Sondage des employés du CHUM : profil résidentiel et intentions futures

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Sondage des employés du CHUM : profil résidentiel et intentions futures"

Transcription

1 Sondage des employés du CHUM : profil résidentiel et intentions futures Sondage mené à l été 2011 en collaboration avec la Direction de l habitation de la Ville de Montréal et la Direction des ressources humaines du CHUM. 1

2 Contexte Le présent sondage a été mené en juin 2011 auprès des employés du Centre hospitalier de l Université de Montréal (CHUM) dans le cadre du partenariat Rapprochement travail-résidence. L objectif était de mieux connaître le profil résidentiel des employés ainsi que leurs intentions futures en matière d habitation. Les résultats du sondage ont permis de mieux cibler la campagne promotionnelle qui a eu lieu au CHUM au mois d octobre

3 Clientèle rejointe et pondération Personnel d'encadrement 4 % Personnel d'encadrement 4 % Techniciens et professionnels de la santé 15 % Personnel paratechnique, services auxiliaires et métiers 30 % Portrait réel des effectifs N = Soins infirmiers et cardiorespiratoires 32 % Personnel de bureau, techniciens et professionnels de l'admin 21 % Personnel d'encadrement 21 % Techniciens et professionnels de la santé Personnel 19 % paratechnique, services auxiliaires et métiers 4 % Soins infirmiers et cardiorespiratoires 18 % Personnel de bureau, techniciens et professionnels de l'admin 37 % Portrait des répondants retenus N = 513 Techniciens et professionnels de la santé 15 % Personnel de bureau, techniciens, paratechnique, auxiliaires et métiers 50 % Portrait des répondants avec pondération N = 513 Soins infirmiers et cardiorespiratoires 32 % En raison de la surreprésentation de certaines catégories d emplois (personnel de bureau, techniciens, administration et personnel d encadrement) et de la sous-représentation d autres (soins infirmiers, personnel paratechnique, etc.), les catégories des «paratechnique, auxiliaires et métiers» et «personnel de bureau, etc.» ont été fusionnées et l ensemble des résultats pondérés par rapport à la répartition réelle. Ainsi, le profil des répondants représente ± celui des employés. Toutes les données présentées dans ce rapport reflètent cette pondération. 3

4 Profil des répondants : où travaillent-ils et depuis combien de temps? Le sondage est représentatif du nombre d employés dans les trois grands sites du CHUM Il y a un nombre important de nouveaux employés : 40 % des répondants y travaillent depuis moins de cinq ans et 8 % depuis moins d un an Moins d'un an 8% Hôtel Dieu 24% Hôpital Notre- Dame 47% Plus de 10 ans 43% De 1 an à 5 ans 32% Hôpital St-Luc 29% De 5 ans à 10 ans 17% Répartition des répondants sur les trois sites Nombre d années de travail au CHUM 4

5 Profil des répondants : qui sont-ils, où habitent-ils et comment se rendent-ils au travail? La majorité (65,5 %) ont plus de 35 ans Ils sont très majoritairement en couple (31 %) ou en famille (41 %) Plus de la moitié sont propriétaires (53,9 %) Le revenu du ménage médian se situe entre $ et $ La majorité habitent sur l île (64,7 %), dont la très grande majorité habitent le centre ou la périphérie du centre (83,9 %) La plupart des ménages (83,2 %) détiennent au moins une voiture Toutefois, ils utilisent plus les transports en commun (41,8 %) que la voiture (30,6 %) pour se rendre au travail Le temps médian pour aller au travail selon le mode usuel de transport est d environ 45 minutes 5

6 L intention de déménager 47,7 % des répondants envisagent déménager au cours des trois prochaines années Ayant l'intention d'acheter; 30,7% N'ayant pas l'intention de déménager 52,3% Ayant l'intention d'acheter ou de louer 10,8% Ayant l'intention de louer 6,2% Répondants ayant l intention de déménager (47,7 %) Ayant l'intention d'acheter ou de louer 23% Tous ceux qui ont répondu «probable», «très probable», ou «déjà à la recherche active d un nouveau logement» quant à la probabilité de déménager d ici trois ans, ont été considérés comme ayant l intention de déménager. Ayant l'intention de louer 13% Ayant l'intention d'acheter 64% 6

7 Les raisons motivant leur déménagement (en réponse à une question ouverte) 1. Pour devenir propriétaire (33,2 %); 2. Pour se rapprocher du lieu de travail (25,6 %); 3. Pour avoir plus d espace (14,8 %); 4. Un changement de la composition du ménage, des raisons d'ordre financier, l'arrivée d'un enfant et le désir de changer de milieu de vie sont également évoquées. 7

8 Des profils différents entre ceux ayant ou non l intention de déménager Ceux ayant l intention de déménager (48 %) Plus jeunes : 51,2 % ont moins de 35 ans Ceux n ayant pas l intention de déménager (52 %) Moins jeunes : 18,3 % ont moins de 35 ans Plus en solo : Autre 8,8% Plus en famille : Autre 2% Personne seule 27,7% Famille 32,5% Couple sans enfant 30,9% Personne seule 19% Couple sans enfant 30% Famille 49% Plus locataires : 62 % Plus propriétaires : 74 % Des revenus inférieurs : revenu de ménage médian se situe entre $ et $ Des revenus supérieurs : revenu de ménage médian se situe entre $ et $ Habitent plus sur l île : 69,4 % Habitent toutefois majoritairement sur l île : 60,5 % 8

9 Parmi ceux qui veulent déménager, on discerne trois clientèles distinctes : 1) Ceux qui veulent louer (13 %) 2) Ceux qui veulent accéder à leur première propriété (58 %) 3) Ceux qui veulent racheter une propriété (29 %) «futurs acheteurs» (87 %) Ceux qui veulent louer 13% Ceux qui veulent racheter une propriété 29% Futurs acheteurs Ceux qui veulent accéder à leur première propriété 58% Mentionnons que tous ceux qui veulent déménager, mais qui sont indécis entre l achat et la location (voir p.6) ont été considérés comme futurs acheteurs. 9

10 Préférences selon les clientèles : produit et prix (ceux ayant l intention de déménager) Ceux qui veulent louer (13 %) Veulent surtout des 2 cc 2 cc ou moins (75 %) 3 cc (25 %) Ceux qui veulent accéder à la propriété (67 %) Veulent des 2 cc ou plus : 2 cc (63 %) 3 cc ou plus (32 %) Futurs acheteurs (87 %) Ceux qui veulent racheter une propriété (33 %) Veulent des 3 cc ou plus : 2 cc (36 %) 3 cc ou plus (61 %) Paieraient le moins cher : entre 501 $ 700 $/mois Recherchent plus les condos : condo (52 %) maison unifamiliale (42 %) Paieraient : entre $ $ Recherchent plus l unifamiliale : maison unifamiliale (66 %) condo (22 %) Paieraient le plus cher : entre $ $ Futurs acheteurs familles 69 % des familles veulent 3 cc ou + 61 % des familles veulent une maison unifamiliale paieraient entre $ 10

