dieu a fait pour la tenir. 2 Dieu vous aime et il tient ses promesses. Depuis que Dieu a fait le monde, il a promis de prendre

Plus en détail

quelque quelque(s) quel(s) que/quelle(s) que quel(s) / quelle(s) qu elle(s)

quelque quelque(s) quel(s) que/quelle(s) que quel(s) / quelle(s) qu elle(s) GRAMMATICAUX DE CATÉGORIES DIFFÉRENTES QUELQUE HOMOPHONES QUELQUE(S) QUEL(S) QUE/QUELLE(S) QUE QUEL(S)/QUELLE(S) QU ELLE(S) 1 Homophones grammaticaux de catégories différentes quelque quelque(s) quel(s)

Plus en détail

Caractéristiques du pronom

Caractéristiques du pronom DU MATÉRIEL PRONOM POUR ALLOPHONES 1 Pronoms Caractéristiques du pronom 1. Le pronom a comme rôle principal de remplacer un groupe nominal afin d éviter la répétition. Il occupe les mêmes fonctions que

Plus en détail

LES DÉTERMINANTS DU NOM

LES DÉTERMINANTS DU NOM LES DÉTERMINANTS DU NOM En bref Le déterminant précède le nom pour former un groupe nominal. Il s accorde en genre et en nombre avec le nom auquel il se rapporte. Paragraphes essentiels Il faut savoir

Plus en détail

CORRIGÉ GUIDE DE FRANÇAIS IV

CORRIGÉ GUIDE DE FRANÇAIS IV CORRIGÉ GUIDE DE FRANÇAIS IV I.COMPRÉHESION ORALE A) Écoutez ce premier dialogue trois fois et répondez aux questions. Répondez V pour Vrais ou F pour Faux. 1. Ils sont arrivés pour le déjeuner. V F 2.

Plus en détail

Osez parler en public

Osez parler en public Préface «La parole n a pas été donnée à l homme; il l a prise», nous dit Louis Aragon. J ajouterais: encore faut-il savoir comment la prendre. L outil que vous avez entre les mains vous propose un mode

Plus en détail

CLÉ DU FRANÇAIS LANGUE SECONDE L ADJECTIF. Masculin et féminin

CLÉ DU FRANÇAIS LANGUE SECONDE L ADJECTIF. Masculin et féminin Masculin et féminin L ADJECTIF En général, pour mettre un adjectif au féminin, on ajoute «e» au masculin : Simon est grand et fort. Anne est grande et forte. Il est intelligent. Elle est intelligente.

Plus en détail

Réussir ²son ²entrée ²en ²grammaire CE1. La ²phrase

Réussir ²son ²entrée ²en ²grammaire CE1. La ²phrase Grammaire Réussir ²son ²entrée ²en ²grammaire CE1 La ²phrase G1 Une phrase commence par une majuscule et finit par un point. C est une suite de mots qui a du sens : l ordre des mots est important. Le ²rat

Plus en détail

Renforcer ses compétences. en Orthographe

Renforcer ses compétences. en Orthographe Renforcer ses compétences en Orthographe Sommaire INTRODUCTION GÉNÉRALE... 11 Première Partie GÉNÉRALITÉS Chapitre I. à quoi sert l orthographe?... 17 i. à quoi servent les lettres?... 20 ii. écrire des

Plus en détail

Révisions en Outils au service de la langue (outils au service de la langue reprend : grammaire, conjugaison et orthographe)

Révisions en Outils au service de la langue (outils au service de la langue reprend : grammaire, conjugaison et orthographe) NOM (5):. Révisions en Outils au service de la langue (outils au service de la langue reprend : grammaire, conjugaison et orthographe) Lundi 11 novembre 2013 Chers amis, chers amies, Nous vous invitons

Plus en détail

Petit Hector et la triche

Petit Hector et la triche Petit Hector et la triche En plus de la vie avec ses parents, Petit Hector en avait au moins trois autres : deux vies à l école, avec les maîtres et avec les copains, et puis la vie des vacances, où il

Plus en détail

Exercices de langue. Consigne : Tu es en colonie de vacances et tu fais la connaissance d un français/une française. Complète le dialogue.

Exercices de langue. Consigne : Tu es en colonie de vacances et tu fais la connaissance d un français/une française. Complète le dialogue. Exercices de langue Compétence pragmatique à évaluer : se présenter (dire son nom et son âge, son origine, en quelle classe on va, quelles langues on parle) Tu es en colonie de vacances et tu fais la connaissance

Plus en détail

A quoi sert l'orthographe? A l oral, certains mots peuvent parfois se confondre avec d autres mots, ce qui empêche de bien se comprendre.

