PROJETS GASPILLAGE ALIMENTAIRE 2014/2015

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PROJETS GASPILLAGE ALIMENTAIRE 2014/2015"

Transcription

1 PROJETS GASPILLAGE ALIMENTAIRE 2014/2015 Contexte COMPTE-RENDU En 2011, le SIGIDURS s est engagé dans un Programme Local de Prévention des Déchets (PLPD) dont l objectif est de réduire, sur son territoire, la quantité d ordures ménagères et assimilées de 24 kg par habitant d ici à Une action phare de ce PLPD vise à sensibiliser la population à la prévention des déchets et, notamment, à la réduction du gaspillage alimentaire. A ce titre, un appel à projets sur le thème du gaspillage alimentaire en restauration collective a été lancé à la rentrée Couronné de succès, cet appel a été reconduit aux années scolaires et Ce dernier appel à projets concerne : les écoles, collèges et lycées, les cuisines centrales, les maisons de retraite ainsi que les résidences pour seniors. Objectifs Sensibiliser les différents acteurs (les équipes de direction, d encadrement, le personnel de cantine ainsi que élèves et les personnes âgées) à la prévention des déchets et, plus précisément, au gaspillage alimentaire ; Susciter une prise de conscience sur l ampleur du gaspillage alimentaire ; Réduire la quantité de nourriture jetée au quotidien dans les cantines. Candidatures Suite à la diffusion de l appel à projets, 4 établissements ont souhaité participer : L école Jean-Moulin de Domont ; L école la Garenne de Marly-la-Ville ; Le collège Jean Bullant d Écouen ; L établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) Le Mesnil de Bouffémont. Page 1 sur 6

2 Déroulement Le SIGIDURS s est associé, dans le cadre d un partenariat technique et pédagogique, à l association «De mon assiette à notre planète», ayant déjà accompagné le dernier projet. De novembre 2014 à mai 2015, le SIGIDURS, en partenariat avec l association «De mon assiette à notre planète», a accompagné les quatre structures sélectionnées dans la mise en œuvre des six étapes du projet : Novembre Lancement du projet Présentation des établissements sélectionnés ; Présentation des objectifs, de la méthodologie et du calendrier du projet ; Décembre/ Janvier Etat des lieux initial du gaspillage Organisation de la première pesée ; Restitution des résultats ; Février Définition du plan d action Définition des objectifs de réduction ; Elaboration d un plan d actions réalistes. Mars Suivi de la mise en œuvre du plan d action Accompagnement à distance de chaque établissement. Avril/Mai Nouvelle mesure du gaspillage Organisation de la seconde pesée ; Restitution des résultats ; Mai Séance plénière de bilan final Restitution finale des résultats des actions menées ; Présentation des actions de sensibilisation ; Page 2 sur 6

3 Bilan En restauration collective, le gaspillage est quotidien : en moyenne, chaque élève jette 120 grammes de nourriture par repas en primaire et 185 grammes dans le secondaire (source Ministère de l'agriculture). Le tableau ci-après présente les résultats des pesées des quatre établissements participants en : Nombre de convives Pesée initiale (grammes/convive) Pesée finale (grammes/convive) Variation École Jean-Moulin - Domont % École La Garenne Marly-la-ville % Collège Jean Bullant - Ecouen % EHPAD Le Mesnil - Bouffémont % Focus par établissement Suite aux résultats des pesées, différentes mesures ont été adoptées par les établissements afin de réduire le gaspillage. L école Jean Moulin de Domont La première pesée a révélé un gaspillage alimentaire relativement important (au-dessus de la moyenne nationale). Afin de réduire-celui-ci, l équipe projet (composée d'élus et de techniciens de la commune, des élèves de la classe de CM1-CM2 et leur enseignante) a choisi un défi chiffré : passer en dessous de 35 kg jetés, soit une réduction de 42 %. A cet effet, les élèves sont passés dans chacune des classes de l école pour communiquer sur ce défi et exposer des photos de la cuisine centrale afin de montrer «d où viennent les aliments». En outre, diverses mesures ont été prises quant aux aliments proposés, se traduisant par exemple : - Pour réduire le gaspillage des œufs durs, par le choix entre un ou deux demi-œufs aux élèves de primaire et un seul demi-œuf aux élèves de maternelle (à l origine 2 étaient systématiquement proposés). Un choix d assaisonnements est également mis à disposition. - Pour réduire le gaspillage du plat principal, il est préconisé de diminuer les portions et de proposer aux convives d ajouter une herbe aromatique ou une épice sur leur viande. Dégustation de salsa verde et de tartare d algues, avec des carottes - Pour réduire le gaspillage de kiwis, les élèves ont réalisé un atelier sur le thème «Préparer et manger le kiwi, c est pas compliqué». Les photos ont été exposées dans la salle du restaurant scolaire. De plus, les élèves pilotes ont proposé d aider leurs camarades à éplucher leur kiwi en leur suggérant plusieurs manières de le couper et de le peler. - Pour réduire le gaspillage du pain, il est question d encourager l élève à ne pas se servir systématiquement. Page 3 sur 6

4 Il est néanmoins regrettable que le menu proposé lors de la 2 ème pesée soit différent du menu initial. En effet, les comparaisons ne peuvent, de ce fait, pas être exactes. Toutefois, les équipes pédagogiques soulignent l enthousiasme des élèves autour de ce projet et souhaitent pérenniser les actions antigaspillage. L école La Garenne de Marly-la-Ville Lors de la première pesée, il est apparu que le gaspillage alimentaire était déjà limité (en dessous de la moyenne nationale). En effet, cette école a la particularité de proposer un service à table où les élèves se servent eux-mêmes en fonction de leur appétit. Si les enfants mangent quasiment tout ce qu ils ont dans leur assiette (28 g/convive seulement sont jetés), l on retrouve néanmoins des excédents de distribution (68 g/convive). Afin de réduire le gaspillage, une enquête de consommation via l instauration de «boîtes à préférence» a été menée. Le menu étant composé de brocolis, il a également été question d encourager la consommation de ce légume vert en proposant une sauce, en animant une table découverte sur les choux, ou encore en créant une chanson «savez-vous manger les choux?». Les équipes de restauration ont également encouragé les élèves à goûter les aliments auxquels ils sont «réticents à priori», comme le Rouy. Tout comme l école précédente, les équipes de celle-ci ont souligné l intérêt pédagogique que présente un tel projet, favorisant une implication pluridisciplinaire de la part des élèves. Lors de la réunion bilan, les représentants des équipes projets ont exprimé leur souhait de faire perdurer les actions anti-gaspillage mises en œuvre et de les étendre aux autres écoles de la commune. Le collège Jean Bullant d Écouen Le gaspillage se positionne déjà en dessous de la moyenne nationale lors de la première pesée. Afin de persévérer dans cette voie, l équipe projet (notamment composée d élèves de Section d'enseignement Général et Professionnel Adapté - SEGPA) s est attachée à renforcer la sensibilisation des convives. Ceci s est traduit par : - la réalisation d affiches et de slogans de sensibilisation installés dans le réfectoire ; Page 4 sur 6