11 Préférences selon les clientèles : localisation, proximité du travail et transport (ceux ayant l intention de déménager) Ceux qui veulent louer (13 %) Ceux qui veulent accéder à la propriété (67 %) Futurs acheteurs (87 %) Ceux qui veulent racheter une propriété (33 %) Visent surtout l île (80 %) Visent plus l île (82,5 %) Visent moins l île (66,7 %) Visent plus le centre : 1.Le Plateau-Mont-Royal (20 %) 2.Rosemont La Petite-Patrie (20 %) 3.Ville-Marie (14 %) Visent plus la périphérie du centre : 1.Ahuntsic-Cartierville (18 %) 2.Rosemont La Petite-Patrie (14 %) 3.Montréal-Est (12 %) La majorité veulent être à 30 min ou moins du CHUM (63 %) Plus orientés transports actifs : Futur logement doit être accessible au travail en transports en commun (55 %) vélo ou à pied (28 %) voiture (17 %) La très grande majorité veulent être à 30 min ou moins du CHUM (80 %) Plus orientés transports en commun : Futur logement doit être accessible au travail en transports en commun (69 %) vélo ou à pied (21 %) voiture (10 %) Futurs acheteurs familles Visent surtout l île (74%) Visent plus les quartiers en périphérie de centre-ville La grande majorité veulent être à 30 min ou moins du CHUM (70 %) Plus orientés voiture : Futur logement doit être accessible au travail en transports en commun (60 %) vélo ou à pied (10 %) voiture (30 %) 11

12 Préférences selon les clientèles : un projet à proximité du CHUM intéresserait bon nombre de ceux ayant l intention de déménager Ceux qui veulent louer (13 %) Futurs acheteurs (87 %) «Un projet résidentiel abordable et accessible en métro ou à pied au futur site du CHUM» intéresserait 81 % de ceux qui veulent louer. «Un projet résidentiel abordable et accessible en métro ou à pied au futur site du CHUM» intéresserait 85 % des futurs acheteurs. «Un éventuel projet sur l ancien site de la gare Viger ou de Radio-Canada» intéresserait 66 % de ceux qui veulent louer. «Un éventuel projet sur l ancien site de la gare Viger ou de Radio-Canada» intéresserait 66 % des futurs acheteurs. 12

13 D autres préférences résidentielles : produit et localisation Pour tous ceux ayant l intention de déménager (futurs acheteurs et locataires), les critères liés au produit ressortent plus que ceux liés à la localisation quand ils classent certaines caractéristiques selon leur importance (question sur l importance de certaines caractéristiques): Disposition des pièces/luminosité Nombre de chambres à coucher Terrasse/grand balcon extérieur Les facilités de stationnement Espaces verts/parcs/pistes cyclables dans le quartier Commerces et des services de proximité Près du lieu de travail Milieu sécuritaire Cour arrière Présence de services communs Proximité des amis/de la parenté Proximité des écoles Unité sur deux étages Unité de construction neuve Très important 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% Important * Mentionnons qu en réponse à une question posée à tous les répondants, ayant l intention de déménager ou non, 34 % accepteraient une propriété avec une grande terrasse, contre une propriété avec cour privée; la proximité d un grand parc et celle d un parc de quartier viennent après (17 % chacun). 13

14 Les répondants connaissent peu les produits résidentiels montréalais et les programmes d aide offerts par la Ville (tous les répondants ayant l intention de déménager ou non) 72 % sont partiellement ou pas du tout au courant des produits résidentiels montréalais; 63,5 % ne connaissent pas le programme d Accession à la propriété; 76,2 % ne connaissent pas les programmes d aide à la rénovation; 79,3 % ne connaissent pas le programme Accès Condos de la SHDM; 78,6 % ne connaissent pas le programme AccèsLogis (coopératives et OBNL). 14

15 Perceptions de Montréal vis-à-vis l extérieur de l île (tous les répondants ayant l intention de déménager ou non) Dans l ensemble, les répondants ont des perceptions très positives de Montréal. Elle se classe en meilleure position relativement aux banlieues hors de l île quant aux éléments suivants : l accès au marché du travail (78,7 % contre 21,3 %); la réduction de l utilisation d une voiture (68,1 % contre 31,9 %); les activités culturelles, de loisirs et sportives (65,1 % contre 34,9 %); la vie de quartier (55,7 % contre 44,3 %). Les deux éléments moins bien perçus sont les espaces verts et la qualité de l environnement. Par ailleurs, la majorité des répondants (56,5 % contre 43,5 %) réfutent l énoncé qu ils préfèrent élever leur(s) enfant(s) à l extérieur de l île alors que 50,7 % (contre 49,3 %) réfutent l idée qu il est moins stressant de vivre à l extérieur de l île. Toutefois, pour ceux qui visent l extérieur, les principales raisons mentionnées pour acheter hors de l île de Montréal sont : les prix d achat et un compte de taxes moins élevés hors de l île (32,2 %); la perception d une meilleure qualité de vie (plus sécuritaire/tranquille) hors de l île (27,1 %); le rapprochement de la famille/des amis (6,8 %); le fait d être originaire de l extérieur de l île (6,8 %). 15

16 En résumé Presque la moitié des répondants veulent déménager dans les trois prochaines années : ils sont plus jeunes, plus en solo et plus locataires que ceux qui n ont pas l intention de déménager; une grande majorité d entre eux veulent acheter; ceux qui veulent accéder à la propriété sont plus nombreux; ils recherchent surtout des condos, suivis des maisons unifamiliales, à des prix abordables; les familles, tout comme les propriétaires qui veulent racheter une propriété, recherchent surtout les logements de 3 cc et l unifamiliale; la grande majorité veulent rester sur l île; les locataires et ceux qui veulent accéder à la propriété plus que les familles et les propriétaires qui rachètent; de plus, ces derniers cherchent davantage dans les quartiers montréalais plus excentriques; tous veulent être à moins de 30 min du CHUM et la grande majorité aimeraient utiliser les transports en commun/actifs; pour tous les futurs acheteurs, la disposition des pièces, la luminosité, le nombre de chambres, la présence d une terrasse ou d un balcon ainsi que les facilités de stationnement sont des critères importants. En général, la perception de Montréal est positive; c est surtout les prix élevés qui incitent les ménages à déménager hors de l île. Par ailleurs, il existe un écart entre les produits recherchés et la capacité de payer. Les répondants ont peu de connaissances des programmes d aide et du marché résidentiel. 16

Que recherchent les acheteurs?