A quoi sert l'orthographe? A l oral, certains mots peuvent parfois se confondre avec d autres mots, ce qui empêche de bien se comprendre. FO 1 A quoi sert l'orthographe? A l oral, certains mots peuvent parfois se confondre avec d autres mots, ce qui empêche de bien se comprendre. A l écrit, l orthographe permet d être sûr de savoir de qui

Plus en détail

Eléments pour aborder le nom et le groupe nominal

Eléments pour aborder le nom et le groupe nominal Eléments pour aborder le nom et le groupe nominal 1. Rappels des programmes 2008 Rappels des connaissances et compétences que les élèves doivent maîtriser Grammaire : Au cycle 2 : 1. identification du

Plus en détail

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan Le premier visage fait le dernier voyage Amir Hassan 3 e prix Je me souviens de mon père quand j étais petite. Il me parlait toujours de la Palestine, il disait : «C est un pays volé par des occupants

Plus en détail

Et pourtant, pourtant quelle puissance vit en moi, quelle puissance tu as pour moi!

Et pourtant, pourtant quelle puissance vit en moi, quelle puissance tu as pour moi! 1 Lecture : Ephésiens 4 : 17-32 N attristez pas le St Esprit. Bonjour Cher Saint Esprit J ai décidé de prendre ma plus belle plume, plus exactement le clavier de mon ordinateur, pour t écrire une lettre,

Plus en détail

La discipline avec la méthode E-S-T-I-M-E

La discipline avec la méthode E-S-T-I-M-E La discipline avec la méthode E-S-T-I-M-E Pour qu un enfant se «laisse» encadrer ou discipliner, il faut d abord que ses besoins affectifs soient satisfaits : Mon enfant est-il sécurisé par quelques règles

Plus en détail

Prénom : Je raconte des histoires séquentielles. Date de retour :

Prénom : Je raconte des histoires séquentielles. Date de retour : Prénom : Je raconte des histoires séquentielles Date de retour : Message aux parents Les fascicules «Mes défis au préscolaire» suggèrent des activités à réaliser avec votre enfant. Le choix des activités

Plus en détail

Pourquoi le Chien. chasse le Chat

Pourquoi le Chien. chasse le Chat Pourquoi le Chien chasse le Chat 1 Pourquoi le Chien chasse le Chat Par Liz Hutchison À Madame Yannick Post, mon premier professeur de français. Ce livre est un don à l organisme non gouvernemental Seeds

Plus en détail

EN JESUS, LA PROMESSE SE REALISE

EN JESUS, LA PROMESSE SE REALISE Célébration pour le temps de Noël. Avent. Le Messie attendu. EN JESUS, LA PROMESSE SE REALISE Objectif : Ensemble, enfants et adultes, se rappellent la longue histoire de la tendresse de Dieu pour les

Plus en détail

Homophones grammaticaux de catégories différentes. s y si ci

Homophones grammaticaux de catégories différentes. s y si ci GRAMMATICAUX DE CATÉGORIES DIFFÉRENTES S Y HOMOPHONES SI CI 1 Homophones grammaticaux de catégories différentes s y si ci s y : pronom personnel se (e élidé devant une voyelle) à la troisième personne

Plus en détail

Mon code d autocorrection 1 er cycle. Est-ce que ma phrase débute par une MAJUSCULE et se termine par un point? J encercle la majuscule et le point.

Mon code d autocorrection 1 er cycle. Est-ce que ma phrase débute par une MAJUSCULE et se termine par un point? J encercle la majuscule et le point. Mon code d autocorrection 1 er cycle Structure de la phrase Est-ce que ma phrase se dit bien en français écrit? Je relis ma phrase. Je fais lire ma phrase par quelqu un. Ponctuation Est-ce que ma phrase

Plus en détail

être compris de notre entourage.

être compris de notre entourage. La Nature des Mots Puisque nous communiquons avec nos semblables à l aide du langage, nous utilisons des mots. Ceux-ci servent à exprimer nos idées de façon à être compris de notre entourage. Cependant,

Plus en détail

Susana Artero - C1 ECRIT / Code cours FR 2491 PE 5 : Dans les forêts de Sibérie - mai 2012. TÂCHE : Page du Journal après réception de la lettre

Susana Artero - C1 ECRIT / Code cours FR 2491 PE 5 : Dans les forêts de Sibérie - mai 2012. TÂCHE : Page du Journal après réception de la lettre Susana Artero - C1 ECRIT / Code cours FR 2491 PE 5 : Dans les forêts de Sibérie - mai 2012 TÂCHE : Page du Journal après réception de la lettre En partant de Sibérie, j avais considéré mon journal fini.