5 - la création et la diffusion du «Grand Journal du Gaspillage» ; - la présentation d exposés et de vidéos sur les enjeux (environnement, sociétaux, ) par les écodélégués ; - des enquêtes auprès des convives sur leur comportement alimentaire ; - la restitution du projet lors des Portes ouvertes (à venir). Au niveau de l offre alimentaire, le calibrage des pains individuels a été revu en fonction du menu (présence de féculents ou non) et les quantités de denrées par personne ont été réajustées. On note également une réelle implication de l équipe de restauration prenant en compte les souhaits des convives, notamment pour la composition des menus et les quantités servies. En outre, nous soulignons l effort d approvisionnement en produits frais de cet établissement, ainsi que sa pratique de valorisation des déchets verts (compostage). De plus, les équipes pédagogiques ont fortement apprécié le fait que ce projet favorise les échanges entre les élèves des classes «traditionnelles» et celles de SEGPA. Le collège souhaite également poursuivre ses efforts en matière de lutte contre le gaspillage alimentaire. L EHPAD Le Mesnil de Bouffémont La première pesée a révélé que 66 % du gaspillage est constitué du plat principal et que 43 % du pain servi est jeté (représentant 1,5 kg, soit l équivalent de 30 petits pains). Suite à une enquête quant aux préférences des résidents, le service de viande ou poisson du soir a été remplacé par des plats de type quiche/salade et les féculents et légumes sont servis séparément. De plus, les petits pains proposés sont passés de 50 g à 30 g. L offre de compotes, laitages et entremets a été renforcée en remplacement des fruits servis fréquemment. Atelier dégustation L EHPAD est le seul établissement à avoir rencontré une augmentation du gaspillage alimentaire entre les deux pesées. Si le gaspillage de pain a diminué de 66%, le plat principal est par contre peu consommé. En effet, les revendications des résidents ont été peu prises en compte (les plats servis ne leur convenant pas, la nourriture est jetée). On note également que le portage du projet au sein de cet établissement a rencontré certaines limites en termes d implication de la direction. Page 5 sur 6

6 Conclusion Points positifs L association de mon assiette à notre planète fait preuve d un grand sérieux dans son travail. Notre correspondante est facilement joignable et respecte le planning établit. De manière générale, les équipes des établissements scolaires soulignent l enthousiasme des élèves autour de ce projet ainsi que l intérêt pédagogique qu il présente, favorisant une implication pluridisciplinaire de la part des élèves. Lors de la réunion bilan, les représentants des équipes projets ont exprimé leur souhait de faire perdurer les actions anti-gaspillage mises en œuvre. L école La Garenne de Marly-la-Ville souhaite également les étendre aux autres écoles de la commune. L EHPAD est le seul établissement à avoir rencontré une augmentation du gaspillage alimentaire entre les deux pesées. En effet, les revendications des résidents ont été peu prises en compte. On note également que le portage du projet au sein de cet établissement a rencontré certaines limites en termes d implication de la direction (aucun représentant de l EHPAD n était présent à la réunion bilan). Points à améliorer Concernant l école Jean Moulin, il est également regrettable que le menu proposé lors de la 2 ème pesée soit différent du menu initial. En effet, les comparaisons ne peuvent, de ce fait, pas être exactes. Le support de présentation de la séance de bilan a été reçu très tardivement. Les modifications nécessaires avant la présentation ont dû être réalisées en toute hâte. Compte-tenu du succès rencontré par cette formule, le SIGIDURS envisage de renouveler l opération selon les mêmes modalités. Suggestions Par ailleurs, afin d assurer une forme de suivi, il sera proposé aux structures accompagnées précédemment, une nouvelle intégration dans le dispositif, voire de parrainer un nouvel établissement rejoignant le réseau. Ces derniers bénéficieront ainsi des deux temps collectifs et d une visite sur le terrain dont le contenu sera adapté «sur mesure» à leurs besoins. Le suivi du projet par le SIGIDURS a trouvé certaines limites, notamment en raison des mouvements de personnel au sein des équipes du service CAP. Il est souhaitable que le nouvel appel à projet de l année bénéficie d un suivi plus approfondi de la part de la chargée de prévention du SIGIDURS, notamment via un accompagnement occasionnel de l association sur le terrain. Page 6 sur 6

Syndicat mixte pour la gestion des déchets ménagers et assimilés des Vosges Association «De mon Assiette à notre planète»

Syndicat mixte pour la gestion des déchets ménagers et assimilés des Vosges Association «De mon Assiette à notre planète» Syndicat mixte pour la gestion des déchets ménagers et assimilés des Vosges Association «De mon Assiette à notre planète» Syndicat de traitement des déchets ménagers, le Smd fédère 516 communes : 3 syndicats

Plus en détail

MARCHÉ PUBLIC DE SERVICES DE RESTAURATION SCOLAIRE

MARCHÉ PUBLIC DE SERVICES DE RESTAURATION SCOLAIRE DEPARTEMENT D INDRE ET LOIRE Mairie De Saint-Roch MARCHÉ PUBLIC DE SERVICES DE RESTAURATION SCOLAIRE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES CCTP Article 1 Objet du marché La prestation, objet du marché,

Plus en détail

Les fruits et légumes, c est bon pour la santé, et moins compliqué à consommer au quotidien qu on ne le croit

Les fruits et légumes, c est bon pour la santé, et moins compliqué à consommer au quotidien qu on ne le croit Les fruits et légumes, c est bon pour la santé, et moins compliqué à consommer au quotidien qu on ne le croit On peut tous y arriver! Au moins 5 fruits et légumes par jour, ça signifie au moins 5 portions

Plus en détail

Parc naturel régional du Perche Maison du Parc- Courboyer 61340 Nocé 02 33 85 36 36 www.parc.naturel.perche.fr

Parc naturel régional du Perche Maison du Parc- Courboyer 61340 Nocé 02 33 85 36 36 www.parc.naturel.perche.fr Parc naturel régional du Perche Maison du Parc- Courboyer 61340 Nocé 02 33 85 36 36 www.parc.naturel.perche.fr Malle documentaire alimentation L alimentation est l acte de nourrir et de se nourrir. Elle

Plus en détail

Mairie de SAINT DIDIER SOUS RIVERIE 69440. Téléphone : 04 78 81 84 26 Télécopie : 04 78 81 87 57 MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES

Mairie de SAINT DIDIER SOUS RIVERIE 69440. Téléphone : 04 78 81 84 26 Télécopie : 04 78 81 87 57 MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES Mairie de SAINT DIDIER SOUS RIVERIE 69440 Téléphone : 04 78 81 84 26 Télécopie : 04 78 81 87 57 MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Maître d ouvrage

Plus en détail

Les Déchets Z animés. Livret pédagogique

Les Déchets Z animés. Livret pédagogique Les Déchets Z animés Livret pédagogique Le livret pédagogique est un support complémentaire qui invite les écoliers et les enseignants à mettre en pratique leurs connaissances acquises lors de la découverte

Plus en détail

Charte d engagement qualité pour la restauration et l hébergement dans les lycées de la Région Centre

Charte d engagement qualité pour la restauration et l hébergement dans les lycées de la Région Centre Exemple de signalétique (Lycée Blaise-Pascal - Châteauroux) Charte d engagement qualité pour la restauration et l hébergement dans les lycées de la Région Centre La Région va exprimer, à travers la mise

Plus en détail

CENTRE SAINT VINCENT LANNOUCHEN SAINT JACQUES. Le Portage des Repas. Objectifs et conseils pratiques

CENTRE SAINT VINCENT LANNOUCHEN SAINT JACQUES. Le Portage des Repas. Objectifs et conseils pratiques CENTRE SAINT VINCENT LANNOUCHEN SAINT JACQUES Le Portage des Repas Objectifs et conseils pratiques Les garanties du portage du Centre Saint-Vincent-Lannouchen Préparation des repas Les repas sont préparés

Plus en détail

Principe n 2 : La réduction de l empreinte carbone des restaurants

Principe n 2 : La réduction de l empreinte carbone des restaurants Dossier imprimé sur du papier FSC Engagements API Restauration pour le Pacte Mondial 2010 Contact Api Restauration Laure Marichal : laure.marichal@api-restauration.com Tel : 03.20.43.93.50 1 Mot de M.

Plus en détail

RENTRÉE SCOLAIRE A HÉROUVILLE SAINT-CLAIR

RENTRÉE SCOLAIRE A HÉROUVILLE SAINT-CLAIR RENTRÉE SCOLAIRE A HÉROUVILLE SAINT-CLAIR Dossier de presse POINT PRESSE Mardi 3 septembre 2013 A 8h45 à l école élémentaire le Bois En présence de Rodolphe THOMAS, Maire d Hérouville Saint-Clair, Conseiller

Plus en détail

BILAN DES DEFIS CONSOMMATION, GESTION DES DECHETS MOBILITE Octobre 2012 à juin 2013

BILAN DES DEFIS CONSOMMATION, GESTION DES DECHETS MOBILITE Octobre 2012 à juin 2013 BILAN DES DEFIS CONSOMMATION, GESTION DES DECHETS MOBILITE Octobre 2012 à juin 2013 Le 23 octobre 2012, 25 familles étaient présentes à la réunion d information et de lancement des défis. 19 défis leur

Plus en détail

/ Classification action : / Constats : BONNE PRATIQUE : MESURE D ACCOMPAGNEMENT COMMUNICATION APPROVISIONNEMENT PRÉPARATION DISTRIBUTION

/ Classification action : / Constats : BONNE PRATIQUE : MESURE D ACCOMPAGNEMENT COMMUNICATION APPROVISIONNEMENT PRÉPARATION DISTRIBUTION / Classification action : DOMAINE(S) D ACTION APPROVISIONNEMENT PRÉPARATION DISTRIBUTION MESURE D ACCOMPAGNEMENT COMMUNICATION BONNE PRATIQUE : Optimiser les pratiques en cuisine PACKAGE : I EFFICIENCE

Plus en détail

/ Classification action : / Constats : BONNE PRATIQUE : RÉALISER UN DIAGNOSTIC PACKAGE : II EFFICIENCE : 27% MESURE D ACCOMPAGNEMENT COMMUNICATION

/ Classification action : / Constats : BONNE PRATIQUE : RÉALISER UN DIAGNOSTIC PACKAGE : II EFFICIENCE : 27% MESURE D ACCOMPAGNEMENT COMMUNICATION / Classification action : DOMAINE(S) D ACTION APPROVISIONNEMENT PRÉPARATION DISTRIBUTION / Constats : Ce deuxième niveau de mesure consiste à peser les déchets alimentaires par poste (préparation, distribution,

Plus en détail

GRENADE / GARONNE 30 janvier 2014. Centrale de Restauration MARTEL Maryse LAFFONT, Diététicienne

GRENADE / GARONNE 30 janvier 2014. Centrale de Restauration MARTEL Maryse LAFFONT, Diététicienne LA RESTAURATION SCOLAIRE GRENADE / GARONNE 30 janvier 2014 Centrale de Restauration MARTEL Maryse LAFFONT, Diététicienne LES OBJECTIFS Apporter aux enfants une alimentation de Qualité pour répondre à leurs

Plus en détail

Résultats des mesures du gaspillage alimentaire & Définition des actions de prévention

Résultats des mesures du gaspillage alimentaire & Définition des actions de prévention Résultats des mesures du gaspillage alimentaire & Définition des actions de prévention SOMMAIRE 1. Le contexte et le PLP 2. Le gaspillage alimentaire 3. Retour sur la campagne de pesée 4. Restitution des

Plus en détail

«Cette action contribue au PNNS». À CHÂTEAU THIERRY

«Cette action contribue au PNNS». À CHÂTEAU THIERRY «Cette action contribue au PNNS». «IL FAIT BIO À CHÂTEAU THIERRY A Chateau Thierry, la Municipalité souhaite développer les produits BIO et issus de filières de proximité dans les menus de la restauration

Plus en détail

LES FORMATIONS 2015. Du bio pour tous dès la crèche. Le poisson en restauration collective : de la criée à l assiette

LES FORMATIONS 2015. Du bio pour tous dès la crèche. Le poisson en restauration collective : de la criée à l assiette LES FORMATIONS 2015 Du bio pour tous dès la crèche Le poisson en restauration collective : de la criée à l assiette Le bio et l alternatif pour plus de goût et de diversité La cuisine évolutive au service

Plus en détail

Catalogue d animations. des ambassadeurs. de la prévention et du tri

Catalogue d animations. des ambassadeurs. de la prévention et du tri Catalogue d animations des ambassadeurs de la prévention et du tri Nous contacter : par téléphone 05 65 73 83 23 par mail : ambassadeurdutri@agglo-grandrodez.fr Les ambassadeurs vous proposent des animations,

Plus en détail

Restauration Scolaire Lycée Français Josué-Hoffet. Cahier des Charges et Contrat 2014

Restauration Scolaire Lycée Français Josué-Hoffet. Cahier des Charges et Contrat 2014 Restauration Scolaire Lycée Français Josué-Hoffet Cahier des Charges et Contrat 2014 Siglaisons et troncation : APE : Association des Parents d Élèves COGES : Comité de Gestion CHSCT : Commission Hygiène