Que recherchent les acheteurs? Direction de l habitation 2012 Que recherchent les acheteurs? Synthèse des résultats de divers sondages 2007-2011 Que recherchent les acheteurs? Sondages effectués auprès des ménages montréalais et ceux

Plus en détail

Intentions d achat et de vente dans le secteur immobilier au Québec. Montréal, 15 janvier 2015

Intentions d achat et de vente dans le secteur immobilier au Québec. Montréal, 15 janvier 2015 Intentions d achat et de vente dans le secteur immobilier au Québec Montréal, 15 janvier 2015 Méthodologie Sondage Web réalisé du 3 au 13 novembre 2014. Échantillon représentatif de 5 659 répondants adultes

Plus en détail

L offre résidentielle montréalaise et les programmes d aide financière

L offre résidentielle montréalaise et les programmes d aide financière L offre résidentielle montréalaise et les programmes d aide financière Montréal c est Des milieux de vie diversifiés avec : Des produits neufs et existants pour une famille ou une personne seule; Des typologies

Plus en détail

Vivacité Montréal Société Immobilière solidaire. Séances d information Printemps 2015

Vivacité Montréal Société Immobilière solidaire. Séances d information Printemps 2015 Vivacité Montréal Société Immobilière solidaire Séances d information Printemps 2015 Notre souhait Que Montréal soit une métropole accueillante, verte et créative où l habitation est accessible de famille

Plus en détail

Le marché locatif de la RMR de Montréal

Le marché locatif de la RMR de Montréal Le marché locatif de la RMR de Montréal DAVID L HEUREUX Analyste principal de marché, SCHL Votre clientèle locative Au programme L état du marché locatif Texte Votre clientèle locative Tendances et perspectives

Plus en détail

ACCESSIBILITÉ À LA PROPRIÉTÉ. Variation de la valeur foncière et des transactions ACCESSIBILITÉ À LA PROPRIÉTÉ PRIVÉ. Rôle d évaluation foncière

ACCESSIBILITÉ À LA PROPRIÉTÉ. Variation de la valeur foncière et des transactions ACCESSIBILITÉ À LA PROPRIÉTÉ PRIVÉ. Rôle d évaluation foncière F Variation de la valeur foncière et des transactions PRIVÉ Rôle d évaluation foncière Variation entre 2007 et 2011 2 Différence avec le prix de vente 3 Transactions 2000-2010 Vente de copropriétés et

Plus en détail

Sondage sur les habitudes de fréquentation et de déplacement

Sondage sur les habitudes de fréquentation et de déplacement Sondage sur les habitudes de fréquentation et de déplacement Rosemont La Petite-Patrie Patrie Sondage réalisr alisé en avril-mai 2007 Contexte Sondage réalisé par Convercité en collaboration avec la CDEC

Plus en détail

Plan de fidélisation des familles 2014-2017. Soutenir les familles tout au long de leur parcours résidentiel

Plan de fidélisation des familles 2014-2017. Soutenir les familles tout au long de leur parcours résidentiel Plan de fidélisation des familles 2014-2017 Soutenir les familles tout au long de leur parcours résidentiel Montréalaises, Montréalais, Notre ville est riche de près de 300 000 familles sur son territoire,

Plus en détail

Projets immobiliers des Français : 4 ème baromètre ORPI-CRÉDOC

Projets immobiliers des Français : 4 ème baromètre ORPI-CRÉDOC Projets immobiliers des Français : 4 ème baromètre ORPI-CRÉDOC Près d un quart des Français a un projet immobilier dans les mois à venir - 1 Paris, le 18 février 2010 : Depuis 4 ans, le baromètre Orpi-

Plus en détail

ENQUÊTE 2013 AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ

ENQUÊTE 2013 AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ ENQUÊTE 2013 AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ La clé qui ouvre de nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION À propos de l enquête La SCHL est heureuse de publier les constatations de son Enquête auprès

Plus en détail

LE «logement idéal» vu par les consultants

LE «logement idéal» vu par les consultants LE «logement idéal» vu par les consultants de l ADIL-Espace Info Energie du Loiret 2012 Du 3 e trimestre 2011 au 1 er trimestre 2012, l ADIL-Espace Info Energie du Loiret a interrogé ses consultants, quel

Plus en détail

Le Crédit Foncier a interrogé 2 180 de ses clients propriétaires sur leurs motivations d achat à l origine et leurs intentions de mobilité.

Le Crédit Foncier a interrogé 2 180 de ses clients propriétaires sur leurs motivations d achat à l origine et leurs intentions de mobilité. COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 29 avril 2013 Une enquête clients du Crédit Foncier souligne un fort attachement à la résidence principale et une faible aspiration des propriétaires à la mobilité Le Crédit

Plus en détail

Étude auprès de la génération X. Le paiement virtuel et la gestion des finances personnelles

Étude auprès de la génération X. Le paiement virtuel et la gestion des finances personnelles Étude auprès de la génération X Le paiement virtuel et la gestion des finances Rapport Présenté à Madame Martine Robergeau Agente de Développement et des Communications 11 octobre 2011 Réf. : 1855_201109/EL/cp

Plus en détail

Profil statistique en habitation de l arrondissement du Plateau-Mont-Royal. Mai 2009

Profil statistique en habitation de l arrondissement du Plateau-Mont-Royal. Mai 2009 Profil statistique en habitation de l arrondissement du Plateau-Mont-Royal Direction de l habitation Service de la mise en valeur du territoire et du patrimoine habitermontreal.qc.ca Présentation La Direction

Plus en détail

Transac ons 2012 sur les logements neufs

Transac ons 2012 sur les logements neufs Agglomération de Montréal Faits Saillants Prix à la hausse des logements neufs en Une publica on de Montréal en sta s ques Division de la planifica on urbaine Direc on de l urbanisme et du développement

Plus en détail

LES HABITUDES DE DEPLACEMENTS DES HABITANTS

LES HABITUDES DE DEPLACEMENTS DES HABITANTS LES HABITUDES DE DEPLACEMENTS DES HABITANTS Principaux résultats de l enquête ménages déplacements de la Communauté urbaine d Arras - 2014 Introduction Cette enquête a été réalisée de janvier à février

Plus en détail

Etude sur la mobilité locative

Etude sur la mobilité locative pour Etude sur la mobilité locative Septembre 2011 1 La méthodologie 2 2 Note méthodologique Etude réalisée pour : PERL Echantillons : Echantillon de 502 actifs, locataires et éligibles au logement social,

Plus en détail

Enquête globale transport

Enquête globale transport Enquête globale transport N 21 Avril 215 La mobilité en Île-de-France Le stationnement, un levier majeur des politiques de déplacements Les voitures à disposition des ménages franciliens ne circulent en

Plus en détail

Faits saillants du Sondage sur l importance de l épargne-retraite individuelle et collective pour les travailleurs québécois