Plus en détail

Déterminants possessifs

Déterminants possessifs POSSESSIFS MATÉRIEL POUR ALLOPHONES 1 Déterminants Déterminants référents Déterminants possessifs Le déterminant possessif indique une relation d appartenance, de possession, de parenté, d origine, etc.,

Plus en détail

Διαγωνισμός Υποτροφιών για την Α Γυμνασίου 2015-16 στα Γαλλικά

Διαγωνισμός Υποτροφιών για την Α Γυμνασίου 2015-16 στα Γαλλικά ΕΛΛΗΝΟΓΑΛΛΙΚΗ ΣΧΟΛΗ «ΆΓΙΟΣ ΙΩΣΗΦ» Διαγωνισμός Υποτροφιών για την Α Γυμνασίου 2015-16 στα Γαλλικά 25 Απριλίου 2015 Gram. / 10 C. E.. / 05 P. E. / 05 Total :. / 20 159 ΧΡΟΝΙΑ ΠΟΡΕΙΑ ΣΤΗ ΓΝΩΣΗ ΣΕΒΑΣΜΟΣ ΣΤΙΣ

Plus en détail

DES CONSEILS POUR L ACHAT D UN TÉLÉPHONE

DES CONSEILS POUR L ACHAT D UN TÉLÉPHONE DES CONSEILS POUR L ACHAT D UN TÉLÉPHONE Objectifs : Acheter un téléphone / un forfait de téléphone ; Remplir un formulaire. Compétences : Compréhensions orale et écrite. Production écrite. Durée : 60

Plus en détail

IMPROMPTU, SCÈNES DU COURS DE FRANÇAIS

IMPROMPTU, SCÈNES DU COURS DE FRANÇAIS Recherches n 50, D une classe à l autre, 2009-1 IMPROMPTU, SCÈNES DU COURS DE FRANÇAIS Marylène Constant IUFM Nord Pas-de-Calais, université d Artois Quentin est élève en première S dans un lycée lillois.

Plus en détail

Notre visite à la Plateforme Industrielle du Courrier, à Lempdes

Notre visite à la Plateforme Industrielle du Courrier, à Lempdes Notre visite à la Plateforme Industrielle du Courrier, à Lempdes *********** Extraits de nos récits. *********** Mercredi 19 mars, nous sommes allés visiter le Centre de Tri de la Poste. Nous étions à

Plus en détail

Réussir sa vie ce n est pas toujours réussir dans la vie.

Réussir sa vie ce n est pas toujours réussir dans la vie. Réussir sa vie 1. Réussir sa vie ce n est pas toujours réussir dans la vie. 2. Pour certaines personnes avoir une fonction importante, un poste à responsabilités, c est le signe de la réussite. 3. Pour

Plus en détail

Par alliance : Armando Perez

Par alliance : Armando Perez Par alliance : Armando Perez Thèmes France, francophonie et langue française Concept D origine cubaine, Armando Perez nous emmène dans les lieux qu il fréquente à Miami pour nous parler de lui-même, de

Plus en détail

Dorothee Daily Devotional BROADCAST SCRIPT Programme ID: RSA - 016 Original title: Fellowship with God Titre : La Communion avec Dieu

Dorothee Daily Devotional BROADCAST SCRIPT Programme ID: RSA - 016 Original title: Fellowship with God Titre : La Communion avec Dieu Dorothee Daily Devotional BROADCAST SCRIPT Programme ID: RSA - 016 Original title: Fellowship with God Titre : La Communion avec Dieu DDD French, S 276 Page 1 Salutations chaleureuses dans le Puissant

Plus en détail

Leçon : La phrase GRAMMAIRE. 1. La phrase est une suite de mots qui a du sens : elle raconte

Leçon : La phrase GRAMMAIRE. 1. La phrase est une suite de mots qui a du sens : elle raconte GRAMMAIRE La phrase 1 1. La phrase est une suite de mots qui a du sens : elle raconte quelque chose. 2. Au début de la phrase, on trouve une majuscule. 3. A la fin de la phrase, on trouve un point. Lis

Plus en détail

Transformations de forme d une phrase syntaxique

Transformations de forme d une phrase syntaxique D UNE MATÉRIEL PHRASE SYNTAXIQUE POUR ALLOPHONES 1 Notion de phrase Transformations de forme d une phrase syntaxique 1 LES CARACTÉRISTIQUES DES DIFFÉRENTES FORMES DE PHRASE La phrase syntaxique de base

Plus en détail

Correction des accords des verbes

Correction des accords des verbes DES ACCORDS VERBES 1 Accord du verbe Correction des accords des verbes En cliquant sur le bouton «Rubrique grammaticale» dans notre site, vous pourrez, au besoin, consulter les notions théoriques suivantes

Plus en détail

6Des lunettes pour ceux qui en ont besoin

6Des lunettes pour ceux qui en ont besoin 6Des lunettes pour ceux qui en ont besoin Des lunettes pour ceux qui en ont besoin De nombreuses personnes dans le monde sont atteintes d erreurs de réfraction. Cela signifie que leurs yeux ne voient pas

Plus en détail

Solution 6.02.07. BMS Bern Aufnahmeprüfung 2007. Alle Abteilungen. Nom: Numéro : Points : Note :