Plus en détail

BIEN MANGER ET BOUGER DES L ECOLE MATERNELLE

BIEN MANGER ET BOUGER DES L ECOLE MATERNELLE Projet d éducation pour la santé auprès des jeunes enfants dans les établissements scolaires BIEN MANGER ET BOUGER DES L ECOLE MATERNELLE Contacts : Service Prévention/Education pour la santé CPAM de la

Plus en détail

Cahier des Clauses Particulières

Cahier des Clauses Particulières C.C.P Cahier des Clauses Particulières Mairie de BOUZIGUES 1 rue du Port 34140 BOUZIGUES PREPARATION ET LIVRAISON DE REPAS EN LIAISON FROIDE POUR LE RESTAURANT SCOLAIRE, LE CLSH, REFERENCE 15 BOU 02 PA

Plus en détail

LES EVENEMENTS ET LA POLITIQUE MUNICIPALE ET COMMUNAUTAIRE DANS CE DOMAINE

LES EVENEMENTS ET LA POLITIQUE MUNICIPALE ET COMMUNAUTAIRE DANS CE DOMAINE LA LUTTE CONTRE LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE LES EVENEMENTS ET LA POLITIQUE MUNICIPALE ET COMMUNAUTAIRE DANS CE DOMAINE En France, plus de sept millions de tonnes de déchets alimentaires sont jetés tout au

Plus en détail

CUISINE ÉVÉNEMENTIELLE 1 jour 1jour 8 à 12 ATELIER ANNIVERSAIRE PUBLIC Toute personne qui souhaite mettre en place une animation «anniversaire» au sein de son restaurant. FINALITÉS Organiser un goûter

Plus en détail

ÉDUCATION Côtes d Armor. Collèges publics. Charte de la restauration collective DIRECTION JEUNESSE PATRIMOINE IMMOBILIER

ÉDUCATION Côtes d Armor. Collèges publics. Charte de la restauration collective DIRECTION JEUNESSE PATRIMOINE IMMOBILIER ÉDUCATION Côtes d Armor Collèges publics DIRECTION ÉDUCATION JEUNESSE PATRIMOINE IMMOBILIER Charte de la restauration collective Préambule Dans le cadre de l article 82 de la loi du 13 août 2004, le Département

Plus en détail

Cahier des charges de l appel à contributions. L évolution de la politique Déchets de la Cub

Cahier des charges de l appel à contributions. L évolution de la politique Déchets de la Cub Politique Déchets de la CUB Cahier des charges de l appel à contributions - Vous êtes une association, un collectif ou un organisme partenaire des politiques communautaires; - Vous êtes intéressé par la

Plus en détail

Le programme local de réduction des déchets du Grand Chalon

Le programme local de réduction des déchets du Grand Chalon Le programme local de réduction des déchets du Grand Chalon Le gaspillage alimentaire La réduction du gaspillage alimentaire est le 2ème levier d action. Le gaspillage de nourriture au sein des ménages

Plus en détail

PROGRAMME DE TRAVAIL INTERNE

PROGRAMME DE TRAVAIL INTERNE Version 2.0 1/6 Semestre 1 4 Cycles de formation 100 périodes selon OrFo 1.5 Cycle santé Pauli, Technologie culinaire, MM** C2-5 10 1.1 Cycle légumes Pauli, Technologie culinaire, MM C2-5 30 1.3 Cycle

Plus en détail

Projet pédagogique du temps périscolaire : Accueil périscolaire et NAP (Nouvelles Activités Périscolaires) de l école Maternelle et Primaire de la

Projet pédagogique du temps périscolaire : Accueil périscolaire et NAP (Nouvelles Activités Périscolaires) de l école Maternelle et Primaire de la Projet pédagogique du temps périscolaire : Accueil périscolaire et NAP (Nouvelles Activités Périscolaires) de l école Maternelle et Primaire de la Commune de Sainte Maure de Touraine Année Scolaire 2015-2016

Plus en détail

Mise à disposition des surplus alimentaires pour l organisme...

Mise à disposition des surplus alimentaires pour l organisme... page(s) : 1/6 Objet du mode opératoire Services destinataires Fonctions concernées Mise à disposition des excédents alimentaires Le responsable du conditionnement des plateaux repas Le responsable en qualité

Plus en détail

MAIRIE D ANSTAING 7 rue Marie Curie 59152 ANSTAING

MAIRIE D ANSTAING 7 rue Marie Curie 59152 ANSTAING MAIRIE D ANSTAING 7 rue Marie Curie 59152 ANSTAING FOURNITURE DE REPAS EN LIAISON FROIDE POUR LE RESTAURANT SCOLAIRE, L ACCUEIL DE LOISIRS SANS HEBERGEMENT, LE PORTAGE DE REPAS A DOMICILE Procédure adaptée

Plus en détail

manifeste, chartes, conventions.

manifeste, chartes, conventions. manifeste, chartes, conventions. MANIFESTE POUR L ACCÈS À UNE HAUTE QUALITÉ ALIMENTAIRE AU QUOTIDIEN Slow Food veut promouvoir une nouvelle manière d aborder l alimentation, indissociable de l identité

Plus en détail

Alimentation et environnement, quels liens? Exemples d actions en Picardie

Alimentation et environnement, quels liens? Exemples d actions en Picardie Alimentation et environnement, quels liens? Exemples d actions en Picardie Présentation de l association Pour une éco-alimentation en Picardie! Sensibilisation Ateliers culinaires Projection-conférence

Plus en détail

Auriol : le service public de la Restauration scolaire

Auriol : le service public de la Restauration scolaire Auriol : le service public de la Restauration scolaire Au titre de nos valeurs communes, nous avons voulu décliner l offre de restauration en mettant l accent au plus près des enfants. Plus de 80% des

Plus en détail

pour l écoconsommation

pour l écoconsommation pour l écoconsommation Les enjeux Depuis 40 ans, l évolution des modes de consommation a favorisé la multiplication des emballages. Aujourd hui, un Français produit 125 kg de déchets d emballages par an.

