RÈGLEMENT (CE) N o 2406/96 DU CONSEIL du 26 novembre 1996 fixant des normes communes de commercialisation pour certains produits de la pêche

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RÈGLEMENT (CE) N o 2406/96 DU CONSEIL du 26 novembre 1996 fixant des normes communes de commercialisation pour certains produits de la pêche"

Transcription

1 1996R2406 FR Ce document constitue un outil de documentation et n'engage pas la responsabilité des institutions B RÈGLEMENT (CE) N o 2406/96 DU CONSEIL du 26 novembre 1996 fixant des normes communes de commercialisation pour certains produits de la pêche (JO L 334 du , p. 1) Modifié par: Journal officiel n o page date M1 Règlement (CE) n o 323/97 de la Commission du 21 février 1997 L M2 Règlement (CE) n o 2578/2000 du Conseil du 17 novembre 2000 L M3 Règlement (CE) n o 2495/2001 de la Commission du 19 décembre 2001 L M4 Règlement (CE) n o 790/2005 de la Commission du 25 mai 2005 L Modifié par: A1 Acte relatif aux conditions d'adhésion à l'union européenne de la République tchèque, de la République d'estonie, de la République de Chypre, de la République de Lettonie, de la République de Lituanie, de la République de Hongrie, de la République de Malte, de la République de Pologne, de la République de Slovénie et de la République slovaque, et aux adaptations des traités sur lesquels est fondée l'union européenne L

2 1996R2406 FR RÈGLEMENT (CE) N o 2406/96 DU CONSEIL du 26 novembre 1996 fixant des normes communes de commercialisation pour certains produits de la pêche LE CONSEIL DE L'UNION EUROPÉENNE, vu le traité instituant la Communauté européenne, vu le règlement (CEE) n o 3759/92 du Conseil, du 17 décembre 1992, portant organisation commune des marchés dans le secteur des produits de la pêche et de l'aquaculture ( 1 ), et notamment son article 2 paragraphe 3, vu la proposition de la Commission, considérant que des normes communes de commercialisation avaient été fixées, d'une part, pour certaines espèces de poissons par le règlement (CEE) n o 103/76 ( 2 ) et, d'autre part, pour certaines espèces de crustacés par le règlement (CEE) n o 104/76 ( 3 ); que de nouvelles modifications substantielles doivent être apportées à ces règlements pour tenir compte de l'évolution du marché et des pratiques commerciales; qu'il est en conséquence nécessaire de procéder à la refonte de l'ensemble de ces dispositions dans un instrument juridique unique, afin d'en assurer la clarté et la bonne application; qu'il convient, dès lors, de procéder au remplacement des règlements (CEE) n o 103/76 et (CEE) n o 104/76; considérant que les normes communes de commercialisation pour les produits de la pêche ont essentiellement pour objectifs d'améliorer la qualité des produits et d'en faciliter ainsi l'écoulement, pour le bénéfice tant des producteurs que des consommateurs; que, s'agissant de produits de la pêche non transformés commercialisés à l'état frais ou réfrigéré, la qualité est en grande partie déterminée par le degré de fraîcheur, qui s'apprécie sur la base de critères objectifs, par un examen organoleptique; que l'homogénéité des lots de produits de la pêche, sur le plan de la fraîcheur, nécessite que les lots ne comprennent que des produits de la même espèce pouvant provenir du même lieu de pêche et du même navire; considérant qu'un nombre limité mais suffisant de catégories de fraîcheur doit être prévu sur la base de barèmes de cotation adaptés par groupes de produits; qu'il n'est toutefois pas opportun, eu égard à la nécessité de soutenir les produits de qualité, à partir du 1 er janvier 2000 au plus tard, d'admettre toutes les catégories de fraîcheur au bénéfice des mécanismes d'intervention prévus par l'organisation commune du marché; considérant que les normes communes de commercialisation ont également pour objectif de définir, pour les produits en cause, des caractéristiques commerciales harmonisées sur l'ensemble du marché communautaire afin de prévenir les distorsions de concurrence et de permettre l'application du régime des prix de l'organisation commune du marché sur une base uniforme; que, à cet effet, il y a lieu d'imposer la classification des produits de la pêche selon un barème de calibrage déterminé en fonction du poids desdits produits ou, dans certains cas particuliers, de leur taille; considérant que les normes communes de commercialisation s'appliquent lors de la première vente sur le territoire de la Communauté de tous les produits concernés destinés à la consommation humaine, qu'ils soient d'origine communautaire ou qu'ils proviennent des pays tiers; que ces normes s'appliquent sans préjudice des règles fixées en matière sanitaire ou de celles arrêtées dans le cadre des mesures de conservation ( 1 ) JO n o L 388 du , p. 1. Règlement modifié en dernier lieu par le règlement (CE) n o 3318/94 (JO n o L 350 du , p. 15). ( 2 ) JO n o L 20 du , p. 29. Règlement modifié en dernier lieu par le règlement (CEE) n o 1935/93 (JO n o 176 du , p. 1). ( 3 ) JO n o L 20 du , p. 35. Règlement modifié en dernier lieu par le règlement (CE) n o 1300/95 (JO n o L 126 du , p. 3).

3 1996R2406 FR des ressources de pêche; que, en particulier, il importe de rappeler la primauté, en toutes circonstances, des tailles minimales biologiques éventuellement en vigueur sur les tailles minimales déterminées pour les produits de la pêche par les normes communes de commercialisation; considérant que l'application des normes communes de commercialisation aux produits en provenance des pays tiers conduit à exiger des indications supplémentaires surles emballages; que, toutefois, ces indications ne sont pas nécessaires s'il s'agit de produits introduits dans la Communauté par des navires battant pavillon d'un pays tiers dans les mêmes conditions que la production communautaire; considérant que, compte tenu des pratiques existant dans la plupart des États membres, il apparaît opportun que les professionnels effectuent la classification des produits de la pêche par catégorie de fraîcheur et par catégorie de calibrage; que, en vue notamment de l'appréciation de la fraîcheur à partir de critères organoleptiques, il convient de prévoir le concours d'experts désignés à cette fin par les organisations professionnelles concernées; considérant que, dans un but d'information réciproque, il convient que chaque État membre communique aux autres États membres et à la Commission une liste des noms et adresses des experts et des organisations professionnelles concernés, A ARRÊTÉ LE PRÉSENT RÈGLEMENT: A. Dispositions générales Article premier 1. Le présent règlement fixe, pour certains produits de la pêche, les normes communes de commercialisation prévues à l'article 2 du règlement (CEE) n o 3759/92, ci-après dénommé «règlement de base». 2. Aux fins du présent règlement, on entend par: a) «commercialisation»: la première mise en vente et/ou la première vente, sur le territoire de la Communauté, en vue de la consommation humaine; b) «lot»: une certaine quantité de produits de la pêche d'une même espèce ayant fait l'objet du même traitement et pouvant provenir du même lieu de pêche et du même navire; c) «lieu de pêche»: selon la dénomination usuelle en pêcherie, l'endroit où les captures ont été réalisées; d) «présentation»: la forme sous laquelle le poisson est commercialisé, à savoir entier, éviscéré, étêté, etc.; e) «parasite visible»: un parasite ou un groupe de parasites dont la dimension, la couleur ou la texture peut être clairement distinguée des tissus du poisson et qui peut être observé à l'œil nu, sans matériel optique de grossissement lorsque les conditions d'éclairage sont bonnes pour la vision humaine. 3. a) Les dispositions du présent règlement relatives aux catégories de fraîcheur des produits de la pêche s'appliquent sans préjudice des exigences de la directive 91/493/CEE du Conseil, du 22 juillet 1991, fixant les règles sanitaires régissant la production et la mise sur le marché des produits de la pêche ( 1 ). b) En attendant une décision de la Commission en application de la directive 91/493/CEE, les critères qui déterminent qu'un poisson est impropre à la consommation humaine sont indiqués dans la colonne «Non admis» de l'annexe I du présent règlement. ( 1 ) JO n o L 268 du , p. 15. Directive modifiée en dernier lieu par la directive 96/23/CE (JO n o L 125 du , p. 10).

4 1996R2406 FR Article 2 1. Les produits de la pêche visés à l'article 3, d'origine communautaire ou en provenance de pays tiers, ne peuvent être commercialisés que s'ils satisfont aux exigences du présent règlement. 2. Le présent règlement n'est toutefois pas applicable aux petites quantités de produits cédés directement par le pêcheur côtier au détaillant ou au consommateur. 3. Les modalités d'application du présent article sont arrêtées selon la procédure prévue à l'article 32 du règlement de base. Article 3 1. Des normes communes de commercialisation sont fixées pour les produits suivants: a) poissons de mer relevant du code NC 0302: plies ou carrelets (Pleuronectes platessa) thons blancs ou germons (Thunnus alalunga) thons rouges (Thunnus thynnus) thons obèses (Thunnus ou Parathunnus obesus) harengs de l'espèce Clupea harengus, morues de l'espèce Gadus morhua, sardines de l'espèce Sardina pilchardus, églefins (Melanogrammus aeglefinus), lieus noirs (Pollachius virens), lieus jaunes (Pollachius pollachius), maquereaux de l'espèce Scomber scombrus, maquereaux de l'espèce Scomber japonicus, chinchards (Trachurus spp.), aiguillats (Squalus acanthias et Scyliorhinus spp.), roussettes (Sebastes spp.), merlans (Merlangius merlangus), merlans poutassous (Micromesistius poutassouou Gadus poutassou), lingues (Molva spp.), anchois (Engraulis spp.), merlus de l'espèce Merluccius merluccius, cardines (Lepidorhombus spp.), castagnoles (Brama spp.), baudroies (Lophius spp.), limandes (Limanda limanda), limandes soles (Microstomus kitt), tacauds (Trisopterus luscus) et capelans de Méditerranée (Trisopterus minutus), bogues (Boops boops), picarels (Maena smaris), congres (Conger conger), grondins (Trigla spp.), mulets (Mugil spp.),

5 1996R2406 FR M2 M4 M2 raies (Raja spp.), flets communs (Platichthys flesus), soles (Solea spp.), sabres (Lepidopus Caudatus et Aphanopus carbo), rougets barbets ou rougets de roche (Mullus barbatus, Mullus surmuletus), dorades grises (Spondyliosoma cantharus), sprat (Sprattus sprattus); b) crustacés relevant du code NC 0306, en présentation vivants, frais, réfrigérés ou cuits à l'eau ou à la vapeur: crevettes grises (Crangon crangon), et crevettes nordique (Pandalus borealis), crabes tourteaux (Cancer pagurus), langoustines (Nephrops norvegicus); c) céphalopodes relevant du code NC 0307: seiches (Sepia officinalis et Rossia macrosoma); d) coquilles Saint-Jacques et autres invertébrés aquatiques relevant du code NC 0307: coquilles Saint-Jacques (Pecten maximus), bulots (Buccinum undatum). 2. Les normes de commercialisation visées au paragraphe 1 comprennent: a) des catégories de fraîcheur et b) des catégories de calibrage. B. Catégories de fraîcheur Article 4 1. Les catégories de fraîcheur sont déterminées pour chaque lot en fonction du degré de fraîcheur des produits et de certaines caractéristiques complémentaires. Le degré de fraîcheur est défini au moyen des barèmes de cotation spécifiques indiqués par types de produits à l'annexe I. 2. Sur la base des barèmes visés au paragraphe 1, les produits visés à l'article 3 sont classés en lots correspondant à l'une des catégories de fraîcheur suivantes: a) Extra, A ou B pour les poissons, les sélaciens, les céphalopodes et les langoustines; b) Extra ou A pour les crevettes. Toutefois, les langoustines vivantes sont classées dans une catégorie dénommée E. M2 3. Les crabes, coquilles Saint-Jacques et bulots visés à l'article 3 ne sont pas classés selon des normes de fraîcheur spécifiques.