Faits saillants du Sondage sur l importance de l épargne-retraite individuelle et collective pour les travailleurs québécois 2009 Faits saillants du Sondage sur l importance de l épargne-retraite individuelle et collective pour les travailleurs québécois Service des statistiques et des sondages Rédaction Mise en page Francis

Plus en détail

Plan de la présentation

Plan de la présentation Plan de la présentation Les facteurs fondamentaux Les prévisions pour 2014 Les intentions à moyen terme Les principaux risques Vers un autre resserrement hypothécaire? Plan de la présentation Les facteurs

Plus en détail

LE PANORAMA DES VACANCES DES FRANÇAIS EN PROVENCE-ALPES-CÔTE D AZUR

LE PANORAMA DES VACANCES DES FRANÇAIS EN PROVENCE-ALPES-CÔTE D AZUR LE PANORAMA DES VACANCES DES FRANÇAIS EN PROVENCE-ALPES-CÔTE D AZUR 2014 ENQUÊTE COMMANDÉE PAR LE CRT PACA À PROTOURISME PANORAMA DES VACANCES DES FRANÇAIS SOMMAIRE Méthodologie de l étude 3 Focus : Les

Plus en détail

Enquête sur les caractéristiques des acheteurs de maisons neuves. Juillet 2014

Enquête sur les caractéristiques des acheteurs de maisons neuves. Juillet 2014 Enquête sur les caractéristiques des acheteurs de maisons neuves Juillet 2014 La table des matières Le contexte, les objectifs et la méthodologie 3 L ancienne résidence 7 La recherche de la nouvelle résidence

Plus en détail

PARTIR VIVRE EN APPARTEMENT

PARTIR VIVRE EN APPARTEMENT Activités éducatives pour les 15 à 17 ans PARTIR VIVRE EN APPARTEMENT VOTRE ENFANT APPREND À : ESTIMER LES COÛTS DE LA VIE EN APPARTEMENT ÉVALUER SA CAPACITÉ FINANCIÈRE DRESSER UN BUDGET DÉTAILLÉ FAIRE

Plus en détail

Evaluation du SCoT. Coût résidentiel : pouvoir d achat des. ménages pour se loger et se déplacer

Evaluation du SCoT. Coût résidentiel : pouvoir d achat des. ménages pour se loger et se déplacer Evaluation du SCoT Coût résidentiel : pouvoir d achat des ménages pour se loger et se déplacer Présentation aux partenaires et aux membres du groupe de travail de l action n 5 du PLH 24/11/2014 Contexte

Plus en détail

Répartition 2014 des logements sociaux et communautaires sur l île de Montréal Faits saillants et tableaux Données à jour au 31 décembre 2013

Répartition 2014 des logements sociaux et communautaires sur l île de Montréal Faits saillants et tableaux Données à jour au 31 décembre 2013 Répartition 2014 des logements sociaux et communautaires sur l île de Montréal Faits saillants et tableaux Une publication de Montréal en statistiques Division de la planification urbaine Direction de

Plus en détail

ENQUÊTE AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ

ENQUÊTE AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ 2015 ENQUÊTE AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ La clé qui ouvre de nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION ENQUÊTE 2015 AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ ENQUÊTE 2015 AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ

Plus en détail

Changer de logement dans le même environnement

Changer de logement dans le même environnement 6 Changer de logement dans le même environnement Christelle Minodier* Les parcours résidentiels sont en grande partie rythmés par les événements familiaux et dans une moindre mesure par les changements

Plus en détail

Un autre regard sur l emprunteur. Résidence principale, primo-accédants et secundo-accédants : qui sont-ils, qu achètent-ils?

Un autre regard sur l emprunteur. Résidence principale, primo-accédants et secundo-accédants : qui sont-ils, qu achètent-ils? Un autre regard sur l emprunteur. Résidence principale, primo-accédants et secundo-accédants : qui sont-ils, qu achètent-ils? 09/02/2015 1 Introduction L emprunteur immobilier «type» n existe pas, il est

Plus en détail

Vision de la planification «TOD Bois-Franc» Direction de l aménagement urbain et des services aux entreprises

Vision de la planification «TOD Bois-Franc» Direction de l aménagement urbain et des services aux entreprises Vision de la planification «TOD Bois-Franc» Direction de l aménagement urbain et des services aux entreprises S O M M A I R E La gare de train Bois-Franc deviendra la troisième station intermodale (métro/gare)

Plus en détail

Profil statistique en habitation de la ville de Montréal. Mai 2009

Profil statistique en habitation de la ville de Montréal. Mai 2009 Profil statistique en habitation de la ville de Montréal Direction de l habitation Service de la mise en valeur du territoire et du patrimoine habitermontreal.qc.ca Présentation La Direction de l habitation

Plus en détail

Sommaire. Rentabilité du retour d une franchise de baseball de la Ligue majeure de baseball à Montréal (les «Expos»)

Sommaire. Rentabilité du retour d une franchise de baseball de la Ligue majeure de baseball à Montréal (les «Expos») Sommaire Rentabilité du retour d une franchise de baseball de la Ligue majeure de baseball à Montréal (les «Expos») Novembre 2013 Table des matières 1. CONTEXTE ET OBJECTIFS... 3 2. MÉTHODES DE RECHERCHE...

Plus en détail

Sondage «Ma vie, mon logement pour demain»

Sondage «Ma vie, mon logement pour demain» Descriptif de la recherche Sondage «Ma vie, mon logement pour demain» réalisé pour l Etat de Vaud - Lausanne Département des institutions et de la sécurité - Services des communes et du logement septembre

Plus en détail

accès logis québec ORGANISMES POUVANT SE PRÉVALOIR DU PROGRAMME

accès logis québec ORGANISMES POUVANT SE PRÉVALOIR DU PROGRAMME ANNEXE III accès logis québec Programme qui favorise le développement de logements destinés à des ménages à revenus faibles ou modestes ainsi qu aux clientèles ayant des besoins particuliers en habitation.