Plus en détail

RÈGLEMENT DU RESTAURANT SCOLAIRE

RÈGLEMENT DU RESTAURANT SCOLAIRE S O M M A I R E Préambule Règlement Objectifs Ecole / cantine Quelques chiffres Le prestataire 1 2 Préambule RÈGLEMENT DU RESTAURANT SCOLAIRE A N N É E 2 0 1 2 / 2 0 1 3 La municipalité de CHAMPAGNIER

Plus en détail

Le pique-nique et le développement durable En amont de cet atelier réaliser la fiche pédagogique : Composition du pique-nique

Le pique-nique et le développement durable En amont de cet atelier réaliser la fiche pédagogique : Composition du pique-nique Les repas Salle avec tableau 1 heure Le pique-nique et le développement durable En amont de cet atelier réaliser la fiche pédagogique : Composition du pique-nique Objectifs de l atelier : Sensibiliser

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES FOURNITURE ET LIVRAISON DE REPAS EN LIAISON FROIDE DESTINES AU SERVICE DE LA RESTAURATION SCOLAIRE DE LA COMMUNE DE SEMBLANÇAY N MARCHE : CANT.2009 CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Personne

Plus en détail

Le défi des repas dans les familles avec un enfant ayant un trouble du spectre de l autisme (TSA) -Particularités alimentaires-

Le défi des repas dans les familles avec un enfant ayant un trouble du spectre de l autisme (TSA) -Particularités alimentaires- Le défi des repas dans les familles avec un enfant ayant un trouble du spectre de l autisme (TSA) -Particularités alimentaires- Par Nathalie Jobin, Dt.P., Ph.D. Nutritionniste, Extenso Vocabulaire Repas

Plus en détail

9 ÈME COMITE DE PILOTAGE

9 ÈME COMITE DE PILOTAGE 9 ÈME COMITE DE PILOTAGE PROGRAMME LOCAL DE PRÉVENTION DES DÉCHETS Phase de finalisation du programme Jeudi 11 Juin 2015 Saint-Méen-le-Grand Ordre du jour Présentation déroulement de l Année 5 (octobre

Plus en détail

Lycée Français de Singapour La restauration scolaire au LFS

Lycée Français de Singapour La restauration scolaire au LFS Lycée Français de Singapour La restauration scolaire au LFS Elaboration des menus Les repas sont fabriqués directement sur le site de Ang Mo Kio dans la cuisine centrale par le Chef Français Jean Louis

Plus en détail

Merci pour le temps que vous avez consacré à remplir ce questionnaire de satisfaction. Mme Latifa BENAOUDIA-BRIKI

Merci pour le temps que vous avez consacré à remplir ce questionnaire de satisfaction. Mme Latifa BENAOUDIA-BRIKI Merci pour le temps que vous avez consacré à remplir ce questionnaire de satisfaction. Mme Latifa BENAOUDIA-BRIKI L'intégralité des résultats est disponible sur le site internet de la commune : http://www.saintjeanlasseille.fr

Plus en détail

«Transversalité et nutrition dans les politiques territoriales» Paris 17 mars 2009. Le développement de l activité périscolaire

«Transversalité et nutrition dans les politiques territoriales» Paris 17 mars 2009. Le développement de l activité périscolaire «Transversalité et nutrition dans les politiques territoriales» Paris 17 mars 2009 Le développement de l activité périscolaire Bordeaux Ville santé de l OMS Ville active du PNNS Le conseil local de santé

Plus en détail

Rentrée 2014 Francine Eichenberger Diététicienne

Rentrée 2014 Francine Eichenberger Diététicienne Rentrée 2014 Francine Eichenberger Diététicienne L alimentation : partie intégrante de la prise en charge de l enfant et de l adolescent diabétique base du traitement avec l insulinothérapie et l activité

Plus en détail

Règlement de la Restauration Scolaire

Règlement de la Restauration Scolaire Règlement de la Restauration Scolaire Applicable à partir de l année Scolaire 2010-2011 Introduction Le service de Restauration Scolaire est un service facultatif que la Ville de Lyon propose aux familles

Plus en détail

Quelques aspects. de la Restauration sociale. en Île-de-France

Quelques aspects. de la Restauration sociale. en Île-de-France Préfet de la région d Île-de-France DRIAAF Quelques aspects de la Restauration sociale en Île-de-France 1 Contexte régional en matière d accessibilité alimentaire et de nutrition 2 Éléments du contexte

Plus en détail

COMMUNE DE PONT A MARCQ

COMMUNE DE PONT A MARCQ COMMUNE DE PONT A MARCQ SEJOUR EN CLASSE DE NEIGE D UNE DUREE D UNE SEMAINE EN MARS 2016 HORS VACANCES SCOLAIRES POUR LES ENFANTS DE LA CLASSE DE CM2 DE PONT A MARCQ CAHIER DES CHARGES MAITRE D OUVRAGE

Plus en détail

Menus Basses Calories à 1800kcal JOUR 1 JOUR 2 JOUR 3

Menus Basses Calories à 1800kcal JOUR 1 JOUR 2 JOUR 3 Menus Basses Calories à 1800kcal 1 verre de jus de pamplemousse 1 yaourt à 0% de matière grasse 2 tranches de pain aux noix (40g) 100 g de poulet 1 branche de céleri emincé 1 petite tomate 50 g de mais

Plus en détail

Offre de formation. Itinéraire Cuisinier en restauration collective. https://inscription.cnfpt.fr/ Délégation régionale Basse-Normandie

Offre de formation. Itinéraire Cuisinier en restauration collective. https://inscription.cnfpt.fr/ Délégation régionale Basse-Normandie 2015 Offre de formation Itinéraire Cuisinier en restauration collective Inscription en ligne aux stages https://inscription.cnfpt.fr/ Délégation régionale Basse-Normandie ITINÉRAIRES CUISINIER EN RESTAURATION

Plus en détail

Compte rendu de la réunion du 13 novembre 2014 Restauration scolaire et hygiène buccodentaire.

Compte rendu de la réunion du 13 novembre 2014 Restauration scolaire et hygiène buccodentaire. Compte rendu de la réunion du 13 novembre 2014 Restauration scolaire et hygiène buccodentaire. Personnes présentes : M. le Maire, Guillaume MATHELIER, M. Quentin MAYERAT, Adjoint à l'éducation et à la

Plus en détail

Marché de restauration collective. Vandoeuvre les Nancy

Marché de restauration collective. Vandoeuvre les Nancy Marché de restauration collective Vandoeuvre les Nancy Mise en place du nouveau marché Public concerné par le marché Cantines Scolaires Foyer des Personnes Agées Portage à domicile Choix politique des

Plus en détail

Construire un projet BIO en Restauration Collective

Construire un projet BIO en Restauration Collective Atelier : Construire un projet BIO en Restauration Collective 1 Introduire des produits biologiques en restauration collective : comment faire? Une démarche en 7 étapes : 1. Un projet global 2. Se renseigner

Plus en détail

R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E

R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E Département de l Hérault Vendémian, le 07 octobre 2011 Enquête de satisfaction Mairie de Vendémian sur la restauration scolaire municipale Chers parents, La gestion du restaurant scolaire est assurée par

Plus en détail

Opération «Des poules pour réduire mes déchets» Guide des bonnes pratiques

Opération «Des poules pour réduire mes déchets» Guide des bonnes pratiques Opération «Des poules pour réduire mes déchets» Guide des bonnes pratiques Sommaire Les poules... 3 L alimentation... 3 Les repas... 3 La nourriture... 3 L abreuvoir... 4 L habitat de la poule... 4 Le