6 1996R2406 FR Toutefois, seuls les crabes entiers, à l'exclusion des femelles grainées et des crabes à carapace molle, peuvent être commercialisés. Article 5 1. Chaque lot doit être homogène quant à son état de fraîcheur. Toutefois, un lot de faible volume peut ne pas être homogène; dans ce cas, il est classé dans la catégorie de fraîcheur la plus basse qui y est représentée. 2. La catégorie de fraîcheur doit être inscrite en caractères lisibles et indélébiles, d'une hauteur minimale de 5 centimètres, sur des étiquettes apposées sur les lots. Article 6 1. Pour les poissons, les sélaciens, les céphalopodes et les langoustines visés à l'article 3, la classification d'un lot en catégorie B entraîne l'exclusion de ce lot du bénéfice des aides financières en cas d'intervention, prévues par les articles 12, 12 bis, 14 et 15 du règlement de base. 2. Les poissons, les sélaciens, les céphalopodes et les langoustines de la catégorie de fraîcheur Extra doivent être dépourvus de marques de pression ou d'écorchures, de souillures et de forte décoloration. 3. Les poissons, les sélaciens, les céphalopodes et les langoustines de la catégorie de fraîcheur A doivent être dépourvus de souillures et de forte décoloration. Une proportion minime présentant de légères marques de pression et des écorchures superficielles est tolérée. 4. Pour les poissons, les sélaciens, les céphalopodes et les langoustines de la catégorie de fraîcheur B, une petite proportion présentant des marques de pression et des écorchures superficielles plus marquées est tolérée. Le poisson doit être dépourvu de souillures et de forte décoloration. 5. Pour le classement des produits dans les différentes catégories de fraîcheur, sans préjudice de la réglementation applicable en matière sanitaire, il est également pris en considération la présence de parasites visibles et leur éventuelle influence sur la qualité du produit compte tenu de sa nature et de sa présentation. 6. Les modalités d'application du présent article sont arrêtées, en tant que de besoin, selon la procédure prévue à l'article 32 du règlement de base. C. Catégories de calibrage Article 7 M2 1. Le calibrage des produits visés à l'article 3 est basé sur leur poids ou sur leur nombre au kilogramme. Toutefois, pour les crevettes grises et les crabes, les catégories de calibrage sont déterminées sur la base de la largeur de la carapace; pour les coquilles Saint-Jacques et les bulots, les catégories de calibrage sont déterminées sur la base de la largeur de la coquille. 2. Les calibres minimaux fixés par le présent règlement, selon le barème figurant à l'annexe II, s'appliquent sans préjudice des tailles minimales, exprimées en longueur, et requises par: le règlement (CEE) n o 1866/86 du Conseil, du 12 juin 1986, fixant certaines mesures techniques de conservation des ressources halieutiques dans les eaux de la mer Baltique, des Belts et de l'øresund ( 1 ), ( 1 ) JO n o L 162 du , p. 1. Règlement modifié en dernier lieu par le règlement (CE) n o 1821/96 (JO n o L 241 du , p. 8).

7 1996R2406 FR le règlement (CEE) n o 3094/86 du Conseil, du 7 octobre 1986, prévoyant certaines mesures techniques de conservation des ressources de pêche ( 1 ), le règlement (CE) n o 1626/94 du Conseil, du 27 juin 1994, prévoyant certaines mesures techniques de conservation des ressources de pêche en Méditerranée ( 2 ). Aux fins du contrôle par les autorités compétentes, les espèces concernées par les normes de commercialisation respectent les tailles minimales biologiques fixées qui figurent à l'annexe II. Article 8 1. Les lots sont classés dans des catégories de calibrage selon le barème figurant à l'annexe II. 2. Chaque lot doit être homogène quant au calibrage des produits. Toutefois, un lot de faible volume peut ne pas être homogène; dans ce cas, il est classé dans la catégorie de calibrage la plus basse qui y est représentée. 3. La catégorie de calibrage et le mode de présentation doivent être inscrits en caractères lisibles et indélébiles, d'une hauteur minimale de 5 centimètres, sur des étiquettes apposées sur les lots. L'indication du poids net en kilogrammes est apposée de manière claire et lisible sur chaque lot. Pour les lots mis en vente dans des caisses standardisées, cette indication du poids net n'est pas nécessaire si le pesage effectué avant la mise en vente fait apparaître que le contenu des caisses correspond bien à leur contenance présumée exprimée en kilogrammes. 4. Les modalités d'application du présent article, notamment en ce qui concerne la méthode de pesage et la détermination d'une variation du poids net, en deçà ou au-delà du poids indiqué ou présumé, admise pour chaque lot, sont arrêtées selon la procédure prévue à l'article 32 du règlement de base. Article 9 Les espèces pélagiques peuvent être classées dans les différentes catégories de fraîcheur et de calibrage sur la base d'un système d'échantillonnage. Ce système doit assurer un maximum d'homogénéité au lot quant à la fraîcheur et à la taille des produits. Les modalités d'application du présent article, notamment en ce qui concerne la détermination du nombre d'échantillons à prévoir, le poids ou le volume de poisson de chaque échantillon, ainsi que les méthodes d'appréciation de la classification et de vérification du poids des lots commercialisés, sont arrêtées selon la procédure prévue à l'article 32 du règlement de base. Article 10 Pour assurer l'approvisionnement local ou régional en crevettes et en crabes de certaines zones côtières de la Communauté, des exceptions aux tailles minimales fixées pour ces produits à l'annexe II peuvent être prévues. La détermination des zones en question et la fixation des tailles de commercialisation correspondantes sont arrêtées selon la procédure prévue à l'article 32 du règlement de base. ( 1 ) JO n o L 288 du , p. 1. Règlement modifié en dernier lieu par le règlement (CE) n o 3071/95 du (JO n o L 329 du , p. 14). ( 2 ) JO n o L 171 du , p. 1. Règlement modifié, par le règlement (CE) n o 1075/96 (JO n o L 142 du , p. 1).

8 1996R2406 FR D. Produits en provenance des pays tiers Article Sans préjudice de l'article 2 paragraphe 1, les produits visés à l'article 3 en provenance des pays tiers ne peuvent être commercialisés que s'ils sont présentés dans des emballages portant l'indication de manière claire et lisible: du pays d'origine imprimé en caractères latins d'une hauteur minimale de 20 millimètres, du nom scientifique du produit et de sa dénomination commerciale, du mode de présentation, de la catégorie de fraîcheur et de la catégorie de calibrage, du poids net en kilogrammes des produits contenus dans les emballages, de la date de la classification et de la date de l'expédition, du nom et de l'adresse de l'expéditeur. 2. Toutefois, les produits visés à l'article 3 provenant directement des lieux de pêche, qui sont introduits dans un port de la Communauté par des navires battant pavillon d'un pays tiers et sont destinés à la commercialisation, sont soumis aux mêmes dispositions que celles applicables aux captures communautaires, sans préjudice du règlement (CE) n o 1093/94 ( 1 ). E. Dispositions finales Article Les professionnels du secteur de la pêche effectuent la classification des produits de la pêche par catégories de fraîcheur Extra, A et B et catégories de calibrage avec le concours d'experts désignés à cette fin par les organisations professionnelles concernées. Les États membres effectuent des contrôles pour veiller au respect des dispositions du présent article. 2. Si la classification n'est pas effectuée conformément à la procédure prévue au paragraphe 1, les autorités nationales compétentes peuvent y procéder elles-mêmes. Article 13 Chaque État membre communique aux autres États membres et à la Commission, au plus tard un mois avant la date d'entrée en vigueur du présent règlement, une liste des noms et adresses des experts et des organisations professionnelles visés à l'article 12. Toute modification de cette liste est communiquée aux autres États membres et à la Commission. Article 14 La Commission présente au Conseil, avant le 31 décembre 2001, un rapport sur les résultats de l'application de l'article 6 paragraphe 1 du présent règlement, assorti, si besoin en est, de propositions utiles. Article 15 Les règlements (CEE) n o 103/76 et (CEE) n o 104/76 sont abrogés. Les références faites auxdits règlements doivent s'entendre comme faites au présent règlement. ( 1 ) JO n o L 121 du , p. 3.

9 1996R2406 FR Article Le présent règlement entre en vigueur le 1 er janvier Nonobstant le paragraphe 1, du présent article, les dispositions de l'article 6 paragraphe 1 s'appliquent à compter du 1 er janvier Le présent règlement est obligatoire dans tous ses éléments et directement applicable dans tout État membre.