Solution 6.02.07. BMS Bern Aufnahmeprüfung 2007. Alle Abteilungen. Nom: Numéro : Points : Note : Solution 6.02.07 BMS Bern Aufnahmeprüfung 2007 Französisch Alle Abteilungen Zeit: 45 Minuten Nom: Numéro : Points : Note : Compréhension : 22 points Vocabulaire / Production écrite : 12 points Grammaire

Plus en détail

CAP TERTIAIRE/INDUSTRIEL

CAP TERTIAIRE/INDUSTRIEL Session : 2005 Code : Page : 1/4 CAP TERTIAIRE/INDUSTRIEL Epreuve de Français SESSION 2005 SUJET Ce sujet comporte 4 pages : de la page 1/4 à la page 4/4. Assurez-vous que cet exemplaire est complet. Si

Plus en détail

Les noms de choses. Les noms communs et les noms propres

Les noms de choses. Les noms communs et les noms propres Les mots - Les syllabes - Les lettres Les mots Pour parler et pour écrire, on se sert de mots. On écrit les mots avec des lettres. Les syllabes Un mot est composé d une ou plusieurs syllabes. Une syllabe

Plus en détail

LE VOL DU P.C. FEUILLES DE PASSATION DDN : DATE DE L EXAMEN : AGE :

LE VOL DU P.C. FEUILLES DE PASSATION DDN : DATE DE L EXAMEN : AGE : LE VOL DU P.C. FEUILLES DE PASSATION NOM : PRENOM : DDN : DATE DE L EXAMEN : AGE : Observations : Attention : toutes les consignes peuvent être adaptées dans leur formulation, pour permettre au sujet qui

Plus en détail

Témoin : Julie Michalland pour l Association Une Rive, Un Rêve

Témoin : Julie Michalland pour l Association Une Rive, Un Rêve Témoin : Julie Michalland pour l Association Une Rive, Un Rêve * Peux-tu nous expliquer en quoi a consisté l'association Une Rive, Un Rêve? Quel était votre projet? Avant tout amis depuis longtemps, nous

Plus en détail

Jubilé de la Miséricorde

Jubilé de la Miséricorde Pardonne Partage Aime Jubilé de la Miséricorde Découvre l année de la miséricorde en t amusant C est quoi un Jubilé? Qu est-ce que la miséricorde? 1 A tes crayons! 2 Qu est-ce qu un jubilé? Un jubilé est

Plus en détail

CARNET DE LECTURE NOM :

CARNET DE LECTURE NOM : CARNET DE LECTURE NOM : MES RÉACTIONS ÉCRITES THÈMES POUR LES RÉACTIONS ÉCRITES Textes littéraires Le livre Que pensez-vous de la page couverture du livre? Que pensez-vous du titre que l auteur a choisi?

Plus en détail

EVALUATION DE NIVEAU LYON BLEU INTERNATIONAL

EVALUATION DE NIVEAU LYON BLEU INTERNATIONAL EVALUATION DE NIVEAU LYON BLEU INTERNATIONAL Voici les conditions idéales pour faire le test : 50 minutes maximum choisir une réponse seulement si vous êtes sûrs. Ne devinez pas par de dictionnaire, ni

Plus en détail

Le Maître Chat de Benjamin LACOMBE, d après un conte de Charles Perrault. Le Maître Chat de Benjamin LACOMBE, d après un conte de Charles Perrault

Le Maître Chat de Benjamin LACOMBE, d après un conte de Charles Perrault. Le Maître Chat de Benjamin LACOMBE, d après un conte de Charles Perrault TEXTE 1 Le Maître Chat de Benjamin LACOMBE, d après un conte de Charles Perrault À l heure de sa mort, un meunier ne laissa à ses trois enfants que son moulin, son âne et son chat. Le partage fut bientôt

Plus en détail

Service diocésain de la Catéchèse. 149 rue Jodelle 77610 La Houssaye en Brie 01 64 07 46 48 catechese@catho77.fr http:\\enfance.catho77.

Service diocésain de la Catéchèse. 149 rue Jodelle 77610 La Houssaye en Brie 01 64 07 46 48 catechese@catho77.fr http:\\enfance.catho77. Service diocésain de la Catéchèse 149 rue Jodelle 77610 La Houssaye en Brie 01 64 07 46 48 catechese@catho77.fr http:\\enfance.catho77.fr A tes crayons! 7 Allez dans la Mission du Christ Porte la Paix

Plus en détail

Un outil pour fabriquer des règles de vie avec les enfants et garder un respect du matériel pendant l accueil temps libre.

Un outil pour fabriquer des règles de vie avec les enfants et garder un respect du matériel pendant l accueil temps libre. Un outil pour fabriquer des règles de vie avec les enfants et garder un respect du matériel pendant l accueil temps libre. Contenu : Un mode d emploi Un panneau 50/70 cm Un rouleau de papier collant 30

Plus en détail

Christina 1994 - Quelqu'un m'attendait quelque part...