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE FOURNITURE. Cahier des Charges. Maître d ouvrage

MARCHE PUBLIC DE FOURNITURE. Cahier des Charges. Maître d ouvrage ADTO 10 rue des Teinturiers - 60000 BEAUVAIS Tél. 03 44 15 37 37 - Fax 03 44 15 37 30 accueil@adto60.com SPL au capital de 60 000 MARCHE PUBLIC DE FOURNITURE Cahier des Charges Maître d ouvrage Objet du

Plus en détail

ENQUETE DE SATISFACTION

ENQUETE DE SATISFACTION ENQUETE DE SATISFACTION RESTAURATION SCOLAIRE Chers parents, Nous souhaitons connaître votre avis sur la restauration scolaire de vos enfants. Cette enquête a pour but d évaluer votre degré de satisfaction

Plus en détail

KIT pédagogique d IRQUA-Normandie à destination des enfants (cycle 2, 3 et collège)

KIT pédagogique d IRQUA-Normandie à destination des enfants (cycle 2, 3 et collège) KIT pédagogique d IRQUA-Normandie à destination des enfants (cycle 2, 3 et collège) IRQUA-Normandie vous propose son kit pédagogique à destination des enfants allant du primaire au collège. Sur le marché

Plus en détail

Restauration collective Consommer mieux, consommer local

Restauration collective Consommer mieux, consommer local CONSEIL GÉNÉRAL Direction de la communication Agen, mardi 19 mars 2013 FICHE DE PRESSE Restauration collective Consommer mieux, consommer local A l heure où les Français sont de plus en plus attachés à

Plus en détail

Appel d offres ouvert. Fourniture de repas en liaison froide

Appel d offres ouvert. Fourniture de repas en liaison froide CCAS de Villard-Bonnot SICSOC Froges Villard-Bonnot Appel d offres ouvert passé dans le cadre d un groupement de commandes, composé de : - Commune de Villard-Bonnot - CCAS de Villard-Bonnot - SICSOC :

Plus en détail

Dossier de presse. www.ille-et-vilaine.fr. Collèges : favoriser l approvisionnement local des services de restauration. Département d Ille-et-Vilaine

Dossier de presse. www.ille-et-vilaine.fr. Collèges : favoriser l approvisionnement local des services de restauration. Département d Ille-et-Vilaine Département d Ille-et-Vilaine Lucas Auffret Tél. : 02 99 02 35 95 lucas.auffret@cg35.fr Anne-Laure Hamonou Tél. : 02 99 02 34 73 anne-laure.hamonou@cg35.fr www.ille-et-vilaine.fr 1, avenue de la Préfecture

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières CCTP

Cahier des Clauses Techniques Particulières CCTP Marché n 1 / 2016 MAITRE DE L'OUVRAGE Ville de Champagne-sur-Oise Restauration Collective avec achats des denrées et fabrication des repas sur place Cahier des Clauses Techniques Particulières CCTP 1 SOMMAIRE

Plus en détail

Crépy-en-Valois 20% de produits bio

Crépy-en-Valois 20% de produits bio Crépy-en-Valois 20% de produits bio Hervé Rousseau, responsable de la cuisine centrale Présentation de la cuisine centrale Gestion directe 900 convives (maternelle, élémentaire et adultes) + les centres

Plus en détail

Pour protéger sa santé, il est recommandé de consommer 3 produits laitiers par jour.

Pour protéger sa santé, il est recommandé de consommer 3 produits laitiers par jour. Pour protéger sa santé, il est recommandé de consommer 3 produits laitiers par jour. Et il y a tant de choix que ce n est pas compliqué! 3 produits laitiers par jour! (jusqu à 4 pour les enfants, les ados

Plus en détail

Pour un match ayant lieu dans la matinée, vous pouvez prendre un petit déjeuner classique :

Pour un match ayant lieu dans la matinée, vous pouvez prendre un petit déjeuner classique : La préparation d un match passe aussi par l alimentation. Pour être performant lors d un match, il est essentiel de bien s alimenter avant! AVANT VOTRE MATCH Pour aborder votre match dans les meilleures

Plus en détail

Engagés dans la lutte contre le gaspillage alimentaire

Engagés dans la lutte contre le gaspillage alimentaire Engagés dans la lutte contre le gaspillage alimentaire Tous concernés! La lutte contre le gaspillage alimentaire nous concerne tous. On estime qu un quart de la nourriture produite dans le monde est jetée

Plus en détail

Fanny OLLIER Diététicienne

Fanny OLLIER Diététicienne Fanny OLLIER Diététi icienne INTERVENTIONS DIETETIQUES 1. INTERVENTIONS THEORIQUES Auprès des résidents : Thèmes : Equilibre alimentaire Groupes d aliments Conseils pratiques lors d un repas Pathologies

Plus en détail

Restauration collective

Restauration collective Dossier de presse Février 2014 Restauration collective La portion de fromage emballée individuellement un atout dans la lutte contre le gaspillage alimentaire Contacts presse : agence becom! T. 01 42 09

Plus en détail

Informations pratiques Contacts utiles

Informations pratiques Contacts utiles Informations pratiques Contacts utiles «GUIDE DES AIDANTS» Pour plus de renseignements, vous pouvez contacter : CLIC de l Ille et de l Illet 14 rue de Chasné Espace Triskell 35 250 Saint Aubin d Aubigné

Plus en détail

ANNEE SCOLAIRE EN COURS

ANNEE SCOLAIRE EN COURS La rédaction de cette circulaire de Rentrée relative au service de Restauration a été assurée par l Association des Parents d Élèves, section française (APE). Elle a été val idée par la direction du Lycée

Plus en détail

Conseil de la restauration scolaire 16 janvier 2013 Compte-rendu

Conseil de la restauration scolaire 16 janvier 2013 Compte-rendu Conseil de la restauration scolaire 16 janvier 2013 Compte-rendu Nicolas NORDMAN, adjoint au Maire, chargé des affaires scolaires, périscolaire et de la Caisse des Ecoles Carlos DURAN, directeur de la

Plus en détail

L ESPACE CUISINE. Matériel que l'on pourrait rajouter petit à petit au cours de l année en fonction des découvertes liées à l atelier cuisine :

L ESPACE CUISINE. Matériel que l'on pourrait rajouter petit à petit au cours de l année en fonction des découvertes liées à l atelier cuisine : L ESPACE CUISINE Matériel courant dans nos classes : - coin délimité fermé avec une entrée - dînette 4 couleurs en plastique + ustensiles de cuisine pour enfant (fouet, spatule, batterie pâtisserie, casseroles,