Plus en détail

Portrait des émissions de GES de la collectivité montréalaise en 2009

Portrait des émissions de GES de la collectivité montréalaise en 2009 ÎLOTS DE FRAÎCHEUR VERDISSEMENT EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE TRANSPORT ACTIF CHANGEMENTS CLIMATIQUES ÉNERGIE RENOUVELABLE APPAREILS ÉCOÉNERGÉTIQUES Le Plan de réduction des émissions de GES de la collectivité

Plus en détail

Marché de l occasion et exigences de rénovation énergétique. Rencontre de l Observatoire 21 mai 2015

Marché de l occasion et exigences de rénovation énergétique. Rencontre de l Observatoire 21 mai 2015 Marché de l occasion et exigences de rénovation énergétique Rencontre de l Observatoire 21 mai 2015 Logements neufs / logements d occasion 7 700 logements d occasion vendus en 2013 dans l aire urbaine

Plus en détail

Le Baromètre MLS du marché résidentiel. Faits saillants. Région métropolitaine de Trois-Rivières. 1 er trimestre 2012

Le Baromètre MLS du marché résidentiel. Faits saillants. Région métropolitaine de Trois-Rivières. 1 er trimestre 2012 Région métropolitaine de Trois-Rivières Le Baromètre MLS du marché résidentiel Faits saillants Quatrième hausse trimestrielle consécutive des ventes résidentielles Taux d intérêt et marché de l emploi

Plus en détail

LES COMPORTEMENTS D ACHAT DES MONTRÉALAIS SONDAGE TÉLÉPHONIQUE

LES COMPORTEMENTS D ACHAT DES MONTRÉALAIS SONDAGE TÉLÉPHONIQUE LES COMPORTEMENTS D ACHAT DES MONTRÉALAIS SONDAGE TÉLÉPHONIQUE Octobre 2013 En collaboration avec Les comportements d achat des Montréalais - 2012 1 2 3 4 Perception de la situation économique Intentions

Plus en détail

Pourquoi l ACEP a-t-elle renouvelé le bail du 100, rue Queen?

Pourquoi l ACEP a-t-elle renouvelé le bail du 100, rue Queen? Pourquoi l ACEP a-t-elle renouvelé le bail du 100, rue Queen? Un comité sur les locaux à bureaux composé de plusieurs membres du Conseil exécutif national a été mis sur pied. Des représentants de la gestion

Plus en détail

FICHE D INFORMATION À L INTENTION DES PARENTS. Volet 2 - Les options résidentielles

FICHE D INFORMATION À L INTENTION DES PARENTS. Volet 2 - Les options résidentielles FICHE D INFORMATION À L INTENTION DES PARENTS Volet 2 - Les options résidentielles LES OPTIONS RÉSIDENTIELLE La Fiche d information à l intention des parents porte sur différents sujets susceptibles d

Plus en détail

Mobilité quotidienne des étudiants du Pays de Montbéliard

Mobilité quotidienne des étudiants du Pays de Montbéliard LES ÉTUDES DE L ADU Mobilité quotidienne des étudiants du Pays de Montbéliard Mieux connaître les déplacements des 2 000 étudiants du Pays de Montbéliard Des habitudes de mobilité spécifiques aux étudiants

Plus en détail

COMMOCLES. 10 décembre 2014

COMMOCLES. 10 décembre 2014 COMMOCLES 10 décembre 2014 1 Présentation du contexte de la recherche Présentation de la méthodologie Les issus de l enquête par questionnaire Les conclusions 2 Cadre de la recherche Contexte : Recherche

Plus en détail

OBSERVATOIRE DES FAMILLES EN DEUX SEVRES

OBSERVATOIRE DES FAMILLES EN DEUX SEVRES OBSERVATOIRE DES FAMILLES EN DEUX SEVRES FAMILLES ET HABITAT SYNTHESE DE L ENQUETE 2011 Page 1 Plus que jamais d actualité, le logement ou l habitat dans son ensemble reste un refuge pour la famille, un

Plus en détail

L immobilier vu par différentes générations de Français

L immobilier vu par différentes générations de Français L immobilier vu par différentes générations de Français Septembre 2011 Nobody s Unpredictable Fiche technique Sondage effectué pour : I&E Consultants & ORPI Échantillon : 1000 personnes, constituant un

Plus en détail

Édition 2006. Enquête sur les acheteurs de logements neufs

Édition 2006. Enquête sur les acheteurs de logements neufs Édition 2006 Enquête sur les acheteurs de logements neufs 4603 mars 2007 TABLE DES MATIÈRES Introduction...2 Sommaire...3 Liste des tableaux...6 Le profil des acheteurs de maisons neuves...9 La démarche

Plus en détail

ENQUÊTE AUPRÈS DES USAGERS DES ARTÈRES COMMERCIALES

ENQUÊTE AUPRÈS DES USAGERS DES ARTÈRES COMMERCIALES ENQUÊTE AUPRÈS DES USAGERS DES ARTÈRES COMMERCIALES AVENUE DU MONT-ROYAL (VILLAGE DE LORIMIER) ARRONDISSEMENT PLATEAU MONT-ROYAL CADRE DU SONDAGE Infocité a réalisé une vaste enquête sur rue à l échelle

Plus en détail

Flash économique. Agglomération de Montréal. Faits saillants. Septembre 2011

Flash économique. Agglomération de Montréal. Faits saillants. Septembre 2011 Septembre 2011 Faits saillants Selon les données émises par la Chambre immobilière du Grand Montréal, la revente de résidences dans l agglomération de Montréal a atteint les 16 609 transactions en 2010,

Plus en détail

Les Français et l installation de détecteurs de fumée dans leur logement

Les Français et l installation de détecteurs de fumée dans leur logement Les Français et l installation de détecteurs de fumée dans leur logement Jean-François LEVIONNOIS Président directeur Général Tél : 01 55 33 20 43 Mail :jean-francois.levionnois@lh2.fr Erwan LESTROHAN

Plus en détail

Quelles sont les motivations des Français qui font le choix de l investissement locatif en 2013? Une étude du Crédit Foncier

Quelles sont les motivations des Français qui font le choix de l investissement locatif en 2013? Une étude du Crédit Foncier Quelles sont les motivations des Français qui font le choix de l investissement locatif en 2013? Une étude du Crédit Foncier Septembre 2013 Synthèse A la veille du Salon Patrimonia (26 et 27 septembre

Plus en détail

Communiqué de presse IMMOBILIER

Communiqué de presse IMMOBILIER Notre étude sur les attentes des Belges francophones en matière d immobilier montre que la maison et particulièrement à la campagne est le type d habitat recherché en premier lieu. On recherche plutôt

Plus en détail

Utilisation des TC par les touristes à Paris et en Ile de France. Présentation STIF 20 juin 2013

Utilisation des TC par les touristes à Paris et en Ile de France. Présentation STIF 20 juin 2013 Utilisation des TC par les touristes à Paris et en Ile de France Présentation STIF 20 juin 2013 Sommaire Objectifs et Méthodologie Profil des visiteurs Modes de déplacements à Paris/Ile de France L usage

Plus en détail

Acquisition d une propriété

Acquisition d une propriété Direction de l habitation Acquisition d une propriété AIDE FINANCIÈRE Mars 2015 Vous rêvez d une propriété à Montréal? Grâce à ses nombreux avantages, le programme municipal d aide à l acquisition d une

Plus en détail

1 Fiche d'information Projet de Plan de développement de Montréal

1 Fiche d'information Projet de Plan de développement de Montréal 1 LES CHANGEMENTS SOCIODÉMOGRAPHIQUES DE MONTRÉAL Fiche d'information Projet de Plan de développement de Montréal Au cours des dernières décennies, la population montréalaise a subi d importantes transformations.