Christina 1994 - Quelqu'un m'attendait quelque part... Christina 1994 - Quelqu'un m'attendait quelque part... - Collection Littérature humoristique - Retrouvez cette oeuvre et beaucoup d'autres sur http://www.atramenta.net 1994 - Quelqu'un m'attendait quelque

Plus en détail

LA NAISSANCE DE LA FRANCE

LA NAISSANCE DE LA FRANCE (Ne pas inscrire le titre en début de séance) Cycle et niveau Cycle 3, classe de CM1 Chapitre Le Moyen Age Découvrir que la France est un vieil État, né de l Empire de Charlemagne Objectifs Découvrir la

Plus en détail

I. Le déterminant Il détermine le nom. Le déterminant indique le genre, le

I. Le déterminant Il détermine le nom. Le déterminant indique le genre, le I. Le déterminant Il détermine le nom. Le déterminant indique le genre, le nombre et le degré de détermination du nom. 1. L article le, la, les, l, d, au, aux, du, des, un, une, des, du, de l, de la, des.

Plus en détail

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du développement personnel, vous avez lancé votre activité il y a quelques semaines ou quelques mois et vous aimeriez la

Plus en détail

Reprenez vos pouvoirs pour devenir Créateur de votre Vie

Reprenez vos pouvoirs pour devenir Créateur de votre Vie Reprenez vos pouvoirs pour devenir Créateur de votre Vie Reprendre vos pouvoirs, c est en fait reconnaître les capacités que votre divin Créateur vous a données à votre naissance. Tout être humain est

Plus en détail

Module 1: Introduction au Blogging - Transcription vidéo

Module 1: Introduction au Blogging - Transcription vidéo Module 1: Introduction au Blogging - Transcription vidéo VIDEO, autres modules, ressources et questions à poser sur http://vivredesonblog.com/formation par Ling-en Hsia Dans cette toute première partie,

Plus en détail

COMMUNION: LE MOT OFFRIR

COMMUNION: LE MOT OFFRIR Attends-moi Seigneur! J'arrive! Attends-moi Seigneur, je m'habille! Mes yeux, je les habille de bonté Pour regarder tous les gens avec amitié. COMMUNION: LE MOT OFFRIR Mes mains, je les habille de paix,

Plus en détail

CARNET-UN PAS DE PLUS!

CARNET-UN PAS DE PLUS! MODULE 2 - Instrument pour faire vivre une expérience de foi aux enfants L'Avent, temps de préparation à Noël Cheminement de foi pour les enfants du cycle PRIMAIRE : 1 re à la 3 e année CARNET-UN PAS DE

Plus en détail

Homophones grammaticaux de catégories différentes. près prêt

Homophones grammaticaux de catégories différentes. près prêt GRAMMATICAUX DE CATÉGORIES DIFFÉRENTES PRÈS HOMOPHONES PRÊT 1 Homophones grammaticaux de catégories différentes près prêt près : adverbe. Il indique la proximité dans l espace ou dans le temps. Il a le

Plus en détail

Liturgie pour enfants

Liturgie pour enfants Liturgie pour enfants Liturgie pour enfants Semaine québécoise des familles du 11 au 18 mai 2014 Nous vous proposons deux liturgies de la Parole selon les textes des Évangiles du dimanche choisi. On évoquera

Plus en détail

ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1

ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1 ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1 J ai le goût de partager avec vous mes expériences de vie qui en 2003 ont créé un précédent incontestable lors de la parution de mon livre : Changez votre

Plus en détail

Le Dialogue en solitude

Le Dialogue en solitude Bismillah Al-Rahman Al-Rahim Le Dialogue en solitude Mohammad Reza Zaeri C est Moi, qui t a créé, Je connais tout ce qui se passe dans ton for intérieur ; Je connais tes secrets et Je ne les révèlerai

Plus en détail

Réception de Montréal Secteur des valeurs mobilières. Discours d ouverture

Réception de Montréal Secteur des valeurs mobilières. Discours d ouverture Réception de Montréal Secteur des valeurs mobilières Discours d ouverture Andrew J. Kriegler Président et chef de la direction Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières 25

Plus en détail

LES PÈRES : ANALYSE DE DEUX PUBLICITÉS

LES PÈRES : ANALYSE DE DEUX PUBLICITÉS REPRÉSENTATIONS SEXUÉES DANS L'AUDIOVISUEL REPRÉSENTATIONS SEXUÉES DANS L'AUDIOVISUEL REPRÉSENTATIONS SEXUÉES ET STÉRÉOTYPES DANS L IMAGE LES PÈRES : ANALYSE DE DEUX PUBLICITÉS FICHE EXERCICE // PUBLICITÉ

Plus en détail

chapitre 1 Décrire la langue

chapitre 1 Décrire la langue chapitre 1 Décrire la langue 1 Du langage à la langue Quelques dé nitions préalables Le langage est cette faculté, que l homme est seul à posséder, de s exprimer par la parole et par l écriture. Elle lui

Plus en détail

FICHE ÉLÈVE 5. d après un conte indien. Littérature - Fiche élève 5 / page 1/5. www.cieau.com