Plus en détail

Développement durable et Alimentation : Mieux consommer

Développement durable et Alimentation : Mieux consommer Développement durable et Alimentation : Mieux consommer RAPPORT DE PROJET n 4.14 Présenté par le groupe de travail «Développement Durable» du CONSEIL LILLOIS DE LA JEUNESSE à l Assemblée Plénière du 19

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DE LA RESTAURATION SCOLAIRE ( ET PERISCOLAIRE EN ANNEXE)

REGLEMENT INTERIEUR DE LA RESTAURATION SCOLAIRE ( ET PERISCOLAIRE EN ANNEXE) REGLEMENT INTERIEUR DE LA RESTAURATION SCOLAIRE ( ET PERISCOLAIRE EN ANNEXE) Il appartient à la Ville de Meudon d organiser le temps de restauration scolaire (de 11h30 à 13h20) dans les écoles maternelles

Plus en détail

Réunion Publique Opération Compostage Individuel

Réunion Publique Opération Compostage Individuel Réunion Publique Opération Compostage Individuel Introduction : 1) mettre nos déchets dans le composteur et non à la poubelle? 2) transformer nos déchets en compost? 3) utiliser le compost? 4) Le paillage,

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES DEPARTEMENT DE LA SAVOIE ----- Arrondissement de Chambéry ----- Commune de SAINT-ALBAN-LEYSSE MAIRIE DE SAINT-ALBAN-LEYSSE 120, avenue de la Mairie 73230 SAINT-ALBAN-LEYSSE Téléphone : 04 79 33 13 57 Télécopie

Plus en détail

ALPES DE HAUTE-PROVENCE / HAUTES-ALPES

ALPES DE HAUTE-PROVENCE / HAUTES-ALPES Octobre 2011 LA REDUCTION A LA SOURCE DES DÉCHETS ALIMENTAIRES DANS LES ÉTABLISSEMENTS SCOLAIRES : Un projet dʼétablissement pour une cantine exemplaire! ALPES DE HAUTE-PROVENCE / HAUTES-ALPES PREFACE

Plus en détail

Association des Parents de l Ecole Européenne de Bruxelles 1. Self-service Règlement intérieur

Association des Parents de l Ecole Européenne de Bruxelles 1. Self-service Règlement intérieur Association des Parents de l Ecole Européenne de Bruxelles 1 Self-service Règlement intérieur Self-service Re glement inte rieur 1. Pour qui? L accès au self-service est uniquement réservé aux en règle

Plus en détail

ACCUEIL PERISCOLAIRE RUE DU PENKER 22310 PLESTIN LES GREVES

ACCUEIL PERISCOLAIRE RUE DU PENKER 22310 PLESTIN LES GREVES ACCUEIL PERISCOLAIRE RUE DU PENKER 22310 PLESTIN LES GREVES PROJET PEDAGOGIQUE Mairie de Plestin-Les-Grèves téléphone : 02.96.54.10.37 courriel : gaderie.plestinlesgreves@orange.fr Benoît BILLAUD Chef

Plus en détail

Suffisamment dans la journée (sédentaire minimum 3 litres, pour un sportif en activité minimum 4.5), et contrôler la coloration des urines.

Suffisamment dans la journée (sédentaire minimum 3 litres, pour un sportif en activité minimum 4.5), et contrôler la coloration des urines. L A L I M E N T A T I O N, É Q U IL I B R E D E V IE E T D E S A N T É MANGER A des heures régulières sans sauter de repas. BOIRE Suffisamment dans la journée (sédentaire minimum 3 litres, pour un sportif

Plus en détail

- l'élaboration des menus qui seront validés par la responsable technique de la crèche,

- l'élaboration des menus qui seront validés par la responsable technique de la crèche, CUISINIER - CUISINIERE - GRENADINE ET MENTHE A L'EAU [Annonce juillet 2015] La crèche parentale Grenadine et Menthe à l'eau, située à Paris 19ème, accueillant 13 enfants et leur famille, recherche pour

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES. Marché n 2015/003

MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES. Marché n 2015/003 MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES Marché n 2015/003 Marché public pour une prestation d achat de denrées, et de confection de repas sur site, pour les enfants scolarisés dans les écoles

Plus en détail

- travailler sur l'approvisionnement et le choix des produits. Améliorer la qualité des produits (frais, locaux, saison, bio...)

- travailler sur l'approvisionnement et le choix des produits. Améliorer la qualité des produits (frais, locaux, saison, bio...) Niveau Objectifs Quelques exemples d'actions Construction des menus : - impliquer les élèves dans la construction des menus Élaboration - Proposer des menus équilibrés attractifs - identifier les menus

Plus en détail

Compostage au bureau. Targeted communication toolkit. Internal action

Compostage au bureau. Targeted communication toolkit. Internal action Compostage au bureau Principe : composter et réduire les déchets organiques au bureau Cette action encourage le compostage et la réduction des déchets organiques. Le compostage est le principal outil de

Plus en détail

DIX MODULES DE FORMATION OFFERTS POUR TOUT SAVOIR SUR L ALIMENTATION DES ENFANTS DE 2 À 5 ANS

DIX MODULES DE FORMATION OFFERTS POUR TOUT SAVOIR SUR L ALIMENTATION DES ENFANTS DE 2 À 5 ANS DIX MODULES DE FORMATION OFFERTS POUR TOUT SAVOIR SUR L ALIMENTATION DES ENFANTS DE 2 À 5 ANS Guide des formations conçues par Extenso, le Centre de référence en nutrition de l Université de Montréal,

Plus en détail

ATELIERS «MISE EN ŒUVRE DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL» MARDI 15 ET JEUDI 17 SEPTEMBRE 2015 SYNTHESE

ATELIERS «MISE EN ŒUVRE DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL» MARDI 15 ET JEUDI 17 SEPTEMBRE 2015 SYNTHESE ATELIERS «MISE EN ŒUVRE DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL» MARDI 15 ET JEUDI 17 SEPTEMBRE 2015 SYNTHESE I. PRESENTATION GENERALE DES ATELIERS II. SYNTHESE DE CHAQUE ATELIER (identification des idées fortes)

Plus en détail

SERVICE DE RESTAURATION SCOLAIRE

SERVICE DE RESTAURATION SCOLAIRE MAIRIE 58, rue Principale 63730 CORENT TEL 04 73 69 67 25 FAX 04 73 69 68 52 Courriel mairie@corent.fr Site : http://www.corent.fr SERVICE DE RESTAURATION SCOLAIRE PRESTATION DE FOURNITURE DES REPAS DOSSIER

Plus en détail

WP2 Meeting de lancement

WP2 Meeting de lancement WP2 Meeting de lancement Paris 3 février 2011 3 Février 2011 110203WP2.ppt 1 Les 2 objectifs majeurs du WP2 Développer des produits qui vont satisfaire les attentes sensorielles des personnes âgées Développer