10 1996R2406 FR ANNEXE I BARÈMES DE COTATION DE FRAÎCHEUR Les barèmes établis dans la présente annexe s'appliquent aux produits ou groupes de produits suivants, en fonction de critères d'évaluation spécifiques à chacun d'eux. A. Poissons blancs Églefin, morue, lieu noir, lieu jaune, rascasse du nord ou sébaste, merlan, lingue, merlu, castagnole, baudroie, tacaud et capelan de Méditerranée, bogue, picarel, congre, grondin, mulet, plie ou carrelet, cardine, sole, limande, limande sole, flet commun, sabre B. Poissons bleus Thon blanc ou germon, thon rouge, thon obèse, merlan poutassou, hareng, sardine, maquereau, chinchard, anchois M4, sprat C. Sélaciens Aiguillat, raie D. Céphalopodes Seiche E. Crustacés 1. Crevette 2. Langoustine A. POISSONS BLANCS Critères Catégories de fraîcheur Extra A B Non admis ( 1 ) Peau Pigmentation vive et iridescente (sauf pour les sébastes) ou opalescente, pas de décoloration Pigmentation vive mais sans éclat Pigmentation ternie en voie de décoloration Pigmentation ternie ( 2 ) Mucus cutané Aqueux, transparent Légèrement trouble Laiteux Gris jaunâtre, opaque Œil Convexe (bombé); pupille noire brillante; cornée transparente Convexe et légèrement affaissé; pupille noire ternie; cornée légèrement opalescente Plat; cornée opalescente; pupille opaque Concave au centre; pupille grise; cornée laiteuse ( 2 ) Branchies Couleur vive; pas de mucus Moins colorées; mucus transparent Brun/gris se décolorant; mucus opaque et épais Jaunâtre; mucus laiteux ( 2 ) Péritoine (dans le poisson éviscéré) Lisse; brillant; difficile à détacher de la chair Un peu terni; peut être détaché de la chair Tacheté; se détachant facilement de la chair Ne colle pas ( 2 ) Odeur des branchies et de la cavité abdominale ( 2 )

11 1996R2406 FR Critères poissons blancs sauf plie ou carrelet D'algues marines Plie ou carrelet D'huile fraîche; poivrée; odeur de terre Catégories de fraîcheur Extra A B Absence d'odeur d'algues marines; odeur neutre D'huile; d'algues marines ou légèrement douceâtre Fermentée; légèrement aigre D'huile; fermentée; défraîchie, un peu rance Non admis ( 1 ) Aigre Aigre Chair Ferme et élastique; surface lisse ( 3 ) Moins élastique Légèrement molle (flasque), moins élastique; surface cireuse (veloutée) et ternie Molle (flasque) ( 2 ); écailles se détachent facilement de la peau; surface plutôt plissée Critères supplémentaires pour la baudroie étêtée Vaisseaux sanguins (muscles ventraux) Contour bien défini et rouge vif Contour bien défini, sang plus foncé Contour mal défini et brun Contour complètement ( 2 ) imprécis, brun et jaunissement de la chair ( 1 ) Les critères de cette colonne ne s'appliqueront que jusqu'à l'adoption d'une décision de la Commission fixant les critères qui caractérisent le poisson impropre à la consommation humaine, conformément à la directive 91/493/ CEE du Conseil. ( 2 ) Ou dans un état de décomposition plus avancé. ( 3 ) Le poisson frais avant le stade rigor mortis n'est pas ferme et élastique mais il est quand même classé dans la catégorie Extra. B. POISSONS BLEUS Critères Catégories de fraîcheur Extra A B Non admis ( 1 ) Peau ( 2 ) Pigmentation vive, couleurs vives, brillantes et iridescentes; nette différence entre surfaces dorsale et ventrale Perte d'éclat et de brillance; couleurs plus fades; moins de différence entre surfaces dorsale et ventrale Ternie, sans éclat, couleurs délavées; peau plissée lorsqu'on courbe le poisson Pigmentation très terne; peau se détache de la chair ( 3 ) Mucus cutané Aqueux, transparent Légèrement trouble Laiteux Gris jaunâtre, mucus opaque ( 3 ) Consistance de la chair ( 2 ) Très ferme, rigide Assez rigide, ferme Un peu molle Molle (flasque) ( 3 ) Opercules Argentés Argentés, légèrement teintés de rouge ou de brun Brunissement et extravasations sanguines étendues Jaunâtres ( 3 ) Œil Convexe, bombé; pupille bleu-noir brillante, «paupière» transparente Convexe et légèrement affaissé; pupille foncée, cornée légèrement opalescente Plat; pupille voilée; extravasations sanguines autour de l'œil Concave au centre; pupille grise; cornée laiteuse ( 3 )

12 1996R2406 FR Critères Catégories de fraîcheur Extra A B Non admis ( 1 ) Branchies ( 2 ) Rouge vif à pourpre uniformément; pas de mucus Couleur moins vive, plus pâle sur les bords; mucus transparent S'épaississant, se décolorant, mucus opaque Jaunâtre; mucus laiteux ( 3 ) Odeur des branchies D'algues marines fraîches; âcre, iodée Absence d'odeur ou odeur d'algues marines, odeur neutre Odeur grasse ( 4 ) un peu sulfureuse, de lard rance ou de fruit pourri Odeur aigre de putréfaction ( 3 ) ( 1 ) Les critères de cette colonne ne s'appliqueront que jusqu'à l'adoption d'une décision de la Commission fixant les critères qui caractérisent le poisson impropre à la consommation humaine, conformément à la directive 91/493/ CEE du Conseil. ( 2 ) Pour le hareng et le maquereau conservés en eau de mer réfrigérée [soit au moyen de glace (CSW) ou par des moyens mécaniques (RSW)] qui sont conformes aux prescriptions de la directive 92/48/CEE (JO n o L 187 du p. 41) annexe II point 8, les catégories de fraîcheur suivantes s'appliquent: le critère de la colonne A s'applique aussi à la catégorie Extra. ( 3 ) Ou dans un état de décomposition plus avancé. ( 4 ) Le poisson conservé dans la glace a une odeur rance avant d'avoir une odeur défraîchie. C'est l'inverse pour le poisson conservé par CSW/RSW. C. SÉLACIENS Critères Catégories de fraîcheur Extra A B Non admis ( 1 ) Œil Convexe, très brillant et iridescent; pupilles petites Convexe et légèrement affaissé; perte de brillance et d'iridescence, pupilles ovales Plat, terni Concave jaunâtre ( 2 ) Aspect In rigor mortis ou partiellement in rigor; présence d'un peu de mucus clair sur la peau Stade rigor dépassé; absence de mucus sur la peau et particulièrement dans la bouche et dans les ouverture branchiales Un peu de mucus dans la bouche et sur les ouvertures branchiales; mâchoire légèrement aplatie Grande quantité de mucus dans la bouche et les ouvertures branchiales ( 2 ) Odeur D'algues marines Absence d'odeur ou légère odeur défraîchie, mais par ammoniacale Légèrement ammoniacale; aigre Odeur ammoniacale âcre ( 2 ) Critères spécifiques ou supplémentaires pour la raie Extra A B Non admis Peau Pigmentation vive iridescente et brillante; mucus aqueux Pigmentation vive; mucus aqueux Pigmentation se décolorant et ternie; mucus opaque Décoloration; peau plissée; mucus épais Texture de la peau Ferme et élastique Ferme Molle Flasque

13 1996R2406 FR Extra A B Non admis Aspect Bordure des nageoires translucide et arrondie Nageoires raides Molle Molle et flasque Ventre Blanc et brillant avec des reflets mauves autour des nageoires Blanc et brillant avec des taches rouges uniquement autour des nageoires Blanc et terni, avec de nombreuses taches rouges ou jaunes Ventre jaune à verdâtre, taches rouges dans la chair elle-même ( 1 ) Les critères de cette colonne ne s'appliqueront que jusqu'à l'adoption d'une décision de la Commission fixant les critères qui caractérisent le poisson impropre à la consommation humaine, conformément à la directive 91/493/ CEE du Conseil. ( 2 ) Ou das un état de décomposition plus avancé. D. CÉPHALOPODES Critères Catégories de fraîcheur Extra A B Peau Pigmentation vive, peau adhérant à la chair Pigmentation ternie; peau adhérant à la chair Décolorée; se détachant facilement de la chair Chair Très ferme; blanche nacrée Ferme; blanche crayeuse Légèrement molle; blanc rosé ou jaunissant légèrement Tentacules Résistant à l'arrachement Résistant à l'arrachement S'arrachant plus facilement Odeur Fraîche; d'algues marines Faible ou nulle Odeur d'encre E. CRUSTACÉS 1) Crevettes Critères Catégories de fraîcheur Extra Caractéristiques minimales Surface de la carapace: humide et luisante En cas de transvasement, les crevettes ne doivent pas coller les unes aux autres Chair sans odeur étrangère Exemptes de sable, mucus et autres matières étrangères A Les mêmes que celles de la catégorie Extra Aspect de la: 1) crevette pourvue de sa carapace Couleur rose-rouge clair, avec de petites taches blanches; partie pectorale de la carapace principalement claire De rose-rouge légèrement délavé à bleu-rouge avec des taches blanches; la partie pectorale de la carapace doit être de couleur claire tirant sur le gris

14 1996R2406 FR Critères Catégories de fraîcheur Extra A 2) crevette d'eau profonde Couleur rose uniforme Rose mais avec possibilité de début de noircissement de la tête État de la chair pendant et après le décorticage Fragments Odeur 2) Langoustines Se décortique aisément avec uniquement des pertes de chair techniquement inévitables Ferme mais pas coriace Rares fragments de crevettes admis Odeur fraîche d'algues marines; odeur légèrement douceâtre Se décortique moins aisément avec de faibles pertes de chair Moins ferme, légèrement coriace Faible quantité de fragments de crevettes admise Acidulée; absence d'odeur d'algues marines Critères Catégories de fraîcheur Extra A B Carapace Couleur rose pâle ou de rose à orangerouge Couleur rose pâle ou de rose à rougeorange; pas de tache noire Légère décoloration; quelques taches noires et couleur grisâtre, notamment sur la carapace et entre les segments de la queue Œil et branchies Œil noir brillant; branchies de couleur rose Œil terne gris-noir; branchies tirant vers le gris Branchies de couleur gris foncé ou légère coloration verdâtre sur la surface dorsale de la carapace Odeur Légère odeur caractéristique de crustacé Perte de l'odeur caractéristique de crustacé. Pas d'odeur ammoniacale Odeur légèrement aigre Chair (queue) Chair translucide de couleur bleu tirant sur le blanc La chair n'est plus translucide mais n'est pas décolorée Chair opaque et d'aspect terne