FICHE ÉLÈVE 5. d après un conte indien. Littérature - Fiche élève 5 / page 1/5. www.cieau.com Un porteur d eau indien avait deux grandes jarres, suspendues aux deux extrémités d une pièce de bois qui épousait la forme de ses épaules. L une des jarres avait un éclat, alors que l autre conservait

Plus en détail

La concordance des modes

La concordance des modes DES TEMPS L EMPLOI CONCORDANCE DU MODE DANS LA SUBORDONNÉE DES TEMPS RELATIVE 1 La concordance des modes La concordance des modes L emploi du mode dans la subordonnée relative RAPPEL : LA SUBORDONNÉE RELATIVE

Plus en détail

TEST DE FRANÇAIS ADJOINTE ADMINISTRATIVE. Prénom Nom : Poste : Date et heure prévues : Heure du début du test :

TEST DE FRANÇAIS ADJOINTE ADMINISTRATIVE. Prénom Nom : Poste : Date et heure prévues : Heure du début du test : Prénom Nom : Poste : Date et heure prévues : Heure du début du test : Vous disposez de 50 minutes pour compléter les situations qui vous sont présentées : LA RÉDACTION Le maire de Saint- Louis communique

Plus en détail

ENTRETIEN D AUTOCONFRONTATION. Entretien entre Christelle (C) et le technicien informatique expert, David (D)

ENTRETIEN D AUTOCONFRONTATION. Entretien entre Christelle (C) et le technicien informatique expert, David (D) ENTRETIEN D AUTOCONFRONTATION Entretien entre Christelle (C) et le technicien informatique expert, David (D) Durée de l entretien : 14mn C : Alors, est-ce que tu peux d abord te présenter et dire en quoi

Plus en détail

N 3 LES ATTENTATS À PARI S 16. 11. 15. Pourquoi les terroristes ont-ils attaqué? Que s est-il passé le 13 novembre?

N 3 LES ATTENTATS À PARI S 16. 11. 15. Pourquoi les terroristes ont-ils attaqué? Que s est-il passé le 13 novembre? N 3 LES ATTENTATS À PARI S 16. 11. 15 Que s est-il passé le 13 novembre? Pourquoi les terroristes ont-ils attaqué? Qu est-ce que ça change dans le quotidien? Et maintenant, que va-t-il se passer? Pour

Plus en détail

La présence de tous les mots. La présence d au moins un verbe conjugué dans une très grande majorité de phrases

La présence de tous les mots. La présence d au moins un verbe conjugué dans une très grande majorité de phrases Sens rattaché au réel ou à l imaginaire Le chien marche sur le gazon. (réel) Le chien marche sur la planète Mars. (imaginaire) La présence de tous les mots Le chien marche sur le gazon. Le chien gazon

Plus en détail

EXERCICIOS AUTOAVALIABLES

EXERCICIOS AUTOAVALIABLES EXERCICIOS AUTOAVALIABLES 1.- Transforme les phrases au passé récent a) Il a changé de travail b) Nous avons pris une décision importante c) Elle a téléphoné à Jean d) J ai envoyé un SMS à ma collègue

Plus en détail

SAVOIR BIEN GUIDER LE CLIENT

SAVOIR BIEN GUIDER LE CLIENT SERVICES FINANCIERS SAVOIR BIEN GUIDER LE CLIENT DIDIER BERT COLLABORATION SPÉCIALE Tarik Haned est planificateur financier à la Caisse Desjardins des Versants du mont Royal, à Outremont. Il répond à nos

Plus en détail

Participez à la réussite scolaire de votre enfant. Littératie

Participez à la réussite scolaire de votre enfant. Littératie Participez à la réussite scolaire de votre enfant Littératie La langue parlée Une mère lit une histoire à son enfant et lui demande d imaginer la fin du récit. Un père écrit un petit message à son enfant

Plus en détail

Fourchette d avertissement Trousse d inscription

Fourchette d avertissement Trousse d inscription 1 Trousse d inscription POUR VOUS INSCRIRE AU PROGRAMME BONNE CONDUITE Vous trouverez dans la présente trousse tout ce dont vous avez besoin pour vous inscrire à Bonne conduite, le programme ontarien de

Plus en détail

mes m est mets/met mais mets

mes m est mets/met mais mets GRAMMATICAUX DE CATÉGORIES DIFFÉRENTES MES HOMOPHONES M EST METS/MET MAIS METS 1 Homophones grammaticaux de catégories différentes mes m est mets/met mais mets mes : déterminant possessif pluriel, féminin

Plus en détail

Le groupe nominal est composé d un déterminant + un nom (facultatif : + des adjectifs).