Plus en détail

ARDT AUVERGNE. L'attractivité des territoires. - Résultats de la phase quantitative - Étude 5246 Juin 2008 T E R R I T O I R E S M A R C H E S

ARDT AUVERGNE. L'attractivité des territoires. - Résultats de la phase quantitative - Étude 5246 Juin 2008 T E R R I T O I R E S M A R C H E S Étude 5246 Juin 2008 ARDT AUVERGNE L'attractivité des territoires - Résultats de la phase quantitative - T E R R I T O I R E S M A R C H E S O P I N I O N S 6, rue Gurvand BP 40709 35007 Rennes Cedex Tél

Plus en détail

Fiche d information à l intention des parents. Volet 2 Les options résidentielles

Fiche d information à l intention des parents. Volet 2 Les options résidentielles Centre de réadaptation en déficience intellectuelle de Québec (CRDI de Québec) 7843, rue des Santolines Québec (Québec) G1G 0G3 Téléphone : 418 683-2511 Télécopieur : 418 683-9735 www.crdiq.qc.ca Fiche

Plus en détail

SAINT-LOUIS ET MILE-END À LA LOUPE

SAINT-LOUIS ET MILE-END À LA LOUPE SAINT-LOUIS ET MILE-END À LA LOUPE PROFIL SOCIO-ÉCONOMIQUE 2001 Ce profil est appuyé par les données issues du recensement de Statistique Canada pour les années 1991, 1996 et 2001. UNE POPULATION HAUTEMENT

Plus en détail

La réduction du temps de travail

La réduction du temps de travail Activité pour la classe : CFTH La réduction du temps de travail Cette fiche contient : un texte informatif sur la «RTT» des questions ouvertes sur ce texte une activité de compréhension et d expression

Plus en détail

Enquête sur les cliniques médicales privées au Québec

Enquête sur les cliniques médicales privées au Québec Enquête sur les cliniques médicales privées au Québec Annexe technique à la Note Économique «La médecine privée au Québec» publiée par l Institut économique de Montréal le 5 décembre 2013 Dans le cadre

Plus en détail

Louer c est possible. Un programme qui facilite l accès au logement

Louer c est possible. Un programme qui facilite l accès au logement Un programme qui facilite l accès au logement Contexte Évolution du déficit Déficit régional 3 millions La Pampa 9% x 2 1 698 CABA 12% 1,4 million 1 254 Entre Ríos Santa Fe 19% 21% 750 600 Argentina Argentine

Plus en détail

SYNTHESE DE L ENQUETE DE SATISFACTION sur la qualité de l accueil et sur les services des bibliothèques Doc INSA et les Humanités

SYNTHESE DE L ENQUETE DE SATISFACTION sur la qualité de l accueil et sur les services des bibliothèques Doc INSA et les Humanités SYNTHESE DE L ENQUETE DE SATISFACTION sur la qualité de l accueil et sur les services des bibliothèques Doc INSA et les Humanités Synthèse des résultats de l enquête menée par le Groupe accueil des bibliothèques

Plus en détail

LES COMPORTEMENTS D ACHAT DES QUÉBÉCOIS SONDAGE TÉLÉPHONIQUE

LES COMPORTEMENTS D ACHAT DES QUÉBÉCOIS SONDAGE TÉLÉPHONIQUE LES COMPORTEMENTS D ACHAT DES QUÉBÉCOIS SONDAGE TÉLÉPHONIQUE Octobre 2012 En collaboration avec 2 Les comportements d achat des Québécois - 2012 1 2 3 4 5 Perception de la situation économique Intentions

Plus en détail

Etude sur la demande de Tourisme d Affaires en Seine et Marne. juillet 10

Etude sur la demande de Tourisme d Affaires en Seine et Marne. juillet 10 Etude sur la demande de Tourisme d Affaires en Seine et Marne juillet 10 1 Modalités de l étude Enquête réalisée du 10 Mai au 10 Juin 2010 auprès de : 144 entreprises 68 agences événementielles Mode d

Plus en détail

2015 ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES

2015 ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES 2015 ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES La clé qui ouvre de nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION ENQUÊTE 2015 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES ENQUÊTE 2015 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES

Plus en détail

Synthèse de l étude sur le travail de nuit à Paris

Synthèse de l étude sur le travail de nuit à Paris Synthèse de l étude sur le travail de nuit à Paris Novembre 2010 La Nuit à Paris recouvre des enjeux importants pour les pouvoirs publics, notamment en termes d activité économique, d activité culturelle,

Plus en détail

Le baromètre des intentions d achat immobilier Vague 3

Le baromètre des intentions d achat immobilier Vague 3 Le baromètre des intentions d achat immobilier Vague 3 N 110582 Vos contacts Ifop : Fabienne Gomant fabienne.gomant@ifop.com Laure Bonneval laure.bonneval@ifop.com Octobre 2012 1 La méthodologie 1 Note

Plus en détail

LES CONDITIONS DE VIE ET D ÉTUDES DES ÉTUDIANTS ÉTRANGERS INSCRITS À L UNIVERSITÉ PARIS DESCARTES EN 2004-2005

LES CONDITIONS DE VIE ET D ÉTUDES DES ÉTUDIANTS ÉTRANGERS INSCRITS À L UNIVERSITÉ PARIS DESCARTES EN 2004-2005 LES CONDITIONS DE VIE ET D ÉTUDES DES ÉTUDIANTS ÉTRANGERS INSCRITS À L UNIVERSITÉ PARIS DESCARTES EN 2004-2005 L OSEIPE a pour objectif de mieux informer les jeunes avant qu ils ne s engagent dans une

Plus en détail

Dossier de Presse. Auto trement devient Citiz. Citiz Alsace - Auto trement SCIC 5 rue Saint-Michel, 67000 Strasbourg 03 88 23 73 47

Dossier de Presse. Auto trement devient Citiz. Citiz Alsace - Auto trement SCIC 5 rue Saint-Michel, 67000 Strasbourg 03 88 23 73 47 Dossier de Presse Auto trement devient Citiz Citiz Alsace - Auto trement SCIC 5 rue Saint-Michel, 67000 Strasbourg 03 88 23 73 47 Site web : www.alsace.citiz;fr Courriel : alsace@citiz;fr Sommaire I -

Plus en détail

Le baromètre des intentions d achat immobilier Vague 6

Le baromètre des intentions d achat immobilier Vague 6 Le baromètre des intentions d achat immobilier Vague 6 N 111871 Vos contacts Ifop : Fabienne Gomant fabienne.gomant@ifop.com Marion Chasles-Parot marion.chasles-parot@ifop.com Janvier 2014 1 La méthodologie

Plus en détail

Image de Nevers et de l action touristique locale. Etude réalisée en mai juin juillet 2007