15 1996R2406 FR A1 ANNEXE II CATÉGORIES DE CALIBRAGE Barème de calibrage Tailles minimales à respecter dans les conditions prévues par les règlements visés à l'article 7 Espèce Taille Kg/poisson ( 1 ) Nombre de pièces/kg ( 2 ) Région Zone géographique Taille minimale Hareng de l'atlantique (Clupea harengus) 1 0,250 et plus 4 ou moins 1 CIEM V b (zone CE) 20 cm 2 de 0,125 à 0,250 de 5 à 8 2 (a) 20 cm 3 de 0,085 à 0,125 de 9 à cm 4(a) de 0,050 à 0,085 de 12 à 20 3 (b) 20 cm Hareng de la Baltique (Clupea harengus) capturé et débarqué, sud de la latitude 56 o 30 4(b) de 0,036 à 0,085 de 12 à 27 Hareng de la Baltique (Clupea harengus) capturé et débarqué, nord de la latitude 56 o 30 4(c) de 0,057 à 0,085 de 12 à 17 5 de 0,031 à 0,057 de 18 à 32 6 de 0,023 à 0,031 de 33 à 44 Hareng de la mer Baltique (Clupea harengus) capturé et débarqué dans les eaux relevant de la souveraineté et de la juridiction de l'estonie et de la Lettonie 7(a) de 0,023 à 0,036 de 28 à 44 7(b) de 0,014 à 0,023 de 45 à 70 Hareng de la mer Baltique (Clupea harengus) capturé et débarqué dans le golf de Riga 8 de 0,010 à 0,014 de 71 à 100 Sardine (Sardina pilchardus) 1 0,067 et plus 15 ou moins À fixer 2 de 0,042 à 0,067 de 16 à 24 3 de 0,028 à 0,042 de 25 à 35 de 0,015 à 0,028 de 36 à 67 Méditerranée 4 de 0,011 à 0,028 de 36 à 91 Roussette (Scyliorhinus spp.) 1 2 et plus 2 de 1 à 2 3 de 0,5 à 1

16 1996R2406 FR Barème de calibrage Tailles minimales à respecter dans les conditions prévues par les règlements visés à l'article 7 Espèce Taille Kg/poisson ( 1 ) Nombre de pièces/kg ( 2 ) Région Zone géographique Taille minimale Aiguillat (Squalus acanthias) 1 2,2 et plus 2 de 1 à 2,2 3 de 0,5 à 1 Rascasse (Sebastes spp.) 1 2 et plus 2 de 0,6 à 2 3 de 0,35 à 0,6 Morue (Gadus morhua) 1 7 et plus 1 35 cm 2 de 4 à 7 2 ( a ) 35 cm 3 de 2 à 4 ( b ) 30 cm 4 de 1 à cm 5 de 0,3 à 1 Baltique Sud de 59 o 30 N 35 cm Lieu noir (Pollachius virens) 1 5 et plus 1 35 cm 2 de 3 à 5 2 ( a ) 35 cm 3 de 1,5 à 3 ( b ) 30 cm 4 de 0,3 à 1, cm Baltique Sud de 59 o 30 N 30 cm Églefin (Melanogrammus aeglefinus) 1 1 et plus 1 CIEM V b (zone CE) 30 cm 2 de 0,57 à 1 2 ( a ) 30 cm 3 de 0,37 à 0,57 ( b ) 27 cm 4 de 0,17 à 0, cm Merlan (Merlangius merlangus) 1 0,5 et plus 1 27 cm 2 de 0,35 à 0,5 2 ( a ) 23 cm 3 de 0,25 à 0,35 ( b ) 23 cm 4 de 0,11 à 0, cm

17 1996R2406 FR Barème de calibrage Tailles minimales à respecter dans les conditions prévues par les règlements visés à l'article 7 Espèce Taille Kg/poisson ( 1 ) Nombre de pièces/kg ( 2 ) Région Zone géographique Taille minimale Lingue (Molva spp.) 1 5 et plus 1 2 de 3 à 5 2 ( a ) À fixer 3 de 1,2 à 3 ( b ) 3 63 cm Maquereau de l'espèce 1 0,5 et plus 50 ou moins 1 20 cm Scomber scombrus 2 de 0,2 à 0,5 de 51 à Sauf mer du Nord 20 cm 3 de 0,1 à 0,2 de 126 à 250 Mer du Nord 30 cm Méditerranée de 0,08 à 0,2 de 126 à cm 5 20 cm Méditerranée 18 cm Maquereau de l'espèce Scomber japonicus Méditerranée 1 0,5 et plus 2 de 0,25 à 0,5 3 de 0,14 à 0,25 4 de 0,05 à 0,14 Anchois (Engraulis spp.) 1 0,033 et plus 30 ou moins 3 Sauf CIEM IX a 12 cm 2 de 0,020 à 0,033 de 31 à 50 3 CIEM IX a 10 cm 3 de 0,012 à 0,020 de 51 à 83 Méditerranée 9 cm 4 de 0,008 à 0,012 de 84 à 125 Pie ou carrelet (Pleuronectes platessa) 1 0,6 et plus 1 25 cm 2 de 0,4 à 0,6 2 ( a ) 25 cm 3 de 0,3 à 0,4 ( b ) 27 cm 4 de 0,15 à 0,3 Mer du Nord 27 cm 3 25 cm Baltique Subdivisions 22 à cm Subdivisions 26 à cm Subdivisions 29 Sud de 59 o 30 N 18 cm

18 1996R2406 FR Barème de calibrage Tailles minimales à respecter dans les conditions prévues par les règlements visés à l'article 7 Espèce Taille Kg/poisson ( 1 ) Nombre de pièces/kg ( 2 ) Région Zone géographique Taille minimale Merlu (Merluccius merluccius) Méditerranée 1 2,5 et plus 1 30 cm 2 de 1,2 à 2,5 2 ( a ) 30 cm 3 de 0,6 à 1,2 ( b ) 30 cm 4 de 0,28 à 0, cm 5 de 0,2 à 0,28 Méditerranée 20 cm de 0,15 à 0,28 Cardine (Lepidorhombus spp.) Méditerranée 1 0,45 et plus 1 25cm 2 de 0,25 à 0,45 2 ( a ) 25 cm 3 de 0,20 à 0,25 ( b ) 25 cm 4 de 0,11 à 0, cm de 0,05 à 0,20 Castagnole (Brama spp.) 1 0,8 et plus 2 de 0,2 à 0,8 Baudroie (Lophius spp.) entière, éviscérée 1 8 et plus 1 2 de 4 à 8 2 ( a ) À fixer 3 de 2 à 4 ( b ) 4 de 1 à 2 3 À fixer 5 de 0,5 à 1 Méditerranée 30 cm Baudroie (Lophius spp.) étêtée 1 4 et plus 2 de 2 à 4 3 de 1 à 2 4 de 0,5 à 1 5 de 0,2 à 0,5

19 1996R2406 FR Barème de calibrage Tailles minimales à respecter dans les conditions prévues par les règlements visés à l'article 7 Espèce Taille Kg/poisson ( 1 ) Nombre de pièces/kg ( 2 ) Région Zone géographique Taille minimale Limande (Limanda limanda) 1 0,25 et plus 1 15cm 2 de 0,13 à 0,25 2 ( a ) 15 cm ( b ) 23 cm Mer du Nord 23 cm 3 23 cm Sole limande (Microstomus kitt) 1 0,6 et plus 1 25 cm 2 de 0,35 à 0,6 2 ( a ) 25 cm 3 de 0,18 à 0,35 ( b ) 25 cm 3 25 cm Thon blanc ou germon (Thunnus alalunga) 1 4 et plus 2 de 1,5 à 4 Thon rouge (Thunnus thynnus) 1 70 et plus Méditerranée 70 cm ou 6,4 kg 2 de 50 à 70 3 de 25 à 50 4 de 10 à 25 5 de 6,4 à 10 Thon obèse (Thunnus obesus) 1 10 et plus 2 de 3,2 à 10 Lieu jaune (Pollachius pollachius) 1 5 et plus 1 2 de 3 à 5 2 ( a ) 30 cm 3 de 1,5 à 3 ( b ) 4 de 0,3 à 1, cm Merlan poutassou (Micromesistius poutassou ou Gadus poutassou) 1 7 ou moins 2 de 8 à 14 3 de 15 à 25 4 de 26 à 30

20 1996R2406 FR Barème de calibrage Tailles minimales à respecter dans les conditions prévues par les règlements visés à l'article 7 Espèce Taille Kg/poisson ( 1 ) Nombre de pièces/kg ( 2 ) Région Zone géographique Taille minimale Tacaud (Trisopterus luscus) et capelan de Méditerranée (Trisopterus minutus) 1 0,4 et plus 3 À fixer 2 de 0,25 à 0,4 3 de 0,125 à 0,25 4 de 0,05 à 0,125 Bogue (Boops boops) Picarel (Maena sararis) 1 5 ou moins 2 de 6 à 31 3 de 32 à ou moins de 21 à 40 de 41 à 90 Congre (Conger conger) 1 7 et plus 1 2 de 5 à 7 2 ( a ) 58 cm 3 de 0,5 à 5 ( b ) 3 58 cm Grondin (Trigla spp.) rouget 1 1 et plus 2 de 0,4 à 1 3 de 0,2 à 0,4 4 de 0,06 à 0,2 Autres grondins 1 0,25 et plus 2 0,2 0,25 Chinchard (Trachurus spp.) 1 0,6 et plus 1 15 cm 2 de 0,4 à 0, cm 3 de 0,2 à 0, cm 4 de 0,08 à 0, cm 5 de 0,02 à 0,08 Méditerranée 12 cm

Répertoire. pour l. Evaluation Qualité. des. Produits de la Pêche. et la. Normalisation Criée. Grilles de Cotation

Répertoire. pour l. Evaluation Qualité. des. Produits de la Pêche. et la. Normalisation Criée. Grilles de Cotation Répertoire pour l Evaluation Qualité des Produits de la Pêche et la Normalisation Criée Grilles de Cotation GRILLES DE COTATION DES PRINCIPALES ESPECES DE BASSE-NORMANDIE Présentation générale Ce document

Plus en détail

Valeurs nutritionnelles des produits aquatiques consommés en France. www.nutraqua.com

Valeurs nutritionnelles des produits aquatiques consommés en France. www.nutraqua.com Valeurs nutritionnelles des produits aquatiques consommés en France www.nutraqua.com Présentation de l étude Cette étude a été menée afin de mieux connaitre la composition nutritionnelle des principaux

Plus en détail

liste des produits soumis au FAP établie au CNIS le 24/04/2011

liste des produits soumis au FAP établie au CNIS le 24/04/2011 liste des produits soumis au FAP établie au CNIS le 24/04/2011 sp/tarifaire libellé tarif code FAP libellé FAP 01011010 --Chevaux. 160 Visa de controle Sanitaire vétérinaire (M.agriculture) 01011010 --Chevaux.