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE PROJET DE LUTTE CONTRE LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE AU SEIN DE LA RESTAURATION COLLECTIVE

DOSSIER DE PRESSE PROJET DE LUTTE CONTRE LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE AU SEIN DE LA RESTAURATION COLLECTIVE DOSSIER DE PRESSE PROJET DE LUTTE CONTRE LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE AU SEIN DE LA RESTAURATION COLLECTIVE Visite de presse mardi 14 avril 2015, restaurant scolaire de Saint-Pierre Dossier de presse - Projet

Plus en détail

Dossier de presse. La Ville de Paris lance. un programme d actions pour prévenir et prendre en charge l obésité dès le plus jeune âge

Dossier de presse. La Ville de Paris lance. un programme d actions pour prévenir et prendre en charge l obésité dès le plus jeune âge 1 er février 2010 Dossier de presse La Ville de Paris lance un programme d actions pour prévenir et prendre en charge l obésité dès le plus jeune âge Contact presse Nathalie Royer : 01 42 76 49 61 - service.presse@paris.fr

Plus en détail

APPEL A PROJETS Sensibilisation du grand public à la réduction du gaspillage alimentaire

APPEL A PROJETS Sensibilisation du grand public à la réduction du gaspillage alimentaire Smictom de la Région de Saverne 10 rue des Murs, 67 700 SAVERNE Tel : 03 88 02 21 80 smictom@smictomdesaverne.fr www.smictomdesaverne.fr APPEL A PROJETS Sensibilisation du grand public à la réduction du

Plus en détail

Année 2015. Enseigner l anglais en maternelle et primaire. Formations en centre ou à distance

Année 2015. Enseigner l anglais en maternelle et primaire. Formations en centre ou à distance Année 2015 Enseigner l anglais en maternelle et primaire Formations en centre ou à distance FORMATION ENSEIGNER L ANGLAIS EN MATERNELLE ET PRIMAIRE Notre centre pédagogique vous propose un accompagnement

Plus en détail

CONTEXTE. ACTION «COUCHES LAVABLES» «Un bébé en couche lavable, c est déjà un consom acteur!»

CONTEXTE. ACTION «COUCHES LAVABLES» «Un bébé en couche lavable, c est déjà un consom acteur!» DOSSIER DE PRESSE CONTEXTE La CACEM s est engagée en 2011, dans le cadre d un accord-cadre quinquennal avec l ADEME, à élaborer et mettre en œuvre un Programme Local de Prévention des Déchets. L objectif

Plus en détail

BILAN DE L ENQUETE DE SATISFACTION SUR LE TEMPS MERIDIEN. Usagers du Restaurant Scolaire. Ecole élémentaire Marius Gros. Quincieux 2014/2015

BILAN DE L ENQUETE DE SATISFACTION SUR LE TEMPS MERIDIEN. Usagers du Restaurant Scolaire. Ecole élémentaire Marius Gros. Quincieux 2014/2015 BILAN DE L ENQUETE DE SATISFACTION SUR LE TEMPS MERIDIEN Usagers du Restaurant Scolaire Ecole élémentaire Marius Gros Quincieux 2014/2015 1) La démarche Objectif : L objectif est de faire un état des lieux

Plus en détail

Rapport de stage ANNEE SCOLAIRE 2013/2014. Elève de 3ème Collège 35740 PACE. Restaurant scolaire du Haut Chemin. p.1

Rapport de stage ANNEE SCOLAIRE 2013/2014. Elève de 3ème Collège 35740 PACE. Restaurant scolaire du Haut Chemin. p.1 Rapport de stage ANNEE SCOLAIRE 2013/2014 Elève de 3ème Collège 35740 PACE Restaurant scolaire du Haut Chemin p.1 Sommaire Introduction L entreprise Fiche d identité Situation géographique Activité principe

Plus en détail

Cours facultatifs ouverts à tous pour 20 /an : AS : mercredi après-midi 16h45 à 18h15 : lundi : VTT+Tennis mardi: Bicross+Tennis jeudi : Golf

Cours facultatifs ouverts à tous pour 20 /an : AS : mercredi après-midi 16h45 à 18h15 : lundi : VTT+Tennis mardi: Bicross+Tennis jeudi : Golf OBJECTIFS Rendre l'élève responsable et acteur de son hygiène de vie en lui donnant les moyens de gérer son capital santé en partenariat avec les familles Rendre l'établissement plus attractif Valoriser

Plus en détail

CENTRE INTERCOMMUNAL D ACTION SOCIALE DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DU DOURDANNAIS EN HUREPOIX

CENTRE INTERCOMMUNAL D ACTION SOCIALE DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DU DOURDANNAIS EN HUREPOIX CENTRE INTERCOMMUNAL D ACTION SOCIALE DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DU DOURDANNAIS EN HUREPOIX (ESSONNE) Fabrication et livraison sur site de repas en liaison froide à destination de personnes âgées et

Plus en détail

Compte-rendu de l Assemblée Générale de l Alliance Française du 25 février 2009

Compte-rendu de l Assemblée Générale de l Alliance Française du 25 février 2009 Compte-rendu de l Assemblée Générale de l Alliance Française du 25 février 2009 Personnes présentes : Stéphane Dumoulin, Emma Barzic, Philippe Nivlet, Leif Aschehoug et Christian Wiig. Ordre du jour :

Plus en détail

Année 2013-2014. Programme des animations scolaires

Année 2013-2014. Programme des animations scolaires Année 2013-2014 Programme des animations scolaires ANIMATRICE DU TRI SERVICE DECHETS CCPF - Déborah VIGNÉ : Tel : 04.50.22.43.80 standard@paysdefilliere.com Année 2013-2014 Sommaire 1. Interventions en

Plus en détail

Structuration en restauration collective. Eating City

Structuration en restauration collective. Eating City Structuration en restauration collective Eating City William Mairesse (Organisation Professionnelle de l Agriculture Biologique en Alsace) 7 Novembre 2012 L OPABA Définition : Syndicat des producteurs

Plus en détail

Les règles de l'équilibre alimentaire : la journée alimentaire d'un enfant d'âge scolaire

Les règles de l'équilibre alimentaire : la journée alimentaire d'un enfant d'âge scolaire CHAPITRE 22 Les règles de l'équilibre alimentaire : la journée alimentaire d'un enfant d'âge scolaire CE QU'IL FAUT SAVOIR Élaborer des repas équilibrés consiste à dresser la liste des menus qui composeront

Plus en détail

3. Contenu du caddie «De mon assiette à ma planète» 5-12 ANS

3. Contenu du caddie «De mon assiette à ma planète» 5-12 ANS 3. Contenu du caddie «De mon assiette à ma planète» 5-12 ANS Mon assiette à la maison et à l école 1. Documents pédagogiques Dossiers pédagogiques A la découverte du monde de l alimentation ; outil pédagogique

Plus en détail