Image de Nevers et de l action touristique locale. Etude réalisée en mai juin juillet 2007 Image de Nevers et de l action touristique locale Etude réalisée en mai juin juillet 2007 Image de Nevers dans la presse en 2006 Presse nationale : Nevers est très peu citée dans la presse nationale sauf

Plus en détail

Les conditions de logement des ménages à bas revenus en 2010

Les conditions de logement des ménages à bas revenus en 2010 COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 291 Février 212 Les conditions de logement des ménages à bas revenus en 21 OBSERVATION ET STATISTIQUES LOGEMENT - CONSTRUCTION En 21, le parc social loge

Plus en détail

Le déclenchement de la crise économique en 2008, au-delà de ses effets sur l emploi,

Le déclenchement de la crise économique en 2008, au-delà de ses effets sur l emploi, n 3 mai 2012 Le mot de l Observatoire Cette nouvelle livraison de la Lettre de l ONPES aborde un sujet souvent commenté : celui du logement des ménages pauvres et modestes. Cependant, l auteur de cette

Plus en détail

L offre en stationnement du Centre 7400 : l occasion d orienter les habitudes de déplacement dans le quartier

L offre en stationnement du Centre 7400 : l occasion d orienter les habitudes de déplacement dans le quartier L offre en stationnement du Centre 7400 : l occasion d orienter les habitudes de déplacement dans le quartier Mémoire présenté à l Office de consultation publique de Montréal Dans le cadre de la consultation

Plus en détail

La dématérialisation. La dématérialisation. Wallonie, septembre 2006. Étude réalisée avec le soutien de la Région wallonne

La dématérialisation. La dématérialisation. Wallonie, septembre 2006. Étude réalisée avec le soutien de la Région wallonne La dématérialisation La dématérialisation Wallonie, septembre 2006 Étude réalisée avec le soutien de la Région wallonne Agenda Objectifs et méthodologie La demande Conclusions et recommandations 2 Objectifs

Plus en détail

Mobile & achats à la demande. Comment le marketing à la performance permet-il aux mobiles d influencer le parcours d achat. tradedoubler.

Mobile & achats à la demande. Comment le marketing à la performance permet-il aux mobiles d influencer le parcours d achat. tradedoubler. Mobile & achats à la demande Comment le marketing à la performance permet-il aux mobiles d influencer le parcours d achat tradedoubler.com En Europe, les canaux mobiles de marketing à la performance transforment

Plus en détail

Etude Habitat - Cadre de vie Foncier

Etude Habitat - Cadre de vie Foncier Bassin de vie De Nailloux Etude Habitat - Cadre de vie Foncier Diagnostic et enjeux septembre 2011 Sommaire Evolutions démographiques et économiques Dynamiques démographiques et économiques Mobilités domicile-travail

Plus en détail

Réforme du financement des arrondissements. Structure de financement Budget de fonctionnement

Réforme du financement des arrondissements. Structure de financement Budget de fonctionnement Réforme du financement des arrondissements Structure de financement Budget de fonctionnement Plan de présentation Partie I Travaux 2013 et 2014 Comité des élus Mandat et principes RFA 2013 Synthèse de

Plus en détail

L assurance-emprunteur

L assurance-emprunteur 26 ème rapport annuel L OBSERVATOIRE DES CREDITS AUX MENAGES L assurance-emprunteur présenté par Michel MOUILLART Professeur d Economie à l Université Paris Ouest - Vendredi 24 janvier 214-1 L Observatoire

Plus en détail

Etude auprès des seniors sur leurs perceptions, leurs pratiques et retours d expérience Picardie / France

Etude auprès des seniors sur leurs perceptions, leurs pratiques et retours d expérience Picardie / France Etude auprès des seniors sur leurs perceptions, leurs pratiques et retours d expérience Picardie / France Juillet 2015 - Occurrence pour CCMO mutuelle Sommaire Contexte et méthodologie 3 1. Préparation

Plus en détail

Les tendances récentes de l accession à la propriété des jeunes en France d après l Observatoire du Financement du Logement. Jeudi 10 Novembre 2011

Les tendances récentes de l accession à la propriété des jeunes en France d après l Observatoire du Financement du Logement. Jeudi 10 Novembre 2011 Les tendances récentes de l accession à la propriété des jeunes en France d après l Observatoire du Financement du Logement Jeudi 10 Novembre 2011 L Observatoire du Financement du Logement de CSA en quelques

Plus en détail

Rapport des statistiques 2004 Permis de construction et de rénovation TABLE DES MATIÈRES. Présentation... 1

Rapport des statistiques 2004 Permis de construction et de rénovation TABLE DES MATIÈRES. Présentation... 1 Préparé par : Samuel Gemme Inspecteur des bâtiments Le 11 janvier 2005 2005 Permis de construction et de rénovation i TABLE DES MATIÈRES Présentation... 1 Analyse des permis pour les constructions neuves...

Plus en détail

Etude sur l accession sociale à la propriété dans le. département de l Oise, dans les communes et les. intercommunalités PORTRAITS DE TERRITOIRE

Etude sur l accession sociale à la propriété dans le. département de l Oise, dans les communes et les. intercommunalités PORTRAITS DE TERRITOIRE Etude sur l accession sociale à la propriété dans le département de l Oise, dans les communes et les intercommunalités PORTRAITS DE TERRITOIRE Accession sociale à la propriété en 2009 Portraits de Territoire

Plus en détail

Les Français et l accession à la propriété

Les Français et l accession à la propriété Les Français et l accession à la propriété Sondage Ifop pour CAFPI Le 30 juin 2015 La méthodologie Etude réalisée par l'ifop pour CAFPI Echantillon Méthodologie Mode de recueil L enquête a été menée auprès

Plus en détail

Les usages et besoins TIC des entreprises d Indre et Loire en 2012

Les usages et besoins TIC des entreprises d Indre et Loire en 2012 Les usages et besoins TIC des entreprises d Indre et Loire en 2012 Laure BERTHELEMY Mars 2013 L enquête : Le développement de l usage des Technologies de l Information et de la Communication (TIC) au sein

Plus en détail

ETUDE D USAGE D ALPHALIRE

ETUDE D USAGE D ALPHALIRE ETUDE D USAGE D ALPHALIRE Festival du premier roman de Chambéry-Savoie Festival du premier roman de Chambéry, 237 carré Curial, 73 000 Chambéry Directrice : Véronique Bourlon (veroniquebourlon@festivalpremierroman.com)

Plus en détail

Press-book. Communiqué de presse Immobilier neuf : Quel est le moral des futurs acquéreurs? 17 juillet 2014

Press-book. Communiqué de presse Immobilier neuf : Quel est le moral des futurs acquéreurs? 17 juillet 2014 Press-book Communiqué de presse Immobilier neuf : Quel est le moral des futurs acquéreurs? 17 juillet 2014 Immobilier neuf : 60% des Français pensent que c est le bon moment pour acheter Helene Dupuy Le