Plus en détail

Ce document constitue un outil de documentation et n'engage pas la responsabilité des institutions

Ce document constitue un outil de documentation et n'engage pas la responsabilité des institutions 2001L0101 FR 27.11.2002 001.001 1 Ce document constitue un outil de documentation et n'engage pas la responsabilité des institutions BDIRECTIVE 2001/101/CE DE LA COMMISSION du 26 novembre 2001 modifiant

Plus en détail

NORME CEE-ONU H-3 concernant la commercialisation et le contrôle de la qualité commerciale des

NORME CEE-ONU H-3 concernant la commercialisation et le contrôle de la qualité commerciale des NORME CEE-ONU H-3 concernant la commercialisation et le contrôle de la qualité commerciale des ROSES UNIFLORES COUPEES FRAICHES livrés au trafic international entre les pays membres de la CEE-ONU et à

Plus en détail

0210 99 80 0210 99 85 Abats comestibles salés ou en saumure, séchés ou fumés (à l'exclusion des primates, des baleines, dauphins et -

0210 99 80 0210 99 85 Abats comestibles salés ou en saumure, séchés ou fumés (à l'exclusion des primates, des baleines, dauphins et - Description des marchandises (autoexplicative) 0210 92 00 0210 92 10 Viandes et abats comestibles, salés ou en saumure, séchés ou fumés, et farines et poudres comestibles de viandes ou d'abats, de baleines,

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE TRADE/WP.7/GE.11/2005/12 1 février 2005 Original: FRANÇAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE COMITÉ POUR LE DÉVELOPPEMENT DU COMMERCE, DE

Plus en détail

Bar commun, Loup de mer Élevage: Europe. Brochet Pêche: Suisse. Crevette tigrée Élevage: Vietnam, Ecuador. Carpe Élevage: Europe

Bar commun, Loup de mer Élevage: Europe. Brochet Pêche: Suisse. Crevette tigrée Élevage: Vietnam, Ecuador. Carpe Élevage: Europe Bar commun, Loup de mer Brochet Carpe Crevette tigrée Élevage: Vietnam, Ecuador Dorade royale Féra, corégone Flétan du Pacifique Pêche: Pacifique Nord Hareng Hareng Légine australe Pêche: SO Atlantique

Plus en détail

E 4619 TEXTE SOUMIS EN APPLICATION DE L ARTICLE 88-4 DE LA CONSTITUTION ASSEMBLÉE NATIONALE SÉNAT PAR LE GOUVERNEMENT,

E 4619 TEXTE SOUMIS EN APPLICATION DE L ARTICLE 88-4 DE LA CONSTITUTION ASSEMBLÉE NATIONALE SÉNAT PAR LE GOUVERNEMENT, E 4619 ASSEMBLÉE NATIONALE TREIZIÈME LÉGISLATURE SÉNAT SESSION EXTRAORDINAIRE DE 2008-2009 Reçu à la Présidence de l Assemblée nationale le 22 juillet 2009 Enregistré à la Présidence du Sénat le 22 juillet

Plus en détail

NORME CEE-ONU FFV-08 concernant la commercialisation et le contrôle de la qualité commerciale des

NORME CEE-ONU FFV-08 concernant la commercialisation et le contrôle de la qualité commerciale des NORME CEE-ONU FFV-08 concernant la commercialisation et le contrôle de la qualité commerciale des CHOUX DE BRUXELLES livrés au trafic international entre les pays membres de la CEE-ONU et à destination

Plus en détail

NORME CEE-ONU FFV-24 concernant la commercialisation et le contrôle de la qualité commerciale des CHAMPIGNONS DE COUCHE

NORME CEE-ONU FFV-24 concernant la commercialisation et le contrôle de la qualité commerciale des CHAMPIGNONS DE COUCHE NORME CEE-ONU FFV-24 concernant la commercialisation et le contrôle de la qualité commerciale des CHAMPIGNONS DE COUCHE ÉDITION 2012 UNITED NATIONS New York and Geneva, 2012 NOTE Groupe de travail des

Plus en détail

NOIX DU BRÉSIL DECORTIQUÉES

NOIX DU BRÉSIL DECORTIQUÉES Recommandation pour une période d essai allant jusqu à la fin de 2013 NORME CEE-ONU DDPconcernant la commercialisation et le contrôle de la qualité commerciale des NOIX DU BRÉSIL DECORTIQUÉES 2012 ÉDITION

Plus en détail

Nomenclature combinée NC8 (Textes officiels 2016) CN8 Description Unité suppl.

Nomenclature combinée NC8 (Textes officiels 2016) CN8 Description Unité suppl. I SECTION I - ANIMAUX VIVANTS ET PRODUITS DU RÈGNE ANIMAL 01 CHAPITRE 1 - ANIMAUX VIVANTS 0101 Chevaux, ânes, mulets et bardots, vivants - Chevaux 0101 21 00 --reproducteurs de race pure p/st 0101 29 --autres

Plus en détail

Sous-direction des ressources halieutiques Bureau du contrôle des pêches

Sous-direction des ressources halieutiques Bureau du contrôle des pêches RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l Écologie, du Développement Durable et de l Énergie Direction des pêches maritimes et de l'aquaculture Sous-direction des ressources halieutiques Bureau du contrôle des

Plus en détail

NORME CEE-ONU DDP-21 concernant la commercialisation et le contrôle de la qualité commerciale des AMANDES BLANCHIES EDITION 2009

NORME CEE-ONU DDP-21 concernant la commercialisation et le contrôle de la qualité commerciale des AMANDES BLANCHIES EDITION 2009 NORME CEE-ONU DDP-21 concernant la commercialisation et le contrôle de la qualité commerciale des AMANDES BLANCHIES EDITION 2009 NATIONS UNIES New York et Genève, 2009 Page 2 NOTE Groupe de travail des

Plus en détail

NORME CEE-ONU FFV-11 concernant la commercialisation et le contrôle de la qualité commerciale des CHOUX-FLEURS

NORME CEE-ONU FFV-11 concernant la commercialisation et le contrôle de la qualité commerciale des CHOUX-FLEURS NORME CEE-ONU FFV-11 concernant la commercialisation et le contrôle de la qualité commerciale des CHOUX-FLEURS ÉDITION 2010 NATIONS UNIES New York et Genève, 2010 NOTE Groupe de travail des normes de qualité

Plus en détail

NORME CEE-ONU H-1 concernant la commercialisation et le contrôle de la qualité commerciale des

NORME CEE-ONU H-1 concernant la commercialisation et le contrôle de la qualité commerciale des NORME CEE-ONU H-1 concernant la commercialisation et le contrôle de la qualité commerciale des FLEURS COUPEES livrés au trafic international entre les pays membres de la CEE-ONU et à destination de ces

Plus en détail

ADDENDUM AU MANUEL D APPLICATION PRATIQUE DU RÈGLEMENT INN

ADDENDUM AU MANUEL D APPLICATION PRATIQUE DU RÈGLEMENT INN ADDENDUM AU MANUEL D APPLICATION PRATIQUE DU RÈGLEMENT INN Ce document est un addendum à la première édition du manuel d application pratique du règlement (CE) n 1005/2008 du Conseil du 29 septembre 2008

Plus en détail

Nouveau logo bio de l Union européenne Conditions d utilisation en 10 questions - réponses

Nouveau logo bio de l Union européenne Conditions d utilisation en 10 questions - réponses 01/09/10 Nouveau logo bio de l Union européenne Conditions d utilisation en 10 questions - réponses Un nouveau logo pour identifier les produits biologiques dans l Union européenne La Commission européenne

Plus en détail

DIRECTIVES. DIRECTIVE 2008/119/CE DU CONSEIL du 18 décembre 2008 établissant les normes minimales relatives à la protection des veaux

DIRECTIVES. DIRECTIVE 2008/119/CE DU CONSEIL du 18 décembre 2008 établissant les normes minimales relatives à la protection des veaux 15.1.2009 Journal officiel de l Union européenne L 10/7 DIRECTIVES DIRECTIVE 2008/119/CE DU CONSEIL du 18 décembre 2008 établissant les normes minimales relatives à la protection des veaux (version codifiée)

Plus en détail

Journal officiel de l'union européenne

Journal officiel de l'union européenne 31.3.2015 FR L 86/13 RÈGLEMENT (UE) 2015/534 DE LA BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE du 17 mars 2015 concernant la déclaration d'informations financières prudentielles (BCE/2015/13) LE CONSEIL DES GOUVERNEURS

Plus en détail

Données de vente déclarées en halles à marée en 2012

Données de vente déclarées en halles à marée en 2012 >Pêche et aquaculture > avril 213 Données et bilans Données de vente déclarées en halles à marée en /3 FranceAgriMer Direction Marchés, études et prospective Service Bases d'information économique Unité

Plus en détail

Note technique du 2 juin 2014 relative au contrôle des obligations déclaratives en matière de pêches maritimes NOR : DEVM1407282N

Note technique du 2 juin 2014 relative au contrôle des obligations déclaratives en matière de pêches maritimes NOR : DEVM1407282N RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l Écologie, du Développement Durable et de l Énergie Direction des pêches maritimes et de l'aquaculture Sous-direction des ressources halieutiques Bureau du contrôle des

Plus en détail

NORME CEE-ONU FFV-52 concernant la commercialisation et le contrôle de la qualité commerciale des

NORME CEE-ONU FFV-52 concernant la commercialisation et le contrôle de la qualité commerciale des COMMISSION ÉCONOMIQUE DES NATIONS UNIES POUR L EUROPE NORME CEE-ONU FFV-52 concernant la commercialisation et le contrôle de la qualité commerciale des POMMES DE TERRE DE PRIMEUR ET POMMES DE TERRE DE

Plus en détail

NORME CODEX POUR LES PETITS POIS SURGELES CODEX STAN 41-1981

NORME CODEX POUR LES PETITS POIS SURGELES CODEX STAN 41-1981 CODEX STAN 41-1981 Page 1 de 5 1. CHAMP D'APPLICATION NORME CODEX POUR LES PETITS POIS SURGELES CODEX STAN 41-1981 La présente norme s'applique aux petits pois surgelés de l'espèce Pisum sativum L. tels

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies Conseil économique et social ECE/TRADE/C/WP.7/2014/11 Distr. générale 14 juillet 2014 Français Original: anglais, français et russe Commission économique pour l Europe Comité du commerce

Plus en détail

NORME CEE-ONU FFV-42 concernant la commercialisation et le contrôle de la qualité commerciale des AVOCATS

NORME CEE-ONU FFV-42 concernant la commercialisation et le contrôle de la qualité commerciale des AVOCATS COMMISSION ÉCONOMIQUE DES NATIONS UNIES POUR L EUROPE NORME CEE-ONU FFV-42 concernant la commercialisation et le contrôle de la qualité commerciale des AVOCATS ÉDITION 2009 NATIONS UNIES New York et Genève,

Plus en détail

Décret n relatif aux conditions de neutralité et d uniformisation des conditionnements et du papier des cigarettes et du tabac à rouler NOR :