Le groupe nominal est composé d un déterminant + un nom (facultatif : + des adjectifs). Le groupe nominal est composé d un déterminant + un nom (facultatif : + des adjectifs). Le déterminant est un mot qui précède un nom commun. Mes travaux seront finis dans un an. (Mes gros travaux seront

Plus en détail

Exercice supplémentaire A TEXTE et QUESTIONNAIRE

Exercice supplémentaire A TEXTE et QUESTIONNAIRE FRANÇAIS FRA-1032 COMPRÉHENSION EN LECTURE DOMINANTE EXPRESSIVE Exercice supplémentaire A TEXTE et QUESTIONNAIRE NE PAS ÉCRIRE SUR CE DOCUMENT Version de janvier 2005 Rédigé par Claudine Bellefleur Centre

Plus en détail

Construire un référentiel de communication avec les élèves

Construire un référentiel de communication avec les élèves Construire un référentiel de communication avec les élèves Oser entrer en communication : Ø Communiquer avec les adultes et avec les autres enfants par le langage, en se faisant comprendre Ø S exprimer

Plus en détail

Verbe. Atelier sur. l accord du verbe avec son sujet

Verbe. Atelier sur. l accord du verbe avec son sujet 1 Sujet et Verbe Au diapason Atelier sur l accord du verbe avec son sujet Version du 30 octobre 2012 Page 1 2 Notions de base On dit souvent que l ordre normal des mots dans la phrase est le suivant :

Plus en détail

Conception Annie LeBel agente de soutien pédagogique et technique Pour le centre de la petite enfance Magimuse

Conception Annie LeBel agente de soutien pédagogique et technique Pour le centre de la petite enfance Magimuse Conception Annie LeBel agente de soutien pédagogique et technique Pour le centre de la petite enfance Magimuse Papa, maman, Voici un petit survol de ce que j ai vécu cette année au centre de la petite

Plus en détail

Le but de ton photorécit (page-couverture de la mini-revue) : te présenter et présenter ton activité de façon brève et intéressante.

Le but de ton photorécit (page-couverture de la mini-revue) : te présenter et présenter ton activité de façon brève et intéressante. Suggestions pour créer sa mini-revue Kanata : je suis ici Auteure : Janine Tougas Illustrations : Alexis Flower SEPT ASTUCES POUR RÉUSSIR TON PHOTORÉCIT Le but de ton photorécit (page-couverture de la

Plus en détail

JEANNE D ARC ET LA GUERRE DE CENT ANS

JEANNE D ARC ET LA GUERRE DE CENT ANS JEANNE D ARC ET LA GUERRE DE CENT ANS Cycle et niveau Cycle 3, classe de CM1 Chapitre Le Moyen Age Objectifs Découvrir les conséquences de la rivalité opposant le Roi de France au plus puissant de ces

Plus en détail

Participation à l action «Journées scientifiques» du RRS de Sorgues 2013/2014. Défi : Fabriquer un vase pouvant contenir de l eau et des fleurs.

Participation à l action «Journées scientifiques» du RRS de Sorgues 2013/2014. Défi : Fabriquer un vase pouvant contenir de l eau et des fleurs. Classe de TPS, Maternelle Les Ramières Sorgues Mme CHAINE Prisca découverte du monde/culture scientifique et technologique. Participation à l action «Journées scientifiques» du RRS de Sorgues 2013/2014.

Plus en détail

Extrait de la publication

Extrait de la publication LA BRÈVE HISTOIRE DE MA VIE La brève histoire de ma vie 4 Stephen Hawking LA BRÈVE HISTOIRE DE MA VIE Traduit de l anglais par Laurent Bury Flammarion Copyright 2013 by Stephen W. Hawking Tous droits réservés

Plus en détail

LE CONDITIONNEL. Racine : Futur CONDITIONNEL Terminaison : Imparfait

LE CONDITIONNEL. Racine : Futur CONDITIONNEL Terminaison : Imparfait LE CONDITIONNEL Michèle et Annie rêvent d'argent!!! Annie - Nous, nous ne travaillerions plus! Luc - Mais, en ce cas, vous n'auriez rien à faire! Annie - Mais si. Moi, je jouerais enfin du piano et je

Plus en détail

Écoutez, j ai 65 dossiers comme elle à gérer, j ai peu de temps pour chacun,

Écoutez, j ai 65 dossiers comme elle à gérer, j ai peu de temps pour chacun, Auxiliaires de Vie? Lorsque j ai commencé à soigner Joséphine, elle était déjà sous tutelle. La mise sous tutelle est là pour protéger et représenter juridiquement une personne, quand celle-ci n est plus

Plus en détail

Indications pédagogiques E1 / 43

Indications pédagogiques E1 / 43 à la Communication Objectif général Indications pédagogiques E1 / 43 E : APPRECIER UN MESSAGE Degré de difficulté 1 Objectif intermédiaire Objectif opérationnel Pré-requis Nombre d exercices proposés 4

Plus en détail

Lève-toi et marche...