Plus en détail

Parcours d acquisition de la résidence principale : du rêve à la réalité. Une étude du Crédit Foncier

Parcours d acquisition de la résidence principale : du rêve à la réalité. Une étude du Crédit Foncier Parcours d acquisition de la résidence principale : du rêve à la réalité Une étude du Crédit Foncier synthèse En avant-première du Salon National de l Immobilier (3-6 avril 2014, Paris), le Crédit Foncier

Plus en détail

Informations supplémentaires à obtenir du groupe CIMA+ concernant la circulation et le stationnement (22-23) 6 mars

Informations supplémentaires à obtenir du groupe CIMA+ concernant la circulation et le stationnement (22-23) 6 mars Informations supplémentaires à obtenir du groupe CIMA+ concernant la circulation et le stationnement (22-23) 6 mars Le Comité de travail sur l évaluation des études de circulation et de stationnement a

Plus en détail

Résultats du sondage réalisé par Sodie sur la mise en place du Conseil en Evolution Professionnelle (CEP) et du Compte Personnel de Formation (CPF)

Résultats du sondage réalisé par Sodie sur la mise en place du Conseil en Evolution Professionnelle (CEP) et du Compte Personnel de Formation (CPF) Résultats du sondage réalisé par Sodie sur la mise en place du Conseil en Evolution Professionnelle (CEP) et du Compte Personnel de Formation (CPF) Réalisé par le Service Etudes et Diagnostics de Sodie

Plus en détail

MÉMO PRATIQUE JE CHERCHE UN LOGEMENT SOCIAL

MÉMO PRATIQUE JE CHERCHE UN LOGEMENT SOCIAL MÉMO PRATIQUE JE CHERCHE UN LOGEMENT SOCIAL Vous trouverez dans ce MÉMO PRATIQUE Dialoge des informations et des conseils qui vous aideront dans votre recherche de logement. Étape 1 Bien cibler votre recherche

Plus en détail

La cité de l avenir à 30 minutes de Montréal

La cité de l avenir à 30 minutes de Montréal La cité de l avenir à 30 minutes de Montréal LA CITÉ DE MIRABEL // PROJETS DE LA CITÉ // 2015-2016 WWW.CITEMIRABEL.COM // INFO@CITEMIRABEL.COM // 438-995-9440 681, BOUL. DU CURÉ-LABELLE, SUITE 201, BLAINVILLE,

Plus en détail

Une mission d intérêt public

Une mission d intérêt public Une mission d intérêt public La coopérative Pierres Avenir Construction a réalisé un programme situé à Vélizy-Villacoublay (Yvelines) qui confirme sa vocation d intérêt général : Reloger les locataires

Plus en détail

Conditions d éligibilité pour l accession à la propriété d un logement du programme accession abordable

Conditions d éligibilité pour l accession à la propriété d un logement du programme accession abordable Conditions d éligibilité pour l accession à la propriété d un logement du programme accession abordable L acquéreur dispose de ressources ne dépassant pas les plafonds de ressources retenus pour bénéficier

Plus en détail

SOUTIEN GOUVERNEMENTAL ACCORDÉ AU TITRE DU LOGEMENT PAR L ENTREMISE DU RÉGIME FISCAL : ANALYSE DE TROIS EXEMPLES

SOUTIEN GOUVERNEMENTAL ACCORDÉ AU TITRE DU LOGEMENT PAR L ENTREMISE DU RÉGIME FISCAL : ANALYSE DE TROIS EXEMPLES SOUTIEN GOUVERNEMENTAL ACCORDÉ AU TITRE DU LOGEMENT PAR L ENTREMISE DU RÉGIME FISCAL : ANALYSE DE TROIS EXEMPLES par Marion Steele Département d économie, Université de Guelph et Centre pour les études

Plus en détail

Neuvième enquête nationale sur les diplômés Le devenir des diplômés 2009 de l IUT

Neuvième enquête nationale sur les diplômés Le devenir des diplômés 2009 de l IUT Neuvième enquête nationale sur les diplômés Le devenir des diplômés 2009 de l IUT Pierre GUILLEMARD, coordinateur des enquêtes "anciens diplômés" Conseil d Institut du jeudi 28 juin 2012 1 Plan de la présentation

Plus en détail

Observatoire départemental de l'opinion

Observatoire départemental de l'opinion Observatoire départemental de l'opinion Enquête thématique "Les Finistériens et le logement" - Présentation générale - Juin 2009 RAPPEL DE LA METHODOLOGIE RAPPEL DE LA METHODOLOGIE 500 ménages de 18 ans

Plus en détail

LES CYCLISTES À BRUXELLES: QUI SONT-ILS?

LES CYCLISTES À BRUXELLES: QUI SONT-ILS? LES CYCLISTES À BRUXELLES: QUI SONT-ILS? Résultats de l enquête menée en 2013 www.provelo.org Table des matières Introduction...3 Méthodologie...3 Récolte des données... 3 Traitement des données...3 Résultats...4

Plus en détail

Des Français bien logés : satisfaction ou résignation?

Des Français bien logés : satisfaction ou résignation? Des Français bien logés : satisfaction ou résignation? Si 89 % d entre eux se déclarent satisfaits de leur logement, l étude ORPI/Ipsos révèle un optimisme de façade relevant de la résignation en période

Plus en détail

Devenir propriétaire de son logement

Devenir propriétaire de son logement GUIDE PRATIQUE DES NOUVELLES MESURES Devenir propriétaire de son logement Photos Patrick Modé www.logement.gouv.fr www.cohesionsociale.gouv.fr www.anah.fr Accession à la propriété. Les règles ont changé.

Plus en détail

Diagnostic 11 P R O G R A M M E L O C A L D E L H A B I T A T

Diagnostic 11 P R O G R A M M E L O C A L D E L H A B I T A T Diagnostic 11 DIAGNOSTIC 2500 2000 1500 1000 500 0 1990 1992 1994 1996 1998 2000 2002 2004 Production neuve : nombre de logements par an entre 1999 et 2005 (point mort de production à 1 100 logements)

Plus en détail

Marché locatif de la RMR de Montréal

Marché locatif de la RMR de Montréal Marché locatif de la RMR de Montréal RÉSULTATS DE L ENQUÊTE D OCTOBRE 2014 David L Heureux Analyste principal de marché 19 janvier 2015 Marché de l habitation : notre savoir à votre service Au programme

Plus en détail

Les propriétaires bailleurs personnes physiques

Les propriétaires bailleurs personnes physiques Les propriétaires bailleurs personnes physiques Nb de logements locatifs détenus par des personnes physiques en hausse depuis la fin des années 1990. Entre 1988 et 1996, ce parc, qui comprend des logements

Plus en détail