Décret n relatif aux conditions de neutralité et d uniformisation des conditionnements et du papier des cigarettes et du tabac à rouler NOR : RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes Décret n relatif aux conditions de neutralité et d uniformisation des conditionnements et du papier des cigarettes

Plus en détail

Journal officiel des Communautés européennes. (Actes dont la publication est une condition de leur applicabilité)

Journal officiel des Communautés européennes. (Actes dont la publication est une condition de leur applicabilité) 21.6.2001 FR Journal officiel des Communautés européennes L 165/1 I (Actes dont la publication est une condition de leur applicabilité) RÈGLEMENT (CE) N o 1207/2001 DU CONSEIL du 11 juin 2001 relatif aux

Plus en détail

CIRCULAIRE DPMA/SDRH/C2012-9601 Date : 14 décembre 2011

CIRCULAIRE DPMA/SDRH/C2012-9601 Date : 14 décembre 2011 MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L ALIMENTATION, DE LA PECHE, DE LA RURALITE ET DE L AMENAGEMENT TERRITORIAL Direction des pêches maritimes et de l aquaculture Sous-direction des Ressources Halieutiques

Plus en détail

NORME CEE-ONU DDP-24 PIMENTS FORTS SECHES ENTIERS

NORME CEE-ONU DDP-24 PIMENTS FORTS SECHES ENTIERS NORME CEE-ONU DDP-24 concernant la commercialisation et le contrôle de la qualité commerciale des PIMENTS FORTS SECHES ENTIERS ÉDITION 2013 NATIONS UNIES New York, Genève 2013 NOTE Groupe de travail des

Plus en détail

RÈGLEMENTS. 16.6.2009 Journal officiel de l Union européenne L 152/1

RÈGLEMENTS. 16.6.2009 Journal officiel de l Union européenne L 152/1 16.6.2009 Journal officiel de l Union européenne L 152/1 I (Actes pris en application des traités CE/Euratom dont la publication est obligatoire) RÈGLEMENTS RÈGLEMENT (CE) N o 469/2009 DU PARLEMENT EUROPÉEN

Plus en détail

1 JO no C 24 du 31. 1. 1991, p. 3. 2 JO no C 240 du 16. 9. 1991, p. 21. 3 JO no C 159 du 17. 6. 1991, p. 32.

1 JO no C 24 du 31. 1. 1991, p. 3. 2 JO no C 240 du 16. 9. 1991, p. 21. 3 JO no C 159 du 17. 6. 1991, p. 32. Directive 91/533/CEE du Conseil, du 14 octobre 1991, relative à l'obligation de l'employeur d'informer le travailleur des conditions applicables au contrat ou à la relation de travail Journal officiel

Plus en détail

Journal officiel de l'union européenne L 129. Législation. Actes législatifs. 57 e année. Édition de langue française. 30 avril 2014.

Journal officiel de l'union européenne L 129. Législation. Actes législatifs. 57 e année. Édition de langue française. 30 avril 2014. Journal officiel de l'union européenne L 129 Édition de langue française Législation 57 e année 30 avril 2014 Sommaire I Actes législatifs RÈGLEMENTS Règlement (UE) n o 421/2014 du Parlement européen et

Plus en détail

CONSEIL DE L'UNION EUROPÉENNE. Bruxelles, le 28 novembre 2006 (29.11) (OR. en) 15948/06. Dossier interinstitutionnel: 2006/0241 (COD)

CONSEIL DE L'UNION EUROPÉENNE. Bruxelles, le 28 novembre 2006 (29.11) (OR. en) 15948/06. Dossier interinstitutionnel: 2006/0241 (COD) CONSEIL DE L'UNION EUROPÉENNE Bruxelles, le 28 novembre 2006 (29.11) (OR. en) 15948/06 Dossier interinstitutionnel: 2006/0241 (COD) CODIF 96 CODEC 1427 RC 11 TRANS 311 PROPOSITION Origine: Commission européenne

Plus en détail

Journal officiel des Communautés européennes

Journal officiel des Communautés européennes L 275/39 DIRECTIVE 2000/46/CE DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL du 18 septembre 2000 concernant l'accès à l'activité des établissements de monnaie électronique et son exercice ainsi que la surveillance

Plus en détail

MANUEL DES PROCEDURES OFFICIELLES D INSPECTION ET DE CERTIFICATION SANITAIRE DES PRODUITS HALIEUTIQUES AU NIVEAU DES SITES DE DEBARQUEMENT

MANUEL DES PROCEDURES OFFICIELLES D INSPECTION ET DE CERTIFICATION SANITAIRE DES PRODUITS HALIEUTIQUES AU NIVEAU DES SITES DE DEBARQUEMENT REPUBLIQUE DU SENEGAL MINISTERE DE L ECONOMIE MARITIME, DE LA PECHE ET DES TRANSPORTS MARITIMES DIRECTION DES PECHES MARITIMES MANUEL DES PROCEDURES OFFICIELLES D INSPECTION ET DE CERTIFICATION SANITAIRE

Plus en détail

E 5497 TREIZIÈME LÉGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 2009-2010. le 16 juillet 2010 le 16 juillet 2010

E 5497 TREIZIÈME LÉGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 2009-2010. le 16 juillet 2010 le 16 juillet 2010 E 5497 ASSEMBLÉE NATIONALE S É N A T TREIZIÈME LÉGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 2009-2010 Reçu à la Présidence de l'assemblée nationale Enregistré à la Présidence du Sénat le 16 juillet 2010 le 16 juillet

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies Conseil économique et social ECE/TRADE/C/WP.7/2012/18 Distr.: général 14 août 2012 Français Original: anglais et français Commission économique pour l Europe Comité du commerce Groupe de

Plus en détail

Guide des espèces à l usage des professionnels

Guide des espèces à l usage des professionnels Guide des espèces à l usage des professionnels Actualisation janvier 2009 Anchois Engraulis encrasicolus Page 18 TAC européen d anchois par zone et par année 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 Zone VIII

Plus en détail

Pêcheries Les Brisants

Pêcheries Les Brisants Pêcheries Les Brisants CAHIER DES CHARGES BRISANTS SELECTIN DCUMENT CNTRACTUEL SMMAIRE 1 - BJECTIF 2 - LISTE DES ESPÈCES RÉFÉRENCÉES BRISANTS Sélection 3 - CRITÈRES QUALITATIFS 3.1 Poissons Fiche technique

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE Arrêté du 18 décembre 2006 établissant les modalités de gestion des différents régimes d autorisations définis par

Plus en détail

Poissons de l Atlantique Nord-Est Relations Taille-Poids

Poissons de l Atlantique Nord-Est Relations Taille-Poids Découvrez un ensemble de documents, scientifiques ou techniques, dans la base Archimer : http://www.ifremer.fr/docelec/ Publié le 23/12/86 Réf. DRV-86-001/RH/NANTES Didier DOREL Poissons de l Atlantique

Plus en détail

Note du secrétariat: Ce texte est basé sur le document TRADE/WP.7/2003/6/Add.3. NORME CEE-ONU FFV-49 ANANAS

Note du secrétariat: Ce texte est basé sur le document TRADE/WP.7/2003/6/Add.3. NORME CEE-ONU FFV-49 ANANAS Note du secrétariat: Ce texte est basé sur le document TRADE/WP.7/2003/6/Add.3. Correction éditoriale 7 janvier 2004. I. DÉFINITION DU PRODUIT NORME CEE-ONU FFV-49 concernant la commercialisation et le

Plus en détail

Direction des pêches maritimes et de l aquaculture ITM

Direction des pêches maritimes et de l aquaculture ITM RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l Ecologie, du Développement durable et de l Energie Direction des pêches maritimes et de l aquaculture ITM Circulaire du 25 mars 2013 Modifiant la circulaire du 22 novembre

Plus en détail

A-1 8 : Etiquetage et information du consommateur

A-1 8 : Etiquetage et information du consommateur A-1 8 : Etiquetage et information du consommateur Mise à jour : Septembre 201 2 Références réglementaires et infra réglementaires : Directive 2000/1 3/CE du 20 mars 2000 modifiée relative au rapprochement

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DE LA PROTECTION SOCIALE Décret n o 2004-486 du 28 mai 2004 relatif aux règles prudentielles applicables aux mutuelles et unions pratiquant

Plus en détail

NORME CEE-ONU DDP-07 concernant la commercialisation et le contrôle de la qualité commerciale des PRUNEAUX ÉDITION 2003

NORME CEE-ONU DDP-07 concernant la commercialisation et le contrôle de la qualité commerciale des PRUNEAUX ÉDITION 2003 NORME CEE-ONU DDP-07 concernant la commercialisation et le contrôle de la qualité commerciale des PRUNEAUX ÉDITION 2003 NATIONS UNIES New York, Genève 2003 Page 2 NOTE Groupe de travail des normes de qualité

Plus en détail

Cette directive doit encore être transposée dans le droit belge. Le délai de transposition expire le 30 avril 2006.

Cette directive doit encore être transposée dans le droit belge. Le délai de transposition expire le 30 avril 2006. Date: 10-05-2006 M.B. : 26-05-2006 Circulaire relative au dépassement du délai de transposition de la directive 2004/38 relative au séjour des ressortissants U.E. et des membres de leur famille Prolongation

Plus en détail

Association France Filière Pêche rue Edouard Jacques Paris

Association France Filière Pêche rue Edouard Jacques Paris 18-20 rue Edouard Jacques 75014 Paris Règlement d usage de la marque collective PAVILLON FRANCE page : 2 / 37 REVISION DU 15.10.2015 SOMMAIRE 1 - PREAMBULE... 4 2 - CHAMP D APPLICATION... 5 2.1 Droit d

Plus en détail

PROTOCOLE (n 36) SUR LES DISPOSITIONS TRANSITOIRES

PROTOCOLE (n 36) SUR LES DISPOSITIONS TRANSITOIRES PROTOCOLE (n 36) SUR LES DISPOSITIONS TRANSITOIRES LES HAUTES PARTIES CONTRACTANTES, CONSIDÉRANT que, afin d'organiser la transition entre les dispositions institutionnelles des traités applicables avant

Plus en détail

Point 3 (c ) de l'ordre du jour CX/FFV 02/07

Point 3 (c ) de l'ordre du jour CX/FFV 02/07 Point 3 (c ) de l'ordre du jour CX/FFV 02/07 PROGRAMME MIXTE FAO/OMS SUR LES NORMES ALIMENTAIRES COMITÉ DU CODEX SUR LES FRUITS ET LÉGUMES FRAIS Dixième session Mexico (Mexique),10-14 Juin 2002 CX/FFV

Plus en détail

Circulaire du 24 juin 2013 relative à l organisation des missions du Centre national de surveillance des pêches (CNSP)

Circulaire du 24 juin 2013 relative à l organisation des missions du Centre national de surveillance des pêches (CNSP) Infrastructures, transports et mer MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE Direction des pêches maritimes et de l aquaculture Sous-direction des ressources halieutiques Bureau

Plus en détail

COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES. Recommandation de DÉCISION DU CONSEIL

COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES. Recommandation de DÉCISION DU CONSEIL COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES Bruxelles, le 25.4.2007 COM(2007) 216 final 2007/0073 (CNS) Recommandation de DÉCISION DU CONSEIL concernant l'adhésion de la Bulgarie et de la Roumanie à la convention

Plus en détail

Espèces vendues en France : sole, crevette, empereur, grenadier, siki commercialisé aussi sous l appellation saumonette, lotte et sabre.