Lève-toi et marche... Lève-toi et marche... Salut! Te voilà EN ROUTE AVEC Avec qui? Avec l Esprit Saint, car tu l as reçu pour apprendre à devenir davantage l ami e de Jésus. Plus tu accueilles l Esprit Saint, plus il t aide

Plus en détail

La cigale et la fourmi I

La cigale et la fourmi I Enseignant La cigale et la fourmi I Socles de compétences de français Enseignement secondaire 1 er degré COMPTE D'ÉPARGNE + INTÉRÊT ALEX 230 Porte d entrée Banque Compétences Gérer la compréhension du

Plus en détail

Comment est-ce que je vais vivre avec ma maman et mon papa après le divorce?

Comment est-ce que je vais vivre avec ma maman et mon papa après le divorce? Pour les enfants dès 9 ans Tes parents divorcent. Quelques informations pour t aider. Impressum Edition Résultat du projet «Enfants et divorce» réalisé dans le cadre du PNR 52 sous la direction de Andrea

Plus en détail

6 ième dimanche de Pâques C. Frères et Sœurs,

6 ième dimanche de Pâques C. Frères et Sœurs, 6 ième dimanche de Pâques C Frères et Sœurs, Jésus venait de dire : «SI QUELQU UN M AIME, IL RESTERA FIDÈLE À MA PAROLE ; MON PÈRE L AIMERA, NOUS VIENDRONS CHEZ LUI; NOUS IRONS DEMEURER AUPRÈS DE LUI»

Plus en détail

17 eme Dimanche du temps ordinaire (A) : Dimanche 27 juillet 2014

17 eme Dimanche du temps ordinaire (A) : Dimanche 27 juillet 2014 17 eme : Dimanche 27 juillet 2014 Au service du Royaume déjà là! Comme un négociant qui recherche des perles fines. Réf. Biblique : 1 ère lecture : Rois (1 R 3,5.7-12) 5 A Gabaon, pendant la nuit, le Seigneur

Plus en détail

LA SUBORDONNÉE RELATIVE I: LES PRONOMS RELATIFS 'QUI' ET 'QUE', LE PARTICIPE PRÉSENT.

LA SUBORDONNÉE RELATIVE I: LES PRONOMS RELATIFS 'QUI' ET 'QUE', LE PARTICIPE PRÉSENT. I.E.S. ÁNGEL GANIVET - GRANADA. DEPARTAMENTO DE FRANCÉS - PROFESOR: D. SERGIO HÓDAZ CAÑO. LA SUBORDONNÉE RELATIVE I: LES PRONOMS RELATIFS 'QUI' ET 'QUE', LE PARTICIPE PRÉSENT. I.- DÉFINITION DE LA SUBORDONNÉE

Plus en détail

Laurence Beynié. 7 kg d amour pour ton anorexie

Laurence Beynié. 7 kg d amour pour ton anorexie Laurence Beynié 7 kg d amour pour ton anorexie 2 2 Samedi 26 mai 2012 : Tout a commencé ce samedi 26 mai. Jamais je n oublierai ce jour-là, où j ai dû, une fois de plus, t amener à l hôpital pour un contrôle

Plus en détail

NOM/PRENOM... CLASSE : 4 e.. REMARQUES :.

NOM/PRENOM... CLASSE : 4 e.. REMARQUES :. DEVOIR A LA MAISON Séquence 3 Faire parler des personnages (12/10) NOM/PRENOM..... CLASSE : 4 e.. SOIN :.. / 0,5 NOTE :.. REMARQUES :.. I. Lecture et compréhension. Lis le texte ci-dessous et réponds aux

Plus en détail

DIMANCHE 12 JANVIER 2014 Le Baptême du Seigneur (A)

DIMANCHE 12 JANVIER 2014 Le Baptême du Seigneur (A) DIMANCHE 12 JANVIER 2014 Le Baptême du Seigneur (A) PREMIÈRE LECTURE Livre d'isaïe (42, 1-4.6-7) Ainsi parle le Seigneur : Voici mon serviteur que je soutiens, mon élu en qui j'ai mis toute ma joie. J'ai

Plus en détail

13 Ne confonds pas avec : Hier, j ai mangé au restaurant. 16 Ce livre, je l ai lu l été dernier. Un ou

13 Ne confonds pas avec : Hier, j ai mangé au restaurant. 16 Ce livre, je l ai lu l été dernier. Un ou Un ou 1 le, un, mon, ton, son, ce chien méchant aboie la, une, ma, ta, sa, cette chienne méchante aboie plusieurs 2 les, des, mes, tes, ses, ces chiens méchants aboient quelques, beaucoup de chiennes méchantes

Plus en détail

BÂTIMENT 3 Mon Petit Éditeur

BÂTIMENT 3 Mon Petit Éditeur Sarahta K. BÂTIMENT 3 Mon Petit Éditeur Retrouvez notre catalogue sur le site de Mon Petit Éditeur : http://www.monpetitediteur.com Ce texte publié par Mon Petit Éditeur est protégé par les lois et traités

Plus en détail