Espèces vendues en France : sole, crevette, empereur, grenadier, siki commercialisé aussi sous l appellation saumonette, lotte et sabre. Les océans, habitats en péril Les océans recouvrent les deux tiers de notre planète. Du plancton microscopique à la plus imposante des baleines, ils contiennent 80 % de la biodiversité. Pourtant, ces richesses

Plus en détail

CARACTÉRISTIQUES DES CONDITIONNEMENTS DES MONNAIES MÉTALLIQUES

CARACTÉRISTIQUES DES CONDITIONNEMENTS DES MONNAIES MÉTALLIQUES ANNEXE 3 CARACTÉRISTIQUES DES CONDITIONNEMENTS DES MONNAIES MÉTALLIQUES 1. ROULEAUX 1.1. Composition des rouleaux Valeur faciale Montant (en ) Nombre de pièces 0,01 0,0 0 0,02 1 0 0,0 2,0 0 0,10 4 40 0,20

Plus en détail

E 5347 TREIZIÈME LÉGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 2009-2010. le 28 mai 2010 le 28 mai 2010

E 5347 TREIZIÈME LÉGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 2009-2010. le 28 mai 2010 le 28 mai 2010 E 5347 ASSEMBLÉE NATIONALE S É N A T TREIZIÈME LÉGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 2009-2010 Reçu à la Présidence de l'assemblée nationale Enregistré à la Présidence du Sénat le 28 mai 2010 le 28 mai 2010

Plus en détail

Brochure explicative NATIONS UNIES. Norme CEE-ONU concernant la commercialisation et le contrôle de la qualité commerciale des NOIX EN COQUE

Brochure explicative NATIONS UNIES. Norme CEE-ONU concernant la commercialisation et le contrôle de la qualité commerciale des NOIX EN COQUE Brochure explicative NATIONS UNIES Norme CEE-ONU concernant la commercialisation et le contrôle de la qualité commerciale des NOIX EN COQUE Brochure explicative NATIONS UNIES NEW YORK ET GENÈVE, 2015 Norme

Plus en détail

Communiqué concernant l ordonnance n 2015-900 et le décret n 2015-903 du 23 juillet 2015 relatifs aux obligations comptables des commerçants

Communiqué concernant l ordonnance n 2015-900 et le décret n 2015-903 du 23 juillet 2015 relatifs aux obligations comptables des commerçants Communiqué concernant l ordonnance n 2015-900 et le décret n 2015-903 du 23 juillet 2015 relatifs aux obligations comptables des commerçants L ordonnance n 2015-900 et le décret n 2015-903 du 23 juillet

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS Arrêté du 15 avril 2010 relatif aux modalités d inscription des avertissements de caractère sanitaire sur les unités de

Plus en détail

5nd. 30 nœuds. nd nd J APPRENDS LA MER LÉGE ARÈS ANDERNOS LANTON ARCACHON LA TESTE DE BUCH LE TEICH GUJAN-MESTRAS

5nd. 30 nœuds. nd nd J APPRENDS LA MER LÉGE ARÈS ANDERNOS LANTON ARCACHON LA TESTE DE BUCH LE TEICH GUJAN-MESTRAS 270 260 250 210 220 200 350 190 0 180 170 10 160 20 140 150 30 40 50 130 60 120 70 80 110 100 90 300 310 320 330 340 280 290 230 240 270 260 200 350 190 0 180 170 10 160 20 30 40 50 60 70 80 90 J APPRENDS

Plus en détail

Les modalités de renforcement de la politique de contrôle des pêches. Les modalités de renforcement de la politique de contrôle des pêches.

Les modalités de renforcement de la politique de contrôle des pêches. Les modalités de renforcement de la politique de contrôle des pêches. Les modalités de renforcement de la politique de contrôle des pêches Sommaire 1. LE CONTEXTE RÉGLEMENTAIRE...2 2. CHAMP D INTERVENTION DES CONTROLES...2 2.1- Respect des tailles minimales de capture...2

Plus en détail

DÉCISION DE LA COMMISSION. du 16.12.2013. relative à la politique d engagement et d emploi des agents temporaires

DÉCISION DE LA COMMISSION. du 16.12.2013. relative à la politique d engagement et d emploi des agents temporaires COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 16.12.2013 C(2013) 9049 final DÉCISION DE LA COMMISSION du 16.12.2013 relative à la politique d engagement et d emploi des agents temporaires FR FR DÉCISION DE LA COMMISSION

Plus en détail

Sommaire 2 ILNAS 04/12/2015

Sommaire 2 ILNAS 04/12/2015 Fit 4 Conformity Directive 2006/95/CE & 2014/35/UE concernant la mise à disposition sur le marché du matériel électrique destiné à être employé dans certaines limites de tension Romain Nies Chef de service

Plus en détail

Structure de la base de données contenant la liste ASFIS des espèces

Structure de la base de données contenant la liste ASFIS des espèces Structure de la base de données contenant la liste ASFIS des espèces Champ Type Dimensions Notes ISSCAAP Texte 2 Les codes CSITAPA (ISSCAAP) ont récemment été assignés à toutes les catégories d'espèces

Plus en détail

Annexe Thon en conserve de marque privée

Annexe Thon en conserve de marque privée Annexe Thon en conserve de marque privée En accord avec sa politique de pêche durable, les principes, les critères principaux et les engagements de celle ci s'appliquent aussi aux produits en conserve

Plus en détail

Garantir aux enfants une protection maximale. Commission européenne DG Entreprises et industrie

Garantir aux enfants une protection maximale. Commission européenne DG Entreprises et industrie SÉCURITÉ DES JOUETS Garantir aux enfants une protection maximale Commission européenne DG Entreprises et industrie Fotolia Orange Tuesday L Union européenne (UE) compte environ 80 millions d enfants de

Plus en détail

Décret n 2-99-89 du 18 moharrem 1420 (5 mai 1999) relatif au contrôle des produits de charcuterie

Décret n 2-99-89 du 18 moharrem 1420 (5 mai 1999) relatif au contrôle des produits de charcuterie Décret n 2-99-89 du 18 moharrem 1420 (5 mai 1999) relatif au contrôle des produits de charcuterie (BO n 4692 du 20/05/1999, page 284) LE PREMIER MINISTRE, Vu le dahir n 1-75-291 du 24 chaoual 1397 (8 octobre

Plus en détail

par écrit auprès de l'organisme compétent et indiquant : plusieurs dispositions concernant le contrôle de l'utilisation

par écrit auprès de l'organisme compétent et indiquant : plusieurs dispositions concernant le contrôle de l'utilisation N L 279/22 Journal officiel des Communautés européennes 11. 10. 90 REGLEMENT (CEE) N0 2921/90 DE LA COMMISSION du 10 octobre 1990 relatif à l'octroi des aides au lait écrémé en vue de la fabrication de

Plus en détail

RAPPORT DE LA COMMISSION AU COMITÉ ÉCONOMIQUE ET FINANCIER

RAPPORT DE LA COMMISSION AU COMITÉ ÉCONOMIQUE ET FINANCIER COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 20.5.2014 COM(2014) 277 final RAPPORT DE LA COMMISSION AU COMITÉ ÉCONOMIQUE ET FINANCIER en application de l'article 12 du règlement (UE) n 1210/2010 du Parlement européen

Plus en détail

UNIVERSITE LIBRE DE BRUXELLES

UNIVERSITE LIBRE DE BRUXELLES UNIVERSITE LIBRE DE BRUXELLES DIRECTIVE 94/47/CE DU PARLEMENT EUROPEEN ET DU CONSEIL, DU 26 OCTOBRE 1994, CONCERNANT LA PROTECTION DES ACQUEREURS POUR CERTAINS ASPECTS DES CONTRATS PORTANT SUR L'ACQUISITION

Plus en détail

Données sur l état des populations du thon rouge de l atlantique (Thunnus thynnus).

Données sur l état des populations du thon rouge de l atlantique (Thunnus thynnus). Données sur l état des populations du thon rouge de l atlantique (Thunnus thynnus). Généralités : L exploitation du thon rouge de l Atlantique dans la Mer Méditerranée remonte au premier millénaire avant

Plus en détail

RAPPORT DE LA COMMISSION AU COMITÉ ÉCONOMIQUE ET FINANCIER

RAPPORT DE LA COMMISSION AU COMITÉ ÉCONOMIQUE ET FINANCIER COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 19.9.2014 C(2014) 6536 final RAPPORT DE LA COMMISSION AU COMITÉ ÉCONOMIQUE ET FINANCIER en application de l'article 12 du règlement (UE) n 1210/2010 du Parlement européen

Plus en détail

LE CONSEIL DES MINISTRES DE L'UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA)

LE CONSEIL DES MINISTRES DE L'UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA) UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE ------------------------- Le Conseil des Ministres REGLEMENT N 04/2007/CM/UEMOA PORTANT CREATION ET MODALITES DE FONCTIONNEMENT DU COMITE CONSULTATIF SUR L

Plus en détail

Nain de couleurs (NC)

Nain de couleurs (NC) Nain de couleurs (NC) Race naine de couleurs diverses Poids minimum 1,1 kg Poids idéal 1,25-1,4 kg Poids maximum 1,5 kg Hérédité nette Hérédité divisée : Gris fer, hotot, martre Pays d origine Angleterre

Plus en détail

click for previous page - 1149 - Symphodus (Crenilabrus) roissali (Risso, 1810)

click for previous page - 1149 - Symphodus (Crenilabrus) roissali (Risso, 1810) click for previous page - 1149 - Symphodus (Crenilabrus) roissali (Risso, 1810) Autres noms scientifiques encore en usage : Symphodus (Crenilabrus) quinquemaculatus : Risso, 1826 Noms vernaculaires : FAO:

Plus en détail

Journal officiel de l'union européenne COMMISSION. (Texte présentant de l'intérêt pour l'eee et pour l'accord UE/Suisse) (2004/562/CE)

Journal officiel de l'union européenne COMMISSION. (Texte présentant de l'intérêt pour l'eee et pour l'accord UE/Suisse) (2004/562/CE) 5.8.2004 L 259/1 II (Actes dont la publication n'est pas une condition de leur applicabilité) COMMISSION COMMISSION ADMINISTRATIVE DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES POUR LA SÉCURITÉ SOCIALE DES TRAVAILLEURS

Plus en détail

17.5.2014 FR Journal officiel de l'union européenne L 147/1. du 5 mars 2014. (Texte présentant de l'intérêt pour l'eee)

17.5.2014 FR Journal officiel de l'union européenne L 147/1. du 5 mars 2014. (Texte présentant de l'intérêt pour l'eee) 17.5.2014 FR Journal officiel de l'union européenne L 147/1 RÈGLEMENT DÉLÉGUÉ (UE) N o 518/2014 DE LA COMMISSION du 5 mars 2014 modifiant les règlements délégués de la Commission (UE) n o 1059/2010, (UE)

Plus en détail

E 7134 TREIZIÈME LÉGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 2011-2012. Le 2 mars 2012 Le 2 mars 2012

E 7134 TREIZIÈME LÉGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 2011-2012. Le 2 mars 2012 Le 2 mars 2012 E 7134 ASSEMBLÉE NATIONALE S É N A T TREIZIÈME LÉGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 2011-2012 Reçu à la Présidence de l'assemblée nationale Enregistré à la Présidence du Sénat Le 2 mars 2012 Le 2 mars 2012

Plus en détail

CHAPITRE I : PORTEE. Article 1er

CHAPITRE I : PORTEE. Article 1er Avertissement L acte que vous allez consulter a été retranscrit, éventuellement coordonné, et mis en ligne par une entité privée. Il ne s agit pas d un document officiel ; seul un document officiel fait

Plus en détail

MESURES D'APPLICATION DU CODE DE CONDUITE DES DÉPUTÉS AU PARLEMENT EUROPÉEN EN MATIÈRE D'INTÉRÊTS FINANCIERS ET DE CONFLITS D'INTÉRÊTS

MESURES D'APPLICATION DU CODE DE CONDUITE DES DÉPUTÉS AU PARLEMENT EUROPÉEN EN MATIÈRE D'INTÉRÊTS FINANCIERS ET DE CONFLITS D'INTÉRÊTS MESURES D'APPLICATION DU CODE DE CONDUITE DES DÉPUTÉS AU PARLEMENT EUROPÉEN EN MATIÈRE D'INTÉRÊTS FINANCIERS ET DE CONFLITS D'INTÉRÊTS DÉCISION DU BUREAU DU 15 AVRIL 2013 Chapitres: 1. Cadeaux reçus à

Plus en détail

RÈGLEMENT DÉLÉGUÉ (UE) N /.. DE LA COMMISSION. du 30.4.2013

RÈGLEMENT DÉLÉGUÉ (UE) N /.. DE LA COMMISSION. du 30.4.2013 COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 30.4.2013 C(2013) 2420 final RÈGLEMENT DÉLÉGUÉ (UE) N /.. DE LA COMMISSION du 30.4.2013 modifiant le règlement (CE) n 809/2004 en ce qui concerne les obligations d'information

Plus en détail

... (nom et prénom de la personne introduisant la requête) né(e) à... [ville] le... [date]

... (nom et prénom de la personne introduisant la requête) né(e) à... [ville] le... [date] OFFICE DE L HARMONISATION DANS LE MARCHE INTERIEUR (MARQUES, DESSINS ET MODÈLES) Département «Administration des marques, dessins et modèles» Service «Registre et bases de données connexes» v.9/2003 REQUETE

Plus en détail

U IO EUROPÉE E. Bruxelles, le 6 février 2012 (OR. en) 2009/0035 (COD) PE-CO S 79/11 DRS 133 COMPET 624 ECOFI 896 CODEC 2464 OC 99

U IO EUROPÉE E. Bruxelles, le 6 février 2012 (OR. en) 2009/0035 (COD) PE-CO S 79/11 DRS 133 COMPET 624 ECOFI 896 CODEC 2464 OC 99 U IO EUROPÉE E LE PARLEME T EUROPÉE LE CO SEIL Bruxelles, le 6 février 2012 (OR. en) 2009/0035 (COD) PE-CO S 79/11 DRS 133 COMPET 624 ECOFI 896 CODEC 2464 OC 99 ACTES LÉGISLATIFS ET AUTRES I STRUME TS

Plus en détail

Bouteilles récipients-mesures

Bouteilles récipients-mesures RECOMMANDATION OIML R 96 INTERNATIONALE Edition 1990 (F) Bouteilles récipients-mesures Measuring container bottles OIML R 96 Edition 1990 (F) ORGANISATION INTERNATIONALE DE MÉTROLOGIE LÉGALE INTERNATIONAL

Plus en détail

vu la loi sur le logement du 9 septembre 1975 A vu le préavis du Département de l'économie Conditions d'occupation

vu la loi sur le logement du 9 septembre 1975 A vu le préavis du Département de l'économie Conditions d'occupation RÈGLEMENT sur les conditions d'occupation des logements à loyers modérés (RCOLLM) du 7 janvier 007 (état: 0.0.007) 840...5 LE CONSEIL D'ÉTAT DU CANTON DE VAUD vu la loi sur le logement du 9 septembre 975

Plus en détail

COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L'EUROPE COMITÉ DES TRANSPORTS INTÉRIEURS. Groupe de travail des transports par voie navigable. Genève.

COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L'EUROPE COMITÉ DES TRANSPORTS INTÉRIEURS. Groupe de travail des transports par voie navigable. Genève. COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L'EUROPE COMITÉ DES TRANSPORTS INTÉRIEURS Groupe de travail des transports par voie navigable Genève MENUES EMBARCATIONS UTILISÉES EXCLUSIVEMENT POUR LA NAVIGATION DE PLAISANCE

Plus en détail

Avis juridique important 31988L0642

Avis juridique important 31988L0642 Avis juridique important 31988L0642 Directive 88/642/CEE du Conseil du 16 décembre 1988 modifiant la directive 80/1107/CEE concernant la protection des travailleurs contre les risques liés à une exposition

Plus en détail

NORME CODEX POUR LE RIZ

NORME CODEX POUR LE RIZ 1 Codex Standard 198-1995 NORME CODEX POUR LE RIZ CODEX STAN 198-1995 1. CHAMP D APPLICATION La présente norme s applique au riz décortiqué, au riz usiné et au riz destinés à la consommation humaine directe,

Plus en détail

Un DESIGN, mode d'emploi

Un DESIGN, mode d'emploi "Dessin & Modèle" ou "Design"? Un DESIGN, mode d'emploi Selon la loi qui s'applique, on parlera soit de dessins & modèles, soit de designs. Le choix des termes "Dessins & modèles" permet de distinguer

Plus en détail

LE CONSEIL DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES,

LE CONSEIL DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES, DIRECTIVE DU CONSEIL du 22 février 1990 modifiant la directive 87/102/CEE relative au rapprochement des dispositions législatives, réglementaires et administratives des États membres en matière de crédit

Plus en détail

QUESTIONS RELATIVES À LA SIGNALISATION DES DANGERS. Étiquetage des très petits emballages

QUESTIONS RELATIVES À LA SIGNALISATION DES DANGERS. Étiquetage des très petits emballages NATIONS UNIES ST Secrétariat Distr. GÉNÉRALE ST/SG/AC.10/C.4/2006/12 25 avril 2006 COMITÉ D EXPERTS DU TRANSPORT DES MARCHANDISES DANGEREUSES ET DU SYSTÈME GÉNÉRAL HARMONISÉ DE CLASSIFICATION ET D ÉTIQUETAGE

Plus en détail

Module 6 Envois de matières infectieuses réfrigérés avec de la glace carbonique

Module 6 Envois de matières infectieuses réfrigérés avec de la glace carbonique Module 6 Envois de matières infectieuses réfrigérés avec de la glace Aperçu Page 2 de 28 Emballages appropriés Marquage et étiquetage Documentation exigée Exercice: emballage en présence de glace Page

Plus en détail

(Traduction du Greffe) Affaire No. 21 Demande d avis consultatif soumis par la Commission sous-régionale des pêches (CSRP)

(Traduction du Greffe) Affaire No. 21 Demande d avis consultatif soumis par la Commission sous-régionale des pêches (CSRP) (Traduction du Greffe) Affaire No. 21 Demande d avis consultatif soumis par la Commission sous-régionale des pêches (CSRP) Exposé écrit présenté par le Secrétaire général de l ONU au Tribunal international

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE ET DES FINANCES ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE ET CONSOMMATION Arrêté du 31 décembre 2013 relatif aux factures des services de communications

Plus en détail

Règlement des producteurs acéricoles sur les normes de qualité et le classement

Règlement des producteurs acéricoles sur les normes de qualité et le classement Éditeur officiel du Québec Ce document n'a pas de valeur officielle. Dernière version disponible À jour au 18 janvier 2005 c. M-35.1, r.0.4.1.02 Règlement des producteurs acéricoles sur les normes de qualité

Plus en détail

La protection des pièces détachées en droit communautaire

La protection des pièces détachées en droit communautaire MODÈLE I Historique La protection des pièces détachées en droit communautaire Le processus d harmonisation du droit européen sur la protection juridique des modèles industriels a été lancé par le Livre

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies ECE/CTCS/WP.7/2015/15 Conseil économique et social Distr. générale 14 septembre 2015 Français Original : anglais Commission économique pour l Europe Comité directeur des capacités et des

Plus en détail

Compléments d informations sur les qualités et normes de carrelages

Compléments d informations sur les qualités et normes de carrelages Compléments d informations sur les qualités et normes de carrelages Les seules normes internationales reconnues sont NF EN 14411 La présente Norme européenne définit et fixe les termes, les exigences et

Plus en détail

- 1000 - Castagnoles. Brama brama (Bonnaterre, 1788) BRAM Bram 1

- 1000 - Castagnoles. Brama brama (Bonnaterre, 1788) BRAM Bram 1 click for previous page - 1000 - BRAMIDAE BRAM Castagnoles Une seule espèce dans la zone Brama brama (Bonnaterre, 1788) BRAM Bram 1 Autres noms scientifiques encore en usage : Brama raji Bloch & Schneider,

Plus en détail